Un complot mondial contre la santé ?

grippe A

.

En mémoire de Claire Séverac qui nous a quittés le 25 décembre 2016, rappel par Sylvie Simon sur la societé actuelle :

La crise est bien entendu  artificielle ! Ce n’est ni plus ni moins que le résultat de la confiscation des richesses de la terre par une poignée d’individus.  » Il faut absolument que les gens prennent conscience de cette situation dramatique avant qu’il ne soit trop tard ! »

piqureElles remarquent que sur le plan médical on est arrivé à un autiste sur 88 depuis 2008 ! C’est à dire 78% de plus qu’il y a 10 ans.  Sans compter que chez les garçons nous en sommes à 1 sur 50 !  C’est aussi 8 500 de cas de cancer en plus en 4 ans chez les enfants !  Actuellement, 1 enfant sur 440 aura le cancer avant l’âge de 15 ans, dont la moitié avant d’atteindre 5 ans !  Pourtant, un enfant n’a jamais autant reçu de soins, de vaccins, de médicaments depuis que le monde existe !

Il y a une course au profit sur le dos du vivant ! Même les graines en Agriculture  sont touchées ! On cherche à tout breveter, pour plus de profit !

Les 10 plus importants montants de cadeaux accordés aux médecins entre janvier 2012 et juin 2014 :

Top 10 du nombre de contrats avec les médecins entre janvier 2012 et juin 2014 :

Certains médecins arrivent à recevoir entre 40 000 et 80 000 euros en cadeaux :

Bien entendu, les firmes pharmaceutiques n’hésitent pas aussi à corrompre les hommes politiques. L’affaire Cahuzac l’a amplement démontré.

Sur ce sujet, Claire Séverac a écrit un livre passionnant : « Complot mondial contre la santé ». Au cours du printemps 2009, avec le début de la communication autour du virus H1N1, elle se dit que les incohérences sont trop nombreuses, que les mensonges et les motivations des autorités à vacciner tout le monde sont très suspects,  et que la façon dont nous sommes traités est juste insupportable….. Elle décide donc d’enquêter et, d’une horrible découverte à une autre, elle refuse de croire à un coup du sort, mais plutôt à un plan organisé par une poignée de « banksters »si gourmands qu’il souhaitaient contrôler le monde et faire du profit même si cela allait blesser chaque être humain de la planète. Pendant des mois, elle va rechercher les preuves officielles de tous les dommages qu’ils sont en train de causer à notre santé avec la nourriture, les médicaments, les pesticides….Les noms des coupables, leurs méthodes et comment ils ont pu mettre leurs plans à exécution en finançant des écoles scientifiques, en achetant les médias pour les contrôler, en falsifiant les études et les statistiques, en persécutant les  experts intègres, en infiltrant le monde des institutions et en bâillonnant les politiciens….

Il faut dire que le scandale de la grippe H1N1 fut en son temps un révélateur des conflits d’intérêts dans le milieu médical :

sylvie-simonScience et paranormalSylvie Simon, qui est la sœur de l’écrivain Guy Rachet, s’est plus attachée à étudier le phénomène vaccin dans notre société. Elle prône les valeurs de la médecine alternative qu’elle oppose aux intérêts de l’industrie pharmaceutique et à ce qu’elle appelle « l’engrenage mortel de la société de consommation » ! Son autre hobby (pour ne plus parler de lobby) concerne l’ésotérisme. d’où son dernier livre « La Science à l’épreuve du paranormal » , Alphée, 2010.

 

 

gif scanner-passe-temps gif

65 commentaires sur “Un complot mondial contre la santé ?


  1. […] Un complot mondial contre la santé ? Deux remarquables femmes, Claire Séverac et Sylvie Simon, nous témoignent de leur constat amer sur notre société ! Bien entendu, pour elles, la crise est artificielle ! Ce n’est ni plus ni moins que le résultat de la confiscation des richesses de la terre par une poignée d’individus. » Il faut absolument que les gens prennent conscience de cette situation dramatique avant qu’il ne soit trop tard ! » Elles remarquent que sur le plan médical on est arrivé à un autiste sur 88 depuis 2008 ! Il y a une course au profit sur le dos du vivant ! Claire Séverac a écrit un livre passionnant : « Complot mondial contre la santé ». Il faut dire que le scandale de la grippe H1N1 fut en son temps un révélateur des conflits d’intérêts dans le milieu médical : WordPress: . Dans "France" […]

    https://www.fichier-pdf.fr/2016/03/26/complot-mondial-contre-la-sante-claire-severac/

  2. Tom dit :

    La marchandisation de l’être humain est devenue inquiétante. On l’a vu aux USA avec le commerce des organes des avortés. Cette suppression des états préconisée par les globalistes, va laisser les populations entre les mains de la haute finance et des multinationales.

