Témoignages franco-maghrebins sur le choc des cultures

Yéménite crucifié pour s’être converti au christianisme

 

Les vacances vont se terminer. Des hommes et femmes se seront rencontrés lors d’un voyage à l’étranger. Certains couples se formeront malgré les divergences de culture.

Le livre de  Clotilde Clovis   qui vient de sortir « Candide au Pays d’Allah »donne un aperçu des obstacles, souvent ignorés au début, auxquels  doivent faire face les nouveaux couples. Clotilde est une jeune française qui était athée, portant tout de même un intérêt envers le bouddhisme. Elle tomba amoureuse d’un tunisien musulman et finit par le suivre au Maghreb après son doctorat.

http://www.youtube.com/watch?v=bGXgIT5f7PQ&feature=player_embedded

Le mariage civil se fit en France. Cela permettait à l’époux d’obtenir certains avantages tels que posséder un passeport français ou profiter de droits sociaux. Comme il travaillait à Tunis, les deux enfants qu’ils eurent ensemble, furent scolarisés au lycée laïc  français  de la capitale.

Clotilde avait rejeté le christianisme, n’ayant pas été éduqué dans cette religion. L’église était pour elle une institution vieillotte, désuète et même ridicule, jusqu’à provoquer un sentiment de honte d’avoir été baptisée toute petite par tradition. Elle connaissait le personnage de Jésus, le voyant comme un prophète (c’est-à-dire celui qui annonce la venue d’un Sauveur), ressemblant à  Gandhi.

Elle commença à se poser des questions, quand on lui confirma qu’elle ne pourrait pas travailler comme professeur d’université en Tunisie, car non musulmane. De même, pour avoir la nationalité tunisienne, il fallait qu’elle le soit. Elle découvrit pour la première fois que les tunisiens chrétiens étaient grandement infériorisés dans la vie sociale. Théoriquement d’ailleurs, ils ne devraient même pas exister.  Elle réussit toutefois à trouver un poste de professeur de mathématiques dans un lycée français. Et là, une autre surprise l’attendait. Dans son école, financée par l’Education Nationale française, des cours de catéchèse musulmane y étaient donnés et on apprenait aux élèves à réciter des prières musulmanes.

Elle découvrit alors que la grande majorité des Françaises mariées avec un Musulman, s’étaient converties, leur permettant ainsi de bénéficier de certains droits. Si la femme divorce par exemple, non musulmane, elle perd automatiquement la garde de ses enfants. Tous les biens du ménage, en cas de décès du mari, restent à la belle famille. Car un catalogué « chrétien » ne peut hériter d’un musulman !  Ses enfants devant être musulmans, on demanda à ce que son garçon soit circoncis. Elle remarqua aussi que lors du Ramadan, les écoliers se permettaient de leur lancer des pierres car non pratiquants.

Clotilde se mit alors à étudier le Coran et à essayer de le comparer aux Évangiles, si longtemps ignorés. Elle se choisit un prénom arabe et décida de suivre toutes les coutumes de son mari. Sa belle famille l’avait impressionnée  de par ses valeurs humaines et sa quête du sacré. Des qualités que de nombreux occidentaux ont perdues, en échange d’un  individualisme bien égoïste.

Mais le Dieu présenté dans le Coran lui sembla bien trop violent. Elle apprit que si un Musulman après 3 avertissements ne faisait pas sa prière, on pouvait le tuer. Et bien d’autres cas cruels. A contrario, les Évangiles lui faisaient découvrir un Dieu d’amour et de pardon. « Il aime tous les êtres humains, de la même façon qu’un amoureux envers sa bien aimée. »  Elle fit part de ses découvertes à ses enfants. Sa fille voulut être baptisée, mais les religieux catholiques  l’en dissuadèrent.  Cette soumission des prêtres ou des évêques en terre d’Islam est une réalité. Autant le savoir, même si cette attitude de leur part est peu glorieuse.  A la fin, souffrant de ce manque de liberté, elle décida de repartir avec ses deux enfants en France.

Pour elle, le sort de la femme n’est pas enviable. Non seulement le Coran donne à son mari le droit de la battre mais il légitime la polygamie. La femme doit baisser le ton devant son mari. Il est intéressant de noter que ce qui annule la prière, c’est de voir passer un âne, un chien noir ou une femme ! Et une femme n’a accès au paradis, que dans la mesure où son mari est satisfait d’elle.

Coran 4.34 : « Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu´Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu´ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l´absence de leurs époux, avec la protection d´Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d´elles dans leurs lits et frappez-les. »

Coran 4.3 : « Il est permis d´épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n´être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela afin de ne pas faire d´injustice. »

Dans l’Islam, même si cela va contre votre conscience, vous devez vous soumettre, alors que chez les Chrétiens, la soumission est volontaire. On peut la refuser sans crainte de recevoir des coups de bâtons ou se faire crucifier.

Coran 5:33 ; « La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment. »

 

Ce Yéménite crucifié par exemple, n’a commis aucun crime :

Sauf celui d’avoir cru en Jésus comme rédempteur et sauveur pour sa vie (le plus grand crime sanctionné sévèrement et atrocement par les musulmans selon le commandement de leur charia). Ce qui est inscrit sous la photo se traduit par: « Crucifié par les adeptes de la charia au nom de la religion à Azzane ».

Cette intolérance envers les autres religions est particulièrement morbide, et comme le prédit Pedro Régis ou Marie-Julie Jahenny, une idée fixe semble les obnubiler : devoir conquérir Rome et l’Andalousie !

http://www.youtube.com/watch?v=tEhcRfyvBtc&feature=relmfu

Et quand le pape devra fuir hors de Rome, commenceront les événements tant redoutés de la fin des temps. Ce sera le moment où on assistera à une gigantesque panique financière, à une guerre fulgurante, faisant s’affronter ces deux civilisations sous le regard de la haute finance sioniste responsable. La croix blanche alors apparaitra ainsi que  l’Avertissement. Ce jours là, bienheureux celui qui aura des provisions.

 

Malgré ces contraintes infernales et la peur qui en découle, on constate toutefois de nombreuses conversions de musulmans en chrétiens :

Sur Al Jazeerah, conversion en Afrique, de 6 millions d’ex musulmans en chrétiens par an http://www.youtube.com/watch?v=tIZfdTjkNUY
Le fils d’un chef du Hamas converti chrétien :
http://www.youtube.com/watch?v=cij481Herv0
Ex musulmane marocaine convertie chrétienne ! Nora d’Agadir :
http://www.youtube.com/watch?v=MOlZ_CtkVEI
Toufik un arabe ex musulman converti chrétien :
http://www.youtube.com/watch?v=9cHIEasgvaM
Algérie-Maroc, l’algérien Cheikh Haitham va tuer Rachid, un chrétien marocain
http://www.youtube.com/watch?v=ybxtQqxsYas

Jeune musulman tunisien converti au christianisme, égorgé rituellement à cause de son changement de religion.

Les rabbins proclament la divinité de Jésus Christ Yeshoua le Messie
http://www.youtube.com/watch?v=kQ5iSh0dM2Q
Enfants juifs algériens dansant pour Jésus :
http://www.youtube.com/watch?v=n1jmb6ieSR4

Ex musulman devenu prêtre chrétien :
http://www.youtube.com/watch?v=utHnIEfr3eM
Une marocaine ex musulmane devient chrétienne avec ses enfants
http://www.youtube.com/watch?v=fA_NwwkiIeA
Chinois Uyghur, ex musulmans, convertis au christianisme :
http://www.youtube.com/watch?v=nAl3YYIVhcw
Algérie chrétienne, réveil grandiose ! Toujours + de conversions malgré les menaces :
http://www.youtube.com/watch?v=AS7HT36ABnM
Une femme kabyle explique sa conversion et sa foi à des amazigh chrétiens (en kabyle) :
http://www.youtube.com/watch?v=-lltDZMEtwY
Une française convertie à l’Islam découvre la Vérité sur Dieu et vient au christianisme :
http://www.youtube.com/watch?v=QmfdOKS3cKU
Professeur de l’université sunnite Al Azhar converti et baptisé Marc Gabriel :
http://www.youtube.com/watch?v=3gR-D2TzBCU
Ex frère musulman égyptien converti, de l’erreur en islam à la Vérité d’Allah  :
http://www.youtube.com/watch?v=yzNMlG2rnhg
Un ex musulman accepte Jésus comme son sauveur en direct live :
http://www.youtube.com/watch?v=dxKvvlKxNqs

2 Afghans condamnés pour s’être convertis ! Quel courage incroyable !

Algérie : des centaines de milliers de conversions au christianisme chaque année :
http://www.youtube.com/watch?v=9E2pJghSLsI
Ahmed ex musulman du Maroc se convertit au christianisme el hamdoulilah
http://www.youtube.com/watch?v=9jLumYMpU50
Docteur Mohamed Said ex musulman, sa conversion :
http://www.youtube.com/watch?v=4cctDt-tSmE
Des algériens de Kabylie AMAZIGH chrétiens (en langue AMAZIGH) :
http://www.youtube.com/watch?v=9f6Y5d1G6x0
Tunisiennes nouvelles chrétiennes (en tunisien)
http://www.youtube.com/watch?v=qst4itYJwbQ
Ex musulmane explique pourquoi elle a quitté l’islam  (Mohamed faux prophète et coran falsifié)
http://www.youtube.com/watch?v=9NhOnY4NaQM
Tamazgha Maroc et Algérie réunis par Jésus Christ – 2 chrétiens d’Afrique du Nord
http://www.youtube.com/watch?v=6Rxt_DCOm1w
Saoudien ex musulman converti chrétien, el hamdoulilah ! :
http://www.youtube.com/watch?v=4Cx5lpawAKg
Al Jazeerah conversion de 6 millions d ex musulmans chaque année rien qu’ en Afrique :
http://www.youtube.com/watch?v=tIZfdTjkNUY
2 Marocains chrétiens ex musulmans – De l’égarement en islam au Vrai Dieu Vivant mashallah
http://www.youtube.com/watch?v=2nX62RepntU

« Le prix à payer » pour un Irakien pour être bien avec sa conscience.

Faisal Malik ex musulman (an ex Muslim about Gods Plan with Muslims):
http://www.youtube.com/watch?v=GxTiOJBB2WQ
Marocain converti chrétien et torturé (sa famille a essayé de le tuer) :
http://www.youtube.com/watch?v=WltS_sE3epA
Femme saoudienne convertie au christianisme
http://www.youtube.com/watch?v=UDD9jZB5C_w
Ex musulman baptisé par le pape : De Magdi à Cristiano el hamdoulillah !
http://www.youtube.com/watch?v=0MrnGoE3kJE
Dr Nasir, un riche homme d affaire ex musulman, de l’égarement de l’ islam à la Vraie Religion :
http://www.youtube.com/watch?v=3zhVxP50Cdg
Mahmoud ex musulman, du blasphème en islam à la Vérité qui vient de Dieu
http://www.youtube.com/watch?v=iksSILHeYyg
Une grand mère ex- musulmane convertie au Vrai Dieu
http://www.youtube.com/watch?v=YdRf8TNc_n8

 

danseuse arabe

160 commentaires sur “Témoignages franco-maghrebins sur le choc des cultures

  1. chafy dit :

    La Promesse à Ste Catherine :

    « Ceci est un message de Muhammed ibn Abdoullah, constituant une alliance avec ceux dont la religion est le christianisme ; que nous soyons proches ou éloignés, nous sommes avec eux. Moi-même, les auxiliaires [de Médine] et mes fidèles, nous nous portons à leur défense, car les chrétiens sont mes citoyens. Et par Dieu, je résisterai contre quoi que ce soit qui les contrarie. Nulle contrainte sur eux, à aucun moment. Leurs juges ne seront point démis de leurs fonctions ni leurs moines expulsés de leurs monastères. Nul ne doit jamais détruire un édifice religieux leur appartenant ni l’endommager ni en voler quoi que ce soit pour ensuite l’apporter chez les musulmans. Quiconque en vole quoi que ce soit viole l’alliance de Dieu et désobéit à Son prophète. En vérité, les chrétiens sont mes alliés et sont assurés de mon soutien contre tout ce qui les indispose. Nul ne doit les forcer à voyager ou à se battre contre leur gré. Les musulmans doivent se battre pour eux si besoin est. Si une femme chrétienne est mariée à un musulman, ce mariage ne doit pas avoir lieu sans son approbation. Une fois mariée, nul ne doit l’empêcher d’aller prier à l’église. Leurs églises sont sous la protection des musulmans. Nul ne doit les empêcher de les réparer ou de les rénover, et le caractère sacré de leur alliance ne doit être violé en aucun cas. Nul musulman ne doit violer cette alliance jusqu’au Jour du Jugement Dernier (fin du monde). »

    ceci est la lettre qu’a envoyé le prophète Mohamed au monastère de Sainte Catherine en 628, il est le plus vieux monastère au monde, il n’est pas à Rome, mais dans le Sinaï, donc dans un pays musulman.
    tout musulman a comme guide, le prophète, par conséquent, tout musulman est tenu de respecter les autres croyances,
    Au sujet des versets concernant les femmes, vos traductions ici présentés sont fausses, en arabe ce n’est le mot supérieurs qui est utilisé dans le verset mais « KAWAMOUNE  » qui veut dire on la responsabilité de subvenir a leurs besoins, et sur la polygamie, c’est l’inverse qui est recommandé, à savoir se contenter d’une seule femme, et la polygamie n’est pas une partie de plaisir suivez mon regard.
    le coran ne dit pas de frapper sa femme, mais comme toujours les fausses traductions font qu’on insère en langue française la mauvaise terminologie, on peut pas traduire le coran, il est quasiment impossible parfois de trouver des mots dans d’autres langues pour traduire un mot sans que le sens ne soit défigurés.

    cordialement.

    • duc dit :

      L’histoire nous fait connaître de grands sages musulmans. Mais la vie de Muhammed ibn Abdoullah le prophète est particulièrement controversée et sujette à diverses interprétations. . Il serait temps qu’un Coran officiel, compréhensible par tous existe. Sinon il sera utilisé à mauvais escient par ceux qui tiennent à provoquer ce choc des civilisations.

      La promesse du prophète Muhammad aux moines du monastère Sainte-Catherine ressemble à celle faite par Lyautey (1854-1934). En tant que catholique, il critiqua la manière franc-maçonne de coloniser les terres et prôna un système plus civilisé et plus humain. C’était un orientaliste. Ses appartements étaient de décoration orientale.
      En tant que premier résident du protectorat marocain, il laissera une trace profonde dans l’urbanisme de ce pays. Il édictera plusieurs lois dans le but de protéger les centres anciens (les villes coloniales seront construites à la périphérie des médinas). Les non-musulmans ne pouvaient pénétrer dans les mosquées ! Une règle qui s’applique encore aujourd’hui. Il existait entre Lyautey et le Maroc de nombreux point communs. En tant que monarchiste, il essayait de soutenir l’autorité du sultan. Il était aussi religieux qu’un Marocain. Un résident franc-maçon aurait été une catastrophe !

      http://oumma.com/La-promesse-du-prophete-Muhammad

      Vous semblez dire que les traductions des versets cités sont fausses. je vous joins ma source :

      http://islammedia.free.fr/Pages/coran/coran.php?id=9

      Merci de nous en faire parvenir une autre, de meilleure traduction.

      • chafy dit :

        merci d’avoir publié mon commentaire et d’y avoir répondu.
        je vous rassure que meme le coran que j’ai chez moi traduit en français comporte les memes erreurs de traductions que celles dans votre article.
        pour ce qui du coran officiel comme vous le souhaitez, je crains qu’il ne sera pas possible d’en avoir une traduction officielle, pour la simple raison que ce sont des mots impossible a traduire, je vous invite a regarder cette conférence d’un jeune linguiste américain, qui maitrise très bien la langue arabe, sa conférence s’intitule la parole divine, il explique pourquoi le coran ne peut etre traduit comme n’import quel texte.

        prologue 1

        prologue 2

        concernant la personnalité de Mohamed, je vous invite a lire les livre de sa sirra, sa vie, son autobiographie, il en y a des centaines de livres sur le sujet, je n’ai pas une oeuvre spécifique a vous proposer.
        nous sommes en tant musulmans reconnaissant aux chrétiens qui ont fait leur devoir de chrétien tel que l’enseigne l’evangil.

      • duc dit :

        Vous devez sans doute connaître ce site :

        http://www.eveil-de-l-ame.net/

        qui explique assez bien la théorie folle du nombre 19 dans le Coran et essaye d’expliquer comme il peut, certaines phrases compromettantes du coran tels que celle-ci : « Que celui qui renie sa religion mérite la mort » Un Chrétien ne peut donc pas devenir Musulman !

        A la question le Coran est-il un miracle d’Allah ? Cela ne peut impressionner un Chrétien qui voit les miracles continuer d’exister. Jetez un coup d’œil sur le miracle de Fatima devant plus de 70 000 personnes :

        https://effondrements.wordpress.com/2012/07/01/les-incroyables-apparitions-de-fatima-en-1917/

        La vierge Marie apparait aux hommes depuis de nombreux siècles, pour les prévenir de ce qui risque de leur arriver si l’homme continue à agir contre Dieu. Et on attend avant la fin des temps, le miracle de la croix dans le ciel et celui de l’Avertissement.

        De même que Noé fut prévenu du déluge, de même sommes nous averti des conséquences de nos actes. Autre exemple sur ce blog est celui de Pédro Régis (en 3 parties) :

        https://effondrements.wordpress.com/2012/05/20/lincroyable-phenomene-pedro-regis-au-bresil-1ere-partie/

        Je vous épargne les stigmatisés et autres phénomènes de bilocations comme avec le Padre Pio.

        Bien entendu, le Nouveau Testament n’est pas le summum de la littérature. Cela n’en n’était pas le but, même si c’est le livre le plus vendu dans le monde.

      • chafy dit :

        @ Duc

        je ne connais pas le site en question, mais sachez cher ami que je ne suis pas un fan des chiffres dans le coran, on peut les retourner dans tous les sens, ce ne sont que des statistiques.

        A l’époque de la révélation du coran, les arabes disposaient quand meme d’un minimum de connaissances en matière de calcul basique, ils étaient certes géographiquement loin de toute civilisation, mais la mecque était une halte des caravannes vaguant au gré du commerce entre le  » chem  » (le moyen orient) et le Yemen.

        quand on observe la « sirra » du prophète (sa vie) et celle de ses plus proches compagnons, on remarque qu’il n’y a jamais référence au miracle des chiffres, pourquoi ? parce que le coran est unique dans son style, aucun texte litéraire ne lui est semblable, personne depuis 14 siècle n’a réussi de relever le défis qu’il a lui meme lancé, à savoir produire ne serait ce que la plus courte sourate.
        les personnes embrassaient l’islam à cette époque sans miracle, juste en écoutant et lisant le coran, ils savaient très bien que ce qu’ils lisaient ou entendaient ne pouvait etre l’ouvre d’un etre humain, comme Jesus quand il redonnait la vue, ou donnait vie, ce pouvoir ne pouvait venir de lui.
        voila ou se trouve le miracle du coran, bien que je n’affectionne pas le mot miracle, comme le résume bien Ali Nouman Khan dans les vidéos ci dessus.
        le coran n’est pas un miracle, mais c’est un message comme l’a été la bible, c’est une guidée, c’est une voie, c’est un chemin à suivre…
        pour prouver l’authenticité de la provenance de la bible, Jesus disposait de preuve flagrante au meme titre que Mohamed concernant le coran, l’un les a eu de son vivant, et l’autre de façon continu puisque c’est le sceau des messagers, il ne s’agit pas la bien sur de dire que l’un est meilleur que l’autre, mais que c’est juste de la continuité dans l’action.
        lisez le coran quand il parle de Jesus et vous comprendrez que nul compétition existe, c’est juste que comme Adam, Noé, Moise, Jesus, Mohamed est aussi un messager.

        cordialement.

      • duc dit :

        La bible, c’est l’ancien et le nouveau testament. L’ancien testament annonçait le Sauveur. Quand il est arrivé, il créa son église. Son enseignement est compilé dans le nouveau testament. Et non pas dans l’ancien !

        L’être humain, qu’il soit chrétien, musulman, juif ou athée, est avant tout un pécheur ! Donc apte à provoquer des atrocités. Mais pourquoi donc certaines sourates semblent nous encourager dans cette voie ?

        Coran 5:33 ; “La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment.”

        Le message chrétien parle plutôt de tendre la joue gauche à celui qui vous frappe de la joue droite.

        Vous ne m’enlèverez pas de la tête que le coran a des passages très violents. Ce qui explique pourquoi certains Musulmans, croient faire la volonté de leur dieu, quand ils crucifient un converti. Le prophète Mahomet était un chef religieux, politique et militaire arabe. Il ne faut pas l’oublier ! On ne peut le comparer à Jésus.

      • chafy dit :

        @ duc

        vous dites:
         » L’être humain, qu’il soit chrétien, musulman, juif ou athée, est avant tout un pécheur ! Donc apte à provoquer des atrocités. Mais pourquoi donc certaines sourates semblent nous encourager dans cette voie ?  »

        et vous donnez le verset 33 de la sourate 5 pour comme exemple pour conforter votre point de vue, ce qui louable, cependant le mot guerre dans le verset et rémplacé par Jihed en langue arabe, le Jihed est fournir l’effort et non brandir une arme, de plus ce verset vous le sortez de son context, son context vous allez le découvrir dans ce qu’on appele « Tafsir » l’explication des versets en quelques sortes. procurez vous un livre de Tafsir et lisez dans quel context le verset en question est cité.

        j’ai deja attiré votre attention sur le fait qu’il y a des erreurs de traduction dans les corans en français, mais cela vous a échappé peut etre ?

        vous remarquerez que je ne vous réponds pas sur certains de vos propos, parce que ce sont des pures affabulations.

    • duc dit :

      Contrairement au Juif ou au Musulman, le Chrétien perçoit Jésus comme le Sauveur ! Et non pas comme un prophète. Même s’il doit revenir à la fin des temps !

      Il est intéressant de noter qu’il est contre la loi du talion. A la femme adultère par exemple, le Musulman lui jette des pierres (ou la bat), Jésus dit « Celui qui n’a jamais péché, lui jette la première pierre ». Toute la différence est là ! Le christianisme est une religion d’amour, pas de la peur ou des sanctions.

      Martin Luther King l’avait parfaitement compris en formulant cet admirable paragraphe :

      “L’ultime faiblesse de la violence est que c’est une spirale descendante, engendrant la chose même qu’elle cherche à détruire. Au lieu d’affaiblir le mal, elle le multiplie. En utilisant la violence, vous pouvez tuer le menteur, mais vous ne pouvez pas tuer le mensonge, ni rétablir la vérité. En utilisant la violence, vous pouvez assassiner le haineux, mais vous ne pouvez pas tuer la haine. En fait, la violence fait simplement grandir la haine. Et cela continue… Rendre la haine pour la haine multiplie la haine, ajoutant une obscurité plus profonde à une nuit sans étoiles. L’obscurité ne peut pas chasser l’obscurité : seule la lumière peut faire cela. La haine ne peut pas chasser la haine : seul l’amour peut faire cela.”

      • chafy dit :

        @ Duc.
        le juif ne perçoit meme pas Jesus, le musulman le considère comme un prophète qui est venu pour guider les enfants d’israel de leur égarment, nous connaissons de ce qu’il advenu par la suite.
        nous aimons Jesus au meme titre qu’Adam, Noé, Moise, Jacob, Isaac, Jean batist… et Mohamed, il n’y a aucune différence entre eux, tous les prophètes avaient comme mission de sauver l’humanité.

        vous dites je vous cite:
         » Il est intéressant de noter qu’il est contre la loi du talion. A la femme adultère par exemple, le Musulman lui jette des pierres (ou la bat)  »

        je crois que votre connaissance de la charia est l’image de la propagande des merdias.
        le prophète est le modèle de tout musulman vivant sur terre qui souhaite imiter son comportement au plus près possible, et comme il n’ a jamais lapidé de femme ni frappé une, par conséquent il faut croire que certains invente des pratiques.
        sachez que la charia comporte dans son corpus ce qui appellait en arabe « EL-HOUDOUD », qui veut dire en français les limites, ce sont les limites à ne pas franchir, pareil comme une loi qui s’appliquera quand on aura franchi la ligne lilmite.
        la charia qui est une guidée et non une loi contraignante, elle a pour mission de proteger l’etre humain sur un plan moral et physique, l’esprit des sanctions est la dissuasion, la responsabilité individuelle, et le temporalité.
        on peut raler contre le code de la route, mais si nous commettons une betise, on aura beau a raler mais nous payerons et cela est tout fait naturel pour tout le monde, mais quand il s’agit de l’islam la c’est le talion ! drole de conception de la loi.

        Votre conception de la religion chrétienne que vous faites et celle que nous faisons de l’islam, diffère.
        ce n’est pas moi qui va vous apprendre comment le dogme de la religion chrétienne s’est construit a travers les nombreux concils et qui ont dénaturés le message originale de Jesus.

        corriger son enfant, sauver celui qui cours a sa perte… c’est aussi de l’amour, parce qu’on aimera pas le perdre ou qu’il fasse l’iréparable.

      • duc dit :

        Ce qui m’étonne, le Musulman ne croit pas que Jésus ait été crucifié. Pourtant il se permet de crucifier un Musulman devenu Chrétien. Pourquoi ?

        « Si vous ne croyez pas quand je vous dis les choses de la terre, comment croirez-vous quand je vous dirai les choses du ciel? Nul n’est monté au ciel, hormis celui qui est descendu du ciel, le Fils de l’homme. Comme Moïse a élevé le serpent dans le désert, ainsi faut-il que soit élevé le Fils de l’homme, afin que quiconque croit ait par lui la vie éternelle. Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne se perde pas, mais ait la vie éternelle. Car Dieu n’a pas envoyé son Fils dans le monde pour juger le monde, mais pour que le monde soit sauvé par lui. Qui croit en lui n’est pas jugé; qui ne croit pas est déjà jugé, parce qu’il n’a pas cru au Nom du Fils unique de Dieu. (Jean 3, 12-18)

        D’autre part, le dogme de la religion chrétienne s’est précisé a travers les nombreux conciles. Et j’ajouterais que le Nouveau Testament est un choix de 4 évangiles parmi une vingtaine. Pourquoi ? Parce qu’il ne suffit pas d’avoir été témoin de l’époque, encore faut-il avoir un témoignage se recoupant avec les autres. Il y a par exemple de nombreux livres sur la guerre du Vietnam, mais tous ne disent pas la même chose. Il y a les écrivains pro-américains, ceux pro Saïgon et ceux pro Hanoï. Mais vous oubliez une chose, qu’est-ce que Jésus a clairement dit à Pierre (l’apôtre) ? « je te dis que tu es Pierre, et que sur cette pierre je bâtirai mon Église, et que les portes du séjour des morts ne prévaudront point contre elle. Je te donnerai les clefs du royaume des cieux: ce que tu lieras sur la terre sera lié dans les cieux, et ce que tu délieras sur la terre sera délié dans les cieux. »

        Le pape est le successeur de Pierre. Il a le pouvoir de décider en final des dogmes. D’où les tentatives de la franc-maçonnerie ecclésiale de nommer un des leurs, pape. Les prophéties nous avertissent qu’ils réussiront à le faire. Et le traitre sera un religieux chrétien de haut rang. Cela arrivera avant l’Avertissement, après que le vrai pape aura à fuir Rome.

        On aura donc avant l’Avertissement (que tous les hommes expérimenteront, même les Musulmans) : La fuite du pape et l’installation de l’antipape, l’effondrement de la bourse et une panique financière, le début des guerres, la croix blanche visible dans le ciel pendant 7 jours, l’annonce d’une comète approchant.

        Bien entendu, vous savez certainement que la rédaction de la Loi musulmane : la shari’a (étymologiquement le chemin qui mène à l’abreuvoir) demandera 4 siècles ! Et la contrainte envers les sujets deviendra toujours plus forte, jusqu’à aboutir partout à un totalitarisme sans précédent…

        La difficulté avec la religion musulmane, rien n’est précis. Sur une sourate, on peut lui dire une chose et son contraire. Vous même ne dites-vous pas que le Coran est intraduisible ? On est bien avancé avec çà !

      • chafy dit :

         » Ce qui m’étonne, le Musulman ne croit pas que Jésus ait été crucifié. Pourtant il se permet de crucifier un Musulman devenu Chrétien. Pourquoi  »

        excuez moi mais pensez à elever quand meme le débat…
        remarquez qu’a aucun moment dans mes commentaires je n’ai parlé de ce qu’on fait certains chrétiens au reste du monde, parce que je sais faire la part des choses, entre ce qu’on été les enseignements de Jesus et ce que certains ont voulu en faire, les exemples ne manquent pas. et cela m’import peu.
        dans mon échange avec vous ce qui m’import c’est ce qui peu nous rapprocher et non ce qui pourrait nous séparer.

        la bible n’est pas une histoire qui peut etre révisé, faite de compilations. la bible doit etre un livre infaillible, crédible, nullement entaché de corrections et de soustractions ou meme d’additions.
        le dogme de la religion chrétienne ne s’est pas affirmé a travers l’histoire, mais au contraire, il a perdu son essence, celle de l’unicité de dieu. et ceci vous le savez très bien.
        vous devez surement savoir quel impact a eu Vatican II sur cette religion.

         » La difficulté avec la religion musulmane, rien n’est précis. Sur une sourate, on peut lui dire une chose et son contraire. Vous même ne dites-vous pas que le Coran est intraduisible ? On est bien avancé avec çà !  »

        un exemple d’une sourate ou on peut lui dire une chose et son contraire ?
        le coran est intraduisible, ce qui garantie son authenticité, ce qui aura comme conséquence d’empecher n’import quel illuminé de rajouter ou de soustraire des mots a sa guise ! mais il suffit d’apprendre la langue arabe pour se rendre compte de ce que j’avance.

        je vous propose un simple exercice pratique, pronnoncer le mot HALAL (permis ou licite) et le mot HARAM ( interdit ou illicite), vous allez vous rendre compte que quand vous pronnoncer le premier votre bouche reste ouverte à la fin de la pronnonciation et au deuxieme votre bouche restera fermée.

