L’Islam, religion incohérente, cherche-t-elle à s’imposer dans l’ Europe décadente ?

Paris islamique.

Selon un article du Monde du 24 janvier qui se base sur un sondage Ipsos, 8 Français sur 10 jugent que la religion musulmane cherche à imposer son mode de fonctionnement aux autres. Enfin, plus de la moitié pensent que les musulmans sont  en majorité  (10 %) ou  en partie (44 %)  intégristes , sans que l’on sache ce que recouvre ce qualificatif. Rarement la défiance envers l’islam aura été aussi clairement exprimée par la population française.

http://religion.blog.lemonde.fr/2013/01/24/74-des-francais-jugent-lislam-intolerant-les-musulmans-doivent-entendre-cet-avertissement/

Sur ITele : http://www.itele.fr/video/les-francais-et-lislam

.

Pourtant notre civilisation judéo-chrétienne, sabordée par les francs-maçons, se transforme petit à petit en une société zombie.  Maximilien-Marie Kolbe

Les occidentaux n’ont plus que le boulot, métro, dodo pour se donner une raison de vivre ! Consommer est devenu le but suprême de l’existence des individus. Tout acte d’Amour et non d’amour est supprimé. Tout ce qui est contre-nature est sublimé.  Alors certains cherchent de quoi se nourrir spirituellement ailleurs… Oubliant l’héritage pourtant remarquable laissé par leurs ancêtres. Maximilien-Marie Kolbe ne disait-il pas  que « Cette haine mortelle pour l’Église de Jésus-Christ et pour son Vicaire n’était pas une simple gaminerie d’individus dévoyés, mais une action systématique découlant du principe de la franc-maçonnerie : Détruisez toute religion quelle qu’elle soit, surtout la religion catholique. » Les Européens autochtones, vivent indéniablement une période de « fin de civilisation », qui ressemble à s’y méprendre à celle vécue par les contemporains de la fin de l’Empire romain d’Occident. L’étude de quelques grandes civilisations européennes défuntes démontre que l’homogénéité ethnique est l’une des conditions fondamentales de l’implantation, puis du rayonnement d’une civilisation originale. La perte du sens de l’effort collectif, l’incorporation importante de populations ou de croyances issues d’autres continents sont les conditions idéales pour amener la dégénérescence, puis la mort d’une civilisation, c’est-à-dire l’instauration d’un nouvel « âge des ténèbres ». Rome et l'IslamCette « cinquième colonne » voulue par les mondialistes babéliens est bien destinée à affaiblir l’Europe et provoquer une guerre civile, lors de l’effondrement économique artificielle en préparation :

http://www.youtube.com/watch?v=rnInkrYrGiE&feature=player_embedded#!

Et conquérir Rome et l’Andalousie n’est-il pas déjà devenu un devoir islamique pour ces intégristes  ?

http:/www.youtube.com/watch?v=tEhcRfyvBtc&feature=relmfu  

.

Quand est-il en réalité de l’Islam ? Et peut-on se fier à des non-musulmans pour en juger ? N’est-il pas plus intéressant d’interroger un universitaire  arabe qui a su étudier ses bons et mauvais côtés ? Allah-cet-inconnu-Mohamed-RahoumaMohamed Rahouma

Mohamed Rahouma est un de ceux-là. Et il vient de rééditer en français son livre « Allah cet inconnu ». Né en Egypte, il a occupé le poste de doyen d’une faculté d’études islamiques à Menieh et dans le Delta. Son ouvrage fourmille de témoignages sur la dictature politique, la défaite de 1967, la corruption, l’oppression, la répression, l’étouffement des libertés, l’invasion du voile islamique, la sédition confessionnelle, les attentats et brigandages des islamistes sous couvert de sociétés d’investissements appliquant la charia. Petit à petit il découvre que l’Islam est loin d’être une religion céleste et qu’elle n’est pas en mesure de lui procurer la sérénité, la joie et le bonheur qu’il recherche.

.

C’est déjà enfant qu’il commença à découvrir certaines injustices. enfant-copte

Dans son village, il avait des camarades coptes. Ils étaient méprisés par les adultes sans raison apparente. Puis étudiant, il s’aperçut que certains poètes et écrivains égyptiens connus, de souche musulmane, étaient des chrétiens occultes. Ils avaient discrètement embrassé la foi en Jésus Christ sans l’annoncer publiquement. Salah Abd as-SabourLe grand poète Salah Abd as-Sabour (1931-1981) par exemple est l’auteur d’une pièce de théâtre al-Hallaj. Il a présenté et mis en scène la crucifixion d’al-Hallaj de manière quasi identique à celle du Christ. Pourtant Al-Husayn ibn Mansour al-Hallaj (857-922) était un mystique persan et martyre. Il est considéré comme l’un des précurseurs du soufisme en islam ! Dans cette pièce, le premier prisonnier interroge al-Hallaj : « Pourquoi t’ont-ils amené ici ? » Il lui répond : « afin que s’accomplissent les prophéties. » N’est-ce pas la réponse du Christ ? http://www.bibalex.org/libraries/presentation/static/Abdelsabur_eng_1105_ed2.pdf

Al-Husayn ibn Mansour al-Hallaj et son exécution .

Devenu professeur, Rahouma passa 3 ans à enseigner au Yemen (Felix Arabia).

Qat au YemenIl fut surpris par la consommation quasi quotidienne de Qat des habitants de ce pays, une drogue qui ronge toutes les couches de la société et n’est pas sans conséquence sur leur famille et leur fortune. Curieusement, les mouvements islamistes ne cherchaient pas à la supprimer, mais l’utilisait  en en profitant. Ils faisaient miroiter aux étudiants qu’ils allaient être la solution à leurs problèmes. Qu’ils allaient grâce à eux, se trouver dans une grande famille, qu’ils pourront se marier sans se soucier de la dot, ni du logement. Qu’ils auront un emploi ou un revenu financier que l’émir du groupe leur distribuera à partir de fonds spéciaux. Ils ne sauront bien sûre pas que cet argent vient d’opérations de pillage et de racket perpétrés dans les bijouteries (souvent chrétiennes), les banques ou de leurs propres sociétés de services. Il faut dire que l’enseignement dans tous ces pays est particulièrement corrompu. L’étudiant doit payer un « maaloum » pour avoir une note satisfaisante. Une loi officieuse y règne : « Il ne faut pas parler, ni entendre, ni voir ». Le citoyen qui la respecte à la lettre, pourra accéder à un poste important. Comme le chantait Guy Béart « Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté ! » !

http://www.youtube.com/watch?v=vFSpdGe3ITw  

.

Un séjour comme professeur à la Faculté des Filles en Arabie saoudite, lui a fait connaître d’étranges unions : nikah mutah

Le mariage de jouissance, pratiqué chez les chiites (nikah al-mutaat) consiste en ce qu’un homme prononce une formule bien déterminée devant une femme qui lui plait. Moyennant un honoraire ou un salaire qu’il lui offre, il aura le droit de copuler avec elle pendant un temps déterminé entre eux. Chez les sunnites (al-misyâr), une femme veuve ayant des responsabilités à l’égard de ses enfants, peut s’entendre avec un homme, même marié, et conclure avec lui ce type de mariage. Ce qui accorde à tous les deux le droit légal de se voir chaque semaine pour copuler sans être contraints d’assumer une quelconque responsabilité. Ces manières décrétées par le grand mufti d’Arabie a comme grand avantage de rendre licite l’adultère.

.

Il est vrai qu’il existe une milice (mutawaïn) chargée de faire respecter la charia !

Ses effectifs sont souvent constitués d’anciens prisonniers de droit commun repentis. S’ils rencontrent par exemple un homme dans la rue durant la prière, ils l’arrêtent et l’emprisonnent 3 jours, car il viole la charia !

http://www.dailymotion.com/video/x9e9dp_indispensable-police-religieuse-mou_people#.UQROD_J_6HM Mutawa saoudienne

Un drame atroce fut provoqué le 11 mars 2002 par cette milice, démontrant bien leur limite intellectuelle. Ils avaient empêché des sapeurs-pompiers de rentrer dans une école de filles en flamme, sous prétexte que celles-ci n’avaient pas le voile sur la tête. Plusieurs d’entre elles périrent asphyxiées ! Difficile ensuite de croire que ce pays respire la bonté. Mais cette terre n’est-elle pas dite truffée de diables ? Mahomet ne le confirme-t-il pas dans ses hadiths ? Il aurait dit qu’Iblis (le diable) et ses acolytes étaient installés au cœur du désert saoudien !  Il n’est donc pas étrange de constater que parmi les 99 beaux noms attribués à Allah, on n’en trouve certains quelque peu énigmatiques :  il est celui qui domine et contraint, celui qui abaisse, qui fait rentrer tout le monde dans le néant, qui donne la mort, le Vengeur, qui peut nuire (à ceux qui L’offensent)….

.

Pourtant Mahomet avait été fortement influencé par la croyance de son grand-père Abdel-Muttalib, qui avait su rejeter le culte des idoles, pour rejoindre celui d’Abraham !

Le Coran cite lui-même les livres qu’Allah aurait révélé à l’humanité comme ceux de la Thora, des Evangiles ou des Psaumes… Les chroniqueurs évoquent aussi clairement les relations d’Abdel-Muttalib avec les Juifs et les Nazaréens ! Al-Abbas : « Nous sommes allés au Yémen dans notre voyage d’hiver et nous sommes descendus chez un pontif juif qui lisait les psaumes » (biographie alépine, vol 1, p48) Al-Suyouti :  » Un jour, Abdel-Muttalib se trouvait dans l’enceinte de la Kaaba ; il conversait avec un évêque » (biographie d’Ibn Hicham, vol 1 p43)

.

Après la mort de ce  grand-père, qui aimait se retirer dans la grotte d’ Hirà pour prier et jeuner, Mahomet, âgé de 8 ans, fut recueilli et élevé par son oncle maternel, Abou Talib. Abou Talib.

Les Musulmans aiment à penser qu’il était ummi (ne savait pas lire ni écrire). En fait, ummi veut tout simplement dire qu’il était arabe, de la branche des fils d’Ismaël (ummi ou Gentil) alors que ceux appelées « Gens du Livre » (Ahl al-kitâb) descendaient des fils d’Isaac (Juifs). Il avait donc reçu la même instruction que son cousin Ali. Ce qui n’empêchait pas Mahomet de dire « Qu’Ali est une cité de connaissance et moi sa porte. »

.

La première femme de Mahomet Khadija ainsi que l’oncle prêtre Waraqa ben Nawfal l’influencèrent aussi beaucoup. Mahomet aidé dans ses inspirations par un prêtre chrétien

Dans un hadith, Mahomet va jusqu’à dire « J’ai vu Waraqa au Paradis, revêtu d’une robe de soie…. » Et dans un autre « N’insultez pas Waraqa… car il a eu foi en moi et il m’a cru. ». Il faut dire que c’est ce prêtre nazaréen (d’obédience chrétienne) qui le maria. Et ce mariage fut monogame ! Il ne connut d’autres femmes qu’à la mort de Khadija. Et la nourrice de Mahomet, prénommée Baraka, était aussi chrétienne. Cela n’empêchait pas Mahomet de l’encenser « Celui à qui il plairait d’épouser une femme du paradis, qu’il épouse Umm Ayman. » Lorsque Mahomet eut la révélation, il est allé rejoindre sa femme qui lui annonça « Sois heureux mon époux…Je souhaite vivement que tu sois le prophète de cette nation…. »  Puis celle-ci alla rapidement prévenir le prêtre Waraqa, qui s’exclama « Si tu me dis la vérité Khadija, la grande promesse qui fut offerte à Moïse est réalisée. Il est surement le prophète de cette nation… » (biographie alépine, vol. 1, p221f) histoire-de-jesus-issa-A noter toutefois dans Sahib Boukhari (vol.1, p38) une phrase laisse perplexe « Après le décès du prêtre Waraqa, la Révélation s’est tarie. »  Certains ajoutent même, l’incohérence du Coran commence à partir  de là. Rien d’étonnant  à ce que le Coran donne un statut supérieur à Jésus (Issa) par rapport aux autres prophètes. « Il est le verbe de Dieu et l’Esprit émanant de Lui…Dieu lui a octroyé… le pouvoir de faire des miracles » (mais curieusement pas à Mahomet).  Quand à sa mère, elle bénéficie aussi d’une place privilégiée. (coran 3.33). Le Coran reconnait l’Evangile et la Thora « Si tu es dans le doute au sujet de ce que nous t’avons révélé, interroge ceux qui ont lu le Livre avant toi » (10,94).

.

Ainsi le Coran est parsemé de versets ou d’enseignements que l’on retrouve dans la Bible.

Par exemple il est écrit « Ceux qui dépensent leurs biens dans le chemin d’Allah et qui ne font pas suivre leurs dons de reproches ou de torts, ils recevront leur récompense auprès de leur Seigneur » (2,262) Puis « Ô croyants, ne rendez pas vaines vos aumônes en y joignant un reproche ou un tort, comme celui qui dépense son bien pour être vu des hommes. » (2,264) Et dans l’Evangile   » Quand donc tu fais l’aumône, ne va pas le claironner devant toi ; ainsi font les hypocrites dans les synagogues et les rues, afin d’être glorifiés par les hommes » (Mt 6,2) Puis   » Gardez vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour vous faire remarquer d’eux ; sinon, vous n’aurez pas de récompense auprès de votre père qui est dans les cieux. » (Mt6,1)

.

La Resurrection ou la Fin du monde.

A propos de la Résurrection, le Coran cite « Ce jours-là, les femmes qui allaitent, oublieront d’allaiter et les femmes enceintes avorteront » (22,2). Alors que dans l’Evangile de St Mathieu (24,19) il est écrit « Malheur aux femmes enceintes et à celles qui allaitent. » Et le Coran ajoute (73,17) « Les enfants deviendront des vieillards. » Ce qui ne fait pas une grosse différence avec l’Apocalypse de St Thomas « On verra sur la tête des jeunes gens des cheveux blancs. »

.

Et si le Coran prêche le tawhid (l’unicité de Dieu), il ne fait là aussi que rejoindre la Bible qui ne parle que d’un Dieu unique, dans l’unité d’amour de trois personnes distinctes, égales et indivisibles : le Père, le Fils et le Saint Esprit. Signe de croix

Cela ne ressemble-t-il pas à ce que les Musulmans expriment en commençant leur travail ? « Au nom d’Allah, le Clément et le Miséricordieux ». Et quand ils s’adressent à lui en disant « Allah-homma » ? Car homma est l’équivalent du mot français « eux » !  Ces pratiques ne confirment-elles pas qu’Allah est un avec 3 hypostases ? Dieu, aussi bien pour un Musulman qu’un Chrétien, est donc trinitaire !  Ce qui est encore confirmé ici « Nous lui avons envoyé notre Esprit (Dieu a envoyé son Esprit Saint) : il se présenta devant elle sous la forme d’un homme parfait (19,17). Les anges dirent ö Marie : Allah t’a choisie, en vérité ; il t’a purifiée : il t’a choisie de préférence à toutes les femmes de l’univers (3,42). Les anges dirent :  ö Marie ! Dieu t’annonce la bonne nouvelle d’un verbe émanant de lui : son nom est le Messie, Jésus, fils de Marie….(d’un verbe émanant de lui, n’est-ce pas l’équivalent de Fils de Dieu ?).

.

D’autres pratiques s’inspirent plutôt de celles du judaïsme ancien : 

circoncisionNotamment la circoncision, les ablutions, la purification, les lavements, les inhumations, la maladie, le pèlerinage, la visite des lieux saints et la direction vers laquelle la prière est faite (avant c’était vers Jérusalem, c’est Mahomet qui choisit vers la Mecque, mais curieusement pas au début de la Révélation, alors que la Kaaba existait déjà ! ). Car avant l’islam, les Arabes se rendaient en pèlerinage à la Kaaba et tournaient déjà en procession tout autour. Cela faisait  partie d’un culte préislamique ! Ne pas oublier que Mahomet avait conclu un accord avec les tribus arabes qui auraient accepté d’appartenir à sa nouvelle croyance à condition que le pèlerinage générateur de revenus substantiels, soit maintenu ! Et l’eau du puits de Zamzam, que les pèlerins boivent, ne vient plus de celui dont parlait Agar à son fils Ismaël ! En ce qui concerne le jeûne, il est commun à toutes les religions. Vers la Mecque ou JérusalemLe Talmud annonce que « le début d’une journée de jeûne correspond à l’instant où l’on peut distinguer le fil blanc du fil bleu. » Dans le Coran, il est prescrit de la même manière « Mangez et buvez jusqu’au moment ou vous pourriez distinguer à l’aube le fil blanc du fil noir. » La prohibition de la viande du porc se trouve également dans le judaïsme et était certainement liée au ténia ! Quand au vin, le Coran est quelque peu contradictoire. Il considère l’alcool comme une impureté du démon ou la cause de grands péchés. Pourtant le Coran (47,15) ne promet-il pas aux croyants un vin exquis au Paradis ?

.

De nombreuses contradictions semblables se trouvent dans le Coran :

Cela  expliquerait-il le pourquoi,  personne n’a le droit de faire allusion à ses incohérences manifestes ?  Ne dit-il pas par exemple « ö vous les incrédules ! … A vous votre religion ; à moi la mienne » (109,6). Et « Ne discute avec les gens du Livre que de la manière la plus courtoise » (29,46). Pourtant plus loin, il ordonne tout le contraire « Celui qui ne reconnaît pas ma prophétie et que je suis l’envoyé du Seigneur des mondes, je le frapperais de l’épée, je lui cambriolerais sa demeure et j’exterminerais sa dynastie ». Cela n’a évidemment rien à voir avec le message du Christ   » Aimez vos ennemis et priez pour vos persécuteurs, afin de devenir fils de votre Père qui est aux cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants comme sur les bons, et tomber la pluie sur les justes comme les injustes. » (Mt 5,35). Le christianisme est bien une école d’amour, de modestie et de renoncement à soi.   » Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive » (Mt 16,24).

juifs-et-chiites point commun

Ces embrouillements sont certainement une des raisons pourquoi les chiites ne fréquentent pas d’autres mosquées que les leurs et ne prient jamais derrière un imam sunnite ! Et pour accomplir leurs prières rituelles, ils recourent à une étrange pratique ! Elle consiste à placer un petit caillou devant eux par terre, pour qu’en faisant les génuflexions, leur front le touche (autre influence juive ?). A noter que les chiites doivent prier 3 fois par jours contrairement aux sunnites, 5 fois….

http://www.youtube.com/watch?v=BUfzqN2QZyI

.

Et qu’est-ce donc que ce paradis coranique, où celui qui est un bon Musulman, pourra jouir de tous les plaisirs charnels avec les houris ? Le paradis coranique

Le croyant aura la force de copuler et de déflorer 70 vierges qui récupéreront aussitôt leur virginité après chaque copulation ! Serait-ce une sorte d’Eros center ? Cela dit,  avant le paradis, il est écrit que le Musulman devra inévitablement passer un certain temps en enfer !  La femme dans l’islam n’a donc pas l’initiative. Au paradis, elle ne trouvera pas 70 hommes vierges ! Lorsqu’un homme répudie sa femme pour la troisième fois, elle ne sera plus licite pour lui avant qu’elle ne soit remariée à un autre homme et que celui-ci la répudie (2,229). Sur le mariage, la recommandation du Coran  est claire « Epousez (ou copulez) autant qu’il vous plait des femmes, par deux, par trois ou quatre, et tout ce que vos mains droites peuvent acquérir (à savoir des esclaves ou captives). ». En matière de succession elle n’a le droit qu’à  la moitié de la part de son frère. Quand à son témoignage, il ne vaut que la moitié de celui d’un homme.  « Les hommes ont le pas sur les femmes. Par les dons qu’il leur a octroyés, Dieu les a élevés au-dessus des femmes. » (Coran, 4, 38) Elle ne peut pas non plus épouser un non-musulman. Et si elle change de religion, elle est passible de la peine de mort ! On comprend pourquoi, pour convertir les femmes occidentales, l’Arabie saoudite distribue gratuitement des Corans, traduits en anglais, avec le sens des mots édulcorés.  main coupéePar exemple le verset  (4,34) : « Les femmes dont vous craignez la désobéissance, admonestez-les, reléguez-les dans des chambres à part et frappez-les. » aura le mot « frappez-les » remplacé par « touchez-les légèrement avec un cure-dent. ». Ailleurs,  l’expression « Nikah » (niquer) sera changée par « mariage ». Ainsi de nombreux versets sont soigneusement voilés, truqués ou habillés de termes plus modérés pour mieux tromper les non-musulmans.  Autrement, il est vrai que certains passages paraîtraient complètement fous pour l’homme moderne. Car la lapidation, la flagellation, l’amputation, la décapitation … Mais toutes ces mesures barbares et inhumaines existent-elles vraiment en Islam ? Voyons ce que nous dit l’islamologue Anne Marie Delcambre qui vérifie dans les textes fondateurs : Coran et Sunna (Hadith) : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=neMbig6-_WI#!

.

Notre professeur d’université, Mohamed Rahouma, devant ces incohérences du Coran,  se mit à étudier d’une manière plus approfondie la religion chrétienne. Celle qui est pourtant sujette à de nombreuses persécutions dans les pays musulmans.

Elle lui a fait d’abord comprendre le sens de cette phrase « Je suis le Seigneur, ton Dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de la servitude » (Ex 20,2). Car en séminaire aux USA, alors qu’il était prêt à repartir en Égypte, l’attentat du 11 septembre 2001 l’empêcha de prendre son avion. C’est à ce moment qu’il entendit plus distinctement le Seigneur lui dire « Attends, mon enfant, je vais te délivrer de l’obscurité. Tu es à moi et tu fais partie des autres brebis qui n’appartiennent pas encore à cette bergerie. ».Le diable du 11 septembre Il se convertit alors au christianisme. S’il y trouva la Lumière qu’il cherchait, il perdit par contre sa femme, son poste de doyen et de nombreux amis restés en Egypte. On ne change pas de religion en terre musulmane !  « Celui qui abandonne sa religion islamique, tuez-le. » (Hadith rapporté par l’ensemble des recueils de hadith orthodoxes de la Sunna, sauf Muslim. Ex : Boukhari, Vol. 9:57) Aussi resta-t-il aux USA.  Ce n’est que quelques années plus tard qu’il rencontra sa seconde épouse Yvonne. Celle-ci trompée lors d’un premier mariage, se trouva complètement déboussolée. Une rencontre avec un Musulman, la fit se persuader que l’islam était pour elle la solution à ses problèmes. Elle s’y convertit jusqu’au jour où elle découvrit qu’on lui avait menti. Et c’est là que Mohamed Rahouma intervint dans sa vie.  Tous les deux aujourd’hui sont chrétiens et vivent ensemble pour le meilleur et pour le pire….

http://www.youtube.com/watch?v=2KcgTRT4dmo

Le malheur dans cette histoire, au lieu d’unir nos forces, musulmans ou chrétiens, blancs ou noirs, arabes ou “de souches”, femmes ou hommes, et combattre main dans la main les prédateurs financiers mondialistes, qui veulent asservir et mettre en esclavage la planète, on est là près à tomber dans leur piège, du “diviser pour mieux régner” et du “choc des civilisations”. Pendant qu’eux se font des milliards sur le dos des peuples, on sera là à se combattre, pour le grand plaisir de cette diabolique oligarchie de l’ombre !  S’ils favorisent en ce moment l’islamisation des pays par le biais des printemps arabes, c’est pour mieux préparer le massacre, où il ne restera qu’eux pour gouverner le monde ! Rav Ron Chaya, avec son combat des coqs, explique parfaitement comment cela se fera : http://www.dailymotion.com/video/xdpocx_le-combat-de-coqs_news#.UQQ-TPJ_6HM On comprend pourquoi les instances musulmanes ne se sont pas beaucoup montrées contre le mariage homosexuel ! Alors qu’elles avaient été très présentes pour le voile et la viande halal !  Elles sont elles aussi noyautées par ces mondialistes ! Il serait temps que les vrais Musulmans s’en aperçoivent et défendent leurs enfants de l’occident décadent ! Voir aussi :

https://effondrements.wordpress.com/2012/08/19/temoignages-franco-maghrebins-sur-le-choc-des-cultures/

Reste que par rapport au Coran et aux hadiths,  l’Islam suivi par un quart de la population mondiale,  est-il véritablement compatible avec nos temps actuels ? .

.

pensée gif

276 commentaires sur “L’Islam, religion incohérente, cherche-t-elle à s’imposer dans l’ Europe décadente ?

  1. Carlos dit :

    Les 21 et 22 mars, doit se tenir, au Parc des Expositions de Pontoise, le « 1er salon français dédié à la femme musulmane».

    Les conditions de tenue de ce salon à vocation commerciale sont gravement discriminatoires, en ce qu’elles en interdisent de facto l’accès absolu aux hommes :
    http://www.salonaufeminin.com/?uid=femmes
    Cette forme de ségrégation sexuelle ne tombe-t-elle pas sous le coup de la loi, en l’occurrence les articles 225-1 et 225-2 du code pénal qui prohibent et répriment de telles pratiques ? »
    http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do?cidTexte=LEGITEXT000006070719&idArticle=LEGIARTI000006417828
    http://www.legifrance.gouv.fr/affichCodeArticle.do;jsessionid=29ED6AEC4816A89F7CD3C59B0F52E419.tpdjo13v_3?idArticle=LEGIARTI000026268210&cidTexte=LEGITEXT000006070719&dateTexte=20150130&categorieLien=id&oldAction=&nbResultRech=
    Le président du SIEL, Karim Ouchikh, a adressé une lettre au Préfet du Val d’Oise par laquelle il lui demande de faire connaître les mesures coercitives qu’il entend prendre rapidement pour faire cesser définitivement des pratiques communautaristes intolérables qui m’apparaissent profondément attentatoires à l’ordre public.

    Reste que le port du voile qui laisse visible le visage ne devrait pas être interdit dans les lieux publics !

    Par contre, pourquoi dans certains quartiers dans le 93 les femmes ne peuvent-elles pas prendre un café dans un bar ?

    • vero dit :

      De nombreuses petites filles musulmanes voient leur rêve s’envoler quand on leur impose un adulte comme mari.

      Témoignage d’une petite yéménite de 11 ans :

      Sur la corniche de Beyrouth, deux acteurs, engagés pour cette caméra cachée par l’association Kafa (qui signifie « ça suffit » en arabe), veulent par cette mise en scène, accuser le Liban d’autoriser, dans certaines régions, le mariage des enfants. Les parents ont la possibilité d’accepter une union entre un homme majeur et leur enfant, à partir des 9 ans de cette dernière. Sans leur accord, le futur époux doit attendre que la petite fille ait au minimum 14 ans.
      http://madame.lefigaro.fr/societe/descolarisation-favorise-mariages-forces-petites-filles-160514-854992

      En Afghanistan, il est courant de rencontrer des hommes qui se disent bons musulmans mais qui violent des petits garçons tant il est compliqué d’approcher l’autre sexe. Ils savent que c’est interdit par l’islam, mais l’éducation qu’ils ont subie les a transformés en pédophiles :

      • sophie dit :

        C’est de l’esclavage sexuel ! L’Etat islamique pourtant aidé par les gouvernements occidentaux, pratique la vente de jeunes filles chrétiennes, musulmanes et yézidi pour devenir des esclaves sexuelles. Un homme, dont l’identité reste secrète, consacre temps et argent au rachat de ces prisonnières. Ci-dessous, une jeune fille Yézidie retrouve son père :

        L’esclavage, justifié par la sourate 4 du Coran, a été établi officiellement par Daesh, qui pratique la traite sexuelle dans son « califat » , comme en atteste une édition de sa revue en ligne Daquib, publiée en anglais. Ce commerce de la honte, qui déshonore tous ceux qui y trempent, concerne donc le plus souvent des jeunes filles des minorités chrétiennes ou yézidi. Leur prix varie en fonction de leur âge. Il est difficile d’imaginer le calvaire enduré par elles, et la souffrance de leur famille, en particulier de leurs parents. Celles qui ont la chance d’échapper à cet enfer mettront du temps à se reconstruire. Il est d’ailleurs peu probable qu’elles y arrivent vraiment un jour !

