La France boira la lie mais un Roi la sauvera !

Avant la Révolution Française, on apprenait que le Christ est le roi de l’univers et donc légitimement  roi de France. Car de même qu’il délègue ses pouvoirs spirituels au Pape, il délègue ses pouvoirs temporels au roi de son choix. D’où la cérémonie du sacre à Reims. En tuant le roi Louis XVI, on empêchait du même coup ce lien, entre le spirituel et les hommes. L’année 1789, n’aurait-elle pas été la date d’ouverture des portes de l’enfer ? Ne serait-on pas porté à le croire ?

On ne serait donc pas étonné de voir un jour, quand l’homme se sera complètement fourvoyé dans l’idée d’être lui-même dieu, resurgir dans notre histoire, un roi descendant direct de Louis XVI.

.

De nombreuses prophéties d’ailleurs, semblent vouloir nous faire croire à cette possibilité :

.

Extrait d’un message de la Sainte Vierge lors des apparitions de Kerizinen (France 1948) :

 » Je descends pour relever et sauver la France. Dans quelques temps je lui donnerai un grand chef, un Roi. Elle connaîtra alors un tel redressement que son influence spirituelle sera prépondérante dans l’Univers. Je veux rechristianiser la France qui, revenue au Christ, revêtira un caractère tellement religieux qu’elle redeviendra lumière des peuples païens. »

.

Celui adressé à Agnès-Marie (France) :

 » Je veux que Ma joie règne sur la terre comme au ciel. Ainsi j’établirais Mon règne sur la terre par Mon règne sur la France… Les fondements de Paris seront ébranlés jusque dans les profondeurs de la terre. Un mal étrange se répand comme une lèpre inguérissable. Mon Eglise s’éteint. La France meurt. L’Europe suffoque. L’Asie s’effondre. L’Amérique s’enlise. L’Afrique se déchire et l’Océanie est secouée. Tel est et sera le tableau du monde car il refuse Ma voix.  »

« La France est la nation que j’ai choisie pour mon plan d’Amour sur le monde… La France sera broyée pour en extraire les sucs vitaux… Aujourd’hui, chacune de vos lois n’a de valeur que si elle combat “l’ordre moral”. Votre nation sera passée au crible de ma justice. (13 février 2005). Oui, Je vous l’ai dit : la France sera broyée, mise à genoux… La France boira sa coupe d’amertume jusqu’à la lie. L’ennemi est aux portes et il attend seulement l’heure la plus propice pour s’introduire au cœur du pays. Je vous l’ai dit : En une nuit, il sera partout à la fois (7 novembre 2005). Votre terre va changer de visage… Les nations seront jugées. Il ne restera que cendre sur cendre de cette civilisation fondée par Mon ennemi. Je reprendrai le cours de l’histoire à partir du régicide ignoble (l’assassinat de Louis XVI)… Mon peuple ne fera qu’un avec son roi qui lui me sera uni (27 juin 2006). »
« Le temps de mon roi sera un temps d’inter-règne entre celui de Satan que vous subissez et qui est près de vous broyer et celui de Dieu par ma Personne Trinitaire. La terre sera alors transfigurée par Ma venue corporelle. J’aurai transformé avec vous cette terre conquise par Satan en un cadeau digne de paraître devant la face de Dieu. Chaque créature issue de l’amour du Père, émane de Lui avec sa liberté, et est expulsée du sein de Dieu pour une vie, qui dans sa liberté, choisit ou pas de revenir en Dieu. Joachim Du Bellay n’a-t-il pas un peu exprimé cette nécessité dans un poème ? »

Heureux qui comme Ulysse a fait un long voyage et s’en revient plein d’usage et raison vivre entre ses parents le reste de son âge.

« Le « donné » devient choisi, voilà la justification du chemin de Croix de la vie. Etre Fils du Père m’a été donné, mais j’ai confirmé mon propre choix par la Croix, en affirmant ainsi vouloir faire la volonté de mon Père qui est d’être son Fils. Il en est ainsi de chacun. Malheureusement, la capacité de faire ce choix dans l’histoire humaine est dénaturée par Satan. Je viens donc rétablir l’équilibre au Jour de ma Justice qui vient. J’ôterai le péché de la surface de la terre afin que votre choix puisse se faire sans interférence. Ne craignez pas d’aider ce Roi qui va se lever en mon Nom et que J’établirais sur l’humanité de manière éclatante. Aujourd’hui, dans votre société, c’est folie aux yeux des hommes que de parler de roi de droit divin, mais c’est vraiment sagesse aux yeux de Dieu.  » (30 janvier 2000)

.

Les prophéties de la Fraudais de Marie Julie Jahenny ont été écrites à la fin du XIXe siècle :

 » Pour elle, l’Eglise doit connaître 3 étapes : L’Eglise militante, celle qui prêche la foi, comme Jésus l’a fait pendant sa vie publique. L’Eglise souffrante, celle qui va subir la passion, et mourir comme le Christ sur la Croix. Mais avant la fin du monde, elle ressuscitera, ce sera l’Eglise triomphante.

Elle voit la France d’une laideur épouvantable. Cette société secrète qui l’a séduite, l’a souillée, lui a demandé de persécuter Dieu,  va de plus en plus se réjouir mais elle touchera au terme de son espérance. Elle sera ensuite réduite en poussière. Tout ce qu’il y a dedans ne vaut rien. Il n’y faut fonder aucun espoir. C’est le déluge de l’iniquité ! Les familles qui voudront se protéger de cette souillure devront fuir, comme la Vierge dut fuir en Egypte. Et pour la France, l’Egypte sera la Bretagne. Cette province sera comme séparée de la France, alors que celle-ci s’appellera le champ des tombeaux. Elle deviendra un jour puissante. Ce sera une terre de grâce et de privilèges.

Le dépistage de la drépanocytose donne un idée des lieux potentiellement dangereux selon la vision de Mgr Lefebvre dès 1989 :

 

Mais pour certains rabbins juifs, comme le Rav Touitou, « L’Islam est le balai d’Israël…. C’est une excellente nouvelle que l’Islam envahisse l’Europe… » :

 

Dans la salle de l’enfer (le parlement) on travaille à tous les métiers. Il y en a de toutes races, de toutes manières (honteuses). Ils attendent l’heure où le mal sera à son comble,  l’heure où les justes seront chassés de leur emploi ;  l’heure où la foi ne sera apparemment que faiblesse dégénérée ;  l’heure où le peuple ne sera gouverné que par des hommes qui, par leur vie abominable, auront pratiquement renié le Sauveur. Ils ont déjà la corde en main, ceux qui vont conduire des milliers de Français à la mort la plus affreuse. La France devient le repaire d’un grand nombre d’étrangers qui écoutent si l’horloge de la sentence ne va pas bientôt sonner. Et elle va sonner le jour où elle entrera dans son déclin. D’abord en France, puis ailleurs.

.

Aujourd’hui, n’attendez rien de celui qui règne comme roi.

