L’effarante histoire du sionisme

 

.La première guerre mondiale de 14-18,  fut menée d’un coté par la Grande Bretagne, la France et la Russie, et de l’autre coté par l’Allemagne, l’Autriche-Hongrie et la Turquie.

En l’espace de deux ans, l’Allemagne avait remportée la guerre. Les sous marins allemands, qui furent une totale surprise, occasionnèrent de gros dégâts côté adverse. La Grande Bretagne se trouva sans munitions et sans ravitaillement pour ses soldats.  Au même moment l’armée française s’était mutinée. Ils avaient perdus 600 000 soldats à la fleur de l’âge dans les batailles de défense de Verdun et de la Somme. L’armée russe avait déserté, minée par les années de propagande anti tsariste. Durant exactement la même période, pas un seul coup de feu n’avait encore été tiré en territoire allemand, pas un seul soldat ennemi n’avait encore franchi la frontière allemande. Pourtant, l’Allemagne proposait un accord de paix honorable,  appelée par les juristes un ’’STATUS QUO ANTE BASIS ’’ signifiant, « cessons le combat et retournons aux conditions d’avant la guerre.»

soldats et la mort gif.gif

En 1916, l’Angleterre considéra sérieusement cette proposition afin d’éviter d’aller vers une défaite certaine. Tandis que cela ce discutait, les sionistes de l’Europe de l’Est rencontrèrent le British War Cabinet. Ils dirent : « Ecoutez nous, vous pourriez gagner cette guerre si l’Amérique venait à vos cotés en tant qu’alliée…Nous vous garantissons d’embarquer les USA contre l’Allemagne, si vous nous promettez la Palestine après la victoire ». En Octobre 1916, l’Angleterre accepta la proposition. Et on vit en très peu de temps, une Amérique pro-allemande devenir tout à coup vindicative à son égard. Les médias de l’époque, étaient pour la plupart, contrôlés par des financiers juifs, souvent d’origine  allemande ou russe, mais qui étaient contre le tsar, et ses alliés.  Aussi avaient-ils commencé à financer les Allemands. Mais devant la possibilité de s’accaparer de la Palestine, ils réussirent à faire en sorte que le président américain Wilson déclare la guerre à l’Allemagne. Il n’y avait aucune raison pour que l’Amérique soit mêlée à cette guerre et envoie ses soldats se faire tuer. Pourtant elle se laissa entrainer dans cette arnaque, tendue par le sionisme international, comme elle se laissa avoir en abandonnant quelques temps avant, sa banque centrale publique, au profit d’un conglomérat de banques privées essentiellement sionistes.

La fameuse ’’Déclaration Balfour’’ (courte lettre adressée à Lord Rothschild par le ministre britannique des Affaires étrangères, A.J. Balfour, envisageant « favorablement l’établissement en Palestine d’un Foyer National pour le peuple juif ») représentait la promesse anglaise faite aux sionistes de leur accorder la Palestine en échange de l’aide des USA.  L’Allemagne fut ainsi écrasée ; elle dut signer l’armistice  à la fameuse conférence de paix de 1919 à Versailles, entourée de 119 juifs représentant le sionisme international et avec à leur tête Bernard Baruch. Durant cette conférence où l’Allemagne fut découpée et l’Europe divisée, les sionistes réclamèrent leur part du gâteau: « Ne vous nous aviez pas promis la Palestine ? » C’est alors qu’ils produisirent leur preuve, révélant pour la première fois la déclaration Balfour devant des yeux allemands ébahis. C’est seulement à ce moment précis que les Allemands comprirent la cause des terribles conséquences et des réparations de guerre qu’on leur affligea.

ruines de la guerre gif.gif

Tous leurs malheurs venaient du fait que ces sionistes, pourtant souvent d’origine allemande,  voulaient la Palestine et étaient prêts à tout pour l’avoir !

Ces juifs avaient pourtant été bien reçus par les Allemands après leur exode de Russie. . Il y avait Mr Rathenau dans l’industrie et la finance, Mr Balin qui possédait les deux plus grandes lignes maritimes, la North German Lloyds et la Hamburg-American ; Mr Bleichroder qui était devenu le banquier de la dynastie impériale des Hohenzollern. Les Warburg à Hambourg qui étaient des grandes banques du négoce, peut être les plus importantes au monde. Sans aucun doute on pouvait  affirmer que les juifs avaient été comme chez eux en Allemagne ! Les Allemands ne digérèrent pas cette trahison.  Eux qui avaient été si généreux avec les juifs depuis 1905, date qui vit la première révolution communiste en Russie, tourner au désastre, et les juifs  fuir ce pays, pour trouver refuge dans une Allemagne qui les avait accueillis à bras ouverts… Pour les Allemands, ces juifs étaient donc les véritables responsables de la défaite. Et pour seule  raison, la Palestine !

Toutefois, aucun juif ne fut agressé. Il existait bien des camps de prisonniers politiques. Mais ces camps étaient remplis de communistes, dont la grande majorité s’avérait être juifs. Tout simplement du fait qu’en cette période, pas seulement en Allemagne mais dans toute l’Europe, les communistes se trouvaient être composés à 98% de juifs. On y trouvait aussi quelques prêtres,  chefs syndicalistes, francs-maçons et autres affiliations internationales. Il ne faut pas oublier qu’entre 1918 et 1919, les communistes avaient réussis à prendre le contrôle de la Bavière durant un courte période : Rosa Luxembourg avec Karl Liebknecht à la tête d’un groupe d’autres juifs, gouvernèrent trois jours. En fait, à la fin de la guerre, le Kaiser s’était enfui en Hollande, tout simplement parce qu’il craignait que les communistes s’emparent de l’Allemagne comme ils l’avaient fait en Russie et qu’il lui serait réservé le même sort que le Tsar. Il prit donc la fuite par mesure de sécurité. Mais après que la menace communiste eut été balayée du sol allemand, les juifs étaient encore très actifs, essayant de recouvrer leur statut. Les allemands les combattirent en une lutte générale ; sans pour autant que ce soit physique. En ce temps là,  il y avait autour de 90 millions d’allemands pour seulement 460 000 juifs. N’empêche qu’ils contrôlaient tous les médias et les principaux rouages de l’économie. Ils étaient venus en Allemagne après la guerre avec beaucoup d’argent, et avaient profité de la dévaluation drastique du Mark pour tout acheter pour une bouchée de pain.

En juillet 1933, une conférence du sionisme international fut organisée à Amsterdam. Les juifs du monde entier y participèrent. Ils s’adressèrent à l’Allemagne en des termes impératifs : à savoir qu’ils la sommaient de limoger Hitler et de faire réintégrer tous les juifs dans leur fonction, eussent ils été communistes ou non. En aucun cas les sionistes ne permettraient aux allemands de les traiter de la sorte ; et en toute chose qu’il fallait considérer cet avertissement comme un ultimatum. On imagine aisément ce que fut la réponse des allemands. Mais c’est la réaction juive qui allait être des plus étonnantes. En 1933, quand l’Allemagne refusa de se plier aux exigences sionistes à la conférence d’Amsterdam qui se clôturera sans avoir entamé la résilience allemande, le président de cette conférence et chef de la délégation américaine, Samuel Untermeyer,  la quitta aussitôt pour retourner aux USA.  Du bateau, il transmit par le biais des studios de la CBS (Columbia Broadcasting System) un discours qui passa sur tout le territoire américain et fut publié le 7 Aout 1933 dans le New York Times : « le sionisme international maintenant appelle à la guerre sainte contre l’Allemagne. Nous sommes maintenant engagés dans une bataille sacrée contre les allemands. Nous allons les forcer à se rendre. Nous allons exercer un boycott international contre eux qui les détruira du fait qu’ils dépendent exclusivement de leurs exportations…. Ce boycott économique est notre moyen d’auto défense ; le président Roosevelt l’a soutenu dans le programme de l’administration de reprise nationale. »


C’est un fait que  2/3 des besoins alimentaire allemands devaient être importés. Ils devaient donc beaucoup exporter pour se les payer. . Sans çà,  l’Allemagne allait mourir de faim. Mais aux USA,  quiconque ne respectait pas les lois du New Deal se voyait aussi boycotté,  même si ces lois  furent déclarées inconstitutionnelles par la cour suprême américaine. Les juifs de par le monde déclarèrent donc un boycott contre l’Allemagne qui fut tellement efficace qu’il ne fut plus possible de trouver dans un  magasin un produit ’’ MADE IN GERMANY’’. Un représentant de la Woolworth Company rapporta qu’ils avaient du jeter des millions de Dollar en vaisselle dans la rivière ; parce que leurs magasins auraient été boycottés si quiconque avait trouvé des assiettes portant la mention ’’ MADE IN GERMANY’’. Ils auraient tout simplement subi des manifestations avec des slogans « Hitler assassin » .