        On en revient ainsi aux temps du rachat des esclaves chrétiens enlevés par les barbaresques, et rachetés par les ordres fondés à cet effet, les Trinitaires
        http://trinitairesdefrance.free.fr/ordre/index.htm
        et plus tard, les Mercédaires (Ordre de Notre-Dame de la Merci).
        http://fr.wikipedia.org/wiki/Ordre_de_Notre-Dame-de-la-Merci

        Si le compte Twitter d’Abu Bakr al-Baghdadi a été suspendu l’année dernière, une capture d’écran est réapparue sur plusieurs sites internet arabe. Elle porte sur la possibilité pour les djihadistes « de profiter de jeunes garçons en l’absence des femmes ».
        http://www.jihadwatch.org/2015/06/it-is-permissible-for-the-mujahid-to-enjoy-young-boys-in-the-absence-of-women

        Le message est justifié avec une référence à la Sourate 52:24 du Coran, qui stipule, « Et parmi eux circuleront des garçons [serviteurs] [spécialement] à leur service, pareils à des perles bien conservées. » La Sourate 76:19 stipule aussi, « Et parmi eux, circuleront des garçons éternellement jeunes. Quand tu les verras [aussi beaux], tu les prendras pour des perles éparpillées. »
        L’année passée, un manuel publié par la maison d’édition de l’Etat Islamique, comprenait des images violentes et des instructions sur comment battre et violer des esclaves sexuelles mineures.
        http://www.breitbart.com/national-security/2014/12/11/isis-guide-to-female-slaves-permits-pedophilia-rape-beatings-in-name-of-allah/
        Selon Jamie Dettmer, l’EI compte beaucoup sur des techniques utilisées par les pédophiles pour attirer de jeunes recrues européennes.
        http://www.thedailybeast.com/articles/2015/04/09/what-isis-learned-from-pedophiles.html

        • Véronique dit :

          Le père Antonio Fernandez est prêtre trinitaire au Soudan. C’est à dire qu’il vient en aide aux chrétiens persécutés et particulièrement pour aider au rachat des chrétiens vendus par des musulmans sur les marchés d’esclaves. En général les enfants masculins sont vendus 300 €. Les femmes et filles sont moins chères. Ils viennent systématiquement du Sud-Soudan, c’est à dire qu’ils ont la peau noire car les habitants du nord sont arabes. L’esclavage est une pratique courante dans les pays musulmans. Et certains des enfants enlevés sont même envoyés en Arabie Saoudite pour y être vendus. Les musulmans acceptent facilement cet esclavage car les victimes sont chrétiennes ou d’une autre religion.

        • Gabi dit :

          Voyons les choses du côté économique. Jusqu’à maintenant grâce à Taubira, on pouvait s’acheter un enfant commandé à une ouvrière porteuse du fin fond de la planète. Mais les prix restaient très élevés.

          Grâce à cette arrivée musulmane avec leurs terroristes, dans peu de temps ils voteront et seront assez nombreux pour imposer leur coutume. Que voit-on déjà sur facebook ou Whatup ? Des annonces de vente d’êtres humains. Pas de musulmans mais d’infidèles. Et là ce n’est pas cher.

          Capturées, les femmes sont enfermées et photographiées, avant d’être cataloguées par âge, état matrimonial, localisation, prix estimé et nom du propriétaire. Le groupe djihadiste se constitue ainsi une véritable base de données d’esclaves sexuelles, notamment afin d’identifier immédiatement à qui appartient une captive en fuite, aux différents checkpoints mis en place en Irak et en Syrie.

          Vient ensuite la phase d’enchères. Sur l’appli de communication cryptée Telegram, mais aussi sur WhatsApp ou Facebook, des « offres » sont diffusées au milieu de conversations ayant trait à Daech. Cela dit, l’agence AP a consulté une offre sur Telegram plutôt onéreuse : « Vierge. Belle. 12 ans. Son arabe n’est pas bon. Son prix débute à 12.500 $ [environ 11.137 euros] … »

          D’habitude, selon Zainab Bangura, représentante spéciale de l’ONU, les enfants de 1 à 9 ans valent en moyenne 150 euros, les esclaves féminines entre 10 et 20 ans sont vendues environ 110 euros. Puis les tarifs diminuent avec l’âge : 70 euros pour les 20 à 30 ans, et 35 euros pour les femmes entre 40 et 50 ans.
          http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20160912.OBS7874/comment-daech-vend-des-esclaves-sexuelles-sur-telegram-whatsapp-et-facebook.html

          Alors là, Taubira s’est faite doublée ! Le commerce juteux des fermes aux milles femmes engrossées d’Inde va battre de l’aile. Mais au moins, après la faillite de la France, les familles pourront vendre leurs enfants à Daesh pour qu’ils se fassent violer avant de servir d’esclave à tout faire. Ensuite, l’esclave sexuel a souvent tendance à se transformer en commerce d’organes avec le temps.

          Heureusement qu’il y a l’Union Européenne et les Nations Unies. Et ces institutions ont raison : il faut supprimer le christianisme, il fait grandement tort au commerce.

          Dans un document édité par Daech, et consulté par l’ONG Human Rights Watch, le groupe djihadiste encadre les relations sexuelles avec son esclave : « Il est licite d’avoir des rapports sexuels avec la prisonnière. Si elle est vierge, [son maître] peut avoir des relations sexuelles immédiatement après en avoir pris possession. »
          http://bibliobs.nouvelobs.com/en-partenariat-avec-books/20151211.OBS1239/le-manuel-d-esclavage-sexuel-de-daech.html

  2. Andree dit :

    Jésus n’a jamais tué ou demandé à tuer. Par contre il a guéri, fait des miracles. Mais Mahomet a-t-il fait égorger les poètes juifs Kab Ibn al-Ashraf et Abu Rafi parce qu’ils s’étaient moqués de lui ? A-t-il fait assassiner la poétesse Asma Bint Marwân pour un peu de moquerie, tuée dans son lit alors que le plus jeune de ses cinq fils pas encore sevré dormait sur sa poitrine ? Pour quatre vers d’ironie, a-t-il fait périr de même dans son sommeil le vieillard centenaire Abû Afak parce qu’il s’était un peu moqué de lui ?

    Ces faits sont rapportés dans les Hâdiths (« faits et gestes » de la vie du prophète) et dans la Sira (« biographie »), livres fondamentaux de l’islam, presqu’aussi sacrés que le Coran.

    De plus Mahomet n’a pas tué que des poètes ! A Médine en 627 a-t-il en personne décapité ou fait décapiter tout au long d’une journée le millier d’hommes de la tribu juive des Banu Qorayza, ayant fait distribuer les femmes et les enfants comme butin ? Après la prise des fortins de la palmeraie de Khaybar s’attribue-t-il la jeune Safiyya dont le père, le rabbin Hoyey, avait été égorgé à Médine et dont il fait torturer le mari, Kinâna ibn Rabî, pour savoir où il a caché ses biens ? Ordonne-t-il la lapidation des femmes adultères, les amputations des voleurs, les tortures et la décapitation pour ses ennemis ?

    Comment distinguer l’islam-religion du système de théocratie totalitaire de son fondateur et de la charia qui en découle ? Là réside le défi pour éviter que l’islamisme jihâdiste le plus extrémistes ne devienne chaque jour un peu plus l’islam réel. Ce défi ne sera pas relevé avec du déni de réalité, du refus de vérité et du double langage

    • Patrick dit :

      La Risâla est le compendium (résumé d’une doctrine) des prescriptions du sunnisme malékite, comparable pour sa notoriété au sein du monde musulman, au catéchisme pour les catholiques.

      Bien connu des islamologues et des musulmans pratiquants, programmé à l’école d’imams de la Grande Mosquée de Paris, présent dans toutes les librairies musulmanes de France jusqu’à celle de l’Institut du Monde Arabe, le compendium incontournable du sunnisme malékite, école islamique officielle dans tout le Maghreb, éclaire les motivations du meurtre de l’équipe de Charlie Hebdo.

      Le ministère des Affaires religieuses du Maroc par exemple, rend compte que la Risâla est programmée dans les établissements de l’enseignement traditionnel et elle est hautement considérée par les oulémas.
      http://habous.gov.ma/

      Cet ouvrage qui recommande de tuer les homosexuels, d’attaquer les non musulmans qui refusent la conversion ou l’impôt islamique (jizya), est en total contradiction avec le catéchisme chrétien ! « Tu ne tueras pas » est-il ordonné dans les 10 commandements.
      http://www.islamisation.fr/

      Les grandes caractéristiques de l’idéologie islamique :
      http://islamclairetnet.com/index.php?lang=fr
      rahman ya rahman
      http://vk.com/video182555674_163585244?hd=-1&t=1m58s

      Transformation ultime :

      Trois versets coraniques abordent la tenue vestimentaire et le comportement des femmes hors de leurs foyers. Sur ce point, les traductions effectuées par certains spécialistes français utilisent indistinctement le mot « voile » alors que les textes arabes comportent trois vocables ayant un sens différent dans chacun des versets.

      • Coran 24, 31 : « Dis aux croyantes de baisser leurs regards, d’être chastes, de ne montrer que l’extérieur de leurs atours, de rabattre leurs voiles sur leurs poitrines […]. Dis-leur encore de ne pas frapper le sol de leurs pieds pour montrer leurs atours cachés ». Le mot arabe est ici khimâr (khumur au pluriel). Il désigne « tout ce qui cache ». La tête et les cheveux n’étant pas mentionnés, on peut comprendre qu’il s’agit d’un fichu-châle servant à couvrir le décolleté.
      • Coran 33, 59 : « Prophète, dis à tes épouses, à tes filles et aux femmes des croyants de se couvrir de leurs voiles : c’est pour elles le meilleur moyen de se faire connaître et de ne pas être offensées ». Le mot arabe est ici jalâbîb (pluriel de jilbâb). Il désigne un ample vêtement (robe, cape ou manteau) couvrant les habits de dessous, donc plus enveloppant que le khimâr. Là non plus la tête et les cheveux ne sont pas mentionnés.
      • Coran 33, 53 : « Ô vous qui croyez ! N’entrez pas dans les demeures du Prophète sans avoir obtenu la permission d’y prendre un repas, et attendu que le repas soit préparé. […] Quand vous demandez quelque chose aux épouses du Prophète, faites-le derrière un voile. Cela est plus pur pour vos cœurs et pour leurs cœurs ». Dans ce verset, qui ne concerne que les femmes de Mahomet, le mot arabe est hidjâb. Il signifie « tenture » ou « rideau », comme le montre son usage dans d’autres passages où il évoque le fait de dérober aux regards et de séparer certains lieux et certaines personnes entre eux (cf. 7, 46 ; 17, 45 ; 19, 17 ; 38, 32), mais aussi le fait de voiler le cœur et l’intelligence (cf. 41, 5), ou encore de maintenir la séparation entre Dieu et l’homme (42, 51).

      Le Coran pose donc des principes sans pour autant décrire un vêtement islamique-type pour les femmes.
      http://associationclarifier.fr/pfv-n42-le-voile-islamique/

      Comment demander le pardon d’Allah :
      http://fr.wikihow.com/demander-le-pardon-d%27Allah

      • Gabi dit :

        B.H. Lévy a une astuce pour combattre les terroristes musulmans : les menacer de se faire tirer dessus par des femmes. Cela serait une catastrophe pour eux. En étant tué par une femme (donc impure) ils n’iraient pas au paradis, les empêchant ainsi de profiter des 72 vierges promises.

    • BDB dit :

      mais c’est importe quoi ta lut sa ou, arrêtez de salir l’islame tout ce que tu raconte y a pas un mot de vrai,

      • Luc dit :

        Petit exemple ! Sid Ahmed Ghlam, professeur à la mosquée El Fath de Saint-Dizier, où il enseignait l’arabe aux hommes tandis que sa soeur l’enseignait aux femmes, prévoyait d’entrer dans deux églises de Villejuif un dimanche matin et de tirer sur les fidèles avec les armes lourdes qu’il possédait.
        http://www.bvoltaire.fr/charlottedornellas/sid-ahmed-ghlam-avait-prevu-de-tuer-des-catholiques-pendant-la-messe,172532

        « El Fath » signifie « la conquête », et son nom est tiré de la 48ème sourate, dont voici un extrait : « En vérité Nous t’avons accordé une victoire éclatante, et afin qu’Il (Allah) châtie les hypocrites, hommes et femmes, et les associateurs et les associatrices [les chrétiens, accusés par l’islam d’être polythéistes car « associant » un fils au dieu unique], qui pensent du mal d’Allah. Qu’un mauvais sort tombe sur eux. Allah est courroucé contre eux, les a maudits, et leur a préparé l’Enfer. Quelle mauvaise destination !

        A Allah appartiennent les armées des cieux et de la terre; et Allah est Puissant et Sage.… C’est Lui qui a envoyé Son messager avec la guidée et la religion de vérité [l’Islam] pour la faire triompher sur toute autre religion. Allah suffit comme témoin. Muḥammad est le Messager d’Allah. Et ceux qui sont avec lui sont durs envers les mécréants ».

        Quand on voit çà, on est en droit de se demander si cette religion n’a pas été écrite par des fous ! Et le pire, elle arrive à trouver des croyants aussi fous qu’elle !

        • Nicole dit :

          Quand les peuples musulmans sortiront de leur inculture, ils abandonneront leur religion. Car pour un homme sensé, elle ne tient pas debout. Prenons le cas par exemple d’Asia Bibi, toujours en prison depuis 6 ans et demi au Pakistan. Que lui reproche-t-on ? D’avoir osé boire la même eau que ses collègues de travail musulmanes alors qu’elle-même était chrétienne, et pour avoir osé répondre à celles-ci qui voulaient qu’elle se convertisse à l’islam : « Je ne me convertirai pas. Je crois à ma religion et en Jésus Christ. Et pourquoi devrais-je être la seule à me convertir, pourquoi pas vous ? »

          Bien entendu c’est l’indolence et la cupidité de l’Ouest qui a condamné Asia Bibi à mort. Personne en Europe n’a envahi les rues pour cette femme courageuse, pour demander sa libération, ou pour protester contre les lois anti-chrétiennes du Pakistan. Même le pape François est resté silencieux. Le signe de sa réticence sont les 12 secondes de face-à-face du pape avec le mari de Bibi et sa fille, sur la place Saint-Pierre.
          http://chiesa.espresso.repubblica.it/articolo/1351264?eng=y
          François les a à peine effleurés tous les deux, alors que son prédécesseur, le pape Benoît XVI, avait plusieurs fois demandé publiquement qu’elle soit remise en liberté.

          Le président américain Barack Obama, toujours prêt à la rhétorique et aux émotions oecuméniques, n’a jamais dit un mot des persécutions endurées par les chrétiens, ou demandé à ses alliés pakistanais de libérer Asia Bibi.

          Pendant longtemps, même les organes de presse « mainstream » américains sont restés silencieux sur les massacres de chrétiens – un martyr toutes les 5 minutes. Ce silence a été brisé par une courageuse dissidente de l’islam, Ayaan Hirsi Ali, qui a dédicacé à ce martyre de masse un essai magistral dans Newsweek.
          http://www.fdesouche.com/551041-charlie-hebdo-reaction-dayan-hirsi-ali-pas-damalgame-argument-caduque-on-dissocier-violence-mahomet-du-coran#

          En France, il a été impossible de simplement sponsoriser un évènement dont les recettes seraient en faveur de ces chrétiens [SOS Chrétiens d’Orient a quand même couru le Marathon de Paris en faveur des chrétiens d’Orient]. La Régie du métro parisien a refusé des affiches en faveur de ces chrétiens (puis levé l’interdiction face aux protestations). Toutes les ONG laïques européennes comme Oxfam restent silencieuses,
          https://www.oxfam.org/fr
          laissant la défense des chrétiens à des ONG héroïques comme Barnabas Fund.
          https://barnabasfund.org/About/who-we-are

          La libération de cette mère de cinq enfants Pakistanaise illettrée n’affecte-t-elle pas seulement une communauté chrétienne éloignée mais l’humanité entière ?

      • Zoe dit :

        Pas un mot de vrai ? Boualem Sansal, écrivain algérien censuré dans son pays d’origine, déclare Voici venu le temps du couteau et de l’égorgement. Il est à craindre que cette méthode fasse florès, car un hadith célèbre prête au prophète Mahomet cette terrible sentence adressée aux mécréants: «Je suis venu à vous avec l’égorgement». On a vu combien Daech a pris ce hadith à la lettre et combien de milliers de personnes ont été égorgées comme des moutons, avec tous les raffinements que des esprits malades peuvent inventer pour exalter leur soif de cruauté. C’est le deuxième cas en France: en juin 2015, en Isère, un islamiste avait égorgé et décapité son patron puis accroché sa tête au grillage d’une usine. La méthode va certainement inspirer beaucoup de jeunes islamistes. Au couteau, eux ajouteront la caméra qui démultiplient l’horreur. Ils filmeront leur crime et balanceront le film sur les réseaux sociaux. Le terrorisme islamiste en Europe n’en est qu’à ses débuts, nous verrons avec le temps combien il sait être inventif: l’égorgement, le viol, l’empalement, l’éventrement seront au menu, comme ils le sont avec Daech et comme ils l’ont été en Algérie à grande échelle, pendant la guerre civile. Aussi bien avec Daech qu’en Algérie, les terroristes sont très fortement endoctrinés et encadrés: ce sont des soldats de la terreur, ils exécutent des ordres.
        http://www.lefigaro.fr/vox/monde/2016/06/17/31002-20160617ARTFIG00263-boualem-sansal-l-ordre-islamique-tente-progressivement-de-s-installer-en-france.php

        Il est surprenant de voir qu’aussi bien Sarkozy qu’ Hollande, ils ont aidé Daesh. Sans se préoccuper des enfants chrétiens broyés et brûlés dans des fours à pains par ces terroristes islamistes !
        http://www.dailymail.co.uk/news/article-3875112/250-children-kneaded-death-bread-machines-men-baked-oven-Grieving-mother-reveals-evil-ISIS-thugs-swept-Syria-murdered-Christians-including-son.html

        • Isabelle dit :

          Il n’y a pas besoin de Daesh pour voir des horreurs. Une employée de Palmelkh, en Arabie Saoudite, a été torturée pour avoir revendiqué sa foi en Jésus Christ.. Ses bourreaux lui ont cousu un œil et la bouche.

    • Ahmed dit :
      • Sourate 24,3: «La fornicatrice n’épousera qu’un fornicateur ou un païen: pareilles alliances sont interdites aux croyants».
        Il est absolument interdit à tout croyant d’épouser une femme ayant déjà eu des rapports sexuels.
      • 24,31: «Dis aux croyantes de rester chastes». La virginité pour les jeunes filles et la chasteté pour les épouses sont donc, dans l’islam, des règles incontournables.
      • 4,34 : «En l’absence de leurs maris elles conservent soigneusement ce que Dieu a ordonné de garder intact»
        Pas question pour une femme d’aller avec un autre homme.

      Par contre, sachant que Dieu condamne à la Géhenne les incroyants, de nombreux musulmans s’estiment en droit de faire subir à leurs victimes kuffras des sévices qui les diffament. Comme le viol. Il faut souligner que lorsqu’il s’agit de captives chrétiennes, les violer est interdit: cela irait complètement à l’encontre de ce que prévoit le Coran. Les chrétiens sont, en effet, des croyants, ils croient en le même Dieu que les musulmans. L’islam les respecte donc, et il leur permet même de continuer à pratiquer leur culte. Mais puisqu’ils refusent d’adhérer au message de Mahomet, ils seront considérés dans la société comme des citoyens de second rang.

      On considère dans l’islam que l’homme est doté d’un cerveau primitif, le cerveau reptilien, et que cela fait partie de la manière dont Dieu a conçu sa créature. Aussi prévoit-il qu’un homme peut avoir jusqu’à quatre épouses, plus des concubines ; et il lui est permis de répudier très facilement une de ses femmes pour en épouser une autre. L’homme n’est pas bridé dans sa vie quotidienne sur le plan sexuel. Mais le Coran suspectant l’homme de facilement succomber aux charmes féminins prescrit aux femmes de dissimuler leurs atours. Il dit à qui elles peuvent se montrer sans voile, et à qui il leur est interdit d’apparaître sans voile.

      Cela dit, la femme, dans l’islam, est par nature inférieure à l’homme, la sourate 4,34 étant très explicite à cet égard: «Les hommes ont autorité sur les femmes à cause des qualités par lesquelles Dieu les a élevés au dessus d’elles….Les femmes vertueuses sont obéissantes et soumises». Les femmes qui désobéissent sont à «reléguer dans des lits à part», et il est donné, dans ce même verset, aux hommes le conseil suivant: «battez-les». Dans une autre sourate, la sourate 2,223, il est dit: «Elles sont votre champ de labour.»

      Le Coran insiste toutefois sur le rôle protecteur de l’homme à leur égard: les femmes sont faibles, aussi l’homme doit-il assurer leur nourriture et leur protection.

      Quel est donc le projet de l’islam ? Que tous les hommes deviennent des croyants, c’est à dire des musulmans ou bien encore des «gens du Livre» (juifs et chrétiens). Les polythéistes, ainsi que les incroyants, seront combattus: ils devront en venir à se soumettre à l’islam. Mais quand on parle des gens du livre, on fait référence aux judeo-nazaréens. En fait, l’islam est un copié-collé d’eux. Par exemple l’adultère chez ces sémites étaient punis par la lapidation. Il en est de même avec l’islam (la femme en meurt). Alors qu’avec le christianisme, Jésus dit « que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre… Je ne te juge pas mais ne pèche plus. »

      Le rôle des musulmans consiste donc à œuvrer pour que s’étende le règne de Dieu sur la terre. Aussi distinguent-ils d’un côté les territoires déjà acquis à l’islam qu’ils dénomment le «dar al islam», et, de l’autre, les territoires non encore soumis au règne de Dieu qu’ils appellent le «dar al harb», c’est à dire «la maison de la guerre». Et, en simplifiant, le djihad doit être compris comme le combat qu’ils ont à mener pour réduire le dar al harb, Allah assurant aux combattants qui en viendraient à périr dans ces nobles aventures un accès certain au paradis. Et Mahomet, de son vivant, a promis aux combattants qu’ils auraient les quatre cinquièmes des butins pris aux incroyants, le cinquième étant réservé au Prophète ou a ses descendants.

      Si le christianisme a amené trois valeurs fondamentales: l’égalité entre les hommes, la tolérance et l’amour, dans l’islam, il n’y a pas égalité entre les hommes, la liberté de conscience n’a pas cours, et la fraternité n’est recommandée seulement entre musulmans. Le christianisme, lui, rejette totalement la violence, prônant que l’extension du règne de Dieu s’effectue par le prêche et par l’exemple. En revanche on relève dans de très nombreuses sourates du Coran des textes qui prônent des actes violents à l’égard des incroyants ou des polythéistes.

  3. robert dit :

    Il existe de nombreux « ex-musulmans » qui sont arrivés à penser que l’Islam n’est pas compatible avec les valeurs « humanistes » !

    Un sondage a révélé que plus d’un quart de musulmans français (28%) estiment que leurs valeurs sont « incompatibles » avec celles de la République.
    https://fr.sputniknews.com/france/201609181027806804-28-musulmans-france-charia-loi/

    Certains sites d’anciens musulmans expliquent très bien certaines incohérences du Coran et des hadiths :
    https://aslamtaslam.wordpress.com/
    Reste que ces gens se savent en danger ! Contrairement au christianisme par exemple, renier sa religion est passible de la mort chez les musulmans ! Ils sont restés très archaïques. La liberté de pensée, de croire ne doit pas exister selon eux !

    Et si l’Islam n’était qu’une pure manipulation ?
    http://secretebase.free.fr/religions/islam/islam.htm
    http://www.bernard-raquin.fr/un-juif-nomme-mahomet.html

    Selon les mystiques chrétiens, à la fin des temps, les musulmans adhéreront à la religion du Christ. Ce sera la fin de l’Islam telle qu’elle fut prophétisée par exemple par MARTHE ROBIN :

  4. Eloïse dit :

    FARR Franco-Algériens Républicains Réunis a organisé le 06 février 2015 un gala au salon hoche »Les Trophées de la réussite » au profit d’algériens ayant fait preuve de réussite en France dans divers domaines. Plusieurs dizaines de personnes ont été invitées à cette cérémonie dont François Asselineau ! Que nous dit-il sur la langue française ! (à partir de 19 mn) : « Le français est la 6ème langue la plus parlée dans le monde… et elle progresse partout sauf dans une région, celle de l’Union Européenne…. »

  5. Monique dit :

    Que penser des talibés que l’on appelle « garibous » au Sénégal ?
    http://www.pressafrik.com/Senegal-enfants-talibes-esclavage-des-temps-modernes_a2763.html
    http://www.lefaso.net/spip.php?article12033

    Ces petits mendiants des écoles coraniques, sont dispersés dans toute l’*Afrique. A Dakar, les autorités sénégalaises font état aujourd’hui de 30 000 talibés, qui mendient en guenilles à chaque feu rouge de la capitale, à toute heure du jour, et souvent même la nuit, une boîte de sauce tomate vide en bandoulière. Ces enfants, âgés de 6 à 17 ans environ, viennent souvent de la campagne ou des faubourgs des grandes villes. Issus de familles pauvres et sans instruction, ils sont confiés à un homme qui se déclare imam ou maître coranique, et qui promet aux parents l’éducation religieuse de leur fils. Soulagés d’avoir un enfant de moins à nourrir, ces pauvres gens font confiance au maître coranique, et pensent que leur enfant va devenir instruit.

    Couchés à 23 heures sur des nattes de fortune, les enfants sont réveillés à 3 heures du matin pour ânonner par cœur les sourates du coran pendant 3 heures d’affilée, puis ils sont expédiés dans les rues pour mendier leur repas, et les sommes qu’ils doivent à l’imam pour leur repas du soir, leur eau et le pétrole de la lampe pour s’éclairer le soir. De retour à l’école coranique pour une heure ou deux d’instruction islamique au cours de l’après-midi, les enfants retournent mendier jusqu’à l’heure du coucher.

    Le problème, les maîtres coraniques ne sont absolument pas surveillés, ne sont détenteurs d’aucun diplôme, et il n’existe aucune instance permettant d’évaluer le travail qu’ils accomplissent auprès des enfants. Si ces derniers apprennent le coran, par contre ils n’apprennent ni à lire ni à écrire (sauf toutefois le coran en arabe). Alors les abus existent ! La pédophilie n’est pas inexistante ! Quand on envoie un enfant mendier dans la rue, cela attire les pervers ! On torture aussi, ici un maître coranique extrayait le sang de son élève pour écrire ses textes coraniques :
    http://malijet.com/les_faits_divers_au_mali/insolite-kabako/121587-torture-des-enfants-dans-une-%C3%A9cole-coranique-de-kayes-ndi-la-pol.html

  6. Tonio dit :

    Le massacre des chrétiens semble être une spécialité musulmane depuis longtemps !

    Ce qui est tout de même très étrange, ceux qui ont kidnappé ces égyptiens travaillant en Libye ne parlaient pas arabe mais anglais (voir à 14 mn)

    C’est le 24 avril 1915 que débuta le premier génocide du XXème siècle qui fit 1 500 000 morts. Ce génocide visait à maîtriser le territoire de l’Arménie mais aussi à exterminer des chrétiens pour assurer l’unité islamique de l’empire ottoman. Voici le texte d’un télégramme transmis par le ministre aux cellules de Jeunes Turcs : «Le gouvernement a décidé de détruire tous les Arméniens résidant en Turquie. Il faut mettre fin à leur existence, aussi criminelles que soient les mesures à prendre. Il ne faut tenir compte ni de l’âge, ni du sexe. Les scrupules de conscience n’ont pas leur place ici.»

    Cela dit, ce sont à peu près les mêmes ordres qui ont été donné à Turreau et à ses colonnes infernales pour exterminer la Vendée et ses habitants. La république française reconnaît ce génocide commis par les Turcs, mais refuse de reconnaître ses propres crimes !

    Du côté de l’Église catholique et du Pape, on s’est investi sur le plan diplomatique (mais cela n’a pas eu grand résultat) et humanitaire en envoyant des sommes d’argent pour les réfugiés, les rescapés, les orphelins. Le délégué apostolique, Mgr Angelo Maria Dolci, fonda même un orphelinat avec le pape Benoit XV pour les orphelins arméniens à Constantinople. Ces derniers furent même hébergés un an au palais pontifical à Castel Gandolfo.

    Bernard Antony a publié un ouvrage intitulé « Le génocide arménien 1915-2015 »
    http://www.lagrif.fr/nos-livres/1-livres/P24-le-genocide-armenien-1915-2015-des-turcs-a-l-etat-islamique-daech-le-massacre-continue
    Il rappelle les responsabilités convergentes du fanatisme islamique et des Jeunes Turcs, à la croisée de la franc-maçonnerie, des influences donmeh et du jacobinisme français.

