Quand les religions attendent le même Messie : Jésus

.

Dans le vocabulaire chrétien, la parousie désigne le retour glorieux de Jésus Christ à la fin des temps bibliques, dans le but d’établir définitivement le Royaume de Dieu sur terre.  . .

.

Cette seconde venue est annoncée dans les saintes écritures :

Jésus lui-même, dans des propos tenus lors de la rencontre avec Nathanaël, le rapporte dans l’Evangile de Saint-Jean : « Tu es le Fils de Dieu, le roi d’Israël ». Et Jésus lui répond: « Parce que je t’ai dit: Je t’ai vu sous ton figuier, tu crois: tu verras bien autre chose ! En vérité, en vérité, je vous le dis, vous verrez le ciel ouvert et les anges de Dieu montant et descendant au-dessus du Fils de l’homme ». (Jn. 1/47-51). D’autres passages de l’Evangile prophétisent clairement ce retour. Ainsi dans le ch.14 de Jean : dernier entretien avec ses disciples: « Que votre cœur ne se trouble pas: vous croyez en Dieu, croyez aussi en moi: dans la maison de mon Père il y a beaucoup de demeures... Je vais vous préparer une place… après quoi je reviendrai, et je vous prendrai auprès de moi… » (Jn. 14/194). Plusieurs paraboles suggèrent aussi ce retour: « les talents », « les mauvais vignerons« … Le texte le plus direct et le plus détaillé est le chapitre 25 de Saint Matthieu, à partir du verset 31, où Jésus explique, on ne peut plus clairement, le « jugement des nations », lorsqu’il fera le tri des « boucs » et des « brebis ». Chacun sera jugé selon ses actes, et tout particulièrement sur la conduite qu’il aura prise à l’égard des disciples du Seigneur. .

.

Mais le triomphe du Royaume du Christ ne se fera pas sans un dernier assaut des puissances du mal.

Au Jour du Jugement, lors de la fin de ce monde, le Christ viendra dans la gloire pour accomplir le triomphe définitif du bien sur le mal qui, comme le grain et l’ivraie, auront grandi ensemble au cours de l’histoire. « Il faut qu’il règne et que tous ses ennemis soient mis sous ses pieds. » (I Cor.15/25). Ce « jugement des vivants » éliminera définitivement tous les artisans du mal. Ce que la bienheureuse Vierge nous dit également dans son message de La Salette : « Alors Jésus-Christ, par un acte de sa justice et de sa grande miséricorde pour les justes, commandera à ses anges et tous ses ennemis seront mis à mort. Tout à coup les persécuteurs de l’Eglise de Jésus-Christ et tous les hommes adonnés au péché périront et la terre deviendra comme un désert ». Saint Irénée parle de six « jours », c’est-à-dire de six mille ans de l’histoire. Deux mille ans d’Adam à Abraham, deux mille ans d’Abraham à Jésus Christ, et deux mille ans de Jésus- Christ à son Retour, sa Parousie. A la seconde épître de Pierre, deux Apôtres font le rapprochement entre la destruction subite par le feu du ciel de Sodome et de Gomorrhe et ce « jugement des nations « . Le châtiment de Sodome fut porté sur l’homosexualité, et c’est cette même dépravation qui devrait apparaître ouvertement avant le jugement. Après ce nettoyage indispensable de la Terre, l’Apocalypse nous prédit, sans aucune ambiguïté, le « Règne des mille ans » (Fin du ch.19 et Ch. 20) règne terrestre du Christ, où sera restauré l’Ordre divin, où la terre deviendra ce qu’elle aurait dû toujours être le : « paradis terrestre ». .

.

Mais chez les Juifs, il est quelque peu risible de constater que certains d’entre eux le voient arriver dès cette année.

N’ oublient-ils pas que l’antechrist doit intervenir avant ? Celui qu’ils attendent n’est donc en fait que le Dajjal des Musulmans et non le Mashiach (ou Messie chez les Juifs). Le Rav Ron Chaya, curieusement, tombe dans ce piège en prévoyant maintenant la venue :

http://www.youtube.com/watch?v=mH1f4-MZWWc&feature=player_embedded de celui qui sera le  Mashiach : http://www.youtube.com/watch?v=kYc2TyOrdp4&feature=player_embedded Qui pourra le recevoir selon lui ?

http://www.youtube.com/watch?v=wjz7aUsEwMM&feature=player_embedded Et comment va-t-il se dévoiler ?

http://www.youtube.com/watch?v=_VU6_t7r6R8&feature=player_embedded . .

.

Heureusement, d’autres Juifs ne tombent pas dans ce piège : .

Nathanael Kapner, n’a-t-il pas été jusqu’à quitter le judaïsme ?

http://www.youtube.com/watch?v=fGTp1Q162Gw&feature=related

Ou encore Yitzhak Kaduri, pourtant rabbin influent en Israël. Le Rav Kaduri est né dans l’Empire ottoman, aux environs de Bagdad ou de Bassora, dans l’Irak actuel. Le Rav Kaduri émigre en Palestine alors sous mandat britannique en 1922. C’est à cette époque qu’il change son nom de Diba en Kaduri. Il sert dans l’armée britannique en tant qu’interprète.  À l’issue de son service, il part étudier à la yeshiva des cabbalistes de Shoshanim Ledavid. Puis ensuite à la yeshiva Porat Yosef, dans la vieille ville de Jérusalem, auprès du Rav Silam Elyahou. Lorsque la vieille ville tombe sous la coupe de la Jordanie après la guerre d’indépendance de 1948, le Rav Kadouri se déplace dans le quartier de Bucharim, dans la partie ouest de Jérusalem restée sous contrôle israélien. Là, il se consacre à l’étude, tout en maintenant une activité de relieur de livres car il n’avait pas assez d’argent pour payer sa place à la yeshiva. Doté d’une mémoire photographique, il aurait alors lu chacun des livres à relier  qu’on lui aurait apportés. À la mort de Rabbi Ephraïm Cohen dans les années 1960, l’un des chefs de la yeshiva Porat Yosef, il se met à recevoir des visiteurs de plus en plus fréquents. Il acquiert alors une réputation grandissante, auprès d’un public pas seulement composé de Juifs sépharades, pour ses bénédictions, ses conseils, ses amulettes et ses dons de prédiction. Sa première épouse Sarah étant décédée en 1990, il épouse en 1993 la rabbanite Dorit Kadouri, une baalat teshuva de la moitié de son âge, déjà fort avancé. Avant sa mort, le 28 janvier 2006. (A son enterrement plus de 200 000 personnes y assistaient), Kaduri avoua avoir vu le Christ en apparition un an plus tôt, et que son arrivée était proche. (Ces dires furent confirmés par son fils) Sa venue arriverait après le décès d’Ariel Sharon. Il  laissa une note écrite dans une enveloppe à ses disciples, leur demandant de ne l’ouvrir qu’un an après son décès. Celle-ci indiquerait le nom du Messie. Cette période de temps étant écoulé, la note fut lue. Il y était écrit: « Yarim Ha’Am Veyokhiakh Shedvaro Vetorato Omdim » traduit par « il va soulever le peuple et confirmer que sa parole et sa loi sont valides ». (Mais les premières lettres de cette  phrase donnaient en hébreu : Yehoshua ou Yeshua.). N’est-il pas incroyable que cet érudit hors paire de la Torah, mort à l’âge de 108 ans, ait révélé comme Messie Jésus Christ ? http://www.youtube.com/watch?v=k0DTT3u2JZ8&feature=related .

.

Mais qui peut bien être ce général et homme politique israélien, Ariel Sharon ?

Il s’est illustré militairement au cours des guerres israélo-arabes de 1948-49, de Suez, des Six Jours et du Kippour. Politiquement, il débute sa carrière en tant que co-fondateur du Likoud puis en occupant plusieurs postes ministériels dont le Ministère de la Défense lors du traité de paix israélo-égyptien et de l’intervention militaire israélienne au Liban de 1982. À l’issue d’une longue carrière politique, il devient Premier ministre le 7 mars 2001, après le déclenchement de la seconde Intifada. À la suite de la mort de nombreux civils, il met en œuvre le retrait israélien unilatéral de la bande de Gaza. Reconduit après les élections législatives de 2003, il demande la dissolution de la Knesset en novembre 2005, quitte le Likoud et crée son propre parti, Kadima, en vue des élections anticipées de 2006. Mais en décembre 2005 et janvier 2006, il est hospitalisé à deux reprises au centre médical Hadassah de Jérusalem, victime d’attaques cérébrales. Plongé dans un coma artificiel, il est démis de ses fonctions de Premier ministre au bout de 100 jours. Transféré le 28 mai 2006 au centre médical pour hospitalisations de longues durées Chaim Sheba, Ariel Sharon est actuellement toujours hospitalisé en 2012. S’il fut transféré dans son ranch « des sycomores » le 12 novembre 2010, pour lui permettre de retrouver un cadre de vie familial, le coût de cette hospitalisation à domicile devenant prohibitif (autour de 300 000 euros par an), aussi dut-il retourner à l’hôpital quelques jours après. Ne pesant plus que 50 kg, il est toujours plongé dans un coma profond, réagissant cependant à certains stimuli. Alimenté par une sonde, il n’a plus besoin d’assistance respiratoire (sauf la nuit). Selon ses médecins il n’y a pas d’espoir qu’il se réveille un jour. Alors pourquoi donc le garde-t-on en vie ? Y aurait-il un rapport avec la prédiction du Rav Kaduri : « La venue de Jésus arriverait après le décès d’Ariel Sharon » ?

http://jssnews.com/2012/01/06/tzippi-livni-ariel-sharon-me-manque/ .

.

Mais ce qui a de plus fascinant, c’est de s’apercevoir que si des Chrétiens et des Juifs sérieux attendent le Messie Jésus, ils ne sont pas les seuls.

Les musulmans espèrent  la même chose ! Lors d’une de ses conférences, le Sheikh Imran Hosein l’explique très clairement. Il est aussi très affirmatif sur ce Dajjal, qui fera croire à Israël qu’il est venu leur apporter l’âge d’or et le gouvernement du monde en tant que le Messie attendu. Mais il ne sera qu’un imposteur. http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=HmwtogPSMsg

On est toutefois troublé par le manque d’ouverture  du Sheikh Imran Hosein.  A penser qu’il n’y a que le Coran à pouvoir annoncer les événements, il se trompe lourdement. S’il était un peu plus ouvert aux autres religions, il saurait que chez les Chrétiens, Jésus et sa mère Marie, se manifestent à toutes les époques, par l’intermédiaire de croyants et même d’enfants.  Il devrait aller sur ce site pour s’en rendre compte par lui-même :  http://vincent.detarle.perso.sfr.fr/catho/sauvetage.htm

ou lire par exemple les prédictions de Pedro Régis :

https://effondrements.wordpress.com/2012/05/20/lincroyable-phenomene-pedro-regis-au-bresil-1ere-partie/

https://effondrements.wordpress.com/2012/05/21/lincroyable-phenomene-pedro-regis-au-bresil-2nde-partie/

https://effondrements.wordpress.com/2012/05/22/lincroyable-phenomene-pedro-regis-au-bresil-3eme-partie/

Cela dit, les membres de ces trois principales religions n’ont donc aucune raison de se battre entre eux. Si des différences subsistent, qui d’autre que le Messie pourra les faire disparaître ? N’est-il pas plus sage d’attendre sa venue, plutôt que de tomber dans le piège, si bien expliqué par le Rav Ron Chaya, avec son histoire de combat de coqs ?

https://www.youtube.com/watch?v=Y7DHbydFfWk

Leurs véritables ennemis  ne sont-ils pas les sionistes et non les vrais Juifs, les musulmans radicaux formés par ces sionistes, les francs-maçons qui ont réussi à s’infiltrer dans l’église catholique et les partisans d’un retour à un communisme  athée ou à une religion New Age créée de toute pièce pour mieux tromper les peuples ?

 

. . main du créateur gif

Publicités

181 commentaires sur “Quand les religions attendent le même Messie : Jésus

  1. Andrée dit :

    Il y a une vision d’une dame norvégienne très âgée (90 ans) qui date de 1968 et qui a été rapportée par Emanuel Minos. Elle parle d’une période de paix qui endormira les gens. Les églises se videront petit à petit. L’occident connaîtra une immigration très importante qui finira par soulever de graves problèmes. Les médias seront envahis par le sexe et les crimes. Puis arrivera la 3ème guerre mondiale qui ne sera pas longue mais très cruelle. Le monde sera envahi par les radiations nucléaires. L’eau sera polluée ainsi que les terres. Les survivants des pays occidentaux essayeront de fuir vers les pays pauvres. Mais ils seront rejetés. Ceux qui se seront fait pardonner de leurs péchés (confession) et qui suivront le Christ seront en sécurité. Viendra alors le retour de Jésus.
    http://www.inthebeginning.com/articles/norway1968.htm

  2. Atlas dit :

    Un autre signe de Fin des Temps est la non recherche d’un successeur du dalaï lama ! Le 7 septembre, celui actuel âgé de 79 ans, Interrogé sur le fait de savoir si les Tibétains ont toujours besoin d’un dalaï lama, a répondu au journal Welt am Sonntag: «L’institution du dalaï lama existe maintenant depuis près de cinq siècles. Cette tradition peut maintenant s’arrêter avec le 14e dalaï lama qui est très aimé…L’institution du dalaï lama était importante principalement en raison de son pouvoir politique. J’ai complètement renoncé au pouvoir en mars 2011 quand j’ai pris ma retraite».
    Désigné dalaï lama à l’âge de trois ans, il considérait déjà qu’il était en semi-retraite depuis 2001, date à laquelle un Premier ministre du gouvernement en exil avait été élu pour la première fois.
    http://www.20minutes.fr/article/1438695/ynews1438695?xtor=RSS-176

    François Asselineau lors de sa conférence de Namur le 15 mai 2013 (Belgique – Wallonie), avait dénoncé l’impérialisme états-unien et le Dalaï-lama en tant qu’agent américain. Et son frère, Thubten Jigme Norbu, ne travaillait-il pas en tant que traducteur pour la CIA ? Il entretenait aussi des fréquentations douteuses… : il y avait ses amis nazis Heinrich Harrer et Bruno Beger…. Au Japon, Shoko Asahara (celui qui avait dispersé du gaz sarin dans le métro de Tokyo en 1995).

    • louis dit :

      Madeleine Porsat, simple domestique, bénéficia du don de prophéties. En 1843, elle commença à entendre des voix venant de la Vierge Marie. Elle lui demandait de préparer les gens à la Fin des Temps. C’est à dire à ce qui va devenir la fin du mal mais le début du bien. Après le Père qui nous a créés pour le connaître, l’aimer et le servir ; après le Fils qui nous a sauvés ; voilà que le Père et le Fils nous envoient pour nous consoler, leur Esprit triomphant, avec Marie. Le pape Pie IX est le dernier d’une époque.

      Mais avant, 7 crises devaient précéder (les 7 plaies et douleurs de Marie) le triomphe de Marie et notre guérison :
      – intempéries et inondations.
      – maladies sur les plantes et les animaux
      – choléra sur les hommes
      – révolutions
      – guerres
      – banqueroute universelle ou crise du commerce par manque de confiance.
      – confusion

      1789 n’a été que le renversement de la France. Ce qui viendra après sera le renversement du monde. La septième crise aboutira à l’enfantement. Le monde croira que tout est perdu, anéanti. Ceux qui ne seront pas sur la barque, dans cette mer agitée, seront engloutis. L’Eglise elle-même sera dans la confusion. Mais pour être absous de ses péchés et recevoir la bénédiction, Marie ne suffit pas. Il faut un prêtre catholique. Sans lui, quelle douleur cela sera, de se voir à un moment donné, dans sa propre noirceur.

      Marie va venir moissonner les élus de la terre. Quand aux âmes mauvaises, un grand événement doit les effrayer, pour leur bonheur. Après, Marie transformera la société en de beaux épis ! Les Pharisiens seront les derniers. Même les bandits arriveront avant eux. Les Juifs reconnaîtront enfin Jésus dans la venue glorieuse de Marie. Les voies de la providence sont mystérieuses. Si Saint Augustin n’avait pas été un grand pécheur, il n’aurait sans doute pas été une grande lumière pour l’Eglise ! Et ce qui fait la gloire de Dieu c’est de pardonner. Et de pardonner aux hommes semblables à l’enfant prodigue !

      La terre purifiée avec l’aide de Marie et de l’Esprit de Dieu, Jésus pourra y revenir dans un monde transformé. Tout le monde s’aimera et s’entraidera. Il n’y aura plus d’abîmes ni de montagnes. Plus de grosses cultures mais des jardins délicats.

      http://www.liberius.net/livres/Voix_prophetiques_(tome_2)_000000588.pdf (page 470)

      • hakim dit :

        Mais quels sont les passages bibliques nous demandant d’attendre Marie ?

        • duc dit :

          Hakim, c’est bien Jésus, qui est le Sauveur et le cœur de la foi : «Christ est mort pour nos péchés, il est ressuscité» (1 Co 15,1-8). C’est donc lui que les chrétiens prient. Il est dans la communion du Père, qu’il révèle, et de l’Esprit, qui est donné en lui. Jésus nous dit : «Tout ce que vous demanderez au Père en mon nom, il vous l’accordera.» (Jn 15,16.)

          Mais Marie est une mère pour nous qui nous guide vers son Fils. Elle intercède pour nous. On lui demande de prier pour nous (mais on ne prie pas pour elle) : « Mère de Dieu, Priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort. » récite-t-on dans Le Rosaire ou chapelet. Car il a un pouvoir maintes fois prouvé !
          http://apparitionsmariales.org/catho/rosaire.html

          Luc 1 versets 26 à 38 : Et au sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, nommée Nazareth, à une vierge, fiancée à un homme dont le nom était Joseph, de la maison de David; et le nom de la vierge était Marie. Et l’ange étant entré auprès d’elle, dit : Je te salue, toi que Dieu fait jouir de sa faveur ! Le Seigneur est avec toi; tu es bénie entre toutes les femmes.

          Et elle, le voyant, fut troublée par sa parole; et elle raisonnait en elle-même sur ce que pourrait être cette salutation. Et l’ange lui dit : Ne crains pas, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Et voici, tu concevras dans ton ventre, et tu enfanteras un fils, et tu appelleras son nom Jésus. Il sera grand et sera appelé le Fils du Très-haut ; et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; et il régnera sur la maison de Jacob, et il n’y aura pas de fin à son royaume.

          Et Marie dit à l’ange : Comment ceci arrivera-t-il, puisque je ne connais pas d’homme ? Et l’ange répondant, lui dit : L’Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-haut te couvrira de son ombre ; c’est pourquoi aussi la sainte chose qui naîtra sera appelée Fils de Dieu.

          Et voici, Élisabeth ta parente, elle aussi a conçu un fils dans sa vieillesse, et c’est ici le sixième mois pour celle qui était appelée stérile; car rien ne sera impossible à Dieu. Et Marie dit : Voici l’esclave du *Seigneur ; qu’il me soit fait selon ta parole. Et l’ange se retira d’auprès d’elle.

          Matthieu 1.18: Marie, étant fiancée à Joseph, avant qu’ils fussent ensemble, se trouva enceinte par l’Esprit Saint.

          Dans ce passage du Nouveau Testament, on apprend que Marie deviendra la mère de celui qui sera appelé le Fils du Très Haut ! Il n’est donc pas faux de dire qu’elle est Mère de Dieu !

          De plus, il est dit « … la puissance du Très-haut te couvrira de son ombre » ! Et aussi « Le Seigneur est avec toi; tu es bénie entre toutes les femmes. » Elle peut donc intercéder auprès de Dieu pour nous ! Les siècles nous l’ont démontré depuis sa dormition ! Des centaines et des centaines de gens à travers les âges l’ont vu ! Et encore maintenant elle intervient à travers le monde dans de nombreux pays, pour nous prévenir lorsque nous prenons un mauvais chemin !

          • hakim dit :

            Paix,

            1 Timothée 2
            5Car il y a un seul Dieu, et aussi un seul médiateur entre Dieu et les hommes, Jésus-Christ homme,…

            Voici le passage qui indique celui qui intercède pour nous, il n’est pas indiqué un autre nom !

            «  »Dans ce passage du Nouveau Testament, on apprend que Marie deviendra la mère de celui qui sera appelé le Fils du Très Haut ! Il n’est donc pas faux de dire qu’elle est Mère de Dieu ! »

            Selon votre logique si Dieu a un fils, la mère de l’enfant est aussi la mère du père ?!
            Donc chaque femme du monde serait aussi la mère de son mari à partir du moment où elle accouche ?
            Je crois que vous avez un problème de lecture.

