Le paracétamol est désormais importé à 100% d’Asie

On constate une baisse de qualité de cette molécule et il est bon de souligner qu’aucun recours ne serait possible en cas de malfaçons majeure du fait de la complexité de la filière.

De nombreux  médicaments, particulièrement les génériques, n’ont que le conditionnement final qui se déroule désormais en France. En 2008, la fermeture de la dernière unité de production européenne de paracétamol, détenue par Rhodia à Roussillon, dans l’Isère, fut justifiée par le prétendu manque de rentabilité de l’atelier. Depuis, une enquête auprès du personnel de Sanofi-Aventis, gros client de Rhodia, nous a confirmé la dégradation sensible de qualité du paracétamol chinois. On y trouverait des sous-produits dont on ne connaît pas les effets sur la santé ; le syndicat évoque même des lots contenant « des salissures indignes de la fabrication de spécialités pharmaceutiques, poils de balai, insectes et autres ». Le problème est que les sites de synthèses des matières actives chinois ou indiens sont inspectés en moyenne cinq fois moins que les sites européens.

Source : article extrait de la revue Principe de Santé n° 44

http://www.youtube.com/watch?v=hQE1RFPa5oY

 

 

3 commentaires sur “Le paracétamol est désormais importé à 100% d’Asie

  1. tien dit :

    Le plus grave, l’union européenne veut empêcher la vente des remèdes naturels. Il ne sera plus possible d’indiquer leurs effets sur la santé. Les grands groupes pharmaceutiques conforteront ainsi leur monopole sur les médicaments chimiques.

    http://fr.sott.net/articles/show/8184-Les-remedes-naturels-que-l-Union-Europeenne-et-les-multinationales-pharmaceutiques-veulent-vous-interdire

  2. Chantal dit :

    Nombreuses pénuries de médicaments en France :

    Selon une étude, en 2020, 2.400 ruptures devraient être constatées, « six fois plus qu’il y a quatre ans » ! Une situation d’autant plus alarmante que ces pénuries concernent des médicaments dits d’intérêt thérapeutique majeur (MITM), « pour lesquels une interruption de traitement peut être susceptible de mettre en jeu le pronostic vital des patients ». Curieusement, ces pénuries ne touchent que rarement les molécules récentes donc plus onéreuses. Sur la liste des 140 médicaments signalés en rupture de stock et en tension d’approvisionnement par l’ANSM au 15 juillet 2020, les médicaments indisponibles sont prioritairement des produits anciens (75 % sont commercialisés depuis plus de vingt ans) et peu coûteux (les trois quarts coûtant moins de 25 euros).
    https://www.20minutes.fr/sante/2904367-20201109-medicaments-face-nombreuses-penuries-ufc-choisir-reclame-mesures-etat

    En 2022 On parle d’une moyenne de 100 médicaments non approvisionnés par mois dans les pharmacies, d’antidiabétiques, antihypertenseurs, antidouleurs, antibiotiques… ! Ils ont détruit le système de santé et même l’industrie de fabrication des médicaments puisque tout a été délocalisé à l’étranger. Avec la guerre en Ukraine le ravitaillement n’est plus aussi fluide. Le ministre de la Santé et de la Prévention, François Braun, a annoncé « qu’en 2023, ouvrira en Isère une usine qui produira 10.000 tonnes de paracétamol par an pouvant couvrir largement le marché français ».
    https://www.lelibrepenseur.org/sante-nous-sommes-a-sec-de-certains-medicaments-alerte-un-senateur/

  3. Bruno dit :


    Le paracétamol est l’ingrédient principal d’un nombre impressionnant de médicaments : le Doliprane, bien sûr, composé à 100 % de paracétamol … mais aussi le Dafalgan et l’Efferalgan, ou encore Actifed, Humex, Fervex, Prontalgine, etc… En nombre de boîtes, c’est le médicament le plus vendu en France.

    Pourtant aux États-Unis, la FDA (l’équivalent de notre « agence du médicament ») l’a récemment avoué : près de 100 000 Américains sont victimes chaque année d’une intoxication au paracétamol… et 450 d’entre elles n’en réchappent pas. Car le paracétamol (acétaminophène) est la principale cause de graves lésions du foie, y compris l’insuffisance hépatique aiguë, dans de nombreux pays, les États-Unis, le Canada, l’Australie et le Royaume-Uni. Dans les services de transplantation du foie en Grande-Bretagne, les deux tiers des patients étaient là à cause d’un excès de paracétamol et d’alcool. Ce mélange d’alcool et de paracétamol, met aussi en danger les reins : on a 120 % de risque en plus d’avoir de graves problèmes rénaux… même si la dose d’alcool est modérée ! D’après une revue d’études publiée dans Annals of the Rheumatic Diseases, la prise de paracétamol aux doses conseillées augmente de 23 % le risque de mortalité !

    Pour calmer une douleur souvent liée à l’inflammation, le curcuma et le gingembre sont d’excellents anti-inflammatoires naturels, qui réduisent très efficacement la plupart des douleurs.
    https://www.sante-corps-esprit.com/danger-paracetamol-doliprane/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s