Sur le symbolisme occulte de l’élite mondiale

Entretien avec Alex Jones et Sean Stone sur le symbolisme occulte et les croyances sataniques de l’élite mondiale :

Quelques rituels occultes de l’élite et leur cérémonie symbolique de sacrifice humain (fictif)  filmés en vidéo :

Le détournement des symboles spirituels par l’élite mondialiste :

La Swastika :

Des Logos occultes utilisés par certaines entreprises multinationales :

 

triangle de la Trinité

Le symbole de la Trinité rappelle que l’homme est fait à l’image de Dieu et est appelé à être fils de Dieu s’il le désire. Il a une âme venant de Dieu, un esprit aidé du Saint Esprit (celui qui transmet de bons désirs), et un corps comme Dieu avec son Fils Jésus (3 en 1). Il est représenté dans le signe de croix des chrétiens :

signe-de-croix-catholique

Pourquoi donc ce triangle a-t-il été  détourné par les partisans illuminati à leur profit ?

symbole illuminati

 

L’œil du Phénix, les secrets du billet de 1 dollar : ses origines occultes…

 

Il en est de même de l’arc-en-ciel. Même si  pour Isaac Newton, l’arc en ciel a 7 couleurs et non 6 comme avec le symbole LGBTiste !

arche de Noé, vers 1100, Chypre

Genèse 9: 12 « Et Dieu dit : C’est ici le signe de l’alliance que j’établis entre moi et vous, et tous les êtres vivants qui sont avec vous, pour les générations à toujours : 13j’ai placé mon arc dans la nue, et il servira de signe d’alliance entre moi et la terre. 14Quand j’aurai rassemblé des nuages au-dessus de la terre, l’arc paraîtra dans la nue ; 15et je me souviendrai de mon alliance entre moi et vous, et tous les êtres vivants, de toute chair, et les eaux ne deviendront plus un déluge pour détruire toute chair. 16L’arc sera dans la nue; et je le regarderai, pour me souvenir de l’alliance perpétuelle entre Dieu et tous les êtres vivants, de toute chair qui est sur la terre. »

brighton-gay-pride-2018

Cette alliance entre Dieu et les hommes, les mondialistes en ont fait un symbole LGBT, alors que ce sigle représente des désordres dans la Bible !

flag LGBT

Pas étonnant que de nombreuses firmes défendant le Nouvel Ordre Mondial, s’associent à ce mouvement contre-nature !

google pride

google play

qwant-logo

 

trilateral 666

La Commission trilatérale (parfois abrégée en Trilatérale) est une organisation privée créée en 1973 à l’initiative des principaux dirigeants du groupe Bilderberg (dont le premier président était un officier nazi, le prince Bernhard des Pays-bas) et du Council on Foreign Relations, parmi lesquels David Rockefeller, Henry Kissinger et Zbigniew Brzezinski. Regroupant 300 à 400 personnalités parmi les plus remarquées et influentes – hommes d’affaires, hommes politiques, décideurs, « intellectuels » – de l’Europe occidentale, de l’Amérique du Nord et de l’Asie du Pacifique (États dont la plupart sont également membres de l’OCDE), son but est de promouvoir et construire une coopération politique et économique entre ces trois zones clés du monde, pôles de la Triade. À l’instar du groupe Bilderberg, il s’agit d’un groupe partisan du mondialisme.

Au centre, une bête à 7 têtes apparaît, semblable à la « Bête venant de la mer », décrite dans l’Apocalypse de Saint Jean. Elle enveloppe un dodécaèdre, c’est-à-dire un corps à 12 faces qui représente le monde. La Bête symbolise donc l’empereur du monde, c’est-à-dire la tête du pouvoir temporel qui, avec Lucifer et le patriarche du monde, forment la Trinité bénie et indivisible blasphématoire et satanique, la troisième Trinité maçonnique. Le Dodécaèdre, composé de deux pyramides à base carrée placées au-dessus et au-dessous d’un parallélépipède à base carrée, avec ses 6 sommets visibles, indique l’étoile à 6 branches tracée dans le corps géométrique. L’étoile à 6 branches est aussi le symbole de la famille Rothschild et, dans l’Antiquité, les prêtres druides l’utilisaient pour symboliser le sacrifice humain.