    Il est bon de rappeler trois éléments sur le génocide Arménien : Ce génocide a été planifié par le gouvernement  » Jeune Turc  » qui s’inspirait directement de la Révolution Française de 1789 . Parmi ces  » Jeunes Turcs  » l’idéologue principal d’une Turquie  » purifiée  » de ses éléments Chrétiens Grecs et Arméniens , Sunnites Kurdes et Arabes fut un juif – Marcel Samuel Raphaël Cohen. Les auxiliaires les plus zélés des Tûrks ethniques dans le massacre des Chrètiens Arméniens furent les Gendarmes Kurdes , c’est à dire des Kurdes ethniques .
    http://zebrastationpolaire.over-blog.com/2015/04/genocide-armenien-de-1915-ni-oubli-ni-pardon-justice-et-reparations.html

    Autres photos dans le journal du Monde :
    http://www.lemonde.fr/europe/article/2015/04/23/24-avril-1915-premier-jour-d-un-genocide_4621054_3214.html#FY86T3H6gwUSaSjm.99

    Dans ses mémoires, « l’Arménie emportée », Aurora Mardiganian raconte qu’elle a été violée et jetée dans un harem, tout comme les non-musulmans d’aujourd’hui sous l’autorité de l’Etat islamique. Tandis que des milliers d’autres filles arméniennes ont été tuées après avoir été souillées, elle a réussi à s’échapper. Elle se rappelle avoir vu 16 jeunes filles chrétiennes crucifiées dans Malatia: « Chaque fille avait été clouée vivante sur sa croix, des pointes à travers les pieds et les mains, seuls leurs cheveux qui volaient au vent, couvraient leurs corps. »

    Bien évidemment les mondialistes anglo-sionistes ne tiennent pas à reconnaître ce génocide ! Obama le nie ! Ainsi que l’ONU !
    http://www.europe-israel.org/2015/04/la-trahison-dobama-pour-le-100-eme-anniversaire-du-genocide-armenien/

    Et que penser de ce drame des chrétiens serbes du Kosovo qui fuient leur terre où ils subissent humiliations, injures et persécutions des Albanais musulmans, véritables victimes des « lâchetés occidentales » ?
    http://www.atlantico.fr/decryptage/simple-pancarte-maison-vendre-illustre-au-kosovo-drame-chretiens-serbes-qui-subissent-humiliations-injures-albanais-musulmans-2904238.html?yahoo=1

  7. Benoit dit :

    Les écoles listent-elles les élèves avec leur prénom ? Sait-on combien de prénoms musulmans y-t-il dans chaque classe ? A-t-on des fichiers de noms d’élèves ne mangeant pas de porc ?

    Comme ce fichage est interdit, la police est venue perquisitionnée dans les locaux de la mairie de Béziers où Ménard en est le maire :


    Pourtant les statistiques ethniques sont préconisées par Manuel Valls :

    Elles existent comme l’affirmait déjà l’ancien maire de Dijon, François Rebsamen le 05 octobre 2010 « Je ne sais pas comment répondre à cette question sans faire le lit du Front national. C’est un vrai sujet. Ces statistiques existent, en réalité, mais ne font pas l’objet de communications officielles. Elles existent y compris dans les commissions d’attribution de logements. Faudrait-il les rendre publiques ? J’en doute… »
    http://www.fdesouche.com/595073-francois-rebsamen-ps-les-statistiques-ethniques-existent-mais-ne-font-pas-lobjet-de-communications-officielles

    Curieusement, la classe politique s’agite mais dans la foulée elle vote pour la loi Renseignement. Celle-ci donne des pouvoirs exorbitants, hors de tout cadre judiciaire, pour surveiller les citoyens au mépris des libertés publiques élémentaires, du respect de la vie privée et des droits essentiels de l’opposition politique. 438 députés PS, UMP, UDI, communistes et EELV ont voté pour ce projet de loi ! De vrais traîtres !
    http://www2.assemblee-nationale.fr/scrutins/detail/%28legislature%29/14/%28num%29/1109
    Ce qu’en dit le FN :
    http://www.frontnational.com/2015/05/loi-renseignement-la-republique-une-nouvelle-fois-trahie-par-lumps/
    Par contre, le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, en se rendant ce 5 mai à Calais pour y observer les conditions d’accueil des migrants les a incité à demander l’asile en France. « Trop de migrants qui pourraient bénéficier de l’asile en France hésitent encore, dans l’espoir de gagner la Grande-Bretagne, a-t-il affirmé lors d’un discours. « Nous devons leur faire comprendre clairement que l’asile en France est la meilleure chance pour eux ».
    http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/05/04/97001-20150504FILWWW00327-cazeneuve-veut-plus-de-demandes-d-asile.php
    Cazeneuve sait-il que quelques uns des « réfugiés » sont en fait là en éclaireur ? Un Marocain soupçonné d’avoir participé à l’attentat du musée Bardo en Tunisie, qui avait fait 22 morts le 18 mars, n’a-t-il pas été arrêté le 19 mai dans une commune de la région de Milan ? Un mois avant le massacre, le Marocain de 22 ans, Abdel Majid Touil avait été identifié en février 2015 au Port Empedocle (Sicile) !
    http://www.fdesouche.com/599679-attentat-du-bardo-tunis-un-suspect-marocain-arrete-en-italie

  8. Luc dit :

    L’Arabie saoudite recrute : huit bourreaux manquent dans le royaume. Aucune compétence particulière n’est requise, le poste consistant principalement à administrer la mort et exécuter les peines comme les amputations et les coups de fouet. L’annonce publiée sur le site de recrutement du service public précise que les impétrants commenceront au plus bas de l’échelle des salaires des fonctionnaires religieux !
    https://fr.news.yahoo.com/l-arabie-saoudite-recrute-huit-bourreaux-064339541.html
    Cela ne l’empêche nullement de vouloir présider le Conseil onusien des Droits de l’Homme
    http://www.siwel.info/Insolite-L-Arabie-Saoudite-veut-presider-le-Conseil-onusien-des-droits-de-l-Homme-pendant-qu-elle-recrute-dans-le-meme_a7441.html
    Après tout, Obama qui mène son pays constamment à la guerre,a bien reçu le prix Nobel de la paix ! Les mondialistes n’inversent-ils pas le sens des mots ?

    Tout dernièrement, Faisal Trad, qui​ préside un groupe au sein du Conseil des Droits de l’Homme, a confirmé que le roi d’Arabie Saoudite a ordonné la décapitation de 28 membres du personnel qu’il a considérés comme responsables de la chute de la grue qui a causé la mort de 1300 pèlerins à la Mecque. Les décapitations ont eu lieu immédiatement après, en place publique et ont été filmées.
    http://reseauinternational.net/grande-fete-de-la-decapitation-en-arabie-saoudite-execution-publique-de-28-condamnes-video/#

    • Didier dit :

      L’Arabie saoudite a un rôle à jouer dans le « Grand Remplacement » en Europe. Tout a véritable commencé en 1999 après l’indépendance du Kosovo. Des financements saoudiens ont permis d’implanter le wahhabisme dans le pays. L’argent a permis la construction de 240 mosquées au discours pro-djihad et à distribuer des centaines de bourses scolaires qui ont permis à des Kosovars d’aller étudier en Arabie Saoudite. Les imams qui ont suivi cette formation sont revenus avec une vision très rigoriste de l’islam. Dans les villages où ils enseignent, des jeunes femmes se sont mises à refuser de parler aux membres masculins de leur famille et des jeunes hommes sont partis faire le djihad en Syrie. Aujourd’hui, les moyens viennent plutôt de l’argent quatari, koweïti et émirati. Interviewé par le New York Times, un imam du Kosovo explique la manière de faire des Saoudiens «La première chose que font les wahhabites, c’est de prendre des membres de notre congrégation, qui interprètent l’islam tel qu’il est pratiqué traditionnellement au Kosovo depuis des générations, et d’essayer de les éloigner de cette interprétation. Une fois qu’ils les ont éloignés de la congrégation traditionnelle, ils commencent à les bombarder d’idées radicales.» Dans certains cas, des anciennes mosquées historiques, certaines datant du XVIIe siècle, ont été détruites car elles étaient considérées comme contraires aux enseignements wahhabites. Des imams qui ont voulu s’opposer aux islamistes radicaux ont été agressés et menacés de mort.
      http://www.nytimes.com/2016/05/22/world/europe/how-the-saudis-turned-kosovo-into-fertile-ground-for-isis.html?_r=0

      Ces deux dernières années, 314 Kosovars sont partis rejoindre l’Etat islamique, ce qui fait du Kosovo le pays européen avec le plus de recrues de Daech en proportion de sa population.
      http://www.telegraph.co.uk/news/worldnews/europe/kosovo/11818659/Inside-Kacanik-Kosovos-jihadist-capital.html

  9. Quentin dit :

    L’immense majorité des musulmans n’ont jamais lu le Coran. Ils n’en connaissent que ce que l’Imam de la mosquée veut bien leur raconter. Un musulman qui vous débite de la sourate au kilomètre n’a aucune idée de ce qu’il raconte car il ne peut lire le Coran qu’en arabe classique : les traductions sont « haram » (péché). C’est comme si la Bible n’existait qu’en hébreu, les Evangiles en grec et le Credo en latin. Les musulmans nous disent souvent : « vous ne pouvez pas comprendre car vous ne parlez pas l’arabe ». Mais eux non plus ne parlent pas l’arabe du Coran.

    Grâce aux femmes universitaires arabes, l’Islam pourra être vraiment évalué. Ce qui le fera certainement rejeté !. Car il est véritablement incohérent ! Quelques témoignages : celui de Wafa Sultan

    Ayaan Hirsi Ali :

    Taslima Nasreen :

    Brigitte Gabriel, présidente de « Act for America », explique de façon magistrale pourquoi la majorité pacifique et modérée des musulmans n’a aucune importance, et pourquoi il est grand temps de jeter le politiquement correct aux ordures :

    Ici un homme, Majid Oukacha, qui a écrit un livre, « Il était une foi, l’islam ». Il a pratiqué assidûment à la mosquée avant de découvrir dans le hâdith et le Coran des éléments qui l’ont poussé à remettre totalement en cause sa foi. Il dénonce aujourd’hui l’illogisme, la violence, les atteintes aux droits fondamentaux des hommes, intrinsèques à l’islam classique.


    Les videos d’Oukacha :
    https://www.youtube.com/channel/UCiU8hlLbqdubrjQ7qqXYxEg
    https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/13043737_877249939077302_4302852484483685741_n.jpg?oh=560bf7e3eedb622a693963e6d8f5e53a&oe=579DC77F

    Aujourd’hui, les islamistes ne disent-ils pas qu’ils ont conquis Rome ?
    http://www.medias-presse.info/nous-sommes-les-vrais-islamistes-et-nous-avons-deja-conquis-rome
    La propagation des religions à travers les siècles autour de la mer Méditerranée :

    et dans le monde :

    • robert dit :

      Et il y a la différence entre les chiites et les sunnites !

      https://islamlab.com/

    • Sophie dit :


      La conquête de l’Europe a déjà commencé 80 ans après la mort de Mahomet. En 711, les musulmans atteignent l’Espagne, qu’ils traversent en 8 ans, et occupent en 719 le Languedoc actuel. Cette province, entre les Pyrénées et le Rhône, s’appelle alors Gothie, en souvenir des Wisigoths, ou Septimanie, d’après ses sept villes principales (sa capitale Narbonne, Agde, Béziers, Nîmes, Maguelone, Lodève et Elne).Arrêtés à Toulouse, en 721, par le duc Eudes d’Aquitaine, ils tournent alors leurs regards vers l’est et prennent Nîmes, Arles et Autun en 725.


      En 732, ils s’approchent de Tours, la ville de Saint Martin, qu’ils pillent entièrement. A la demande de l’Eglise, le Duc des Francs, Charles Martel, vient au secours d’Eudes, Duc d’Aquitaine. Après avoir rassemblé une armée à la hâte, Charles Martel rejoint les troupes musulmanes, à Moussais, à proximité d’une voie romaine reliant Châtellerault à Poitiers. Le samedi 25 octobre 732, 1er jour du ramadan, les envahisseurs musulmans se décident à engager la bataille, au nord de Poitiers. Leur chef, Abd al-Rahman, est tué pendant la bataille. Sa cavalerie, légère et désordonnée, se heurte au «mur infranchissable» que forment les guerriers francs, à pied, mais disciplinés et bardés de fer. De son côté, Charles Martel attribue sa victoire à l’intercession de la Vierge Marie et parle des anges combattant aux côtés des Francs. C’est son fils, le Roi Pépin le Bref, qui va libérer Narbonne et chasser définitivement les musulmans de Septimanie en 759, trois ou quatre décennies après leur arrivée.

  10. Abdelhakim dit :

    L’ensemble de l’article publié ainsi que les commentaires sont entachés d’un nombre incalculable d’erreurs. La seule solution possible à ce constat est la suivante : vous, chrétiens dégénérés qui ignorez tout de la véritable religion d’Allah, cherchez à vous conforter dans votre « foi » dégénérée en vous dictant des sornettes, en attaquant l’Islam que vous haïssez parce qu’elle porte la véritable spiritualité.
    Vous prétendez vous attaquer à l’occident dégénéré mais vous soutenez les mêmes idées que lui (humanisme, culte de la liberté, culte des femmes etc…)
    Peut être devriez vous revenir au source de votre religion… qui ne sont certes pas écrites en français. Il va falloir faire des efforts. Mais celui qu’Allah guide, nul ne l’égare et celui qu’Allah égare n’a nulles lumières pour le guider.

    • Luc dit :

      Vous,nous laissez sur notre faim Abdelhakim ! Pourquoi ne pas déjà corriger ces erreurs (s’il y en a) ? Les commentaires ne sont-ils pas faits pour çà ? A part les quelques soi-disant musulmans européens à la tête brûlée qui servent les intérêts des anglo-sionistes avec Daesh et Boko Haram, leurs confrères sont les seuls avec les vrais chrétiens à comprendre les temps eschatologiques qui se déroulent sous nos yeux ! Il y a imam et imam ! Il ne faut pas mélanger les torchons et les serviettes, même s’ils servent tous les deux de turbans ! Imran Hosein est bien plus éclairé que la plupart de ceux qui font des salamalecs hypocrites en France. Et que nous dit cet Hosein ? Que justement le Coran prévoyait pour ces temps-ci des intérêts communs entre vrais chrétiens et vrais musulmans ! Reste qu’en France de vrais chrétiens, il n’y en a plus beaucoup ! Par contre ils sont bien plus nombreux en Russie, avec le renouveau des chrétiens orthodoxes !

      Vous feriez oeuvre utile en nous guidant vers la vérité ! Même le petit neveu du roi d’Arabie saoudite s’y met en essayant de guider les femmes à conduire une moto ! Ce qui est pour l’instant toujours interdit dans ce pays islamique où se trouve la kaba ! Son jeu vidéo « Saudi girls Revolution » met en scène 8 motardes saoudiennes ! Comme quoi, même si ce n’est que virtuelle, la femme de La Mecque peut conduire ! Cela devrait faire taire les mauvaises langues !
      http://www.lepoint.fr/jeux-video/les-femmes-saoudiennes-peuvent-enfin-conduire-mais-virtuellement-25-05-2015-1931039_485.php#xtor=RSS-221

  11. Abdelhakim dit :

    La futilité du propos sur la femme motarde me laisse pantois. Comme si la valeur d’une femme se trouvait dans sa capacité à conduire les montures d’hommes et à les imiter. Vous voyez c’est exactement la remarque que je faisais à l’instant : vous prétendez être éclairé quant au travail bien existant des loges maçonniques pour anéantir les valeurs religieuses et pourtant vous défendez les mêmes idées qu’elles (ici : le mouvement féministe dénaturant les femmes). Non la femme ne peut pas conduire en Arabie Saoudite et c’est très bien comme cela ! Nos femmes sont précieuses et nous ne souhaitons pas les jeter dans ce monde d’hommes qu’est la route et particulièrement la moto !

    Mais puisse que vous y tenez je vais répondre à cet article mais je compte faire les choses bien : le travail est conséquent donc donnons nous, disons, deux semaines pour que je rédige un article de réponse.

    Bien cordialement.

    • Luc dit :

      Faites les choses bien car l’Europe étant devenue une passoire, ce site doit recevoir vraisemblablement la visite de nombreux musulmans Dans certaines écoles, même en Grande Bretagne, pays protégé par la mer, les élèves arrivent même à être tous de parents étrangers. Prenez par exemple une classe d’une école primaire de Birmingham, Sur la photo ci-dessous, est indiquée la langue maternelle de chaque enfant :

      Aucun d’entre eux n’a l’anglais comme langue maternelle. Et tous sont musulmans. Sur l’ensemble de l’école, 94,3% des 859 élèves ne parlent pas anglais chez eux. Ce qui veut dire qu’ils ne sont que 5,7% d’anglais de langue maternelle !

      Il n’est donc pas surprenant qu’un groupe de Musulmans de l’Est de Londres aient crée des patrouilles de la Charia afin d’interdire le blâmable et d’ordonner le convenable…

      • John dit :

        Dernièrement, au centre Charlier, le père Boulad, directeur de Caritas Égypte et vice-président de Caritas Internationalis pour le monde arabe, fit une conférence sur le sort des chrétiens en Orient et particulièrement en Egypte. D’une famille syro-libanaise de rite grec catholique (melkite), réfugiée en Égypte après les massacres des chrétiens de 1860 du Liban à Damas, ce père jésuite est connu pour avoir développé des œuvres, cherchant à aider les plus miséreux en Egypte, aussi bien des chrétiens que des mahometans. « Ces derniers avaient la fâcheuse manie de suivre les frères musulmans, qui prêchaient l’imposition de l’islam dans le monde entier. » remarqua-t-il ! Il fit aussi part de sa consternation de voir combien, en Occident, les politiques et les religieux, jusqu’au plus haut niveau, se complaisaient dans un accablant déni de vérité par rapport à la réalité de l’islam. « l’islamisme jihâdiste, ce n’est hélas pas autre chose que l’islam réel, idéologie totalitaire conquérante, propagée notamment par l’immense organisation mondiale des Frères musulmans que le peuple égyptien a heureusement très majoritairement rejetée avec des dizaines de millions de manifestants refusant leur oppression et dont la voix a été entendue par le maréchal Sissi….. et si l’Égypte basculait encore à nouveau entre leurs mains, ce serait alors la phase finale de l’immense tragédie de l’anéantissement des chrétiens d’Orient. » Et il nous en a averti, pour notre France et autres pays européens « celle-ci est déjà programmée. » Les collabos de l’islam, comme ceux, hier, du nazisme et du communisme, sont à l’œuvre pour favoriser l’entreprise de séduction par la taqqiya de nos politiciens et religieux, mentalement décomposés, alors que par centaines, les quartiers dits de « non-droit », mais en réalité de soumission à la domination islamiste, s’étendent.

        N’est-il pas surprenant de voir que la loi européenne, empêche l’expulsion de France, d’anciens terroristes du GIA vers l’Algérie ? Ils sont donc amenés à vivre à l’hôtel pendant des mois, au frais du contribuable.

        Discours sur l’islam du Père Boulad à l’Assemblée Nationale : Il a remarqué que si de 610 à 623, l’islam pouvait passer pour une religion, après il est plutôt devenu un système. Par nature, selon les textes fondateurs, il est conquérant, même s’il faut faire la distinction entre l’islam mecquois (plus spirituel, plus tolérant) et l’islam médinois (bien plus stricte et soumis). Les Frères musulmans sont à l’origine de Daesh, Boko Haram et bien d’autres groupes. Ils ont comme objectif de rétablir un califat à la tête de la Oumma et cela dans le monde entier. 1924 fut la fin de l’empire ottoman. 4 ans plus tard naissait « les Frères musulmans ». Si Sissi réussit à sauver pour l’instant l’Egypte de leur emprise, grâce aux 30 millions d’Egyptiens qui manifestèrent dans la rue contre eux, cela ne durera pas. L’état islamique se propage dans tout le Proche et Moyen Orient par la terreur. L’étape suivante devrait être facilitée par l’immigration galopante. Elle consiste à s’imposer en Europe. Il y a par exemple en France, entre 300 à 400 lieux « chauds » déjà noyautés par les Frères musulmans. Le jour où ils recevront l’ordre d’agir, la police et l’armée seront incapables de les contenir. Et on assistera au même genre de guerre civile qu’en Syrie. Les USA, le Canada ne sont pas non plus oubliés. Actuellement il y a 150 mosquées à Montréal ! Et ce n’est pas étonnant si Obama est entouré par 6 hauts conseillers musulmans à la Maison Blanche. A se demander qui l’a mis au pouvoir ? Car l’occident ne fait rien contre le massacre des chrétiens dans le monde. Il manifeste en nombre pour les 12 morts de Charlie hebdo mais se tait devant les 200 000 morts en Syrie ou les 2 000 000 au Soudan. Une chose est sûre, ce qui se passe de l’autre côté de la Méditerranée, se passera en Europe. Ce continent est au bord du gouffre. Les libertés fondamentales vont disparaître. Les chartes des droits de l’homme n’ont pas été signés par 57 pays islamiques ! Il faut avoir à l’esprit qu’à Bruxelles, 40% de la population est déjà musulmane ! Deux grands pays restent toutefois lucides devant cet état de fait : la Russie et la Chine. Car si l’islam tolérant existe, l’histoire nous a appris que c’était l’autre qui gagnait toujours sur lui. Et comme l’islam ne peut se réformer sans se dénaturer, la catastrophe semble ne pas pouvoir être évitée par un occident décadent, qui a renié tout ce qui l’avait structuré, les valeurs chrétiennes !

        • Chantal dit :

          On va assister en Europe à une fin de civilisation qui ressemblera certainement à celle qu’a connu l’empire byzantin ! Le 29 mai 1453, après plus d’un mois de siège, les troupes ottomanes du sultan Mehmet II investissaient Byzance. Aucune puissance occidentale, malgré l’appel du pape Eugène IV, ne vint au secours de l’empereur Constantin Dragasces. Car Venise et Gênes souhaitaient préserver leurs trafics marchands en Orient et de bonnes relations avec les musulmans, Égyptiens et Turcs.

          La ville prise, il se fit «  un grand carnage de chrétiens. Le sang coulait sur la terre comme s’il en pleuvait et formait de vrais ruisseaux » (Journal de messire Barbaro). Un nombre incalculable de manuscrits grecs et latins fut détruit. Les religieuses, violées par les équipages des galères, étaient vendues aux enchères. Cinquante ou soixante mille esclaves furent emmenés au loin. Pas une femme n’échappa indemne à la fureur de ces «  brutes effrénées » selon le témoignage de Critobule d’Imbros (Journal de Mehmet II).

          Cette histoire ne se renouvelle-t-elle pas aujourd’hui aux confins de l’Irak et de la Syrie ? Le monde occidental s’étonne et se scandalise devant la prise de Palmyre, les massacres des «  infidèles », la réduction des femmes chrétiennes ou yézidies à l’état d’esclaves sexuelles. Tout cela est cependant parfaitement conforme à la lettre du Coran et aux usages du califat dont l’État Islamique aspire à restaurer la grandeur et la puissance. Les gisements pétroliers jouent le rôle que tenait jadis la Route de la soie. L’Arabie saoudite, qui n’est somme toute qu’un Dae’ch qui a réussi, monnaye ainsi le silence des puissances occidentales pendant que la Turquie, membre de l’OTAN et allié fidèle des États-Unis, soutient activement la rébellion islamiste.

          En ce moment, un millier de combattants islamistes en Syrie sont revenus dans l’espace Schengen. La chute de Byzance en 1453 préfigurait, sous d’autres cieux, la bataille de Lépante en 1571 et le siège de Vienne en 1683. Car comme le disait déjà Platon, «  Ce sont les hommes et non les pierres qui forment le rempart de la cité ». Les chrétiens d’Orient ne cessent de nous annoncer que leur présent sera notre avenir. Et nous que faisons-nous pour que cela n’arrive pas ?

          « Rome sera conquise ! », affirme un imam au Canada. Lors son prêche du vendredi 16 février dans une mosquée d’Edmonton (Alberta, Canada), l’imam Shaban Sherif Mady a déclaré : « Constantinople sera conquise. C’est le prophète Mahomet qui l’a dit. Et qu’est-ce que c’était Constantinople ? La même chose que le Vatican aujourd’hui : c’était la capitale de tous les chrétiens du monde. Elle a été conquise et est devenue la Turquie. La Sainte Sophie est devenue une grande mosquée où l’on rend un culte à Allah. Les prophéties de Mahomet se sont réalisées. Attendez le avec impatience, car le prophète Mahomet a dit que Rome serait conquise ! Et elle sera conquise ! ».
          http://www.christianophobie.fr/breves/rome-sera-conquise-affirme-un-imam-au-canada#.VtAuNhitzQx

          Que dit Muhammed Mahdi Akef, le Guide suprême des Frères Musulmans de 2004 à 2010 ? “Le but des Frères Musulmans est de créer un état islamique mondial. Nous, les musulmans, nous immigrons partout et il y aura encore un long chemin avant de prendre le contrôle de l’Europe.” Le nouveau livre de Joachim Véliocas, « Les Frères musulmans dans le texte : ce que veulent les islamistes » aux éditions Tatamis (il est aussi l’auteur du best seller « Ces maires qui courtisent l’islamisme »), le confirme.

          Alors ceux qui commettent des attentats, sont-ils vraiment comme le gouvernement aime à le faire croire, que des malades mentaux dépressifs ?

          Depuis avril 2014, 8250 islamistes se radicalisant ont été signalés en France : mais pour le gouvernement, la menace vient des populismes…

          Exemple de témoignage dans les réseaux sociaux :

          A noter que les demandeurs d’asile reçoivent une aide :
          https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2015/10/21/INTV1523052D/jo

    • Atlas dit :

      N’oubliez pas Abdelhakim de nous expliquer ce qu’il veut dire par là Ibn Khaldoun « Les seuls peuples à accepter l’esclavage sont les nègres, en raison d’un degré inférieur d’humanité, leur place étant plus proche du stade animal. » Remarquez, en France, on s’est permis d’utiliser son nom pour nommer un lycée musulman privé à Marseille ! Lequel est sous influence directe du Qatar, du Koweit et de l’UOIF, c’est-à-dire des Frères musulmans dont les conférenciers vedettes prônent l’extermination des juifs et des homosexuels et la conquête de l’Europe (Y.Qaradawi, S.Higazi, T.Swaidan etc.).
      http://www.college-ibnkhaldoun.com/?p=2584
      Quelles sont les pensées d’Amar Lasfar, le président de l’UOIF : « Dans l’islam la notion de citoyenneté n’existe pas, mais celle de communauté est très importante, car reconnaître une communauté, c’est reconnaître les lois qui la régissent. Nous travaillons à ce que la notion de communauté soit reconnue par la République. Alors, nous pourrons constituer une communauté islamique, appuyée sur les lois que nous avons en commun avec la République, et ensuite appliquer nos propres lois à notre communauté »
      (Amar Lasfar cité dans « La cité mode d’emploi », Homme et migrations n° 1218, mars-avril 1999 p.55)

      « L’Assimilation suppose pour les populations islamiques se fondre à terme dans la population. Ceci est exclu car cela signifie l’abandon de la loi islamique […] Il n’y aura pas de dérogation à cette règle ».
      Amar Lasfar, conférence à l’Alliance régionale du Nord, 9 octobre 1997

      Les musulmans sont en contradiction avec la loi de 1905 ! Si elle garantit la liberté de conscience, il faut noter ici que dans l’islam, elle n’est pas accordée ! Quelqu’un né musulman n’a pas le droit de changer de religion ! Selon al-Boukhari, Mahomet aurait dit « Quiconque change sa religion, tuez-le. » Les élus politiques, d’une manière complice, acceptent donc que cette loi musulmane, contraire aux lois françaises, ait pignon sur rue ! Mais qui votent pour ces élus ? Nous ! Nous sommes donc complices de cette injustice qui va à l’encontre des valeurs chrétiennes occidentales.