Sa pensée est accordée à la pensée des autres, sa parole à leur parole, sa volonté à leur volonté. Sa puissance et ses pouvoirs ne sont pas plus que ceux de celui qui est le dernier. Dans la tempête, sa voix criera aussi fort que les autres, contre tout ce que Dieu a établi. Il n’y a pas de fermeté en lui. Ils l’ont mené, ils l’ont dirigé. Voilà le portrait de cet homme : C’est un poteau de boue.  Ses hommes en profiteront pour appesantir de fardeaux le peuple. Ce sera la ruine pour beaucoup de famille. Les ouvriers, dont l’emploi fournissait une occupation qui les empêchait d’être oisifs, n’auront plus de travail. Et cela sera volontairement organisé par ceux qui dirigent le pays. Les tribunaux de justice seront changés en tribunaux d’injustice. Les juges chrétiens seront remplacés. En chaque lieu de France, le peuple devra se soumettre à des surveillants ou subir l’emprisonnement et finir sa vie sous les armes tranchantes. En plusieurs endroits, Satan sera publiquement invoqué. Les gardiens de la paix traditionnels ne pourront plus circuler dans les villes. Ce sera le signal du pillage, d’une guerre civile terrible. De nombreuses personnes ne travaillant pas, n’attendent que le signal de la subversion dans les banlieues.  Pendant ce temps, l’Eglise aura été privé de son chef, les cloches ne sonneront plus, mais seront changés en instrument infernal, les croix (même celles des cimetières), les statues de saints seront brisées, les maisons religieuses ne seront plus protégées. Chacun aura permission d’y faire ce qu’il voudra. Une loi périlleuse donnera la liberté de laisser sortir les scélérats  maintenus jusque là en captivité. Et il ne sera plus possible de renvoyer ces étrangers qui mélangeront la poussière de leurs royaumes à la terre de la France. Ils auront l’orgueilleuse ambition d’arracher les restes des trésors, l’honneur et la dignité de la France.

.

Une religion d’état sera mise en place.

Les ennemis qui s’assemblent dans les loges sentent le moment approcher. D’autres esprits infâmes, qui veulent à nouveau crucifier Jésus, attendent le règne d’un nouveau Messie pour les rendre heureux. Ils imposeront un livre de paroles de l’abîme. C’est par eux que la jeunesse finira d’oublier son créateur. Plus aucun jeune enfant ne pourra être instruit à la véritable foi chrétienne. On les obligera à accepter des baptêmes sataniques et on leur donnera des prénoms de malheureux  ensevelis dans l’abîme. La jeunesse sera pervertie et détournée de la foi dans des écoles conçues pour les perdre et les rallier à leur infâme victoire. Aucune réclamation ne sera permise aux parents qui devront laisser leurs enfants se faire empoisonner par des doctrines infectes. Leurs cœurs seront flétris avant que leur corolle innocente ait pu s’ouvrir. Ils seront gâtés, et bientôt, tomberont dans une putréfaction dont l’odeur sera insupportable. Des émissaires passeront dans les maisons, faire signer l’abjuration ou ce sera la mort. Ils diront aux chrétiens «  voilà la croix, signez de votre sang que vous êtes de notre parti, reniez votre foi et votre baptême chrétien. » Et les gens signeront leur adhésion au prince de ce monde, Satan. Malheureusement, de nombreux religieux ne désapprouveront pas les lois du gouvernement, pour pouvoir encore exister à la tête de leurs fidèles. Ce sera la grande trahison du clergé français malgré l’appel du pape Il  lui sera demandé de laisser une plus grande liberté aux gens. Le pape devra faire face à leur insoumission et à leur désobéissance. Ils essayeront de briser l’unité qui existait entre lui et les prêtres. De nombreux « dits chrétiens », pour se soustraire aux menaces de mort, entreront avec empressement dans cette religion coupable, semblable à celle de Mahomet. C’est ainsi que de nombreux religieux ne lutteront pas pour le futur Roi.

.

Les attaques contre les chrétiens :

Ils viseront les tabernacles, les croix, les statues, l’eucharistie, les cérémonies dans les églises. On ne pourra entendre les voix des fidèles parmi celles très nombreuses des impies et francs-maçons. Ceux-là s’attaqueront à tous les pontifes du passé, ce sera leur joie au milieu de la grande crise. « Nous jurons de toute nos forces de renverser l’Eglise entière, de détrôner tous ceux qui, chaque matin célèbrent la messe » Les églises serviront de refuge aux animaux, de salles de plaisir, de théâtre de danses infernales, de lieux d’immolations d’animaux mais aussi de chrétiens. L’un des pires  ennemis des chrétiens y est décrit : Yeux féroces, longue barbe, mine vilaine, teint pâle et jaune, pas très gros mais grand. Les prêtres seront poursuivis comme on poursuit d’infâmes criminels. Certains trouveront refuge grâce à des âmes charitables. D’autres seront enfermés dans de vastes maisons. On les laissera liés, mourir de faim, de soif, de nudité avant de leur trancher la tête grâce à un instrument qui a déjà existé (la guillotine ?) Et le peuple sera réduit à des lois qui les enchaîneront. L’ouvrier qui gagne sa vie à la sueur de son front, se trouvera soumis et réduit. Il n’aura rien, pas même le nécessaire. S’il mendie un emploi pour rassasier sa faim, l’emploi sera tel que beaucoup préféreront mourir plutôt que s’y soumettre.

.

La France sera la première renversée dans le mal :

Vers cette époque, avant même la première crise de la fille aînée de l’Eglise, le peuple anglais sera trahi. A la descente du trône de sa reine, les choses ne se feront pas comme le Seigneur l’exige. Puis la mort viendra frapper celui qui gouvernera. Et sa terre sera divisée en 4 parties L’Orient verra ses peuples se soulever. A Jérusalem, une lutte sanglante y sera déclarée, un peu du côté du roi de Perse. Mais c’est la France qui sera la première meurtrie et persécutée. Elle aussi, à un moment donné, elle sera divisée en deux. Ceux qui seront nouvellement entrés vont résider à Paris ; l’autre partie sera donnée, comme commencement de conquête, à celui dont le nom sortira bientôt pour être proclamé roi des français. Ce sera lors de cette division que la France entrera dans les coupables desseins de ses ennemis par l’apostasie et la violence complète. Ce seront jusqu’aux lois les plus faibles qui seront dénaturées. La France presqu’entière sera devenue mahomète et sans religion.  Il ne restera debout, aucune maison religieuse. L’Eglise va souffrir dans le monde entier, des persécutions telles que l’enfer n’en aura jamais inventé de plus cruelles. La terre deviendra un déluge de sang chrétien. En des mois froids, Il y aura de nombreux massacres à Lyon et dans le midi. A Paris, le dernier sang qui y coulera sera celui de l’homme, que le ciel maudit à cause de ses crimes. Le feu du ciel tombera sur cette salle de l’enfer (parlement) qui fabrique les mauvaises lois.  A sa place, sera comme une immense carrière, de laquelle jusqu’à la fin du monde, on ne pourra s’approcher sans un frémissement d’horreur. Envahie par des peuples étrangers sans cœur et sans pitié, dont le peuple de Perse,  la France aura porté un coup mortel à ses enfants. Elle aura tout donné à ses ennemis.  Ne lui restant plus que la douleur, l’aveuglement et les larmes. Même son nom ne sera plus prononcé. Ses grandes fortunes se seront écroulées. Elle périrait entièrement s’il n’y avait la Bretagne et une partie de la Vendée. Mais même celles-là seront traversées par ses barbares, mêlés à celui de beaucoup d’étrangers qui seront entrés en France pour s’unir à ceux qui dévastent tout, et répandent la ruine la plus complète. Une mortalité innombrable passera sur la France due aussi à des maladies inconnues. Le peuple français ne pourra même plus regretter d’avoir livré son pays à l’emprise barbare, car il aura presque disparu dans les décombres. Le nombre de ceux appelés meurtriers du peuple, sera d’une immensité inconcevable. Les étrangers seront maîtres en France. Il y aura liberté sur tout. Il n’y aura plus de captifs retenus pour crimes.

Heureux ceux qui en ces temps là auront pu garder la foi et assez de fermeté pour plutôt mourir que de perdre leur baptême.  Ah, si le monde pouvait épargner au moins l’innocence des enfants !  Qu’il laisse la vie aux anges de la terre, afin qu’ils puissent attirer sur le monde la miséricorde divine.

.

