Cas d’école : Apple !

 

Apple est sans nul doute l’entreprise la plus riche et la plus admirée au monde selon le Magazine Fortune. Le 24 janvier dernier, l’entreprise déclarait des profits records de 13 milliards $ sur des ventes de 46 milliards $.

http://www.lesaffaires.com/bourse/analyses-de-titres/apple-bat-des-records–profit-de-13-g-sur-des-ventes-de-46-g/540088

Des profits aussi démesurés, à la limite de l’indécence, ne peuvent s’expliquer que par deux facteurs :

1/ Apple fait fabriquer ses produits à un très bas coût et
2/ nous payons trop cher ses produits à cause de l’admiration sans borne des consommateurs pour la marque Apple.

Pour le 1/, une enquête très fouillée du New York Times, parue le 25 janvier, nous éclaire.

http://www.nytimes.com/2012/01/26/business/ieconomy-apples-ipad-and-the-human-costs-for-workers-in-china.html?_r=3&pagewanted=1

http://www.businessinsider.com/apple-child-labor-2012-1

Leur conclusion est sans appel: les ouvriers qui assemblent les iPhone et les iPad travaillent dans des conditions difficiles, et même parfois mortelles. Horaires de travail impensables et explosions chimiques font partie de leur quotidien. Reuters avait déjà souligné que le New York Times avait publié un premier article le 22 janvier sur l’utilisation par Apple de fabricants étrangers pour ses produits. Et de la fuite d’emplois que cela représente pour les Etats-Unis.

Encore une fois, le néo-libéralisme peut-il tout se permettre en ne se basant que sur l’offre et la demande ? Sommes-nous pour une société humaine ou pour la marchandisation de la vie ? Au nom de la liberté de l’individu et de l’efficacité économique on peut créer un enfer ! Même si celui-ci est pavé de bonnes intentions ! On peut très bien profiter de la soif d’un homme dans le désert en le faisant payer le maximum, ou bien gérer le problème autrement. C’est une question de morale ! Notion qui n’est pas étudiée dans les écoles de commerce !

Milton Friedman et Friedrich Hayek nous ont entrainé dans une politique économique et sociale, étendant l’emprise des mécanismes du marché, à l’ensemble de la vie. Ce qui est une erreur fondamentale !

Pas loin de 100 milliards de dollars, voilà le « solde de liquidités » dont dispose le groupe Apple après une belle année diPhone 4S.  Difficile d’estimer le monticule d’argent que représente véritablement cette accumulation de cash et de titres financiers, et pour se faire une idée, comparons le à d’autres :

 

– C’est le PIB de l’Angola et pratiquement celui du Maroc.

– Le renouvellement de la flotte de plus de 400 avions ravitailleurs de l’US Air Force

– Les dépenses militaires de la Chine

– Le déficit commercial de la France en 2011

– Les cadeaux fiscaux faits aux riches par la droite selon le PS

– La dette de Dubai

– La fortune de Bill Gates ajoutée à celle de Bernard Arnault

Voir les 10 plus grosses fortunes de la planète : 

http://www.topito.com/top-homme-plusriche-planete-2012

– La rançon demandée par le Dr Denfer contre une ogive nucléaire destinée à détruire le monde

Après avoir été informé qu’un million de dollars, c’était un peu modeste :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=cKKHSAE1gIs

 

 

 

 

..

.

 

apple

 

Publicités

15 commentaires sur “Cas d’école : Apple !

  1. dono dit :

    j’invite les internautes à lire la « prose » de J C Michéa ou allez sur le site de franceculture.fr pour l’écouter nous expliquer la dangerosité surnoise du libéralisme qui oublie (de par son origine et sa fonction la morale la plus élémentaire) pour le seul profit de hautes castes…

  2. duc dit :

    Il a tout compris ! Merci Dono !

    Les droits de l’homme de la Révolution française impliquait qu’il ne pouvait exister de finalité supérieur, donc de créateur. D’où la guerre impitoyable des révolutionnaires contre l’église. Seul l’athéisme d’état pouvait assurer le triomphe de l’idéologie des droits de l’homme.

    Article 4 de ces droits : « La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui. »

    Cela implique que ma liberté s’arrête donc où commence celle des autres. Le bien serait le respect de ce principe. Le mal, l’empiètement sur la liberté de l’autre.