      Les maires qui courtisent l’islamisme :

      La France républicaine aide de cette manière l’Etat islamique, en finançant l’envoie de jeunes musulmans déboussolés à aller se faire tuer contre la Syrie, pour parachever les plans d’Israël ! Et dans les écoles coraniques françaises, il n’est pas non plus rare de constater qu’on en prépare à faire le Jihad ! Et ce n’est pas nouveau ! Déjà en 2006, les Renseignements généraux parlaient de 600 enfants qui suivaient dans une madrasa clandestine, la haine de l’autre ! En 2015 combien sont-ils ?
      http://www.dreuz.info/2012/12/france-des-ecoles-coraniques-pour-le-jihad-enquete/

      « Les Complices de l’islamisme » par Marianne :

      Dans les autres pays d’Europe, on a le même phénomène ! En Espagne par exemple, le maire d’une ville de la province de Madrid a pris l’initiative de faire démanteler un chemin de croix érigé dans les rues, expliquant que sa décision avait été dictée par plusieurs motifs, parmi lesquels le « manque de respect » que représenterait la présence du chemin de croix à l’égard de certains concitoyens : les non-croyants ou ceux qui professent « la religion et la culture musulmanes ». Pourtant le chemin de croix n’avait rien d’ostentatoire. Composé d’une série de stèles de pierre avec la simple inscription d’un nombre romain indiquant la station du chemin de croix, il reliait le centre de la petite ville à l’ermitage de Nuestra Señora del Roble, patronne du lieu qui fête avec des processions publiques la Semaine Sainte.
      http://infocatolica.com/blog/cura.php/1507150903-tocada-de-narices-a-los-catol

      Deux sites sont aidés en partie par l’ambassade des USA (voir cables wkileaks)
      http://safirnews.com/
      http://oummatv.tv/
      Et évidemment, la cible de cette ambassade a été l’Education Nationale, d’où les programmes actuels multiculturalistes !

      Ce ministère ferait mieux de préparer les Français à la décapitation, puisque c’est ce qui est prévu pour tout chrétien qui ne se convertit pas à l’islam ! Ici à 1 mn 12, un chrétien tunisien qui se fait décapiter :
      http://nouveaux-martyrs.com/fr/decapitation-tunisien/

      • louis dit :

        En plus, le gouvernement français aide des terroristes sur son propre territoire ! Merouane Benahmed par exemple, qui est un ex-membre du groupe terroriste islamique armé (GIA), condamné à mort en Algérie, vit en ce moment à Segré.

        Cet homme de 41 ans a participé à de nombreux attentats sanglants en Algérie pour l’instauration d’un Etat islamique. Condamné en 2006 en France à 10 ans de réclusion pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste, il se voit interdire définitivement de vivre en France. Mais dans le même temps, son pays natal, l’Algérie, le condamne par contumace à la peine capitale.

        A sa sortie de prison en 2011, l’ex-djihadiste ne peut être expulsé de France vers l’Algérie puisqu’il y est condamné à mort. Aussi, le ministère de l’Intérieur l’assigne à résidence et lui somme de trouver un pays d’accueil. D’abord hébergé dans le département du Gers, il est ensuite transféré dans le Maine-et-Loire à Beaupréau puis depuis quelques jours à Segré. L’homme, logé et nourri par l’État français, y vit avec son épouse et ses trois jeunes enfants. Théoriquement libre, Il doit toutefois pointer plusieurs fois par jour à la gendarmerie de la ville. Mais il ne peut ni voyager ni travailler.

        Neuf individus se trouvent aujourd’hui en France dans une situation similaire.
        http://www.ouvalalgerie.com/news/848-TERRORISME-:-Un-ex-terroriste-comdamn%C3%A9-%C3%A0-mort-en-Alg%C3%A9rie-s%E2%80%99installe-en-France.html

      • Anne dit :

        Salih Attia, président de la mosquée de Stains avec François Hollande :

        Âgé de 57 ans, Salih Attia est né en Egypte et est arrivé en France, « sans papier » en 1980 à la faveur d’un visa de tourisme. Son premier statut en tant que résident français fut donc celui de délinquant. Un an plus tard, il touche le jackpot : Mitterrand est élu président de la république, et régularise des milliers de clandestins, dont Attia. Pour gagner sa vie, ce dernier sera vendeur sur les marchés. Mais comme le dira le Monde : « Pour un volontaire ambitieux comme Salih Attia, sorti à la force du poignet de son rural delta du Nil, l’ascension sociale ne s’arrête toutefois pas là. » Et Attia a vite compris, s’il veut monter dans la société, vers qui il doit prêter allégeance. Ainsi, le Monde continue : « Salih Attia comprend très tôt que c’est avec la communauté juive qu’il lui faudra composer pour progresser. Elle surtout détient les capitaux, les boutiques et les entrepôts. ‘Moi, j’ai grandi avec les juifs !’, répète ainsi Salih Attia tel un mantra éloignant les fantômes djihadistes. Il met en œuvre cette intuition de Rastignac au moment d’établir son état civil. Obtient « Attia » – le nom de son grand-père paternel, dit-il – plutôt que « Salih » comme nom de famille. Interversion discrète – ‘parce qu’Attia, ça fait juif’. Même si, à Stains et ailleurs, tout le monde l’appelle en réalité par son vrai prénom, « Farhoud » . Ainsi, notre homme, entré sur le territoire frauduleusement, régularisé par les bonnes grâces de la gauche sait mentir et sait se tourner vers les bonnes personnes pour son ascension. Et en effet, ses affaires vont aller crescendo, ce qui lui créera une aura, il va devenir le président de plusieurs associations franco-égyptiennes, sera reçu à l’ambassade d’Egypte, etc, etc. Mais ce qui le motive le plus, c’est l’aspect religieux : Attia veut prendre la tête d’une mosquée ! Ce sont ses réseaux qui vont jouer : Attia est ami de Hassen Chalghoumi, l’inénarrable imam de la mosquée de Drancy, et surtout va s’appuyer sur ses amitiés au sein de la diaspora juive pour parvenir à ses fins, et notamment sur un certain Robert Harroch, Franco-Israélien de 65 ans, ancien patron de plusieurs magasins But et fervent partisan du dialogue interreligieux, qui a notamment participé au financement d’une mosquée à Montreuil. C’est, toujours selon le Monde, grâce à cette amitié que verra le jour la mosquée Al-Rawda à Stains, dans les anciens locaux d’une église évangélique. Le succès de la nouvelle mosquée sera fulgurant, les musulmans vont affluer de toute la région pour écouter les prêches. Quant à Attia, en bon manipulateur et sachant parfaitement utiliser la taqîya, il va se positionner comme champion du dialogue interreligieux et va être un convive assidu de toutes les rencontres interculturelles des cercles politiques de la capitale. Il sera avec F Hollande lors d’une commémoration des attentats de Merah à Toulouse, avec Valls lors d’une visite du mémorial de la shoah à Drancy, avec Cazeneuve lors d’un dîner du CRIF, en mai dernier avec Anne Hidalgo à la mairie de Paris. Il tient également l’affiche avec Lagarde (maire UDI de Drancy), avec Pupponi (député, ancien maire de Sarcelles), il a même serré la main à Chirac quand icelui occupait le palais de l’Elysée, et bien sûr, il a rencontré François Fillon en octobre 2014 avec une photo devenue célèbre qui vaut à ce dernier d’être parfois appelé Farid Fillon !

        On peut encore le voir à la synagogue de Sarcelles en juillet 2014 après que des incidents qualifiés d’antisémites se furent produits dans cette ville, à côté de l’évêque de Pontoise et du grand rabbin de France, Haïm Korsia. Attia est vraiment un homme très hautement fréquentable, un immigré exemplaire, on vous le dit ! Ou plutôt, on vous le disait. Car sa mosquée est aujourd’hui fermée suite à une décision administrative.
        http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/01/02/a-stains-la-mosquee-de-la-derniere-priere_5056486_3224.html

        En effet, la mosquée Al-Rawda fut un véritable repère de djihadistes et de terroristes en puissance. Qu’on en juge : Le vendredi 13 février 2015 une fournée de fidèles fait sa dernière prière à Stains, puis part pour la Syrie. Six mois plus tard, trois autres fidèles les rejoignent. Parmi ceux-ci, on trouve : Thomas M. et Macreme Abrougui, très vite soupçonnés d’être les commanditaires de l’attentat raté contre l’église de Villejuif (Val-de-Marne), en avril 2015. Ensuite, c’est la voix d’Adrien Guihal qui a été identifiée à deux reprises dans des revendications audio de l’EI : en juin 2016 lors de l’assassinat d’un policier et sa compagne à Magnanville, et en juillet lors du meurtre du prêtre de Saint-Etienne-du-Rouvray. Les enquêteurs ont surtout compris, en novembre 2015, l’importance du mentor de toute cette bande : Fabien Clain, lui aussi ancien fidèle de la mosquée Al-Rawda, parti discrètement en Syrie en même temps. Un colosse aux allures d’ours brun devenu la voix de l’EI avec son frère après les tueries du Bataclan et des terrasses. Il faut également savoir que deux des six enfants de Salih Attia lui-même sont partis faire le djihad en Syrie dès 2012 (Mohamed, 30 ans et Assim, 29 ans, ce dernier serait même mort).

    • Lino dit :

      Pour vous aider Abdelhakim, voilà comment en 1853, du temps de Jean Bosco, dans « entretient d’un père de famille avec ses fils » on voyait la religion mahométane.

      P (le père): Si vous le voulez-bien, je vous parlerais des autres religions en commençant par l’Islam (il dit la religion mahométane).
      F (fils) : Oui, oui commencez par nous dire ce que l’on entend par religion mahométane ?
      P : On doit la comprendre comme un assemblage de maximes extraites de diverses religions, qui une fois pratiquées finissent par détruire tous les principes moraux.
      F : l’Islam de qui est-il né ?
      P : de Mahomet
      F : Oh ! Nous voulons avoir le plaisir d’entendre parler de ce Mahomet : dîtes-nous tout ce que vous savez sur lui !
      P : Ce serait trop long de vous rapporter tout ce que l’Histoire raconte de cet imposteur fameux : je vous ferai pour votre bien seulement connaître qui il fut, et comment il a fondé sa religion. Mahomet naît d’une pauvre famille, de père païen et de mère juive, l’an 570, à la Mecque, ville d’Arabie, peu distante de la Mer Rouge. Il rêvait de gloire et d’un désir d’améliorer sa condition, et vagabondait à travers plusieurs pays. Il réussit à se faire l’agent d’une veuve commerçante de Damas, et peu après l’épousa. Il était si malin qu’il sut profiter de ses infirmités et de son ignorance pour fonder une religion. Souffrant d’épilepsie de naissance, il affirmait que ses fréquentes rechutes étaient en fait des extases par lesquelles il s’entretenait avec l’Ange Gabriel.
      F : Quel imposteur ! Tromper ainsi les gens de cette manière ! A-t-il au moins tenté de faire quelques miracles pour confirmer sa prédication ?
      P : Mahomet ne pouvait faire aucun miracle pour prouver sa religion, parce qu’il n’était pas envoyé par Dieu. Dieu seul est l’auteur des miracles. S’il se vantait d’être supérieur à Jésus Christ, tout de suite les gens lui demandaient de faire des miracles. Il leur répondait que des miracles de Jésus Christ : Il en était comme tous ceux qui se vantent d’en avoir fait… Il disait pour sa part qu’était tombé dans sa main un morceau de la lune et il savait si prendre pour embobiner les gens. En mémoire de ce miracle ridicule les mahométans ont pris comme emblème la demi-lune. Vous riez, ô mes fils, vous avez raison, parce que un homme de cet acabit aurait dut se regarder comme un menteur, et non comme un prédicateur d’une nouvelle religion. Justement à cause de cela sa réputation se répandit qu’il était un imposteur, et comme perturbateur de la tranquillité publique, ses concitoyens voulurent l’emprisonner et le condamner à mort. Cependant il réussit à prendre la fuite et se retira dans la ville de Médine avec quelques un des libertins qui l’aidèrent à s’en rendre maître.
      F : En quoi vraiment consiste la religion de Mahomet ?
      P : La religion de Mahomet consiste en un monstrueux mélange de judaïsme, de paganisme et de christianisme. Le livre de la loi mahométane est dit Coran, ce qui veut dire le livre par excellence. Cette religion se dit encore Turque parce qu’elle est très répandue en Turquie, Musulmane de Musul, nom que les mahométans donnent au directeur de la prière ; Islamisme du nom de ses réformateurs, mais c’est toujours la même religion fondée par Mahomet.
      F : Pourquoi Mahomet fit-il ce mélange de diverses religions ?
      P : Parce que les peuples d’Arabie étaient pour partie Juifs, pour partie chrétiens et les autres païens, et lui pour les conduire à le suivre, pris une partie de la religion qu’ils professaient. Il prit et mit en avant spécialement les points qui pouvaient le plus favoriser les plaisirs des sens.
      F : Mais il était nécessaire que Mahomet fut un homme docte ?
      P : En fait il n’en est rien, il ne savait même pas écrire. Par exemple pour composer son Coran il s’aida d’un juif et d’un moine apostat. Quand il parle de chose contenu dans l’Ecriture Sainte, il confond un fait avec un autre. Par exemple il attribue à Marie, sœur de Moïse, plusieurs faits qui se rapportent à Marie, mère de Jésus, et beaucoup d’autres erreurs encore.
      F : Cela me semble impossible : si Mahomet était un ignorant qui ne fit aucun miracle, comment a-t’il pu propager sa religion ?
      P : Mahomet propagea sa religion, non pas avec des miracles et la persuasion de la parole, mais bien plutôt avec la force des armes. Cette religion qui favorise toutes sortes de conduites contraires aux bonnes mœurs, fit qu’en peu de temps Mahomet devint le chef d’une formidable troupe de bandits. Ensemble ils parcourraient les pays de l’Orient gagnant les peuples, non par la diffusion de la vérité, non pas avec des miracles et des prophéties, mais uniquement par l’unique argument de l’épée sur la tête des vaincus en criant : croyez ou mourrez.
      F : Canailles, ce sont là des arguments propres à convertir les gens ? Sans aucun doute, Mahomet étant si ignorant, a dû disséminer dans son Coran beaucoup d’erreurs ?
      P : Le Coran si l’on peut dire est une série d’erreurs les plus énormes, contre la morale et contre le culte du vrai Dieu. Par exemple il excuse quiconque nie Dieu par peur de la mort, permet la vengeance, assure à ses disciples un paradis, mais rempli des seuls plaisirs terrestres. En somme la doctrine de ce faux prophète permet tellement d’obscénités, que l’âme chrétienne a en horreur de les nommer.
      F : Quels sont les différences entre l’Eglise Chrétienne et celle mahométane ?
      P : La différence est immense. Mahomet fonda sa religion avec violence et par les armes, Jésus Christ fonda son Eglise avec des paroles de paix, à destination des pauvres, comme ses disciples. »

      http://www.documentacatholicaomnia.eu/03d/1815-1888,_Bosco_Giovanni,_Vol_067_il_cattolico_istruito_nella_sua_religione,_IT.pdf

      • Patrick dit :

        Les chrétiens qui ont eu affaire à ceux qui cherchent à implanter un « Etat islamique » disent la même chose qu’en 1853 ! Prenez par exemple le Père irakien Michael Nageeb qui a donné le 26 mai une conférence à Paris dans le cadre de l’exposition « Mésopotamie, carrefour des cultures : Grandes Heures des Manuscrits irakiens ».

        D’abord il a rappelé que son couvent de Mossoul avait été transformé en prison et en centre de torture de l’État Islamique. Puis « Ce n’est pas pour nous que nous avons peur, c’est pour la France, c’est pour vous les chrétiens de France ! Vous étiez une terre chrétienne… Il faut prier beaucoup Marie avec le chapelet pour la conversion des musulmans sinon… La civilisation chrétienne en Europe est endormie et vous ne vous rendez pas compte de la progression de l’Islam chez vous. Demain Daesh sera chez vous. Au lendemain des attentats du mois de janvier à Paris, les musulmans ont demandé la construction de 2 000 nouvelles mosquées en France, et l’État a dit oui. Et si les chrétiens demandaient la construction de 2 000 églises ? (Cela serait refusé à cause de la loi de 1905). L’islam modéré ça n’existe pas. Les hommes politiques parlent de l’islam de France ou de l’islam en France : non ! L’islam c’est l’islam, une religion de conquête où le mot amour n’existe pas. Ce qui se passe : le coran vendu en France est un coran édulcoré, adouci pour attirer et séduire. Ensuite les durs, les islamistes s’infiltrent dans les familles et c’est parti… Car ils veulent vous envahir. Il y a en France entre 7 et 8 millions de musulmans. Ça compte pour les hommes politiques et c’est pour ça qu’ils cherchent à les séduire et qu’après avoir délaissé les chrétiens (car incompatible avec la franc-maçonnerie) ils comptent sur leurs voix. La laïcité française n’est pas bonne : elle est fausse. La vraie, c’est chaque religion pratique librement. Chez vous : on ignore les chrétiens et on fait du charme aux juifs et aux musulmans. Le cardinal Barbarin a bien compris cela, il est venu plusieurs fois et il a vu : il a lancé une neuvaine de 9 mois pour la France. Il vous faut beaucoup prier. Prier avec vos enfants, la prière des enfants touche le cœur de Jésus. Soyez des chrétiens contagieux. Si les chrétiens sont tièdes, le monde sera glacé…. »
        http://www.christianophobie.fr/breves/pere-michael-nageeb-lislam-modere-ca-nexiste-pas#.VWrB0M_tmkp

        Cela n’étonna donc personne que le Syndicat des Archives de France CGT exprime son mécontentement sur l’exposition « Mésopotamie et qui permettait d’admirer des manuscrits sauvés de Mossoul d’une destruction in extremis par le frère Najeeb Michaeel, à quelques heures de la prise de Qarakosh par les islamistes.
        http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2015/05/20/03015-20150520ARTFIG00054-des-manuscrits-rares-de-mossoul-devoiles-a-paris.php

        Pour la CGT, le ministère remettait ici en cause les principes élémentaires fondant la laïcité et prévus par la loi du 9 décembre 1905 (dite de séparation des Eglises et de l’Etat). « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte. » C’est ce que précise l’article 2 de cette loi. Par contre, subventionner 2000 mosquées, la loi semble le permettre ou ferme les yeux.

        • Ahmed dit :

          Dans les Quarante Hadîths de Nawawi, c’est-à-dire de l’Imam Mohieddine Annawawi, qui est l’auteur d’un livre intitulé « le Jardin des vertueux », constitué essentiellement de citations du Coran et surtout des hadiths.il y a …
          – le 8e :
          « Il m’a été ordonné de combattre les hommes jusqu’à ce qu’ils témoignent qu’il n’est d’autre divinité qu’Allah, et que Mohammed est Son Envoyé, qu’ils accomplissent la prière rituelle, qu’ils acquittent la Zakat. »
          – le 14e :
          « Il n’est pas licite de faire couler le sang du musulman, sauf s’il s’agit d’un des trois coupables que voici: le fornicateur dont le mariage a été consommé, le meurtrier qui subira le sort de sa victime, et l’apostat qui se sépare de la communauté musulmane. »
          – et le 29e :
          « Veux-tu que je te montre la partie principale de la religion, sa colonne vertébrale et son sommet ? » « Oui, ô Envoyé d’Allah », répondis-je. Il répondit: « La partie principale de la religion c’est la soumission à Allah, sa colonne c’est la prière rituelle, et son sommet la guerre sainte. C’est-à-dire le jihad. »

          • Anne dit :

            Le Coran comporte des centaines de versets qui, non seulement sont en complète opposition avec la culture occidentale, très influencée par le christianisme, mais en plus, peuvent être susceptibles d’action pénale !

            • Sur le plan de la justice, la loi du talion est admise par le Coran, alors que le droit pénal français l’interdit.
            • L’esclavage est parfaitement justifié dans un certain nombre de circonstances, alors qu’il est réprimé de façon très sévère dans notre pays. Sauf maintenant avec la vente d’enfants !
            • Les provocations à la discrimination religieuse et à la haine figurent dans une centaine de versets, s’opposant frontalement aux différentes lois françaises sur le sujet.
            • Plusieurs dizaines de versets relèvent d’un antisémitisme primaire.
            • Une centaine de versets contient des provocations explicites au meurtre et à la guerre pour cause de discrimination religieuse.
            • Quatre-vingt versets sont une véritable provocation à la discrimination sexuelle, assortie de châtiments corporels que l’homme peut exercer assez librement sur la femme.
            • De même, le mensonge peut être assez librement utilisé pour arriver à ses fins.

            Le problème, les élites françaises n’ont jamais ouvert un Coran et ne défendent plus les valeurs chrétiennes !

            • nicole dit :

              Exemple d’opposition par rapport à la culture européenne : dans le cadre de son école coranique, l’imam de la mosquée Sunna de Brest, Rachid Abou Houdeyfa explique aux enfants que s’ils écoutent de la musique ils seront transformés « en singes ou en porcs ». Pourquoi pas en chats ? Cà rime avec shah d’Iran !

              La vidéo a été tournée par les services de la mosquée sunna de Pontanézen (Brest), dont l’influence est devenue nationale. Elle a été mise sur le site officiel de l’imam en mai 2014. Les enfants, à qui il s’adressait sont ceux de l’école Alamana qu’il a ouverte en 2013. Une centaine d’enfants la fréquenteraient, quelques heures par semaine. En attendant l’ouverture d’un véritable établissement hors contrat qui est en projet.

              « Qui écoute de la musique ? », demande l’imam. De nombreux doigts se lèvent spontanément. L’imam poursuit : « Écouter de la musique, c’est un grave péché. C’est écouter Scheitan, le diable ». Un enfant lève le doigt. « Moi je fais de la batterie ». « Et bien tu vas arrêter d’en faire », poursuit l’imam en faisant référence à l’apocalypse pour mieux marquer les esprits. « Ceux qui chantent, le prophète a dit qu’ils seront engloutis sous la terre. Ils seront transformés en singes ou en porcs. Plus tard, l’imam explique aux enfants qu’il leur faudra désormais éviter toute forme de mélodie. Excepté les anachid, les chants religieux. « Évitez les dessins animés », où la musique est présente. Même chose pour les sonneries de téléphone. « Et écoutez le Coran ». Après avoir reconnu que les enfants ne pouvaient s’abstenir de suivre les cours de chant imposés dans les établissements scolaires, Rachid Abou Houdeyfa demande aux parents de ne pas inciter leurs enfants à apprendre un instrument en dehors de l’école. L’imam Rachid Abou Houdeyfa admit plus tard avoir fait « des erreurs de pédagogie et de communication », notamment lorsqu’il avait expliqué aux enfants que s’ils écoutent de la musique ils seront transformés « en singes ou en porcs » :

              Après la viande halal, la suppression du porc, l’Education nationale devra enlever les cours de musique et de chants pour tous les Français ! Adieu Beethoven et le « Douce nuit et Sainte nuit de Noël ».

              L’imâm Rachid Abou Houdeyfa de cette mosquée Sunna de Brest dirige le Centre Culturel et Islamique de Brest (CCIB), membre du Conseil Français du Culte Musulman (CFCM). Il a 198 000 musulmans qui aiment sa page Facebook, il est donc parfaitement représentatif des musulmans pratiquants. Et bien que déclare-t-il sur le hijab ? Que c’est la pudeur de la femme. Et sans pudeur, la femme n’a pas d’honneur. Et si la femme sort sans honneur, qu’elle ne s’étonne pas que les gens, que les frères, que les personnes qui font partie même des hommes, que ça soit des musulmans ou des non musulmans, abusent de cette femme-là.»

              Voilà donc l’exemple type de quelqu’un qui est incapable de s’adapter à la civilisation européenne. Pourquoi donc ne retourne-t-il pas dans son pays d’origine ?

              • Luc dit :

                Pour un chrétien ou même un homme athée, supprimer la musique est débile. S’il y en a de la mauvaise, il y en a de la bonne !

                Des enfants peuvent accepter ce genre de discours mais pas un adulte faisant travailler sa raison. On comprend pourquoi certains musulmans, pourtant de famille descendant directement du prophète, remettent en question le Coran et doute fortement de son origine divine. Mohamed Moussaoui ou Joseph Fadelle, venait d’une famille de dignitaire chiite d’Irak et est dans ce cas. En faisant son service militaire, il y rencontre un chrétien avec qui il va discuter. C’est là qu’il réalisera que le Coran lui avait transmis une haine des non-musulmans et qu’il lui était curieusement interdit de s’interroger sur le sens des textes. Tout cela ne pouvait pas venir d’un Dieu aimant et créateur de tous les êtres humains. D’autant plus que la place de la femme et des enfants n’était pas enviable comparée à celle de l’homme. Dans la sourate 8 verset 17 il y est écrit que « Ce n’est pas vous qui les avez tués : mais c’est Allah qui les a tués. » Dieu tue chez les musulmans en se servant de ses croyants alors que chez les chrétiens cela n’existe pas. D’autre part, la taqîya permet de mentir pour se tirer d’affaire, ce qui n’est pas permis à un chrétien.

            • Ursule dit :

              La discrimination religieuse…. Un musulman ne votera jamais pour un chrétien ou juif en Indonésie :

              Le gouverneur de Djakarta, Basuki Thahaja Purnama, plus connu sous le surnom de “Ahok”, d’ethnie chinoise et de religion chrétienne, est sous le feu des critiques et des plaintes en justice pour avoir contesté un verset du Coran au cours d’un discours devant ses partisans dans le cadre de la campagne pour sa réélection. Il a simplement dit que certains cherchaient à tromper les électeurs en citant le verset 51 de la sourate 5 pour dire qu’on ne doit pas élire un non-musulman. Face au tollé, Ahok s’est excusé et a déclaré qu’il n’avait aucune intention de blesser les musulmans. Mais une enquête a été ouverte pour blasphème. Le Conseil des oulémas a déclaré que le propos d’Ahok était une insulte au Coran et aux savants qui précisent le sens des sourates. Il a affirmé que le verset interdit clairement aux musulmans de choisir comme chef un juif ou un chrétien, et que prétendre que l’ont pouvait tromper les musulmans avec ce verset est une insulte à l’islam. Or ce verset, par ailleurs anodin vu la violence antichrétienne de la sourate, dit exactement ceci : « Ô vous qui croyez ! Ne prenez pas les juifs et les chrétiens pour alliés. Ils sont alliés les uns des autres. Quiconque parmi vous les prend pour alliés sera des leurs. Dieu ne guide pas les traîtres. » Le mouvement de jeunesse de l’organisation islamique modérée Muhammadiyah a également appelé à la condamnation du gouverneur pour blasphème. La direction de son parti lui a demandé de ne plus parler quand il est environné de journalistes. La cote de Ahok dans la capitale indonésienne est tombée de 70 à 50%…

        • Anne dit :

          Une touriste italienne a été attaquée par un homme alors qu’elle se trouvait au Colisée à Rome. L’homme l’a forcée à se mettre à genoux à l’aide d’un couteau et a crié « Allah est grand » et « C’est Dieu qui m’envoie ». Des centaines de touristes ont assisté à la scène avec horreur, rapportent le DailyMail et plusieurs médias italiens :
          http://www.dailymail.co.uk/news/article-3160876/Knifeman-shouting-Allah-great-forces-tourist-knees-holds-blade-neck-Rome-s-Colosseum-terrifying-random-attack.html

          Dans peu de temps on verra en Europe des enfants faire la même chose au nom d’Allah !
          http://www.dailymail.co.uk/video/news/video-1199095/Shocking-moment-child-executes-ISIS-captive.html

          Et certainement en prenant comme prétexte les croisades ! Pourtant le jihad a été bien plus mortifère que les croisades qui ne faisaient que reprendre des terres occupées avant les musulmans par des chrétiens et juifs. La religion musulmane n’est apparue qu’après !

  12. Abdelhakim dit :

    Salam,

    Voici la réponse à l’article ainsi qu’à Atlas. :

    http://reponseaeffondrementdecivilisation.wordpress.com/

    A l’attention de Patrick : Le texte que vous citez est à l’image de votre attitude : insultante. Vos propos et ceux que vous citez sont vouées à la disparition. Les paroles de Mohammed (Paix et Bénédiction soient sur lui) sont vivantes depuis un millénaire et elles sont vouées à l’éternité.

    A Ahmed. J’ai honte qu’un type comme toi porte le nom de l’élu. Le Jihad est un pilier de notre religion ainsi que des autres religions révélées : c’est la lutte du bien contre le mal, des ténèbres contre la lumière. Si tu en as honte alors je te renvoi vers une source qui apaisera ton cœur : Nombres 31 : 1-35 bonne lecture.

    • Line dit :

      A Abdelhakim, quelques sources de réflexion après votre réponse !

