Pourquoi les chrétiens croient à l’existence des géants et des extraterrestres…

Le jour où François Hollande prenait le pouvoir, il voulut  associer à sa prise de fonction, Jules Ferry. C’était un fervent colonisateur raciste, mais aussi en tant que franc-maçon, un laïcard.   Il faut reconnaître que le catéchisme chrétien, suivi par la plupart des élèves en ce temps là, n’enseignait pas la théorie de Darwin (1809-1882), pourtant déjà acceptée par la communauté scientifique et le grand public, dès son vivant.

.

L’étude de la bible commence par la création d’Adam et Eve. Mais à Genèse 6:1-4, cela commence à se gâter, pour un homme aussi matérialiste que Jules Ferry :

  • « Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées, les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent. Alors l’Éternel dit : Mon esprit ne dirigera pas  toujours l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans. Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, et ils y étaient encore lorsque les fils de Dieu vinrent trouver des filles d’homme et eurent d’elles des enfants. Ce sont les héros d’autrefois » (de  l’antiquité).

Cette histoire de géants, à première vue ridicule, on en retrouve pourtant trace en Amérique latine avec les Mayas et les Incas. Ils croyaient eux aussi qu’une race de géants antédiluvienne avait vécue sur terre. Certains les prirent pour des dieux, d’autres se sont contentés de les mentionner dans des récits ou de les représenter picturalement. Selon les Grecs et les Romains ils proviendraient d’une pluie de cendres.

 

Bien entendu, le plus célèbre de tous, que tout écolier connaissait, était le Philistin Goliath.

N’avait-il pas volé aux Israéliens, en la mettant sur ses épaules, la fameuse Arche d’Alliance ? (voir le premier livre de Samuel). C’est le futur roi David qui le terrassa, armé de son lance-pierre (chapitre 17) à 25 km de Jérusalem. Autour du lieu où mourut Goliath, se dresse encore un tumulus de 25 m. Serait-il l’endroit où il fut enterré ?

.

Ce genre de monticules se retrouve  dans tous les continents.

Dans le Middle-West (USA), on  a trouvé des squelettes d’hommes de 2,40 m à 3 m  et de femmes de 2,10 m. D’autres caractéristiques les distinguaient : certains avaient comme une naissance de cornes sur un crâne très volumineux, d’autres une rangée de dents supplémentaires ou bien 6 doigts aux mains et aux pieds. Dans une grotte du Nevada en 1912,  on trouva une soixantaine de géants de plus de 2 m, aux cheveux roux, descendant jusqu’aux épaules. Selon les Indiens, leur région avait été, il y a fort longtemps, occupée par des géants, qui avaient pour habitude de manger leurs morts.  En Amérique latine on pense bien sûr aux étranges personnages sculptés dans la roche et qui ne peuvent se voir que du ciel. La plus grande représentation de ces figures humaines dans le monde est sans doute celle qui se dresse sur 90 m de haut au Chili : Le Géant d’Atacama.

En Angleterre dans le Dorset (Cerne-Abbas), celui qui est gravé dans une roche calcaire, le sexe dressé, laisse la gent féminine songeuse. Et à 250 km de là, celui de Wilmington  émerge d’une colline et mesure 85 m. Selon la tradition, la Grande Bretagne qui se nommait Albion, avait été habitée par des géants. Après la chute de Troie, Brutus  arriva ici avec ses soldats, pour conquérir le pays. Il dut se débarrasser de tous les géants qui y habitaient sauf un, haut de 3,50 m, qu’il nomma Gog-Magog.  Il n’est donc pas surprenant que l’agencement mégalithe le plus célèbre dans le monde, Stonehenge, ait été nommé « la danse des géants ». Les plus grandes des pierres dressées font 9 m et pèsent 50 tonnes.

http://www.sacred-destinations.com/england/cerne-abbas-giant.htm

.

Non moins spectaculaire et semblable est le lieu de Guilgal Rephaïm (Rephaïm = géant en hébreux) :

 Il est situé sur les hauteurs du Golan à 80 km de Damas. Le cercle est d’un diamètre de 156 mètres. Cette structure de pierre, date comme celle de Stonehenge, de plus de 4000 ans. En l’examinant de près, les archéologues en ont conclu que c’était une sorte de temple solaire, équipé de deux portes qui s’alignaient sur l’azimut du soleil à l’équinoxe du printemps et un peu avant les moissons d’automne en aiguillant le rayon solaire sur le monticule de pierre situé au centre. De plus, au cœur de ce monticule de pierre de 8 mètres de hauteur et formé de 40 000 tonnes de roches pour l’édifier, se trouvait une tombe. La Bible en fait explicitement référence (De 3:3-13) :

« …Car Og, le roi de Basan, était seul demeuré du reste des Rephaïm. Voici son lit, un lit de fer…Sa longueur est de neuf coudées, et sa largeur de quatre coudées » (4 mètres 30 de long et 1mètre 80 de large. Le Roi Og devait donc mesurer au moins 3 mètres 60).

.

Notre planète compte de nombreuses constructions gigantesques vieilles de milliers d’années.

Mais c’est à l’île de Malte que devait se trouver l’ultime bastion des géants européens.  Les blocs trouvés sont si lourds qu’aucun être humain n’aurait pu les déplacer. Idem en Bolivie, à 30 km du lac Titicaca, de gigantesques plateformes de pierres font jusqu’à 29 m de long (900 tonnes). Au Liban ; à 70 km de Beyrouth, les ruines de Baalbek, un lieu mentionné dans le livre des Rois dans l’Ancien Testament, posent le même problème aux archéologues. Car aucune grue au monde n’est capable de soulever des poids semblables à cette pierre taillée surnommé Hajar el-Houblé, « la pierre de la femme enceinte ». C’est probablement la plus lourde pierre travaillée du monde. Elle mesure 21,5 m de long, 4,8 m de large et 4,2 m de haut. Son poids est estimé à 2000 tonnes. Selon des récits arabes, les premiers temples construits après le déluge, pour le compte du roi Nemrod, le furent par une race de géants. Nemrod n’est-il pas l’un des premiers rois à construire des cités tels que Babylone,  Ninive et la tour de Babel ? Il institua aussi un système païen d’idolâtrie. Il n’est pas étonnant  qu’il soit devenu un personnage majeur  dans la franc-maçonnerie.

.

Les textes qui évoquent les géants après le déluge sont  nombreux :

Deutéronome 1:28 : « Où monterions-nous ? Nos frères nous ont fait perdre courage, en disant : C’est un peuple plus grand et de plus haute taille que nous ; ce sont des villes grandes et fortifiées jusqu’au ciel ; nous y avons même vu des enfants d’Anak. »
Deutéronome 2:10 : « Les Emim y habitaient auparavant ; c’était un peuple grand, nombreux et de haute taille, comme les Anakim. 11Ils passaient aussi pour être des Rephaïm, de même que les Anakim ; mais les Moabites les appelaient Emim. »
Deutéronome 2:21 : « C‘était un peuple (les Rephaïm) grand, nombreux et de haute taille, comme les Anakim. L’Eternel les détruisit devant les Ammonites, qui les chassèrent et s’établirent à leur place. « 
Josué 11:22 :  « Il ne resta point d’Anakim dans le pays des enfants d’Israël ; il n’en resta qu’à Gaza, à Gath et à Asdod. »  (Goliath venait de Gath)

Josué 14:15 : « Hébron s’appelait autrefois Kirjath-Arba : Arba avait été l’homme le plus grand parmi les Anakim. Le pays fut dès lors en repos et sans guerre. »
2 Samuel 21.20 : « Il y eut encore une bataille à Gath. Il s’y trouva un homme de haute taille, qui avait six doigts à chaque main et à chaque pied, vingt-quatre en tout, et qui était aussi issu de Rapha. »

.

Les géants d’avant le déluge étaient différents de ceux d’après. 

C’est certainement de meilleures conditions atmosphériques qui furent propice à une croissance exceptionnelle des plantes (sequoias gigantesques), des animaux (dinosaures) et des géants.  On note aussi une durée de vie bien plus longue.  Si une libellule d’aujourd’hui a une envergure d’à peine 10 cm, celle de nos ancêtres faisait 10 fois plus.  Aujourd’hui, ces énormes bêtes ne pourraient pas exister. Après le déluge, la couche d’ozone se serait réduite d’1/7ème. Bien entendu, plus sa couche diminue, moins elle protège des rayonnements ionisants venant de l’espace.  Des scientifiques ont créés une biosphère en doublant la pression atmosphérique, en augmentant l’énergie électromagnétique et le taux d’oxygène, en éliminant les rayons ultra-violets et autres…. Ils réussirent ainsi, à presque doubler rapidement la taille de poissons cobayes.

arbre énorme

.

Dans le livre des Nombres, Moïse  errait dans le désert avec son peuple…

Il avait envoyé des éclaireurs chercher un endroit où s’établir. Ceux là lui avaient répondu que du côté d’Hébron habitaient des gens de grande taille, et  pour qui nous n’étions que des sauterelles.

Nombres 13:33 :  « …et nous y avons vu les géants, enfants d`Anak, de la race des géants: nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles. »

Ils allèrent donc à Petra (Jordanie), mais ils y trouvèrent aussi des géants….

 

D’où venaient donc ces géants ? 

Les Sumériens nous apprennent que s’ils avaient réussi à développer leur civilisation (ils inventèrent l’écriture, la roue, le calcul en minute et seconde etc) avant celle de Babylone, c’était grâce à des êtres descendus du ciel et dénommé les Annunaki. Selon plusieurs écrits et des documents picturaux datant de 6000 ans avant JC, ils viendraient de la planète Nibiru et seraient de taille plus grande.   Ce qui parait extraordinaire, c’est que les Sumériens savaient déjà que les planètes tournaient autour du soleil.  Ils connaissaient Pluton (découvert en 1930) et savaient situer Nibiru.

L’union de la terre ( Gaïa) et du ciel (Ouranos) engendre les titans.

Selon eux, il y a plus de 400 000 ans, les Annunaki auraient atterri sur notre planète dans la vallée du Tibre et de l’Euphrate pour établir une colonie appelée Eden. N’est-ce pas dans cette vallée que furent créés Adam et Eve ?  Auraient-ils pris de leur sperme pour le donner à un humanoïde primitif (comme la fameuse Lucie) ? Cela aurait donné une espèce hybride ressemblant à notre homme de Cro-Magnon.  Quand ils revinrent sur terre après plusieurs milliers d’années, doit-on en penser qu’ils trouvèrent les filles d’hommes si irrésistibles qu’ils eurent des enfants avec ? Mais que ces titans seraient devenus si destructeurs qu’ils décidèrent alors de les supprimer ? Dans la mythologie grecque, les Titans avaient précédés les Dieux de l’Olympe.  Ils furent cependant vaincus par Zeus et enchaînés dans les profondeurs de la Terre. Le livre apocryphe de Baruch les cite aussi :

3:24 « O Israël, comme elle est grande la maison de Dieu, comme il est vaste le domaine qui lui appartient! »
3:25 « Il est grand et n’a pas de fin, il est élevé et sans mesure! »
3:26 « C’est là que furent engendrés les fameux géants, ceux du commencement, de haute stature et versés dans l’art de la guerre. »
3:27 « Ce n’est pas eux que Dieu a choisis, ni à eux qu’il a indiqué le chemin de la science. »
3:28 « et ils périrent, car ils n’avaient pas de discernement; ils périrent à cause de leur irréflexion. »

.

De temps en temps, des témoignages troublants de géants célestes font encore parler d’eux :

En septembre 1989 en Russie, une vingtaine de témoins observèrent pendant plusieurs semaines, à 320 km au sud de Moscou, d’étranges lumières au dessus de leur cité Voronej. Puis le 27 septembre, des habitants signalèrent l’atterrissage d’un engin spatial dans l’un des parcs publics duquel seraient descendus trois individus blonds de grande taille, à l’allure angélique . Après avoir comme inspecté la ville, ils seraient remontés dans leur vaisseau pour ensuite disparaître. (Dessin ressemblant à la fresque de Jabbaren, dans le massif de Tassili en Algérie, au sud du Hoggar qui date de 6 000 av. JC)

https://area51blog.wordpress.com/2009/08/17/rencontre-rapprochee-du-3eme-type-a-voronej-russie/

Reportage de France 2:

A 40 km, à l’ouest de Jérusalem, dans la ville de Yatzitz, le 3 janvier 1996, le chef de la sécurité locale, Herzl Constantini,  entend un bruit extérieur étrange : « Il y voit un être d’environ 3,30 m de haut et 1,5 m de large, laissant au sol des empruntes de 35 cm de profondeur. »

.

La Bible parle elle aussi d’enlèvements. Elie et Enoch ne furent-ils pas kidnappés ?

Le livre d’Enoch (ouvrage biblique  apocryphe situé entre le 2nd et le 1er siècle avant JC) raconte comment Enoch fut emporté dans les cieux par deux êtres de grande taille : « Leurs visages brillaient comme le soleil et leurs yeux étaient pareils à l’éclat de chandelles. Ils m’ont transportés jusqu’au premier ciel. Ils volaient avec leurs ailes et me firent faire  le tour de nombreuses planètes… Ils m’ont présenté aux anciens, aux souverains des ordres stellaires qui étudient soigneusement le mouvement des étoiles… «  Enoch fut donc enlevé par des extra-terrestres.

 2 roi ch2 v11 « Comme ils continuaient à marcher en parlant, voici, un char de feu et des chevaux de feu les séparèrent l’un de l’autre, et Elie monta au ciel dans un tourbillon. »
12 « Elisée regardait et criait: Mon père! Mon père! Char d’Israël et sa cavalerie! Et il ne le vit plus. Saisissant alors ses vêtements, il les déchira en deux morceaux »

Hébreux ch11 v5 « C’est par la foi qu’Enoch fut enlevé pour qu’il ne vît point la mort, et qu’il ne parut plus parce que Dieu l’avait enlevé; car, avant son enlèvement, il avait reçu le témoignage qu’il était agréable à Dieu. »

.

Les différentes tailles de squelettes retrouvés :

A. L’homme moderne de nos jours a une taille moyenne d’environ 1mètre 80, + ou – plusieurs cm.
B. Un squelette humain de 4mètres 57 a été trouvé dans la vallée de l’Euphrate, au sud-est de la Turquie, dans les années 50.
C. Maximinus Thrax Ceaser de Rome en 235-238 après J-C, avait un squelette de 2mètres 59.
D. Goliath était grand d’environ 2 mètres 75 + ou – quelques cm. (Voir 1 Samuel 17)
E. Le Roi Og.
F. Un squelette humain de 5 mètres 94 a été trouvé en 1577, après J-C, sous un chêne déraciné dans le canton de Luzerne.
G. Un squelette de 7 mètres a été trouvé en 1456, après J-C, près d’un fleuve vers Valence, en France.
H. Un squelette de 7 mètres 90 environ, a été trouvé en 1613, après J-C, près du château de Chaumont en France. Ce squelette, est décrit comme étant presque complet.
I. Incroyable et presque au-delà de la compréhension, fut la trouvaille de deux restes humains (distincts) de 11 mètres chacun, découvert par des Carthaginois quelque part entre 200-600 Av J-C.

.

Aujourd’hui, une certaine nostalgie des géants persiste :

On les revit revenir à Paris lors de la coupe mondiale de football . Le 9 juin 1998, à la veille du premier match , une procession de quatre géants dans les rues de Paris fut organisée par Jean Pascal Lévy-TrumetChaque personnage d’environ vingt mètres de hauteur représentait un continent : Ho pour l’Asie, Moussa pour l’Afrique, Pablo pour l’Amérique et Roméo pour l’Europe. Puis avec la « Compagnie Royale de Luxe »  ici à Angers, avec sa poupée prenant sa douche  et à Nantes avec la petite géante et  son oncle le scaphandrier :

Pendant ce temps, d’autres y voient un moyen de se défendre en inventant les robots géants de demain :

extraterrestre gif

Non seulement les chrétiens pensent que des géants ont vécu sur terre, mais ils sont convaincus que les extra-terrestres existent ! Toutefois, rien n’indique qu’ils soient de petits martiens verts ! Des croyances qui ne peuvent satisfaire un homme rationaliste tel que Jules Ferry et sa cohorte de francs-maçons. Pourtant les prophéties du pape Jean XXIII ne firent que le confirmer.

