Veronica Lueken : de la prédiction à la réalité sordide

Jesus-enfant-pedophilie-crucifie

.

Véronica  Lueken ( 1923-1995)  était une habitante de Bayside, dans le faubourg de New York, qui vécut une vie Véronica  Luekendes plus ordinaires en élevant  5 enfants,  jusqu’au jour où elle reçut à partir de 1968 des visitations célestes. Cela commença  avec  Sainte Thérèse de Lisieux, puis deux ans plus tard, avec la Vierge Marie et son Fils. Outre de prier avec insistance, « Notre Dame » lui demanda de faire connaître ses messages dans le monde entier.

.

Ces prophéties traitent toutes des jours à venir,  de l’Apocalypse, de la Grande Tribulation, du 2nd Avènement du Christ et de l’ère de paix qui doit suivre :

boule de rédemption Aussi insiste-elle beaucoup sur cette  boule de Rédemption qui rôderait  actuellement dans l’univers : «  Si elle était placée à côté du soleil, on aurait l’impression d’en voir deux dans le ciel. (Voir aussi les apparitions de Fatima). Mais cette boule de destruction sera la cause de nombreux morts. Ceux qui n’auront pas su mettre de côté des bouteilles d’eau souffriront de soif. Car toute notre planète aura été contaminée par son passage.  S’ils n’ont pas des conserves en stock, ils mourront de faim. Et s’ils n’ont pas avec eux des couvertures, ils grelotteront de froid.  Il faudra pouvoir s’enfermer chez soi. Et n’ouvrir à personne. Car en ces temps troublés, nombreux seront les individus malveillants, habités par la perversion. Surtout envers les enfants. (La pédophilie sera autorisée). Le Père Eternel est las de notre comportement.  Sans les prières de ceux qui essayent de contrebalancer ces mauvaises actions, l’énorme boule de lumière aurait déjà été envoyée. « 

.

Les responsables politiques ont perdu le sens de la raison :

hedonism « Le péché est devenu une manière de vivre permise par la loi. Les nouvelles générations  mépriseront les anciennes, pour ne pas leur avoir transmis ce qu’est le véritable Amour, de ne pas leur avoir fait connaître les racines de la Foi.  Sans ces racines, beaucoup de jeunes auront l’âme abîmée. Ils reprocheront à leurs parents de les avoir laissés errer seuls ! De ne pas avoir cherché à les guider, à leur faire connaître la Bible ! Alors que tous les enfants ont soif de connaitre Dieu. A  leur âge, la route du ciel est bien plus simple à prendre.  Ils n’ont qu’à se comporter  comme de jeunes enfants aimant Jésus. Rien d’autre n’importe !  Malheureusement,  l’homme ne retient pas les leçons du passé !  Il finit toujours par reprendre une voie de perdition.  Sodome et Gomorrhe ne lui ont pas suffi.  Il n’arrive pas à progresser autant qu’il le devrait. Il est resté arrogant, fier, égoïste, luxurieux.  Il se laisse séduire par toutes les formes en « isme: » communisme, athéisme, humanisme, hédonisme, toutes destructrices de l’âme. « 

.

Eteindre la TVDans peu de temps, le chaos reviendra sur terre afin de laisser l’antéchrist asservir les hommes.

« On le reconnaîtra par ses exploits.  Beaucoup se mettront à genoux devant lui, prêts à lui vendre leur âme contre un peu de pouvoir, beaucoup d’argent et de gloire ! Il ne faudra pourtant pas lui obéir, mais continuer à suivre les enseignements de la Bible.  Pas de la nouvelle ! Mais de l’ancienne ! Car il en fera imprimer une autre afin de mieux les tromper et leur faire accepter tout désordre sexuel. Mais  un gouvernement qui laisse  l’homosexualité s’étendre alors que  c’est une horreur aux yeux de Dieu,  qui croit-il illusionner ? Même si toutes leurs lois et leurs médias l’encouragent, les parents  devront résister à leur idéologie mortifère.  Ils seraient donc particulièrement inconscients de ne pas se débarrasser de leur poste de TV. Car il sera pour leurs enfants, une source importante d’empoisonnement moral.« 

.

Caresses malsainesLa dignité humaine en grave danger :

« Outre l’homosexualité, le meurtre de ceux qui ne sont pas encore sortis du ventre de leur mère, scandalise le Ciel. N’est-ce pas au moment de la conception que l’âme descend ?  Ces sacrifices humains n’ont pu être conçus et encouragés que par des disciples de satan.  Même ceux qui auront réussi à naître, devront se méfier de leurs éducateurs. Ils auront l’aval des autorités pour abîmer l’âme des petits.  Dès leur plus bas âge, on les entrainera entre eux, à avoir des conduites sexuelles malsaines, leur enlevant ainsi leur pureté de cœur, cette innocence propre à la jeunesse.  Cette politique de la mort allant crescendo,  elle entrainera une conflagration énorme. La nature se joindra à la guerre pour contrecarrer ces désordres.  « Je sais que la fumée de satan est entrée dans l’Eglise. » ne disait-il pas  Paul VI ?  Les péchés des parents  reposent maintenant sur ceux de leurs enfants. »

.

Quoiqu’en pensent  les gouvernants, les enseignants et les religieux modernistes,  le purgatoire et l’enfer restent des réalités. 

Trinité« Attaquer les dogmes de l’Eglise ne leur sera d’aucune utilité. La vérité est immuable.  Même s’ils nieront le mystère de la Trinité, cela ne le fera pas disparaître.  En créant une religion sans dieu et antichrétienne,  l’homme quand il mourra, ne sera pas reconnu par son Créateur. « Car nul ne vient au Père excepté par mon Fils.  Car le Fils est dans le Père, et le Père est dans le Fils et le St Esprit. Ils ne font qu’un, en un seul Dieu. »  La sublime prière du « Notre Père » ainsi que « l’Acte de Contrition » ne seront plus transmis sauf par quelques parents fidèles. On imposera non seulement une fausse religion mais aussi un gouvernement mondial. »

.

Ainsi, de même que les villes de Sodome et Gomorrhe furent détruites, de même la grande Babylone le sera.

« Dans les années à venir, l’Amérique expérimentera l’invasion ennemie. Ses habitants ne sauront où fuir.  Car on ne sera nulle part en sécurité. Un grand effondrement du marché paralysera  les systèmes monétaires de toute la planète.  Ils commenceront alors à se mordre les doigts d’avoir laissé les lois humaines parrainer le péché.  Les parents verront de plus en plus d’enfants disparaître autour d’eux. Ils auront du mal à croire qu’ils puissent être kidnappés pour devenir de véritables jouets kidnappés retrouvéssexuels aux mains de sataniques.  Pourtant ce sera la triste réalité : ces impies font partie d’une sorte d’église. Ils portent des cagoules et des capes, rouge à l’intérieur et noir à l’extérieur.  Ils sont farouchement opposés aux catholiques.  D’où leur satisfaction quand ils s’en prennent à leurs enfants.  Ils sont plusieurs milliers à travers le monde, allant jusqu’à en sacrifier quelques uns pour les offrir à satan.  Certains vont même jusqu’à pratiquer le cannibalisme.  D’où leur insistance à vouloir faire grandir les jeunes dans un esprit de débauche, car ils ont une soif inextinguible de chair fraîche. Dieu ne les laissera pas faire longtemps. Une maladie mystérieuse surviendra, qui sauvera de nombreux enfants de leurs griffes.   Ces enlèvements de chrétiens n’ont pas pour but de fournir des enfants à des parents en incapacité d’en avoir, mais pour être utilisés d’une manière particulièrement infâme.  Que l’homme ne s’étonne pas si l’intensification de cette débauche entraine parallèlement une augmentation des catastrophes naturelles. « 

internet et le sexe

.

Jusqu’à la fin du siècle précédent, les messages reçus par Véronica Lueken n’étaient absolument pas pris au sérieux.  On allait jusqu’à douter de leur véracité.  Mais vrais ou faux, aujourd’hui, de nombreux signes démontrent qu’ils n’étaient pas dénués de sens.  L’inversion de  nos valeurs n’est-elle pas devenue la norme ?

.

N’assiste-t-on pas maintenant  à une déferlante homosexuelle incompréhensible, vue la minorité qu’elle représente ?

Contrairement à ce que les médias annoncent, les différentes manifestations organisées par le lobby gay, malgré des subventions publiques conséquentes, ne font pas recette :

Nicolas CanteloupLe soir du 21 mai à Paris, le concert gratuit organisé pour fêter à la Bastille,  l’odieuse acceptation par les députés du mariage gay, n’a pas attiré les foules. Même si la ministre déléguée chargée de la famille (ou plutôt l’anti-famille), Dominique Bertinotti, Jack Lang et le maire Delanoë le patronnaient.   Un drôle de maire d’ailleurs ! Qui n’hésite pas à aller se plaindre auprès de la direction d’Europe 1 de l’humour de Nicolas Canteloup qu’il trouve à son égard « homophobe et caricaturale » !

http://www.lefigaro.fr/culture/2013/06/11/03004-20130611ARTFIG00522-canteloup-ses-imitations-jugees-homophobes-par-delanoe.php

La voix particulière des invertis est, il est vrai, souvent comique.

http://www.youtube.com/watch?v=kmJnq5xj3Ik

Un effet largement exploité au cinéma comme avec « La Cage aux folles » :

http://www.youtube.com/watch?v=JsWIxuKR4Vo

Du 22 au 23 juin, était organisé dans la foulée, le premier salon du mariage gay. Ce fut un véritable fiasco. En deux jours, la soixantaine d’exposants  n’a pas eu plus de 150 visiteurs.

Premier salon gay de Paris

Le 29 juin, la gaypride parisienne, toujours aussi vulgaire et « mâle fréquentée », ne fit pas non plus le plein. Reste que pour une fois,  Harlem Désir fit acte de franchise : « …Il faut toujours aller plus loin dans le combat contre l’égalité… » Sans doute l’inégalité créée entre les enfants ayant  deux pères, deux mères ou un père et une mère !

mâle fréquentée

http://rutube.ru/video/07e944715f566a35ed3ebc6f987f1505/

Il arrive parfois que ces pro-homos aient de temps en temps un moment de lucidité. Obama par exemple, ne s’est-il pas plaint d’avoir souffert de l’absence de son père ?

http://www.rtl.fr/actualites/info/international/article/obama-parle-de-son-pere-absent-7762365505

L’Europride de Marseille du 10 au 20 juillet, semble lui aussi  attendre ses participants. Après une cérémonie d’ouverture  réduite à une simple fête de quartier, plusieurs concerts dont ceux de Sheila et Boy George durent être annulés.

Pourquoi donc les pouvoirs publics s’échinent-t-ils à promouvoir coute que coute ce genre de manifestations,  organisées avec l’argent du contribuable (la Lesbian&Gay Parade de Marseille a reçu 260 000 € de subventions) , alors qu’ils sont par ailleurs fortement endettés ? Et pourquoi continuer la recherche sur le gender alors qu’il est maintenant prouvé que c’est une erreur ? (le 12 juillet, la région Île-de-France attribuait au poste GID (Genre, inégalités, discriminations) : 1 302 200 €).

.

D’autre part, le syndrome de Sodome ne semble-t-il pas  revenir ?

Tornade Oklahoma 2013aA Oklahoma par exemple, le 18 mai 2013,  commençait la semaine de la fierté gaie. CORRECTION Severe WeatherMalheureusement, une série de tornades dévastait durant plusieurs jours, des quartiers de la ville.

http://www.liberation.fr/monde/2013/06/01/tornades-dans-l-oklahoma-cinq-morts-et-de-gros-degats_907431

En France, à La Rochelle, 4 jours après avoir célébré la première mascarade de mariage, un spectaculaire incendie ravageait la salle des fêtes de la Mairie
http://www.leparisien.fr/faits-divers/spectaculaire-incendie-a-la-mairie-de-la-rochelle-28-06-2013-2936551.php

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=tU1n-J5B_i4

La Rochelle salle des fêtes après l'incendie 2013

.

La marchandisation de l’être humain de nos  époques barbares  refait son apparition :

Si  quelques paires d’homos, ayant déjà adopté, commencent  à comprendre que les enfants ont besoin d’une maman et d’un papa :  « Donner aux enfants deux mamans ou deux papas, c’est les priver de quelqu’un dont ils ont désespérément besoin et qu’ils méritent pour être heureux… »

http://www.thepublicdiscourse.com/2013/03/9432/

Paire d'homos prostituant leur filsD’autres  au contraire, préfèrent continuer à le nier.  Car derrière leurs soi-disant désirs d’éprouver « les joies de la paternité », ils cachent des satisfactions malsaines et destructrices. L’exemple récent de cet américain Mark Newton et de son partenaire nouveau-zélandais Peter Truong ne nous le confirme-t-il pas ?

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=oF92neT5OFg

En 2005, cette paire d’homos réussit à obtenir en Russie contre 8 000 $, un enfant conçu par GPA avec les gamètes d’un des deux. Dès l’âge de 22 mois, le petit garçon a commencé à être abusé sexuellement et d’une manière quotidienne par ses « parents » et d’autres adultes. Il était bien évidemment coaché sur la façon  de le nier en cas d’enquête. Et quand les parents commencèrent à être soupçonnés, ils ont accusé les autorités de les stigmatiser en raison de leur orientation sexuelle. En final, il apparut clairement qu’ils avaient fait concevoir l’enfant pour l’exploiter sexuellement, en lui faisant même prendre part au tournage de films pornographiques.

M et Mme Raymond PoeterayAutre cas de marchandisation de l’être humain qui fait peur  et qui tend à se multiplier :   Un diplomate hollandais et sa femme viennent de « renvoyer »Jade l'adoptée renvoyée leur fille adoptive aux services sociaux de Hong Kong. Ces parents avaient adopté Jade, une petite Sud-Coréenne, alors qu’elle avait à peine 4 mois. Sept ans après, et deux fils biologiques plus tard, Raymond et Meta Poeteray ont tout simplement décrété que la petite fille n’arrivait pas à s’acclimater au mode de vie néerlandais et à créer des liens affectifs solides avec sa famille adoptive.
http://www.elle.fr/Societe/News/Adoption-ils-ont-rendu-leur-enfant-421877

.

Ce n’est donc pas sans raison, si l’Eglise catholique n’approuve pas ce retour à la barbarie !

Une marchandisation que l’on retrouve avec l’euthanasie (quand l’homme coûte et n’est plus rentable), l’utilisation des embryons (pour breveter ce que Dieu a donné gratuitement), l’avortement (en empêchant une âme  de faire son chemin), le non respect des morts (en envoyant les cercueils à la décharge). :

http://www.dailymotion.com/video/x11slm0_super-trash-le-film-que-fait-veolia-des-cercueils-dans-la-decharge-supertrash-un-film-de-martin-espo_news#from=embediframe )

Elizabeth IISi un jour elle lui prenait l’envie de changer et de ne plus aller dans le sens de la dignité humaine, elle ne serait plus l’Eglise catholique. Sans doute deviendrait-elle comme l’église anglicane.  Le 17 juillet, la reine Elizabeth II ratifiait la loi sur le mariage gay ; oubliant que pour accéder au trône, elle avait juré d’être la garante des lois de Dieu ! En tant que reine,  n’est-elle pas devenue la « chef » de l’église anglicane ?  En signant cette loi elle commet un parjure !

http://www.bfmtv.com/international/reine-elizabeth-donne-assentiment-mariage-homo-561506.html

L’ambassade d’Angleterre à Paris avait déjà le 29 juin  pris les devants, en pavoisant pour la gaypride, sa façade aux couleurs arc-en-ciel, alors que fin 2011, cela lui avait été refusé.

http://www.etremag.com/2011/12/royaume-uni-pas-de-drapeau-glbt-monsieur-l%E2%80%99ambassadeur-7666

N’est-ce pas un signe de déliquescence de la royauté, tel que le prédisait déjà Nikolaas van Rensburg ?

Manifestation-du-26-mai-2013-a-paris

.

Hommen à Roland Garros en 2013Aussi l’église catholique est entièrement derrière le mouvement français « la famille pour tous » :

Et comment pourrait-il en être autrement ?  Le 26 mai qui a réuni plus d’un million de personnes est un espoir immense pour toute la planète.

Tour de France 2013

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=fwTefeAdLYk

Et les manifestations diverses pour se faire connaître, telles qu’à Roland Garros,  au Tour de France,  avec les veilleurs (assis, debout ou mères), les hommen (adultes et enfants) dans plus d’une centaine de villes, furent un exemple ! Pas une seule vitre brisée, pas un seul blessé, malgré une police politique qui de plus en plus se ridiculisait auprès du grand public. Veilleurs debout Paris 2013Heureusement que certains de leurs syndicats commencèrent à s’interroger sur le bien fondé de ces centaines de gardes à vue et du traitement infligé à un étudiant (Nicolas Bernard-Buss) qui ne méritait pas la prison.

Le syndicat de la police nationale « Alliance », qui représente tout de même près de 40 % des officiers de police, s’inquiéte des ordres de sa direction :

http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/03/01016-20130703ARTFIG00389-manif-pour-tous-le-ras-le-bol-des-crs.php

NicolasDans  la Tribune du commissaire, on parle du «malaise grandissant» de l’institution policière face à la répression des manifestations anti-mariage gay. «Du jamais vu!», commente un membre de ce syndicat, qui représente 60 % des commissaires, et qui a toujours été très légitimiste. «Cela montre l’ampleur du mécontentement».

.
http://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/12/01016-20130712ARTFIG00253-mariage-gay-le-malaise-grandissant-des-commissaires-face-a-la-repression.php

.
«Ce n’est pas que l’on soit pro ou anti mariage gay, témoigne un commissaire. On est simplement choqué. On voit une distorsion énorme entre ce qui se passe avec les voyous récidivistes et des gamins pacifiques qu’on met en garde-à-vue simplement parce qu’ils portent un tee-shirt ! On refuse d’être une police politique, quel que soit le pouvoir.»

Mais ce sursaut français saura-t-il réveiller le reste de la population ?

Mini Hommen juillet 2013

Le mariage homosexuel étant passé, reste à voir venir ce que Veronica Lueken prédisait mais qui n’avait aucune chance d’être cru à l’époque : le développement de la pédocriminalité.

.
http://www.dailymotion.com/video/x11eqqz_que-cache-la-pedocriminalite-ii_news#.Udb8Lm0r6KE

L’Espagne doit déjà lutter contre cette mensongère « Education pour la citoyenneté »,  qui intègre dans les programmes scolaires,  l’apprentissage de la masturbation par les enseignants, et les attouchements entre enfants de Leonor Tamayo Colominamême sexe ou pas. Les professeurs pédophiles doivent s’en donner à cœur joie, sans se soucier le moins du monde des conséquences psychologiques que ces pratiques  entraînent inexorablement.   Heureusement, quelques parents osèrent réagir.  Leonor Tamayo Colomina est leur coordinatrice  et lutte âprement pour le droit des parents à choisir la formation morale de leurs enfants.  Elle dut subir de nombreuses pressions y compris physiques, de la part du corps professoral et de l’administration.  Et les nombreux parents qui la suivirent,  furent poursuivis  par les autorités. Près de 2 300 procédures judiciaires  furent initiées durant les deux années suivant l’introduction de ce cours obligatoire. Dans la plupart des cas (86%), les tribunaux locaux et régionaux condamnèrent l’état pour atteinte aux droits éducatifs des parents.  On compta jusqu’à 50 000 objecteurs de conscience malgré que la Cour suprême ne leur ait pas reconnu ce droit. Les combats juridiques les menèrent jusqu’à Strasbourg et ne sont toujours pas finis. (affaire Ramos Bejarano et Autres c. Espagne, n° 15976/10).

.
http://www.objectiondelaconscience.org/le-combat-des-parents-espagnols-contre-lenseignement-du-gender-a-lecole-entretien-avec-leonor-tamayo-partie-1/

ecole-en-bateau c

En France,  le procès pour pédophilie sur voilier-école fera-t-il enfin comprendre à ces pédagogues véreux le mal qu’ils font avec leurs massages tendancieux ?

Devenu adulte, lettre qu’écrit à son père, l’un des enfants du voilier-école :

« Les enfants se trouvaient seuls au monde, physiquement et psychiquement. Pas de visite. Pas de téléphone, aucun moyen de se tourner vers le monde connu. Les mots ‘papa’ et ‘maman’ étaient effacés, les parents étaient dénigrés. Les enfants n’avaient d’autre choix que d’accueillir les bras des adultes qui se tendaient. C’était un monde où la seule issue était la soumission. » Il écrit aussi que Léonide Kameneff ne cessait de vanter à bord « la civilisation grecque ancienne qui célébrait les relations entre adulte et enfant…La pédophilie était normalisée, car tout le monde était censé être adulte, donc responsable, donc consentant. Le maître caressait, masturbait et l’enfant faisait de même au maître. Et cela se répétait régulièrement, très régulièrement. Ah ! ils s’étaient créé un monde parfait, ces porcs ! Une petite bouche de 10 ans sur le sexe d’un homme de 40 ans ! ….Parents, où étiez-vous ? Quelle folie vous a poussés à abandonner vos enfants à n’importe qui ? Sur ce bateau où vous nous avez envoyés, mes frères et moi, sans le moindre garde-fou, sans contrôle ? Ce n’est pas de l’inconscience, c’est de l’irresponsabilité !… »

http://prdchroniques.blog.lemonde.fr/2013/03/07/ecole-en-bateau-parents-ou-etiez-vous/

Pourquoi n’y avait-il pas 10 millions de Français dans la rue le 26 mai ? Parents ou étiez-vous ce 26 mai ? Alors que le ministre de l’Education tient à vous imposer la théorie du genre, les caresses entre élèves…..

"Enfants, nous ne souhaitions pas de relations sexuelles avec les adultes.  Ils nous ont détruits"

« Enfants, nous ne souhaitions pas de relations sexuelles avec les adultes. Ils nous ont détruits »

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=JJBoTVd_rVA

.

Un type comme Aaron Russo n’aurait pas été étonné d’apprendre, que parmi les  ancêtres de la sexualisation précoce, on trouve Alfred Kinsey, financé par la fondation Rockefeller

Cette structure mondialiste n’est pas étrangère à  l’introduction de cette pseudo « éducation pour la citoyenneté » à l’ONU.  Et cela malgré le conseil des spécialistes en la matière :

http://www.dailymotion.com/video/x10o8qv_les-ancetres-de-la-sexualisation-precoce-alfred-kinsey_news#.Udb9SG0r6KE

Et pour agrémenter un peu plus leurs cours, certains  enseignants vont jusqu’à vouloir rendre accessible les films Mante religieusepornographiques à de très jeunes enfants. Ils vont  jusqu’à  conclure que si les animaux pratiquent le viol, il n’y a pas de raison que les êtres humains ne puissent le faire.  En suivant leur raisonnement, puisque la mante religieuse aime dévorer son compagnon sexuel, la femme pourrait en faire autant !  En fait, ces profs  préparent le terrain, pour pouvoir se payer des écoliers à leur guise , avec l’appui des autorités.  N’ont-ils pas déjà fait entrer dans les  classes des sodomites,  pour leurs expliquer  que l’homosexualité était normale ?

http://www.sos-homophobie.org/interventions-en-milieu-scolaire/interventions-en-milieu-scolaire

.

Good-Luck-Charlie-Disney-Channel-La TV et le Cinéma sont d’autres moyens utilisés pour faire passer aux jeunes générations leur funeste idéologie. 

Et Disney Channel n’est pas en reste pour leur en proposer : comme dans une sitcom pour enfants « Good Luck Charlie »,  une gentille petite famille avec deux mamans  :  « Charlie (une jeune fille) se lie d’amitié avec une petite fille tandis que les parents de l’héroïne tentent de se lier d’amitié avec ses « deux mamans » lesbiennes. Bien entendu, alors que la paire lesbienne est jeune, moderne, rigolote, les « parents hétérosexuels » de Charlie sont aussi ringards qu’ennuyeux. »  Quand on sait que la chaîne câblée annonce 1 million de spectateurs aux États-Unis dans le segment des 2-11 ans  (300.000 d’entre eux ont moins de six ans) on comprend mieux  l’influence que cela peut avoir dans la tête de ces blondinets. Combien de fois faudra-t-il leur répéter qu’un enfant c’est fragile ?  Les prophéties de St Jean de Jérusalem gagneraient à être connues par tous !

 
Enfants fragiles

.

Bien entendu, l’obstacle le plus grand contre ces perversités est la morale chrétienne.

CathophobieDans les années à venir, le monde ressemblera  fort probablement à un vaste terrain de chasse anti-catholique.  On en voit déjà les prémices un peu partout. Même à Bordeaux est-il normal qu’une librairie catholique se fasse cambrioler 27 fois ?

http://www.christianophobie.fr/breves/bordeaux-une-librairie-catholique-vandalisee-pour-la-27eme-fois

Et quand la justice Hollande conseille « une petite thérapie » à un médecin défenseur de la vie, cela ne rappelle-t-il pas les hôpitaux psychiatriques des républiques socialistes de l’est ?

http://www.libertepolitique.com/Actualite/Le-fil/La-Justice-de-l-Etat-PS-conseille-une-petite-therapie-a-un-medecin-defenseur-de-la-vie

.

Mais si Véronica Lueken prédit une religion sans dieu, elle évoque aussi la mise en place d’un gouvernement mondial.

Pierre-Simon franc-maçonEt qui à part la franc-maçonnerie, peut vouloir imposer une idéologie aussi mortifère ?

Pierre Simon, deux fois grand maître de la Grande loge de France, écrivait  en 1979 dans son livre «De la vie avant toute chose » : « La vie n’est plus un don de Dieu mais un matériau qui se gère ». Au delà de la négation, n’est-ce pas là  le refus et le mépris de Dieu et de la vie elle-même ? Et, à propos des banques de spermes anonymes : «C’est, en un sens, la société toute entière qui féconde le couple ». Il n’y a donc plus ni filiation, ni famille.

Le ministre de l’éducation Vincent Peillon,  représente le modèle parfait  d’individus, prêts à asservir les peuples pour faire triompher leurs idées démoniaques. Qu’il ait été choisi à ce poste démontre bien que la fin des temps annoncée est proche. Quelques unes de ses inepties valent leur pesant d’or :

« Le but de la morale laïque est de permettre à chaque élève de s’émanciper… Il faut être capable d’arracher l’élève à tous les déterminismes : familial, ethnique, social, intellectuel »
(Vincent Peillon, Le Figaro, 2/9/2012)

« La religion et la morale laïques exigent donc, pour lutter contre les déterminismes, de « changer les mentalités (…) notamment par le biais d’une éducation au respect de la diversité des orientations sexuelles« 
(Vincent Peillon, Lettre du 4 janvier 2013 aux recteurs)

Vincent-Peillon« Toute l’opération consiste bien, avec la foi laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu, du Christ, et à terrasser définitivement l’Eglise ».
(Vincent Peillon, Une religion pour la République, p. 277, édition du Seuil, 2010)

« Il faut donc à la fois déraciner l’empreinte catholique qui ne s’accommode pas de la République et trouver, en dehors des formes religieuses traditionnelles, une religion de substitution qui arrive à inscrire jusque dans les mœurs, les cœurs, la chair, les valeurs et l’esprit républicain sans lesquels les institutions républicaines sont des corps sans âme qui se préparent à tous les dévoiements »
(Vincent Peillon, ibid, p. 34)

« La laïcité française, son ancrage premier dans l’école, est l’effet d’un mouvement entamé en 1789, celui de la recherche permanente, incessante, obstinée de la religion qui pourra réaliser la Révolution comme promesse politique, morale, sociale, spirituelle. Il faut pour cela une religion universelle : ce sera la laïcité. Il lui faut aussi son temple ou son église : ce sera l’école. Enfin, il lui faut son nouveau clergé : ce seront les hussards noirs de la république »
sénatrice PS Laurence Rossignol(Vincent Peillon, ibid, p. 48)

Il n’est malheureusement pas le seul à sortir ce genre d’âneries.  Sa collègue la sénatrice PS Laurence Rossignol le concurrence :  « Les enfants n’appartiennent pas à leurs parents »   Serait-ce donc  à l’Etat ?
(5 avril 2013, en direct sur France 2, émission Ce soir ou jamais)

.

planned_parenthood_logoEt comme  instrument de taille  de ce mondialisme satanique on ne peut oublier de citer l’IPPF (International Planned Parenthood Federation).

Elle fut fondée en 1952 à Bombay à laquelle lui fut rattaché en 1960, le MFPF (Mouvement Français pour le Planning Familial) Première des ONG, implantée dans la plupart des pays, notamment les plus pauvres, elle fait complètement partie des rouages de l’ONU et des états, financée par le grand capitalisme et les gouvernements.

.

lionel-jospin-and-his-wife-sylviane-agacinskiwatch-Pourtant de véritables intellectuels existent en France,  mais la parole leur est confisquée :

Sylviane Agacinsky par exemple a parfaitement expliqué que l’on a créé le concept hétérosexuel de toutes pièces. On a  provoqué l’opposition dialectique entre hétéro et homo de manière purement artificielle. La sexualité n’est pas l’un ou l’autre. Elle n’est ni l’un ni l’autre : Elle est une et indivisible. Cette théorie procède d’une erreur sur la nature humaine. Et c’est un comble qu’elle soit enseignée dans le cadre des cours sur les sciences et vies de la terre ! Pour bien comprendre le contre-sens du genre, l’utilisation du vieux concept imaginé par saint Thomas d’Aquin : la distinction entre l’essence première (la naissance) et l’essence seconde (éducation) peut être fort utile ici. Car on n’a pas attendu les théoriciens du Gender pour distinguer ce qui est inhérent à la nature et ce qui résulte de l’éducation ! La seconde transforme, améliore, pervertit, bonifie, dénature la première !

.

masturbationPuisqu’ils tiennent à parler de masturbation aux élèves de 6 ans :

Pourquoi ne pas leur demander à qui ils pensent en se frottant ? Ils comprendront rapidement que leur question est sans fondement. Le cerveau étant vierge d’expérience, la sensation  observée ne vient pas en pensant à une personne. Cela n’arrivera que plus tard, selon les pratiques vécues de chacun.  Et à tel point que les frottements seuls,  sans une représentation cérébrale masculine ou féminine, ne suffiront plus pour  jouir.

écrivain russe Igor Chaffarevitch

Bref, l’écrivain russe Igor Chaffarevitch, dans un livre fondamental « le phénomène socialiste », avait parfaitement résumé le socialisme tel que nous le vivons aujourd’hui :  « c’est l’abolition de la propriété privée, la recherche d’un bien-être exclusivement matériel et… l’abolition de la famille, qui passe par la mise en œuvre de la théorie du genre… »  Il ne s’était pas trompé !

.

gif porno sur internet 2

Publicités

277 commentaires sur “Veronica Lueken : de la prédiction à la réalité sordide

  1. Engel dit :

    Wanted Pédo, la guerre déclarée contre les réseaux pédophiles :
    https://rutube.ru/video/befa0637d9538acd990c22befc62bea1/
    https://rutube.ru/video/801164692b0f0fb86ddc13bb21a15af5/

    Deuxième acte de l’Affaire d’Outreau, l’exposition pédopornographique de Marseille et l’atelier du goût avec 60 enfants victimes, décryptés par cette association :

    Snuff movies, viols et assassinats d’enfants perpétrés pour satisfaire l’élite…

    Ici, mineurs roumains se prostituant du côté de la gare du Nord :
    http://bcove.me/6ozk0asm

    Et aussi : Farida Belghoul et le Père Horovitz sur MetaTV
    http://jre2014.fr/farida-belghoul-et-le-pere-horovitz-sur-metatv/

    Ce qui se passe est très grave : même sur des faits avérés reconnus comme tels par des experts, les accusations de pédophilie sur de très jeunes enfants sont en général classées « sans suite », sauf lorsque l’auteur avoue, et la justice laisse au contact des jeunes victimes de véritables prédateurs. Un danger aggravé par les « activités périscolaires » imposées aux mairies par le gouvernement, où l’on embauche les gens sur CV, sans aucune garantie. Omerta et déni dans l’Education nationale, qui joue avec le feu et fait peu de cas de l’intégrité des enfants.

    Certaines mairies, comme celle de Marseille, aidée ici financièrement par la Région PACA socialiste, le conseil départemental des Bouches-du-Rhône ainsi que l’Union européenne, font de la promotion pédophile en mettant en avant des artistes qui l’illustrent ! Stu Mead & Berlinhart, deux artistes allemands, ont un goût très prononcé pour les jeunes filles et les scènes pédophiles, perverses et sataniques. L’exposition est en plus gratuite et cela n’a pas choqué la ministre de la Culture Fleur Pellerin lors de sa visite.
    http://www.go-met.com/culture-fleur-pellerin-aimerait-faire-de-la-friche/
    http://www.fdesouche.com/640069-marseille-une-exposition-dart-contemporain-sur-la-pedophilie-et-zoophile-soutenue-par-la-ville

    Il faut dire qu’elle n’avait pas été non plus gênée lors de la cérémonie des Molières en voyant Sébastien Thiéry entièrement nu, sur scène.
    http://www.lesinrocks.com/inrocks.tv/un-comedien-se-met-entierement-nu-pour-interpeller-fleur-pellerin-aux-molieres-2015/
    Est-ce sa manière d’éduquer sexuellement sa fille ? Ou alors ce n’est réservé qu’aux enfants du « peuple » ?

    • Eloïse dit :

      Fleur Pellerin devrait écouter ce témoignage d’une petite fille qui tient à garder une âme d’enfant :

      Elle comprendrait peut être sa nuisance en laissant cette exposition ouverte à tous ! Elle qui a eu une petite fille, comment peut-elle ne pas réagir devant ces dessins pédophiles et zoophiles ?

      Qu’elle écoute aussi le témoignage d’Anneke Lucas. Née en Belgique, elle fut vendue par ses parents à un réseau de trafic sexuel dès l’âge de six ans. Ce réseau a fait les gros titres en 2004 lors du scandale de pédophilie impliquant Marc Dutroux, celui qui affirmait en faire partie et qu’il comprenait des membres de haut rang des forces de police et du gouvernement. A partir de 1969, Lucas fut ainsi abusée par des membres de ce réseau. Ils commirent sur elle des actes de violences sexuelles et de tortures jusqu’en 1974, à l’âge de onze ans. Elle a estimé étant donné qu’elle était violée environ 6 heures par semaine, avoir dû subir 1716 heures de ce traitement.

      Mais voilà, les Belkacem, Taubira et Pellerin luttent pour le droit sexuel des enfants ! Pas pour les protéger des viols.

    • Otho dit :

      De leur côté, les Bordelais sont invités à parcourir, du 28 avril au 13 mai 2016, l’exposition collective de 16 « artistes » au titre pour le moins étrange : « Je vous souhaite d’être follement aimé ». Même si l’expo se tient dans l’ église désacralisée des Cordeliers, elle n’hésite pas à ridiculiser le Christ. L’entrée y est gratuite et libre malgré qu’il soit fait la promotion des déviations.
      http://cinemarges.fr/exposition-je-vous-souhaite-detre-follement-aime-28-avril-13-mai-galerie-saint-francois/

      Jen Moret, brodeuse haute couture chez Chanel, a confectionné une traîne où on peut lire les lettres de femmes qui, à sa demande, ont raconté dans le détail leur pratique onanique. On peut visionner le film Théo et Hugo, deux hommes qui se rencontrent dans un sex-club parisien. Ou encore celui avec Jay parmi les hommes, jeune garçon de 14 ans qui va oublier qu’il est encore un enfant.