      1/ Le Grand Secret :
      https://legrandsecretdelislam.files.wordpress.com/2015/04/le-grand-secret-de-lislam-2804153.pdf

      En plus résumé :
      https://legrandsecretdelislam.files.wordpress.com/2015/07/synthese_grand_secret_de_l_islam-1sur2_resume1.pdf
      https://legrandsecretdelislam.files.wordpress.com/2015/07/synthese_grand_secret_de_l_islam-2sur2_sourcesbiblio1.pdf

      Pour le Professeur Sami Aldeeb, Mahomet n’est pas l’auteur du Coran, malgré les fautes de grammaires qu’il contient.

      L’étude informatisée du Coran permet de reconstituer l’histoire de sa rédaction :

      • Mahomet n’est pas à l’origine du Coran : il a été rédigé par au moins 30 auteurs (vraisemblablement 50)
      • Le Coran a été écrit sur une période de plus de 200 ans
      • Le classement du Coran entre sourates mecquoises et médinoises est arbitraire (« un artefact de grammairien »), sans signification historique
      • Mahomet a été intronisé prophète de l’islam au plus tôt 60 ans après sa mort (et probablement beaucoup plus tard) ; toutes les mentions à son nom dans le Coran sont des interpolations (ajouts tardifs)
      • A l’origine de l’islam se trouve la théologie nazaréenne (groupe judéochrétien hérétique, de tradition et d’ethnie juive et ayant reconnu Jésus comme Messie politique) dont on retrouve le copié-collé dans le Coran
      • La fondation du premier islam est la condamnation du christianisme, particulièrement du dogme de la Trinité, et non l’affirmation d’un
        monothéisme nouveau !

      Il n’y a jamais eu de révélation divine donnée à Mahomet : l’islam est le fruit d’un processus très long et très complexe de réécriture de l’Histoire, s’enracinant dans une foi judéochrétienne déviante, rendue folle par les espérances messianistes. Ce processus graduel a accouché d’une religion nouvelle qui a toujours poursuivi les objectifs messianistes de ses fondateurs judéonazaréens. Elle a imposé à la société civile un système de domination politique exploitant le religieux pour asseoir une autorité totalitaire.

      2/ Il était une foi l’islam”, de Majid Oukacha : Une perspective critique de l’islam, loin du politiquement correct : http://www.enquete-debat.fr/archives/il-etait-une-foi-lislam-de-majid-oukacha-une-perspective-critique-de-lislam-loin-du-politiquement-correct-68361

      3/ Interroger l’islam de l’abbé Guy Pagès : http://www.tvlibertes.com/zoom-abbe-guy-pages-on-est-en-train-de-se-faire-islamiser-08-09-2015/

      • sophie dit :

        Cette autorité totalitaire est contraire à Dieu ! Que disait le savant empereur byzantin Manuel II Paléologue ?

        « Montre moi ce que Mahomet a apporté de nouveau et tu ne trouveras que du mauvais et de l’inhumain comme ceci, qu’il a prescrit de répandre par l’épée la foi qu’il prêchait ».

        Le 12 septembre 2006, le Pape Benoît XVI, à l’université de Ratisbonne, prononçait un discours devant les représentants du monde des sciences en développant la phrase de Manuel II : « l’empereur explique minutieusement pourquoi la diffusion de la foi par la violence est contraire à la raison. Elle est contraire à la nature de Dieu et à la nature de l’âme. Dieu ne prend pas plaisir au sang, et ne pas agir selon la raison (‘σύν λόγω’) est contraire à la nature de Dieu. La foi est fruit de l’âme, non pas du corps. Celui qui veut conduire quelqu’un vers la foi doit être capable de parler et de penser de façon juste et non pas de recourir à la violence et à la menace… Pour convaincre une âme douée de raison, on n’a pas besoin de son bras, ni d’objets pour frapper, ni d’aucun autre moyen qui menace quelqu’un de mort… »
        http://w2.vatican.va/content/benedict-xvi/fr/speeches/2006/september/documents/hf_ben-xvi_spe_20060912_university-regensburg.html

        Aujourd’hui, la grande majorité des musulmans subit des prêches qui appellent la violence contre tous les non musulmans. Pourquoi ?

        • Otho dit :

          Il est intéressant d’étudier ce que sont les chamans au Maroc ! Ils maîtrisent le désordre ! En général un chaman l’est de par ses ancêtres. Habité par les esprits, il a beaucoup de tourments. Et parmi eux, la possession. Celui qui voyage dans le domaine des morts et est capable d’en revenir, c’est le chaman. Selon lui, chaque être humain est suivi par son propre démon. Quand il le combat, le contrarie, l’homme sait que c’est pour une mauvaise raison. Cet esprit guide la conscience de l’homme comme on traîne un âne avec une corde. Il fait tout ce que le diable lui demande de faire.

    • Benoit dit :

      Abdelhakim, le Coran a utilisé un vocabulaire arabo-syriaque. Le prof allemand Christophe Luxenberg a réussi à comprendre certains passages qui ne veulent pas dire grand chose, en faisant attention à ces deux langues parlées à l’époque. Aujourd’hui, le Français n’utilise-t-il pas lui aussi de l’anglais quand il parle ?

      On a par exemple dans la sourate 5, la messe des chrétiens (eucharistie). Dans la sourate 97, la nuit de la destinée n’est en fait que la nuit de Noël !

      • Antoine dit :

        Islam : la Fausse Biographie du Prophète

        Durant l’époque Abbasside, un calife payait l’équivalent de 100’000 Euros d’aujourd’hui pour une simple histoire au sujet du prophète. Très courues dans les cercles de pouvoir, ces histoires permettaient aux dirigeants de donner une justification divine à leurs propres crimes. Une des biographies fondamentales du prophète des musulmans a été écrite à la commande d’un calife d’une dynastie sanguinaire. L’auteur, Ibn Ishaak, ou Ibn Isaac, était connu comme un menteur, un fabricant d’histoires, un dajjal et un dragueur de mosquées…

    • Robert dit :

      Charles Clément Boniface Ozdemir (né en 1942 en Turquie), dit le Père Samuel, est un prêtre belge. Il se caractérise entre autres par ses pratiques traditionalistes ainsi que ses positions très critiques envers l’islam.

  13. Tom dit :

    Il faut dire que les non-musulmans sont de grands pécheurs, preuve à l’appui donnée par le prédicateur Mehdi Kabir à la Mosquée de Villetaneuse le 5 avril 2013 :

    « celui qui mange du porc, a tendance à avoir le comportement d’un porc. C’est pour cela que les consommateurs de la viande de porc tu les trouves parmi les gens les plus sales. Les gens qui n’ont pas de jalousie envers leur famille, les gens qui ne se soucient pas de voir leur femme dénudée et embrassée par les autres hommes. Les gens, qui lorsqu’ils sortent des toilettes, ils ne se lavent pas les mains. Les gens qui n’ont pas de pudeur vis à vis d’Allah. Les gens qui embrassent leur femme devant tout le monde sans aucune pudeur et sans aucune honte. Pourquoi ? Car ils consomment de la viande de porc. Et le Prophète a informé qu’il viendra un temps où Allah transformera certains être humains en singes et en porcs. »

    J’ai enfin compris pourquoi Taubira était caricaturée en singe ! Mais notre prédicateur a oublié qu’en France on se sert de papier toilette contrairement aux musulmans qui se servent de leur main gauche ! D’où la nécessité impérieuse de se laver les mains !

    Cela dit, pour un Français, ce type parait souffrir d’arriération mentale ! Qui peut bien suivre ce type ? Un musulman qui a son bac ne peut pas adhérer à ce genre de littérature débile !

    Mais que donne-t-on à lire aux petits enfants ? « Ils tuent et ils sont tués »
    http://www.essalam.com/advanced_search_result.php?keywords=La+Voie+du+Petit+Musulman&osCsid=962474f491c2b473ceca3ef56900cc3e&x=9&y=10
    http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e201b7c7eea3ca970b-pi
    http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e201b7c7eea3df970b-pi
    Pas étonnant que les Anglo-sionistes se servent d’eux pour mettre en place leur gouvernement mondial ! Les musulmans auraient-ils oublié les 10 commandements où il est écrit « Tu ne tueras pas » ?

    • Otho dit :

      On comprend pourquoi Obama préfère penser être un musulman :

      ou est-ce un lapsus quand il dit « my muslim faith » et qui est repris par le journaliste par « my christian faith » ?
      Il est vrai qu’il a été éduqué plusieurs années en Indonésie ! Ce qui explique sa connaissance de passages du Coran :

      Pour certains services spéciaux, Obama est véritablement un musulman :

      Reste qu’il est responsable d’avoir participé au meurtre de nombreux musulmans et à la déstabilisation de leurs pays en aidant Daesh et Al nosra. Doit-on se fier à un Israélien de 15 ans, qui après une NDE (near death experience) a affirmé que Gog allait être Obama ? Le prophète Ezéchiel nous représente Gog réunissant une armée formidable dans laquelle on voit des Perses, des Éthiopiens, des Libyens, des Cimmériens et des Arméniens, puis, sur l’ordre de Dieu, la conduisant du nord contre la Palestine. (Ezech., XXXVIII, 1-9). Le but de l’envahisseur est de dévaster la Terre-Sainte redevenue prospère. v. 10-16. Mais Dieu, pour montrer aux païens quelle est sa puissance, anéantira tous ces barbares, v. 17-23, qui périront sur les montagnes d’lsraël. XXXIX, 1-8. Va-t-on donc voir dans les mois à venir la Pax Americana se transformer en Pax Judaica comme le cheik Imran Hosein le subodore ?
      http://www.cosmovisions.com/$Gog.htm

  14. mehdi mountather dit :

    Salut l’augmentation des séismes en Chili et dans le monde en islam signe de la fin du monde si la fin du monde le 2 octobre 2015 aux non musulmans de se convertir a l’islam pour éviter la panique et l’enfer ALLAH dit ( Ô hommes ! Craignez votre Seigneur, car le tremblement de l’Heure dernière sera quelque chose de terrifiant ! Le jour où il se produira, toute nourrice oubliera son nourrisson, toute femelle enceinte enfantera avant terme et les hommes donneront l’impression d’être ivres, bien qu’ils ne le soient pas, car le châtiment de Dieu sera terrible.) Verset 1 et 2 Sourate Al-Hajj les révoltes arabes le terrorisme de Daech et de Bachar assed l’hécatombe de la Mecque punition divine et l’extermination des arabes avant la nuit de la fin du monde les vrais ennemis de l’islam depuis plus de 100 ans ils ont peur de la fin du monde normal les premiers a l’enfer avec les ennemis de l’islam merci.

    • nicole dit :

      Pourquoi le 2 octobre, Mehdi ? En attendant, une chanson de Prince Ea (Richard Williams) « pour l’ éveil mondial » fut très remarqué après celle sur « Sauver la nature, c’est nous sauver nous-mêmes » :

  15. Carlos dit :

    Homme étonnant que ce Karim Ouchikh, qui s’est converti au catholicisme :

    « Ces introuvables « valeurs de la République » (laïcité, égalité, fraternité, libertés…), déclinées ad nauseam au trébuchet des « droits de l’Homme et du Citoyen », sont si abstraites, si théoriques, si insipides, qu’elles trouveraient sans peine à s’acclimater dans n’importe quel autre régime démocratique de la planète. De la sorte, on refuse de regarder l’identité charnelle de notre pays, c’est à dire de la voir en acceptant sa dimension culturelle, la spécificité de son héritage chrétien, la beauté de son art de vie…, bref de considérer la France au prisme des traits ordinaires qui la rendent si désirable aux yeux du monde depuis des lustres. Comme beaucoup, je m’insurge contre cette vaste escroquerie intellectuelle qui stérilise et affadit notre identité pour la rendre en réalité davantage accessible à ces populations nouvelles qui arrivent en masse sur notre sol, lesquelles auront d’autant moins d’efforts à accomplir pour s’assimiler dans le creuset national que celui-ci se sera précisément évaporé dans l’intervalle.

    La France doit surtout rester fidèle à elle-même, attentive à son être authentique que nous chérissons tous (…) Ce modèle singulier repose, au plan intérieur, sur l’affirmation sereine d’un héritage indivis qui se compose d’un socle anthropologique chrétien prédominant, d’une culture gréco-latine toujours vivante, d’une histoire exceptionnelle à nulle autre pareille et d’une langue merveilleuse qui rayonne bien au-delà de nos frontières. Hors de notre pré-carré, la France se range aujourd’hui encore parmi ces puissances spirituelles qui, à l’instar de la Russie, porte une âme charnelle à portée universelle, ce qui les démarquent, toutes deux, des puissances matérialistes, davantage tournées vers la recherche d’un impérialisme économique, comme peuvent l’être l’Allemagne ou les Etats-Unis.

    Pour accomplir ce redressement moral et spirituel, nous devrons aussi donner au principe de laïcité une autre dimension, et en faire un instrument politique de combat, en refusant notamment de mettre toutes les religions sur un même plan : autrement dit, l’égalité juridique formelle des cultes sur notre sol ne doit en rien impliquer l’égalité des religions devant le mémoire ; à mes yeux, la prééminence culturelle et historique du christianisme en France doit être affirmée sans état d’âme.

    Embrasser la foi catholique romaine à l’âge adulte, – non sans avoir à connaître de sérieux contrecoups familiaux -, est une expérience intime qui prédispose, plus que d’autres peut-être, à mesurer l’infinie grandeur de la composante chrétienne qui féconde l’héritage culturel de la France. En plaçant la dignité absolue de l’homme au cœur de son message évangélique, le christianisme a donné corps à nombre de nos libertés, de nos valeurs et de nos institutions actuelles : sécularisation de l’Etat, laïcité, respect intangible de la personne, considération pour autrui, émancipation de la femme, souci de la souffrance animale… Dans mon action politique quotidienne, je ne cesse d’agir pour convaincre nos concitoyens de la beauté et de l’exemplarité d’une religion qui a façonné nos paysages, fécondé nos trésors culturels et nourrit notre inconscient collectif.

    Dans le sillage de figures spirituelles qui comptent beaucoup pour moi, de Péguy à Charles de Foucauld, de Maritain à Psichari, je crois passionnément à la redécouverte imminente par notre pays de ses racines chrétiennes, comme en témoigne actuellement la vitalité de nombre de communautés paroissiales ou le dynamisme de certains diocèses. Les combats magnifiques pour la défense pour la dignité humaine ou pour la préservation du modèle familial traditionnel, – qui ont pareillement prospéré dans la rue ces dernières années -, sont autant d’expériences concrètes qui nourrissent en moi cette espérance profonde. Fille aînée de l’Eglise, la France doit donner plus que jamais au monde des gages de sa fidélité aux promesses de son baptême.

    http://www.lerougeetlenoir.org/opinions/les-inquisitoriales/Karim-Ouchikh-la-preeminence-culturelle-et-historique-du-christianisme-doit-etre-affirmee-sans-etat-d-ame

    • Andrée dit :

      Il n’est pas le seul à s’être converti. En ce moment le pasteur Gottfried Martens de l’église de la Sainte Trinité à Berlin ( paroisse évangélique luthérienne), s’apprête à célébrer une cinquantaine de baptêmes pour le seul mois de novembre et a déjà fait entrer dans le giron de l’Église près de 600 musulmans depuis 2008. Il leur donne des cours de catéchisme «Je veux les baptiser, mais je dois tous les connaître personnellement pour être sûr que leur conversion est vraiment sincère», témoigne-t-il sur France 2.
      http://www.francetvinfo.fr/monde/europe/migrants/migrants-ils-se-convertissent-au-christianisme-apres-leur-arrivee-en-europe_1104001.html
      A Hanovre, un autre pasteur, le père Oboski revendique 2000 baptêmes depuis 2008. Une autre petite paroisse de Berlin affirme avoir converti 120 nouveaux paroissiens en trois ans. Parmi eux, des Afghans, quelques Syriens, mais surtout une majorité d’Iraniens. Il existe en effet une proximité théologique plus importante entre chiisme et christianisme, qui facilite les conversions. «Ma mère est musulmane mais moi, j’ai décidé de me convertir. En Grèce et en Italie, j’ai eu le temps de voir ce qu’est le christianisme. C’est la meilleure religion que je connaisse.» témoigne, Asma, une Afghane de 17 ans, dans La Croix.
      http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/En-Allemagne-l-accueil-delicat-des-refugies-convertis-au-christianisme-2015-09-21-1358813#
      «J’ai vu de mauvaises choses dans ma religion, l’islam. Il y a le groupe État islamique, dans mon pays il y a une dictature islamique mais en arrivant dans cette église, j’ai vu les bonnes choses qu’il y a dans le christianisme» explique ainsi un réfugié iranien.

      En attendant, dans plusieurs foyers d’immigrés clandestins, les chrétiens sont harcelés ! Ce qui devrait interpeller les politiques avant qu’il ne soit trop tard :

      Exemple de persécution, celle de cette femme autrichienne d’origine pakistanaise, mariée de force, née dans une famille de mollah :  » J’ai compris que la violence qui m’entourait n’était pas liée à ma culture, mais à ce qui est écrit dans le Coran : qu’il faut battre sa femme si elle n’obéit pas, dit un verset. Le christianisme m’aide à devenir libre » explique-t-elle.

  16. Lino dit :

    La taqiya (dissimulation) que l’on appelle aussi ketman (secret ou restriction mentale) dans l’islam s’est manifestée en diverses circonstances historiques et retrouvent une certaine actualité de nos jours. Le Coran contient deux passages sur lesquels s’appuient les théoriciens de la taqiya. Ils correspondent à deux types de situations particulières.

    1°/ « Celui qui renie Dieu après avoir eu foi en Lui (excepté celui qui a subi la contrainte et dont le cœur reste paisible en sa foi), ceux dont la poitrine s’est ouverte à l’impiété, sur ceux-là tomberont le courroux de Dieu et un tourment terrible » (16, 106). Dans ce verset, c’est l’incise qui compte. La taqiya est donc autorisée en cas de contrainte extérieure, quelle qu’en soit la forme : persécution, menace sur la vie, absence de liberté religieuse (de conscience et de culte), etc.

    2°/ « Que les croyants ne prennent pas pour alliés des infidèles au lieu de croyants. Quiconque le fait contredit la religion d’Allah, à moins que vous ne cherchiez à vous protéger d’eux. Allah vous met en garde à l’égard de Lui-même. Que vous cachiez ce qui est dans vos poitrines ou bien que vous le divulguiez, Allah le sait. Il connaît tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Allah est omnipotent » (3, 28-29). Dieu recommande ici aux musulmans (eux seuls sont qualifiés de « croyants ») de ne pas entretenir de relations d’amitié ou de sujétion avec les non-musulmans (cf. 3, 118 ; 5, 51 ; 9, 23 ; 60, 13), mais il autorise des dérogations au principe, lorsque le fait de s’opposer à ces derniers les met en danger. La sécurité ou le besoin de se faire accepter priment alors sur l’affirmation de la religion. En fait, dans ces situations, ce qui compte c’est l’intention du musulman ou la réalité intime de sa croyance. Peu importe alors la profession de foi publique puisque Dieu connaît les dispositions des cœurs et les pensées.

    Telles sont les sources qui fondent la doctrine de la dissimulation, en matière de religion et de tout ce qui peut lui être connexe. La validité du recours à la taqiya a été confirmée et précisée par les oulémas (docteurs de la Loi) dès les débuts de l’islam, notamment par Tabarî (m. 923). Il en résulte qu’un musulman peut abjurer extérieurement ses croyances, professer publiquement une autre religion, accepter d’être réputé non-musulman ou renoncer aux exigences cultuelles et législatives conformes à l’islam, tout cela s’il se trouve dans des conditions qu’il estime être de contrainte justifiant une telle attitude. Si l’on veut comparer avec la position chrétienne sur ce sujet, il convient de se référer à une parole de Jésus-Christ dans l’Evangile : « Qui veut sauver sa vie la perdra, mais qui perdra sa vie à cause de moi et de l’Evangile la sauvera » (Mc 8, 35).

    Tareq Oubrou , Imam de la grande mosquée de Bordeaux, ancien militant de l’Union des Organisations islamiques de France (UOIF, d’obédience Frères musulmans), préconise pour les musulmans d’Europe l’acceptation d’une « charia de minorité ». « il s’agit de mettre en relation la norme avec la réalité concrète, tout en restant fidèle aux méthodes qui régissent l’application de la charia à la réalité…. Cela permet l’élaboration d’un canonisme mobile » (Profession imâm, Albin Michel, 2009, p. 37-41).

    D’après l’islamologue Dominique Urvoy, cette position est à comprendre comme une application de la taqiya : Tareq Oubrou adopte constamment cette ligne d’action : il affirme qu’il est possible de tout résoudre ponctuellement par des fatouas ; si une règle démocratique va à l’encontre de la règle islamique, on peut abroger cette dernière momentanément mais on la rétablira le jour où… On met les choses en veilleuse, mais il s’agit bien de les réactiver tôt ou tard, et cela parce que le Coran est considéré comme étant la parole incréée de Dieu ; par exemple, le djihad, auquel les musulmans doivent renoncer quand ils vivent en Occident, ou auquel ils doivent donner une dimension exclusivement intérieure, mais qu’ils ont le devoir de rétablir dès que cela sera possible » (« La place du secret dans la pensée religieuse musulmane », in L’Islam en France, hors-série de la revue Cités, PUF, 2004, p. 646). […] »

    • Ahmed dit :

      Il faudrait développer partout une lecture non sacralisée et critique des livres fondamentaux de l’islam : Coran, Hadiths et Sira. Car ces textes contiennent en effet des centaines d’ occurrences de violence et le drame constant de l’islam est que tous les appels et actes du prophète sont érigés en modèle à suivre.

      Comme, jusqu’ici, seule une infime minorité de courageux musulmans l’ont demandé, il serait impératif que les éditions du Coran, des Hadiths, de la Sira soient précédées d’avertissements intelligents pour que soient définitivement replacés dans leur contexte humain et historique les faits et gestes de Mahomet et de ses compagnons et notamment :

      • Les souhaits d’anéantissement des Juifs et des Chrétiens (S IX-29).
      • Les appels réitérés à « tuer partout » les « polythéistes » (S IX-5), catégorie englobant les chrétiens qui sont coupables de l’impardonnable péché d’ « associer d’autres dieux à Dieu » !
      • La décapitation par le prophète, à Médine, des milliers d’hommes juifs de la tribu des Banu-Qorayza.
      • Les tortures pour les poètes ayant ironisé sur lui, tel Ben Achraf.
      • La condamnation de voleurs meurtriers de la tribu des Oklites à la peine d’amputation des membres et de crevaison des yeux, et à la mort par la soif.
      • Égorgement des défenseurs vaincus de Khaybar.
      • Torture d’un vaincu pour faire avouer la cachette d’un trésor.
      • Lapidation des personnes adultères.
      • Mains coupées pour les voleurs.
      • Condamnation au supplice du fouet avant pendaison.
      • Licéité de la ruse et du double langage pour vaincre les ennemis.Mise en esclavage des femmes et des enfants des ennemis massacrés.

      Tout cela, ce ne sont pas des innovations de l’État islamique (Daesh). C’est la continuité islamique sur le modèle de Mahomet. On ne peut certes exiger des musulmans pacifiques qu’ils fabriquent un Coran alternatif et qu’ils expurgent abondamment les Hadiths. Mais on doit leur demander de canaliser ce Coran, de le border par historisation et la liberté critique. De même doivent-ils revoir l’éducation faite dans leurs écoles !
      http://www.liveleak.com/view?i=049_1447946970

      D’autre part, Il y a quatre sortes de djihad à l’époque contemporaine :

      1/ Le djihad MILITAIRE, c’est-à-dire le terrorisme

      2/ le djihad CIVIL, c’est-à-dire
      – la délinquance systématique
      – les violences, les agressions
      – les razzias
      – le harcèlement sexuel
      – les viols
      – les insultes
      – les intimidations
      – les comportements asociaux
      – la guérilla permanente de moyenne intensité contre les autorités (police, pompiers, bâtiments publics…)

      3/ le djihad POLITIQUE, c’est-à-dire la revendication ininterrompue de privilèges sans cesse plus nombreux, qui étendent l’emprise territoriale des musulmans, qui augmentent de facto leur poids politique bien au-delà de ce qui découle de la loi démocratique, et qui se transforment imperceptiblement en autant d’obligations et de restrictions imposées aux non-musulmans :
      – port du voile
      – ramadan
      – alimentation hallal


      – prière dans les lieux publics et dans l’entreprise
      – interdiction de l’alcool
      – tribunaux islamiques
      – finance islamique
      – occupation autoritaire et illégale de l’espace public
      – refoulement progressif des non-musulmans au-delà des zones occupées par les muslmans
      – infiltration des organes de pouvoir : police, armée, services publics, postes électifs, organisations communautaristes, etc…
      En d’autres termes : imposition progressive de la charia.

      4/ le djihad JURIDIQUE, c’est-à-dire le dépôt de plainte pour n’importe quel motif contre n’importe qui émettant la plus petite critique contre l’islam ou Mahomet, afin de contraindre les non-musulmans à perdre temps et argent pour se défendre, ce qui va aussi inévitablement amener certains à être condamnés car ils commettront des erreurs de procédure ou tomberont sur des pourris qui chercheront à donner des gages de dhimmitude aux musulmans en les condamnant lourdement. Le djihad juridique va amener les moins courageux des non-musulmans à s’autocensurer, ou à parler uniquement dans des cercles restreints. Le djihad juridique permet aussi aux « modérés » de désigner les cibles à abattre aux « extrémistes », sous couvert de « respect de leurs droits ».

      De ces quatre types de djihad, seul le djihad MILITAIRE est perpétré exclusivement par ceux qu’on appelle communément « islamistes « ou « radicaux !

      Etonnant de voir la stupidité du gouvernement français. D’abord, « La langue de la République est le français » (article 2 de la Constitution de la République française) ; ensuite, « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte » (article 2 de la loi de 1905). Pourquoi donc le ministère français de l’Agriculture distribue-t-il ces affichettes, pour l’« abattage rituel » lors de l’Aïd al-Adha, alors que ces pratiques sont bien plus cruelles pour les animaux ? Allah aime faire souffrir les animaux ?



      http://agriculture.gouv.fr/abattage-rituel

      • Atlas dit :

        Le problème Ahmed, c’est que l’occident rejette le message chrétien. Celui qui est contre la haine ! Contre les meurtres ! Un jeune immigré arrivant dans une école française, ne sera pas instruit de ce qui a fait la civilisation européenne ! La moindre des choses aurait été qu’il connaisse la religion chrétienne, ne serait-ce que pour pouvoir la comparer avec la sienne. N’importe quel touriste s’informe sur la religion musulmane avant d’aller visiter une mosquée ! A fortiori un étranger demandant la nationalité française devrait en faire de même !

        Autrement on a ce qu’a vécu le fils et la femme d’un imam radical qui prêche en Belgique. Après avoir pris leurs distances avec l’individu ils expliquent aujourd’hui le climat de violence qu’ils subissaient. Maltraitance corporelle, obligation d’héberger des imams radicaux venus notamment d’Arabie Saoudite, et solitude face aux appels à l’aide lancés aux autorités restés sans suites.

        Pour comprendre le témoignage de cette femme et de son fils, il faut d’abord parler du père et de l’ex-époux. Abdelkader Chouaa, un imam, qui depuis de longues années un peu partout en Europe, prêche la violence, le djihad, la haine vis-à-vis des non-musulmans. « On nous a toujours manipulés, on nous a toujours bouffé le cerveau, le djihad, c’est une obligation, on est obligé de faire le djihad, mon propre père a commencé dans les conférences, il s’enfermait dans des maisons, il y avait des gens qui venaient qui donnaient des conférences », raconte le fils. « De nombreux imams, des prédicateurs venus de l’étranger sont venus loger à la maison. Je devais leur faire à manger, j’étais menacée. Si tu parles, on te coupe la gorge », témoigne la mère.

        A Verviers, puis à Bruxelles, la famille compte 9 enfants. Les filles sont retirées de l’école à 14 ans. A la maison, la violence est quotidienne. « J’étais tout le temps battue. Un jour, j’étais enceinte, j’ai reçu des coups et j’ai perdu mon bébé. Mes enfants ne pouvaient pas sortir, j’ai souffert toute ma vie », explique la mère.

        L’année dernière, lorsqu’elle apprend que son ex-mari donne une conférence dans la mosquée de la rue des Fabriques à Verviers, en compagnie d’autres imams radicaux, elle tente de l’empêcher de nuire. « Je suis arrivée à la mosquée, j’ai crié, hurlé, et j’ai appelé la police pour qu’elle vienne l’arrêter. Tout ce que les policiers ont fait, c’est me faire sortir de la mosquée ».

