Hollande ou la victoire de la république judéo-maçonnique mondiale

Avec François Hollande, nous faisons un grand pas en avant vers ce que Marie Julie Jahenny nous décrit sur le temps qui vient ! Nous sommes arrivé à une république judéo-maçonnique, qui à nouveau, va se retrouver sans  aucune entrave comme lors de sa naissance :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=kq0qpZmGnt8

Le premier discours du président français fut de marquer son allégeance, aux idées de celui qui fut initié en 1875 à la loge « La Clémente Amitié » du Grand Orient,  Jules Ferry. Très engagé dans certaines aventures militaires et commerciales du colonialisme républicain, il était un redoutable théoricien du racisme intégral. Dans son fameux discours au Parlement de juillet 1885, ne déclarait-il pas : « Il y a pour les races supérieures un droit parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures.»

Le journal d`Etat ivoirien déplore d’ailleurs l`hommage de Hollande à ce “raciste” Ferry :
http://news.abidjan.net/h/433457.html

Il est étonnant que des organisations telles que SOS racisme ne soient pas intervenues pour demander à ce que son nom, soit définitivement retiré de tous les édifices publics. Non seulement cet homme était raciste mais il était aussi sectaire. Et dans sa campagne pour une école laïque et obligatoire, il militait en même temps contre le catholicisme.  Il y mit tellement de violences autoritaires et d’illégalités que les magistrats allèrent jusqu’à démissionner par centaines. Il alla même jusqu’à employer l’armée pour envahir les couvents et les écoles catholiques, jeter à la rue des milliers de religieux et réaliser la « dispersion » des congrégations enseignantes.

Le livre de de Jean de Viguerie sur Les pédagogues (Editions du Cerf, octobre 2011), explique très bien comment ces pédagogues à la Jules Ferry, considèrent les enfants comme des objets malléables à volonté. Ils inventent tous les prétextes et tous les moyens d’enlever les enfants à leur famille, à leurs parents et à Dieu. Selon le programme socialiste, n’est-ce pas  à partir de l’âge de deux ans, que les enfants devront être confisqués par l’Etat, pour en faire des  enfants de la République ? On retrouve cette même idée d’affaiblissement des familles dans les propos de Nicholas Rockefeller ou dans ceux de communistes célèbres.

Ce grand promoteur de l’école laïque a laminé nos patois, nos langues régionales, tourné en dérisions nos folklores et nos traditions locales au profit d’une uniformisation insipide. Une première étape fondamentale vers la globalisation culturelle, pavant ainsi le chemin vers l’Américanisation, une culture du Vide. Il a aussi été celui qui a  préparé la jeunesse française à mourir à Verdun, sur le Chemin des Dames, au profit des banques et des frères à 3 points. Et ceux qui résistaient, on les mettait en première ligne, pour qu’ils se fassent tuer en premier. Ce fut le sort de beaucoup de bretons, trop catholiques à leur goût.  Aussi assisterons nous à une continuation de ce programme nauséabond. L’histoire de France ne sera plus apprise, au profit d’un mondialisme multiculturel. La guerre sera donc totale contre le patriotisme français, contre la souveraineté du peuple et contre la reconnaissance de ses racines chrétiennes. L’idéologie judéo-maçonnique qui est pour ainsi dire une autre religion,  pourra prendre ainsi  le pouvoir sur toutes les autres, en imposant sa vision du monde. On va vers l’asservissement et l’esclavage envers une élite dominatrice. Car la franc-maçonnerie est le lien qui unit secrètement l’oligarchie contre la souveraineté du peuple. C’est un outil formidable, pour instaurer un gouvernement mondial non démocratique, avec à sa tête une élite. Car la démocratie, n’impose-t-elle pas à ce qu’il n’y ait aucun obstacle entre le peuple et les élus ?