      Films transgenres, pièce de théâtre aux acteurs nus, expositions déjantées : ce festival bordelais dont c’est la 16e édition devrait plutôt s’appeler Cinébarges, car il est plus que marginal dans sa conception. De son côté, Hervé Malgorn, qui se dit historien, anthropologue et artiste plasticien, a monté l’exposition « Catéschisme » à partir d’images religieuses évidemment détournées et blasphématoires à souhait. Comme cette affiche où la célèbre représentation du Christ au « cœur sacré de Jésus » est déformée pour faire la promotion de la laque Go Gay ! Image qu’il a rebaptisée « Be Divine ». CIl y a aussi cette image du Christ donnant la communion à Marie, légendée « Il voulait changer la vie avec le LSD ». Et encore cette Vierge Marie transformée en Madonna où le cœur sacré de Jésus a été remplacé par une cassette Philips ! Puis sur une image biblique, en lieu et place du petit Jésus dans son berceau au milieu d’angelots, une femme nue se masturbant sous l’appellation « Queen of Cum ». Et, pire que tout, une belle Sainte Vierge, le cerveau piqué par une seringue dans laquelle a été rajoutée l’image découpée d’un Christ crucifié.
      http://www.bvoltaire.fr/florisdebonneville/cinemarges-un-festival-christianophobe-a-bordeaux-merci-juppe,253788

  2. Tonio dit :

    Quand les verts voulaient libéraliser la pédophilie….

    Ce qui a donné par exemple l' »Ecole en bateau », une enfance sabordée… Film sur plusieurs générations d’enfants qui subirent des agressions sexuelles par les animateurs adultes du bateau :
    -http://www.dailymotion.com/video/x1nnqar_ecole-en-bateau-l-enfance-sabordee_tv
    A la suite du procès, le principal coupable prit 12 ans, son associé, ancien de l’école, 6 ans. Les autres animateurs qui s’occupèrent de plus de 400 enfant ne furent pas poursuivis. Malheureusement, la leçon ne semble ne pas avoir été comprise par de nombreux éducateurs ou enseignants.

    Actuellement, grâce aux webcams, les jeunes se mettent eux-mêmes à réaliser des petits films pornos avec des victimes qui ne savent pas qu’elles sont enregistrées ! Certaines n’ont que 10 ans et elles ne cachent nullement où elles habitent !
    https://www.lifesitenews.com/news/alarming-new-study-rise-in-youth-produced-child-pornography?utm_source=LifeSiteNews.com+Daily+Newsletter&utm_campaign=c2af0e0bf6-LifeSiteNews_com_US_Headlines_06_19_2013&utm_medium=email&utm_term=0_0caba610ac-c2af0e0bf6-398382525

    • Pierre dit :

      Après les traumatismes, certains arrivent tout de même à créer une famille ! Bianca, 32 ans et Nick, 27 ans sont les heureux parents de 2 adorables petits garçons, Kai, 3 ans et Pax, 17 mois. Sur les photos de famille, Bianca pose fièrement aux côté de Nick enceinte, le ventre arrondi par la grossesse.
      http://www.closermag.fr/insolite/articles/nick-et-bianca-parents-transgenres-nos-enfants-ne-voient-pas-la-difference-457740#offset3_nick-et-bianca-forment-un-couple-epanoui
      Reste que le plus simple aurait été qu’ils ne soient pas devenus transgenres !

      Car le transgendérisme n’est pas le résultat d’un déséquilibre hormonal. Les sujets transgenres présentent des taux d’hormones sexuelles correspondant au genre attribué à la naissance, selon une petite étude californienne, menée sur 101 patients, publiée dans « Journal of Adolescent Health ». Pour le Dr Johanna Olson, du Children’s Hospital Los Angeles et auteur principal : « Nous avons désormais mis un terme à la croyance persistante que l’expérience transgenre est le résultat d’un déséquilibre hormonal. Ça n’est pas le cas. ».
      http://x.vindicosuite.com/click/fbfpc=1;v=5;m=3;l=401071;c=776283;b=3368032;dct=http%3A//www.lequotidiendumedecin.fr/actualites/article/2015/07/22/le-transgenderisme-nest-pas-le-resultat-dun-desequilibre-hormonal_765986

      Changer de sexe n’est pas une partie de plaisir : Homme vers femme


      Femme vers homme :
      https://www.canal-u.tv/video/canal_u_medecine/transformation_de_femme_en_homme.2473

      Il serait peut-être temps que les médecins se penchent sur l’origine de ce trouble, afin de l’éviter à un maximum de gens ! Stefonknee Wolschtt par exemple fut marié pendant 23 ans et eut avec sa femme 7 enfants. Puis un jour il voulut être un transsexuel ! Aujourd’hui il commence une nouvelle vie en tant que « petite fille de 6 ans » alors qu’il en a 52 !


      Les plus grandes universités européennes sont à ce niveau devenues elles aussi décadentes. Par exemple celle d’Oxford, née sur le riche terreau médiéval de l’Occident chrétien, succombe à son tour à la pire forme du politiquement correct : celle qui veut systématiquement éliminer la différence entre les sexes. Elle vient d’inciter fortement ses étudiants à utiliser un pronom neutre plutôt que « il » ou « elle » pour éviter tout soupçon de « discrimination » à l’égard des transgenres. Ce sera « ze » plutôt que « he » ou « she ». Il s’agit plutôt d’une recommandation que d’une obligation, mais les directives présentées dans un dépliant remis à chaque étudiant d’Oxford par le biais de l’Union des étudiants sont insistantes.
      http://www.breitbart.com/london/2016/12/12/oxford-students-told-use-ze-avoid-discrimination/
      Ce phénomène s’étend au Royaume-Uni : l’université de Cambridge s’apprête à prendre un chemin semblable.

      De plus, les cliniques du service public de santé en Grande-Bretagne permettent aux adolescents qui veulent « changer de genre » de congeler leurs spermatozoïdes afin de procréer quand ils seront « devenus des femmes ». Et aux filles voulant devenir des hommes, elles leur permettent de prélever et de conserver leurs ovocytes. Il y a déjà plusieurs dizaines de cas. Certains garçons n’ont que douze ans, et on congèle les ovocytes des filles à partir de 16 ans.
      http://www.genethique.org/fr/financement-de-la-conservation-des-gametes-dadolescents-transgenres-le-nhs-sur-la-sellette-68310#.WdSsyYppF8w

      Un rapport instructif de l’organisation écossaise de défense des droits des homosexuels, « Stonewall », révèle que la majeure partie des jeunes dits « transgenres » se font volontairement du mal, un mal allant jusqu’aux mutilations, voire jusqu’au suicide. Un comportement qui dénote un malaise profond, un trouble psychologique intense et réel, comme le montrent fort bien les chiffres.
      https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/25180172?log$=activity
      En effet, les 400 élèves écossais LGBT interrogés ont révélé que 96 % des jeunes transgenres du pays s’engagent dans des comportements autodestructeurs, dépression, anxiété, mais aussi mutilations et suicides. Le rapport a également révélé des « niveaux incroyablement élevés » de problèmes de santé mentale chez ces mêmes transgenres. Une récurrence flagrante qui touche également les homosexuels, quoique de manière un peu moins frappante : 60 % des jeunes homosexuels se sont faits également violence et 25 % d’entre eux ont tenté de se suicider, contre 40 % des élèves transsexuels. LifeSiteNews est allé interroger l’ancien transgenre américain Walt Heyer qui a fondé le site « Sex Change Regret » et multiplie les démarches publiques pour tenter d’alerter sur cette terrible propagande qui détruit la jeunesse. Pour lui, ces statistiques ne sont pas surprenantes : elles sont fidèles « à tous les pourcentages de suicides et de troubles mentaux signalés chez les personnes transsexuelles depuis 50 ans ». La grande enquête menée aux Etats-Unis, en 2015, par le Centre national pour l’égalité des transgenres (NCTE), avait effectivement rapporté des chiffres similaires, à savoir que près de 40 % admettaient des problèmes de santé mentale graves et 40 % avaient également tenté de se suicider.
      https://www.lifesitenews.com/news/96-of-transgender-youth-engage-in-self-harm-study

  3. Steph dit :

    Selon Caroline Mecary, l’avocate spécialiste des « droits » homosexuels : « Pour pouvoir arriver à abolir le mariage, il faut d’abord que tout le monde puisse en bénéficier. »

    Lors de la même conférence, Anne Verjus, chercheuse au CNRS, avait vanté une société où l’on disjoindrait « parentalité et conjugalité », en ayant des enfants « avec son meilleur ami plutôt qu’avec son amant », les faisant vivre dès la naissance en résidence alternée.

    Comme pour le gender, le fantasme d’un monde post-mariage et donc post-familial est porté par un pan du monde de la recherche, gangrené par les lobbies féministe et LGBT qui portent l’idéologie libertaire.
    http://genrelyon2014.sciencesconf.org/conference/genrelyon2014/pages/VersiondefinitveWEB_1.pdf
    Un récent article, paru dans un blog hébergé par le journal Le Monde, fait état de nombreux travaux outre-atlantique révélant, s’il était besoin, que ce délire n’est pas circonscrit à quelques personnes. La répartition des rôles se fait grosso modo ainsi :

    Des historiens cherchent à « prouver » que la famille nucléaire est une invention du 19e siècle, qui n’aurait d’ailleurs jamais trouvé d’application réelle : elle relèverait donc du mythe. Autrement dit, la famille nucléaire n’aurait rien de naturel et ne pourrait donc être érigée en modèle.
    Géographes et sociologues constatent le déclin du mariage, sans préciser que leur idéologie en est responsable. Considérant qu’il existe un sens de l’histoire, ils anticipent donc la fin du mariage et cherchent des « modèles » qui pourraient le remplacer
    Où veulent-ils en venir ? :
    http://internetactu.blog.lemonde.fr/2015/01/23/2040-la-fin-du-mariage/

    « Il est tant de mettre à mal cet idéal. De montrer que nos vies se résolvent de moins en moins dans cette projection et que d’autres manières de vivre sont possibles. Que le couple est une fiction sur laquelle on a batit une société.

    De partout, les structures sociales craquent. La morale, les juges, les services sociaux, la politique, la culture de masse… tentent de perpétuer cette illusion, sans parvenir à contenir la réalité. Nous ne pouvons pas bâtir notre société sur un mensonge, sur des institutions (banque, assurances, marché du travail, logement, imposition…) qui ne souhaitent pas ouvrir les yeux sur la réalité de la vie des gens en favorisant un modèle de société qui n’existe plus nulle part. (…)

    La fin du mariage annonce une nouvelle société, de nouvelles formes et normes de vies… pour l’instant, elles s’inscrivent beaucoup dans la solitude et le célibat… mais aussi, d’une manière plus timide dans le développement de nouvelles formes communautaires, de vies en cohabitation, en colocation, en communauté, en nouvelles utopies d’habitats groupés… pour autant que la société favorise et valorise ces nouvelles formes de vies en commun. Un défi certainement plus essentiel que celui, moraliste, de sauver le mariage. »

    Petit film montrant comment on choisira son enfant dans ce monde kafkaïen !
    http://www.festivalnikon.fr/video/2014/911


    Pourtant les enfants orphelins quand on leur demande, ne rêve que d’avoir un père et une mère !

  4. Patrick dit :

    En 2014 en France, 3 % des « mariages » ont concerné des duos homosexuels. Paris atteint le record avec 1.331 unions homosexuelles soit 13 % de la totalité des mariages. Dans le quartier du Marais, ce chiffre passe à 32 %.

    Aux USA, une étude a suivi 156 couples de même sexe. Seulement sept d’entre eux pratiquaient la fidélité dans leurs relations sexuelles. Il est noté que cette situation favorisait la diffusion des maladies vénériennes et les états de détresse psychologiques. (McWhirter, D. and Mattison, A. “The Male Couple: How Relationships Develop.” (Upper Saddle River, NJ: Prentice Hall). Les couples de lesbiennes sont statistiquement très instables par rapport aux couples hétérosexuels. (“Comparative Relationship Stability of Lesbian Mother and Heterosexual Mother Families: A Review of Evidence,” Marriage and Family Review 46: 499-509).

    Une étude danoise parue en 2011 concerne les douze premières années de légalisation du partenariat homosexuel (les Danois n’ont pas osé qualifier ce type d’union de « mariage »). Le risque de suicide chez les hommes est multiplié par huit. (Mathy, R. et al. 2011. “The Association between Relationship Markers of Sexual Orientation and Suicide: Denmark, 1990-2001,” Social Psychiatry and Psychiatric Epidemiology, 46: 111-117).

    En 2010, l’ U.S. National Longitudinal Lesbian Family Study a établi que 40 % des couples de lesbiennes ayant conçu un enfant par PMA s’étaient séparés. (Gartrell, N. & Bos, H. 2010. “U.S. National Longitudinal Lesbian Family Study: Psychological Adjustment of 17-year-old Adolescents,” Pediatrics, 126 (1): 28-36.)
    https://www.nllfs.org/

    Une étude effectuée en Afrique Sub-saharienne établit que 7 % des hommes avaient été les victimes d’abus sexuels par d’autres hommes au cours de leur vie. Ce chiffre passait à 39 % parmi les homosexuels. (Greenwood, G. et al. 2002. “Battering victimization among a probability-based sample of men who have sex with men,” American Journal of Public Health, 92:1964–69).

    En 2007, une étude diligentée par la New York Academy of Medicine établit que plus de 32 pour cent des homosexuels actifs avaient souffert d’ « abus » par un ou plusieurs partenaires au cours de leur vie. Le tout ayant entraîné des dépressions nerveuses et l’usage de stupéfiants. (Houston, E. & McKiman, D.J. 2007, “Intimate Partner Abuse Among Gay and Bisexual Men: Risk Correlates and Health Outcomes,” Journal of Urban Health 84: 681-690.)

    Une importante étude de la revue Cancer publiée en mai 2001 établissait que les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes avaient deux fois plus de risques de faire un cancer que les hétérosexuels. Cette maladie apparaissait à un âge moyen de 41 ans alors que pour le reste de la population masculine elle émergeait à 51 ans. (Boehmer, U. et al. 2011, “Cancer Survivorship and Sexual Orientation,” Cancer, 117:3796–3804.)

    Le Wall Street Journal du 12 novembre 2014 publiait un article pour avertir que le nombre de cancer de la gorge causé par le Papilloma virus (contre lequel on pousse abusivement les petites filles à se vacciner en France par le Gardasil) avait augmenté de 72 % entre 2000 et 2004. Électivement ce cancer touchait les hommes ayant multiplié leurs partenaires masculins.

    En 2012, Finneran and Stephenson ont passé en revue 28 études concernant les violences chez les homosexuels de sexe masculin. Leur conclusion était la suivante : La violence intime entre partenaires (IPV) qu’elle soit psychologique, physique ou sexuelle, a atteint chez les partenaires masculins de même sexe des taux alarmants. (Voir p. 180. P. Finneran, C., Stephenson, R. 2012. “Intimate Partner Violence Among Men Who Have Sex With Men: A Systematic Review,” Trauma, Violence and Abuse, 14: 168-185.)

    Une recherche effectuée à Amsterdam établit que 86 % des nouveaux cas de sida concernait les couples homosexuels instables. (Xiridou, M. et al., “The contribution of steady and casual partnerships to the incidence of HIV infection among homosexual men in Amsterdam,” AIDS 17:1029-38.).

    D’autre part, selon le sociologue américain, Paul Sullin, les enfants de paires de même sexe se portent moins bien : « les problèmes émotionnels sont deux fois plus fréquents chez les enfants de couples de même sexe que chez ceux vivant auprès de parents de sexe opposé » (étude portant sur l’évaluation de 512 enfants vivant auprès de « deux papas » ou « deux mamans »). Ces 512 enfants repérés grâce au US National Health Interview Survey présentent davantage de problèmes parmi lesquels de mauvais comportements, l’anxiété, difficultés relationnelles avec leurs pairs et difficultés de concentration. En revanche, la « parentalité biologique » offre un meilleur environnement : « Elle permet de manière unique et puissante de faire la différence quant au devenir des enfants élevés par des parents de sexe opposé par rapport aux parents de même sexe. »

    Les enfants ont-ils besoin d’un père ? ou le retour surprise du militaire :

    Reste qu’il existe une corrélation entre l’allaitement maternel et l’intelligence. Et ce qui peut en découler après : le niveau de scolarité et le revenu à 30 ans ! 6 000 nouveau-nés ont été suivis à partir de 1982 par un groupe de huit chercheurs dirigés par le Dr Bernardo Lessa Horta au Brésil. En 2013, ls se sont aperçus que ceux qui ont été allaités pendant 12 mois ou plus avaient un QI plus élevé, qu’ils avaient aussi mené des études plus longues et avaient des revenus mensuels supérieurs.
    http://jeanyvesnau.com/2015/03/18/lallaitement-pendant-un-an-rend-plus-intelligent-resultats-derangeants-dans-the-lancet/
    On se demande pourquoi en France, moins d’un enfant sur quatre est aujourd’hui allaité jusqu’à l’âge de 6 mois.
    http://www.invs.sante.fr/beh/2014/27/2014_27_2.html
    D’autant plus que des chercheurs américains ont prouvé que le lait maternel protégeait les nouveaux-nés (particulièrement prématurés) de l’entérocolite nécrosante, une maladie grave de l’intestin pouvant être mortelle.
    http://www.20minutes.fr/sante/1596239-20150427-prematures-quand-lait-maternel-protege-bebes-contre-maladie-intestinale-grave

    Mais il ne faut pas non plus perdre de vue les effets néfastes des divorces sur les enfants ! Selon les chiffres de l’INSEE, en 2009, 160 000 enfants ont subi le divorce de leurs parents (ou une rupture de PACS). Deux tiers des divorces sont vécu par des enfants mineurs (soit 152 000 enfants). Ils ont en moyenne 9 ans avec un pic autour de 7 à 9 ans. Outre le fait que les divorces ont lieu à une période où les enfants sont fragiles, on note qu’une certaine instabilité s’installe. 17% sont en garde alternée. 76% sont à la charge exclusive de la mère, face à 9% pour le père. Dans tous les cas, l’explosion du foyer cause des déséquilibres car ils oscillent entre le père et la mère en garde alternée ou entre leur père ou leur mère. Outre la question des partages des enfants, se pose la question de la qualité de vie d’enfants divorcés. La moitié des enfants de divorcés ne résident plus dans leur logement initial un an après le divorce. Le nouveau logement est dans tous les cas plus petit. En cas de résidence alternée on parle d’une réduction de 19m² pour le père et de 24m² pour la mère. 25% des enfants vivants avec leur mère ont perdu 37m². La question de la pension alimentaire est aussi assez critique. Dans 20% des cas la pension est inférieure à 100 euros et dans 50% des cas, elle est comprise entre 100 et moins de 250 euros. Or cette pension représente « 18% du revenu déclaré, part d’autant plus importante quand la famille est nombreuse ». Ainsi, « pour les mères de trois enfants et plus dont les revenus d’activité sont faibles, les pensions représentent 28% du revenus déclaré.

    • Ursule dit :

      Lettre d’une jeune femme, élevée par deux lesbiennes à sa « chère communauté gay » :

      « Je ne soutiens plus le mariage homosexuel. Pas parce que vous êtes gay, je vous aime tant, mais en raison de la nature même de la relation homosexuelle. Cela promeut et normalise une structure familiale qui nous prive de quelque chose de précieux et de fondamental. On nous répète que nous n’avons pas besoin de ce que nous désirons naturellement et profondément. On nous répète que ça va aller. Mais ce n’est pas vrai, nous souffrons… En voyant mes enfants aimés et être aimés par leur père, que j’ai réalisé combien l’absence d’un père était douloureuse…J’aime la partenaire de ma mère, mais une autre femme ne remplacera jamais le père que j’ai perdu. C’est une chose étrange et troublante de vivre avec cette douleur profonde de rechercher un père, un homme, dans une communauté qui prétend que les hommes sont inutiles. Les homosexuels peuvent être de bons parents et tant de causes peuvent faire souffrir les enfants dans une famille : divorce, abandon, infidélité, viol, mort…Mais la meilleure et la plus belle structure familiale est celle dans laquelle les enfants grandissent avec un père et une mère. Un grand nombre d’entre nous a peur de parler et de vous dire sa peine et sa souffrance parce que quelles que soient les raisons, vous n’avez jamais l’air de nous écouter. Vous ne voulez pas entendre. Si nous disons que nous souffrons d’avoir été élevés par des parents homosexuels, nous sommes ignorés ou catalogués comme haineux. Cela n’a rien à voir avec la haine du tout. Je sais que vous avez vraiment été haïs et que vous avez réellement souffert. J’étais là. Je supplie pourtant la communauté gay d’entendre cette souffrance et d’en tenir compte. »

      http://thefederalist.com/2015/03/17/dear-gay-community-your-kids-are-hurting/

    • Otho dit :

      Médecin et haptothérapeute, Catherine Dolto affirme « qu’avec la GPA nous programmons le malheur d’un enfant….Autoriser la GPA, c’est faire un grand pas vers la barbarie. »

      Organiser l’abandon d’un enfant pour des raisons commerciales est une pratique barbare qui va faire basculer l’humanité dans l’inconnu. La commercialisation de l’enfantement n’est pas un progrès technique, mais bien une dérive éthique. Nous avons déjà réduit les animaux à l’état de choses dans de cruels élevages industriels ; sommes-nous prêts à faire de même avec la reproduction des humains ? Il y a un lien étroit entre la manière dont une société encadre la gestation et la petite enfance et l’évolution que les enfants ainsi traités feront subir à leur cadre social. Ne pas prendre soin des nouveaux arrivants, c’est préparer la barbarie à venir. L’humanité risque de sombrer dans le chaos ! Lorsqu’une mère porte l’enfant de son propre fils, lui-même homosexuel, comme cela s’est produit récemment en Angleterre, ne fait-on pas sauter tous les tabous ?

      Avec les connaissances que nous avons maintenant sur la vie prénatale, la souffrance des enfants et l’influence de la période précoce sur toute la vie, que l’enfant à naître ne soit pas lui-même au centre du débat, est un véritable mystère ! Le droit à l’enfant est devenu plus important que le droit de l’enfant !

      Un enfant in utero se constitue dans le concert polysensuel offert par ses parents : la voix de son père, le bruit du cœur de sa mère, le goût de ce qu’elle mange, ses sentiments, ce qu’elle éprouve quand d’autres s’approchent, tout passe la barrière du giron maternelle et devient potentiellement important. Jusqu’à modifier le patrimoine génétique de l’enfant comme l’atteste l’épigénétique qui étudie les influences environnementales sur le génome. Ce qui se passe in utero se manifeste tout au long de la vie. On sait aussi qu’à l’adolescence et au moment où l’enfant devient lui-même parent se rejoue ce qui a été vécu à la naissance. Les dégâts chez les enfants nés de GPA se verront surtout lorsqu’ils seront adolescents ou deviendront à leur tour parents. Françoise Dolto (la mère de Catherine) disait qu’il fallait trois générations pour faire un schizophrène. Il est acquis aujourd’hui que la pathologie des grands-parents ou les difficultés entre grands parents et parents peuvent rejaillir sur les petits-enfants. Pour cette raison, il est très surprenant que le principe de précaution ne soit pas utilisé dans le cas de la GPA.

      GPA ou non, la naissance sera toujours un passage difficile : l’enfant expérimente la dépendance et subit des rafales de premières fois. L’effort d’adaptation que doit faire un nouveau-né pour survivre est énorme, même quand tout se passe au mieux. Trouver des repères de sa vie d’avant le rassure. Ainsi, idéalement, ce moment de la naissance doit être une césure, non une coupure. Tout cela, les vétérinaires l’ont compris depuis longtemps. Tous les éleveurs de chiens savent combien de temps le chiot doit rester auprès de sa mère, sans quoi il deviendra agressif et mordeur. Or, dans le cas d’une GPA, l’enfant est arraché de sa « planète mère » qui est sa sécurité. Il doit d’un moment à l’autre s’adapter à des inconnus. Quel choc pour lui ! Les failles sont là, souterraines mais réelles, qui s’ouvriront un jour ou l’autre.

      Actuellement, il est évident que les valeurs de commerce ont remplacé celles d’humanité. Assigner une valeur marchande à un enfant, qui par définition devrait n’avoir pas de prix revient à permettre qu’il soit commandé et payé pour être conforme, dans son ADN, au lignage parental. La « conformité génétique » a des relents malodorants. En le traitant en objet convoité, auquel chacun a droit s’il peut payer, en lui proposant comme premier lien affectif, fondateur, un marché de dupes entre ses parents et une femme qui accepte d’être ainsi utilisée un temps pour disparaître ensuite, l’humanité de l’enfant est mise en péril. Nous devons nous préoccuper de l’avenir de l’enfant, objet de transaction financière contractuelle, et de sa descendance. Ne pas le faire revient à nier tout ce que le passé nous a appris sur ce qui fait la communauté humaine.

      http://www.famillechretienne.fr/politique-societe/bioethique/gpa-pma-une-avancee-ineluctable-165832/catherine-dolto-avec-la-gpa-nous-programmons-le-malheur-d-un-enfant-165833

      En ce moment, une organisation fait de la pub pour trouver des clients belges, français, néerlandais, allemands suffisamment riches pour pouvoir se payer un enfant sur un catalogue, en présentant les services de multinationales américaines, canadiennes ou indiennes qui proposent un service tout compris de 75.000€ à 150.000€ pour un enfant conçu par mères porteuses, dans une salle louée au siège du gouvernement bruxellois !
      http://www.lalibre.be/debats/opinions/bebe-a-vendre-120-000-une-organisation-en-fait-la-pub-au-siege-du-gouvernement-bruxellois-55446b7035704bb01c13cb51

      • Andrée dit :

        Jennifer Cramblett et Amanda Zinkon, un couple de lesbiennes, Le couple décide alors d’avoir recours à une insémination artificielle et se rend dans une banque de sperme de la banlieue de Chicago, aux États-Unis. C’est Jennifer Cramblett qui portera l’enfant. Mais cinq mois plus tard, Amanda Zinkon souhaite, elle aussi, tomber enceinte. Sa compagne, ravie, lui conseille alors d’avoir recours au même donneur de sperme. C’est là, dans cette même clinique (la Midwest Sperm Bank), que Jennifer Cramblett apprendra que l’enfant qu’elle porte n’est pas tout à fait celui qu’elle espérait… La clinique aurait inversé le sperme du donneur sélectionné – celui d’un homme blanc qui lui ressemble – avec celui d’un donneur afro-américain.

        Si Payton, leur jolie petite fille métisse est née il y a deux ans, ce n’est qu’aujourd’hui que le couple lesbien a décidé de porter plainte. Jennifer Cramblett, la maman, évoque les « complications » d’élever une fille métisse. Le couple craint que leur fille souffre de racisme et d’intolérance et réclame par conséquent une compensation de 50 000 dollars, malgré la lettre d’excuses et le remboursement promis par la banque de sperme, Bref, cette « maman » ne semble pas accepter pleinement son enfant ! Pauvre petite !

        http://www.lesoir.be/102447/soirmag/actu-soirmag
        http://www.20minutes.fr/insolite/1681623-20150907-etats-unis-porte-plainte-contre-clinique-apres-avoir-accouche-bebe-metis

    • Tom dit :

      Les LGBT et la drogue :

      Le résultat d’une étude sur les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes (HSH) menée chez 180 000 hommes HSH de 38 pays et concernant la consommation de drogues (poppers, cocaïne, etc…) fait froid dans le dos : certains drogues sont utilisées par 80 % des HSH. :

      • Il ressort que près de 80 % des HSH ont été ou sont fumeurs de tabac, avec une prépondérance plus forte dans les capitales des pays dits de l’Est. L’alcool est consommé par 100 % des personnes HSH dans les six derniers mois, par plus d’un tiers d’entre eux dans les 24 dernières heures.

      • Concernant le chemsex (consommation de produits dans le cadre de relations sexuelles : GHB, méphédrone, crystal, kéta, poppers, viagra, etc) , l’usage reste relativement limité : dans une ville comme Brighton, par exemple, plus de 10 % des HSH y ont eu recours dans les quatre semaines précédant l’enquête, à Sofia, moins de 8 %.

      • Plus de 50 % des HSH ont utilisé du viagra dans les cinq dernières années et 15 % dans les 7 jours précédant l’enquête.

      • Le poppers est utilisé par 50 à 80 % des HSH, selon la géographie, dans les cinq dernières années, environ 35 % dans le dernier mois, et 20 % l’utilisent quotidiennement.

      • La cocaïne a été utilisée par 20 à 50 % des HSH dans les cinq dernières années, par 15 % dans le dernier mois. Le crystal est bien plus utilisé en Grande-Bretagne et en Espagne, par près de 20 % des HSH dans les cinq dernières années, que dans les autres pays d’Europe (moins de 10 %).

      • De même pour la méphédrone utilisée par près d’un britannique sur cinq alors que le reste de l’Europe reste en dessous des 10 %. »

  5. Ursule dit :

    Parmi les associations qui furent amplement subventionnées, celle du « Refuge » ! Elle a récolté 178 900 euros grâce à de généreux donateurs !

    Cette association lutte contre l’homophobie et est reconnue d’utilité publique. Elle est chargée de recueillir les jeunes homos virés de chez leurs parents. Curieusement on a appris que plusieurs jeunes hébergés par l’association avaient été expulsés en plein hiver car ils l’avaient critiqué : un bénévole auparavant condamné pour attouchements sur mineur venait travailler à l’association ; d’autres demandaient de la drogue aux jeunes hébergé. Le 26 juin, deux jours avant la Gay Pride, le Refuge avait communiqué sur la mort de Peter : un jeune anciennement hébergé par l’association à Montpellier. Selon eux, le jeune homme se serait suicidé, notamment à cause de ses parents qui rejetaient son homosexualité. Raison reprise par de nombreux médias.
    http://www.mediaterranee.com/2862014-le-refuge-est-en-deuil-apres-le-suicide-du-jeune-peter.html
    Gay Pride passée, après l’autopsie, le vice-procureur à Albertville privilégia la thèse de l’accident.
    http://www.sudouest.fr/2014/07/03/mort-d-un-jeune-homosexuel-rochelais-la-these-de-l-accident-privilegiee-1604778-1391.php
    Parmi les politiciens qui donnent à cette entité bien trouble, on retrouve de nombreux UMP ! Bruno Le Maire, David Douillet, Gilles Carrez, Marc Francina, Jean-Luc Moudenc, Axel Poniatowski, Bernard Reynès etc…

    Aperçu du nombre de personnes à la conférence de presse de SOS-homophobie sur l’invisibilité des lesbiennes :

    • Benoit dit :

      Sans les subventions de lobbies, ces associations n’existeraient même pas. L’association CLARA par exemple, qui milite pour la légalisation de la GPA et dont monsieur Menneson en est le vice-président, a sans surprise reçu de l’argent de l’entreprise américaine Extraordinary Conception, agence qui propose des mères porteuses dans le monde entier.

      On est donc pas étonné d’apprendre que c’est monsieur Menneson qui a intenté à titre personnel le contentieux contre la France devant la CEDH. Son avocat était Me Spinosi. Ils ont gagné par l’arrêt du 26 juin 2014.

      Dans la procédure devant le Conseil d’Etat, l’association CLARA est intervenue spontanément pour défendre la circulaire Taubira donnant immédiatement la nationalité française aux enfants nés de la GPA à l’étranger. L’avocat de l’association CLARA était Me Spinosi. Le Conseil d’Etat a affirmé la légalité de cette circulaire contestée. Devant la Cour de Cassation, Me Spinosi a représenté le défenseur des droits, Jacques Toubon, qui est intervenu spontanément dans l’instance, pour demander l’inscription de la filiation sur l’état civil des enfants. Me Spinosi a affirmé qu’il n’existait aucun lien entre l’enfant et sa « génitrice ».

      A chaque fois donc, l’entreprise américaine Extraordinary Conception n’est pas loin. Elle gagne une fortune en proposant à la vente des femmes suivant le pouvoir d’achat des « porteurs de projets d’enfants ».

      De son côté, la fondation Bill Gates a fait don d’une subvention de 5 millions de dollars à un centre de recherche de l’Oregon, afin de créer une pilule contraceptive unique qui serait à la base d’une nouvelle méthode contraceptive « à la fois sûre et longue dans le temps ». Cette pilule s’adresserait notamment aux « femmes qui ont déjà assez d’enfants où qui ne désirent pas en avoir » et permettrait « d’en finir avec la pilule journalière, les préservatifs et les changements réguliers d’implants ». « Notre but est très simple : faire de chaque grossesse un événement prévu et voulu » a déclaré le gynécologue Jeffrey Jensen, chef du département de recherche à l’Oregon Health and Science University.

      La fondation Bill Gates subventionne également à hauteur de 6,7 millions de dollars un projet de développement de micro-implants permettant de « délivrer ou non la substance contraceptive en temps voulu et qui pourrait durer jusqu’à 16 ans ». La puce fonctionne en injectant chaque jour 30 microgrammes d’une substance hormonale dans le flux sanguin grâce à une minuscule charge électrique. « L’avantage de cette solution comparée à une solution définitive est que la contraception peut être arrêtée à tout moment » explique Robert Farra, président de MicrosoftCHIPS et chercheur au MIT. Il précise que « la possibilité d’activer ou non la puce permet une certaine flexibilité pour ceux qui veulent planifier leur famille ». »
      http://www.genethique.org/fr/la-fondation-bill-gates-poursuite-son-engagement-dans-les-technologies-contraceptives-63432.html#.VYkvBvntmko

  6. Florian dit :

    Il se passe des choses bizarres à Buckingham Palace ! Un homme nu essayait de s’enfuir d’une fenêtre grâce à des draps noués :

    Sans doute est-il tombé sur un transexuel ? Les public-schools anglaises ont la réputation de pervertir les élèves. Il faut dire que la vie dans ce genre d’école est intentionnellement rude et sexes séparés, pour en faire de bons soldats, aptes à défendre l’empire britannique sans avoir l’envie de rentrer chez soi, voir leur femme et leurs enfants ! Le film « TOM BROWN’S SCHOOLDAYS » le démontre bien avec ce jeune garçon de 13 ans qui entre dans cette fameuse école d’élite : Rugby School :

    Tenues anglaises de l’époque de Joshua Reynolds (1752-1764) portraiturant Thomas Lister :

    Master James Hatch as Marshall’s Attendant at the Montem, Eton, 1796, par Sir William Beechey :

    Henry Raeburn 1756-1823) avec ce portrait de James et John Lee Allen :

    En 1845 avec cette peinture du Belge Henri Decaisne (1799-1852) :

    Mais il faut attendre le film « IF » pour comprendre comment sexuellement un enfant peut devenir homosexuel :

    Un ainé peut se faire aider dans les bathroom :

    Ou le film « La ville dont le prince est un enfant » (titre tiré d’un verset de l’Ecclésiaste : « Malheur à la ville dont le prince est un enfant ») …qui explique bien que l’Amour chrétien n’est pas l’amour d’un visage !

    Il n’est pas encore rare de voir des bizutages extrêmes à Londres de tendance homo. En septembre 2015, le Telegraph rapportait l’histoire de deux jeunes gardes royaux qui furent forcés de coucher ensemble et de se livrer à d’autres actes sexuels pendant de longues minutes. La scène, filmée par les tortionnaires, fut ensuite diffusée sur les réseaux sociaux.
    http://www.ladepeche.fr/article/2016/03/21/2308617-bizutage-extreme-londres-deux-gardes-royaux-forces-avoir-relations-sexuelles.html?ref=yfp

    Il est donc peu surprenant qu’à Trafalgar Square, on ait posé des feux de signalisation gays :
    http://www.express.co.uk/news/uk/706789/Gay-traffic-lights-leave-pedestrians-confused-Trafalgar-Square
    D’autant plus qu’après le pédophile Lord Montbatten, ici avec le prince Charles sur ses genoux :

    le cousin d’Eliza­beth II et parrain d’un des enfants du prince Edward (le plus jeune des enfants de la reine), vient de faire son « coming out ». Marié avec Penny Thompson en 1994, il eut trois filles. En 2011, ils décidèrent de se séparer. « Je n’au­rai jamais pensé que je me marie­rai parce que je voulais rester sincère. Penny était au courant avant qu’on se marie. Je lui avais dit que j’étais bisexuel… Mais après, Penny ne se sentait plus assez aimée et elle voulait plus de la part d’un mari qu’elle ne pouvait en espé­rer de moi. » En 2015, Lord Ivar rencon­trait James Coyle, un employé d’une compagnie d’aviation.