        Il y a quelques jours, deux autres de ses fils ont été arrêtés lors des perquisitions à Molenbeek. L’un d’entre eux a été relâché. « Je sais bien qu’ils sont entre de bonnes mains, celles de la justice, on ne va pas leur faire de mal, on va juste enquêter. Je sais que mon frère n’a rien à se reprocher, n’a rien fait de très grave, peut-être qu’il a une connaissance avec le gars qui est recherché, oui », témoigne le fils. « J’ai vraiment peur pour mes enfants. J’ai peur qu’un jour un de mes fils parte faire le djihad en Syrie », ajoute la mère.

        « Il y a des jeunes qui sont radicalisés, qui sont manipulés par ces gens-là, alors qu’on ne punisse pas les jeunes, qu’on punisse les gens qui ont fait ça », ajoute le fils de l’imam radical. « Ils sont partout, même si en ce moment ils se cachent, se rasent un peu la barbe, parce que maintenant il y en a qui ont peur, alors ils partent au Maroc, ils s’évadent pour oublier un peu l’histoire, vous comprenez ce que je veux dire ? C’est trop facile ça ».
        http://www.rtl.be/info/belgique/societe/l-ex-femme-et-le-fils-d-un-imam-radical-temoignent-j-ai-appele-la-police-pour-qu-elle-vienne-l-arreter-tout-ce-qu-elle-a-fait-c-est-me-faire-sortir-de-774652.aspx

      • Luc dit :

        Approche lucide et réaliste face à l’islam et aux musulmans :

        1°/ Une approche lucide et réaliste

        Les élites françaises (dirigeants politiques, élus locaux, intellectuels, journalistes, ecclésiastiques) doivent porter un regard lucide et correct sur l’Islam dans toutes ses dimensions (religieuse, anthropologique, sociale, politique), et entretenir avec les musulmans un rapport de vérité. Car il n’est pas indifférent d’être citoyen selon que l’on est musulman ou non, compte tenu de la manière dont l’Islam envisage l’organisation de l’État et de la société, ainsi que le statut de la personne et ses relations avec les non-musulmans.

        – Il ne faut pas faire semblant de croire que l’Islam est une religion comme les autres et qu’il n’est qu’une religion. Il n’appartient pas aux non-musulmans de dire quel est le véritable Islam, ce qui implique d’éviter des déclarations telles que : « L’Islam est une religion de paix, d’amour et de tolérance », « Daech pratique un Islam dévoyé », etc.

        – Il faut éviter le déni de certaines réalités gênantes dans l’Islam alors que l’actualité les met en évidence. Ce mensonge conduit les populations européennes non musulmanes à la méfiance et à la peur, voire à l’agressivité envers les musulmans, ce qui risque d’engendrer un cercle vicieux de violences. Quant aux accusations d’« islamophobie », elles sont un piège dans lequel il faut éviter de tomber, sous peine de se priver de la liberté de critiquer les aspects dérangeants, voire inacceptables de l’Islam, comme l’absence de liberté religieuse ou le traitement de la femme.

        – Il faut éviter toute attitude pacifiste ou fausse dans les rapports de la France (et de l’Europe) avec les États musulmans. Par exemple, nier que l’on a des ennemis ou refuser de les nommer ; pratiquer une diplomatie à géométrie variable : on combat certains régimes sous prétexte de servir la démocratie (cf. la Libye et la Syrie) en même temps que l’on conclut des alliances avec des régimes indéfendables (cf. les États de la péninsule Arabique) ou que l’on cède au chantage d’autres pays comme la Turquie. Le mensonge est facteur de guerre et non de paix. Le monde musulman, qui traverse une crise très grave, a besoin de se sentir respecté par l’Occident pour guérir du ressentiment qui l’anime.

        2°/ Des dispositions à adopter

        La France doit prendre acte des effets négatifs de l’idéologie du multiculturalisme et y renoncer tout en s’efforçant d’interrompre le processus en cours de confessionnalisation des musulmans établis sur son sol.

        – Il faut concevoir l’accueil et le traitement des musulmans, qu’ils soient immigrés ou nationaux, en tant que personnes et non comme membres d’une communauté aux traditions et mœurs incompatibles avec celles qui fondent la civilisation française. Ceci pour favoriser leur assimilation dans le droit fil de la tradition française, qui concerne précisément les personnes individuelles et non les communautés.

        – Il ne faut pas céder aux revendications communautaristes au nom de la tolérance ou du respect des cultures. Cela relève d’une générosité mal éclairée. En se multipliant dans tous les secteurs de la vie, l’acceptation de ces revendications par les pouvoirs publics entraîne forcément une rupture du lien social et nuit à la cohésion nationale.

        – Il faut exiger des citoyens musulmans l’engagement à respecter pour eux-mêmes et pour autrui le droit et les valeurs français, tels que la liberté religieuse (y compris de conscience, donc le droit de changer de religion) ou l’égalité en dignité de l’homme et de la femme. Mais pour cela, il est essentiel de refonder une société vertueuse, digne d’être enviée et imitée, par exemple par une politique favorable à la famille.

        – La France doit reformuler le contenu de la laïcité. La neutralité de l’État en matière religieuse ne signifie pas la neutralité de la société dans ce domaine. La laïcité ne doit pas être une idéologie hostile aux religions.

        La saine laïcité signifie libérer la croyance du poids de la politique et enrichir la politique par les apports de la croyance, en maintenant la nécessaire distance, la claire distinction et l’indispensable collaboration entre les deux » (Benoît XVI, exhortation apostolique Ecclesia in Medio Oriente, 12 septembre 2012).

        – Il est nécessaire d’assumer l’histoire de la France avec fierté et de remettre à l’honneur l’héritage culturel et spirituel de la patrie, notamment au sein de l’enseignement public, au lieu d’entretenir le dénigrement systématique. Les dirigeants doivent assumer les racines chrétiennes de la civilisation française qui ont contribué à son rayonnement dans le monde.

        – La France doit réviser sa politique étrangère, en particulier envers le Proche-Orient, pour tenir compte des réalités locales, sans chercher à imposer à d’autres pays ses propres critères d’organisation sociale et politique ; elle doit renoncer à certaines alliances financièrement avantageuses mais immorales, cesser de manipuler le monde arabe pour ses propres intérêts sans chercher à résoudre honnêtement la question palestinienne.

        – Enfin, il faut considérer le combat contre Daech dans sa dimension spirituelle comme condition essentielle à la victoire temporelle.

        INFORMATION ET DÉBAT AUTOUR DES RELIGIONS EN GÉNÉRAL, ET DE L’ISLAM EN PARTICULIER : le blog de Sami Aldeeb, un universitaire chrétien palestinien, aujourd’hui de nationalité suisse :
        http://www.blog.sami-aldeeb.com/

        • Antoine dit :

          « Avoir une approche lucide et réaliste face à l’islam et aux musulmans » préconisez-vous Luc !

          Justement, des munitions pour kalachnikov de calibre 7,62, des vidéos de propagande et du matériel pédagogique ont été saisis lors des perquisitions menées dans le cadre de la fermeture, mercredi 2 décembre, de la salle de prière salafiste de Lagny-sur-Marne !
          http://www.francetvinfo.fr/faits-divers/terrorisme/attaques-du-13-novembre-a-paris/etat-d-urgence-en-france/mosquee-fermee-par-les-autorites-a-lagny-des-balles-de-kalachnikov-et-des-videos-de-propagande-jihadiste-ont-ete-saisies_1208989.html

          Pourtant Bachar el-Assad voulait transmettre à Valls une liste de djihadistes français ! Pourquoi l’a-t-il refusée ? La responsabilité du gouvernement et de ceux qui lui ont précédé est absolument énorme. Le mal n’a pas été combattu idéologiquement à la source, le salafisme est maintenant bien présent en France. Pourquoi n’a-t-on jamais interdit les livres du très officiel prédicateur égypto-qatari Youssef al-Qaradawi (vedette d’Al-Jazira) qui explique dans son best-seller en vente libre sur Amazon et dans toutes les librairies de France (Le Hallal et le Haram), comment battre sa femme et tuer les apostats et les blasphémateurs ? Ce n’est pas un terroriste de Daesh, car il représente l’organisation des Frères musulmans en Europe et il co-préside l’Institut de formation d’imams européens basée en France à Saint-Léger-du-Fougeret (Nièvre) depuis que Mitterrand fit autoriser cet institut… Les deux principaux partis au pouvoir ont laissé fanatiser légalement, parfois avec des subventions publiques accordées aux associations loi 1901, des générations entières de jeunes dans les banlieues et ailleurs… Les jeunes des banlieues à la dérive et aux mains des caïds que la police n’ose plus arrêter, ont été jetés dans les bras des islamistes ! Pendant ce temps-là, l’Occident se trompait d’ennemis (prenant pour méchants les Russes et Saddam et Bachar) et d’amis (Qatar, Koweit, Arabie saoudite, Turquie). Alors que les Saoud wahhabites, le Koweit et le Qatar financent les djihadistes que l’armée française combat au Mali ! Et un de ses alliés membre de l’Otan, la Turquie, achète du pétrole à l’EI, forme et appuie les djihadistes et laisse passer qui veut de la Syrie à l’Europe…

          Concernant les demandeurs du statut de réfugié, nombre d’entre eux l’ont déjà obtenu en Turquie et viennent tout de même en France alors que la loi prévoit qu’une fois qu’un demandeur a été reçu dans un premier pays d’accueil jugé respectueux du droit international, ce qui est le cas de la Turquie, il n’a pas le droit de demander un second statut de réfugié dans un pays tiers.

        • sophie dit :

          On dit que Daesh est antisémite ! Pourtant il n’attaque jamais Israël !

          Ne serait-il pas plutôt semblable aux sémites ! D’abord tous les arabes sont des sémites ! Ils viennent d’Ismaël, frère d’Isaac et dont leur père était Abraham ! D’autre part, les sémites ont pour livre, l’Ancien Testament, pas le Nouveau !

          Si vous dissimulez une Bible, en l’affublant de la couverture d’un Coran. Si ensuite vous interrogez les gens dans la rue, sur certains des passages :

          « Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de prendre de l’autorité sur l’homme » (extrait de 1 Timothée 2:12).

          « Si un homme couche avec un homme, comme on couche avec une femme, ils ont fait tous deux une chose abominable; ils seront punis de mort » (Lévitique 20:13).

          « couper la main » d’une femme si elle ose toucher « les parties honteuses » d’un homme, même si c’est pour « délivrer son mari de la main de celui qui le frappe » (le Deutéronome 25:12)

          Qu’en pensent les gens ? Ils disent que ces écrits sont complètement ridicules ! Et ils mettent cela sur le dos du Coran ! Alors que cela vient de l’Ancien Testament !

          Ces textes n’ont rien à voir avec le Nouveau Testament des chrétiens, mais beaucoup à voir avec ceux des juifs et des musulmans.
          http://www.huffingtonpost.co.uk/2015/12/06/holy-bible-versus-holy-quran-dit-is-normaal-experiment-casts-light-on-prejudice_n_8731048.html

          Alors Daesh est-il antisémite ou anti-chrétien ? Se souvenir de la femme adultère ! Jésus dit « Que celui qui n’a jamais péché lui jette la première pierre » Et il ne condamne pas la femme, mais lui dit d’arrêter de pécher ! Il dirait la même chose à un homosexuel ! Il ne le punirait pas de mort ! Contrairement à la religion juive et musulmane ! Il en est de même avec l’idée de couper une main ! Nulle part dans le Nouveau Testament on trouve l’ordre d’amputer quelqu’un ! C’est une idée sémite pas chrétienne !

          Bref, Daesh ne suit pas le Nouveau Testament des chrétiens, mais plutôt l’Ancien Testament (dont le Coran s’en est largement inspiré) Comme tout sémite (arabe ou juif)…

    • Carlos dit :

      Karim Akouche, né en Kabylie en 1978, est poète, romancier et dramaturge. Il vit au Québec depuis 2008. Dans « Causeur », il interpelle un soldat d’Allah d’une manière pertinente :

      « Prépare ta valise. Achète un billet. Change de pays. Cesse d’être schizophrène. Tu ne le regretteras pas. Ici, tu n’es pas en paix avec ton âme. Tu te racles tout le temps la gorge. L’Occident n’est pas fait pour toi. Ses valeurs t’agressent. Tu ne supportes pas la mixité. Ici, les filles sont libres. Elles ne cachent pas leurs cheveux. Elles portent des jupes. Elles se maquillent dans le métro. Elles courent dans les parcs. Elles boivent du whisky. Ici, on ne coupe pas la main au voleur. On ne lapide pas les femmes adultères. La polygamie est interdite. C’est la justice qui le dit. C’est la démocratie qui le fait. Ce sont les citoyens qui votent les lois. L’État est un navire que pilote le peuple. Ce n’est pas Allah qui en tient le gouvernail.

      Tu pries beaucoup. Tu tapes trop ta tête contre le tapis. C’est quoi cette tache noire que tu as sur le front ? Tu pousses la piété jusqu’au fanatisme. Des poils ont mangé ton menton. Tu fréquentes souvent la mosquée. Tu lis des livres dangereux. Tu regardes des vidéos suspectes. Il y a trop de violence dans ton regard. Il y a trop d’aigreur dans tes mots. Ton cœur est un caillou. Tu ne sens plus les choses. On t’a lessivé le cerveau. Ton visage est froid. Tes mâchoires sont acérées. Tes bras sont prêts à frapper. Calme-toi. La violence ne résout pas les problèmes.

      Je sais d’où tu viens. Tu habites trop dans le passé. Sors et affronte le présent. Accroche-toi à l’avenir. On ne vit qu’une fois. Pourquoi offrir sa jeunesse à la perdition? Pourquoi cracher sur le visage de la beauté?

      Je sais qui tu es. Tu es l’homme du ressentiment. La vérité est amère. Elle fait souvent gerber les imbéciles. Mais aujourd’hui j’ai envie de te la dire. Quitte à faire saigner tes yeux.

      Ouvre grand tes tympans. J’ai des choses à te raconter. Tu n’as rien inventé. Tu n’as rien édifié. Tu n’as rien apporté à la civilisation du monde. On t’a tout donné : lumière, papier, pantalon, avion, auto, ordinateur… C’est pour ça que tu es vexé. La rancœur te ronge les tripes….

      Questionne les morts. Fouille dans les ruines. Décortique les manuscrits. Tu es en retard de plusieurs révolutions. Tu ne cesses d’évoquer l’âge d’or de l’islam. Tu parles du chiffre zéro que tes ancêtres auraient inventé. Tu parles des philosophes grecs qu’ils auraient traduits. Tu parles de l’astronomie et des maths qu’ils auraient révolutionnées. Tant de mythes fondés sur l’approximation. Arrête de berner le monde. Les mille et une nuits est une œuvre persane. L’histoire ne se lit pas avec les bons sentiments. Rends à Mani ce qui appartient à Mani et à Mohammed ce qui découle de Mohammed. Cesse de te glorifier. Cesse de te victimiser. Cesse de réclamer la repentance. Ceux qui ont tué tes grands-parents sont morts depuis bien longtemps. Leurs petits-enfants n’ont rien à voir avec le colonialisme. C’est injuste de leur demander des excuses pour des crimes qu’ils n’ont pas commis.

      Tes ancêtres ont aussi conquis des peuples. Ils ont colonisé les Berbères, les Kurdes, les Ouzbeks, les Coptes, les Phéniciens, les Perses… Ils ont décapité des hommes et violé des femmes. C’est avec le sabre et le coran qu’ils ont exterminé des cultures. En Afrique, ils étaient esclavagistes bien avant l’île de Gorée….

      Je ne comprends pas tes frères. Il y a trop de contradictions dans leur tête. Il y a trop de balles dans leurs mitraillettes. Ils regardent La Mecque, mais ils rêvent de Hollywood. Ils conduisent des Chrysler. Ils chaussent des Nike. Ils ont des IPhone. Ils bouffent des hamburgers. Ils aiment les marques américaines. Ils combattent « l’empire », mais ils ont un faible pour ses produits.

      Et puis, arrête de m’appeler « frère ». On n’a ni la même mère, ni les mêmes repères. Tu t’es trop éloigné de moi. Tu as pris un chemin tordu. J’en ai assez de tes fourberies. J’ai trop enduré tes sottises. Nos liens se sont brisés. Je ne te fais plus confiance. Tu respires le chaos. Tu es un enfant de la vengeance. Tu es en mission. Tu travailles pour le royaume d’Allah. La vie d’ici-bas ne t’intéresse pas. Tu es quelqu’un d’autre. Tu es un monstre. Je ne te saisis pas. Tu m’échappes. Aujourd’hui tu es intégriste, demain tu seras terroriste. Tu iras grossir les rangs de l’État Islamique.

      Un jour, tu tueras des innocents. Un autre, tu seras un martyr. Puis tu seras en enfer. Les vierges ne viendront pas à ton chevet. Tu seras bouffé par les vers. Tu seras dévoré par les flammes. Tu seras noyé dans la rivière de vin qu’on t’a promise. Tu seras torturé par les démons de ta bêtise. Tu seras cendre. Tu seras poussière. Tu seras fiente. Tu seras salive. Tu seras honte. Tu seras chien. Tu seras rien. Tu seras misère. »

      http://www.causeur.fr/islam-daech-terrorisme-36313.html

  17. Tom dit :

    Paris : moins de 100 personnes à la manifestation des musulmans pour dire « Stop Daech » ! A l’appel du collectif « Fils de France » dont le président est Camel Bechikh, un mois après les attentats qui ont frappé Paris et Saint-Denis, ils furent peu nombreux à manifester le 13 décembre au Trocadéro, à Paris, contre la « barbarie » de l’Etat islamique. L’imam de Bordeaux Tareq Oubrou y a par contre répondu favorablement.

    Ainsi que le pasteur Saïd Oujibou, protestantisme évangélique.
    http://www.famillechretienne.fr/politique-societe/societe/contre-daech-manifestation-islamo-chretienne-a-paris-183559

    Reste qu’il n’y a pas que les sunnites qui posent problème ! Les musulmans chiites en Irak n’ont de cesse d’attaquer les chrétiens. Des affiches collées sur les églises et maisons dans les quartiers chrétiens de Bagdad, incitent les femmes à « imiter la Vierge Marie » en se couvrant la tête d’un voile. Les affiches disent en substance : « la Vierge était voilée, vous aussi portez le voile sinon nous vous y forcerons ».
    http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/A-Bagdad-les-chretiennes-sommees-de-porter-le-voile-comme-la-Vierge-2015-12-15-1393341?utm_medium=Social&utm_source=Facebook&utm_campaign=Echobox&utm_term=Autofeed#link_time=1450200056

    Il y a un journaliste, Alexandre Mendel, qui vient d’écrire un livre « LA FRANCE DJIHADISTE, ENQUÊTE AU COEUR DES MOLENBEEK FRANÇAIS » et qui a remarqué le peu de musulmans à vouloir se démarquer du barbarisme de l’état islamique. Pour lui, les foyers salafistes sont une bombe à retardement.

  18. Luc dit :

    Le 1er janvier sera inaugurée à Abajah, dans le sud-est du Nigeria, une statue du Christ, en marbre blanc, de 8,53 mètres de haut (40 tonnes). Elle surplombera l’église catholique du village.

    Appelée « Jésus le plus grand », autrement dit… Iassou Akbar, elle a été commandée par Obinna Onuoha, directeur d’une compagnie de distribution de pétrole et de gaz, selon une « vision » qu’il a eue en 1997, et réalisée par une entreprise chinoise.

    « Ce sera la plus grande statue de Jésus du continent », affirme-t-il. Dans le pays de Boko Haram…

  19. Anne dit :

    Interrogé sur France 3 le 27 décembre dans le cadre des événements survenus en Corse, le supposé président de l’assemblée des musulmans de Corse, Rachid Birbach a vu son interview retiré du Replay de la chaîne et ce à la demande de la présidence de France Télévisions.

    Reste que cet imam n’est aucunement représentatif de la communauté musulmane de France !

    De plus, en 2014, le même personnage s’était fait passer pour l’imam d’Auxerre.
    http://www.islametinfo.fr/2014/08/13/la-mosquee-dauxerre-confirme-limposture-de-rachid-birbach-le-faux-imam/

    D’autre part, il n’existe pas de « représentant »en Islam !

  20. Tania dit :

    Le cri du coeur du chercheur égyptien Sabah Ibrahim, qui s’insurge contre la culture intrinsèquement destructive de l’islam. Dans un récent article, daté du 3 février 2016, « il attaque directement le cheikh de l’université islamique d’Al-Azhar qui prétend que la civilisation islamique a transmis à l’Occident le savoir, les connaissances et les sciences ». Le résultat est assez triste, car les musulmans honnêtes sont obligés d’admettre que non seulement l’islam n’a rien apporté à l’humanité, mais qu’au contraire il a passé son temps à détruire tout ce qui lui est étranger. Sabah Ibrahim au directeur d’Al-Ahzar :

    « Votre discours est truffé d’erreurs et de mensonges. Les musulmans n’ont jamais connu du progrès ni de civilisation. Nous n’avons aucun monument historique témoin de cette civilisation ni au berceau de l’islam ni dans une région que les arabo-musulmans ont occupée. Presque tous les savants dits musulmans, tels que Ibn Sina (Avicenne), Al-Razi, al-Khawarizmi et d’autres, ne sont pas arabes mais persans. Ils ont acquis le savoir de leur civilisation et non pas de vos prétendues sciences islamiques ou arabes. Les Chrétiens occidentaux n’ont pas abandonné leur religion et ont excellé dans tous les domaines scientifiques. Ils ont appliqué la parole de leur Évangile : ‘Donnez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu !’ Ils ont séparé la religion de la politique. Leur culte est exercé librement au sein de leurs églises et temples. C’est ainsi qu’ils ont connu le chemin du progrès et la promotion de leur civilisation. Mais nous, arabo-musulmans, nous continuons à mélanger État, politique et religion, et c’est la raison fondamentale de notre sous-développement éternel. Même les autres peuples, tels les Chinois, les Japonais, les Sikhs, les Bouddhistes, excellent dans tous les domaines scientifiques et récoltent des Prix Nobel. Par contre, les musulmans n’excellent que dans la terreur, les massacres, le génocide des minorités, l’ethnocide des populations historiques, le viol collectif, la destruction des monuments qui attestent la grandeur de civilisations millénaires. Ils bombardent les usines, les écoles, les hôpitaux avec les armes achetés en Occident avec l’argent du peuple musulman. Regardez les guerres des musulmans qui s’éternisent en Libye, en Syrie, en Irak, au Yémen, en Afrique. Oui, les musulmans n’excellent que dans les horreurs : tueries de masse, flagellation, lapidation, décapitation, crucifixion, enterrement de femmes vivantes. La preuve frappante de cette culture destructive s’illustre quotidiennement par Daesh, al-Qaeda, al-Nosra, Boko Haram, les Frères musulmans, les bandes criminelles musulmans, et tout ce qu’ils font en Iraq, en Syrie, au Yémen, au Sinaï, en Égypte et ailleurs. Oui, M. le grand cheikh d’Al-Azhar, c’est l’islam qui est la source de tous nos maux. Il s’immisce dans tous les aspects de notre vie, même dans la relation la plus intime entre un homme et son épouse. Il nous impose la façon d’entrer et de sortir du WC. Oui, c’est l’islam qui enjoint à la femme qui travaille avec un collègue homme dans un bureau ou dans un autre endroit, de l’allaiter de son sein, afin qu’il ne la regarde plus avec convoitise. Toutes ces aberrations abominables sont, entre autres, enseignées dans votre institution au Caire, cette prétendue ‘grande université islamique’, Al-Azhar, comme dans les écoles qui en dépendent. Comment voulez-vous donc que ces enseignements stimulent la promotion du progrès dans le monde arabo-musulman ? »
    http://ripostelaique.com/sabah-ibrahim-oui-lislam-est-la-source-de-tous-nos-malheurs.html

    • Sophie dit :

      Il aurait pu aussi parler de la misère sexuelle du monde arabe. Depuis quelques jours, les médias répètent en choeur que les séries de viols en Allemagne et ailleurs en Europe ne sont pas le fait des seuls migrants syriens, mais plutôt de demandeurs d’asile en provenance de pays du Maghreb, Tunisie, Maroc et Algérie, sans jamais mettre en avant le dénominateur commun entre la quasi totalité de ces agresseurs sexuels, qui est la pratique de l’islam.

      Pour Kamel Daoud, chroniqueur au Quotidien d’Oran, le monde arabe est malade de l’islam et de son rapport pathologique avec la femme : « Dans certains endroits, on la voile, on la lapide, on la tue ; au minimum, on lui reproche de semer le désordre dans la société idéale. En réponse, certains pays européens en sont venus à produire des guides de bonne conduite pour réfugiés et migrants.
      http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/comment-l-europe-veut-apprendre-l-egalite-hommes-femmes-a-ses-migrants_1756332.html
      Le sexe est un tabou complexe. Dans des pays comme l’Algérie, la Tunisie, la Syrie ou le Yémen, il est le produit de la culture patriarcale du conservatisme ambiant, des nouveaux codes rigoristes des islamistes et des puritanismes discrets des divers socialismes de la région. Un bon mélange pour bloquer le désir, le culpabiliser et le pousser aux marges et à la clandestinité. On est très loin de la délicieuse licence des écrits de l’âge d’or musulman, comme “Le Jardin Parfumé” de Cheikh Nefzaoui, qui traitaient sans complexe d’érotisme et du Kamasutra. On espère vivre une histoire d’amour, mais on empêche la mécanique de la rencontre, de la séduction et du flirt en surveillant les femmes, en surinvestissant la question de leur virginité et en donnant des pouvoirs à la police des moeurs. On va même payer des chirurgiens pour réparer les hymens. Dans certaines terres d’Allah, la guerre à la femme et au couple prend des airs d’inquisition. L’été, en Algérie, des brigades de salafistes et de jeunes de quartier, enrôlés grâce au discours d’imams radicaux et de télé-islamistes, surveillent les corps, surtout ceux des baigneuses en maillot. Dans les espaces publics, la police harcèle les couples, y compris les mariés. Les jardins sont interdits aux promenades d’amoureux. Les bancs sont coupés en deux afin d’empêcher qu’on ne s’y assoit côte à côte. Avec les derniers flux d’immigrés du Moyen-Orient et d’Afrique, le grand public en Occident découvre, dans la peur et l’agitation, que dans le monde musulman le sexe est malade et que cette maladie est en train de gagner ses propres terres. »
      http://www.dreuz.info/2016/02/14/les-droits-sexuels-de-lhomme-musulman-sur-les-femmes-non-musulmanes/

      En janvier 2016, un marabout, professeur d’alphabétisation coranique aux Mureaux, a été mis en examen et écroué, à Versailles, pour viol sur mineur. La justice soupçonne cet homme de 35 ans d’avoir agressé sexuellement et violé en novembre dernier trois filles de 11 ans qui suivaient son enseignement.
      http://www.leparisien.fr/yvelines-78/les-mureaux-le-professeur-de-coran-poursuivi-pour-pedophilie-14-01-2016-5451307.php

  21. Ken dit :

    Jean Alcader: conférence sur le vrai visage de l’Islam :

    Le Père Madros de Palestine confirme bien (à partir de 16 mn 50) ce que la plupart des Français ignorent, 97% de la Charia est conforme à la loi juive. Même la viande halal est comparable à la viande casher.

  22. Monique dit :

    L’attentat de Lahore au Pakistan, survenu le 27 mars 2016, semble avoir franchi un seuil supplémentaire dans l’atrocité par rapport aux tueries de ces derniers mois. En effet, parmi les 72 victimes décédées – auxquelles s’ajoutent 340 blessés – se trouvaient une trentaine d’enfants, volontairement ciblés. Ce carnage n’entraîne pourtant pas le même niveau d’émotion ni la même couverture que ceux qui ont récemment ensanglanté l’Europe, comme si la distance atténuait la compassion. Mais surtout, les réactions qu’il suscite sont révélatrices d’un état d’esprit qui prévaut dans le monde occidental. Cette tuerie, commise contre des chrétiens qui célébraient le jour de Pâques dans le parc de Gulshan-e-Iqbal, a été revendiquée par un mouvement islamiste pakistanais: «Nous avons perpétré l’attentat de Lahore car les chrétiens sont notre cible.» Il se rattache donc, sans aucun doute possible, à la logique de persécution et de destruction des minorités chrétiennes dans plusieurs pays à majorité musulmane, par des groupes islamistes radicaux (talibans, daesh, boko haram, al qaïda).