      • Otho dit :

        Nostradamus

        II-41
        La grand estoille par sept jours bruslera,
        Nuee fera deux soleils apparoir,
        Le gros mastin toute nuict hurlera,
        Quand grand pontife changera de terroir.

        Le pape fuira Rome quand la comète deviendra visible !

    • madibasissoko dit :

      sa veut dires ke les chrétiens sont vos esclave c’est sa

  2. Luc dit :

    François Hollande a choisi comme modèle le jour de son intronisation Jules Ferry ! Un homme représentant le racisme, la franc-maçonnerie, l’anti religieux…

    Mais ce qui est étonnant, le 15 aout, pour la fête de l’Assomption, patronne principale de la France, il était resté silencieux, laissant courir les manifestations médiatiques, orchestrées contre la prière autour de laquelle se sont unis tous les évêques de France. Par contre, le 19 aout, il adressait un message aux musulmans :

    « A l’occasion de l’Aïd-el-Fitr, qui consacre la fin du mois de Ramadan, j’adresse tous mes vœux de bonheur, de santé et de réussite aux musulmans de France… Je tiens à réaffirmer mon attachement à l’égalité républicaine, qui protège tous ses citoyens et résidents, sans discrimination. »

    http://www.elysee.fr/president/les-actualites/communiques-de-presse/2012/message-du-president-de-la-republique-a-la.13776.html

    il oublie qu’un Musulman n’a rien à craindre des Chrétiens. Ni d’être crucifié, ni d’être battu. Mais l’inverse est-elle vrai ?

    François Hollande prend soin d’un certain électorat ! Et cela paye ! au premier tour, il avait recueilli 57 % des voix des musulmans, puis 86 % au second. Aucune autre catégorie de la population n’a aussi massivement voté pour le candidat socialiste que les musulmans. Toute son équipe étant sioniste, on est amené à croire que les Musulmans français sont borgnes !

    http://www.atlantico.fr/rdvinvite/vote-musulmans-election-presidentielle-nicolas-sarkozy-francois-hollande-islam-ifop-jerome-fourquet-428668.html?page=0,0

    • Engel dit :

      Même Le Figaro se met à employer des termes franc-maçonniques :

      Pour accompagner la photo de la procession de l’Assomption à Paris, voilà ce qui a été écrit :

      « …quelque 5000 Chrétiens se sont rassemblés pour accompagner une idole en argent de la Vierge sur la Seine… »

    • Atlas dit :

      Il y a un homme qui a une conception laïque de la nature fondamentale de l’univers. Il développe sa théorie du Champ Unifié. C’est Nassim Haramein.

      Il a l’avantage de reconnaître le rôle primordial de la conscience !

  3. Engel dit :

    Cette haine du christianisme était particulièrement voyante dans les pays communistes. Aujourd’hui, les pays qui remettent la charia en place, les remplacent !

    Cela dit, le communisme n’a pas partout disparu ! Au Vietnam, les chrétiens sont régulièrement persécutés ! Une petite chapelle construite en 1999 à Dak Pnan, un village de lépreux des Hauts-Plateaux du Vietnam, a reçu le week-end dernier la visite des autorités communistes pour lesquelles ce lieu de culte, qui reçoit régulièrement des prêtres depuis 2007, n’en est pas un mais ne devrait être qu’un lieu de réunion. Elles ont obligé le responsable laïc du petit groupe de catholiques de l’ethnie Bahnar, à ôter la cloche et le tabernacle. Une image de la Vierge Marie et une Croix qui ornaient les murs de cette chapelle, ont été remplacées administrativement par deux portraits d’Ho Chi Minh…

    http://www.ucanindia.in/news/-ho-chi-minh-portrait-replaces-cross/18812/daily

    • Vive le paradis conmuniste!!!
      Pas de réaction de nos élites « bien pensantes », SOS racisme, licra et autres ??…

    • Benoit dit :

      Une bonne nouvelle pour vous ! Le 15 août ont été posées les 27 premières pierres de la future nouvelle basilique Notre-Dame de La Vang, au Vietnam, en présence du président de la Conférence épiscopale du Vietnam, Mgr Pierre Nguyên Van Nhon, du représentant du Saint-Siège au Vietnam, Mgr Leopoldo Girelli, de l’archevêque du lieu, Mgr Etienne Nguyên Nhu Thê, de seize évêques, de centaines de prêtres et de plus de 200 000 pèlerins. Les 27 pierres symbolisent les 26 diocèses vietnamiens, la 27e représentant la participation de l’ensemble de la diaspora catholique vietnamienne dans le monde.

      La basilique Notre-Dame de La Vang avait été détruite par les bombardements américains en 1972 : il n’en reste aujourd’hui que le clocher et le mur auquel il s’adosse. « La » signifie feuille et « Vang », graine d’herbe.

      Un soir de 1798, s’est déroulée une apparition de la Vierge Marie vêtue d’une robe traditionnelle vietnamienne et tenant l’Enfant-Jésus dans les bras, suivie d’autres. Les paysans déclarent ensuite qu’elle leur avait conseillé de bouillir les feuilles des arbres environnants pour soigner les malades, qui étaient nombreux dans leur groupe, et que désormais ils devaient se mettre sous sa protection.

      http://fr.wikipedia.org/wiki/Basilique_Notre-Dame_de_La_Vang

  4. Andrée dit :

    L’anti christianisme quand il augmente, a toujours été l’annonce de guerres ou de révolutions.

    C’est un signe qui ne trompe pas.

    Le Père Maximilien-Marie Kolbe, (mort à Auschwitz, il s’était sacrifié à la place d’un autre dans le “ bunker de la faim) souffrait cruellement de tout ce qu’il voyait se produire contre l’Église, dans la ville de Rome, dès le début du XXème siècle. L’anticléricalisme rageur et vulgaire éclatait en toute occasion contre les catholiques et contre le Pape et atteignit son paroxysme en pleine guerre, en 1917, année où l’on célébrait le bicentenaire de la fondation de la franc-maçonnerie (1717).

    Il avait écrit en cette occasion :  » Cette haine mortelle pour l’Église de Jésus-Christ et pour son Vicaire n’était pas une simple gaminerie d’individus dévoyés, mais une action systématique découlant du principe de la franc-maçonnerie : Détruisez toute religion quelle qu’elle soit, surtout la religion catholique. » (Lethielleux, 1985, page 14-15)

    • Lino dit :

      On assiste aujourd’hui à la même chose ! La franc-maçonnerie sort à nouveau son museau nauséabond ! Empêcher certains enfants d’avoir la possibilité de naître avec un père et une mère, c’est eux ! Curieusement, ils se sont alliés avec les Frères Musulmans (noyautés par la CIA) pour se débarrasser des Chrétiens. Quand on sait que la franc-maçonnerie est sous la coupe des sionistes, il y a de quoi être surpris !

      Aussi cette liberté de religion tant prônée partout, va-t-elle exister longtemps ? Prenons le cas des Musulmans ayant choisi d’être chrétiens. Il y a par exemple l’association Notre-Dame de Kabylie, fondée par Mohammed Christophe Bilek. Nombreux sont-ils en en faisant partie, qui se sont aperçu d’avoir été trompés.

      Effectivement, dès le VIIe siècle, l’islam a développé trois fausses accusations antichrétiennes, qu’il oblige ses adeptes à accepter sous peine d’être considérés comme apostats. Selon la première, Jésus n’est pas mort sur la Croix; la deuxième expose une présentation mensongère de la Sainte Trinité, le Coran affirmant qu’Elle est composée d’Allah, de Jésus et de Marie (sourate 5, verset 116); et la troisième prétend que Jésus, appelé Issa dans le Coran, aurait annoncé la venue de Mahomet sous le nom d’Ahmed, ce dont on ne trouve évidemment pas trace dans les Evangiles (écrits pourtant par des témoins ayant vécu avec Jésus).

      Jusqu’à une période récente, les musulmans ne pouvaient pas vérifier l’inexactitude de ces informations, car la lecture des Evangiles leur était interdite, la doctrine islamique affirmant qu’il n’existe qu’un seul Evangile, contenu dans le Coran, et que les quatre Evangiles qui figurent dans le Nouveau Testament ont été manipulés par les chrétiens. Mais avec les moyens modernes de communication, il est devenu impossible d’empêcher les gens de s’informer.

      Dans les pays musulmans, les évangéliques, notamment, utilisent aux fins d’évangélisation l’Internet, la télévision satellitaire, mais aussi l’édition de Bibles, d’Evangiles, de DVD, édités ou tournés dans les langues locales et distribués gratuitement, sous le manteau. Ces efforts portant leurs fruits, de plus en plus de musulmans se convertissent au christianisme – ce que l’on tente de dissimuler. Il y aurait un million de convertis en Egypte, 120 000 en Arabie saoudite, 300 000 en Iran et autant en Indonésie, 70 000 baptisés en Algérie (toutefois à 90 % dans le protestantisme).

      Mais ces deux dernières années, au Maroc, des autochtones devenus chrétiens ont été mis en examen, et des missionnaires étrangers expulsés. Le phénomène explose dans l’ensemble des pays musulmans. Dans beaucoup de ces pays, ces nouveaux chrétiens se cachent, car la loi islamique condamne les apostats à la peine de mort.

      En Europe, c’est en France que ces convertis sont les plus nombreux – l’Angleterre n’arrivant qu’en deuxième position – et ce phénomène est allé crescendo depuis les années 1980. On compte, chaque année, 10 % de personnes de tradition musulmane parmi les 3 000 adultes qui se font baptiser à Pâques : soit 300 convertis par an, rien que dans l’Eglise catholique et sans compter les enfants, ni les catéchumènes baptisés au sein de certaines communautés religieuses, traditionalistes par exemple. Ces chiffres ne comprennent pas non plus ceux qui se convertissent chez les coptes, les orthodoxes, les évangéliques et les protestants. En regard, 70 000 personnes, en France, se seraient converties à l’islam, notamment par le biais des mariages.

  5. Tonio dit :


    Les mariages entre religions différentes sont problématiques ! Jeudi dernier, on apprenait que Candice Cohen-Ahnine, avait été découverte morte après une chute du 4e étage, d’un immeuble cossu du VIIIe arrondissement de Paris, dans des circonstances troubles ! Elle tentait de passer chez un voisin, comme si elle fuyait un danger…

    Depuis 2008, Candice se battait pour récupérer sa fille Haya, 11 ans, retenue par son père, un prince saoudien. Après des années de bras de fer juridique et diplomatique, la mère courage entrevoyait le bout du tunnel et avait obtenu le droit d’aller rencontrer Haya dans un mois à Riyad.

    Après des années de lutte discrète et diplomatique, Candice Cohen-Ahnine avait publié un livre témoignage, « Rendez-moi ma fille ! », au début de l’année. Elle y racontait sa rencontre en 1997 à Londres avec Sattam, descendant de la famille royale d’Arabie saoudite. Après ce coup de foudre, les voyages, les palaces, une petite fille était née en 2001 à Hyères (Var). Haya n’allait pas tarder à devenir un enjeu déchirant au sein du couple. Marié à une autre femme dans son pays, Sattam ne peut plus vivre son idylle avec Candice, qui refuse le rôle d’épouse clandestine. Restée en France avec sa fille, elle ne revoit plus Sattam jusqu’à un voyage en Arabie saoudite au scénario dramatique. Piégée et enfermée dans un palais de Riyad, Candice est séparée de sa fille. Elle finit par être exfiltrée vers Paris. Sans son enfant.
    http://www.leparisien.fr/faits-divers/candice-cohen-ahnine-la-mort-suspecte-d-une-mere-courage-19-08-2012-2129951.php

    Comme quoi les amours entre des personnes de cultures différentes peuvent peuvent être un sujet brûlant !

    • Monique dit :

      Le P. Boulos Garas, curé de Charm el-Cheikh, est intervenu lors du synode sur la famille de ce mois d’octobre, pour évoquer le problème des mariages mixtes.

      « Je tiens à exprimer ma profonde inquiétude et préoccupation face à une large tendance socio-culturelle dans les zones touristiques, comme Charm el-Cheikh, celle des mariages mixtes entre femmes chrétiennes de Russie et d’Europe avec des musulmans. (Sous la loi islamique, seuls les hommes musulmans peuvent se marier avec des femmes d’autre religion.)

      Cette tendance, qui va avec les déplacements massifs de population, le nombre croissant de réfugiés et de migrants en Europe, ne touche pas seulement les pays musulmans ou les zones touristiques. Elle affecte aussi l’Occident. De ce fait, elle mérite d’être sérieusement examinée et étudiée. Nous parlons de familles, de différentes notions de morale, et de la double appartenance culturelle et religieuse.

      A cet effet, permettez-moi de mentionner un excellent document de la Conférence épiscopale italienne, publié en 1990, qui décourage comme il faut les mariages mixtes, particulièrement avec les musulmans, à cause de « profondes différences ».

      Nous ne devons pas oublier que la loi islamique autorise la polygamie et que le Coran exige que les pères donnent à leurs enfants une éducation islamique.

      En bref, il y a une « anthropologie culturelle et religieuse profondément différente », qui peut facilement se transformer en une crise majeure pour les couples mixtes et conduire à une rupture, avec des déchirements irréparables, qui rejaillissent gravement sur les enfants.

      Dans le même temps, je me demande souvent avec stupéfaction et tristesse pourquoi la « partie chrétienne » abandonne si facilement son affiliation culturelle, sa foi et son identité, pour réaliser le plan islamique d’« invasion démographique ».

      La question que nous devons maintenant poser est de savoir ce que l’Eglise peut faire pour aider ces familles et ces femmes, qui sont souvent trompées et abusées. Ce qu’elle peut faire pour aider leurs enfants, qui sont souvent à la dérive et en détresse. Je confie cette sollicitude paternelle à Votre Sainteté et leur cause aux pères du Synode. »

      http://www.asianews.it/news-en/Sharm-el-Sheikh-priest-tells-Synod-that-mixed-marriages-are-an-underestimated-threat-35637.html

  6. tom dit :

    Le site des Fraternités de Jérusalem :

    http://jerusalem.cef.fr/paris-saint-gervais

    hébergé sur le site de la Conférence des Évêques de France, est actuellement hacké par des islamistes. !

    très drôle !

  7. Luc dit :

    La crucifixion n’est pas utilisée que pour punir ceux qui se convertissent au christianisme !

    En Egypte, les Frères Musulmans ont commencé en aout à crucifier les adversaires du Président récemment installé dans le pays, Mohammed Morsi.

    Le 8 août une foule importante de “sympathisants” des Frères Musulmans ont fait le siège d’un média. Le site égyptien El Balad écrit que : « des milliers de sympathisants des Frères Musulmans ont attaqué les bureaux du groupe de médias October 6, ont frappé Khaled Salah, le rédacteur en chef du journal indépendant et laïc Youm 7, et empêché le journaliste de On TV, Yusif al-Hassani d’entrer dans l’immeuble, et ils ont terrorisé les employés ».

    Puis quand les partisans du journaliste Tawfik Okasha se sont rassemblés devant le Palais présidentiel, ils ont été assaillis par une foule de Frères Musulmans « qui les ont attaqués avec des bâtons, des couteaux, des cocktails Molotov, et qui en ont crucifiés plusieurs sur des arbres, provoquant la mort de deux personnes et des dizaines de blessés », selon El Balad. Okasha avait soulevé la colère des Frères Musulmans en diffusant une vidéo montrant un musulman apostat assassiné par une foule criant « Allahu Akbar »

    Al Azhar, une institution musulmane dominante en Égypte, a lancé une fatwa, en réaction [à ces événements], appelant à plus de violence et d’assassinats pour stopper les manifestations prévues contre les Frères Musulmans.

    Pour les musulmans “modérés” et les Coptes, l’avenir s’annonce bien menaçant !

    http://politicaloutcast.com/2012/08/crucifixion-newest-development-in-egypts-democratic-revolution/

    • Andrée dit :

      La religion musulmane semble sortir du Moyen Age !

      Au Pakistan, ls viennent d’accuser de blasphème contre l’islam, une jeune chrétienne pakistanaise atteinte de trisomie 21. La police a arrêté jeudi à Islamabad la petite Rimsha – qui serait âgée de 11 ou 12 ans – après avoir été informée qu’elle avait été vue en public tenant des pages brûlées sur lesquelles se trouvaient des versets du Coran.

      Il faut savoir que le blasphème est légalement punissable de mort chez les Musulmans !

      http://www.romandie.com/news/n/_Pakistan_une_jeune_chretienne_trisomique_en_prison_pour_blaspheme71190820121821.asp

      Que Dieu nous débarrasse de ces fous ! Honte à eux !

      Nadira Naipaul, qui a quitté le Pakistan pour la Grande-Bretagne en 1996 après avoir épousé V.S. Naipaul (Nobel de littérature). avait constaté avec horreur que les atrocités laissées derrière elle au Pakistan (mariages forcés, crimes d’honneur, etc.) étaient présentes dans les ghettos musulmans de Londres.

      Elle se demanda pourquoi personne n’osait contester les soi-disant «Parlements islamiques» sévissant dans des villes comme Bradford et Leicester, avec leurs lois rétrogrades ? Dans ces villes, des équipes de justiciers terrorisent les communautés pakistanaises. Ils font irruption à l’improviste dans les maisons pour surveiller le respect du ramadan et la participation de tous à la prière. Ils forcent les magasins à fermer, ils s’assurent que la communauté pratique le jeûne et que les femmes portent le voile.

      Aucune musulmane ne devrait être forcée de porter le voile. Aucune femme ne le portait à l’époque du Prophète, non ?

      http://www.dailymail.co.uk/news/article-2190312/I-horror-flee-Pakistan–haunted-eyes-girls-raised-HERE-Nadira-Naipaul-exposes-arranged-marriages-honour-killings-UK.html

      • chafy dit :

         » La religion musulmane semble sortir du Moyen Age !  »

        irronie de l’histoire, c’est l’islam qui sort l’europe du moyen age !

      • duc dit :

        Vous marquez un point Chafy ! Quelques visites de cathédrales et châteaux au Moyen Age en Europe ne donnent pas l’idée d’une époque obscure !

      • chafy dit :

        @ duc,
        ma référence concernant le moyen age n’est pas les visiteurs (le film), je n’ai pas dis que le moyen age était un age obscur.

        • Tom dit :

          De 711 à 1492, l’Espagne a été occupée par les musulmans. Aujourd’hui, nos historiens idéologisés voudraient faire passer cette période de plus de 700 ans comme une ère de cohabitation heureuse, d’échanges culturels et de paradis multiculturel. En réalité, les conquérants musulmans ont multipliés les persécutions à l’encontre des chrétiens et juifs non-convertis, et ont établi un régime de terreur et de ségrégation. En se basant sur les travaux d’un historien espagnol délaissé, Christopher Lannes revient sur cette période :

      • chafy dit :

        ma référence ni Imran Hossein ni le pakistan, ma référence c’est MOHAMED le sceau des prophètes, il est mon modèle, c’est mon guide.

        pensez vous que les armées du pape une fois arrivés a Jérusalem et qu’ils avaient brulés vifs les juifs et les musulmans de cette ville, est ce qu’ils ont fait parce que c’est Jésus qui leur avait demandé de le faire puisque son vicaire n’est autre que le pape ? ou alors c’est la cruauté de l’homme qui allait jusqu’à embrasser l’esprit du diable pour en arrive a un tel massacre ?

        moi je crois que c’est la cruauté, qu’en pensez vous ?

      • duc dit :

        Comme vous dites, la cruauté et les pensées égoïstes nous font faire n’importe quoi. Mais je crois tout de même qu’il devrait être possible de donner un catéchisme universel pour tous les Musulmans du monde et cela dans toutes les langues. C’est trop facile de s’en tirer en disant, parce que vous ne parlez pas l’arabe, vous ne pouvez pas bien comprendre…

        Cela éviterait aussi à certains imams de dire n’importe quoi.

        Je crois que Moïse l’avait compris en promulguant les 10 commandements. Au moins c’est clair ! Cela dit, cela n’a pas empêché les guerres de continuer.

      • duc dit :

        Reconnaissez tout de même que les exemples donnés par Andrée semblent incroyables ! Faire çà au nom d’Allah est incompréhensible de nos jours. Lors d’un séjour au Pakistan, j’avais remarqué que les seuls chrétiens rencontrés étaient traités comme des esclaves. Ils ciraient les chaussures dans les trains, servaient pour pas grand chose. Et souvent devaient sans rien dire, subir les obsessions sexuelles de certains. C’était monnaie courante !

        Le rapport avec les femmes dans ces pays n’aide pas à l’intelligence des couples. Ce pays est une véritable poudrière !

        Je vous avouerais que le personnage de Jésus m’est bien plus sympathique. Pourtant il est prévu que sa religion disparaisse un moment, soit persécutée pire que durant les premiers siècles. Puis après 3 ans, ressuscitera. Et les Musulmans deviendront catholiques. L’idée à retenir est que la vie de son église suivra les mêmes étapes que sa propre vie. Son église sera donc crucifiée. Reste à savoir par qui ? Par les franc-maçons ? Par les Musulmans ? Cette vidéo n’est pas qu’un délire mais une réalité:

        Imran Hosein voit une fin différente. Cela va de soi.

        • Lino dit :

          Se souvenir que l’Afrique du nord était avant tout berbère et non arabe. Ils furent forcés à devenir musulmans alors que l’Egypte par exemple était 100% chrétienne. Ce que rappelle ici Bernard Lugan :

          en évoquant aussi un vieux film « L’escadron blanc » الشعانبة تاريخ كله خيانة de René Chanas, sorti en 1949, qui met en scène un escadron de méharistes sahariens poursuivant un groupe de pillards à travers le désert. Chaleur, fièvres, périls, pillards introuvables, la mort du capitaine, ne décourageront pas un jeune lieutenant faisant ses premières armes dans le Sahara.

      • chafy dit :

        @duc
        ce n’est pas une question de donner des leçons de catéchisme universel à tous les musulmans, il s’agit avant tout qu’on arrête de se mêler de la vie des musulmans, qu’on arrête de les montrer du doigt, de leurs faire des guerres comme l’a dit un certain criminel, que dieu l’a choisit pour une mission, a l’entendre on croit entendre la voix de Jésus. qu’on arrête de vouloir a tout prix qu’ils soit de tout sauf qu’ils soient ce qu’ils ont.

        vous dites je vous cite:
        « C’est trop facile de s’en tirer en disant, parce que vous ne parlez pas l’arabe, vous ne pouvez pas bien comprendre… »
        vous ne comprenez pas l’arabe, c’est une réalité, je ne pense pas avoir tort et je pense que le minimum on s »assure de ce qu’on va publier lorsqu’on tient un blog comme celui ci, qui d’ailleurs me plais bien, et l’un des articles que j’ai aimé lire, c’était celui de l’école de Juilly, parce que j’habite a quelques kms de celle ci.

        quand je réponds a vos commentaires, je n’essaye pas de démontrer que je détiens une vérité, je corrige juste des idées reçues sur le prophète et son message, dans un but de compréhension et d’entente, je ne cherche pas la confrontation, juste un échange afin de trouver le chemin qui nous rapproche.

        cordialement.

      • duc dit :

        Oui, il n’est pas bon signe quand des écoles ferment. Hélas, un des anciens élèves ne semblaient pas y avoir été satisfait (selon ses commentaires). Mais connaissait-il les autres établissements scolaires de sa banlieue ?

        Contrairement à ce que vous dites, ce fait de société, d’une Française se mariant à un Musulman, a été vérifié. La vidéo le prouve. Et les explications données à Thami aussi.Les sourates évoquées y sont.

        Vous me reprochez il est vrai, que leurs traductions en Français ne seraient pas correctes. Mais vous êtes dans l’incapacité de m’en donner de valables.

        Bien entendu, ce blog n’est qu’un lieu de réflexion, entrainant d’autres réflexions. Une manière de comprendre notre monde à l’aide des autres. Les médias alignés n’étant plus fiables, on se débrouille comme on peut.

      • chafy dit :

        @ duc
        je ne vous reproche pas le fait de la véracité ou non de cette histoire, mais un prendre ce cas de couple et le mettre sur le dos de l’islam n’est pas honnête, les différences de cultures n’ont pas uniquement comme cause sa foi, il existe d’autres causes, c’est un problème plus social que religieux.
        je vous suggère le livre du Dr AL AJAMI, (spécialiste en sciences coraniques), « CE QUE DIT VRAIMENT LE CORAN », dans ce livre il réponds a propos de 40 questions concernant à titre d’exemple : la charia, la laïcité, le voile, la polygamie … il coute 20€.

        voici un lien en pdf, c’est un entretien avec le Dr AL AJAMI.
        http://lechemindroit.webs.com/-%20New%20Folder/Que%20dit%20vraiment%20le%20Coran.pdf

        je tiens quand même a vous dire que j’aime lire les articles de votre blog, et je sais que c’est un énorme travail, je vous félicite pour ce que vous faites.

        cordialement.

      • duc dit :

        Le Dr Al-Ajami semble ne pas avoir que des amis :

        -http://www.dailymotion.com/video/xelft8_dr-al-ajami-suite-et-fin-par-metmat_news

        Metmati Mâamar.s’amuse à corriger son livre ! Un pur et dur ! Il est pour la lapidation ! Et pour couper les mains ! Pour frapper les femmes ! etc….

        Comme quoi rien n’est clair !

        Merci tout de même. Mais ce n’est pas gagné !

      • chafy dit :

        @duc
        je ne connais pas ce personnage, ce Metmati, jamais entendu parler de lui ! je crois qu’il n’a aucune connaissance pour remettre en cause les travaux du Dr AL AJAMI.
        en tout cas peu import, je vous invite à lire ce que dit ce Dr.

  8. Patrick dit :


    Il y a les concours de chants d’enfants organisés dans chaque pays, et visionnables à la TV comme ceux là « China’s got talent » :

    In my dream, children sing
    a song of love for every boy and girl
    the sky is blue and fields are green
    and laughter is the language of the world
    then I wake and all I see
    is a world full of people in need

    chorus:
    tell me why(why) does it have to be like this?
    Tell me why (why) is there something I have missed?
    Tell me why (why) cos I don’t understand
    when so many need somebody
    we don’t give a helping hand
    tell me why?

    Everyday I ask myself
    what will I have to do to be a man?
    Do I have to stand and fight
    to prove to everybody who I am?
    Is that what my life is for
    to waste in a world full of war?

    Chorus:

    (children) tell me why? (Declan) tell me why?
    (Children) tell me why? (Declan) tell me why?
    (Together) just tell me why, why, why?

    chorus:

    chorus chant:
    tell me why (why, why, does the tiger run)
    tell me why(why why do we shoot the gun)
    tell me why (why, why do we never learn)
    can someone tell us why we let the forest burn?
    ( why, why do we say we care)
    tell me why (why, why do we stand and stare)
    tell me why(why ,why do the dolphins cry)
    can some one tell us why we let the ocean die?
    ( why, why if we’re all the same)
    tell me why(why, why do we pass the blame)
    tell me why (why, why does it never end)
    can some one tell us why we cannot just be friends?
    why, why

    Mais on a aussi la même chose avec le Coran :

    Quelle mémoire !

    • Line dit :

      « Tell me why, I don’t understand… » votre choix musical Patrick, va bien avec le sujet du jour ! Car comme le dit la chanson, je n’y comprend rien. Ce prophète ne nous a pas laissé des messages faciles. C’est plutôt alambiqué.

      Heureusement, les voix dans les trois vidéos sont remarquables !

    • Atlas dit :


      A Patrick

      Il y en a qui commencent jeunes ! Au moins ils auront une base qu’ils pourront rejeter ou continuer plus tard en connaissance de cause !

      Si l’un chante, les autres ne répondent qu’en clamant des mots contrairement à d’autres religions :

      S’il parle, cela peut être d’une manière très persuasive ! On en pleurait même sans rien comprendre à ce qu’il raconte !

      • Ahmed dit :

        Garçon Uzbekistan qui chante remarquablement Enty Baghya Wahed

        Et en Ouganda, quelques uns dansent dans la rue :

        puis deviennent connus comme les ghetto kids :

  9. Lino dit :

    A Chafy

    Les Révélations éclate alors que Muhammad souffre de dépressions. Il a de l’insomnie et ses nuits sont perturbées par un cauchemar récurrent. Tabari nous dit qu’il voit un être inconnu dont la tête touche le ciel, et les pieds la terre, et qu’il s’approche de lui pour le saisir. De plus il a des hallucinations auditives (symptômes avant-coureurs de la schizophrénie). Sa femme Khadija s’inquiète : « La folie et la possession par les djinns le guettent ».

    Muhammad va aller se retirer au sommet d’une montagne (le mont Hira). Là, les phénomènes précédents ne cessent pas. Et lors de la nuit de la Révélation, il songera à se précipiter du haut de la montagne. Selon le Coran, l’ange Gabriel ne s’est pas présenté tout de suite mais bien plus tard à Médine. Les messages sont exprimés dans la langue utilisée par les kâhin en transes (avec des rimes, et des assonances, des phrases cadencées).

    La tradition relate que les premiers convertis à l’Islam furent Khadija, le petit Ali et Zayd. Mais pour qu’il y ait conversion, il faudrait qu’il y ait déjà une religion ! Que disent les messages ? Un cataclysme est proche. Les morts vont ressusciter. Malheur aux pécheurs. (sourate 99, Le séisme, verset 6-8); Et la 81, l’Obscurcissement versets 1-22).

    Mais chez les Arabes, d’autres prophètes annonçaient déjà l’anéantissement de ce bas monde. La tradition les a ridiculisés ou diabolisés : Khalid ibn Sinan, Hanzala ibn Safwan….