.

le ciel nous regarde

146 commentaires sur “Pourquoi les chrétiens croient à l’existence des géants et des extraterrestres…

  1. Ursule dit :

    Il y a environ 150 ans, le naturaliste anglais Charles Darwin avança une théorie basée sur les différentes observations faites au cours de ses voyages. Selon cette théorie de l’évolution, des substances inanimées se rassemblèrent par hasard pour donner naissance à une première cellule vivante. Il ne fait pas de doute que cette affirmation est très imprécise et ne peut être corroborée par une quelconque preuve ou découverte scientifique. Ensuite, toujours selon le mythe de Darwin, cet être unicellulaire prit vie et se transforma – par hasard encore une fois – en une première espèce vivante de microbe ; c’est-à-dire qu’elle évolua. La théorie évolutionniste affirme ainsi que toutes les formes de vie sur terre, de la minuscule bactérie jusqu’à l’être humain, émergèrent suite à ce même processus.

    La théorie de l’évolution de Darwin reposait sur le matérialisme. Par conséquent, rapidement, la théorie fut adoptée par les matérialistes tels que Jules Ferry. Parce que les matérialistes nient le fait de la création, ils s’accrochèrent aveuglément à la théorie de l’évolution et l’érigèrent même comme base scientifique de leur vision du monde.

    L’ensemble des fossiles est certainement la preuve la plus explicite démolissant les allégations de la théorie de l’évolution. Les fossiles révèlent en effet que les formes de vie sur terre n’ont jamais subi le moindre changement et ne se sont jamais transformées en une autre. L’examen de ces fossiles nous permet de voir que les êtres vivants sont exactement les mêmes que ce qu’ils étaient il y a des centaines de millions d’années. En d’autres termes, ils ne furent jamais impliqués dans une quelconque évolution. Même dans les temps les plus reculés, les formes vivantes émergèrent soudainement dotées de structures complexes, hautement perfectionnées, telles qu’elles sont aujourd’hui encore, si on se permet de mettre de côté les questions de taille, qui s’expliquent par l’atmosphère de l’époque (couche d’ozone etc….)

    La théorie de l’évolution est un des grands canulars et une des grandes supercheries de l’histoire de la science. Pourtant dans quasi toutes les écoles du monde, les manuels de biologie utilisés à des fins pédagogiques rapportent une histoire de la vie fausse. Les matérialistes ont peu de scrupules à présenter des preuves falsifiées au public. L’objectif de cette politique étendue est évident : détourner les hommes de la foi en Dieu, de nier Son existence et de dépeindre la matière comme unique réalité absolue !

    Les nombreuses formes de vie restées identiques pendant 150 millions d’années, ou qui n’ont pas changées même au cours de 300 millions d’années, élimine définitivement le scénario de l’évolution.

    Selon la théorie de l’évolution de Darwin, tous les êtres vivants descendent d’un seul ancêtre commun. Des coïncidences heureuses auraient donné naissance aux premières cellules vivantes. Ensuite, ces cellules nées du hasard se seraient combinées pour devenir, au terme de millions d’années, des invertébrés marins. Plus tard, le développement d’une colonne vertébrale leur aurait permis de devenir des poissons. Puis, ces poissons auraient quitté les eaux pour la terre ferme et pour se transformer ainsi en reptiles ; reptiles dont les oiseaux et les mammifères sont supposés descendre.

    Si ces idées étaient justes, alors un grand nombre de formes “intermédiaires” montrant la transition entre les différentes espèces auraient dû exister autrefois, et tout au moins un certain nombre d’entre elles auraient dû se fossiliser. Si les reptiles étaient réellement devenus des oiseaux, il aurait bien fallu que des milliards de créatures mi-oiseaux, mi-reptiles aient existé autrefois. De la même manière, il aurait dû y avoir un grand nombre de formes de vie mi-vertébrés/mi-poissons et mi-poissons/mi-reptiles. Ces formes de vie intermédiaires auraient dû par ailleurs présenter des organes et des structures partiellement développées. Pourquoi donc leurs vestiges intermédiaires fossilisés ne sont-ils pas disponibles à travers le monde ?

    Darwin était néanmoins très conscient du fait qu’aucun fossile de ces formes intermédiaires n’avait été encore mis au jour, ce qui représentait une difficulté majeur pour sa théorie. Dans un chapitre de son livre intitulé “Des difficultés sur la théorie”, il écrivait : Si les espèces dérivent d’autres espèces par des degrés insensibles, pourquoi ne rencontrons-nous pas d’innombrables formes de transition ? Pourquoi tout n’est-il pas dans la nature à l’état de confusion ? Pourquoi les espèces sont-elles si bien définies ?… Mais pourquoi ne trouvons-nous pas fréquemment dans la croûte terrestre les restes de ces innombrables formes de transition qui, d’après cette hypothèse, ont dû exister ?… Pourquoi donc chaque formation géologique, dans chacune des couches qui la composent, ne regorge-t-elle pas de formes intermédiaires ?

    La seule explication de Darwin face à ce dilemme majeur fut l’absence de preuves, l’insuffisance des vestiges fossiles découverts à l’époque. Il estimait qu’une fois les données fossiles examinées en détail, les liens intermédiaires manquant allaient inévitablement être découverts. Or, au cours des 150 années passées, la recherche a montré que les espoirs de Darwin et de ses successeurs étaient vides. Aucun fossile de forme intermédiaire n’a jamais été mis au jour.

    Les milliers de musées et de collections privées à travers le monde comptent environ 100 millions de fossiles. Tous sont identifiables en tant qu’espèces de par leurs structures uniques et leurs différences anatomiques. Aucun vestige fossile de formes mi-poisson/mi-amphibien, ou mi-dinosaure/mi-oiseau, ou mi-singe/mi-homme si attendues par les évolutionnistes n’a jamais été découvert.

    Le paléontologue Niles Eldredge et l’anthropologue Ian Tattershall, tous deux du Muséum Américain d’Histoire Naturelle, affirment que les archives fossiles permettent parfaitement de comprendre l’histoire de la vie et qu’elles ne défendent d’aucune manière la théorie de l’évolution. Pour eux, l’ histoire de la vie est sans formes intermédiaire.

    Rudolf A. Raff, directeur de l’Institut de Biologie Moléculaire de l’Université d’Indiana, et le chercheur de l’Université d’Indiana Thomas C. Kaufman ont déclaré : L’absence d’un seul spécimen de forme intermédiaire, en dépit de la richesse des fossiles, indique l’invalidité de la théorie de l’évolution et non les lacunes des archives fossiles.

    Certains évolutionnistes ont tenté de fabriquer leurs propres fossiles et de les faire passer pour des preuves de leur théorie. Les contrefaçons de ces “vestiges” finirent néanmoins par être dévoilées ou assimilées à des erreurs d’interprétations. L’homme de Piltdown par exemple, défendu comme preuve significative de l’évolution, était en réalité un canular. L’homme du Nebraska fut reconstitué à partir d’une simple dent, pour prouver cette évolution. En réalité, la dent provenait d’un cochon sauvage. L’arbre généalogique des chevaux reprenait des espèces totalement différentes, n’ayant pas vécus à la même époque et aux mêmes endroits du monde. Le Ramapithèque et l’Australopithèque étaient en réalité des espèces de singes éteintes. Les illustrations à la base de la thèse d’Ernst Haeckel, montrant que le développement de l’embryon dans le ventre de sa mère, suivait les étapes présumées de l’évolution, étaient frauduleuses.

    • Anne dit :

      Les idéologies darwinistes, le communisme et le fascisme en tête, considèrent les communautés humaines comme des troupeaux d’animaux, totalement indifférents aux valeurs humaines et éthiques et elles estiment que tous les moyens sont légitimes pour l’obtention du pouvoir et de l’autorité. De telles convictions sont à l’origine de la dévastation et de la cruauté terrible infligée à l’humanité.

      Joseph Staline, sanguinaire dictateur communiste, disait qu’ “afin de désabuser l’esprit de nos étudiants séminaristes [de l’idée de la création]…nous avons dû nous familiariser avec les enseignements de Darwin.” (V.I. Lénine, L’attitude du parti des travailleurs envers la religion, Prolétariat, n°45, 13 mai 1909).

      Mao Tse –Tung, commanditaire impitoyable des meurtres de dizaines de millions d’individus en Chine et de l’abandon à la famine de millions d’autres, affirmait que “le fondement du socialisme chinois repose sur Darwin et la théorie de l’évolution.” (Le livre noir du communisme, Harvard University Press Cambridge, p.491)

      Ces citations dénoncent de façon directe le lien entre le darwinisme et les idéologies sanguinaires marxistes, léninistes et maoistes.

      Dans sa célèbre auto-biographie, Mein Kampf, le leader fasciste Adolf Hitler proclama la supériorité naturelle de la race aryenne. L’idée de Darwin de “la lutte pour la survie” lui inspira le titre de son livre. Lors le rassemblement du Parti à Nuremberg en 1933, Hitler exprima ses opinions darwinistes à travers ces propos : “la race supérieure assujettit la race inférieure… un droit que nous voyons dans la nature et qui peut être considéré comme le seul droit concevable”. (J. Tenenbaum, Race et Reich, New York: Twayne Pub., 1956, p. 211).

      L’analyse de l’évolutionniste feu Stephen Jay Gould est particulièrement intéressante. Selon lui, le darwinisme est l’une cause de la guerre en Allemagne.

      Benito Mussolini, l’ allié d’Hitler, basa son invasion de l’Éthiopie en 1935, sur les points de vue racistes de Darwin et sur le concept de lutte pour la vie. Il était un darwiniste convaincu qui associait l’affaiblissement de l’Empire Britannique au fait qu’“il cherchait à éviter la guerre, l’impulsion principale de l’évolution.”

      François Hollande, en choisissant Jules Ferry comme modèle, ne fait que nous confirmer ses idées malsaines. un type comme lui, ne peut qu’être particulièrement néfaste pour la France.

      • Tonio dit :

        Selon le darwinisme, la première cellule se serait formée mystérieusement sur la terre primitive, dans un bassin d’eaux boueuses. De cette unique cellule, une série interminable de coïncidences aurait donné naissance à des animaux, des plantes, des êtres humains et des civilisations. Toute l’humanité, ainsi que le règne végétal et le monde animal sont donc supposés être l’œuvre de l’équation idéale entre une certaine quantité de boue, une longue période de temps et une abondance de coïncidences.

        C’est à mourir de rire !

        D’après les darwinistes, ces matériaux inconscients auraient donné naissance à des êtres humains doués de raison et de conscience, des êtres capables de penser, d’aimer, d’éprouver de la compassion, de faire preuve de jugement, de créer des toiles et des statues, de composer des symphonies, d’écrire des romans, de construire des gratte-ciels, des réacteurs nucléaires, de faire des découvertes médicales, de se lancer dans la politique…

        Vraiment difficile à croire !

        Si tous les mammifères descendent des reptiles, comme le prétendent les évolutionnistes, alors les vestiges d’êtres mi-mammifères/mi-reptiles devraient être disponibles dans les archives fossiles. Pourtant il n’y en a pas !

        Les textes bibliques, ceux du Coran, n’étaient pas tombés dans ce piège diabolique !

  2. Andrée dit :

    Dans la culture Vinca, d’il y a 5500 à 4500 av. JC, au sud-est de l’Europe, on retrouve d’étranges figures qui font penser à des extra-terrestres. Certaines semblent même avoir des petites cornes :

    On retrouve même en Bosnie, une ancienne pyramide ; c’est aussi le pays de Tesla :

    Reste que certains y voient là une arnaque :

    Le berceau de la civilisation ne serait-il pas là ?

    Artefacts mayas révélés par le gouvernement du Mexique, prouvant un contact Extraterrestre ancien ….

    Nouveaux artefacts mayas révélant les UFO :

    Objets aztèques trouvés près de Mexico et liés aux extraterrestres :

  3. Tom dit :

    Si Dieu créa Adam et Eve, les géants semblent être par contre le produit d’extra-terrestres et de l’homme. Ce n’était pas le plan de Dieu. On en déduit que ces extra-terrestres agissaient contre Dieu.

    Il est intéressant de noter qu’il y a un courant aujourd’hui, qui se met du côté de ces extra-terrestres néfastes :

    http://fr.rael.org/embassy

    Le Mouvement Raëlien veut parler des messages qui seraient envoyés par les Elohim, des scientifiques extraterrestres très avancés, qui auraient créé toutes vies sur terre, y compris celle des êtres humains. (Ce qui est totalement faux !) Leur autre but, est de préparer la venue de ces extra-terrestres. Bref, on ne serait pas étonné de voir l’ONU financer cette association à but « non lucratif » qui va dans le sens New Age. L’arrivée d’extra-terrestres n’est-il pas un des plans des mondialistes ?

    A Matthieu verset 24, Jésus leur dit :

    • « Car il s’élèvera de faux Christs et de faux prophètes ; ils feront de grands prodiges et des miracles, au point de séduire, s’il était possible, même les élus. »

      En d’autres termes, cette séduction de la fin des temps sera sans précédent dans l’histoire. Elle sera accompagnée par des signes et des prodiges réellement extraordinaires. Quand l’Antichrist se manifestera, il proclamera être un Maître déjà parvenu à la perfection, et venant d’une autre dimension. Autrement dit, il se présentera comme un extra-terrestre ! Il prétendra vouloir conduire le monde dans une ère nouvelle de paix et de prospérité !

    Comment reconnaître l’imposture ?

    • « Tout esprit qui confesse Jésus-Christ venu en chair est de Dieu ; et tout esprit qui ne confesse pas Jésus n’est pas de Dieu, c’est celui de l’antéchrist, dont vous avez appris la venue, et qui maintenant est déjà dans le monde » (1 Jean 4 :1-3).

    C’est précisément ce que les sectes, en particulier le New Age, s’efforcent de faire. Aujourd’hui, toutes les personnes qui ont eu un contact avec un extra-terrestre ont un point commun : elles ont toutes été en contact avec l’occultisme ou avec une secte. Aucun Chrétien n’a jamais eu de rencontre directe avec un soi-disant E.T. Curieusement, le Nouvel Ordre Mondial veut abolir tout gouvernement établi. Les extra-terrestres veulent abolir la démocratie, pour établir une dictature. Le Nouvel Ordre Mondial veut abolir toutes les religions. Les extra-terrestres veulent abolir toutes les religions. Les objectifs du Nouvel Ordre Mondial et des extra-terrestres sont identiques. Ils sont en faveur d’une économie mondiale unique, de l’élimination de la monnaie fiduciaire et de la paix dans le monde. Les extra-terrestres et les vaisseaux spatiaux ne sont rien d’autre que la manifestation physique de démons.

    • Benoit dit :

      Selon la tradition des Sioux, transmise par « Elan noir » (le sixième Grand-Père), après la destruction de la civilisation amérindienne par l’homme blanc, se produira une fusion de toutes les races en une seule nation, celle du Bison. Les Sioux se disent venir des sept étoiles des Pléiades et espèrent que leurs frères de l’espace reviendront bientôt les chercher. Un autre sioux « Elan debout » dit avoir eu des rencontres physiques avec des êtres des Etoiles, dont un de 2,30 m, dans une salle de vaisseau emplie de lumière et de machines fonctionnant avec la pensée. Pour lui, Jésus est un de ces hommes venus sur terre nous enseigner. Les Êtres des Etoiles sont inclus pour les Indiens dans la salutation sacrée : « Mitakuye oyasin » (je suis relié avec tous). Les extraterrestres communiquent télépathiquement avec les Indiens. Le langage spirituel des Sioux était au départ fait pour stimuler cette communication télépathique. Selon eux, les Êtres des Etoiles et les hommes ont le même ADN. Et les quelques extraterrestres renégats qui ont collaboré avec le « Gouvernement de l’Ombre » terminent maintenant leurs derniers méfaits. Lors des changements terrestres prédits, ces Êtres des Etoiles reviendront, ainsi que la « Femme Bison Blanc » sur l’île de la tortue (l’Amérique du nord ?) . Cette femme était déjà apparue à « Elan noir » en robe blanche et portant une longue chevelure, lui disant « Rentre chez toi et annonce ma venue à ton peuple ! Dis leur de dresser une grande tente pour moi au centre de la nation. ». Selon les Sioux, chacun de nous peut attirer les Êtres des Etoiles, mais uniquement avec pureté de cœur et d’intention. Dans les changements terrestres qui arrivent, ceux qui ne seront pas capables de faire la transition vers le cinquième monde se réincarneront ailleurs, sur une planète plus primitive que la terre. D’autres se réincarneront sur terre pour la nettoyer et aider à la transition vers une société mondiale de plus haute conscience. Alors que quelques uns seront emmenés chez les Êtres des Etoiles vivre volontairement avec eux.