Notre dernier espoir !

Au début, les Allemands ne surent comment réagir contre ceux qui les soumettaient à un boycott qui entraînait  tous les salariés au chômage. Ce fut  un total désarroi. Ils se mirent à dessiner des swastikas (croix gammée) sur les murs des magasins juifs. Car pourquoi diable un allemand irait donner son argent à un commerçant faisant partie d’un blocus international poussant l’Allemagne à la famine ? Se demandèrent-ils. Le boycott dura un certain temps ; mais en 1938, quand un jeune juif polonais fit irruption dans l’ambassade allemande à Paris pour tirer sur un diplomate allemand, le tuant de sang froid, les allemands devinrent alors réellement durs avec les juifs.  Quelques uns de leurs magasins furent alors attaqués.
Une confrontation devenait  inéluctable. Entre temps, il existait un autre danger oppressant !  L’Europe allait-elle rester  chrétienne, ou alors tomber dans le communisme ? Les allemands optèrent pour la première solution. Ils mirent en place un vaste programme de réarmement. C’est en novembre 1933, que les Américains reconnurent officiellement l’Union Soviétique.  Celle-ci commençait à devenir très puissante. L’Allemagne logiquement effrayée, se réarma donc, appréhendant une éventuelle confrontation avec elle, pour ne pas tomber dans le communisme.  Le nazisme servit ainsi de contrepoids contre le bolchevisme russe. Mais Hitler devint un problème quand il s’est mis à agir dans l’intérêt du peuple allemand et des peuples libres du monde en développant son propre système bancaire. Il avait créé un système financier libre de taux usuraires. Cela le clan Rothschild sioniste ne pouvait l’accepter. Mais qui était au pouvoir en URSS sinon une petite équipe de 4 000 juifs ! Alexandre Soljenitsyne fut un grand témoin de cette époque !

Soljenitsyne

 

Henri Ford avait compris lui aussi qui était à l’origine de la 1ère guerre mondiale. D’où son soutien dès le début à Hitler, d’autant plus que les filiales de General Motor et de Ford détenaient plus de 70% du marché automobile allemand à son arrivée au pouvoir. Lorsque Ford construisit son empire automobile, il s’était aperçu qu’un groupe de mystérieux manipulateurs essayait de lui voler son entreprise. Un groupe de détectives qu’il avait engagé découvrit qu’il s’agissait d’une clique de juifs. Dans son journal, le ‘Dearborn Independent’, il compara le projet juif de son époque aux ‘Protocoles des Sages de Sion’. Pour lui, leur but était bien de réduire le monde en esclavage.

ford

Pas étonnant que Ford ait accepté  de recevoir en 1938, la plus haute décoration civile du IIIe Reich !

L’histoire nous a démontré que les sionistes étaient capables de tout pour garder la Palestine en tant que tremplin de domination du monde.  On les a vus agir auprès du président Wilson avec la mise en place en 1913 de la Fed et de la taxe sur le revenu, pour payer les intérêts de la monnaie créée. Anthony C. SuttonLe professeur Antony Cyril Sutton explique dans son livre ‘Federal Reserve Conspiracy‘ comment cette institution privée est contrôlée par des banquiers afin de s’arroger le droit exclusif de battre monnaie aux États-Unis. Une telle organisation ne peut qu’être un danger pour une nation qui se voudrait démocratique et un peuple qui se croirait souverain. En France, cela commença à se mettre en place avec l’aide de l’ancien directeur de la banque Rothschild, un dénommé Pompidou.

.
.

Mais ce qui est le plus remarquable, c’est que ces juifs d’Europe de l’est ne sont en fait à l’origine que des Khazars.  C’était une tribu belliqueuse vivant aux confins du territoire asiatique. Un peuple si hostile que même les asiatiques les chassèrent hors d’Asie vers l’Europe de l’Est, où ils établirent un grand royaume Khazar de plus de 1 300 000 kilomètre carré. En ce temps là, la Russie n’existait même pas ; pas plus d’ailleurs que la plupart des pays d’Europe. Le royaume Khazar était le plus grand pays d’Europe ; si grand et si puissant que les autres monarchies voulant entreprendre une guerre s’appuyaient sur les Khazars qui pouvaient leurs louer une armée de soldats.  Ils exerçaient un culte phallique aussi immonde et répugnant qu’à la fin ils résolurent d’adopter une religion plus convenable.  Leurs choix se portèrent sur le judaïsme.

Pumbedita

Ils envoyèrent des gens se former aux écoles talmudiques de Pumbedita et Sura pour ensuite ouvrir des synagogues et des écoles. Le peuple khazar devint ainsi juif sans être pour autant sémite.  Aucuns d’eux n’avaient d’ancêtres en Palestine. Mais cela ne les a pas empêché de demander aux peuples chrétiens de supporter une invasion armée en Palestine en prétendant : ’Vous voulez aider à rapatrier le peuple élu de Dieu vers leur terre promise, leur foyer ancestral, n’est ce pas ? C’est votre devoir de chrétien. Nous vous avons donné un de nos enfants comme votre Dieu et Seigneur ; vous allez à l’église tous les Dimanches et vous vous agenouillez pour adorer un juif et nous sommes juifs’’. Ces Khazars, ces asiatiques, ces turcos finnois étaient une race à la base mongoloïde qui fut chassés d’Asie vers l’Europe de l’Est. CrucifixionCombien était-il  donc ridicule de voir les grandes nations chrétiennes du monde affirmer : « Nous nous engageons à utiliser notre pouvoir et notre prestige afin de rapatrier le peuple élu de Dieu vers leur terre promise, leur ancestral foyer. » Car Jésus-Christ, qui devait naître de la lignée d’Abraham, d’Isaac et de Jacob est la raison ultime pour laquelle Dieu a choisi Israël comme son peuple élu ! Mais qu’en a-t-il fait ? Il l’a crucifié !

.
Leurs mensonges continuent à sévir, pour la simple raison qu’ils détiennent toujours les médias d’occident, les banques et une partie des partis politiques.  Il est bon de connaître ce que font les juifs le jour du « grand pardon » : Ils entrent dans une synagogue, puis ils se tiennent debout pour répéter trois fois une courte prière appelée ’’Kol Nidre’’.

Kol Nidre

Kol Nidrei, prière pour le jour des expiations d’après le tableau de Maurycy (Moshe) Minkowski.

Dans cette prière, ils lient un pacte avec leur Dieu tout puissant ; où, quelque soit le serment, l’agrément, ou bien l’accord qui se ferait dans les douze mois à venir,  se verrait être nul, sans effet, caduc, et ne sera en aucune condition honoré. Le serment n’a pas lieu d’être respecté ; l’accord ne sera pas suivi ; la parole donnée ne sera en aucune mesure tenue. Tout engagement n’aura ni effet ni force. Par ailleurs le Talmud stipule que, quelle que soit la parole d’honneur donnée, ou bien l’accord entrepris, on doit se rappeler le ’’Kol Nidre’’, la prière récitée le jour du grand pardon. Ainsi, automatiquement celui qui la récite se verra totalement absout de toute conséquence et sera de ce fait déchargé de toute obligation de respecter sa parole.

Difficile après çà de croire en leur loyauté ! De plus, n’ont-ils pas créé un réseau dans le monde entier, qui collabore avec le Mossad ? Ces juifs de la diaspora, se nomment les « Sayanim » , c’est-à-dire les informateurs en hébreu. D’après Jacob Cohen, ils seraient dans les 3.000 en France et se recruteraient au sein du Bnaï Brit (une franc-maçonnerie juive internationale) et autres organisations juives nationales comme le CRIF.  Un livre est paru sur ce sujet : « Le printemps des Sayanim » aux éditions l’Harmattan.

http://jacobdemeknes.blogspot.com/

http://lecaennaisdechaine.over-blog.com/article-le-printemps-des-sayanim-recit-de-jacob-cohen-50005415.html

C’est ainsi que de nombreux attentats ont pour origine le Mossad, mais exécutés avec l’aide des Sayanim, ils sont bien plus difficiles à détecter. Les attentats de Buenos-Aires par exemple :

https://www.voltairenet.org/article141896.html

 

benjamin-freedman-hotel-willard

 

Pour plus d’informations sur le sionisme, on se doit d’écouter le discours de Freedman (1890-1984) en 1961, à l’hôtel Willard de Washington DC.