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-3794495/I-m-gay-says-Queen-s-cousin-m-not-100-comfortable-Royal-godfather-Prince-Edward-s-eldest-child-introduces-new-man-life-does-yoga-ex-wife.html

    • Engel dit :

      Sir Cedric Hardwicke in TOM BROWN’S SCHOOL DAYS (1940) :Le directeur de l’école Rugby était ici Thomas Arnold (1795-1842).

      Autre version :

    • Xavier dit :

      En France, on utilisait aussi l’homosexualité pour se protéger politiquement….


      Louis XIV et son frère Philippe, « déguisé » en fille (un garçon ne l’était normalement que jusqu’à 5 ans)

      Louis XIII par exemple eut deux fils : Louis XIV qui n’eut à peine 5 ans à la mort de son père et Philippe, destiné à devenir le duc d’Orléans. Mazarin et Anne d’Autriche, la mère des deux bambins, se chargèrent de leur éducation et n’eurent qu’une seule crainte: que les deux frères ne deviennent rivaux en grandissant. L’avenir de l’unité française étant en jeux, pour éviter que Philippe ne jalouse son frère aîné, ils décidèrent de l’élever… comme une petite fille ! Et pour qu’il se sente moins seul (et certainement moins ridicule…), il fut mis en contact avec un deuxième garçon du même âge que l’on travestit également : un certain François de Choisy.

      Oreilles percées, jupes de dentelles, maquillage,… Mazarin et Anne d’Autriche ne reculèrent devant rien pour mener leur plan à bien ! En féminisant l’enfant à l’extrême, ils comptaiennt bien adoucir son caractère et en faire un être faible et manipulable… Pour compléter cette éducation, Mazarin ne trouva rien de mieux que de confier Philippe à son neveu le capitaine des Mousquetaires, Philippe Mancini, homosexuel notoire qui initia le jeune adolescent au « vice italien »… Le petit Philippe devenu un homme, il se faisait appeler Monsieur. Jamais il ne cherchera à s’opposer à son frère Louis XIV. Détail intéressant, Monsieur, tout comme François de Choisy d’ailleurs, aimeront se travestir de temps en temps. Nostalgie de leur enfance ? Sans aucun doute ! Même s’il épousa les femmes qu’on lui imposa pour des raisons politiques (Henriette d’Angleterre puis la princesse Palatine), il ne s’épanouit sexuellement qu’en la compagnie d’autres hommes et ne s’en cacha pas.

      • Didier dit :

        Aujourd’hui Philippe serait devenu véritablement une fille grâce aux hormones ! En titrant son numéro de janvier 2017 « La révolution du genre« , l’emblématique magazine américain « met les personnes transgenres en lumière », à travers le visage d’Avery Jackson, une petite fille de neuf ans. « J’aime ma fille pour ce qu’elle est, sans conditions, et je promets de l’aider à devenir un membre heureux, productif et en bonne santé de la société. Après tout, n’est-ce pas notre job de parents ? », explique son père dans une tribune au New York Times.

      • Véronique dit :


        Il y a aussi l’histoire de Christina de Suède (1626-1689). Le roi voulait que sa fille devienne forte, car elle était l’héritière du trône. Il l’a donc éduqué comme un garçon. La chasse à l’ours par exemple, était devenue le passe-temps préféré de Christina jusqu’à ses 18 ans. Mais sous la pression constante du mariage et la nécessité de produire un héritier, la Reine Christina décida dix ans plus tard d’abdiquer, puis de s’enfuir déguisé en homme. Convertie au catholicisme, on lui donna une permission spéciale à Rome pour qu’elle puisse porter des vêtements masculins. Christina est actuellement l’une des deux seules personnes féminines enterrées dans l’église Saint-Pierre à Rome.

        http://www.wonderslist.com/10-awesome-cross-dressers-past/

  7. Ahmed dit :

    Nicolas Bay, député français FN au Parlement européen est intervenu en séance plénière au sujet du rapport Panzeri, idéologie du genre et mépris de la démocratie :

    C’est tout de même une chose incroyable ! L’Union Européenne ne respecte pas la démocratie ! Et c’est le FN qui est obligé de le dire ! Conséquence de cette dictature européenne, on va jusqu’à mettre des fresques LGBT de 40m de long en pleine rue à Bruxelles :
    http://yagg.com/2015/04/05/a-bruxelles-une-fresque-lgbt-de-40-metres-de-long-en-pleine-rue/#commentform

    Pendant ce temps, 2 ans après l’adoption de la loi Taubira, 17500 parodies de mariages ont été célébrées entre 2 personnes de même sexe (à 59% masculins). Et déjà un certain nombre de divorces… Sur 721 demandes d’adoption, 295 décisions ont été rendues, parmi lesquelles 281 accords. Autant d’enfants privés du droit d’avoir un père et une mère.

    A noter que l’église catholique cherche à aider ceux qui ont des penchants homosexuels.
    http://couragefrance.blogspot.fr/

    • Gabi dit :

      Actuellement à la Mairie de Paris, sont organisés par LGBT, Sud éducation, la FCPE et l’UNEF, des stages de formation pour les enseignants pour expliquer comment ils doivent passer d’une éducation à la tolérance à une éducation à l’inclusion, et de l’inclusion à la subversion de « l’hétéro-normativité ». L’une des intervenantes, Elise Devieilhe, présente ici des supports suédois dans sa lutte contre les LGBTphobies :

      Les profs sont devenus de véritables tarés ! Voir la thèse de cette intervenante ici sur les représentations du genre et des sexualités dans les méthodes d’éducation à la sexualité élaborées en France et en Suède :
      https://halshs.archives-ouvertes.fr/tel-00974344/document

      A noter que l’orientation sexuelle peut évoluer au cours du temps, c’est ce que l’on appelle la « fluidité sexuelle. » Par exemple, une étude américaine de 2005 indique que parmi un groupe d’adolescents ayant tous déclaré n’avoir qu’une attirance exclusive envers les personnes de même sexe, seuls 11% d’entre eux déclaraient la même chose un an plus tard. Mais en 2005, on ne faisait pas encore du prosélytisme homo dans les écoles !
      http://lillianmcmaster.com/resources/Fisher%20adolescent%20romantic%20relatio

      Un site intéressant tenu par Philippe Ariño qui avoue être de tendance homo mais en connait les dangers :
      http://www.araigneedudesert.fr/

      En attendant, l’église protestante unie de France (EPUdF), qui représente environ 500 pasteurs et 110 000 fidèles, vient d’accepter de « bénir » les unions homosexuelles. Curieusement les médias ont annoncé que c’était l’Eglise protestante dans son ensemble qui avait pris cette décision scandaleuse ! Ce qui est entièrement faux, même si l’église anglicane et la Mission populaire évangélique (MPEF), ont déjà opté pour ce genre de bénédiction !
      http://www.ouest-france.fr/religion-leglise-protestante-accepte-de-benir-les-couples-homosexuels-3408390

      En Colombie, c’est un évêque jésuite, Juan Vicente Cordoba Villota, défenseur des gays, qui les encourage à former de « beaux foyers » ! Il avait même ajouté lors d’une conférence pour des LGBT, que « dans l’entourage de Jésus, il y avait certainement un apôtre gay, et que Marie-Madeleine était sans doute lesbienne. »
      https://www.lifesitenews.com/news/colombian-bishop-tells-gay-activists-one-of-the-apostles-might-have-been-ga?utm_source=LifeSiteNews.com+Daily+Newsletter&utm_campaign=a2c48d49cb-LifeSiteNews_com_US_Headlines_06_19_2013&utm_medium=email&utm_term=0_0caba610ac-a2c48d49cb-398382525

      Ne soyons donc pas étonné d’apprendre que le Premier ministre luxembourgeois Xavier Bettel vient tout juste de se « marier » avec son « compagnon ». Côté femme, nous avons le Premier ministre islandais « mariée » avec sa « compagne » en 2010.

      • Tania dit :

        On peut comprendre l’étonnement du cardinal letton Janis Francis Pujats qui est né en 1930 !
        « C’est dur à dire, mais même les régimes d’Hitler et de Staline n’ont pas osé élever la pédérastie au rang de politique d’Etat» a-t-il souligné devant une commission parlementaire. Comme quoi l’Union européenne risque d’être une dictature pire que celle du temps des nazis ou des communistes.

        Les anglo-sionistes à la tête de cette Union Européenne, ne font qu’appliquer à une échelle plus large leur terrible maladie ! Le Gardian vient de révéler un rapport qui met en cause les autorités de la ville de Rotherham. Selon l’auteur, environ 1400 enfants y ont été abusés sexuellement de 1997 à 2013. Sur les 1400 pédophiles, 86 politiques auraient été identifiés, 43 personnalités du monde de la musique, 135 issues du monde du cinéma ou de la télévision et 7 du monde du sport.
        http://www.theguardian.com/uk-news/2015/may/20/1400-suspects-operation-hydrant-politician-and-celebrity-child-sex-abuse-inquiry

        La Guerre éternelle (titre original en anglais : The Forever War) est un roman de science-fiction de l’écrivain américain Joe Haldeman paru en 1974. Il est divisé en quatre parties présentant quatre phases de la vie du héros, un militaire, William Mandella ! Le récit de la guerre est étalé sur 1143 ans terrestres (entre 1997 et 3143), grâce au « Saut collapsar » qui utilise le phénomène des trous de ver pour accélérer les voyages interstellaires. En 2024, la Terre est peuplée d’un tiers d’homosexuels et de 50 % de chômeurs. Le Conseil Eugénique commence à parler de l’homosexualité universelle comme solution aux problèmes de surpopulation. La psychométrie détecte les criminels potentiels à l’âge de six ans et les soumet à un traitement correctif efficace. En 2458, la population de la Terre est maintenue en dessous du milliard d’êtres humains par une politique d’éducation strictement homosexuelle et le remplacement de chaque individu décédé par un enfant artificiellement vivifié. Les nouveau-nés sont élevés dans des crèches jusqu’à l’âge de douze ou treize ans et ne reçoivent la visite que d’enseignants ou de psychiatres. En 3138, les humains sont tous des clones d’un homme dénommé Larry Kahn, ancien caporal de l’armée terrienne. La Terre compte 10 milliards de clones et chaque clone qui meurt est remplacé. Il n’y a plus de système économique, ni de monnaie. Seule la planète Majeur abrite encore quelques humains qui procréent par voies naturelles et constituent une sorte de réserve humaine à l’échelle galactique. Joe Haldeman évoque au cours de son roman des manipulations militaires, ces méthodes employées par l’armée pour conditionner les individus et s’assurer qu’ils iront au bout de leur contrat.

        Les manipulations militaires dénoncées dans le roman finissent par régir presque tous les domaines de la vie d’un soldat engagé :

        A/ domaine psychologique : présentation de l’ennemi sous un jour monstrueux et bestial, traitement hypnotique à l’insu des soldats, création subliminale réflexe conditionné de type pavlovien ;
        B/ domaine sexuel : liberté sexuelle imposée dans les dortoirs pour éviter les tensions au sein d’un groupe et rendre supportable la promiscuité ;
        C/ domaine financier : paiement d’une grosse solde en fin de contrat, mais les périodes de repos se font en général sur une planète de l’armée où la vie est très coûteuse et la solde vite dépensée ;
        D/ domaine social : pression sur les ANPE terriennes pour qu’elles empêchent les soldats en fin de contrat de trouver un emploi et ainsi les contraignent à se réengager ;
        E/ domaine militaire : promotions de grade basées sur les simples statistiques de survie des soldats concernés, manipulation des ordres de mission ;
        F/ domaine médiatique : censure militaire sur les interviews télévisées de soldats rentrés du front, manipulation de l’information.

        En abordant le thème de la surpopulation et de ses solutions eugénistes, Joe Haldeman s’inscrit dans une tradition littéraire propre à la science-fiction qui débute dans les années 1960, avec la nouvelle Soleil vert de Harry Harrison et Tous à Zanzibar de John Brunner et se poursuit dans les années 1970 avec Les Monades urbaines de Robert Silverberg ou L’Anneau-Monde de Larry Niven. Alors qu’Harry Harrison transformait les personnes âgées en nourriture industrielle, que John Brunner imposait des lois génétiques strictes, que Robert Silverberg imaginait de gigantesques cités verticales et que Larry Niven proposait les loteries de la reproduction, Joe Haldeman impose aux citoyens du monde l’homosexualité universelle comme meilleur moyen naturel d’empêcher les naissances. Le système prévoit également de remplacer tout individu décédé par la « vivification » d’un nouvel individu grâce à des procédés artificiels. Sur ce dernier point, Joe Haldeman semble s’inspirer directement du roman d’Aldous Huxley, Le Meilleur des mondes, qu’il cite expressément au fil du roman.
        http://www.noosfere.org/icarus/livres/niourf.asp?numlivre=5456

      • Patrick dit :

        S’il y a un parti en Europe qui est particulièrement contre nature c’est celui des Verts ! Cohn Bendit en France, avec son émission Apostrophe (Bernard Pivot), il a du faire petits en Allemagne !

        Car dans le Berlin alternatif des années 1980 et 1990, des pédophiles membres des Grünen (Verts) ont milité ouvertement sous couvert du parti en faveur de la dépénalisation de la sexualité avec des enfants. Trois membres du parti ont été condamné par la justice pour agressions sexuelles sur de jeunes garçons. Les conclusions, rendues publiques mercredi en fin de journée, sont accablantes. «Jusqu’à 1000 victimes sur quinze ans, du début des années 1980 au milieu des années 1990» ont été touchées. L’un d’entre eux est même accusé d’avoir recruté de jeunes garçons dans des écoles défavorisées, invités à se prostituer pour un peu d’argent de poche.
        http://www.letemps.ch/Page/Uuid/8a550ef2-fff2-11e4-9d72-ac80ac81a032/Un_scandale_p%C3%A9dophile_plombe_les_Gr%C3%BCnen

      • Luc dit :

        Du côté de la Slovénie, sa cour constitutionnelle a donné le 22 octobre 2015 son feu vert à un référendum demandant d’annuler la loi sur le mariage homosexuel adopté par le parlement Slovène en mars 2015.

        Un groupe conservateur proche du parti d’opposition de centre-droit, le Slovenian Democratic Party (SDS), soutenu par l’Eglise catholique avait réuni les 40 000 signatures nécessaires pour provoquer un référendum sur la question. Mais voilà, le parlement slovène (composé de grands démocrates, probablement) avait bloqué l’initiative de ce groupe au motif que ce référendum était inconstitutionnel puisque selon eux « le mariage hétérosexuel ou homosexuel est un droit fondamental ».

        Heureusement, selon la loi Slovène, un groupe qui rassemble 40 000 signatures en un mois peut demander un référendum. La population slovène s’élève à 2 millions d’habitants. Si plus de 20 pour cent des inscrits s’exprime, et que le non à la loi sur le mariage homosexuel l’emporte, cette loi sera annulée.

        http://www.ndtv.com/world-news/slovenia-court-allows-referendum-on-gay-marriage-1235320

  8. Antoine dit :

    Aux Etats-Unis, l’appel publié jeudi 16 avril sur une entière page payante du « San Francisco Chronicle » avec la requête au Pape François de chasser l’archevêque de la ville Salvatore Cordileone, est devenu une affaire nationale !

    L’accusation portée à l’encontre de l’archevêque par les signataires de l’appel,
    http://www.sfgate.com/news/item/Catholics-Ad-38983.php
    s’expliquerait par le fait qu’il contredit le « Qui suis-je pour juger? » prononcé par le Pape, en ayant rappelé aux enseignants des écoles catholiques du diocèse, par une ordonnance du 4 février dernier, le devoir élémentaire de se tenir dans les paroles et les faits, à la doctrine de l’Église en matière de vie, famille et sexualité.

    L’appel à l’éloignement de l’archevêque « intolérant » porte les signatures d’une centaine de catholiques du diocèse, se définissant modestement comme des « catholiques engagés et inspirés par Vatican II ». Parmi les signataires figurent Brian Cahill, ancien directeur des « Catholic Charities » de la région, et de nombreux et riches bienfaiteurs. Il y a Charles Geschke, président d’Adobe Systems et ancien président du conseil d’administration de l’Université de San Francisco. Il y a aussi Tom Brady Sr., père d’un super champion du football américain, Tom Brady, quart-arrière (quarterback) des England Patriots.

    Le San Francisco Chronicle, le journal qui a publié l’appel présentant les signataires comme des « éminents Catholiques », est le quotidien à plus grande diffusion du Nord de la Californie, et est propriété du groupe Hearst. Son jumeau en ligne est le « San Francisco Gate », avec 22 millions d’entrées par mois.

    Afin de renforcer l’impact de la publication de l’appel, le San Francisco Gate a également lancé un sondage :
    http://blog.sfgate.com/opinionshop/2015/04/17/take-the-weekly-poll-time-for-archbishop-cordileone-to-go/
    A la question : Le Pape François doit-il éloigner l’archevêque Cordileone de l’archidiocèse de San Francisco ? 78% ont répondu non, car il soutenait les valeurs de l’Église Catholique. 10% non aussi, car il avait raison de s’opposer au mariage entre personnes de même sexe.

  9. Tom dit :


    En ce samedi 23 mai (week-end de la Pentecôte) avait lieu le référendum sur le mariage gay en Irlande ! Les Irlandais ont répondu oui à deux questions à 62,07% avec une participation de 60,5%(les oui représentent donc 37,5% des électeurs, devenant le premier pays à l’autoriser par voie référendaire. Une seule circonscription, celle qui regroupe le comté de Roscommon et le sud du comté de Leitrim (Carrick on Shannon), a voté non, à 51,4%.) :
    – 1 Que deux personnes de même sexe puissent s’unir devant un officier public.
    – 2 Que l’on abaisse les limites d’âge électorales.
    Le hic dans cette histoire, le mariage en Irlande n’existe qu’à l’Eglise. Le prêtre irlandais dispose de la qualité d’officier public et tient les registres d’état civil, comme on le faisait en France jusqu’en 1789. La quasi-totalité des gens se marient sans mettre les pieds dans un bâtiment administratif ni voir un élu. Le mariage civil fort peu usité, va devoir se développer, car on voit mal les prêtres marier des homosexuels !

    Ce qui est incroyable dans ce référendum, des prêtres évidemment médiatisés, ont ouvertement pris position pour le oui, de nombreux évêques se sont tus, et si le primat d’Irlande, Mgr Eamon Martin, archevêque d’Armagh, a dit avec assurance et précision ce qu’il fallait dire, ce que dit l’Eglise véritable, sur le mariage et la famille, d’autres ont carrément refusé de prendre position. Ainsi l’archevêque de Dublin en personne, Mgr Diarmuid Martin, qui a dit à plusieurs reprises qu’à titre personnel il voterait non, mais que sa politique « n’était pas de dire aux autres comment voter ». De plus il il alla jusqu’à souligner n’avoir aucun rapport avec quelque organisation que ce soit faisant campagne pour le non…
    http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Mariage-homosexuel-les-eveques-irlandais-appellent-a-bien-reflechir-2015-05-19-1313744
    L’évêque de Derry, participant à un débat alors qu’il n’est pas évêque en République d’Irlande, soulignait que les gens étaient libres de voter comme ils le désiraient, l’important étant de se faire une opinion mûrement réfléchie sur la question, car elle ne « devait pas être prise à la légère ».

    De son côté, l’ancienne présidente Mary McAleese, qui se pose en catholique pratiquante, avait appelé à voter oui en montrant en exemple de nombreux évêques irlandais qui ont fait preuve « d’ouverture vis à vis des homosexuels »… « Je sens la même ouverture chez le pape François. »

    Comme le oui l’a emporté, il va se poser un autre problème. Celui du préambule de la Constitution qui commence ainsi « Au nom de la Très Sainte Trinité, de laquelle découle toute autorité et à laquelle toutes les actions des hommes et des États doivent se conformer, comme notre but suprême, Nous, peuple de l’Irlande, Reconnaissant humblement toutes nos obligations envers notre seigneur, Jésus Christ… » Logiquement, les irlandais vont devoir supprimer ce préambule, puisque le mariage gay est contraire à la chrétienté. Il indique aussi que ce référendum était contraire à la constitution !

    On assiste là à un autre signe d’effondrement de civilisation ! Un retour en arrière ! Mais l’église catholique n’est pas à mettre en parallèle avec un état. Elle est à part ! De tous temps, le pouvoir en place ne respecta pas sa vision du monde. Etre catholique est un choix personnel ! Peu importe si dans un pays ils sont minoritaires ou majoritaires ! C’est une règle de vie que l’on suit volontairement car on pense qu’elle détient la vérité.

    Sur l’homosexualité par exemple, saint Paul précise une chose (épître aux Romains) « …commettant homme avec homme des choses infâmes, et recevant en eux-mêmes le salaire que méritait leur égarement. »

    Pourquoi l’homosexualité est une aberration pour un catholique, parce qu’elle est très négative pour la personne.. Les premiers mariages gays en témoignent ! On assiste à des divorces très fréquents, une infidélité marquée, une violence entre paire inquiétante, des problèmes psychologiques graves… Si cela n’était pas le cas, il y aurait aucune raison d’y être contre !

    Mais il y autre chose de troublant ! Et que la science n’a pas encore bien saisie ! Dans Exode 34:7, on apprend que Dieu « punit l’iniquité des pères sur les enfants et sur les enfants des enfants jusqu’à la troisième et à la quatrième génération! » Une chose est sûre, dans de nombreuses familles en généalogie, on remarque des choses qui se répètent. Une fille mère par exemple va voir son enfant tomber ou être près à tomber dans un piège semblable. Il en est de même avec l’homosexualité. « L’impasse » du père se retrouve chez un de ses enfants. Il en incombe à lui d’arrêter ce désordre.

    Sur ce sujet lire le livre « Aïe, mes aïeux ! » d’Anne Ancelin Schützenberger. Elle explique très bien que nous sommes tous un maillon dans la chaîne des générations et que nous avons parfois, curieusement, à « payer les dettes » du passé de nos aïeux. C’est une sorte de « loyauté invisible » qui nous pousse à répéter, que nous le voulions ou non, que nous le sachions ou pas, des situations agréables ou des événements douloureux. Nous sommes moins libres que nous le croyons, mais nous avons la possibilité de reconquérir notre liberté et de sortir du destin répétitif de notre histoire, en comprenant les liens complexes qui se sont tissés dans notre famille.

    De plus, les émotions des parents peuvent avoir un impact sur l’ADN du petit ! Chaque cellule du corps porte en son noyau le même ADN qui a toute l’information nécessaire pour reconstituer l’ensemble du corps. Ainsi, même si chaque cellule n’exprime qu’une partie de cette information, celle-ci est contenue dans la moindre de ses extrémités. L’ADN est contrôlé par des signaux provenant de l’extérieur de la cellule, dans son environnement. Plusieurs millions d’interrupteurs se trouvant sur l’ADN permettent aux gènes d’être lus ou de rester silencieux.
    La science qui étudie ces interrupteurs et l’interaction entre l’ADN et l’environnement s’appelle l’épigénétique. Les découvertes récentes nous enseignent que tout ce qui fait partie de notre environnement, y compris les émotions, influencent l’ouverture ou la fermeture de ces millions d’interrupteurs sur l’ADN, agissant ainsi sur notre santé. Ainsi, au travers de l’histoire de vraies jumelles, on a découvert que les émotions peuvent laisser des traces sur l’ADN et que ces traces sont transmissibles à la descendance. Alors que l’information portée par les gènes est stable, les étiquettes épigénétiques ont une stabilité relative car elles sont effaçables. Il y a donc une réversibilité potentielle permettant un retour en santé.

    Jérémie 31:29 « Les pères ont mangé des raisins verts, et les dents des enfants en ont été agacées », ce qu’Audiard a traduit par « Les parents boivent, les enfants trinquent ».

    On peut deviner qu’avec la promotion actuelle que l’on fait de l’homosexualité, les générations suivantes vont être de plus en plus nombreuses à ne pas pouvoir supporter le sexe opposé. Les labos vont pouvoir se frotter les mains. A 50 000 $ un bébé, ils vont faire fortune ! Ah le business ! a remarquer que le mariage gay est venu en même temps que les possibilités de GPA ! Sans la maîtrise de cette technique , aurait-on lancé ce genre de mariage ?

    • Andrée dit :

      Au niveau des émotions, un petit garçon, à cause d’une mère vécue comme une déesse idéalisée, peut ne pas être capable d’avoir un rapport sexuel satisfaisant avec une femme. Il en est de même, quand la mère est détestable. Hervé Bazin dans son livre « Vipère au poing », décrit ce genre de lien maternel terrifiant. Cela n’a toutefois pas empêché l’auteur de se marier.

  10. Monique dit :

    La pornographie est un passage obligé pour détruire les structures sociales ! Le communisme le savait et s’était mis à l’encourager dans tous les pays de l’ouest ! André Bonnet, ancien président de tribunal administratif et avocat de l’association « Promouvoir » œuvre pour la protection des mineurs dans la classification des films. Il a très bien compris pourquoi on s’amusait, depuis quelques années en France, à baisser l’âge limite du visionnage des films.

    La théorie du genre fondée par Judith Butler, s’inscrit en fait dans cette « École critique » qui provient de « l’École de Francfort » et qui apparaît à partir des années 1920 comme projet du Komintern, explicitement préparé pour saper l’Occident sur le plan moral et culturel, en vue de la Révolution : les Russes préparaient la conquête du monde entier pour instaurer la société communiste. Comme personnages importants pour mettre en place ce plan : Georg Lukács, un intellectuel hongrois communiste ; Willi Münzenberg, le chef du parti communiste allemand ; Antonio Gramsci, communiste italien. Mais « l’École de Francfort » visait la destruction, sans projet de remplacement. Elle critiquait d’où son nom d' »école critique ». Gramsci ne préconisait pas une révolution violente, avec une prise des moyens de production, la nationalisation de la propriété. Pour lui, il était plus important de conquérir d’abord l’hégémonie culturelle. Et l’ennemi principal à abattre pour instaurer le communisme était l’Église catholique. Il recommandait de procéder sans rien dire du projet, et d’utiliser des gens pas explicitement communistes et qui ne se rendent même pas compte du fait qu’ils sont utilisés comme des vecteurs pour le message communiste. Il voulait ainsi infiltrer la culture, les médias, l’université, et surtout l’Église catholique.
    http://leblogdejeannesmits.blogspot.fr/2015/10/intervention-choc–synode-anca-maria-cernea.html

    En ce moment, cette histoire de drogue pour les djihadistes nous change du poppers donné dans un orphelinat au Pays de Galles à des enfants pour être violés !
    http://www.theguardian.com/uk-news/2015/apr/21/wrexham-paedophile-ring-boys-north-wales-court
    Remarquez qu’en Europe il y a de nombreux politiciens amateurs ! L’ex premier ministre Belge, Di Rupo, s’est fait coincer avec deux mineurs à poil dans sa voiture, d’où son envie de faire abaisser la majorité sexuelle à 14 ans!
    http://www.sudinfo.be/1259205/article/2015-04-09/le-ps-veut-abaisser-la-majorite-sexuelle-a-14-ans
    Lord Janner, un représentant du Congrès juif mondial très engagé pour la cause d’Israël et politicien du Labour, va échapper aux poursuites pour les viols répétés d’une enfant placé dans un orphelinat, et cela parce qu’il est vieux et (soi-disant) sénile, selon une décision de « justice » qui vient de tomber. Pourtant on a appris en mai que depuis qu’il a été déclaré sénile, il a voté 203 fois à la chambre des Lords.
    http://www.mirror.co.uk/news/uk-news/vip-paedophile-probe-lord-janner-5546472

    Au Kincora Boys home à Belfast, Lord Mountbatten venait y violer des gamins.
    http://www.express.co.uk/news/uk/569866/Child-sex-abuse-ring-kept-secret-British-spies-MI6
    Le prince Andrew, ami du proxénète de mineures Jeffrey Epstein, n’est parait-il plus un pédophile. Miracle de la justice: « Deux femmes, identifiées dans ces documents sous les pseudonymes Jane Doe 3 et Jane Doe 4, tentaient en effet de se joindre à des poursuites civiles engagées en 2008 contre les procureurs qui avaient, selon les plaignants, passé un accord avec Epstein sans consulter au préalable ses victimes, comme la loi l’impose pourtant ». Et Jane Doe 3 affirmait que, sous les ordres d’Epstein, elle avait été « forcée à avoir des relations sexuelles » avec le prince Andrew, l’un des trois fils de la reine Elizabeth II d’Angleterre, à Londres, New York et dans les Caraïbes.  »
    http://www.lexpress.fr/actualites/1/styles/etats-unis-un-juge-rejette-l-accusation-d-abus-sexuels-visant-le-prince-andrew_1668944.html

    • Engel dit :

      On comprend que certains aient la haine des parents. Comme Yann Moi !

      « Il m’est arrivé de ne pas pouvoir vivre avec des jeunes femmes parce qu’elles avaient des enfants. Faits par d’autres, certes, mais faits par elles. Je préfère quand même quand il n’y a aucun lien. .. La notion de famille m’agresse. Quand il y a plusieurs personnes d’une même famille dans une pièce, tout cet ADN regroupé me donne la nausée. Pour moi, être à table avec ses parents, c’est déjà de l’in­­ceste…. La vraie révo­­lu­­tion, la vraie égalité totale, ce serait de mélan­­ger les bébés à la nais­­sance comme dans La vie est un long fleuve tranquille.

      On devrait inter­­­dire aux parents d’éle­­ver leurs enfants biolo­­giques. Cette manière de placer son ego dans sa chair me donne le verti­ge.  »

      Voilà certainement un adepte des officines qui vendent du sperme ! Comme Cryos par exemple (un laboratoire autorisé au titre de la directive européenne sur les tissus et cellules humains). Et si en France le traitement est interdit aux femmes célibataires et aux couples de même sexe, il est très facile de contourner la loi. Cryos s’en explique « Ces lois s’appliquent uniquement en cas de traitement réalisé par des professionnels de santé. En d’autres termes, l’insémination à domicile n’est pas concernée par ces restrictions législatives et doit donc être considérée comme légale ». Une lesbienne qui bricole dans son intimité pour s’auto-inséminer n’encourrait donc pas les foudres de la loi ! Pour faire un retrait à cette banque, il suffit de se connecter sur son site officiel. La future maman choisit alors le profil du donneur de sperme, selon la race (Africain, Asiatique, Caucasien, Hispanique, Moyen-Orient), la couleur des cheveux ou la couleur des yeux… Le sperme correspondant est ensuite expédié dans une boîte contenant de la glace sèche ou dans un récipient d’azote. Le colis est vendu à un tarif très abordable : la formule de base propose deux paillettes de sperme à 184 euros hors taxe, plus les frais de livraison (169 euros pour un conditionnement dans de la glace sèche ou 219 euros dans de l’azote).

  11. Tom dit :

    Le 5 juin sort dans les salles américaines, « An Open Secret », le nouveau documentaire d’Amy Berg. Elle y dénonce les abus sexuels subis par des enfants au sein même des grands studios de cinéma aux États-Unis.

    Le documentaire laisse la parole à cinq acteurs passés d’enfants promis à la célébrité à adultes traumatisés. Tous témoignent à visage découvert. Parmi eux, Todd Bridges, le Willy de la fameuse série Arnold et Willy, raconte son calvaire. Abusé à l’âge de 11 ans, il est tombé dans la drogue et l’alcool, pour «ne plus rien ressentir». Evan Henzi révèle les agressions répétées de son manager dès l’âge de 12 ans. Le jeune homme n’a osé porter plainte qu’à sa majorité. certains prédateurs sont clairement cités. Comme celui de l’ancien coach de la chaîne pour enfants Nickelodeon, Brian Peck, ou encore celui de l’agent Martin Weiss, condamné à seulement quelques mois de prison pour agression sexuelle.

    Selon Corey Feldman, ancien enfant star ayant joué dans les mythiques Goonies, Gremlins et Stand By Me, «c’est le plus grand problème de Hollywood.» Dans son autobiographie, Coreyographie, sortie en 2013, il raconte son calvaire et celui d’un autre enfant star, Corey Haim, lui aussi victime de viols. Il y dénonce notamment la totale impunité qui entoure ces crimes. En effet, un scandale à la sortie du livre a révélé que la police, bien qu’ayant eu connaissance des agressions qu’avait subies Feldman, n’avait procédé à aucune enquête.

    Le film, présenté dans le cadre du festival de Cannes, a fait grand bruit. Mais, comme le révèle Gabe Hoffman, «ce que nous montrons, ce n’est que la pointe émergée de l’iceberg.»



    Pour Elija Wood, des « Illuminati » pedophiles gèrent Hollywood :

    Michael Egan a 16 ans et, en ce mois de juin 1998, il débarque à Los Angeles, sur les conseils d’un producteur de cinéma. Dans les hauteurs d’Hollywood, se réunissent quelques grands producteurs, enfermés dans une somptueuse villa avec piscine : On y trouve Marc Collins-Rector et Chad Shackley. Le premier est un entrepreneur ambitieux qui sera un des premiers à parier sur la vidéo en ligne. Le second est son associé et son amant. Garth Ancier, producteur de génie, qui a lancé « Les Simpson », « 21 Jump Street » ou encore « Mariés, deux enfants » les côtoie régulièrement. Enfin, un jeune réalisateur de talent complète l’équipe. Il s’appelle Bryan Singer. Il a réalisé « Usual Suspects » et va se lancer dans une saga à succès : « X-Men. » Michael Egan affirme que dans cette demeure commença pour lui l’enfer. Il a été alcoolisé, drogué et violé par ces hommes pendant deux ans. Près de 20 ans plus tard, Marc Collins-Rector a été inculpé et condamné pour abus sexuel. Garth Ancier a reçu les excuses du parquet pour des accusations qui restent infondées. Quant à Bryan Singer, il nie formellement les accusations mais aurait versé 100 000 dollars en échange d’un retrait de la plainte.