            Le Coran confirme de Marie est bien la mère de Jésus, mais il ne confirme pas plus que la Bible qu’elle serait la mère de Dieu.

            Dieu n’a ni père ni mère, ce passage le confirme :

            Hébreux 7
            …2et à qui Abraham donna la dîme de tout, -qui est d’abord roi de justice, d’après la signification de son nom, ensuite roi de Salem, c’est-à-dire roi de paix, – 3qui est sans père, sans mère, sans généalogie, qui n’a ni commencement de jours ni fin de vie, -mais qui est rendu semblable au Fils de Dieu, -ce Melchisédek demeure sacrificateur à perpétuité. 4Considérez combien est grand celui auquel le patriarche Abraham donna la dîme du butin.

            Le Coran :

            “Au nom d’Allah, le Tout Miséricordieux, le Très Miséricordieux.
            1. Dis: ‹Il est Allah, Unique.
            2. Allah, Le Seul à être imploré pour ce que nous désirons.
            3. Il n’a jamais engendré, n’a pas été engendré non plus.
            4. Et nul n’est égal à Lui›. ”

            (Sourate 112, versets 1-4).

            Une fois de plus, ni la Bible ni le Coran ne viennent appuyer vos dires !
            Vous devriez songer à revoir votre mode de déduction car il n’est pas basé sur les écritures saintes.
            Fraternellement.

            • duc dit :

              Vous oubliez une notion essentielle Hakim ! Le mystère de la Sainte Trinité ! Hakim, vous êtes un corps, un esprit et une âme. 3 en 1.

              Vous avez pu remarquer que dès la genèse Dieu dit « nous » et non pas « je ».  » Faisons l’homme à notre image et à notre ressemblance ». Que vient faire ce pluriel si Dieu est seul ? Mais encore, quand le Seigneur constate le péché, il dit :  » Voici que l’homme est devenu comme l’un de nous, dans la connaissance du bien et du mal ». Que fait encore ce pluriel ici ? En Gn 18 : « Le Seigneur apparût à Abraham près du chêne de Mamré. Il était assis à l’entrée de sa tente au plus chaud du jour. Quand il leva les yeux, il y avait trois hommes, debout non loin de lui ». Pourquoi d’après vous Hakim, quand le Seigneur apparaît à Abraham, il voit comme trois hommes ?

              Si l’homme a été créé à l’image de Dieu (3 en 1), Dieu est donc aussi 3 en 1 : le Père, le Fils et le Saint Esprit ! (L’âme, le corps et l’esprit.). Si vous supprimez l’une de ces 3 parties à Dieu ou à un homme, il n’est plus lui-même. Ce qui explique entre autres que l’homme retrouvera son corps à la Fin du Monde !

              La Vierge Marie a donc bien eu dans son ventre Dieu. Car Jésus est Dieu dans une forme humaine ! Le Coran, contrairement à la Bible, fait l’impasse sur ce mystère de la Sainte Trinité. Il est difficile à comprendre. Et encore aujourd’hui, de nombreuses personnes ne croient pas à l’existence de l’âme (notion trop compliquée pour elles). Dans Daniel, chapitre 4 verset 16, ne lit-on pas « Que son esprit d’homme sera changé et qu’il recevra la mentalité de l’animal, jusqu’à ce que 7 temps soient écoulés pour lui » ? Le 7ème temps correspond à celui de l’empire anglo-sioniste actuel. A sa fin, cette mentalité animale disparaîtra ! Mais avant doivent arriver la banqueroute universelle (voir ce que dit la Vierge Marie avec Louis) et la grande confusion. Cette fin d’année 2015 devrait être le début de ces deux dernières crises. Non seulement on va voir le système bancaire s’écrouler mais le Mashiah juif viendra troubler les esprits. Bien entendu il ne peut être le retour du Messie puisque celui-ci ne reviendra que du ciel et non pas en tant qu’être humain. Actes 1, 10-11, deux hommes en vêtements blancs (des anges) disent aux apôtres qui regardent : « Ce Jésus qui vous a été enlevé pour le ciel viendra de la même manière que vous l’avez vu s’en aller vers le ciel. » (Ac 1, 11).

              A remarquer que ce mystère chrétien n’en fait pas une religion polythéiste ! Celle-ci est monothéiste comme la religion musulmane. Bref, comme vous pouvez le voir, la Bible confirme bien ces dires !

              • hakim dit :

                Vous ne répondez pas à mes questions, quels sont les passages bibliques qui indiquent qu’en dehors de Jésus, nous devons attendre le retour de Marie ?

      • duc dit :

        Lorsque l’impiété et l’injustice mentale ou matérielle auront envahi chaque classe sociale, au point de faire pénétrer l’abomination dans la maison de Dieu et la désolation dont nous parle le prophète (Daniel 12:11 : Depuis le temps où cessera le sacrifice perpétuel (l’Eucharistie), et où sera dressée l’abomination du dévastateur, il y aura mille deux cent quatre-vingt-dix jours.), Dieu nous laissera abandonnés à nous-mêmes. Puis il dira à ses anges d’ouvrir les sept sceaux (Apocalypse 6), de sonner les quatre trompettes (Apocalypse 8, 6-11), de libérer l’aigle des trois malheurs (Apocalypse 8, 13). Ensuite souffle sera donné à la cinquième trompette, et le Judas des derniers temps ouvrira le puits de l’abîme pour en faire sortir ce que l’homme aura désiré plus que Dieu (Apocalypse 9, 1-12).

        Les 1290 jours représentent plus de 3 ans. Le temps de règne de l’Antéchrist sur toute la terre, où plus un seul prêtre ne pourra officiellement offrir le corps et le sang du Christ. Symboliquement, cela est à mettre en parallèle aux 3 jours et quelques qui passèrent entre la mort et la Résurrection du Christ.

        La Terre entière sera secouée comme une mer en bourrasque. Les humains seront en plein naufrage, tous, à l’exception des serviteurs de Dieu réunis dans la barque de Pierre, et fidèles au saint Navigateur. C’est alors que, tel un astre pacifique, sur les horreurs et les terreurs des ondes en furie, on verra se lever l’Etoile de la Mer pour annoncer l’Etoile du Matin (Apocalypse 2, 28 et Apocalypse 22, 16).

        Pour cette seconde et ultime venue l’Agneau de Dieu (Jean 1, 29-30) n’aura plus comme précurseur le pénitent du désert (Jean-Baptiste : cf. Matthieu 3 – Marc 1, 1-11 – Luc 3, 1-22 – Jean 1, 19-34). Son précurseur sera notre Ange à nous (La Vierge Marie). Elle traversera les cieux, rayonnante d’amour, pour préparer la route au Roi des rois. Elle est contrariée par son éternel ennemi qui, bien que vaincu, n’en demeure pas moins obstiné à la tourmenter et à la combattre. Il obscurcit l’intelligence des hommes pour les empêcher de connaître Marie. Il éteint la foi et la confiance qu’ils peuvent avoir en elle. Rapide comme un archange, elle descendra seulement pour tracer son signe, près de celui du Tau (dernière lettre de l’alphabet hébreu, symbolisant Yahvé), sur le front des fidèles sauvés pour le Royaume éternel (Ezéchiel 9, 4-6).

        Tout comme le Christ est le nouvel Adam (1 Co 15, 45), Marie est la nouvelle Eve. Après qu’Adam et Eve péchèrent, « Gn 3, 15 » prophétise une femme et sa descendance qui seront en totale hostilité avec le serpent (Satan) et sa descendance : « Je mettrai une hostilité entre toi et la femme, entre ton lignage et le sien. Il t’écrasera la tête et tu l’atteindras au talon. » Qui peut-être ce « il » qui lui écrase la tête : Jésus, du lignage de Marie. Et cette « femme » ne peut être que Marie, mère de Jésus. Ainsi, Gn 3, 15-17 décrit deux famille : celle de la chute « d’Adam et Eve » et celle de la rédemption « Jésus et Marie », le nouvel Adam et la nouvelle Eve !

        Jésus écrase la tête de Satan de façon définitive sur la croix. De manière significative, les quatre évangélistes mentionnent le fait que Calvaire signifie « le lieu du crâne ». Satan voulait frapper mortellement Jésus sur la croix, mais ne lui a en fait infligé qu’une blessure mineure (« tu l’atteindras au talon »). Satan reçu une blessure mortelle (« il écrasera ta tête ») lorsque Jésus détruisit le pouvoir du péché et de la mort.

        Qui était au côté du Christ au Calvaire ? Marie. Et comment Jésus l’appelle-t-elle ? « Femme ». Marie est la Nouvelle Eve. Elle est la « femme » de Gn 3, 15, la « femme » de Jn 2 dont l’intercession à Cana fit débuter le ministère public de Jésus, la « femme » de Jn 19 au pied de la Croix et la « femme » d’Ap 12 qui, avec son fils Jésus, combat Satan jusqu’à la fin.

        Ap 12 : « Un grand signe parut dans le ciel: une femme enveloppée du soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête. Elle était enceinte…Quant à la femme, elle s’enfuit dans le désert, où Dieu lui avait préparé une place, afin d’y être nourrie pendant 1260 jours. » Malachie, le dernier prophète de l’Ancien Testament, décrit celui qui devait venir en ces mots: « le soleil de la justice ». (Mal. 4:2). Cette femme enceinte est donc enveloppée de cette Justice qui arrive (par la naissance du Christ). 12 étoiles comme les 12 apôtres de celui qui est encore dans son ventre. Et comme la lumière de la lune est une réflexion de celle du soleil, ainsi le système sacrificiel avec ses rites lévitiques et ses fêtes a brillé d’une lueur plus pâle (d’où ses pieds sur la lune). Et comme dans la Fuite en Egypte, cette Femme devra se cacher pendant 1260 jours à cause du dragon. « Il y eut une bataille dans le ciel. Michel et ses anges combattirent contre le dragon. Le dragon et ses anges combattirent aussi, mais ils ne furent pas les plus forts, et il n’y eut plus de place pour eux dans le ciel. Il fut jeté dehors, le grand dragon, le serpent ancien, appelé le diable et Satan, celui qui égare toute la terre; il fut jeté sur la terre et ses anges furent jetés avec lui….Furieux contre la femme, le dragon s’en alla faire la guerre au reste de sa descendance, à ceux qui respectent les commandements de Dieu… Maintenant le salut est arrivé, ainsi que la puissance, le règne de notre Dieu et l’autorité de son Messie… » Si la femme qui porte Jésus est Marie, elle est aussi l’Eglise du Christ, de ceux qui respectent les commandements de Dieu. Et le dragon représente un gouvernement antichrétien. Ainsi l’Eglise du Christ devra se cacher 1260 jours (presque autant que les 1290 jours de règne de l’antéchrist).

        De la Genèse à l’Apocalypse, la Bible décrit Jésus et Marie (le Nouvel Adam et la Nouvelle Eve) écrasant ensemble la tête du serpent. L’un et l’autre rejoindront Dieu de la même manière : il y aura l’Ascension du Christ (Actes 1:9 ; Marc 16,19 ; Luc 24:51) et l’Assomption de la Vierge Marie qui ne peut se trouver dans la Bible puisque sa dormition eut lieu bien après la Résurrection de son Fils. Ce qui peut expliquer pourquoi cette tradition orale n’est retranscrite qu’entre le 3e et le 5e siècle dans des textes apocryphes !
        http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/rebyz_1146-9447_1926_num_25_142_4557

  3. Andrée dit :

    La religion anglicane est en pleine déconfiture et va de schisme en schisme ! La reine d’Angleterre, chef de la religion anglicane n’est plus que l’ombre d’elle même. En acceptant le mariage gay, elle s’est discréditée et annonce la mort de cette dynastie royale et de sa religion.

    L’archevêque de Canterbury Justin Welby, primat de l’Eglise anglicane d’Angleterre, « Eglise-mère » de la Communion anglicane mondiale, a fait savoir que la Conférence de Lambeth, prévue en 2018, était annulée. Motif : la perspective de voir des centaines d’évêques, principalement ceux d’Afrique et d’Asie, boycotter l’évènement, le rend inutile. Le schisme virtuel dans lequel vivaient les anglicans est désormais reconnu de façon quasi-officielle.

    Le schisme dure en réalité depuis 2003, lorsque l’Eglise épiscopalienne, la branche américaine de la Communion anglicane, a ordonné, comme évêque du New Hamphire, le révérend Gene Robinson. Le prélat vivait en couple avec un homme (il a divorcé en 2013), et militait pour le mariage homosexuel. L’anglicanisme s’est divisé : d’un côté, les Eglises américaine, canadienne et une frange de l’Eglise d’Angleterre, de tendance libérale, de l’autre, les Eglises des anciennes colonies britanniques africaines, l’Ouganda et le Nigeria en premier lieu, qui revendiquent la fidélité à la Bible.

    Le clivage est d’autant plus fort que le centre de gravité de l’anglicanisme de 2014 se trouve, non plus en Grande-Bretagne, mais en Afrique : sur les 80 millions de fidèles anglicans, plus de 40 millions vivent sur le continent africain, dont 25 millions pour le seul Nigeria, soit autant qu’au Royaume-Uni. « L’anglican moyen est une femme africaine de 30 ans » a coutume de résumer Justin Welby.

    En 2008, déjà, lors de la dernière Conférence de Lambeth, 200 évêques africains, rejoints par des évêques occidentaux dissidents, américains et australiens, avaient refusé de s’y rendre. Certains ont créé une Communion anglicane parallèle, le Global South.

    Alors que Rowan Williams, proche des anglicans libéraux, avait été accusé de laisser s’envenimer le schisme, on s’attendait que le nouvel archevêque de Canterbury Justin Welby, réputé plus conservateur, soit capable de rétablir l’unité. De sensibilité évangélique, il s’est opposé au mariage homosexuel au Royaume-Uni, par conviction, mais aussi pour envoyer un signe aux Eglises africaines, pour les rassurer.

    L’annulation de la Conférence de Lambeth intervient alors que Alan Wilson, évêque de Buckingham, en Angleterre, militant de longue date en faveur du mariage homosexuel, a menacé de révéler l’homosexualité d’une « dizaine » de ses confrères évêques.

    http://www.lavie.fr/religion/protestantisme/la-communion-anglicane-a-l-heure-du-schisme-01-10-2014-56622_18.php

  4. Andree dit :

    L’étude d’un expert italien d’un document du premier siècle écrit par l’historien romain Marcus Velleius Paterculus qui a été récemment découvert dans les archives du Vatican, a trouvé ce qui semble être le tout premier témoignage oculaire jamais enregistré d’un miracle accompli par Jésus Christ. L’auteur décrit une scène dont il a apparemment été le témoin, dans laquelle un prophète et professeur qu’il appelle Iesous de Nazarenus, a ressuscité un enfant mort-né et le présenta à sa mère.

    L’historien et archiviste Ignazio Perrucci, a été embauché par les autorités du Vatican en 2012, pour trier, analyser et classer quelques 6000 documents antiques qui ont été exposés dans les chambres fortes des archives. Il était déjà très enthousiaste quand il a remarqué que l’auteur du texte n’était autre que le célèbre historien romain Velleius, mais il a été complètement abasourdi quand il a réalisé la nature du contenu.

    Le texte en sa totalité est une narration d’un voyage de retour de l’auteur de Parthia à Rome en l’an 31 après JC, écrit dans un style très rhétorique sur quatre feuilles de parchemin. Il décrit de nombreux épisodes différents qui ont lieu au cours de son voyage, comme la violente tempête de sable en Mésopotamie et la visite d’un temple de Melitta (aujourd’hui Mdina, à Malte).

    La partie du texte qui a vraiment attiré l’attention de M. Perrucci est un épisode qui se déroule dans la ville de Sébaste (près de la Naplouse moderne, en Cisjordanie). L’auteur décrit d’abord l’arrivée d’un grand chef en ville accompagné d’un groupe de disciples, ce qui incita beaucoup d’individus de la classe inférieure des villages voisins à aller se recueillir auprès d’eux. Selon Velléius, le nom de ce grand homme était Iesous de Nazarenus, une traduction gréco-latine du nom hébreu de Jésus, Yeshua haNotzri.

    Arrivant en ville, Jésus aurait rendu visite à la maison d’une femme nommée Élischéba, qui venait de donner naissance à un enfant mort-né. Jésus a pris l’enfant mort dans ses mains et prononça une prière en araméen les yeux rivés vers le ciel, qui, malheureusement, est décrite par l’auteur comme « immensus », ce qui signifie incompréhensible. À la grande surprise de la foule, le bébé revint à la vie presque instantanément, pleurant et se tortillant comme un nouveau-né en bonne santé.

    De nombreux tests et analyses ont été réalisés au cours des dernières semaines pour déterminer l’authenticité du manuscrit. La composition du parchemin et de l’encre, le style littéraire et l’écriture ont été soigneusement examinés et ont été considérés comme tout à fait légitime. L’analyse au carbone 14 a également révélé que le parchemin en peau de mouton sur lequel le texte est écrit, fait en effet référence au 1er siècle de notre ère, plus précisément entre l’an 20 et 45 après JC.

    Ce nouveau texte d’un auteur connu pour son sérieux, propose une toute nouvelle perspective sur la vie du personnage historique qu’est Jésus de Nazareth. Il confirme les Évangiles sur la base qu’il était connu pour accomplir des miracles et que sa seule présence en ville était suffisante pour attirer des foules de gens.

    http://guardianlv.com/2014/10/document-recently-found-has-eyewitness-account-of-jesus-performing-miracle/

  5. Véronique dit :

    Un fragment de l’évangile de St Marc, datant du premier siècle de notre ère. Soit ni plus ni moins le plus vieux fragment de cet évangile connu à ce jour. Tel est le document qui a été découvert dans le masque… d’une momie égyptienne, par une équipe du Acadia Divinity College de Wolfville, Canada).
    http://www.livescience.com/49489-oldest-known-gospel-mummy-mask.html

    il semble que cette momie soit celle d’un simple civil, et non pas d’un personnage haut placé. Par conséquent, les constituants du masque de cette momie sont plus rudimentaires que ceux des masques de momies appartenant à de hauts dignitaires. De fait, ce masque est fabriqué à base de papyrus, sur lequel une peinture a été réalisée. En séparant les différentes couches du papyrus, les auteurs de la découverte se sont aperçus qu’il contenait des inscriptions. Après les avoir analysées avec soin, les chercheurs du Acadia Divinity College en sont arrivés à la conclusion qu’il s’agissait d’une version de l’évangile de St Marc. Après avoir utilisé une combinaison de techniques de datation au carbone 14, les chercheurs se sont aperçus que ce papyrus avait été rédigé… au premier siècle de notre ère. Et plus précisément, avant l’an 90 de notre ère. Une découverte considérable, car jusqu’ici, les versions de l’évangile de St Marc connues à ce jour sont plus récentes d’au moins 150 ans…
    http://www.journaldelascience.fr/homme/articles/texte-biblique-ancien-decouvert-momie-egyptienne-4476
    http://www.aleteia.org/fr/artsculture/article/le-plus-ancien-texte-de-levangile-decouvert-dans-une-momie-5878254770585600

  6. Lino dit :

    Le film « ZeitGeist » :


    http://zeitgeistmovie.com/Zeitgeist,%20The%20Movie-%20Companion%20Guide%20PDF.pdf

    Selon ZeitGeist, « Horus est né un 25 décembre d’une vierge nommée Isis, une étoile à l’est proclame sa naissance, trois rois sont venus l’adorer, à 12 ans il devient un enseignant prodigieux, il se fait baptiser à 30 ans et entame son ministère, il est trahi, est mort Crucifié, ressuscite le troisième jour. »

    Mais voilà, si Horus est né d’Isis, on ne fait nulle part mention d’une conception virginale dans la littérature égyptienne. La littérature égyptienne nous dit par contre que Horus est né miraculeusement, car Isis fut fécondée par le sperme d’Osiris (le père d’Horus), qui lui, était mort ! C’est la raison pour laquelle on parle de miracle. Mais quel lien établir entre Marie et Isis ? Surtout que cette Isis, comme nous l’avons vu, n’était pas du tout vierge !