    Puis il y eut les versets sataniques !

    Allah lui enverra les versets suivants : « Avez-vous considéré al-Lât et al-‘Uzza et Manât, cette troisième autre ? Ce sont les Sublimes Déesses et leur intercession est certes souhaitée (53. 19-20 ter.)

    Les sublimes Déesses sont connues comme des oiseaux majestueux (gharânîq), grues ou cygnes. Leurs idoles étaient présentes dans le temple de la Mekke. Mais d’après Tabarî, l’ange Gabriel lui apprend ensuite que ces versets lui ont été inspirés par le diable.

    A partir de ce moment, Muhammad, s’en tiendra au monothéisme le plus strict. Mais ce passage du polythéisme au monothéisme ne s’est pas accompagné d’une montée de la « civilisation » de la « charité ». En 619, meurt Khadija puis Abu Tâlib (qui aura toujours refusé de se convertir). Muhammad épouse Sawda (veuve d’un émigré en Éthiopie qui s’était converti au christianisme). Puis il se fiance avec une enfant de 6 ans, Aicha.

    Puis une nuit, Muhammad est emmené par l’ange Gabriel à Jérusalem. Il y visite le ciel. Il fait le voyage monté sur un cheval blanc, dénommé al-Burâq. Il va rencontrer Abraham, Moïse, Jésus…

    Vers 622, le discours du Prophète change radicalement. Avant, il ne faisait qu’annoncer le Jugement dernier, puis soudain il est prêt à tuer, il demande à d’autres hommes de tuer pour lui. Il s’intronise chef de guerre. Permission est donnée à ceux qui combattent (22.39)

    A sa mort, Abu Bakr chargera Zayd, son ancien secrétaire, de rassembler les fragments épars de la Révélation.

    Les discordances naitront petit à petit à cause des insuffisances du système d’écriture, qui est plus un guide pour la mémoire qu’un moyen de transcription phonème par phonème. Des sens différents peuvent être donnés aux mêmes groupes de signes. Les voyelles brèves ne sont pas portées, ce qui par exemple risque d’empêcher de distinguer si un verbe est à l’actif ou au passif. Des consonnes comme le y ou le t s’écrivent pareillement, ce qui entraîne la confusion entre la deuxième et la troisième personne de la conjugaison. Ainsi, les interprétations de certains versets vont différer. Le manuscrit du Coran le plus ancien date de la fin du 8ème siècle.

    Restait à trouver comment classer les sourates ? Ils le seront par ordre décroisant. Certains morceaux courts furent collés aux sourates les plus longues. Le livre comprend 114 sourates composées de versets.

    il y a aussi les hadiths. (les témoignages). Mais il arrive que le hadith soit contraire au livre saint. Dans le Coran, la punition de la femme adultère est la flagellation alors que dans la loi, c’est la lapidation voulue par le hadith. Des hadiths en circulation il y en a eu des centaines de milliers. Au 9ème siècle, les califes abbassides y mirent de l’ordre en les filtrant au mieux de leurs intérêts.

    A la différence des Évangiles, où les commandements relèvent du « cœur » où les injonctions formelles relatives à des conduites et des actions sont quasiment inexistantes, le coran instituait une religion sur le modèle juif, une religion de la loi, réglant et règlementant la vie de chacun par un système d’ordres et d’interdits. Mais cette loi était dans le Coran pleine de manques. La coutume arabe y suppléa. Il y eut la sunna, élément du dogme musulman.

    • chafy dit :

      vous avez fait un copier coller comme souvent ceux qui ne savent pas débattre vont chercher dans des sites tels que coranix et consorts.
      apprenez à penser par vous meme et chercher, le plus important ce n’est pas de prétendre disposer de la vérité, mais de la chercher, alors cessez de lire des aneries.

      jusqu’a preuve du contrair, nul ange ne s’est adréssé a vous ? donc vous pouvez pas savoir ce qui se passe quand une chose pareille se produise. ou je me trompe ?

      si ce que vous dites est vrai, alors que le plus malin, intélligent ou je ne sais quoi, puisse m »expliquer comment en a peine 20 ans une terre qui avait connu que désolation et guerre de tribus atroces, ou le viol et le meurtre était le quotidien des arabes en péninsule arabique, il a suffit qu’un homme et un livre pour que tout change et que 2 empires chuttent en l’espace d’une année ?
      allez en espagne qui est pas très loin de la france, a Cordoue, Séville, Granada, Tolèid … et méditez et posez vous la question an ayant votre texte sous vos yeux, et dites vous si ce que vous dites trouve une cohérence avec ce que vous allez découvrir ?
      mais enfin réfléchissez un peu, ouvrez les vrais yeux.
      pour ce qui est du mariage du prophète avec Aicha, il va falloir de cesser de lire les torchons, je laisse le soin a ce monsieur de vous répondre, il n’est pas arabe, encore moins un farfelu jihadiste avec une barbe fournie, il est un pur européen, un homme qui cherche et qui trouve:

      le coran était deja rassemblé dans sa forme actuelle, et ce n’est pas au 8eme siècle qu’il a été édité mais bel est bien avant, une copie des 3 coran qu’avait fait écrire à la main par un caligraphe le Calife Othman se trouve aujourd’hui en Turquie dans un musée, Othmane ce n’est pas au 8eme siècle mais entre 644 et 655.

      des érudits ont passé toute leur vie a étudier le coran et les hadiths, et ont publié des milliers d’ouvrages et toi en quelques ligne tu compte nous donner un cours en exégète ? excuse moi, chapeau !

      et de grace, evitez de faire des copier coller, cela vous évitera de dire des conneries.
      cordialement.

      • Lino dit :

        Effectivement c’est un résumé de lecture. Et quand il rendit femme Aicha à 9 ans, cela me laissait perplexe. Votre explication va servir à plus d’un sur ce site. Grand merci.

        Par contre je suis moins étonné par la façon dont il a créé son empire. C’est par les armes et la contrainte qu’il y est arrivé plus que par son message d’amour ! Mahomet est un guerrier, ne pas l’oublier. Ce n’est pas Gandhi, ni Jésus ou Bouddha ! Il a fomenté des meurtres terroristes ! Le massacre de la dernière tribu juive de Médine, c’est un acte de guerre, décidé pour des raisons de froide logique, dans un plan de conquête. Les femmes et enfants survivants seront vendus au marché à esclaves. Alors que les hommes, sur la place du marché des Qurayza, auront la tête tranchée sous les yeux de Mahomet. C’est Ali qui le fera avec d’autres. 600 hommes seront décapités en 12 heures. Bien entendu, le Coran justifie ces actes (33.26-27). Cette vague de terreur connue, les autres tribus proches de Médine conclurent des pactes avec lui.

        En ce qui concerne le manuscrit le plus ancien du Coran, il date bien du 9ème siècle. Mais c’est une copie du Coran d’Othman.

      • Engel dit :

        Très perspicace votre vidéo chafy! Vous sauvez l’honneur de Mahomet ! Bravo !

      • chafy dit :

        ce n’est pas mon explication, mais comme la plupart des gens ignorent la « sirra », et qu’il ne cherche pas, donc ils colportent toujours les mêmes mensonges
        de plus ce n’est pas lui qui l’a choisit, c’est elle même qui l’a choisis le prophète, il ne faut pas oublier, que c’est la fille de son plus proche compagnon.
        comment se fait il qu’il a fallut attendre tout ce temps pour qu’on aborde cette question de son mariage alors que ces ennemis de l’époque ne se sont jamais servit de cette histoire pour attaquer son honneur et le décrédibiliser ?

        si l’islam s’est propagé par la contrainte, expliquez l’ignorant de l’histoire que je suis, comment l’Indonésie est devenu la plus grande nation islamique en nombre de musulmans dans le monde ? avez vous le nom des batailles ? des commandants des armées musulmanes ? des dates ? des lieux ?

        je ne pense pas que vous connaissez ce qui s’est passé a médine avec les trois tribus juives, BANOU NADHIR, BANOU QOURYADHA et BANOU QAYNOUQAA vous ne connaissez rien de ce qui s’est passé, si non vous n’auriez pas rabâcher les mensonges des sites que vous visitez et qui vocifèrent les musulmans, et l’islam, ce n’est pas lui qui a tué, c’est eux qui ont choisi qui va prononcer la sentence suite a leur trahison durant le siège de médine qui s’est soldé par la bataille d’ EL KHANDEK, c’est SAAD IBNOU MOUAADH qui a été choisit par eux et c’est lui qui a décidé d’en tuer 300 hommes, et la confiscation des biens, et envoyer enfants et femmes comme esclaves dans des familles musulmanes et non vendues.
        il faut s’instruire mon brave homme et lire, il existe des milliers de livres consacrés a sa vie, de tous bords, de ceux qui sont contre ou pour et faites vous une idée. en somme faites comme moi, je cherche toujours et j’apprends et je lis tous les jours.

        ce qui compte ce n’est pas le manuscrit mais l »original, et il est en Turquie, celui du Calife Othmane, avant il n’y avait pas de livre connu du coran tel qu’aujourd’hui, il était transcrit mais dans sa forme actuelle

      • duc dit :

        Le Coran d’Othman est une copie manuscrite du Coran. Il pèse 80 kg et a 1087 feuillets.

        Elle est considérée comme la plus ancienne copie du Coran au monde. Elle est réputée garder une trace de sang d’Othman, troisième calife musulman, qui en avait ordonné la recension et qui le lisait quand il fut assassiné.

        Ce manuscrit est conservé à la bibliothèque de la mosquée Telyashayakh dans le vieux quartier « Hast-Imam » de Tashkent (Ouzbékistan) près du tombeau de l’ouléma du Xe siècle Kaffel-Shashi.

        L’unique autre copie préservée est au Palais de Topkapı en Turquie.

        • Andrée dit :

          Réponse à l’émission d’ARTE sur l’origine du CORAN

          En 2010 une émission fut diffusée sur ARTE, traitant de la conservation du Coran jusqu’à nos jours. Elle insinue que le Coran aurait été modifié au cours de l’histoire, il ne serait donc pas le livre révélé protégé par Dieu lui-même, comme l’affirment les musulmans.
          Cette vidéo répond points par points aux accusations de modification du Coran et met en évidence la faiblesse de l’argumentaire.

          • Bohémond dit :

            Merci pour ce chef d’oeuvre de contre-feux allumé par un musulman convaincu ! Comment ce croyant pourrait-il accepter l’inacceptable pour lui qui remettrait en question tout la structuration normative de sa pensée ? Trop de souffranc car, il n’est pas suffisamment contruit affectivement.
            Mais reprenons seulement trois des premiers points qu’il aborde avec peu de connaissance manifestement :
            1. L’ordre des sourates : Si le coran est immunable et intangible, s’il est la révéaltion doriginel, il ne peut avoir fait l’objet d’une quelconque modification. Or le coran lui même contient une contradiction interne puisqu’il déclare que des versets antérieurement « révélés » sont abolis par de nouveaux versets plus récemment « révélés » au grès des circonstances… qui arrangeaient bien les « califes ». Voilà pourquoi l’ordre des sourates est si important : c’est le principe de l’abrogation « nashk » en arabe que ce musulman refuse sournoisement lui d’exposer ici.
            2. Le palimpsestre contient non pas un coran sur un autre texte anodin, mais comme l’a prouvé le Professeur Gert Rudiger Puin de l’Université de Sarrebrucken, il s’agit d’une version plus ancienne effacé et différente de celle qui a été réécrite au dessus ! Et là ça change tout car les trois versions du texte sont différentes et ces différences ne portent pas sur des points mineurs comme des mots étrangers mais sur des noms de personnes ou de tribus. Il aapraît alors que l’apologétique mahométane a elle même été créée et remaniées moulte fois !
            3. Ces fameux mots de vocabulaires non arabe contredisent le fait que le coran aurait été « révélé » plus surement écrit dans la langue arabe pure et parfaite d’un « prophète » nommé Mahomet… Or c’est précisément ce qui est écrit dans plusieurs versets du coran. Il y a donc encore une contradiction interne.
            Pour comprendre tout ceci il faut savoir que le dogme hanbalisant actuel ne souffre aucune interprétation du coran, seulement des lecture. En clair, les musulmans ne peuvent en aucun cas modifier le texte considéré par eux comme sacré et précisément parce qu’il est considéré comme la parole révélée, immuable, intangible et de toute éternité d’Allah. Alors seules des lectures et des explications littéralistes du texte sont proposées pour tenter de comprendre des passages moultes fois remaniés qui ne veulent plus rien dire. Et c’est là qu le bas blaisse car des savant on démontré que ce texte provenait de la transcription approximative d’un lectionnaire judé-nazaréen écrit en syriaque (langue vernaculaire du proche orient ancien) et que les incohérences ou incompréhension du texte arabe deviennent alors bien plus clair lorsqu’on comprend que lors de la transcription, les scribe ont fait des erreurs de traduction voire au cours des siècles ont été contraints de changer des mots… C’est le travail réalisé par le philologue Christophe Luxenberg « Die Syro-arameische Lesart des Corans » (lecture syro-araméenne du coran). Ce philologue a entrepris de rétablir le texte dans sa version original syro-araméenne. Il se trouve que le plus vieil exemplaire de coran date de 685. Or cette époque conïcide avec le règne de Abd Al Malik 1er qui a imposé l’arabe comme langue dans son royaume et fait établir un unique livre « saint » de récitation publique (lectionnaire ou qeryn en syriaque). Ab d Al Malik a consommé la rupture des judéo-chrétiens du proche orient (provinces orientales de l’empire byzantin) après la mort d’Héraclius. Il a d’ailleurs fait battre monnaie pour bien marqué l’indépendance économique et financière de son royaume. Il est donc normal que le qeryn judéo-nazaréen (tradition religieuse de sa famille) ait été mal traduit en arabe par des scribe syriaques judéo-chrétiens qui parlaient mal l’arabe (puisque ce n’était pas leur langue maternel). le choix de l’arabe est le choix de la langue des commerçants qui avaient pris le pouvoir dans cette région et dirigés la conquête. L’islam telque nous le connaissons, n’existait pas encore à cette époque mais va apparaitre. Et c’est tout l’enjeu scientifique de ces découvertes paléographiques… Merci encore une fois d’éviter de diffuser sur ce site la propagande de fanatiques qui sont enfermés dans une grande souffrance !

        • Bohémond dit :

          AUtre poinbt intéressant : « L’islam a modifié la transmission du pouvoir de l’appartenance à la tribu, à l’appartenance à la communauté de fois. » Si ce qui est dit par ce musulman est vrai, alors toute la période des ommeyades n’était pas islamique ! car durant les ommeyades, le pouvoir était précisément transmis de père en fils et au sein d’une même tribu !!! Donc ce musulman confirme par cet argument l’apparition tardive de l’islam. En réalité cette transmission par appartenance à la communauté viendra bien plus tard encore sous les abassides pour régler en partie le problème de le succession si difficile sur le trône « califale » qui occasionna tant de problème au début de la dynastie abbasside.
          Ce jeune musulman ne maîtrise absolument pas son sujet mais il a été bien endoctriné et se révèle un précieux exemple de l’aveuglement de ceux qui se soumettent à la souffrance de cette idéologie religieuse qu’est l’islam dont la finalité est d’instaurer sur terre un théo-totalitarisme pour maximiser la souffrance.

          • Andrée dit :

            Merci pour ces précisions ! Mais ne connaissant pas assez l’histoire du Coran, il m’est difficile de faire un commentaire perso !

            Par contre je trouve bien que les Musulmans manifestent quand on agresse leur religion !

            http://www.francetvinfo.fr/video-film-anti-islam-une-centaine-d-interpellations-a-paris_141625.html

            Pendant ce temps le pape est à Beyrouth !

            « La violence et la haine envahissent les vies, et les femmes et les enfants en sont les premières victimes. Pourquoi tant d’horreurs ? Pourquoi tant de morts ?….J’en appelle à la communauté internationale ! J’en appelle aux pays arabes afin qu’en frères, ils proposent des solutions viables qui respectent la dignité de chaque personne humaine, ses droits et sa religion ! Qui veut construire la paix doit cesser de voir dans l’autre un mal à éliminer…..Il n’est pas facile de voir dans l’autre une personne à respecter et à aimer, et pourtant il le faut, si on désire construire la paix, si on veut la fraternité…..Avec les Patriarches et les Évêques présents, je place le Moyen-Orient sous sa protection maternelle . Puissions-nous, avec l’aide de Dieu, nous convertir pour travailler avec ardeur à l’établissement de la paix nécessaire pour une vie harmonieuse entre frères, quelles que soient les origines et les convictions religieuses ! »

            On n’aurait pas mieux dit ! Mais qui l’écoute ? Les médias vont-ils divulguer ces paroles ?

            Son homélie du dimanche n’était pas mal non plus : « En annonçant à ses disciples qu’il devra souffrir, être mis à mort avant de ressusciter, Jésus veut leur faire comprendre qui il est en vérité. Un Messie souffrant, un Messie serviteur, et non un libérateur politique tout-puissant. Il est le Serviteur obéissant à la volonté de son Père jusqu’à perdre sa vie. C’est ce qu’annonçait déjà le prophète Isaïe dans la première lecture. Jésus va ainsi à l’encontre de ce que beaucoup attendaient de lui. Son affirmation choque et dérange. Et on entend la contestation de Pierre, qui lui fait des reproches, refusant pour son maître la souffrance et la mort ! Jésus est sévère à son égard, et il fait comprendre que celui qui veut être son disciple, doit accepter d’être serviteur, comme lui s’est fait Serviteur….. Se mettre à la suite de Jésus, c’est prendre sa croix pour l’accompagner sur son chemin, un chemin incommode qui n’est pas celui du pouvoir ou de la gloire terrestre, mais celui qui conduit nécessairement à se renoncer soi-même, à perdre sa vie pour le Christ et l’Évangile, afin de la sauver… »

          • Atlas dit :

            A Andrée

            Comme le dit Thierry Meyssan, Benoit XVI a demandé à ce qu’on ne livre pas d’armes aux belligérants syriens. Mais qui leur livrent ?

            http://french.irib.ir/analyses/interview/item/213147-thierry-meyssan,-journaliste-fran%C3%A7ais

            Cette guerre est bien provoquée de l’étranger !

          • Bohémond dit :

            A Andrée, je ne suis d’accord que pour aider les pauvres individus soumis à la secte mahométane à en sortir, à se libérer des souffrances de cette emprise pour qu’il puisse enfin réaliser leur mission. Il ne faut jamais relayer des messages à cractère non scientifique et des croyances qui ne font qu’emprionner des individus dans la souffrance. Vous avez transmis le message papale, mais il est dans son rôle d’en appeler à dieu pour aider les hommes à cesser les combats et s’engager dans un processus de paix. Que pouvait-il dire d’autres ? EN revanche ce sont les hommes qui doivent choisir seuls puisqu’ils ont le libre arbitre de poursuivre vers plus de souffrance ou d’envisager autrement le monde… La fin « du monde égoïste, capitaliste financier virtuel basé sur la chrématistique est effectivement en marche. Mais comment l’homme dont les services financiers contribuent grandement à ce système en blachissant aussi l’argent de la mafia, peut-il engager ce changement de système et de société ? Et puis je suppose que celui qui dirige tous ces prêtres pédophiles est bien mal placé pour parler d’amour… Décidément vous ne voyez que les signes qui vous arrangent et jamais ceux qui montre la putain sous son vrai visage. parce que vous êtes victime vous aussi de ces ancrages normatifs qui filtrent vos perceptions. Vous refuisez d’admettre que l’église a trahi le message du prêtre médecin nazaréen Yeshoua. Ouvrez les yeux, nous sommes tous des serviteurs souffrants, vous comme moi et nous avons tous une mission à remplir pour soulager ce monde de nos souffrances afin d’évoluer ensemble vers un état de mieux êtres et de maturité… Andrée il y a manifestement en vous du bon qui s’exprime et beaucoup de capacités à soulager la souffrance. Soyez plus proactive !

          • Andrée dit :

            A Bohémond

            L’église catholique a effectivement été gangrénée par la franc-maçonnerie ecclésiale. Mais vous qui avez aussi des enfants, vous êtes vous posé la question du nombre d’enseignants pédophiles ? « Tous les jours nous devons régler un problème de pédophilie dans le milieu scolaire » disait en son temps Madame Royale ! Allez-vous enlever vos enfants de l’école pour autant ? Non ! La pédophilie existe surtout avec les gens mariés et en plus dans le milieu familial. Allez-vous envoyer vos enfants loin de vos proches ? Non. En fait, statistiquement, c’est avec un religieux que votre enfant serait le moins en danger ! Etonnant non ? Je pense que dans les autres religions, les pourcentages doivent être les mêmes. Les idées soixant-huitardes ont du en déboussoler plus d’un. Ce qui ne les blanchit pas pour autant ! Car c’est souvent un enfant qui deviendra ensuite homosexuel ! Nos grand-parents ne nous disaient-ils pas de ne jamais accepter des bonbons d’un inconnu ? Eux qui vivaient à la campagne, étaient bien plus équilibrés que nous maintenant.

            L’attaque du pape depuis quelques temps, de la part de personnes qui trainent de lourdes valises, n’est pas dû au hasard ! Cela fait partie d’un plan de déstabilisation. Lisez un peu les prophéties ! Elles disent toutes qu’ils vont tout faire pour faire disparaître l’église catholique.

            Il suffit d’attendre et voir si les prédictions se réalisent ! Mais ne me demandez pas d’être celle qui leur portera le coup fatal.

      • Anne dit :

        A Chafy

        En Iran, selon la Société pour la protection de l’enfance, une ONG iranienne, 43.459 filles âgées de moins de 15 ans s’étaient mariées en 2009, contre 33.383 il y a trois ans. En 2010, 716 filles de moins de 10 s’étaient mariées, contre 449 l’année précédente. Le porte-parole de cette ONG, Farshid Yazdani, blâme l’accroissement de la pauvreté pour ce phénomène, lequel est plus fréquent dans les zones rurales socialement arriérées souffrant de niveaux élevés d’analphabétisme et de toxicomanie. Il a ajouté que l’augmentation du nombre de mariages d’enfants s’accompagne d’une augmentation correspondante du taux de divorce chez les adolescentes. Quelque 15.000 jeunes filles de 15 à 19 ans ont divorcé chaque année entre 2007 et 2010.

        Les critiques déplorent le laxisme des normes sur l’âge du mariage dans plusieurs zones socialement conservatrices, tandis que le député fondamentaliste Mohammad Ali Asfenani a affirmé que l’Iran avait une obligation religieuse de reconnaître la légalité du mariage des fillettes dès l’âge de neuf ans. «Puisque certaines personnes ne respectent pas nos lois actuelles, nous devons considérer qu’une fillette a atteint la puberté à l’âge de neuf ans et remplit les conditions pour se marier», a déclaré M. Asfenani, président de la commission parlementaire juridique et judiciaire, à Khabaar Online. «Agir autrement serait une violation de la charia islamique».

        http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/middleeast/iran/9500484/Alarm-as-hundreds-of-children-under-age-of-10-married-in-Iran.html

      • chafy dit :

        @ Anne,
        il faut apprendre a distinguer entre la religion et ce que certains en font, il faut savoir que dans beaucoup de pays musulmans arabes ou non arabes des cultures contraires a l’islam persistent du fait de l’ignorance des gens.

        c’est absurde de croire que la veille de ses 18ans on est encor mineur.

        quant à l’info que vous donnez en bas de votre commentaire, je vous suggère de la confirmer auprès de l’ONG en question si vous la connaissez ?

        voici un documentaire sur l’IRAN, cultivez votre curiosité sur ce pays, et ce peuple qui au bat mot existe depuis 5000ans.

        cordialement

      • chafy dit :

        @ Anne
        j’ai oublié le lien vers le doc:

        -http://www.dailymotion.com/video/x8j0ce_diego-bunuel-in-iran-1-8_news#from=embediframe

      • Anne dit :

        A Chafy

        C’est un beau reportage que celui sur l’Iran. Effectivement, en occident on est devenu trop matérialiste par notre éducation. Et la France, en suivant aveuglément la politique américaine avec l’embargo contre l’Iran, se coupe les ailes. On le voit déjà avec Peugeot ! Second marché de cette entreprise, cette interdiction de vendre, va la mettre à mal. Déjà ne parle-t-on pas de réduction drastique de ses effectifs ? Peugeot vendait avant l’embargo 850 000 véhicules par an !

      • chafy dit :

        @ Anne
        merci d’avoir répondu a mon commentaire et pris la peine de regarder le documentaire.
        j’invite souvent les gens à voyager cela leur donnera l’occasion de décontruire tout le discours des merdias sur des pays qui tiennet tete a l’empire.

        un monde multipolaire dont les nations cultivent leurs différentes cultures est une garantie de stabilité.

      • duc dit :

        Affluence record à Téhéran et défaite des USA/UE au 16e sommet des non-alignés : l’Iran demande l’interdiction des armes nucléaires !

        http://www.u-p-r.fr/actualite/monde/affluence-record-a-teheran-et-defaite-des-usa-ue-au-sommet-des-non-alignes

        Par contre, n’est-elle pas surprenante l’attitude lors de ce sommet, du président égyptien Mohamed Morsi contre la Syrie ?

        http://www.romandie.com/news/n/_ALERTE___Washington_salue_les_critiques_de_Morsi_et_Ban_Ki_moon_sur_la_Syrie_et_l_Iran18300820121955.asp

        Ahmadinejad:

        « Le monde paie les erreurs des capitalistes !… Tous les peuples sont mécontents de la situation actuelle du monde, tandis que les vœux et les idéaux historiques et conjoints humains, à savoir, l’élimination de la pauvreté, de la discrimination, des menaces, de l’indignité, de la guerre et des rancunes, ainsi que l’instauration d’une vie prospère, pleine de beauté, d’amour, de gaité et de santé grâce à la justice, la liberté, la dignité et la paix durable, n’ont pas encore eu l’occasion de voir le jour…Le système économique, qui domine le monde, est conçu de telle façon que les difficultés de quelques gouvernements capitalistes sont, systématiquement, transférés, en permanence, vers les autres pays, tandis que les richesses de ces derniers vont chez eux… La plupart des riches mines de l’Afrique et de l’Amérique latine sont entre les mains de quelques compagnies liés aux capitalistes mondiaux, alors que les peuples de cette région ne profitent même pas du plus petit bénéfice de cette richesse naturelle…La vente des armes, en tant que commerce rentable, est devenue une affaire ordinaire et on impose des guerres et des conflits aux peuples et aux pays, pour garder bien au chaud le commerce des armes. Le trafic humain, la culture et la distribution de la drogue, ainsi que le terrorisme sont, ouvertement, soutenus et renforcés et transforme, ainsi, l’instauration de la paix et de la sécurité durables, en un vœu pieux. Malgré la création de l’ONU, qui a soulevé beaucoup d’espoir et les efforts déployés par les responsables, l’Ordre qui régit le monde empêche que la situation actuelle des peuples s’améliore et que la stabilité et la paix durable soient instaurées…En Afghanistan, en Irak et au Pakistan, les peuples sont massacrés, d’une manière bien organisée et sur une vaste échelle, tandis que le Conseil de sécurité de l’ONU se contente de les justifier, car la partie principale, responsable de ces incidents, est un membre permanent du Conseil de sécurité, qui jouit du privilège injuste du droit de veto…Le Mouvement des Non-alignés peut jouer un rôle déterminant, dans les relations internationales, en faveur des membres du MNA, de la paix et de la justice… »

    • chafy dit :

      le caligrpahe n’est pas Othmane, bien sur, mais le Calife Othmane c’est lui qui a ordonné qu’on rassemble tous les écrits pour en faire un seul livre, il n’a pas fait de son propre chef, il connaissait deja le classement des sourates, il savait très bien de quelle manière il devait etre transcrit.

  10. Voici quelques vomissures relevées dans cette prose pleine de haine (c’est dommage j’aimais bien ce site) :
    – « Dans son école, financée par l’Education Nationale française, des cours de catéchèse musulmane y étaient donnés et on apprenait aux élèves à réciter des prières musulmanes ».
    Primo, les écoles françaises au Maghreb sont financées quasi entièrement PAR LES PARENTS. Les Français paient BEAUCOUP MOINS que les nationaux. Ce qui est déjà une aberration. Si des prières sont « récitées », ce qui m’étonnerait fort, elles seraient évidemment destinées aux élèves musulmans. Les Français ne sont pas concernés par les cours d’Arabe.
    – « Si un Musulman après 3 avertissements ne faisait pas sa prière, on pouvait le tuer » + « le Coran donne à son mari le droit de la battre ».
    C’est écrit où ? Ce sont des DIVAGATIONS tout simplement, de la part d’un escroc qui recourt aux contrevérités et aux insultes.
    – « Ce qui annule la prière, c’est de voir passer un âne, un chien noir ou une femme ! Et une femme n’a accès au paradis, que dans la mesure où son mari est satisfait d’elle ».
    Là, le psychopathe est en train de délirer encore. L’invective, ce n’est pas difficile, il suffit d’inventer. Si moi je voulais m’en prendre au Christianisme (je n’en vois pas l’intérêt), je pourrais remplir des pages… Les Chrétiens s’en chargent d’ailleurs eux-mêmes.
    – Les « nombreuses conversions de musulmans en chrétiens ».
    Il y a aussi L’INVERSE. La différence c’est que les chrétiens convertis en Europe prennent la décision DE PLEIN GRE. On ne leur fait aucune promesse (argent, visa, voyage…). De plus, s’attaquer aux Amazighs (la catégorie la plus fragile) n’est pas très honnête. Le but n’est-il pas de détruire la cohésion sociale ?
    – Dans un commentaire : « un Musulman n’a rien à craindre des Chrétiens. Ni d’être crucifié, ni d’être battu ». Encore une contrevérité : l’Irak a été détruit d’une façon barbare et irréversible, la Libye a été saccagée, la Syrie est mise à feu et à sang, des innocents sont assassinés tous les jours au Pakistan et en Afghanistan, etc. Les agresseurs ne sont-ils pas des Chrétiens ?