Dans l’entourage direct du futur président, on trouve  Emmanuel Macron comme secrétaire adjoint. En prenant un financier de chez Rothschild,  Hollande montre à tout le monde qu’il n’a pas l’intention de lutter contre les marchés financiers. Se souvenir du président Pompidou, ancien directeur de la même banque et qui fut à l’origine de cette loi du 3 juillet 1973 !

http://www.lexpress.fr/actualite/politique/a-l-elysee-hollande-s-entoure-de-proches_1114905.html

Et que penser de ce cercle ultra-sioniste Léon Blum qui est bien représenté dans le gouvernement de Jean-Marc Ayrault. ! Vous avez Nicole Bricq, une proche de DSK, qui fait partie du bureau du cercle Léon Blum et les quatre suivants, membres comme Ayrault du comité d’honneur : Aurélie Filipetti, Pierre Moscovici, Vincent Peillon et Bernard Cazeneuve. On peut  ajouter que Moscovici et Peillon étant d’origine juive, défendront aussi la petite colonie qu’est Israël ! Comme Manuel Valls qui plusieurs fois leur a montré son allégeance !

http://la-dissidence.org/?s=Les+all%C3%A9geances+du+nouveau+gouvernement&submit.x=0&submit.y=0

Mais les autres minorités opprimées n’ont pas été oubliées : Kader Arif, Yamina Benguigui, Victorin Lurel, George Pau-Langevin, Christiane Taubira, Najat Vallaud-Belkacem. Sans oublier Fleur Pellerin, d’origine asiatique. Et bien sûr, Delphine Batho et Benoît Hamon, anciens de SOS Racisme.

Mais qu’est-ce donc que ce cercle Léon Blum ? Il a été constitué en 2003 par des militants, qui se sont reconnus dans les valeurs fondamentales de la Gauche Républicaine : Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité et Tolérance. Ils ont décidé de combattre politiquement et démocratiquement la résurgence d’un nouvel antisémitisme. Toute la gauche morale s’y trouve ! Même DSK et sa femme Anne Sinclair !  Ayrault est donc parrain de ce groupement fortement pro-israélien et très occupé à convaincre les socialos que les pro-palestiniens ne sont en fait que de dangereux et insupportables antisémites qui transportent le conflit entre Israel et Gaza en Europe. Bref, l’injustice même envers ce peuple palestinien, qui n’est autre que le véritable habitant d’origine de ce pays !

http://www.cercle-leon-blum.org/comit.htm

 

Cercle Léon Blum

//

Advertisements

6 commentaires sur “Hollande ou la victoire de la république judéo-maçonnique mondiale

  1. alain dit :

    Pro israëlien? Permettez-moi d’en douter. Ce n’est pas parce que certains membres ont « des origines » qu’ils vont l’être automatiquement.
    En ce qui concerne ce que vous dénommez « colonie », vous commettez une légère erreur.
    Aussi, si vous êtes croyant bien entendu, lisez le Pentateuque (traduction grecque des « Cinq Livres de Moïse »); vous y trouverez la promesse que l’Eternel fit aux Patriarches au sujet de la Terre de Canaan et peut-être que vous n’emploierez plus cette terminologie. Réservons-là plutôt aux désinformateurs patentés de la presse française et aux guignols Melenchon-Joly-cocos staliniens!

    Quant à vouloir « civiliser les races inférieures » selon l’expression de Jules Ferry force est de constater que c’est l’échec total.
    A vous lire. Alain

  2. Tien dit :

    Manuel Valls – Ministre de l’Intérieur et avant député-maire d’Evry (Essonne) : Né à Barcelone en 1962. N’a acquis la nationalité française que par naturalisation en 1982. Passé par le lycée Charlemagne de Paris, la faculté de Tolbiac et la Sorbonne, il serait titulaire d’un DEA d’histoire (qui n’apparaît pourtant pas au Who’s Who). Manuel Valls a épousé en 1987 Nathalie Soulié, enseignante (connue à la faculté de Tolbiac) devenue secrétaire d’AB Associates, la société de conseil d’Alain Bauer. Il a eu, avec elle, quatre enfants, avant d’en divorcer pour se remarier, le 1er juillet 2010, avec (son « amour de ses vingt ans ») la violoniste Anne Gravoin, premier prix du conservatoire supérieur de musique de Paris, accompagnatrice de Charles Aznavour, Laurent Voulzy, Liza Minelli ou Marc Lavoine.Ami avec Alain Bauer – qui est le parrain de l’un de ses fils – Grand Maitre du Grand Orient de France de 2000 à 2003. Le 4 Février 2008, il vote pour la réforme de la Constitution permettant la ratification du Traité de Lisbonne. Se définit comme « blairiste » et « clintonien ». Favorable à l’instauration de la TVA Sociale ; favorable à l’allongement de la durée de cotisation pour le droit à une retraite à taux plein ; favorable à l’alignement des régimes spéciaux de retraites avec le régime général. En 2010, il se déclare favorable au contrôle par la Commission Européenne des budgets nationaux. Participe aux réunions du Groupe Bilderberg. Franc-Maçon, membre du Grand Orient de France. Il se prétend « lié de manière éternelle à Israël », et s’est opposé à la demande palestinienne d’adhésion à l’ONU. Intervenant au CRIF, notamment lors du « congrès des amis d’Israël en France » de 2012. Membre du club Le Siècle.