    D’autres enfants connurent le même sort. Evan Henzi, à 21 ans, raconte les abus sexuels de son manager quand il eut 11 ans et jusqu’à ses 17 ans. « Maintenant je sais que c’était dégoûtant. Vous ne pouvez pas avoir de relations sexuelles avec un garçon de 11 ans. » (En règle général, un enfant ne comprend pas encore les conséquences psychologiques de ce qu’il a vécu. Il n’y a qu’à l’âge adulte qu’il s’apercevra que cela a tué en lui ses capacités d’avoir une relation normale avec une fille). Un autre, Corey Haim, décède en 2011, sans doute de la drogue. Il avait partagé de nombreux rôles avec Corey Feldman, connu dans les « Goonies » ou dans « Stand By Me ». La mort de son ami est un choc et Feldman révèle que l’addiction aux drogues était une façon pour Haim d’oublier les abus sexuels qu’Hollywood a fait subir aux deux jeunes acteurs. Leur manager était le même que celui d’ Evan Henzi. Puis il y a Todd Bridges, alias « Willy » du sitcom à succès « Arnold et Willy ». Il raconte le viol qu’il a subi à 11 ans. Le cas de Roman Polanski, avec une fille mineure, n’était donc pas le seul. Les cas sont nombreux. Heureusement, certains, comme Joey Coleman, obtinrent les aveux de leur bourreau. Ici celui de son agent Michael Harrah.
    http://fr.sott.net/article/25757-Pedocriminalite-An-Open-Secret-le-documentaire-choc-sur-la-culture-de-pedophilie-qu-Hollywood-veut-cacher

    Et pour savoir pour qui roulent les responsables d’Hollywood, rien ne vaut cette bande dessinée :

    Il ne faut donc pas s’étonner si de plus en plus de films pour enfants sont truffés de personnages gays ou transgenres ! Ainsi les deux héroïnes de la série manga « La Légende de Korra » sont clairement lesbiennes, ainsi qu’en témoignent les débats sur les sites homosexuels. Elles se tiennent par la main et disparaissent dans le brouillard pour le final de la saison, après s’être embrassées plusieurs fois durant des épisodes de 2014. « La légende de Korra » a été saluée par le magazine Vanity Fair comme « l’une des plus subversives de l’année » en matière de racisme et de sexualité. Le jeune héros du dessin animé australien « Shezow » trouve un anneau au pouvoir spécial le transformant en fille. Dans un épisode de la série de Disney Channel « Good Luck Charlie », on peut voir un enfant dont les parents sont deux femmes homosexuelles. Sur la chaîne en ligne Hulu, la série « The Bravest Knight Who Ever Lived » est tout simplement un conte de fées ouvertement homosexuel. Les relations entre deux des personnages féminins principaux du dessin animé « Adventure time », sur Cartoon Network, sont clairement homosexuelles ainsi que le confirmait son créateur. Initiée en 2014, la série « Clarence », toujours sur Cartoon Network, met en scène un jeune garçon qui a deux mamans. Dans un épisode diffusé à l’automne dernier, on pouvait voir deux hommes s’embrasser. Quant à la série « Steven Universe », lancée en novembre 2013 par le même Cartoon Network, elle a pour héros Steven, mi-garçon, mi-extraterrestre, élevé par 3 mamans, dont deux sont amantes. L’épisode final de la saison a été salué par la communauté lesbienne sur le site Autostraddle comme « l’un des épisodes les plus gay-friendly des dessins animés pour enfant de l’histoire de la télévision ».
    http://www.brujitafr.fr/2015/08/parents-soyez-avertis-l-homosexualite-se-repand-dans-les-programmes-pour-enfants.html

    L’acteur Elijah Wood (du Seigneur des Anneaux) évoque aussi un réseau pédophile organisé et protégé par des grand pontes d’Hollywood. Il compare ce réseau à celui de Jimmy Savile qui a pu sévir pendant des décennies alors que des responsables de la BBC étaient au courant. Il assure que des jeunes acteurs ont été sexuellement abusé par des « vipères de l’industrie ». Si lui-même dit avoir été protégé de ces agressions par sa mère, il assure « avoir été entraîné dans des endroits sombres » ce qui lui a fait prendre conscience « que ces choses continuent probablement aujourd’hui ». « Si vous êtes innocent, que vous savez peu de choses sur le monde et que vous voulez réussir, des gens avec des intérêts parasites vous verrons comme une proie. Ce qui me chagrine avec ces situations, ces que les victimes ne peuvent pas s’exprimer aussi fort que les gens qui ont le pouvoir », dit-t-il.

    Anne Henry, co-fondatrice de l’association Bizparents, un groupe d’aide pour les enfants acteurs, estime que Hollywood abrite une centaine de pédophiles actifs. Selon elle, un « tsunami » de plainte va émerger. Les trois quarts des enfants acteurs qui « finissent mal » ont été victimes d’abus sexuels, assure-t-elle. Corey Feldman par exemple, qui enfant a joué dans Les Gremlins ou Les Goonies, a temoigné en disant avoir été « entouré » d’agresseurs sexuels lorsqu’il était adolescent. Il a ensuite connu des problèmes d’alcool, de drogues, ainsi que des troubles mentaux.
    http://www.atlantico.fr/pepites/acteur-elijah-wood-accuse-hollywood-abriter-nid-pedophiles-2707390.html

    Michael Jackson a eu une jeunesse anormale. Sa sexualité n’a pas pu se développer correctement. Il est arrivé ce qui devait arriver. Il fut toute sa vie prisonnier de penchants morbides.
    http://radaronline.com/videos/michael-jackson-police-reports-search-warrant-pornography/
    Qu’a-t-on trouvé chez lui à Neverland après sa mort ? Voir le rapport de police :
    http://radaronline.com/wp-content/uploads/2016/06/mj-docs-signed.pdf
    Des pièces accablantes : des images et vidéos très sombres et effrayantes d’hommes, de femmes, de petits garçons et de petites filles dans des positions perverses. Des clichés de ses propres neveux “légèrement vêtus ». Il était devenu un prédateur malade, qui faisait usage d’images “gores”, sanglantes et sexuellement explicites de sacrifices d’animaux et d’actes sexuels entre adultes pour asservir des gamins à sa propre volonté. Il possédait aussi des clichés répugnants et absolument choquants de torture d’enfants nus, de bondage féminin et de sadomasochisme. Avant sa mort le 25 juin 2009, Michael Jackson aurait acheté le silence des familles de victimes en déboursant pas moins de 200 millions de dollars pour qu’elles se taisent.
    https://m6info.yahoo.com/des-documents-sombres-et-effrayants-1456143516303414.html

    • Patrick dit :

      La Cour suprême des Etats-Unis a légalisé le 26 juin 2015 le mariage homosexuel dans tous les états américains.

      Le président Barack Obama s’est évidemment réjoui de cette «grande étape dans notre marche vers l’égalité». On sait qu’il lui arrivait de demander à certains de ses collaborateurs de le sucer. Et quelquefois n’appelait-il pas se femme Michael ? La haute cour a donc jugé que dorénavant les 14 Etats américains (sur 50) qui refusaient d’unir deux personnes de même sexe devaient maintenant non seulement les marier mais aussi reconnaître leur mariage lorsqu’il a été célébré ailleurs. Cette décision est un signe de plus de la déliquescence de l’Amérique ! Elle est un très mauvais présage pour l’avenir.
      http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e201b7c7a5e8ed970b-pi

      Cependant, le président de la haute Cour, John Roberts, s’y était opposé, ainsi que les trois autres juges conservateurs. Ils estimaient que «cette Cour n’est pas une législature». «Que le mariage homosexuel soit une bonne idée ne devrait pas nous concerner» mais est du ressort de la loi, avait écrit le juge Roberts. C’est ainsi que le juge ultra-conservateur Antonin Scalia parla de son côté de «putsch judiciaire» qui «vole au peuple la liberté de se gouverner lui-même». La Cour suprême ne refuse-t-elle pas ainsi de reconnaître le rôle constitutionnel des Etats fédérés ?

      Pour l’organisation Family Research Council (FRC) «Aucune Cour ne peut renverser la loi de la nature». Elle prévoit de «gros dégâts pour l’héritage» que laissera cette décision. «Cinq juges suprêmes renversent le vote de 50 millions d’Américains et exigent que l’Amérique s’écarte de millénaires d’histoire et de la réalité de la nature humaine», ajouta Tony Perkins, président de l’organisation.

      «Si vous voulez changer la loi en fonction de la Constitution, vous devez avoir l’accord du peuple et non pas d’un groupe de gens», déclara Chauncey Killens !
      http://www.20min.ch/ro/news/monde/story/23253158

      Depuis un certain temps, Obama fait des pieds et des mains pour obliger les Etats membres de l’ONU à ne plus tenir compte de la définition de la famille dans la Déclaration universelle des droits de l’homme, afin d’y introduire les revendications homosexuelles. Jusqu’à présent, un certain nombre d’Etats ne voulaient rien entendre, dont des Etats africains, mais aujourd’hui, la résistance faiblit à cause des pressions américaines. « Des délégués du monde entier ont raconté à C-Fam, l’éditeur du Friday Fax, que les diplomates américains au plus haut niveau, ont fait pression sur les capitales et les missions afin qu’elles demandent aux pays d’adoucir leur posture sur le langage de la famille dans les résolutions de l’ONU.
      https://c-fam.org/friday_fax/est-ce-quobama-redefinira-la-famille-au-niveau-mondial/
      Les délégations qui sont incapables de soutenir les droits LGBT, sont souvent priées de s’abstenir et de ne pas se présenter au vote des résolutions.

      La face cachée de l’ONU : l’ONU s’oriente vers une gouvernance mondiale où le droit international, ne doit pas être une fraction de l’ordre juridique interne aux États mais la référence et la norme juridique suprême. À terme, c’est la dissolution des États et un système de contrôle mondial que nous pouvons craindre. Quant à l’Union européenne, elle se montre encore plus déterminée que les États-Unis à défendre cette nouvelle vision de l’homme. Bâtie sur du sable, l’ONU ne pourra pas modéliser l’humanité dans sa totalité et le dissentiment chrétien est là pour en témoigner. Alors que la famille est fragilisée dans les pays riches et par l’ONU, elle reste une réalité porteuse d’avenir, une source d’espérance et un axe stratégique pour ceux qui ne veulent rester ni indifférents, ni muets, ni inactifs face à ce qui est en train de se passer.
      http://www.libertepolitique.com/La-revue/Nos-coups-de-coeur/La-face-cachee-de-l-ONU

      • Ahmed dit :

        De l’autorisation du mariage gay aux USA, Christine Boutin ne s’en remet toujours pas.

        Il faut la comprendre ! Ce pays qui a marqué sur ses billets bancaires « In God We Trust » (nous croyons en Dieu), se parjure ! On a jamais vu sur terre un Dieu approuvant les déviances sexuelles ! Par contre, que Disney soit pro-déviance, on n’est pas du tout surpris : « The Disney castle is lit up with rainbow lights »

        Ce même illogisme se retrouve curieusement chez les Israéliens. Ces derniers adorent dire que leur terre promise vient de Dieu. D’où les camps de concentration palestiniens. Pourtant les mêmes s’avouent athées !

        Le vote de la Cour Suprême US sur le mariage gay a la particularité de réunir ces deux illogismes, puisque 100% des juifs américains ont approuvé le mariage gay ! Contre 33% des catholiques.

        La légalisation du mariage gay par la Cour Suprême des États-Unis est donc le fait des juifs.
        http://lelab.europe1.fr/christine-boutin-relaye-un-billet-de-blog-expliquant-que-le-mariage-gay-aux-etats-unis-est-le-fait-de-juges-juifs-1362524

        Allez donc défendre après çà qu’Israël est avec Dieu ! L’occident est dans un état de décadence grave !

        Et voilà l’injustice antichrétienne que cela entraîne : Kim Davis, greffière du comté de Rowan, dans le Kentucky, a été condamnée le 3 septembre à la prison et écrouée, pour avoir refusé de délivrer aux homosexuels le document nécessaire à la célébration du mariage. Pourtant les habitants de cet état avaient voté contre le mariage gay. Davis a agi en conformité avec la Constitution de son Etat ! Un bel exemple de ce qu’est le totalitarisme LGBT. Combien y aura-t-il de condamnations avant que cette idéologie disparaisse comme bien d’autres ?

        En France on voit par exemple Manuel Valls, Jean-Christophe Cambadélis, Anne Hidalgo, Cécile Duflot… aller assister au mariage d’un sénateur PS Luc Carvounas. Il va « épouser » le 11 juillet Stéphane Exposito, ancien chef de cabinet d’Harlem Désir et actuellement chef de cabinet du Secrétaire d’Etat Pascale Boistard.
        http://www.lepoint.fr/politique/premier-mariage-homosexuel-d-un-parlementaire-francais-30-06-2015-1941145_20.php

        Frans Timmermans, vice-président de la Commission européenne, lors d’un gala LGBT, n’a pas hésité à déclarer que  » La Commission doit aller de l’avant et faire en sorte que tous les Etats membre de l’UE acceptent sans réserve le mariage entre personnes du même sexe comme les autres mariages. ». Il oubliait une chose, le mariage n’est pas de la compétence de la Commission !

        A remarquer qu’en France, il est difficile de comprendre l’obstination de certaines paires homos qui tiennent à s’incruster dans l’église catholique sachant pertinemment que celle-ci est contre les actes homos.
        http://www.la-croix.com/Religion/Actualite/Julien-et-Bruno-cherchent-encore-leur-place-dans-l-Eglise-2015-10-19-1370343#reagir-anchor

        Pourquoi ne changent-elles pas de religion ? Aujourd’hui on peut être chrétien et un homo actif chez les anglicans ! Et pourquoi ne pas devenir bouddhiste ? En 2013, le Dalai-Lama n’avait-il pas dit que « Si l’on s’aime avec sincérité, tous les ­orifices peuvent être éventuellement appropriés » ? Il n’y a jamais eu non plus dans le shintoïsme d’opposition à l’homosexualité ! En d’autres termes, si on n’aime pas les voitures blanches, pourquoi s’obstiner à la choisir alors qu’il en existe d’autres couleurs ?

      • Luc dit :

        « Les soldats de l espérance » : film sur la découverte du virus du sida et des ravages qu’il a fait avant qu’on le prenne au sérieux.

        De nombreux homosexuels aiment utiliser l’anus comme « vagin masculin » ! Ce dernier s’en trouve déformé ! Détail qu’un médecin averti sait remarquer !

        La cessation de la fonction du sphincter est l’aboutissement normal de 30 à 35 ans de pratiques de relations anales. Les vieux homosexuels ont pratiquement tous l’anus dilaté. Ils sont alors obligés, matin et soir, de se faire des lavements pour ne pas être en permanence en incontinence anale.

        Il est aussi démontré que ces rapports anaux (la sodomie) exposent les hommes homosexuels à des taux élevés de cancer de l’anus, en plus d’être une cause d’hémorroïdes, de fissures anales, de traumatismes dans la région rectale et de rétention de corps étrangers.

        De plus, les personnes homosexuelles qui s’engagent dans un contact oral-à-anal ont un plus haut taux de parasites et autres infections intestinales. Une enquête de CDC datant de 1988 a révélé que les hommes homosexuels comptaient pour 21% de tous les cas d’hépatite B, alors qu’ils ne forment que 2% de la population !

        Les femmes lesbiennes sexuellement actives ne sont pas plus épargnées ! Jeanne Marrazzo, de l’école de médecine de l’Université de Washington, a énuméré récemment un certain nombre d’infections transmises par les pratiques sexuelles entre femmes, principalement à cause de sécrétions vaginales infectées : virus du papillome humain (HPV), lésions intra-épithéliales (SIL), infections vaginales bactériennes (BV) et autres infections plus communes comme le VIH et l’hépatite B. Certaines des études qu’elle examina concluaient que les « infections vaginales bactériennes (BV), une condition associée à une inflammation au niveau pelvien dont les conséquences sont défavorables à une grossesse, frappe de 24% à 51% des lesbiennes qui ont des relations sexuelles».

        Liste des maladies que les personnes homosexuelles sont plus à risque d’attraper ou de développer :

        • les infections classiques transmises sexuellement (la gonorrhée, la chlamydia, la syphilis, l’herpès, la gale, les morpions);
        • les maladies de l’intestin (infections Shigella, Campylobacter jejuni, Entamoeba histolytica, Giardia lamblia, l’hépatite A,B,C,D et le cytomégalovirus);
        • les traumatismes anaux (ceux reliés et/ou résultant de l’incontinence fécale, les hémorroïdes, les fissures anales, la rétention de corps étrangers dans le rectum, les déchirures recto-sigmoïdes, les allergies ano-rectales
        • les œdèmes péniens, les sinusites chimiques et les brûlures par inhalation de nitrites; le syndrome d’immunodéficience acquise (SIDA).

        Les médecins ont souvent de nombreuses anecdotes à raconter sur le sphincter (l’anus est un muscle). Car les objets qu’on tente d’y introduire restent souvent coincés parce que le sphincter anal se referme tout de suite après. La nature l’a conçu pour des sorties et non des entrées. Si un vibrateur ou une boule de billard entre dans le rectum et n’en sort plus, une opération sera nécessaire pour l’en retirer. On fait une incision au niveau des intestins, puis on récupère l’objet. Pour arriver à extraire les poignées de porte et les bouteilles, on installe des spéculum !

        Quel est le taux de succès des thérapies de réorientation de l’identité sexuelle ?
        http://tavietonchoix.org/ressources/les-mythes-et-les-faits-sur-lhomosexualite/18-%E2%80%93-quel-est-le-taux-de-succes-des-therapies-de-reparation-de-correction-de-restauration-d%E2%80%99orientation-ou-de-reorientation-de-l%E2%80%99identite-sexuelle/

        • Eloïse dit :

          En Angleterre par exemple, de plus en plus de cas de gonorrhée résistante aux antibiotiques sont répertoriés. Débutée chez les couples hétérosexuels, cette épidémie se propage désormais chez les hommes homosexuels. Selon les experts en santé publique, cette population a tendance à changer plus souvent de partenaire, à faire moins usage de préservatifs et à héberger plus souvent la bactérie dans la gorge, ce qui aggrave la résistance aux antibiotiques, car les doses médicamenteuses prescrites sont moins élevées et parce que la zone est riche en pathogènes, eux aussi susceptibles d’être antibiorésistants. Autant d’ingrédients d’une explosion épidémique et de la «très grande inquiétude» exprimée par les médecins britanniques.
          https://www.gov.uk/government/publications/high-level-azithromycin-resistant-gonorrhoea-in-england

        • Véronique dit :

          L’écrivain et critique François Bousquet, désacralise le militant LGBT, Michel Foucault, partisan de la banalisation, de toutes les déviances, le moteur de la nocivité sociétale des années 70, 80 jusqu’à aujourd’hui. Son erreur l’emmena à avoir le sida. Mais il fut un modèle occidental de la déconstruction.

    • Luc dit :

      Si Hollywood est truffé de pédophiles, les USA veulent aussi les autoriser dans les associations de jeunesse ! Même la grande organisation scoute américaine BSA (Boy Scouts of America) a mis fin à l’interdiction des personnes homosexuelles dans son encadrement, tout en permettant des exceptions.
      http://www.huffingtonpost.fr/2015/07/27/boy-scouts-americains-encadrants-benevoles-gays_n_7881816.html
      Peu avant, la BSA avait accepté de prendre de jeunes gays.
      http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2013/05/24/les-jeunes-gays-desormais-acceptes-chez-les-scouts-americains_3416654_3222.html

  12. Atlas dit :

    Toutes les femmes ne sont pas comme cette « défenseuse » de la marchandisation de l’enfant qu’est Taubira ! Sans doute un reste chez elle, d’un passé esclavagiste mal assimilé.

    Oscar Freysinger, dans un poème, voit la femme tout autrement :

  13. Monique dit :

    Lors d’une session académique d’été organisée par l’Université de Cambridge en juillet 2014, il y avait parmi les thèmes abordés : «Libérer le pédophile: une analyse discursive » et « Les enjeux de l’hébéphilie » ( L’hébéphilie est présentée comme la préférence sexuelle pour les très jeunes adolescents dans la puberté précoce, généralement entre 11 et 14 ans).

    Parmi les participants : Tom O’Carroll, délinquant sexuel pédophile multirécidiviste, militant de longue date pour la légalisation des rapports sexuels avec des enfants et ancien dirigeant du Paedophile Information Exchange (PIE) .

    Il faut reconnaître que la Grande-Bretagne a un grave problème avec la pédophilie. Depuis plusieurs années, les scandales se multiplient et éclaboussent des personnalités de la Finance, du monde politique, du showbiz et même de la Famille royale britannique. Cela a certainement un rapport avec son système éducatif (public school).

    La pilule, la légalisation de l’homosexualité, ont contribué à légitimer tous les vices. Le sexe n’avait plus de rapport avec l’Amour mais n’était devenu qu’un moyen de jouissance. Le monde universitaire contribua largement à cette évolution de la société. Ainsi a-t-on vu par exemple en 1981, un éditeur respectable, Batsford, publier un livre intitulé « Perspectives sur la pédophilie », écrit par un professeur de sociologie à l’Université du Sussex., Brian Taylor. Fait troublant, le livre était destiné « aux travailleurs sociaux, travailleurs communautaires, agents de probation et gardes d’enfants. Parmi les personnes qui ont a collaboré à la rédaction de ce livre, il y a Peter Righton qui a été directeur de l’éducation à l’Institut national pour le travail social. Il fut plus tard reconnu coupable de crimes sexuels commis sur des enfants. Deux autres collaborateurs sont toujours académiquement actifs et influents. Ken Plummer est professeur émérite de sociologie à l’Université d’Essex. Il y dispose d’un bureau et y donne encore des cours. Le Professeur Plummer est lui-aussi encore présent sur les campus universitaires malgré qu’il ait été membre du « PIE ».

    Interrogé au sujet de ces deux professeurs, un porte-parole de l’Université d’Essex s’est limité à citer la charte de l’université qui donné au personnel universitaire « liberté de mettre en avant des opinions controversées et impopulaires sans se mettre en péril ».

    Graham Powell, l’un des psychologues les plus éminents du pays, ancien président de la British Psychological Society, expert actuel dans la police, avait également signé un chapitre dans « Perspectives sur la pédophilie ». Il y expliquait que l’acte pédophile n’était pas nécessairement traumatisant pour la victime…

    A cette session d’été de l’Université de Cambridge du 4 au 5 juillet 2014, y participait Ray Blanchard, professeur de psychiatrie à l’Université de Toronto. Mais aussi Philip Tromovitch, Ce professeur de l’Université Doshisha au Japon, y déclara que la « majorité des hommes étaient probablement des pédophiles ou hébéphiles » et que « l’intérêt pédophile est quelque chose de normal et naturel chez les mâles humains ».
    http://www.telegraph.co.uk/comment/10948796/Paedophilia-is-natural-and-normal-for-males.html

    Étonnant de voir tant d’éminents scientifiques rester les yeux fermés sur les traumatismes que peuvent occasionner à long terme les rapports entre un adulte et un enfant ! Ils semblent oublier que ce désordre n’est reconnu par l’enfant qu’arrivé à l’âge adulte. C’est à ce stade qu’il constate définitivement les perturbations ! Avant, il ne cherche pas à créer une famille.

    D’où le côté scandaleux de voir Norm Lem, un des prétendants au poste de dirigeant du Parti libéral-démocrate anglais, réclamer des couples homos dans les émissions de TV pour enfants !
    http://fr.sputniknews.com/actualite/20150702/1016808656.html?utm_source=https%3A%2F%2Fwww.facebook.com&utm_medium=short_url&utm_content=xH9&utm_campaign=URL_shortening

    Un autre député du parti libéral à la Chambre des Communes de 1973 à 1987, s’est trouvé être un pédophile, le petit-fils du célèbre psychanalyste Sigmund Freud, mort en 2009. Il fut aussi un des animateurs et chefs cuisiniers médiatiques préférés du public.

    Sylvia Woosley, aujourd’hui âgée de plus de soixante-dix ans, raconte qu’après avoir sympathisé avec ses parents alors qu’il travaillait comme manager des cuisines du célèbre hôtel Martinez de Cannes, il a commencé à abuser d’elle alors qu’elle n’avait que dix ans.
    http://www.itv.com/news/2016-06-14/late-politician-sir-clement-freud-accused-of-child-sexual-abuse/
    L’enquête autour de la disparition de la petite Maddie McCann au Portugal en 2007 amène aussi vers lui. Car il disposait en effet d’une villa à Praia Da Luz, lieu où la petite fille s’est volatilisée.
    http://www.telegraph.co.uk/news/2016/06/14/sir-clement-freud-exposed-as-a-paedophile-as-police-urged-to-pro/
    Vicky Hayes fut une autre de ses anciennes victimes quand elle avait 14 ans et qu’il vint dans le restaurant de fruits de mer de son père.
    https://www.theguardian.com/uk-news/2016/jun/15/third-woman-alleges-exually-assaulted-sir-clement-freud

    • Atlas dit :


      Il y a aussi l’antiquaire Keith Harding (décédé en 2014 que l’on voit ici avec Jimmy Savile) qui avait été le secrétaire général du Paedophile Information Exchange, un très vaste réseau clandestin de pédophiles dont les membres appartenaient à la haute bourgeoisie ou aristocratie britannique. Il avait été initié en 1957 à la Mercutius Lodge n°7507 (Grande Loge unie d’Angleterre) et avait été Vénérable Maître de cette loge considérée comme « la loge des espions », tant étaient nombreux les frères membres des services secrets.
      http://metro.co.uk/2014/11/17/antiques-expert-keith-harding-was-a-child-abuser-in-notorious-paedophile-information-exchange-4951008/


      Appartenait au même réseau pédophile Greville Ewan Janner, devenu le Baron Janner of Braunstone, ancien député travailliste devenu lord. Personnalité de premier plan de la communauté juive britannique, il présida notamment de 1978 à 1984 le Board of Deputies of British Jews et a joué un rôle essentiel dans la diffusion de la doxa holocaustique. Il est poursuivi pour plus de 25 viols et tortures contre des garçonnets, dont certains perpétrés au sein même du parlement, mais a échappé à toutes les poursuites car étant considéré comme trop atteint par la maladie d’Alzheimer. Ce, alors même qu’il conduit encore sa propre voiture (ce qui donne une idée des protections dont il bénéficie).
      http://www.presstv.ir/Detail/2015/06/09/415057/UK-CHILD-SEX-LORD-JANNER


      Dans le gouvernement de Margaret Thatcher il y avait le député homosexuel conservateur Peter Morrison, devenu ensuite vice-président du parti conservateur, ministre pour l’énergie puis secrétaire personnel du Premier ministre en 1990.
      http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/crime/11323817/Westminster-paedophile-ring-I-allowed-my-son-to-go-with-him.-You-trusted-people-more-in-those-days.html


      Le conservateur Sir Peter Hayman avait été pris en flagrant délit de possession de matériaux pédophiles en 1978. Il était membre du Paedophile Information Exchange, une association de pédophiles fondée en 1974 mais dissoute en 1984.
      http://www.telegraph.co.uk/news/politics/11380078/Westminster-paedophile-ring-Sir-Peter-Hayman-named-in-secret-file.html


      Classés parmi ceux qui avaient un comportement sexuel contre-nature, on avait aussi Sir William van Straubenzee, qui a occupé plusieurs postes de secrétaire d’Etat et de ministre dans les années 1970
      http://www.ibtimes.co.uk/westminster-paedophile-scandal-ex-education-minister-devout-christian-sir-william-van-straubenzee-1512240


      et Sir Leon Brittan, ministre de l’Intérieur entre 1983 et 1985, puis appelé à d’autres fonctions de ministre et de commissaire européen jusqu’en 1999.
      http://www.telegraph.co.uk/news/uknews/crime/11935953/Leon-Brittan-Scotland-Yard-defends-handling-of-sex-abuse-claims.html


      Alexander Victor Montagu, comte de Sandwich, abusait régulièrement sexuellement de son fils Robert le matin dans son lit, de 7 à 11 ans, puis avec une vingtaine d’autres jeunes garçons. Il divorça d’ailleurs d’avec sa femme qui préférait elle-même une compagnie féminine.


      Robert, devenu un « therapist » raconte en 2014 dans un livre « A Humour Of Love » quand il était à Eton entre 1962 et 1966 à une époque où la culture du « fagging » était répandue en même temps que le système des « prefects » âgés de 17 ou 18 ans qui n’hésitaient pas à abuser de garçons de 13 ou 14. C’était un problème endémique dans de nombreuses public schools.
      http://aanirfan.blogspot.fr/2014/08/victor-montagu-and-boys.html
      http://www.express.co.uk/news/uk/616131/Eton-rape-suicide

      C’est l’élite d’une nation qui se trouve confrontée au problème de la pédophilie depuis des dizaines d’années :

      Les enquêteurs ont identifié 1.433 suspects dans une affaire de pédophilie impliquant de nombreuses personnalités britanniques. Une centaine de milliers d’enfants seraient victimes. Ces crimes auraient été perpétrés dans la période 1970-1990.

      Un Politicien anglais s’insurge contre la pédophilie (lui-même fut abusé), et la disparition de Ben Fellows (qui fut un enfant star en Angleterre).


      Son agent, Sylvia Young, qui dirigeait une grande école de théâtre, l’aurait proposé à Tom Cruise pour des rapports sexuels alors qu’il avait 15 ans. Mais Cruise aurait préféré une autre victime. Quand à l’âge de 10 ans, Sylvia Young lui demanda de se rendre à une audition, à la Royal Shakespeare Company, Ben Fellows s’était très vite aperçu que le milieu était rempli de prédateurs sexuels. Plus tard à la BBC, il tomba à nouveau dans un véritable vivier de pédophiles dans lequel Jimmy Savile et ses copains s’en étaient donnés à cœur joie.
      http://dondevamos.canalblog.com/archives/2013/06/04/27328347.html
      http://www.divided-by-zero.com/showthread.php?2676-Ben-Fellows-was-quot-offered-by-his-agent-Sylvia-Young-to-Tom-Cruise-for-sex

      • isabelle dit :

        En Italie, le maire de Rome élu en juin 2013, Ignazio Marino, se disait catholique. Pourtant il s’était fait connaître pour ses batailles en faveur de l’euthanasie et de la dénaturation du mariage. En octobre 2014, il avait même illégalement enregistré 16 mariages LGBT, alors que la loi italienne ne l’autorise pas.
        http://www.europe1.fr/international/le-maire-de-rome-defie-la-loi-en-enregistrant-des-mariages-homosexuels-2263913
        Il n’était pas non plus gêné de se faire photographier en compagnie du bras droit de Carminati, le patron de la mafia. Rien d’étonnant à ce que la gestion de Rome part à vau-l’eau : révolte des périphéries contre les centres d’accueil de migrants, crises des ordures ménagères et des transports publics. La magistrature révèle que les magouilles ont continué dans le conseil communal, Matteo Renzi place la ville sous le contrôle d’un commissaire gouvernemental. Le maire est sous tutelle. En septembre, Ignazio Marino se rend à Philadelphie, où se déroule la Journée mondiale de la famille. « J’y vais à la demande du Saint-Père » dira-t-il ! Mais voilà, non seulement le pape François ne le reçoit pas en terre américaine, mais dans l’avion du retour il le ridiculise en confirmant une chose : « Marino n’était pas invité à Philadelphie. Ni par moi ni par les organisateurs. C’est clair ? »
        http://www.lepoint.fr/monde/le-pape-francois-fu-rieux-contre-le-maire-de-rome-30-09-2015-1969542_24.php
        Le coup de grâce est porté par la révélation de six additions payées par la carte de crédit de la mairie, pour 20 000 euros. « Des repas de représentation avec des personnalités importantes ! » se défend l’édile en énumérant ses invités : l’ambassadeur du Vietnam, les dirigeants de Sant’Egidio, des prélats, des responsables d’hôpitaux, le responsable de la World Health Association. Las ! Un à un, les soi-disant invités démentent avoir dîné avec le maire de Rome…

        Ignazio Marino a sans doute été très attristé d’apprendre que Laurent Stefanini, le chef du protocole de l’Elysée, que Hollande voulait nommer ambassadeur à Rome en raison de son homosexualité, ne deviendra pas ambassadeur de France auprès du Saint-Siège.
        http://www.liberation.fr/politiques/2015/10/09/laurent-stefanini-doit-faire-une-croix-sur-le-vatican_1400968
        Il faut dire que Hollande n’a pas été très malin. C’est un peu comme-ci un directeur Olida (porc) était nommé ambassadeur à La Mecque !

  14. Tonio dit :

    Ce qui est aussi surprenant c’est de voir tant de jeunes filles autour des 18 ans qui acceptent de tourner des films pornos alors qu’elles ne sont pas de familles très pauvres aux USA :

    En Espagne, on n’hésite pas à tourner un film porno sado-maso devant des mineurs ! Une femme était seins nus et enchaînée. Les détails donnés sont même crus: son partenaire lui aurait enfoncé un sextoy dans l’anus, sous les yeux ébahis d’une petite fille.
    http://www.lasprovincias.es/valencia-ciudad/201507/05/porno-junto-torres-serranos-20150705135544.html

    Les plus jeunes sont souvent « initiés » grâce à internet ! Pourtant les abus sexuels en ligne sur les enfants peuvent avoir des conséquences psychologiques aussi désastreuses ! Exemple type : « vous êtes un garçon de 12 ans, avec un compte Facebook et une adolescente de 11 ans vient de vous adresser une demande d’ami. Vous acceptez et commencez à parler avec elle… Sauf qu’il ne s’agit pas d’une adolescente mais d’un pédophile rompu à l’exercice, qui vous incitera à vous déshabiller et à prendre des photos suggestives de vous. »
    http://www.slate.fr/story/103191/pedophilie-abus-sexuels-internet-enfants

    Pour un potentiel violeur, piéger une jeune fille sur la toile est beaucoup plus facile qu’on ne le pense. Coby Persin a fait une expérience sociale bien utile aux ados et parents. Il s’est amusé à se créer un faux profil Facebook, afin d’entrer en contact avec des jeunes filles de 12 à 14 ans. Une fois que la jeune fille avait mordu à l’hameçon, il l’invitait alors à le rencontrer. Bien entendu, à ce stade, il avertissait ses parents de l’heure et du lieu exact de leur rencontre…


    Les enfants se font facilement berner et la nécessité de les sensibiliser et de les surveiller avec attention dans les lieux publics sont hautement conseillés aux parents. Même une enfant de 8 ans part volontiers avec un inconnu qui l’invite à aller voir des chiots.

    Alors que 47 000 enfants ont disparus en France rien qu’en 2013 (dont 379 cas d’enlèvements d’enfants et 582 disparitions particulièrement).
    http://www.20minutes.fr/societe/1383753-20140523-20140523-plus-47000-enfants-ete-portes-disparus-france-2013

    • Anne dit :

      En France, une petite association ‘Promouvoir », s’était attaquée à un film primé au Festival de Cannes, « Love », pour obtenir son interdiction aux moins de 18 ans (au lieu de 16 ans) vu son nombre de scènes pornographiques.

      Auparavant elle avait déjà obtenu en juin, le retrait du visa d’exploitation du film d’horreur « Saw 3D chapitre final », qui montrait complaisamment des scènes répétées de torture et de barbarie.
      http://www.leparisien.fr/flash-actualite-culture/la-justice-impose-l-interdiction-du-film-love-aux-moins-de-18-ans-03-08-2015-4987945.php

      Mais voilà, « la pornographie est le passage obligé pour détruire les structures sociales » souligne à juste titre André Bonnet. D’où l’intervention de la ministre Fleur Pellerin qui introduit un recours devant le Conseil d’Etat pour contester la décision du tribunal administratif de Paris, afin que les mineurs de plus de 16 ans puissent voir le film « Love ».
      http://www.leparisien.fr/cinema/actualite-cinema/love-interdit-aux-mineurs-pellerin-engage-un-recours-devant-le-conseil-d-etat-06-08-2015-4994693.php


      Cette ministre oublie qu’un tiers des viols en France sur mineurs sont commis par d’autres mineurs. Pourquoi donc veut-elle les inciter à voir ce genre de films alors que policiers, psychologues et avocats mettent en cause la banalisation de la pornographie ?
      http://madame.lefigaro.fr/societe/les-viols-entre-mineurs-resultat-de-notre-societe-110815-97723

      A noter qu’aux USA, le film « Love » est sorti sur les écrans, classé X ! Mais voilà que grâce au travail de l’association Promouvoir, le visa d’exploitation de ce film lesbiano-pornographico-pourri « La vie d’Adèle » a été annulé. La ministre de la Culture devra « procéder au réexamen de la demande de visa » du film, palme d’or à Cannes en 2013, dans un « délai de deux mois », indique la cour administrative d’appel de Paris.
      http://www.lepoint.fr/culture/la-vie-d-adele-le-visa-d-exploitation-annule-par-la-justice-09-12-2015-1988489_3.php
      Cela dit, « Cette décision me paraît plutôt saine », a réagi Abdellatif Kechiche, à contre-courant de son distributeur et du ministère de la culture. « Je n’ai jamais pensé que mon film pouvait être vu par des gamins de 12 ans, et je déconseille personnellement à ma fille de le voir avant qu’elle ait 14 ou 15 ans. »
      http://www.lemonde.fr/cinema/article/2015/12/10/le-visa-d-exploitation-de-la-vie-d-adele-annule_4828806_3476.html

      • Luc dit :

        Agnès Soral avait dévoilé sur France Inter avoir été membre d’une secte très particulière. Dans son livre « Frangin », elle raconte qu’elle allait dans une sorte de secte sexuelle, avec un gourou, cinquante filles d’un côté, cinquante garçons de l’autre. Et que les frères Bogdanov en faisaient partie, ainsi qu’un dessinateur de BD très talentueux déjà décédé, qui s’inspirait de cristaux (Moebius ?)
        http://www.linternaute.com/television/people/1232025-agnes-soral-presente-dans-une-secte-sexuelle-avec-les-freres-bogdanov/

        Grichka et Igor Bogdanov ont tenu à préciser peu après que c’était Moebius qui les avait fait venir, car des révélations sur la vie extra-terrestre y allaient être dévoilées. Mais ils ne restèrent pas à cette réunion tant le gourou leur paraissait totalement ridicule.