    Horus serait né un 25 décembre. Pourtant la littérature égyptienne situe la naissance de Horus pendant le mois de Khoiak (entre Octobre et novembre). De plus, il n’est stipulé nulle part que la naissance de Jésus soit un 25 décembre. C’est le pape Libère qui, en 354, fixa cette date pour fêter la naissance du Christ ; mais nul ne prétend que la date factuelle du Christ soit un 25 décembre. Cela dit, plusieurs personnes pensent toutefois que cela serait possible :
    https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/07/30/3458/

    « une étoile à l’est proclame sa naissance, trois rois sont venus l’adorer ». On appelle traditionnellement Rois mages les visiteurs qui figurent dans un épisode de l’Évangile selon Matthieu, qui, ayant appris la naissance de Jésus, viennent « de l’Orient » guidés par une étoile pour rendre hommage « au roi des Juifs » et lui apporter à Bethléem des présents d’une grande richesse symbolique : or, myrrhe et encens. Le texte évangélique ne mentionne ni leur nombre ni les noms de ces « sages » (et non rois) ! L’idée de leur origine royale apparaît chez Tertullien au début du IIIe siècle et celle de leur nombre est évoqué un peu plus tard par Origène. Certaines traditions chrétiennes, dont témoigne pour la première fois vers le VIe siècle l’Excerpta Latina Barbari, les popularisent sous les noms de Melchior, Balthazar et Gaspard.

    On ne trouve nulle part, un texte qui parle de Horus enseignant à l’âge de douze ans. Le baptême ? Cette coutume n’appartient-elle pas aux juifs ? Que vient-elle faire en Égypte 3000 ans avant Jésus Christ ? Nous avons, dans la littérature égyptienne, une histoire en rapport avec le Nil, qui pourrait éventuellement faire écho au baptême du Christ. Voici cette histoire : Seth, jeta le sarcophage d’Osiris dans le Nil, personne ne parvient à le retrouver excepté Isis. Quand il [Seth] apprit que Isis avait retrouvé le corps d’Osiris, Seth prit ce corps et le découpa en 14 morceaux, ensuite les fit flotter dans le Nil, Isis rassembla donc les parties (13 seulement ) et se réfugia dans les marais du delta du Nil.

    Horus n’avait pas non plus 12 disciples ! Aucun ministère entamé ! La littérature égyptienne nous dit que Horus avait quatre fils qui étaient aussi des demi-dieux ; et ces derniers le suivaient partout. On nous indique aussi 16 humains qui suivaient Horus partout et aussi quelques forgerons qui le suivaient au combat ! Seize humains, quatre fils, et quelques forgerons, seulement ceux là, on atteint déjà la vingtaine ! Alors que ce cher Horus était supposé avoir 12 disciples.

    Horus n’est pas mort crucifié, encore moins pour nos péchés. Tout ce que nous trouvons c’est une histoire dans laquelle Horus est dépecé mis en bouilli, sa mère Isis demande alors au dieu crocodile d’aller sauver son fils. Voilà ce qu’on appelle la crucifixion d’Horus qui n’a – mais alors – aucun rapport avec le Christ.

    Le but de ce film – nous disent les auteurs – est de démontrer que l’humanité est sous une constante manipulation. En effet, l’humanité est sous une constante manipulation, le film ZeitGeist en est la preuve la plus évidente ! Une véritable escroquerie intellectuelle !

    Un peu comme cette annonce médiatique spectaculaire qu’on avait découvert le tombeau du Christ! ! Peu de temps après, il fut démontré que les inscriptions sur le tombeau avaient été ajoutés de façon récente et qu’en fait la démonstration brillante ne reposait que sur de la spéculation.

    Mais certaines prophéties se réalisent, telles les amérindiennes sur la venue du Vrai Dieu :
    https://philosophieduchristianisme.wordpress.com/2014/07/30/les-propheties-amerindiennes-sur-la-venue-du-vrai-dieu/
    D’autres textes ne sont que des faux comme celui ci-dessous qui va jusqu’à affirmer que « le Livre de Vie est écrit par le Fils de l’Homme »
    http://www.lelivredevie.net/

    La supercherie du documentaire Zeitgeist :

  7. Tom dit :

    Le dernier livre de Johan Livernette « Le complot contre Dieu » est une synthèse sur le complot talmudo-maçonnique.

    Le mondialisme est un projet de destruction à grande échelle ; un processus destructeur des nations, des peuples, du bien commun et de la civilisation chrétienne par la Synagogue de Satan (d’après l’expression de l’Apocalypse selon Saint Jean). Les personnalités de premier plan de ce complot sont des familles oligarchiques qui se trouvent à la tête de la pyramide mondialiste. Elles opèrent par les banques centrales et les sociétés secrètes. Parmi les plus connues, on retrouve les Rothschild dans la Banque et les Rockefeller dans le Pétrole. Mais le cœur du système, c’est la judéo-maçonnerie. Les sociétés secrètes et autres lobbies sont en lien avec cette secte. C’est elle qui lie les familles oligarchiques aux gouvernements des nations. C’est au final le vrai pouvoir occulte. La nature exacte du Système se divise en deux branches, l’une juive talmudique, l’autre maçonnique. L’action de cette dernière est centrale dans les grands événements ayant jalonné ces derniers siècles. Notamment la Révolution française de 1789 qui servit d’ exemple aux révolutions postérieures. Les objectifs de ce mondialisme vont de l’anéantissement des nations, de la religion, de la famille, de la propriété privée… à celui de l’ordre naturel voulu par Dieu. Ce plan de perversion date de plusieurs siècles et ’il est en cours de finalisation. La véritable guerre qui parcourt l’histoire est de nature religieuse.
    https://johanlivernette.wordpress.com/livre/le-complot-contre-dieu/

    • Otho dit :

      Il y a une question qui reste un véritable mystère : pourquoi Jésus a t-Il enduré volontairement autant de souffrances sur la Croix pour nous ? On a posé la question au Père Alain Hocquemiller de l’Institut de la Sainte Croix de Riaumont.
      http://gloria.tv/media/GkQxKJxLXhP
      Bref, tout indique que le parcours chrétien passe à un moment ou un autre à un chemin de croix !

      Dans la tradition chrétienne, Pâques commémore la résurrection de Jésus, le troisième jour suivant sa crucifixion. Un événement incontournable pour les croyants et qui débute par le dimanche des Rameaux (le 29 mars, cette année) et culmine le dimanche de Pâques (5 avril). Un peu partout dans le monde, on se prête au rituel annuel consistant à rejouer les dernières heures de Jésus, dans le cadre des traditionnelles cérémonies du Vendredi saint ! Impressionnant !
      http://www.lepoint.fr/monde/tour-du-monde-des-celebrations-de-la-semaine-sainte-03-04-2015-1918589_24.php#xtor=RSS-221

      Le linceul de Turin, qui sera à nouveau exposé à partir du 19 avril 2015 pendant deux mois, est-il la preuve formelle de ses souffrances ?
      http://paranormal.blogspirit.com/histoire-et-paranormal/ (voir l’article du 5 mai 2015)

  8. Line dit :

    Dans un article du numéro de mars-avril 2015 de la revue Biblical Archeology Review, l’archéologue Ken Dark de l’université de Reading révèle que la maison où Jésus a passé son enfance pourrait avoir été découverte. En soi, le site est connu depuis fort longtemps : mis au jour pour la première fois en 1880, il est situé sous le couvent des Sœurs de Nazareth, mais ce n’est qu’en 2006 que de véritables fouilles ont été entreprises, dans ce qui est une maison en pierres avec cour datant du Ier siècle de notre ère. Des tombes, une citerne et une église byzantine plus récente ont également été retrouvées.

    D’après Ken Dark, la localisation de la maison sous le couvent est décrite par plusieurs sources comme celle où Jésus aurait passé son enfance. S’il reconnaît qu’il est impossible d’affirmer qu’il s’agit bien de la maison de Jésus, d’autres éléments penchent selon lui en faveur de cette hypothèse : ainsi, de gros efforts ont été faits au cours des siècles pour préserver les restes du bâtiment et les intégrer aux constructions postérieures, ce qui témoigne bien de l’importance qui était accordée à cette maison. L’empire byzantin a d’ailleurs pris soin de la maison, décorée de mosaïques et surmontée d’une église pour la protéger, église qui a été abandonnée au VIIIe siècle, et reconstruite au XIIe siècle par des croisés, avant d’être brûlée au siècle suivant.

    Par la suite, Henri Senès, ancien architecte devenu prêtre, a visité le site dans les années 1930 et documenté avec précision sa structure, sans que ses notes ne soient publiées, seules les sœurs du couvent en ayant connaissance. C’est en 2006 qu’elles ont ouvert l’accès au site et aux archives à l’équipe de Ken Dark, lui permettant de reconstituer l’évolution du site. Autre indice, de la vaisselle en calcaire a été retrouvée sur le site, ce qui laisse penser qu’une famille juive y a vécu, le calcaire étant considéré par les croyances juives de l’époque comme un matériau ne pouvant être impur.

    http://french.peopledaily.com.cn/n/2015/0305/c31357-8857463.html

  9. Atlas dit :

    Alain Soral et Jacob Cohen étaient à Marseille le 26 avril 2015 pour une conférence sur le thème de la réconciliation nationale. Sans l’imam Abdelfattah Rahhaoui, qui s’est désisté… Comme quoi les imams en France sont souvent de mèche avec le pouvoir sioniste !
    -http://www.dailymotion.com/video/x2pxixu_conference-d-alain-soral-et-jacob-cohen-a-marseille-partie-1_news#from=embediframe
    -http://www.dailymotion.com/video/x2pyd8g_conference-d-alain-soral-et-jacob-cohen-a-marseille-partie-2_news

  10. Carlos dit :

    On évoque une mise en place d’une religion mondiale qui serait en quelque sorte un melting-pot de toutes celles existantes. Mais l’initiative de ce mélange serait donnée au pape catholique.

    Steven Ben-DeNoon pense que cela passera par une internationalisation de Jérusalem, pour que cette ville devienne la capitale mondiale de toutes les Nations… Ce qu’Attali suggérait aussi !

    Le problème, Israël tient à ce que soit reconstruit leur troisième temple, à côté de la mosquée Al-Aqsa !


    Selon certaines sources, le Vatican investirait beaucoup d’argents dans des biens immobiliers à Jérusalem ! Pourquoi ?
    http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/180149#.VWIc7U_tmko
    En Décembre 2013, il y aurait eu des négociations entre John Kerry et le Premier Ministre Israélien Benjamin Netanyahou afin de mettre Jérusalem-est sous mandat administratif international, pour le contrôle des lieux sacrés de cette région. Dans les pays qui en seraient tenus responsables, il y aurait le Vatican, la Turquie, mais aussi l’Arabie saoudite.
    http://www.wnd.com/2013/12/u-s-plan-gives-jerusalem-holy-sites-to-vatican/

  11. Luc dit :

    Pourquoi les évangéliques et les pentecôtistes sont-ils sionistes ?

  12. Tom dit :


    Il y a une chose qui est particulièrement étonnante, dans l’écriture chinoise, on y retrouve les traces de la genèse ! Elle est la plus ancienne des écritures (contemporaine des cunéiformes). Depuis 4500 ans elle a évolué dans sa forme, mais les éléments constitutifs d’un mot chinois sont restés les mêmes. Un mot plus complexe se représente en associant plusieurs radicaux (pictogrammes chinois de base). En additionnant ces radicaux, on se retrouve reprendre des histoires de la genèse ! Celle dite écrite par Moïse au XVè siècle avant JC ! Pendant longtemps, entre 2200 av. JC et 1911, les Chinois adoraient un Dieu unique : Shang Ti !

    http://www.info-bible.org/chinois/chinois.htm
    http://www.bibleetnombres.online.fr/genesis.pdf
    http://www-math.mit.edu/~tchow/reviews/kangnelson.html

  13. daniel dit :

    Tous le monde attend son messie. Mais si, mais si!!! Même les athées, ils attendent l’homme providentiel qui les sauvera de leur misère. L’homme politique ou autres!………. L’espoir fait vivre!!! Attendez mes enfants attendez, jusqu’au jugement dernier ou à la saint glinglin. Bon courage!!!!

    • Patrick dit :

      Oui l’espoir fait vivre ! D’où cet étonnement quand le visage du Christ est apparu dans le ciel en juillet 2014 ou quand un mystérieux rayon de lumière a illuminé en novembre 2015, la croix surplombant le rocher St Georges au Cap Fiolent en Crimée (où s’y trouve l’ immense grotte de Diane.

      Il existe une légende au sujet de ce rocher St Georges. En 890, des Grecs furent jetés sur un rocher à l’est du cap Fiolent par une terrible tempête. Sentant la mort proche, ils implorèrent la protection de saint Georges. Un miracle se produisit : la tempête s’arrêta immédiatement et l’image de saint Georges apparut sur la roche. Un an plus tard, les rescapés établirent un petit monastère dans une grotte et commencèrent à appeler le rocher le Rocher de la Sainte-Image. Au XIXe siècle, pour le millième anniversaire, un monastère fut fondé sur le rocher et une croix de pierre érigée, portant l’image de saint Georges terrassant le dragon : allégorie de la victoire de la foi chrétienne sur le démon (du bien sur le mal).

  14. François dit :

    Cogitation sur la glande pinéale :

    J’ai été intéressé par ce sujet il y a une trentaine d’années, grâce à un livre « Le troisième oeil » de Lobsang Rampa. Cet auteur se disait avoir été envoyé dans une lamaserie très jeune par ses parents au Tibet. J’ai su bien plus tard qu’en fait il était en anglais et n’avait jamais été au Tibet ! Mais il s’occupait un moment de matériels médicaux ! En perçant un orifice dans le front pour y coincer un « coin » en bois, on ouvrait ce troisième oeil. Il permettait de voir l’aura des personnes. si elles mentaient ou pas, si elles avaient de bonnes intentions…..

    La glande pinéale est par contre située disons au centre du cerveau. Mais la glande pinéale est atteinte par la lumière au travers de la rétine des yeux. Une partie de la lumière captée par les yeux forme une image en arrivant au lobe occipital où l’image est formée. Quant à l’autre partie de la lumière, elle régulera les rythmes de notre organisme (ce sont les effets non visuels de la lumière), par exemple les heures auxquelles les hormones de croissance doivent être produites. Tout le rythme est coordonné par la glande pinéale. Au cours des cycles de veille et de sommeil, c’est l’œil qui capte la lumière et qui informe l’organisme de ce qu’il fait jour ou nuit. La nuit, la production d’hormones augmente sous l’effet de la glande pinéale et induit l’état de transe par dédoublement car, si nous allons dormir, il y aura dédoublement et sortie du corps.

    Cela dit certaines hormones sont régies par la Lune : une grossesse normale dure neuf mois, ce qui est exactement la durée de l’année lunaire. C’est parce que la glande pinéale capte les émissions de la Lune et cela se répercute dans toute l’hormonologie régie par la Lune, qui régule les hormones sexuelles reproductrices.

    La glande pinéale capte aussi les vibrations du spectre électromagnétique traduisant nos émotions, nos pensées ou celles des esprits, voire parait-il celles d’autres personnes au moyen de la télépathie. Plus une personne dispose de cristaux d’apatite dans sa glande , plus elle aura de possibilités de capter les ondes électromagnétiques. Il y a une règle de base à ne pas oublier : les manifestations spirituelles agissent au moyen de ces champs. N’importe quelle intervention divine s’effectue toujours en obéissant aux lois de la nature ! Même les miracles ! Si l’homme est libre d’aimer Dieu ou pas, Dieu ne peut pas utiliser un pouvoir surnaturel, à moins d’offrir la réciproque à l’ennemi de l’homme, l’ange déchu.

    On dit que les médiums, qui sont des personnes capables d’entrer en contact avec d’autres dimensions spirituelles, ont une plus grande quantité de cristaux d’apatite dans leur glande pinéale. Cela dit, s’il existe des mondes parallèles, ils ne sont pas tous bénéfiques à l’homme. Ne lui a-t-il pas été défendu d’essayer de communiquer avec les mondes parallèles ? Car ils sont trompeurs et ils n’ont pas l’autorisation de se manifester de leur propre initiative. Seul le monde parallèle de Dieu peut se manifester à l’homme, mais sans que celui-ci le demande.

    En fait, cette glande pinéale n’est qu’un récepteur. C’est évidemment le cerveau qui décode les informations. Encore faut-il qu’il ait été programmé pour le faire.

    Il est amusant de voir que si on voit une table, c’est en fait la lumière qui se reflète sur elle. Sans lumière, on ne verrait pas la table. Mais qu’est-ce qu’une table sinon des électrons repoussés par des noyaux. Quand on touche cette table, ne serait-ce pas une force de répulsion électrostatique des électrons que l’on ressentirait ? Car s’il il était possible de toucher la matière, n’y aurait-il pas fusion atomique avec nos propres atomes ? En fait, la matière est intouchable et invisible ! Un matérialiste est donc quelqu’un qui croit en quelque chose qu’il ne voit pas. Il faut donc beaucoup de foi pour être un matérialiste ! La science ne peut donc pas être matérialiste.

    Autre sujet de réflexion. Comment le cerveau peut-il produire la pensée s’il n’est qu’une sorte d’ordinateur ? Qui a bien pu réaliser son programme puisqu’il ne peut pas le réaliser lui même ? Cela ne peut venir que d’une source extérieure ! Et donc la pensée, l’imagination, ne sauraient naître à l’intérieur du cerveau ! L’homme est donc bien un être biologique, psychologique et spirituel. Car même notre corps ne peut pas produire sa propre conscience. La conscience vient donc bien d’en dehors de nous.

    L’homme a donc un corps, un esprit et une âme. Il est dit qu’il a été créé à l’image de Dieu. On en déduit que Dieu a une âme (le Père), un esprit (l’Esprit Saint) et un corps (Jésus Christ). Pas évident à comprendre, d’où l’appellation de mystère de la Sainte Trinité ! Mais cela ne veut pas dire que Dieu est 3 personnes distinctes ! On reste dans le monothéisme !

    L’Education Nationale est malheureusement très en retard sur ces notions. Elle n’a toujours pas compris que la connaissance religieuse permet de comprendre notre monde. Ne serait-ce que l’actualité ! Elle est véritablement emprisonnée par des considérations politiques. Même si elle aime dire que la politique est interdite à l’école, cela n’empêche pas qu’elle aime s’affubler du titre d’école de la République avec égalité liberté fraternité sur le fronton des bâtiments. Pourquoi pas école Royale avec Dieu, Famille, Patrie… ? La première formule serait dite apolitique , pas la seconde… Pourquoi ?

  15. Otho dit :

    Un jeune israélien d’une quinzaine d’années, Rabbi Rami Levy, eut une NDE ! Il vit qu’une guerre allait arriver en Israël ! Mais le plus étonnant c’est qu’il sut clairement qui était le Messie ! Et ce n’est pas Jésus ! Leur surprise fut grande quand le garçon leur déclara qu’il était en Israël « Il vit ici, les gens le connaissent, et lorsqu’on saura qu’il est le Machia’h, tout le monde sera surpris ! » Il parla aussi des deux Témoins (que les chrétiens attendent à la Fin des Temps) :

    Ses autres visions sont graves et concernent notre temps actuel !  » Il y aura une très grande guerre partout dans le monde. Tout le monde y sera impliqué et toutes les nations se ligueront contre Israël. Celui qui commencera cette guerre est une personne nommée Gog. C’est Obama. Au début, tous les Goyim feront la guerre entre eux pour s’approprier Israël, mais à la fin, 70 nations se réuniront ensemble afin de conquérir Jérusalem (L’Iran, la Russie, la Corée du Sud etc). Cela durera deux semaines. Plusieurs millions de personnes périront. Tsahal pourra les contenir pendant 2 jours. Mais après, ils les tueront tous et nous ne pourrons compter sur personne, si ce n’est Hachem (Adonaï, Dieu). Il viendra en personne, vêtu d’un manteau couvert de taches de sang qui représentent tout le sang juif versé par les Goyim durant toute l’histoire. C’est lui qui après se vengera de tous les Goyim en quelques minutes. Ceux de Daesh captureront des juifs et les tortureront. La montagne du Mont des Oliviers près de Jérusalem se fendra en deux parties ;et à cet instant précis, le Machia’h se dévoilera aux yeux de tous. Il sera une personne non religieuse, mais qui n’aura commis aucun péché. Deux personnes décédées ressusciteront et se placeront des deux côtés de la montagne, c’est ainsi qu’elle se fendra en deux. Il révélera qui mérite d’entrer au Mont des Oliviers. et qui ne le mérite pas. Celui qui ne le mérite pas restera dehors et mourra, les autres seront épargnés. Il combattra Obama et le tuera et l’enterrera en terre d’Israël. Les Goyim pratiquant les lois Noa’hides seront épargnés et les juifs accomplissant la Torah et les mitsvot seront protégés. Depuis le 11 septembre 2015 (le 27 Eloul 5775) cette guerre a débuté mais on ne la ressent pas encore. Il faut attendre un événement précis, pour que les médias déclarent que la 3ème guerre mondiale a commencé. Au début, les peuples feront la guerre entre eux sans qu’Israël y participe, jusqu’au moment où ils s’allieront tous contre nous. Des bombes atomiques seront utilisées. L’une d’elle sera arrêtée dans le ciel par Dieu. D’autres par contre tomberont sur Haïfa et Tel-Aviv. A Jérusalem, les bons seront épargnés. Il y aura un jour sans nuit (24h sans la nuit). Tous les bâtiments sur terre auront été dévastés. Ensuite, le Temple, c’est-à-dire la lumière spirituelle descendra sur terre et elle sera visible, de la même manière que nous voyons aujourd’hui la lumière normale. La résurrection des morts aura lieu environ deux semaines après. Les personnes seront tout à fait normales, elles n’auront aucun défaut corporel. Tout à coup, on verra leurs tombes s’ouvrir, elles en sortiront et commenceront à marcher normalement en habits somptueux.