    Pierre Moscovici – Ministre de l’Economie : Issu d’une famille juive. Soutien historique de Dominique Strauss-Kahn. Lors du vote pour la réforme constitutionnelle de 2008, pour la ratification du Traité de Lisbonne, il s’abstient. Directeur de campagne de François Hollande durant la campagne de 2012, il est Vice-Président du Cercle de l’Industrie (Lobby patronal européen, en lien avec le MEDEF), dont Strauss-Kahn fut également Vice-Président et initiateur avec Raymond H.Lévy (PDG de Renault), et Maurice Lévy (président du directoire de Publicis, participant aux réunions du Groupe Bilderberg). Les principales entreprises représentées au sein de ce lobby sont celles du CAC40 (PDF). Participe à la rencontre entre Manuel Valls, François Hollande et Richard Prasquier, président du CRIF, lors d’une entrevue où Hollande s’engagea à « combattre fermement l’antisémitisme et l’antisionisme ». Membre du Cercle Léon Blum, ouvertement sioniste

    -http://www.dailymotion.com/video/xqzuke_pierre-moscovici-pourquoi-je-suis-juif-sioniste-et-socialiste_news

    Michel Sapin – Ministre du Travail : Franc-Maçon, membre du Grand Orient de France. Durant la campagne de François Hollande, il est chargé du programme présidentielle de François Hollande. A propos du Traité de Maastricht, qui préfigure le Traité de Lisbonne, il déclare : « Maastricht apporte aux dernières années de ce siècle une touche d’humanisme et de Lumière qui contraste singulièrement avec les épreuves cruelles du passé ». Lors du Congrès de Versailles en 2008, il vote pour la réforme constitutionnelle permettant la ratification du Traité de Lisbonne.Lors du vote qui permit la ratification du Mécanisme Européen de Stabilité, il s’abstient comme la plupart des parlementaires socialistes, permettant l’adoption du MES à la majorité absolue. Il participe aux diners du CRIF, en particulier en 2003 où il est présent aux « 12 heures pour l’amitié France-Israël » avec François Hollande, Dominique Strauss-Kahn, Nicolas Sarkozy, Pierre Lellouche et Benyamin Netanyahou (1er ministre de l’entité sioniste). Il participe aux réunions du Groupe Bilderberg, notamment en 1992 aux côtés de Jacques Toubon, Ernest-Antoine Seillière, Philippe Villin, André Levy-Lang ou encore Bernard Arnault.

    Vincent Peillon – Ministre de l’Education Nationale : Issu d’une famille juive par sa mère (lui-même nomme ses quatre enfants Salomé, Maya, Elie et Izaak), son père fut banquier (directeur général de la Banque Commerciale d’Europe du Nord). Marié à la journaliste Nathalie Bensahel. Militant trotskyste à ses débuts. Soutien de Dominique Strauss-Kahn en 2011, il se rallie ensuite à François Hollande. Sioniste, il est Franc-Maçon membre du Grand Orient de France. Il prône une « république spirituelle », considérant « la Franc-Maçonnerie et la laïcité » comme « religions de la république ». Il soutient la ratification du Traité de Lisbonne par la France, et milite pour le fédéralisme européen, et « une harmonisation politique, économique et fiscale au sein de l’Europe ». Au Parlement Européen, il défend les intérêts sionistes et collabore activement au projet de déstabilisation de la Syrie

    http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+MOTION+B7-2012-0069+0+DOC+XML+V0//FR&language=FR

    Jean-Yves Le Drian – Ministre de la Défense : Franc-Maçon, membre du Grand Orient de France. Européiste, il se prononce en 2005 pour la ratification du Traité Constitutionnel Européen. En 2008, il avait menacé de quitter le PS si ses « camarades » ne ratifiaient pas le Traité de Lisbonne. Milite pour une « harmonisation européenne des politiques de défense », donc pour la perte de la souveraineté militaire de la France. Sioniste, il est proche du CRIF. Le piratage de la base de donnée du site du CRIF mentionna Le Drian parmi la liste des utilisateurs abonnés

    http://www.partiantisioniste.com/actualites/le-reseau-du-lobby-sioniste-crif-en-france-et-a-l-etranger-1006.html