    Il n’y a plus de bien ou de mal objectif. Mais résultant d’un accord entre les personnes. Les bornes ne sont donc déterminées que par la loi. Ou si on préfère l’expression de la volonté générale. La notion de bien et de mal peut donc changer suivant les décisions du peuple ou de ses élus.

    L’avortement par exemple, était un mal. Maintenant il va jusqu’à être remboursé par la communauté. Par contre, si les naissances proviennent d’une finalité supérieure aux désirs de chacun ?

    Dans un hôpital, tous les gens qui y travaillent peuvent tous se mettre d’accord pour prendre des vacances en même temps. N’en ont-ils pas la liberté de le faire ? Ils oublient pourtant que la finalité supérieur de l’hôpital n’est pas d’employer des gens. Mais de servir aux besoins de la population malade.

    Si l’univers a été créé pour une finalité supérieur, alors le bien et le mal objectif existe. On ne peut impunément décider de ce qui est bien et de ce qui est mal. Le bien étant ce qui permet d’atteindre cette finalité et le mal l’en empêcher. Bien entendu, si cette finalité existe, c’est qu’il existe un créateur concepteur de cette finalité. Et l’un de ses buts manifestes est qu’il y est une multitude de gens créés.

    Par contre si i l’homme n’a pas été créé, mais résulterait d’une évolution lente et hasardeuse d’un singe, c’est que la nature humaine n’existe pas. Sartres ne disait-il pas « L’homme s’il n’est pas définissable, c’est qu’il n’est d’abord rien. Il ne sera qu’ensuite et il sera tel qu’il se sera fait. Ainsi il n’y a pas de nature humaine, puisqu’il n’y a pas de dieu pour la concevoir.

    Dans une société où ce type de pensée prédomine, la normalité ou la conformité à l’ordre naturel tend à disparaître.

    Qu’est-ce la liberté sinon la capacité à agir conformément à l’ordre naturel voulu par un créateur ? La liberté d’un animal c’est de pouvoir vivre tel qu’il fut créé. S’il ne peut développer ses facultés de chasse, de procréation etc…. Peut-on parler d’animal épanoui ?

    La liberté est donc l’aptitude à se comporter selon la volonté du créateur. Ou encore selon notre véritable être ! On ne peut être libre enchainé par des vices contraire à notre nature.

    Mais avec les droits de l’homme, la normalité se résume en la satisfaction des désirs égoïstes.

    « La sexualité d’un couple peut être considéré comme normale quand son comportement sexuel le satisfait » nous dit-on. cela implique donc que l’on peut être hétérosexuel, homosexuel, sado, maso,aimer les rapports avec les animaux (zoophilie), pédo etc….C’est un choix d’mour comme un autre.

    Pourtant s’il existe une finalité supérieur dans le mariage, n’est-elle pas outre l’amour, la procréation et l’éducation des enfants ? C’est l’ordre naturel des choses que tout enfant comprend. Et que l’on observe dans toute la création (avec les plantes et les animaux).

    Ne soyons pas étonné d’apprendre que cette nature soit capable de se venger impitoyablement quand elle est déséquilibrée.

    Le bien commun doit être supérieur aux intérêts particuliers de chaque citoyen !

  3. Tory Glyn dit :

    Very nice post. I just stumbled upon your blog and wanted to say that I have truly enjoyed surfing around your blog posts. In any case I will be subscribing to your rss feed and I hope you write again very soon!


  4. Benoit dit :

    Sur le site de Taiyuan (nord de la Chine) 2000 ouvriers de l’usine des Iphones d’Apple. ont créé une émeute faisant une quarantaine de blessés. dimanche 23 septembre !

    Le conflit opposait des ouvriers aux gardes chargés de la sécurité autour de l’usine. Quatre ou cinq gardiens de sécurité auraient violemment battu un ouvrier, ce qui aurait amené les autres employés de l’usine à sortir dans la rue pour en découdre avec la sécurité du site. L’agence de presse chinoise Xinhua reportait quant à elle que la rixe résultait d’un conflit entre des groupes d’ouvriers originaires de différentes provinces, tout en ajoutant que 5000 policiers avaient été envoyés pour réprimander les fauteurs de trouble.

    http://lejournaldusiecle.com/2012/09/25/chine-emeute-entre-2000-ouvriers-dans-une-usine-dapple/

  5. Ursule dit :

    L’ iPhone 5S d’Apple est doté d’un lecteur d’empreintes digitales !