On se préparera à assister aux funérailles de l’Eglise :

L’Italie aussi sera cruellement persécutée. Pour arriver plus tôt à la fin du règne des catholiques, ils voudront s’en prendre au pape. Il devra franchir le chemin de l’exil, poursuivi par la haine et la vengeance de ceux qui ont mis à mort le royaume de France. Car celui a qui est réservé de voir le bouleversement de Rome, sera poussé par ses ennemis à apostasier. Mais sa foi sera inébranlable. Il souffrira des tourments qui seront au-dessus de ses forces. Il verra couler le sang des défenseurs de l’Eglise. On attentera fortement à sa vie et, s’il n’est pas martyr par la main des barbares, c’est que Dieu fera pour lui un éclatant miracle. Jamais tempête n’aura été aussi forte contre aucun autre pontife. Il faudra un homme fort comme une montagne et un esprit point ordinaire pour soutenir cette révolution et ce carnage. La violence y sera trois fois plus redoutable qu’en France. A Naples, c’est un certain Archel de la Torre qui sera responsable d’un massacre avant d’aller s’attaquer au pape. Il viendra du fin fond de la Perse. Autrefois, cette famille noble était catholique. Le père turquiste et sa mère allemande. Ils auront deux fils. Le plus jeune sera désigné pour Rome au moment où la Turquie sera dans la guerre européenne. L’autre prendra la Turquie mais il sera jeté à la mer, la tête à moitié tranchée. Beaucoup de romains chercheront à ce moment asile, sur la terre assurée alors, par la protection du roi zélé et fervent qui fera alors les délices de son pays. Car même l’Espagne se trouvera partagé en deux, par un vol injuste et des trahisons sans nombre.

.

Apparition du Roi français :

Mais avant, paraîtra celui que la France prendra pour son sauveur ; mais ce ne sera pas le vrai, celui qui est envoyé par Dieu et qui est des lys. Dieu le cachera longtemps celui qu’il a choisi pour sauver l’Eglise et régner  sur la France, pour soustraire le monde entier à la domination du démon dont le règne bat son plein présentement. Quand ils ne seront plongés que dans l’espoir de trouver d’autres chefs pour gouverner, ce sera l’heure où le Seigneur prendra par la main celui qui est tout l’opposé du plus grand nombre de ces esprits gâtés et perdus. Il sera de la race de Saint Louis. Il vivra en Dieu et pour Dieu. Il sera appelé par ses amis. Depuis le berceau, il n’aura vécu que dans la croix, en exil. Quand il viendra, la France sera bien affaiblie, bien dépeuplée. Mais la paix y règnera pendant que les autres puissances auront aussi leur justice car il s’agit d’un renouvellement de l’Univers entier. L’âme innocente (Marie-Julie Jahenny) du fond de la Bretagne sera, pour le serviteur de la Croix, la messagère des ordres d’En-Haut. La Bretagne sera la seule province à défendre les chrétiens persécutés. Même si elle ne sera pas protégée des sacrilèges et de la perversion de la foi. Elle est marquée par trois secrets. Elle ne se laissera pas souiller par les impies, même si elle sera traversée 5 fois par ceux qui portent partout le désordre.  C’est elle qui montrera son courage, quand l’appel du Roi se fera entendre. Elle marchera comme une armée victorieuse à sa rencontre. Mais avant de monter sur son trône, plusieurs semaines s’écouleront. Car à son arrivée, le trône ne sera pas libre. Celui qui y sera, refusera d’en descendre, son règne ayant été donné par le droit des voix de la majorité. Et avant qu’il soit consacré, on éprouvera de la difficulté à trouver quelqu’un pour le faire.  C’est un religieux d’à peine 45 ans venant d’Aix qui  le sacrera de l’onction des rois depuis Clovis, dans la cathédrale toute dépouillée, mais debout de Reims.  On  l’appellera Henri V de la Croix (le premier, comte de Chambord, n’ayant pas régné, le titre restait libre),  descendant direct de louis XVI et de Marie Antoinette, les deux martyrs de la révolution Française.. Le Roi ne résidera pas à Paris car inhabitable jusqu’au jour où on commencera à enlever les décombres et les cadavres jonchant les rues. Peu après, il viendra en Bretagne au Sanctuaire de la Croix ! Au lieu des prophéties de la Vierge. Imitant St Louis, il se frappera la poitrine et se placera figure contre terre. Puis ensuite il ira à Ste Anne d’Auray. Dans l’avenir des siècles, la France redira l’honneur et la gloire des illustres vainqueurs du Roi, choisi et élu par le Sauveur de son peuple. Il viendra consoler l’indigence, renouveler le sacerdoce dévasté, relever les statues et les calvaires insultés et réduits en lambeaux. Il ira défendre le Lien de la Foi (le pape) assiégé avant que la paix ne soit signée tout à fait. Le pape à ce moment, ne verra pas le triomphe de l’Eglise. Celui qui après son trépas lui succédera, passera 3 ans dans les fers les plus meurtriers et les plus désolants ; laissant le siège de l’Eglise, vacant de longs mois.  L’affreuse guerre d’Italie sera longue et elle ne laissera comme en France guère de monde en vie. Celui qui succèdera à ce gouverneur italien, mort après avoir été bien défavorable à l’Eglise, ne viendra pas d’Italie. Il entrera dans ce pays après avoir traversé la Perse et la contrée qui se trouve en-deçà. Il y règnera un an et demi au milieu des plus atroces renversements. Celui qui le remplacera sera chrétien et de la royauté la plus pure. Il sera sacré en mai, sous les décombres de l’Eglise en ruine.

.

Ces nombreux fléaux anti-dieu, auront pour autre conséquence de grands bouleversements terrestres.

A Paris, les demeures seront broyées par la violence du tonnerre de Dieu. Les tremblements de terre se multiplieront sans cesser pendant 43 jours. La mer soulèvera des vagues qui se répandront sur le continent. Puis dans les premiers mois de l’année, il y aura peu de soleil, peu d’étoiles, peu de lumière pour faire un pas hors des demeures, ce sera un jour d’avertissement. Le tonnerre ne cessera de gronder et les éclairs feront beaucoup de dégâts.  Depuis Fatima, on sait que Dieu interviendra. « Je viendrai sur le monde pécheur, dans un terrible roulement de tonnerre, par une froide nuit d’hiver. Un vent du sud très chaud précédera cette tempête. La chaleur du ciel sera si brûlante qu’elle sera insupportable. Tout le ciel sera en feu.  Puis de lourds grêlons fouilleront la terre. D’une masse de nuages rouge-feu des éclairs dévastateurs zigzagueront, enflammant et réduisant tout en cendre. La terre sera remuée jusque dans ses fondements. L’air se remplira de gaz toxiques et de vapeurs mortelles qui, en cyclones, arracheront les œuvres de l’audace, de la folie et de la volonté de puissance de la « Cité de la Nuit »Les trois quarts des hommes périront. Le genre humain devra reconnaître qu’au dessus de lui se trouve une volonté qui fera tomber les plans audacieux de son ambition. Pour en être protégé, il faudra fermer très vite portes et fenêtres et ne pas essayer de regarder. Il faudra ainsi persévérer 3 jours. Ce sera une grande dévastation. Tout aura été purifié. La terre aura changé de forme après que de nombreux tremblements de terre seront apparus dans le monde. L’est de la France, sur une longueur de 500 lieues (une lieue = 4 km) en connaîtra un qui se manifestera pendant 3 jours. Il est bien curieux de voir que les forces de la  nature semblent distinguer les zones de bien de celles du mal. Les sols où le crime triomphe seront particulièrement secoués. Les souterrains s’enfonceront d’un degré, les pavés s’ouvriront laissant des creux stupéfiants. Et un an avant que ces choses terribles ne viennent beaucoup d’arbres fruitiers ne fleuriront pas, les feuilles de vigne ne paraitront point. La nourriture des bestiaux sera rare. Les choux pourriront, les pommes de terre ne lèveront pas. La famine sera grande. La terre étrangère ne récoltera aucune nourriture. Une pluie de feu réduira en poussière la nourriture de ces peuples où sont mêlés chrétiens non catholiques et mahométans. De nombreuses maladies apparaitront aussi, que l’homme ne saura soulager. L’une d’elle attaquera d’abord le cœur, le cerveau et la langue. Ce sera comme un feu dévorant insupportable, rougissant les parties atteintes. Le seul remède consistera en des infusions d’aubépine. Cette maladie sera grande en Bretagne. Elle produira des soulèvements de cœur et des vomissements continuels. Si le remède est pris trop tard, les parties atteintes du corps seront noires, sillonnées de jaune pâle. »