    Stéphane Le Foll – Ministre de l’Agriculture : Franc-Maçon, membre du Grand Orient de France. Sioniste, déclare à propos du diner du CRIF « On n’avait pas de raison de dire non, c’est le genre de dîner où tout le monde va. (…) Le CRIF, on y est allé quasiment tout le temps, c’est comme ça, il y a des choses qui s’installent ». Il participe également au groupe de liaison CRIF-PS mis en place en 2006, aux cotés notamment de Richard Prasquier (président du CRIF), François Hollande, Razzye Hammadi, Malek Boutih. Il se prononce en faveur de la ratification par la France du Traité de Lisbonne. Il est l’un des rares parlementaires socialistes à avoir oser se prononcer pour le Mécanisme Européen de Stabilité. En février 2012, il déjeuna avec l’ambassadeur des Etats-Unis, accompagnés notamment de Michel Sapin.

    Laurent Fabius – Ministre des Affaires Etrangères : Issu d’une famille juive. Opère le « tournant de la rigueur » au début des années 80 en tant que 1er Ministre de Mitterrand, entrainant la rupture des communistes avec le PS. Il est mis en cause à cette époque dans l’affaire tragique du Rainbow Warrior, bateau de Greenpeace dynamité par des agents de la DGSE

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_du_Rainbow_Warrior

    Également mis en cause dans la sinistre affaire du sang contaminé, au cours de laquelle des poches de transfusion sanguine ont été contaminées par le virus du sida, faute de mesures préventives

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Affaire_du_sang_contamin%C3%A9#France

    Il est ministre sous Jospin lors du passage à l’euro et de la création d’Areva. Lors du Congrès de Versailles de 2008 concernant la réforme constitutionnelle permettant la ratification du Traité de Lisbonne, il ne prend pas part au vote. Lors du vote concernant le Mécanisme Européen de Stabilité, il s’abstient comme les autres parlementaires socialistes, permettant l’adoption du MES à la majorité absolue. Au début de l’année 2012, il se rend en Israël où il rencontre le Président Shimon Peres et le Ministre de la Défense Ehud Barak. Il participe au diners organisés par le club Le Siècle. Il participe aux réunions du Groupe Bilderberg. Il prend part aux diners du CRIF. Il participe à des réunions maçonniques, son appartenance à la Franc-Maçonnerie n’est pas officielle mais évidente.

    Arnaud Montebourg – Ministre du Redressement Productif : Franc-Maçon, membre de la French-American Foundation (fondation atlantiste). Il ne prend pas part au vote lors du Congrès de Versailles de 2008 qui modifia la Constitution pour permettre la ratification du Traité de Lisbonne. Lors du vote pour la ratification du Mécanisme Européen de Stabilité, à l’instar de la plupart des parlementaires socialistes, il s’abstient. Lié au CRIF, en particulier par sa compagne Audrey Pulvar qui en est l’auxiliaire zélée.

    Marisol Touraine – Ministre de la Santé : Fille du sociologue Alain Touraine, aux accointances maçonniques de notoriété publique. Elle est membre du club Le Siècle. Européiste, elle vote en 2008 pour la réforme constitutionnelle permettant la ratification du Traité de Lisbonne. Lors du vote pour la ratification du Mécanisme Européen de Stabilité, elle s’abstient comme la majorité des parlementaires socialistes, permettant ainsi son adoption à la majorité absolue.

    Aurélie Filippetti – Ministre de la Culture : Participe aux diners du CRIF. Lors du Congrès de Versailles de 2008, elle vote pour la réforme constitutionnelle permettant la ratification du Traité de Lisbonne. Lors du vote permettant l’adoption du Mécanisme Européen de Stabilité, elle s’abstient. Elle milite contre l’antisionisme et se revendique ouvertement sioniste. Interrogée par Robert Ménard sur le voyage de Dieudonné en Iran, elle explique « qu’il existe des personnes plus légitimes que d’autres pour parler des droits de l’homme […] et que Dieudonné ne s’est pas beaucoup illustré dans le respect des droits de l’homme »