    Ca va protéger le mobile, mais pas des véritables dangers comme la NSA. Avec les précédents modèles, elle pouvait connaître le répertoire, les données personnelles, la géolocalisation, l’identité de tous les participants à des manifestations. Maintenant elle va se constituer une large banque de donnée digitale…

    Et ce qui est incroyable, malgré les révélations d’Edward Snowden sur la participation de la marque à la pomme au programme PRISM, les clients continuent d’affluer.

    http://www.atlantico.fr/decryptage/iphone-5s-et-nsa-lui-dit-merci-839846.html

  6. Lino dit :


    Un article intéressant dans le BI sur la manière dont Apple a ruiné des utilisateurs qui sont partis sur Android. Comment ? En ne délivrant pas leurs sms ! Tous simplement. Des milliers de gens ont perdu des contrats, des rendez-vous, des informations, etc., simplement parce qu’Apple a pour habitude depuis des décennies de prendre le contrôle total de ses clients et de les faire cracher un maximum au bassinet.
    http://www.businessinsider.com/apple-iphone-allegedly-wont-send-texts-to-android-2014-5

  7. Benoit dit :

    Apple lance une nouvelle fonctionnalité, permettant à ses utilisateurs de payer sans contact, grâce à la technologie NFC. ((near-field communication, en anglais, communication en champ proche, en français). Pour régler ses achats, le consommateur équipé doit simplement approcher son téléphone portable ou sa carte bancaire à quelques centimètres d’un terminal de paiement compatible. Mais pour limiter les risques, en France, les cartes de paiement sans contact ne peuvent servir à payer que des transactions inférieures à 20 euros.

    Car le système n’est pas si sécurisé que çà ! Une personne malintentionnée peut, avec un simple lecteur NFC, récupérer les données des cartes à proximité immédiate, comme leur numéro ou leur date d’expiration. Suffisant pour passer commande sur certains sites étrangers. Avec un bon équipement et un peu de chance, un fraudeur peut récupérer des données en se collant à des voyageurs dans le métro aux heures de pointe, comme le montre ce reportage de France 4 (à 9’12 »).

    Le système d’Apple fonctionnera avec les cartes Visa, Mastercard et American Express et la firme a également conclu des accords avec des banques américaines et des partenariats avec de grandes enseignes outre-Atlantique, comme McDonald’s.

    Mais il y a aussi la montre connectée, l’Apple Watch ! Elle peut s’utiliser avec un iPhone ou séparément. Outre l’heure, cette montre présente une série d’applications connectées à internet et accessibles via une molette : e-mails, textos, réseaux sociaux, météo, photos, GPS, etc. ivers capteurs pour surveiller le pouls ou les déplacements lui permettront de surveiller l’état de forme de celui qui la porte. L’appareil se veut personnalisable : il est disponible en deux tailles, trois finitions (dont une en or 18 carats) et plusieurs bracelets. Le prix aux Etats-Unis est de 349 dollars (270 euros).
    http://www.francetvinfo.fr/internet/apple-devoile-un-nouveau-modele-de-smartphone-l-iphone-6_689829.html

  8. Tonio dit :

    Étonnant de voir que les dirigeants à l’origine des tablettes, des iPhone, ou des jeux vidéo, laissent à peine leurs enfants toucher à un smartphone.

    C’est ce que souligne un article du New York Times. Steve Jobs, le célèbre fondateur d’Apple, ne fait pas exception. « Nous limitons l’utilisation des nouvelles technologies par nos enfants », a affirmé le célèbre Américain au journaliste Nick Bilton, en 2010. A la question « vos enfants aiment-ils l’iPad ? « , il avait d’ailleurs déclaré : « Ils ne l’ont jamais utilisé ». Même constat dans la famille d’Evan Williams, un des fondateurs de Twitter. Chez lui, ses deux enfants n’ont pas de tablette et sont encouragés à lire des livres en papier, détaille le quotidien. Privilégier les activités culturelles était également le credo du fondateur d’Apple. « Chaque soir, pendant le dîner, dans la cuisine, Steve Jobs discutait littérature, d’histoire et d’une variété de choses, » a rapporté Walter Isaacson, l’auteur de « Steve Jobs ». « Personne n’a jamais sorti un iPad ou un ordinateur. Les enfants ne semblent pas accrocs à tous les périphériques « , ajoute l’auteur.