« Jamais aucun œil, vivant ou mort, n’aura vu ce qui est réservé pour ce temps prochain, jamais aucune justice semblable. C’est ainsi que cette période de l’histoire aura connu l’emprise de Satan sur le monde entier. A celui-ci aura été permis de faire des prodiges mais qu’un œil averti saura distinguer. Il aura soulevé tous les rois et conduit à une guerre civile universelle. Il aura établi une nouvelle religion anti-dieu. L’Eglise du Christ aura été comme éteinte, mais pour mieux ressusciter au milieu des épreuves. Les rois de la terre auront cessé d’exister. Et la France qui en premier faillit périr, sera la première à refleurir. »

Et comme les Coptes, elle se remettra à acclamer « Jésus  » comme en ce 11 novembre 2011 en Egypte :

 

Lire aussi :

https://effondrements.wordpress.com/2012/09/17/autres-temoignages-confirmant-la-venue-du-grand-monarque/

https://effondrements.wordpress.com/2012/09/19/les-3-secrets-et-la-descendance-davidique-de-jesus-et-des-rois-de-france/

.

nuage mouvant

Publicités

296 commentaires sur “La France boira la lie mais un Roi la sauvera !

  1. Gaelle dit :

    L’instant est grave!
    Comment peut-on penser vivre sans DIEU indéfiniment?
    Notre monde a rejeté Notre Créateur et Père Eternel, il faut s’attendre à de graves répercussions.

    • Benoit dit :

      Comme le dit si bien Pierre Hillard, la racine du mal date de 1789 :

      L’assassinat du roi Louis XVI permit d’imposer le règne de l’argent roi contre le bien commun :

      Petit récapitulatif de l’histoire de France :


      Certains s’interrogent comme le Père Michel Viot dans son livre, s’il ne serait pas urgent qu’un roi arrive sauver la France ! Il fut ordonné prêtre en 2003 après avoir été franc-maçon. Ce qui lui donne une expérience certaine sur ce qui a pourri notre pays. Il propose ici une politique moderne, libre et originale qui renoue avec les fondamentaux temporels et spirituels du génie français qui firent la grandeur et le rayonnement de notre pays.

      On sait que la France sera douloureusement purifiée, puis le reste du monde. Ce qui est étonnant, du côté juif, la prophétie de Obadia au chapitre 1, verset 20 évoque la France avec le nom Tsarfat : «Et les exilés de cette légion d’enfants d’Israël, répandus depuis Canaan jusqu’à Tsarfat, et les exilés de Jérusalem, répandus dans Sefarad (Espagne), posséderont les villes du Midi». Tsarfat a la valeur numérique de 770 c’est à dire celui de la perfection messianique du monde ! Dans le livre de Yaakov Bendavid intitulé « Ma vocation, comment servir Dieu » , à la page 308, est aussi évoqué «la purification de la France… qui amènera immanquablement à la purification du monde».
      http://www.terrepromise.fr/2018/01/31/770-la-verite-jaillira-de-la-terre-de-france/

      « L’histoire est divine » explique Louis Hubert Rémy après avoir récité la prière des Francs :

    • Robert dit :

      Gaelle, le père Henri Boulad, né en Egypte, et dont la nationalité française lui fut refusée, n’a pas peur d’annoncer la vérité catholique, contrairement à beaucoup de responsables religieux français. Pourtant les nouveaux arrivants n’attendent que çà. Ils se posent de nombreuses questions sur leur religion. L’Europe autrefois forgée par le christianisme, se doit de réagir avant qu’elle ne sombre totalement. Ne croit-elle plus que Jésus est le centre de l’histoire, de notre monde ?

      L’un des pires ennemis des chrétiens y est décrit : « Yeux féroces, longue barbe, mine vilaine, teint pâle et jaune, pas très gros mais grand. » indique Marie Julie Jahenny. Mais n’est-ce pas ce que des chrétiens d’Irak dirent aussi à Priscille des Minières ? « Vous allez connaître la même chose en France… Les « Fous d’Allah » vont tous vous exterminer, ils vous tueront jusqu’au dernier ; ils veulent que coule votre sang… ».


      Dans le livre d’Yves Dupont ‘Catholic Prophecy’ (Tan, 1970), on peut y lire qu’une religieuse mystique de Tours vers 1882 annonçait déjà que « l’Europe serait envahie par les musulmans et particulièrement la France. » Son directeur spirituel publia ses révélations dans le livre ‘La veille de la victoire du Christ.’ « Quand tous penseront que la paix sera assurée et qu’ ils ne s’y attendront pas, les grands événements surviendront. Une révolte commencera en Italie et a peu près au même moment en France. Pendant un temps l’Église sera sans Pape. L’Angleterre aussi souffrira beaucoup. La révolte se répandra dans toute les villes de France. De terribles massacres auront lieu durant plusieurs mois à cause de la fourberie des méchants. Les victimes seront innombrables. Paris ressemblera à une boucherie. Les persécutions contre l’église seront grandes, mais ne dureront pas longtemps. Toutes les églises seront fermées pour peu de temps dans les villes où les désordres seront moindres. Les prêtres devront se cacher. Les méchants chercheront a oblitérer tout ce qui est religieux mais ils n’auront pas assez de temps. Beaucoup d’Évêques et de prêtres seront mis a mort. L’Archevêque de Paris sera tué. Plusieurs prêtres de Paris auront la gorge tranchée parce qu’ils n’auront pas eu le temps de se cacher. Les méchants seront les maîtres pendant un an et quelques mois. La France ne recevra aucune aide. Les Français crieront leur désespoir à Dieu et imploreront le Sacré-cœur de Jésus et la Vierge Marie. Les Français réclameront le roi choisi par Dieu. Il ira sur le trône, libérera l’Église et donnera au Pape ses droits légitimes. Le conseil se réunira après la victoire et sera obligé d’obéir. Il y aura un troupeau et un seul berger. Tous respecteront le Pape et le roi et tout sera régénéré. »

      http://svfonline.org/wp-content/uploads/2014/09/Catholic-Prophecy-Notes.pdf


      Pour le saint patron des mendiants, Saint Benoit-Joseph Labre (1748-1783) , « Paris sera détruit à cause de ses blasphèmes; une pierre n’y restera pas sur l’autre. »

      • Audray dit :

        « L’Angleterre aussi souffrira beaucoup. »

        Il est dit aussi dans d’autres révélations qu’elle redeviendra catholique. Jacob Rees-Mogg qui a été nommé Leader de la Chambre des Communes et Lord président du Conseil privé de la Reine, est un exemple d’homme politique pro-catholique. Lors d’un interview, il répondit franchement :
        Tenez-vous que les relations sexuelles homosexuelles sont un péché ? « Clairement, du péché, c’est à l’Eglise de juger, pas à moi. En ce qui me concerne, je vois des plus clairement que je ne suis pas fondé à juger ce que d’autres personnes font. Le Christ, dans l’Evangile, dit que ce serait à celui qui est sans péché de jeter la première pierre. » L’enseignement de l’Eglise catholique prend-il le pas sur vos engagements politiques ? « Ces matières sont au Parlement affaire de vote personnel, et non de vote de parti ; et pas non plus affaire de choix du Premier Ministre. » Quelle est votre opinion sur l’avortement ? « Je suis totalement contre l’avortement, la vie commence à la conception. Y compris, j’en ai bien peur, comme vous me le demandez, dans les cas de viol et d’inceste, car la vie est sacro-sainte et commence à la conception. » Qu’en est-il du leader des Libéraux-Démocrates qui a été désavoué par son parti à ce sujet ? « Les Libéraux-Démocrates, malgré leur nom, ont de graves difficultés avec la démocratie. Ils seraient prêts à tout tolérer, sauf les positions chrétiennes, et un chrétien comme leader de leur mouvement. Le parti Conservateur, savez-vous, est bien plus tolérant… Il est facile de clamer que nous vivons dans un pays multiculturel, sauf pour les chrétiens qui tiennent les vues traditionnelles de l’Eglise… »

    • Robert dit :

      Oui Gaelle, c’est exactement cela mais un gros nettoyage doit etre fait.
      Nous chrétiens devons garder la Foi, même si nous allons connaître la même persécution qu’au temps des chouans ! Les messes devront se faire dans des coins isolés, cachés !