Au dessus des têtes, 3 étoiles à 6 branches. On a donc 3 fois 6 = 666 = l’Antéchrist ou la Marque de la Bête. Au dessus des étoiles, l’inscription NOSTER ORDO SECLORUM composée de 18 lettres, symbolisant la 18e année du Chevalier de la Franc-Maçonnerie rosicrucienne R.E.A.A. qui a pour objectif d’éliminer le sacrifice du Christ sur la croix sur toute la terre. Sous la bête l’inscription EGO TERMINATIO EGO FIDES EGO SCEPTRUM, composée de 32 lettres, symbolisant les trois pouvoirs de Lucifer, et de la Sainte et indivisible Trinité Maçonnique.

 

zbigniew_brezinski-between_two_ages_1970-citizen-info

Dans son livre: ‘Between two ages’, Zbigniew Brzezinski écrivait que « L’ère technotronique implique l’apparence graduelle d’une société bien plus sous contrôle. Une telle société serait dominée par une élite qui ne serait plus contrainte par des valeurs traditionnelles. Bientôt il sera possible d’exercer une surveillance presque continue sur tous les citoyens et de maintenir des fichiers mis à jour contenant jusqu’aux informations les plus personnelles de chaque individu. Ces fichiers pourront être consultés de manière instantanée par les autorités… Dans la société technotronique, la tendance sera vers l’agrégation du support individuel de millions de citoyens incoordonnés, qui seront des proies faciles pour des personnalités attractives et magnétiques, exploitant les toutes dernières techniques de communication afin de manipuler les émotions et de contrôler la raison ».

 

satanisme

Ces organisations sont dites sataniques. Mais qu’est-ce que ce satanisme selon wikiliberal que même l’état français semble vouloir encourager  ? : Une croyance qui prône l’individualisation des valeurs morales. C’est-à-dire que chaque individu est libre de choisir lui-même ce qu’il croit être bien et ce qu’il croit être mal. Et cela à l’encontre de toute loi naturelle.

https://www.wikiberal.org/wiki/Satanisme

 

satanisme

 

5 commentaires sur “Sur le symbolisme occulte de l’élite mondiale

  1. Carlos dit :

    (pointer sur 1/43) :

  2. Ken dit :


    Leo Zagami serait un ancien membre du Comitato Esecutivo Massonico de Monte Carlo (pourtant cette loge est inconnue), un membre de haut niveau des Illuminati italiens, un Franc-Maçon du 33e Degré et un membre de la Loge P2 (celle-ci a été interdite en 1981 alors que Zagami avait 11 ans). Il serait né en 1970 d’une mère écossaise et d’un père sicilien tous deux d’origine aristocratique. Ce dernier serait de la famille Di Gregori (?) prétenduement connectée à l’ empire romain sacré. Sa mère ferait partie de la famille Leo du rite écossais, une branche connectée à la reine d’Angleterre. Il se dit donc familier de ce milieu fonctionnant dans un système pyramidal ayant à sa tête des représentants influents liés à Jérusalem et à Rome pour mettre en place un Nouvel Ordre Mondial. Il y a cependant les « dark illuminati » et ceux réellement « éclairés » par Dieu. Il parle aussi d’une lutte d’influence à certaines époques entre les Jésuites et les Chevaliers de l’Ordre de Malte. La franc-maçonnerie viendrait des « Rose-Croix », une société qui a connu son âge d’or vers 1620 grâce à un homme s’appelant Johann Valentin Andre qui a répandu les manifestes rosicruciens sur les murs secrètement pour que les gens voient où se tiennent leurs réunions. La naissance des « Rose Croix » coincide avec l’apparition des néo platoniciens, comme Jordano Bruno, cet important dominicain limogé plus tard par le Vatican en l’an 1609 (l’année du Jubilée), car accusé d’hérésie pour avoir utilisé la magie noire et son pouvoir d’évocation. Il était d’une grande intelligence, voyageant à travers l’Europe pour s’opposer d’une certaine manière à ce que faisait la Vatican. C’est ainsi que Luther est apparu et que de nombreux pays se détachèrent de l’église romaine (Scandinavie, Nederlands, Angleterre….). Jordano Bruno rendit visite à la reine Elisabeth, ainsi qu’à John Dee qui était un grand magicien et alchimiste. Il lui apprit ce que ce dernier ne savait que partiellement sur les mystères de Babylone et de cette période reculée. Après cela Jordano rendit visite au roi espagnol, au roi français, au milieu aristocrate de l’époque. Les « dark illuminati » furent ceux qui cherchèrent à supprimer l’aspect spirituel de ces groupes pour leur donner une tournure bien plus matérialiste. La première Grande Loge FM en 1717 à Londres prenait déjà ce chemin.