 

Renan

.Il confirme ce que déjà Ernest Renan écrivait dans Le Judaïsme comme race et religion’ en 1883 : « Les conversions massives à l’époque grecque et romaine enlèvent au judaïsme toute signification ethnologique, et coupent tout lien physique (mais non pas spirituel) avec la Palestine… La plupart des Juifs de Gaule ou d’Italie, sont le produit de ces conversions. Quant aux Juifs du bassin du Danube, ou du Sud de la Russie, ils descendent sans doute des Khazars. Ces régions contiennent de nombreuses populations juives qui probablement n’ont rien à voir, du point de vue ethnologique, avec les Juifs d’origine. »

.

Eran ElhaïkLe juif Khazar représente en fait à l’heure qu’il est, la plupart des juifs sur terre. Par le biais de l’analyse ADN, un juif peut vite constater qu’il est en fait un « Gentil » et non de la lignée directe d’Abraham, d’Isaac et de Jacob. C’est principalement le Dr. Eran Elhaik, généticien moléculaire israélien, de l’Institut McKusick-Nathans de l’Université Médicale Johns Hopkins, qui a effectué ce que la plupart appellent l’étude définitive sur les origines des Juifs. La conclusion selon laquelle les gens se réclamant d’être « Juifs » sont des Khazars et n’ont aucune lien d’apparenté à l’ancien Israël, est étayée par de nombreuses années de recherches scientifiques, historiques et archéologiques.Gefilte Fish Il a également été découvert que même des artefacts « juifs » tels que le Gefilte Fish (carpe farcie, plat ashkénaze typique), les chapeaux de fourrure ronds (schtreimel), schtreimelet le symbole de l’étoile à six branches proviennent de Khazarie (repris par la franc-maçonnerie) ! étoile à 6 branchesLe Dr. Dan Graur, un généticien juif de renommée mondiale qui a travaillé à la faculté de l’Université de Tel-Aviv et à l’Université de Houston, a confirmé ces dires. En 2001, les recherches génétiques du Dr. Ariella Oppenheim de l’Université de Tel-Aviv ont produit des résultats similaires. L’étude d’Oppenheim a également trouvé que l’origine des Juifs actuels est en Khazarie, et d’ascendance Turkmène. Elle a également rapporté que certains Palestiniens possèdent par contre les chromosomes dans leur sang qui indiquent qu’ils sont Cohanim et Israélites. Pour le Dr. Shlomo Sand, professeur d’histoire à l’Université de Tel-Aviv et auteur du best-seller du New York Times,  ‘Comment le Peuple Juif fut Inventé’ , « l’étude définitive d’Elhaik tombe sous le sens.  Comment un quelconque scientifique peut-il le nier ? »
http://www.texemarrs.com/092013/jews_deny_being_khazars.htm

Martin RichardsMartin Richards, archéogénéticien à l’Université de Huddersfield en Angleterre, constate de son côté que si les Juifs ashkénazes vivent en Europe depuis de nombreux siècles, les résultats d’une étude de 2013 démontrent que la plupart d’entre eux descendent de personnes locales qui ne se sont pas reproduits en dehors de leur communauté. 80% de la lignée maternelle de ces juifs ashkénazes vient d’Europe, alors que du côté paternel, on constate pour moitié une origine orientale. Des hommes juifs du Proche et Moyen Orient ont donc émigré pour épouser une femme d’Europe de l’est. Par contre, aucune ne venait du Caucase du Nord. Comme on est juif par la mère, combien d’entre eux peuvent se dire réellement sémites et réclamer ainsi les terres d’Israël ?
http://www.ancient-origins.net/human-origins-science/ashkenazi-jews-their-origins-may-surprise-you-009924

 

Nationalités de quelques figures s’étant réclamées de Palestine, tout en fermant les yeux sur le génocide des sémites  arrivés en « terre promise » après guerre !

Ben GourionGolda Meir, née à Kiev (Ukraine) ; Shimon Perez né à Wiśniew (Biélorussie) ; Davis Ben Gourion, né à Plonsk (Pologne) ; Emmanuel Zisman, né en Bulgarie ; Yigael Yadin, né aux USA ; Pinhas Rosen, né en Allemagne ; Aharon Tzizling, né en Biolorussie ; David Remez, né en Russie…

Même les sportifs israéliens viennent d’ailleurs : Aleksander Averbukh, né en Russie ; Donald Sanford, né aux USA ; Niki Palli, né en Moldavie…

 

A lire aussi :

https://effondrements.wordpress.com/2012/06/06/lintelligentsia-sioniste-responsable-de-la-seconde-et-troisieme-guerre-mondiale/

https://effondrements.wordpress.com/2012/06/26/il-ny-a-pas-de-pires-antisemites-que-les-sionistes/

 

166 commentaires sur “L’effarante histoire du sionisme

  1. […] Aussi se débarrasser des religieux (Sépharades) c’était se débarrasser des arabes. Les sionistes ne sont pas des sémites alors que les arabes et les juifs sépharades […]

  2. Haïm dit :


    Le livre ‘Rise and Kill First’ : The Secret History of Israel’s Targeted Assassinations, écrit par le chroniqueur militaire israélien Ronen Bergman, est un bestseller des livres vendus par le New York Times. Il raconte comment, dans les années 1979-1982, le gouvernement israélien a créé au Liban une organisation qui a commis de très nombreux attentats terroristes.

    Un agent du Mossad cité dans ce livre témoigne des choses terribles qui ont été faites avec le soutien de Sharon. « J’ai soutenu et même participé à quelques-unes des opérations d’assassinats effectuées par Israël. Mais là nous parlons d’extermination de masse, juste pour tuer et pour semer le chaos et l’effroi chez les civils. »

    De 1979 à 1983, précisément durant la période qui sépare les conférences de Jérusalem et de Washington, Israël fit organiser une campagne à large échelle d’attentats à la voiture piégée qui tua des centaines de Palestiniens et de Libanais, civils pour la plupart. Plus remarquable encore, un des objectifs de cette opération secrète était précisément de pousser l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) à recourir au terrorisme pour fournir à Israël la justification d’une invasion du Liban. Dans le New York Times du 23 janvier 2018, Ronen Bergman, chroniqueur du quotidien israélien Yedioth Ahronoth, a décrit comment, le général Rafael Eitan, alors chef d’état-major, lança avec le général Ben-Gal, commandant de la région nord, la mise en place d’un groupe dont le rôle serait de mener des opérations terroristes en territoire libanais. Avec l’accord du général Eitan, le général Ben-Gal recruta le général Meir Dagan (le plus grand expert en opérations spéciales d’Israël et futur chef du Mossad), et tous les trois mirent en place le Front pour la libération du Liban des étrangers [FLLE].

    Ronen Bergman cite le général David Agmon : « Le but était de créer le chaos parmi les Palestiniens et les Syriens au Liban, sans laisser d’empreinte israélienne, pour leur donner l’impression qu’ils étaient constamment sous attaque et leur instiller un sentiment d’insécurité. »

    Ce FLLE a revendiqué des dizaines d’attentats à la voiture piégée ciblant les Palestiniens et leurs alliés libanais. Ces attentats furent largement couverts par la presse américaine de l’époque.

    Le plus souvent, les journalistes américains décrivirent le FLLE comme un mystérieux ou insaisissable groupe d’extrême droite.

    Au début, décrit Ronen Bergman, l’opération utilisait surtout des explosifs cachés dans des bidons d’huile ou des boîtes de conserve fabriqués dans un atelier de tôlerie du kibboutz Mahanayim où résidait le général Ben-Gal.

    Le vice-ministre israélien de la Défense, Mordechai Tzippori, fut informé d’une attaque en avril 1980 durant laquelle des femmes et des enfants avaient été tués par l’explosion d’une voiture piégée au Sud-Liban. En juin, une réunion eut lieu dans le bureau du Premier ministre Menahem Begin. Tzippori accusa le général Ben-Gal de mener des actions non autorisées au Liban durant lesquelles des femmes et des enfants avaient été tués. Mais Menahem Begin défendit le général Ben-Gal et mit fin à toute contestation contre l’opération secrète menée par les généraux Eitan, Ben-Gal et Dagan.