  2. […] Voilà, c'est le temps de l'éveil des consciences par la spiritualité de la connaissance ou l'inverse. Qui sait ce que l'avenir réserve ? Prenez conscience de tout cela et diffusez. J'ai pris tous les risques pour vous. Really Slow Motion – This Ends Now (Epic Dark Orchestral) Les armes du grand monarque. La France boira la lie mais un Roi la sauvera ! « Effondrements de civilisation. […]

  3. Line dit :


    Ce qui s’est passé à Saint Martin dans les Antilles françaises, dans la nuit du 7 au 8 septembre 17, préfigure ce qui va se passer en France. De même que l’ouragan Irma a fait voler en éclat l’ordre public, le vivre ensemble et la sécurité, de même l’immigration forcée provoquera au moindre incident des désordres semblables en métropole.
    http://reinformation.tv/aujourdhui-irma-antilles-demain-immigration-france-mille-74417-2/
    Déjà, est-il normal que plus de trois semaines après le passage de l’ouragan Irma à Saint-Martin, des dizaines de familles soient toujours logées dans des hôtels à Orly sans nouvelle des pouvoirs publics ?
    https://www.franceinter.fr/societe/des-rescapes-de-saint-martin-abandonnes-a-orly

    Selon les dires en 2013 du physicien Michio Kaku,l’ouragan Irma pourrait très bien être dû à H.A.A.R.P !

    Les nuages peuvent être bombardés par des particules minuscules qui causent de fortes tempêtes.

    Ces particules sont par la suite « activées » à l’aide d’ondes émises par des antennes réparties partout sur la planète. La base de la transmission de HAARP est localisée à Gakona, en Alaska, où il existe un réseau de 180 antennes installées braquées sur le ciel et qui agissent comme un puissant émetteur à hautes fréquences capable de produire 10 mégawatts de charge et de changer la composition de la ionosphère à 50 km au dessus de la surface de la Terre.

    Depuis ses débuts en 1990, le High Frequency Active Auroral Research Program (programme de recherche sur les hautes fréquences actives aurorales) intrigue. Des ouragans, mais aussi Fukushima ou des séismes, lui ont été attribués. Ce programme était mené en partenariat par plusieurs universités américaines et était supervisé par l’armée de l’air et la marine américaines. Les recherches portaient sur l’ionosphère afin d’étudier les phénomènes naturels qui s’y déroulent sous l’influence du soleil et développer des technologies qui utilisent des effets produits grâce à ces phénomènes. Elles servaient aussi à étudier comment l’ionosphère modifie les signaux radios. Reste à se demander comment HAARP peut-il affecter le climat puisque l’énergie qu’il utilise n’est ni absorbée dans la troposphère ni dans la stratosphère : les deux niveaux de l’atmosphère qui produisent le climat.

    Mais une autre cause est mise en avant : « Je suis d’accord pour dire que les choses ne feront qu’empirer à partir de maintenant », a commenté l’ancienne employée de la NASA Pattie Brassard, « parce qu’un deuxième Soleil arrive avec ses sept planètes en orbite. Appelez la comme vous le voulez (Planète X, Nibiru, Hercollobus, Absence). Le deuxième Soleil est un dixième de la taille de notre Soleil, mais l’une des planètes qui est en orbite autour d’elle est 10 fois plus massive que la Terre et 4 fois plus grande que Jupiter (La Kachina Bleue prédite par les Indiens Hopi) ».

    « Les planètes ont des orbites qui perturbent la rotation de la Terre afin de réduire le champ magnétique (dans la période entre 2017 et 2020, ce sera le pire moment). Aujourd’hui, nous souffrons de centaines de tremblements de terre, des ouragans et des inondations, ainsi que de nombreuses chutes de météorites! Des chemtrails sont aspergés par des longs courriers et avions militaires, principalement dans l’hémisphère nord, sans parler de HAARP, où des scientifiques tentent désespérément de couvrir ce «second système solaire» et « Nibiru », qui est désormais alignée avec notre système. Cet alignement causera (et le fait déjà) des problèmes majeurs pour le climat de la Terre et le mouvement naturel des plaques tectoniques ». On pourrait aussi très bien voir dans les parages « Tyche » :
    https://en.wikipedia.org/wiki/Tyche_(hypothetical_planet)

  4. […] Et cela bien avant les prophèties du XIXème siècle et particulièrement celles de Marie Julie Jahenny. […]

  5. Ursule dit :

    La France devrait réagir comme la Pologne en ce 11 novembre 2017. Elle a organisé à Varsovie, une marche patriotique à l’occasion de la Fête de l’Indépendance, commémorant la renaissance de l’Etat polonais en 1918. Le mot d’ordre officiel et rassembleur de milliers de personnes était «Nous voulons Dieu».
    http://lesobservateurs.ch/2017/11/12/manifestation-patriotique-en-pologne/

    En Egypte, les Coptes pendant une dizaine de minutes osaient, le 11 novembre 2011, acclamer Jésus :

    après la chanson arabe chrétienne « Emmanuel, Dieu est avec nous »

    « Ma vie t’appartient », autre chanson chrétienne arabe :

    • Carlos dit :

      A Paris, on retrouve comme chanteur engagé pour la France et sa civilisation chrétienne Jean Pax Mefret : plus que sa musique, ses paroles font mouche à chaque mot.

      « Vous allez me traiter de réac. »

      Chaque soir, revenant de l’école,
      Il passe par Alexander Platz.
      Personne n’écoute ses paroles
      Quand il s’engage Allée Karl Marx.

      Derrière lui, le rideau de pierre,
      Les miradors, les vopos armés,
      Les tilleuls ne forment plus la frontière.
      Y a un mur a Berlin, Professeur Müller.

      Il s’avance, dans le décor sinistre
      De cette ville de prisonniers,
      Et il se dit que si la Vierge existe
      C’est elle seule qui pourra les aider.

      « Chez nous, soyez Reine,
      Nous sommes à vous. »

      Y a vingt ans qu’on l’appelle camarade,
      Mais il sait bien que ce n’est qu’un mot,
      A l’image de toutes ces façades
      Aux balcons vides, aux volets clos.

      Dans sa chambre, il oublie ses misères,
      Sur son violon au bois usé.
      Le vieil homme s’évade par la prière,
      La nuit s’achève loin des barbelés.

      « Soyez la Madonne
      Qu’on prie à genoux. »

      Les tilleuls ne forment plus la frontière.
      Y a un mur a Berlin, Professeur Müller.

      Chaque soir, revenant de l’école,
      Il passe par Alexander Platz.
      Les tilleuls ne forment plus la frontière.
      Y a un mur a Berlin, Professeur Müller.

  6. robert dit :

    Tres bonnes videos! Super!

    Reportage de M6 sur les royalistes :

    Quelle est la différence principale entre la Royauté et la République ? La première accepte comme loi-cadre les principes chrétiens alors que l’autre se base comme les pharisiens sur des commandements d’hommes et non de Dieu. (Droits de l’Homme).