    Il est justement écrit dans Zacharie [chapitre 14, verset 4] la chose suivante : « Ce jour-là, ses pieds se poseront sur la montagne des Oliviers qui est en avant de Jérusalem, à l’Orient et la montagne des Oliviers se fendra par le milieu, de l’Est à l’Ouest, [formant] une gorge immense; une moitié de la montagne reculera vers le Nord, l’autre moitié vers le Sud. ».

    Et dans (Zacharie, chapitre 14, versets 6 et 7) : « Or, à cette époque, ce ne sera plus une lumière rare et terne. Ce sera un jour unique, D.ieu seul le connaît, où il ne fera ni jour, ni nuit ; et c’est au moment du soir que paraîtra la lumière ».

    http://www.leava.fr/blog/actualite-leava/un-jeune-homme-de-15-ans-qui-a-vecu-une-mort-clinique-raconte-le-olam-haba.php

    • Andrée dit :

      Le Rav Kaduri n’est pas le seul en Israël à penser que le Messie attendu n’est que Jésus qui reviendra !
      http://messiahofisraelministries.org/Home-Page.html

      Michée 5:2 : « Et toi, Bethléhem Ephrata, Petite entre les milliers de Juda, De toi sortira pour moi Celui qui dominera sur Israël, Et dont l’origine remonte aux temps anciens, Aux jours de l’éternité. »
      Matthieu 2:6 : « Et toi, Bethléhem, terre de Juda, Tu n’es certes pas la moindre entre les principales villes de Juda, Car de toi sortira un chef Qui paîtra Israël, mon peuple. »

      Qui est celui qui sort de Bethléem, qui dominera sur Israël et dont l’origine remonte aux jours de l’Eternité ? A part Jésus !

      • Hakim dit :

        Ce que j’ai du mal à comprendre, c’est pourquoi ils se disent juifs s’ils attendent Jésus ?!
        Si l’élu est Christ, ils devraient se comporter comme des chrétiens, non ?

        • Andrée dit :

          Hakim, Jésus en tant que juif, respectait les coutumes et obligations de cette religion. Son rôle a été de rétablir la vérité. Le judaïsme s’était trop perverti à travers les siècles, notamment au contact des Babyloniens ! La religion musulmane est issue de gens sémites ayant suivi Jésus. Mais ils se sont laissés fourvoyer en mélangeant la religion à la politique. Pourtant Jésus avait bien précisé qu’il fallait rendre à César, ce qui était à César, et à Dieu ce qui était à Dieu. « Mon Royaume n’est pas de ce monde » disait-il ! Et le prince de ce monde est Satan !(voir l’épisode dans le désert)

          Quand Jésus est arrivé, les sanhédrins s’attendaient à voir venir un chef, qui allait dominer le monde, d’une manière politique et non spirituelle ! D’où leur haine envers Jésus ! Encore aujourd’hui, un juif en Israël, qui se dit croire en Jésus, risque de perdre son emploi, ses amis, sa famille… Mais ne retrouve-t-on pas la même incompréhension chez les musulmans ?

          Ainsi aujourd’hui, juifs et musulmans s’attendent à voir apparaître, chacun de leur côté, un Messie politique ! Il ne peut être qu’un prince de ce monde ! Un antichrist ! Certes, Jésus reviendra, mais pas en tant qu’homme ! Il est déjà mort et ressuscité !

          La NDE d’Otho ci-dessus est diabolique ! Quand on la compare à d’autres NDE, on voit bien qu’elle est marquée « politiquement ». On mélange allègrement le vrai du faux ! Le Mashia que ce gamin annonce ne peut être qu’un antéchrist ! Celui qui doit établir sur terre la pire des dictatures ! Car Jésus ne tue pas ! Pourtant que lui est-il transmis ? : « que le Mashia combattra Obama et le tuera. »

          • Hakim dit :

            C’est bien ce qu’il me semblait, ce Messie attendu n’est pas Jésus, d’ailleurs je n’ai pas entendu le mot Yéshua dans cette vidéo !

            • Andrée dit :

              Selon le Rav Touitou : « Le Mashia viendra que quand l’Europe chrétienne sera totalement anéantie. Donc il faut que l’Islam envahisse l’Europe. Puis la paix régnera car les nations déposeront les armes et serviront le peuple d’Israël »

              • Hakim dit :

                L’Europe chrétienne est déjà anéantie, par la révolution sexuelle, l’Américanisation des moeurs.
                Le soleil se lève à l’Ouest de nos jours.
                L’arrivée du Dajjal en tant que roi du monde est proche, car son royaume est quasiment global.
                Mais le Messie véritable, écrasera cet empire au moment où il sera au plus fort de sa tyranie.

  16. Ursule dit :

    Pour le pape François, il y a une chose qui ne change pas dans les différentes religions du globe : c’est l’amour ! Dieu est amour !

    C’est évidemment simplifier au maximum ce qu’est Dieu ! D’autre part, il fait des impasses. Le bouddhisme par exemple, ne croit pas en un dieu ! Et l’islamisme mélange allègrement le politique et le religieux ! Les religions ont bien des différences ! Et elles ne doivent pas être éludées mais comparées ! Autrement on va vers une religion New Age qui n’aura rien de vrai !

    Par contre la prière est dans toute les religions :

    • Hakim dit :

      La politique est une direction prise par les responsables pour guider le peuple.
      Si cette politique s’affranchit des valeurs religieuses comme nous le voyons en France et ailleurs, il ne faut pas s’étonner de voir les valeurs s’inverser.
      L’Islam est une religion qui est aussi une politique, la religion de Moïse avait les mêmes directives quoi qu’un peu moins tolérante envers les étrangers.
      Jésus était venu pour rectifier cet extrémisme, mais ils l’ont rejeté !
      L’Islam intègre la tolérance de Jésus avec la rigueur individuelle.

  17. Monique dit :

    Une grande opposition a toujours existé parmi les fois majeures de l’Islam, du Judaïsme et du Christianisme traditionnel. Curieusement, toutes trois sont nées des mêmes racines. Pourquoi une telle confusion ? S’il y a un seul Dieu, alors elles ne peuvent pas toutes avoir raison. Où donc est la Vérité alors ?

    Actuellement, le monde Islamique est à la recherche d’un leader qui doit venir les délivrer de l’oppression du monde extérieur, spécialement des États-Unis et de ses alliés, d’Israël en particulier. Un “Mahdi” est prophétisé. Il va venir pour restaurer la justice dans le monde. Ce leader se doit de porter le nom de Mohammed comme une part de son propre nom, mais il ne sera pas aussi grand que Mahomet. Ce Mahdi doit apparaître à un moment d’oppression sévère, unifiant les Musulmans, et apportant la paix et la justice dans le monde. Certains Musulmans croient que ce Mahdi, avec le Prophète Jésus, qui doit aussi apparaître à la fin-des-temps, va conduire les croyants à la victoire sur les infidèles. Si quelqu’un prétend être ce Mahdi, à un moment où beaucoup dans le monde Musulman croient de plus en plus être opprimés, alors l’idée d’un grand djihad (guerre sainte) grandira en popularité.

    Du côté du peuple juif, on attend toujours un Messie. Toutefois les Juifs Réformés croient en un Age Utopiste, appelé parfois “l’Age Messianique”, au lieu d’un réel Messie. La croyance des Juifs Conservateurs est très similaire à celle des Orthodoxes dans le fait qu’ils croient que le Messie est un être humain, mais qu’Il n’est pas divin. Ils croient qu’il restaurera le royaume Juif et étendra sa domination de justice sur toute la terre, exécutant jugement et redressant tout mal. Le Judaïsme n’accepte pas que le Jésus du Nouveau Testament soit ce Messie, comme ceux du Christianisme traditionnel le professent.

    Le Christianisme traditionnel par contre croit que le Messie évoqué dans l’Ancien Testament est Jésus mais son dessein est différent de celui décrit dans l’Ancien Testament concernant l’établissement d’un royaume terrestre.

    Un passage dans le livre de Jérémie peut aider à comprendre pourquoi le Judaïsme et le Christianisme sont en conflit sur ces questions. “Voici que les jours viennent, dit le Seigneur, où je susciterai à David un Germe juste, Il régnera en Roi et prospérera et pratiquera le droit et la justice sur la terre. En Son temps, Juda sera sauvé et Israël aura la sécurité dans sa demeure et voici le nom dont on l’appellera LE Seigneur notre Justice. C’est pourquoi voici que les jours viennent, dit le Seigneur. Où l’on ne dira plus, LE Seigneur est vivant, Lui qui a fait monter du pays d’Égypte les enfants d’Israël, mais on dira LE Seigneur est vivant, Lui qui a fait monter et qui a amené la descendance de la maison d’Israël du pays du nord, et de tous les pays où Je les avais chassés ; et ils habiteront sur leur propre territoire.” (Jérémie 23:5-8)

    Si on prend ce verset au pied de la lettre, on saisit ce qui a pu être la croyance des Juifs à travers le temps. Ils ont cru qu’un roi s’élèverait parmi eux, de la descendance du roi David, et les délivrerait de l’oppression des autres peuples et nations. Comme ces versets de Jérémie l’indiquent, ils croient aussi qu’ils seront réunifiés, en un seul peuple dans leur propre pays, dans la paix et la sécurité.

    Cette espérance, ils l’ont eu au début avec Jésus. Cet épisode relaté dans Matthieu 21:1-9, le prouve. « Lorsqu’ils approchèrent de Jérusalem et qu’ils furent arrivés à Bethphagé, vers le Mont des Oliviers, Jésus envoya deux disciples en leur disant, Allez au village qui est devant vous, vous trouverez aussitôt une ânesse attachée, et un ânon avec elle, détachez-les, et amenez-les-moi. Si quelqu’un vous dit quelque chose, vous répondrez, Le Seigneur en a besoin, et à l’instant il les laissera aller. Tout ceci arriva afin que s’accomplisse la parole du prophète, disant, Dites à la fille de Sion, voici que ton roi vient à toi, plein de douceur et monté sur une ânesse, sur un ânon, le petit d’une bête de somme. Les disciples allèrent et firent ce que Jésus leur avait ordonné, et ils amenèrent l’ânesse et l’ânon, mirent sur eux leurs vêtements et le firent asseoir dessus. Et une grande partie de la foule étendirent leurs vêtements sur le chemin; d’autres coupèrent des branches aux arbres et les étendirent sur le chemin. Les foules précédaient et suivaient Jésus en criant, Hosanna au fils de David: Béni soit Celui qui vient au nom du Seigneur ! Hosanna dans les lieux très hauts.” Les Juifs se sont mis à croire que Jésus allait les délivrer des Romains. Dans Jean 12:12-13, on a la même impression “Le lendemain, la foule nombreuse de gens venue pour la fête, ayant appris que Jésus se rendait à Jérusalem, prirent des branches de palmiers et sortirent à sa rencontre et ils criaient, Hosanna : Béni soit Le Roi d’Israël qui vient au nom du Seigneur.” Grande fut leur déception quand Jésus mourut sur la croix. Ils espéraient un chef d’état de la même trempe que le roi David, pas une personne dont le Royaume n’était pas de ce monde.

    Étrangement, bien que les croyants Juifs gardent un “Passover” annuel où ils tuent et mangent un agneau et ne consomment que du pain sans levain pendant une semaine [“passe-au-dessus” voir Exode 12:13,23,27] ,
    http://www.biblica.com/en-us/bible/online-bible/bds/exode/12/
    ils n’acceptent pas Jésus-Christ comme l’accomplissement de cet agneau du “Passover”, contrairement aux chrétiens qui profitent de l’enseignement de l’apôtre Paul. “Purifiez-vous du vieux levain [Dans l’Ancien Testament le levain symbolise le péché.], afin que vous soyez une pâte nouvelle, puisque vous êtes sans levain. Car Christ, notre “Passover”, a été sacrifié pour nous.” (1 Corinthiens 5:7) L’enseignement de Jésus-Christ venant comme l’Agneau de Dieu pour être sacrifié pour toute l’humanité, mourir pour tous les péchés, est la base même du christianisme. Paul montre bien que ces croyances viennent des écritures de l’Ancien Testament. “Car je vous ai transmis, avant tous, ce que j’avais aussi reçu, comment Christ est mort pour nos péchés selon les écritures.” (1 Corinthiens 15:3) Les apôtres citèrent de nombreuses écritures de l’Ancien Testament pour montrer comment Jésus-Christ les avait accomplies. “Certes, ce sont nos souffrances qu’Il a portées, c’est de nos douleurs qu’Il s’est chargé: et nous, nous l’avons considéré comme atteint d’une plaie, comme frappé par Dieu et humilié. Mais Il a été transpercé à cause de nos crimes, écrasé à cause de nos fautes: le châtiment qui nous donne la paix est tombé sur Lui; et c’est par ses meurtrissures que nous sommes guéris. Nous étions tous égarés comme des brebis; chacun suivait sa propre voie; et Le Seigneur a fait retomber sur Lui la faute de nous tous. Il a été maltraité et Il a été humilié mais Il n’a pas ouvert Sa bouche, semblable à un agneau qu’on mène à la boucherie, et à une brebis muette devant ceux qui la tondent, Il n’a pas ouvert Sa bouche. Il a été emporté de la prison et du jugement: dans Sa génération qui s’est soucié de ce qu’Il était retranché de la terre des vivants [par la crucifixion] à cause des crimes de mon peuples, Il a été frappé. Et Il a fait Sa tombe parmi les méchants, et Son sépulcre avec les riches à Sa mort [Un homme riche, Joseph d’Arimathée, reçu la permission de placé Jésus dans son propre tombeau tout neuf (Mat. 27:57-60).] ; parce qu’Il n’avait pas commis de violence et qu’il n’y avait pas eu de fraude dans Sa bouche. Il a plu au SeigneurR de le briser, Il l’a soumis à la souffrance: quand tu feras de Son âme une offrande pour le péché. Il verra Sa descendance, Il prolongera ses jours, et la volonté du Seigneur s’effectuera par Lui. Il verra le labeur de Son âme et sera satisfait: par la connaissance qu’ils auront de Lui, mon serviteur juste justifiera beaucoup d’hommes ; car Il se chargera de leurs fautes. C’est pourquoi je Lui partagerai une portion avec les puissants et Il partagera le butin avec les forts ; parce qu’Il s’est livré Lui-même à la mort, et qu’Il a été compté parmi les coupables [Jésus fut crucifié avec deux voleurs (Marc 15:27).] ; parce qu’Il a porté le péché de beaucoup et qu’Il a intercédé pour les coupables” (Esaie 53:4-12). Ainsi l’Ancien Testament enseigne clairement que le Messie serait mis à mort pour les péchés de l’humanité et serait ressuscité. Mais la foi Juive refuse de reconnaître cette vérité, contrairement aux chrétiens.

    D’autre part, Pierre et les autres apôtres étaient rassemblés pour observer le Jour Saint annuel de la Pentecôte. En cette occasion, peu après la mort et la résurrection de Jésus-Christ, Pierre cita des écritures des Psaumes dans l’Ancien Testament concernant David. Le Judaïsme malheureusement, ne voulut pas en saisir la signification. « Israélites, écoutez ces parolesc ; Jésus de Nazareth, cet homme approuvé de Dieu parmi vous par les miracles, les prodiges et les signes que Dieu a fait par Lui au milieu de vous, comme vous le savez vous-mêmesc; cet homme, livré selon le dessein arrêté et selon la prescience de Dieu, vous l’avez fait mourir en le clouant à la croix par la main des impiesc: Dieu l’a ressuscité, en le délivrant des liens de la mort, parce qu’Il n’était pas possible qu’Il soit retenu par elle.” (Actes 2:22-24) Pierre cite le Psaume 16 où David écrit, non pas à propos de lui-même, mais à propos de quelqu’un qui viendrait, mourrait et serait alors ressuscité, dont le corps ne serait pas laisser dans le schéol (Hébreu pour “la tombe”), et n’aurait pas ainsi le temps de se décomposer physiquement. « Je contemple l’Éternel constamment devant moi: parce qu’Il est à ma droite, Je ne chancellerai pas. Ainsi mon cœur est dans la joie et mon esprit dans l’allégresse : même ma chair reposera en assurance. Car tu n’abandonneras pas mon âme au schéol ; tu ne permettras pas non plus que ton saint voie la corruption. Tu me feras connaître le chemin de la vie : ta face est un rassasiement de joie, et il y a des délices éternelles à ta droite” (Psaumes 16:8-11). Pierre continue en soulignant clairement que David ne pouvait pas avoir écrit cela à propos de lui-même (voir Actes 2:25-29), car son corps physique a vu la corruption, alors qu’il se décomposait dans la tombe !

    David écrivit un autre Psaume, “Le Seigneur dit à mon Seigneur, assieds-toi à ma droite, jusqu’à ce que je fasse de tes ennemis ton marchepied” (Psaume 110:1). Bien évidemment on ne parle pas non plus de David ici, car David n’est pas monté dans les cieux. David déclare clairement que le Seigneur (Yahveh, le Dieu Éternel) dit à son (de David) Seigneur (le Messie le Roi) qu’Il (le Messie) s’assiérait à Sa (de l’Éternel) droite (voir Actes 2:34-35).

    Pierre continua son discours en ajoutant « Comme il était prophète et qu’il savait que Dieu lui avait juré par serment que par le fruit de son corps [un descendant de David], selon la chair, Il élèverait Christ pour s’asseoir sur son trône [le trône de David]. Il a prédit par ses paroles la résurrection du Christ, qui en effet, n’a pas été abandonné dans le séjour des morts et dont la chair n’a pas vu la corruption” (Actes 2:30-31).

    C’est ainsi que la prophétie de (Jérémie 23:5-6) « Voici que les jours viennent, dit le Seigneur, où je susciterai à David un Germe juste ; il régnera en Roi et prospérera, il pratiquera le droit et la justice sur la terre. En Son temps Juda sera sauvé et Israël sera en sécurité dans sa demeure : et voici le nom dont on l’appellera: LE SEIGNEUR NOTRE JUSTICE”, doit s’accomplir. Pierre conclut ce contexte en disant, “Que toute la maison d’Israël sache donc avec certitude que Dieu a fait Seigneur et Christ ce Jésus que vous avez crucifié” (Act 2:36).

    Si le judaïsme adhère à l’idée que dans un temps futur, le Messie viendra et établira son trône sur Juda et tout Israël, le christianisme par contre sait que le Messie est déjà arrivé, c’est Jésus. Mais il peut très bien réapparaître sur terre comme il le fit après sa résurrection, pour que son règne arrive enfin sur notre planète (voir la prière du Notre Père). Son premier accomplissement était de naître sous forme humaine et de la lignée de David, puis le Messie devait mourir et être ressuscité avant de S’asseoir à la droite de Dieu. Son second accomplissement reste d’établir son Royaume sur terre à la Fin des Temps.