    • Line dit :

      Suite au piratage récent du site de rencontre extra-conjugale « Ashley Madison » et la mise en accès public par des Hackers de données correspondant à des millions de profils, un certain nombre sites et de blogs se sont amusés à faire quelques analyses statistiques.

      C’est le cas de gizmodo qui s’est intéressé aux profils féminins, repris ensuite en français par lemonde.fr :
      http://www.lemonde.fr/pixels/article/2015/08/27/ashley-madison-ne-comptait-que-quelques-milliers-d-utilisatrices_4738272_4408996.html

      Tout le monde sait que ces sites utilisent des faux profils pour attirer des hommes (qui paient…). Leur objectif a été d’étudier les comportements des profils pour distinguer les robots des utilisateurs de chair et d’os. Ainsi on y apprend que :
      – Sur les 37 millions de profils, 5 millions étaient officiellement des femmes, 32 millions des hommes
      – 20 millions des profils masculins ont consulté leur messagerie, contre… 1500 femmes
      – 11 millions d’hommes ont utilisé le Chat interne contre… 2400 femmes.

      On peut donc considérer que le nombre de profils féminins réels et actifs était de l’ordre de 2500 pour 37 millions de compte. Donc durant toutes les discussions précédant des potentielles rencontres (qui n’arrivent évidemment jamais), ces messieurs inscrits parlent à des animateurs (et des hommes pour la plupart, sic.) ou encore des robots.

  15. Tania dit :

    L’édition 2015 de la Lesbian & Gay Pride à Montpellier fut un échec ! Selon le blog de gauche « Pas de Rose sans épines » il n’y aurait eu que 2 000 participants à l’Arena ce soir-là malgré les efforts de communication de Vincent Autin, le président de la Lesbian & Gay Pride (LGP) Languedoc Roussillon, l’association organisatrice de l’événement.
    http://www.lengadoc-info.com/2276/societe/lexplosive-pride-un-echec-retentissant-pour-la-lesbian-gay-pride-montpellier/


    Cet échec n’empêche pas le conseil municipal d’une ville comme Nantes d’adopter le 3 février 2017 toute une série de subventions à des associations qui interviennent dans le domaine de la famille, de la prévention des infections sexuelles, ou pour développer le lobby LGBT et la théorie du genre. Toutes ces subventions (134.000 €) ont été regroupées dans la délibération n°23 sous le nom – très idéologique – de «politique publique égalité Femmes-Hommes et LGBT ».
    http://www.breizh-info.com/2017/03/11/64395/mairie-de-nantes-134-000-e-lobby-lgbt-theorie-genre

    • Line dit :

      Voilà une bonne nouvelle ! Car les duos homos ont du souci à se faire (3%des mariages en France) !

      Une étude a suivi 156 couples de même sexe. Seulement sept d’entre eux pratiquaient la fidélité dans leurs relations sexuelles. Il est noté que cette situation favorisait la diffusion des maladies vénériennes et les états de détresse psychologiques. A noter que sur les sites de rencontre gay, il n’est pas rare d’y trouver des annonces telles que ‘Couple gay cherche troisième (homme)’.
      http://www.lexpress.fr/actualite/societe/gays-couples-du-3e-type_761634.html

      Les couples de lesbiennes sont statistiquement très instables par rapport aux couples hétérosexuels.

      Une étude danoise parue en 2011 concerne les douze premières années de légalisation du partenariat homosexuel (les Danois n’ont pas osé qualifier ce type d’union de « mariage »). Le risque de suicide chez les hommes est multiplié par huit

      En 2010, l’ U.S. National Longitudinal Lesbian Family Study a établi que 40 % des couples de lesbiennes ayant conçu un enfant par PMA s’étaient séparés.

      Une étude effectuée en Afrique Sub-saharienne établit que 7 % des hommes avaient été les victimes d’abus sexuels par d’autres hommes au cours de leur vie. Ce chiffre passait à 39 % parmi les homosexuels.

      Une importante étude de la revue Cancer publiée en mai 2001 établissait que les hommes ayant des relations sexuelles avec d’autres hommes avaient deux fois plus de risques de faire un cancer que les hétérosexuels. Cette maladie apparaissait à un âge moyen de 41 ans alors que pour le reste de la population masculine elle émergeait à 51 ans.

      Le Wall Street Journal du 12 novembre 2014 publiait un article pour avertir que le nombre de cancer de la gorge causé par le Papilloma virus (contre lequel on pousse abusivement les petites filles à se vacciner en France par le Gardasil) avait augmenté de 72 % entre 2000 et 2004. Électivement ce cancer touchait les hommes ayant multiplié leurs partenaires masculins.

      En 2012, Finneran and Stephenson ont passé en revue 28 études concernant les violences chez les homosexuels de sexe masculin. Leur conclusion était la suivante : La violence intime entre partenaires (IPV) qu’elle soit psychologique, physique ou sexuelle, a atteint chez les partenaires masculins de même sexe des taux alarmants.

      En 2007, une étude diligentée par la New York Academy of Medicine établit que plus de 32 pour cent des homosexuels actifs avaient souffert d’ « abus » par un ou plusieurs partenaires au cours de leur vie. Le tout ayant entraîné des dépressions nerveuses et l’usage de stupéfiants.

      En 2014 la synthèse de 19 études venant de l’Afrique Sub-saharienne a établi que la violence intime entre partenaires de même sexe (IPV) était de 48 %

      Une recherche effectuée à Amsterdam établit que 86 % des nouveaux cas de sida concernait les couples homosexuels instables.

      http://www.medias-presse.info/les-consequences-dramatiques-des-mariages-homosexuels/21895

  16. Gabi dit :

    Le cardinal Raymond Burke a le mérite d’avoir tenu la ligne catholique sur l’homosexualité. Quand il était évêque de La Crosse, aux États-Unis, un de ses ouailles était un jeune homme, Eric Hess, né dans une famille bancale. Son père, alcoolique, battait sa mère. Eric trouve un père de substitution : un professeur de lycée qui abusera de lui. Le jeune homme sombre dans la pratique homosexuelle et finit par rassembler tous ses crucifix, objets et livres de piété pour les déposer dans le bureau de son évêque avec une lettre où il fait part de sa renonciation à la foi catholique. Mgr Burke lui écrit alors une lettre paternelle en lui disant que s’il respectait sa décision il prierait toutefois pour son retour. Furieux, le jeune homme lui enjoignit de ne plus jamais lui écrire. Il lui promit donc qu’il ne s’adresserait plus à lui, mais si celui-ci voulait un jour se réconcilier avec Dieu et avec l’Église, lui, Mgr Burke, l’« accueillerait à bras ouverts ». Trois ans plus tard, Hess se convertit (en 1998). Lorsqu’il vint voir Mgr Burke, celui-ci le reçut avec une accolade chaleureuse, et lui remit ses objets de piété toujours conservés en vue de ce retour attendu avec confiance. Eric Hess a témoigné de cet itinéraire d’enfant prodigue pour dire que Mgr Burke avait été le vrai « père spirituel » dont il avait besoin pour se représenter « de manière aimante notre Père du ciel » : « Ayant souffert de vivre en état de péché mortel pendant de longues années, je vous assure qu’il n’y a pas de bonheur en dehors de l’ordre moral. »

    • robert dit :

      Un jeune garçon sans père souffrira de ce manque. Il essayera donc d’en trouver un d’adoption. Malheureusement, il a des chances de tomber sur un adulte qui lui est un prédateur de jeunes garçons. Si le premier cherche de l’affection, l’autre veut de la chair fraîche. Dès que le jeune garçon commencera à avoir un peu de moustache, il sera abandonné. Cette trahison après avoir été violé, le poussera à rechercher d’autres personnes capables de lui donner les mêmes sensations découvertes avec son violeur. Ainsi se prostituera-t-il avec d’autres hommes. Et il deviendra incapable d’avoir une relation féminine !

      Les lobbies LGBT connaissent ce processus psychologique et en abusent effrontément. Les prétendus « droits des homosexuels » ont pu s’imposer grâce à plusieurs techniques qu’un livre il y a vingt-six ans dévoilait. But ultime : que la tolérance du vice devienne la vertu suprême. D’abord, dès 1987, un article détaillait les étapes de la manipulation à mettre en place. Son titre : The Overhauling of Straight America (Mode d’emploi pour transformer l’Amérique « hétéro »). Leurs auteurs, deux « homos » diplômés de Harvard University près de Boston : Marshall Kirk, chercheur en neuropsychiatrie, et Erastes Pill, alias Hunter Madsen, docteur en sciences politiques spécialisé dans la persuasion publique et le marketing social. L’article deviendra en 1989 un livre de 398 pages au sous-titre évocateur : « After the ball : Comment l’Amérique dans les années quatre-vingt-dix surmontera sa peur et sa haine des homosexuels ».

      La stratégie se décline en trois étapes :
      – D’abord, la désensibilisation. Si l’on entend subitement un hurlement mécanique, on aura tendance à réagir pour qu’il cesse. En revanche, s’il s’agit d’un bruit gênant mais constant, comme le plic-ploc d’un robinet qui fuit, on finira par s’y habituer. Les « homos » vont donc inonder les médias de leur présence « inoffensive », bien sûr. Une réaction d’agacement modéré s’atténuera forcément au fil du temps.
      – Ensuite, le brouillage (jamming). Une étape « plus agressive et plus satisfaisante ». L’objectif est de troubler les repères de l’« hétéro ». On va le conduire à s’identifier à un groupe dont il aura aussitôt honte de faire partie, en le forçant à condamner les extrémistes qui rejettent injustement une minorité opprimée. On multipliera à cet effet les images et témoignages d’homosexuels victimes d’injustices cruelles (Ku Klux Klan, camps nazis). Les prêcheurs baptistes qui condamnent la sodomie seront présentés comme des fanatiques religieux pleins de haine. On fera parler aussi « des punks avides de torturer des pédés », et autres excités dangereux. Chez une personne encore douée d’un zeste de bon sens, la satisfaction émotionnelle qui accompagnait naguère la dénonciation justifiée du désordre intrinsèque de l’acte homosexuel se muera en terreur d’être assimilée à un grossier et révoltant personnage. « L’effet est obtenu sans référence aux faits, à la logique, à la moindre preuve » admettent candidement les auteurs. Ce qui compte, c’est de semer un « frisson de doute et de honte ».
      – Enfin, ultime tactique : la conversion. (Les auteurs précisent que le mot « subversion », plus approprié mais susceptible d’inquiéter, a été écarté.) « Nous ne serons en sécurité, à long terme, que s’ils deviennent comme nous. »

      Les « émotions, l’esprit et la volonté de l’Américain moyen » doivent être transformés au moyen d’une « attaque psychologique planifiée sous forme de propagande ». Le « conditionnement associatif » ébauché lors du jamming est employé de nouveau, mais d’une façon encore plus ambitieuse. On choisira méticuleusement, dans les films et les programmes télévisés, des images d’homosexuels ressemblant le plus possible aux braves gens que l’on cherche à amadouer. Plus les « homos » auront l’air normaux « pas spécialement beaux ni bien habillés », plus la campagne sera efficace. On élargira progressivement le champ pour inclure « d’adorables adolescents sportifs, de gentilles grands-mères, des policiers qui pourraient être votre oncle, ad infinitem ». On s’appuiera sur l’impact émotionnel extrêmement puissant de l’image. Si l’ « hétéro » voit de ses yeux un personnage qu’il trouve sympathique et qu’il découvre ensuite qu’il s’agit d’un « homo », il éprouvera brièvement un conflit émotionnel. Mais l’image, perçue en premier, ­aura le dessus. L’effet négatif de l’étiquette « homo » sera vite noyé par l’impression positive initiale de l’image.

      http://www.hommenouveau.fr/1360/societe/une-tolerance-programmee.htm

  17. Ursule dit :

    Ce qui semble très inquiétant, les enfants dès la maternelle (entre 3 et 6 ans), deviennent de plus en plus pervers envers leurs semblables. Mais on sait qu’à cet âge, ils ne font qu’imiter ce qu’ils voient sur internet, les portables ou la TV. Pourquoi donc l’état ne s’attaque-t-il pas à la racine de ce mal ?
    http://www.klagemauer.tv/index.php?a=showportal&keyword=franzoesisch&id=6417
    Et continue à promouvoir une fausse conception de l’art qui n’a plus rien à voir avec le beau mais plutôt à cultiver les bas instincts ! Après le gode de la place Vendôme, le vagin de la reine à Versailles, les seins de Toulouse :

    Les états de l’U.E. préfèrent rendre obligatoire l’enseignement de l’éducation sexuelle et de la théorie du genre dès l’école primaire ! L’idée fondamentale du rapport ci-dessous de juin 2015, est qu’il faut en finir avec les « stéréotypes de genre ». Le rapport va jusqu’à préconiser un système de quotas, fût-il transitoire, pour obliger les hommes à travailler dans le domaine des soins. Y compris et surtout dans le domaine de la petite enfance. Le rapport Rodriguez considère que « seuls les États ont la capacité d’assurer l’enseignement universel, obligatoire et gratuit, condition essentielle pour garantir l’égalité des chances entre les hommes et les femmes », ce qui est une charge à peine voilée contre toute liberté dans l’éducation et constitue une spoliation évidente des droits des parents. L’association Europe for Family dénonce ce rapport en condamnant son absence de base juridique légale et ses atteintes « à la liberté de pensée, à la liberté d’expression, à la vie privée » et au droit des parents d’être les premiers éducateurs de leurs enfants. « La commission FEMM fait passer en séance plénière du Parlement Européen un texte qui viole le Principe Fondamental de Subsidiarité de l’Union Européenne, la Déclaration Universelle des Droits l’Homme et le Pacte International des Droits Civils et Politiques », sans rappeler toutefois que le principe de subsidiarité vu par l’Union européenne est interprété à l’envers. La présidente de l’association espagnole « Profesionales por la Etica », Leonor Tamayo, indique que ses démarches auprès des députés européens n’ont servi à rien, mais affirme sa détermination à résister : « Nous n’allons pas permettre que l’on endoctrine nos enfants avec l’idéologie du genre. Nous, parents, sommes leurs premiers éducateurs et ce droit est reconnu à la fois sur le plan national et international. Avec le rapport Rodrigues et ses recommandations, les valeurs de nombreuses familles et de divers modèles éducatifs n’ont plus leur place dans le système éducatif. Ce rapport a été adopté avec 408 votes pour, 236 contre et 40 abstentions. Il va entraîner des cours sexuels obligatoires dès le primaire avec explications des LGBTI sans jugement de valeurs. Il y sera abordé les techniques sexuelles (fellation, lanière de cuir, sexe en groupe…). Mais que disait Freud ? « que les enfants qui ont été stimulés sexuellement ne sont plus capables d’être éduqués correctement. » Alors pourquoi vouloir abêtir les élèves et en plus les mettre contre leurs parents ? Nicolas Rockefeller avait avoué qu’il avait été à l’origine du travail des femmes. Pour deux raisons : leur faire payer l’impôt comme les hommes et pour qu’elles lâchent plus facilement leurs enfants permettant à l’état d’avoir une plus grande influence sur eux en utilisant entre autres les médias. Ils deviendront ainsi des consommateurs sans résistance au service de cet état.
    http://www.europarl.europa.eu/sides/getDoc.do?pubRef=-//EP//TEXT+REPORT+A8-2015-0206+0+DOC+XML+V0//FR

    Petit exemple de ce que l’on peut trouver dans un livre pour enfants comme « Il était une fois l’Homme », consacré aux Conquêtes de l’islam.
    http://www.leberry.fr/cher/actualite/pays/bourges-et-environ/2015/10/16/un-dessin-sexuel-decouvert-dans-un-livre-pour-enfants_11627282.html
    Et comment manipuler le physique de quelqu’un grâce au maquillage Shiseido :

    • Andrée dit :

      Un symposium sur les « Dommages de la pornographie sur les enfants et les jeunes » a permis de constater, mardi à l’Université de New South Wales en Asutralié, que les agressions sexuelles d’enfants sur d’autres enfants sont en forte augmentation. Les experts présents ont expliqué que la pornographie facilement accessible à tous sur Internet est responsable de cette hausse inquiétante, spécialement lorsqu’elle met en scène des actes violents et dégradants assortis de contrainte.

      Les conséquences de la facilité d’accéder à ces « contenus » sexuellement explicites et contraires à toute dignité humaine sont multiples, au point de constituer une « crise de santé publique » : non seulement les enfants passent à l’acte très tôt, mais leur génération voit déjà le sexe violent et dégradant, dénué de toute dimension relationnelle, intime et amoureuse, comme la norme. Les conséquences sont incalculables, a prévenu Liz Walker, auteur du livre Not for Kids (« Pas pour les enfants ») lors du symposium. Tout cela prépare « les agresseurs sexuels de demain » et un monde de « violence sexuelle entre partenaires intimes », a-t-elle affirmé.
      http://www.abc.net.au/news/2016-02-09/health-crisis-looming-over-accessibility-of-porn-for-children/7153016

      La pornographie sur Internet a des effets sur les enfants :

      Le Dr Joe Tucci, président de la Fondation australienne pour l’enfance, a expliqué que le phénomène est quasi impossible à éviter. Citant des études du monde entier, il a mis en évidence le fait que « plus de 90 % des garçons de moins de 16 ans ont visité un site pornographique sur Internet, mais aussi 60 % des filles ». La pornographie est si facile d’accès qu’il est « impossible pour les enfants de ne pas en voir » : « Il suffit de taper des mots innocents comme “amour” dans Google et en l’espace de trois ou quatre résultats on se trouve sur un site pornograpique », met-il en garde.

      Comme Liz Walker, il s’attend à « l’émergence d’un grand nombre d’adulte au comportement sexuel offensant, un comportement qui fera du mal à autrui » : « Je crois que nos communautés seraient profondément choquées si elles connaissaient les conséquences que nous voyons au sein d’un petit groupe d’enfants qui sont exposés à ce type de pornographie. » Les autorités sanitaires en Australie ont déjà constaté une augmentation des comportements inacceptables de certains enfants, imposés à d’autres enfants.
      http://www.china.org.cn/world/Off_the_Wire/2016-02/09/content_37762421.htm

      L’endoctrinement pornographique des enfants provoque l’augmentation des agressions sexuelles :

      Les agressions sexuelles d’enfants par des enfants ont été multipliées par quatre en quatre ans en Australie, selon le bureau australien des statistiques, tandis que 20 % des viols de femmes adultes sont aujourd’hui imputables à des garçons adolescents dans le pays, ainsi que du tiers, voire de la moitié des agressions d’enfants.

      Selon Melinda Tankard-Reist, le problème se rencontre dans la quasi totalité des écoles dans lesquelles elle se rend en tant que conférencière pour alerter les jeunes sur sa gravité. Dans l’Etat du Victoria, des enfants de quatre ans sont dirigés vers des programmes de réhabilitation en raison de leur comportement sexuel, afin de les faire de nouveau ressembler à des enfants normaux.[…]

      Des enfants de quatre ans au comportement sexuel dégradant :

      Beaucoup d’enfants sont attirés dans ce monde malgré eux. Alors que l’industrie pornographique des seuls Etats-Unis représente 100 milliards de dollars, les marchands de « X » créent des sites avec des noms de personnages de dessins animés et étudient les fautes de frappe les plus fréquentes des jeunes pour les attirer alors qu’ils font des recherches tout à fait innocentes, accuse la jeune femme. Sans vouloir d’un « Etat Nounou », elle rappelle que les nounous sont justement chargées de veiller sur les enfants et qu’il est urgent que les pouvoirs publics aident les parents à protéger leurs garçons et leurs filles dans un monde où il devient de plus en plus difficile pour eux de le faire seuls.[…]

      Effarants constats. C’est toute une génération qui est privée de son innocence, plongée non dans le monde des adultes mais dans un enfer de vice et de souffrance dont il devient de plus en plus difficile de s’extraire. »

      A lire, sur la grande différence qu’il y a sur les garçons et les filles :
      http://baarsen.com/frans.html

  18. Anne dit :

    Ce qui est incompréhensible, la théorie du genre est une vieille utopie. L’anthropologiste Melford E. Spiro pensait déjà en 1951 que le comportement différent de l’homme et de la femme ne s’expliquait que par des raisons purement sociales. Ce n’est qu’en 1975 qu’il s’aperçu de son erreur. Et qu’en fait, la nature humaine initiale avait bien plus d’influence que la culture. Les différences fondamentales entre les sexes étaient bien innées.

    Dans les années 50 dans les kibboutz israéliens, on avait essayé de faire disparaître ces différences entre les sexes. Les enfants n’étaient plus éduqués par leurs parents mais par des enseignants affectés à cette tâche. Le but, qu’il y ait autant de garçons ou de filles dans toutes les professions. Mais voilà chassez le naturel , il revient au galop. Les mères réclamèrent la possibilité de materner leurs enfants. On est donc revenu à la situation antérieure. Chacun pouvait dorénavant choisir son métier sans quota. Et les femmes furent autorisées à moins travailler pour avoir plus de temps auprès de leurs enfants !

    http://www.klagemauer.tv/index.php?a=showportal&keyword=franzoesisch&id=5716

    Reste à se demander pour quelles raisons certains continuent à vouloir imposer cette théorie du genre au monde entier !

  19. Ursule dit :

    Kim Davis, la greffière du Kentucky qui avait été incarcérée pour avoir refusé, au nom de Dieu, de délivrer des certificats de mariage à des homosexuels, a été libérée le 8 septembre, juste avant la grande manifestation de soutien qui avait été prévue. A sa sortie de prison elle s’est exprimée devant les nombreuses personnes qui manifestaient en permanence devant la prison. Elle était flanquée de deux candidats à la primaire républicaine, Mike Huckabee et Ted Cruz.
    http://www.npr.org/sections/thetwo-way/2015/09/08/438587612/hours-before-big-rally-judge-orders-kim-davis-released

    • Monique dit :

      On a vu qu’Obama demandait à se faire sucer par des hommes quand il était sénateur. Et que quelquefois, il appelle sa femme Michel :

      Mais que penser d’un de ses prédécesseurs Bill Clinton ?

      Cathy O’Brien n’ avait-elle pas explicitement nommé Bill Clinton comme l’ayant violé dans son enfance ?

      Bill Clinton serait coupable de centaines d’agressions sexuelles et Hillary aurait exercé des pressions physiques et morales sur ses victimes afin de les faire taire. « Les médias traditionnels ont passé sous silence la choquante vérité sur les Clinton. Un livre sort prochainement, écrit par Roger Snow. Il ne parle pas de Monica Lewinsky. Il raconte l’histoire vraie de viols en série, d’intimidation, de violence, de mensonges et de drogues.

      Roger Snow dit avoir recueilli des centaines de témoignages fiables, de femmes et filles incapables jusqu’alors de parler, effrayées par les potentielles représailles des Clinton. Le couple aurait gardé, toujours selon le livre, des relations étroites avec le pédophile milliardaire Jeff Epstein. Mais plus grave encore, Bill aurait abandonné un fils afro-américain et, surtout, « n’est pas le père de Chelsea ».
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/2467391/2015/09/25/Bill-Clinton-accuse-d-etre-un-violeur-en-serie.dhtml

      • Otho dit :

        Les copains arabes de ces présidents américains décadents font pire !

        Le prince saoudien Abdulaziz Al-Saud, fils de feu le roi Abdallah, est accusé d’avoir eu une relation sexuelle avec un homme de son personnel, sous l’emprise de la cocaïne (Pour rappel, l’homosexualité est illégale en Arabie Saoudite, et punissable par la flagellation, ou même l’exécution).
        http://www.dailymail.co.uk/news/article-3281354/I-prince-want-Saudi-royal-Prince-Majed-bin-Abdullah-bin-Abdulaziz-Al-Saud-accused-cocaine-fueled-rage-threatened-kill-Los-Angeles-mansion-staff-watched-pleasured-male-aide.html
        Les documents apportent des détails souvent sordides. L’une des plaintes raconte comment le prince a tenté d’uriner sur le trio tout en hurlant : « Je veux faire pipi ». Il a également menacé de tuer l’une des femmes si elle refusait d’avoir des rapports sexuels avec lui. Lorsqu’on lui a demandé d’arrêter, Al-Saud aurait alors crié : « Je suis un prince et je fais ce que je veux. Vous n’êtes rien! » Une autre témoigne qu’elle a été obligée de regarder comment des hommes du personnel du prince ont lâché des pets sur son visage, à sa demande.

        Le 18 septembre 2015, le Sheikh Rashid, le fils aîné de l’émir de Dubaï, Mohammed ben Rachid Al Maktoum, décédait d’une crise cardiaque à l’âge de 34 ans. Il était réputé pour son amour des chevaux de courses, des voitures de luxe mais aussi pour sa dépendance à la drogue et au sexe.

        Du côté gente féminine, on préfère Paris à Londres, à cause du shopping. Lors de sa dernière escapade parisienne, la princesse Maha bint Mohammed bin Ahmad al-Sudairi, belle-sœur du roi Abdallah d’Arabie Saoudite, aurait tenté de fuir le Shangri-La Hotel, où elle et ses proches ont occupé 41 chambres pendant cinq mois, laissant derrière elle une note s’élevant à plus de 7 millions d’euros. L’addition aurait été réglée en 48 heures par des membres de la famille royale saoudienne.

        Fin octobre 2015, les services de sécurité de l’aéroport de Beyrouth arrêtaient le prince Abdel Mohsen Ibn Walid Ibn Abdelaziz alors qu’il tentait avec quatre autres personnes, d’embarquer pour Ryad dans un avion privé près de deux tonnes de pilules de Captagon (une drogue à base d’amphétamine) et une quantité de cocaïne rangées dans des caisses ! D’après l’agence officielle libanaise ANI, les pilules étaient rangées dans quarante valises et la destination de l’avion était bien Ryad.
        http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2015/10/26/97001-20151026FILWWW00106-beyrouth-trafic-de-drogue-un-prince-saoudien-arrete.php

  20. Anne dit :

    Une enquête sur l’inceste vient d’être publiée. Elle révèle qu’une femme sur dix aurait été victime d’un tel acte et que 6% des participants auraient déjà été confrontés à ces abus. Ainsi, selon l’association internationale des victimes de l’inceste (AIVI), quatre millions de Français ont déjà été victimes d’inceste.

    Lors de cette étude, 929 personnes ont été interrogées et 27% ont révélé qu’elles connaissaient une victime dans leur entourage. Cet abus peut se caractériser par un viol, un acte d’exhibitionnisme ou encore une agression sexuelle et même des confidences répétées qui ont un caractère sexuel. Parmi eux, 22% ont spécifié qu’ils avaient été des victimes. Cela représente tout de même près de 6% de cet échantillon. Le précédent sondage effectué sur le même thème révélait qu’il y avait 2 millions de victimes. Depuis 2009, le nombre a donc été multiplié par deux comme le mentionne la présidente de l’association, Isabelle Panhard. Cette hausse serait expliquée par l’essor d’internet, les victimes pourraient plus facilement dénoncer les faits que ce soit via un téléphone ou internet.
    https://www.lesnewseco.fr/2015/12/17/sante/plus-de-4-millions-de-victimes-de-linceste-france-7631.html

    Le problème, internet peut être aussi facteur de passage à l’acte pour bien des adultes. La pornographie enfantine n’y est pas absente. Et même la tv l’encourage ! Cette chanson de Miley Cyrus par exemple, n’est-elle pas choquante ? On la voit jouer le rôle d’un bébé qui dit tout de même à un homme « B*ise-moi, et arrête de parler » ! Puis elle écarte ses jambes… Toute la scène démontre l’état d’esprit malsain de l’élite occulte qui tient à abreuver le monde de sa perversité :

    Cette incitation à l’inceste entre frères et soeurs ou amis, se fait aussi par le biais d’un stratagème étonnant. Par exemple, un homme de 24 ans, originaire de Moncton (Nouveau-Brunswick), utilisait des sites de chat vidéo en se faisant passer pour une adolescente (grâce à un film où une fille se dénudait qu’il montrait sur webcam comme-ci c’était en « live ») afin d’inciter les jeunes garçons à s’exhiber sexuellement et à se toucher entre eux. Après les avoir filmés, il postait les images en ligne sur un réseau social.
    http://www.tdg.ch/monde/ameriques/Un-gigantesque-reseau-de-pedopornographie-demantele/story/26681500?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

  21. Chantal dit :

    Mais comment en est-on arrivé là ? Et pourquoi choisi-on à chaque fois des personnes « inversées » pour mettre en place des règles qui devront être appliquées par les personnes normales ?

    La commission des questions sociales du Conseil de l’Europe (Strasbourg) a par exemple confié la rédaction de son rapport sur les « Droits de l’homme et les questions éthiques liées à la gestation pour autrui » au Dr Petra De Sutter… une gynécologue transsexuelle belge. N’a-t-on pas pu trouver une personne plus équilibrée que cette sénatrice belge pour l’élaboration d’un projet de rapport sur les « normes éthiques » en matière de GPA ? La commission ignorait-elle qu’elle réalise des GPA dans son service de l’hôpital de Gand, notamment pour des clients étrangers, les aidant ainsi à contourner leur loi nationale ?

    Sans surprise, le projet (encore confidentiel) de rapport du Dr De Sutter est très favorable à toutes formes de GPA, mêmes commerciales et pour les célibataires, et propose un cadre législatif…Quelques députés, un peu plus réveillés que les autres, ont « osé » soulever la question du conflit d’intérêts du rapporteur ! Car théoriquement, le code de conduite de l’Assemblée interdit de confier à un député la rédaction d’un rapport en lien direct avec sa profession. Suite à la polémique soulevée par ces députés, la Commission des questions sociales du Conseil de l’Europe s’est prononcée. A 21 voix contre 17, elle a décidé de ne pas retenir un « potentiel conflit d’intérêt ». Cette décision « outrageante » va « sérieusement ébranler la crédibilité du rapport s’il est adopté.
    http://www.genethique.org/fr/europe-le-conflit-dinteret-sur-les-questions-de-gpa-nest-pas-retenu-contre-petra-de-sutter-64838#.VqsQT1JXLv8

    De plus, n’est-il pas surprenant de voir que l’autre Parlement européen, celui de Bruxelles, a voté le 17 décembre 2015 une résolution dans laquelle sa majorité « condamne la pratique de la gestation pour autrui qui va à l’encontre de la dignité humaine de la femme » et affirme qu’elle « doit être interdite et qu’elle doit être examinée en priorité dans le cadre des instruments de défense des droits de l’homme » car elle « implique l’exploitation de la reproduction et l’utilisation du corps humain pour un gain financier ou autre ». » ?

    Une chose est sûre, l’inversion programmée vient de très haut. Autrement Ban Ki-moon ne demanderait pas d’inclure l’avortement et les droits des LGBT dans les actions des États pour atteindre les objectifs décrétés par l’Assemblée générale de l’Onu.
    http://www.famillechretienne.fr/filinfo/libertarisme-a-l-onu-187960
    Une ONU qui n’a rien fait contre les cas de viols sur des enfants commis par des Casques bleus en Centrafrique. Anders Kompass, directeur des opérations sur le terrain au Haut-Commissariat de l’ONU pour les droits de l’homme, a décidé de démissionner de son poste en protestation.
    http://www.cameroonvoice.com/news/article-news-24963.html

    Présentation par Ariane Bilheran de son livre « L’imposture des droits sexuels. Ou la loi du pédophile au service du totalitarisme mondial » :

    Selon les tests Kinsey, nombre d’orgasmes selon l’âge des mâles pré-ados :

    La convention des droits de l’enfant affirme le concept de « développement des capacités » des enfants, et on oblige les parents et tous les adultes à leur donner « l’orientation et les conseils appropriés à l’exercice de leurs droits ». Parmi ces droits, « la liberté de pensée, de conscience et de religion » (comme si un enfant de 5 ans pouvait choisir une religion de manière éclairée, et pouvait penser de manière autonome à avoir des relations sexuelles avec des adultes ou même d’autres enfants), mais jamais la convention ne parle de « droits sexuels ».
    http://www.ohchr.org/FR/ProfessionalInterest/Pages/CRC.aspx

    • Otho dit :

      Afin de tourner en ridicule un projet de loi en faveur du respect de la diversité sexuelle, un membre du parlement de l’État fédéral de Brandebourg (Allemagne), élu du parti conservateur et eurosceptique Alternative pour l’Allemagne (AfD), a énuméré lors de son intervention à l’assemblée pas moins de 60 genres. Montant à la tribune du parlement de Brandebourg, l’élu a commencé son intervention par : « Cher Monsieur le Président, Mesdames, Messieurs… Chers homosexuels, chers lesbiennes, chers androgynes, chers bigenres, chers genres neutres, chers aséxuels, chers non-binaires, chers pansexuels…. etc » Après une minute et douze secondes de salutations de ce type, le président du l’assemblée a tenté d’interrompre Steffen Königer, en lui demandant de «passer au vif du sujet». Déclinant la proposition, l’élu de l’AfD a assuré qu’il «n’avait pas terminé son introduction», provoquant des rires dans la salle, avant de poursuivre son énumération.
      https://francais.rt.com/international/22630-diversite-sexuelle–elu-allemand-lgbt


      En Espagne, l’association Hazte Oir (« Fais-toi entendre »), a affrété un bus pour lutter contre la théorie du genre. « Les garçons ont un pénis, les filles ont un vagin. Ne te fais pas avoir. Si tu es né homme, tu es un homme. Si tu es une femme, tu le seras toujours », pouvait-on lire sur le grand bus orange qui a sillonné les rues de la capitale. Mais les autorités l’ont saisi et ont protesté. Et les magistrats ont affirmé que laisser circuler le bus risquait de créer un « trouble à l’ordre public et un sentiment d’insécurité ou de peur parmi les gens, en raison de leur identité ou orientation sexuelle, notamment parmi les mineurs pouvant être touchés par le message. » Le député conservateur Javier Maroto a dénoncé une « inadmissible campagne » de haine contre la communauté LGBT (lesbiennes, gays, bisexuels et transsexuels). « Ceux de Hazte Oir ont peut-être des pénis et des vagins, mais ils n’ont ni cerveau ni coeur » , a réagi Pablo Iglesias, leader du parti de gauche radicale Podemos.
      http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3093896/2017/03/01/Un-bus-anti-transsexuels-provoque-un-tolle-en-Espagne.dhtml


      A Londres, les employés des transports ont reçu l’ordre de ne plus utiliser l’expression « Ladies and gentlemen » dans leurs annonces. Ils doivent désormais dire « tout le monde » (everybody). Les annonces préenregistrées vont être modifiées en ce sens. Cette décision fait suite à une campagne intensive des lobbies LGBTQ+ auprès du maire de Londres Sadiq Khan.
      http://www.standard.co.uk/news/transport/transport-for-london-scraps-ladies-and-gentlemen-from-tannoy-announcements-in-genderneutral-move-a3586336.html


      En France, les spectacles tendancieux pour les petits de 6 ans à 8 ans sont même récompensés par des prix comme la pièce « Fille ou garçon ? That is (not) the question. Parmi les partenaires de cet évènement, des institutions comme la Mairie de Paris, la Fondation RATP ainsi que le groupe « Recherches et Etudes sur le Genre et les Inégalités dans les Normes en Europe ». :
      http://www.bordeaux-metropole.fr/Agenda/Fille-ou-Garcon-.-That-is-not-the-question

      • Tania dit :
        • « Les garçons ont un pénis, les filles ont un vagin »

        Certains ne l’admettent pas, souffrant souvent de gynéphobie ou d’androphobie. Netflix par exemple, qui est une plateforme américaine de visionnage de films, de séries et de documentaires sur internet, ne fait pas que diffuser, mais elle réalise certaines séries à la pointe de la décadence (débauche, drogues, homosexualité etc.). Dans une série de vulgarisation scientifique réalisée en 1996, « Bill Nye The Science Guy », une jeune femme explique aux enfants qu’il n’y a que deux possibilités concernant le sexe des nouveaux-nés. Soit les chromosomes sont XX, alors c’est une fille, soit les chromosomes sont XY et alors c’est un garçon… Netflix qui promeut désormais la « théorie du genre » et le « principe de l’autodétermination » (chacun choisit son « genre » en fonction de son humeur) , a choisi, lors de la mise en ligne de cet épisode sur son site, de tout simplement supprimer la séquence en question ! La série dut en faire une autre pour que la science colle à l’idéologie du moment :


        Le show bizz, tenu par cette élite pervertie, doit aller dans leur sens. C’est ainsi que le premier enfant biologique de l’ancien couple Brad Pitt et Angelina Jolie, la petite Shiloh, serait dit-on prêt à entamer un traitement hormonal. A l’âge de quatre ans, Shiloh aurait fait savoir à ses parents son ressenti. Celui d’être comme un garçon prisonnier dans un corps de fille.