      • duc dit :

        L’Amérique est très riche en témoignages du passé. En Bolivie, au sud du lac Titicaca et à une altitude de 3800 m, se trouve l’énorme portail monolithique de Tiahuanaco (15 tonnes de granit) appelé Porte du Soleil. On y voit au centre le dieu Viracocha entouré de 48 êtres ailés, dont 32 à visage humain et 16 à tête de condor. Sur ce même site, on a découvert en 1934 une statue en grès rouge de 8 m de haut, représentant un être barbu dont les membres inférieurs sont recouverts d’écailles en forme de tête de poisson. Cette étonnante statue orne maintenant une place de La Paz.

        http://www.fileane.com/images/inca/page_01.htm

        L’écrivain Robert Charroux (1909-1978) dans « Le livre de ses livres » fait état des écrits du biologiste espagnol Beltran Garcia, descendant direct de l’écrivain péruvien Garcilaso de la Vega (1539-1616). Fils naturel du conquistador Sebastian Garcilaso de la Vega et de la princesse Inca Isabel Chimpu Ocllo, celui-ci avait retrouvé des documents de son aïeul inca :

        « A l’ère tertiaire (il y a 5 millions d’années) alors que nul être humain n’existait mais des animaux fantastiques, un aéronef brillant comme l’or vint se poser sur l’île du soleil du lac Titicaca. Une femme en descendit. Elle avait la tête en forme de cône, de grandes oreilles et des mains palmées à quatre doigts. Son nom était « Orejona » (grandes oreilles). elle venait de la planête Vénus. Elle eut des relations sexuelles avec un tapir. Elle engendra plusieurs petits ayant deux mamelles, une intelligence amoindrie mais leurs organes reproducteurs restaient ceux du tapir-cochon. Partie, ses enfants procréèrent à leur tour. » Voilà ce qui serait écrit sur le fronton de la Porte du Soleil à Tiahuanaco.

    • Jim dit :

      Ce commentaire de me semble totalement en dehors de la réalité.
      Lorsqu’il est prétendu que les raéliens s’inscrivent dans le soutien d’extraterrestres néfastes, est une abomination a des années lumières de l’enseignement prodigué par Rael, et surtout des écrits de la nouvelle bible des raéliens: le message des extraterrestres.

    • Jim dit :

      Réponse a Tom, qui nous dit a propos du message de Rael: « ce qui est totalement faux »!
      J’admire une telle affirmation, là c’est trés fort!
      A part le message de Rael, on a « quoi en magasin »?
      L’évolution qui dit que le hasard a tout créé, ou bien un « dieu » immatériel qui lui autait créé un univers bien matériel, y compris nous?
      Pour moi le message raélien est de trés loin le plus plausible, mème si j’étais pas là lorsque Rael aurait eu ce contact avec un homme de l’espace.

      • Tom dit :

        Raël est le fils naturel de Colette Michel, née Vorilhon .Guitariste, il se rend à Paris en 1961 pour devenir chanteur de rue. Sous le pseudonyme de Claude Celler, il sort plusieurs chansons en imitation de Jacques Brel en 1966.

        Cependant, en septembre 1970, son producteur se suicide, et la carrière de Claude Celler s’arrête là. Un peu plus tard, il crée à Clermont-Ferrand une revue de sport automobile, Auto-Pop. En 1974, il abandonne la profession de chroniqueur sportif et se consacre au mouvement qu’il vient de créer, d’abord en France puis au Canada, « marché de fidèles » nettement plus « porteur »! Infiltration dans le groupement Raelien :



        Raël le sexe, les extra-terrestres :

        • Jim dit :

          Bonjour Tom!
          Les affirmations que tu avances au sujet de Rael, et de son mouvement, sont basées sur des commentaires de journalistes ou de reportages « bidouillés », qui ont un seul but, discréditer les raéliens, les insulter en toute impunité. Cet acharnement est fatiguant a la longue, pour ceux et celles qui ont la conviction intime que Rael est bien le prophète, comme en son temps Jésus l’a été, avec a l’époque les mèmes procès d’intention, qui ont conduit a son exécution, ainsi que pas mal de ses fidèles.
          Aujourd’hui bien sur les raéliens ne courent pas les mèmes risques, mais a cause de ces campagnes de dénigrement et de mensonges, beaucoup d’entre eux ont souffert, comme des harcellement divers, pertes de garde d’enfant; perte d’emploi, etc…
          De plus, on est obligés d’avoir a subir un torrent d’insultes de la part de nos médias traditionnels, sans avoir le moindre droit de réponse, est-ce acceptable humainement?
          Tom, lorsque tu reproduis les ignominies déversées sur les raéliens, tu dois ètre conscient de ces effets. Ce que tu fais est du même ordre que ce qui est et a été fait a l’encontre de Jésus, Mahomet, et quelques autres….malheureusement!

          • Tom dit :

            Le problème, Jean-Denis Saint Cyr, ancien haut placé du mouvement dans les années 1980 et Roland Chevaleyre, ami d’enfance de Raël, ont affirmé publiquement que Raël leur a avoué un jour qu’il n’a jamais rencontré des extra-terrestres.

            D’autre part, si le siège de cette secte se trouve en Suisse, ce n’est pas un hasard ! Comme toutes les sectes, c’est une machine à faire de l’argent ! Il est recommandé à chaque sympathisant de donner 3 % de son salaire après impôt, mais aux membres 10% ! Et à l’exclusion des résidences, léguées aux enfants, le testament doit être fait en intégralité au bénéfice du mouvement ! Jim, qui d’après vous finançait les courses automobiles de Raël ? Aujourd’hui, on finance la construction d’une ambassade pour accueillir les extra-terrestres ! Cependant, malgré toutes ces donations qui durent depuis plus de trente ans, aucune construction n’a été effectuée, Selon Richard Baril, ancien adepte exclu du mouvement suite à ses déclarations, l’argent récolté servirait plutôt à financer le confort personnel de Raël, comme, par exemple, la construction des « Jardins du Prophète », un luxueux projet immobilier pour Raël et ses proches à Maricourt au Québec.

            Bref, tant qu’il y aura des pigeons pour lui donner de l’argent, il continuera ! Mais ce n’est pas un saint ! L’idée de sacrifier sa vie pour les autres n’est pas un de ses principes ! C’est un profiteur et il le revendique ! « …Il convient de se rappeler que l’enseignement des Elohim favorise au contraire la richesse et le luxe qui est le principal moteur du progrès de l’Humanité. Rien n’est trop beau pour nous. Rappelons-nous le à tout moment et rien n’est trop beau pour moi. Ceux que ça dérange, peuvent retourner dans les miasmes de l’Église Catholique ».

            • Jim dit :

              Tom, le problème n’est pas là ou tu penses qu’il se trouve.
              Le problème réside dans le fait que les grands médias sont a la solde de ceux qui les rétribuent, c’est a dire leur maitres! Qui sont-ils ? c’est un autre débat…
              Il suffit de voir tout simplement, comment d’incroyables mensonges ont pu ètre aussi facilement acceptés par une majorité d’individus comme des évidences.
              Par exemple, lors des attentats du 11 septembre, deux avions ont fait tomber…trois tours!
              Alors, les raéliens, on peut inventer tout et n’importe quoi sur ce petit mouvement, dont le seul tord est d’affirmer que nous sommes les descendants d’un peuple venu d’une autre planète.
              Ces deux vidéos sont largement manipulées, et n’ont d’autres but que de diffamer ce petit mouvement totalement inoffensif.
              Il y aurait bien sur beaucoup a dire sur les informations fantaisistes des pseudos journalistes, sur ces soit-disants reportages.
              Alors Tom, ou bien tu te fais le complice de ces méthodes, ou bien tu fais partie des nouveaux inquisiteurs, qui décident de ce qui est légitime de penser ou pas.
              Pour ton info, le siège de cette « secte » n’est pas en Suisse, contrairement a ce que tu écris!
              Le terme de secte, tu dois le savoir, est discriminatoire. Le mouvement raélien, est basé sur l’athéisme, donc je vois pas en quoi on pourrait le rapprocher d’une congrégation religieuse quelconque, mystérieuse et opaque. C’est totalement ridicule, n’importe qui peut venir a un rassemblement raélien, ou a un stage.
              Tous les anciens raéliens ont leur point de vue, mais ils ne représentent qu’une infime minorité de l’ensemble du mouvement qui eux, sont toujours fidèles a leurs idéaux.
              A ce propos, sur l’ouvrage intitulé « fier d’ètre raélien », une lettre signée du sois disant ami d’enfance de Rael, dans laquelle il dit, qu’il regrette tout ce qu’il a dit a son propos. Mais de cela bien sur personne n’en parlera!
              L’ambassade sera construite tel que prévu, et de toute façon, ça n’est pas pour tout de suite, toutes les infos sur ce sujet sont libre d’accès sur « Rael.org ».
              Rael, ne possède pas de maison, son seul désir c’est de faire en sorte que les gens soient plus heureux, que la paix sur terre se fasse, que la non-violence s’impose aux yeux de tous.
              Je regrette profondément que des personnes comme toi, Tom, puissent s’ètre imaginé autre chose que ce qui est véhiculé dans la philosophie raélienne.
              C’est ton choix, et tu en a le droit, mais lorsque tu affirmes sans savoir, comme beaucoup d’autres malheureusement, cela n’est pas innocent, ni sans conséquences sur le bien ètre de tes autres concitoyens, dont je fais partie.

              • Tom dit :

                Le siège du Mouvement Raélien International : C.P. 225, CH 1211 Genève 8. Il tient à créer un gouvernement mondial non démocratique ! Seuls les individus les plus intelligents gouvernent ! Autre caractéristique semblable aux mondialistes : Rael propose une « gnose » avec l’inversion classique des rôles de Dieu et du Diable. Jéhovah/Dieu est le méchant démiurge et Lucifer est le gentil porteur de lumière qui tente de libérer l’humanité de l’abrutissement dans lequel Jéhovah l’a plongé. La croyance en un Dieu supérieur, la bible, la morale judéo-chrétienne sont les moyens utilisés par Jéhovah pour maintenir l’humanité dans l’ignorance. Ce type d’inversion doctrinale entre Dieu et Satan est caractéristique du Luciférianisme, voire du satanisme.

                Bref, c’est une secte qui reprend de vieilles idées sataniques ! Particulièrement « l’inversion » des choses ! Mais les mondialistes ont le même esprit dérangé ! C’est ainsi que nous avons eu en Libye une guerre humanitaire ! Est arrivé ensuite le mariage pour tous ! Actuellement doit être mis en place une guerre civile entre musulmans et chrétiens comme nous le rappelle le rabbin Ron chaya :
                -http://www.dailymotion.com/video/xdpocx_le-combat-de-coqs_news
                Pourquoi ? Pour la mise en place de l’antechrist et de sa religion ! Celle-ci a curieusement de nombreux points communs avec celle de Rael !

  4. Otho dit :

    La pyramide de Khéops ne serait-elle pas un message laissé aux futures générations ? N’est-il pas curieux de retrouver le nombre d’or en divisant la surface des 4 côtés de la pyramide par la superficie de sa base ? Ou encore de diviser la moitié de son périmètre par sa hauteur. Et n’est-il pas étonnant de voir que le pyramidion fait 1 m de hauteur ? D’autres choses surprenantes sont décrites dans ce magnifique reportage :

    Découvertes de 2002 :

    Bref, avons nous des ancêtres extra-terrestres ?

    Et présence extraterrestre dans la Bible :

  5. Patrick dit :

    Tergiversations sur l’astre Nibiru :
    http://www.antonparks.com/main.php?page=neberu

    Nibiru serait la planète d’origine des Annunaki. Ceux-là seraient à l’origine du coup de pouce donné à l’homme alors qu’il n’était qu’un primitif. L’être humain actuel aurait été créé par eux. Selon la civilisation sumérienne (entre 3000 et 4000 ans BC) et leur écriture cunéiforme, il y avait des dieux majeurs et des dieux mineurs (ces derniers habitaient sur terre ou en enfer). Ces derniers seraient les Annunaki, des êtres pouvant prendre une forme humaine dotée de chair et de sang. Ils avaient une longévité exceptionnelle de plusieurs siècles (au moins semblable à Noé dans la Bible) et détenaient une incroyable connaissance des choses. Les rois sumériens devaient être des Annunaki. Une reine fut trouvée ayant le même crâne particulièrement allongé que l’on retrouve ailleurs. Le déluge aurait été provoqué par eux.
    -http://www.dailymotion.com/video/x1bjgvn_alien-theory-l-influence-des-annunaki_webcam?start=NaN

  6. Paul Sancenne dit :

    Bonjour,

    je suis avec intérêt les différents articles que vous publiez et vous semblez avoir un prisme catholique que je partage entièrement, pour vos analyses.
    Je ne peux que vous encourager ds cette voie !
    Ainsi, toute votre partie sur les géants est fort intéressante et pertinente, d’autant qu’elle s’appuie bcp sur la Bible.
    Oui, je pense que les géants ont vécu avt et un peu après le déluge universel du tps de Noé ( dont l’arche se trouve tjrs en haut de l’Ararat…)

    Livre complément d’un français : le mystère de la race des géants, à la lumière du créationnisme – Laurent Glauzy – Librairie française.

    En revanche, votre approche sur les extra-terrestre est infondée
    bibliquement, voir dangereuse pour la Foi. Si on la regarde d’ailleurs sous une approche du Nouvel Ordre Mondial, elle sert des intérêts mondialistes qui tendent à créer une nouvelle religion syncrétique. Toutes ces histoires d’Annunaki etc… sont gnostiques, empruntent de Talmud et d’ésotérisme Franc mac ( que vous condamnez à très forte raison ).

    Livre complément : Extraterrestres, les messagers du New Age – Laurent Glauzy

    Bref, extraterrestre = prudence pour un catho. Dieu s’est fait hommre sur la Terre, pas sur Mars… »Au commencement, Dieu créa le ciel et la TERRE » pas Mars… Ce qui rejoint d’ailleurs votre judicieuse approche de l’imposture darwinienne.

    Pour creuser une vison catholique fort plausible du tps de l’espace, voir Crombette :

    http://digilander.libero.it/crombette/fr_index.htm

  7. Paul Sancenne dit :

    Donc… NON, « les » chrétiens ne croient pas aux extraterrestres.
    Oui, ils croient en Dieu et aux anges bons et mauvais, si l’ont veut appeler çela des extra-planète Terre ;-)…

    • duc dit :

      Pourquoi les anges ne seraient-ils pas des extra-terrestres ? Puisque la vie extraterrestre désigne toute forme de vie existant ailleurs que sur la planète Terre. Cela dit, on peut restreindre la vie à non pas ce qui est vivant (donc pas mort) mais à ce qui est matière. Dans ce cas, les anges ne sont pas des extra-terrestres. Le mot porte donc à confusion. Votre remarque est judicieuse ! Quand nous mourons, nous ne sommes plus vivant ! Mais nous ne retombons pas dans le néant ! Que sommes nous alors ?

      Par contre, chaque fois que les esprits célestes descendent sur Terre, ils s’habillent d’éléments corporels et apparaissent aux hommes sous forme humaine ! Donc sous forme vivante ! Donc d’extra-terrestre !

      Les anges sont les messagers de Dieu. Saint Basile le grand dit que chaque personne vivante possède un ange gardien.

      Ils sont nombreux : La Bible parle d’eux comme d’une armée (Ps148.2), mais ni ils se marient, ni ne sont même sexués, ni ne meurent (Mt 22.30 ; :Marc 12.25 ; Luc 20.34-36).

      Ils sont plus puissants que les hommes : Pierre dit qu’ils sont supérieurs aux hommes en force et en puissance (2 Pe 2.11). Un seul ange extermina tous les hommes forts et vaillants de l’armée de Syrie, assemblée contre Ezéchias (2 Chr 32.21). Un ange roule la pierre du sépulcre de Jésus sans difficulté (Mt 28.2).

      Ils ont des pouvoirs guérisseurs : Jean 5:4 L’Ange guérisseur de la La Piscine de Siloé, guérissant un pauvre aveugle avec son sang.

      Ils ne sont pas omnipotents : Ni Michel (Jude 1.9), ni Satan (Job 1.12 ; 2.6) n’ont une puissance illimitée.

      Les chérubins et séraphins : la Bible donne aux chérubins une position élevée différente des séraphins. D’après le livre de la Genèse, les chérubins, avec « la lame flamboyante d’une épée », après le péché d’Adam, interdirent à l’homme l’accès « à l’arbre de vie ». Les séraphins dans la tradition ont six ailes dont ils se couvrent le corps.  » L’un des séraphins vola vers moi, tenant à la main une pierre ardente, qu’il avait prise sur l’autel avec des pincettes. Il en toucha ma bouche, et dit : Ceci a touché tes lèvres ; ton iniquité est enlevée, et ton péché est expié  » (Isaïe, chapitre 6)

      • Xavier dit :

        Mais avant qu’Eve ne goutte aux fruits de l’Arbre du bien et du mal, ce qui pourrait se résumer à la connaissance de la jouissance, n’enfantait-elle pas grâce à ces minuscules sphères (de la largeur d’un cheveu) qu’un groupe de scientifiques a découvert sur un ballon-sonde à 27 km du sol ? Elles seraient composées essentiellement de titane et dégageraient une substance qui pourrait être du matériel génétique !