    Alain Soral interviewé par Paul Moffen à l’Athénée Municipal de Bordeaux en septembre 2011 : Le Satanisme et les élites sataniques…

    Alain Soral explique aux suédois le luciférisme pédocriminel de la haute maçonnerie :

  3. Dominique dit :

    Le détournement des symboles spirituels par l’élite mondialiste :
    https://exoportail.com/recuperer-les-symboles-spirituels-qui-ont-ete-detournes-et-utilises-par-lelite-contre-nous/

    Et la censure ! Sans préavis ni explication, Twitter a arbitrairement suspendu le compte de @Unity4J, une plateforme dédiée à la diffusion d’informations et au plaidoyer pour le fondateur de WikiLeaks Julian Assange.
    https://www.investigaction.net/fr/twitter-supprime-le-compte-de-lorganisation-de-defense-dassange/

    La video youTube « Marie Laforêt ma vérité sur Didier Schuller » est aussi censurée mais on peut la voir sur Tor ou sur dailymotion : Marie LAFORET sous le nom de madame de LAVANDEYRA évoque l’affaire Didier SCHULLER (et son fils Antoine Schuller qui a connu Diego de Lavandeyra lorsqu’il fréquentait les collèges helvétiques).


    et ses soupçons quant à l’implication de son mari épousé en 1990, Eric de LAVANDEYRA, dans cette affaire. Sans oublier Diego de Lavandeyra (fils de Catherine Hennesy, richissime héritière de la célèbre marque de Cognac et d’Eric de Lavandeyra) qui a un gros problème de drogue. Didier Schuller a animé la Loge « Silence » no 490 de la Grande Loge nationale française, qui réunit plusieurs personnalités impliquées dans les multiples affaires du conseil général des Hauts-de-Seine. Il est de l’équipe Pasqua-Balkany et il a réussi à faire démissionner le juge Eric Halphen.
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Didier_Schuller

    Marie Laforêt est une chanteuse talentueuse française décédée le 2 novembre 2019 à l’âge de 80 ans.


    En 2002, elle avait publié ‘Panier de crabes : les vrais maîtres du monde’, un livre engagé ou elle dénonçait les dérives de la finance, monde qu’elle a côtoyé lorsqu’elle était mariée avec l’agent de change Éric de Lavandeyra, celui qui lui a fait connaître un puissant marchand d’armes lybien, Sala El Fitouri et essayé de la faire entrer au sein de l’Ordre du Temple Solaire.


    Elle dit avoir subi des menaces répétées de la part d’Éric et être la victime de plusieurs tentatives d’assassinat, allant de la chute de décors de cinéma au sabotage des freins et des pneus de sa voiture. Au cours de son intervention ches Ardisson, elle a prétendu qu’une organisation opaque disposait d’un budget 250 fois supérieur à celui de la France.