    Prenons par exemple le rapport de Goldman Sachs « The Genome Revolution ». Son analyste Salveen Richter pose ouvertement cette question : « Guérir les patients constitue-t-il un modèle économique durable ? »

    La thérapie génique par exemple, qui propose des traitements « one shot », offre une perspective financière très différente par rapport aux thérapies traditionnelles. « « Alors que cette proposition est porteuse d’une valeur immense pour les patients et pour la société, elle pourrait représenter un défi pour les développeurs de médecine génomique à la recherche d’un cash-flow durable. » explique l’analyste.

    Ainsi, Gilead Sciences a développé un traitement de l’hépatite C dont le taux de réussite dépasse les 90 %. Une réussite qui a « peu à peu épuisé le vivier disponible de patients à soigner ! De plus, la guérison de ces patients fait également diminuer le nombre de porteurs capables de transmettre le virus à de nouveaux patients, et ainsi, le vivier d’incidence décline lui aussi. Si en 2015 les ventes américaines de traitements pour l’hépatite C ont connu un pic à 12,5 milliards de dollars, elles n’ont depuis pas cessé de baisser. En 2018, selon Goldman Sachs, les ventes tomberont sous la barre des 4 milliards.

    https://reinformation.tv/goldman-sachs-viabilite-economique-guerison-rapide-maladies-smits-83824-2/

  3. Atzo dit :

    Comment vérifier les liens d’intérêts avec l’industrie du médicament des médecins que l’on consulte ? En faisant une requête par bénéficiaire ou une recherche avancée ici :
    https://www.transparence.sante.gouv.fr/flow/main;jsessionid=78AB181468CF692613F32D03401FC36F?execution=e1s1
    Ce site montre lors des 5 dernières années les liens qu’un médecin peut avoir eu avec des firmes pharmaceutiques. Celles-ci leur ont distribués plus de 244 millions d’euros entre janvier 2012 et juin 2014.
    https://www.20minutes.fr/sante/1988427-20170102-decret-accroit-transparence-liens-entre-medecins-industrie-pharmaceutique-suffisant
    Selon Regards citoyens, 235.455 contrats ont été signés entre janvier 2012 et juin 2014.
    https://www.regardscitoyens.org/sunshine/

  4. Ursli dit :

    Don du sang : vers un nouveau scandale ?

    Mais qui est derrière Haemonetics ? Goldman Sachs, BlackRoch, Natixis.
    A la fin des années 2000, le directeur commercial d’Haemonetics avait été condamné à 3 ans et demi de prison pour avoir rémunéré pendant des années le ministre italien de la Santé (qui prit 3 ans) pour qu’il favorise ses machines. Ne devrait-on pas aussi condamner la ministre française Agnès Buzyn ?

  5. Olivier dit :

    Le dernier bastion de la médecine indépendante dynamité :
    https://www.kla.tv/13830

    Peter C. Gøtzsche, médecin et scientifique danois, a été cofondateur principal de la collaboration Cochrane, un réseau mondial de scientifiques et de médecins basé à Londres. Jusqu’à présent, Cochrane jouissait d’une excellente réputation en tant que réseau de scientifiques indépendants de l’industrie pharmaceutique. Mais en septembre 2018, l’adhésion du professeur Gøtzsche à la Collaboration Cochrane a été retirée sans que le grand public ne s’en rende compte.