  8. theseaofgods dit :

    A titre personnel, ce que j’ai pu voir, vivre et constater de part mes missions humanitaires m’a amené à m’interroger plus d’une fois sur les buts de dieu. Dieu au singulier, à supposer qu’il soit seul (ce dont je doute…). Donc pour la plupart d’entre vous, c’est cet être divin qui a tout crée, à commencer par l’univers, ses milliards de milliards de galaxies etc… si un jour prochain, des êtres venus d’une quelconque galaxie débarquent pour nous dire bonjour, ce sera forcément des créatures de dieu ! une façon de voir les choses… et de tirer la couverture à soi.

    • duc dit :

      Que voulez-vous, dans la religion catholique les apparitions mariales ou messages de Dieu sont tellement nombreux en ces temps incertains qu’il est difficile de ne pas croire en leur vision des choses.

      S’il y avait plusieurs dieux pourquoi ne se manifesteraient-ils pas eux aussi ? Par contre, d’autres créatures que l’homme existent forcément !

      Dans la nature, il y a une règle primordiale, rien n’est inutile ! Plusieurs dieux le seraient-ils ? On peut penser que cela n’est pas nécessaire !

      • Aaron dit :

        D’après la Torah, et renseignements pris, Ogg est enterré à Aman et non sur le Golan.
        en tous cas merci pour votre abondante documentation.

        • duc dit :

          De quoi parlez-vous ? Qui est Ogg ?

          • Aaron dit :

            Ogg est cité dans cet article fort bien documenté; il est mentionné dans Deut.3:3-13 (Guilgal Rephaïm).

            Deutéronome 3:3 « Et l’Eternel, notre Dieu, livra encore entre nos mains Og, roi de Basan, avec tout son peuple; nous le battîmes, sans laisser échapper aucun de ses gens. 4Nous prîmes alors toutes ses villes, et il n’y en eut pas une qui ne tombât en notre pouvoir: soixante villes, toute la contrée d’Argob, le royaume d’Og en Basan. 5Toutes ces villes étaient fortifiées, avec de hautes murailles, des portes et des barres; il y avait aussi des villes sans murailles en très grand nombre. 6Nous les dévouâmes par interdit, comme nous l’avions fait à Sihon, roi de Hesbon; nous dévouâmes toutes les villes par interdit, hommes, femmes et petits enfants. 7Mais nous pillâmes pour nous tout le bétail et le butin des villes. 8C’est ainsi que, dans ce temps-là, nous conquîmes sur les deux rois des Amoréens le pays de l’autre côté du Jourdain, depuis le torrent de l’Arnon jusqu’à la montagne de l’Hermon 9les Sidoniens donnent à l’Hermon le nom de Sirion, et les Amoréens celui de Senir, 10toutes les villes de la plaine, tout Galaad et tout Basan jusqu’à Salca et Edréi, villes du royaume d’Og en Basan. 11Og, roi de Basan, était resté seul de la race des Rephaïm. Voici, son lit, un lit de fer, n’est-il pas à Rabbath, ville des enfants d’Ammon ? Sa longueur est de neuf coudées, et sa largeur de quatre coudées, en coudées d’homme. 12Nous prîmes alors possession de ce pays. Je donnai aux Rubénites et aux Gadites le territoire à partir d’Aroër sur le torrent de l’Arnon et la moitié de la montagne de Galaad avec ses villes. 13Je donnai à la moitié de la tribu de Manassé le reste de Galaad et tout le royaume d’Og en Basan: toute la contrée d’Argob, avec tout Basan, c’est ce qu’on appelait le pays des Rephaïm. »

      • Aaron dit :

        Un ami, bien plus érudit dans le judaïsme que moi, m’a dit un jour qu’Adam était fait de lumière et d’ongles, ses pieds sur terre et sa tête au ciel.

  9. Benoit dit :

    Une équipe de scientifiques de l’Université d’Oxford a prouvé que les mondes parallèles existent. Les calculs montrent que les structures arborescentes en formes de buissons, qui se forment au cours de la désagrégation de l’univers en versions parallèles de lui-même, expliquent les résultats de la nature probable de la mécanique quantique. Les scientifiques affirment qu’il est inévitable que nous vivons dans l’un de ces nombreux mondes parallèles, et non pas dans un monde unique :

    http://french.ruvr.ru/2012_10_08/Oxford-decouverte-scientifiques-monde-parallele/

  10. Engel dit :

    La conspiration d’Orion :

    Son réalisateur Seb Janiak déclarait : « mon film n’est ni un documentaire ni une fiction. Il parle des ovnis…Du système Haarp…. De nouvelles technologies permettant de manipuler le comportement humain…

    • Gabi dit :

      Le suisse Erich Von Däniken est un écrivain connu pour ses travaux en ufologie. Sa théorie est que des extraterrestres influencent l’humanité depuis la préhistoire. Ce documentaire reprend les principaux éléments de son ouvrage « Présence des extraterrestres » édité en 1968 :

      « Les dieux, dont parlent les anciennes mythologies et dont l’archéologie met les cultes en évidence, seraient en fait des extraterrestres humanoïdes. »

      Les civilisations anciennes (égyptienne, maya, andines, etc.) n’auraient pas possédé les connaissances nécessaires pour réaliser certaines de leurs constructions ou productions. Les extraterrestres auraient influencé le développement des civilisations, en enseignant aux Terriens l’agriculture, l’écriture, etc., voire en altérant l’ADN humain pour favoriser l’évolution vers une espèce plus intelligente.

      Le Kanchur Tibétains est un livre qui se compose de mille volumes. Ils contiennent les textes sacrés du Lamaïsme. C’est le livre le plus complet écrit par l’homme à ce jour et seulement 1 % du Kanchur Tibétain a été déchiffré. Les textes abondent de passages citant des dieux surgissant du ciel, des perles lumineuses et des sphères transparentes où vivent les dieux. Peut-être ces Dieux étaient-ils des extraterrestres ?

      Le Mahabarata est considéré comme le plus grand poème jamais composé, il comporte 250 000 vers. C’est un livre sacré de l’Inde, qui relate la « Grande Geste » des Bhârata racontant des hauts faits guerriers qui se seraient déroulés environ 2 200 ans avant l’ère chrétienne, entre deux familles royales : les Pândava et les Kaurava, pour la conquête du pays des Arya, au nord du Gange. Dans ce livre aussi il est question de la venue des « dieux » sur la terre et le Mahabarata décrit d’ailleurs très bien des objets volants dans leur ciel.

      Au musée de Bagdad se trouvent des récits inscrits sur des tablettes d’argile datant d’au moins 5000 ans. Ces écrits sur ces pierres nous parlent de créatures mystérieuses venues sur la terre dans des nuages de fumée et un grand vacarme.

      Au début du siècle, on découvrit une douzaine de tablettes d’argile sur lesquels étaient inscrits en caractère cunéiforme, le Gilgamesh (Gilgamesh est un personnage héroïque de la Mésopotamie antique, roi de la cité d’Uruk où il aurait régné vers 2650 av. J.-C., ainsi qu’un dieu des Enfers dans la mythologie mésopotamienne). Ici est inscrite, en forme de poème, une histoire de la création qui ressemble à la Genèse. Pourtant, les auteurs du Gilgamesh vécurent 2000 ans avant ceux de la bible.

      Les textes du Qumrân (Manuscrits de la mer Morte), parlent eux aussi d’étranges vaisseaux célestes et des fils du ciel qui en descendirent sur Terre et leurs arrivées et leurs départs s’accompagnaient de nuages de fumée et de feu. 100 000 fragments répartis en 870 manuscrits différents, dont 220 sont des textes bibliques de la Bible hébraïque ont êtes retrouvés et seulement 1/1000 de ces pages ont livré leurs secrets.

      Heinrich Schliemann (6/01/1822–26/12/ 1890), est un archéologue allemand, découvreur de Troie et Mycènes. Il met au jour neuf villes superposées et 2 000 objets d’art, principalement des vases. Il prétend aussi avoir exhumé le trésor de Priam et les bijoux d’Hélène. Il a été accusé de vol de bien nationaux, mensonge et falsification, mais reste à ce jour le pionnier de l’archéologie grecque et il a ouvert la voie aux recherches sur la civilisation mycénienne.

      Sodome est célèbre pour avoir été, avec Gomorrhe, selon la Bible, détruite par le soufre et le feu, victime de la colère divine et cela est aussi interprété comme un signe extraterrestre par Erich Von Däniken. Dieu détruit la ville par « le soufre et le feu » en même temps que la cité voisine de Gomorrhe qui apparait dans le texte sans autre précision dans un sort que connaissent en définitive la plupart des villes aux alentours de la mer Morte :
      « Le soleil se levait sur la terre quand Lot entra dans le Tsoar. Alors, l’Éternel fit tomber sur Sodome et sur Gomorrhe une pluie de soufre et de feu ; ce fut l’Éternel lui-même qui envoya du ciel ce fléau. Il détruisit ces villes et toute la plaine et tous les habitants de ces villes. La femme de Loth regarda en arrière et elle devint une statue de sel. Abraham se leva de bon matin et se rendit à l’endroit où il s’était tenu en présence de l’Éternel. De là, il tourna ses regards du côté de Sodome et de Gomorrhe et vers toute l’étendue de la plaine et il vit monter de la terre une fumée, semblable à la fumée d’une fournaise. »

      Voici ce qui est écrit à propos d’Élie, prophète majeur dans les religions Abrahamiques : « C’est une histoire de feu et de chevaux, d’un char et de lumière, de tourbillon et de vent. L’histoire d’un passage, du ciel qui s’ouvre et d’un homme qui monte vers le Seigneur sans connaître la mort. Et l’autre qui reste, coupé de son maître, il doit le laisser aller. Mais il reprend son manteau et son pouvoir, il est investi de sa mission. Le ciel est ouvert pour Elie et son char sacré, il va vers le Seigneur et sa lumière ». Il n’en faut pas plus à certains pour y voir un signe de vie extraterrestre sur Terre.

      Le palais de Topkapi; est un palais d’Istanbul et il contient la première carte du monde écrite par l’amiral turc Piri Reis (1513). La carte montre des parties des côtes ouest de l’Europe et de l’Afrique du nord avec une précision raisonnable. La côte du Brésil est aussi facilement reconnaissable. Mais comment ont-ils à cette époque pus savoir exactement où se trouvaient ces pays ? Et bien elle aurait été faite par quelqu’un qui se serait trouvé à une grande distance de la Terre.

      Gizeh est une ville d’Égypte, située sur la rive gauche du Nil, face à la vieille ville du Caire. La renommée internationale de Gizeh est due aux célèbres grandes pyramides de Khéops, Khéphren et Mykérinos, ainsi qu’au Sphinx, témoins de la civilisation égyptienne antique, situés sur le plateau à quelques kilomètres de la ville. La pyramide de Khéops est une pyramide à base carrée de 137 mètres de hauteur. Tombeau du pharaon Khéops, elle fut édifiée il y a plus de 4 500 ans, sous la IVe dynastie.
      Quelques chiffres clefs :
      -Base de la pyramide : 440 coudées royales anciennes, soit environ 230,5 mètres.
      -Hauteur initiale : 280 coudées royales anciennes, soit environ 146,7 mètres, mais sa hauteur réelle n’est aujourd’hui que de 137 mètres seulement.
      -Périmètre : 922 mètres.
      -Surface : 53 056 mètres ², (surface d’une petite ville de 500 maisons, pas moins), elle a donc perdue dix mètres de sa hauteur initiale.
      -Volume : 2 592 341 mètres ³.
      -Masse : 5 000 000, 4 tonnes.
      -Orientation : faces orientées sur les quatre points cardinaux.
      -Masse par bloc : chaque bloc de pierre calcaire polie pèse en moyenne 2,5 tonnes.
      Quand on étudie sa géométrie, on mentionne souvent le nombre d’or et le nombre pi inscrits dans les proportions de la pyramide : les Égyptiens ont en effet choisi une pente, pour les faces, de 14/11 (la hauteur étant de 280 coudées et la base de 2×220 coudées, la pente est égale à 280/220 = 14/11).
      Comment ont été transportés tous ces blocs de pierre ? Les ouvriers n’auraient ni réussi à les tirer, ni à les relever à une centaine de mètres de hauteur. La démesure et la précision obtenues à la grande pyramide de Khéops semblent incompatibles avec les connaissances et les moyens que ces ouvriers avaient.

      William SHATNER nous emmène autours du monde prouvant que des astronautes ont bel et bien existé il y a des milliers d’années.

      • Anne dit :

        Jean Pierre Petit parle de ce monde venant d’ailleurs :
        http://www.jp-petit.org/
        http://www.jp-petit.org/nouv_f/nouveau.htm

        Ces armes venus d’ailleurs :

        Lors d’un voyage en Egypte, Jean-Pierre Petit fit une voyage hors du corps pour se retrouver au temps de l’ancien empire d’Egypte. Mémorisant chaque détail de son voyage, il pense avoir découvert les secrets de la constructions des pyramides :

        • Andrée dit :

          Un ancien de la CIA à qui il restait quelques mois à vivre dénonça l’ AREA 51 et le projet BLUE BOOK. Il affirma y avoir vu un vaisseau extraterrestre et un extraterrestre et qu’il avait été le raconter au président Eisenhower.

          Elisabeth de Caligny parle du témoignage de l’infirmière de Roswell sur l’alien « AIRL » qui ne communiquait que par télépathie :

          Au début de l’été 1979 à Normanton, dans le comté du Yorkshire de l’Ouest, en Angleterre., une mère Joyce Westerman et ses six enfants ont raconté avoir vu une soucoupe volante atterrir sur le sol sans bruit avant que trois « hommes très grands et portant des costumes argentés » n’en sortent … Ces hommes semblaient pointer un instrument sombre sur le sol.
          http://www.express.co.uk/news/weird/846903/UFO-flying-saucer-landed-3-aliens-Normanton-West-Yorkshire

      • Luc dit :

        La grande pyramide de Khéops aurait été construite non pas du temps du roi Khéops, 2nd roi de la 4ème dynastie (donc vers 2500 ans BC) mais bien avant, vers 10500 ans BC. Si le site semble être une nécropole, celle-ci par contre ne devait pas avoir un usage funéraire. Pourquoi construire un édifice qui demande 500 000 camions de 10 tonnes, pour transporter les pierres (dont 115 000 blocs d’albâtre et du granit rose venant d’Assouan situé à 800 km) ?

        Lors de sa construction, la constellation d’Orion était au plus bas dans le ciel. La ceinture d’Orion représente (3 étoiles) les 3 pyramides du plateau de Gizeh : Mykérinos, Khéphren et Khéops. Le sphinx garde des traces de pluies diluviennes. Ce qui permet de le dater d’il y a au moins 7000 ans. Il semble regarder les 12 constellations. Il devait ressembler à un lion, en allusion à l’ère du lion, héritage des Atlantes (période avant le déluge. L’Atlantide est une île gigantesque évoquée par Platon (428 — 348 BC). Il existait là une civilisation fortement développée,celle des Atlantes. Les premiers habitants seraient nés de l’union de Poséidon avec une mortelle prénommée Clitô).

        Le site de cet ensemble se cale dans exactement 8 rectangles d’or. Et la coudée égyptienne était de 0,5336. Multiplié par 6 on obtient le nombre Pi !

        Nouvelle révélation cosmique de la Grande Pyramide, Georges Vermard et Mathieu Laveau :

        Selon le manuscrit de Chardon de 1756, ce serait Nimrod qui aurait créé les maçons et leur aurait donné leurs signes de reconnaissance. La source de tous les complots prend racine dans la Genèse, lorsque la Tour de Babel a été construite par Nimrod, qui voulait se rapprocher du Dieu soleil, dieu personnifié par Osiris en Égypte et Apollo en Grèce. Plus près de nous, ces dieux n’ont absolument pas disparus, ils sont toujours des sujets de culte : groupes païens, franc-maçons, adorateurs de terre-mère Gaïa, wicca etc…. Et la tombe de Nimrod (Osiris ou Apollo) aurait été la pyramide de Gizeh. Une prophétie parle de son retour. Celle-ci est intéressante car elle relie l’antechrist à la grande pyramide. Si Jésus a 7 étoiles dans sa main droite (Révélation 1.20) l’antechrist (Nimrod, Apollo ou Osiris) est représenté par les Pléiades de 7 étoiles. Celui qui doit revenir couvrira la pyramide à l’aide de la grande « pierre angulaire ». Mais Jésus n’est-il pas la « pierre angulaire » que les constructeurs (maçons) ont refusé ?