        Dès lors, exit les robes et tenues bariolées qui remplissaient son armoire. A la place, Shiloh préfère enfiler les vêtements de son grand frère, Maddox. Maintenant qu’elle a 11 ans, elle tient toujours à bloquer le développement de ses caractéristiques sexuelles féminines.
        http://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/brad_pitt_et_angelina_jolie_leur_troisieme_enfant_shiloh_entamerait_bientot_un_traitement_hormonal_pour_une_transition_de_genre_398201#xtor=RSS-50&utm_source=yahoo&utm_medium=rss&utm_campaign=yahooActu
        Reste maintenant à voir si toute cette histoire n’est pas une « intox » des lobbies pro-LGBT.


        Par contre ce qui semble vrai, c’est que les parents d’en enfant de 8 mois ont réussi à imposer au gouvernement, qu’il lui donne une carte d’identité où est indiqué « Sexe : U », pour « non spécifié » ou « inconnu ». Kory Doty, le « non-père non-mère transsexuel parent non-binaire » qui veut être appelé par le pronom «eux», a expliqué ainsi sa décision de résister à l’attribution du genre de son bébé : « Je ne donne pas de genre à mon enfant. Il appartient à Searyl de décider de la façon dont il s’identifie, lorsqu’il sera assez âgé pour développer sa propre identité de genre. Je ne vais pas exclure son choix en fonction d’une assignation arbitraire du genre à la naissance sur la base d’une inspection de ses organes génitaux. »
        http://www.dreuz.info/2017/07/22/canada-naissance-du-premier-bebe-au-monde-sans-genre-a-la-demande-des-parents/?utm_content=buffer890e7&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer

        Sur internet, les enfants sont particulièrement surveillés par des milliers de prédateurs sexuels :
        http://www.leparisien.fr/faits-divers/sur-youtube-les-enfants-sont-surveilles-par-des-centaines-de-predateurs-sexuels-19-01-2017-6590238.php

        Particulièrement les « chat » avec « webcam ». Terre des hommes en était même arrivé à fabriquer une fausse petite fille de 10 ans pour enquêter sur les hommes qui osaient lui demander de se déshabiller et de se toucher :

  22. Line dit :

    Daniel Leconte enquête, donnant la parole aux victimes de l’inceste et aux abuseurs : Plus des 2/3 des agressions sexuelles ont lieu au sein même de la famille. 2 à 4% de la population ont subi ce viol qui disent durer des années. Ils se sont sentis comme être devenus un pantin servant à assouvir les pulsions et désirs d’un autre. Cela leur a été destructeur aussi bien physiquement que psychologiquement.

    Et qu’a-t-on appris avec l’émission C dans l’air du 4 avril 2016 grâce au journaliste Serge Garde ? Que des sociétés transnationales du CAC40 comme « Orange », organisaient des parties pédophiles pour leurs cadres.

    En février 2000, il avait déjà publié un article dans le journal L’Humanité, à partir d’un fichier établi par la police hollandaise, qui avait lancé en France la polémique autour de l’Affaire du CD de Zandvoort. D’ailleurs il coécrira un livre intitulé « Livre de la honte » avec Laurence Beneux, journaliste au Figaro pour dénoncer le laxisme qui sévirait autour des réseaux pédophiles. Car finalement, la justice française n’a-t-elle pas prononcé un non-lieu sur cette affaire en 2003 ?

    Pourtant à cette époque, Françoise Dolto avait largement fait connaître ce qu’elle pensait de l’initiation sexuelle des adolescents et des enfants par un adulte (donc par garçon ou fille de 16 ans déjà), en admettant même que ce partenaire ne soit pas incestueux, encore plus si cet adulte est confirmé en âge et en prestance : « c’est toujours un traumatisme psychologique profond. » Cela dit, aujourd’hui, l’enfant n’est plus tant en danger d’être blessé par l’autoritarisme de ses parents, d’une société, que d’être affaibli par la permissivité et une « civilisation du plaisir » dans laquelle on ne saurait lui imposer de limites dès son plus jeune âge. Ainsi a-t-on sorti un clitoris en 3D pour expliquer le plaisir féminin aux élèves :

    Mais cette « civilisation du plaisir » oublie que la syphilis par exemple, maladie vénérienne très contagieuse, est de retour. Et que la pénicilline qui permet de la soigner n’est pour les laboratoires pas rentable à fabriquer. Après un rapport sexuel contaminant, la période d’incubation de la maladie dure environ trois semaines. La lésion typique de la syphilis primaire est une toute petite plaie (d’environ un centimètre) très superficielle de la muqueuse appelée chancre. Il survient à l’endroit précis où la contamination s’est effectuée : extrémité du pénis ou petites lèvres…
    http://www.atlantico.fr/decryptage/penurie-antibiotiques-syphilis-est-retour-car-production-penicilline-qui-permet-soigner-est-plus-profitable-3058443.html?yahoo=1

    Video préventive démontrant aux parents comment il est facile pour un prédateur d’enfants de le faire se déshabiller :

    Petit film expliquant à des enfants sourds comment ne pas être victime d’abus :

    Mais la pédophilie n’est pas qu’une perversité d’homme, des mères peuvent l’être aussi. Alors que la jouissance ne se base pas sur la sexualité mais sur la cruauté et la destruction de l’autre. Ainsi une agression sexuelle est une forme de rapt, une manière de s’accaparer d’un « bien » qu’il n’a pas. Cette attaque peut évidemment être très destructrice. Difficile de considérer çà comme un acte d’amour ! Il est étonnant de voir que des hommes restent perturbés par des gestes sexuels ayant eu lieu pourtant que quand ils avaient de 2 à 6 ans. Ils deviennent otage de ces fantasmes toute leur vie. Si c’est avec leur mère c’est pire car elle est en général la confidente, le dernier recours d’un enfant. Porter plainte permet à la victime de passer d’un statut d’instrument à un statut de personne. Ce qui peut l’aider à se reconstruire. C’est au moment de l’adolescence que les troubles occasionnés vont le plus apparaître et montrer leur véritable conséquence sur la victime. Chez un garçon, l’érection est un réflexe. Mais pour lui, cela équivaut à être consentant. Du coup, il se sent complice de l’inceste, alors qu’il ne l’est pas. Si c’est avec sa mère, ado, il va lutter entre l’affection et la haine ou perte de confiance qu’il a dorénavant pour elle. Cela pourra l’entraîner à ne plus aimer les femmes et à devenir homosexuel(38 mn 30).

    Même chose si des religieuses se mettent à abuser d’un garçon :
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1502/Belgique/article/detail/1202993/2011/01/03/Un-Courtraisien-abuse-par-les-nonnes-de-son-orphelinat.dhtml
    Ici une femme de Floride postait sur youtube des scènes d’elle nue avec son garçon de 18 mois qu’elle massait…
    https://www.local10.com/news/leigh-felten-arrested-after-selling-sexual-breast-feeding-videos-police-say

    Le film « Clement » (2001) met en scène Marion, une femme libre, insouciante et fougueuse, comme si l’adolescente qu’elle était n’avait pas tout à fait disparu.
    A l’occasion de l’anniversaire de son filleul, elle rencontre Clément, un garçon charmeur et provocant. Un jeu de séduction s’installe entre eux ; puis naissent le trouble, le désir et l’amour. Jusqu’à la passion.

    David Hamilton, connu pour son film bilitis et ses photos de jeunes filles en herbe vient de mourir à Paris (25/11/16) après avoir tenté de se suicider.
    http://www.telegraph.co.uk/news/2016/11/25/british-photographer-david-hamilton-dies-paris-police-source/
    Il était lui aussi poursuivi pour avoir abusé de certaines d’entre elles quand elles avaient 13 ans.

  23. Ursule dit :

    Le planning familial est une idée anglo-sioniste. Les pays catholiques sont malheureusement obligés de manger à ce râtelier puisque leurs populations élisent à chaque fois des candidats pro anglo-sionistes.

    Il est donc intéressant d’observer les mœurs des principaux représentants anglo-sionistes. Car il y a de quoi se poser de nombreuses questions sur leur santé mentale quand on écoute ce retraité du FBI :


    Prenons par exemple Hillary Clinton. Sally Miller, ancienne maîtresse de Bill Clinton, ne cache pas qu’Hillary est lesbienne. Mais que cela ne l’empêche pas de coucher avec des hommes. Ce qui expliquerait qu’elle ait avorté plusieurs fois.
    http://www.theamericanmirror.com/hillary-had-several-abortions-kept-chelsea-for-political-appearances-bills-former-lover-says/
    Un ancien homme de main des Clinton a récemment affirmé qu’il s’était occupé à plusieurs reprises d’étouffer des scandales sexuels, surtout pour Bill…mais aussi pour Hillary Clinton, ainsi qu’arranger des rencontres extra-maritales avec des femmes et des hommes de façon indistincte.
    http://www.wnd.com/2016/10/report-hillary-fixer-arranged-sex-for-her-with-men-women/
    En 2013, une autre maîtresse de Bill (avec une femme lesbienne on peut comprendre son nombre de maîtresses), Gennifer Flowers, avait affirmé crument qu’en fait « Hillary avait « bouffé plus de chatte que lui ».
    http://www.dailywire.com/news/3460/so-apparently-bill-went-around-telling-his-amanda-prestigiacomo
    Il y a aussi Dolly Kyle qui a commencé à coucher avec Bill Clinton après le lycée. Pour elle « Billy était un accroc du sexe. » Mais qu’Hillary n’avait aucune limite pour détruire ceux qu’elle percevait comme ses ennemis. » Selon elle, ils ont eu un enfant pour donner l’impression d’être un couple normal.
    http://www.nouvelordremondial.cc/2016/06/10/humiliation-totale-pour-clinton-bill-a-eu-plus-de-2000-affaires-apres-leur-mariage/

    De son côté, Hillary dut passer plus de trente ans à couvrir les scandales liés aux escapades extra-maritales et aux viols de son mari.

    Comme le confirme Larry Nichols (un de ses tueurs à gage).

    Une Vidéo ne montrait-elle pas Bill Clinton violant une gamine de 13 ans ?
    http://numidia-liberum.blogspot.fr/2016/10/usa-une-video-montrant-bill-clinton.html#more

    Heureusement pour elle, elle sait parfaitement mentir :

    cachant ainsi de nombreuses casseroles :
    http://institutdeslibertes.org/11482-2/
    et une carrière criminelle :


    Hillary est une lesbienne qui aime les petites filles :

    Hillary Clinton n’a-t-elle pas violé Cathleen Ann O’Brien lors d’un rituel satanique ?

    https://en.wikipedia.org/wiki/Steve_Pieczenik
    The Clinton Pedophilia Connection par le psychiatre Steve Pieczenik, né à Cuba de parents juifs :

    http://www.godlikeproductions.com/forum1/message3341662/pg1?disclaimer=1
    Steve Pieczenik avait dévoilé qu’ Osama bin Laden était mort du syndrome de Marfan en 2001, juste après les attaques du 11 septembre, qui étaient en partie une opération false flag de membres du gouvernement, mais aussi de celui israélien avec l’aide du Mossad. Selon lui, le président Barack Obama souffrait d’une pathologie grave, il était un menteur obsessionnel.

    L’ ancien président haïtien du Sénat, Bernard Sansaricq, a dénoncé devant Trump, les détournements de fonds et tentatives de corruption de la Fondation Clinton. En 1994, Il avait passé 4 heures avec Bill Richardson (ancien gouverneur du Nouveau Mexique et confident de Bill Clinton) afin qu’il dise à Bill Clinton de ne pas envahir Haïti. Une semaine plus tard l’ambassade l’a appelé et lui a dit que Bill Clinton avait un messager pour lui. Le messager est venu et lui a dit de se joindre à Bill Clinton et qu’il ferait de lui l’homme le plus riche d’Haïti. Bernard Sansaricq lui a répondu qu’il est un homme de principe et qu’il n’était pas à vendre. Une semaine après, son visa avait été révoqué par ordre exécutif de Bill Clinton. Suite au séisme de 2010, le monde entier à donner des milliards de dollars à la Fondation Clinton afin de reconstruire Haïti, mais selon lui, à peine 2% de ces sommes ont réellement profité aux haïtiens. Il a demandé à Trump de poser publiquement cette question à Hillary Clinton « Où était passé l’argent ? » D’autant plus qu’il fut témoin de l’organisation d’un trafic de drogue entre Haïti et les Etats-Unis pour payer avec l’argent gagné, des lobbies à Washington durant l’administration Clinton.

    Autre ancien responsable du gouvernement haïtien qui devait exposer l’ampleur de la corruption et de la faute professionnelle de la Fondation Clinton le 18 juillet 2017 devant la Commission de l’éthique et de la lutte contre la corruption du Sénat d’Haïti, Klaus Eberwein. Il fut retrouvé mort à Miami à l’âge de 50 ans avec une balle dans la tête. Selon lui, que 0,6% des dons faits par les donateurs internationaux à la Fondation Clinton pour aider directement les Haïtiens se sont finalement rendus aux mains des organisations haïtiennes. Un autre 9,6% des dons s’est retrouvé dans les mains du gouvernement haïtien. Les 89,8% restants (soit 5,4 milliards de dollars) ont été affectés à des organisations non haïtiennes.
    http://www.brujitafr.fr/2017/07/klaus-eberwein-un-ancien-responsable-du-gouvernement-haitien-qui-devait-exposer-l-ampleur-de-la-corruption-et-de-la-faute-profession

    La candidate démocrate à la Maison Blanche Hillary Clinton défilant le 26 juin à New York :

    Elle semble aussi atteinte d’une maladie bien curieuse : elle n’arrête pas de tousser et a quelques fois des convulsions étranges :

    Mais la censure règne. Le journal US Huffington Post a par exemple supprimé l’article et bloqué le compte d’un de ses auteurs qui avait évoqué dans ses publications la santé de la candidate démocrate Hillary Clinton. Selon l’édition britannique Breitbart (http://www.breitbart.com/), la direction du journal américain a licencié le blogueur David Seaman pour ses articles. Ce dernier avait répondu sur twitter « Est-ce que les gens ne sont pas protégés par le premier amendement (de la Constitution, qui protège la liberté de l’expression et de la presse) ? ». L’animateur radio et médecin Drew Pinsky qui s’était dit sur les ondes « gravement préoccupé » au sujet de la santé d’Hillary, eut aussi son émission supprimée. En outre, une photo de son assistant tenant prêt une injection a provoqué un tollé sur Internet ! Serait-ce du Diazepam (valium) ? Ou tout simplement une petite lampe torche ?

    Même Le Monde parle d’intox de la presse de droite étasunienne :
    http://www.lemonde.fr/big-browser/article/2016/08/29/la-maladie-de-hillary-clinton-intox-persistante-de-la-presse-de-droite-aux-etats-unis_4989547_4832693.html
    Pourtant elle s’était déjà effondrée de la même manière en se cognant même la tête en 2012 (infowars fait le point) :

    Lors de son discours le 5 septembre à Cleveland, elle n’arrêtait pas de tousser :

    Lors de la cérémonie en souvenir du 11 septembre 2001, elle a eu un malaise : officiellement elle aurait attrapé une pneumonie…

    Encore un mensonge puisqu’en revenant, elle a embrassé une petite fille ! A moins qu’elle se soit faite doublée. Sur la photo elle a un bassin bien plus étroit :

    Le plus grand risque dans cette maladie, c’est pour les jeunes enfants. Cela dit, L’ex-président américain Reagan en est mort. Reste que la pneumonie est commune pour ceux qui sont atteints du sida. Ses rapports lesbiens seraient-ils en cause ? Et pourquoi avoir choisi peu après, lors de sa visite à ses militants de Greensboro, en Caroline du Nord, une chanson d’entrée « I Feel Good » de James Brown alors que ce dernier est mort de pneumonie ? A remarquer tout au début de la video les nombreux smartphones avec une image qui ne correspond pas à ce qui est devant eux :

    Sa santé pose problème quand on l’entend vouloir attaquer la Russie et l’Iran :

    D’autant plus qu’ Hillary Clinton a bien armé des terroristes y compris l’Etat Islamique. Un vendeur d’armes, Marc Turi, qui a été instrumentalisé par le Département d’Etat américain confirme ces accusations. Le Pentagone et le département d’Etat fournissaient des armes à leurs alliés au Qatar, d’où elles étaient ensuite transférées secrètement en Libye.

    https://fr.sputniknews.com/international/201610121028152346-armes-libye-administration-piste-clinton/

    Les nombreuses casseroles qui assombrissent l’avenir de l’ancienne First Lady :
    http://www.contrepoints.org/2016/09/12/261102-elections-us-pire-casseroles-dhillary-clinton
    De nombreux jeunes se sont mis à produire des vidéos comiques sur elle tant elle en traîne avec elle :

    Dans ce milieu, la mort d’une personne pour raisons d’état n’est rien. Et on ne compte pas non plus le nombre de pays détruits pour des raisons qui ne le méritaient pas. John Ashe, ancien diplomate des Nations Unies à New York, est mort le 22 juin dans sa maison à Westchester County. Si l’ONU évoqua une crise cardiaque, la police locale a par contre déclaré que c’était sa gorge qui avait été écrasé vraisemblablement par une haltère d »haltérophilie. Il devait se présenter au tribunal le lundi suivant avec son homme d’affaires chinois Ng Lap Seng pour une histoire de contrebande de 4,5 millions $ et bien d’autres blanchiments. Mais voilà, Ng fut plusieurs fois présent à la Maison Blanche pour des événements de collecte de fonds démocratiques comme on peut le voir sur des photographies avec le président d’alors Bill Clinton et la première dame Hillary Clinton.
    http://pagesix.com/2016/06/26/disgraced-ex-un-officials-death-conveniently-timed/
    Guccifer, le pirate roumain qui était accusé de piratage du serveur de messagerie personnelle de Hillary Clinton, a été trouvé mort dans sa cellule de prison en Virginie; il se serait, dit-on apparemment suicidé :
    http://reseauinternational.net/alerte-guccifer-le-hacker-roumain-qui-a-pirate-les-e-mails-clinton-a-ete-suicide-dans-sa-cellule/
    Depuis juin 2016, 6 hommes seraient morts dit-on pour avoir essayé de révéler les pratiques criminelles des Clinton :
    http://www.kla.tv/index.php?a=showlanguage&lang=fr&id=9179

    Pourquoi l’emailgate pose problème : il viole le Federal Records Act. Cette loi impose une copie pour archivage des communications officielles des élus et hauts fonctionnaires pour des activités liées à leur mandat (obligation liée la loi sur la liberté d’information ou Freedom of Information Act).
    https://russeurope.hypotheses.org/5400
    http://institutdeslibertes.org/coup-de-tonnerre-dans-la-campagne-presidentielle-americaine/#comment-157624





    Le clan Cliton/Podesta avait l’habitude de se réunir dans la pizzeria « Comet Ping Pong » de Washington de James Alefantis, une personne très influente.
    http://www.sashalordpresents.com/comet/
    http://investmentwatchblog.com/breaking-from-the-anon-who-brought-you-the-laura-silsby-connection-i-have-uncovered-a-pedophile-with-links-to-hillary-clinton-barack-obama-david-brock-george-soros-marina-abramovic-and-the-podes/
    Dans un email, il indique à John Podesta qu’il a réussi à récolter 40 000 dollars pour Hillary mais que son « seul regret est de ne pas avoir pu lui faire une bonne pizza. »

    Le code qui permet de comprendre :

    • Cheese Pizza = CP = Children Pornography / pornographie infantile
    • Domino = Domination / BDSM
    • Pizza = Fille
    • Hot-Dog = Garçon
    • Cheese = Petite fille
    • Pasta = Petit garçon

    Bien entendu, James Alefantis nie complètement cette histoire de trafic d’enfants, pourtant ses affiches de spectacles sont souvent troublantes !
    http://www.nytimes.com/2016/11/21/technology/fact-check-this-pizzeria-is-not-a-child-trafficking-site.html?_r=0
    Et que penser des paroles de Majestic Ape qui admet devant la camera que Comet Ping Pong garde bien des enfants à l’étage en dessous :


    Comme par hasard, James Alefantis a choisi comme avatar de son compte Instagram, non pas une photo de lui ou de sa pizzeria…mais du favori de l’empereur Hadrien qui s’est éprit d’un jeune de 16 ans, Antinoüs. Jeunesse et idéalisme vont de pair chez Antinoüs qui voue à Hadrien pendant les quatre années qu’ils partagent ensemble un amour sincère et exclusif et ce malgré la cruauté répétée dont l’empereur fait preuve à son encontre. En effet Hadrien forçe le jeune homme à supporter ses caprices et d’autres amours de passage. « J’obligeai l’objet aimé à subir la présence d’une courtisane… son dégoût alla jusqu’aux nausées puis il s’habitua. ». Il lui impose aussi la présence d’un autre amant, Lucius « l’intimité auquel je les forçais augmentait leur aversion l’un pour l’autre ». Enfin Il n’hésite pas à porter la main sur le jeune homme ou encore à le rabaisser en le blessant moralement. La déshumanisation permanente d’Antinoüs est une attitude que l’on retrouve chez de nombreux sadiques. Il est mort à 20 ans « noyé dans le Nil. Ce qui explique sa divinisation par les Égyptiens comme une figure osirienne. Pendant un banquet en l’honneur d’Osiris, Seth offrit à l’assistance un magnifique coffre, jurant de le céder à celui qui l’emplirait parfaitement en s’y allongeant. Aucun de ceux qui tentèrent l’exploit ne parvinrent à remporter le coffre. Quand vint le tour d’Osiris, qui fut le seul à y parvenir, Seth fit refermer et sceller le coffre, tandis que ses complices chassaient les invités et tenaient Isis à l’écart… Seth jeta le coffre dans le Nil, qui l’emporta dans la mer Méditerranée. Osiris noyé, Seth profita du meurtre pour asseoir sa domination sur l’Égypte. Isis, la veuve éplorée, rechercha alors à travers toute l’Égypte le corps de son mari et le retrouva à Byblos, au Liban. Elle ramena la dépouille du roi assassiné en Égypte et se réfugia dans les marais du delta du Nil. Au cours d’une chasse nocturne dans les marécages, Seth retrouva le corps haï de son frère. Il entra dans une rage folle et découpa le défunt en quatorze morceaux qu’il dispersa dans toute l’Égypte. Aidé de quelques fidèles dont Thot, Nephtys et Anubis, Isis retrouva les parties du dieu, hormis son pénis avalé par le poisson oxyrhynque. Après en avoir reconstitué le corps, elle procéda à son embaumement avec l’aide d’Anubis en l’enveloppant dans des bandelettes de lin. Le corps du dieu restant inerte, avec l’aide de sa sœur Nephtys, Isis bat des ailes en poussant des cris stridents pour insuffler la vie à Osiris grâce à ses pouvoirs magiques. Ranimé, Osiris ne revient pas sur terre, mais règne désormais sur le royaume des morts.

    Dans cet autre email, Fred Burton, vice président du renseignement et du Contre-terrorisme de Stratfor,indique à ses interlocuteurs de se tenir prêt pour le Soirée Hot Dog de vendredi à Chicago. Il pense qu’Obama a dépensé 65 000$ des finances publics « flying in pizza/dogs » de Chicago pour des soirées privées à la Maison Blanche !

    Il y a aussi les allusions à des mouchoirs :

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Code_foulard_(LGBT)
    Et à des bracelets :
    http://www.urbandictionary.com/define.php?term=sex%20bracelets


    L’un des artistes préférés de Podesta se trouve être Biljana Djurdjevic :



    Dans son bureau, une scène de cannibalisme :

    Une nouvelle série de courriels révélés par WikiLeaks sur les dessous de la campagne de Hillary Clinton montre que son chef de campagne, John Podesta, a contribué au lancement d’un groupe catholique progressiste chargé d’infiltrer l’Eglise qui a joué un rôle actif en vue de promouvoir une révolte des catholiques de gauche contre les évêques des Etats-Unis (notamment à propos du remboursement obligatoire de la contraception dans le cadre de l’Obamacare).
    https://www.lifesitenews.com/news/clintons-campaign-chair-worked-to-create-liberal-catholic-revolt-against-bi
    Ainsi fut créé “Catholics in Alliance for the Common Good” et « Catholic United ».  » il faut qu’il y ait un Printemps catholique, où les catholiques eux-mêmes exigent la fin d’une dictature médiévale et le commencement d’un peu de démocratie et de respect pour l’égalité de genre au sein de l’Eglise catholique. » précisa Sandy Newman, président du Center for Progress. Newman, dans cet email envoyé en février 2012, se demandait comment exploiter l’opposition des évêques américains au plan de couverture santé de l’administration Obama, avec l’aide possible de la « Catholic Health Association », pour soutenir les « progressistes » dans leur offensive contre l’Eglise. L’opposition des proches de Hillary Clinton à l’Eglise catholique est flagrante. Elle va jusqu’à dénigrer la foi des catholiques en la qualifiant d’« arriérée ». Mais ne retrouve-t-on pas la même chose en France ?
    https://www.lifesitenews.com/opinion/the-catholic-health-associations-obama-adoration
    En attendant, la fille Clinton porte une croix inversée !

    Un film retrace la façon dont les Clinton ont personnellement empoché, pour des conférences, des sommes à six chiffres et amassé des milliards de dollars pour leur fondation familiale. De quelle façon ? En mettant à profit le poste d’Hillary comme Secrétaire d’État et potentielle future présidente. Elle et son ex-président de mari se sont vendus aux titans, aux dictateurs et à des personnages peu recommandables du Nigéria, du Congo, du Kazakhstan et des Emirats arabes unis, sans oublier Goldman Sachs et la TD Bank.
    http://nypost.com/2016/05/17/first-look-at-explosive-hillary-documentary-clinton-cash/


    La New-Yorkaise d’origine serbe Marina Abramovic, artiste contemporaine adulée par l’élite culturo-mondaine et engagée financièrement dans la campagne de Clinton, leur avait proposé de participer à son « Spirit Cooking »(« L’Esprit aux Fourneaux »). Cette expression, inspirée par l’occultiste satanique Aleister Crowley, est une allusion directe à son livre homonyme ainsi qu’à sa performance effectuée en 1997 :

    Le dîner satanique de Marina Abramovic, supporter d’Hillary Clinton (scandale du « Spirit Cooking ») (voir sur Tor):
    http://stopmensonges.com/le-diner-satanique-de-marina-abramovic-supporter-dhillary-clinton-scandale-du-spirit-cooking/



    https://wiki.jvflux.com/Clinton_et_Podesta,_traffic_d%27enfants_et_satanisme#Disparition_de_Madeleine
    Etonnant que l’on n’est pas eu ce genre de plat :

    Tant le scenario ressemble à l’univers glauque de Bernard Faucon dont une de ses séries de photos est intitulée « Les Idoles et les Sacrifices »


    Il y a aussi le clip de Katy Perry qui met en scène ce genre de cannibalisme :
    https://fr.sott.net/article/30623-Art-contamine-depravation-avec-Katy-Perry-et-le-clip-Bon-Appetit

    Il est vrai qu’aux siècles passés, la famille royale anglaise s’adonnait à ce genre de pratique :
    http://www.dailymail.co.uk/news/article-1389142/British-royalty-dined-human-flesh-dont-worry-300-years-ago.html

    Le 12 décembre 1972, Marie-Hélène de Rothschild donnait un bal costumé avec dîner dans son château de la Ferrières. Des allusions cannibalistes n’y étaient pas absentes :


    http://www.messynessychic.com/2013/08/27/a-surrealist-parisian-dinner-party-chez-madame-rothschild-1972/

    Le présentateur de CNN, Reza Aslan, lors du tournage de la série « Believers » dans une ville de l’État indien de l’Uttar Pradesh sur une secte de cannibales, n’avait pas hésité à manger du cerveau humain.
    https://fr.sputniknews.com/international/201703101030406300-presentateur-cnn-manger-cerveau-humain/

    Lors de l’inauguration du tunnel sous le Saint-Gothard avec François Hollande, Angela Merkel, le Premier ministre italien Matteo Renzi et le nouveau chancelier autrichien Christian Kern, on retrouvait dans un spectacle les mêmes cornes de bouc :

    Mais pourquoi aucune enquête n’a été effectuée sur l’affaire Pizzagate se demande un présentateur de CBS ?

    Après Boys Town, le Pizzagate :

    Pour le magazine Le point l’affaire du Pizzagate n’est quu’un fake :
    http://www.lepoint.fr/monde/etats-unis-le-pizzagate-ou-le-triomphe-des-fake-news-07-12-2016-2088614_24.php
    ou l’affaire Pizzagate (à voir sur Tor) :
    http://reindicium.com/18987/pizzagate-resume-global-de-laffaire/


    Harvey Weinstein qui a financé les campagnes électorales de nombreux démocrates depuis des années, qui avait à ses pieds Hollywood et la presse, décoré chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres par Nicolas Sarkozy

    et nommé par la reine Elizabeth II commandeur honoraire de l’ordre de l’Empire britannique, non seulement voit sa femme de 24 ans plus jeune (voir photo plus haut) le quitter, mais est officiellement accusé de viols et d’agressions sexuelles répétés par de nombreuses actrices.
    http://madame.lefigaro.fr/celebrites/qui-sont-les-femmes-harcelees-sexuellement-par-le-producteur-harvey-weinstein-061017-134665
    Le conseil d’administration du studio qui porte son nom, The Weinstein Company, l’a limogé.

    • Andrée dit :

      Le Républicain Dennis Hastert a aussi été accusé d’abus sexuels sur des adolescents.

      Pendant huit ans, de 1999 à 2007, il a été «speaker of the House of representatives», le président de la Chambre des représentants. Le troisième personnage de l’Etat, derrière le vice-président et, bien sûr, le président. Il fut associé aux grandes lois de l’ère George W. Bush.

      Dennis Hastert est en effet accusé d’avoir abusé de cinq garçons qui faisaient partie de l’équipe de lutte alors qu’il était professeur de lutte dans un lycée de l’Illinois, l’Etat où il fut élu pendant plus de 25 ans. Selon le dossier cité par le «Washington Post», Hastert a manipulé ses victimes. «Il les a fait se sentir seuls, honteux, coupables et dénués de dignité», écrivent les procureurs. «Alors que le suspect connaissait le succès, récoltant tous ses bienfaits, ces garçons ont peiné (et peinent toujours) à faire face à ce que le suspect leur a fait subir», précisent-ils encore. Le dossier cite des témoignages de victimes, dont l’une était âgée de 14 ans au moment des faits, qui raconte que Dennis Hastert a pris le prétexte d’un massage pour pratiquer un «acte sexuel». Une autre victime, âgée de 17 ans à l’époque, évoque des faits similaires et raconte que le prof de lutte s’était installé un fauteuil pour pouvoir observer les douches des garçons dans les vestiaires.
      https://www.washingtonpost.com/world/national-security/prosecutors-offer-details-on-dennis-hasterts-alleged-sexual-abuse-of-teenagers/2016/04/08/5a96bd68-fcc8-11e5-80e4-c381214de1a3_story.html?hpid=hp_hp-top-table-main_hastert-952pm%3Ahomepage%2Fstory

      Les faits sont depuis longtemps prescrits, mais Dennis Hastert a été pris la main dans le sac alors qu’il essayait de verser de l’argent à l’une des victimes pour qu’elle se taise. L’homme politique avait en effet pris soin de n’effectuer que des retraits inférieurs à 10 000 dollars pour ne pas être repéré. En tout, 1,7 million de dollars ont ainsi été discrètement transférés, sur une période de quatre ans et demi, grâce à un montage financier illégal.

      En octobre 2006, Dennis Hastert avait été confronté à un autre scandale sexuel. Il avait dû répondre à des accusations alléguant que lui et son équipe avaient tardé à dénoncer les agissements d’un membre de la chambre des représentants, Mark Foley, qui envoyait des messages à caractère sexuel à des adolescents participant à un programme en lien avec le Congrès.
      http://www.parismatch.com/Actu/International/Dennis-Hastert-une-figure-politique-accusee-de-pedophilie-942463

      Début 2015, c’était le directeur du contre-terrorisme américain qui était accusé de pédophilie :
      http://www.dailymail.co.uk/news/article-2968009/State-Dept-official-charged-soliciting-minor.html

      On assiste à une épidémie pédophilique au sein du gouvernement américain :

      D’autres par contre sont destitués pour avoir forcés des personnes du même sexe à avoir des relations sexuelles avec elles. Comme par exemple le général Jeffrey Sinclair, accusé de viol en échange de reconnaissance de culpabilité dans des crimes moins graves.
      https://fr.sputniknews.com/societe/201403171022771222-un-general-americain-accuse-de-crimes-sexuels/

      On se souvient de la mort à cause d’une « crise cardiaque » d’Andrew Breibart. Mais comment s’adressait-il à John Podesta un mois avant sa mort… :
      – Andrew Breitbart: What’s In Your Closet John Podesta ?

      Breitbart avait également envoyé un tweet, 2 jours avant sa mort, à Eric Boehlert, en lui disant que son patron David Brock (fondateur d’un site anti-conservateur « Media Matters For America », créé avec l’aide de Podesta et Soros)
      http://www.discoverthenetworks.org/groupProfile.asp?grpid=7150
      cachait quelque chose, puisqu’il avait fait l’objet d’un chantage (le silence contre 850 000 $) intenté par son ex petit ami, William Grey.
      http://www.dailymail.co.uk/news/article-2107394/Media-Matters-founder-David-Brock-accuses-gay-ex-lover-blackmailing-850K.html
      Il a défendu la campagne de Clinton. Mais avec qui David Brock était en couple en 2012 ? James Alefantis ! le patron de comet ping pong ! la pizzeria au centre du scandale du pizza gate !!
      – Was Andrew Breitbart Murdered for Exposing Podesta SEX SLAVES?
      https://www.infowars.com/andrew-breitbarts-chilling-podesta-tweet-from-the-grave/


      Par ailleurs, on a retrouvé la sénatrice Nancy Schaefer et son mari « suicidés » après qu’elle ait exposé le business juteux du Service de Protection de l’Enfance et de l’adoption d’enfants qui sont retirés de leur famille pour être placés. Cela rapporte 6.000 $ à chaque fois au Comté grâce aux lois Bill Clinton.
      http://medicalkidnap.com/2015/04/27/senator-nancy-schaefer-did-her-fight-against-cps-corruption-cost-her-life/
      David Seaman, ancien chroniqueur du Huffington Post, licencié fin août pour avoir parlé des problèmes de santé d’Hillary Clinton,
      https://francais.rt.com/opinions/26308-licencier-sante-clinton
      confirme que le Pizzagate n’est pas une intox. Il y a de vrais raisons de mener une enquête officielle mais voila…de la même manière que le scandale des emails a été étouffé par les plus hautes instances du FBI, l’agence ne semble pas davantage enclin a enquêter sur le sujet.

      Le FBI mène actuellement une enquête sur Alderman Thomas Katsiantonis, démocrate de la Chambre des représentants ainsi que président de l’Union mondiale interparlementaire de l’hellénisme.