    Pierre est énigmatique quand il dit « “Hommes et frères, qu’il me soit permis de vous dire franchement, au sujet du patriarche David, qu’il est mort, qu’il a été enseveli et que sa tombe existe encore parmi nous jusqu’à ce jour” (Actes 2:29). Puis il continue “Car David n’est pas monté dans les cieux…” (Actes 2:34). Comment se fait-il que David puisse être toujours dans sa tombe, et pas dans les cieux ? Et que penser des paroles mêmes du Christ « Personne n’est monté aux cieux, sinon celui qui est descendu des cieux, le Fils de l’homme qui est dans les cieux” (Jean 3:13) et « Je suis encore avec vous pour un peu de temps, puis Je m’en vais vers Celui qui m’a envoyé. Vous me chercherez et vous ne me trouverez pas, et là où Je serai, vous ne pouvez venir” (Jean 7:33-34) ? Pour un chrétien, à la mort, l’âme va soit en Enfer, au Purgatoire ou directement au Paradis (Ciel). Dans le livre d’Ezéchiel, chapitre 18 « L’âme qui pèche, doit mourir.” Mais “l’âme” ici est simplement une expression Biblique pour décrire l’essence de vie qui compose toute créature vivante car même les animaux sont décrits comme étant des “âmes vivantes”. De son côté Jacques écrit « Mes frères, si quelqu’un parmi vous s’est égaré loin de la vérité, et qu’un autre l’y ramène; faite lui savoir que celui qui ramène un pécheur de la voie où il s’était égaré sauvera une âme de la mort et couvrira une multitude de péchés” (Jacques 5:19-20). Mais si l’âme va en Enfer, au Purgatoire ou au Paradis comment peut-elle mourir ? Il y a là une contradiction à explorer, d’autant plus qu’il est dit dans (Apocalypse 20:6) « Heureux et saint sont ceux qui ont part à la première résurrection: sur eux la seconde mort n’a pas de pouvoir…” Quelle est cette “première résurrection” et quelle est cette “seconde mort” ?

    Durant le “Passover”, quand Il se tenait devant Pilate pour être jugé, Jésus fit des déclarations à retenir « Pilate rentra dans le prétoire, appela Jésus et Lui dit, Es-tu le Roi des Juifs ? Jésus répondit, Est-ce de toi-même que tu dis cela, ou d’autres te l’ont-ils dit de Moi ? Pilate répondit, Suis-je donc un Juif ? Ta propre nation et les principaux sacrificateurs t’ont livré à moi: qu’as-tu fait ? Jésus répondit, Mon royaume n’est pas de ce monde: si Mon royaume était de ce monde, alors Mes serviteurs auraient combattu pour Moi, afin que Je ne sois pas livré aux Juifs : mais maintenant, Mon royaume n’est pas d’ici. Pilate Lui dit, Es-tu donc un roi ? Jésus répondit, Tu le dis que Je suis un roi. C’est à cette fin que Je suis né, et pour cette raison que Je suis venu dans le monde, pour rendre témoignage à la vérité. Quiconque est de la vérité entend Ma voix (Jean 18:33-37). Pour que les dirigeants Juifs reçoivent l’aide des Romains afin d’exécuter Jésus, ils Le firent passer pour un chef opposé à leur gouvernement. Dans (Apocalypse 1:5-6) on précise bien certaines choses « Et de la part de Jésus-Christ, le témoin fidèle, et le premier-né d’entre les morts et le prince des rois de la terre, à Celui qui nous a aimé et qui nous a lavé de nos péchés par Son propre sang, et qui a fait de nous des rois et des sacrificateurs pour Dieu Son Père.. » Comme ici (Apocalypse 5:9-10) « …car Tu as été immolé et Tu nous as racheté pour Dieu par Ton sang, de toute tribu, de toute langue, de tout peuple et de toute nation; et Tu as fait de nous des rois et des sacrificateurs pour notre Dieu et nous régnerons sur la terre.” Puis plus loin (Apocalypse 20:4) « Je vis des trônes, et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger : …et ils vécurent et régnèrent avec Christ pendant mille ans.” Donc Jésus revient bien sur terre !


    Les événements de Fin des Temps commencent quand Jésus-Christ ouvre le premier sceau de l’Apocalypse. Après le septième, Jésus retourne sur terre pour y établir son Royaume. ACTUELLEMENT, L’HUMANITÉ A VU SIX DES SCEAUX S’OUVRIR. Une fois le septième sceau ouvert, une série de sept trompettes retentiront, révélant une séquence d’événements qui auront lieu sur une période de temps de trois années et demie. “Le septième (le chiffre sept représente la complétude) ange sonna de la trompette : et des voix fortes retentirent dans le ciel en disant, Les royaumes de ce monde sont devenus les royaumes de notre Seigneur et de Son Christ ; et Il régnera aux siècles des siècles” (Apocalypse 11:15).


    « Puis je vis le ciel ouvert, et voici un cheval blanc ; celui qui le monte s’appelle Fidèle et Véritable, Il juge et combat avec justice. Ses yeux sont comme une flamme de feu, et sur Sa tête se trouve plusieurs couronnes ; Il porte un nom écrit, que nul ne connaît, sinon Lui. Il est vêtu d’un manteau trempé de sang : Son nom est la Parole de Dieu et les armées qui sont dans le ciel le suivaient sur des chevaux blancs, revêtues de fin lin, blanc et pur. De Sa bouche sort une épée tranchante pour frapper les nations : Il les gouvernera avec un sceptre de fer, et Il foulera la cuve du vin de l’ardente colère de Dieu Tout-Puissant. Il a sur Son manteau et sur Sa cuisse un nom écrit, ROI DES ROIS ET SEIGNEUR DES SEIGNEURS” (Apocalypse 19:11-16).

    Si Jésus dit « Le temps est accompli et le Royaume de Dieu est proche : repentez-vous, et croyez l’évangile » (Marc 1:14), n’est-ce pas parce que celui qui doit régner sur ce royaume était celui qui le leur annonçait ? La parabole de l’homme de haute naissance s’en allant dans un pays lointain, pour se faire investir de l’autorité royale, et revenir ensuite, l’explique très bien (Luc 19:11-14) Comme dans l’histoire, les hommes ne voudront pas de son règne. Mais qu’ils le veuillent ou pas, Jésus établira son Royaume sur terre. En cette Fin des Temps, on doit donc voir les hommes détruire l’église du Christ. »…Il ne restera pas ici pierre sur pierre qui ne soit renversée » (Matthieu 24:1-3). La plupart des érudits pensent que cela signifie la destruction du temple de Jérusalem. Pourquoi le Christ n’évoquerait-il pas en parallèle la ruine apparente de son Eglise ? Le même type de malentendu n’eut-il pas lieu quand les Juifs lui demandèrent un signe et qu’Il leur répondit “Détruisez ce temple, et en trois jours Je le relèverai” (Jean 2:19) ? Ils se moquèrent de Lui, pensant qu’Il parlait du temple en tant que bâtiment alors qu’il faisait allusion à Lui et à sa Résurrection 3 jours après sa mort.


    « Quand Il ouvrit le septième sceau, il y eut dans le ciel un silence d’environ une demi-heure. » (temps de la grâce, de la patience de Dieu. Ou l’homme a encore la possibilité de changer).

    Les sept trompettes de l’apocalypse :


    « Et je vis les sept anges qui se tiennent devant Dieu ; et sept trompettes leur furent données » (Apocalypse 8:1-2). Le premier fléau sur la terre est décrit par le retentissement de la première trompette.

    « LE PREMIER ANGE SONNA DE LA TROMPETTE et il y eut de la GRÊLE et du FEU mêlés de sang qui furent JETÉS SUR LA TERRE : et le tiers des arbres fut consumé, et toute herbe verte fut consumée » (Apocalypse 8:7).


    « Alors LE DEUXIÈME ANGE SONNA DE LA TROMPETTE, et une sorte de GRANDE MONTAGNE EMBRASÉE DE FEU FUT JETÉE DANS LA MER ; et le tiers de la mer devint du sang ; et le tiers des créatures vivantes qui étaient dans la mer périt, et le tiers des navires fut détruit » (Apocalypse 8:8-9).

    « Et LE TROISIÈME ANGE SONNA DE LA TROMPETTE, et TOMBA DU CIEL UNE GRANDE ETOILE qui BRULAIT COMME UN FLAMBEAU. Elle tomba SUR LE TIERS DES FLEUVES et sur les sources des eaux ; et le nom de cette étoile est Absinthe : et le tiers des eaux fut changé en absinthe et beaucoup d’hommes moururent de ces eaux devenues amères » (Apocalypse 8:10-11).

    « Et LE QUATRIÈME ANGE SONNA DE LA TROMPETTE, et le tiers du soleil fut frappé, ainsi que le tiers de la lune, et le tiers des étoiles ; afin que le tiers en soit obscurci, et que LE JOUR NE DONNE PAS SA LUMIÈRE POUR UN TIERS de son temps, et la nuit de même” (Apocalypse 8:12). “Je regardai, et j’entendis un ange qui volait au milieu du ciel, disant d’une voix forte, Malheur, malheur, malheur aux habitants de la terre à cause des autres sons de trompette que les trois anges vont faire retentir ! » (Apocalypse 8:13).

    « Et LE CINQUIÈME ANGE SONNA DE LA TROMPETTE, et je vis UNE ÉTOILE TOMBER DU CIEL SUR LA TERRE : et la clé du puits de l’abîme sans fin lui fut donné. Et il ouvrit le puits de l’abîme sans fin [un symbolisme Biblique signifiant un endroit où on est contraint et retenu] ; et il monta du puits une fumée comme la fumée d’une grande fournaise, et LE SOLEIL ET L’AIR FURENT OBSCURCIS par la fumée du puits. Et de la fumée, des sauterelles sortirent sur la terre [signifiant une ARMÉE DESTRUCTRICE ET COLOSSALE] ; et il leur fut donné un pouvoir pareil au pouvoir des scorpions sur la terre [pour frapper rapidement et paralyser]. Il leur fut dit de ne point faire de mal à l’herbe de la terre, ni à aucune verdure, ni à aucun arbre, mais seulement aux hommes qui n’avaient pas le sceau de Dieu sur le front. Il leur fut donné, non de les tuer, mais de les tourmenter pendant cinq mois ; et le tourment qu’elles causaient était comme le tourment que cause le scorpion, quand il pique un homme. En ces jours-là, les hommes chercheront la mort, et ils ne la trouveront pas ; ils désireront mourir, et la mort fuira loin d’eux (Apocalypse 9:1-6). « ….Elles (les sauterelles) avaient sur elles comme roi l’ange de l’abîme, nommé en hébreu Abaddon (place de destruction), et en grec Apollyon (le destructeur) (Apocalypse 9:11) « Le premier malheur est passé : et voici que deux malheurs viennent encore après cela. » (Apocalypse 9:12).

    « Et LE SIXIÈME ANGE SONNA DE LA TROMPETTE, et j’entendis une voix venir des quatre cornes de l’autel d’or qui est devant Dieu, disant au sixième ange qui avait la trompette, « DELIE LES QUATRE ANGES qui sont enchaînés sur le grand fleuve, l’EUPHRATE. Et les quatre anges qui étaient prêts pour l’heure, le jour, le mois et l’année, furent déliés pour TUER LE TIERS DES HOMMES » (Apocalypse 9:13-15). « Et le nombre des cavaliers de l’armée était de deux myriades de myriades (200 MILLIONS) : J’en entendis le nombre. Et ainsi dans la vision je vis les chevaux et ceux qui les montaient, ils avaient des cuirasses de feu, d’hyacinthe et de soufre : Les têtes des chevaux étaient comme des têtes de lions ; de leurs bouches sortaient du feu, de la fumée et du soufre. Le tiers des hommes fut tué par ces trois fléaux, par le feu, par la fumée, et par le soufre qui sortaient de leurs bouches. Car leur pouvoir est dans leurs bouches et, dans leurs queues : car leurs queues sont semblables à des serpents, elles ont des têtes, et c’est pas elles qu’elles font du mal » (Apocalypse 9:16-19). « Le reste des hommes qui ne furent pas tués par ces fléaux, ne se repentirent pas des œuvres de leurs mains, ils ne cessèrent pas d’adorer les démons et les idoles d’or, d’argent, de bronze, de pierre et de bois, qui ne peuvent ni voir ni entendre ni marcher : ils ne se repentirent pas de leurs meurtres, ni de leurs sortilèges, ni de leurs immoralités sexuelles, ni de leurs vols » (Apocalypse 9:20-21).

    « Je vis un autre ange puissant, qui descendait du ciel, enveloppé d’une nuée; au-dessus de sa tête était l’arc-en-ciel, et son visage était comme le soleil, et ses pieds comme des colonnes de feu. Il tenait dans sa main un petit livre ouvert. Il posa son pied droit sur la mer, et son pied gauche sur la terre ; et il cria d’une voix forte, comme rugit un lion. Quand il cria, les sept tonnerres firent entendre leurs voix. Et quand les sept tonnerres eurent fait entendre leurs voix, j’allais écrire ; et j’entendis du ciel une voix qui disait : Scelle ce qu’ont dit les sept tonnerres, et ne l’écris pas. Et l’ange, que je voyais debout sur la mer et sur la terre, leva sa main droite vers le ciel, Et l’ange, que je voyais debout sur la mer et sur la terre, leva sa main droite vers le ciel, et jura par celui qui vit aux siècles des siècles, qui a créé le ciel, la terre, la mer et les choses qui y sont, qu’IL N’Y AURAIT PLUS DE TEMPS, mais qu’AUX JOURS DE LA VOIX DU SEPTIEME ANGE, quand il sonnerait de la trompette, le mystère de Dieu s’accomplirait, comme il l’a annoncé à ses serviteurs, les prophètes. Et la voix, que j’avais entendue du ciel, me parla de nouveau, et dit : Va, prends le petit livre ouvert dans la main de l’ange qui se tient debout sur la mer et sur la terre. Et j’allai vers l’ange, en lui disant de me donner le petit livre. Et il me dit : Prends-le, et avale-le ; il sera amer à tes entrailles, mais dans ta bouche il sera doux comme du miel. Je pris le petit livre de la main de l’ange, et je l’avalai; il fut dans ma bouche doux comme du miel, mais quand je l’eus avalé, mes entrailles furent remplies d’amertume. Puis on me dit : Il faut que tu prophétises de nouveau sur beaucoup de peuples, de nations, de langues, et de rois. (Apocalypse 10:1-11).

    « On me donna un roseau semblable à une verge, en disant: Lève-toi, et mesure le temple de Dieu, l’autel, et ceux qui y adorent. Mais le parvis extérieur du temple (qui existe encore avec le mur des lamentations), laisse-le en dehors, et ne le mesure pas ; car il a été donné aux nations, et elles fouleront aux pieds la ville sainte pendant quarante-deux mois (3 ans et demi). Je donnerai à mes deux témoins le pouvoir de prophétiser, revêtus de sacs, pendant mille deux cent soixante jours (presque 3 ans et demi).

    Ce sont LES DEUX OLIVIERS (Dans Juges 9:8. : un jour les arbres s’en allèrent pour oindre un roi sur eux. Quel arbre choisirent-ils ? Le résistant et fertile olivier. En 36 de notre ère, des Gentils ont été choisis pour faire partie de la semence d’Abraham, comme si Jéhovah avait greffé des branches d’olivier sauvage sur un olivier domestique.) et LES DEUX CHANDELIERS (un passage du prophète Zacharie (4,1-14), évoque le symbolisme du chandelier : Ces sept (lampes) sont les yeux de Dieu. Pour Flavius Josèphe, ils correspondent à 6 planètes avec le soleil au milieu. En fait, elles sont comparables aux justes qui illuminent le monde de leurs vertus. Le chandelier représente aussi le peuple juif. Voir de même versets 1:20 et 2:1-5 de l’Apocalypse, où les sept chandeliers d’or sont explicitement identifiés avec les sept Églises d’Asie, parties de l’unique Église.) qui se tiennent devant le Seigneur de la terre. Si quelqu’un veut leur faire du mal, du feu sort de leur bouche et dévore leurs ennemis ; et si quelqu’un veut leur faire du mal, il faut qu’il soit tué de cette manière. Ils ont le pouvoir de fermer le ciel, afin qu’il ne tombe point de pluie pendant les jours de leur prophétie ; et ils ont le pouvoir de changer les eaux en sang, et de frapper la terre de toute espèce de plaie, chaque fois qu’ils le voudront. Quand ils auront achevé leur témoignage, la bête qui monte de l’abîme leur fera la guerre, les vaincra, et les tuera (cette bête représente une puissance européenne à l’esprit satanique). Et leurs cadavres seront sur la place de la grande ville, qui est appelée, dans un sens spirituel, Sodome et Egypte, là même où leur Seigneur a été crucifié (Cette comparaison de Jérusalem à Sodome, ville du vice homosexuel, et à l’Egypte, une des sources des francs-maçons, n’est pas dû au hasard). Des hommes d’entre les peuples, les tribus, les langues, et les nations, verront leurs cadavres pendant trois jours et demi, et ils ne permettront pas que leurs cadavres soient mis dans un sépulcre (pendant 3 ans et demi, les édifices religieux resteront vides). Et à cause d’eux les habitants de la terre se réjouiront et seront dans l’allégresse, et ils s’enverront des présents les uns aux autres, parce que ces deux prophètes ont tourmenté les habitants de la terre (avortement, euthanasie, mariage gay, pédophilie…. permis. Mais quand l’homme décide d’agir seul, il ne peut produire une vraie liberté, une paix et un bonheur durable, la prospérité et la plénitude de vie. Maintenant, Dieu est obligé d’agir, autrement l’homme, par l’accroissement démesuré des armes de destruction massive, disparaîtrait complètement). Après les trois jours et demi (3 ans et demi), un esprit de vie, venant de Dieu, entra en eux, et ils se tinrent sur leurs pieds ; et une grande crainte s’empara de ceux qui les voyaient. Et ils entendirent du ciel une voix qui leur disait: Montez ici ! Et ils MONTÈRENT AU CIEL DANS LA NUÉE (L’ENLÈVEMENT); et leurs ennemis les virent. A cette heure-là, il y eut un grand tremblement de terre, et la dixième partie de la ville (Jérusalem) tomba ; sept mille hommes furent tués dans ce tremblement de terre (cela fait penser à Romains 11:4-5 ou à 1 Rois 19:18 avec Élie : Mais je laisserai en Israël sept mille hommes, tous ceux qui n’ont point fléchi les genoux devant Baal, et dont la bouche ne l’a point baisé), et les autres furent effrayés et donnèrent gloire au Dieu du ciel. Le second malheur est passé. Voici, le troisième malheur vient bientôt. » (Apocalypse 11:1-14)

    « LE SEPTIÈME ANGE SONNA DE LA TROMPETTE ; et des voix fortes retentirent dans le ciel en disant, LES ROYAUMES DE CE MONDE SONT DEVENUS LES ROYAUMES DE NOTRE SEIGNEUR et de Son Christ ; et Il régnera aux siècles des siècles » (Apocalypse 11:14-15).

    Livre intéressant à lire : « La Bible dévoilée. Les nouvelles révélations de l’archéologie. »
    https://www.fichier-pdf.fr/2012/03/23/israel-finkelstein-et-neil-asher-silberman-la-bible-devoilee/preview/page/1/


    A noter qu’Apocalypse 2 et 3 renferment les messages que le Christ adressa aux sept Églises différentes d’Asie mineure. Ils s’adressent non pas à des églises chrétiennes différentes (anglicane, protestante….) mais aux sept ères ou phases successives de l’Église et s’étendent sur la période entière du Nouveau Testament — depuis le moment où le Christ bâtit Son Église (Matth. 16:18), en l’an 31 de notre ère, jusqu’à Son second Avènement ! Chacun des messages renferme une brève description de la condition spirituelle de ces sept ères consécutives de l’Église. Ces ères (sauf Smyrne et Philadelphie) sont décrites comme ayant chacune sa propre collection unique de doctrines et de problèmes spirituels, obligeant de ce fait le Christ à choisir un autre dirigeant, pour établir l’ère suivante. Voici quelles sont ces ères: Éphèse (2:1), Smyrne (2:8), Pergame (2:12), Thyatire (2:18), Sardes (3:1), Philadelphie (3:7) et LAODICEE, LA NOTRE ACTUELLEMENT (3:14.. : « …Je connais tes œuvres. Je sais que tu n’es ni froid ni bouillant. Puisses-tu être froid ou bouillant !… »

    David Crowder « O Praise Him »

    « L’Apocalypse enfin expliquée! » selon David C. Pack :
    https://rcg.org/fr/brochures/real-fr.html

    • Hakim dit :

      Paix

      J’ai pu constater qu’à un niveau sociétal, le Messie des juifs pour le moment, ressemble à l’OTAN. Le Mahdi arabe serait plutôt une alliance anti-OTAN. Si donc le bloc Ouest se confronte au bloc Est, la solution viendra de la voie du milieu (L’Europe). Le Messie des chrétiens devrait logiquement être celui qui calmera les tensions et arrêtera la guerre pour établir le royaume christique de paix universelle. Certaines prophéties de notre Dame nous font part de la venue d’un Grand Monarque qui sortirait de France, les juifs sont au courant et ils l’attendent ! Ce serait un Monarque capable d’apporter la paix dans le monde, digne héritier (spirituel) du roi David avec une foi comme celle de Mohammad (psl) et doté d’un amour christique.