    Le 11 avril 2005, Ashley Mote, un membre britannique du Parlement Européen, mentionna lui aussi l’existence d’un fonds secret clandestin basé à Bruxelles et lié certainement à l’Union européenne : « J’aimerais attirer votre attention sur le Fonds de sécurité globale, créé au début des années 90 sous les auspices de Jacob Rothschild. C’est un fonds basé à Bruxelles, mais ce n’est pas un fonds ordinaire. Il n’effectue aucune transaction économique, il n’est pas listé mais au contraire possède un but bien différent : il est utilisé pour des opérations d’ingénierie géopolitique, apparemment sur les conseils des services secrets. J’ai déjà demandé des éclaircissements sur la prétendue implication des services secrets de l’Union européenne dans la gestion de caisses noires dans des comptes offshore et je suis toujours dans l’attente d’une réponse. Donc à cette question, j’en ajoute désormais une autre : quelles sont les connexions de l’Union européenne au Fonds de sécurité globale et quelles relations entretient-il avec les institutions de l’Union européenne ? » Cette question d’Ashley Mote au Parlement européen est l’unique intervention publique faisant état de l’existence de ce Fonds de sécurité globale. Il n’obtiendra évidemment aucune réponse. Par contre, en 2015, on le condamnera pour fraude et corruption, malgré ses dénis :
    https://eu-rope.ideasoneurope.eu/2015/07/13/ukips-hall-shame/
    Christopher Story, un écrivain et éditeur, qui fut également conseiller du gouvernement britannique spécialisé dans les affaires économiques et de renseignement, publia à partir des années 1970, International Currency Review, comptant parmi ses inscrits la Banque mondiale, la Réserve fédérale ainsi que la Banque d’Angleterre. De 1979 à 1990, il sera conseiller économique auprès de Margaret Thatcher. Après qu’il a racheté le journal Soviet Analyst, Anatoli Golitsine, un transfuge du KGB, lui confiera l’intégralité des rapports qu’il avait effectués pour le compte de la CIA et qui seront publiés sous le titre The Perestroika Deception. Il est l’une des très rares personnes à s’être intéressées au Fonds de sécurité globale. Dans la préface du dernier livre qu’il a été en mesure de publier, ‘The New Underwold Order’, il écrit : « qu’il a engagé des recherches sur les processus par lesquels la mafia mondiale se refinance elle-même, au niveau intergouvernemental, où de la monnaie de singe est créée à partir de rien, par des moyens d’exploitation sophistiquée du système financier international de monnaie fiduciaire. A ce niveau, des milliards sont convertis en billions en l’espace de, disons, 18 mois. »

    (à 15 mn 30, Story dit bien que l’Union européenne est satanique….Que dans les traités, il y a des droits inscrits qui sont quelques lignes plus loin supprimés, une vieille technique soviétique. Que les comptes publics de l’U.E. n’ont pas été approuvé depuis une quinzaine d’années par une commission européenne criminelle qui laisse des sociétés corrompues recevoir de l’argent sans chercher à intervenir, et cela avec la complicité du gouvernement anglais. Ce dernier ne devrait donc plus financer l’U.E. tant que leurs comptes ne seront pas à jours. ).
    Christopher Story prétend avoir été en relation avec Leo Wanta, un opérateur de haut niveau des Services secrets des États-Unis.