    Nicole Bricq – Ministre de l’Energie et du Développement Durable : En 1991, elle soutient la Guerre du Golfe. En 2008, en tant que sénatrice PS, elle vote pour la réforme constitutionnelle permettant la ratification du Traité de Lisbonne. Elle s’est déclarée favorable à l’instauration du Mécanisme Européen de Stabilité, et s’est abstenue comme les autres parlementaires socialistes. Elle fit partie des signataires de la lettre ouverte envoyée à Nicolas Sarkozy, alors Président de la République, lui demandant de ne pas reconnaître l’État Palestinien à l’ONU. Elle est membre du très sioniste

    http://www.cercle-leon-blum.org/blum_sionisme.htm

    Cercle Léon Blum, comme Pierre Moscovici, Aurélie Filippetti, Julien Dray…

    http://www.cercle-leon-blum.org/comit.htm

    Jérôme Cahuzac – Ministre du Budget : Probable appartenance au Grand Orient de France. Frère d’Antoine Cahuzac, qui fut président du directoire de HSBC Private Bank France (avant d’être nommé en Janvier à la tête d’une importante filiale d’EDF). Lors du vote de la réforme constitutionnelle de 2008 permettant la ratification du Traité de Lisbonne, il s’abstient. Lors du vote à propos du Mécanisme Européen de Stabilité, il s’abstient. Afin de « préserver la confiance des investisseurs », il se prononce pour une rigueur budgétaire, précisant que cet« objectif interdit la création de postes dans la fonction publique durant le prochain quinquennat ». Il fait de la« confiance des marchés » sa priorité.

    Jean-Marc Ayrault – Premier Ministre : Notable du PS depuis près de 4 décennies. Lors du vote pour la réforme constitutionnelle de 2008, pour la ratification du Traité de Lisbonne, il s’abstient. Lors du vote parlementaire sur le Mécanisme Européen de Stabilité (qui brade une nouvelle fois un pan de la souveraineté Française aux instances européistes), il s’abstient comme la plupart des parlementaires socialistes dont il dirige le groupe, permettant ainsi l’adoption du MES à la majorité absolue. Est mandaté durant la campagne par François Hollande pour traiter la question du vote juif et récupérer les voix, et surtout le soutien, de la communauté. En 1997, il est condamné à 6 mois de prison avec sursis et 30 000 francs d’amende pour une affaire de favoritisme dans l’attribution d’un marché public, et a depuis 2007 obtenu une « réhabilitation » « exposant quiconque évoquant ces faits à des poursuites ». En 2008, maire de Nantes, il fait voter une subvention de 400 000€ destinée à la rénovation et à l’agrandissement du local servant aux « réunions » de 7 loges maçonniques (face aux critiques de l’opposition, il dû finalement abandonner le projet). Il est membre du Cercle Léon Blum, ouvertement sioniste

    François Hollande – Président de la République : Franc-Maçon du Grand Orient de France, il prône l’intégration de la « laïcité » dans la Constitution. Millionnaire, il déclare une fortune d’1,17 Million d’euros, omettant la Société Civile La Sapinière, qu’il gère avec Ségolène Royal, dont le capital s’élève à plus de 900 000 €

    http://www.societe.com/societe/societe-civile-la-sapiniere-377552955.html

    Membre du club Le Siècle. Sioniste, il participe à plusieurs reprises aux diners du CRIF, qui salue sa victoire. Il est également membre de la fondation atlantiste French-American Foundation

    http://www.french-american.org/files/liste-yl-fr-81-10.pdf

    En 2005, il fit campagne pour le « Oui » au référendum visant à ratifier le Traité Constitutionnel Européen. Lors du vote de 2008 concernant la réforme constitutionnelle permettant la ratification du traité de Lisbonne, il s’est abstenu. Lors du vote concernant le Mécanisme Européen de Stabilité, il s’est également abstenu. Il est élu Président de la République avec moins de 40% des suffrages exprimés

    Il est mis en cause par la plainte d’Emmanuel Verdin, qui l’accuse d’avoir couvert les agissements pédophiles qui auraient été perpétrés par Jack Lang

    • Lino dit :

