Un courageux pays l’Islande !

 

S’il y a un pays qu’il faudrait copier pour sortir du piège de nos spéculateurs mondialistes, c’est l’Islande !

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=9rGNF-C6Xek

Ses habitants (320 000) ont entrepris de réécrire leur constitution tout en refusant de renflouer les banques, après que le système financier islandais ait explosé en 2008 sous le poids des dettes privées (représentant plus de 1200% du PIB). L’Islande revient aujourd’hui sur le devant de la scène avec une croissance de 3% (elle était de -9% en 2009). De plus, le 16 mars 2012, elle rembourse sa dette en avance !

http://articles.businessinsider.com/2012-03-16/europe/31199475_1_imf-loans-icelandic-economy-sovereign-debt

http://www.lemonde.fr/europe/article/2012/10/20/les-islandais-se-prononcent-sur-une-nouvelle-constitution-ecrite-par-des-gens-ordinaires_1778275_3214.html

Reste à régler la dette publique ! De plus ne vient-elle pas de lever 2 milliards de dollars entre juillet 2011 et le 4 mai dernier ?

http://www.foxbusiness.com/news/2012/05/04/iceland-bond-sale-sees-strong-demand-from-us-investors/

Publicités

18 commentaires sur “Un courageux pays l’Islande !

  1. […] Un courageux pays l’Islande ! « Effondrements de civilisation Ses habitants (320 000) ont entrepris de réécrire leur constitution tout en refusant de renflouer les banques, après que le système financier islandais ait explosé en 2008 sous le poids des dettes privées (représentant plus de 1200% du PIB). Chaque crise économique débouche sur une prise de conscience collective. […]

  2. Lino dit :

    L’Islande, sortie de crise ?

    L’Islande avait sa propre monnaie donc elle pouvait dévaluer ! Elle n’est pas soumise au milieu financier. Le peuple n’a pas eu à payer les pertes des banques. Elle va devenir une tête de pont lors du réchauffement climatique.

  3. Line dit :

    Octobre 2008, la faillite des trois grandes banques islandais (Kaupthing, Glitnir et Landsbanki) est proclamée. En cause: une politique d’endettement à risque et le gonflement de leur bilan. Pour prévenir l’effondrement du système bancaire, celles-ci furent nationalisées. Les créanciers étrangers pas remboursés.D’autres mesures furent prises. Quatre ans plus tard, elles portent leur fruit. Et au lendemain des accords conclus à Bruxelles dans la nuit de mercredi à jeudi autour de la création d’une supervision bancaire opérée par la Banque Centrale Européenne, Olafur Ragnar Grimsson, le président Islandais, s’est permis de narguer l’Union Européenne en se félicitant d’avoir laissé tomber les banques. Une décision « difficile mais décisive » pour la relance économique de son pays. Et contraire à la démarche européenne.

    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1536/Economie/article/detail/1549133/2012/12/14/L-Islande-se-rejouit-d-avoir-abandonne-ses-banques.dhtml

    Avec un déficit à l’équilibre prévu pour l’an prochain, un taux de chômage proche de 5% et le remboursement total des 2,1 milliards prêtés par le FMI, Reykjavik respire.

  4. Luc dit :

    L’Islande a eu gain de cause dans son bras de fer contre les banques et la Commission européenne.!

    http://nemesistv.info/video/NHK4HUR6949X/l-islande-gagne-son-proces-contre-les-banques#sthash.rkmhBzTV.dpbs

    Le Tribunal a décidé qu’il n’y aura pas à rembourser les épargnants étrangers de la banque IceSave ; surtout des anglais et des néerlandais ! Cela dit, déjà la moitié l’avait déjà été !

    • Gabi dit :

      Comme nous le dit son président, Olafur Ragnar Grimsson, à la conférence de Davos, si l’Islande a réussi à se redresser, c’est parce qu’elle a osé laisser les banques en faillite s’écrouler. Elle les a traitées comme n’importe qu’elle autre compagnie aérienne ou de télécommunication …..

  5. Tonio dit :

    Le chef du parti de l’indépendance, Bjarni Benediktsson, vient de confirmer dans une interview, que l’Islande n’était plus candidate à l’adhésion à l’Union européenne.

    Bjarni Benediktsson, dont le parti de centre droit est arrivé en tête aux législatives (26,5% des voix, 19 sièges), conduit les négociations pour la constitution du gouvernement avec le parti progressiste (centriste), arrivé deuxième (22%, 18 sièges), également opposé à l’UE.