    Matthieu 15:9 : « C’est en vain qu’ils m’honorent, en enseignant des préceptes qui sont des commandements d’hommes. »

  7. duc dit :

    Marie Julie Jahenny : « L’ouvrier qui gagne sa vie à la sueur de son front, se trouvera soumis et réduit. Il n’aura rien, pas même le nécessaire. S’il mendie un emploi pour rassasier sa faim, l’emploi sera tel que beaucoup préféreront mourir plutôt que s’y soumettre. »

    C’est justement ce qui explique les gilets jaunes. Car qui manifestent ? Pour Eric Zemmour : “C’est cette France qui n’a pas voté Macron, qui a un problème économique, social et identitaire. C’est la France blanche, la France de la petite classe moyenne.”

    Marie Julie Jahenny : « S’il mendie un emploi pour rassasier sa faim, l’emploi sera tel que beaucoup préféreront mourir plutôt que s’y soumettre. »

    Charles Sannat pense même que « le gouvernement devrait saisir qu’en dessous de 2 500 euros nets par mois, il vaut mieux rester chez soi, avoir un HLM, la CMU, ne pas payer la cantoche des gosses et avoir accès à tout gratuit et rentrer dans le cycle de l’assistanat. Problème… le salaire médian c’est 1 700 euros…. Énorme problème donc… Le gouvernement doit saisir que si les gens ne traversent pas la rue, ce n’est pas qu’ils ne peuvent pas trouver de boulot, c’est qu’il n’y a plus d’intérêt à le faire. Partant de ce constat économique, les gens vont cesser de travailler, parce que se rendre au travail est trop coûteux et rapporte trop peu. Le nombre de travailleurs va chuter considérablement. Le nombre d’assistés, exploser à la hausse, et les coûts pour la collectivité aussi. Il faudra augmenter la fiscalité de ceux qui bossent encore. Alors ils seront de moins en moins nombreux à travailler… et le cycle vicieux ira jusqu’à l’effondrement. » Il va même plus loin dans son raisonnement en comparant la France à l’URSS de 1989 : « Au premier coup de fusil, les leviers de commande ne répondront plus. Le système tient sur l’illusion de la solidité des institutions. Pourtant, tout est miné de l’intérieur. Notre pays peut s’effondrer comme l’URSS en une semaine. Chacun se retrouvera seul. Voilà ce qui a commencé à se passer (le 17 novembre)… » (une famille qui gagne moins de 2500 € par mois a du mal à vivre sachant qu’il faut louer ou acheter pendant 20 ans son logement).

    Marie Julie Jahenny : « Ils auront l’orgueilleuse ambition d’arracher les restes des trésors, l’honneur et la dignité de la France. »

    Quand l’état met notre patrimoine historique en vente :

  8. Abel dit :


    Lors de l’inauguration d’une statue représentant Saint Louis enfant, à Saint-Germain l’Auxerrois, la paroisse des rois de France, Monseigneur le Comte de Paris, l’un des actuels dynastes, a solennellement consacré la France au Sacré-Cœur. Il a précisé explicitement qu’il réparait en cela l’erreur de son ancêtre Louis XIV, indocile au message transmis par Sainte Marguerite Marie. En conséquence, il a procédé à la modification officielle des Armes de France qui arborent désormais l’image du Sacré Cœur de Notre Seigneur Jésus Christ, vrai Roi de France !

    Discours du Chef de la Famille Royale de France, S.A.R. Monseigneur le Comte de Paris Duc de France, de jure Henri VII, prononcé le samedi 23 juin 2018 à Saint-Germain l’Auxerrois, lors de l’inauguration de la statue du Roi Saint Louis enfant offerte par le Prince et par l’Ancien Ordre Royal et Souverain de l’Étoile et de Notre-Dame du Mont-Carmel à l’ancienne paroisse des Rois de France :

    « En ce monde désaxé chacun regrette la perte de nos repères et celle de nos valeurs chrétiennes. Or la vie est un court passage sur terre et nous oublions que, de l’autre côté, nous aurons des comptes à rendre. Il n’est jamais trop tard pour comprendre ce qu’il est demandé à chacun. Pourtant un grand nombre d’entre nous se confie au démon pour les aider à acquérir argent et pouvoir. Peu d’entre eux comprennent que si le démon existe, c’est Dieu tout puissant qui lui permet d’exister. A chacun d’entre nous alors de faire ses choix et ne rejetons pas notre foi, source de vie.

    Prière de consécration de la France au Sacré Cœur de Jésus :

    – Prions Sainte Marguerite Marie qui en 1675 demandait au Roi Louis XIV, mal conseillé, de consacrer la France au Cœur Sacré de Jésus, car c’est au centre de ce Cœur Sacré que se forgent nos destinées.

    – Prions l’Archange Saint Michel protecteur de notre Sainte Église et de la France Fille Aînée de l’Église pour qu’il nous assiste dans cette prière : défendez-nous dans le combat contre les démons déchaînés sur notre pauvre humanité devenue incrédule. Prince de la Milice Céleste repoussez en enfer par la vertu divine Satan et les esprits malins qui errent dans le monde pour la perte des âmes.

    – Prions Marie Immaculée, notre douce médiatrice : nous vous supplions très humblement, daignez intercéder pour nous. Demandez à Dieu qu’il envoie Saint Michel et les Anges pour écarter tous les obstacles qui s’opposent au règne du Cœur Sacré de Jésus dans nos âmes.

    – Prions pour que le feu de l’Esprit Saint descende sur nous afin de devenir pain de vie et que la coupe médiatrice devienne le saint calice au cœur de notre âme, et, par cette préfigure du Sacrement d’entre les Sacrements, puisse commencer la transfiguration de notre pays la France et celle de l’Univers en son entier.

    – Prions pour que dans cette communion, plus rien ne puisse nous séparer de rien ni de personne vivant ou trépassé, ainsi la communion des saints sera, plus rien ne nous fera peur car notre vie sur terre n’étant qu’un passage, nous ne mourrons pas et tout sera vivant à jamais.

    – Prions pour que nous autres humains, dans cette expérience, devenions des êtres liturgiques et ayant atteint notre royauté intérieure nous devenions le tabernacle du Cœur Sacré du Christ. Alors la vie tout entière deviendra la célébration de la “Racine”, ainsi que le disait Saint Jean de la Croix et l’humanité pourra s’écrier ainsi que le fit la Sainte Vierge Marie : ‘Mon âme exalte le Seigneur et mon esprit est ravi de joie en Dieu mon sauveur.’

    – Pénétré par ces prières, moi Henri VIIème du nom, descendant des Rois qui bâtirent avec les Français ce pays béni de Dieu et des Saints de France, j’obéis humblement à la supplique de Sainte Marguerite Marie et Je consacre la France, aujourd’hui en péril, au Cœur Sacré de Jésus. France, Fille Aînée de l’Église, souviens-toi de ton baptême, que le Cœur Sacré de Jésus soit à jamais ton bouclier pour les combats à venir dans les siècles des siècles. Amen. »
    http://leblogducomtedeparis.fr/les-armes-de-france-au-sacre-coeur/
    https://www.la-couronne.org/actualite-royale/le-comte-de-paris-hommage-stlouis/

    Le 21 janvier 2019 décédait à l’âge de 85 ans le comte de Paris, Henri d’Orléans, né le 14 juin 1933 en Belgique, alors que sa famille était en exil. Il descendait en ligne directe masculine du frère de Louis XIV, mais aussi de Philippe-Egalité (qui avait voté la mort du roi Louis XVI) et de Louis-Philippe. Sa mort coïncide curieusement avec celle de Louis XVI, guillotiné le 21 janvier 1793 place de la Concorde.

    • Benne dit :

      j’adresse un message . Gilets Jaunes pour vaincre ces Francs Macons ceux la meme qui ont guillotine notre Roi. N’allez plus manifester !POUR RENVERSER CETTE REPUBLIQUE NEE DU SANG , restez chez soit en mettant le chiffre de Dieu l’Eternel 7 paralysons le Pays en 7 jours .