      Fraternellement.

      • Chantal dit :

        Selon Gershom Scholem dans son livre « Le messianisme juif », ce dernier ne peut arriver que dans la souffrance. Et plus les révolutions seront destructrices, plus on accélèrera son arrivée. Pour les chrétiens se sera l’antéchrist. Ordo ab Chaos.

        On essayera de faire disparaître la religion du vrai Messie (Jésus) pour la remplacer par le noachisme. Issu directement du judaïsme talmudique, le noachisme s’applique uniquement aux Gentils (les non-Juifs). Cette religion universelle se subdivise en sept commandements : le premier prescrit l’obligation d’avoir des magistrats (pour faire respecter les lois) tandis que les autres lois interdisent : 2) le sacrilège ; 3) le polythéisme ; 4) l’inceste ; 5) l’homicide et 6) l’usage d’un membre d’un animal vivant. Tandis que les Gentils sont encadrés par cette religion, le peuple juif régi par le mosaïsme (la loi de Moïse) est considéré comme le peuple prêtre. Ce sacerdoce israélite, constituant le cœur de l’humanité, est l’intermédiaire entre les Gentils et le Dieu unique (le monothéisme). Dans cette pensée, le catholicisme est considéré comme un polythéisme en raison du concept de la Sainte Trinité (idolâtrie ou trithéisme selon les rabbins talmudiques).

        Afin de correspondre au schéma du noachisme, la religion catholique doit procéder à une refonte complète rejetant la Sainte Trinité et la divinité du Christ. Cette mutation doit aboutir au « catholicisme d’Israël » selon l’expression du livre du rabbin Elie Benamozegh (« Israël et l’humanité »), ouvrage recensant la pensée talmudique. Comme le précise logiquement l’auteur : « Quiconque abjure l’idolâtrie est un véritable Juif. Quiconque rejette le polythéisme confesse toute la loi. » Dans le prolongement de cet idéal, le judaïsme talmudique reconstruit l’unité de la famille humaine afin de la mener vers un nouveau jardin d’Eden — la perfection étant à la fin — dans l’attente de l’arrivée du Messie. Logiquement, le rabbin Benamozegh précise : « De là cette belle théorie de la Kabbale qui fait de l’union et de la concorde des esprits ici-bas le moyen de réaliser la descente et l’établissement de la divinité sur la terre. »

        Ce noachisme s’impose de plus en plus dans les structures mentales. Ainsi, le Congrès des États-Unis a adopté dans le cadre de « l’Education Day », le 26 mars 1991, la reconnaissance des lois noachides comme socle de la société américaine.
        http://thomas.loc.gov/cgi-bin/query/z?c102:H.J.RES.104.ENR:

  18. Otho dit :

    Le 2 février 2016, le site du baptême du Christ, sur la rive jordanienne du Jourdain, a été déclaré Patrimoine de l’humanité par l’UNESCO :
    http://www.fides.org/fr/news/59323-ASIE_JORDANIE_Site_du_Bapteme_de_Jesus_declare_Patrimoine_de_l_humanite_par_l_UNESCO#.VrPNKxitzQy

    La délégation jordanienne comprenait le ministre du Tourisme, Nayef H Al-Fayez, et Mgr Maroun Lahham, vicaire patriarcal pour la Jordanie du Patriarcat latin de Jérusalem. Ce dernioer a précisé que « L’Evangile l’avait déclaré voici deux mille ans, la dévotion populaire l’a toujours confirmé, les recherches archéologiques l’ont mis en évidence, quatre papes l’ont visité et, aujourd’hui, la communauté internationale le déclare officiellement. A partir de ce soir nous pouvons déclarer à haute voix que la Jordanie est Terre Sainte. La Terre Sainte comprend également et surtout Jérusalem, Bethléem et Nazareth mais la Jordanie n’en est pas pour cela moins sainte. »

    C’est évidemment Israël qui ne doit pas satisfaite de cette déclaration. Ce pays faisait tout pour faire croire que le lieu du baptême était sur la rive israélienne, en y envoyant les touristes et pèlerins en masse alors qu’on sait depuis toujours que le véritable site est du côté jordanien, comme le dit explicitement l’évangile de saint Jean.

    D’autre part, n’est-ce pas la plus ancienne représentation de la Vierge qui vient d’être retrouvée en Syrie ?

    http://www.la-croix.com/Urbi-et-Orbi/Monde/La-plus-ancienne-image-de-la-Vierge-identifiee-aux-Etats-Unis-2016-02-01-1200736803

    Voir le Saint Sepulcre sur 360° :
    http://www.360tr.com/kudus/kiyamet_eng/index.html

    L’histoire de Jésus racontée aux enfants :

    Jésus Aux yeux des Romains :

  19. Nicole dit :


    C’est le 19 août 1239 que la couronne d’épine arrive à Notre Dame de Paris. Le Roi Saint Louis revêt une simple tunique et, pieds nus, aidé de son frère, porte la Sainte Couronne jusqu’à Notre-Dame. Il a fait construire un reliquaire à la mesure de ces reliques : la Sainte-Chapelle. Durant la révolution française, les reliques sont déposées à l’abbaye de Saint-Denis puis, à la Bibliothèque nationale. Avec le Concordat de 1801, la Sainte Couronne et quelques autres reliques sont remises en 1804 à l’archevêque de Paris qui les fait déposer au trésor de la Cathédrale, le 10 août 1806. Elles s’y trouvent conservées depuis lors, confiées aux chanoines du Chapitre chargés de leurs vénérations et placées sous la garde statutaire des Chevaliers du Saint-Sépulcre de Jérusalem.

    A noter le miracle de la Sainte-Epine du 24 mars 1656 : La propre nièce de Blaise Pascal, la petite Marguerite Périer, était atteinte d’une fistule lacrymale très profonde dont elle souffrait depuis trois ans. L’os du nez était carié, les plus habiles chirurgiens avaient avoué leur défaite, et l’on parlait d’appliquer le feu sur la blessure. Mais en appliquant son oeil sur le verre couvrant la relique, elle fut miraculeusement guérie.
    http://www.amisdeportroyal.org/societe/?Le-miracle-de-la-Sainte-Epine-24.html

    Et celui du 25 mars, appelé miracle de la Sainte Épine d’Andria. Andria, ville épiscopale du sud de l’Italie, conserve en sa cathédrale, depuis le début du 13ème siècle, une épine de la sainte couronne de Notre Seigneur. Cette couronne fut don­née au chapitre en 1308 par la comtesse Béatrice, fille de Char­les II d’Anjou, roi de Naples et de Jérusalem.

    A l’état ordinaire, cette épine est desséchée ; on y aperçoit des taches roussâtres. Or, quand le vendredi saint, comme en 1921, tombe le 25 mars, date communément reçue pour celle de la mort de Notre Seigneur, traditionnellement l’épine reverdit et les taches devinrent rouge couleur de sang frais. Ce prodige avait été constaté et contrôlé en 1921, 1910, 1864, 1712, 1701, 1644, 1633. En 2005, le miracle eut lieu le vendredi à 4 heures du soir, exactement comme les autres fois, à la vue d’une foule immense, d’une commission médicale, dont un irlandais, et de nombreux étrangers.

    Qu’en a-t-il été de celui qui devait avoir lieu le 25 mars 2016 ?

    Le dimanche 27 mars 2016 : Pâques !

    • Victimæ paschali laudes immolent Christiani.
      A la Victime pascale, chrétiens offrons nos louanges.
    • Agnus redemit oves, Christus innocens Patri reconciliavit peccatores.
      L’Agneau sauva les brebis, le Christ innocent réconcilia les pécheurs avec le Père.
    • Mors et vita duello conflixere mirando, dux vitæ mortuus regnat vivus.
      La mort et la vie ont combattu en un duel prodigieux, le maître de la vie mourut, vivant Il règne.
    • Dic nobis Maria quid vidisti in via ?
      Dis-nous Marie [Magdeleine] qu’as-tu vu en chemin ?
    • Sepulchrum Christi viventis et gloriam vidi resurgentis.
      J’ai vu le sépulcre du Christ vivant et la gloire du Ressuscité.
    • Angelicos testes, sudarium et vestes.
      J’ai vu les Anges témoins, le suaire et les vêtements.
    • Surrexit Christus spes mea : præcedet suos in Galilæam.
      Le Christ, mon Espérance, est ressuscité, il vous précédera en Galilée.
    • Scimus Christus surrexisse a mortuis vere. Tu nobis victor Rex, miserere ! Amen ! Alleluia !
      Nous savons le Christ vraiment ressuscité des morts. Roi victorieux, prends pitié de nous ! Ainsi soit-il ! Louez le Seigneur !

    Car la résurrection, n’est-elle pas la finalité de la miséricorde divine ? affirme l’abbé Fabrice Loiseau.

  20. Quentin dit :

    La vérité cachée du Nouveau Testament ou manque de connaissance de l’auteur ?

  21. Jhs Gabriel dit :

    EXCLUSIVITÉ TOTALE :
    Le monde attends Le Mahdi ET Jésus-Christ mais pour notre élévation spirituelle voici, incroyable MAIS VRAI, « un » « Jésus » de retour (DANS LE MAHDISME) !! Le seul qui nous montre d’autres options, et dont la Connaissance de l’Islam provient PREMIEREMENT en suivant le Saint Nom de Dieu ET DE LA LUMIERE DIVINE (+ 2), des décénnies bien avant de bien lire et comprendre DANS LE FOND le Coran et la Bible…
    Voici donc LA LISTE DE TOUS SES SIGNES SUPER INCROYABLES EN UNE SEULE PERSONNE, (cela NE PEUT être « UNE COÏNCIDENCE ». Lisez :
    http://www.forum-religion.org/islamo-chretien/jesus-christ-isa-al-masih-est-enfin-de-retour-t51090.html

    Pour ceux et celles qui connaissent ceci :
    « Le même jour de la mort du roi Abdullah, le 23 Janvier 2015, douze hommes ont affirmé avoir été choisis par l’Imam Ahmed Al Hassan (as) pour rencontrer l’Imam Mahdi (as). »

    MAINTENANT MEDITEZ SUR CE-CI écrit le 16 janvier 2015 :

    The Official Spirit of Truth Defender
    à
    HARUN YAHYA FRANCOPHONE
    16 janvier 2015 ·

    Le système méconnu :

    « NE PAS FAIRE EST FAIRE »

    Pourquoi :
    — Pour montrer que c’est bien Dieu qui fait tout

    — Pour donner à chacun(e) son dû

    Il est aussi LE SEUL à dire de commencer à « voir » Dieu/Allah DANS LES ETATS D’ESPRIT ET DANS LES ETATS DE CONSCIENCE

    DONC FAITES TRES ATTENTION :
    NE SUIVEZ PAS LES PREMIERS VENUS SE DISANT « Mahdi », « Jésus »…
    REFLECHISSEZ BEAUCOUP ET FAITES DE SUPER RECHERCHES…

    Dieu/allah EST LE SEUL QUE NOUS DEVONT SUIVRE ET EST LE SEUL SAUVEUR. Jésus ne sera qu’un « intermédiaire »

    C’est bien Dieu/Allah qui nous Sauvera !

    • Carlos dit :

      Selon les prophéties de l’Amandier fleuri, « la voix de l’Antéchrist s’élèvera, suivi par un grand feu venu d’Orient ». L’auteur s’accorde avec les autres prophètes, eux aussi convaincus de l’origine orientale de l’Antéchrist. L’Amandier fleuri dépeint l’Antéchrist comme un homme ayant une grande beauté, où l’on reconnaît les traits des derniers empereurs romains, en proie à la folie ! « Le Fils du couchant répandra de la lumière par ses yeux . . . le Fils de l’ultime rayon de soleil sera le plus beau des fils des hommes ; la grâce se lira sur ses lèvres . . . ».

      Jhs Gabriel, votre Mahdi ne serait-il pas l’antechrist ?

      • hakim dit :

        « Le Fils du couchant répandra de la lumière par ses yeux . . . le Fils de l’ultime rayon de soleil sera le plus beau des fils des hommes ; la grâce se lira sur ses lèvres . . . ».

        Y aurait-il un rapport avec la télévision (vision=oeil, télé=venant de loin).
        Ainsi l’antéchrist propagerait sa lumière satanique à travers nos écrans….tous les mauvais conseils, les meurtres, les drogues, l’homosexualité, le mensonge, la tromperie etc…

        Et en plus les gens adorent ces images !!

        • duc dit :

          Hakim, votre déduction me semble pleine de bon sens. Il est étonnant de voir que le mot lumière nous renvoie aussi à illuminati ou au siècle des lumières qui a abouti à la révolution française, qui elle même donna celle de 1917 en Russie, puis en Chine, Cambodge etc…..

          Dans Daniel, sont préfigurés les signes des ministres diaboliques de l’Apocalypse (les 4 monstres). Comme vous avez raison Hakim de porter votre regard sur le surnaturel. Car c’est là que se trouve la clé du mystère.

          Les 4 bêtes ou 4 erreurs qui précéderont la fin engendreront l’horreur finale. L’homme était un demi-dieu, car fait à l’image de Dieu. De même que Dieu est 1 en 3, l’homme l’est. Il a une âme, un corps et un esprit (ce qui correspond au signe de croix des chrétiens « Au nom du Père (l’âme), du Fils (Jésus en tant qu’homme) et du Saint Esprit ». Malheureusement, depuis le péché originel (l’arbre de la science du bien et du mal), l’homme est devenu faible aux tentations des entités rebelles (appelées anges rebelles). C’est pour cette raison qu’aucune force humaine ne pourra arrêter la course du monde vers l’abîme, parce qu’il lui manque ce qui peut le sauver : la Loi de Dieu.

          A chaque fois que l’homme s’est détaché de Dieu et du surnaturel pour s’adonner à son moi, il a diminué en lui-même le bonheur de posséder même le naturel. La première à s’éteindre est la joie surnaturelle, cette sécurité et cette paix qui rendent fort dans les vicissitudes de la vie, qui fait que l’homme ne se sent pas seul, même dans un désert ou dans un pays détruit, parce qu’il sent sur lui l’amour d’un Père et la présence de forces, immatérielles certes, mais perceptibles à ses sens spirituels. En second disparaît le bien être naturel. On a alors tendance à regarder d’un œil d’envie celui qui semble avoir tout ce qu’il souhaite bien que vivant dans l’opprobre de Dieu.

          Cette loi de Dieu il a donc du mal à l’accepter par orgueil. C’est toute l’histoire de l’humanité. Et c’est là où nous retrouvons nos 4 bêtes de l’Apocalypse (monstres).

          La première de ces bêtes se trouve être l’athéisme, rendant l’homme un animal marchant dans la boue. Car il n’y a pas plus tyrannique que la chair. Mais elle permet de comprendre qui est Lucifer. Plus on pèche, plus son étreinte est douloureuse.

          La seconde bête l’entraîne à repousser les lois naturelles.

          La troisième engendre son monstre qui a nom Révolution, le naufrage social du Bien et de la Foi. L’honnêteté, le respect, la moralité, la religion, la liberté, la bonté meurent quand ce monstre souffle sur une nation, puis en contamine d’autres, mettant en lambeaux ses victimes, ruinant les pays qui constitueront le berceau du monstre final : l’Antechrist.

          Cette quatrième bête viendra d’une personne très en vue, comme un astre d’une sphère surnaturelle, mais qui cédant à la flatterie connaitra l’orgueil après l’humilité, l’athéisme après la foi, la luxure après la chasteté, la faim de l’or après la pauvreté évangélique, la soif des honneurs après l’effacement. L’Antechrist deviendra le maudit après avoir été un astre de l’armée de Dieu. Ainsi torturera-t-il l’Eglise du Christ. Il croira pouvoir changer les temps et les lois, et pendant 3 années et demi, se sera l’Horreur régnant sur le monde. Puis Dieu dira « Cela suffit ». Et la Bête malfaisante qui s’est prise pour un dieu, sera tuée et jetée dans l’abîme.

          L’Eglise du Christ ne mourra pas pour autant. Mais elle sera comme le feu qui couve. Car elle connaitra des horreurs semblables à celle de la Passion du Christ. La vie de l’Eglise est calquée sur la vie du Christ. Elle bénéficiera toutefois de deux témoins (de ceux qui principalement suivent le judaïsme des premiers temps et du christianisme à son origine). Ils sont en fait tous les maîtres de la Foi. Aussi bien des religieux que des auteurs inspirés par Dieu. Ils diront aux grands de ce monde « Ce que vous faites n’est pas permis ». L’Antechrist leur livrera une guerre sans merci, et à vues humaines, les vaincra et les tuera. Mais ce ne sera pas une vraie mort. Ils seront appelés à une éblouissante résurrection. Car il n’y a pas d’amour plus grand que de donner sa vie pour ses frères. Si la méchanceté humaine est permise c’est parce que Dieu la change en instrument de bien. Rien n’est inutile dans la création.

          • Carlos dit :

            Les musulmans ne croient pas en un Dieu trinitaire. Pourquoi ? Parce que pour eux Jésus n’est pas Fils de Dieu. Pourtant le Coran ne dit-il pas que Jésus, fils de Marie, est la parole de Dieu et la Vérité ? Mais la parole de Dieu et la Vérité sont éternelles. Donc Jésus l’est aussi. Et comme tout a été créé par la parole de Dieu, Jésus n’a pas pu l’être. Il est donc Dieu en chair et en os. Il y a là une contradiction étonnante dans le Coran, inspirée certainement par le judaïsme d’après Babylone.

            En fait, Jésus est bien Fils de Dieu dans le Coran : un des noms du Dieu de l’Islam (il y en a 99) est « Al Haq » (la Vérité). Mais dans Jean 14.6, Jésus n’explique-t-il pas qu’

            • « Il est le chemin, la vérité et la vie ? Que nul ne vient au Père que par moi ? »

            Le Dieu de l’Islam s’appelle aussi « Al Baeth » (la Résurrection). Dans Jean 11.25,26 Jésus dit

            • « Je suis la résurrection et la vie. Celui qui croit en moi vivra, quand même qu’il serait mort. Et quiconque vit et croit en moi ne mourra jamais. Crois-tu cela ? »

            De même il se dénomme Al Awal & Al Akher (le Premier et le Dernier). Dans l’Apocalypse de Jean 1.8 il est écrit

            • « Je suis l’alpha et l’oméga, dit le Seigneur Dieu, celui qui est, qui était, et qui vient, le Tout-Puissant. »

            Cela rejoint Ésaïe 41:4 :

            • « Qui a fait et exécuté ces choses ? C’est celui qui a appelé les générations dès le commencement, Moi, l’Eternel, le premier Et le même jusqu’aux derniers âges. »

            D’autres le désignent par « Al Malek » (le Roi des Rois). Dans Apocalypse 17.14 il est précisé qu’

            • « Ils combattront contre l’agneau, et l’agneau les vaincra, parce qu’il est le Seigneur des seigneurs et le Roi des rois, et les appelés, les élus et les fidèles qui sont avec lui les vaincront aussi. »

            Certains le citent en tant qu’Al Hadi (le Guide). Ce qui est un synonyme de porte comme dans Jean 10.9 :

            • « Je suis la porte. Si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé; il entrera et il sortira, et il trouvera des pâturages. »

            Il est encore nommé par « Al Nur » (la Lumière), qui semble faire référence à Jean 8.12 :

            • « Jésus leur parla de nouveau, et dit : Je suis la lumière du monde ; celui qui me suit ne marchera pas dans les ténèbres, mais il aura la lumière de la vie. »

            • hakim dit :

              Dieu est Esprit, Dieu est dans chaque chose, donc Dieu ne peut pas se cantonner à un corps humain.
              Jésus est le représentant de Dieu mais pas Dieu, sinon il aurait dit « adorez-moi, je suis votre Dieu ».
              Or il a toujours dit : Adorez Dieu. Mon Père est plus grand que moi.
              Alors faut vraiment être têtu pour dire que Jésus est Dieu !

              Fraternellement.

              • Carlos dit :

                Nous sommes tous amenés à être Fils de Dieu. Aussi bien moi que vous Hakim. Pourquoi Jésus ne bénéficierait-il pas lui aussi de cette faveur ?