    Selon Nick Bilton, la plupart des pionniers de la technologie limitent l’utilisation de ces gadgets par leurs enfants à 30 minutes par jour pendant la semaine, alors que d’autres ne tolèrent l’usage de la technologie que pendant le week-end.

    Une méfiance vis à vis de ces nouvelles technologies qui se retrouve jusque dans le choix d’école. A en croire le New York Times, de nombreux dirigeants et salariés de Google, Yahoo, Apple et eBay, envoient leurs enfants dans un établissement Waldorf, dont la pédagogie est particulièrement anti-technologique. Et pour cause, selon la direction, tablettes et smartphone représentent une menace pour la créativité, le comportement social et la concentration des élèves.

    http://www.lepoint.fr/high-tech-internet/les-enfants-de-steve-jobs-prives-d-ipad-20-09-2014-1865015_47.php#xtor=CS3-190

  9. Benoit dit :

    Derrière le design immaculé des produits Apple se cache une réalité bien difficile à appréhender et plutôt insoutenable. La chaîne britannique BBC vient de publier un documentaire édifiant. S’il ne fallait retenir que deux choses de ce petit film, c’est qu’Apple récupère l’étain depuis des bassins de boue en Indonésie. De nombreux enfants y travaillent et les travailleurs sont régulièrement emportés vivants par des coulées. D’autre part, le travail dans les usines chinoises est tellement difficile que les employés s’endorment sur leur ligne d’assemblage.

    La partie sombre du téléphone mobile :
    http://ddc.arte.tv/nos-cartes/telephone-mobile-les-faces-sombres

  10. Carlos dit :

    Un système de communication ressemblant à facebook mais avec des messages éphémères :
    http://bcove.me/91qp9y9e

    Car il est très difficile de passer inaperçu !
    http://lifehacker.com/5676149/how-to-ditch-big-brother-and-disappear-forever
    Vanishing Point : How to disappear in America without a trace
    http://fr.wikihow.com/dispara%C3%AEtre-compl%C3%A8tement

  11. Patrick dit :

    La première capitalisation mondiale (apple) a fondu de 200 milliards en un an. L’action perd 27 % depuis son plus haut atteint le 23 février 2015 à 133 dollars. Si Apple demeure la plus grosse société cotée du monde, l’écart est en train de se réduire avec les poursuivants. Apple ne « pèse plus que » 537,6 milliards de dollars, alors qu’Alphabet (Google) vaut près de 500 milliards. Lors de son apogée en février, Apple pesait deux fois plus que la deuxième capitalisation mondiale : 774 milliards de dollars contre 376 milliards pour Exxon Mobil et 363 milliards pour Alphabet, qui a bondi de 34 % sur la période. On est loin des espoirs du milliardaire américain Carl Icahn, qui, en mai dernier, estimait que le titre du groupe devait valoir 240 dollars, soit une capitalisation de 1.368 milliards. Icahn Associates Holding détient 0,95 % du capital d’Apple et il a vu la valeur de sa participation chuter de 437 millions de dollars en une semaine ! Si les ventes sur l’AppStore ont atteint un niveau record lors de la période des fêtes de fin d’année et si Apple Music cartonne avec déjà 10 millions d’abonnés, les ventes de l’iPad ont chuté de 20 % au troisième trimestre et Apple entretient toujours le flou sur les ventes de l’Apple Watch. L’inquiétude se porte surtout sur l’iPhone qui représentait 66 % du chiffre d’affaires en 2015 .
    http://www.lesechos.fr/finance-marches/marches-financiers/021611375817-bourse-pourquoi-apple-risque-de-perdre-son-trone-1191599.php#

  12. Anne dit :

    La fenêtre, l’ancêtre de « Window » :

  13. Line dit :

    7 Lieux Surprenants Sur Google Earth :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s