    Or, nous assistons, dans les plus hautes sphères planétaires, à un véritable déni du caractère anti-chrétien de ces massacres. Les communiqués officiels en portent témoignage. Ainsi, celui de l’Elysée, d’une étonnante froideur, exprime «la solidarité de la France en ces moments douloureux aux autorités et au peuple pakistanais». David Cameron s’est dit «choqué» par les attaques terribles de Lahore. La Maison Blanche dénonce des «actes terroristes effroyables». Le secrétaire général des Nations-unies parle «d’actes terroristes épouvantables». Nulle part, dans les déclarations officielles, n’apparaît la simple vérité: le massacre de chrétiens, un jour de Pâques, par des islamistes radicaux.

  23. Willy dit :

    Jean Michel Vernochet explique bien le rôle nuisible du wahhabisme parmi les populations musulmanes. Les états wahhabites sont le Qatar et l’Arabie saoudite. Et Daesh est en quelque sorte le fils d’Al Qaida et de la CIA et le petit-fils du wahhabisme. Et non de l’Islam. Le wahhabisme incarne le Dajjal. C’est une hérésie schismatique, non pas une religion mais une idéologie. La sourate 2 le confirme « En matière de religion, point de contrainte. » Pourquoi donc ce puritanisme excessif alors que le Coran n’est pas un bréviaire de haine. Pourquoi avoir inventé ce sixième pilier islamique qui utilise la violence pour convertir ? Cela n’est nullement dans le Coran. On a là affaire au même genre d’individus que la France a connu dans les années 1793 ! Il y aurait aussi un parallèle à faire entre l’idéologie judeo-bolchevique et l’idéologie wahhabite. N’est-on pas là devant une sorte de communisme islamique ? Se souvenir que le parti bolchevique était un parti dit social démocrate. Cela expliquerait peut-être pourquoi les néo-cons américains, souvent d’anciens juifs trotskistes, et les partis sociaux-démocrates européens, se retrouvent à aider Daesh, le Qatar, l’Arabie saoudite et Erdogan en Turquie.

    • Gabi dit :

      Une journaliste saoudienne, Nadine al-Budair, a interrompu son direct pour une critique virulente du terrorisme islamiste !

      • «Chaque fois que le terrorisme massacre des civils pacifiques, les pseudo-intellectuels et les hypocrites crient sur tous les toits que les terroristes ne représentent pas l’Islam ou les musulmans. Peut-être que l’un d’entre eux pourrait nous dire ce qu’ils représentent alors ?», s’est offusquée la journaliste… Ce ne sont pas les autres qui se font exploser chez nous, ce sont nous qui nous faisons exploser chez les autres… Pourquoi refusons nous de prendre conscience que les personnes qui commettent ces crimes appartiennent à notre société ? Il faut que nous admettions enfin que ce sont tous des arabes et que leur religion est l’islam», a martelé Nadine al-Budair.

      Auparavant, la présentatrice s’était déjà livrée à une critique de l’islam dans une colonne pour un journal koweïtien, en demandant aux musulmans de «cesser de blâmer l’Occident pour leurs problèmes», a indiqué The Mirror.
      http://www.memri.org/report/en/0/0/0/0/0/0/9037.htm#_ednref1

      «Comment réagiraient les musulmans si des terroristes chrétiens se faisaient sauter au milieu d’eux ?», s’était en effet interrogée Nadine Al-Budair dans un article publié en décembre 2015 dans le quotidien kowëitien Al-Rai.

      On ne peut pas nier que si certains tuent pour leur foi, d’autres en meurent :

      • Patrick dit :

        Le 26 juillet 2016, deux individus se revendiquant de Daesh, dans une église de Saint-Etienne-du-Rouvray près de Rouen, égorgent un prêtre âgé disant sa messe. Une carte d’identité au nom d’Abdel Malik P. a été retrouvée lors d’une perquisition menée au domicile familial d’Adel Kermiche, le premier tueur formellement identifié, et « plusieurs éléments laissent à penser qu’il s’agit du deuxième assaillant », a précisé une de ces sources. Abdel Malik P. est un jeune homme de 19 ans, originaire de Savoie.
        http://www.midilibre.fr/2016/07/27/pretre-egorge-un-jihadiste-sous-bracelet-electronique-et-assigne-a-residence,1371881.php
        Valls et Cazeneuve lors de la messe en hommage du Père Hamel :

        Le communiqué de presse de l’Etat Islamique au lendemain du 13 novembre parlait de Paris comme le « symbole de la Croix » en Europe. La portée symbolique de l’attaque du 26 juillet ne doit en aucun cas être minorée ou mise de côté : il s’agit bien d’attaquer des chrétiens au cœur même de ce qu’ils ont de plus sacré, la messe et ce à travers la personne qui les représente le mieux : le prêtre. Cela fait longtemps que les Chrétiens d’Orient attirent notre attention sur ces risques imminents. Personne n’avait pris au sérieux leurs avertissements : pourquoi cela arriverait-il en France, sur notre territoire national, se demandait-on.

        Si la France ne retrouve pas ses racines et ne renoue pas avec ses traditions, elle restera incapable de répondre à la guerre qui lui est faite. Celle-ci passe bien sûr par les armes, mais les armes ne sont qu’un moyen. Elles doivent être au service d’une civilisation. Il faut rompre avec la philosophie des Lumières qui a introduit la rupture dramatique, concrétisée par la Révolution de 1789, qui empêche la France de remplir les exigences de sa vocation. Le salut ne peut être dans ses valeurs républicaines qui sont au mieux des vertus chrétiennes devenues folles puisqu’elles ont été séparées les unes des autres et du socle nourricier qui leur permettait d’exister. Puisque on doit se battre, encore faut-il savoir pourquoi. Pour la libre consommation et les grèves ou pour une société chrétienne et véritablement humaine ?

  24. Chantal dit :

    Sous couvert de campagne humanitaire envers les réfugiés syriens, le lendemain même de l’élection de Sadiq Khan comme nouveau maire de Londres (celui qui a défendu en tant qu’avocat plusieurs islamistes internationaux), l’association Islamic Relief, une ONG d’aide internationale, avec l’accord de la société londonienne, va placarder les flancs de 640 bus d’un énorme « Subhan Allah ». En français : Gloire à Allah. Pendant deux mois, c’est-à-dire durant toute la durée du ramadan. Des bus islamisés à Londres, mais pas seulement… Manchester, Leicester, Birmingham, Bradford ne seront pas en reste.

    Cette campagne aux tonalités religieuses n’est pas du goût de tout le monde. Si les Britanniques n’ont pas la même conception de la laïcité qu’en France, et que les religions occupent sans problèmes l’espace public, certains s’offusquent d’un deux-poids, deux mesures. En effet, pendant la période de Noël, une publicité de l’église d’Angleterre qui faisait la promotion d’un site internet cherchant à inciter les gens à prier, Just pray, avait été proscrite de plusieurs cinémas.

    On y voyait l’archevêque de Canterbury réciter le Notre Père avec plusieurs autres fidèles. Le spot publicitaire devait être projeté avant le film Star Wars, mais il avait été bloqué par la Digital Cinema Media, l’agence qui contrôle la publicité dans les plus grandes salles de cinéma du pays.

    Début 2009, les mêmes bus londoniens affichaient : « Dieu n’existe probablement pas. Maintenant, arrêtez de vous inquiéter, et profitez de la vie » ! Cette campagne avait été, entre autres, soutenue par Richard Dawkins, le fameux biologiste anti-théiste et darwinolâtre… Des affichages similaires, sur les bus, eurent lieu en Allemagne, en Italie, en Finlande…
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Atheist_Bus_Campaign
    Un exemple de plus que l’islamisme ne prospère que dans le sillage de l’apostasie des nations européennes, jadis chrétiennes…

  25. Ken dit :

    Le terme « jeûne » n’est pas vraiment adapté pour désigner les pratiques musulmanes lors du ramadan… qui commence en ce 6 juin 2016.

    En Algérie, en 2010, le nombre de personnes admises aux services des urgences médicales après l’Iftar (repas de rupture du « jeûne ») durant les 10 premiers jours du « mois sacré » avoisinait les 10 000. « La quasi-totalité des cas personnes souffrant de troubles digestifs, d’hypertension et de troubles de diabète ont été enregistrés au niveau des hôpitaux du nord du pays », a indiqué à Echorouk le président de la Fondation nationale pour la promotion de la santé et le développement de la recherche (Forem), le professeur Mustapha Khiati.

    Au Qatar, dès le soir du premier jour du ramadan, les hôpitaux ont reçu en 2013 des dizaines de patients souffrant de douleurs. Douleurs non pas dues un manque de nourriture ou d’eau, mais à l’inverse dues à un excès. En effet, les patients, qui se sont suralimentés au cours de l’iftar, se sont plaints principalement de brûlures d’estomac, et de vomissements répétés. Tout au long du ramadan, les hôpitaux qataris reçoivent régulièrement des patients ayant trop mangé. L’an dernier, une centaine de personnes ont été admises au service des urgences au cours de la première nuit du ramadan.
    http://www.ajib.fr/2013/07/ramadan-qatar/

    Le ramadan est aussi l’occasion d’un formidable gaspillage de nourriture :
    « Les musulmans jettent plus de 40 % des plats préparés chaque jour pendant le Ramadan. C’est le constat d’une étude réalisée par Mohammed Aman, un écologiste du Bahreïn spécialiste de l’environnement et des déchets. « Les gens ont tendance à multiplier par trois la quantité de nourriture qu’ils consomment durant l’Iftar », a déclaré Mohammed Aman.

    Par ailleurs, en Algérie, femmes et enfants battus au sein du foyer durant le ramadan : +120% ; rixes et disputes causant des blessures : +400% ; voies de fait, agressions : +320% ; vols de voitures, escroqueries, faux et usage de faux : +180% ; rendements dans les entreprises : -62% ; nombre de sinistres : +410% ; nombre de blessés : +214% ; nombre de décès : +80%. Ces chiffres ne sont pas le fait d’islamophobes rabiques, mais résultent d’une enquête menée par l’Institut algérien Abassa, dans 24 régions administratives d’Algérie, auprès d’un échantillon représentatif de 3.004 individus. L’objectif de cet institut était d’identifier et de quantifier les principales conduites sociales individuelles et collectives durant le mois du Ramadan. On voit les résultats… Depuis, l’Institut Abassa a été démantelé par les autorités algériennes.
    http://robert-spieler.hautetfort.com/archive/2011/10/03/chronique-de-la-france-asservie-et-resistante.html

    Cela dit, quand le maire de Paris, Anne Hidalgo dit que « Le ramadan est une fête qui fait partie du patrimoine culturel français. Le célébrer fait partie du partage et ne contrecarre pas la laïcité », elle fait trois erreurs grossières qui démontrent son inculture.

    1) Le ramadan n’est pas une fête. Bien au contraire, il s’agit d’une épreuve pénible imposée par le Prophète à ses croyants afin de tester leur fidélité : jeûne total, abstinence sexuelle et étude du Coran durant toute la journée (les manquements étant très sévèrement punis, jusqu’à la peine de mort). Cela n’a rien d’une fête. La fête suit dès la fin du ramadan car, justement, c’est une fête qu’il soit enfin terminé, il s’agit alors de l’Aïd el-Fitr et cette fête peut même durer jusqu’à trois jours.
    2) Le ramadan n’a jamais fait, ne fait pas et ne fera jamais partie du « patrimoine culturel français ». Mme Hidalgo imagine-t-elle une seule seconde que l’occupation de la France du Sud, avec ses pillages, ses razzias, ses paiements de rançons, son exploitation systématique au bénéfice du califat, son esclavage (sexuel pour les femmes et économique pour les jeunes hommes qui étaient châtrés afin de pouvoir ni « forniquer » ni se reproduire), etc., permettrait un jour d’inscrire cette période néfaste au patrimoine culturel de notre pays ?
    3) « Célébrer le ramadan ne contrecarre pas la laïcité » ?
    Effectivement, que les fidèles musulmans pratiquent le ramadan ne contrecarre en rien la laïcité, tout comme les juifs et les chrétiens qui célèbrent leurs fêtes religieuses. Mais quand la pratique de la religion musulmane nous oblige à la subir contre notre volonté, cela contrecarre la laïcité.
    – Quand on ne veut pas que les femmes soient soignées par des médecins hommes.
    – Quand on exige des horaires spéciaux dans les piscines ou salles de sports.
    – Quand on exige des menus « halal » dans les cantines des crèches et des écoles.
    – Quand on porte le « voile » dans l’unique but de provoquer, justement, les lois laïques.
    – Quand on demande que l’on offre des églises pour en faire des mosquées.
    – Quand on débaptise des fêtes chrétiennes et que l’on supprime le mot «saint » sur les médias télévisés et que l’on souhaite également le supprimer dans le nom de nos communes, etc. Un jour on ira peut-être à Tropez, à Raphaël ou bien à Etienne ! Tout cela contrecarre la laïcité car il s’agit d’exigences communautaires d’une religion. Elle qui est née en Andalousie, elle devrait se souvenir que cette région a subi sept siècles d’occupation par les Maures au cours desquels des dizaines de milliers de ses compatriotes ont payé de leur vie pour s’en libérer et d’autres, livrés à l’esclavage, se sont vu priver à vie de leur liberté.

    http://ripostelaique.com/ramadan-tradition-francaise-journaliste-met-minable-anne-hidalgo.html

    La France aujourd’hui :
    https://scontent-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-0/s480x480/14102428_1307873422586175_5148569734520651911_n.jpg?oh=443fe0751c5830a645536a4fcaa2cfe2&oe=583A0B65

    Il est étonnant de voir des femmes comme Anne Hidalgo, encourager l’Islam en France ! N’a-t-elle pas remarqué que la charia est surtout axée sur la punition des femmes ? Un simple rappel horrible et triste du «respect» imaginaire qu’ont les musulmans pour leurs femmes :
    Irum Saeed, 30ans, a été brûlée à l’acide au visage, au dos et aux épaules pour avoir refusé un mariage. Elle a subi 25 opérations de chirurgie réparatrice :

    Shameem Akhter, 18 ans, a été violée par 3 hommes qui l’ont ensuite brûlée à l’acide. Shameem a subi 10 opérations de chirurgie réparatrice :

    Shahnaz Bibi, 35 ans. Il y a dix ans Shahnaz a été brûlée à l’acide par un parent. Elle n’a jamais subi de chirurgie réparatrice :

    Kanwal Kayum, 26ans. Kanwal a été brûlée à l’acide par un garçon qu’elle a refusé en mariage. Elle n’a jamais subi de chirurgie réparatrice :

    Zainab Bibi, 17 ans. Elle a été brûlée au visage avec de l’acide jeté par un homme qu’elle a refusé en mariage :

    Saira Liaqat, 26 ans. Elle montre une photo d’elle avant son accident. Saira a été mariée à 15 ans avec un proche qui l’a ensuite attaquée à l’acide parce qu’elle a refusé d’arrêter l’école et de vivre avec lui, alors que les familles avaient convenu qu’elle ne le rejoindrait qu’à la fin de ses études. Saira a subi 9 opérations de chirurgie réparatrice :

    https://sortirduchaos.wordpress.com/2014/04/15/visages-de-lislam-en-12-photos/
    Il faut remercier tous les hommes politiques français qui veulent entraîner la France vers ces horreurs. Pour préparer les femmes françaises, un expert du Coran explique comment battre son épouse :

    Les salafistes algériens ne sont-ils pas sortis dans les rues d’Alger, pour défendre leur droit divin de “frapper” les femmes ?
    http://www.l-union-fait-la-force.info/modules/newbb/viewtopic.php?topic_id=2443
    Valeur de la femme dans le Coran :
    http://www.l-union-fait-la-force.info/modules/news/article.php?storyid=9

    Cela dit, dans la Torah, la femme n’est jamais traitée sur un pied d’égalité et est écartée de toutes les grandes questions, ne figurant même pas dans de nombreuses généalogies, n’ayant aucun droit dans le code de Solon, comptabilisée avec le bétail, n’est jamais considérée pour elle-même, en tant que personne. Tout juif masculin est tenu de prononcer trois bénédictions : pour remercier Dieu d’avoir fait de lui un Israélite, de ne pas l’avoir fait naître femme, de ne pas avoir fait de lui un rustre. » A. Cohen, qui cite ce texte, dit que dans la recension suivie par le rituel des prières, la bénédiction prend une autre forme : « Qui n’a fait de moi ni un païen, ni un esclave, ni une femme. »
    En Israël, il n’y a pas assez de refuges pour les femmes battues !
    http://fr.timesofisrael.com/il-ny-a-pas-assez-de-refuges-pour-les-femmes-battues-denonce-une-ong/

    Eric Zemmour rappelle ce que disait déjà Voltaire, « l’Islam est un réchauffé du judaïsme » Heureusement que dans le judaïsme, il y a la possibilité d’interpréter grâce au Talmud.
    https://vid.me/argW

    Une chose est sûre, les chrétiens se font persécuter depuis tout le début, d’abord par les juifs, les musulmans, puis les francs-maçons… Ici les 7 fils de Ste Félicité :

    « Tuer au nom de Dieu au XXIe siècle » avec le Sheikh Mohamed Nokkari : Les kharijites, les assassins et les wahhabites….
    http://www.lorientlejour.com/article/960463/tuer-au-nom-de-dieu-au-xxie-siecle.html

  26. Anonyme dit :

    Erreur sur les Chiites ils font bien leur 5 prières comme les sunnites et non 3 voir explication :

    • Gaby dit :

      On joue sur les mots. Quand on dit que les chiites font 3 prières, on pense qu’ils s’arrêtent 3 fois pour prier. Mais à chaque arrêt ils peuvent bien entendu réciter plusieurs phrases (ou prières).

      interventions d’Eric Denécé et Pierre Conesa lors du colloque du Cf2R (Centre français de Recherche sur le Renseignement) sur le thème de l’idéologie wahhabite :

      Intervention d’Alain Corvez :

      Intervention d’Abderrahmane Mekkaoui

      Intervention de Richard Labévière

      Intervention de Mezri Haddad

      Intervention de Michel Raimbaud :

      Allocution de Pierre Lellouche :

  27. Ursule dit :

    La place et le financement de l’Islam en France et de ses lieux de culte :
    http://www.senat.fr/fileadmin/Fichiers/Images/commission/missions/islam_en_france/14-Brochure_Mission_Islam.pdf
    Étonnant de voir que nos sénateurs n’arrivent pas à chiffrer l’apport pécuniaire qu’apporte la taxe halal.

    D’autre part, n’est-t-il pas surprenant de voir l’état s’occuper de la fessée des enfants alors qu’il laisse se propager une religion qui prêche bien pire. On l’a vu pourtant avec par exemple les attentats de Charlie hebdo. N’importe qui peut acheter à la FNAC ou même dans certains supermarchés, des livres encourageant non pas la fessée mais le meurtre. Il est écrit très officiellement dans les textes saints musulmans, que ceux qui insultent le prophète doivent être assassinés. Que dire aux musulmans attrapés quand ils se trouvent devant un tribunal, s’ils expliquent par A+B qu’ils ne faisaient qu’appliquer leur religion et que celle-ci n’était pas interdite en France ? On ne pas les faire passer éternellement pour des déséquilibrés. Soit on interdit la religion musulmane car ne respectant pas les lois françaises, soit on l’autorise mais en tolérant l’assassinat de ceux qui insultent leur prophète.

    Depuis Charlie, les hommes politiques ont-ils statué dans un sens ou dans l’autre ? Non. Ils préfèrent rester dans une hypocrisie la plus complète. Combien faudra-t-il de morts avant qu’ils réagissent enfin ?

    Son avis sur l’élection de Trump en tant que président : « Juste quelques mois après le coup de tonnerre du Brexit, cette nouvelle sonne le glas d’un Establishment qui a causé trop de dommages. »

    • Carlos dit :

      Sami Aldeeb, Directeur du Centre de droit arabe et musulman, démonte une dissimulation du CFCM :
      http://www.blog.sami-aldeeb.com/2016/08/01/sami-aldeeb-lorsque-le-conseil-francais-du-culte-musulman-nous-enfume/

      La presse française a fait largement écho du communiqué du CFCM du 28 juillet 2016 (Conseil Français du Culte Musulman) : Suite à l’attaque dont a été l’objet l’Eglise de Saint-Etienne-du-Rouvray pendant laquelle un Prêtre a été lâchement assassiné alors qu’il célébrait la Messe, le Conseil Français du Culte Musulman (CFCM) appelle l’ensemble des Mosquées de France à saisir l’occasion du Prêche de la Prière du Vendredi prochain, 29 Juillet, pour évoquer la place prépondérante qu’occupe dans la religion musulmane le respect des autres religions et ainsi que le respect des hommes de foi qui les portent. A ce titre, le CFCM rappelle que le Prophète (Paix et Salut sur lui) disait dans un Hadith: «Celui qui fait du mal injustement à un juif ou à un chrétien me trouvera en adversaire le jour du jugement dernier.» (rapporté par Mouslim). Le CFCM invite également les Responsables de Mosquées, les Imams et les fidèles à rendre visite aux Eglises qui leurs sont proches, notamment à l’occasion de la Messe du Dimanche matin, pour exprimer à nouveau à nos frères Chrétiens la solidarité et la compassion des Musulmans de France au lendemain de cette nouvelle tragédie qui a frappé notre Pays en s’attaquant à un lieu de culte et à des religieux.
      http://www.radioorient.com/communique-du-cfcm/

      Vérification du récit cité :

      Ce communiqué cite un récit de Mahomet qui aurait dit: Celui qui fait du mal injustement à un juif ou à un chrétien me trouvera en adversaire le jour du jugement dernier. Le communiqué en question ne nous donne pas la version arabe de ce récit, et se satisfait d’indiquer qu’il est rapporté par Mouslim. Ce Mouslim est l’auteur de l’un des six plus grands recueils de récits admis par les musulmans sunnites qui le considèrent comme le deuxième recueil le plus authentique après celui d’Al-Bukhari. Aucun organe de presse français ne s’est donné la peine de vérifier ce récit ou son sens. Tous ceux qui ont fait écho à ce communiqué ont pris son contenu pour argent comptant. Or, si l’on cherche ce récit dans le recueil de Mouslim, on n’en trouve aucune trace. En revanche, on trouve dans des recueils de moindre importance des récits que certains considèrent comme faibles (da’if), voire sans fondement (la asl lah):

      من آذى ذميا فأنا خصمه و من كنت خصمه خصمته يوم القيامة
      Celui qui lèse un dhimmi, je suis son adversaire, et celui dont je suis l’adversaire je le vaincrai le jour du jugement dernier.
      http://islamport.com/w/alb/Web/114/12093.htm?zoom_highlight=%CE%D5%E3%E5

      من ظلم ذميا مؤديا الجزية مقرا بذلته ، فأنا خصمه يوم القيامة
      Celui qui opprime un dhimmi qui paie le tribut (jiyza) et reconnaît sa servilité je serai son adversaire le jour du jugement dernier.
      http://islamport.com/w/mtn/Web/1638/5339.htm?zoom_highlight=%DD%C3%E4%C7+%CE%D5%E3%E5

      من ظلم معاهدا مقرا بذمته موديا لجزيته كنت خصمه يوم القيامة
      Celui qui opprime un bénéficiaire d’un pacte qui reconnaît sa dhimmitude et paie son tribut (jiyza), je serai son adversaire le jour du jugement dernier.
      http://islamport.com/w/mtn/Web/2446/2724.htm?zoom_highlight=%DD%C3%E4%C7+%CE%D5%E3%E5

      Ce que nous dissimule le CFCM :

      La source du CFCM est donc fausse. Mais le plus grave est que le CFCM recourt ici à la dissimulation, en cachant le fait que le récit en question, quelle que soit sa source et sa formulation, concerne les dhimmis qui paient le tribut (jiyza) institué par le Coran dans le verset H-113/9:29. Selon la traduction, il est dit « Combattez ceux qui ne croient ni en Dieu ni au jour dernier, qui n’interdisent pas ce que Dieu et son envoyé ont interdit, et ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux auxquels le livre fut donné, jusqu’à ce qu’ils donnent le tribut (jizya) par une main, et en état de mépris (wa hum saghirun). »

      Selon la traduction saoudienne : « Combattez ceux qui ne croient ni en Allah ni au Jour dernier, qui n’interdisent pas ce qu’Allah et Son messager ont interdit et qui ne professent pas la religion de la vérité, parmi ceux qui ont reçu le Livre, jusqu’à ce qu’ils versent la capitation (jizya) par leurs propres mains, en état d’humiliation (wa hum saghirun). »
      http://qurancomplex.gov.sa/Quran/Targama/Targama.asp?nSora=9&l=arb&nAya=29#9_29

      Le tribut (jizya) dans l’islam se retrouve dans le verset coranique 113/9:29 relatif au tribut (jizya) à travers les siècles. Voir par exemple l’ouvrage p° 204 pages :
      http://sami-aldeeb.com/livres-books-%d9%83%d8%aa%d8%a8%d9%8a/
      ou Le jihad dans l’islam: Interprétation des versets coraniques relatifs au jihad à travers les siècles, 2016, 254 pages :
      https://www.amazon.fr/gp/product/153036776X
      Dans ces deux ouvrages sont traduits sommairement ou à la lettre les textes arabes de 68 exégèses anciens et modernes, précédés d’une longue présentation en français du contenu de ces exégèse et des textes arabes modernes. Il en ressort, sans contestation possible, que l’islam doit mener une guerre totale contre tous afin de dominer le monde, dès qu’il en a les moyens. Mais en situation de faiblesse, les musulmans doivent recourir à la dissimulation (taqiyya) en feignant l’amitié avec les mécréants, comme le dit le verset: «Que les croyants ne prennent pas les mécréants pour alliés hors des croyants. Quiconque fait cela n’a rien de Dieu, à moins que vous ne les craigniez» (H-89/3:28). La guerre contre les non-musulmans ne peut cesser contre les gens du livre (surtout les juifs et les chrétiens) que s’ils acceptent de se convertir à l’islam ou de payer le tribut en état d’humiliation, devenant ainsi des dhimmis. S’ils refusent ces deux choix, les musulmans doivent les tuer, les asservir, distribuer leurs femmes comme captives de guerre aux combattants musulmans, et s’emparer de leurs biens, comme le fait aujourd’hui l’État islamique en Irak et en Syrie, et comme l’enseignent les écoles et les facultés de l’Azhar. Quant aux autres groupes dont les musulmans n’acceptent pas le tribut (jizya), ils n’ont le choix qu’entre la conversion à l’islam ou la guerre. S’ils refusent de se convertir à l’islam, les musulmans doivent les tuer, les asservir, distribuer leurs femmes comme captives de guerre aux combattants musulmans, et s’emparer de leurs biens. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle les musulmans ont massacré environ 80 millions d’hindous qui ne font pas partie du groupes des gens du livre. Ce qui constitue le plus grand génocide de l’histoire. Et c’est la raison pour laquelle les Yézidis en Irak ont été massacrés et leurs femmes vendues au marché comme du bétail… versets coraniques et récits de Mahomet à l’appui.

      Ceux intéressés par la dissimulation dans l’islam, à lire cet ouvrage: Alliance, désaveu et dissimulation : Interprétation des versets coraniques 3:28-29 à travers les siècles, 2015, 245 pages :
      https://www.amazon.fr/Alliance-d%C3%A9saveu-dissimulation-Interpr%C3%A9tation-coraniques/dp/1514836068/ref=sr_1_1?s=books&ie=UTF8&qid=1440854125&sr=1-1&keywords=Alliance%2C+d%C3%A9saveu+et+dissimulation

      Conclusion : on peut comprendre que le Conseil Français du Culte Musulman cherche à enfumer les Français après les attentats meurtriers commis par des musulmans en France et ailleurs, notamment l’égorgement du Père Jacques Hamel qui avait accordé à la communauté musulmane un terrain pour construire une mosquée (devenue niche d’intégristes). Ces attentats ont été revendiqués et dûment justifiés par Daesh sur la base du Coran et des récits de Mahomet. Mais, comme le dit le proverbe égyptien, le mensonge n’a pas de pieds. Ce qui signifie qu’avec le mensonge on ne va pas très loin. Si vraiment le CFCM est sincère et honnête, il doit faire un examen de conscience et confesser publiquement devant tous les Français, et avant tout les musulmans, que ce qui se passe aujourd’hui a pour origine le Coran et les récits de Mahomet, et que la seule manière d’y mettre fin est de remettre en question de façon radicale et sans état d’âme les enseignements de leur religion basés sur le Coran et les récits de Mahomet. Pour commencer, le CFCM doit éditer le Coran par ordre chronologique et rejeter la partie toxique du Coran révélée à Médine pour ne garder que le Coran mecquois, comme l’avait proposé le regretté Mahmoud Muhammad Taha, le penseur soudanais pendu sur instigation de l’Azhar en 1985. »

    • Alice dit :

      Aquila est arrivée en France en 2004, après 30 ans de vie chaotique en Algérie. Elle y a connu la guerre civile, le terrorisme familial, social et celui du Daesh algérien de l’époque, le GIA (Groupe Islamique Armé). Dans ce qu’elle présente comme “son premier et son dernier livre”, elle donne sans concession ni censure sa vision de l’islam, de l’islamisation de la France, du terrorisme qui nous frappe en Occident, et de la guerre civile qui a déjà commencé.