                En fait notre langage est limité pour exprimer véritablement qui est Jésus. Mais une chose est sûre, il est plus qu’un être humain. Rien que sa naissance (sans père humain) est inhabituelle. Ce genre de faits ne se retrouve qu’à la Genèse, quand « Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, et ils y étaient encore lorsque les fils de Dieu vinrent trouver des filles d’homme et eurent d’elles des enfants. Ce sont les héros d’autrefois. »
                https://effondrements.wordpress.com/2012/08/16/pourquoi-les-chretiens-croient-a-lexistence-des-geants-et-des-extraterrestres/

              • hakim dit :

                Dieu a créé le corps de Jésus, c’est vrai, cela fait de lui un être extraordinaire car il n’a pas hérité des gènes humains corrompus (tares). Jésus n’a jamais pêché, ce qui est impossible à un homme « taré ».
                Jésus a porté l’Esprit saint de Dieu, oui, mais un corps de chair ne peut pas être à la dimension de Dieu.
                C’est l’être humain le plus proche de Dieu, mais c’est un être humain et non un Esprit Pur.
                Du moins lorsqu’il est sur la terre en tant qu’homme.
                Fraternellement.

      • JHS Gabriel dit :

        Salut Carlos;
        Seul Dieu/Allah Le Sait !!
        Et même si c’est le cas TANT MIEUX car cela voudrait dire QUE NOUS SOMMES AU COMMENCEMENT DE LA FIN DU MAL
        Regarde, toi tu as écrit « « la voix de l’Antéchrist s’élèvera, suivi par un grand feu venu d’Orient » » et il y a quelque heures une bombe a explosée à cote du tombeau de Mohamed en Arabie Séoudite, donc POSSIBLE en décodant qu’une certaine manière. De mon coté je le voit comme ENCORE « (cela NE PEUT être « UNE COÏNCIDENCE ». »
        MAIS déja ce qui ce passe sur le net par rapport à « une bombe a explosée à cote du tombeau de Mohamed » on parle plutot du Mahdi et du retour de Jésus et non pas de L’ANTICHRIST, enfin pour le moment, à méditer !

        En fait tu es le deuxieme en 2 jours à me dire çà !
        POUR MOI TU N’AS PAS BIEN COMPRIT CE QUE J’ECRIT, AS-TU LU TOUS LES LIENS AUSSI ?
        TU DOIS AVOIR UNE COMPLETE OUVERTURE D’ESPRIT ET ETRE TOTALEMENT SINCERE POUR BIEN COMPRENDRE SINON TU NE VERRAS QUE LA SURFACE DES MOTS

        On peut aussi dire que c’est toi L’ANTICHRIST vu d’un certain angle, et il y doit avoir d’autres certains angles de vues…… …

    • Andrée dit :

      Jhs Gabriel

      Le messianisme politico-religieux qui caractérise l’Islam remonte à une secte originellement formée de juifs ex-chrétiens qui ont connu au moins un des apôtres et qui n’ont plus accepté la révélation que ceux-ci répandaient.

      La question sous-jacente était celle du Royaume de Dieu que Jésus n’a pas pu établir, vu que les chefs du Temple, autour de la famille d’Anne et Caïphe, l’ont fait arrêter et crucifier. Mais Dieu n’a pas pu abandonner son messie : Il l’a enlevé au Ciel en attendant les conditions propices de sa redescente, conditions que cette secte a rêvé de réaliser. Le premier projet politico-religieux universel ou « messianisme » était né, et il a donné naissance à beaucoup d’autres qui, aussi divers soient-ils, prétendront tous instaurer la société idéale sur la terre – jusqu’aux totalitarismes du XXe siècle.

      La transmission de ce messianisme aux Arabes ne fut pas une simple contagion religieuse mais le résultat d’un endoctrinement commencé à la fin du VIe siècle – dans la génération avant Mahomet – par les descendants mêmes de cette première secte messianiste, qu’il convient d’appeler « judéo-nazaréenne ». Mahomet n’eut jamais qu’un rôle mineur, à la suite d’un certain Waraqa, comme principal propagandiste auprès des Arabes (chrétiens). Deux sources contemporaines témoignent d’ailleurs de l’essentiel de son message : la redescente imminente de Jésus sur terre. D’où le titre de Le messie et son prophète pour la thèse universitaire, qui est en fait une synthèse de 1100 pages (avec 1659 notes) : toute venue du messie doit être précédée par un prophète qui l’annonce (Malachie 3). Le schéma 1 donne une idée des étapes qui ont abouti à l’islam que l’on connaît, après reformatage de l’héritage judéo-nazaréen sous un habillage arabo-centrique. Le grand secret de l’Islam (93 pages) a rendu accessible ces découvertes qui n’ont pas été contestées.
      https://legrandsecretdelislam.com/

      • Jhs Gabriel dit :

        Andrée,
        MERCI c’est intéressant !!

        • hakim dit :

          Quand certains cherchent encore, d’autres ont déjà trouvé !
          Le Christ et le Mahdi ne font qu’un (Cf Pierre-Ali).
          Pourquoi ignores-tu ses appels JHS ?

          • Jhs Gabriel dit :

            Vos connaissances proviennent du MATERIEL (Livres Sacrés…) tandis que celui appellé « Jésus de Retour » dans le Mahdisme, ses connaissances proviennent en ayant suivi SEULEMENT LE Nom Sacré de Dieu, La Lumière Divine (+2). Donc EN SUIVANT SEULEMENT Dieu, Donc « DIRECTE »
            Si ton « mahdi » ou on ne sait vraiment quoi N’A PAS AU MOIS UNE MARQUE SUR UNE EPAULE, LAISSE TOMBER :
            -Le Mahdi aura le signe de notre Prophète (saas) sur son épaule. (al-Haythami, Al-Qawl al-Mukhtasar, p. 41)
            -Le signe du Prophète (saas) est sur son épaule. (Barzanji, Al-Isha’ah, p. 165; Al-Muttaqi al-Hindi, Al-Burhan fi Alamat al-Mahdi, p. 23)
            -Son épaule porte la marque du Prophète (saas). (Barzanji, Al-Isha’ah, p. 163)
            Et SI TU PEUX COMPRENDRE (??) lui ne parle que de Dieu ET NON DE LUI, pas comme vous QUI VOUS PRENEZ SUPERIEUR A NOUS TOUT LE RESTE DES HUMAINS /

            TOUT CE QUE VOUS DONNEZ EN PENSÉE(S)/PAROLES, (ET SURTOUT EN CULTE(S), PRIÈRE(S), AMOUR…) Á JÉSUS DE LA BIBLE/ET Á JÉSUS DE RETOUR, Á MARIE, au MAHDI (HAZRAT MAHDI), à Ali, AUX ANGES, AUX PROPHÈTES, AUX SAINT(E)S; à Bouddha, Krishna…, aux gourous, (ET pour certaines personnes) : AUX LIVRES SACRÉS…
            DEVRA ÊTRE TOTALEMENT REDIRECTIONNÉ/REDIRIGÉ UNIQUEMENT/EXCLISIVEMENT Á/POUR DIEU/ALLAH, L’Éternel, Le Créateur LE UN
            ET DE CETTE BASE VOUS DEVREZ CONTINUER Á VIVRE EN METTANT DIEU/ALLAH, L’Éternel, Le Créateur LE UN AVANT/AU CENTRE DE TOUTE CHOSE, EN ACTE(S), FAITS, PENSÉE(S)… EN CHAQUE INSTANT/MOMENT PRÉSENT ET BIEN-SÛR EN TOUTE CONSCIENCE DE CETTE SUPER VÉRITÉ
            N’ayez pas peur, après un certain temps vous serez « rodé » et cela deviendra/sera « automatique » jusqu’à ce que votre VRAI « Vous » enveloppe/devienne votre actuel/ancien « vous ». Et après vous n’auriez qu’à continuer à vivre, TOUT SIMPLEMENT. Là vous serez vivant.
            Les Livres Sacrés: La Bible La Thora + Les Evangiles) ET Le Coran… SONT DES VRAIS GUIDES. SUIVEZ TOUTES LES INSTRUCTIONS QUE Dieu/Allah Y A INSCRIT DANS CES GUIDES, PRATIQUEZ-LES, VIVEZ-LES, DEVENEZ-LES, CAR TEL EST NOTRE VRAIE NATURE.

            NOTEZ qu’il a bien écrit sur la page du blog http://zen-blogs.com/fr/therealtruthisrealnow.php
            * POUR QUE NOUS DEVENIONS/SOYONS NOTRE VRAIE NATURE: ÊTRE UN VRAI ÊTRE HUMAIN COMME IL SE DOIT D’ÊTRE, TOUT SIMPLEMENT, ceci est le secret
            ÊTRE VRAIMENT HUMAIN–ÊTRE VRAIMENT NORMAL–ÊTRE VRAIMENT NATUREL, EN HARMONIE AVEC LE TEMPS & LA NATURE
            * CECI « DOIT » SE FAIRE EN « PASSANT » PAR JÉSUS/LE RETOUR DE JÉSUS CONFORMÉMENT A LA VOLONTÉ DE DIEU/ALLAH D’APRÈS LES LIVRES SACRÉS. MAIS SUPER TRÈS IMPORTANT: VOUS DEVEZ AVOIR EN CONSCIENCE/EN CONNAISSANCE QUE DIEU/ALLAH PEUT TOUT SIMPLEMENT LE FAIRE LUI MÊME EN « DISANT » TOUT SIMPLEMENT « SOIT » ET CELA SE FERA SANS « PASSER » PAR JÉSUS/LE RETOUR DE JÉSUS. TOUT DEPEND (ENCORE) DE LA VOLONTÉ DE DIEU/ALLAH CAR LA VERITÉ EST QUE C’EST BIEN L’ESPRIT DE DIEU/ALLAH QUE DIEU/ALLAH DÉVERSERA SUR NOUS TOUS/TOUTES…

            @ Carlos
            Comme tu peut le lire on peut dire qu’il est un antichrist SEULEMENT pour affirmer que c’est SEULEMENT DIEU QUE NOUS DEVONS SUIVRE

            (Bible) Jean 14:6 Jésus lui dit: «C’est moi qui suis le chemin, la vérité et la vie. On ne vient au Père qu’en passant par moi.
            7 Si vous me connaissiez, vous connaîtriez aussi mon Père.
            NOTEZ QU’IL EST ÉCRIT « qu’en passant » (LA PORTE)
            ET OUI APRÈS CE SERA VOUS TOUT SEUL AVEC DIEU/ALLAH, l’Éternel, LE UN
            EN SUIVANT (=VIVANT) UNIQUEMENT Dieu/Allah, l’Éternel, LE UN
            EN CHAQUE INSTANT, EN CHAQUE MOMENT PRÉSENT

            @HAKIM
            C’est dommage vous 2 vous avez de TRES bonnes connaissances DES LIVRES SACRES…, mais vos egos aie aie aie (vous ne vous en rendez toujours meme pas compte, helas, mais ça viendra). Vous ne connaissez meme pas LE NOM SACRE DE Dieu !!
            Avez-vous envoyé un message ou … 3 MOIS AVANT L’EFFRONDREMENT DU MUR DE BERLIN. Meme Bob Dylan ne croyait plus en Jésus car il n’était pas venu avant l’effrontement du mur de berlin

            A oui je suis passé avant sur forum-religion et dejas vous utilisez mes termes, et vous n’etes pas les seuls. Mais c’est BIEN !

            • hakim dit :

              @JHS
              Crois-tu que le Mahdi, qui est le plus grand savant sur terre, va enseigner avec des « peut-être que » et « il paraît que  » ?
              Non, ce qu’il dit est directement inspiré par Dieu et par Jésus, il enseigne donc comme ayant autorité.

              Matthieu 7:29 car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme leurs scribes.
              Marc
              Marc 1:22 Ils étaient frappés de sa doctrine ; car il enseignait comme ayant autorité, et non pas comme les scribes.

              Jésus avait-il un égo surdimensionné ou avait-il autorité donnée par Dieu pour enseigner les hommes ?

              Le Mahdi ne se reconnaîtra pas avec un signe sur le corps, mais avec la sainteté de ses propos et de son comportement.

              « Vous ne connaissez meme pas LE NOM SACRE DE Dieu !! »
              cela me rappelle les termes des témoins de Jéhova, pour eux, il suffit de crier le nom de Dieu pour être sauvé, alors que c’est la connaissance et l’obéissance à ses commandements qui sauve.

              Pierre-Ali apporte à l’humanité une espérance dans l’avenir, ses fruits en témoignent et cela est fait au nom du Seigneur. Si les dirigeants du monde mettaient en pratique ses recommandations, le monde se remplirait de justice et d’équité comme il est écrit.
              Force est de constater que ce n’est pas leur priorité !

              Pierre-Ali reconnaît la sainteté de tous les prophètes du monothéisme, ses bénédictions à leur propos sont affichées en connaissance de cause.

              Il ne demande pas d’être adoré, ni même élu à un poste élevé.
              Son souhait est que ceux qui sont en poste se réforment pour le bon, le juste, le vrai.
              Je n’appelle pas cela un égo fort, mais une grande humilité.

              Maintenant, le coeur de chaque homme déterminera ce qui lui convient le mieux.
              Un chef totalitaire ou un bon conseiller.

              Fraternellement.

  22. Anonyme dit :

    Le Rav Kaduri n’a jamais dit avoir rencontré Jésus,ce sont des rumeurs sur internet et en plus Jésus n’est PAS le Messie.

    • Hakim dit :

      Le Messie devait venir entre la reconstruction de Jérusalem et la destruction du temple.
      C’est bien ce que le prophète Daniel nous dit, non ?

      Alors si ce n’est pas Jésus, qui était-ce donc ?

      Il ne suffit pas de dire « untel n’est pas le Messie annoncé », il faut nous donner des références concernant celui que nous (les gens de la Bible et du Coran) n’aurions éventuellement pas su voir !

      Merci d’avance.

    • John dit :

      Même son fils le confirme :

      A ne pas confondre avec le Mashia qui sera certainement un antechrist ou un dajjal.

      Un livre intéressant à lire, la bible selon les nouvelles recherches archéologiques par Israel Finkelstein et Neil Asher Silberman :
      https://www.fichier-pdf.fr/2012/03/23/israel-finkelstein-et-neil-asher-silberman-la-bible-devoilee/israel-finkelstein-et-neil-asher-silberman-la-bible-devoilee.pdf

      • Hakim dit :

        Mashia = Messie !
        Si le Messie est Jésus, le Mashia c’est Lui aussi, logique, non ?

        Comment reconnaître le Mashia ?
        Par son enseignement universel et saint !!
        Par son message venant décrypter les fausses croyances des différentes religions.

        Le Messie est un unificateur pacifiste apportant dans les coeurs une véritable paix alors que l’antéchrist est un guerrier violent agissant au nom de la paix et pour des intérêts bien éloignés de l’ensemble de l’humanité !

        Fraternellement.

        • John dit :

          « Par son message venant décrypter les fausses croyances des différentes religions. »

          Tout à fait Hakim. Prenons l’exemple de la femme adultère. Dans le judaïsme, puis plus tard l’islam, on la lapide. Que dit Jésus, le Messie ? « Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre. Je ne te juge pas, Mais ne pèche plus. » Ces deux phrases expriment le christianisme. Il n’y a plus besoin de la circoncision car c’est le cœur qui compte, ni de ne manger que de la viande casher/halal. Jésus est venu corriger les fausses croyances. En quoi faire souffrir un animal ou enlever un bout de peau à un enfant peuvent-ils plaire à Dieu ? Si Dieu l’avait voulu, l’homme aurait été créé circoncis. N’est-ce pas lui faire injure en le faisant, prétextant une imperfection dans sa création ?

          Malheureusement, que cela soit les juifs ou les musulmans, ils n’acceptent pas les corrections faites par Jésus. Ils travestissent même son histoire !

          • Hakim dit :

            Bonjour Ursule,

            En ce qui concerne la crucifixion de Jésus et les versions opposées, en apparence, de la Bible et du Coran, Pierre-Ali PÄMOUNCI a déjà donné l’explication qui devrait satisfaire les deux camps étant donné que cette explication vient de Dieu Lui-même !

            Les experts semblent aussi perdus que les néophytes à ce sujet….
            Mais Dieu sait mieux et Dieu vous l’explique.

            Merci pour ces vidéos.

  23. Ursule dit :

    Du côté juif, le Mashiah sera un homme se trouvant en Israël et qui sait qu’il l’est. Il aura la possibilité de juger une personne rien que par l’odorat (façon de dire qu’il sentira tout de suite de quel bord elle est). Il pourra éliminer un mécréant sans avoir besoin d’utiliser une arme, mais par le souffle de ses lèvres.

    4 critères qui permettent de distinguer le Mashiah selon le rav Ron Chaya :

  24. Tom dit :

    La christologie politique ou « Du Roi très chrétien à Hugo Chàvez » : Conférence de Pierre Hillard et Vincent Lapierre

  25. Lino dit :

    Attention, si Dieu est désigné par le même mot en arabe et en français, le Dieu du Coran n’est pas pourtant celui de la Bible. Il convient de dire « Dieu » lorsqu’on s’exprime en français, comme on dit Deus en latin, Dio en italien, God en anglais, Gott en allemand, etc. Par contre « Allah » est un terme sémitique antérieur à l’apparition de l’islam, au même titre qu’« Eloah » en hébreu (« Elohim » étant le pluriel de majesté) et « Elah » en araméen. Provenant de la racine étymologique El ou Al, il désigne toute divinité quelle qu’elle soit, sans rapport nécessaire avec le monothéisme. Il est parfois incorporé dans un prénom. Ainsi, selon la biographie de référence de Mahomet, rédigée par Ibn Hichâm, le père du prophète de l’islam, Mahomet, qui professait l’une des religions païennes en vigueur à La Mecque au VIIe siècle, se nommait Abdallah, c’est-à-dire « Serviteur du dieu ». (Cf. La vie du prophète Mahomet, Fayard, 2004).

    Le nom « Allah » résulte de la contraction de l’article al- et du substantif ilâh (« divinité »). L’article semble avoir été ajouté pour signifier le caractère unique de ce Dieu (« Le Dieu ») et exprimer le monothéisme intégral, comme le suggère le Coran.

    • « Dis : “Lui, Dieu est Un, Dieu ! L’Impénétrable ! Il n’engendre pas ; Il n’est pas engendré, nul n’est égal à Lui” » (112, 1-4).

    Ce verset comporte une réfutation implicite de la foi des chrétiens en la divinité de Jésus-Christ, le Verbe incarné, et en la Trinité. Dans un souci de cohérence théologique, les chrétiens de langue arabe, lorsqu’ils font le signe de la Croix, disent : « Au nom du Père, et du Fils et du Saint-Esprit, le seul Dieu ». C’est aussi pour eux une manière de témoigner de leur foi monothéiste auprès des musulmans qui leur reprochent parfois leur « trithéisme ».

    Allah n’est donc pas un nom propre à l’islam, c’est « Dieu » écrit en langue arabe. Comme leurs compatriotes musulmans, les chrétiens arabophones prient aussi Allah ; et ceci même si le nom ne reflète pas une réalité doctrinale identique puisque, dans l’islam, le Dieu unique est résumé par le dogme de l’unicité (Tawhîd) – un Dieu Un et seulement Un -, tandis que, dans le christianisme, Dieu s’est révélé comme Un en Trois Personnes, ainsi que l’exprime le dogme de la Trinité.

    Pourtant, depuis plusieurs années, des militants islamistes contestent aux chrétiens le droit de dire « Allah ». Pour eux, ce nom doit être réservé au Dieu du Coran. En Malaisie, où les chrétiens représentent 9 % des 28 millions d’habitants, l’affaire a défrayé la chronique à partir de 2007, après une décision du ministère fédéral de l’Intérieur interdisant l’usage du vocable « Allah » dans le journal catholique The Herald. Suite à divers recours en justice introduits par l’Église locale, certains lui ayant donné satisfaction, la Cour suprême de Kuala Lumpur a tranché par un arrêt définitif du 21 janvier 2015, confirmant la décision du ministère.

    Pour leur part, les traducteurs francophones du Coran écrivent tantôt « Dieu » (cf. Denise Masson, Folio-Gallimard ; M. Savary, Garnier Frères ; Sami Aldeeb Abou-Sahlieh, L’Aire), tantôt « Allâh » (cf. Régis Blachère, Maisonneuve & Larose ; Édouard Montet, Payot). Des traducteurs musulmans eux-mêmes écrivent « Dieu » (cf. Cheikh Boubakeur Hamza, Enag Éditions).

    Cela dit, afin d’éviter toute confusion théologique, il semble aujourd’hui préférable d’utiliser le substantif « Allah » lorsqu’on évoque le Dieu des musulmans. Mais nous ne sommes évidemment plus ici dans une logique sémantique.