    Leo Wanta était notamment l’un des cosignataires et constituants de l’un des comptes des Services secrets des États-Unis chez Ameritrust, disposant de 210 milliards de dollars. George H.W. Bush, ancien président, aurait exigé de Leo Wanta qu’il lui permette de retirer des fonds de ce compte, ce que Wanta aurait refusé, prétextant que le compte appartenait au gouvernement des États-Unis. De par sa fonction importante dans le monde du renseignement et des finances, Leo Wanta aurait effectué des audits du fameux Fonds de sécurité globale. Ayant remarqué qu’il était siphonné par certaines personnes dont George H.W. Bush, Wanta aurait alerté le Département du trésor des États-Unis, mais en vain. Leo Wanta aurait alors confié ces informations à Christopher Story : le Fonds de sécurité globale aurait été créé de 1989 à 1992 via la participation de plus de deux-cent banques internationales. Originellement, il comprenait 27,5 billions de dollars, environ l’équivalent de la moitié de la dette mondiale. En 2006, « bien au-delà de 60 billions de dollars »…
    L’histoire de Leo wanta :
    https://n8waechter.info/wp-content/uploads/2017/12/Leo-Wanta.pdf

    (attention, 1 milliard en français se traduit par 1 billion en anglais. Et 1 trillion en anglais équivaut à 1 billion en français c’est à dire 1000 milliards)
    C’est justement en 2006 que Lord James de Blackheath a rejoint la Chambre des Lords du Parlement britannique. Lord James est tout à fait reconnu au sein du monde économique et financier : il a travaillé pour la banque Lloyds de 1959 à 1964, puis pour Ford Credit’s à partir de 1964. Il devient ensuite le directeur de plusieurs entreprises qu’il devait sauver du naufrage financier. En 1989, il devient le président de Eagle Trust, un conglomérat industriel et télévisuel. En 2000, il fut nommé à la présidence du prestigieux projet Millennium Dome. On mit à son crédit le sauvetage du projet qui connaissait d’importantes difficultés financières. Il a enfin travaillé en tant que consultant pour Cerberus Capital Management. Le 16 février 2012, devant la Chambre des Lords, Lord James parla de l’existence de transferts bancaires pour un montant de 15 billions de dollars. Il précisa qu’il avait enquêté sur cette affaire pendant deux ans : « les 15 billions ont été transféré du compte de Riyadi vers la Réserve Fédérale de New York , puis à la JP Morgan Chase de New York avant d’être réémis en 3 fois vers la HSBC de Londres ; ainsi en avril 2009 transfert de 5 billions de dollars à la banque HSBC, sept jours plus tard, 5 autres billions et trois semaines plus tard, à nouveau 5 billions. Un total de 15 billions de dollars est ainsi prétendument passé entre les mains de HSBC avant d’être transféré à nouveau à la Royal Bank of Scotland. »