      Un ancien de la CIA, Robert David Steele, confirme les tendances pédophiles de l’élite américaine :

      Les enfants sont véritablement en danger aux USA ! Il suffit de voir comment publiquement Joe Biden tripote les enfants des sénateurs sans que leurs parents réagissent :

      Des retournements de veste pourraient peut-être aussi s’expliquer par le chantage exercé sur quelqu’un ayant eu une vie sexuelle honteuse. Serait-ce le cas de Michael Moore ?
      http://edition.cnn.com/2016/10/19/politics/michael-moore-trumpland/index.html
      L’entretien de John Pilger avec Julian Assange, l’otage le plus célèbre d’occident, démontre que l’on peut aussi être accusé faussement d’être un agresseur sexuel par la police. Mais ce qu’il nous apprend est très révélateur de la mainmise d’une caste sur le monde, déjà autour d’Obama. La moitié de son cabinet était formé de membres de la City Bank et vice versa.

      La guerre en Libye était voulue par Hillary et Sidney Blumenthal, connu pour faire partie de ce fameux « état profond », alors qu’Obama y était contre :
      http://www.dcdave.com/article5/151112.htm
      Il serait étonnant que Trump passe car il a contre lui cette haute finance, le milieu des renseignements et du complexe militaro-industriel, ainsi que celui des médias alignés. Trump n’a de son côté que les blancs devenus interchangeables et pauvres d’Amérique.

      • Monique dit :

        Aux Etats-Unis, il est possible d’adopter un enfant, puis de publier une petite annonce sur un site pour lui trouver une autre famille. La pratique du «rehoming» n’est pas reconnue légalement, mais facile à mettre en oeuvre. 5000 photos sur Internet présentent les visages d’enfants destinés à la réadoption. Un acte notarié signé chez un avocat suffit à transférer l’autorité parentale. Cette procédure, mise en place initialement pour régulariser des situations temporaires, est devenue courante et dangereuse : des pédophiles viennent se servir sur ce véritable marché parallèle. Rencontre avec ces enfants, échangés comme des marchandises, avec les parents qui ont recours à cette solution et avec les agences qui gèrent ce nouveau business.

        Les enfants déboussolés termineront dans des maisons de correction comme ici en Australie :
        http://www.abc.net.au/news/2016-07-26/timeline-of-voller's-mistreatment-in-detention-centres/7661788

    • Chantal dit :

      Selon Reuters , Hillary Clinton a recueilli plus de 520 millions $ pour sa campagne contre seulement 270 millions $ pour Trump, dont une grande partie est sortie de sa poche. Ces chiffres de dépenses équivalent à environ 8,80 $ par vote Hillary contre 4,57 $ pour Trump.

      Résultats provisoires :

      En final : 306 sièges pour Trump (56,9%) et 232 pour Clinton (43,1%). Mais au niveau des voix, 47,3% (60 265 858) ont voté Trump et 47,8% (60 839 922) pour Clinton. Si 94% des femmes noires ont voté pour Clinton, 53% des femmes blanches ont voté pour Trump.


      Ceux qui ont voté Clinton, sont ceux de la côte ouest (Hollywood et les LGBT de San Francisco) et de la côte est (Wall Street) + les migrants. Alors que tous les autres étaient pour Trump, celui qui veut arrêter cette COP21 qui est une fumisterie mondialiste et ces traités Tafta et cie.




      http://www.politico.com/2016-election/results/map/president
      Le 9 novembre 2016, on apprenait que Trump gagnait la présidence. De plus, les Républicains gagnaient à la fois le Congrès et le Sénat. Il commencera son mandat le 20 janvier. C’est la victoire du peuple contre les élites, médias et la classe politicienne. C’est un nouveau séisme pour la classe mondialiste. Un Brexit à la puissance 10. Reste qu’en nombre de voix, c’est Clinton qui gagne et non Trump. Mais on a constaté à divers endroits, que des machines à voter n’acceptaient pas toujours le vote Trump :
      https://fr.sputniknews.com/international/201611081028594523-usa-machines-vote-erreur/

      Et théoriquement, Clinton a encore une chance de gagner. Conformément à la Constitution américaine, les grands électeurs du collège électoral sont des personnes physiques votant le 19 décembre pour le futur président des États-Unis dans les capitales de leurs États respectifs. Avec des enveloppes et des politiciens corrompus, tout est possible. Cela dit, les USA ont une dette publique de 19 400 milliards de dollars. Et en 2016, avec Obama il faut rajouter 1 100 milliards. La dette est donc impossible à rembourser.

      Cette victoire est une honte pour le gouvernement Hollande et ses diplomates. L’ambassadeur à Washington Gerard Araud par exemple, a gravement manqué à son devoir de réserve, en prenant ouvertement position pour la candidate démocrate sévèrement battue. Il est vrai que Trump est nostalgique d’un France qui n’est « Des amis français me disent qu’ils ont le sentiment de n’être plus vraiment chez eux quand ils se promènent dans leur pays. »
      http://www.lepoint.fr/monde/ce-que-le-nouveau-president-americain-dit-de-la-france-09-11-2016-2081862_24.php#xtor=CS3-190
      Peu après les élections, il n’était pas rare de voir des noirs ou de minorités pro-Clinton s’en prendre physiquement aux blancs ayant voté Trump :
      https://cdn-e1.streamable.com/video/mp4-mobile/6nwo.mp4?token=1480066968_25ccd30b56a8f19f4c32b4073f1aad0731bee4ba
      Ne risque-t-on pas de voir la même chose en 2017 sachant que 86% des musulmans français votaient pour Hollande ?

      Fondé en 2007 par Stephen Bannon directeur de campagne de Trump) et Andrew Breitbart, Breitbart News est devenu depuis le décès du dernier en 2012, le porte-drapeau de «l’Alt-Right», la droite alternative américaine. Ce mouvement conservateur, proche du Tea Party, incarne un nationalisme blanc qui estime que le multiculturalisme et l’immigration menacent l’identité américaine. Breitbart News se positionne également comme anti-système et politiquement incorrect. D’après l’institut News Whip, Breitnart News était en mai et juin le site politique le plus performant sur Facebook, avec plus de 8 millions «d’interactions» sur ses contenus (partage, commentaire, likes…). Il était loin devant le Huffington Post (6,6 millions), The Hill (4,8 millions) et CNN (3,3 millions). Ces chiffres prennent toute leur importance lorsque l’on sait que plus de la moitié des Américains s’informent sur les réseaux sociaux, essentiellement sur Facebook. Le site souhaiterait répliquer la même tactique en France.
      http://www.lefigaro.fr/medias/2016/11/10/20004-20161110ARTFIG00197-le-site-pro-trump-breitbart-news-veut-conquerir-la-france.php
      Note de lecture de Michel Drac sur le livre de campagne du nouveau Président des Etats-Unis

      Serait-ce le fils de Trump que l’on verrait sur des peintures maçonniques dans le hall du Centre de Bank of America ?



      Bien fatigué par les meetings :



      Dans l’aéroport de Denver en Arizona ?


      Et n’est-ce pas lui aussi sur la couverture de The Economist de 2016 sous Poutine ? (en noir et blanc les « has been »)

      Dans l’épisode sorti en 2000 et intitulé «Les Simpsons dans trente ans», on retrouve parait-il Lisa Simpson en tant que présidente des États-Unis devant reprendre un pays totalement dévasté par le précédent chef d’état : Donald Trump. Ce dernier aurait mis en place une politique économique désastreuse, que Lisa allait devoir résoudre.

      En fait , cette video a été produite en juin 2015, quand on savait déjà que Trump allait se présenter :
      http://journalmetro.com/opinions/inspecteur-viral/997716/non-cette-video-des-simpson-de-2000-na-pas-predit-la-montee-de-donald-trump/


      En octobre 2015, Bob Gale, le scénariste de « Retour vers le futur 2 », en évoquant le personnage de Biff Tannen (Thomas F. Wilson), la bête noire de Marty McFly. devenue un homme d’affaires richissime, possédant un casino dont les profits lui servent à financer le Parti républicain ; ayant la main sur la ville de Hill Valley, qui sous son influence est devenue un endroit où règnent le crime et la corruption…, étant amateur de femmes-objet copieusement passées par la chirurgie esthétique, à l’allure et le comportement « bling bling » d’un certain Donald Trump, affirma avoir effectivement pensé à lui quand il a fait le film.

      http://www.programme-tv.net/news/cinema/73482-election-de-donald-trump-quand-le-milliardaire-inspirait-le-personnage-du-mechant-dans-retour-vers-le-futur-2-video/

      Autre lien étonnant, celui avec un film réalisé en 1997, « L’Associé du diable ». Trump y est cité et son appartement de Manhattan y a servi de décor. A noter que la banque Goldman Sachs a aussi prêté l’étage où se trouve sa direction générale pour y tourner quelques scènes. Dans le film, on propose à l’avocat vedette de concevoir l’Antechrist…

      A noter que sa fille, Ivanka Trump, s’est converti comme juive orthodoxe. « … je suis fier de son choix car elle a voulu se convertir à la religion juive, à la fois par amour pour son mari Jared Koushner, un super businessman et un homme de grand cœur, et aussi parce qu’elle est passionnée par la Torah, le Talmud et Israël. Avec son époux qui vient d’une famille de Juifs orthodoxes, Ivanka respecte vraiment le Shabbat, du vendredi au samedi soir, et il est impossible de lui téléphoner ou de l’emmener faire du shopping. Elle ne mange plus que casher et a choisi le prénom hébraïque de Yaël. »
      http://israelmagazine.co.il/a-la-une/interview-exclusive-donald-trump/

      • Quentin dit :

        Cette élection démontre que les médias « mainstream » tenus par l’establishment mondialiste ne sont plus suivis : sur 200 médias américains, 194 avaient soutenus Hillary Clinton. En France, 100% de ces médias étaient pour Clinton.

        Quelques réactions sur l’élection Donald Trump et ses conséquences !

        Celles d’Asselineau du 9 novembre :

        Celles de Pierre-Yves Rougeyron :

        Celles de Piero San Giorgio :

        Et celles de Soral :
        0’49 : Extrait du discours de Trump suite à l’annonce des résultats
        2’55 : Un événement majeur
        10’00 : L’électorat de Trump
        11’35 : L’escroquerie de l’analyse du vote communautaire
        25’00 : Trump, national-socialiste ?
        28’40 : Trump pourra-t-il agir ?
        30’15 : Extrait du discours de Marine Le Pen suite à l’annonce des résultats
        33’00 : Demain, Marine Le Pen en France ?
        35’28 : Trump, sioniste ou antisioniste ?
        40’55 : Trump et Poutine
        42’25 : Un discours d’extrême droite ?
        47’30 : Enfin la révolte des nations ?
        50’35 : Soral, Trump français ?
        54’30 : Quel modèle pour la France ?
        1’00’50 : La France en période pré-trumpienne
        1’06’50 : L’exemple des Trente Glorieuses
        1’11’11 : E&R ou l’espoir en politique
        1’12’42 : La conférence Soral/Imran Hosein est maintenue !
        1’17’05 : Sairen, « Ascension », Album Iter Animae, Kontre Kulture Musique

        Ce qu’en pense Boris Le Lay

        L’expert en géopolitique et cofondateur du site Stratpol, Xavier Moreau :

        Réaction de Viktor Orban à l’élection américaine : « Nous venons de vivre un événement historique lors duquel la civilisation occidentale semble avoir voulu rompre de façon radicale avec une idéologie dans son ensemble. Nous sommes en train de vivre la fin de la non-démocratie libérale dans laquelle nous vivons depuis près de vingt ans, pour enfin revenir vers la vraie démocratie. Nous pouvons appeler les problèmes par leurs noms et leur trouver des solutions qui ne proviennent pas d’une idéologie, mais sur une base pragmatique, une pensée créative enracinée dans le bon sens, loin des contraintes paralysantes du politiquement correct… cet événement représente « un changement dans la pensée populaire mondiale, tout comme cela a été le cas avec le Brexit au Royaume-Uni. Le Brexit est loin d’être une tragédie, c’est la tentative d’une grande nation de retrouver sa souveraineté. »
        https://francais.rt.com/international/28804-viktor-orban-salue-election-trump

        Les mondialistes pro-Clinton ont encore une carte à jouer. Ils ont avec eux les noirs et autres minorités, et sont devenus experts en révolutions colorées. Avec de l’argent et de la propagande, ils semblent vouloir initier aux Etats-Unis des actes de violences, des appels à la révolution avec la complicité de certaines stars, et même des appels au meurtre du nouveau président. Juste après l’annonce des résultats des présidentielles le 9 novembre, la plateforme MoveOn.org, affiliée au milliardaire mondialiste George Soros, a publié un communiqué de presse où les Américains étaient appelés à manifester « Les citoyens étasuniens sont invités à se rassembler par centaines afin de participer à des rassemblements pour exprimer solidarité, résistance et convictions face aux résultats des élections. »
        https://act.moveon.org/event/Solidarity_gatherings/search/
        D’un côté Soros encourage avec son argent les manifestations et de l’autre il prédit des émeutes dans les rues qui conduiront « à une répression brutale qui va considérablement restreindre les libertés civiles. Le système économique mondial pourrait même s’effondrer complètement ».

        Noirs contre blancs :
        https://streamable.com/6nwo
        Musulmans et LGBT contre blancs :

        D’autres brûlent des drapeaux américains (le mondialisme est anti-nation) :

        Marylyn Manson dans une vidéo, déchire des pages de la Bible, on voit de la fumée (invocation) et une personne ressemblant à Trump par terre, en sang, décapitée (satanisme). Dans une autre, il mange des pages du livre saint :

        http://www.rollingstone.fr/marilyn-manson-decapite-trump-dans-son-nouveau-clip/
        Un avis intelligent sur ceux qui n’acceptent pas le vote démocratique aux USA :

        Bien avant le début des élections, on trouvait des annonces dans toutes les grandes villes. A New York, ils recrutaient des activistes rémunérés jusqu’à 2400 $ par mois, pour être contre Trump.

        Après les élections, cela continue. Comme ici, pour un rassemblement le 13 novembre à midi au terrain de golf appartenant à Donald Trump. Les manifestants seront payés 35.00$ de l’heure, mais ils devront être présents pendant une dizaine d’heures et être s’habillés de façon à être très visibles.

        La candidate écologiste aux présidentielles américaines Jill Stein, qui a obtenu 0,98 % des suffrages, a demandé le recomptage des voix dans le Wisconsin. Cette obscure candidate, descendante d’une famille juive russe, est désormais rejointe par Hillary Clinton, qui s’est aussi dite prête à soutenir d’autres recomptages de voix : en Pennsylvanie et dans le Wisconsin. Et pour financer ce recomptage, la fortune de l’inévitable milliardaire globaliste et nihiliste Georges Soros est mise à contribution :
        http://www.breitbart.com/big-government/2016/11/28/soros-financed-attorney-leading-hillary-clintons-recount-efforts/
        Il n’est pas étonnant de constater que l’auteur du papier du New York Magazine relayant l’appel au recomptage des voix, le jeune Gabriel Sherman, fut le boursier de Bernard L. Schwartz au think tank New America, lui-même cofinancé par l’Open Society de Georges Soros ainsi que par le fils de ce dernier, Jonathan Allan Soros. Sherman est l’auteur d’une étude au vitriol contre la chaîne conservatrice Fox News, The Loudest Voice in the Room. C’est son papier dans le New York Magazine qui, selon Politico, a décidé l’écolo-gauchiste Jill Stein à lancer une souscription à hauteur de 2,5 millions de dollars pour financer le recomptage.
        http://www.politico.com/story/2016/11/jill-stein-recount-effort-231829

        Allan Lichtman, le célèbre prévisionniste américain qui a prédit avec justesse la victoire de Donald Trump ainsi que celle des huit présidents précédents, estime lui que le républicain ne terminera pas son mandat.

        Certes, la destitution pourrait être votée par les républicains du Congrès qui ne voulaient pas voir Donald Trump à la Maison Blanche en raison de son caractère « imprévisible » et « incontrôlable ».
        https://fr.sputniknews.com/international/201611121028663699-lichtman-trump-victoire-destitution/
        Mais le 19 décembre 2016, le collège électoral a tout de même confirmé son élection malgré que certains militants démocrates aient lancé une campagne pour convaincre 37 grands électeurs du Grand Old Party d’abandonner leur candidat. Et ironie du sort, les rares défections furent plus nombreuses dans le camp démocrate que dans le camp républicain. Dans l’Etat de Washington (ouest), qu’Hillary Clinton avait emporté haut la main, un tiers des 12 grands électeurs n’ont pas voté en sa faveur. Et un électeur à Hawaï a voté pour Bernie Sanders. Donald Trump a obtenu 304 voix contre seulement 227 pour Hillary Clinton.

        Georges Clément, chef d’entreprise, écrivain et président du Comité Trump France, fait le point après l’invraisemblable campagne de contestation du vote qui se termina pourtant par un recomptage en faveur de Trump, les pressions sur les grands électeurs avec menaces de mort, l’intervention du clown d’Hollywood Michael Moore, les bombes à retardement que laissent les tous derniers jours l’équipe neo-communiste des Démocrates….
        http://www.tvlibertes.com/2017/01/16/13481/politique-eco-118-georges-clement-comite-trump-france
        Pour Trump, CNN c’est le « Clinton News Network » :

        Le jeu Illuminati de Steve Jackson (1995) ne prévoit-il pas qu’un sniper pourrait le tuer ?

        En France, il en sera de même en 2017. Les clandestins vont servir à créer des troubles si le « choisi » par les mondialistes n’est pas élu.

      • Laure dit :


        Ingersoll Lockwood a écrit plusieurs livres sur un riche jeune garçon appelé le « Baron Trump », « The Travels and Adventures of Little Baron Trump » and « His Wonderful Dog Bulgar and Baron Trump’s Marvelous Underground Journey ».

        Puis « The Last President » publié en 1896.

        http://archive.org/stream/barontrumpsmarve00lock#page/n13/mode/1up
        Le jeune homme, qui vit à Castle Trump, reçoit un livre d’un homme nommé Don qui lui permet de voyager à travers un portail temporel découvert en Russie. Baron Trump considère Don comme un « maître des maîtres ». Ce dernier lui donne la clé de ces portails dans son livre « The World Within A World ». Il est amusant de voir que l’oncle de Donald, l’ingénieur respecté, John Trump, aurait justement longuement étudié le travail de Nikola Tesla, notamment sur les voyages dans le temps. Ainsi, selon ces livres, Trump serait le « dernier président ». Et qu’il quitterait son poste quelques semaines après sa venue au pouvoir, quand une violente crise économique détruirait le monde. Une catastrophe serait de même liée à l’éclipse du 21 août 2017. Et qu’un hôtel situé sur la cinquième avenue serait le premier à « subir la fureur de la foule » lors de troubles civils, le début du mois de novembre. Justement, la Trump Tower se trouve au coin de la cinquième Avenue à New York !


        Autre coïncidence, la compagnie de montre Ingersoll a réalisé un modèle de montre baptisé « The Trump », en 1890, l’année précise durant laquelle le premier roman sur le voyage temporel de Baron Trump a été publié.
        http://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/633505/Donald-Trump-Time-Travel-Barron-Ingersoll-Lockwood-John-Titor-Last-Eclipse-President-1900

    • Gabi dit :

      Le cas Obama n’est pas très différent, même s’il est le président le moins transparent de toute l’histoire des USA ! Dès le début ce fut un fieffé menteur. Il est né au Kenya et non à Hawaï. Même son propre demi-frère le considère comme un manipulateur.

      Après 5 ans d’investigation, le shérif Joe Arpaio a attesté que le certificat de naissance d’Obama était un faux. Le certificat de naissance de Johanna Ah’NEE a de toute évidence servi de document source pour créer un autre document, celui de Barack OBAMA en utilisant la technique du copié collé.

      Curieusement, Loretta Fuddy, directrice de la santé qui a approuvé la publication du certificat de naissance d’Obama, est morte dans un accident d’avion inexpliqué fin 2013 :
      http://www.nbcnews.com/news/other/health-director-who-approved-obama-birth-certificate-dies-plane-crash-f2D11732106


      On sait qu’il est franc-maçon :
      http://gaelle.hautetfort.com/archive/2009/02/03/obama-est-franc-macon.html
      Qu’il a été un moment donné un prostitué gay :

      Il a d’ailleurs toujours un comportement bizarre envers certains de ses collaborateurs ! Ici avec son porte-parole, Jay Carney, qui doit le quitter (pourquoi ce baiser et ses larmes ?) :

      Et que penser de son ancien garde du corps Reggie Love, connu pour avoir déjà eu à l’université un comportement homosexuel ?
      http://www.wnd.com/2012/08/the-return-of-obamas-body-man/
      http://sandrarose.com/2013/02/obama-vacationed-alone-with-reggie-love-bans-media-from-taking-pictures/
      Une camarade de classe témoigne qu’il fréquentait plutôt des amis gays :

      Un autre, Larry Sinclair témoigne qu’il l’a sucé par deux fois alors qu’il était un sénateur et continuait à prendre de la cocaïne :

      Ce qu’en pense Frère Nathanael :

      Même sa femme Michelle, elle » ressemble à Connie Fleming, mannequin transsexuel…
      http://www.public.fr/News/Michelle-Obama-decouvrez-son-incroyable-sosie-transsexuel-356094
      Et pourquoi cela lui arrive-t-il de l’appeler Michael comme lors d’un discours le 30 septembre 2011 ? La célèbre comédienne juive Joan River (Molinsky), déclarait en juillet 2014 que Michelle Obama était bien un transsexuel et que son mari était homosexuel.


      Curieusement, à la Bibliothèque « Michelle Obama » de Long Beach en Californie, une drag-queen satanique fut employée pour lire à de jeunes enfants des histoires LGBTQ friendly.
      http://www.wnd.com/2017/10/drag-queen-demon-reads-to-kids-at-michelle-obama-library/
      Pendant des années en Indonésie, Turdi s’est occupé de Barack Obama, alors enfant. Quarante ans plus tard, il ne rêve que d’une chose: revoir un jour son « petit Barry », évoquant un garçon bon et tolérant qui se gardait bien de le juger, lui, un transsexuel.

      Leurs enfants viendraient d’un couple ami : Martin Nesbitt and Dr Anita Blanchard
      http://educate-yourself.org/cn/Undeniable-Photographic-Evidence-That-Martin-Nesbitt-and-Dr-Anita-Blanchard-Nesbitt-Are-the-True-Parents-of-Sasha-and-Malia-Obama28nov16.shtml
      Ce qui fait dire à certains qu’Obama serait un antéchrist malgré qu’il ait reçu le prix Nobel, 11 mois après avoir été élu :

      Le procureur général du Texas Ken Paxton a annoncé fin mai 2016 que 11 Etats engageaient une action en justice contre le gouvernement des Etats-Unis pour que soit condamnée la directive des ministères de la Justice et de l’Education stipulant, sur ordre d’Obama, que dans les établissements scolaires et universitaires l’accès aux toilettes et aux vestiaires devait se faire selon le sexe auquel un élève s’identifie, et non selon son sexe de naissance, sous peine de suppression des subventions fédérales. Ces 11 Etats sont l’Alabama, l’Arizona, la Géorgie, la Louisiane, le Maine, l’Oklahoma, le Tennessee, le Texas, l’Utah, la Virginie occidentale et le Wisconsin. Ils accusent les autorités fédérales de vouloir « transformer les lieux d’enseignement en des laboratoires d’expérimentation sociale massive, en bafouant le processus démocratique et au plus complet mépris des mesures de bon sens protégeant les enfants et le droit fondamental à la vie privée ». Plusieurs procureurs soulignent que les lois doivent être votées par le Congrès, et non dictées par le président. Pour le procureur général de Virginie occidentale « les mesures concernant l’enseignement doivent être décidées par chaque Etat, les éducateurs et les parents, et non imposées par diktat présidentiel ». Pour celui du Tennessee, c’est un nouvel exemple de la méthode d’Obama de légiférer par décrets : « Notre cabinet est invariablement opposé à ces efforts visant à retirer les droits des Etats et exclure les représentants de la population de la prise de décision, ou au minimum d’avoir une période permettant de donner des avis et des commentaires conformément à la loi sur les procédures administratives ». Peu après la conférence de presse, le gouverneur de l’Idaho Butch Otter a annoncé que ses juristes allaient rédiger un mémoire de soutien aux 11 Etats (un « amicus brief » : argumentation en faveur du plaignant déposée devant le tribunal par quelqu’un qui ne fait pas partie de la procédure).

      Mais Obama ne fait-il pas peur ? Espérons que fin 2016, c’est Trump qui remportera les élections, face à ces monstres qui déconstruisent totalement les valeurs de la civilisation occidentale. Obama a passé son temps à faire la guerre (malgré un prix Nobel de la paix) et à violer la constitution. Ce qu’explique Evelyne Joslain : http://www.tvlibertes.com/politique-et-eco-n90-du-tea-party-a-donald-trump-lamerique-a-la-reconquete-delle-meme/ Alors Trump est-il l’« outsider » que les électeurs perçoivent comme capable de remonter la pente d’un gauchissement et d’une mondialisation permanents de la politique américaine, ou alors un jouet potentiel des mondialistes répertoriés qui sauront le garder sous contrôle ? Au-delà de l’image médiatique d’un électron libre appuyé sur sa propre fortune et capable d’imposer sa volonté contre l’establishment, des faits troublants se font toutefois déjà jour pour cet homme qui a lui-même déjà soutenu le même establishment en finançant aussi bien les Démocrates que les Républicains par le passé. Ne serait-il pas le troisième parti mis en place par les mondialistes pour amener dans une impasse les « populistes » ? Comme avec Tsipras en Grèce, Iglesias et Podemos en Espagne, Duterte aux Philippines… Car il a curieusement le soutien d’un mondialiste Newt Gingrich ayant été membre du CFR. A moins que ce dernier se positionne au cas où Trump ait un accident. Le sulfureux Dick Cheney n’a-t-il pas lui aussi soutenu la condidature de Trump ? Et Trump n’affiche-t-il pas également une grande estime vis-à-vis de Richard Haass, président du CFR, membre de la Commission trilatérale ?
      http://www.thenewamerican.com/usnews/politics/item/23238-trump-will-he-be-controlling-or-controlled
      Cela dit, quelques semaines avant le 8 novembre 2016, il s’est entouré de trente-trois conseillers catholiques : Parmi eux, le Père Frank Pavone, directeur de « Prêtres pour la Vie », Tom Monaghan, fondateur d’Ave Maria University en Floride, Rick Santorum, ancien sénateur et candidat présidentiel, Sam Brownback, gouverneur du Kansas, et Fran­cis Rooney, ex-­ambassadeur auprès du Saint-Siège. Trump a aussi formé une coalition pro-vie dirigée par la catholique Marjorie Dannenfelser, qui a fait élire plus de cent candidats pro-vie au Congrès. Et au sommet de sa campagne, Trump vient de placer deux catholiques fia­bles : Steve Bannon, journaliste, et Kellyanne Conway, avoca­te de choc. Etait-ce pour faire oublier que dans son entourage y nageait une belle bande de pervers ? Son avocat, Roy Cohn, en plus de ses liens avec diverses familles mafieuses comme les clans Genovese ou Gambino, était très proche du pouvoir et de certains types, comme Craig Spence, qui avait défrayé la chronique pour avoir organisé un réseau de prostitution de mineurs à la maison blanche. Parmi ses clients il y avait des militaires de haut rang, des hommes d’affaires locaux aussi bien qu’étrangers. Il est probable que ce réseau était piloté par la CIA dans le but de faire chanter ou de manipuler diverses personnalités. Car la maison de Spence, où il organisait de nombreux « cocktails » connus dans toute la ville de New York, était bourrée de micros, de caméras dissimulées et de miroirs sans tain.
      http://www.nytimes.com/1989/11/12/us/lobbyist-linked-to-sex-case-is-found-dead.html
      Cohn avoua avoir participé à un réseau de prostitution, notamment pour mouiller diverses personnalités dans des soirées où des mineurs étaient violés. http://www.conspiracyarchive.com/2014/08/24/the-ghost-of-roy-cohn/
      Les liens de Trump avec la mafia juive ne semblent pas avoir cessé :
      http://www.dailywire.com/news/3936/does-trump-have-ties-mob-aaron-bandler
      En 2011, Trump aurait renoncé à se présenter à l’élection présidentielle de 2012 en raison de l’implication de deux de ses partenaires d’affaires dans un trafic de cocaïne. Engin Yesil, l’un d’eux, était son partenaire de business pour construire une tour à Istanbul pour 500 millions de dollars et a fait six ans de prison aux Etats-Unis dans les années 90.
      http://www.thedailybeast.com/articles/2011/05/26/inside-donald-trumps-empire-why-he-wont-run-for-president.html
      Un autre de ses partenaires d’affaires dans l’immobilier, Raoul Goldberger, a été arrêté en 2013 pour trafic d’amphétamines et d’ecstasy (spécialité de la mafia israélienne), et avait déjà été poursuivi pour le même genre de trafic en 1999.
      http://dealbreaker.com/2006/04/multi-capital-group-donald-trump-and-ecstacy-dealing/
      En avril 2016, une plainte a été déposée contre Trump par une femme, Katie Johnson, qui dit qu’il l’a violée à plusieurs reprises quand elle avait 13 ans. http://www.mirror.co.uk/news/world-news/woman-who-says-raped-donald-7863216
      Les faits se seraient notamment produits en 1994 lors d’une des partouzes organisées par Jeffrey Epstein, l’ami du prince Andrew, Ehud Barak (ex 1er ministre israélien) et Bill Clinton. Dans le carnet d’adresses d’Epstein, on trouve les noms et les numéros d’Ivana Trump, la première femme de Trump, et d’Invanka Trump, sa fille, mais aussi de Michael Jackson et son avocat, Mick Jagger, Flavio Briatore (ex patron de Benetton), Hermine de Clermont Tonnerre, Sarah Ferguson (l’ex du Prince Andrew), Robert Hurst (vice président de Goldman Sachs), Ted Kennedy Jr, Henry Kissinger, Peter Mandelson (membre du Bilderberg, dénoncé comme étant membre d’une secte sataniste anglaise, ami des Rothschild , du prince Andrew, du pédophile Greville Janner, devenu commissaire européen), Alistair McAlpine (autre politicien anglais cité dans des dossiers de pédophilie), Peter Soros (neveu de George Soros), David Rockefeller etc…. Une certaine Jill Harth a aussi porté plainte contre lui car il aurait tenté de la violer en 1992 à l’hôtel Plaza à New York puis en 1993 dans sa résidence de Mar-a-Lago. La plainte a été retirée suite à un arrangement à 125 millions de dollars.
      http://www.dailymail.co.uk/news/article-3462358/Woman-accused-Donald-Trump-trying-rape-turn-sex-slave-says-vote-him.html
      L’Australienne Fiona Barnett a dénoncé fin 2015 un vaste réseau pédophile et satanique (et nazi) dans son pays (voir dessins)
      http://dondevamos.canalblog.com/archives/2015/10/26/32832566.html
      Elle a a aussi expliqué qu’elle a été emmenée au Bohemian Grove, à plusieurs reprises. Elle dit qu’elle a assisté à diverses cérémonies, et qu’elle a été droguée et violée par le révérend évangélique Billy Graham, un dingue très respecté par Trump.
      http://henrymakow.com/2016/03/Trump-belongs-to-the-club.html
      A cette occasion, elle dit qu’elle a assisté à un meurtre rituel commis par des politiciens en robe. Bref, le duel Trump-Clinton est truqué et ne sert qu’à laisser Hilary Clinton gagner.
      https://fr.sott.net/article/28480-Duel-Trump-Clinton-une-bouffonnerie-supplementaire
      Pourtant Trump a démontré sa soumission au judaïsme politique ! Le 21 mars 2016 à Washington, il s’était exprimé devant les 15 000 juifs réunies pour la conférence annuelle de l’AIPAC (American Israel Public Affairs Commitee). Il s’était qualifié de « supporter de longue date » (lifelong supporter) de l’Entité sioniste qui occupe la Palestine et avait affirmé que « sa sécurité n’était pas négociable. « Je vous parle aujourd’hui comme un partisan à vie et un véritable ami d’Israël…. et ma fille Ivanka est sur le point d’avoir un beau bébé juif. » Sur la question israélo-palestinienne, il s’est d’abord banalement prononcé pour la solution de deux États. Il a juré de démanteler « l’accord catastrophique » entre les grandes puissances et l’Iran sur le programme nucléaire de Téhéran. Il s’est déclaré favorable à la reconnaissance de Jérusalem comme « capitale éternelle de l’État juif » par les États-Unis et au déplacement en conséquence de l’ambassade américaine vers cette ville.
      http://www.jeune-nation.com/geopolitique/etats-unis-trump-symptome-de-la-revolte-de-lamerique-blanche-mais-soumis-au-judaisme-politique-quand-meme.html
      Son père, Frederick Christ Trump, avait offert dans les années 1950 un terrain à la communauté juive de Brooklyn :
      http://www.lemondejuif.info/2016/11/trump-philosemites-de-pere-fils-pere-de-trump-a-offert-terrain-construction-dun-talmud-torah/
      La liste des cabalistes de Trump :
      http://www.jeune-nation.com/geopolitique/trump-homme-libre-ou-homme-lige-des-israelites.html
      Son futur vice-président Mike Pence n’en pense pas moins : Ni le général Flynn qu’il embauche comme conseiller à la sécurité nationale. Il veut renforcer les relations avec Israël. Cet ancien chef de la DIA accusait en 2015 Washington d’avoir aidé à faire naître l’État islamique. Mais le 8 novembre, il n’y aura pas que l’élection présidentielle, on votera également pour de nombreuses autres fonctions, au niveau local, des Etats, et surtout pour le renouvellement du Congrès : tous les députés (qui sont appelés Représentants) et un tiers des Sénateurs joueront leur poste. On comprend, dès lors, que la question de la majorité au Congrès est très importante ; c’est là que se votent les lois, c’est le Congrès qui vote le budget de la nation et c’est lui qui ratifie tous les traités. Autrement dit, si Hillary Clinton gagne l’élection présidentielle mais que les Démocrates n’arrivent pas à obtenir la majorité au Congrès, la présidence Clinton se retrouvera sans beaucoup de possibilités d’agir. Pour comprendre comment votent les Américains, une carte (le rouge pour Trump et le bleu pour Clinton) en donne une idée : Reste que des coups tordus ne sont pas rares et les médias en usent. CNN par exemple a perdu malencontreusement la liaison avec un politicien républicain de l’État de New York à la Chambre des représentants des États-Unis, Chris Collins, qui traitait Clinton de menteuse en plein direct et faisait allusion à wikileaks :

      Du côté du show-biz, Madonna a affirmé que « Si vous votez pour Clinton, je vous ferai une fellation » :
      http://www.egaliteetreconciliation.fr/Madonna-Si-vous-votez-pour-Clinton-je-vous-ferai-une-fellation-42094.html
      Au cas où Hillary Clinton gagnait les élections notamment à cause des machines à voter, fournies par Smartmatic, une société liée au financier George Soros, dans l’Etat de Géorgie par exemple, les membres de la Force de sécurité des trois pour cent, une milice qui soutient le candidat républicain Donald Trump, continuent à s’entrainer au tir et au combat. On comprend pourquoi Obama voulait absolument retirer les armes des citoyens américains.
      https://francais.rt.com/international/28443-milice-americaine-pro-trump-prepare-combat-si-victoire-clinton
      Une entreprise de logiciel américaine Cylance a publié une vidéo prouvant que les machines destinées à calculer les résultats des votes aux États-Unis sont faciles à tromper. Pour leur expérience, les employés de la société ont pris les machines Sequoia AVC Edge Mk1 qui ont été utilisées aux États-Unis lors des élections de 2008 et qui le seront encore en 2016.