        Psaume 118:22 « La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l’angle. »

        Ésaïe 28:16 « C’est pourquoi ainsi parle le Seigneur, l’Eternel : Voici, j’ai mis pour fondement en Sion une pierre, Une pierre éprouvée, une pierre angulaire de prix, solidement posée ; Celui qui la prendra pour appui n’aura point hâte de fuir. »

        Luc 20:17 « Mais, jetant les regards sur eux, Jésus dit : Que signifie donc ce qui est écrit : La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient est devenue la principale de l’angle ? »

        Matthieu 21:42 « Jésus leur dit: N’avez-vous jamais lu dans les Ecritures : La pierre qu’ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l’angle ; C’est du Seigneur que cela est venu, Et c’est un prodige à nos yeux ? »

        Actes 4:11 « Jésus est La pierre rejetée par vous qui bâtissez, Et qui est devenue la principale de l’angle. »

        Un deuxième messie doit donc intervenir (l’antechrist). Justement la somme des lettres en grec de Jésus est 888 (chaque lettre grecque est représentée par un nombre). Mais on retrouve ce même nombre dans l’énigme des oracles sibyllins (attribuée à la sibylle cuméenne) qui ne peut annoncer que le retour d’Apollo. Ce 888 était le nombre d’Olen, fondateur de l’oracle d’Apollo et son premier prophète, et signifie « le soleil spirituel » représenté dans la gloire entourant l’oeil qui voit tout d’Apollo/Horus. On a donc Jésus : 888 + le messie de la sibylle 888 = 1776 (date choisie pour la fondation des USA mais aussi des iluminati). Ce nombre serait le « nombre cardinal » du « grand travail » ou connu sous le nom de « aigle des aigles » reflété dans la symbolique maçonnique par l’aigle ou le phoenix à deux têtes (représentation comme la fusion des deux dieux). 1776 représente donc une dualité entre deux messies. On parle aussi de la date de 5776 (4000 + 1776 = 5776) 4000 est le nombre d’années ou la théologie conventionnelle assume que la création a commencé avant le Christ ! Curieusement, 5776 est le nombre de pouces de hauteur qu’aurait la grande pyramide à Gizeh une fois qu’elle aurait sa pierre angulaire. Reste que du côté du calendrier juif moderne ou du rite écossais on préfère rajouter 3760 ans à la date commune pour calculer la fin du « travail ». Ainsi 5776 – 3760 = 2016.

        http://www.crashdebug.fr/index.php/loisirss/livres/8498-zenith-2016-partie-6-les-secrets-des-pyramides

        A lire aussi, LA GRANDE PYRAMIDE ET LA BIBLE :
        http://pyramide.bible.free.fr/7_brochure_gp_2.htm

        Autre vidéo sur le secret des pyramides :

        Avec Anne Catherine Emmerick dans ‘Les mystères de l’Ancienne Alliance’, on a des informations sur la première pyramide d’Egypte. On est plongé à l’époque de Derkéto et de sa fille Sémiramis. Elles étaient de grandes femmes robustes qui pratiquaient leur commerce avec les mauvais esprits et leurs pratiques de divination. Elles se prenaient pour des divinités, de la même manière que les magiciens d’une hautes montagne engloutie par le Déluge. C’est aux disciples de Sémiramis que Job dut d’être si spolié en Arabie. Tous les peuples n’étaient donc pas aussi pervertis par ces cultes diaboliques, comme la tribu qui donna naissance à Abraham, la lignée des trois mages, les astrologues de Chaldée et les disciples de l’Etoile brillante, Zoroastre (religion monothéiste de l’Iran ancien). Quand Jésus arrosa la terre de son sang, les pratiques maléfiques régressèrent et leurs effets s’estompèrent. Si Derkéto est né dans la région de Ninive, sa fille par contre le fut en Palestine.

        Au cours de son enfance, elle était souvent laissée seule sur une montagne, recevant la visite du diable sous différentes apparences. Grâce à des pratiques divinatoires, elle parvint à épouser l’intendant des troupeaux du roi de Babylone, puis le roi lui-même (Ninos qui succédait à Sardanapale).
        L’empire de Ninos, le fondateur de Ninive :

        S’étant emparée du pouvoir, elle traita les esclaves avec une extrême rigueur dans des constructions insensées. Le royaume d’Egypte avait été fondé par Mesraïm, un petit fils de Cham. Quand Sémiramis vint dans ce pays, il y avait 4 principales cités avec chacune un roi : Thèbes habitée par des hommes plus grands, plus minces que ceux de Memphis. Thèbes était sur la rive gauche du Nil mais en traversant un pont on accédait à un château où vécut par la suite la fille du Pharaon, au temps de Moïse. Les indigènes à la peau sombre et aux cheveux crépus furent esclaves dès les temps anciens. La troisième cité se nommait Chume (plus tard Héliopolis). Non loin de la mer, Saïs. Sémiramis y répandit partout l’idolâtrie. A Memphis les sacrifices humains avaient cours. Elle y dressait des plans, pratiquait la magie et s’occupait d’astrologie. Le taureau Apis n’était pas encore connu mais les idoles avaient une tête comparable au soleil et une queue. C’est là qu’elle fit bâtir par son peuple, dans un endroit marécageux, la première pyramide . Aussi s’éleva-t-elle sur un soubassement de piliers qui permettait de déambuler en dessous comme dans un immense temple à colonnades, composé de cachots et salles profondes.

        Mais la pyramide était de même composée de multiples pièces. Autour d’elle s’étendait des bassins et des jardins. (serait-ce la pyramide de Zoser datant d’environ 2900 BC ?) Ce monument devint le siège de l’idolâtrie égyptienne, de la magie, de l’astrologie et de pratiques horribles puisqu’on y immolait des enfants et des vieillards. Les devins y habitaient. Plus tard, Melchisédech prophétisa à Sémiramis la destruction de sa pyramide à cause de toutes ses dépravations. Elle en fut effrayée et devint comme un animal domestique sombrant peu à peu dans la folie. A Héliopolis on interprétait aussi les songes et observait les étoiles. En transe, les magiciens mélangeaient le vrai du faux. Le panthéon des idoles égyptiennes fut constitué ainsi.

        Les dieux Isis et Osiris ne sont en fait à l’origine qu’ Aseneth et Joseph (Osiris dieu du soleil et du royaume des morts, époux d’Isis (sa soeur) et parent d’Horus. Son frère Seth le tua et dépeça son cadavre en 14 morceaux qu’Isis récupéra. Ce fut la première momie). La venue d’Aseneth et de Joseph (Joseph vendu et conduit en Egypte à l’âge de seize ans, épousa Aseneth, la fille ou suivante de Putiphar, prêtre d’Héliopolis ) ayant été annoncée par les astrologues, ils devinrent vite idolâtrés.
        http://vincentdetarle.free.fr/catho/joseph.htm

        Rappel généalogique :
        Abraham/Sarah donne Isaac
        Isaac/Rebecca donne Jacob
        Jacob/Rachel donne Joseph
        Joseph/Aseneth donne Ephraïm et Manassé (qui donneront deux des 12 tribus d’Israël).

        Quand Sémiramis arriva à Memphis, les habitants se faisaient passer pour le peuple le plus ancien en se créant une liste de règnes imaginaires qu’ils gravaient sur leurs monuments. Longtemps ils firent coïncider la date de la mort d’un roi avec celle de la naissance de son fils. Ils comptaient aussi comme descendants de père en fils les 4 rois des 4 principales villes. Ils n’hésitaient pas non plus à confondre les mois avec les années. Jésus dénonça devant les pharisiens ces falsifications. Pour Lui (qui avait 31 ans) le monde n’avait alors que 4 028 ans.

        A noter que 25 776 ans était divisé par les 12 constellations : 2 148 ans. Chacune d’elles représentait une ère, une étape majeure de l’histoire. Il y eut ainsi l’ère du Taureau, du Bélier, du Poisson. La prochaine sera celle du Verseau.

        • Atlas dit :

          Le sable de Hawara a été balayée par une équipe d’expédition égyptienne et belge en utilisant le plus haut niveau de la technologie afin de déchiffrer les secrets du passé et ils ont trouvé le bâtiment légendaire perdu depuis deux millénaires dans les sables de l’Egypte antique. Un temple colossal décrit par de nombreux auteurs classiques comme Hérodote et Strabon, peut contenir 3000 chambres pleines de hiéroglyphes et de peintures. Ce labyrinthe est situé juste au sud de la pyramide d’Amenemhat III. La pyramide d’Amenemhat III fait 58 mètres de haut et les côtés font environ 100 mètres de long.

        • véronique dit :

          Grande Pyramide K2019 : Une nouvelle Histoire de l’Humanité ? Avec Fehmi Krasniqi :


          Extrait du Film Grande Pyramide K 2019. Le problème des tunnels :

        • Sophie dit :

          Oui, mais l’ Egypte Antique fut Nègre :

  11. amar dit :

    jolie thèse j’adore j ai passer un agréable moment a lire et redécouvrir,unE passion pour l histoire de l humanité . mais j ai un peut de mal a penser que les géant sont venus sur terres je rejoint la these biblique mélanger a celle de Darwin ou l apparition de l homme et l’évolution de l home ne font qu un et soit lier a dieu

  12. amar dit :

    je précise (les géant vivait en même temps sur terre que les homme) simplement avec une taille différente et moise a fait mission

  13. Line dit :

    Le 22 avril prochain aux Etats-Unis, le documentaire « Sirius » va sortir ! Il veut mettre en évidence le fait que le Gouvernement américain concernant les OVNIS nous cacherait la vérité.

    Le documentaire devrait dévoiler aux yeux de tous, l’existence d’un minuscule humanoïde, d’une taille d’un peu plus de 15 centimètres, découvert dans le Désert d’Atacama, au Chili.

    Le docteur Steven Greer avait créé en 1993 « The Disclosure Project », dans le but de faire avouer au gouvernement, qu’il savait la vérité sur les Objets Volants Non Identifiés et les extraterrestres. De nombreux essais auraient été réalisés afin de savoir et comprendre comment ces objets volants pouvaient fonctionner sans une quelconque énergie que l’on connaît sur terre (essence, nucléaire ou encore le charbon).


  14. PRAVDA dit :

    Bonjour,
    A propos du Guilgal Rephaïm « situé sur les hauteurs du Golan à 80 km de Damas… cercle… d’un diamètre de 156 mètres » comme il est décrit sur le site.
    La photo de cette structure de pierre évoque, par certains aspects, quelques plans de l’Atlantide, élaborés à partir de la lecture d’extraits du Critias de Platon. Il s’agit peut-être simplement d’une coïncidence.
    On peut alors remarquer le fait que la ville d’Armaggeddon n’est pas très loin du plateau du Golan où a été construit le Guilgal Rephaïm.

    Vera

  15. dominique dit :

    Saviez -vous que le vatican s’intéresse de très près des phénomènes ovni et de ses occupants et si vous lisez les « prophétie du pape jean XXIII « il prédit qu’un pape(peut-être François) rencontrera l’un d’eux et qu’il sera la preuve ,n’ayez pas peur ! Le temps n’est pas celui que nous connaissons .Paix au gens de bonnes fois !

    • Otho dit :

      Oui, on peut trouver ses prophéties dans cet article :

      https://effondrements.wordpress.com/2012/11/25/lenigmatique-pape-jean-xxiii-ou-la-date-du-regne-de-dieu-sur-terre/

      « Quelqu’un vient de loin, veut rencontrer les hommes de la terre. Il y a déjà eu des rencontres. Mais qui a vu vraiment s’est tu. Si une étoile s’éteint, elle est déjà morte. Mais la lumière qui approche est quelqu’un qui est mort et qui revient. Un seul arrivera à parler, juste à temps avant de mourir. Il dira les noms de qui a tué. Il révèlera leurs signes secrets. Et le monde entier se lèvera contre les puissants, la fraternité secrète des puissants qui préparait l’esclavage des peuples. Les rares chefs honnêtes sauront s’unir, les coupables seront renversés. S’affronteront croissant de lune, étoile et croix. Derrière eux les corbeaux de la faim, de la famine, de la peste. Ou croyez vous fuir, maintenant que vous avez détruit les églises et tué le dernier Père ? ….Le règne de Dieu arrive sur terre…. Ouvrez votre cœur au lys…. Il y a vingt siècles plus l’âge du Sauveur. »

  16. Line dit :

    Réelle manifestation divine ou hoax au Vietnam ?

  17. Otho dit :

    Cette vidéo démontre de façon sans équivoque l’évidence d’une civilisation techniquement avancée au Pérou il y a de cela quelques milliers d’années :

    Des blocs de pierre découpés avec une précision digne du laser actuel. Les angles sont presque parfaits. Qui et comment ont-ils réalisé tout ça ? En Egypte, la réalisation des statues de Ramsès à Luxor et à Memphis est d’un degré de précision, de géométrie et de symétrie sans pareil.

    Seule des ultrasons aujourd’hui peuvent réaliser une oeuvre semblable. Et Heracleion. La cité grecque mythique. Celle qui a vu naître Cléopâtre. On doutait de son existence. On vient de la découvrir au fond de la Méditerranée.

    La Vallée des boules de pierres géantes au Kazakhstan :

    • Otho dit :

      Le Pérou est connu pour ces centaines de lignes Nazca que l’on voit d’avion. On les daterait d’il y a 400 av. JC. Certains représentent des animaux, des plantes, une sorte d’astronaute ou humain…. En fouillant les lieux des crânes allongés s’y trouvent ainsi que de nombreuses poteries décorées de motifs semblables que les lignes Nazca. Certains explorateurs pensent que ces lignes désigneraient une manière d’indiquer les cours d’eau sous-terrains. La pluie étant particulièrement rare, l’eau en était d’autant plus précieuse. L’eau devait venir des sommets situés à quelques centaines de km. Elle utilisait les failles provoquées par les nombreux tremblements de terre qui continuent aujourd’hui à inquiéter ses habitants.

      Entre 2018 et 2019, en collaboration avec Japan IBM, plus de 140 nouvelles lignes Nazca représentant des « humanoïdes », des animaux et d’autres êtres ont été découvertes et cartographiées dans le désert péruvien, grâce à l’intelligence artificielle.
      https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/new-nazca-lines-showing-mystery-20923205
      Les scientifiques japonais de l’Université de Yamagata qui les ont découvertes, datent d’entre 100 avant J.-C. et 300 après J.-C., à Nazca.

      Pour que les gens soient partis, ils ont du subir un grand cataclysme. Peut être semblable à celui qui fit disparaître l’Atlantide dont parle Platon. Aurait-elle été située du côté de la Crète ? Ce qui expliquerait la fin de la civilisation minoenne. La Crête ainsi que l’ile de Santonin ont été frappé par un grand tremblement de terre en 628 av. JC. Quand un volcan explose, il laisse échapper des fumées de cendre jusqu’à une trentaine de km de hauteur. Sans doute les habitants connurent pendant plusieurs jours une obscurité complète. Ce genre de catastrophe faisant beaucoup de morts a du aussi avoir lieu en 535 ap. JC et aurait frappé toute la planète. Le coupable, le volcan Krakatoa en Indonésie.

    • Otho dit :

      Et si les pierres étaient faites en une sorte de béton géopolymère ?

      Jacques Grimault auteur de la série « La révélation des pyramides » est invité sur la libre antenne pour révéler en profondeur les secrets qu’il a découvert en Égypte :




  18. Anne dit :

    Autres textes intéressants sur les géants dans le livre d’Hénoch, aussi appelé Hénoch ou Hénoch éthiopien, est un écrit pseudépigraphique de l’Ancien Testament attribué à Hénoch, arrière-grand-père de Noé. Il fait partie du canon de l’Ancien testament de l’Église éthiopienne orthodoxe, mais il est rejeté par les Juifs et n’est pas inclus dans la Bible dite des Septante. Il a été officiellement écarté des livres canoniques vers 364 lors du concile de Laodicée (canon 60), et il est considéré depuis comme apocryphe par les autres Églises chrétiennes.

    http://godieu.com/apocryphes/enoch_ethiopien.html

    Enoch 15:08 : « Et maintenant les géants, qui sont le prix du commerce de l’esprit et de la chair, seront appelés sur la terre de mauvais esprits, et leur demeure sera sur la terre. Ils procréeront à leur tour de mauvais esprits, parce qu’ils tiennent au ciel par un côté de leur être, parce que c’est des saints Veilleurs qu’ils tirent leur origine. Ils seront donc de mauvais esprits sur la terre, et on les appellera esprits du mal. La demeure des esprits célestes est le ciel ; mais c’est la terre qui doit être la demeure des esprits terrestres qui sont nés sur la terre. »

    Enoch 15:09 : « Les esprits des géants seront comme les nuages, qui apportent sur la terre les fléaux de toute espèce, la peste, la guerre, la famine. »

    Enoch 15.10 : « Et le deuil. Il ne boiront ni ne mangeront, invisibles à tous les regards, ils s’insurgeront encore entre les hommes et les femmes : parce qu’ils ont reçu la vie dans les jours de destruction et de carnage. »

    « c’est des saints Veilleurs qu’ils tirent leur origine ».= les anges gardiens ?
    « ils s’insurgeront encore entre les hommes et les femmes » = d’où notre incompréhension entre homme et femme ?