    Ayant cherché la provenance de ces sommes, Lord James affirma qu’elles proviendraient de Yohannes Riyadi, un descendant d’une dynastie ayant régné sur l’Indochine. Yohannes Riyadi aurait prêté de son plein gré cet argent au Département du Trésor des États-Unis dans le but de soutenir le dollar. « M. Riyadi m’a envoyé un document remarquable daté de février 2006, dans lequel le gouvernement des États-Unis l’a invité à une rencontre avec la Réserve Fédérale de New-York. […] Ce document surprenant prétend avoir été une rencontre dont M. Alan Greenspan était l’un des témoins ayant signé au nom de la Réserve Fédérale de New-York de laquelle il était président. […] Il est signé par Timothy Geithner en tant que témoin du Fonds monétaire international. Le FMI a envoyé deux témoins, l’autre étant M. Yusuke Horiguchi. […] Il y a de nombreuses autres signatures sur ce document. Je n’ai pas une photocopie : je dispose de la version originale du contrat. »Lord James prétend donc avoir reçu le document original de la part de Yohannes Riyadi lui-même. Continuant son enquête, Lord James chercha à savoir d’où proviennent les actifs financiers soutenant ces 15 billions de dollars, sans succès. « J’ai une lettre de M. Riyadi lui-même, qui me dit qu’il a été forcé de faire cela, […] et qu’on lui a dérobé tout son argent. Je suis bien sûr prêt à reconnaître que l’une des possibilités est que M. Riyadi lui-même a monté toute cette histoire dans le but d’essayer de gagner quelque dédommagement. Mais cela devient plus compliqué que cela puisque chacun de ces transferts de 5 billions de dollars a été reconnu et réceptionné par des cadres seniors de HSBC et de la Royal Bank of Scotland. J’ai l’ensemble de ces reçus pour tout cet argent. Pourquoi une banque voudrait archiver des reçus pour 15 billions de dollars si cet argent n’existe pas ? » Les 15 billions de dollars auraient donc d’abord été transférés du compte de Yohannes Riyadhi vers la Réserve Fédérale de New-York, puis transférés à la JP Morgan Chase de New-York avant d’être réémis vers la HSBC de Londres puis la Royal Bank of Scotland. Mais l’histoire ne s’arrête pas là, car Lord James laisse entrevoir la possibilité de générer des gains colossaux sur ces sommes. « Chacune de ces banques, sans exception, est une banque enregistrée pour utiliser des obligations à moyen terme afin de transférer les fonds entre elles avec une formule prédéfinie. […] Quiconque connaît les règles du FMI sent l’arnaque. Le FMI a des règles très strictes pour la validation de monnaie suspecte. Il y a deux façons de faire cela. Soit vous passez par une grande banque centrale, comme la Banque d’Angleterre, ou vous passez par une banque gérant des obligations à moyen terme, qui est alors capable d’utiliser ces fonds lors de la session nocturne du marché des obligations à moyen terme européen où elles peuvent réaliser entre 1 et 2,5 pour cent de profit par nuit. Les intérêts composés sur cette somme sont immenses. Si tout cela est authentique, d’énormes profits sont réalisés sur cet argent quelque part. » Comme l’écrivait Christopher Story « A ce niveau, des milliards sont convertis en billions en l’espace de, disons, 18 mois. » Lord James confiera l’intégralité des documents en sa possession au gouvernement britannique, mais l’affaire restera sans suite. Tout cela semble impliquer l’existence d’un monde souterrain de la finance littéralement déconnecté non seulement de l’économie réelle mais également du monde de la finance tel qu’il est présenté. A la vue de chiffres aussi impressionnants, la crise économique que le monde entier connaît prend un tout autre visage : celui d’une vaste escroquerie qui n’a de fondements réels que ceux qu’on veut bien lui donner. Des milliers de milliards d’euros dont l’existence est à moitié fictive seraient stockés dans des fonds clandestins dont le Fonds de sécurité globale n’a aucune raison d’être l’unique représentant.

  4. Lucien dit :

    Un talentueux réalisateur décide d’interviewer des personnes âgées qui sont nés et ont vécu à la fin du 20ème siècle, et qui ont connu le monde avant l’effondrement.Ce sont les témoignages de ces survivants de l’ancien monde, qui racontent aux nouvelles générations la folie, l’absurdité, l’iniquité qui régnait alors :

    Beaucoup de gens sentent la folie du monde actuel. Pour le musulman Yahia Gouasmi, les états occidentaux en devenant laïcs, ont fait place au sionisme (avec les banques et le désordre international actuel) en faisant disparaître le christianisme. Le sionisme a mis véritablement à genoux le christianisme. Maintenant pour le relever, il faudrait un miracle. Avant, c’était le judaïsme authentique qui avait été mis à genoux. Le prochain risque d’être l’islamisme ! « Les chrétiens sont des frères par rapport aux livres sacrés. Les musulmans doivent les aider. On doit donc les soutenir devant l’arrivée du peuple de Loth…. »

    Le Peuple de Loth est de retour : c’est celui qui rendait naturel ce qui ne l’était pas, comme le mariage pour tous ! Il est grand temps de se préparer à une catastrophe, car Dieu réagira au contre nature ! Il en a toujours été ainsi à travers l’histoire !

    Mais tout n’est-il pas prophétisé dans le Nouveau Testament ?