    Le 16 juillet 1981, des roquettes palestiniennes Katioucha tuèrent trois civils israéliens dans la bourgade de Kiryat Shmonah. Le jour suivant, les forces aériennes israéliennes ripostèrent par des bombardements massifs ciblant les quartiers généraux de l’OLP au centre de Beyrouth ainsi que plusieurs ponts autour de Sidon, tuant entre 200 et 300 personnes, principalement des civils libanais, et en blessant plus de 800. Le 5 août 1981, Begin choisit Ariel Sharon pour le remplacer comme ministre de la Défense. Ainsi que des historiens et chroniqueurs israéliens comme Zeev Schiff, Ehoud Yaari, Benny Morris, Avi Shlaim ou Zeev Maoz l’ont depuis longtemps démontré, dans les dix mois qui suivirent, Israël s’engagea dans des nombreuses opérations militaires dans l’objectif clair de provoquer les Palestiniens et les conduire à commettre des actes qu’Israël pouvait ensuite présenter comme une attaque terroriste justifiant une offensive majeure au Liban.
    http://www.medias-presse.info/un-journaliste-israelien-devoile-les-attentats-commis-par-israel-au-liban/93622/

    • Lluis dit :

      Actuellement, Israël manipule l’information pour inciter à la haine entre les peuples en encourageant le Grand Remplacement en Europe et en incitant des attentats pour mettre les chrétiens contre les musulmans :

      Mais eux en Israël, n’acceptent pas de migrants :

      Publié dans le journal « La Vieille France » du 21 Octobre 1920 N° 195, le ‘Discours sur la tombe’ du grand rabbin Siméon-ben-Jéhouda en 1869 par le Rabbi Reichhorn : « Merci au pouvoir de la terrible puissance de nos banques internationales, nous avons forcé les chrétiens a rentrer dans des guerres sans nombre. Les guerres ont une valeur spéciale pour des juifs, puisque les chrétiens se massacrent et font plus de place à nous les juifs. Les guerres sont la moisson des juifs, les banques juives grossissent grâce aux guerres chrétiennes. Plus de cent millions de chrétiens ont été balayés de la surface de la terre par les guerres, mais ce n’est pas encore la fin. » Selon le journal, l’oraison funèbre et les protocoles des Sages de Sion proviendraient d’une seule et même origine.

      — 1. Tous les cent ans, nous, les Sages d’Israël, nous sommes habitués à nous réunir à Sanhédrin afin d’examiner nos progrès vers la domination du monde que Jéhovah nous a promis et nos conquêtes sur l’ennemi, le christianisme.
      — 2. Cette année, unis sur la tombe de notre révérend Simeon ben-Ihuda, nous pouvons affirmer avec fierté que le siècle dernier nous a rapprochés de notre objectif et que cet objectif sera bientôt atteint.
      — 3. L’or a toujours été et sera toujours le pouvoir irrésistible. Géré par des mains expertes, il sera toujours le levier le plus utile pour ceux qui le possèdent et l’objet d’envie pour ceux qui ne le possèdent pas. Avec de l’or, nous pouvons acheter la plupart des consciences rebelles nous pouvons fixer le taux de toutes les valeurs, les prix actuels de tous les produits, subventionner tous les emprunts d’État et tenir ainsi les États à notre merci.
      — 4. Déjà les principales banques, les échanges du monde entier, les crédits de tous les gouvernements sont entre nos mains.
      — 5. L’autre grande puissance est LA PRESSE. En répétant sans cesse certaines idées, la presse réussit à les faire accepter comme des vérités. Le théâtre nous rend des services analogues. Partout, la presse et le théâtre obéissent à nos ordres.
      — 6. Par l’éloge incessant de la RÈGLE DÉMOCRATIQUE, nous diviserons les chrétiens en partis politiques, nous détruirons l’unité de leurs nations, nous sèmerons la discorde partout. Réduits à l’impuissance, ils se prosterneront devant la LOI DE NOTRE BANQUE, toujours unie et toujours dévouée à notre cause.
      — 7. Nous forcerons les chrétiens dans des guerres en exploitant leur orgueil et leur stupidité. Ils se massacreront et nettoieront le terrain sur lequel nous pourrons mettre notre peuple.
      — 8. La possession de la terre a toujours eu une influence et un pouvoir. Au nom de la justice sociale et de l’égalité, nous allons diviser les grandes propriétés; nous donnerons les fragments aux paysans qui les convoitent de toutes leurs forces et qui bientôt vont nous être redevables par le coût de les exploiter. Notre capital fera de nous leurs maîtres. Nous deviendrons à notre tour les grands propriétaires, et la possession de la terre nous assurera le pouvoir.
      — 9. Essayons de remplacer la circulation de l’or par du papier-monnaie; nos coffres absorberont l’or, et nous réglerons la valeur du papier qui nous rendra maîtres de toutes les positions.
      — 10. Nous comptons parmi nous beaucoup d’orateurs capables de feindre l’enthousiasme et de persuader les foules. Nous les répandrons parmi le peuple pour annoncer les changements qui assureraient le bonheur du genre humain. Par l’or et par la flatterie, nous gagnerons le prolétariat qui se chargera d’annihiler le capitalisme chrétien. Nous promettrons aux ouvriers un salaire qu’ils n’ont jamais osé rêver, mais nous augmenterons également le prix des produits de première nécessité afin que nos profits soient encore plus importants.
      — 11. De cette manière, nous préparerons les révolutions que les chrétiens feront eux-mêmes et dont nous récolterons les fruits.
      — 12. Par nos moqueries et nos attaques contre eux, nous rendrons leurs prêtres ridicules, puis odieux, et leur religion aussi ridicule et odieuse que leur clergé. Nous serons alors maîtres de leur âme. Pour notre pieux attachement à notre propre religion, à notre propre culte, prouvera la supériorité de notre religion et la supériorité de nos âmes.
      — 13. Nous avons établi nos propres hommes à tous les postes importants. Nous devons nous efforcer de doter les Goyim d’avocats et de médecins ; les avocats sont au courant de tous les intérêts; les médecins, une fois à la maison, deviennent confesseurs et directeurs de conscience.
      — 14. Mais surtout, monopolisons l’éducation. Par ce moyen, nous diffusons des idées qui nous sont utiles et façonnons le cerveau des enfants comme il nous convient.
      — 15. Si l’un de nos membres devait malheureusement tomber entre les mains de la justice parmi les chrétiens, nous devons nous dépêcher de l’aider; trouver autant de témoins qu’il le faut pour le sauver de ses juges, jusqu’à ce que nous devenions nous-mêmes juges.
      — 16. Les monarques du monde chrétien, gonflés d’ambition et de vanité, s’entourent de luxe et de nombreuses armées. Nous leur fournirons tout l’argent que leur folie exige, et nous les tiendrons ainsi en laisse.
      — 17. Veillons à ne pas entraver le mariage de nos hommes avec des chrétiennes, car grâce à elles, nous mettrons notre pied dans les cercles les plus fermés. Si nos filles épousent des Goyim, elles ne seront pas moins utiles, car les enfants d’une mère juive sont des nôtres. Encourageons l’idée de l’amour libre, afin que nous puissions détruire chez les femmes chrétiennes l’attachement aux principes et aux pratiques de leur religion.
      — 18. Depuis des siècles, les fils d’Israël méprisés et persécutés s’emploient à s’ouvrir la voie du pouvoir. Ils vont droit au but. Ils contrôlent la vie économique des maudits chrétiens; leur influence est prépondérante sur la politique et sur les mœurs. .
      — 19. À l’heure souhaitée, fixée à l’avance, nous lancerons la Révolution qui, en ruinant toutes les classes du christianisme, asservira définitivement le chrétien à nous. Ainsi sera accomplie la promesse de Dieu faite à son peuple.

      Il faut dire que les juifs ont une conception raciste particulière . Comme le rappela le Rabbin Joel Kahn en 1989 :

      « L’écart qui sépare le peuple juif de l’ensemble de l’espèce humaine, n’est pas moindre que l’écart entre l’être humain et l’animal »

      Cela rejoint les pensées du plus grand philosophe juif de l’histoire, Moïse Maïmonide (livre III, chapitre 51) mais aussi d’un Jacques Attali pour qui « un être humain est un juif » :

      Il disait aussi que « mon temps historique est l’histoire du peuple juif, pas celui du peuple français. »
      https://profidecatholica.com/2021/04/29/mon-temps-historique-est-lhistoire-de-peuple-juif-pas-celui-du-peuple-francais-jacques-attali/


      A ce sujet, le magazine israélien Jerusalem Report s’est séparé le 26 juillet 2018 d’un caricaturiste qui avait représenté en porcs le Premier ministre Benjamin Netanyahu et des députés célébrant le vote d’une loi controversée sur l’ »Etat-nation juif » (pourquoi donc un état est dit juif ?). Le dessin était accompagné de la citation «Tous les animaux sont égaux mais certains sont plus égaux que d’autres», extrait du livre ‘La ferme des animaux’ de George Orwell, qui raconte la révolte des animaux contre les hommes.
      http://www.sudinfo.be/id66865/article/2018-07-26/israel-un-caricaturiste-licencie-apres-avoir-dessine-netanyahu-en-porc