  19. Line dit :

    De curieux signes à travers l’histoire de visiteurs extra-terrestres :

    Une analyse ADN prouve que les crânes de Paracas, ne sont pas humains !
    https://www.topdunet.org/lanalyse-adn-cranes-de-paracas-prouve-quils-ne-humains/
    Première analyse de l’ADN du crâne allongé de Paracas :

    Selon Karen Hudes (ex de la banque mondiale) “ce sont des êtres aux crânes allongés qui nous mettent en esclavage” !

    • Otho dit :

      L’étrange culte de la déformation rituelle des crânes est présent dans de nombreuses civilisations préhistoriques. Dans l’ancienne Egypte, en Orient, en Chine et en Amérique du Sud. Même dans l’est de l’Autriche, des découvertes du 5e siècle attestent de cette coutume. Qu’est-ce qui incitait les hommes du monde entier à déformer les délicats crânes de leurs enfants ?
      http://www.ancient-origins.net/news-evolution-human-origins/initial-dna-analysis-paracas-elongated-skull-released-incredible#.UvJA_gmoTFM.facebook
      Ici un crâne humain momifié, découvert au Pérou, interpelle les scientifiques. Ses dimensions et certaines caractéristiques n’ont rien d’humains.
      http://lci.tf1.fr/videos/2011/decouverte-d-un-etrange-crane-momifie-6837060.html

      Certains crânes retrouvés ne peuvent pas être des “déformations” humaines, car ils n’ont simplement pas la structure d’un crane humain (il n’y a pas les “plaques” caractéristiques qui se trouvent sur les cranes humains). Paracas est une péninsule désertique située dans la Province de Pisco dans la région de l’Ica, sur la côte sud du Pérou. C’est ici qu’un archéologue péruvien, Julio Tello, a fait une découverte étonnante en 1928 – un cimetière contenant des tombes remplies avec les restes de personnes avec des crânes allongés. Le volume crânien est jusqu’à 25 % plus grand et plus lourd que les crânes humains classiques, ce qui signifie qu’ils ne pourraient pas avoir été intentionnellement déformés par le biais de liaison/aplatissement..Ils contiennent également une seule plaque pariétale, plutôt que deux. M.Juan Navarro, propriétaire et directeur du musée local d’histoire de Paracas, qui abrite une collection de 35 des crânes de Paracas, a autorisé le prélèvement d’échantillons de 5 des crânes. Les échantillons étaient constitués de cheveux, y compris les racines, une dent, des os de crâne et de la peau, et ce processus a été soigneusement documenté par des photos et des vidéos. Des échantillons de trois crânes ont été envoyés à l’analyse, Les résultats de l’analyse de l’ADN sont sans appel. L’ADN mitochondrial présente des mutations inconnues sur n’importe quel homme, primate ou animaux connus à ce jour. Mais quelques fragments, séquencés de cet échantillon indiquent que si ces mutations persistent, nous avons à faire à une nouvelle créature humanoïde, très éloignée de l’Homo sapiens, les Néandertaliens et les Denisovans. Mais si les individus de Paracas étaient si biologiquement différents, ils n’auraient pas pu se croiser avec les humains !

      http://www.marciakmoore.com/paracus-elongated-skull.html
      https://michelduchaine.com/2016/08/26/du-nouveau-sur-les-cranes-de-paracas-la-version-de-la-science-officielle/

      Les crânes longs à travers le monde :

      L’un d’entre eux, provient de la Momie Extra-Terrestre d’Al Lahoun, découverte en 2012. Sa tête ressemble étrangement à un extraterrestre :

      L’extraterrestre retrouvé en Egypte en 2013 par les Russes :

  20. Anne dit :

    Mais la plus vieille civilisation connue n’est-elle pas la Sumérienne ? Elle a inventé la roue, l’écriture cunéiforme, le calcul du temps en seconde et minute ! C’est celle qui s’est développée entre le Tigre et l’Euphrate où poussait naturellement l’épeautre (sorte de blé sauvage). On y trouvait aussi du bitume sortant des entrailles de la terre et qu flottait sur l’eau. Il permettait de de protéger les bateaux des infiltrations et la base des maisons des crues. C’est à l’époque des Sumériens que l’on parle d’un grand déluge et de la fabrication d’une arche pour sauver hommes et animaux. Les mythes mésopotamiens se sont retrouvés ainsi dans la Bible. Chaque cité avait son dieu et des temples qu’entretenaient des religieux nourris par le peuple. Car ils croyaient en l’au-delà ! Mais vers 2000 avant JC, Sumer avait vécu. La découverte du fer vers 1200 BC, métal à peine présent dans cette région, entraina les Sumériens à se déplacer, laissant les Assyriens dominer à leur tour la Mésopotamie. L’épopée babylonienne pouvait commencer.

    Les tablettes sumériennes semblent confirmer l’existence des Annunakis :

    Ces êtres venaient du ciel et arrivèrent sur terre au moyen de véhicules ! Ils semblaient porter comme une montre et avoir des ailes. Leur but, trouver de l’or pour leur propre atmosphère. Certains d’entre eux se seraient accouplés avec des terriens préhistoriques ou auraient procédé à des manipulations génétiques. Le mot hébreux Adam serait celui d’Adamus (premier homme) en sumérien. Grâce à l’homme, les mines d’or pouvaient être exploitées à leur profit.

    Les nombreuses tablettes cunéiformes retrouvées, permirent à certains tels que Zecharia Sitchin, de mieux comprendre cette civilisation. L’une des énigmes les plus controversées tourne autour de la venue de géants sur notre planète. Les géants célestes auraient été ces Annunakis venant de la planète Nibiru. et qui auraient créé une colonie dans une région appelée Eden. Serait-ce l’ endroit où Adam fut créé à partir d’une poignée de terre et Eve à partir d’une côte d’Adam comme nous l’indique la Bible ? Pour Zecharia, les Annunakis auraient mélangé leur sperme avec une ovule terrienne créant ainsi l’homme. Bien des années après, les Annunakis seraient revenus sur terre voir le résultat de cette manipulation génétique. C’est à ce moment qu’ils auraient trouvés les femmes humaines séduisantes. (voir la Genèse). Le produit de leurs amours aurait donné des géants (les titans) destructeurs. Les Annunakis décideront alors de s’en débarrasser au moyen du grand déluge. Très peu de géants survécurent à ce désastre.
    Les soviétiques du projet ISIS (du KGB) auraient découvert en 1961, en dessous d’une pyramide, une momie accompagnée d’une pièce circulaire étonnante car contenant une véritable bibliothèque de connaissances extra-terrestres. Des murs émanait une force révulsive inconnue de la science. Une des inscriptions décodées prophétisait que les anciens dieux ailés reviendraient Ils pensent que la personne enterrée, datant d’il y a au moins 10.000 an BC (carbone 14) venait de la région d’Orion et que les pyramides servaient de balise de navigation. Ou peut être avaient la capacité de transmettre les ondes cosmiques grâce à ces prismes concentrateurs d’énergie ! La momie mesurait environ deux mètres mais avait deux grands yeux, une petite bouche, un long cou ainsi qu’une boite crânienne allongée à l’arrière.

    En 10 500 BC les 3 pyramides de Gizeh étaient alignées sur les 3 étoiles de la constellation d’Orion. La momie serait-elle donc celle d’Osiris ? Selon les textes égyptiens « des morts », une famille de dieux serait venue des étoiles apporter au peuple du Nil la sagesse de l’univers. Puis ils sont retournés dans leur maison céleste sauf Osiris qui resta enseigner aux mortels de nombreuses connaissances dont la magie des nombres. Ils devaient précieusement garder ce savoir jusqu’à ce qu’Osiris revienne leur montrer le chemin de l’immortalité. Certaines personnes du KGB, formées de scientifiques et ayant participé à ces recherches, se mirent curieusement à s’appeler « les disciples » et à suivre un culte ensemble. Le 23 avril 1985, on apprit qu’un groupe de russes d’un tour en Égypte avait disparu comme par enchantement. Avait-il été enlevé au ciel ? Ce culte russe a-t-il à voir avec l’antichrist ? Car il est prophétisé qu’il irait se faire oindre en Egypte !

  21. Carlos dit :

    Il y a un scientifique, Arthur Mathews, qui admirait Nicolas Tesla. Pour lui, il aurait été un enfant extraterrestre, déposé dans une famille croate. Ce qui expliquerait son génie extraordinaire : invention du courant alternatif, de la radio sans file etc… Arthur, qui gardait contacte avec lui, mit au point le radar. Mais il avait aussi inventé le Teslascope qui permettait de capter des signaux extraterrestres. il écrivit en 1971 un, livre « The wall of light » qui parle d’eux.

    Lors d’un reportage chez lui, au Lac Beauport près de la ville de Québec, il montra une simple boite à cigares (en bois mince recouvert de papier glacé) qui contenait des roches et quelques cristaux. En s’y approchant, on pouvait y entendre comme des conversations. Pour Arthur elles venaient de Vénus. Quand il mourut en 1987, sa maison fut rasée au bulldozer! Pourquoi ?

    • Tom dit :

      Le voyage dans le temps est-il possible ? avec Etienne Klein, Physicien au Commissariat à l’énergie atomique, Professeur à l’École centrale, docteur en philosophie des sciences.

      Tout dans l’univers passe de l’ordre au désordre. Et plus on approche de la vitesse de la lumière, moins on vieillit. C’est à dire que le temps passe plus lentement que si on était resté sur terre sans bouger.

      Et voyage dans l’Espace-Temps avec l’acteur américain Morgan Freeman.

  22. Tonio dit :

    La Renaissance cryptait dans son Art l’existence d’ovnis pilotés par des démons :
    http://rustyjames.canalblog.com/archives/2010/03/07/17146445.html

    Mais si il y a des ovnis démoniaques, il doit y avoir des ovnis angéliques, car le diable copie Dieu, il n’a pas la capacité d’inventer.

    Ce qui n’empêche pas que l’homme puisse concevoir lui aussi un appareil en forme de soucoupe volante ! L’Allemagne sous Hitler était sur le point de les mettre en fabrication :

  23. Val dit :

    Bonsoir à tous.
    Je reste perplexe depuis quelques temps devant tous les documents disponibles sur le net, mais il est tellement difficile de savoir s’il s’agit de reportages sérieux ou complètement utopique !
    Alors le Vatican cherche la relation entre la Bible et les extraterrestres ? Il veut, le jour ou tous sauront, pouvoir affirmer la suprématie de la religion Catholique ?

    Avez vous regardez la conférence de Nassim Haramein expliquant sa théorie de l’Univers Connecté et ses implications et applications dans notre société ?

    J’avoue cependant qu’un bonne partie, notamment les explication physiques, ne me sont pas accessibles… il faudrait vraiment que ce soit vulgarisé pour que je comprenne…

    Savez-vous pour quelle raison aucune personne qualifié ne vient dire la vérité à l’humanité ? Tout le monde se pose des questions, des questions sur la tournure que prend notre monde, notre planète… tout le monde sait et pourtant…. rien ne se passe.

    Tous les jours nous apprenons que nous sommes dirigés vers un monde totalitaire, ou l’homme « moyen », celui qui ne fera pas partie de l’élite, sera un esclave… et personne ne dit rien ?

    Nous nous dirigeons vers une troisième guerre mondiale, et personne ne dit rien…

    J’avoue que tout cela m’échappe…

    • Tonio dit :

      Pedro Régis avait prédit que nous allions trouver les limites de notre univers !

      On a l’impression que Nassim Haramein l’ait trouvé ! Sa conception du monde démarre par le fait qu’il y a des gens qui pensent d’une manière infinie (les gens spirituels par exemple) et d’autres finie. Les deux lui semblent complémentaires. Il extrapole son idée à l’échelon de notre univers. Dans un espace fini, on trouve des informations infinies. L’homme est constitué de cellules, constituées d’atomes (on a 100 mille milliards de cellules dans notre corps) et des milliards d’atomes dans chaque cellule. Mais ces cellules et atomes peuvent encore être divisés en particules subatomiques et cela à l’infini. Nous avons donc en nous une fonction infinie dans les limites de notre monde physique. Nassim en déduit que nous n’avons pas besoin d’avoir un concept spirituel de l’infinité de notre nature !

      Les quantistes adhèrent au concept appelé « la particule de Dieu » (ou plus petite division créée dans l’univers). On crée des accélérateurs de particules dans le but de la trouver. Mais à chaque fois que l’on croit l’avoir, quelqu’un d’autre trouve plus petit, des milliards de fois plus petit qu’un atome.

      Aussi Nassim chercha-t-il à définir un modèle de division plutôt que cette particule utopique. Ses réflexions l’ont amené à penser que ce qui reliait le monde extérieur à notre monde intérieur, ne pouvait être que l’espace ! Et c’est cet espace qui définirait les objets, qui en serait à l’origine et non l’inverse. Il n’est donc pas vide.

      Si on prend la distance de Planck qui est censée être la plus petite chose de l’univers pour un physicien, en relation avec notre expérience, on a sur 1 cm = 1,616 X 10 puissance moins 33. Dans un cm3 on aurait donc 10 puissance 93 grammes/cm3. En mettant toutes les planètes, galaxies, soleils etc… dans ce cm3 on n’aurait toujours pas la densité d’énergie du vide car l’univers pèse 10 puissance 55/cm3. Ils sont donc 33 fois plus petits que la structure ou densité du vide, à l’origine de toute réalité.

      Notre univers obéit aux conditions d’un trou noir car la lumière est trop dense pour qu’elle puisse s’en échapper. un laser puissant envoyé dans l’univers verrait son rayon éclairant se courber à chaque corps solide céleste pour à la fin finir par revenir à son point de départ. Nous vivons donc véritablement dans un trou noir.

      Mais ce vide est à l’origine de la division de toute chose, et cela d’une manière spécifique puisque ayant un rapport avec Phi (1,618), le nombre d’or, que l’on retrouve partout dans la nature. Les suites de Fibonacci en rapports Phi y sont courantes, même au niveau atomique.

      Au milieu de ces divisions, il y a notre système biologique. Il se trouve entre la taille de l’univers (considéré comme un trou noir) et la longueur de Planck. Tous les deux obéissent à la condition de Schwarzschild. Qu’est-ce qui nous empêcherait de penser que l’atome pourrait être lui même un trou noir et qu’au centre de chaque galaxie se trouverait aussi un trou noir ? Notre physique actuelle, il est vrai, ne le conçoit pas. elle suppose que la densité du vide n’a pas une importance significative. Pourtant cela coïnciderait bien avec les équations de champs d’Einstein. On remarque toutefois, que le vide, à ce niveau, à des effets mécaniques. Reste à déterminer combien il y en a dans le noyau d’un atome ? Et si l’énergie est suffisante pour faire de ce noyau un trou noir ?

      Pour commencer, il fallait calculer combien de vide restait dans un volume de proton (dans le noyau). Si dans l’espace il y en a 10 puissance 93 grammes/cm3 de vide et que le volume d’un proton est de 10 puissance moins 39/cm », la réponse est de 10 puissance 55 grammes/cm3 ! Mais ce nombre n’est-il pas aussi la masse de l’univers ? On peut en déduire qu’un proton est aussi un trou noir ! Reste que ce proton est plus lourd qu’un proton standard et produit un grand champ gravitationnel, exactement celui qui est nécessaire pour vaincre la force de Coulomb entre les protons, tous de signe positif. De plus, ces protons ou mini-trous noirs qui tournent presque à la vitesse de la lumière, ne vont-ils pas dans le sens de nos anciens qui affirmaient que l’univers n’était que lumière ? Combien de temps faut-il pour qu’un proton puisse faire le tour d’un autre proton : 10 puissance moins 23 secondes. A quelle fréquence en une seconde ? 10 puissance 22 hertz (ce qui est l’émission gamma issue de la désintégration du noyau de l’atome). La gravité est bien la force fondamentale qui donne cohésion à notre univers. Nous échangeons constamment des informations à travers le vide par les électrons.

      Mais le vide se diviserait-il en structure géométrique tel que le tétraèdre qui est le plus stable des solides ? Au nord de Mexico, à Téotihuacan, qui est un complexe de pyramides mayas, l’emplacement des architectures représentait non seulement le mouvement des planètes avec leur orbite autour du soleil mais aussi une constante mathématique fondamentale qui lie justement un tétraèdre à une sphère. Ne serait-ce pas un message qu’ils laisseraient aux générations suivantes sur la grande importance de cette relation : le vide aurait bien une structure tétraédrique avec la sphère comme condition limite qui divise l’espace ?