    Le professeur Gøtzsche est devenu internationalement connu pour son livre ‘Médecine mortelle et crime organisé : comment l’industrie pharmaceutique corrompt le système de soins de santé’ Sur la couverture du livre, le contenu est résumé comme suit : « Ce livre parle du côté obscur de l’industrie pharmaceutique, de la façon dont les médicaments sont découverts, produits, commercialisés et contrôlés. Il montre en détail comment les scientifiques falsifient les données pour défendre leurs opinions. Lorsqu’il s’agit de structures criminelles, les groupes pharmaceutiques ne sont en rien inférieurs à la mafia. Et il n’y a probablement pas d’autre industrie qui a plus de vies humaines sur la conscience. » Depuis sa création il y a 25 ans, la Collaboration Cochrane a garanti pour l’industrie des évaluations critiques d’une gamme de médicaments, de tests de dépistage de médicaments et de vaccins, y compris le vaccin contre le VPH, qui est censé être efficace contre le cancer du col de l’utérus. Toutefois, au cours des dernières années, il y a eu de plus en plus d’indices que des tentatives ont été faites pour affaiblir l’indépendance et l’attitude critique de la Collaboration Cochrane à l’égard de l’industrie. En septembre 2016, on a appris que la Fondation Bill & Melinda Gates avait fait un don de plus d’un million de dollars à Cochrane. Selon Hans Tolzin, journaliste médical et critique en matière de vaccination, la Fondation Gates finance des campagnes de vaccination dans le monde entier et détient d’importantes parts auprès de fabricants de vaccins. Ainsi la Fondation Gates bénéficie directement de ces campagnes de vaccination ! Le professeur Gøtzsche a été licencié à la suite d’une révision d’une évaluation indépendante des avantages et des risques de la vaccination contre le cancer du col de l’utérus qu’avait faite la collaboration Cochrane. René Gräber, expert en naturopathie, a déclaré : « Là où la question commence à devenir absurde, c’est lorsque cette analyse indépendante implique exactement les auteurs qui ont déjà été payés par l’industrie pour les publications à évaluer. S’opposant à cette étude de la Collaboration Cochrane, le Dr Gøtzsche et deux autres collègues ont publié dans le célèbre ‘British Medical Journal’ une révision correspondante. Il a critiqué, entre autres, les points suivants :
    1) Environ la moitié de tous les travaux sérieux a été dissimulée.
    2) L’efficacité de la vaccination contre le VPH est évaluée sur la base de paramètres de remplacement et non sur des données actuelles qui montreraient que la vaccination permet de prévenir directement le cancer.
    3) L’enquête détourne des données qui étudient les effets secondaires graves et durables de la vaccination contre le VPH.
    4) Toutes les études incluses dans l’évaluation étaient des publications payées par l’industrie.
    La conclusion des trois auteurs est qu’il n’y a aucune raison d`accorder du crédit à cette étude, qui classe la vaccination anti-VPH comme sûre et efficace. Cette hypothèse s’explique par le fait que toutes les études sont soutenues par l’industrie et donc unilatérales. »
    À travers cette contre-publication, Gøtzsche est resté fidèle à sa réputation d’avoir une attitude critique et indépendante vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique. Néanmoins, la collaboration Cochrane l’a exclu en tant que membre après un vote de l’organe directeur. L’industrie pharmaceutique a donc réussi à se débarrasser de l’un des critiques les plus compétents et en même temps les plus véhéments et les plus influents de la collaboration Cochrane. C’est ainsi qu’en quelque sorte ce dernier bastion d’une science médicale indépendante a été détruit et conquis par l’industrie pharmaceutique.

    • Lars dit :

      Selon le Dr Dietrich Klinghardt, il serait apparu fin XX / début XXIe siècle, un mouvement cherchant par tous les moyens à détacher les gens de leur potentiel spirituel. La glande pinéale serait une de leurs cibles, car étant la partie la plus sensible du système nerveux central humain. Comme par hasard, cette glande est sensible à l’aluminium, au glyphosate, au fluor mais aussi aux ondes wifi. Elle est connue pour être la réceptrice de champs d’énergie plus élevés, qui ont une influence sur la pensée de chacun. Elle contrôle aussi le système immunitaire et endocrinien. Pourquoi donc l’industrie des télécommunications a-t-elle sélectionné parmi les très nombreuses gammes de fréquences, celles les plus destructrices (2,4 gigahertz) pour cette glande ? Et cela avec des programmes de géo-ingénierie qui font inhaler des nano-particules d’aluminium et absorber des glyphosates à tous les habitants. Ces deux éléments, quand ils se combinent dans le sang et les intestins, forment 6 composants chimiques distincts qui auront justement tendance à se déposer dans cette glande pinéale et à ouvrir la barrière hémato-encéphalique du cerveau grâce aux fréquences wifi. La 5 G qui fonctionne avec des milliers de satellites propage aussi mondialement une fréquence dont l’innocuité n’a pas été véritablement testée, ni sur les insectes ni sur les oiseaux par exemple. A vraiment se demander si certains scientifiques ne seraient pas sous l’influence néfaste d’esprits qui n’ont rien d’humains. Autrement ils chercheraient plutôt à défendre la vie !