      On comprend mieux vu sous cet angle pourquoi le ministre israélien de l’Éducation, le rabbin Rafi Peretz, a affirmé le 1er juillet 2019 que « le taux de mariages mixtes chez les Juifs américains était comme une seconde Shoah ! » Ancien grand-rabbin de l’armée israélienne, il est le dirigeant du bloc de l’Union des partis de droite.
      https://fr.timesofisrael.com/rafi-peretz-les-mariages-mixtes-des-juifs-americains-une-nouvelle-shoah/

      La censure sioniste est très importante en occident. En France par exemple, il suffit de voir comment elle intervient avec une écrivain tel que Marion Sigaut :

      Mais elle est nécessaire car sans cette censure comment manipuler les peuples lors d’attentats false flag ? D’ailleurs qui disait déjà Raymond Barre

      « le lobby juif est capable de monter des opérations qui sont indignes. » (à partir de 3 mn10) :

      « Israël, peuple d’élite, sûr de lui-même et dominateur. »
      (Charles De Gaulle, conférence de presse, novembre 1967)

      « Notre sympathie pour les Juifs est indiscutable, mais faudrait-il encore que certains ne se sentent pas plus israéliens que français. Leurs prises de position en faveur de l’État d’Israël sont inadmissibles. »
      (Charles De Gaulle : entretien avec le rabbin Kaplan, janvier 1968)

      « Vous reconnaissez là l’influence puissante et nocive du lobby juif en France… »
      (François Mitterrand : entretien avec Jean d’Ormesson, 1993)

      L’essayiste d’extrême droite Alain Bonnet dit Soral a été condamné le 18 septembre 2020 à 90 jours-amendes de 60 euros (5 400 euros) avec possibilité de prison en cas de non-paiement, notamment pour avoir imputé aux juifs l’incendie de Notre-Dame de Paris, les 17 et 18 avril 2019, sur le site Egalité et Réconciliation
      https://www.nouvelobs.com/justice/20200918.OBS33507/alain-soral-condamne-apres-avoir-impute-aux-juifs-l-incendie-de-notre-dame.html

      Dieudonné à de la prison :

      Ainsi que le physicien français François Roby qui a le malheur de défendre la cause palestinienne :

      https://aitia.fr/erd/
      Et l’écrivain Hervé Ryssen :
      https://lbry.tv/@Ryssen:d/Lecrivain-Herve-Ryssen-emprisonne—-faceala-censure-soutenir-ou-perir-xJKhVymr1Q4:7

      • Manfred dit :


        Le massacre commis le 15 mars 2019 dans deux mosquées de Christchurch par un ressortissant australien de 28 ans, Brenton Harrison Tarrant, fut terrible (une cinquantaine de morts) et curieux. Parmi les victimes, 19 Palestiniens, 5 Tunisiens, 5 Bengalies , 4 Marocains , 3 Yéménites , deux Jordaniens et deux Irakiens, un Syrien, un Iranien, un Afghan et un Saoudien). Cet individu, dit-on non connu par les services de renseignement du pays, avait pourtant été en Israël (octobre 2016), au Pakistan, en Turquie et dans les Balkans, notamment en Bulgarie du 9 au 15 novembre 2018 : Des zones géographiques particulièrement sensibles où les tentatives de réactiver les « plaques tectonique ethnique » se multiplient. On se rappelle en effet comment l’ex-Yougoslavie a éclaté en mille morceaux à la faveur d’un plan bien rodé des Américains et de l’OTAN dans les années 90. Le choix de la Nouvelle Zelande n’est peut-être pas anodin. La dernière crise israélo-zélandaise remonte à 2017 quand le pays a voté en faveur de la Résolution 2334 du Conseil de sécurité contre l’extension des nouvelles colonies sionistes. D’autre part, il existe un plan mondialiste de trouver tous les prétextes possibles pour désarmer les populations. Justement, le tireur utilisa 5 armes (deux fusils semi-automatiques, deux fusils de chasse et un fusil à pompe). La Première ministre néo-zélandaise s’est justement engagée à durcir les lois sur le port d’armes dans le pays.
        http://parstoday.com/fr/news/world-i76953-nouvelle_z%C3%A9lande_tarrant_agent_du_mossad

  3. Haïm dit :

    Un mauvais présage…

    Un rocher de 100 kilos faisant partie du Mur des Lamentations (mur de la plateforme où se situait le deuxième Temple juif détruit par les Romains en l’an 70 ou Kotel en hébreu) est tombé le 23 juillet 2018 au sein de l’espace de prière mixte, entraînant la fermeture d’une partie du site, alors que des milliers de personnes s’étaient rendues sur le site le dimanche à l’occasion des commémorations de Tisha Beav marquant la destruction des deux Temples de Jérusalem. Pour le rabbin du Mur, Shmuel Rabinovitch, il s’agissait «d’un incident extrêmement rare et incompréhensible».
    https://www.i24news.tv/fr/actu/israel/societe/180069-180723-jerusalem-une-partie-du-mur-des-lamentations-s-effondre-dans-l-espace-de-priere-mixte

    Cela risque d’inquiéter ceux qui préparent leur Bar Mitzvah près des murs :

    Encore de nos jours, l’aspect très traditionnel juif nous permet ne serait-ce qu’un instant de nous reporter à des siècles antérieurs :

    Autre mauvais présage, le 31 octobre 18, un serpent s’est faufilé des pierres au-dessus de la section occidentale du mur de Jérusalem où les femmes prient. Indique-t-il la nuisance satanique des sionistes, adeptes d’un peuple élu maitrisant toutes les richesses du monde ?
    https://www.express.co.uk/news/weird/1040849/end-of-the-world-bible-old-testament-israel-jerusalem-red-heifer

  4. Quentin dit :

    L’ex-policier Guy Sibra, soupçonné par l’antiterrorisme de préparer des attentats antimusulmans, fait pourtant allégeance aux obédiences maçonniques et au peuple d’Israël.

    Quel est donc l’intérêt des sionistes de créer une guerre civile en France après avoir encouragé par tous les moyens l’arrivée massive des musulmans ?