      Les événements énergétiques à travers le système solaire ont souvent lieu près du méridien 19,47 (ligne horizontale autour de la terre coupant les deux Amériques). Cette ligne représente la base inversée du tétraèdre. Le système pyramidal de Teotihuacán se trouve sur ce méridien, tout comme l’un des volcans les plus actifs, le Kilauea à Hawaï (actuellement en éruption constante depuis 20 ans). Le plus grand volcan de notre système solaire sur Mars est aussi situé aux environs de cette latitude, comme la tache rouge sur Jupiter (vortex ou mouvement tourbillonnaire). Le géomètre Buckminster Fuller (1895-1983) pensait que le plan fondamental de l’univers était ce qu’il appelait un vecteur métrique isotrope (Qui a les mêmes propriétés physiques dans toutes les directions) à 4 fréquences. 20 tétraèdres pouvaient en faire partie : 10 à la base, 6 au milieu, 3 au 3ème niveau et 1 au sommet. Ces tétraèdres les uns sur les autres formaient en final un autre tétraèdre avec des espaces entre eux. En, observant cet espace, Nassim remarqua qu’il était composé d’octaèdres mais aussi d’autres tétraèdres. Et qu’un vecteur métrique isotrope ne pouvait être seul, mais polarisé. Cependant, quand on positionne deux de ces formes pyramidales base sur base (donc l’une se trouvant à l’envers) elles ne coïncident pas dans une sphère mais dans un œuf. Il faut donc les pousser l’un dans l’autre jusqu’à former comme une étoile à 6 branches qui épousent parfaitement une sphère ! Au centre de cette nouvelle construction, on a un cuboctaèdre. Une forme très importante selon Buckminster Fuller, car vecteur d’équilibre. Cette géométrie en parfaite équilibre ne serait-elle pas justement la géométrie du vide ?

      Si la force d’un vecteur est sa longueur et si 2 vecteurs sont entrainés l’un et l’autre dans des directions opposées (comme le jeu des deux tireurs de corde) on obtient un certain équilibre mais que d’autres forces venant de droite ou de gauche peuvent briser. Si on ajoute deux autres vecteurs situés à 90°, les tireurs de corde à 90° sont à une distance plus grande que l’un d’eux par rapport au point d’origine. Donc encore facteur d’instabilité. Il faudrait qu’ils soient à la même distance ! Ce qui est possible en créant comme un hexagone ou en 3D un cuboctaèdre.

      Le centre est ainsi équilibré. Mais l’extérieur de cette construction qui ressemble à une étoile à 6 branches et qui est formée de 20 X 2 tétraèdres, a des manques ! Pour les remplir il faudrait ajouter 24 autres tétraèdres. Ce qui en ferait 64 ! Créant ainsi une structure fractale tridimensionnelle pouvant se trouver aussi bien dans l’infiniment petit que grand. Mais cette structure pourrait très bien être aussi construite de 8 tétraèdres étoilés sachant que chacun d’eux serait composé de 8 autres tétraèdres (8 X 8 = 64) ayant leurs pointes sortant vers l’extérieur et vers l’intérieur.

      Cette structure du vide découverte, il reste à voir comment elle se déplace. Selon Einstein et sa relativité générale, la structure de l’espace-temps est semblable à une courbe produisant un champ gravitationnel. Une définition qui a évoluée par rapport à celle de Newton (1643-1727) qui pensait que la gravité était une force générée par l’objet même. Cela dit, si on imagine un trampoline avec une masse dessus, celui-ci l’incurvera puisqu’un trampoline est élastique. Si on y ajoute une autre masse, elle sera attirée par la première à cause de cette incurvation. Karl Schwarzschild (1873-1916) est celui qui a essayé de trouver les premières solutions aux équations de champ d’Einstein. Mais il mourut avant même de pouvoir les lier à la rotation d’un trou noir. La rotation et la charge ont été présentées dans les années 60 dans ce qui est appelé la solution Kerr-Newman. Mais cette théorie ne prenait pas en compte l’effet gyroscopique qu’Haramein percevait. Il faut attendre Elizabeth Rauscher pour décrire autrement la structure de l’espace-temps. Elle ajouta des effets gyroscopiques aux masses de notre trampoline, qui du coup ne se courbe pas en douceur mais pivote (tourne autour d’un axe). L’espace-temps aurait donc un tourbillon fondamental de la même manière qu’une eau du robinet. Celle-ci ne tourbillonne-t-elle pas dans une canalisation ? Il fallait donc y intégrer l’idée de couple et d’effet de Coriolis dans les équations de champs d’Einstein. Un trou noir au lieu d’être une surface lisse et sphérique, avec l’effet Coriolis, il devenait un tore (en forme de bouée avec un trou au milieu) à double structure. Comme-ci une bouée tournait dans une direction alors qu’une autre en dessous faisait l’inverse. Pour chaque rotation il y avait une contre-rotation. Ce qui ressemble étrangement à nos modèles météorologiques quand on voit les cyclones tourner dans un sens dans l’hémisphère nord et dans l’autre dans celui du sud. Le soleil produit la même dynamique de tore double. Au centre du tore (ou de la bouée) on a du vide. Ainsi la rotation est inhérente à la structure de l’espace. Et les électrons qui transportent des informations du monde matériel au vide et du vide au monde matériel, disparaissent puis réapparaissent dans le vide à la vitesse de la lumière. Mais sommes nous pas formé d’électrons ? Aussi n’est-on pas la moitié de notre temps du vide ? Et que transmet-on comme informations quand on est dans ce vide ? Une question qui a un rapport à notre conscience et à notre sensation d’exister. Mais on reçoit aussi des informations de ce vide formé de toutes les informations transmises par les autres. Nous affectent-elles ? On crée donc notre réalité avec les autres.

      Les trous noirs représentent donc un modèle fondamental du vide. Ils produisent la matière qui peut par exemple se rendre visible sous la forme d’une galaxie, d’une planète ou d’une particule subatomique. Ils n’absorbent plus uniquement les informations mais les diffusent également. On retrouve ces différents concepts dans de nombreuses civilisations. Que penser de cette prolifération de pyramides comme celle de Gizeh ? N’est-elle pas composée de 2 millions 300 000 pierres, tout en s’élevant à 146 m ? Malgré cela, son point culminant n’est décentré que de 6 mm par rapport à sa base qui représente 13 ha ! Était-ce possible à réaliser avec les moyens connus dont disposaient les égyptiens il y a 5 000 ans ? Même aujourd’hui on en serait bien incapable ! L’ingénieur Robert Bauval et l’explorateur Graham Hancock ont remarqué que beaucoup de pyramides à travers le monde représentaient en fait une constellation spécifique de notre ciel : celle d’Orion. Celle de Gizeh avec ces deux voisines s’alignaient avec la ceinture d’Orion. Une configuration que l’on retrouve avec celles de Teotihuacan, celles en Chine qui sont de tailles voisines…. on ne peut plus parler de coïncidence ! Autre point commun de ces pyramides, elles sont formées d’énormes pierres et elles sont sculptées avec une précision inhabituelle. Un symbole semble revenir à chaque fois, celui appelé « La Fleure de Vie ». Il n’est ni gravé ni taillé dans la roche mais il semble avoir été brûlé au laser dans la structure atomique de la roche. Si nous extrapolons ce symbole en le mettant en 3D, il ressemble étrangement par ses positions, à une figure à 64 tetraèdres. Malheureusement, les hiéroglyphes n’expliquent pas les technologies existantes de l’époque. Elles préfèrent décrire des dieux solaires venant de loin. Tout porte à croire que des entités lointaines seraient venues échanger des connaissances avec ces peuples encore primitifs. En Chine, le symbole du Yin et du Yang n’est-il pas vue du dessus, similaire à la structure du tore double ? Un ensemble mathématique est associé à ce symbole, le Iching ! Celui-ci est constitué de 64 symboles fabriqués avec 6 bâtonnets chacun (soit pleins soit brisés). Six bâtonnets pleins assemblés en 3D ne peuvent donner qu’un tétraèdre ! Et pour réaliser des tétraèdres étoilés, il faut utiliser des bâtonnets brisés. Tous les bâtonnets du Iching permettent ainsi de fabriquer la totalité de la grille de 64 tétraèdres ! En l’associant au Yin et au Yang pour former le tore double, on a exactement la structure du vide. D’autre part la Cité Interdite en Chine est gardée par les chiens FU. Ils sont considérés comme le Sphinx d’Égypte, comme les gardiens de la connaissance. Celle-ci se trouve sous leurs pattes. Sous celles des chiens FU on retrouve des sphères décorées de cette géométrie fondamentale qui intègre le schéma tétraédrique du vide.

      Dans la tradition hébraïque, le Dieu hébreux est représenté comme un tétraèdre assis sur un trône, et non un vieillard à barbe. Dans l’Ancien Testament, Dieu est traduit d’un mot grec « Tetragrammaton » qui est typiquement représenté comme un triangle avec les lettres de Dieu dedans. Si Tetra veut dire 4, grammaton a toujours été interprété comme la grammaire des 4 lettres de Dieu YHWH. Mais la racine de ce mot pourrait également venir de gramme ou de gravité, se référant ainsi au poids d’un objet. Le Dieu de la Bible aurait-il un double sens ? Ces traditions kabbalistiques s’accompagnent donc d’une notion géométrique importante. il est dit que si on arrivait à la décoder, on arriverait à comprendre la nature fondamentale de l’univers. L’arbre de la connaissance serait-il l’arbre kabbalistique, principe fondamental de la création ? Sa partie inférieur n’est-il pas un tétraèdre alors que sa partie supérieur un octaèdre ? En les assemblant, on obtient un objet en 3D avec tous les vortex du tétraèdre étoilé. Mais la tradition kabbalistique ne parle pas que d’un seul arbre mais de 4. Et qu’il y a un principe de réflexion des arbres. S’ils sont 4 et se réfléchissent ils deviennent 8. Il est dit qu’ils sont tous joints à la racine. Si on joint les 8, on a des tétraèdres étoilés qui permettent d’obtenir une grille de 64 tétraèdres.

      Ces connaissances amènent à un changement radical de nos sociétés. Elles pensent qu’il y a une quantité limitée de biens et d’espaces, pourtant on baigne dans une quantité d’énergie infinie, à l’origine de toute la création, et qui se trouve partout dans l’univers.

      • Val dit :

        Ouha ! vous semblez bien maitriser le sujet… je tente de suivre les explications, mais mon cerveau ne semble pas formaté correctement pour ça… Pour quelle raison ne sommes nous pas tous « ouvert » aux sciences ? Certains descendent des Dieu et d’autres non ? Pourquoi il y a t’il une telle différence de compréhension, d’accès à la connaissance ? En résumé, pour quelle raison il existe des personnes comme vous qui comprenez la physique, les sciences, et d’autres comme moi qui ne comprennent finalement pas grand chose et qui pourraient facilement se faire « berner » par ce qu’on leur présente ; informations, désinformation… pourquoi finalement certains cerveaux fonctionnent ils mieux que d’autres ? C’est frustrant !!!
        Dans tous les cas, Nassim Haramein a également fait une conférence sur les pyramides de Gizey, et la, époustouflant ! et accessible à tous !
        Donc, sans avoir peur d’être usurpé, je peux, dans se reportage, comprendre que notre histoire n’est pas celle qu’on nous a appris. Mais alors, pour quelle raison nous cache t’on la vérité ? Il est clair qu’une minorité connait la vérité (il parle de constructions plus récentes qui ont respectées les règles géométriques des bâtisseurs).
        Cela a t’il un rapport avec la gouvernance mondiale ? Ne pas disperser le savoir pour garder le pouvoir ?
        Mais alors, la Vatican lui, ne laisserait pas une poignée de libéraux assujettir les hommes ? Ou alors ?
        Que de questions depuis…

        • Tonio dit :

          L’histoire du monde a des bases simples. Si l’homme est libre, il est en même temps très influençable. Deux forces extérieurs à lui s’opposent. L’une le protège et l’aide à choisir d’être Fils de Dieu comme cela doit être sa destinée. L’autre fait tout pour saboter ce plan, en entrainant l’homme dans la boue, en le rendant esclave des passions (sexe, argent, domination, alcool, drogue etc…) Le prince de ce monde est bien Lucifer, mais rien de négatif n’existe sans raison valable. Sans le mal, l’homme n’aurait pas le choix !


          Jean Ousset, dans son livre « Pour qu’Il règne » (Editions Dominique Martin Morin), écrit : « La neutralité est impossible …elle n’existe pas. Il est dans l’ordre que le glaive temporel soit soumis au glaive spirituel… la chose a toujours été et sera toujours. Autrement dit IL EST IMPOSSIBLE QU’UNE DOCTRINE NE REGNE PAS SUR L’ETAT, QUAND CE N’EST PAS LA DOCTRINE DE VERITE, C’EST UNE DOCTRINE D’ERREUR…….Démontrez-nous qu’aucune force spirituelle ne règne plus sur l’Etat et nous vous croirons aussitôt. Démontrez-vous que la Maçonnerie ne règne pas à la place de l’Eglise, et de telle sorte que le magistère de celle-ci n’était qu’enfantillage au regard de la pression de celle-là. Ah ! Vous ne voulez pas que la Sainte Eglise de Dieu règne sur le gouvernement des nations ! Qu’à cela ne tienne ; les nations passeront sous la puissance des sectes. Votre Etat, « libéré » de l’Eglise, ne cessera pas d’obéir à un glaive spirituel, glaive spirituel des forces occultes, autant dire de ces idées de laïcisme, de naturalisme que ces forces font pénétrer partout et en se moquant bien de nos scrupuleuses distinctions sur les domaines respectifs du pouvoir spirituel et du pouvoir temporel. »


          Que disait Pie XII : « De la forme donnée à la société, conforme ou non aux lois divines, dépend et découle le bien des âmes, c’est à dire le fait que les hommes, appelés tous à être vivifiés par la grâce du Christ, respirent, dans les contingences terrestres du cours de la vie, l’air sain et vivifiant de la vérité et des vertus morales ou, au contraire, le microbe morbide et souvent mortel de l’erreur et de la dépravation. »

  24. Otho dit :

    Exemple étonnant de ce que les Grecs étaient capables d’inventer, un siècle avant Jésus Christ : la fabuleuse machine d’Anticythère (ile grecque).

    Ils savaient qu’il fallait 223 mois lunaires pour qu’un éclipse vienne, de quelle couleur la lune allait être et l’heure précise de son arrivée ! Leur calculateur astronomique a du être inspiré des astronomes babyloniens !

  25. Luc dit :

    Une naissance presque inexplicable : une fille sans vagin donne naissance à un petit garçon de 2,8 kg !
    http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-la-version-medicale-du-miracle-de-la-nativite-121823450.html

  26. Atlas dit :

    Sur les géants on peut aussi parler de la sourate 5 VERSET 22. Ils dirent: « Ô Moïse, il y a là un peuple de géants. Jamais nous n’y entrerons jusqu’à ce qu’ils en sortent. S’ils en sortent, alors nous y entrerons. »

    Dans le livre des Nombres 13:33 « Et nous y avons vu les géants, fils d’Anak, qui est de la race des géants; et nous étions à nos yeux comme des sauterelles, et nous étions de même à leurs yeux. »

    Deutéronome 9:1 : « Ecoute, Israël ! Tu vas aujourd’hui passer le Jourdain, pour te rendre maître de nations plus grandes et plus puissantes que toi, de villes grandes et fortifiées jusqu’au ciel, 2d’un peuple grand et de haute taille, les enfants d’Anak, que tu connais, et dont tu as entendu dire : Qui pourra tenir contre les enfants d’Anak ? »

    1 Chronique 20:4 (version bible semeur) : « Plus tard, lorsqu’eut lieu une nouvelle bataille avec les Philistins, à Guézer, Sibbekaï le Houchatite tua Sippaï, l’un des géants descendant de Rapha, et les Philistins furent humiliés. »

    2 Samuel 23:13 (version bible Ostervald) : « Trois des trente chefs descendirent et vinrent, au temps de la moisson, vers David, dans la caverne d’Adullam, lorsqu’une troupe de Philistins était campée dans la vallée des Réphaïm. » (des géants)

    On pense avoir découvert sur les monts BUCEGI en Roumanie les traces d’une civilisation Anunnaki de Géants :

    http://www.sciences-fictions-histoires.com/blog/preuves-autre-histoire/roumanie-les-mysteres-des-montagnes-bucegi.html

    • valentine dit :

      Il semblerait que ce soit un faux… j’ai lu cela. Une telle découverte n’aurait pu rester en dehors des médias qui sont attirés comme des mouches par le sensationnel à grande audience !
      Oui, j’ai vu que les géants étaient cités à plusieurs reprises dans le 1erT et c’est vraiment troublant ! Cela dit, nous avons nous aussi quelques géants : comme ce Robert Wadlow né le 22 février 1918 dans l’Illinois qui fait dans les 2,70 m. Il décéda à l’âge de 22 ans. Sur cette photo, Robert a 10 ans et dépasse largement son petit frère :

      Robert Wadlow avec sa mère en 1937 sur le bateau Queen Mary :

      http://tavieentexto.com/lhomme-le-plus-grand-au-monde/
      Autres géants :

    • Lino dit :

      Connaissez-vous l’Enuma Elish ? C’ est l’épopée babylonienne de la création du monde ! Cela veut dire « lorsqu’en haut » en akkadien, une langue sémitique éteinte qui a été fortement influencée par le sumérien.