      La cour de la pomme de pin au Vatican :




      http://in5d.com/pine-cone-symbolism/
      La glande pinéale, la molécule de l’esprit ou troisième œil, a la taille d’un pois et se trouve au centre du cerveau. Elle est activée par la lumière et contrôle les différents biorythmes du corps. Elle fonctionne en harmonie avec l’hypothalamus qui gère la soif et la faim, le désir sexuel et l’horloge biologique qui détermine notre processus de vieillissement. Ainsi il existe un lien qui relie les rétines à l’hypothalamus que l’on nomme tractus rétino-hypothalamique. Il apporte des informations sur les cycles de lumière à la région de l’hypothalamus appelée noyau suprachiasmatique (SCN). De cette région les influx nerveux se rendent par le nerf pinéal (système nerveux sympathique) à la glande pinéale. Ces impulsions inhibent la production de mélatonine. Quand celles-ci cessent (lorsque la lumière ne stimule plus l’hypothalamus), la mélatonine est libérée. Les niveaux abondants de mélatonine chez les enfants inhibent leur développement sexuel. Mais lorsque la puberté arrive, la production de mélatonine est réduite et la glande commence à rétrécir. Pendant les périodes de relaxation et de visualisation, la glande pinéale sécrète de la mélanine. Elle réagit aux stimuli d’énergie électromagnétique qui l’entourent. Mais pour activer ce «troisième œil» et percevoir des dimensions plus élevées, il doit vibrer à l’unisson avec le corps pituitaire, ce qui est obtenu par la méditation. L’intuition passe également par le développement du «troisième œil». Et à certaines fréquences des ondes cérébrales, le sens de la limite de l’ego disparaît. Quand un rapport avec une autre personne est établi, un champs magnétique plus ou moins important se crée. Les voyages astraux et autres capacités occultes sont étroitement associés à l’interaction de forces négatives et positives. La séparation temporelle du corps astral se fait après le retrait des sens et de la conscience physique.

      Pour Daniel Batson, un psychologue de l’Université du Kansas qui étudie les effets de la religion sur les gens, « Le cerveau est l’instrument par lequel la religion est vécue. Ce n’est pas le cerveau qui produit la religion, de même ce n’est pas le piano qui produit de la musique. »

  6. Béatrice dit :

    15 % des patients ayant eu un accident grave et diagnostiqués comme « non conscients » ou « en état végétatif »… seraient en réalité conscients.
    https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1812757

    Pourquoi donc arrêter de les alimenter et de les faire boire ? La découverte qu’un patient sur sept pourrait être conscient de ce qui est dit autour d’eux est une surprise. Ces patients ont été considérés comme « non-conscients » parce qu’ils ne répondent pas à ce qu’on leur demande de faire : on a beau leur dire de serrer les doigts ou de cligner des yeux, par exemple, il ne se passe rien. Mais l’imagerie cérébrale montre que c’est parce qu’ils en sont physiquement incapables, et non pas parce qu’ils ne comprennent pas ce qu’on leur dit !

    Une étude intéressante a été réalisée auprès de patients « emprisonnés dans leur corps ». 72 % d’entre eux se sont déclarés « heureux ». Les plus malheureux étaient ceux dont l’accident était le plus récent. Car il est très fréquent pour les accidentés lourdement handicapés de commencer par ressentir une dépression sévère… puis, progressivement, de s’adapter à leur nouvel état. C’est pourquoi c’est une bonne raison de leur refuser l’euthanasie, tant que leur état n’est pas stabilisé, même s’ils le demandent avec insistance.

    Actuellement en France, c’est le médecin qui décide du sort de la personne et non la famille. Est-ce normal ?

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s