      Quand tous les Francais n’iront plus travailler dans toutes les institutions et dans tous les corps de métiers, le gouvernement tombera sans une seule goutte de sang la police et les gendarmes se morfondront dans leurs casernes.

      Car l’esprit de Satan étant dans ces hommes corrompu du pouvoir et de l’argent vendent leur âmes au Diable.
      ils faut donc continuer le combat frexit et ric. Sans lâcher prise ne lâchons rien.

      Vive le Roi..

      • Lea dit :

        Cela serait la meilleure solution ! Une grève générale comme en 1968 ferait baisser les bourses, destabiliserait la haute finance et les profits de ce 1% vorace qui se nourrit sur la production des autres. Otho, Oswald, Dhanu et Ahmed en disent long sur ce mouvement ici
        https://effondrements.wordpress.com/2012/06/30/1er-juillet-obligation-dingue-de-lethylotest-ou-voitures-dingues-pour-freiner-son-indignation/comment-page-1/#comment-14993

        • Jean dit :

          Mai 68 était une arnaque pour instaurer la TVA .Les Français n’ont vu que du feu .Comme d’habitude les Francs maçons sont calculateurs des années lumières avant gent Françaises .

          (La TVA est un impôt institué dans son principe en France par la loi du 10 avril 1954 à l’instigation de Maurice Lauré, haut fonctionnaire de la direction générale des Impôts. Cet impôt moderne n’est mis en œuvre que timidement. À ses débuts ce n’est qu’une taxe à la production de biens avec un régime de déduction. Il faudra le choc politique de 1958 pour qu’elle soit appliquée progressivement à l’ensemble des biens et services. On peut dater l’achèvement de cet impôt sophistiqué sur la consommation à 1967.)

  9. carlos dit :

    vivement le retour du germe d espérance dans cette France
    le bleu blanc rouge
    a fait place au jaune
    avant le drapeau blanc
    du sacre coeur avec les lys
    vivement qu il vienne
    ce pays en a besoin
    vite

    • Brian dit :

      Carlos, écoutez le témoignage troublant de cet ancien musulman :

      A partir de 16 mn il décrit un de ses rêves plus intenses que la réalité : « Je voyais la couronne royale envoyée du ciel. Un roi choisi pour rétablir la justice et la paix. Il viendra après que les barbares aient ravagé Paris dans une révolte sanglante, après que la persécution ouverte contre les chrétiens ait commencé dans notre pays. Car qui pourrait empêcher la destruction de la cité. Mais à la fin, dans une joie immense, je vis le Christ dans les nuées bénir ces hommes que je ne peux décrire que comme des héros. »


      Benoît-Joseph Labre (né le 26 mars 1748 à Amettes, et mort le 16 avril 1783 à Rome) prédit aussi ceci : « Paris sera détruit à cause de ses blasphèmes ; une pierre n’y restera pas sur l’autre. »


      Mélanie Calvat (1831-1904), voyante de La Salette revint souvent dans ses lettres sur l’incendie de Paris ! En 1896, elle écrivait «Voyez-vous la Seine ? Si vous saviez combien de gens y seront jetés ! Mais le plus grand nombre viendront s’y jeter, tout affolés, fuyant le feu qui sera comme suspendu au-dessus de la ville. Ils s’y jetteront comme fous de terreur, croyant éviter ainsi le feu menaçant».

      Marie-Josèphe Levadoux (1832-1908), avait comme mission de révéler ce que Dieu exigeait des hommes pour écarter les maux prédits à La Salette. « Notre Seigneur me dit : Avertis mon peuple, et s’il ne tient pas compte de mes avertissements, Je le frapperai comme j’ai frappé Sodome et Gomorrhe. J’ai vu Paris rempli de sang ! Des monceaux de cadavres ! J’ai vu aussi au milieu d’une vaste plaine noirâtre, une borne sur laquelle était écrit: Ici était Paris. »

      Marie Josseaume Bergadieu (appelée par tous Berguille) est née en 1830. Elle a eu des extases en même temps que Marie Julie Jahenny qu’elle cite une trentaine de fois. Le 25 juin 1875, Berguille chantera le futur roi chrétien attendu :
      « Ce noble lys c’est la fleur d’espérance
      Qui refleurit pour embaumer ce lieu.
      Oui, c’est le lys qui sauvera la France
      Ne craignons plus, il nous unit à Dieu
      Va, Roi Chrétien, va délivrer ton Père,
      Il est captif, vole à son secours
      Rome t’attend, c’est en toi qu’elle espère
      L’heure a sonné, Dieu te bénit, accours.
      Ah ! Ne craint pas Satan et sa furie
      Vole au combat, tu reviendras vainqueur
      Ton drapeau blanc, c’est celui de Marie
      Car dans ses plis brille sa belle fleur. »

      Et elle prédira le 8 octobre 1875 : « Eloignez, mon Dieu, ces ennemis qui viennent à l’encontre de votre armée. Vous aviez envoyé ces étrangers sous nos toits ! Je les vois revenir ! Nous avons essayé de combattre sans vous, mais vous nous avez arrêtés et jetés dans la boue, la face contre terre. » Puis le 12 novembre 1875 : « Malheureuse cité, ville maudite ! Un jour elle sera consumée jusqu’à la dernière pierre. Malheur à ces diaboliques sociétés ! » La Vierge la prévint de l’arrivée sur le trône du dernier des rois de France : « Il n’arrivera pas par le vote et les combinaisons des hommes. Les hommes ne le connaissent pas. Il sera conduit par la volonté de Dieu. » Le 5 mai 1876 : « Quelle fureur du démon ! Que de ravages ! Ô cœur de Jésus, ayez pitié de la France ! … Le jour où surgira le roi très Chrétien, il répétera cette invocation, et ce jour là, la patrie sera sauvée. » Le 29 septembre 1876 : « Que vois-je, ô mon Jésus ? Une grande croix. C’est l’archange Saint Michel qui la tient. Des lettres sont écrites sur la poitrine ; elles grandissent de plus en plus. O bonne Mère, je ne comprends pas ! Elle devient rouge cette croix ! Saint Michel montre le chemin. Quand le roi pieux délivrera le Saint Père, il combattra avec ses forces, qui sont les saints Anges et Archanges, venant délivrer la sainte église. » Le 21 avril 1877, Berguille voit le massacre des prêtres et la guerre civile. Le 18 Mai 1877, Berguille vit un grand nombre de religieux, de femmes et d’enfants partir dans un tourbillon de fumée. Un second point noir se leva, se dilata et prit la direction de Bordeaux. Un troisième nuage ténébreux se dessina se dirigeant sur l’Italie. Le 12 octobre 1877 : « Tu vas être châtiée une fois de plus… Paris sera lavé, purifié dans le sang de ses habitants ! Quels nombreux ennemis ! … »

      Selon Marianne Galtier, bergère de Sainte Afrique du diocèse de Rodez en Aveyron : « Quand vous verrez la guerre en la France et l’Allemagne, vous pourrez dire que c’est le commencement de la troisième et dernière plaie. Trois fois malheur à l’Italie ! La France sera désunie entre elle, elle manquera de tout secours… Cette calamité consistera en un combat meurtrier et en grandes tribulations dans de nombreuses villes de France… Il y aura un horrible massacre dans la capitale. Après ce massacre, les méchants seront les maîtres. Ils s’emploieront à accomplir tout le mal en leur pouvoir, mais pas autant qu’ils le désireront car le temps ne leur sera pas donné. Les catholiques, demeurés fidèles, inférieurs en nombre seront presque anéantis, mais un miracle sauvera le reste. À la coupe des raisins (septembre), il y aura un grand combat entre Paris et Lyon. La grande prostituée (Paris) sera détruite par le feu. L’Ange du Seigneur avertira les justes de Paris. Personne ne saura d’où est venu le feu. C’est lorsque tout semblera perdu que le salut arrivera brusquement. Le prince méprisé jusque-là, sera couvert d’honneurs et placé sur le trône. Toutes les injustices seront redressées. Les lois civiles seront modifiées pour se conformer à la Loi de Dieu. Un prince, connu de Dieu seul et faisant pénitence au désert, arrivera comme par miracle. Il sera du sang de la vieille cape, il s’appellera Louis-Charles. Il ne règnera qu’un an et cèdera la couronne à un prince qui n’aura pas de descendant. L’enseignement donné aux enfants sera des plus chrétiens. Le triomphe de l’Eglise et de la France sera d’une grandeur sans pareille ».