    Liste des 120 parlementaires membre de l’intergroupe LICRA (lobby juif) à l’Assemblée Nationale :
    Dpt Circonscription Nom Parti
    1 4ème circonscription M. TROMPILLE Stéphane REM
    2 2ème circonscription M. DIVE Julien LR
    2 5ème circonscription M. KRABAL Jacques REM
    6 2ème circonscription M. DOMBREVAL Loîc REM
    7 1ère circonscription M. SAULIGNAC Hervé SOC
    7 2ème circonscription M. DUSSOPT Olivier SOC
    9 2ème circonscription M. LARIVE Michel FI
    11 3ème circonscription Mme ROBERT Mireille REM
    12 1ère circonscription M. MAZARS Stéphane REM
    13 3ème circonscription Mme LOUIS Alexandra REM
    13 5ème circonscription Mme RACON-BOUZON Cathy REM
    13 8ème circonscription M. ZULESI Jean-Marc REM
    13 9ème circonscription M. DEFLESSELLES Bernard LR
    13 11ème circonscription M. LAQHILA Mohamed MDM
    13 14ème circonscription Mme PETEL Anne-Laurence REM
    16 1ère circonscription M. MESNIER Thomas REM
    16 2ème circonscription Mme MARSAUD Sandra REM
    17 5ème circonscription M. QUENTIN Didier LR
    21 1ère circonscription M. MARTIN Didier REM
    21 3ème circonscription Mme KHATTABI Fadila REM
    22 5ème circonscription M. BOTHOREL Eric REM
    25 4ème circonscription M. BARBIER Frédéric REM
    30 1ère circonscription Mme DUMAS Françoise REM
    30 5ème circonscription M. GAILLARD Olivier REM
    30 6ème circonscription M. BERTA Philippe REM
    31 1ère circonscription M. CABARE Pierre REM
    31 2ème circonscription M. LAGLEIZE Jean-Luc MDM
    31 4ème circonscription M. NOGAL Mickaël REM
    31 5ème circonscription M. PORTARRIEU Jean-François REM
    31 6ème circonscription Mme IBORRA Monique REM
    31 9ème circonscription Mme MÖRCH Sandrine REM
    31 10ème circonscription M. NADOT Sébastien REM
    32 2ème circonscription Mme BIÉMOURET Gisèle SOC
    33 2ème circonscription Mme FABRE Catherine REM
    33 6ème circonscription M. POULLIAT Eric REM
    33 12ème circonscription Mme DUBOS Christelle REM
    34 3ème circonscription Mme DUBOST Coralie REM
    34 4ème circonscription M. ELIAOU Jean-François REM
    34 5ème circonscription M. HUPPÉ Philippe REM
    35 8ème circonscription M. BACHELIER Florian REM
    37 1ère circonscription M. CHALUMEAU Philippe REM
    37 2ème circonscription M. LABARONNE Daniel REM
    37 5ème circonscription Mme THILLAYE Sabine REM
    38 1ère circonscription M. VERAN Olivier REM
    38 3ème circonscription Mme CHALAS Emilie REM
    38 10ème circonscription Mme MEYNIER-MILLEFERT Marjolaine REM
    42 1ère circonscription M. JUANICO Régis SOC
    42 2ème circonscription M. MIS Jean-Michel REM
    42 3ème circonscription Mme FAURE-MUNTIAN Valéria REM
    42 5ème circonscription Mme SARLES Nathalie MDM
    44 5ème circonscription Mme EL HAÏRY Sarah MDM
    44 6ème circonscription M. DANIEL Yves REM
    47 1ère circonscription M. LAUZZANA Michel REM
    47 3ème circonscription M. DAMAISIN Olivier REM
    49 1ère circonscription M. ORPHELIN Matthieu REM
    49 5ème circonscription M. MASSEGLIA Denis REM
    51 3ème circonscription M. GIRARDIN Éric REM
    51 4ème circonscription Mme MAGNIER Lise LR
    54 2ème circonscription M. GARCIA Laurent MDM
    56 5ème circonscription M. ROUILLARD Gwendal REM
    59 4ème circonscription Mme LISO Brigitte REM
    59 8ème circonscription Mme OSSON Catherine REM
    59 10ème circonscription M. LEDOUX Vincent LR
    59 17ème circonscription M. HOUBRON Dimitri REM
    62 2ème circonscription Mme MAQUET Jacqueline REM
    62 6ème circonscription Mme BOURGUIGNON Brigitte REM
    64 3ème circonscription M. HABIB David SOC
    67 2ème circonscription M. WASERMAN Sylvain REM
    67 3ème circonscription M. STUDER Bruno REM
    67 9ème circonscription M. THIEBAUT Vincent REM
    68 1ère circonscription M. STRAUMANN Eric LR
    68 3ème circonscription M. REITZER Jean-Luc LR
    69 2ème circonscription M. JULIEN-LAFERRIERE Hubert REM
    69 3ème circonscription M. TOURAINE Jean-Louis REM
    69 4ème circonscription Mme BRUGNERA Anne REM
    69 6ème circonscription M. BONNELL Bruno REM
    69 7ème circonscription Mme KHEDHER Anissa REM
    69 10ème circonscription M. GASSILLOUD Thomas REM
    74 5ème circonscription Mme LENNE Marion REM
    75 3ème circonscription M. GUERINI Stanislas REM
    75 6ème circonscription M. PERSON Pierre REM
    75 8ème circonscription Mme AVIA Laetitia REM
    75 11ème circonscription Mme DE SARNEZ Marielle MDM
    75 15ème circonscription Mme PAU-LANGEVIN George SOC
    75 18ème circonscription M. BOURNAZEL Pierre-Yves LR
    76 1ère circonscription M. ADAM Damien REM
    78 1ère circonscription M. BAICHÈRE Didier REM
    78 2ème circonscription M. BARROT Jean-Noël REM
    78 3ème circonscription Mme PIRON Béatrice REM
    78 12ème circonscription Mme GRANJUS Florence REM
    79 2ème circonscription Mme BATHO Delphine SOC
    80 2ème circonscription Mme POMPILI Barbara REM
    81 3ème circonscription M. TERLIER Jean REM
    83 1ère circonscription Mme LEVY Geneviève LR
    84 3ème circonscription Mme POIRSON Brune REM
    85 2ème circonscription Mme GALLERNEAU Patricia MDM
    86 1ère circonscription M. SAVATIER Jacques REM
    86 4ème circonscription M. TURQUOIS Nicolas MDM
    87 1ère circonscription Mme BEAUDOUIN-HUBIERE Sophie REM
    91 1ère circonscription M. VALLS Manuel DVG
    91 2ème circonscription M. MARLIN Franck LR
    91 6ème circonscription Mme DE MONTCHALIN Amélie REM
    91 9ème circonscription Mme GUÉVENOUX Marie REM
    91 10ème circonscription M. RAPHAN Pierre-Alain REM
    92 2ème circonscription M. TAQUET Adrien REM
    92 4ème circonscription Mme FLORENNES Isabelle REM
    92 5ème circonscription Mme CALVEZ Céline REM
    92 9ème circonscription M. SOLÈRE Thierry LR
    92 11ème circonscription Mme ROSSI Laurianne REM
    93 3ème circonscription M. ANATO Patrice REM
    93 8ème circonscription Mme CHARRIÈRE Sylvie REM
    94 4ème circonscription Mme PETIT Maud MDM
    94 6ème circonscription M. GOUFFIER-CHA Guillaume REM
    94 11ème circonscription Mme GAILLOT Albane REM
    95 4ème circonscription Mme MOUTCHOU Naïma REM
    95 7ème circonscription M. DA SILVA Dominique REM
    95 9ème circonscription Mme PARK Zivka REM
    ZZ 8ème circonscription M. HABIB Meyer UDI
    ZD 1ère circonscription Mme BAREIGTS Ericka SOC
    ZS Saint-Pierre-et-Miquelon Mme GIRARDIN Annick RDG


    A Paris, un Ex-adjoint d’Anne Hidalgo, ex-président de la LICRA, Pierre Aidenbaum a été mis en examen pour « viol » par personne ayant autorité. C’est donc le deuxième ex-maire adjoint d’Anne Hidalgo mis en examen dans une affaire sordide.
    https://www.lefigaro.fr/politique/paris-pierre-aidenbaum-ex-adjoint-d-anne-hidalgo-mis-en-examen-pour-viol-et-agressions-sexuelles-20201009

    Ici Guy Sibra porte un pendentif orné du « Haï », lettre hébraïque renvoyant au cri de ralliement prisé par les suprémacistes juifs et les militants sionistes – « Le peuple d’Israël vivra ! »

    Le 9 avril 2019, verra-t-on la fin du rêve sioniste de Netanyahou arriver ? Cet homme politique né à Jérusalem, mais ayant fait ses études au MIT (Massachusetts Institute of Technology), de nombreux membres de la CIA y ont été recruté, a su mettre avec lui les chrétiens évangéliques des USA, du Brésil et de Hongrie. Chose étonnante, les juifs orthodoxes les plus pauvres d’Israël votent pour lui alors qu’il est le candidat des riches.

  5. Haï dit :

    L’enquête en quatre parties menée par Al Jazeera sur les campagnes d’influence secrètes d’Israël aux Etats-Unis a été empêchée par le Qatar, pourtant propriétaire d’Al Jazeera, au nom d’Israël. On y expose les efforts d’Israël et de ses lobbyistes pour espionner, salir et intimider les citoyens étatsuniens qui soutiennent les droits de l’homme palestiniens, en particulier le BDS – le mouvement de boycott, de désinvestissement et de sanctions. On y montre que l’agence gouvernementale d’opérations semi-secrètes d’Israël, le ministère des Affaires stratégiques, mènent cet effort en collusion avec un vaste réseau d’organisations basées aux États-Unis. Il s’agit notamment de la Israel on Campus Coalition et du Project and the Foundation for Defense of Democracies. Mais dans une démocratie, a-t-on le droit d’espionner les citoyens sur la base de leurs convictions ? Est-il normal que le gouvernement israélien participe et orchestre ces campagnes sur le sol de pays dits « alliés » ?