    Si les chrétiens arabophones prient Dieu avec le même nom que les musulmans, il n’en va pas de même pour Jésus. Tous refusent Issa (prononcer Aïssa) que le Coran donne à Jésus. Ce nom est pour eux une falsification, celui de Jésus en arabe étant Yasû’. Les chrétiens vivant en Arabie avant l’islam ont continué à appeler ainsi Jésus après l’apparition de cette nouvelle religion, et ceci jusqu’à leur disparition de ce territoire ; ceux du Levant, bien qu’arabisés, ont conservé le mot araméen en vigueur dans leur idiome antérieur, celui que parlait le Christ. Il s’agit de Yassouh ou Yessouah. Ce nom signifie « Yahvé sauve ». Jésus est donc Dieu. Cette vérité est d’ailleurs explicite dans l’Évangile selon saint Matthieu lorsque l’Ange du Seigneur dit en songe à saint Joseph : « Tu l’appelleras du nom de Jésus, car c’est lui qui sauvera son peuple de ses péchés » (Mt 1, 21).

    Pourquoi donc le Coran n’a-t-il pas adopté l’écriture arabe, Yasû’, pour nommer Jésus ? La raison en est fondamentale. Elle tient à l’identité que l’islam lui donne. Dans les cultures sémitiques, le nom porté par une personne n’a rien d’anodin, comme l’a démontré le Père Antoine Moussali, lazariste libanais (1921-2003) :

    • Donner un nom à quelqu’un ou à quelque chose, c’est nommer son essence, ce qui le caractérise en propre, ce qui le personnifie… L’emprise est tellement forte que l’on serait tenté de dire que ce n’est pas l’individu qui porte le nom, mais le nom qui porte l’individu. Être, à la manière humaine, c’est être nommé. » (La croix et le croissant, Éditions de Paris, 1997, p. 43).

    Or, le nom coranique de Jésus, Issa, est dépourvu de toute signification. Celui qui le porte n’est qu’un prophète parmi d’autres, même s’il jouit d’une position éminente et singulière. Le Coran le présente en effet comme « le Prophète de Dieu, sa Parole qu’il a jetée en Marie, un Esprit émanant de lui » (4, 171). Et, même s’il est décrit comme « Parole de Vérité » (19, 34, « fortifié par l’Esprit de sainteté » (2, 253), il s’efface devant Mahomet, le « sceau des prophètes » (33, 40), dont il annonce d’ailleurs la venue (61, 6). Issa ne saurait donc prétendre à une mission salvifique, laquelle ne peut appartenir qu’à Dieu. Or, pour les musulmans, malgré ses attributs, Jésus n’est pas Fils de Dieu. Le Coran est intransigeant à ce sujet.

    • « Dieu est unique ! Gloire à Lui ! Comment aurait-il un fils ? » (4, 171) … « Créateur des cieux et de la terre, comment aurait-il un enfant, alors qu’il n’a pas de compagne, qu’il a créé toute chose et qu’il connaît tout ? » (6, 101) …. « Il ne convient pas que Dieu se donne un fils » (19, 35) … (Issa nie lui-même se faire passer pour une divinité) « Dieu dit : “Ô Jésus, fils de Marie ! Est-ce toi qui a dit aux hommes : Prenez, moi et ma mère, pour deux divinités, en dessous de Dieu ?” Jésus dit : “Gloire à toi ! Il ne m’appartient pas de déclarer ce que je n’ai pas le droit de dire. Tu l’aurais su, si je l’avais dit. Tu sais ce qui est en moi, et je ne sais ce qui est en toi” » (5, 116) …

    Par ailleurs, si « Messie » (Masîh) remplace Issa dans onze versets (p. ex. : « Ceux qui disent : “Dieu est, en vérité, le Messie, fils de Marie”, sont impies », 5, 17), cet attribut, interprété par certains commentateurs musulmans comme un titre d’honneur et par d’autres comme la marque d’une onction divine l’ayant préservé de l’influence de Satan (1), est étranger à la vocation de Jésus telle qu’elle est décrite dans les récits évangéliques. Pour l’académicien Roger Arnaldez (1911-2006), « cette qualification de Messie n’est plus alors en relation avec la mission que Jésus doit remplir parmi les hommes ; elle est une marque apposée sur lui dans sa relation avec Dieu et le monde angélique » (Jésus, fils de Marie, prophète de l’islam, Éd. Desclée, 1980, p. 87). Autrement dit, il s’agit d’un Messie sans messianisme.

    Jésus est donc au cœur d’une controverse doctrinale irréconciliable entre christianisme et islam. Ce qui n’empêche pas certains fidèles de cette religion d’être fascinés par la figure énigmatique, voire mystérieuse, de Issa, qui se présente dans le Coran comme un prophète, certes musulman, mais aussi comme « un Signe pour les mondes » (21, 91), « illustre en ce monde et dans la vie future, il est au nombre de ceux qui sont proches de Dieu » (3, 45), ayant aussi bénéficié de privilèges exceptionnels, notamment sa conception miraculeuse dans le sein virginal de Marie (19, 20) et sa capacité à résister aux tentations du démon, avantages dont même Mahomet a été privé (2).

    • Louis dit :

      L’islam vient tout droit des judeo-nazaréens. D’où cette charia qui se retrouve à 90% chez eux. Et ils croient comme les musulmans que Jésus n’est pas mort sur la croix.

      Sans doute sont-ils aussi les descendants de ceux qui veulent imposer au monde un Nouvel Ordre Mondial maçonnique avec une seule religion sur terre. John Leary est un religieux chrétien très inspiré. L’avenir qu’il voit n’est pas dénué de sens, même si le temps avec lui n’est pas fiable (comme d’ailleurs dans toutes les prophéties). Il est intéressant de reprendre ses « visions » d’avant l’an 2000. Mais si pour lui le pape en question est Jean Paul II (1978-2005), il se trompe. D’où le message du 7 juillet 1999. Il faut remplacer JP II par Benoit XVI. Car c’est lui qui plus tard dut s’exiler (11 février 2013). On en conclut que le pape François est l’Antipape.
      http://catholicplanet.com/apparitions/false04a.htm

      • 7 janvier 1999 : « Jésus m’a dit: Mon peuple, un temps viendra bientôt où mon clergé se réunira pour élire le prochain pape. Jean-Paul II est sur le point d’être remplacé pour des raisons de santé et d’âge. Il y aura alors deux papes régnant à la fois, quand Jean-Paul II quittera Rome. Il y aura beaucoup de célébration, mais le prochain pape sera un antipape, une des bêtes de l’Apocalypse. Il sera libéral et rusé, et il finira par détourner les gens de la vraie foi pour les préparer à suivre l’Antéchrist. Le départ du pape entraînera un schisme dans mon église. Mon reste se séparera de ce pape pour se retrouver dans une église souterraine. Ce sera le signe qu’il faudra entrer dans la clandestinité. Car ils viendront dans votre maison pour exiger que tout le monde prenne la marque de la bête pour acheter et vendre. Ceux qui refuseront de prendre la puce soit à la main soit au front, ils seront emmenés dans des centres de détention car ennemis du nouvel ordre mondial. En vous cachant avant qu’ils viennent vous trouver, vous serez protégé par mes Anges de l’emprisonnement. Ils utiliseront les mêmes tactiques que la Gestapo avant que la loi martiale ne soit déclarée. Ne crains pas ce temps d’épreuve, car je protégerai tes âmes des méchants. Vous pouvez être persécuté pendant un court moment, mais ma victoire amènera bientôt mes fidèles à mon époque de paix sur une terre renouvelée. »

      .

      • 10 janvier 1999 : « Jésus a dit: Mes enfants, vous êtes sur le point d’être testé avec un schisme dans mon Église quand le pape Jean-Paul II quittera Rome. Il y aura deux factions dans mon Église. L’une sera dirigée par l’Antipape, qui contrôlera tous les édifices de l’Église et induira le peuple en erreur àfin qu’il puisse suivre l’Antéchrist, et l’autre qui me sera restée fidèle, fidèle aux enseignements de mon Église traditionnelle. Aussi bien le laïcat que le clergé, ils devront décider qui ils veulent suivre, soit l’Antipape de Satan, soit mon Evangile. Ceux qui me choisiront seront persécutés, mais ils seront récompensés au ciel. Ceux qui suivront l’Antipape seront dirigés directement en enfer s’ils ne changent pas leurs manières. Adorez-moi seulement, ne donnez jamais allégeance à l’Antéchrist et ne prenez pas sa marque dans votre main ou votre front. »

      .

      • 14 janvier 1999 : « Jésus a dit: Mon peuple, un temps viendra bientôt où les gens vous persécuteront pour croire en mon nom. Ce temps s’aggravera avec l’arrivée de l’Antipape et de l’Antéchrist. N’ayez pas peur, car je veillerai sur vous avec l’aide de mes Anges. Ces gens méchants essaieront de vous forcer à adorer l’image de la Bête et à prendre la marque de la Bête. Certains seront martyrisés, torturés ou asservis. C’est pour cela que je vous montre cette prison. Ceux qui vont se cacher alors que le pape Jean-Paul II aura quitté Rome ne pourront pas être emprisonnés. »

      .

      • 26 janvier 1999 : « Jésus a dit: Mon peuple, je vous ai averti du schisme à venir dans mon Église, mais cela ne vous étonnera pas. N’y a-t-il pas déjà beaucoup de divisions dans mon Église se manifestant parmi ceux qui ne suivent pas mon pape Jean Paul II ? Quand ce Pape sera exilé, votre schisme commencera. Le prochain pape sera un antipape, qui rejettera beaucoup de vos traditions et lois pourtant de longue date dans l’Eglise. Ce pape mauvais s’adaptera à chaque religion, et fera en sorte que les lois contre les péchés de la chair soient moins contraignantes. Par ses méchants décrets, vous saurez qu’il a l’intention de détruire mon Église. Quand il fera la promotion de l’Antéchrist, vous n’aurez plus aucun doute sur la nature perverse de cet imposteur. »

      .

      • 29 janvier 1999 : « Jésus a dit: Mon peuple, par ces signes arrivant durant cette période sombre, vous comprendrez que les Maçons auront pris en main mon Église. Ce sera pour votre foi, une difficile épreuve à surmonter, mais n’ayez pas peur, car vous en survivrez. Mon pape Jean Paul II, que vous avez vu récemment, a rappelé mes règles sur l’avortement et l’euthanasie. Mais les méchants du Vatican trouveront un moyen afin d’exiler mon pape fidèle et le faire remplacer par un Antipape. Prenez garde à la direction très maçonnique que prend le nouveau pape. Il essaiera de tromper mes fidèles pour les préparer à la venue de l’Antéchrist. »

      .

      • 30 juin 2006 : « La vision de l’anneau maçonnique que j’ai eu, représente symboliquement ce monde, instrument de cette prise de contrôle. Refusez de prendre leur marque dans votre corps. »

      .

      • 3 février 1999 : « Le schisme est déjà présent dans mon Église. Mais il se concrétisera après le départ de mon Pape. L’ antipape, une fois placé sur son siège, commencera à faire des concessions au gouvernement du nouvel ordre mondial, afin de sauvegarder sa base de pouvoir. Il ira jusqu’à accepter les exigences de l’Antéchrist, comme de placer l’image de la Bête sur tous les autels. Les églises qui refuseront cette demande, seront mises à terre. Les pressions seront si fortes que l’Antipape sera amené à encourager le peuple à adorer la bête. Cela provoquera une séparation entre le petit reste de fidèles et ceux qui suivront cet Antipape. »

      .

      • 22 février 1999 : « Jésus a dit: Mon peuple, je vous montre comment mon Pape en exil cherchera à former une Église souterraine. Car l’autre a hérité de mauvaises racines, liées à ses promesses maçonniques, ce qui explique ses desseins diaboliques pour changer mon Église. Ses mauvais décrets entraîneront un schisme. L’Église traditionnelle verra ses lois se faire remplacer par les lois de l’homme et non celles de Dieu. Quand cet Antipape se mettra à promouvoir l’Antéchrist, il n’y aura plus aucun doute à avoir sur ses intentions d’induire en erreur mon peuple. Chacun devra alors choisir son camp. Suivre cet Antipape ou le vrai. »

      .

      • 27 février 1999 : « Jésus a dit: Mon peuple, des problèmes informatiques pourraient causer un chaos massif touchant les communications, les moyens de transport, la distribution de nourriture. La faim amène les pillages. Il y aura alors peu de lieux sûrs. l’Antéchrist en profitera pour forcer les gens à prendre la marque de la Bête s’ils veulent manger. Pourtant, il faudra à tout prix la refuser. C’est ainsi que la technologie moderne servira à entraîner dans sa chute les êtres humains. »

      .

      • 17 mars 1999 : Jésus a dit: Mon peuple, un temps viendra où beaucoup d’églises s’uniront en une seule. L’antipape, qui remplacera le pape Jean-Paul II, participera à cette hérésie. Car l’unification des églises n’est qu’une avancée maçonnique de plus vers ce contrôle mondial tant souhaité par certains. Car cette religion mondiale permettra à l’Antéchrist, devenu le seul dirigeant du monde, de se faire adorer par tous. Ce mouvement New Age attirera pourtant bien des gens innocents. Mais ne soyez pas dupe, continuez à rester fidèle à moi et non à ces faux témoins. »

      .

      • 6 avril 1999 : « Jésus a dit : Mon peuple, je vous montre ce globe d’or, symbole du contrôle du monde par les puissances d’argent. A travers diverses sociétés secrètes, la finance mondiale mettra en place un nouvel ordre mondial. Il a été planifié depuis de nombreuses années et bientôt, leur plan de prise de contrôle sera mis en œuvre. Ils créeront des guerres et des bouleversements financiers pour jeter le monde dans le chaos. C’est leur moyen choisi pour faire imposer leur Antechrist. À la suite d’une dépression mondiale et d’une famine mondiale, les Nations Unies, pour rétablir l’ordre, appelleront à un gouvernement mondial. Pendant la loi martiale, on imposera la religion de la Bête et on forcera tout le monde à prendre sa marque. Tous ceux qui la refuseront seront condamnés à mort. L’Antipape, qui remplacera Jean-Paul II, aidera à former cette religion. Quand les nations unies auront entièrement contrôlé le monde, les leaders actuels seront éliminés. Mais dès que le malin aura obtenu ses pleins pouvoirs, j’interviendrai. »

      .

      • 28 avril 1999 : « Jésus a dit: Mon peuple, je veux que vous vous souveniez de la ferveur de l’esprit de foi qui régnait dans mon Eglise primitive. . C’est cette même persistance à croire à ma parole qui mènera mon Église souterraine au cours du schisme à venir. Une fois mon Pape, Jean-Paul II exilé, vous verrez satan essayer de détruire mon Église. Mais je vous ai dit que les portes de l’Enfer ne prévaudront pas sur mon Église. Soyez assuré que mon reste restera fidèle à ma parole. Mais elle vivra dans la clandestinité, car les églises publiques seront occupées par cette religion mondiale qui ne sera fidèle qu’à l’Antéchrist. »

      .

      • 16 juin 1999 : « Jésus a dit: Mon peuple, je vous avertis une fois de plus de la venue d’un antipape maçonnique qui essaiera de tromper mes élus. Les hommes supérieurs de l’ordre maçonnique sont gouvernés par ceux qui sont alliés à satan, le diable. C’est leur désir de détruire l’Église catholique de l’intérieur. Sachez que lorsque le pape Jean-Paul II sera exilé, le prochain pape ne sera pas élu convenablement. Cet homme malfaisant sera rusé et trompeur comme le diable. Par votre propre discernement et votre prière, vous verrez comment il minera les enseignements propres à mon Eglise. Il contrôlera pourtant toutes les Églises catholiques et rejoindra la religion mondiale du mouvement New Age. D’abord il accommodera mes croyances puis il se mettra à promouvoir les enseignements de l’Antéchrist. Restez fidèle à mes commandements et priez pour avoir assez de force pour résister lors des derniers jours, car mon église restante devra devenir souterraine si elle veut éviter d’être persécutée ou trompée. Un schisme se produira dans mon Église, où chaque personne devra décider de suivre soit Moi soit l’Antipape. Ne vous laissez pas prendre par ses tromperies et sachez que je vous ai prévenu à l’avance… »

      .

      • 23 juin 1999 : « L’Antéchrist viendra comme un homme de paix, essayant de régler le chaos provoqué par des guerres et des problèmes informatiques. Priez pour que les armes de destruction massive ne soient pas utilisées. Le temps de Satan est court et il essaie de contraindre autant de guerriers qu’il le peut. Satan est prêt à détruire l’homme et il se joindra à l’Antéchrist et à l’Antipape pour prendre le contrôle du monde. »

      .

      • 24 juin 1999 : « Quand je suis venu sur terre, c’était sous la domination de l’armée séculière romaine. Avant mon retour, vous verrez une domination romaine semblable, seulement elle viendra du Vatican à travers l’Antipape. »

      .

      • 25 juin 1999 : « Jésus a dit: Mon peuple, un temps viendra où tous les gouvernements du monde s’effondreront et tomberont entre les mains de l’Antéchrist. Comme cela est écrit dans la Bible. Une fois que l’Antéchrist aura pris le pouvoir, il assignera dix chefs comme ses marionnettes pour l’aider à contrôler le monde. Il se fera adorer et il forcera tout le monde à acheter et vendre en utilisant sa marque qui sera placée dans la main droite ou le front. Les gens riches du nouvel ordre mondial contrôleront ce nouveau moyen d’échange à travers toutes les banques centrales. Un réseau de satellites contrôlera tous ces achats et ventes. Mes fidèles refuseront d’accepter cette emprise totale sur leur vie. Il y aura un schisme dans mon Église, qui forcera mes vrais croyants à s’éloigner des mauvaises influences de l’Antipape et de l’Antichrist. Ils refuseront ce système d’argent maléfique et ces puces de contrôle. »

      .

      • 7 juillet 1999 : « Jésus a dit: Mon fils, je t’avais récemment demandé d’être soumis à vos supérieurs… Les messages que je vous ai donnés au sujet de l’Antipape et de l’ère de la paix seront confirmés en temps voulu. Mais pour l’instant il est bon d’être obéissant. »
      • John dit :

        27 février 1999 : « … des problèmes informatiques pourraient causer un chaos massif touchant les communications, les moyens de transport, la distribution de nourriture. La faim amène les pillages. Il y aura alors peu de lieux sûrs. l’Antéchrist en profitera pour forcer les gens à prendre la marque de la Bête s’ils veulent manger. » est-il prédit.

        Voilà comment créer des problèmes informatiques :
        https://www.ouest-france.fr/high-tech/internet/des-millions-de-zombies-crees-par-des-hackers-en-vue-d-une-cyberattaque-mondiale-5365300

        Et l’histoire de provoquer une famine, ce n’est pas nouveau. Le Grand Maitre du Grand Orient (Philippe Egalité) l’avait déjà utilisée pour provoquer la Révolution française. Le principe est simple : c’est dans le chaos que nait un Nouvel Ordre. 1789 n’a jamais été la révolte du Peuple, mais d’une ploutocratie : Le libéralisme appliqué dès 1763 a permis le laisser faire et la libre circulation des grains. Les grains ont pu être achetés à vil prix sur les marchés pour être revendus beaucoup plus chers ailleurs alors qu’auparavant les marchés étaient sévèrement surveillés par le Roi et sa police. Ceci a affamé la France par cette spéculation permise. Étonnamment, on en est même arrivé avec l’U.E. à permettre la libre circulation des capitaux et des travailleurs détachés. Ce qui provoque là aussi, à cause des spéculateurs, des famines dans le monde et un chômage de masse.

  26. Tomy dit :

    Le problème des Chrétiens est qu’ ils considèrent Jésus le messie pour dieu venu en homme. Lol donc dieu vas revenir sur terre?

    • Nicole dit :

      Tomy, pour un chrétien, l’homme a été créé à l’image de Dieu. Ce mystère de la Trinité, d’un Père, d’un fils et d’un Esprit Saint, se retrouve chez l’être humain. Car lui n’a-t-il pas une âme, un corps et un esprit ? Le monde créé fonctionne comme un balancier. D’un côté il y a une pouvoir créateur, de l’autre destructeur. Avec ce péché originel qui a marqué dans son ADN la race humaine, le fléau du mal penchait mortellement. Il a fallu le sacrifice de Dieu fait homme pour faire relever la balance dans l’autre sens. Pour mieux saisir ces notions, voir l’influence du bien et du mal ne serait-ce que sur l’eau :
      https://effondrements.wordpress.com/2012/05/13/les-messages-caches-de-leau/
      Quand l’Antichrist aura pris le pouvoir mondial, Dieu ne l’y laissera pas longtemps. Et son règne sur terre arrivera. Jésus réapparaîtra, mais pas en tant qu’homme, mais comme une personne ressuscitée.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s