    • duc dit :

      Je vais essayer de vous répondre, S’il y a erreur, n’hésitez pas à rectifier. Il y a de quoi s’embrouiller !

      Au sujet des écoles, voir l’article de Marion Brunet sur ce sujet :
      http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2011/08/01/01016-20110801ARTFIG00520-le-cout-de-la-scolarite-des-enfants-francais-a-l-etranger.php

      Sur l’apostasie dans l’Islam :
      Un hadith d’Ibn `Abbâs (il n’avait que 13 ans à la mort du Prophète) rapporte que le prophète de l’islam, Mahomet, aurait dit : « Quiconque change sa religion, tuez-le. ». Ces propos sont rapportés par al-Boukhari (mais ne sont pas repris par Muslim).
      http://fr.wikipedia.org/wiki/Apostasie_dans_l%27islam

      Sur la prière, il semble qu’il n’y ait jamais eu besoin d’exécuter quelqu’un à cause d’un refus de prier . Et il est expliqué pourquoi :
      Ibn Qayyim (رحمه الله) a dit: « Il n’y a pas de divergence entre les musulmans sur le fait qu’abandonner la prière délibérément fait partie des plus grands péchés, et que c’est plus grave auprès d’Allâh que le meurtre, le vol, la fornication, et le fait de boire de l’alcool, et que celui qui fait ça s’expose au châtiment d’Allâh, Sa colère, et à l’avilissement ici-bas et dans l’au-delà ».
      Ibn Taymiya (رحمه الله) a dit: « Quant à celui qui croit la prière obligatoire tout en persistant dans son abandon, les juristes se sont posé plusieurs interrogations le concernant. Parmi ces interrogations celle émise, dit-on, par la majorité: Malik , Shafi’i et Ahmad.., à savoir si le coupable de l’abandon de la prière reste ferme dans son refus jusqu’à son exécution, sera-t-il exécuté en tant que renégat ou en tant que dévoyé comme les autres mauvais musulmans qui se trouvent dans ce cas ? Ils ont formulé deux avis biens connus à ce sujet. Tous les deux sont rapportés d’Ahmad. Cette explication détaillée n’a pas été rapportée des compagnons et elle est invalide. En effet, si l’intéressé croit fermement et reconnaît le caractère obligatoire de la prière, il est inconcevable qu’il persiste dans son abandon au point d’être exécutée dans cet état. Une telle attitude n’est pas connue dans les habitudes humaines et n’a jamais été constatée en Islam. Il n’est pas courant qu’une personne qui croit la prière obligatoire s’entend dire: si tu ne pries pas on va t’exécuter et persiste (malgré tout) dans son refus en dépit de sa reconnaissance du caractère obligatoire de la prière. Quiconque s’entête dans son abandon et refuse jusqu’à sa mort de se prosterner une seule fois pour Allah, celui-là ne peut pas être considéré comme un musulman reconnaissant le caractère obligatoire de la prière. Car la croyance en son caractère obligatoire et la justesse de la peine de mort appliquée à celui qui l’abandonne constituent des facteurs d’incitation qui, ajoutés à la capacité de faire, favorisent l’accomplissement de l’acte. Quand on est capable de faire et qu’on s’abstient de faire, c’est que le facteur déterminant fait défaut ».

      Le Coran donne à son mari le droit de la battre. C’est écrit à 4.34 (voir l’article)

      En ce qui concerne l’annulation de la prière quand on voit passer un âne, un chien noir ou une femme :
      http://www.islamweb.net/frh/index.php?page=articles&id=144468

      Ce qui fait partie des hadiths :
      « Une femme n’a accès au paradis, que dans la mesure où son mari est satisfait d’elle”
      « On ne demande pas à l’homme pourquoi il a frappé sa femme. »
      http://karamat.probb.fr/t4-hadiths-faibles-contenus-dans-riyadh-as-salihine

      Quand vous dites « que l’Irak a été détruit d’une façon barbare et irréversible, la Libye a été saccagée, la Syrie est mise à feu et à sang, des innocents sont assassinés tous les jours au Pakistan et en Afghanistan, etc. Les agresseurs ne sont-ils pas des Chrétiens ? »
      Bien entendu, un vrai chrétien n’aurait jamais fait çà. Si je puis me permettre, un vrai Musulman non plus. Pourtant vous remarquerez qu’Al Qaida (créé par la CIA), l’Arabie saoudite, le Qatar , la ligue arabe ne sont pas composés de Chrétiens ! Ce qui se passe dans tous ces pays ne bénéficie qu’aux sionistes et au dépend des Musulmans et des Chrétiens.

      En espérant vous avoir éclairé sur ces vomissures ! Comme vous le voyez rien n’a été inventé !

      • Duc,
        J’apprécie votre détermination à convaincre vos contradicteurs. Par manque de temps ce soir, je ne vais pas consulter les sites que vous indiquez. Néanmoins, une chose me parait sûre : votre argumentation et le choix de vos sources dénotent une INTENTION DE NUIRE. La malhonnêteté intellectuelle ne permet pas de discuter sereinement. On décide de vouer aux gémonies l’Islam, le Coran, Mahomet et on déniche les articles et les témoignages qui vont dans ce sens (le copier-coller fait des miracles). Aujourd’hui, le Musulman est une proie facile. Même les semi-analphabètes peuvent le malmener, lui manquer de respect.
        Je ne suis pas un spécialiste ès religion. Mais essayons de contrebalancer un peu toute cette bouillabaisse.
        – Sur le site Wikipédia, nombre de textes sur l’Islam sont rédigés par des JUDEO-SIONISTES, le saviez-vous ? L’islamophobie est le résultat d’un long processus de manipulation et de contrevérités. Les sionistes ont « travaillé » de longues décennies pour obtenir la situation exécrable à laquelle nous assistons en Occident.
        – L’homme est décidément ennemi de ce qu’il ignore. Depuis l’avènement de l’Islam, les écrivaillons occidentaux et aujourd’hui les médias, n’ont cessé de travestir le message du Prophète Mohammed. Toutefois, un grand nombre de penseurs non musulmans ont étudié objectivement la vie du Prophète, ont eu le courage d’éliminer toutes les superstitions concernant ce grand Messager de Dieu. On se rappelle de ce que disait Mahatma Gandhi : « Les paroles de Mahomet sont un trésor de sagesse, pas seulement pour les Musulmans mais pour l’humanité entière ». On pourrait évoquer à cet égard Lamartine, Tolstoï, Bernard Shaw, Héraclius, Carlyle, Welles, G. Le Bon, etc.
        – Par ailleurs, cette histoire de Jésus fils de Dieu ne tient pas debout. Comment un homme humble, vivant dans LE MONDE DES VIVANTS, susceptible de tomber malade, qui est censé avoir subi le supplice de la croix, peut-il être le bambin de Dieu ? Si Dieu a un fils, il aurait donc une épouse : ils dorment tous les deux dans leur chambre à coucher ? Si Dieu a un fils, pourquoi n’a-t-il pas d’autres enfants ?… On voit bien que cette absurdité fait rire.
        Issa (Jésus) était un PROPHETE. Ni plus ni moins.

      • duc dit :

        Il est dit qu’Adam et Eve, sans « le serpent », n’avaient pas besoin de s’accoupler et de souffrir pour faire naître leur progéniture. Vous avez vu que dans la Genèse, des Fils de Dieu trouvèrent des filles d’hommes séduisantes.

        Leur manière d’avoir des enfants d’elles, ne pouvaient ressembler à la nôtre. Imaginez maintenant que Dieu voyant l’homme si corrompu (le déluge avait déjà eu lieu) ait eu envie de nous envoyer un exemple : Jésus. Marie lui suffisait. Il n’avait pas besoin de Joseph.

        La vie de Jésus est extraordinaire et ne ressemble en rien à la vie d’un pécheur. Celle de Mahomet si. S’il a indubitablement de grandes qualités, par de nombreux aspects il colle plus à notre nature humaine imparfaite.

      • Ursule dit :

        vous y allez un peu fort thami ! duc ne semble pas vouloir nuire mais comprendre. Ces explications sur « vos vomissures » le prouvent !

        vous dites que les Musulmans sont une proie facile ! Mais ils sont 25 millions à être venus en Europe ! Ils ne semblent pas souffrir des pays dits « chrétiens ». Il ne faut tout de même pas exagérer ! C’est plutôt le contraire ! Lisez les faits divers, les problèmes semblent venir de gens aux noms plutôt musulmans que chrétiens :
        https://faitdiversfrance.wordpress.com/

        Par contre, je vous suis sur l’homme étonnant que fut votre prophète.

        -http://www.dailymotion.com/video/x94f4v_temoignages-sur-l-islam-lamartine-g_tech

    • Gaby dit :

      le sujet abordé cette fois-ci est passionnant car souvent tabou et de plus incompréhensible quand chacun s’arrache les cheveux. Ce qui n’est pas le cas ici. Tout le monde jusqu’à maintenant fait preuve de bonne foi !

      Mais il faut reconnaître que la compréhension du coran n’est pas facile ! On comprend maintenant pourquoi de nombreux Musulmans agissent à l’opposé de ce que le prophète voulait dire.

      Et la situation au Proche et au Moyen Orient est aussi difficile à saisir ! ici un Algérien à Homs explique que la chaîne al jazeera ment ! Pourtant c’est un média non occidental ! Elle décrit des scènes d’attaques de l’armée syrienne dans la ville alors que lui s’y trouve et n’entend strictement rien. Tout est calme.

      http://bgee.ru/video/HD8iQGLybYM/Un-scandale-d-Al-jazeera-par-un-Alg%C3%A9rien.html

      • chafy dit :

         » Mais il faut reconnaître que la compréhension du coran n’est pas facile ! On comprend maintenant pourquoi de nombreux Musulmans agissent à l’opposé de ce que le prophète voulait dire.  »

        croyez le ou pas, elle très facile la compréhension du coran, il suffit de connaitre l’arabe, il n’y a pas de miracle, les contemporains du prophète pour la plupart ne savait pas lire, ou écrire, lui il cumulait les deux, et personne ne se pose la question comment eux avaient si bien compris et nous avec toute la technologie dont on dispose on nous dit le coran est difficile a comprendre.
        il est impossible a traduire, et je sais de quoi je parle, j’ai passé une longue scolarité en arabe, une langue que je maitrise, et je suis calligraphe, je peux vous dire que ce n’est pas du tout difficile.
        certains voudraient bien nous dissuader de le comprendre par nos soins de peur de se retrouver dans un pétrin.
        les musulmans qui agissent comme en moyen orient cela ne date pas d’aujourd’hui Gaby, c’est aussi ancien que le monde, cela s’appelle la trahison, et celle la que l’islam condamne a la peins de mort.

        • Gabi dit :

          Petit exemple d’incompréhension ?

          Le chef islamiste belge Fouad Belkacem (porte-parole de l’organisation interdite Sharia4Belgium) passait en procès à Anvers pour incitation à la haine, à la violence et à la discrimination pour une séquence vidéo diffusée sur Youtube. Le ministère public a requis un an de prison, 300 euros d’amende et 10 ans de déchéance des droits.

          Selon le procureur, Fouad Belkacem « n’est pas un musulman pieux, mais un criminel ordinaire doublé d’un menteur qui prône la haine ».

          Au contraire, ses avocats ont mis en avant que si dans la vidéo incriminée Fouad Belkacem avait effectivement l’intention de provoquer, il n’en demeure pas moins que ses propos sont des versets du Coran, et que ces versets sont également cités par les imams tous les vendredis dans les mosquées…

      • Engel dit :

        La compréhension du coran ne semble pas si simple la preuve :

        Khairat el-Shater est le Guide suprême adjoint des Frères musulmans. Il a été chargé par le Conseil d’orientation de la Confrérie de revoir la stratégie du mouvement dans l’ère post-Moubarak. Le Hudson Institute a traduit en anglais son important discours du 21 avril 2011 à Alexandrie dans lequel il décrit le projet des Frères non seulement pour l’Égypte et la région mais aussi pour l’ère post-Moubarak. La vidéo de son discours (en arabe) :

        « Vous savez tous que notre mission principale et globale en tant que Frères musulmans est de renforcer la religion d’Allah sur Terre, d’organiser notre vie et la vie du peuple sur la base de l’islam, de développer la Oumma et sa civilisation sur la base de l’islam, et d’amener le peuple à se soumettre à Allah sur Terre….

        Traduction de l’ensemble en anglais :

        http://www.currenttrends.org/research/detail/khairat-al-shater-on-the-nahda-project-complete-translation#_edn11

  11. URSULE,
    J’ai regardé/écouté la vidéo que vous avez bien voulu indiquer et tiens à vous en remercier.
    Je reprends quelques passages : au moment du combat contre l’oppresseur et l’agresseur, le Prophète disait à ses soldats : « ne tuez ni vieillard, ni enfant, ni femme… ne coupez pas les arbres… ne dérangez pas les moines ». Il disait aussi à ses proches « les femmes sont les jumelles des hommes ». Il se préoccupait des animaux et mêmes des insectes : « ne brûlez pas les fourmis ». Les fourbes qui se permettent de faire des tirades venimeuses ou de produire des caricatures prennent-ils le temps de réfléchir à ce qu’était réellement le Prophète ?
    Heraclius, empereur de Byzance, est allé jusqu’à dire de cet homme hors du commun : « si je me trouvais en sa présence, j’aurais lavé ses pieds ».
    Vous dites que j’ai exagéré…
    Oui, les Musulmans sont une proie facile à la fois chez eux et en « terre chrétienne ». Je ne vais pas m’appesantir sur des choses connues : le massacre au grand jour des Palestiniens par la horde sioniste, les meurtres quotidiens commis au Pakistan et en Afghanistan grâce aux drones, les atrocités en Irak, en Libye et en Syrie, etc. En Europe, les Musulmans sont arrivés pour travailler A LA DEMANDE expresse des pays hôtes (du moins aux débuts). On a tendance à oublier ce fait fondamental. Aujourd’hui, leurs enfants nés dans le pays d’accueil sont toujours regardés comme des intrus et sont haïs. Est-ce honnête ? Les valeurs que l’Occident s’attribue ne sont-ils pas piétinées.
    Un petit exemple : il y a quelques jours, dans le Gard, des jeunes français de parents maghrébins ont été tirés comme des lapins par un couple en voiture. Effrayés ils se sont enfuis. Le couple a alors entamé la poursuite. L’un brandissait son fusil tandis que l’autre criait : « On est en France ici. On est chez nous ! » Coups de feu dans tous les sens, vociférations, terreur… Loin de manifester la moindre compassion à l’égard des victimes terrifiées et blessées, nombre de citoyens ont choisi le camp des coupables sans le moindre complexe. « Pour eux, la justice est injuste. Ils sont incapables de comprendre »… Voilà où on en est en France.
    Je n’aime pas du tout dire ceci : les Musulmans sont-ils une proie facile parce qu’ils n’ont pas leur « LDJ » ou leur « Crif »?
    Source : http://www.europalestine.com/spip.php?article7552

    • Ursule dit :

      Le Gard a en effet mauvaise réputation en France. Les vols à la tire sont nombreux. Vous arrêtez votre voiture à un feu, et si vous avez le malheur d’avoir laissé votre fenêtre ouverte, des jeunes vous prennent votre sac.

      Mais sachez que lors du rassemblement de milliers de musulmans à l’Arena de Milan, il n’y a pas eu de mauvaises réactions. Alors que quand le pape y avait organisé une rencontre, il dut essuyer des dessins humoristiques, des protestations contre l’obscurantisme religieux, des plaintes sur la circulation difficile, des polémiques sur les coûts, la présence de la défense laïque et anticléricale, des blasphèmes écrit sur les murs, la venue de féministes, des réactions de l’Union des agnostiques athées rationalistes, des exhibitions de la communauté lesbienne, des indignés en marche…etc

      http://www.ilgiornale.it/news/milano/i-miracoli-dellislam-spariti-femministe-atei-e-indignados-830601.html

    • Luc dit :

      A Thami

      Vous semblez dire que les Musulmans sont mal traités dans le sud de la France !

      Nasséra Benmarnia est directrice, depuis 1996, de l’UFM 13, l’Union des Familles musulmanes des Bouches-du-Rhône.

      Selon les derniers comptes officiels, cette association a touché, en 2010, 384 320 euros de subventions.

      Parmi les généreux donateurs on trouve le conseil régional présidé par Michel Vauzelle (144 500 euros), le conseil général de Jean-Noël Guérini (91 800 euros), la préfecture (18 000 euros), la direction régionale de la Jeunesse et des Sports (51 200 euros) et la ville de Marseille du bon Jean-Claude Gaudin, avec 25 000 euros.

      Sans oublier de nombreux avantages en nature, dont la mise à disposition d’un bâtiment de 500 mètres carrés…

      • LUC,

        Je fais état d’un fait réel (violence haineuse contre des jeunes Musulmans) et vous lui opposez un autre tout aussi réel (subventions reçues par l’UFM). Alors, il y a deux petites remarques :
        – A l’évidence, ce n’est pas parce qu’un fait est en opposition avec un autre qu’il nous autorise à contester ou minimiser la réalité du second.
        – Vous semblez perdre de vue que les Musulmanes bénéficiant des subventions sont des Françaises. Ni plus ni moins. Elles payent certainement des impôts comme tout le monde. La Préfecture et le Conseil régional ne sont pas à proprement parler des philanthropes. L’octroi des aides pécuniaires et la perception des contributions font partie des fonctions de la puissance publique.

        Cela étant, mon « idée » est très simple : les Français « souchiens » (quel mot horrible) veulent peut-être vivre entre eux, n’aiment pas telle ou telle communauté. Très bien. Mais il fallait y penser dans les années 50, 60 et 70. Les immigrés qu’on a été CHERCHER notamment en Afrique du Nord étaient censés s’installer dans le pays hôte et plus tard AVOIR DES ENFANTS. Ces enfants sont des Français maintenant, ne peuvent pas comprendre qu’on les opprime, qu’on leur dise « la France aux Français ».

        Cordialement.

      • Luc dit :

        Ne soyez pas surpris Thami ! Vous savez que l’état français se dit laïc. Il ne peut financer une religion. D’où cet étonnement qu’elle finance une association musulmane.

        Mais pour le reste je vous suis dans votre raisonnement. On peut être de parents étrangers mais Français.Ce qui est drôle, c’est entendre ces Français reprocher la colonisation à ceux de souches. En tant que Français, ne sont-ils pas autant responsables que ceux de souches ? Car ni eux, ni ceux de souches n’étaient nés à cette époque ?

        Amusant non ?

    • Line dit :

      A Thami

      De nombreux immigrants sont en situation irrégulière dans le sud de la France. Ce qui explique cela. Cela dit, ils peuvent bénéficier d’une aide d’urgence de la France.

      Le nombre d’étrangers bénéficiant de l’aide médicale de l’État a triplé en douze ans : 73 000 en 2000, environ 220 000 aujourd’hui. Mais la moitié d’entre eux vit à Paris et en Seine-Saint-Denis. Les crédits consacrés à l’AME (Aide Médicale de l’État) par le gouvernement ont augmenté plus vite encore que le nombre de ses bénéficiaires : 75 millions d’euros en 2000, 588 millions en 2012.

      L’inspection générale des Affaires sociales (Igas) avait estimé le coût de l’AME à 640 millions d’euros en 2011 : 2 900 euros en moyenne par immigré clandestin.

      À Paris, 22 bénéficiaires de l’AME ont eu des facturations d’actes au titre de l’assistance médicale à la procréation. Le total des dépenses enregistrées pour 21 d’entre elles s’élevait en 2009 à plus de 99 000 euros.

      L’an dernier, les contrôles effectués par l’Assurance maladie sur 7 % des bénéficiaires de l’AME ont révélé que 51 % d’entre eux avaient fait de fausses déclarations de ressources (Certains titulaires n’hésitent pas à prêter leur attestation à des proches pour qu’ils bénéficient eux aussi de la gratuité des soins.)

      http://www.valeursactuelles.com/dossier-dactualit%C3%A9/dossier-dactualit%C3%A9/comment-france-soigne-ses-clandestins20120823.html

      Mais pendant ce temps, selon les dernières estimations du gouvernement, il devrait manquer 14,7 milliards d’euros pour boucler le financement de la « Sécu » en 2012, gouffre sans fond chroniquement déficitaire depuis 30 ans. Fidèle à la stratégie de la majorité, le ministre a donc évoqué la création de taxes nouvelles, qui devraient s’ajouter à celles votées cet été.

      http://www.irdes.fr/EspaceEnseignement/ChiffresGraphiques/Cadrage/ProtectionSociale/SoldeRegimeGeneral.htm

      Bien entendu, la délinquance ne vient pas que des gens du sud. Celle liée à la présence des Roms est en forte croissance. Entre 2009 et 2011, le nombre de mis en cause de nationalité roumaine a progressé de 69,35% (Soit plus de 20 000 mis en cause en 2011 contre à peine plus de 12 000 en 2009).

      En 2011, un étranger mis en cause sur dix est roumain. Parmi les infractions les plus fréquentes : les vols à l’étalage, les cambriolages et les escroqueries. La moitié de cette criminalité sévit dans seulement 5 départements : Paris, la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine, le Rhône et les Bouches-du-Rhône.

      Et la criminalité liée aux mineurs roumains a bondi entre 2009 et 2011 de 102,92%, avec plus de 5000 mis en cause l’an dernier, en grande majorité dans des affaires de vols, d’agressions et d’escroqueries. « Ce sont toutes ces grappes d’enfants chapeautés par des réseaux criminels qui volent des portables, attaquent leurs victimes près des distributeurs automatiques de billets ou jouent les pickpockets dans le métro parisien » explique la police. «le gros problème : ils n’ont pas de papiers, on les retient quelques heures, on les place en foyer d’où ils s’échappent à loisir. Il n’est pas rare d’arrêter les mêmes deux fois dans la même journée ».

      http://www.leparisien.fr/faits-divers/une-note-confirme-l-explosion-de-la-delinquance-roumaine-23-08-2012-2134338.php

  12. abdel dit :

    Heeee les amis ^^

    je tiens a apporté une lumière nouvelle sur les différents commentaires que j’ai pu lire ….

    Dualité est le problème de l’homme :
    « Nan le mien est plus beau que le tiens ouais »….
    « Ouais mais le tiens il a dis sa »….
    « Oui mais sa voulais dire sa nanana »….

    >>>> Dualité ah dualité tu nous tueras <<<<<

    L’homme, ne se préoccupe et ne vois que de l'arbre qui est tombé avec fracas et beaucoup de bruit sans voir la foret calme et tranquille dont j'estime faire partie …

    Je pense qu'il faut avant tout arrêter de cherché ce qui nous sépare et plutôt trouver les éléments qui nous rassembles nous musulmans chrétiens laïque ….. Tous est prétexte à nous séparer alors que nous sommes qu’un … la voie de notre réussite à tous ou alors de notre propre extinction.

    On laisse plein pouvoir médiatique a des terroristes mondiaux gouvernementaux qui radicalisent l’opinion mondial et pervertissent nos enfant, nous même et le monde entier en générale.

    http://www.wikistrike.com/article-alep-syrie-la-presse-britannique-confirme-aussi-le-complot-international-contre-la-syrie-109244756.html

    Trop d’éléments converge directement ce constat : « On ce fait arnaquer »

    La religion comme je les lu sur différents de vos commentaire nous est apporté par des prophètes ou des sauveurs de l’humanité entière alors arrêtons de les remettre en cause les premiers en les rendant systématiquement responsable des différences fictives qui ne servent de prétexte qu’a une propagande, une tyrannie intégriste avilissante et de plus médiatisé au moyen orient …. La voie est ainsi libre à toute les folies qui ce préparent pour assembler suffisamment de crédibilité pour ces anciens et futurs abominable génocide prémédité en Irak Afghanistan Lybie et celui de la Syrie dont on sait maintenant que les rebelles sont d’Alkaida et qu’ils sont financé et armée par une cellule secrète européenne et américaine basé sur la frontière Turc …. Sans compté sur Israël/Iran pour bientôt.

    http://lejournaldusiecle.com/2012/08/02/obama-a-autorise-lintervention-de-la-cia-en-syrie/

    Je tiens par ces propos à exprimer ce mécontentement latent qui est l’infime partie visible de cette foret …. Qu’on nous foute la paix avec ces supercheries et qu’on arrête de nous mystifiés les uns contre les autres car comme beaucoup d’entre nous et vous nous n’aspirons qu’a la pais et l’harmonie.

    La solution ne jouons pas à ce jeux … à leurs jeux …. Nous ne faisons qu’un contre l’injustice et pour l’amour de son prochain …. C’est cette mentalité que nous devrions avoir pour changer le sort de toute l’humanité qui cours a sa dé-civilisations prochaine si nous ne mettons pas de cotés ces rancœurs inutiles et sans réponses car pur produit de l’inutile dualité entretenue par les plus vils d’entre nous.

    Qu’Allah est pitiés de nous tous. AMEN

    • duc dit :

      Nobles sentiments que voilà. Mais quand on regarde le film “Islam la vraie histoire”, on présente Mahomet comme un GUERRIER généreux…. “Les Musulmans permettaient aux peuples CONQUIS de continuer à adorer leurs dieux…..”

      Les sionistes ne font-ils pas de même quand ils prennent un territoire ? Et on parle d’hommes traités à égalité ! Il n’est pas sûr que les non-musulmans puissent obtenir des postes d’état !

      Bref, ce qui me gène tout de même, c’est ce mot de CONQUIS ! Jésus n’a jamais essayé de conquérir un territoire par les armes ! Arrêtons de nous mentir, regardons les choses en face !

      • Duc,
        Je n’avais pas l’intention de reprendre notre petite controverse… Mais, dans la réponse ci-dessus, vous tenez vraiment à travestir les faits. Seul un salopard (ou un débile) est capable de comparer les Musulmans aux sionistes. L’invective est à la portée de n’importe quel semi-analphabète. Vous persistez dans vos divagations, parce que vous ne pouvez pas faire autrement. Vous trouvez du plaisir à dire « mon prophète est plus généreux que le votre », un peu comme un enfant dira « mon papa est plus fort que le tien ». Vous êtes un illuminé, un fanatique et surtout un personnage PUERILE. J’ai perdu beaucoup de temps à lire vos sermons immatures.

      • chafy dit :

        @ duc
        vous dites je cite:
        “Les Musulmans permettaient aux peuples CONQUIS de continuer à adorer leurs dieux…..”

        les plus anciennes communautés chrétiennes, elles sont ou aujourd’hui ? ou se trouve le plus ancien monastère chrétien ? elle est ou l’église de la nativité ? il existe combien de communauté chrétienne dans le monde arabo-musulman ?

         » …Jésus n’a jamais essayé de conquérir un territoire par les armes ! Arrêtons de nous mentir, regardons les choses en face ! »

        bah parce que Jésus a été envoyé pour guider les enfants d’Israël ou les autres ? Mohamed a été envoyé a l’humanité entière le coran lui assigne la mission:
         » Et Nous ne t’avons envoyé qu’en miséricorde pour l’univers  »
        sourate 21, verset 107

        en fait le prophète n’a rien conquis, pour preuve voici une carte qui retrace l’expansion du territoire islamique a travers l’histoire, en 1 vous voyez bien le territoire musulman durant sa vie.

      • duc dit :

        Dans peu de temps, Chafy, vous allez m’assurer que Mohamed n’était ni un chef guerrier ni un homme politique ! Mais un Saint !

        Le personnage de Jésus est bien plus remarquable ! Quand il était dans le désert, Satan le tenta. Il lui offrit le pouvoir sur tous les Royaumes du monde. Mais il fallait qu’il s’incline devant lui. Bien entendu, il refusa.

        A sa mort, on a écrit sur sa croix pour le ridiculiser “Roi des Juifs” !

        Ces Juifs n’avaient pas compris qu’il parlait du Royaume de Dieu et non terrestre.

        On retrouve ce genre de pacte avec les illuminati. Ceux qui veulent mettre en place cet étrange Nouvel Ordre Mondial actuel ont certainement donné leur âme au diable !

        “Personne n’entrera dans le Nouvel Ordre Mondial à moins qu’il ou elle ne fasse le serment de vénérer Satan. Personne ne fera parti du Nouvel Age sans recevoir une initiation Luciférienne.”

        David Spangler, directeur de l’Initiative Planétaire, un projet des Nations Unies

      • Luc dit :

        A Thami

        Oui, les sionistes sont bien malins. D’abord ils n’utilisent pas d’armes. Ils provoquent leurs ennemis contre un autre ennemi. Ou ils s’accaparent d’un pays convoité par le biais économique. Ils l’endettent pour tout racheter à bas prix.

        J’ai regardé par deux fois la vidéo que vous présentiez. Je peux vous assurer que Duc ne travestit pas les faits. vous vous énervez pour rien. Il ne compare pas les Musulmans aux sionistes d’une manière générale mais une façon de faire précise. C’est différent !

      • chafy dit :

        dans un de ses commentaires,THami a cité ce qu’avait dit l’empreur Heracluis, qui, il faut bien le rappller était contemporrain du prophète, alors il vrai que les saint dans l’silam n’existent pas, par contre les grands hommes oui,comme en témoigne exactement l’empreur et d’autres.

        toutes fois, je ne peux vous en vouloir, après tout vous ne le connaissez pas, vous ne faites que rabbacher les propos des clercs qui ont déformé sa personne et l’hitsoire de l’islam.

  13. Tom dit :

    Journée banale en Tunisie….

    Jamel Gharbi, conseiller régional socialiste de la Sarthe, a porté plainte après avoir été roué de coups par des salafistes à Bizerte (dont il est originaire), au nord de la Tunisie, le 16 août. Ce dernier raconte qu’il se promenait avec sa femme et sa fille de 12 ans :

    « Nous avons croisé un groupe d’une cinquantaine de salafistes qui les ont agressées verbalement en raison de leurs vêtements d’été, qui n’avaient pourtant rien de choquant ».