    Luc 17:26 : « Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même aux jours du Fils de l’homme. 27Les hommes mangeaient, buvaient, se mariaient et mariaient leurs enfants, jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche ; le déluge vint, et les fit tous périr. »

    Matthieu 24:37 : « Ce qui arriva du temps de Noé arrivera de même à l’avènement du Fils de l’homme. »

    Luc 18:8 : « Je vous le dis, il leur fera promptement justice. Mais, quand le Fils de l’homme viendra, trouvera-t-il la foi sur la terre ? »

    On constate aujourd’hui une corruption des mœurs insensée, même parmi les grands dignitaires de l’Eglise ! Plus personne réserve son dimanche pour penser un peu à Dieu. L’avènement du Fils de l’homme, c’est le retour du Christ pour mettre en place le règne de Dieu sur terre ; ce que demande le chrétien quand il récite son ‘Notre Père’. Reste à y être préparé, puisque du temps de Noé, peu furent sauvés ! Il en sera de même prochainement. Comme Dieu a promis à Noé de ne plus permettre un déluge d’eau, avec comme signe d’alliance l’arc-en-ciel, on expérimentera sans doute un déluge de feu. Et d’où pourrait-il venir sinon de bombes nucléaires et de gaz d’une comète trop proche de la terre !

    Étonnant tout de même ce cynisme humain , qui va jusqu’à prendre l’arc-en-ciel comme symbole des déviances ! Son impudicité va à nouveau l’entraîner dans un désastre sans nom !

  5. Jean dit :

    Comment procède la révolution Arc-en-Ciel socialiste et totalitaire, qui est LGBTQ, antiraciste avec Mandela et écolo avec Greta Thunberg ? Ou la création d’un homme nouveau caractérisée par l’inversion morale :

    En fait, l’élite occidentale ne laisse-t-elle pas le chaos s’installer volontairement, afin d’avoir par la suite une population désireuse d’avoir un pouvoir fort à la chinoise ? On crée le désordre pour que la population finisse par tolérer des règles qu’elle n’aurait jamais acceptées autrement ! On s’y prépare petit à petit ! Rien que le linky qui permettra de tout connecter, donc de tout espionner, il sera facile pour l’état de mettre en place ce que connaissent déjà les Chinois ! En fait, on va tous devenir des zombies ! Pas une seule critique ne sera admise ! L’Union Européenne a certainement cela sous le coude ! Il lui suffira d’appuyer sur le bouton « migrants-terroristes » pour augmenter ce chaos, le jour où elle voudra basculer dans un état totalitaire. Et soyons en certain, cela n’empêchera pas les Français de continuer de voter à 98% pour Bruxelles !

    Ainsi en vertu de son système de pointage de crédit social, l’état chinois punit les personnes qui critiquent le gouvernement, ainsi que de nombreux autres comportements, notamment :
    – Mauvaise conduite.
    – Fumer dans les trains.
    – Acheter trop de jeux vidéo.
    – Acheter trop de malbouffe.
    – Acheter trop d’alcool.
    – Appeler un ami qui a un faible pointage de crédit.
    – Avoir un ami en ligne qui a un faible pointage de crédit.
    – Publication de «fausses nouvelles» en ligne.
    – Visiter des sites Web non autorisés.
    – Promener votre chien sans laisse.
    – Laisser trop aboyer votre chien.

    En août 2019, l’État communiste s’était vanté d’avoir empêché 2,5 millions «d’entités discréditées» d’acheter des billets d’avion et 90 000 personnes d’acheter des billets de train à grande vitesse rien qu’en juillet. Les citoyens seront également contraints de passer un test de reconnaissance faciale qui les analysera dans la base de données des scores de crédit social avant de pouvoir utiliser Internet.
    https://summit.news/2019/12/02/china-man-interrogated-for-criticizing-police-on-social-media/

Répondre à Dominique Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s