Les arnaques de notre médecine moderne

 

Petit retour en arrière sur les arnaques de notre médecine moderne :

http://www.youtube.com/watch?v=QJmpMh79AmU

http://www.youtube.com/watch?v=faJLkQO_OSo

Se souvenir de notre chère ministre Bachelot  qui voulait nous faire  vacciner  de la fausse grippe mortelle H1N1  ! Comme la plupart des experts dits « spécialisés », elle avait certainement des intérêts personnels dans cette affaire …..

http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/09/24/roselyne-bachelot-a-passe-20-ans-au-service-de-l-industrie-p.html

http://www.bakchich.info/societe/2010/02/27/roselyne-bachelot-et-les-nayades-57214

 

91 commentaires sur “Les arnaques de notre médecine moderne

  1. Andrej dit :

    Le business du sang. Le don du sang : une part d’ombre : la marchandisation de l’homme voulue par l’Union Européenne permet au sang du pauvre de se retrouver dans le bras du riche.

    Donner son sang sauve des vies. Mais en fait, une grande partie du sang est confiée à ds entreprises privées pour fabriquer des médicaments très lucratifs. En Suisse il y a 320 000 donneurs. 20% du plasma vont aux hôpitaux pour soigner les patients qui ont subi d’importantes pertes de sang. Les 80% restant sont utilisés dans l’industrie du fractionnement pour concevoir des médicaments dérivés du sang. Ainsi chaque année, 80 000 litres de plasma sont achetés par cette industrie à la Croix Rouge (la seule en Suisse à récolter le sang) contre 10 millions de francs. Le plasma qui représente 57% du volume du sang, sert à transmettre aux cellules les nutriments et l’eau ; car il est formé de 90% d’eau et de 10% de protéines (magnesium, potassium, vitamines etc). Dans le monde, ce marché représente 17 milliards de dollars. 4 grandes sociétés s’en occupent : Baxter (USA), Grifols (Espagne), CSL (Australie) et Octapharma (Suisse). Le sang vient pour 70% des USA, particulièrement là où la misère s’installe. Le business du sang attire celui de la drogue. Ainsi a-t-on vu dans ce pays, le nombre de dons passer de 15 millions en 2007 à 32 millions en 2014 (car le sang y est rémunéré 20 $ et on peut en donner deux fois par semaine). En France, les 10 000 donneurs par jours suffisent. Même si 60% de ces donneurs ne reviennent pas une seconde fois. Mais voilà, l’Europe ne veut plus du monopole de l’Établissement Français du Sang. Les sociétés privées peuvent maintenant en proposer. Pourtant des scandales il en existe. Fin 2015, l’ex-premier ministre portugais, José Socrates, fut arrêté pour avoir reçu des fonds d’Octapharma en tant que consultant au Brésil dans une affaire connu sous le nom des « Vampires du sang ». En France, pourquoi donc la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot a-t-elle eu besoin de décorer de la légion d’honneur le président de cette societé, Wolfgang Malguerre ?

    Arrêté du 9 janvier 2018 modifiant l’arrêté du 9 mars 2010 relatif au tarif de cession des produits sanguins labiles :
    https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2018/1/9/SSAP1800760A/jo/texte/fr

    Il y aussi le business des corps. Ou le vol organisé et planifié des organes et des tissus humains :
    https://renaultolivier.wordpress.com/2019/10/04/france-vols-organises-et-planifies-des-organes-et-des-tissus-humains/

  2. Georges dit :

    Aux USA, de nombreux morts ont pour origine la drogue. La plupart des victimes n’ont pas découvert les opiacés par une injection, mais par des médicaments obtenus sur ordonnance, pour faire disparaître la douleur des patients en leur délivrant des analgésiques très puissants. Les patients deviennent dépendants et, ensuite seulement, basculent vers la prise d’héroïne. La boîte de Pandore a été ouverte voici vingt ans par plusieurs laboratoires pharmaceutiques américains. En particulier par Purdue Pharma et sa pilule-vedette, l’OxyContin. Analgésique classé dans les antalgiques opioïdes les plus forts (de niveau III) par l’Organisation mondiale de la santé, l’OxyContin est composé d’oxycodone, un dérivé de synthèse de l’opium. Depuis 1999, 200 000 Américains sont morts d’overdoses liées à l’abus d’OxyContin ou de médicaments équivalents. Le nombre d’ordonnances pour des opioïdes a fini par atteindre des sommets absurdes. Pour l’année 2012, les praticiens de l’Ohio ont prescrit 793 millions de doses, soit 68 pilules par habitant. Pour se développer, Purdue Pharma aurait agi à la manière d’un cartel, en identifiant les régions les plus vulnérables du pays, là où se concentrent le chômage des « cols bleus », les accidents de travail et la pauvreté. L’entreprise avait sciemment encouragé l’essor de cliniques de complaisance, des établissements fantoches uniquement destinés à écouler de l’OxyContin. Une fois le patient accro et sa période de prescription terminée, il doit bien trouver sa dose quelque part. Un Percocet au marché noir, c’est 50 dollars le comprimé. Un sachet d’héroïne, 5 ou 10 dollars. Voilà comment on a converti toute une population à l’héroïne.
    https://www.monde-diplomatique.fr/2018/02/ROBIN/58390

  3. Claire dit :

    Histoire de l’herboristerie française : interview de Ida Bost :

    Les huiles essentielles font de la résistance ! avec le Dr Jean-Pierre Willem (83 ans) :

    Médecin homéopathe et acupuncteur pendant plus de 25 ans, Patrick Theillier publie un ouvrage ‘Une autre médecine est possible’. Toute la philosophie du médecin homéopathe se résume en cette phrase : « Prendre soin de soi, ce n’est pas seulement se soigner, c’est être artisan de sa santé, sans attendre d’être malade pour s’en occuper ! ». Il parle notamment de l’artémisia comme remède préventif contre le coronavirus (à partir de 14 mn 25). Selon lui, la santé est avant tout intérieure et liée au créateur (à partir de 23 mn).

  4. Béatrice dit :

    En 2007, le groupe pharmaceutique américain Pfizer avait effectué au Nigeria des essais illégaux de médicaments qui ont tué ou handicapé des enfants. En 2009, Pfizer a été condamné par la justice américaine à une amende de 2,3 milliards de dollars pour vente frauduleuse de médicaments. La question que cela pose est « peut-on faire confiance au vaccin anti-Covid-19 d’une entreprise aux pratiques si malhonnêtes et criminelles ? »
    http://lagazetteducitoyen.over-blog.com/2020/12/en-2007-le-groupe-pharmaceutique-americain-pfizer-a-effectue-au-nigeria-des-essais-illegaux-de-medicaments-qui-ont-tue-ou-handicape
    Pfizer a accepté de payer la somme pour la promotion de médicaments à des fins non approuvées et plaidera coupable pour la commercialisation illégale de l’analgésique Bextra,

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s