    Trump et Poutine, des agents du Chabad-Loubavitch ?
    http://redefininggod.com/trump-and-putin-agents-of-chabad-lubavitch/
    https://numidia-liberum.blogspot.com/2017/12/donald-trump-agit-sous-linfluence-dune.html
    Trump serait-il un sioniste pro talmudiste ?
    https://dzmewordpress.wordpress.com/2019/12/06/donald-trump-juif-sionisme/

    Steven Cohen :

    En novembre 2018 on apprenait que la banque Rothschild & Co allait céder son activité de services fiduciaires à l’un de ses gérants, Richard Martin, pour se concentrer sur le développement de la gestion de fortune. Alexandre de Rothschild, qui a repris cette année la présidence exécutive de la banque, a déclaré : « Suite à un examen stratégique de nos activités de gestion de patrimoine privé, nous avons décidé de nous concentrer sur la croissance de nos activités de gestion de patrimoine… Dans un environnement changeant, nous pensons que les activités fiduciaires peuvent mieux fonctionner dans une structure indépendante. » Les services gérés par les activités fiduciaires de Rothschild comprenaient la création et l’administration de structures qui détiennent tous les actifs d’un client fortuné, depuis les sociétés et la propriété intellectuelle jusqu’aux collections d’art et aux avions. Ces activités fiduciaires correspondent à des activités de trusts nécessitant des trustees. Les trusts sont des sociétés où les propriétaires restent totalement anonymes et qui ont à leur tête un trustee, c’est à dire un prête-nom. C’est une manière d’échapper à l’impôt et à blanchir de l’argent. Mais voilà, vu la chasse à la fraude fiscale actuelle, un scandale pourrait un jour ou l’autre ternir la famille Rothschild, d’où cette séparation.
    https://www.capital.fr/entreprises-marches/rothschild-cede-ses-activites-fiduciaires-a-un-de-ses-dirigeants-1312641

  6. Pierre dit :

    Manuel Valls, en tant que Premier ministre, disait que « la communauté juive était à l’avant-garde de la République et de ses valeurs et que le départ de cent mille juifs infligerait un coup plus dur à la France que celui de cent mille chrétiens ».
    https://www.liberation.fr/planete/2015/01/22/l-antisemitisme-chretien-de-droite-nourrit-indirectement-l-antisemitisme-islamiste_1186501
    Ce qui peut expliquer les dires de Soral :
    https://odysee.com/@MKWhiteRabbit:3/Alain-Soral-La-France-est-la-putain-d'Isra%C3%ABl:d
    https://odysee.com/@KontreKulture:c0/Alain-Soral-C'est-la-liste-de-Schindler-!:5


    D’où sans doute l’inauguration par Macron, le 29 octobre 2019, du Centre européen du judaïsme, à deux pas de la porte Champerret (XVIIe), avec à l’intérieur, une synagogue de 600 places. Le terrain a été cédé par la Ville de Paris. Trois millions proviennent des pouvoirs publics – 2 millions par l’Etat sous le quinquennat Sarkozy et 1 million de la région.
    http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-le-centre-europeen-du-judaisme-inaugure-par-emmanuel-macron-27-10-2019-8181246.php


    L’abbé Olivier Rioult, catholique traditionaliste, a signé une synthèse sur ce thème, abordant les aspects historique, idéologique, politique et bien sûr religieux. Son essai va de la crucifixion du Christ à la Synagogue de Satan, du Talmud aux droits de l’homme, des marranes aux Khazars, du trafic d’esclaves à l’usure banquière, du ghetto au sionisme, du communisme au noachisme, de la névrose suicidaire à l’hystérie médiatique, de l’espérance messianique au projet mondialiste, du culte de Mammon à l’adoration d’Israël, de la haine des non-juifs au génocide des nations.

    Sa conférence à Québec le 21 juin 2014 :
    http://www.lasapiniere.info/archives/2675

    Il a certainement lu l’histoire et la religion juive expliquées par Israel Shahak :
    https://ifamericansknew.org/cur_sit/shahak.html
    tout du moins dans les grandes lignes comme nous les donne ici Ron Unz :
    https://lesakerfrancophone.fr/la-pravda-americaine-singularites-de-la-religion-juive
    avec des suites très intéressantes :
    https://www.unz.com/author/ron-unz/
    ou écouté la conférence de Philippe Ploncard d’Assac enregistré le 5 septembre 2020 sur « Le rôle du Eretz Israël dans le plan du mondialisme messianique » :

    Selon l’abbé Rioult, « la bête dont la blessure mortelle a été guérie » a un rapport avec la nation israélienne, puisque du temps de Jean, l’empire romain était encore loin de disparaître (p°417).

    Une chose est sûre, la haine des juifs envers le Christ continue ! France Inter, une radio contrôlée par les sionistes,
    https://herveryssen.wordpress.com/2012/02/06/99-des-employes-de-france-inter-sont-juifs/
    semble ne pas avoir de limites dans sa lutte contre l’identité française, l’ordre naturel, la religion catholique et Dieu lui-même.

    L’un des chroniqueurs, Frédéric Fromet, après une pitoyable chanson concernant l’incendie de Notre-Dame de Paris,

    se mit à prêter pendant plusieurs minutes des mœurs contre-nature au Christ dans un langage ordurier « Jésus est pédé ».
    https://www.franceinter.fr/emissions/la-chanson-de-frederic-fromet/la-chanson-de-frederic-fromet-10-janvier-2020

    • Naomi dit :

      Le philosophe juif et musicien de jazz Gilad Atzmon répond point par point à la diffamation de Charlie Falconer, un politicien du parti travailliste britannique sioniste dont la mère était Anne Mansel :

      Gilad Atzmon a expliqué comment s’est constituée et reproduite l’élite juive, et plus largement l’oligarchie financière, par la méthode de l’appropriation cognitive ! Capitalisme, libéralisme, sionisme : Gilad Atzmon démontre en quoi les oppositions à ces idéologies sont en réalité les preuves d’une confiscation du débat et d’un « continuum tribal ». Aux problèmes juifs ne sont proposées que des alternatives juives… Une stratégie de survie dévoilée par le philosophe qui nous aide à mettre en perspective la domination oligarchique : « La meilleure façon de contrôler l’opposition, est de la diriger soi-même.. » disait déjà Lénine.

      « Permettez-moi de résumer pour vous les points de vue les plus controversés, et vous déciderez vous-même si je suis un raciste ou une personne qui travaille intensément à la recherche de la vérité :

      Ma politique : Je ne me suis jamais identifié à un parti politique ou à une quelconque institution.

      Mon engagement moral et idéologique : Je suis profondément antiraciste. Cependant, je critique également toutes les formes d’identifications politiques définies par des facteurs biologiques tels que le sexe, la race, l’orientation sexuelle, etc. Je crois que pour améliorer le monde et nous sauver de la dystopie actuelle, nous devons réapprendre à rechercher ce qui nous unit en tant que peuple au lieu d’inventer des idéologies qui nous divisent. Ainsi, je critique autant la gauche que la droite identitaire.

      L’holocauste, l’histoire et la religion : Je n’ai jamais nié et je ne nie pas non plus l’holocauste ni aucun autre chapitre de l’histoire. Cependant, je suis contre toutes les lois mémorielles. Dans mes écrits, je soutiens que l’histoire est la tentative de raconter le passé, à mesure que nous avançons. Par conséquent, l’histoire devient une aventure qui a du sens, une fois que nous avons revisité et révisé le passé. Lorsque l’histoire se transforme en un chapitre scellé et intouchable, elle est réduite à une religion. À l’instar de quelques penseurs israéliens éminents (Adi Ophir, Yishayahu Leibovitz…), je crois que l’holocauste a été réduit à une religion. Si tel est le cas, nous nous réservons également le droit d’être agnostiques.

      Les juifs, le judaïsme, la judéité : Si Israël se définit comme « L’État juif » (et il se définit comme tel), les premières questions que nous devons nous poser sont les suivantes : Qu’est-ce que le judaïsme ? Qui sont les juifs ? Qu’est-ce que la judéité ? Nous devons découvrir comment ces éléments s’opposent les uns autres, quel est leur impact sur la politique israélienne, la politique du lobby juif, etc. Dans mon travail, je distingue les juifs (le peuple), le judaïsme (la religion) et la judéité (idéologie et culture). Je ne critique pas les juifs, je touche à peine au judaïsme et, lorsque je le fais, je suis très prudent et je m’occupe des interprétations. Je crois que les idéologies, la culture et la politique doivent être soumises à un examen critique.

      Finalement : J’ai immigré en Grande-Bretagne il y a 25 ans. C’était un endroit merveilleux et libre. J’ai élevé ma famille ici. J’aime ce pays. J’aime les gens et je me sens aussi aimé par tant de gens qui m’ont toujours soutenu, surtout en ce moment, et je parle vraiment de plusieurs milliers de personnes. Mes lecteurs et ceux qui me suivent savent pertinemment qu’il n’y a pas un seul élément de vérité dans ce qui est dit de moi en ce moment, principalement dans la presse juive. La Grande-Bretagne, à l’instar d’autres sociétés occidentales, devient rapidement un endroit très sombre. La liberté d’expression est réduite à la nostalgie. De manière assez désastreuse, certains éléments du parti travailliste jouent un rôle clé dans cette catastrophe naissante. On me punit ici parce que je suis probablement l’une des dernières voix qui résiste de manière permanente dans ce royaume. Je me tiens debout, alors que, malheureusement, les politiciens, les universitaires, les journalistes, et les autres artistes, s’inclinent très rapidement. »

      Pour Sylvain Cypel qui a écrit ‘l’État d’Israël contre les Juifs’, l’extrême droite représentée par Benyamin Netanyahou va trop loin, surtout depuis l’arrivée de Trump au pouvoir. Si aux USA il y a autant de juifs qu’en Israël, ils sont par contre en grande majorité démocrates. Ceux qui ne votent pas Trump sont les juifs et les noirs. En France, le Crif est pro-Extrême droite, c’est à dire qu’il est ethniciste, raciste et particulièrement belliqueux envers les Palestiniens.