    Pourtant, environ la moitié des chapitres de négociations avec l’UE avaient été conclus (mais pas celui sur la pêche, activité essentielle en Islande).

  6. Anne dit :

    L’Islande continue à dire « allez vous faire voir » à l’Europe !

    Le ministre des Affaires étrangères islandais Gunnar Bragi Sveinsson a annoncé jeudi avoir suspendu pour toute la durée de la législature les négociations d’adhésion à l’Union européenne. «Nous avons dissous l’équipe et les groupes de négociation, et plus aucun sommet n’aura lieu. L’UE a décidé qu’il n’y aurait plus de dotation IAP», a-t-il affirmé !

    L’UE avait accordé à l’Islande 5,8 millions d’euros pour 2013 au titre de l’Instrument d’aide de pré-adhésion (IAP), après la candidature lancée par Reykjavik en 2009. En avril, une coalition de centre droit eurosceptique a remporté les élections législatives avec la promesse de mettre fin à ce processus.

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/09/12/97001-20130912FILWWW00465-ueislande-fin-des-negociations-d-adhesion.php

  7. John dit :

    Le gouvernement islandais a annoncé samedi 30 novembre 2013 un plan pour alléger les dettes des ménages qui ont contracté un emprunt immobilier indexé sur l’inflation , jusqu’à un peu plus de 24 000 euros chacun.

    Ce plan était la principale promesse électorale du Parti du progrès (centriste) du Premier ministre Sigmundur David Gunnlaugsson, victorieux aux législatives d’avril avec son allié conservateur, le Parti de l’indépendance. Actuellement, la dette des ménages équivaut à 108% du PIB !

    L’autre mesure est une exemption d’impôt pour les ménages puisant dans leur épargne-retraite pour rembourser leur emprunt immobilier.

    Le financement sera assuré par une taxation des banques et des fonds qui gèrent les actifs des banques ayant fait faillite en 2008.

    http://www.romandie.com/news/n/_L_Islande_va_annuler_jusqu_a_24000_euros_de_dettes_par_menage_RP_011220130111-26-424647.asp

  8. Anne dit :

    L’Islande dit adieu à l’Union européenne, sans même un référendum :

    Il faut dire que l’Irlande avec un PIB d’une dizaine de milliards d’euros et 380.000 habitants, est certaine de voir ses intérêts ignorés par la BCE.

    http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140224trib000816865/islande-dit-adieu-a-l-union-europeenne-sans-meme-un-referendum.html

  9. Atlas dit :


    Les Islandais pourront bientôt adorer ouvertement les dieux vikings Thor, Odin ou Frigg, puisque la construction du premier temple dédié à ces dieux nordiques depuis le temps des Vikings est sur le point de commencer, ce mois-ci, en Islande. Il y a 1000 ans, le culte des divinités scandinaves ont été remplacé par le christianisme en Islande, mais les Islandais sont de plus en plus nombreux à renouer avec une forme de paganisme très ancrée dans les traditions populaires, y compris pendant les fêtes chrétiennes comme Noël. « Je ne pense pas que quiconque croie qu’il existe un cyclope monté sur un cheval à huit pattes », a expliqué Hilmar Orn Hilmarsson, le grand prêtre de l’Asatruarfelagid, une organisation basée à Reykjavik et qui pratique le culte des dieux nordiques qu’adoraient les Vikings. Pour lui, « ces contes sont des métaphores poétiques et une manifestation des forces de la nature et de l’esprit humain ».

    L’association a vu le nombre de ses membres tripler au cours des dix dernières années et réussissait à rassembler 2.400 personnes l’an dernier, un chiffre exceptionnel puisque la population totale de l’île est de 330.000 âmes seulement. Que les Islandais croient ou non en l’existence de ces dieux vikings, le culte refait surface : dans le temple de forme circulaire enfoui dans le flanc d’une colline, au dessus de la capitale islandaise, des mariages et des funérailles seront célébrés. Mais également des « baptêmes » : les enfants y recevront un nom viking tandis que les adolescents seront initiés à la mythologie nordique. Pour l’instant, les adeptes de ces cultes nordiques païens se bornent à quelques rituels sacrificiels anciens : la réunion, l’écoute de contes, la musique, le partage d’un repas…Car modernité oblige, l’association a renoncé à la pratique des sacrifices d’animaux.

    Pour Hilmar Orn Hilmarsson, le culte des dieux païens, abandonné depuis la victoire du christianisme dans le pays, n’a jamais été totalement oublié, parce que c’est « ce en quoi nos grands-parents croyaient ». Il citait alors un Islandais récemment rencontré, qui lui racontait le commentaire de sa grand-mère le jour de sa confirmation : alors qu’elle lui offrait un livre de poèmes eddiques, elle lui avait confié : « La chrétienté c’est bien, mais tu ne dois pas non plus oublier tes racines ».