      Petit changement lors des élections municipales de mars 2014 : Ayrault part pour être remplacé par Valls. Mais déjà on s’aperçoit que le langage est le même :
      -http://www.dailymotion.com/video/x1lil2u_quand-valls-reprend-les-mots-d-ayrault_news?start=2
      « Manuel Valls incarne à lui seul la soumission totale de la gauche à l’oligarchie financière mondiale et son renoncement définitif à défendre les intérêts du monde du travail. Et la mise en place d’un Grand Marché Transatlantique laminera ce qu’il reste de droit du travail et de protections sociales de part et d’autre de l’atlantique. Son rejet de l’islam, l’un des derniers rempart contre le Nouvel Ordre Mondial, son soutient sans faille à Israël, son autoritarisme pathologique face à la contestation montrent le vrai visage du PS : fort envers les faibles, faible envers les forts, et la vraie nature du gouvernement : un simple exécutant des basses œuvres de la finance internationale. » (Nicolas Bourgoin)

      On a aussi un nouveau ministre du Travail, de l’Emploi, et du Dialogue social, François Rebsamen. Ce nouvel arrivant au gouvernement était militant de la Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR) jusqu’en 1974, date à laquelle il fera une rencontre déterminante avec Pierre Joxe, ancien ministre de l’Intérieur. C’est Pierre Joxe qui entraîne François Rebsamen au PS. C’est aussi Pierre Joxe qui servira de parrain à François Rebsamen pour son entrée dans la franc-maçonnerie. C’était en 1989. François Rebsamen appartient à la loge dijonnaise Solidarité et Progrès affiliée au Grand Orient de France (GODF). François Rebsamen serait l’un des principaux inspirateurs de la promesse de campagne de François Hollande « d’intégrer dans la constitution les principes de la très maçonnique loi de 1905 de séparation des Eglises et de l’Etat« , engagement pris par François Hollande en novembre 2011, rue Cadet, au siège parisien du Grand Orient. Après l’arrivée de François Hollande à l’Elysée, François Rebsamen était rapidement devenu une éminence grise du président dont il est très proche. Chaque mardi, François Rebsamen se rendait à l’Elysée pour une sorte de pré-conseil des ministres chargé d’élaborer la semaine politique. François Rebsamen est repris dans la liste des « Juifs de François Hollande » publiée par Jacques Benillouche sur le blog terredisrael.com

      Curieusement les Français ont continué à voter la liste Fabius, celui qui a les mains pleines de sang libyen et syrien. A Montpellier, ils ont élu Philippe Saurel, dissident socialiste, parvenu à s’imposer avec 37,54% des voix. Il est un proche du nouveau premier ministre Manuel Valls et est un franc-maçon notoire. Il doit sa carrière politique au sioniste Georges Frêche qui le fait élire en 1995 et le choisit comme adjoint aux affaires sociales, puis comme chargé de l’urbanisme et plus tard de la culture. Grâce à un entourage qui veille sur lui, Philippe Saurel est élu au conseil général sans discontinuer depuis 1998 et est depuis 2012 député suppléant d’Anne-Yvonne Le Dain. Sur son site internet philippe-saurel.com, il présente trois « trésors cachés » de Montpellier : la tombe de Jules Gariel, « référence pour les frères de la région » , tombe en forme d’équerre; le portrait de Cambacérès exposé au Musée du Vieux Montpellier, tableau représentant le « fédérateur du Grand Orient de France » auquel on « a également prêté des mœurs homosexuelles« ; et le temple de la Grande Loge de France (GLDF) auquel appartient Philippe Saurel. Ce chirurgien-dentiste a au moins l’honnêteté de ne pas faire mystère de son engagement maçonnique. Il est d’ailleurs le « Vénérable » de son atelier – les « Apprentis Ecossais » – et a rédigé une thèse sur l’histoire de la franc-maçonnerie à Montpellier.

  3. Tonio dit :

    Qui a financé la campagne de François Hollande ?

    En examinant les comptes de François Hollande pour l’élection présidentielle, les membres de la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) sont restés pantois devant la faiblesse des informations fournies. Après l’élection de mai 2012, ils ont donc écrit au trésorier de la campagne, Jean-Jacques Augier, pour lui réclamer pas moins de 450 justificatifs (contrats, devis, factures) supplémentaires, concernant des frais de déplacements, de restauration, de matériel de propagande, de conseil en image.

    Jean-Jacques Augier n’est pas un élu du PS, mais un homme d’affaire qui a investi aux Caïmans,(paradis fiscal des Caraïbes sous souveraineté britannique).
    http://www.lemonde.fr/economie/article/2013/04/04/les-investissements-aux-caimans-du-tresorier-de-campagne-de-francois-hollande_3153282_3234.html
    et est propriétaire du magazine « Têtu » racheté début 2013 à Pierre Bergé.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s