  7. Yûsuf dit :

    Les Argentins comme les Chiliens sont alarmés : ils estiment à 8 000 ou 10 000 par an les militaires israéliens qui viennent « faire du tourisme » en Patagonie, et ce depuis 40 ans ! Les implantations israéliennes se trouvent dans les provinces de Chubut, Río Negro, Neuquén et Santa Cruz. Sur ces immenses étendues, il est difficile d’approcher les propriétés terriennes israéliennes, reconnaissables en ce qu’elles sont fortifiées avec des barbelés, et que l’entrée y est impossible pour le commun des mortels : les chemins d’accès sont bloqués, les voies d’eau également. Une nouvelle Palestine occupée est-elle sur le point de voir le jour ?

  8. Chaïm dit :



    Pratiquer la gratitude à travers la prière, le partage, un élément majeur dans notre vie :

  9. Albert dit :

    Israël Shamir est un Juif de grande sagesse converti au christianisme orthodoxe et vivant en Suède :





    Il connait bien l’histoire de Don Isaac Abravanel (né en 1437) qui est d’ailleurs le sujet d’un livre de Benzion Netanyahou, le père du Premier ministre israélien. Selon un rédacteur de Haaretz, Abravanel aurait lancé l’ère du messianisme juif. Son idée, absorbée et acceptée par Benyamin Netanyahou, était d’appeler à une catastrophe apocalyptique, une « guerre des monstres » entre Gog et Armilus – symbolisant les Ismaélites (musulmans) et la chrétienté (comme il le décrit dans son ouvrage MayaneiYeshua). Cette guerre devrait se terminer par un affaiblissement des deux camps et par l’ascension des juifs vers la domination mondiale, symboliquement appelée « la fête du Léviathan ».

    Le philosophe Carl Schmitt déclarait en 1942 que les juifs jouissaient de la lutte mondiale colossale entre les monstres, le Léviathan (Grande-Bretagne et États-Unis) et Behemoth (l’Allemagne) : « Ils se frottent joyeusement les mains en attendant l’attrition mutuelle qui permettra aux juifs de dominer le monde, autrement dit « la fête du Léviathan ». » La guerre entre l’islam et la chrétienté qui se prépare en France sera-t-elle l’occasion de la prochaine fête du Léviathan ? Avner Ben-Zaken, un penseur israélien, a écrit sur ce sujet que Benyamin Netanyahou, donc grand adepte du messianisme catastrophique et croyant en la guerre d’Édom et d’Ismaël comme clef du salut des juifs, s’était rendu en France à la suite du premier épisode de Charlie pour encourager les dirigeants juifs français à agir en les qualifiant de « nouvel Isaac Abravanel collectif ». Deux ans plus tard, les dirigeants juifs français dont Alain Minc, Serge Weinberg, Jacques Attali, Bernard Mourad, nommèrent avec David de Rothschild, Emmanuel Macron comme président. Ne devra-t-il pas livrer la guerre entre la chrétienté et l’islam, pour la plus grande gloire d’Israël ? Actuellement, on en est même à soupçonner Eric Zemmour d’être un agent double, qui serait au service du choc des civilisations. Une chose est sûre, les opposants aux musulmans ne sont pas chrétiens. Le magazine Charlie Hebdo est par contre explicitement anti-chrétien et anti-musulman. Un gouvernement chrétien agirait comme les Russes l’ont fait après les profanations dans l’église Saint-Sauveur de Moscou par les Pussy Riots. Il leur a infligé jusqu’à deux ans de prison et a modifié le droit pénal russe pour inclure le « sacrilège » parmi les crimes ordinaires.

    «Filiae maestae Jerusalem» d’Antonio Vivaldi (1678-1741) : Cette œuvre chante la tristesse des « femmes affligées de Jérusalem » qui pleurent la souffrance (Passion du Christ) et sa mort sur la croix…

  10. Larry dit :

    Les 8 familles très influentes dans le Monde :

    Napoléon Bonaparte (1769-1821) : « Lorsqu’un gouvernement est dépendant des banquiers pour l’argent, ce sont ces derniers, et non les dirigeants du gouvernement qui contrôlent la situation, puisque la main qui donne est au-dessus de la main qui reçoit… L’argent n’a pas de patrie ; les financiers n’ont pas de patriotisme et n’ont pas de décence ; leur unique objectif est le gain. »

    Actuellement, on a affaire à une élite mondialiste qui ne représente même pas 1% de la population mondiale et qui cherche à dominer les peuples et les nations. Les quatre cavaliers du système bancaire américain (Bank of America, JP Morgan Chase, Citigroup et Wells Fargo) possèdent les quatre cavaliers du pétrole (Exxon Mobil, Royal Dutch/Shell, BP Amoco et Chevron Texaco) en tandem avec Deutsche Bank, la BNP, Barclays et d’autres anciens pontes européens de l’argent. Ils sont aussi parmi les 10 actionnaires majeurs de pratiquement toutes les entreprises figurant dans le gotha du Fortune 500.

    80% de la banque fédérale de New York, de loin la plus puissante branche de la réserve fédérale, sont détenus par juste huit familles.
    – Goldman Sachs, (élite financière juive ashkénaze)
    – Rockefellers, (élite financière protestante)
    – Lehmans et (élite financière juive ashkénaze)
    – Kuh Loebs de New York, (élite juive ashkénaze)
    – les Rothschild de Paris et de Londres, (élite juive ashkénaze)
    – les Warburg de Hambourd, (élite juive ashkénaze)
    – les Lazards de Paris et, (élite juive ashkénaze)
    – les Israëliens Moses Seifs de Rome. (élite juive ashkénaze)

    10 banques contrôlent les douze branches de la réserve fédérale :
    – N.M Rothschild de Londres, (banque juive)
    – Rotshschild Bank de Berlin, (banque juive)
    – la banque Warburg de Hambourg, (banque juive)
    – la banque Warburg d’Amsterdam, (banque juive)
    – Lehmans Brothers de New York, (banque juive)
    – Lazard Brothers de Paris, (banque juive)
    – la banque Kuhn Loeb de New York, (banque juive)
    – la banque Israel Moses Seif de Rome, (banque juive)
    – Goldman Sachs de New York et (banque juive)
    – la banque JP Morgan Chase de New York. (banque protestante)

    William Rockefeller, Paul Warburg, Jacob Schiff (élite juive ashkénaze) et James Stillman (élite juive ashkénaze) sont les individus qui ont le plus d’actions à tire individuel dans la réserve fédérale.
    https://reseauinternational.net/les-8-familles-qui-gouvernent-le-monde/

    Le but que semble essayer d’atteindre cette élite bancaire, l’appropriation de tous les biens allant de paire avec la fin de la propriété privée :
    https://geopolitique-profonde.com/2021/01/03/2021-grand-reset-et-fin-de-la-propriete-privee/

    Géants antiques, rituels et l’élite de Jekyll Island par Robert Sepehr

    Jekyll Island est située au large des côtes de l’État américain de Géorgie, où, en 1910, certains des banquiers les plus influents d’Amérique se sont réunis pour une réunion secrète afin de planifier la politique monétaire du pays et d’établir un système bancaire central, ce qui a abouti au projet de loi pour ce qui finalement est devenu la création de la Federal Reserve Act. L’un des documents les plus influents et les plus populaires exposant la formation du système bancaire central FED est un livre intitulé ‘The Creature From Jekyll Island’, qui raconte une réunion secrète qui a eu lieu en 1910 sur l’île de Jekyll, une étendue de plages de sable blanc au large de la Géorgie.

    Le Titanic et la Federal Reserve Bank :

    Tout au long de l’histoire de l’Amérique du Nord, les récits abondent sur la découverte de restes d’humains préhistoriques anormalement grands et même «géants» ! Le président Abraham Lincoln aurait même prononcé devant le Congrès cette phrase en 1848 «les yeux de cette espèce de géants éteints, dont les os remplissent les monticules américains, ont regardé Niagara comme nos propres yeux le font maintenant». Mais qui sont ces géants dont il parle ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s