    Il est peut être bon de rappeler que l’arrivée de la chrétienté a mis un terme à la barbarie viking…

  10. Xavier dit :

    De la nécessité pour Marine Le Pen de tout faire pour dès qu’elle est élue, elle demande de quitter l’U.E.. Il n’est pas question qu’elle s’aplatisse comme le fit Tsipras en Grèce.

    Il y a un pays qui a connu l’une des pires crises d’Europe : l’Islande. Depuis sa faillite retentissante en 2008, l’Islande et ses quelque 320.000 habitants ont réussi un retournement économique impressionnant. Avec quelles recettes ?

    Le chômage en Islande est désormais de 1,9%, selon les chiffres officiels, le taux le plus bas depuis 2007. En 2007, le taux de chômage était de 1,3%… Au plus fort de la crise, survenue en 2008, le chômage avait dépassé les 10% (avec des pointes à 12%).

    Pourtant, la crise islandaise a été un vrai tsunami pour cette île. « Peu de pays, voire aucun, avaient vécu une débâcle économique aussi catastrophique », notait le FMI à son propos.
    http://www.imf.org/external/french/np/blog/2011/102611f.htm

    Selon le Premier ministre, «nous n’aurions pu sortir de la crise si nous avions été membre de l’Union européenne», avait-il dit en novembre 2015. Sigmundur Davíð Gunnlaugsson avait même été plus loin en affirmant que ne pas être membre de la zone euro avait été une chance pour l’Islande: «Si toutes ces dettes avaient été en euros, et si nous avions été obligés de faire la même chose que l’Irlande ou la Grèce et de prendre la responsabilité des dettes des banques en faillite, cela aurait été catastrophique pour nous sur le plan économique.

    «A la différence des autres pays heurtés par la crise, l’Islande a laissé ses banques faire faillite, ne préservant que les comptes des ménages résidents. Les étrangers qui avaient placé leur argent dans les banques du pays ont tout perdu lorsque ces banques ont fait faillite. Ailleurs, dans le reste de l’Europe, de nombreuses banques ont été nationalisées car il n’était pas concevable qu’elles puissent faire faillite», rappelait l’Express en 2015.
    http://fr.express.live/2015/06/22/lislande-a-laisse-ses-banques-faire-faillite-et-jete-des-banquiers-en-prison-et-voici-ce-qui-sest-produit-exp-214182/

    http://geopolis.francetvinfo.fr/miracle-a-l-islandaise-a-reykjavik-le-taux-de-chomage-est-tombe-a-19-95935

  11. Benoit dit :

    Toute la beauté des aurores boréales filmées à 360° :

  12. Atlas dit :


    L’hymne islandais s’intitule Lofsöngur ou chanson de la louange. Près de 10% de la population islandaise était au Stade de France le 3 juillet 2016 pour chanter, avec leurs joueurs, cet hymne à la gloire de Dieu avant le quart de final face à la France :

    O Dieu d’Islande! O Dieu d’Islande!
    Nous chantons ton nom, ton nom mille fois saint.
    Les cohortes des temps te font une couronne
    des soleils du firmament sans fin.
    Devant toi un seul jour est comme mille ans,
    et mille ans un jour, ô Seigneur,
    une fleur d’éternité, sur la lslande tremblant,
    qui adore son Dieu et puis meurt.
    O mille ans d’Islande,
    une fleur d’éternité, sur la lande tremblant,
    qui adore son Dieu et puis meurt.

  13. Tom dit :

    L’inquiétude grandit actuellement en Islande, où le volcan Katla a donné des signes d’activité, chose qui ne s’est pas produite depuis 1977.

    Des mouvements d’origine sismique ont été détectés autour du volcan Katla, le plus redouté d’Islande, mais également le plus grand, avec ses 1450 mètres de hauteur. Le 29 août 2016, encore deux nouvelles secousses d’une magnitude de 4 sur l’échelle de Richter s’y sont produites. Des petits tremblements de terre en Islande pourraient être annonciateurs de l’éruption imminente de Katla, comme le craint Iceland Review.
    http://icelandreview.com/news/2016/08/30/continued-seismicity-katla-volcano
    Ce volcan bien connu, situé à 40 km de la capitale, est particulièrement redouté par les habitants car il provoque la fonte du glacier qui le recouvre, entraînant des inondations importantes dans les plaines.