      L’Enuma Elish célèbre à travers sept tablettes la gloire du dieu Mardouk. Le poème a probablement été composé à la fin du XIIe siècle av. J.-C., au cours du règne de Nabuchodonosor Ier, L’épopée décrit les origines du cosmos, le combats des premiers dieux contre les forces du chaos et l’élévation de Mardouk, dieu tutélaire de Babylone, au-dessus des autres divinités mésopotamiennes ainsi que la création du monde et de l’homme.

      « Lorsqu’en haut le ciel n’était pas encore nommé
      Qu’en bas la terre n’avait pas de nom [ils n’existaient pas],
      Seuls l’Apsû [l’océan d’eau douce] primordial qui engendra les dieux,
      Et Tiamat [la mer] qui les enfanta tous,
      Mêlaient leurs eaux en un tout.
      Nul buisson de roseaux n’était assemblé,
      Nulle cannaie n’était visible [la végétation n’existait pas],
      Alors qu’aucun des dieux n’était apparu,
      N’étant appelé d’un nom, ni pourvu d’un destin,
      En leur sein, des dieux furent créés. »

      Cela change de la version biblique !

  27. Andrée dit :

    Le mystère du col Dyatlov (Otorten, Oural, 1er février 1959) ou la mort étrange de 9 alpinistes ! Une force inconnue les tue… Serait-elle d’un autre monde ?

  28. Tom dit :

    Preuves des découvertes de géants a travers le monde dans la presse :
    http://rustyjames.canalblog.com/archives/2014/02/11/29176361.html

    Deux « géants » Кashmiris et le Professeur Ricalton à Delhi Durbar en 1903 :

    Car on en a trouvé un peu partout enterrés dans des caves, aussi bien en Europe qu’en Amérique du nord ou du sud, Mexique, Liban etc… Sans doute y eut-il une volonté de créer l’homme à partir de la famille des singes, Lucie par exemple. Les Annunakis seraient venus de la planète Nibiru pour mélanger une semence spéciale à une Lucie, ce qui aurait donné l’homme. Ce n’est qu’après que des « Fils de Dieu » voyant les filles d’hommes très belles, se seraient mis à avoir des rapports sexuels avec elles. Cela aurait donné les Géants, les héros de l’Antiquité. Puis il y eut un changement climatique phénoménal puisque la terre fut totalement bouleversée. Non seulement elle connut un déluge énorme mais ensuite le climat ne permit plus à la végétation et aux êtres vivants (animaux compris) de conserver leur taille antérieure. Quelques Géants réapparurent toutefois mais bien faibles (Goliath)…

    Le Mystère de la Race des géants et la censure de leur fossile :
    http://rustyjames.canalblog.com/archives/2014/11/25/31024260.html

    Au XVIème siècle, le physicien, linguiste et médecin de Philippe II d’Espagne, Goropius Becanus, affirme avoir vu un homme et une femme mesurant dix pieds (soit 3,50 m). Dans Descripcion y poblacion de las Indias, le dominicain Reginaldo de Lizzaraga, qui a vécu au Pérou de 1555 à 1599, retranscrit un mythe concernant des êtres de stature incroyable.

    L’historiographe Pedro Cieza de Leon (1518-1560) raconte l’histoire d’une invasion de géants, recueillie auprès des indigènes de Santa Elena.

    À partir de recherches archéologiques et documentaires, le fameux Père jésuite Athanase Kircher (1600-1681) publie en 1665 une étude et une classification précise de géants dans Mundus Subeterranus. En Amérique, Le manuscrit mexicain de Pedro de los Rios écrit : « Avant le Déluge que l’on estime à 4 008 ans après la création du monde, la Terra d’Anahuac était habitée par des êtres gigantesques, les Tzocuillixeo. » Quand les Espagnols d’Hernan Cortès débarquent en Amérique, ils apprennent des sages des tribus indigènes qu’à l’origine des temps, des femmes et des hommes de grandes tailles existaient. Des ossements leur sont montrés. Cortès envoie même un fémur de géant à son Roi. Nous retrouvons pareilles légendes autour du lac Titicaca jusqu’en Patagonie.

    Le marin et chroniqueur italien Antonio Pigafetta (v. 1491-1534) dans Magellan, le premier tour du monde, y décrit un peuple gigantesque : « Un jour où nous nous y attendions le moins, un homme d’une stature gigantesque se présenta à nous. Il était si grand que nos têtes arrivaient à peine à sa ceinture ». Des récits analogues ont été écrits par des navigateurs très connus comme Drake, Hernandez, Knyvet et de Weert. Près de Vichy, à Glozel, on relève des empreintes de mains gigantesques ayant appartenu à un homme il y a dix mille ans. De vieux poèmes anglo-saxons racontent qu’en Grande-Bretagne habitaient des civilisations disparues, des hommes de grandes tailles. ]ennifer Westwood écrivain et experte dans la recherche des légendes anglaises, écrit qu’à l’origine, la Grande-Bretagne est une île peuplée de géants. On l’appelle alors Aibion. On raconte qu’après la chute de Troie, le héros Brutus décide d’envahir Aibion avec son armée. Les géants sont défiés et vaincus, un seul est épargné, il s’agit de Gogmagog. Il mesure 4 mètres (source Albion : A Guide to Legendary Britain ; 1985). Notre siècle compte aussi ses découvertes sur les géants. En 1936 l’anthropologiste allemand Larson Kohl défriche sur la rive du lac Elyasi, en Afrique du Sud, des ossements ayant appartenu à un géant. Entre 1937 et 1941, les paléontologistes et anthropologistes allemands, le Pr Gustav von Königswald et le Pr Frank Weidenreich trouvent, dans des pharmacies chinoises du continent et de Hong-Kong, plusieurs ossements humains d’une taille impressionnante. En 1944, le Pr Weidenreich fait un exposé sur ces restes de géants en présence de l’American Ethnological Society. Le Dr Rex Gilroy, un archéologue australien, directeur du Mount York Natural History Museum, découvre à Mount Victoria des empreintes fossilisées de pied de géants. Le Dr Burkhalter de la société française de préhistoire, écrit en 1950 dans la revue du musée de Beytouth que « l’existence des géants à la période acheuléenne, est un fait scientifique établi ». Lors de fouilles dans le Caucase, en 1964, on trouve dans une grotte d’Alguetca, près de Mangliss, des squelettes d’hommes mesurant de 2,80 mètres à 3 mètres. Le journaliste allemand Ernst Probst écrit sur le thème des géants. Il mentionne l’existence d’un tableau peint par un certain Bartholmaus Sarburgh, exposé au Musée de l’Histoire de Bern. La peinture reproduit un fémur de géant trouvé sur les bords du Rhin, à Oppenheim sur Mainz. En 1895, un géant fossilisé de plus de 3,70 mètres est découvert par un orpailleur dans le comté d’Antrim. Il est exposé et photographié dans le dépôt de marchandises de la London and North-Western Rallway Company’s Broad Street, puis à Liverpool et à Manchester. Qu’est donc devenu ce géant fossilisé ? Des analyses pourraient aujourd’hui nous apporter des réponses inestimables.

    Les indiens qui habitent dans la région de Tianhuanaco, dans les Andes, (à 20 Km du lac Titicaca) disent que les colossales pierres qui ont bâti cette cité mégalithique ont été acheminées par des géants. Ils sont décrits comme des hommes très intellignets, à la peau claire. Des fouilles ont permis de trouver des restes d’ossements, des crânes et des squelettes d’hommes mesurant plus de 3 mètres. La plus prestigieuse et la plus fascinante des découvertes est celle de tunnels souterrains s’étirant sur des kilomètres et menant à de majestueuses salles aussi grandes que des hangars d’avion. Les indiens expliquent que ces souterrains parcourent une grande partie de l’Amérique du Sud. Au XVème siècle, le capitaine espagnol Francisco Pizzaro est le premier à découvrir ces galeries souterraines dans la montagne des Incas. Toujours au Pérou, des découvertes inattendues, comme à Ollantaytambo ou Sacsayhuaman, posent la question de civilisation de géants disparus ayant certainement eu des connaissances scientifiques oubliées et particulièrement élaborées. Bizarrement, en certain de ces lieux nous trouvons des représentations de dinosaures. Les cites mégalithiques renvoient en permanence à une civilisation de géants. C’est le cas de Carnac, de Stonehenge dont le nom celte Chior gaur signifie « la danse des géants », ou de son équivalent dans le nord d’Israël, à Gilgal Refaïim. Une étude de la Bible laisse penser que les Réfaïm sont des géants qui auraient pu se mélanger avec les Philistins. Goliath serait l’un d’entre eux (cf. Samuel XVII 4). Ainsi le site de Gilgal Réfaïm serait-il l’œuvre de géants ?

    Pendentif vieux de 4500 ans environ montrant un géant :

    En 1874, l’historien assyriologue et archéologue François Lenormant écrit dans son encyclopédie Histoire d’après la Bible et les traditions des peuples orientaux, que « Les Hébreux connaissaient, parmi les plus anciennes populations de la Palestine, quelques géants ». Il y a deux ans, en Bosnie, des pyramides ont été découvertes sous des forêts et de la végétation. Les légendes parlent encore dans ce cas précis de géants-constructeurs. Nous trouvons pareillement dans le monde d’énigmatiques pyramides qui font l’objet du plus grand silence scientifique, comme en Chine centrale, dans les plaines du Qin Chuan.
    https://michelduchaine.com/2014/02/07/baigong-shanune-pyramide-chinoise-totalement-fabriquee-en-fer/
    L’une d’entre elle surnommée la « grande Pyramide Blanche », pointe à environ 300 mètres de hauteur, soit deux fois la taille des plus imposantes pyramides d’Egypte. L’une de ces pyramides égyptienne, Khéops, d’après des manuscrits appartenant à la tradition copte, aurait été construite par une race de géants.

    Saint-Augustin développe de manière explicite le sens de la Bible concernant la construction de la Tour de Babel par la descendance de Cham, la branche maudite de Noé, celle qui est à l’origine de l’ésotérisme. Dans La Cité de Dieu, Saint-Augustin écrit que « Cette cité qui fut appelée confusion, c’est Babylone elle-même, dont l’histoire des nations célèbre aussi la merveilleuse construction. Car Babylone signifie confusion. On en conclut que le géant Nébroth en est le fondateur… » (Saint Augustin, La Cité de Dieu, XVI, 4).

    Ce gigantesque spécimen d’hominidé qui mesure près de 5,3 mètres de haut a été découvert près des anciennes ruines de l’unique civilisation mégalithique jamais trouvée en Australie :

    L’étude des géants renverse notre compréhension du monde. Car il est possible que ces géants aient existé à une époque où tout était gigantesque. Effectivement, nous abordons de manière scientifique toutes les formes de gigantisme, dans la flore, avec les dinosaures et y compris pour les singes avec le Gigantopithecus et le Meganthropus. Pourquoi avons-nous alors oublié les géants de la race humaine ? Nous pourrions logiquement supposer que des hommes gigantesques auraient pu vivre à une époque où tout était gigantesque et connaître les dinosaures. Cela est d’autant plus troublant que dans son ouvrage Buried Alive, le Dr Jack Cuozzo va dans ce sens. Il montre la photographie dans la grotte de Bernifal (France) d’un combat opposant un mammouth à un dinosaure. De même, Fran Barnes, spécialiste en art pariétal écrit qu’à San Rafael Swell (Utah), il y a des dessins de la préhistoire qui ressemblent à un reptile ailé, un ptérosaurien.

    L’ancien peuple de Sumatra a également produit de nombreuses pièces d’art avec des créatures ayant de longues queues, de longs cous et des crêtes semblant correspondre à des Hadrosaures. Une de ces pièces est d’ailleurs exposée au Musée Ethnographique de Budapest. Des mosaïques de l’Empire romain datant de 200 ans avant J.C. reproduisent des dinosaures marins, des Tanystropheus. En 1571, les conquistadors rapportent que sur des pierres de sépulture Inca figurent d’étranges créatures. Le Dr Javier Cabrera en a authentifié plus de mille. En 1496, l’Evêque Richard Bell est enterré à la Cathédrale de Carlisle, en Angleterre. Des dinosaures sont dessinés sur les parties en cuivre qui recouvrent sa tombe. Autre cas très intéressant. Dans le Queensland, plusieurs récits de tribus aborigènes décrivent des créatures ressemblant à des plésiosaures. Dans le nord de cette région australienne, les Yarru (ou Yarrba) parlent d’une créature semblable vivant dans les cavernes d’une forêt équatoriale. Cette peinture est très intéressante car elle montre des Indiens ou des hommes autour d’un plésiosaure et représente tout l’appareil digestif, gastro-intestinal de l’animal. Cela nous permet-il de penser que les chasseurs aborigènes auraient tué et dépecé ce dinosaure ? Ces grands animaux se sont-ils alors vraiment éteints il y a 70 millions d’années ? Le Dr Clifford Burdick, géologue, pense que non. Il relève en 1935 sur les bords de Paluxy River à Glen Rose (Texas), des empreintes de géants juxtaposant celles de dinosaures (Voir TOP SECRET N°30). Au XVIème siècle, le naturaliste Ulysses Aldrovandus évoque l’histoire d’un berger appelé Battista qui aurait tué près de Bologne en 1572, un grand lézard ressemblant à un Tanystropheus. D’anciens livres comme l’Historia Animalium au XVème siècle écrivent que ces créatures préhistoriques existent, mais sont extrêmement rares.

    Il est pertinent d’envisager une époque où les hommes et les dinosaures auraient cohabité, d’autant plus que dans le Livre de ]ob (40:15-24) sous le nom de Béhémoth, est décrit un animal ressemblant à un dinosaure. Ainsi, l’étude des géants remet en cause le darwinisme et l’évolutionnisme, les fondements de la science contemporaine… Et c’est d’ailleurs bien pourquoi la question de leur existence est négligée par la science moderne et comme écrasée sous une chape de plomb…

    Job 40:15 « Voici l’hippopotame, à qui j’ai donné la vie comme à toi! Il mange de l’herbe comme le boeuf. 16Le voici! Sa force est dans ses reins, Et sa vigueur dans les muscles de son ventre; 17Il plie sa queue aussi ferme qu’un cèdre; Les nerfs de ses cuisses sont entrelacés ; 18Ses os sont des tubes d’airain, Ses membres sont comme des barres de fer. 19Il est la première des œuvres de Dieu ; Celui qui l’a fait l’a pourvu d’un glaive. 20Il trouve sa pâture dans les montagnes, Où se jouent toutes les bêtes des champs. 21Il se couche sous les lotus, Au milieu des roseaux et des marécages ; 22Les lotus le couvrent de leur ombre, Les saules du torrent l’environnent. 23Que le fleuve vienne à déborder, il ne s’enfuit pas : Que le Jourdain se précipite dans sa gueule, il reste calme. 24Est-ce à force ouverte qu’on pourra le saisir ? Est-ce au moyen de filets qu’on lui percera le nez ? »

    Le Smithsonian Institute a admis avoir détruit des centaines de reliques anciennes reliées aux géants.
    http://worldnewsdailyreport.com/smithsonian-admits-to-destruction-of-thousands-of-giant-human-skeletons-in-early-1900s/

  29. Atlas dit :

    Le livre de la Genèse serait-il une mauvaise traduction de textes sumériens ? Car la civilisation sumérienne n’est-elle pas la plus ancienne connue ayant déjà l’écriture ? Elle s’est épanouie entre le Tigre et l’Euphrate (l’Irak) en Mésopotamie. Malheureusement son explication de la création du monde n’est pas plus convaincante que la Bible, quoiqu’en dise Pierre Jovanovic dans son livre « Le mensonge universel ».

    A noter que le sumérien ancien ressemble étrangement à l’hongrois actuel !

    L’Histoire des Sumériens :

    Les Anunnaki, les Sumériens et l’Homme :

    Mondes en collision du Pr Velikovsky, présenté par Jovanovic :

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s