    Après avoir crié à ses proches de s’enfuir, il a vu les agresseurs se ruer sur lui et le

    « frapper à coups de matraques et de gourdins ». « Personne ne m’a secouru. Je n’ai dû mon salut qu’au fait que j’ai réussi à m’enfuir. Si j’étais tombé à terre, ils m’auraient lynché ».

    http://www.mediarabe.info/spip.php?breve7936

    • chafy dit :

      ta source c’est l’AFP, alors lis ce que une autre source relate ce qui se passe en Tunisie, il s’agit de Jeune Afrique

      http://www.alterinfo.net/Tunisie-Les-plus-belles-intox-mediatiques-de-l-ete_a80505.html

      • Tom dit :

        Cela n’infirme pas le témoignage de Jamel Gharbi ! Mais nous met sur nos gardes !

        Les printemps arabes furent organisés en sous main par les sionistes. Ou ? Dans les pays qui étaient tenus par des gouvernements « laïcs ». Pourquoi ? Pour préparer ce choc des civilisations, qui leur permettra d’éliminer le plus possible les Chrétiens et les Musulmans. Dans quel but ? S’accaparer le pouvoir mondial. Quand les richesses de la terre seront entre leurs mains, leur Sauveur viendra.

        Ensuite, ils mettront en place une religion mondiale. En fait, le projet est de mettre l’homme comme dieu. Ils n’hésiteront pas à nommer un faux pape, pour asseoir leur idée d’un monde amoral.

        Bien entendu, l’Arabie saoudite fait partie du complot !

        http://www.dailymotion.com/video/xk63dv_le-roi-abdallah-al-saoud-pour-une-nouvelle-religion-mondiale-subhanallah_webcam

        La religion catholique disparaitra un temps, car grandement persécutée. Puis elle ressuscitera. Et tous les peuples du monde se mettront à y adhérer. Les derniers récalcitrants seront les Juifs.

        Mais comme signe avant coureur, vous aurez l’Avertissement ! Et la croix lumineuse dans le ciel !

      • Andrée dit :

        Espérons que la croix sera différente de celle qui fut vue par tous les pèlerins le jour du 15 août à Medjugorje ! La Vierge y transmet des messages depuis si longtemps ! Ces temps-ci elle parle de Satan voulant détruire les familles. Puis elle demande de prier pour les prêtres et les évêques ! Sans doute seront-ils attaqués eux aussi ?

        Quelques photos prises le jour de l’Assomption !

        http://www.medjugorjetoday.tv/6672/many-saw-cross-form-in-medjugorje-clouds/

        Pour un pèlerin, c’est certainement vu comme un sympathique clin d’œil du ciel !

    • Carlos dit :

      A Tom

      Savez vous que le 7 août dernier, une soixantaine de touristes français a débarqué à l’aéroport Tunis Carthage. A peine leurs bagages récupérés, les femmes en tenue de vacances ont été prises à partie par… la police religieuse composée d’islamistes barbus. Des « pasdarans » à la manière de la police islamique iranienne. Des purs et durs. Tout ça sous le regard bienveillant des forces de l’ordre.

      Devant un tel accueil qui ne ressemble en rien aux catalogues « cartes postales » des Tour Operator, des estivants français, sous le choc d’un tel « arriérisme », ne sont même pas sortis de l’aéroport et ont demandé leur rapatriement immédiat en France.

      • CARLOS,
        Je ne suis pas un Tunisien, mais je peux donner un avis.
        Dans ce pays, la religion est bel et bien présente dan le champ public, pourquoi faut-il que les touristes européens soient effarouchés ? Personne ne les oblige à y aller. Ne pas oublier qu’en France les fêtes religieuses jouent un rôle important dans la transmission du patrimoine culturel. Je n’en dis pas plus… Peut-être qu’en l’espèce il y a eu exagération. Mais, essayons de comprendre l’argumentation « globale » derrière certains comportements vis-à-vis des touristes occidentaux en terre d’Islam.
        Nombre de penseurs s’élèvent contre le syndrome de la modernité mimétique, lequel selon eux peut aboutir à des transpositions incohérentes, appauvrissantes, voire pernicieuses. Ils refusent la transposition de schémas et de pratiques importés, bref la satellisation culturelle. Une « tenue de vacances », en elle-même n’est pas un problème, mais ce sont les dérives qui sont refusées.
        Il faut apprendre à avoir du respect pour les populations extra-occidentales. Chaque société, se singularise par des mécanismes du changement propres à elle.
        Finalement, l’Occident est prêt à « comprendre » les contraintes et exigences imposées par tel ou tel pays selon le pouvoir et le degré d’influence de celui-ci. Si par exemple, les sionistes à l’aéroport posent aux voyageurs la question « êtes-vous juif ? », s’ils imposent aux non-juifs dans certains endroits le port de la kipa… Personne ne bronche. On dira, « les israéliens sont libres de faire ce qu’ils veulent chez eux ». Si on est en Tunisie, on va ironiser ou s’en offusquer.

    • chafy dit :

      @ Tom,
      je connais très bien le plan qui en cours de réalisation et le plan du Nouvel Ordre Mondial.
      merci pour le rappel.
      mais il faut se méfier aussi de la porpoagande, et les exemples ne manquent pas.

  14. Tonio dit :

    La conversion d’un doyen d’une faculté islamique…

    Mohamed Rahouma, né en Égypte en 1950, occupait le poste de doyen d’une faculté d’études islamiques à Menieh, dans le Delta du Nil. En 2002, réfugié aux Etats-Unis, il raconte toutes les étapes d’une vie qui va le conduire de l’islam au christianisme. Ce livre vient d’être traduit et a été publié en juin.

    Le livre : « Allah cet inconnu »

    J’avais besoin de savourer l’amour divin que l’islam ne connaît pas. Le concept amour y demeure banni et suspect. Dès qu’un musulman entend ce mot, aussitôt seul le commerce sexuel avec les femmes lui vient à l’esprit… D’où leur accoutrement dans certains pays très rigoristes !

    Par contre l’amour, dans le christianisme, se manifeste dans ses plus beaux aspects. C’est par amour que Dieu le Père a envoyé son Fils unique pour sauver le monde. Les preuves de cet amour se révèlent notamment sur la croix où le crucifié s’est livré pour les pécheurs. Il est mort et ressuscité pour nous associer à sa gloire. Par cette mort, le Seigneur glorieux a ainsi vaincu le péché pour nous sauver.

    J’avais également besoin de la paix intérieure que l’islam reste et demeure incapable de fournir. Ses adeptes clament qu’il est une religion de paix mais, en vérité, il s’agit d’une religion de sang, de rancune et de guerre…

    Quant au christianisme, il annonce de manière explicite et sans aucune confusion qu’il donne la paix et favorise la tranquillité du cœur et de l’esprit

    La liberté me manquait aussi en islam, incapable de l’accorder à ses adeptes. Il s’est propagé par la violence et par l’épée. Celui qui devient musulman deviendra esclave et prisonnier et n’aura plus le droit d’abandonner l’islam. S’il le fait, il sera traité comme apostat, donc banni et condamnable à mort…

    Le christianisme, par contre, accorde la liberté totale à tout homme…

    De même, la joie demeure inconnue en islam…

    Le christianisme considère la vie comme une grâce du Seigneur et non point comme une malédiction… Et aussi… l’engagement du Seigneur accorde au converti la sérénité et l’espérance… j’ai la profonde conviction que le Seigneur m’accorde le salut. »

    • chafy dit :

      un témoignage dans l’autre sens, cela aide a comprendre, n’est ce pas ?


      • Tonio dit :

        Vous ne vous êtes pas cassé la tête pour trouver ce témoignage de conversion.

        On apprend qu’il devient Musulman parce que sa femme l’est devenue !

        Et comme une femme musulmane ne peut être mariée à un « mécréant », pour ne pas divorcer, il l’est aussi.

        Les raisons qui appuient sa conversion me semblent bien superficielles ! Comme l’individu d’ailleurs !

    • chafy dit :

      très joli le racourcis, il n’a jamais dit qu’il s’est convertit à cause de sa femme, vous lui faites dire ce qu’il n’a jamais dit.
      mais enfin il fallait bien que vous trouviez une parade.
      cependant, un constat s’impose, les églises se vident et les mosquées se remplissent et leur nombre augmentent, n’est ce pas un signe ? la nature ne deteste elle pas le vide ?
      cordialement.

  15. Benoit dit :

    Le choc des civilisations se voit aussi en Russie !

    D’un côté l’occident en déclin prêche la décadence pour pouvoir ensuite imposer un état policier. Alors qu’en Russie on redécouvre après des années de communisme, une société chrétienne.

    Les Pussy Riot, certainement financées indirectement par la CIA, semblent aimer profaner les églises orthodoxes. Pourquoi ? Curieusement, leurs partisans sont tous sionistes, nous confirme Frère Nathanaël.

  16. Laurie dit :

    Que de discorde ! Je ne peux m’empêcher de prendre part à votre débat.

    Je ne suis rattachée à aucunes religions, mais cela ne m’empêche pas de croire en l’existence de Dieu. L’essence de tout ceci est la foi. Quelque soit nos religions ou nos prophètes, le caractère commun n’est-il pas Dieu, tout simplement ? Mahomet n’est-il pas sensé être le dernier prophète ? Celui qui nous confirme l’existence de Dieu ?
    Je comprends tout à fait Chafy, qui explique très bien la complexité de la langue arabe, ce qui rend le Coran intraduisible. C’est là essence divine. Le message de DIeu est partout le même : vivez en paix. Aucune religion ne recommande de frapper sa femme, de tuer en Son Nom. Ce n’est là que l’acte d’hommes, qui vivent entre l’Enfer et le Paradis. La religion est une affaire d’Homme. On ne peut se baser sur des récits vieux de 2000 ans, ou de 1500 ans. C’est l’essence même qu’il faut en retenir. Les hommes ne font que chicaner « le Christ vivait-il dans la pauvreté? » ; « De quelle taille était la barbe de Mahomet? ». J’exagère peut être, je le reconnais, mais tout ceci n’est que poussière d’un archaïsme lointain, où les hommes de ces époques voyaient dans l’incendie accidentel d’une cathédrale le signe d’une prochaine apocalypse. Laissons là l’Histoire et ses miettes qui trop souvent nous égarent.
    Mais surtout, bien que des hommes, dans le monde, tuent au nom de Dieu, ils ne représentent pas à eux seuls une religion, n’est ce pas Duc ? Il ne faut pas croire tout ce que nous dit la télévision ou les journaux, l’islam n’est pas une religion de haine, tout comme le christianisme. Il n’existe pas de religion qui prone la haine, ou alors c’est que leurs coeurs n’ont pas encore rencontrer Dieu.
    Que ce soit à travers l’Histoire de l’humanité ou dans l’actualité, c’est l’incapacité des hommes à s’entendre qui est facteur de haine. Et non la parole divine.

    • duc dit :

      Les tables de la loi de Moïse devraient tous nous unifier.

      Ensuite, que chacun prie Dieu suivant son langage ou sa coutume. Chez les Chrétiens il y a la magnifique prière du « Notre Père » et du « Je crois en Dieu ». et cette phrase primordiale : « Aime ton prochain comme toi même. »

      Car quand l’homme arrivera au Ciel, la seule question qu’on lui posera sera celle-ci : As-tu aimé ? Et il sera jugé suivant ce fait, qu’il soit Chrétien, Musulman, Juif ou athée.

      • chafy dit :

        je laisse le soin au coran de vous répondre:

         » Tu trouveras certainement que les Juifs et les associateurs sont les ennemis les plus acharnés des croyants. Et tu trouveras certes que les plus disposés à aimer les croyants sont ceux qui disent: «Nous sommes chrétiens». C’est qu’il y a parmi eux des prêtres et des moines, et qu’ils ne s’enflent pas d’orgueil.  »

        sourate 5 verset 82

      • duc dit :

        Ce qui est génial dans le Coran, il y en a pour tous les goûts !

        5.51. Ô les croyants ! Ne prenez pas pour alliés les Juifs et les Chrétiens; ils sont alliés les uns des autres. Et celui d’entre vous qui les prend pour alliés, devient un des leurs. Dieu ne guide certes pas les gens injustes.

        Ah l’islam, religion de paix et de tolérance…!

        4.56. Certes, ceux qui ne croient pas à Nos Versets, (le Coran) Nous les brûlerons bientôt dans le Feu. Chaque fois que leurs peaux auront été consumées, Nous leur donnerons d’autres peaux en échange afin qu’ils goûtent au châtiment. Dieu est certes Puissant et Sage !

      • chafy dit :

        @ duc,
        non mon cher ami dans le coran il n’y a pas pour tous les gouts, c’est que certains ont du mal avec son gout.
        alors concernant le premier verset le mot utilisé en arabe ne veut pas dire alliés dans le sens que vous l’entendez, le verset 82 de la sourate 5 répond a votre question mais pour cela il fallait bien lire.
        je laisse le soin à ceux qui maitrise mieux que moi le coran de vous éclairer sur le verset que vous citez en premeir dans votre commentaire ainsi que le context de sa révélation, cela se passe ici:

        http://www.islamophile.org/spip/L-islam-interdit-il-de-se-lier-d.html

        meme quand le coran loue les nazariens (mot utilisé dans le coran, « EN-NASSARA » pour désigner les chrétiens), vous le ne le reconnaissez meme pas, vous ne dérogez pas a la règle immuable de nier ?

        concernant le deuxieme verset, il est claire que vous n’avez pas visionné le contenu de la conférence tout en haut de la page: La parole divien d’Ali Nouman Khan parce que si non vous auriez compris comme il l’explique bien que l’équivalent du mot verset en arabe se dit « AYA » et qui veut dire en français un signes, donc au lieu de lire les versets il faut lire les signes.

        rafraichissez la mémoire, la bible parle t-elle de l’enfer et du chatiment ou pas du tout ?

        avez vous encore d’autres versets pour que je puisse vous aider a les comprendre ? comme ça je vous fait un bon prix de gros … :-))

    • LAURIE,
      Voici une réponse lucide et réfléchie.
      Le propos est aux antipodes de l’esprit de clocher.

  17. marie dit :

    Aime ton Dieu de tout ton coeur, de toute ton Ame, de Toute tes forces et Aime ton prochain comme toi-même. Bénissez vos ennemis, priez pour ceux qui vous persécutent

    Heureux les doux, car ils posséderont la terre.
    Heureux les affamés et assoiffés de la justice, car ils seront rassasiés.
    Heureux les miséricordieux, car ils obtiendront miséricorde.
    Heureux les cœurs purs, car ils verront Dieu.
    Heureux les artisans de paix, car ils seront appelés fils de Dieu.
    Heureux les persécutés pour la justice, car le Royaume des Cieux est à eux.
    Heureux êtes-vous quand on vous insultera, qu’on vous persécutera, et qu’on dira faussement contre vous toute sorte d’infamie à cause de moi.

    Le monde serait un Paradis et tous des frères si on lisait et appliquait juste ces simples qq lignes?

  18. abdel dit :

    salut le peuple ^^

    pour éteindre toute polémique inutile …. je crois qu’il est de rigueur de donné la vrai signification et histoire des images montré pour cet article :

    http://conscience-du-peuple.blogspot.fr/2012/09/video-dun-espion-americain-qui-ete.htmln/

    voila l’origine de cette crucifixion.

    Cordialement

  19. Tom dit :

    Un réalisateur israélo-américain, Sam Bacile, promoteur immobilier de 54 ans, a diffusé sur internet un film intitulé Innocence of Muslims (« L’Innocence des musulmans »).

    Ce film qui est soutenu par le pasteur Terry Jones et qui avait créé la polémique en brûlant des exemplaires du Coran en avril, était destiné à montrer que l’islam est une religion de haine, violente ….. Alors est-ce que c’est vrai ?

    Et bien, Les musulmans, indignés, ont protesté et sans doute en voulant démontrer que c’était faux, ils ont attaqué le consulat américain à Benghazi. Ils ont mis le feu et y ont tué un fonctionnaire. L’ambassadeur des Etats-Unis en Libye, J. Christopher Stevens, et trois fonctionnaires américains ont été tués. Au Caire, des manifestants ont arraché le drapeau américain pour le remplacer par un étendard islamique. Des salafistes ont commis des actes de pillage et de vandalisme…

    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2012/09/12/97001-20120912FILWWW00003-libye-consulat-us-attaque-un-mort.php

    http://tempsreel.nouvelobs.com/topnews/20120912.AFP8547/l-ambassadeur-americain-tue-dans-l-attaque-contre-le-consulat-en-libye.html

    Bref, difficile maintenant de croire que la religion musulmane n’est qu’amour !

  20. Lino dit :

    Chez les Islamistes, il y a ceux qui sont contre Israël et ceux qui sont pour ! Ces derniers sont financés par l’Arabie saoudite.

    La tribu juive de Qaynuqa, il y a 1400 ans, avait trahi le prophète Mahomet ! On raconte qu’une femme s’était rendue sur un marché juif pour acheter un bijou. Mais que ces juifs Qaynuqa s’étaient moqués d’elle en attachant sa jupe à sa coiffe dans le but que quand elle allait se relever, ses parties intimes soient visibles. Celui qui manigança cet acte fut tué par un Musulman venu aidé cette femme. Mais à son tour il fut mis à mort par les juifs. Mahomet l’ayant su, les chassèrent.

    Aujourd’hui, cette tribu juive veut se venger et elle tient à ce que Médine soit sous domination juive. Pour elle Israël doit aller du Nil à l’Euphrate. C’est à dire que l’Egypte, l’Irak, le Liban et l’Arabie saoudite doivent lui appartenir.

    http://www.desinfos.com/spip.php?page=article&id_article=13507

    Voir à 4 mn 40 l’histoire de l’expulsion des Banû Qaynuqâ :

  21. Tom dit :

    Selon Mgr Moses M. Costa, Evêque de Chittagong, au Bangladesh, des enfants chrétiens sont enlevés, vendus aux madrassas et convertis à l’islam ou ils finissent entre les mains de trafiquants sans scrupules qui les vendent à l’étranger comme esclaves.

    Le processus est connu : des intermédiaires, qui se font passer pour des opérateurs d’organisations humanitaires et d’agences qui offrent du travail, se rendent dans les familles tribales et promettent de pourvoir à l’instruction de leurs enfants. Les familles paient jusqu’à 145 €uros pour pouvoir les scolariser. Mais les trafiquants vendent ensuite les enfants pour les islamiser. Une autre branche est celle du trafic d’êtres humains. Dans ce cas, les enfants sont vendus à l’étranger, souvent à des familles aisées des pays arabes ou de la péninsule arabique, où ils deviennent de petits esclaves.

    Environ 105 enfants chrétiens ont été récupérés au cours de ces derniers mois parce qu’ils sont parvenus à s’enfuir des madrassas.

    http://www.fides.org/aree/news/newsdet.php?idnews=33895&lan=fra

    • Patrick dit :

      Pas besoin d’aller au Bangladesh pour voir l’esclavage d’enfants ! Allez à Paris, cela se passe sous vos yeux et l’état laisse faire ! Des mineurs roms, réduits à l’état d’esclaves sont « dressés » à mendier et voler.

      Ils sont lâchés tous les jours dans les rues de Paris pour arracher quotidiennement un ou deux portefeuilles, ainsi que trois ou quatre téléphones. Ceux qui reviennent les mains vides sont frappés et privés de nourriture. En règle générale, ils doivent revenir avec au moins 150 euros.

      Remus Stoian, un Rom de 40 ans qui exploitait plus d’une dizaine d’enfants roumains s’est fait prendre. Il a été condamné à 5 ans de prison.

      Pendant ce temps la France n’a pas trouvé mieux que de payer une aide au retour de 300 euros par adulte et 100 euros par enfant. Ce qui a coûte rien qu’en 2010, 18 millions d’euros. En 2011, pas moins de 9 000 Roumains ou Bulgares ont pu en bénéficier. Bien entendu ils sont rentrés chez eux pour des vacances payées par le gouvernement français, pour ensuite retourner en France « travailler ».

  22. Luc dit :

    Pour le philosophe français Michel Onfray, «L’islam n’est pas une religion de paix, de tolérance et d’amour». Et cela se lit dans ses textes : le coran, les hadiths et la sira (biographie de Mahomet) :

    http://www.wat.tv/video/michel-onfray-islam-est-pas-5b0xd_2exyh_.html

    À ceux qui voudraient répondre en citant certains passages de l’ancien testament pour démontrer qu’il n’y a pas moins de violence dans la bible, il faut leur rétorquer que Jésus et son église, c’est après l’ancien testament ! Dans le nouveau il n’y a pas cette violence !

    Ce qu’en pense Hélios d’Alexandrie : «La violence islamique se distingue nettement des autres violences religieuses par le fait qu’elle ne peut être dissociée de la divinité qui l’ordonne, qui la sacralise et qui en fait la voie la plus sûre du salut. Le jihad est indissociable de la foi en Allah, la terreur est son instrument de conquête privilégié. Le musulman qui s’engage dans le jihad doit tout faire pour instiller la terreur dans le cœur du non-musulman, c’est par la terreur que l’islam conquiert et se répand.

    Les musulmans d’aujourd’hui sont les descendants de ceux qui jadis ont cédé à la terreur islamique, ils ont embrassé la religion des envahisseurs pour sauver leur vie et épargner à leurs proches l’horreur de l’esclavage. Quelques générations plus tard les vaincus se sont mués en clones de leurs vainqueurs, et ils ont à leur tour asservi d’autres peuples de la même façon que leurs pères ont été asservis. L’arbre de la terreur et de la tyrannie a été planté il y a quatorze siècles, depuis, l’humanité n’a cessé de récolter ses fruits empoisonnés. Les musulmans sont prisonniers du coran et de la violence dont il est rempli ; ils ne peuvent embrasser sincèrement la paix, la tolérance et le bon voisinage sans renier, en tout ou en partie, leur croyance ; s’ils lui restent fidèles, deux choix s’offrent à eux : se soumettre en silence aux extrémistes ou se joindre résolument à eux.»

    La guerre contre les non-musulmans n’aura jamais de fin : « combattez-les jusqu’à ce que cesse toute dissension et que l’islam soit l’unique religion » (coran 8 :39).

    Les hadiths vont dans le même sens que le coran : « Le messager d’Allah (Mahomet) a dit : J’ai reçu l’ordre de combattre les peuples jusqu’à ce qu’ils déclarent qu’il n’y a de dieu qu’Allah et que je suis son prophète. » (Bokhari vol 4 page 196)

    D’autres auteurs ont rapporté les mêmes propos: «Le prophète Mahomet a dit: » J’ai reçu l’ordre de combattre les gens jusqu’à ce qu’ils témoignent qu’il n’y a de dieu qu’Allah et que je suis son messager et qu’ils instituent la prosternation et l’impôt religieux. S’ils le font, leur sang et leurs propriétés seront protégés.» (Muslim Chapitre 9).

    Les premiers musulmans, si l’on en croit l’histoire officielle de l’islam, semblent l’avoir bien compris : « Ô les hommes, savez-vous à quoi vous vous engagez en faisant allégeance à cet homme (Mahomet)? Oui, en lui jurant fidélité nous nous engageons à déclarer la guerre à toute l’humanité » (Ishaq : 204)

    Ce passage fait écho à la promesse coranique : « Allah a promis à ceux parmi vous qui ont cru et qui ont accompli de bonnes œuvres (la guerre sainte) qu’il en fera les maîtres de la terre. Il établira d’autorité leur religion, celle qu’il leur a lui-même choisie » (coran : 25 :55)

    La devise, fort laconique, des frères musulmans est tirée d’un verset du coran : « Et préparez ! » : « Et préparez leur (les non-musulmans) tout ce que vous pouvez réunir en armes et en cavaleries afin d’instiller la terreur dans le cœur des ennemis d’Allah qui sont aussi vos ennemis » (coran 8 :60).

    Le terrorisme islamique n’a pas été conçu par al Qaeda, par le Hezbollah ou le Hamas, ces derniers l’on simplement adapté à notre époque : « Combien de villes avons-nous saccagées par une attaque nocturne? Notre châtiment les a pris par surprise alors qu’ils (les non-musulmans) dormaient. Notre terreur s’est abattue sur eux et ils ont été submergés » (Coran : 7 : 3).

    Allah a érigé Mahomet comme exemple à tous les fidèles, c’est clairement dit dans le coran; or Allah a donné des directives claires à Mahomet : « Il ne convient pas à un prophète de faire des prisonniers, à moins qu’il ait accompli un grand carnage dans le pays (des mécréants) : (coran : 8 : 67) et Mahomet a fait écho à l’injonction d’Allah : « Le messager d’Allah a dit : J’ai obtenu la victoire par la terreur. » (Bokhari : Vol 4 page 220).

    À ses hommes pris soudainement de scrupules, il a tenu des propos sans ambigüité : «Le prophète en passant s’est fait demander s’il était permis d’attaquer les infidèles durant la nuit et exposer leurs femmes et leurs enfants au danger. Le prophète a alors répondu : leurs femmes et leurs enfants sont des leurs! (les attaques ciblent les infidèles sans distinction de sexe ou d’âge) » (Bokhari : vol 4 page 256).

    Confrontés aux faits les apologistes de l’islam prétendent que Mahomet s’est contenté de suivre les règles et les coutumes de son temps, rien n’est moins sûr : « Les quoreishites se plaignaient : Mahomet et ses compagnons ont violé les mois sacrés (où toutes les tribus d’un commun accord suspendaient les hostilités) ils ont répandu le sang, ont pillé les biens et capturé nos gens… Mahomet prétend qu’il obéit à Allah, mais il est le premier à violer les mois sacrés et à tuer les nôtres. » (Tabari VII : 20, Ishaq : 288).

    Avant l’islam une loi non écrite imposait aux arabes d’être généreux envers le voisin et hospitaliers envers l’étranger. Mais Allah voyait les choses différemment : «Combattez à mort les incroyants parmi vous (parents, voisins, étrangers de passage) et faites en sorte qu’ils subissent votre cruauté.» (Coran: 9: 123)

    La terreur est un outil de guerre puissant, elle vise à briser la volonté de résistance des populations et à saper le moral des militaires qui les défendent, c’est par la terreur, plus que par les victoires acquises au champ de bataille que l’islam s’est répandu : « Celui qui a déclaré sa foi en Allah et son Messager (celui qui s’est converti à l’islam) a eu la vie sauve et a préservé ses biens. Quand à ceux qui se sont obstinés dans l’incroyance, ils connaîtront la mort au combat. » (Tabari IX : 69).

    Allah admet que si le choix était laissé aux hommes ils choisiraient la paix à tout coup, cependant elle n’est pas dans leur intérêt : « Le combat à mort vous est prescrit alors que vous l’abhorrez. Mais il est possible que vous détestiez ce qui est bon pour vous et aimiez ce qui est mauvais. Allah sait (ce qui est bon pour vous) vous ne le savez pas. » (coran : 2 :216).

    Pour ceux qui ont de la difficulté à l’accepter, Allah explique pourquoi le jihad est supérieur : « Ne sont pas égaux les croyants qui ne bougent pas de chez eux, qui ne risquent pas leur vie, et ceux qui luttent très fort, pratiquent le jihad dans la cause d’Allah en risquant leurs biens et leur vie. Allah accorde un rang plus élevé à ceux qui font le jihad. Bien qu’Allah ait promis une récompense pour tous les croyants, il accorde sa préférence à ceux qui se battent à mort plutôt qu’a ceux qui restent à la maison. Il a distingué ses combattants en leur accordant une immense récompense » (coran : 4 : 95).

    Comme les croyants ne montrent pas assez d’enthousiasme Allah s’impatiente : «Ô Prophète, incite les croyants au combat! Vingt volontaires parmi vous vaincront deux cents, cent d’entre les croyants massacreront mille infidèles car ce sont des gens dénués d’entendement.» (Coran : 9:5).

    Et pour dissiper tout doute Allah dresse un contrat avec ceux qui s’engagent résolument dans la guerre sainte, ses termes sont simples et clairs : « Allah a acheté aux croyants leur vie et leurs biens. Ils obtiendront en retour le paradis. Ils se battent à mort pour la cause d’Allah, ils massacrent et sont massacrés, ils tuent et sont tués. » (coran : 9 :111).

    Ce message a été martelé durant quatorze siècles, les variations sur le même thème abondent : « Un homme vint trouver le messager d’Allah et lui dit : instruis-moi d’une bonne action équivalente au jihad en terme de récompense. Mahomet lui répliqua : je n’en trouve aucune à te proposer » (Bokhari : vol 4 page 44).

    De leur côté les non-croyants et les sceptiques ne manquaient pas de bons arguments pour dissuader les croyants d’aller au combat : les douceurs du bon voisinage et de la paix ne valaient-elles pas mieux que les horreurs de la guerre ? Mahomet ne tarda pas à riposter : « Ô musulmans, si vous prêtez l’oreille aux incroyants, vous tournerez le dos à l’ennemi et vous vous retrouverez perdants. Demandez la victoire à Allah, ne battez pas en retraite et ne vous détournez pas de sa religion. Nous allons terroriser ceux qui ne croient pas, de cette façon je vous aiderai à vous en détacher » (Ishaq : 395)

    Pour bien ancrer le jihad dans la tête de ses adeptes, Mahomet a eu recours à des arguments, qui pour être farfelus n’en étaient pas moins convaincants : « J’ai entendu le messager d’Allah dire : l’exemple que donne un combattant dans la voie d’Allah, est équivalent à celui d’une personne qui jeûne et se prosterne sans jamais arrêter (sans manger, sans dormir, sans satisfaire aux besoins naturels etc.). Allah a promis qu’il admettra au paradis celui qui pratique le jihad dans sa cause, s’il meurt au combat, mais s’il demeure en vie, il le retournera chez lui chargé de récompenses et de butin de guerre » (Bokhari : vol 4 page 46).