      • Albert dit :


        Actuellement il y a deux prétendants au trône en France : Louis de Bourbon (né en 1974), qui porte, lui, le titre de duc d’Anjou. Et Jean d’Orléans (né en 1965), fils d’Henri, qui porte aujourd’hui le titre honorifique de comte de Paris. Les Orléans se disent héritier légitime de la couronne française car le dernier roi régnant venait de leur branche, et les Bourbons, à cause de leur place d’aîné dans l’arbre généalogique. La loi qui fixe les règles de succession au trône durant l’Ancien Régime est la loi «salique», développée sous Clovis, puis amendée et agrémentée au cours des siècles. Elle instaurait le principe de primogéniture mâle : est héritier le premier né de sexe masculin. «Mais ce critère n’est pas absolu, car il peut être corrigé par d’autres principes», explique Hervé Drévillon, professeur d’histoire moderne à l’Université Paris-I. En effet, la nationalité, la religion et la santé du souverain peuvent entrer en compte pour préférer un héritier plutôt qu’un autre. Depuis les Capétiens, ce sont les nobles qui acclament le roi, une simple formalité qui vient confirmer le droit de naissance. «Si on applique le principe de la primogéniture mâle sans aucune autre considération, l’héritier du trône de France est Louis de Bourbon qui a la double nationalité française et espagnole, mais qui est issu du lignage des Bourbons d’Espagne.»

        C’est au moment du règne de leur ancêtre commun Louis XIII (1610-1643), qu’a eu lieu la scission. Le roi Louis XIII a eu deux enfants de sexe masculin : Louis XIV, son premier fils. Il représente la branche aînée de la descendance (les Bourbons). Puis son frère cadet, Philippe d’Orléans, qui n’a jamais régné, a engendré la branche cadette qui mettra plus tard, en 1830, Louis-Philippe (1830-1848) sur le trône, après la révolution de Juillet et l’abdication de Charles X, dernier Bourbon de la branche aînée à avoir régné sur la France. Mais voilà, c’est un Orléans, le dénommé Philippe Égalité, qui, en 1792, a voté la mort de son cousin, le roi Louis XVI. Et Louis-Philippe portait un titre différent, celui de roi des Français (et non plus roi de France), créé après la Révolution. Cette nuance dans la nomination du monarque est importante. On définit deux types de nominations du roi : Quand le roi (issu de la monarchie absolue) est nommé par naissance et pouvoir divin, et quand il est désigné par le Parlement (à la façon d’une monarchie constitutionnelle), se posant ainsi comme dépositaire de la volonté générale.


        Le prétendant Louis-Alphonse de Bourbon est le fils d’Alphonse de Bourbon et de Carmen Martinez-Bordiu y Franco, aristocrate espagnole et petite-fille de Francisco Franco. Il se revendique comme héritier légitime du trône de France malgré sa double nationalité et ses parents. Le tribunal pontifical a en effet en 1986 déclaré leur mariage nul en raison de «l’immaturité psychologique» de l’épouse à ce moment, ce qui fait que leur fils Louis-Alphonse n’est pas né, d’après la loi catholique, d’une union légitime. Son blog :
        https://www.legitimite.fr/


        Il avait eu un frère aîné, Francisco, né deux ans avant (1972). Après la séparation de leurs parents en 1979, il leur arriva un terrible accident de voiture dans les Pyrénées aragonaises. Francisco était à côté de son père qui conduisait alors que Luis Alfonso était derrière avec la gouvernante. Arrivés à un carrefour dangereux, par manque de visibilité, c’est l’accident avec un camion qui traîne la voiture sur une soixantaine de mètres. Deux jours plus tard, Francisco décéda à l’âge de 11 ans.

        Alors qui donc est le dernier héritier légitime du royaume de France ? Si l’on suit strictement la loi salique, mais aussi les lois de l’Eglise catholique et les coutumes précédemment appliquées, aucun des prétendants actuels n’est légitime.

        • Sophie dit :

          Madame la duchesse d’Orléans, mariée en 1768, n’avait encore donné à son mari Louis-Philippe-Joseph d’Orléans (1747-1793), qu’une fille morte en naissant. Cette stérilité d’enfants mâles désolait M. le duc d’Orléans, d’autant plus que sa fortune, composée plus qu’à moitié d’apanages, devait retourner à la couronne, en cas d’extinction des mâles. Le couple décida alors de partir début 1772, se distraire en Italie, sous le nom plus discret de comte et de comtesse de Joinville. Au sommet des Apennins, les symptômes d’une nouvelle grossesse se manifestèrent chez madame la duchesse d’Orléans, l’obligeant à s’arrêter au village de Modigliana. Le duc d’Orléans remarqua que la femme du geôlier de la prison, Mme Chiappini , attendait aussi une enfant. D’un commun accord, lui et le mari du geôlier décidèrent d’échanger leur enfant si la duchesse d’Orléans avait à nouveau une fille et l’autre un garçon. Le hasard voulut que les choses arrivassent ainsi. L’échange fut fait comme il avait été convenu, moyennant une somme considérable. L’enfant destiné à jouer le rôle de prince, surnommé Louis-Philippe d’Orléans (1773-1850) fut, alors, transporté à Paris, et, quoique sa naissance remontât au 17 avril 1773, elle fut tenue cachée jusqu’au 6 octobre, jour où elle fut déclarée. Pendant ce temps, la fille de la duchesse, restée en Italie, y était élevée sous le nom de Maria-Stella-Petronilla.

          Celle-ci, à l’âge de 17 ans, fit une telle impression sur lord Thomas Wynn, Ist baron Newborough, l’un des plus riches d’Angleterre qui passait à Modigliana, qu’il l’épousa.


          Veuve en 1807 avec plusieurs enfants, dont l’un est devenu pair d’Angleterre, elle épousa par la suite le baron de Sternberg, qui l’emmena à Pétersbourg, et dont elle eut un fils. Bien après, alors qu’elle était en instance de séparation avec le baron, elle reçut une lettre de son soi-disant père, Laurent Chiappini. Ce dernier se sentant mourir, lui avoua l’échange, sans donner le nom de son vrai père. Elle décida alors de rentrer en Italie pour découvrir à la fin qu’un couple, le comte et la comtesse de Joinville s’était bien arrêté à Modigliana l’année de sa naissance. Elle se rendit alors dans le village de Joinville en France, pour y apprendre que Joinville était autrefois un apanage de la famille d’Orléans, et que le duc Louis-Philippe-Joseph, qui avait, en 1772, voyagé en Italie, était mort en 1793 sur l’échafaud. Son fils resté à Paris, se retrouve être le seul prince de sang de la branche d’Orléans. Maria-Stella mourut en 1845 à Paris (elle logeait à l’extrémité de la rue de Rivoli, vers la rue Saint-Florentin, au cinquième).
          https://en.wikipedia.org/wiki/Maria_Stella

        • jean dit :

          Bonjour

          La réincarnation pour nous est une vérité .Par conséquent le futur guide de la France qui d’après les prophéties serait un descendant de la famille Royale n’est pas forcement la personne que tout le monde revendique .Personnellement avec tout le respect pour les Bourbons et autres actuellement je crois que ce personnage à des qualités qui dépassent la majorité des citoyens .Louis IX avait ce genre de pouvoir le Christ en soi .Qui vivra verra ..Cordialement .

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s