      Justement, en aout 2016, quelque 3 300 hectares ont brûlé dans de graves incendies ces dernières 24 heures dans les Bouches-du-Rhône, mobilisant 1 800 pompiers. On recense au moins 25 maisons et plusieurs entreprises détruites par les flammes.
      http://www.ledauphine.com/france-monde/2016/08/10/sud-de-violents-incendies-menacent-plusieurs-sites-industriels
      A Fos-sur-Mer, 4 départs de feu ont eut lieu en une seule après-midi dans la zone des industries pétrochimiques. Pour René Raimondi, maire de Fos-sur-Mer, il n’y a pas de doute possible, cet incendie était intentionnel.

      Mais 3 jours avant ces incendies, un message de l’état islamique n’incitait-il pas à « bruler la France » ? D’où la promesse de François Hollande de retrouver les pyromanes.
      http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2016/08/11/97001-20160811FILWWW00219-incendies-hollande-promet-de-retrouver-les-auteurs.php
      Mais ce président de pacotille n’était-il pas le premier à affirmer que l’Islam était compatible avec la démocratie ? Alors que 5 fois par jour, à La Mecque, on appelle à égorger les chrétiens ? Ceux d’origine nord-africaines sont les premières victimes de ces messages de haine, comme nous le confirme ce Tunisien :

      • Antoine dit :

        Le 14 septembre 2016, le pape François a célébré en ornements rouges une messe à la mémoire du père Jacques Hamel, égorgé en juillet par des musulmans dans son église. il a déclaré : « Comme il serait bon que toutes les confessions religieuses proclament que tuer au nom de Dieu est satanique ». « Aujourd’hui dans l’Eglise, il y a plus de martyrs chrétiens que dans les premiers siècles ». « Des chrétiens qui souffrent aujourd’hui, emprisonnés, torturés, tués parce qu’ils ne renient pas Jésus Christ ». « Cette cruauté qui requiert l’apostasie est, disons le mot, satanique…. Le prêtre français était « un homme bon, doux, de fraternité », qui a été assassiné « comme un criminel » mais n’a pas perdu « la lucidité d’accuser et de nommer son assassin : il a dit clairement « va-t-en Satan » ». « Nous devons le prier, c’est un martyr, et les martyrs sont des bienheureux, pour qu’il nous donne à tous la fraternité, la paix, et aussi le courage de dire la vérité: tuer au nom de Dieu est satanique. »

  28. Didier dit :

    Walter Veith ou la connection islamique de la Rome catholique :

    Qui est Walter Veith ? Il a grandi dans une famille catholique et luthérienne en Afrique du Sud. A la suite de la mort prématurée de sa mère, le professeur Veith abandonna la foi et devint athée. Après des études de zoologie, il enseigna dans les universités de Stellenbosch et Kapstadt. Son dernier poste fut celui de professeur et responsable du département de zoologie et des sciences biologiques médicales. Des expériences personnelles dramatiques ont conduit le professeur Veith à la prise de conscience qu´une force supérieure existe, notamment lors d’une histoire incroyable concernant l’exorcisme de son plus jeune fils. Auparavant évolutionniste, il changea ensuite d’avis, ce qui ne pouvait lui poser que des problèmes en tant que prof d’université.

  29. Haï dit :

    La stratégie des Frères Musulmans en France selon L’imam Hassan Iquioussen :

    « Il y a des associations musulmanes organisées qui ont fait du civisme. Ils ont poussé leurs ouailles à aller s’inscrire (…). Ils se sont inscrits. On a payé quelqu’un là-bas qui a pris leurs noms et leurs adresses. On se retrouve avec 853 personnes. La mosquée a 853 adhérents. Et puis on est parti. On s’est assis avec monsieur le maire et on a discuté avec lui : « monsieur le maire, je suis ici pour faire du business. » Oui c’est du commerce. » (vers 5mn)… Quand vous allez voter, vous y allez en famille, tu prends ta femme, tu prends tes enfants, ton chat, ton chien, tout ce qui bouge ; tu débarques le plus nombreux possible et tu te montres, et tu t’exprimes. Mes sœurs, si vous ne portez pas le voile ce jour-là mettez un voile. Celles qui en portent déjà un, mettez-en deux. »

    Un reportage sur ces sujets est passé sur M6 dans «Dossier Tabou» sur « l’islam en France : La République en échec. » de Bernard de la Villardière :

    La difficulté qu’il a eu de filmer ce reportage : pourtant il était nécessaire pour comprendre pourquoi autant de jeunes rejoignaient ceux qui travaillaient pour l’Otan, dans le but de faire tomber la Syrie, comme l’Irak et la Libye le furent.
    https://www.buzzfeed.com/davidperrotin/bernard-de-la-villardiere-agresse-a-sevran-les-jeunes-mis-en
    Mosquées et écoles islamiques en France :


    Dans ce reportage (à 1h15 mn), l’imam Hassan Iquioussen a par contre très bien compris pourquoi les attentats et les caricatures de Mahomet : « Mettre les uns contre les autres…. les vendeurs d’armes vont être contents. » Le rabbin Ron Chaya le confirme avec son histoire de combat de coqs (taper sur google « rabbin coq »). Bernard de la Villardière oublie de dire que la charia se retrouve dans le judaïsme. De même que les relations sexuelles avec des filles mineures ou la peine de mort contre les homosexuels. Et qu’est-ce qu’un sémite sinon un juif d’origine palestinienne ou un arabe ? Un arabe ne peut donc pas être antisémite. Mais par contre anti-sioniste. D’autre part, on évoque le départ d’une quinzaine de jeunes de Sevran partis faire le djihad avec Daesh. Mais les pays de l’Otan n’utilisent-ils pas Daesh pour éliminer Assad en Syrie ?


    Pour Philippe de Villiers, « L’islam est incompatible avec la République, incompatible avec la civilisation française ». Il vient de sortir un nouveau livre « Les cloches sonneront-elles encore demain ? »

    « La classe politique est achetée par le Qatar et l’Arabie saoudite… Les élites depuis 40 ans ont livré le pays à l’Islam suivant le plan des Nations Unies et de l’Union Européenne. »

    La présidente de gauche de Résistance Républicaine, Christine Tasin, vient de publier un petit livre décapant en forme de brûlot : « Les assassins obéissent au Coran ». Pour elle, « La France fait face à une véritable menace : la doctrine totalitaire que l’Islam appelle la Charia. ». Pour l’auteur, le Coran, la loi islamique et la Charia sont incompatibles avec la République en allant à l’encontre de la Constitution et la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen.

    Mais voilà, il existe une stratégie de l’action islamique culturelle à l’extérieur du monde islamique qui a été adoptée lors de la Neuvième Conférence Islamique tenue à Doha (Qatar).
    http://www.isesco.org.ma/fr/wp-content/uploads/sites/2/2015/05/Strat%C3%A9gieExtVFLR1.pdf
    Les Français sont maintenant contre la civilisation chrétienne (voir le score de Poisson à la primaire de novembre 2016) et contre sortir de l’U.E. (voir le score d’Asselineau). Ils doivent donc faire en sorte que leurs enfants apprennent l’arabe comme la ministre de l’éducation Najat Vallaud-Belkacem le préconise. Ne pas oublier qu’elle officie auprès de l’ISESCO (L’Organisation Islamique pour l’Education, les Sciences et la Culture) et l’OCI (L’Organisation de la coopération islamique).

    Lors de cet entretien entre Philippe de Villiers, Jeanne Smits et Armel Joubert des Ouches, il fut évoqué les valeurs de la France. Car pour les musulmans, elles se résument au mariage homo, à l’avortement de masse et à la perte totale du sacré ! Seul point commmun entre les islamistes et les révolutionnaires français, ils égorgent et coupent les têtes.

    Jean-Pax Méfret chante les chrétiens d’Orient :

    • Willy dit :

      Manuel Valls à Evry le 17 octobre 2016. « L’islam de France, comme toutes les religions, a toute sa place en France. C’est le fait de notre Histoire (…), de notre immigration qui a été et reste une chance pour notre pays. L’islam est une part indissociable de nous-mêmes, de notre culture et désormais de nos racines. »

      Hillary Clinton Twitter d’Hillary Clinton 07:57 – 19 novembre 2015. « Soyons clairs : l’islam n’est pas notre adversaire. Les musulmans sont pacifiques et tolérants et n’ont absolument rien à voir avec le terrorisme. »

      Mgr André Vingt-Trois au Jury RTL le 5 avril 2015. « Quand on est face aux actes terroristes, on n’est pas face à des faits commandés par l’islam »

      JP. Raffarin sur France2 télématin le 19 novembre 2015. « Il est essentiel qu’il y ait un signal comme quoi le radicalisme est une pathologie de l’islam, que ce n’est pas l’islam. »

      Bernard Cazeneuve déclaration rapportée par son cabinet en 2014 « On ne peut pas interdire des livres dès qu’ils sont choquants. S’il n’y a pas d’appel à la haine ou d’apologie au terrorisme, on ne peut pas l’interdire. Ce n’est pas un délit de prôner le djihad, ce n’est pénalement pas répréhensible. »

      Vincent Peillon à l’université de Neuchâtel, 14 décembre 2014. « Le catholicisme est incompatible avec la liberté, contrairement à l’islam ! »

      Edwy Plenel sur RTL le 19 septembre 2014. « C’est une immense chance pour la France d’être le premier pays musulman d’Europe. »

      Alain de Benoist au Boulevard voltaire le 18 janvier 2015. « Les islamophobes sont les idiots utiles de l’islamisme radical. »

      Yvan Najiels le 6 avril 2011. « Il n’y a pas de problème musulman, il n’y a pas de problème avec l’islam aujourd’hui comme, hier, alors que Mitterrand parlait de « seuil de tolérance » au sujet des étrangers, il n’y avait pas de problème immigré. »

      Mustapha Cherif, philosophe, cofondateur du Groupe d’Amitié Islamo-Chrétienne, 1er août 2016 « Utilisée comme un masque, la religion est innocente. L’islam sacralise la vie humaine et anoblit les autres religions. Il ne peut être souillé. Les religions prônent la miséricorde, le respect fraternel et l’émulation, jamais le meurtre, l’agression et la sauvagerie. Incomprises, elles peuvent devenir un mal. »

      Jean-Paul Gourévitch en 2011 « [La] stratégie des islamophobes s’apparente largement par ses procédés à la stratégie des islamistes. »

      Le pape François dans l’avion qui le ramenait de Cracovie, le dimanche 31 juillet 2016. « Il n’est pas juste d’identifier l’islam avec la violence. » (…) « Si je parle de violence islamique je dois parler aussi de violence catholique. »

      Barbara Pompili , députée EELV Assemblée nationale le 13 janvier 2015. « La place de la langue arabe, de la culture musulmane, dans notre société, est très insuffisante. »
      Jack Lang , Président de l’Institut du Monde arabe le 15 janvier 2015 « L’islam est une religion de paix et de lumière. »

      Laurent Joffrin , Libération le 9 juillet 2015 « La cession d’églises à l’islam serait un beau symbole de concorde et de fraternité »

      Alain Juppé sur TF1 le dimanche 12 juin 2016 « Si on considère que l’islam est par construction incompatible, insoluble dans la République, c’est la guerre civile » ou « il peut y avoir aujourd’hui, il doit y avoir, une lecture du Coran et une pratique de la religion qui soient compatibles avec les lois de la République et avec tous nos principes y compris l’égalité entre les hommes et les femmes »

  30. Luc dit :

    Le mercredi 21 septembre 2016, dans l’après-midi, des employés d’une entreprise d’insertion spécialisée dans le fauchage sont intervenus, à la demande d’une entreprise de vin de Saumur, pour nettoyer les abords d’un refuge troglodyte abandonné, non loin de l’église Saint-Florent, à la sortie de Saumur. Alors qu’il s’approchait des lieux, l’un des salariés a vu trois hommes monter dans une fourgonnette blanche et partir rapidement. En s’approchant du local troglodyte, sa surprise a été grande puisqu’il a découvert du matériel vidéo, un groupe électrogène ainsi que… des journaux arabophones et des drapeaux de Daesh ! Pensant avoir découvert une planque utilisée par des terroristes en train de préparer des attentats, le salarié a immédiatement prévenu la police qui, à son tour, a alerté les services de l’État et les forces anti-terroristes. Après deux heures d’investigation, le sous-préfet de Saumur a fini par donner l’information selon laquelle cela n’aurait été qu’une fausse alerte : il ne s’agissait, paraît-il, que du « Centre interarmées de la défense nucléaire, radiologique, biologique et chimique » qui réalisait un « exercice de formation ». Telle est du moins la version officielle qui a été servie à la presse.
    http://www.courrierdelouest.fr/actualite/saumur-les-terroristes-de-daesh-etaient-en-fait-des-militaires-22-09-2016-284131

  31. Louis dit :

    Il faut écouter l’interview de Youssef Hindi ou lire ses livres « Occident et Islam » et « Mythes fondateurs du choc des civilisations ».

    Le Talmud interdisait de revenir en Terre Sainte. Mais au XIIIeme siècle, les kabbalistes se persuadèrent qu’ils pouvaient hâter l’arrivée de leur Mashia s’ils rapatriaient les juifs en Palestine. Le judéo-christianisme qui va naître aura comme vocation de pervertir le monde chrétien pour le soumettre à ce plan. Dans l’eschatologie juive, la gloire de son peuple ne peut venir que par la destruction d’Edom (l’occident) et d’Ismaël (le monde musulman) grâce à un choc des civilisations.

    Bien entendu, des rabbins d’aujourd’hui prêchent ce plan :

    Le Rav Dynovisz Paracha Haye Sarah explique ce que la Torah dit du peuple d’Ismaël :

    Il répond ici à Éric Zemmour à propos de l’islam en France.

    Zineb El Rhazoui (ancienne journaliste de Charlie Hebdo) publie un ouvrage intitulé « Détruire le fascisme islamique » :


    Joachim Véliocas, fondateur de l’Observatoire de l’islamisation et auteur de nombreux ouvrages, vient de publier « Mosquées radicales – Ce qu’on y dit, ce qu’on y lit ». 148 mosquées, recensées par la DGSI, la Direction générale de la sécurité intérieure, seraient radicales. Elles correspondent aux salafistes de type wahhabite, qui boivent les paroles des cheikhs saoudiens. Mais il y en a d’autres, les Frères musulmans de l’UOIF en gèrent environ 200, les islamistes turcs du Millî Görü (mouvement pro-califat) soixante-dix, et les Turcs rattachés au ministère des Affaires islamiques turcs, une cinquantaine. Même dans les mosquées marocaines se prévalant de professer « l’école du juste milieu » (« Manhaj al-Wassat »), on peut y entendre un imam justifier par la sunna la lapidation jusqu’à la mort et le djihad dès lors qu’il est ordonné par un gouverneur musulman. Comme cet imam qui est le président du CFCM en Lorraine. Joachim Véliocas a interpellé le ministère de l’Intérieur en soulignant les noms des prédicateurs étrangers ayant obtenu des visas, encore après janvier 2015, pour venir expliquer en France qu’il faut tuer les apostats. L’état n’a pas réagi. Pourtant les prédicateurs Abdulrahman Arushaydan (saoudien), Haytham Sarhan (saoudien), Omar Abdelkafi (égyptien) sont inconsidérément accueillis dans l’hexagone. Haytham Sarhan a même ses livres en téléchargement sur le site de la plus grande mosquée de Marseille, Al-Islah. Ce « savant » de Médine ordonne de tuer les esprits libres qui abjurent l’islam (conférence aux Mureaux). Omar Abdelkafi (Frère musulman égyptien) interprète l’attaque du Bataclan comme une « pièce de théâtre ». L’imam de la grande mosquée de Toulouse-Le Mirail est lui un Malien qui attend le retour d’un Jésus islamiste qui viendra « casser la Croix », justement le titre du numéro de juillet 2016 de « Dabiq », la revue de l’Etat islamique, parue quelques jours après l’assassinat du père Jacques Hamel dans l’église de Saint-Etienne-du-Rouvray…


    Le 9 novembre 2016, Joachim Véliocas s’est entretenu avec Farah Kay , belge-marocaine qui a renié l’islam après avoir étudié les « sciences islamiques » dans les mosquées bruxelloises. La violence des textes, les appels à la haine et les justifications de la pédophilie l’ont définitivement vaccinée de l’hérésie islamique. Cette courageuse femme libre sort un livre : Papa, maman, Allah et moi aux éditions de la Boîte à Pandore (septembre 2016).

    Les confidences d’un courageux Français, ex-musulman ayant passé 10 années de sa vie dans le salafisme, qui témoigne anonymement des raisons l’ayant poussé à entrer dans l’islam et à en sortir :


    Le livre « Le fascisme islamique » est finalement publié en France. Selon cet Allemand d’origine égyptienne, Hamed Abdel-Samad :

    • « l’idéologie fascisante ne s’est pas introduite dans l’islam avec la montée en puissance des Frères musulmans, mais est ancrée dans les origines historiques mêmes de l’islam… L’Islam a mis fin à la diversité religieuse sur la péninsule Arabique, il a exigé de ses fidèles une obéissance inconditionnelle, de ne tolérer aucune divergence d’opinion et d’aspirer à dominer le monde… Le problème de l’islam n’est pas ceux qui le critiquent, mais bien lui-même, ses textes et sa vision du monde ».

    http://www.islamisme.fr/le-fascisme-islamique-et-la-complaisance-des-elites-occidentales-hamed-abd-el-samad/

  32. Louis dit :

    En Allemagne, les élèves de troisième année de l’école élémentaire d’Ebersberg, dans la banlieue de Munich, faisaient chaque année une visite à l’église de la ville. En 2016, le directeur l’a interdite , sous prétexte qu’il n’est pas admissible de faire subir cela à des élèves qui ne sont pas de la foi catholique. Dans le même temps, à Rendsburg, près de Kiel, des parents ont été condamnés à une amende de 300 € pour avoir refusé que leur enfant participe à la visite de la mosquée, où on leur donnait un cours de prière islamique.


    En France, on donne des prénoms de terroristes à des nouveaux-nés ! Nice compte depuis début novembre 2016 un nouvel habitant, un petit garçon prénommé « Mohamed, Nizar Merah ». C’est une allusion directe à l’auteur des actes terroristes survenus à Toulouse et Montauban en 2012. Le tribunal va-t-il laisser faire ?
    http://www.20minutes.fr/nice/1964111-20161118-nice-bebe-appele-mohamed-merah-justice-saisie

    Espérons que l’U.E. ne mette pas en projet la possibilité lors d’une agression sexuelle sur mineur que le coupable ait la possibilité « d’épouser » sa victime pour ne pas être sanctionné. Car la Turquie prévoit d’annuler les procédures pénales dans ce cas. La Cour constitutionnelle avait déjà approuvé, en juillet, le retrait d’un article du code pénal considérant tout acte sexuel avec une enfant de moins de 15 ans comme un « abus sexuel ».
    http://www.lemonde.fr/europe/article/2016/11/21/la-depenalisation-des-agressions-sexuelles-sur-les-mineurs-suscite-un-tolle-en-turquie_5034866_3214.html
    Avec tous les migrants clandestins qui rentrent en Europe et qui sont en majorité des jeunes hommes, pour faciliter leur intégration et éviter les procès pour agressions, les politiciens européens corrompus seraient capable de déposer une mesure semblable. Et cela, malgré un « nouveau jeu » qui commence à se répandre : Le taharrush (jeu de viol en arabe) :

  33. Yann dit :

    François Asselineau sur le Terrorisme Islamiste en France :

    Faut-il interdire l’Islam en France ?

    François Asselineau dénonce la stigmatisation des musulmans en France :

    « L’Occident passe son temps à déstabiliser les pays arabes » Asselineau :

    Il fut une époque où la crèche représentait les valeurs de la France. Pas celles d’Hollande liées à l’Arabie saoudite comme Sarkozy l’est au Qatar et Le Pen aux Emirats arabes Unis. Pourtant ces pays représentent les vrais ennemis de l’occident. 75 milliards de dollars ne furent-ils pas déjà dépensés pour faire de la propagande salafiste ? Une propagande qui a un projet totalitaire visant à envahir l’Europe en évitant toutefois d’utiliser le sabre :

    Comme ici à Rome même, à deux pas du Vatican :

    L’argent coule à flots pour la Fondation pour l’islam en France !

    • subvention de l’Etat : 1,4 millions d’euros.
    • 948 000 € donnés par Dassault
    • des dotations de la SNCF et d’ADP (chacune 276 000 €)

    Buts de cette nouvelle fondation présidée par Jean-Pierre Chevènement :

    • financer des thèses (favorables à l’islam),
    • financer la « formation » des imâms avec des diplômes universitaires
    • créer des bibliothèques musulmanes…

    Et puis il y a l’argent distribué pour la déradicalisation. L’association de Sonia Imloul, « la Maison de la prévention et des familles », installée en plein cœur de la Seine-Saint-Denis, fut présentée comme un modèle en la matière. Le préfet lui avait alloué 25 000 euros puis 35 000 euros de subvention en 2014. Bernard Cazeneuve y était même venu partager un couscous. En 2017, Sonia Imloul comparaît devant la 12e chambre du tribunal correctionnel de Paris pour détournement de fonds publics, blanchiment et travail dissimulé.
    http://www.20minutes.fr/paris/2028779-20170313-sonia-imloul-figure-deradicalisation-jugee-detournement-fonds-publics

    Ancien député et haut fonctionnaire, Yvan Blot a publié un ouvrage sur la menace révolutionnaire du terrorisme islamiste, aidé de Roger Marion, ancien préfet et directeur de la division antiterroriste de la police judiciaire. Il s’est spécialisé au ministère intérieur pendant une dizaine d’années dans l’étude de l’idéologie des terrorismes. Une idéologie révolutionnaire nouvelle créée dans les années 50 par Sayyid Qutb et ses disciples. « Quand on s’intéresse à la révolution bolchévique, on étudie Karl Marx. Lorsqu’on veut savoir ce qu’est la révolution islamiste, on doit connaître Sayyid Qutb et son œuvre, dont se sont inspirés des Ben Laden et autres al-Baghdadi. »

    Et cette islamisation s’observe petit à petit, d’une manière sournoise ! Le Real Madrid par exemple avait décidé en 2014 (après le FC Barcelone en 2007 ; ses maillots vendus en Arabie saoudite avaient un blason retouché pour supprimer la croix de Sant Jordi, rouge sur fond blanc, qui se trouve en haut à gauche du blason du Barça) de supprimer la croix de son logo.

    Cela fait partie de l’accord conclu avec une société des Emirats arabes unis, Marka, sur la vente des produits dérivés dans les Emirats, en Arabie saoudite, au Qatar, au Koweït, à Bharein et Oman. La croix avait déjà été enlevée du logo sur la carte bleue émise avec la Banque nationale d’Abou Dhabi. Les chrétiens persécutés apprécieront.



    A remarquer qu’en Belgique, la section francophone du réseau international de Pax Christi a modifié le nom de l’association : Pax Christi est devenu BePax. Toutefois, Mgr Jean-Pierre Delville, évêque de Liège et évêque-référendaire de l’association Pax Christi/BePax (ainsi que du réseau Justice & Paix) pour la Conférence des évêques de Belgique, dément tout enfouissement de l’inspiration chrétienne de l’association : « Le nom du Christ n’y est plus, mais cela se défend, car le nom latin faisait souvent penser à des tendances plutôt conservatrices… Cela créait souvent des ambiguïtés quand l’association d’éducation permanente voulait défendre son action dans les médias. » Voilà un évêque plus partisan de Judas que de Jésus !
    http://www.cathobel.be/2017/02/14/pax-christi-devient-bepax/#.WKNT_RHc3GU.facebook

    Et en France, la croix occitane disparait à moitié ! Avant :

    Après :

    La Protection civile perd aussi sa croix ! Avant :

    Après :





    Par contre, le yogourt grec distribué par l’entreprise Hotos (Falini Larissa, Grèce) utilise la même image pour le visuel de ses conditionnements, mais avec les croix des deux dômes de l’Anastasis… :

  34. Tom dit :

    Note de lecture de Michel Drac sur l’enquête « Nos très chers émirs » de Christian Chesnot et Georges Malbrunot.

    Note de lecture sur « L’Etat islamique, anatomie du nouveau Califat », de MM. Hanne et Flichy de la Neuville.

    « Tous les immigrés ne sont pas des terroristes, en revanche tous les terroristes sont d’origine immigrée. » dit Nicolas Bay (FN). Est-ce vrai ? D’abord, qu’est-ce qu’un immigré ? C’est une personne née étrangère à l’étranger mais résidant en France. Nationalités et lieux de naissance des terroristes impliqués dans les principaux attentats en France depuis 2012 :

    • Attentats à Montauban et à Toulouse en mars 2012.
      Mohamed Merah, de double nationalité franco-algérienne, est né à Toulouse.
    • Attentats à « Charlie Hebdo », à Montrouge et à l’Hyper Cacher en janvier 2015
      Chérif Kouachi, Saïd Kouachi et Amedy Coulibaly étaient tous trois de nationalité française et nés en France.

    • Agression au couteau à Nice en février 2015
      Moussa Coulibaly est né en France.

    • Projet d’attaque contre une église de Villejuif en avril 2015
      Sid Ahmed Ghlam, né en Algérie et de nationalité algérienne, a immigré en France avec sa famille en 2001, avant de retourner en Algérie en 2003, puis de revenir en France en 2010 dans le cadre du regroupement familial.

    • Attaque de Saint-Quentin-Fallavier (Isère) en juin 2015
      Yassin Salhi est né en France, à Pontarlier (Doubs).

    • Attaque dans le Thalys Amsterdam-Paris en août 2015
      Ayoub El Khazzani, ressortissant marocain, était un immigré, qui a vécu en Espagne en 2014, avant de déménager en Belgique en 2015.

    • Attentats à Paris et à Saint-Denis en novembre 2015
      Bilal Hadfi est né français en France, tout comme Ismaël Omar Mostefaï, Samy Amimour et Foued Mohamed-Aggad. Brahim Abdeslam et Salah Abdeslam, le premier né en France, le second en Belgique, ont grandi en Belgique et avaient tous deux la double nationalité. Abdelhamid Abaaoud est né en Belgique et avait la double nationalité belgo-marocaine, tout comme Chakib Akrouh. Ahmad Al-Mohammad et Mohammad Al-Mamhod (deux identités d’emprunt sur leurs passeports contrefaits), sont quant à eux passés par la route des migrants.

    • Assassinat de deux policiers à Magnanville (Yvelines) en juin 2016
      Larossi Abballa, de nationalité française, est né en France.

    • Attentat à Nice en juillet 2016
      Mohamed Lahouaiej-Bouhlel était un Tunisien né en Tunisie, immigré en France en 2005.

    • Attentat de Saint-Etienne-du-Rouvray (Seine-Maritime) en juillet 2016
      Adel Kermiche et Abdel Malik Petitjean étaient tous les deux nés en France de nationalité française.

    Yves-Marie Adeline, historien, présente son manifeste : « La Guerre Intérieure » (Ed Chiré).

  35. Ken dit :

    Le 24 mars 2017 se tenait à Notre-Dame de Paris, une veillée de prière et de témoignages pour les chrétiens persécutés, organisée par l’Aide à l’Eglise en Détresse (AED).

    Trois grands témoins :

    • Frère Jacques Mourad, moine syrien de la Communauté de Mar Moussa, otage de l’Etat islamique pendant cinq mois,
    • Père Philippe Blot, missionnaire des Missions étrangères de Paris, engagé dans le secours des réfugiés de Corée du Nord. Témoignage exceptionnel à ne pas manquer.
    • Mère Marie-Catherine Kingbo, religieuse de la congrégation des Servantes du Christ au Niger.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s