    Ce mot de Mahomet a traversé les siècles, il continue de donner froid dans le dos : «Le messager d’Allah a dit : sachez que le paradis est à l’ombre des épées! » (Bokhari : vol 4 page 73)

    Bref, le programme islamique en quelques mots : « Combattez à mort ceux qui ne croient pas en Allah ni au dernier jour (le jugement dernier), ceux qui n’interdisent pas ce qu’Allah et son messager ont interdit et qui ne pratiquent pas la religion de vérité (l’islam) parmi ceux qui ont reçu les écritures (les juifs et les chrétiens) jusqu’à ce qu’ils versent de leur main la « jizia » (la rançon) dans l’humiliation. (Coran 9:29)

    Qui est assez fou pour aimer un dieu pareil ? Ou alors ces écrits sont des faux ?

  23. Gabi dit :

    Peut-on être musulman et patriote ?

    Avec Camel Bechikh (président de « Fils de France »), l’humoriste Farid Abdelkrim (ancien président des « Jeunes Musulmans de France ») et Marwan Muhammad sur radio Beur en novembre 2012 :

    http://nemesistv.info/video/WA9YKH8HMMMK/debat-peut-on-etre-musulman-et-patriote#sthash.xXlEjEGS.dpbs

  24. Luc dit :

    Les catholiques ont leurs églises. Pourquoi les musulmans n’auraient-ils pas leur mosquées ?

    La comparaison ne tient pas. L’église est nécessaire au culte catholique pour une raison évidente : c’est le lieu, consacré à cet effet, où les catholiques offrent à Dieu le sacrifice prescrit par le Christ.

    La situation de l’islam est autre. Le seul sacrifice existant pour l’islam est celui du mouton, le jour de l’Aïd el-Kébir, qui peut avoir lieu partout… sauf à la mosquée. L’islam ne connaît pas la liturgie. Il ignore les cérémonies cultuelles. Il n’a pas besoin de clergé pour conduire le service divin. L’imam dirigeant seulement la prière, il ne reçoit aucun sacrement pour cela. Une fois désigné, il n’en délivre pas davantage. S’il est exact que les musulmans ont l’obligation de prier cinq fois par jour, ils ne sont pas tenus de le faire dans un lieu précis. Ils peuvent prier où ils le souhaitent. L’islam repose sur cinq piliers. Or, aucun de ces piliers ne nécessite une mosquée.

  25. Jean de Bon-Sens dit :

    Quand une bête sent qu’elle va mourir, elle a des convulsions terribles qui annoncent sa mort prochaine. C’est exactement ce qui se passe pour l’Islam dans le monde :
    1. La manipulation du Coran a maintenant été prouvée scientifiquement. Il suffit de lire les deux tomes « Le Messie et son prophète » qui explique sa création de main d’home, sa déformation, ses manipulations.
    2. Le Coran est rigoureusement incompréhensible, même pour un Musulman. C’est de l’illogisme pur et dur ! C’est ce que Joseph Fadelle a démontré dans « Le prix à payer » où il raconte comment le plus grand Ayatollah d’Irak lui dit de ne plus le harceler avec des questions auxquelles ils ne savaient que répondre ! Et tout se passait en arabe  !
    3. Au 8ème siècle s’est rependue par le sang et l’extermination massive de population entière : Vous avez le choix entre :
    a. La mort,
    b. La conversion,
    c. La dhimmitude.
    Ceux qui vivent actuellement sont ceux qui ont choisi la solution b), car ceux qui ont choisi la solution a) ont été oxis et ceux qui ont choisi la solution c) ont été étouffé, étranglé économiquement jusqu’à ce qu’ils émigrent ou se convertissent. Tout le moyen Orient et le Maghreb était Chrétien au 7ème siècle. Les Palestiniens sont des Juifs, puis des Chrétiens qui ont été forcés de se convertir sous menace de mort.
    4. Les jeunes Musulmans, bien éduqués ont compris : ils se convertissent massivement au Christianisme :
    a. déjà 150 000 jeunes d’Arabie Saoudite sont convertis. Le rythme est de plus de 100 par jour !
    b. En Kabylie, des monceaux de plus de 2 m de haut de Corans sont brulés par les jeunes. Ils lapident les Imams et caillassent les mosquées.
    c. En Iran, ce sont des dizaines de milliers de jeunes qui demandent le baptême Chrétiens. Le pouvoir a très peur et certains prétendent que c’est à cause de ces vagues de conversions massives qu’Israël veut bombarder l’Iran ?
    d. En Inde, c’est pareil à partir de l’Indouisme. Certains états dans le Nord de l’Inde sont Catholiques à plus de 15% !
    e. En Chine, c’est pareil, tous les jeunes étudiants se posent des questions et ne trouvent qu’une seule réponse logique, irréfutable et lumineuse : Jésus ! Et là ce sont des millions de conversions désirées, libres, et spontanées.

    De toute façon tout ceci a été clairement expliqué et annoncé par René Girard dans son dernier livre : « Achever Clausewitz » ! René Girard, né en Avignon, Professeur, sa vie durant, à l’Université de Stamford, est considéré par les Américains comme le plus grand génie du XXème siècle ! C’est le seul philosophe à avoir annoncé un fait qui a été des années vérifié et redécouvert par des neurobiologistes : les neurones mimétiques.

    Ce qui est certain, c’est que le retour du Messie Jésus est pour dans moins de 50 ans, certains disent même au travers des multiples prophéties des mystiques Catholiques ainsi que l’exégèse scientifique des Apocalypses de Daniel et de Jean, que le retour du Christ est pour dans moins de 20 ans ! Alors réjouissons-nous et chantons tous Alléluia !

    • Luc dit :

      N’oubliez pas qu’en occident on a des politiciens antichrétiens ! Les sionistes veulent la disparition des catholiques ! Et comme ils ont pris le pouvoir en occident, il n’y a pas un jour où ils ne abordent pas autant qu’ils le peuvent notre civilisation judéo-chrétienne !

      Toutes les prophéties nous avertissent d’une mort apparente de la religion catholique. Les sionistes utiliseront ces Musulmans intégristes pour l’étouffer. La destiné de l’église chrétienne est celle de son fondateur. Elle doit mourir en martyr pour ensuite ressusciter ! Et là, tous les Musulmans se convertiront à elle, après avoir vu les massacres que leurs imams leur ont demandé de faire au nom de dieu !

      On sait qu’un jour prochain, au Proche et au Moyen Orient, une bombe nucléaire sera utilisée. On sait qu’après les Russes et les Musulmans s’en prendront à l’Otan. Ils arriveront en France ! Ce sont des salafistes et djihadistes qui imposeront de force aux Français l’Islam. Sinon la mort ! Toutes les richesses de ce pays seront pillées ! Bienheureux sera celui qui réussira à passer cette tragique période voulue par nos élus.

  26. Lino dit :

    Une caste de politiciens veut nous faire croire qu’elle nous protège d’un grave danger : le terrorisme international ! Cette fable leur permet d’agir à leur profit à nos dépends. Grâce au 11 septembre 2001, les néo-conservateurs américains prirent le pouvoir en s’appuyant sur la menace d’islamistes radicaux. Bien entendu les démonstrations nombreuses dans les médias sur Ben Laden, entouré par des combattants souvent payés à la journée, n’étaient que factices.

    Tout débuta lorsque en janvier 2001, commencèrent le procès de 4 hommes accusés des attentats d’ ambassades en Afrique de l’est. On en profita pour faire en sorte de juger avec eux Ben Laden par contumace. Car il fallait prouver qu’une organisation criminelle existait bien autour de lui. C’est un de ses anciens associés Jamal Al-Fadl qui permit de le faire. Ce militant soudanais s’était présenté aux USA après l’enquête sur les attentats de 1998. Il fut embauché par le gouvernement comme témoin-clef, en échange d’une forte somme d’argent et d’une protection contre Ben Laden qu’il avait dérobé. Son témoignage permit au FBI de construire l’image nécessaire d’une organisation Al Qaida pour pouvoir en poursuivre les auteurs. Les lois américaines étaient conçues pour combattre le crime organisé et non un individu isolé. D’où le besoin de transformer Ben Laden en dirigeant d’un large réseau terroriste appelé pour la circonstance Al Qaida. En fait Ben Laden et Zawahiri n’étaient que sollicités financièrement par des islamistues qui planifiaient eux-mêmes leurs opérations. Al Qaida devint ainsi le nouvel ennemi de l’Amérique qui permettait de poursuivre n’importe qui si on arrivait à l’associer à ce groupe fantôme.

    Lors du 11 septembre, les politiciens n’eurent qu’à ressortir ce modèle créé lors du procès. Ils firent circuler l’idée que les pirates de l’air n’étaient que la partie visible de l’iceberg d’un vaste réseau terroriste mondial. Bush n’hésita pas à parler de milliers de terroristes provenant de 60 pays s’entrainant en Afghanistan. Lors de son premier mandat il avait déjà nommé des neo-cons tels que Paul Wolfowitz associé à Donald Rumsfeld. Après l’attentat arrivèrent le vice-président Dick Cheney et Richard Perle (conseiller principal du Pentagone) etc… Des hommes qui étaient déjà au pouvoir il y a 20 ans sous Reagan. La menace de l’époque était l’Union Soviétique et nos neo-cons l’avaient grandement exagérée. Car ce pays était déjà exsangue et au bord de l’implosion. Cette expérience leur a permis d’utiliser une exagération semblable avec les islamistes. il fallait trouver une excuse pour envahir l’Afghanistan. Aussi y est-on allé en faisant croire qu’il fallait absolument détruire en s’associant avec les seigneurs de l’Alliance du Nord, les Talibans. Ces derniers ne cherchaient-ils pas à contrôler le pays à l’aide de nombreux volontaires étrangers ? Ils furent considérés comme des terroristes d’Al Qaida. Et à chaque fois que l’Alliance en attrapait un, elle était rémunérée. De nombreux « innocents » ou simplement nationalistes islamiques furent ainsi conduits dans les geôles de Guantanamo. Puis en décembre, l’ordre fut donné de chercher Ben Laden dans les montagnes de Tora Bora (dans le sud est). On fit courir le bruit qu’il y vivait dans une forteresse très sophistiquée. Tora Bora fut bombardé pendant des jours et malgré un million de dollars donné à l’Alliance du Nord, rien ne fut trouvé. Les Britanniques arrivèrent à la rescousse mais la aussi sans succès. Les jeunes musulmans par contre commencèrent à détester ces envahisseurs occidentaux.

    On se mit alors à chercher Al Qaida aux USA. Des milliers de gens furent arrêtés et les médias se mirent à divulguer des informations sur de supposées caches et cellules dormantes. Pourtant aucune preuve tangible permettait d’affirmer qu’un complot était en préparation. Cela n’empêcha pas les politiciens de continuer de claironner qu’ils allaient vaincre le mal dans le monde. Et c’est à ce moment qu’ils attaquèrent l’Irak prétextant un lien entre Al Qaida et Saddam Hussein. Bien entendu, ce lien ne put par la suite être prouvé.

    L’idée géniale qui leur vinrent ensuite, fut de développer le « Principe de précaution » cher aux théoriciens écolos des années 80. Ceux-là se servaient du réchauffement climatique pour faire peur au monde. malgré l’absence de preuves scientifiques. Mais pour ces gens, ils ne fallait pas attendre les preuves car elles arriveraient trop tard ! « L’absence de preuve n’est pas une raison pour ne pas agir contre la menace » préconisaient -ils. Autrement dit, agir sans preuves est justifié ! Tout était donc possible selon ce principe. Aux USA et en GB on s’est mis à jeter en prison de haute sécurité des gens qui n’avaient commis aucun crime mais auraient pu en commettre. Le procureur général américain John Ashcroft nomme çà le paradigme de la prévention ! Au lieu de tenir les personnes responsables de leurs actes passés, on les enferme en spéculant sur leurs actes futurs. Comment dans ces conditions un avocat pouvait-il les défendre ? Ce qui est tout de même surprenant, personne s’opposa énergiquement contre cette diminution inquiétante des droits du citoyen !

    Cette peur créée de toute pièce semble être la seule chose qui reste à ces politiciens pour préserver leur pouvoir bien malmené par de nombreux lobbies et dans une société qui ne croit plus en rien. Pas étonnant que la minorité croyant encore à quelque chose soit maintenant traitée de fondamentaliste ou d’ intégriste.

    -http://www.dailymotion.com/video/xcn73w_le-pouvoir-des-cauchemars-11-septem_news?start=87

  27. Lino dit :

    Présenté comme le premier imam connu converti au catholicisme, Mario Joseph a accordé une interview à la radio espagnole COPE. En voici quelques extraits :

    « ‘A 18 ans, je suis devenu imam. [Je vivais en Inde dans une zone] à majorité musulmane et hindoue, où il n’y a pratiquement pas de chrétiens.

    Dans le Coran, il est dit que Mahomet est mort, mais que Jésus-Christ est toujours vivant. Quand j’ai lu ceci, j’ai pensé, alors… lequel dois-je accepter, celui qui est mort, ou celui qui est vivant ? J’ai demandé à Allah lequel je devais accepter, et j’ai commencé à prier afin qu’il m’aide, et quand j’ai commencé à prier, j’ai ouvert le Coran ; et le Coran (…) dit que si tu es en doute sur le Coran, interroge la Bible. J’ai donc décidé d’étudier la Bible. C’est alors que j’ai compris qui est le Dieu véritable et, à partir de là, j’ai embrassé le christianisme. (…)

    Lorsque je me suis converti, je suis allé dans un centre de retraite et ma famille a commencé à chercher. Ils m’ont trouvé là. Mon père m’a frappé durement et m’a emmené à la maison. Quand nous sommes arrivés, il m’a enfermé dans une pièce, m’a attaché les mains et les pieds, m’a déshabillé, m’a frotté les yeux, la bouche et le nez avec des substances piquantes, et m’a laissé là sans nourriture pendant 28 jours. Passé ce laps de temps, mon père est venu et m’a saisi par le cou pour voir si j’étais vivant.

    J’ai ouvert les yeux et j’ai vu qu’il avait un couteau dans sa main. Il m’a demandé si j’acceptais Jésus et m’a dit qu’il me tuerait si je l’acceptais. Je savais que mon père allait me tuer, car c’est un musulman très dur, j’en étais convaincu. Je lui ai dit que j’acceptais Jésus-Christ et, à ce moment-là, une lumière très puissante a frappé mon esprit et m’a donné la force de crier de toutes mes forces : Jésus!

    C’est alors que mon père est tombé et que le couteau qu’il tenait à la main s’est fiché dans sa poitrine, lui occasionnant une grande coupure. Il a commencé à saigner abondamment, tandis que de l’écume sortait de sa bouche. Ma famille, craignant pour lui, l’a emmené à l’hôpital et ils ont oublié de fermer la porte. J’ai ainsi pu sortir et prendre un taxi pour aller au centre de retraites où ils m’avaient pris, et je suis resté caché là. (…)

    Bien qu’affaibli et n’ayant que la peau sur les os, cette lumière m’a fait reprendre des forces et une santé dont j’ignorais la provenance. Cependant, je subis encore les séquelles de ce châtiment, car j’ai un ulcère de l’estomac et des ulcères dans la bouche. (…)

    [C’était] il y a 18 ans. La souffrance m’accompagne encore car il est écrit dans le Coran, en plus de 18 endroits, que celui qui rejette le Coran, il faut l’éliminer. (…) Je ne suis pas retourné dans mon village. Jamais plus je n’ai foulé ma terre. Mieux encore, je suis enterré là-bas parce que mes parents ont construit une pierre tombale, avec mon nom et le jour où je suis né. »

    http://www.aleteia.org/fr/religion/article/le-premier-imam-converti-au-catholicisme-12834001

    Liste de musulmans notables devenus chrétiens :
    http://wikiislam.net/wiki/Notable_Former_Muslims

    • Tom dit :

      Magnifique témoignage de Mario Joseph ! Il ressemble à celui-ci :


      Depuis ma naissance, j’étais imprégné de la culture musulmane. A partir de 12 ans, j’avais commencé à pratiquer l’Islam, religion de mon pays et de ma famille, tout en condamnant sévèrement la chrétienté. Mon but était alors de ressembler, ou plutôt d’imiter le plus possible Mohamed, le fondateur de l’Islam. Je jeûnais souvent, je passais beaucoup de temps dans la Mosquée, le lieu de prière du musulman, et lisais tous les jours le Coran, leur livre « Saint ». Prier Allah cinq fois par jour en me tournant en direction de la Mecque, était un exercice quotidien de foi et de sincérité. Ma ferveur religieuse prenait de l’ampleur pendant le Ramadan. Je rêvais de pouvoir un jour faire un voyage à la Mecque, lieu saint de l’Islam, l’expérience suprême pour le Musulman. Ma foi aurait atteint son apogée.

      A l’âge de 18 ans, je suis venu en France pour faire des études en Physique, Chimie et Mathématiques, à l’Université de Caen. Là, je fus contacté pour la première fois par une femme chrétienne qui tenait un stand biblique au restaurant universitaire. Je n’espérais pas plus, car enfin j’avais l’occasion de prêcher l’Islam à un chrétien !

      Jusqu’alors, je ne savais rien au sujet de la Bible, sinon qu’elle était « falsifiée », selon ce que j’avais appris en tant que musulman. L’Islam m’avait enseigné que les chrétiens faisaient de Jésus le Fils de Dieu, et pour moi, cela n’était ni plus ni moins qu’un blasphème impardonnable. Aussi, n’osais-je même pas laisser cette idée effleurer mon esprit, car ç’aurait été ma condamnation éternelle. En plus, le Coran affirme ceci : « Dis : il y a un seul Dieu, il n’a pas engendré, et il n’a pas été engendré, et il n’a point d’égal. » (Sourate 112). Ainsi, la filialité de Jésus et sa divinité se trouvaient balayées du même coup. Jésus n’était pour moi qu’un simple homme, prophète certes, mais créé de poussière au même titre qu’Adam.

      Il faut ajouter que tout ce qu’affirme la Bible, comme le péché originel, la Trinité, l’amour divin, le salut par grâce, m’était étranger. Cependant, ma religion me demandait de croire que la Bible était la Parole de Dieu, sans pour autant prendre ses enseignements au sérieux. Pour expliquer ce paradoxe, l’Islam prétend que la Bible a été falsifiée par les Juifs et les Chrétiens et qu’il est par conséquent impossible d’accéder au vrai texte. Je croyais simplement cette assertion sans l’avoir jamais vérifié.

      Le temps passait, et j’assistais à quelques réunions d’église. Cela m’a aidé à comprendre l’Évangile du salut. L’amour de Dieu, manifesté à la croix, m’avait bouleversé, moi qui ne connaissais qu’un Dieu souverain, Puissant, sans aucune indulgence pour le pécheur. Quand on me parlait de cet amour, j’avais les larmes aux yeux, mais je restais quand même sûr que l’Islam était la bonne et la meilleure voie. Néanmoins, un combat violent s’était déclaré en moi-même. Aussi avais-je décidé d’étudier et de comparer la Bible et le Coran. A mesure que je lisais, je me rendais compte que la Bible était autre chose que ce que je me représentais ; et surtout que l’image que je me faisais de Jésus était tout à fait fausse. D’étranger, Jésus devenait pour moi un homme unique ! Qui a, comme lui, consolé les pauvres, accueilli les hommes rejetés, pansé les blessures de tous les opprimés ? Qui a, comme lui, parlé avec simplicité et beauté de Dieu qui aime les malheureux et prend le parti des humiliés ? Mais surtout, qui a, comme lui, révélé le Dieu Père de tous ceux qui placent leur confiance en lui ?

      Après les recherches, je commençais à avoir des doutes sur la falsification de la Bible, mais je ne pouvais encore croire ni à la Trinité, ni à la filialité divine de Jésus, et encore moins à sa crucifixion. En effet, l’Islam nie tout simplement que Jésus fût crucifié. Une autre chose qui m’empêchait de croire, c’était ma famille. Se convertir et quitter l’Islam, c’est renier sa famille, sa patrie. Le prix me paraissait trop élevé. C’était toujours le côté où se trouvaient ma famille, mes amis, qui penchait dans la balance. Au bout de 2 ans, j’étais arrivé à ne plus supporter d’entendre parler de l’Évangile, tellement cela me frustrait. Si je discutais avec des amis, cela finissait toujours par des disputes.

      Quoique refusant l’Évangile, j’aimais passer du temps dans la famille du pasteur. Le lundi 5 août était un jour comme tant d’autres chez eux. Bien sûr, il fallait encore que j’entende l’Evangile. J’avais de plus en plus de mal à résister à l’amour de Christ, mais cette fois-là, je décidais que c’en était trop, et que je ne voulais plus jamais entendre parler de Jésus-Christ ! J’insistais que l’on me ramène chez-moi. Pour me calmer, je pris le Coran et me mis à le lire. Les paroles sortaient de mes lèvres, mais mon cœur restait sec, contrairement à d’habitude. Je décidai donc de dormir. Il était deux heures du matin.

      Dans mon lit, je commençais à prier Allah, tel que je le faisais chaque nuit, mais le vide m’entourait autant que le silence. Malgré tout ce que j’essayais, je n’arrivais pas à trouver cette paix de coeur que je désirais tant à cet instant. Soudain, poussé par une force invisible, je m’écriai : « Dieu, qui que tu sois, révèle-toi à moi ! » C’est alors que le nom de Jésus se mit à raisonner dans ma tête, puis dans tout mon être. La présence de Jésus s’est imposé avec une netteté inouïe. « Est-ce toi , Jésus ? » demandai-je, alors que je n’y pensais absolument pas. Mon corps tremblait ! « Si c’est toi Jésus, je t’accepte, ajoutai-je ». Le sentiment qui m’envahissait à ce moment est indescriptible. Je sus que Jésus est réellement d’un autre monde, du monde de Dieu. Mais je ne pouvais me résigner à cela. Aussi, immédiatement après, je commençai à crier : « non, non, non… », parce que je me rendis compte que j’ai dit quelque chose qui allait bouleverser ma vie. Mais je ne pouvais fuir le nom de Jésus ; sa présence de Jésus avait envahi la pièce.

      En titubant, je descendais les escaliers pour me aller téléphoner au pasteur. Il était 2 h15 du matin, lorsque, tout tremblant, je composai machinalement son numéro. « Il faut absolument que je parle au pasteur ! » ai-je dit à sa femme. Je n’ai donné aucun détail concernant la raison pour laquelle je leur demandais de venir me voir au beau milieu de la nuit. Ils m’ont dit plus tard que par le ton de ma voix, ils pensaient que je faisais une dépression nerveuse. J’étais assis au fond de la salle lorsqu’ils sont arrivés. En voyant le pasteur, je lui sautai dans les bras ! Il m’a rapidement demandé ce qui se passait. En sanglots, je lui ai répondu :  » Il faut que j’accepte Jésus dans ma vie ! » J’étais alors si ému que je n’avais plus de force dans mes jambes ; je m’appuyais donc contre le pasteur pour aller dans son bureau. Une fois que j’étais assis, il m’a répété sa question, car il n’avait pas compris ma demande.

      Je lui répétai alors que je désirais accepter Jésus-Christ dans ma vie. En entendant cela, un sourire illumina le visage du pasteur, et il lui fallut un grand effort pour ne pas sauter dans mes bras. Je connaissais si bien le plan du salut, mais je voulais maintenant qu’il devienne une réalité dans ma vie.

      Le pasteur m’a demandé si je croyais que Jésus est le Fils de Dieu et Dieu véritable. -Oui, je le crois, répondis-je ! –

      Crois-tu, Jamel, que Christ est mort sur la croix pour tes péchés, et qu’Il est ressuscité pour t’assurer la vie éternelle en Lui ?
      – Oui, je le crois ! – A tous ceux qui l’ont reçu, continua le pasteur, à ceux qui croient en son nom, Il a donné le pouvoir de devenir Ses enfants.

      Crois-tu qu’il peut faire de toi son enfant ?
      – Oh oui, je le crois ! Nous nous sommes agenouillés dans la prière, et j’ai reçu Jésus-Christ dans ma vie, comme mon Sauveur et mon Maître. Quelle paix inondait mon cœur, une paix que je n’avais jusqu’alors jamais connu ! Je m’adressais enfin à Dieu comme mon Père céleste, et cela grâce à Jésus qui fut crucifié et ressuscité pour moi.

      Je n’ai pas évoqué le problème du péché pendant ce témoignage. Mais il faut que je le fasse maintenant pour que chacun comprenne que cela constitue le noeud du problème dans toute religion. Comment un homme souillé, méchant, indigne peut-il se tenir devant Dieu ? Le sentiment du mal m’a toujours tourmenté. Mes efforts pour satisfaire les exigences de Dieu restaient vains. Comment aurais-je pu obtenir le pardon pour des offenses inqualifiables ? Seul Jésus Christ pouvait faire en sorte l’impensable devienne possible, que Dieu ouvre ses bras pour m’accueillir dans sa grâce et son amour !

      • DU CHRISTIANISME A L’ISLAM (LA RELIGION MUSULMANNE)
        LIRE POUR MIEUX COMPRENDRE :
        EZECHIEL 8,16 à 17.
        1ère EPITRE DE JEAN 2,18 à 28.
        1er CONCILE DE NICEE/ SALVE REGINA
        1er CONCILE DE CONSTANTINOPLE/ SALVE REGINA
        L’ISLAM TOP SECRET/ DAVID ABBASI
        (DES DOCUMENTS A CHERCHER SUR L’INTERNET)

        NB : N’est-ce pas que le peuple de Yahvé Dieu périt faute de connaissance !

        • Ursule dit :

          Selon David Abbasi, il faut surveiller l’Islam de France car certains de leurs chefs n’expliquent pas que des passages du Coran ne sont plus applicables aujourd’hui ! La révolution islamique cherche à atteindre l’Europe.

          La lettre du Roi Perse au successeur de Mahomet, le deuxième Calife :

      • Andrée dit :

        Il y a le témoignage du libanais Kamal Saleem qui tout petit fut entraîné par les islamistes radicaux. Puis après un accident de voiture, sa vie changea complètement !

        Sa vie aurait pu être celle d’un criminel croyant travailler pour Allah comme ici :
        http://mai68.org/spip/spip.php?article5877
        C’est tout le contraire qui arriva !

  28. Patrick dit :

    Expérience de conversion d’un fils d’Imam de Cote d’Ivoire, Moussa Koné. A partir de 3 ans, il fut formé pour connaître les 6.000 versets coraniques. Mais voilà, à partir de 35 ans, sa vie a été bouleversé.

    A découvrir : L’Apôtre : un film sur la conversion d’un musulman au christianisme
    http://www.christianophobie.fr/breves/lapotre-deux-bandes-annonces-du-prochain-film-de-cheyenne-carron
    Le cinquième long métrage de Cheyenne-Marie Carron, L’Apôtre, film d’un grand équilibre et d’une belle maîtrise technique vient d’être honoré du prix spécial de la Capax Dei Foundation que préside Liana Marabini et qui organise, sous la patronage du Conseil pontifical pour la culture, le festival cinématographique Mirabile Dictu. Le film sortira en salle le 1er octobre prochain.

    Reste que tous les noirs ne sont pas musulmans. Ils sont nombreux à être catholiques, comme par exemple Teddy Riner, octuple champion du monde de judo (21mn23) :

  29. Lino dit :

    L’œuvre d’Orient en France vient d’attirer l’attention des évêques sur les lieux chrétiens incendiés ou saccagés en Egypte depuis le 14 août 2013.

    C’est effrayant.

    Jusqu’à la mi-août, les chrétiens avaient subi des violences ponctuelles et des discriminations, ce qui déjà était insupportable. Mais depuis, il y a eu une vague considérable de persécutions et de destructions qui viennent des intégristes islamistes :

    39 églises ont été pillées, saccagées et brûlées entièrement ou bombardées.
    23 églises ont été attaquées par jets de pierre, molotov, balles, et assiégées.
    A cela, il faut ajouter :

    6 écoles et couvents brûlés,
    7 installations appartenant aux églises entièrement brûlées
    et 5 maisons, pharmacies, magasins, hôtels, 75 autocars et voitures appartenant aux coptes, pillés, saccagés et brûlés entièrement.
    C’est effrayant et catastrophique.

    Et devant cela, le « silence médiatique » chez nous est assourdissant. Celui des fameuses élites intellectuelles et politiques toutes tendances confondues aussi.

  30. Lino dit :

    Abu Bakr al Baghdadi, le « calife » autoproclamé de l’Etat Islamique sur le territoire qui comprend l’Irak et la Syrie, vient de promettre de conquérir Rome. « Hâtez-vous, ô musulmans, de venir dans votre pays. C’est votre Pays. La Syrie n’appartient pas aux Syriens ni l’Irak aux Irakiens. Cette terre appartient aux musulmans, à tous les musulmans » a-t-il ajouté.