    Il y a 39 ans, ces tremblements de terre n’avaient pas causé une éruption mais un phénomène bien connu des Islandais: le jökulhlaup. Une crue puissante et dévastatrice, résultant de la vidange brutale d’un lac glaciaire en lien avec une éruption volcanique.

    En théorie, le volcan Katla entre en éruption tous les 80 ans ou deux fois par siècle. La dernière fois remonte à 1918. Le volume de cendres dégagés avait atteint 700 millions de mètres cubes et l’indice d’explosivité volcanique (IEV) était de 4 sur une échelle qui compte 9 degrés (de 0 à 8), ce qui est considéré comme une éruption cataclysmique. La fonte du glacier provoqua d’ailleurs le détachement d’icebergs emportés vers l’océan par les inondations.

    En 2010, le volcan Eyjafjallajökull n’avait-il pas paralysé plus de 100.000 vols aériens en Europe ? Les conséquences d’une éventuelle éruption du volcan Katla pourraient être bien plus conséquentes.
    http://www.lequotidien.lu/international/le-volcan-le-plus-redoute-dislande-pourrait-entrer-en-eruption/

  14. Nicole dit :

    Comment l’Islande a détourné sa jeunesse des drogues :

    Instaurer un couvre-feu, faciliter la pratique artistique ou sportive, comprendre la chimie du cerveau des enfants : c’est le triple engagement qui a contribué à faire considérablement reculer la toxicomanie en Islande. D’après Gudberg Jónsson, psychologue, « il y a vingt ans, les adolescents islandais étaient parmi les plus gros buveurs d’alcool d’Europe. On ne pouvait pas marcher dans les rues du centre-ville de Reykjavik le vendredi soir sans se sentir en danger. Il y avait des hordes d’adolescents ivres qui vous interpellaient. » Aujourd’hui, l’Islande est en tête de liste des pays européens pour les adolescents ayant la vie la plus saine. La proportion des 15-16 ans ayant été ivres au cours du mois précédent était de 42% en 1998, elle a chuté à 5% en 2016. Sur la même période, le nombre de consommateurs de cannabis a baissé, passant de 17% à 7% ; et le nombre de fumeurs de cigarettes réguliers a reculé de façon spectaculaire, avec une chute de 23% à seulement 3% !

    Après une enquête auprès des écoliers à l’échelle nationale, on a pu identifier des différences entre les enfants qui buvaient, fumaient, se droguaient et les autres. Ces derniers participaient à des activités, surtout sportives, trois ou quatre fois par semaine. Ils passaient plus de temps avec leurs parents au cours de la semaine et n’éprouvaient pas le besoin de se retrouver à l’extérieur en fin de journée.

    Du coup, un nouveau plan national a été progressivement introduit. Les lois ont été modifiées. Il est devenu illégal d’acheter du tabac pour les moins de 18 ans ou de l’alcool pour les moins de 20 ans. La publicité pour le tabac et l’alcool a été interdite. Les liens entre les parents et l’école ont été renforcées. Des représentations de parents, rendues obligatoires par la loi, ont été mises en place dans toutes les écoles. Des conseils d’école avec les représentants des parents ont lieu. Les parents ont été sensibilisés sur ces choses importantes : – passer des moments de qualité avec leurs enfants – discuter avec eux de leur vie d’enfant – savoir qui sont les amis qu’ils fréquentent – passer les soirées en famille. Par la suite, une autre loi a été adoptée interdisant aux enfants de 13 à 16 ans d’être dehors après 22 heures en hiver et après minuit en été. Une mesure toujours en vigueur aujourd’hui. Le financement public a été augmenté pour les pratiques sportives encadrées, la musique, l’art, la danse et autres clubs. Cela permet aux enfants de se sentir bien dans un groupe, de se sentir bien tout simplement, sans l’artifice de l’alcool ou de la drogue. Les enfants issus de familles à faible revenu ont reçu une aide leur permettant de prendre part à ces activités, sous la forme d’une carte de loisir d’une valeur de 35 000 couronnes, soit 280 € par an et par enfant, pour payer pour les activités de loisir.

    https://www.theatlantic.com/health/archive/2017/01/teens-drugs-iceland/513668/

  15. Luc dit :

    De l’éclairage, au chauffage en passant par l’agriculture, le sous-sol islandais cache une énergie vingt fois moins chère que le pétrole, et 100% renouvelable : la géothermie. Les eaux chaudes, chauffées par le magma, entraînent les turbines électriques dans les centrales.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s