    C’est « The Telegraph online » qui a révélé les déclarations de celui qui s’est proclamé premier calife de l’islam depuis l’effondrement de l’empire ottoman. « Voila ce que je vous propose. Et si vous suivez mon conseil, vous pourrez conquérir Rome et vous deviendrez les maitres du monde, avec la volonté d’Allah » a-t-il conclu.
    http://www.lesobservateurs.ch/2014/07/03/letat-islamique-setendra-jusqua-rome/

    Selon l’ancien employé à l’Agence nationale de sécurité américaine, Edward Snowden, « Le chef de l’EIIL, Al Baghdadi, a été formé par le Mossad avec l’aide des services de renseignement britannique et américain. » Ce que confirme l’agence d’information iranienne Farsnews. Snowden a indiqué que les services de renseignement de ces trois pays, ont collaboré ensemble afin de créer une organisation terroriste qui soit capable d’attirer tous les extrémistes du monde vers un seul endroit, selon une stratégie baptisée « le nid de frelons ». Des fuites ont révélé qu’Abou Bakr al-Baghdadi a suivi une formation militaire intensive durant une année entière entre les mains du Mossad, sans compter des cours en théologie et pour maîtriser l’art du discours.
    http://www.algerie1.com/actualite/snowden-le-chef-de-leiil-al-baghdadi-a-ete-forme-par-le-mossad/

    • John dit :

      Son armée est tellement cruelle qu’il va éloigner une bonne fois pour toute tous ceux qui auraient aimé devenir musulman. Mossab Hassan Youssef est le fils aîné du cheikh Hassan Youssef, fondateur du Hamas en Cisjordanie. Il a raconté dans un livre paru aux États-Unis en 2010 (Le Prince Vert. Du Hamas au services secrets israéliens, Denoël), son histoire exceptionnelle et révèle sa collaboration avec le Shin Bet, le service de contre-espionnage et de la sécurité intérieure d’Israël, avant de s’exiler en Californie. Sa conversion au christianisme remonterait aux années 1999/2000 et il aurait été baptisé secrètement à Tel Aviv en 2005. Dans son analyse de l’islam, Mossab Hassan Youssef estime que « dans dix ans l’islam s’effondrera ».

      Pour lui il faut faire la différence entre l’islam et le peuple musulman qui lui est merveilleux.

      Cela dit, d’après Charles Freeman, l’ancien ambassadeur US en Arabie Saoudite, c’est Israël qui a aidé à créer le Hamas. Il s’agissait d’un projet de Shin Bet pour infiltrer l’OLP. Yasser Arafat s’en plaignit auprès d’un journal italien : «le Hamas est une créature d’Israël, qui du temps du Premier Ministre Shamir, leur octroya des fonds et plus de 700 institutions, entres autres des écoles, des universités et des Mosquées. » Arafat maintint également que le Premier Ministre Israélien Rabin avait admis en présence d’Hosni Moubarak qu’Israël avait soutenu le Hamas. L’analyste Ray Hannania fesait remarquer dans l’ouvrage «Sharon’s Terror Child», publié dans Counterpunch, «que saper le processus de paix a toujours été le véritable objectif du Hamas et a servi en même temps les ambitions politiques du Likoud. Chaque fois que les négociateurs Israéliens et Palestiniens paraissaient proches d’atteindre une étape majeure vers la paix, un acte terroriste du Hamas venait interrompre le processus et renvoyait les deux parties dans leurs camps respectifs.»

  31. Tonio dit :

    Jésus est-il le Fils de Dieu ? Un ancien musulman répond après avoir eu une expérience bien curieuse :

  32. Carlos dit :

    La coexistence entre Chrétienté et Islam paraît partout dans le monde ne pas aller de soi. Parmi les arguments les plus souvent invoqués contre les Chrétiens figure en bonne place le reproche d’avoir agressé les Musulmans lors des croisades !

    Pour comprendre le problème, il faut se replonger dans l’histoire. En premier lieu, il ne faut pas oublier la conversion au christianisme de l’empereur romain Constantin en 323. Presque du jour au lendemain, et pacifiquement, un Empire s’étendant d’est en ouest de l’actuel Iran à l’actuel Maroc, et du nord au sud de l’Écosse à l’Égypte, devient donc chrétien. Constantin, pour marquer cette rupture, transfère en 330 sa capitale de Rome à Byzance, qui prend le nom de Constantinopolis, la « ville de Constantin ».

    Lorsqu’en 613 l’Islam fait irruption dans l’Histoire, le bassin méditerrané est donc chrétien depuis trois siècles. La nouvelle religion se répand dès la mort du Prophète comme une traînée de poudre et toujours par le moyen de la guerre. Le Moyen-Orient (Syrie, Palestine, Égypte…) est subjugué entre 635 et 642, le Maghreb entre 660 et 710, l’Espagne dans les années 720, la France l’aurait été si Charles Martel n’avait remporté la victoire de Poitiers (732). C’est donc en un siècle un énorme pan de la Chrétienté, comprenant les Lieux Saints, qui est par force islamisé.

    Pendant près de cinq siècles, les Chrétiens purent toutefois continuer à se rendre en Terre Sainte. Le pèlerinage à Jérusalem est alors très répandu, mais devient de plus en plus périlleux jusqu’en 1078, où les Musulmans en interdisent complètement l’accès aux Chrétiens. La première croisade eut donc pour objectif de réouvrir aux pèlerins la route de Jérusalem que leur interdisaient les Musulmans. Elle aboutit à la prise de la ville et à la reconstitution en Terre Sainte d’un éphémère État chrétien (1099-1291).

    A la même époque, l’Espagne entreprenait de se libérer du joug arabe par la Reconquista. Le célèbre Cid de Corneille fut l’un des artisans de cette longue guerre, très dure puisque si la victoire chrétienne de Las Navas de Tolosa en 1212 est considérée comme un événement décisif, il fallut attendre 1492 pour que les armées d’Isabelle la Catholique mettent un terme définitif à l’existence du Royaume islamique de Grenade.

    Aujourd’hui encore les Musulmans ont la nostalgie de l’Espagne islamique. Le roi d’Arabie, de passage en Andalousie, a récemment demandé que la cathédrale de Séville soit rendue à l’Islam. L’archevêque de la ville lui a répondu qu’il faudrait d’abord rendre Sainte-Sophie de Constantinople au culte chrétien…

    Car à l’époque même où l’Espagne se libérait du joug musulman, l’Empire byzantin succombait. Comme par un phénomène de vases communicants, le reflux de l’Islam en Espagne fut contemporain de sa formidable progression en Grèce et dans les Balkans. En 1453, Constantinople, capitale millénaire du premier empire chrétien, tombe entre les mains de l’Empire musulman des Ottomans, qui en font leur capitale.

    La progression islamique se poursuit jusqu’au cœur de l’Europe : la Serbie chrétienne succombe à la bataille de Kossovo (1389). On peut lire à ce sujet dans le dictionnaire d’Histoire universelle : « pendant près de trois siècles, le peuple serbe allait être soumis à une tyrannie très dure ; beaucoup de grandes familles serbes furent exterminées, le peuple réduit en servitude et des milliers d’enfants enlevés pour être élevés dans l’Islam et enrégimentés dans le corps des janissaires ». On comprend mieux la « sensibilité » des Serbes par rapport à la question musulmane, notamment au Kosovo !

    Puis c’est la Bulgarie, l’actuelle Roumanie, la Hongrie qui succombent à leur tour. En 1683 (il y a tout juste trois siècles !), les Musulmans assiègent Vienne dont la population, pour ne pas paraître affamée, leur lance par dessus les remparts des petits pains en forme de croissants, symbole de l’Islam. Ces « viennoiseries » auront la vie longue, mais qui se souvient encore de leur histoire ? C’est une intervention polonaise (déjà la Pologne !) qui délivre la capitale autrichienne.

    Comme en Espagne commencera alors dans les Balkans une lente et sanglante Reconquista. Les Musulmans se montrent particulièrement cruels dans la répression des insurrections chrétiennes (le massacre de toute la population de l’île de Chio, en 1822, a été « immortalisé » par Victor Hugo). La Grèce n’est libérée qu’en 1830, après quatre siècles d’occupation, la Bulgarie en 1876, la Bosnie en 1913 !

    En 1914 commence la première guerre mondiale, et c’est une époque charnière. L’Empire Ottoman s’allie en effet aux empires allemand et austro-hongrois. Il profite des hostilités pour en finir avec l’importante communauté arménienne (1,5 millions de morts). Vaincu en 1918, l’Empire est démantelé en 1919 par le traité de Sèvres. Il n’existe plus depuis cette date d’État musulman unifié, mais des États islamiques indépendants et souvent rivaux les uns des autres.

    Les derniers temps de l’Empire Ottoman ont vu les puissances occidentales profiter de son état « d’homme malade ». C’est la « colonisation ». L’Algérie, la Tunisie et le Maroc ont été occupés par la France pendant respectivement 130, 80 et 40 ans ; l’Égypte par les Britanniques pendant 50 ans… Ceux qui depuis cinq siècles campent à Constantinople nous invitent quotidiennement à battre notre coulpe pour quelques décennies de colonisation, ce que nous faisons bien volontiers. Mais si de nombreuses injustices ont certes été commises pendant cette brève période, il est en tout cas une chose que personne ne pourra venir reprocher aux « Chrétiens » : celle d’avoir tenté de convertir à leur foi les populations musulmanes des pays colonisés.

    L’Occident déchristianisé et amnésique s’imagine que l’Histoire a commencé avec la Révolution française, et que la colonisation résume donc nos relations avec le monde musulman. Ce dernier, qui a la mémoire plus longue, joue à fond de cet argument culpabilisant et inhibant. De la rancune des croisades à la nostalgie de l’Espagne islamique, il n’a, lui, rien oublié. Apparemment moins disposés que les Chrétiens à l’examen de conscience et à l’autocritique, les Musulmans leur font reproche d’avoir, même temporairement, reconquis d’anciennes terres chrétiennes.

    • Tom dit :

      Ce que dit ici Mohammed Christophe Bilek, organisateur du colloque Yeshua el Messiah, forum qui s’adresse aux musulmans désirant se convertir au christianisme, est percutant !

      Il explique que si Jésus existe dans le Coran, il y a par contre 3 textes antichristiques.

      1/ Pour un musulman, Jésus n’est pas mort sur la croix, donc ses disciples ne sont pas crédibles. Il ne peut donc y avoir la religion du Christ, celle qui mit Pierre comme premier chef de son église.
      2/ Le Coran remet en cause le mystère de la Trinité. Pour les musulmans les chrétiens adoreraient Allah, Jésus et Marie. Ce qui est évidemment faux. Tout chrétien se signe en disant « Au nom du Père, du Fils et du Saint Esprit ». 3 en 1. La religion catholique est monothéiste. Pour mieux comprendre ce mystère, il faut le mettre en parallèle à l’homme. Ce dernier n’est-il pas composé d’une âme, d’un esprit et d’un corps ? Et pourtant ces 3 parties ne forment qu’une seule entité.
      3/ Le Coran explique que Jésus aurait annoncé aux juifs qui l’avaient rejeté, qu’ils allaient recevoir la visite de Mohamed. Curieusement, ce dernier n’est pas venu vers les juifs mais aux arabes.

      Autre curiosité, si Dieu a créé l’homme libre, cela implique qu’il peut Le rejeter. comment peut-on donc punir de mort, un musulman qui changerait de religion ou qui deviendrait athée ? C’est contradictoire. Alors que chez les chrétiens, cette liberté existe. Un chrétien peut devenir musulman sans risque, alors que l’inverse n’est pas vrai.

      • Benoit dit :

        John C. Wright était par contre luthérien ou plutôt athée jusqu’au jour où quelque chose d’incroyable lui est arrivé. Depuis il est catholique.

        Marié avec trois enfants, il fait les fins de mois en écrivant des manuels d’informatique, mais il est davantage connu comme écrivain de science fiction : sa trilogie « L’âge d’or » et la série La Guerre des Mondes. Il naquit en 1961 de parents luthériens. Mais très jeune, il décidait de ne plus aller à l’église. «Durant de nombreuses années j’ai été athée, et un athée véhément, argumentatif et prosélyte ; je ne voyais aucune autre possibilité dans une pensée logique. J’étais un champion de l’athéisme, je donnais des arguments en sa faveur si convaincants que trois de mes amis abandonnèrent leurs croyances religieuses à cause de ma force de persuasion, et mon père aussi cessa d’aller à l’église. »

        « Ma récente conversion au christianisme fut un miracle, causé par une révélation surnaturelle, qui apaisa mon scepticisme et sauva ma vie. A ma surprise, je découvris que je demeurais un penseur parfaitement logique. Je soutiens qu’il est insuffisant d’affirmer que vu que le raisonnement humain ne trouve pas d’évidence d’un Etre Divin, cet Etre n’existe pas. La conclusion adéquate serait que les hommes, sans l’assistance et l’intervention d’un être divin, ne peuvent parvenir à le connaître : une conclusion que même les athées devraient admettre. »

        En novembre 2003, à 42 ans et après de nombreuses années de débats avec des amis athées, Wright en vint à une conclusion : sauf en ce qui concerne le surnaturel et l’existence de Dieu, « mes collègues athées se trompaient de façon affreusement comique dans n’importe quel point basique de philosophie, d’éthique et de logique, tandis que mes odieux ennemis chrétiens avaient raison. » ils avaient raison, sauf en référence à Dieu et à la religion.

        Pour la première fois de ma vie j’ai prié ; je dis : « cher Dieu, il n’y a pas de forme logique selon laquelle tu puisses exister, et même si tu apparaissais devant moi en chair et en os, je te prendrais pour une hallucination. Il ne me vient aucune forme ou évidence, claire ou confuse, qui me démontre ton existence. Mais les chrétiens disent que tu es indulgent, mais que mon manque de foi en toi me condamnera inévitablement. Si, comme ils disent, mon salut t’importe, et si comme ils disent, tu es savant et tout puissant, tu peux me le démontrer bien que je sache que c’est logiquement impossible.

        Trois jours passèrent. Wright était serein et satisfait de se trouver « logique, objectif et à l’esprit ouvert. » Et alors l’événement arriva. Selon ses mots : «Sans préavis, j’ai eu une attaque au cœur, je tombai au sol, criant et moribond. Puis je fus sauvé d’une mort certaine par la foi. Après quoi je sentis que l’Esprit Saint entrait en mon corps, puis immédiatement je pris conscience de mon âme, une part de moi dont je ne connaissais pas encore l’existence. La Vierge Marie me visita, puis Son Fils, Son Père, sans mentionner d’autres esprits durant plusieurs jours, avec des périodes d’extase divine et une conscience de l’unité mystique de l’univers… Et environ une semaine plus tard, je vécus une expérience religieuse par laquelle j’entrai dans l’esprit de Dieu et je vis l’indescriptible simplicité et complexité, amour, humour et majesté de Sa pensée, et je fus saisi d’un plaisir bien au-delà de toute compréhension, et je compris l’unité subjacente à toutes choses, et le paradoxe du déterminisme et de la volonté libre s’éclaircit pour moi, comme la nature symphonique de la prophétie. Me fut montrée la structure du temps et de l’espace… Puis le Christ dans une vision me dit que Lui serait mon juge, et que Dieu ne juge pas l’homme. Je l’ai expliqué à mon épouse ; et un mois plus tard, alors que pour la première fois je lisais la Bible – au-delà du minimum requis à l’école – je trouvai le paragraphe de Jean (5,22) que jamais je n’avais vu avant, qu’aucun chrétien ne m’a mentionné, où il dit la même chose dans les mêmes mots. Puis j’ai vu comment des prières étaient exaucées miraculeusement, si bien que maintenant cela me paraît une chose routinière normale, plus qu’un acte extraordinaire de foi. Ce que je vis fut simple comme l’amour lui-même, et tout aussi mystérieux. Ce ne fut pas une vague lumière ou une sensation diffuse que je trouvai, mais des personnes avec qui je parlai, un esprit, un apôtre, la Dame, le Paraclet, le Messie, et le Père. L’Esprit Saint entra en mon âme, je le sentis y pénétrer, et quelque chose changea en moi : la grâce fut versée en moi comme dans une petite coupe, un vin alchimique qui change le laiton en or. Ce n’est pas une mais six expériences, dans un laps de plusieurs mois, et qui continuent encore aujourd’hui. J’ai eu des visions et expérimenté des miracles, j’ai vu des prières exaucées des choses encore plus extraordinaires arriver. Un seul événement surnaturel serait suffisant pour convaincre un athée honnête de l’existence de quelque chose dans l’univers qui ne pourrait être contenu dans le modèle matérialiste, scientifique. J’ai eu une demi douzaine de telles expériences, chacune différente dans leur nature, durée et types : une honteuse évidence ; accablante ; définitive. Je n’ai pas trouvé un dieu générique, le dieu des philosophes, ou quelconque Etre de Lumière de la New Age. J’ai trouvé trois personnes de la Trinité, l’une après l’autre. Et Marie. J’ai parlé avec elle. Je voudrais pouvoir vous parler de sa tendresse, sa simple et modeste bonté de cœur. Elle est plus haute que toute autre reine, elle vit dans la joie éternelle, et les esprits lumineux l’entourent comme des chandelles votives, mais j’aimerais pouvoir faire quelque chose, n’importe quoi pour apaiser les douleurs qu’elle connut durant sa vie. Pauvre femme. Pauvre, pauvre femme. Si tout cela fut une hallucination, si tout ceci fut de la folie, même ainsi j’y croirais véritablement, seulement pour l’infime possibilité de la voir de nouveau dans le ciel, et tenir à nouveau sa main. Ses mains étaient les mains calleuses d’une esclave.  »

        «Le christianisme est en fait une meilleure philosophie que la philosophie même. C’est une vision du monde rationnel, auto suffisante et riche de sens, une vision qui promeut la vertu et l’honnêteté, et en même temps une attitude philosophique face à la souffrance… La religion chrétienne attribut une importance à la raison que les autres religions, sauf le judaïsme, ne partagent pas, ou pas au même niveau. Aucune d’elles ne mentionne le LOGOS, le principe rationnel, la parole, qui émane directement du Père. L’incarnation fait du Dieu chrétien un dieu plus humain et humanitaire que le Dieu que nous voyons dans l’Ancien Testament ou dans le Coran. Le Dieu de la Trinité n’est seul… Le christianisme semble s’ajuster davantage au mode de vie réelle, par rapport aux autres religions, du moins selon mon humble appréciation. Il y a une préoccupation et un amour pour les enfants que je n’ai pas remarqué dans les autres religions, une sainteté du mariage, une préoccupation pour la vie humaine, pour la monogamie, pour la valeur de l’individu, plus essentielle à la tradition chrétienne qu’aux traditions des autres religions. La chrétienté abolit l’esclavage dans le monde, elle inventa la science (l’argumente avec des clercs comme Copernic, Mendel, Lemaître, Albert Le Grand, Roger Bacon, Pierre Gassendi, Boskovich, Marin Mersenne, Grimaldi, Oresmes, Buridan, Grosseteste, Clavius, Nicolas Stenon, Atanasius Kircher et des laïcs catholiques comme Galilée, Descartes, Pasteur, Pascal, Ampère, Coulomb, Fermat, Lavoisier, Volta, Cauchy et Pierre Duhem). Si le christianisme était ennemi de la science, l’occident serait la plus en retard des puissances technologiques, et les chinois, avec le pragmatique Confucius, seraient les leaders…  »

        « Quant aux arguments que me donnèrent mes amis et connaissances athées en réponse à ce témoignage, ils demeurent décevants. J’étais l’un des vôtres et j’étais très bon à mon travail, et vous me faites honte avec la faiblesse et l’idiotie de vos tentatives pour réaliser ce qu’auparavant je réussissais aussi bien. Poser comme argument que les miracles sont incroyables parce qu’on ne peut pas y croire, est moins persuasif qu’il aurait pu y sembler à première vue, surtout quand on le dit à un sceptique qui se retrouve pourtant témoin de plusieurs miracles, prières exaucées, visions, expériences religieuses, prémonitions de faits avant qu’ils aient eu lieu, etc… Evidemment, moi qui ai vu les miracles ex posteriori, ne peux adopter a priori la position de dire que les miracles ne peuvent exister, pas sans renoncer à mon intégrité de philosophe et mon honneur d’homme. »

        Bientôt 8 années ont passé depuis son expérience mystique et sa guérison miraculeuse de l’attaque au cœur. Wright continue à écrire des romans de science fiction (et des manuels d’informatique). Mais il a signé avec un éditeur le projet d’un livre d’apologétique chrétienne. «Mon projet est de faire alterner dans chaque chapitre des lettres entre mon ancien moi et mon moi actuel ; ainsi pourra se développer un dialogue théiste-athée sans qu’interfère la personnalité du philosophe, c’est-à-dire ici la mienne. Pour l’instant le livre s’intitule « Livres du lendemain ».

        http://www.religionenlibertad.com/john-c-wright-un-ateo-que-reto-a-dios-y-fue-17632.htm

  33. Andrée dit :

    Témoignage chrétien d’une musulmane convertie au Christ : Siham a vécu dans une famille où régnaient la terreur et la violence. Privée d’amour paternel, elle raconte sa quête d’amour et sa rencontre avec un Père très spécial dont l’Amour va bouleverser sa vie…

    En Algérie, près de huit mille musulmans se seraient convertis au christianisme :
    http://www.vsd.fr/contenu-editorial/magazine/en-kiosque/

    Mais aussi des Marocains, des Malien, des Français auparavant musulmans sont devenus chrétiens. Pourquoi ?
    http://reinformation.tv/convertis-de-l-islam/

    Il y a un personnage qui au Proche et Moyen Orient est suivi par de plus en plus de musulmans. Et pourtant il ne fait que dévoiler la parole de l’évangile, c’est à dire du Christ ! Étonnant ! Mais nécessaire car nous sommes à la Fin des Temps !

  34. Lino dit :

    Sur le film l’Apôtre :

    À Nantes, la Fédération des Associations Familiales Catholiques de Loire-Atlantique avait le projet depuis octobre dernier, d’organiser une projection-débat privée autour du film [L’Apôtre] pour ses adhérents. La date avait été arrêtée (ce 23 janvier), la salle réservée, les droits de diffusion réglés et les invitations lancées en décembre. La réalisatrice a reçu hier, jeudi 15 janvier, le courriel suivant des organisateurs :

    « La DGSI [Direction générale de la Sécurité intérieure] nous a vivement conseillés d’annuler notre soirée débat du 23/01 autour de la projection du film “L’Apôtre”, devant les risques d’attentats, cette projection pouvant être perçue comme une provocation par la communauté musulmane. Devant ce cas de force majeure, nous sommes contraints d’annuler cette soirée. Nous ne savons pas pour l’instant à quelle date il nous sera possible de reprogrammer cette soirée. »

    L’association Bible à Neuilly (Neuilly-sur-Seine, Hauts-de-Seine) avait programmé, pour le 12 janvier dernier, une projection-débat autour de L’Apôtre. Elle a du annoncer le 9 janvier dernier le « report » de cette soirée prévue au cinéma Le Village :

    « Vu les circonstances actuelles, le Commissariat de Police de Neuilly nous a demandé de reporter la séance du ciné-débat organisée par Bible à Neuilly sur le film “L’Apôtre” prévue initialement lundi [12 janvier] prochain au cinéma Le Village. Les places déjà achetées pourront être utilisées pour la séance prochaine dont la date vous sera communiquée ultérieurement, dès qu’elle sera fixée. Nous regrettons ce report, d’autant plus que les places avaient déjà été presque toutes pré vendues et que ce film et le débat suscitent, par leur actualité, un très grand intérêt. »

    Pourtant le film L’Apôtre, lors de son exploitation en salles, n’a enregistré aucune manifestation hostile de musulmans français. Aucune fatwa. Il a été salué par la presse (y compris la presse de gauche…) comme un film équilibré et sensible sur la question de la conversion, et respectueux des musulmans – la plupart des acteurs du film sont musulmans ! Le film ne peut donc en rien être susceptible de « provocation » contre « la communauté musulmane ».

    Les organisateurs ont eu tort de céder aux « demandes » et « conseils » des services de police. D’abord parce qu’en y déférant on laisse entendre qu’on reconnaît que ce film pourrait être, au fond, islamophobe et dangereux. Ensuite, parce que si les services de police ont des informations précises ou des rumeurs, leur devoir est de protéger les lieux où la liberté d’expression s’exprime et non d’interdire la liberté d’expression. Enfin, parce que c’est un très mauvais service que l’on rend à la liberté d’expression dans notre pays, si on la sacrifie sur simple injonction administrative, sans jugement d’un tribunal ou arrêt d’un maire. Si on commence à se soumettre pour des choses aussi légères, c’est qu’on est prêt à faire aussi le sacrifice de plus grandes libertés. Le pouvoir saura bien tenir compte de ces deux modestes tests… Rien ne justifie qu’on accepte d’annuler ou de « reporter » la projection privée d’un film non interdit en France.

    Pourquoi donc a-t-on alors autorisé la parution de Charlie hebdo ?

  35. Blanche dit :

    L’étonnante histoire d’Abdul qui devient chrétien, puis un ami , puis tout son village… Alors que quelques temps avant, il avait été martyrisé par sa cité !

  36. Carlos dit :

    Paris sera toujours Paris.. ? Une ville devenue musulmane…

    Le 6 novembre 2015 le Le parquet a requis une peine de 10.000 euros d’amende contre le polémiste Eric Zemmour, poursuivi pour provocation à la haine envers les musulmans, pour des propos tenus lors d’une interview le 30 octobre au journal italien Corriere Della Sera.
    http://www.jean-luc-melenchon.fr/2014/12/15/zemmour-se-lache-en-italie-deporter-cinq-millions-de-musulmans-ca-peut-se-voir/#article3
    Il y déclarait notamment que les musulmans «ont leur code civil, c’est le Coran», qu’ils «vivent entre eux, dans les périphéries. Les Français ont été obligés de s’en aller». Pour lui « Cette situation d’un peuple dans le peuple, des musulmans dans le peuple français, nous conduira au chaos et à la guerre civile. »
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/11/06/97001-20151106FILWWW00354-zemmour-amende-de-10000-euros-requise.php

    Il va y avoir un choix civilisationnel à faire ! Notre système inspiré de la chrétienté se basait sur une phrase du Christ « Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu » (Marc 12 :13-17)

    Jésus répondait à une question des Pharisiens et des Hérodiens « est-il permis de payer l’impôt à César ? » Autrement dit le chrétien doit-il se soumettre à la loi de l’Etat ?

    Pour Jésus, son Royaume n’est pas de ce monde ! D’où sa réponse. Il n’y a pas de loi du talion dans la religion chrétienne, contrairement à la religion musulmane ou juive.

    Devant une femme adultère que dit-il ? « Que celui qui n’a jamais péché, lui jette la première pierre » Puis ensuite « Je ne te condamne pas non plus, tu peux t’en aller, mais désormais ne pèche plus » Il dirait la même chose à un alcoolique, un voleur, un homosexuel ou un zoophile.

    Alors que chez les musulmans, des sanctions bien codifiées existent !

    Pourquoi ? Parce que la religion musulmane est aussi politique !

    Libre aux Français de préférer vivre dans une civilisation musulmane plutôt que chrétienne, mais dans ces conditions ils doivent accepter qu’il n’y ait plus séparation entre le politique et le religieux.

    Zemmour fait bien de dire qu’en ouvrant la porte aux millions de clandestins musulmans et en faisant entrer la Turquie dans l’U.E., on va automatiquement vers une guerre de civilisation !
    Les homosexuels qui se plaignent parce que les chrétiens leur disent que  » leur sang retombera sur eux « . (Lévitique 20.13) ou qu' »ils recevront en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. » (Romains 1.24-27) que diront-ils avec une civilisation musulmane ? A remarquer que n’importe quel médecin constate qu’effectivement, un homosexuel actif est sujet à bien des soucis de santé. La Bible n’a pas tort !

    En Arabie saoudite, pays qu’aime bien Hollande, alors qu’il déteste la Syrie laïque et bien plus démocratique, on suit la loi islamique, la charia. Son interprétation rigoriste fait de la sodomie un crime. Pour un homme marié, elle prévoit la mort par lapidation (la même peine est prévue pour un non musulman coupable de sodomie avec un musulman) ; pour un célibataire, la flagellation (publique) ainsi qu’un exil d’un an.

    Mais qui sont les responsables de nombreux morts innocents en France ? Des Bretons ? Auvergnats ? Quelques noms :

    La popularité spécifique des prénoms musulmans comparée aux autres prénoms aux niveaux national et départemental selon les années :

    • Phase 1 : Les choses commencent à changer à partir de 1946, première année ou plus de 1000 enfants nés en France porteront un prénom musulman.
      1958, De Gaulle obtient les pleins pouvoirs constitutionnels, c’est également cette année-là que le taux de prénoms musulmans donnés aux enfants français dépasse pour la première fois les 1%. Ce taux augmente de façon faible mais régulière pendant les 30 glorieuses, avec une croissance moyenne de 0,1 points chaque année.
    • Phase 2 : 1973, le « baby-boom » est déjà loin, la crise pétrolière éclate, le taux chômage bondit et Giscard arrive au pouvoir. Il décide de faciliter le regroupement familial. La loi Veil sur l’IVG est votée (pour rappel, l’Islam bannit plus que toute autre religion l’avortement). On constate une accélération sensible du taux de prénoms musulmans qui augmente de 0,3 points chaque année.
    • Phase 3 : Les années Mitterrand… Contrairement aux idées reçues, ces 14 années ne vont pas constater une accélération du taux d’octroi de prénoms musulmans. Celui-ci, qui est de 6,5%, en 1983 décroit même légèrement jusqu’à la fin du second mandat. Ce taux ne sera ré-atteint qu’en 1998, la fameuse année « Black Blanc Beur ».
    • Phase 4 : De 1995 à aujourd’hui. La 2ème génération issue du regroupement familial des 70’s est en âge de procréer. Une nouvelle immigration, issue notamment d’Afrique sub-saharienne se développe. Cette communauté, culturellement fertile, conserve souvent un mode de vie traditionnel.



    Exemples de prénoms musulmans retenus pour l’étude : MOHAMED, YOUNES, IMRAN, RAYAN, ASSIA, INAYA, MANEL, AYA, MEHDI, YASMINE, IBRAHIM, ISSA, YOUSSEF, NAEL, AMINE, AYOUB, NOUR, NAHIL, AMIR, SOAN, WASSIM, BILAL, SOHAN, ASMA, TESSA, MARYAM, ALI, NASSIM, KENZA, ANAS, FARES, HAMZA, YASSINE, ZAKARIA, SANA, AYDEN, AYMEN, AHMED, AMINA, LEILA, MELLINA, NORA, IZIA, SAFA, MERYEM, HANNA, YUNA, KAIS, MOHAMMED, IMRANE, WAEL, IDRISS, NEYLA, RAYANE, FATIMA, SOFIANE, TASNIM, NAHEL, AMIRA, TESS, ANIS, MARWA, DJIBRIL, NAWEL, MOUSSA, YACINE, KHADIJA, MERIEM, SAMI, ISMAIL, HANAE, MARIAM, ALIYAH, SOUMAYA, CHAHINE, ISRA, SHANA, HIND, OMAR, NORAH, HAROUN, MAISSA, SOULEYMANE, ABDALLAH, HAYDEN, MALAK, ELIF, ISSAM, WALID, NAYLA, HANA, SANAA, ANISSA, HAFSA, FATOUMATA, EMNA, AISHA, ISHAQ.

    Exemples de prénoms de filles non catégorisés musulmans : Sarah, Ines, Lina, Sofia, Sabrina, Lydia, Selma, Camelia, Célia, Lisa, Myriam et autres Lilia, exemples chez les garçons : Adam, Aaron, Abel, Eden, Adem, Ismael, Elyes, Liam et de nombreux prénoms à origine hébraïque.

  37. Patrick dit :

    Mariam, la petite Arabe

    Le 17 mai, le pape François canonisera Mariam, carmélite à Pau sous le nom de soeur Marie de Jésus crucifié, qu’on avait pris l’habitude d’appeler la « bienheureuse Mariam » depuis sa béatification par Jean-Paul II en 1983.

    Mariam Baouardy est née en 1846, de famille pauvre et très croyante (de rite grec-melkite catholique) en Palestine, à Abellin. donc Galiléenne comme Jésus. Orpheline à 3 ans, la gorge tranchée par un musulman à 13 ans, laissée comme morte dans une grotte, soignée par la Vierge Marie elle-même et, après encore bien des déboires, elle entre au carmel de Pau le samedi 15 juin 1867, à 20 ans, où elle apprécie la clôture, le silence, cette vie de mortification, d’humilité et d’obéissance. Elle restera « soeur converse », vu son ignorance, son incapacité à lire, à écrire, à étudier, à chanter l’office.

    Mariam fut néanmoins une robuste bâtisseuse, à l’origine de la fondation du carmel de Bangalore en Inde, puis du carmel de Bethléem où elle mourut à l’âge de 33 ans (le 26 août 1878). Pratique, les pieds sur terre, elle n’était pas une « illuminée », et pourtant elle n’a cessé de côtoyer le surnaturel sur terre, bénéficiant d’un grand nombre de manifestations mystiques extraordinaires tout au long de sa vie, rarement réunis en une seule personne : apparitions, visions, révélations, prophéties, extases, guérisons miraculeuses, bilocations, stigmates, lévitations, transverbération du cœur, etc.

    Emprunté au latin transverberare « transpercer, la personne qui en est l’objet voit un personnage (soit Jésus-Christ, soit l’Esprit Saint, soit un ange) armé d’une lance flamboyante lui percer le flanc, comme le cœur de Jésus fut percé alors qu’il était mort sur la croix. Des autopsies ont été réalisées sur le corps de ces personnes après leur décès et ont permis de voir la marque d’une blessure sur le cœur, une marque d’origine inexpliquée.

    • Ses extases étaient fréquentes ; rien alors, ni personne, ne pouvait la faire bouger; son insensibilité était totale.
    • Ses lévitations : huit ascensions dûment constatées au carmel de Pau en 18733: on la voyait s’élever au sommet de grands tilleuls par l’extrémité des branches, glissant en un clin d’oeil jusqu’au sommet de l’arbre par I’extérieur; arrivée au sommet, eIle se balançait sur une petite branche trop faible pour Ia soutenir et chantait l’amour de Dieu ; puis, quand sa supérieure le lui ordonnait, elle redescendait avec légèreté; revenue à elle-même, elle ne se souvenait de rien.
    • Stigmates : au coeur (à l’âge de vingt ans), puis d’autres au front et aux mains ; elle faisait tout pour les cacher.
    • Transverbération survenue en 1868 au carmel de Pau (à l’ermitage de Notre-Dame du Mont Carmell) : constatée à son décès; son coeur a été conservé à Pau avec la trace bien visible de ce transpercement.
    • Apparitions : elle était familière des anges, d’Elie, de saint Joseph, de la Vierge Marie et de Jésus ! Combats singuliers contre Satan (en particulier durant 40 jours au carmel de Pau, du 26 juillet au 4 septembre 1868 ).
    • Otho dit :

      Il y a l’histoire de Mgr Thomas Msusa, l’archevêque de Blantyre, au sud du Malawi :

      Vous avez été élevé dans la foi musulmane ?

      « J’ai quitté la maison à 7 ans, car je voulais aller à l’école. Je suis resté à la paroisse. À 12 ans, j’ai été baptisé à ma demande. Je voulais devenir comme les prêtres. Ils m’ont donc envoyé au séminaire. À mon retour, n’étant pas le bienvenu dans ma famille, je suis resté à la paroisse. J’ai été ordonné prêtre, et pour remercier Dieu, j’ai voulu célébrer une messe à la maison. J’ai demandé aux plus anciens de l’Église sur place et à mon oncle – déjà converti – d’organiser une messe à l’extérieur. Beaucoup de gens dont ma famille et mon père sont venus. Il m’a dit : « Je ne voulais pas te laisser rejoindre l’Église, mais je crois que maintenant nous irons probablement au paradis grâce à toi » ».

      Votre père s’est-il converti au catholicisme ?

      « Devenu évêque, je suis rentré à la maison et ai invité les gens à venir. Mon père s’est agenouillé en disant : « J’ai besoin du baptême ». Je lui ai dit : « Père, toutes ces années tu m’as dit que j’irais en enfer. Veux-tu y aller avec moi ? » (rires). J’ai ajouté : « Si tu veux devenir catholique, tu dois suivre la formation au christianisme qui dure trois ans ». Il a accepté, et je l’ai baptisé en 2006. »

      Dans le diocèse de Zomba où il y travailla pendant dix ans, chaque veillée pascale réunissait 100 à 150 adultes à la cathédrale, et beaucoup d’autres dans les paroisses. « Je leur demandais comment ils s’étaient convertis. Ils me disaient que c’était en écoutant Radio Maria qui est très importante dans notre pays et est toujours présente aux grandes messes. Avant Radio Maria, ils n’entendaient que la propagande contre l’Église catholique. Connaissant la vérité sur l’Église, ils décidaient alors de se convertir au catholicisme. »

      http://fr.aleteia.org/2015/10/20/quand-un-eveque-catholique-baptise-son-pere-musulman/

      • Patrick dit :

        Le joueur de football Djibril Cissé était aussi d’une famille musulmane ! Son frère est imam en Belgique. A 15 ans, il dit à sa mère « Je pense que j’ai trouvé ma religion, ce n’est pas l’islam’ et ma mère a compris. »

        A la suite de sa conversion, les réactions ont été négatives dans son pays d’origine, la Côte d’Ivoire. « Ce n’est pas très bien vu… J’ai expliqué aux gens qui méritaient l’explication, ils ont compris… ils ont accepté. Après, ce que pensent les gens… ma religion, ça me regarde, je ne fais de mal à personne. Quand je vais en Côte d’Ivoire, je respecte, je me couvre, je couvre mes tatouages et ça se passe très bien. »

        Il est étonnant de voir que dans le monde du sport professionnel, l’inverse se passe sans problème ! Comme par exemple avec Franck Ribery, qui converti à l’islam, se fait appeler Bilal Yusuf Mohammed…

        http://www.valeursactuelles.com/societe/djibril-cisse-son-emouvante-conversion-au-christianisme-57561

        • Engel dit :

          Ils sont nombreux comme lui a être devenus chrétiens ! Ici en Egypte, des milliers de musulmans converties crient le nom de JESUS dans une nuit de prière.

  38. Carlos dit :

    Témoignage de l’abbé Loiseau : « Hakim, mon ami devenu terroriste »

    L’abbé Fabrice Loiseau, fondateur de la Société des Missionnaires de la Miséricorde Divine, livre ce témoignage au sujet d’Hakim, arrêté fin octobre alors qu’il s’apprêtait à commettre un attentat à Toulon :
    http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2015/11/10/01016-20151110ARTFIG00433-un-attentat-contre-des-militaires-dejoue-a-toulon.php

    Arrêté à Toulon fin octobre, Hakim s’apprêtait à commettre un attentat à l’arme blanche sur des marins selon la méthode palestinienne. Après le drame de Paris son histoire pourrait sembler anodine. Pourtant, elle est révélatrice d’un processus de radicalisation. Hakim souhaitait tuer et mourir « martyr » ; c’était devenu une obsession.

    « On se connaissait depuis 2011. Hakim était un jeune du centre-ville de Toulon. Ce n’était pas un déséquilibré, ni un monstre. Au contraire, Hakim était un garçon sensible et intelligent. Passionné par le fait religieux, il refusait de pratiquer l’Islam et passait beaucoup de temps sur des sites ésotériques. La figure du Christ l’interpellait. Il souhaitait une religion remplie de symboles et de mystères, je lui ai expliqué notre foi mais il préférait intégrer l’Islam. En quête d’identité, Hakim était bien loin d’une pratique salafiste. Avec son côté « dandy », il ne fut jamais en lien avec des délinquants du quartier, d’où sa difficulté à trouver une arme.

    Passionné par la danse, il était fan de Michaël Jackson, animait des soirées à Saint-Tropez dans des boites de nuit et participait à des concours d’imitation de sa star préférée :

    En évoluant dans le monde de la nuit et des habits de luxe (il travailla un temps chez Zara), les préoccupations religieuses diminuèrent. Plusieurs personnes le persuadèrent qu’avec son physique il pourrait devenir mannequin. Il monta à Paris et là ce fut l’échec !

    Il ne voulut pas me raconter ce qui s’était passé, je pense qu’il fut humilié, il comprit qu’il ne pourrait devenir mannequin ni poursuivre dans la danse. Il disparut quelques semaines puis je l’ai retrouvé dans la rue avec la barbe et en djellaba. Lorsque je lui ai proposé de discuter, il me répondit : « Non tu es mécréant, ton cœur est endurci, tu ne veux pas connaître la vérité, je n ‘ai rien à te dire ». J’ai insisté, je lui dis que je veux comprendre ce qui se passe, pourquoi un tel changement ? « As tu peur de parler au mécréant que je suis ? » lui demandai-je, l’ argument fit mouche. Hakim accepte alors de parler un peu et je m’aperçois qu’il a fait siennes toutes les théories salafistes.

    Il s’exprime avec une telle dureté que je comprends qu’il est en lien par internet avec des groupes radicaux, lui qui surfait auparavant sur tous les sites religieux possibles. Le monde pour lui se divise maintenant en deux réalités : les mécréants qui refusent la loi islamique et les vrais musulmans imitateurs du prophète.

    Kim Jackson, comme il se faisait appeler, est devenu partisan du djihad armé, sa piété doit passer par le courage pour soutenir la lutte armée. Je lui demande de rester mon ami. « Ton cœur résiste trop à Allah » me répondit-il. Il partit le visage fermé.

    De mois en mois, je vis sur son visage la haine grandir. Un algérien du bar à chicha me confia : « Hakim, il est devenu fou dans sa tête ». Quelques semaines plus tard, j’apprends par le quartier la convocation d’Hakim par la police, il avait pris ses billets pour la Syrie, son passeport est confisqué. Il était surveillé par la DGSI. Sa mère, une femme courageuse vient faire scandale à la sortie de la mosquée de Toulon : « Vous avez fait de mon fils un terroriste ». L’imam est médusé, il n’y est pour rien, le groupe des salafistes qui a ouvert une librairie à côté de la mosquée se tait. Hakim essaiera de nouveau de partir en car quelques semaines plus tard. Fiché, il se fait repérer et doit rentrer à Toulon où il loge dans un foyer. Il est en contact avec Mustapha, un jeune originaire de Toulon, incarcéré pour apologie du terrorisme puis parti en Syrie. Il essaye de se procurer des armes à feu, en vain. Je le surprends avec de nouveaux amis, il se rapproche de délinquants du quartier, que cherche-t-il à faire ? Les endoctriner, trouver un pistolet, je ne sais. Toujours en djellaba, nous nous croisons pour la dernière fois fin octobre. Voyant ma soutane, il eut un air gêné puis m’évita. J’apprends quelques jours plus tard son arrestation. Un colis de Chine lui est adressé contenant un poignard et deux cagoules, mais le paquet est déchiré et la police prévenue. Hakim se rend sans résistances et avoue : il voulait égorger des militaires de l’arsenal avec son couteau selon la méthode palestinienne, puis mourir en « martyr ». Était-il un loup solitaire ? Était-il commandé ou lâché par Daech ? Je ne sais. L’ enquête le dira, mais plusieurs zones d’ombre demeurent dans cette histoire. Une semaine après les massacres de Paris, ce fait est oublié dans la presse. Pour ma part, je suis à la fois triste et soulagé. Triste parce que j’ai échoué, je n’ai pu au cours de ces heures de discussion lui faire prendre conscience du fanatisme de l’État Islamique. Je n’ai pas réussi à lui faire découvrir une spiritualité qui l’aurait sauvé. Triste pour sa maman et sa sœur qui doivent vivre un calvaire.

    Je suis soulagé parce que l’irréparable n’a pas été commis. À chaque fois qu’il allait commettre le pire, il a échoué comme si la Providence l’empêchait d’aller plus loin. Je ne peux m’empêcher de crier ma révolte devant ce processus de radicalisation pour l’un des garçons les plus sympathiques et les plus intelligent du quartier. Non Hakim n’était pas un fou ni un monstre ! Fragile il est devenu terroriste après un échec personnel, en fréquentant des salafistes et des sites islamistes. Ce garçon avait soif de spiritualité. C’est une religion dévoyée qui a eu raison de lui…

    Hakim n’est pas un cas isolé dans notre pays. Les pouvoirs publics, la laïcité, les valeurs de la République sont incapables d’empêcher ce phénomène. Si plusieurs facteurs peuvent jouer dans ce processus de radicalisation, il faut d’abord comprendre que c’est une raison religieuse qui a été cause de ce changement. Pris entre une société matérialiste et hédoniste et un terrorisme religieux, Hakim a choisi. Nous sommes dans une guerre religieuse dans laquelle les chars et les avions militaires ne pourront pas grand-chose. Ce drame est révélateur d’une crise de civilisation, les islamistes se nourrissent de nos faiblesses. Combien d’attentats faudra-t-il pour connaître un réveil spirituel pour notre nation ? Je ne désespère pas et je ferais tout pour revoir Hakim. Je vous invite à prier pour lui. »

    • Otho dit :

      D’autres ont un parcours différent ! Comme celui de Malik Bezouh !

      « C’est lorsque j’étais étudiant, à Saint-Étienne, que j’ai rencontré l’islamisme. J’ai lu cette phrase d’un penseur des Frères musulmans, Sayyid Qutub : “La nationalité du musulman, c’est sa foi.” J’ai alors cru tout résoudre : je ne suis ni algérien, ni français, je suis musulman ! Je pensais avoir enfin trouvé les réponses à mes questions. J’ai embrassé l’islam porté par les Frères musulmans. Engagés, prosélytes, mais foncièrement légalistes, nous utilisions tous les moyens législatifs et associatifs pour faire passer le message islamique… J’aurais pu continuer au sein de la confrérie, comme certains de mes amis, qui sont aujourd’hui cadres de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF). Pourtant, j’étais malheureux chez les Frères musulmans. Je ne partageais pas leur sentiment de surpuissance envers les “Français”, ces mécréants qui pataugent dans l’ignorance et l’idolâtrie de la nouvelle Babylone. Ce sentiment de surpuissance n’était pas de l’amour, cela ne correspondait pas à mon désir profond. Je suis devenu dépressif, j’ai émis des doutes sur le Coran. J’ai fini par quitter la confrérie. Cela a été une vraie souffrance pendant plusieurs années.

      Je suis alors tombé sur un texte de Bossuet : ce fut un véritable choc ! Je lisais un français magnifique, alors que je ne connaissais jusqu’à présent que des traductions islamistes de l’arabe. Ce fut mon premier véritable contact avec la littérature française. Je suis devenu amoureux des textes sublimes de l’évêque de Meaux, où il explique la nature humaine. Comme cette phrase tellement profonde, sur la fièvre de paraître : “Ô quand sera-ce que je songerai à être en effet, sans me mettre en peine de paraître ni à moi ni aux autres ?” J’ai été bouleversé par cette pensée, qui s’inscrit en faux contre la société hédoniste et narcissique actuelle. C’était une véritable révolution pour moi de rencontrer ce grand personnage français, chrétien, éclairé par la transcendance divine, et appartenant à une époque inconnue. Pour comprendre Bossuet et l’Ancien Régime, j’ai plongé dans l’Histoire de France. Et là, ce fut le salut, la renaissance ! J’avais un bijou, un trésor à ma portée, et je ne le savais pas. Bossuet m’a ouvert la porte sur l’univers splendide de la culture française, et donc la culture chrétienne.

      L’Histoire de France fut ma thérapie. J’ai découvert cet aspect charnel de mon pays, que je ne connaissais pas. J’avais également besoin de comprendre le rapport de la France à l’islam, à travers l’Histoire. J’ai rencontré la figure de Pierre le Vénérable, un abbé de Cluny du XIIe siècle, qui avait étudié l’islam et traduit le Coran. Il avait une véritable curiosité envers les “Sarrasins” : je me suis reconnu dans cet effort de l’intelligence. J’ai aussi aimé le contre-révolutionnaire Joseph de Maistre, cette plume extraordinaire, à la fois pleine de sagesse et de désespoir. L’Histoire de France m’a donné des figures d’identification, et même une fraternité traversant les âges : Pierre le Vénérable, Bossuet sont devenus mes frères !

      http://www.famillechretienne.fr/politique-societe/societe/malik-bezouh-des-freres-musulmans-a-l-amour-de-la-france-chretienne-184271

  39. Anne dit :

    Ghislaine Dumesnil a travaillé 16 ans à la RATP. Dans un témoignage poignant, elle raconte comment son entreprise a évolué au gré des « plans banlieues » et de l’arrivée d’employés islamistes. Brimades sexistes, refus de prendre un bus derrière les femmes… son quotidien l’a poussé à quitter la RATP … et la région parisienne.

  40. Patrick dit :

    Cette coutume qu’ont les musulmans de ne manger que de la viande Halal, outre le fait que l’égorgement sans anesthésie est un acte absolument barbare, est dangereuse. Car elle favorise des germes pathogènes qui peuvent être mortels. Le Dr de Peretti, président de Vigilance Halal, n’hésite pas à parler de régression sanitaire. Il a publié plusieurs vidéos pédagogiques pour faire comprendre les dangers de l’abattage halal. Il s’attend à un grand scandale sanitaire lié à l’abattage halal dans les temps à venir.

    Vigilance Halal sur la souffrance animale :

    Les aspects sanitaires du halal :

    L’abattage halal en Afrique du nord :

    La taxe halal permet aussi à financer des réseaux terroristes :

    Identité, laïcité, les aspects annexes du halal :

    Le Dr Jean Louis Thillier, lauréat de la Faculté de Médecine de Tours, immunopathologiste et physiopathologiste, membre fondateur de l’Institut de Physiopathologie humaine, consultant scientifique européen en Investigations Scientifiques, Analyses et Évaluations des Risques en Sécurité Sanitaire, ancien Dr général et scientifique d’Euroscience-Santé, membre d’European Expertise & Expert Institut (Association pour la recherche en Toxicologie) écrit ce qui suit au Dr de Peretti : « Sur le plan juridique, pour un enfant qui décède d’une atteinte rénale par une bactérie E. coli pathogène O157 ou non-157, on peut dire : en relation possible avec la méthode Halal. »

    En France en 2010, 51% des animaux étaient abattus rituellement. 40% des bovins adultes. 58% des ovins. 26% des veaux. 22% des caprins.

    La protection animale en abattoir (rapport confidentiel) :
    http://www.lepoint.fr/html/media/pdf/rapport-confidentiel-agriculture.pdf
    A noter que l’abattage halal est interdit au Danemark et en Suisse.
    http://www.lemonde.fr/idees/article/2014/02/18/le-danemark-met-fin-a-l-abattage-rituel_4368721_3232.html
    http://www.ville-geneve.ch/index.php?id=16358&id_detail=1726

    Aveu fait à l’Assemblée nationale par Dominique Langlois, président de l’interprofession du bétail et de la viande (INTERBEV), dans le cadre de la commission parlementaire sur les abattoirs : L’arrêt de l’abattage rituel serait une « catastrophe économique » et il n’est pas question d’étiqueter la viande halal.

    Ce qu’il y a de plus comique, c’est de voir les Imams moyennant argent, donner leur « bénédiction » à une viande halal qui est à 90% le produit d’un acte homosexuel. Il n’est pas sûr qu’Allah l’apprécie. L’homosexualité n’est-elle pas condamnée lourdement dans l’Islam ? Voir à partir de 23 mn :

    Blague racontée dans les pays occidentaux : Un musulman doit se faire opérer de l’appendicite. On l’emmène dans la salle d’opération et il voit le chirurgien qui vient vers lui avec un bistouri.
    – Eh docteur ! Je ne suis pas encore endormi !
    – Je sais, dit le chirurgien, mais aujourd’hui j’opère halal !

    Il y a même maintenant des médicaments « halal ! Comme ici du sélénium, avec un composant en gélatine bovine certifié halal !
    http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e201b8d2150b73970c-800wi

  41. Tonio dit :

    Choc des civilisations entre une Française et un « Rebeu » :

  42. Andrée dit :

    Le problème de la polygamie en France à cause du laxisme des hommes politiques français :

  43. Véronique dit :

    En présence de la Reine des Pays-Bas, le chef d’orchestre musulman s’octroie le droit de donner à la Reine une conférence sur la «beauté» de l’Islam et sur la mission confiée à lui par Allah en qui il prie les présents de croire. En signe de protestation, les musiciens de l’orchestre néerlandais quittent la scène.

  44. Line dit :

    « Imam à l’église : une grave offense à la foi et à la raison »

    « Le président de la Conférence Episcopale Italienne, Angelo Bagnasco, a critiqué ces catholiques qui se sont montrés déconcertés et pour la plupart indignés, par l’invitation adressée aux musulmans de venir prier, dimanche 31 juillet, dans les églises italiennes : « Vraiment je n’en comprends pas le motif – a-t-il dit –. Il me semble vraiment qu’il n’y a aucun motif ». L’adhésion de milliers de musulmans à la prière devant l’autel se veut, d’après lui, « une parole de condamnation et une prise de distance absolue, de la part de ceux qui, musulmans mais pas seulement, n’acceptent aucune forme de violence ».

    En réalité, comme l’a observé Mgr Antonio Livi sur le site La nuova Bussola quotidiana, la participation des musulmans aux cérémonies liturgiques, en Italie et en France, a constitué un acte à la fois sacrilège et insensé. Sacrilège parce que les églises catholiques, contrairement aux mosquées, ne sont pas des centres de conférence ou de propagande, mais des lieux sacrés, où l’on rend le culte d’adoration dû à Jésus-Christ, réellement présent “corps, sang, âme et divinité” dans l’Eucharistie. Si l’on jugeait nécessaire une rencontre pour condamner la violence, cet acte politique pouvait se tenir dans tout autre lieu, mais pas dans la maison de Dieu qui, pour le pape et les évêques italiens, ne peut qu’être l’unique vrai Dieu en trois Personnes, combattu manu militari par l’Islam au cours des siècles.

    A Rome, dans la basilique de Sainte Marie-du-Trastevere, où étaient assis au premier rang trois imams de la Capitale, deux d’entre eux, Ben Mohamed Mohamed et Sami Salem, ont parlé en chaire citant à plusieurs reprises le Coran, mais ont tourné le dos à l’Evangile durant l’Homélie, murmurant une prière musulmane pendant que les catholiques récitaient le Credo. Dans la cathédrale de Bari, l’Imam Sharif Lorenzini a récité en arabe la première sourate du Coran qui condamne en ces termes l’incrédulité des chrétiens : « Montre-nous la voie de rectitude, la voie de ceux que tu as gratifiés, non pas celle des réprouvés, non plus que de ceux qui s’égarent ».

    Ce qui est advenu est aussi un acte sans raison, précisément parce qu’il n’y a aucun motif pour que les musulmans soient invités à prier et à prêcher dans une église catholique. L’initiative des évêques italiens et français laisse croire que l’Islam, en tant que tel, n’a aucune responsabilité dans la stragégie de terreur, comme si ce n’était pas au nom du Coran que des musulmans fanatiques mais cohérents, massacrent les chrétiens dans le monde. Nier, comme l’a fait le pape François, que la guerre en cours est une guerre religieuse, est comme si l’on avait nié que dans les années 70 les brigades rouges menèrent une guerre politique contre l’Etat italien. Le mouvement des terroristes de l’Etat Islamique est religieux et idéologique et tire sa raison d’être d’un certain nombre de versets du Coran. Au nom du Coran, des dizaines de milliers de catholiques sont persécutés dans le monde entier, du Moyen-Orient, au Nigéria et à l’Indonésie. Tandis que le dernier numéro de Dabiq, la revue officielle du Califat, invite ses militants à détruire la Croix et à tuer les chrétiens, la Conférence Episcopale Italienne (CEI) libère la religion musulmane de toute responsabilité, mettant sur le compte d’un petit groupe d’extrémistes les massacres des derniers mois. Mais c’est exactement le contraire : il n’y a qu’une minorité (23 000 sur plus de 2 millions de musulmans officiellement référencés) qui ont adhéré à l’initiative insensés promue par la CEI. Comment donner raison à la majorité qui a décliné l’invitation accusant d’hypocrisie ceux qui l’ont acceptée ? Pourquoi les musulmans, qui professent une foi religieuse non seulement différente mais opposés à la foi catholique, devraient aller prier et prêcher dans une église catholique ou devraient inviter les catholiques à prêcher et prier dans leurs mosquées ? Ce qui est arrivé le 31 juillet est, sous tous les aspects, une grave offense à la foi comme à la raison ».

    (Roberto de Mattei « Il Tempo » 3/08/2016)

  45. Patrick dit :

    L’Islam est-il compatible avec les pays chrétiens ? La réponse de Michel Paulat, ancien fonctionnaire français des Affaires Etrangères aux USA, aux Finlandais :

  46. Eloïse dit :


    Manipulation médiatique australienne :

    C’est un reportage, diffusé le 18 septembre 2016 sur la chaîne de télévision australienne privée Channel 7, à l’audience très large, censé être accablant pour les Français : on y voit un homme accompagné de deux femmes en burkini se faire expulser d’une plage de Villeneuve-Loubet par des baigneurs sans complexe. Une femme, lunettes noires et chapeau de paille, adresse un signe éloquent à la caméra, pointant son pouce vers le sol, une moue de dégoût sur le visage. Un homme en gros plan lâche sèchement : « Vous faites demi-tour et vous partez. » À l’origine de ce reportage, Zeynab Alshelh une étudiante australienne de 23 ans, qui a voulu montrer « sa solidarité avec les musulmanes françaises », selon le compte rendu qu’en a fait l’AFP le 20 septembre. Seulement voilà, selon une contre-enquête parue dès le 20 septembre dans Nice-Matin, il s’agit d’un pur et simple bidonnage.
    http://www.nicematin.com/faits-divers/femme-en-burkini-chassee-dune-plage-a-villeneuve-loubet-un-coup-monte-79276

    Le journal a retrouvé deux témoins présents le jour du tournage. Une mère de famille d’abord qui relate que les caméras étaient là avant l’arrivée des deux femmes en burkini. Et qui se trouve être la nièce de l’homme qui prononce « l’arrêté d’expulsion » de la famille musulmane. « Il n’a jamais demandé à ce que ces trois personnes quittent la plage. Il s’adressait à la caméra pour demander au cameraman de partir. Il y avait des enfants sur la plage, dont les nôtres, et on ne voulait pas qu’ils soient filmés. » Dans le reportage, Zeynab Alshelh explique qu’elle et ses compagnons ont dû quitter la plage, car des gens les ont menacés d’appeler la police. De fait, après ces paroles peu amènes, on aperçoit ce même homme téléphoner : « Oui, il appelait la police. Pas pour les faire intervenir pour chasser ces personnes, mais pour demander comment on pouvait faire pour empêcher la caméra de nous filmer, surtout nos enfants », insiste le témoin interrogé par Nice-Matin.

    Il faut tout de même reconnaitre qu’il n’y a pas que les musulmans qui se font remarquer sur les plages occidentales !

  47. Xavier dit :

    Un artisan parisien sollicité pour effectuer des travaux dans un appartement cossu du XVIe arrondissement de la capitale, par la fille de l’ex-roi d’Arabie Saoudite Khaled, l’homme ne se doutait pas qu’il serait passé à tabac et menacé avec une arme pour avoir fait, comme à son habitude, un cliché de l’appartement avant le début de ses travaux pour tout remettre en place à la fin du chantier. Le garde du corps de la princesse l’a frappé, avant de le ligoter et de le mettre à genoux devant la noble saoudienne. L’homme de main l’a ensuite braqué avec son arme pour le contraindre à lui baiser les pieds. «Il faut le tuer, ce chien, il ne mérite pas de vivre», a alors déclaré la princesse.

    Selon le procès-verbal de la plainte déposée au commissariat, l’artisan a été séquestré durant quatre heures, avant qu’une copie de sa pièce d’identité ne soit faite par les gardes du corps de la princesse. Les Saoudiens l’ont ensuite jeté dehors, l’interdisant «à jamais» de revenir dans l’arrondissement, conservant tout son matériel, et sans s’acquitter d’une facture de 20 000 euros.
    https://francais.rt.com/france/26952-princesse-saoudienne-paris-artisan

  48. Engel dit :

    Avant la guerre civile programmée par les élites, la zizanie dans les médias alternatifs !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s