      Dans un email du 11 mars 2015 publié par Wikileaks et adressé à John Podesta, le manager de campagne d’Hillary, Robby Mook confirmait que Clinton était corrompue jusqu’à la moelle. « En tant que Secrétaire d’Etat, Clinton a profité de ses réseaux financiers pour récolter plus de 72 millions de dollars provenant de 66 sociétés pour Le Pavillon des États-Unis à l’Exposition universelle de Shanghai en 2010. Elle a également nommé un ami de longue date de la famille, Jose Villarreal, pour être le Commissaire général de l’exposition des États-Unis à Shanghai. Lorsqu’elle sollicitait des contributions, Clinton avait peu de considération éthiques, dans la mesure ou les entreprises qui ont été présentées à Shanghai ont également contribué à financer sa Fondation.
      https://wikileaks.org/podesta-emails/emailid/52873
      Une opération false flag avant qu’Obama parte n’est pas exclue ! L’état d’urgence permettrait de stopper ces élections ! Daesh, que les démocrates financèrent, pourraient servir à nouveau « d’idiots utiles ».
      https://francais.rt.com/international/28478-menace-attentat-etats-unis-veille-elections-presidentielles
      L’investiture de Donald Trump le 20 janvier 2017 a lieu

      malgré les calomnies racontées sur lui quand il était à Moscou il y a quelques années. On voulait faire croire que les Russes l’avaient filmé en compagnie de prostituées. Ce qu’en penser Poutine :

      Des manifestants contre cette investiture ressemblaient plus à des casseurs qu’à des opposants politiques :

      Ils sont payés comme va l’être maintenant Obama par Soros. La connection Obama-Soros :
      http://humanevents.com/2010/09/09/the-obamasoros-connection/

      Le juge Andrew Napolitano a déclaré sur Fox News que ce ne sont ni la NSA, ni la CIA, ni la FBI états-unien, qui ont espionné Donald Trump, mais le GCHQ (Government Communications Headquarters) britannique. Le GCHQ est membre de l’accord des « Cinq yeux » constitué le 5 mars 1946 dans le prolongement de la Charte de l’Atlantique et de la victoire alliée.

      Les liens entre le Royaume-Uni et l’administration Obama sont d’autant plus forts que Londres a financé le début de la campagne électorale présidentielle de Barack Obama. De nombreux membres de la première administration Obama avaient été choisis au sein de la Pilgrim’s Society, une très discrète association présidée par la reine Elisabeth II. Nicholas Murray Butler (1862-1947), président de la Pilgrims Society de 1928 à 1946 et président de la fondation Carnegie, membre du CFR (Council on Foreign Relations) disait :

      • « Le monde se divise en trois catégories de gens: un très petit nombre qui fait se produire les évènements, un groupe un peu plus important qui veille à leur exécution et les regarde s’accomplir, et enfin une vaste majorité qui ne sait jamais ce qui s’est produit en réalité. »

      Font aussi partie de la Pilgrims Society, David Rockefeller et Henri R. Luce (fondateur du Time Magazine). Les pères fondateurs de cette ploutocratie dominatrice :
      http://reseauinternational.net/nouvel-ordre-mondial-les-peres-fondateurs/

      Mais le groupe des « Bikers » et des « Oath Keepers » (Gardiens du serment) étaient là pour lutter contre ces anarchistes.
      https://www.oathkeepers.org/oath-keepers-call-action-help-defend-free-speech-violent-thugs-inauguration/
      Et CNN, spécialiste de la manipulation médiatique ne reçut pas d’accréditation pour la cérémonie d’investiture. « les médias font partie des êtres humains les plus malhonnêtes sur cette terre. » osa dire Trump devant la CIA :

      A la fin de la prestation de serment du général John F. Kelly, ministre de la sécurité intérieure des États-Unis, reçue par le vice Président Mike Pence, le général se signe ! Il est catholique, issu d’une famille catholique irlandaise.

      Sur le site internet de la Maison Blanche, certaines pages ont été supprimées, notamment celles dédiées aux droits LGBT créées sous la présidence Obama et celles sur le réchauffement climatique.

      Le problème de Trump va être de rassembler à lui les sénateurs. Ces derniers n’ont qu’une seule considération lorsqu’ils votent: «quel est mon intérêt ?». Les lobbies américains le savent et en abusent. Les dix plus puissants sont ceux
      Des hautes technologies
      Industrie minière
      Complexe Militaro–Industriel
      Agrobusiness
      Industrie pétrolière
      Finance
      Industrie pharmaceutique
      AARP
      Lobbies Pro-Israël
      Lobbies des armes à feu (NRA)
      Ils ont besoin d’un ennemi pour prospérer. La Russie est pour eux une victime idéale. Et pour les lobbyistes pro-israéliens, les « néo-cons », qui ne défendent que les intérêts d’une minorité et non ceux des Etats-Unis ou d’Israël, cela leur permet d’avancer dans leur agenda de domination mondiale. Certes ils tiennent les médias et le Congrès, mais ils ont perdu les élections présidentielles face à Donald Trump !
      http://thesaker.is/sanctions-smoke-and-mirrors-from-a-kindergarten-on-lsd/
      Il faut dire que le pirate informatique roumain Marcel Lehel Lazar, plus connu sous le nom de Guccigfer, a déclaré dans une interview à la chaîne Fox News que les autorités américaines (la CIA, la NSA et le département d’État) avaient elles-mêmes orchestré les attaques informatiques contre le Parti démocrate survenues lors de la campagne présidentielle aux États-Unis. Et non la Russie.
      http://www.foxnews.com/us/2017/08/11/guccifer-calls-fox-from-romania-says-shouldnt-be-sent-back-to-u-s.html

      • Patrick dit :

        Et comme promis, Trump a fermé la frontière durant 90 jours, aux ressortissants de sept pays musulmans (le Yémen, l’Iran, la Libye, la Somalie, le Soudan, la Syrie et l’Irak.) ceux-là même qui correspondent à la liste du général Clark en 2001. Cela dit, de telles mesures ont déjà été prises dans le passé :
        http://www.aljazeera.com/indepth/features/2017/01/times-banned-immigrants-170128183528941.html

        • exclusion des immigrants chinois, par le Chester A. Arthur en mai 1882
        • les réfugiés juifs durant la seconde guerre mondiale, par Franklin D. Roosevelt.
        • les anarchistes, par Theodore Roosevelt en 1903
        • les communistes en 1950 par Harry Truman
        • les Iraniens en 1980 par Jimmy Carter, April 7, 1980.
        • les personnes porteuses du VIH en 1987 par Ronald Reagan

        Mais les manifestations contre Trump ressemblent du point de vue stratégique à celles de la place de Kiev, du Caire, de Hong Kong et de Moscou. A chaque fois est utilisée une personne du show biz. A Washington c’était Madonna. En Russie et en Ukraine, les vedettes du rock : Shevcuk et Vakharchuk. Derrière, on peut trouver le nom de 56 ONG recevant officiellement de l’argent de George Soros (homme de main des Rothschild). Car le coup d’état mondialiste qui avait eu lieu le 11 septembre 2001 est aujourd’hui bloqué. D’où la création d’un shadow cabinet avec Obama, pour sans doute lancer une sorte de Maidan américain. C’est ce que pensent aussi Thierry Meyssan et Vernochet.

        Ce qu’en disent les anti-neoconservateurs :

        Reste que les attaques contre Trump vont être de plus en plus féroces. Ils ont entre autres du mal à avaler ses réformes des structures administratives. De 1947 à 2001 par exemple, le Conseil de Sécurité nationale fut le centre de l’Exécutif. Le président y partageait le Pouvoir avec le directeur de la CIA qu’il nommait et avec le chef d’état-major interarmées sélectionné par ses pairs. Depuis le 11 septembre 2001, le Conseil était de facto placé sous la supervision du « Gouvernement de continuité » de Raven Rock Mountain. Avec Trump maintenant, le chef d’état-major interarmées ne sera pas systématiquement représenté aux réunions, mais uniquement lorsque le sujet traité exigera sa présence. En outre, la CIA perd sa place au sein du Conseil où elle sera éventuellement représentée par le directeur national du Renseignement. La CIA, qui était devenu l’arme du président pour conduire des actions secrètes, devient enfin une agence de Renseignement au sens propre du terme, c’est-à-dire chargée d’étudier les acteurs internationaux, d’anticiper leurs actions et de conseiller le président. Selon un rapport annuel d’activité, le Conseil avait ordonné en 2015, donc sous Obama, prix Nobel de la paix, des assassinats politiques dans cent trente-cinq pays. Durant la période transition, le président Trump avait solennellement affirmé que les États-Unis n’organiseraient plus de changement de régime tels qu’ils l’ont fait ou tenté en utilisant les techniques de Gene Sharp. Évidemment, l’ancienne conseillère de Sécurité nationale, Susan Rice, devait serrer les dents de dépit….
        http://www.voltairenet.org/article195125.html

        Pendant ce temps, le 18 février 2017, Mélania Trump récitait à Melbourne le Notre Père devant la foule :

        • Gabi dit :


          Trump au pouvoir, Kiev continue à jouer la carte des mondialistes lucifériens. Le 18 juin 2017, ils étaient 2500 protégés par l’armée à défiler :
          http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2017/06/18/97001-20170618FILWWW00086-gaypride-sous-tension-a-kiev.php

          Par contre, depuis sa victoire électorale des pédophiles d’élite comme les juifs sionistes Harvey Weinstein, Jeff Epstein, Anthony Weiner, et Mark Salling et onze maires démocrates ont été arrêtés ou sont actuellement impliqués dans de grands scandales de pédophilie.

          Pendant le premier mois de son mandat au pouvoir, Trump a arrêté plus de 1500 personnes pour des accusations de pédophilie. Les médias traditionnels ont non seulement refusé de parler du trafic sexuel pédophile parmi les élites, mais ils ont activement couvert les pédophiles parce que beaucoup de médias sont impliqués.


          Dernièrement, l’ancienne vedette de Glee, Mark Salling, a plaidé coupable pour une possession de pornographie juvénile découlant d’un acte d’accusation déposé l’année dernière. Il a admis avoir téléchargé plus de 50.000 images et vidéos de pornographie infantile. Plusieurs femmes ont accusé Salling d’agression sexuelle.
          http://www.latimes.com/local/lanow/la-me-ln-mark-salling-plea-20171004-story.html


          L’ancienne vedette des «Sons of Guns», Will Hayden a été condamnée à la prison à vie en mai pour avoir violé deux enfants. Hayden a été reconnu coupable de violer à plusieurs reprises deux filles pendant des années entre l’âge de 11 et 13 ans. La fille de Hayden, Stephanie, qui a également joué dans le spectacle, a été arrêtée en 2014 sur des allégations d’abus sur enfant. Elle aurait permis à son mari d’abuser sexuellement de son fils. Elle a dit que son père l’avait abusé d’elle lorsqu’elle était enfant, et que son père avait violé l’une des victimes présumées « presque quotidiennement » pendant un an.
          https://www.aol.com/article/entertainment/2017/05/12/sons-of-guns-discovery-channel-will-hayden-rape-life-prison-sentence/22083641/


          Autre proche collaborateur et allié des Clinton, le pédophile Jeffrey Epstein a payé 5,5 millions de dollars pour régler les poursuites intentées par trois parmi plus de deux douzaines d’adolescents qui l’ont poursuivi en justice. Epstein a été accusé d’avoir recruté des dizaines de filles mineures comme esclaves sexuelles pour ses riches amis.
          http://nypost.com/2016/10/09/the-sex-slave-scandal-that-exposed-pedophile-billionaire-jeffrey-epstein/
          Il avait emmené beaucoup de mineur(e)s sur son île privée, dite l’île aux sexes, que Bill Clinton a visité environ deux douzaines de fois selon les journaux de bord, de l’avion privé d’Epstein, appelé « Lolita express ». Mais il fut aussi découvert qu’Epstein était en réalité un agent du Mossad, qui organise ces orgies pour les hautes personnalités américaines, arabes et autres, pour enregistrer leurs ébats avec des mineur(e)s et les tenir par le chantage. L’élite politique américaine ne peut plus bouger un cil sans l’autorisation du Mossad et du lobby juif.


          Le 25 septembre, un juge a condamné Anthony Weiner, un autre proche allié des Clintons, à 21 mois de prison pour sexe sur mineure. L’épouse de Weiner, Huma Abedin, a travaillé en tant que principale aide de Clinton pendant qu’elle était secrétaire d’État et pendant ses deux campagnes présidentielles.
          http://edition.cnn.com/2017/09/25/politics/anthony-weiner-sentencing/index.html


          Onze maires libéraux accusés de crimes sexuels impliquant des enfants ont été arrêtés depuis 2016.
          http://dailycaller.com/2017/09/13/at-least-11-mayors-accused-of-child-sex-related-crimes-since-2016/


          De plus, les autorités ont arrêté le maire Bill de Blasio, ainsi que son adjoint Jacob Schwartz pour pornographie infantile à New York le 25 mai. Schwartz avait 3000 images de pornographie infantile, y compris le viol d’un bébé de 6 mois. Le père de Schwartz, Arthur Schwartz, est un avocat du travail et un démocrate de premier plan. Même si Schwartz est apparu sur CNN, ce réseau a refusé de parler de cette histoire à ce jour.


          Ralph Shortey, ancien sénateur de l’État d’Oklahoma, a été accusé en Mars de trafic d’enfants à des fins sexuelles, de production de pornographie juvénile et de pornographie juvénile impliquant une fille prépubère et de jeunes garçons.
          http://kfor.com/2017/09/06/former-sen-ralph-shortey-faces-federal-charges-for-child-pornography-child-sex-trafficking/


          Un nouvel accusateur a intenté une action en justice contre Dennis Hastert en mai, alléguant que l’ancien président de la Chambre l’avait sodomisé il y a plusieurs décennies. Hastert a été inculpé en 2015 pour avoir versé de l’argent à des victimes qu’il a reconnu avoir molesté quand elles étaient enfants car il a servi comme entraîneur de lutte de 1965 à 1981.
          http://www.chicagotribune.com/news/local/breaking/ct-dennis-hastert-lawsuit-met-20170527-story.html

          Il est aussi connu que certains vont jusqu’à implanter des puces sur ces enfants violés pour mieux les contrôler :
          http://numidia-liberum.blogspot.fr/2017/03/usa-les-trafiquants-pedophiles-posent.html

          • Otho dit :


            La communauté juive semble très atteinte par ce mal qu’est la pédophilie. On pourrait ajouter dans la liste hollywoodienne Woody Allen, qui fut accusé de viol par sa fille adoptive, Dylan Farrow, âgée à l’époque de sept ans. Elle s’en était confiée bien plus tard dans une lettre ouverte sur un blog du New York Times.
            https://kristof.blogs.nytimes.com/2014/02/01/an-open-letter-from-dylan-farrow/

            Sans oublier Roman Polanski qui fut accusé d’avoir sodomisé une mineure de 13 ans, Samantha Geimer, après lui avoir fait boire du champagne et un Quaalude (un sédatif) en 1967 dans la maison de Jack Nicholson, sur Mulholland Drive à Los Angeles. Elle recevra en 1993, 500.000 dollars de dommages et intérêts.
            http://tempsreel.nouvelobs.com/societe/20131016.OBS1295/affaire-polanski-il-m-a-violee-merde.html

          • Haï dit :

            En France, on a aussi nos cinglés !

            L’œuvre « Domestikator », de Joep Van Lieshout, qui devait initialement figurer dans le parcours « Hors les murs » de la Foire internationale d’art contemporain (Fiac) aux Tuileries, avant d’être refusée par le Louvre, sera finalement exposée sur le parvis du Centre Pompidou : il représente en forme de légo (pour attirer les enfants ?) un couple en position de levrette :

            Cet artiste fait preuve d’une perversion hors du commun :





            On retrouve là, la même synagogue de satan puisque le réalisateur de films Marcel Blitstein dit Blistène est le père de Bernard Blistène Directeur du centre Pompidou qui accueille cette insanité. Le titre de son premier film était déjà très explicite « Etoile sans lumière »

            Déjà en octobre 2014, Paul McCarthy trouvait amusant qu’un « plug anal » géant puisse être installé place Vendôme.

            Il aimait aussi mettre en scène un enfant pratiquant la zoophilie :

            Franck Lepage explique l’arnaque de l’art contemporain. Cette culture avec un grand « Q » a été l’opération de désinformation la plus réussie de la CIA :

  24. Atlas dit :

    En France, la ministre Belkacem l’a martelé, la théorie du genre ça n’existe pas
    http://www.francetvinfo.fr/societe/education/rythmes-scolaires/video-vallaud-belkacem-la-theorie-du-genre-cela-n-existe-pas_683327.html
    et encore moins à l’école (c’est pourtant exactement ce que l’on constate dans certains livres conseillés par l’éducation nationale
    http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/03/theorie-du-genre-30-livres-conseilles.html
    et ce qui a été promu haut et fort par les socialistes).
    http://fawkes-news.blogspot.fr/2014/02/laura-slimani-jeunes-socialistes-oui-le.html

    Il en est de même en Allemagne et sous la pression des associations LGBT, la Rhénanie-du-Nord-Westphalie débat de l’introduction dans les programmes scolaires d’ateliers lors desquels les élèves mettraient en scène diverses pratiques sexuelles. Les élèves du Land allemand avaient déjà au programme la lutte contre l’homophobie et une sensibilisation aux différentes «sexualités possibles». Et, sous la houlette de leurs enseignants, les adolescents devaient aussi aborder des notions telles que le sadomasochisme et découvrir des pratiques sexuelles comme celles des «back rooms», terme utilisé pour faire référence à la sexualité de groupe dans des boîtes de nuit spécialisées. Mais certains experts en pédagogie proches des cercles de pouvoir veulent aller plus loin et préconisent que les élèves mettent en scène les diverses pratiques et orientations sexuelles au programme. Et ce dès l’âge de 13 ans. L’idée vient d’un ouvrage destiné aux spécialistes en pédagogie intitulé «Sexualpädagogik des Vielfalt» (Pédagogie sexuelle de la diversité), un livre paru en 2008 et qui est une référence pour les promoteurs de la «Sexkunde Theorie», «théorie du genre» en allemand.

    Les auteurs du livre, Elisabeth Tuider et Stefan Timmermanns, proposent tout un éventail de méthodes pédagogiques, avec notamment la mise en scène de pièces de théâtre dans les collèges. Les enfants seraient ainsi amenés à jouer et mimer différentes situations sexuelles et à intégrer, entre autres, la simulation de pratiques anales durant leurs représentations scolaires. Il est conseillé en outre aux enseignants de demander aux élèves de valoriser et «mettre en œuvre» le matériel pédagogique préconisé. A savoir, par exemple, des godemichés et des boules de geisha (boules s’introduisant dans le vagin ou l’anus). Le but est, selon les conseillers en pédagogie, de guider et aider les enfants à identifier leurs pratiques sexuelles préférées, et à trouver leur orientation sexuelle.

    De façon étonnante, la CDU rhénane, le très conservateur parti chrétien-démocrate, n’a pas de position officielle sur la question, alors que dans d’autres Länders allemands, la même CDU s’est alliée au FDP et même au parti nationaliste Alternative für Deutschland (AfD) pour battre en brèche les promoteurs de ces propositions.
    http://www.welt.de/regionales/nrw/article156317177/Kinder-sollen-Analsex-in-der-Schule-spielen.html
    https://francais.rt.com/international/22443-allemagne–collegiens-devront-ils


    L’élite américaine est évidemment sous la coupe du lobby pro-théorie du genre. et malheur à celui qui serait contre. Jordan Peterson, professeur en psychologie canadien et critique combatif de cette idéologie, en a fait les frais. Son compte Google, Facebook et YouTube furent soudainement bloqués. Heureusement, des milliers de personnes ont pris parti pour lui, faisant revenir Google sur son blocage.
    https://www.kla.tv/11254

    • Benoit dit :



      Début juin 2017, Trump tint des propos semblables :

      • « Nous savons que ce sont les parents, non les bureaucrates, qui savent le mieux comment élever les enfants et créer une société florissante. Et avant tout nous savons ceci : en Amérique, nous n’adorons pas le gouvernement, nous adorons Dieu. La liberté vient de notre Créateur. Nos droits nous sont donnés par une autorité divine, et aucune force terrestre ne peut nous enlever ces droits. Les intérêts établis et les voix amères de ceux qui ont échoué feront tout ce qui est en leur pouvoir, y compris en répandant le mensonge, la haine et les préjugés. Mais nous n’arrêterons pas de faire ce qui est juste. Par la Bible, nous savons que la vérité prévaudra. Comme vous le savez, nous sommes assiégés. Mais nous défendrons toujours votre droit et le droit de tous les Américains de suivre et de vivre les enseignements de leur foi. »
        https://www.lifesitenews.com/news/road-to-majority-conference2


      Photo prise à l’occasion du dîner de gala organisé par l’épouse du roi de Belgique, la reine Mathilde, aux épouses des dirigeants qui participaient au sommet de l’OTAN à Bruxelles. L’homme est le mari du Premier ministre luxembourgeois !

      En France , il est effarent de voir une ministre de la famille et des enfants, telle que Laurence Rossignol, qui fait tout le contraire que de les défendre. Pour la ministre, « l’aide médicale à la procréation ne pose plus aucun problème aujourd’hui », une nécessité au jour où il faudrait « lutter contre l’idéologie de la famille », une idéologie inacceptable puisqu’il faudrait accepter toutes les situations du moment « de toutes façons les femmes le font quand même ». Elle veut que l’Etat « redéfinisse le cadre de l’exercice de l’autorité parentale », qu’un statut du beau parent soit imposé, mais aussi qu’une lutte soit menée contre « les forces conservatrices et ultra réactionnaires ». Un combat qui s’est très dangereusement accentué avec la loi Egalité et Citoyenneté qui revient sur les libertés scolaires. Il faut dire que ces militants du désordre reçoivent le soutien de certains Républicains, telle NKM qui voulait la veille lutter contre l’hypocrisie des défenseurs de la vie.

      Surprenant de voir que l’idéologie emporte tout sur son passage. Jusqu’aux avis du Comité consultatif national d’éthique, pourtant loin d’être un vaillant défenseur de l’ordre naturel, et qui s’opposait à l’ouverture de la PMA pour les couples de lesbiennes.
      https://www.liguedusud.fr/2016/07/08/gauche-suinte-lideologie/

      C’est ainsi que l’ALSH (accueil loisir sans hébergement) de Champagné, fin juillet 2016, ont présenté un spectacle mariant deux héroïnes : une manière de mettre dans la tête des enfants que se marier avec quelqu’un du même sexe est possible.
      http://lesalonbeige.blogs.com/.a/6a00d83451619c69e201b7c8835fad970b-320wi
      Même les pubs s’y mettent : le sexe féminin disparaît ! Ce n’est plus de l’homophobie mais de la gynéphobie (peur ou rejet des femmes).

      Il faut dire que les enfants sont friands des cartoons qu’ils regardent sur youtube. Justement, nombres d’entre eux sont particulièrement malsains :

      Il y a aussi les parents qui s’y mettent pour gagner de l’argent grâce aux pubs. Ils s’amusent avec leurs enfants en les humiliant par exemple :

      Le Conseil départemental de Gironde, dirigé par le socialiste Jean-Luc Gleyze, a édité 4 affiches dont une faisant clairement la promotion de l’homosexualité, à destination d’un public âgé de 11 à 14 ans.

      Tandis qu’au musée de l’Homme à Paris, on fait la promotion de la théorie du genre : « on ne nait pas homme ou femme, on le devient »

      C’est un peu comme-ci un animal ne naissait pas chien ou poule, mais le devenait ! C’est peut-être quelquefois vrai, non ?

      En Afghanistan, des filles deviennent des garçons (Bacha Posh) pour tout simplement profiter des mêmes droits :

      Dans l’émission « c’est mon choix » un homosexuel fait sa demande en mariage sur le plateau juste après avoir annoncé qu’il avait fait l’amour sur l’autel d’une église avec son compagnon :

      La video complète (à partir de 20 mn) :
      https://rutube.ru/video/2e005958480b2d6f0f9813ffe38dd64c/
      Cette volonté antichrétienne et satanique règne de plus en plus dans les médias alignés. On empêche l’UPR de passer mais on fait la promotion de ce genre de messes noires, qui se passent justement avec un viol sur un autel consacré. A noter la complicité des gens qui applaudissent au lieu de s’indigner.



      Les inscriptions sadiques d’Eric Pougeau de l’exposition « L’Infamille », des abominations sexuelles et sadico-anales que des parents pourraient bien imaginer faire subir à leurs enfants, présentée en avril 2008 au FRAC (Fonds Régional d’Art Contemporain) du Conseil Régional de Lorraine, gratuite et ouverte à tous publics, semblent donner des idées à certains : « nous allons vous faire bouffer votre merde », « nous allons vous sodomiser et vous crucifier », « nous allons vous tuer par surprise », « nous allons faire de vous nos putes », « nous allons vous violer », « nous allons vous coudre le sexe », « nous allons vous défoncer le crâne à coups de marteau », etc. Une famille recomposée par exemple dans l’Essonne, est accusée d’avoir violé leurs enfants pendant cinq ans, si brutalement que certains actes relèvent de la torture. Sodomie, pénétration anale avec divers objets, coït, attouchements, fellations… Sur les centaines de photos et vidéos retrouvées par les enquêteurs, le couple exprimait son plaisir et s’encourageait malgré les pleurs et les hurlements de l’enfant.
      http://www.sudouest.fr/2017/02/06/un-couple-accuse-d-avoir-viole-et-torture-ses-enfants-juge-aux-assises-de-l-essonne-3172902-4697.php
      Le FRAC avait toutefois été condamné par le tribunal de Metz en novembre 2013 pour « atteinte grave à la dignité humaine », mais la cour d’appel de la même ville avait émis en janvier 2017 le stupéfiant arrêt de légitimation de cette abomination au nom de la « liberté de création artistique ».

      A Sao Paulo Brésil, une performance d’art contemporain met en scène un homme nu dans un musée, un chorégraphe brésilien Wagner Schwartz. Une fillette est invitée à venir toucher l’homme allongé par terre.
      http://www.dailymail.co.uk/news/article-4936858/Fury-girl-four-encouraged-touch-naked-man.html

      Il est vrai que si les élus et hauts fonctionnaires sortent de Sciences-po, leur réaction peut se comprendre. Il suffit de lire le programme de la Queer week 2017 de l’école :
      https://www.causeur.fr/sciences-po-queer-week-21677
      https://www.ndf.fr/poing-de-vue/29-05-2013/queer-week-a-sciences-po-ou-lendoctrinement-de-la-jeunesse/

      Et puis les enfants, ne sont-ils pas casse-pieds ? Pour cela, l’Etat de l’Ontario encourage les gens à aller sur son site à la rubrique « Options en matière de soins de santé ». Là, la contraception et l’avortement (permis jusqu’à la naissance au Canada) sont devenus des soins de santé !

      Mais à partir de quand l’homme a-t-il commencé à dérayer ?

      • John dit :

        Le 24 juillet 2016, en l’église Saint-Bernardin-de-Sienne de Cracovie, au pied du Wawel, Mgr Nunzio Galantino célébrait une messe pour les responsables et les animateurs de la structure d’accueil des pèlerins italiens aux JMJ.
        http://www.nunziogalantino.it/sermon/omelia-per-i-giovani-italiani-alla-gmg-2016/

        « …C’est la prière qui nous parle du dialogue intense entre Dieu et Abraham, rapporté dans la première lecture, et c’est la prière qui est demandée à Jésus dans l’évangile. Une prière qui n’est pas une fuite des problèmes et des responsabilités, mais une expérience de vie, faite d’écoute et de réponse, par laquelle s’instaure avec Dieu une relation authentique qui pousse à être audacieux ; comme est audacieuse la prière d’intercession d’Abraham pour Sodome. Une ville sur laquelle personne n’aurait parié quoi que ce soit, sauf Abraham. Sa prière d’intercession et son audace sauvent Sodome. La ville est sauve parce qu’il y a des justes, même s’il y en a peu ; mais la ville est sauve surtout parce qu’il y a Abraham, homme de prière, qui ne se fait pas accusateur implacable, ne parle pas contre, mais parle pour. Abraham, homme de prière, ne dénonce pas les crimes, mais annonce la possibilité de quelque chose de nouveau. Abraham, homme de prière, annonce et nous invite à regarder les possibilités positives. Abraham, homme de prière, est un chercheur infatigable de signes d’espérance à présenter au Seigneur pour qu’il les valorise…. »

        La prière d’Abraham aurait donc sauvé Sodome selon Mgr Nunzio Galantino, secrétaire général de la conférence épiscopale italienne. Pourtant il suffit d’ouvrir une Bible pour se rendre compte du contraire. Dieu a détruit Sodome dans un déluge « de soufre et de feu ». Mgr Galantino était un très obscur évêque d’un petit évêché inconnu de Calabre quand François l’a promu secrétaire de la conférence épiscopale italienne. Depuis lors il s’est révélé un bon perroquet du pape.En mai 2014 il déclarait : « Mon souhait pour l’Eglise italienne est qu’elle soit capable d’écouter sans tabou les arguments en faveur des prêtres mariés, de l’eucharistie pour les divorcés, et de l’homosexualité. »
        http://www.theamericanconservative.com/dreher/salvation-of-sodom/

        Initiative plus heureuse, le lancement par le Vatican d’un site internet sur l’éducation sexuelle des jeunes. L’initiative est promue par le Conseil pontifical pour la famille, avec la contribution de Mgr Mario Iceta, évêque de Bilbao (Espagne) et président de la sous-commission pour la famille et la défense de la vie de la conférence épiscopale espagnole.
        http://www.educazioneaffettiva.org/?lang=fr

        Il faut dire qu’en Italie, ils sont devenus aussi « cinglés » que dans les autres pays de l’Otan, se masturber en public n’est pas un délit, tant qu’il n’y a pas de mineurs à proximité :
        https://francais.rt.com/international/26136-italie-se-masturber-public-permis

  25. Otho dit :

    Il y a les femmes qui souffrent d’androphobie (Elles n’aiment pas les hommes) mais aussi les hommes qui souffrent de gynéphobie (Ils n’aiment pas les femmes).

    On savait que les médias français étaient bien infiltrés par les sionistes et les homosexuels. Mais pas forcément à tendance pédo. Frédéric Lopez, Laurent Ruquier, Stéphane Bern et Alex Goude ont fait leur coming out.


    Alex Goude, en paire avec un autre homme, raconte à Paris Match son dernier achat: un enfant, né par mère porteuse aux Etats-Unis. Le tout avec un peu d’émotion pour faire pleurer dans les chaumières. Et pour faire avancer la propagande en faveur de la location d’utérus, il termine par un beau mensonge « Le débat sur le mariage pour tous était à vomir. Cela n’enlevait aucun droit à personne. Il faudrait vraiment qu’en 2016 les Français apprennent à vivre avec tout le monde. » Cet animateur de TV a juste enlevé à l’enfant le droit d’avoir une maman. N’est-ce pas plutôt çà qui serait à vomir ?
    http://www.parismatch.com/People/Alex-Goude-Le-jour-ou-je-suis-devenu-papa-par-GPA-1131056
    Qu’il regarde cette vidéo, celle d’un enfant perdu qui retrouve sa mère biologique. Il comprendra peut être mieux que c’est lui le monstre !

    « Les Inrocks » nous dévoile le cas Morandini avec des mineurs. L’un d’entre eux n’avait que 15 ans en 2012 quand celui-ci reçut une réponse pour un casting. L’animateur lui demanda s’il « aime être nu, faire du naturisme ». Il lui répond alors qu’il était un peu trop jeune pour se prêter à cet exercice, en lui communiquant son âge. « Ah ! 15 ans, c’est jeune ! Il faut de toute façon l’autorisation des parents ! Tu l’aurais fait, autrement ? » lui demanda-t-il en essayant de le persuader de se faire « épiler le pubis ». Ce dernier refusant, Jean-Marc Morandini écrit alors : « Je t’inviterai pas pour un hammam chez moi alors… Je ne suis pas sûr que tu te mettrais tout nu avec moi dans mon hammam ». Si cela n’est pas de l’incitation à la débauche, alors qu’est-ce que c’est ?
    http://www.ozap.com/actu/affaire-morandini-nouveau-temoignage-d-un-mineur-de-15-ans-dans-les-inrocks/503205
    Il y a plus de 15 ans, avec ses amis du PAF, l’animateur investissait dans Generationgay.fr, un site pour la communauté gay qui proposait petites annonces, tchats coquins, photos de stars et d’inconnus dans le plus simple apparat. Le site proposait également un accès au « gayloft », sorte de Loft Story déluré. Pour 69 francs, l’animateur proposait un accès « permanent, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 », aux « 7 gays qui ont choisi de vivre sous le même toit ». Sur le site, la publicité ajoutait : « Vivez au rythmes des aventures quotidiennes et sexuelles de nos 7 lofteurs de choc et de charmes. » Generationgay.fr incitait également à payer en échange de photos X des éphèbes tout juste sortis de la puberté. Huit actionnaires se cachaient derrière le site internet. Parmi eux, Jean-Marc Morandini, mais également Gérard Louvin, pape de la télé-réalité (il a été directeur de la Star Academy), Jean-Pierre Foucault à travers sa société Parasol Production, Étienne Mougeotte, à l’époque vice-président de TF1, ou encore Christophe Sabot, aujourd’hui… directeur général de CStar, chaîne du groupe Bolloré.
    http://www.lepoint.fr/societe/generationgay-le-curieux-business-de-morandini-et-ses-amis-de-la-tele-14-10-2016-2076080_23.php#xtor=CS3-190
    Il y a le témoignage d’un garçon, âgé de 18 ans au moment des faits, qui raconte avoir été reçu par l’animateur dans le cadre d’un casting pour Generationgay.fr, dans les locaux de la radio MFM. Jean-Marc Morandini serait alors descendu au pied du bâtiment, lui aurait ouvert et l’aurait invité à entrer. Il aurait ensuite refermé à clef la porte d’entrée du bâtiment derrière lui. Il aurait ensuite demandé au jeune homme de se déshabiller, puis de se masturber devant lui, pendant qu’il faisait la même chose. Puis il lui demanda de lui faire une fellation.
    http://www.programme-tv.net/news/tv/96639-nouvelles-revelations-scabreuses-dans-l-affaire-morandini/
    Témoignages de mineurs :
    http://www.voici.fr/news-people/actu-people/affaire-morandini-les-temoignages-edifiants-des-jeunes-plaignants-reveles-620212#xtor=RSS-33&utm_source=yahoo&utm_medium=rss&utm_campaign=yahooActu
    Chris Bieber, l’ancien sosie européen de Justin Bieber aujourd’hui reconverti dans le X affirme lui aussi avoir été victime du journaliste : Harcèlement moral, chantage, sex…

    Reste que dans cette affaire, personne ne dit avoir été violé. Et Morandini le confirme « Il n’a jamais couché avec un mineur ». Il serait victime du chantage d’un animateur de TV, Marc Olivier Fogiel, qui n’appréciait pas que Morandini dévoile régulièrement sur son blog très suivi, la baisse de son audience.
    http://www.jeanmarcmorandini.com/

    Fogiel avec Delormeau :

    Selon Morandini, Fogiel serait associé avec Pigasse dans Inrock. Et que Fogiel aurait fait intervenir son ancien amant Mathieu Delormeau (Fogiel s’est marié fin 2013 avec François Roelants, ayant déjà adopté deux petites filles Mila et Lily, issus d’une mère porteuse aux USA)

    et notamment Chris Bieber pour témoigner contre Morandini.
    https://www.periscope.tv/w/1YqJDbmvegDKV
    Cela dit, une chose semble sûre, il a tout de même fait des avances déplacées à un garçon de 15 ans. On peut comprendre qu’Europe 1 ait acté que Jean-Marc Morandini n’officiera plus à l’antenne. Par contre cela ne l’a pas empéché d’être embauché par Bolloré pour une nouvelle émission sur iTele, Morandini Live.

    Benjamin Lemaire, qui s’occupe notamment d’alimenter les réseaux sociaux de Sophie Marceau, JoeyStarr ou encore Emmanuelle Béart, aurait provoqué sur Twitter avec plusieurs jeunes adolescents âgés de 13 à 17 ans, tous des avances sexuelles poussées, avec envoi de photographies indésirables et propositions de rencontres. Mais n’a-t-il pas déjà fait quatre mois de prison pour des faits similaires ?
    http://www.closermag.fr/article/le-cm-de-sophie-marceau-mis-en-examen-pour-corruption-de-mineur-aggravee-682288#xtor=RSS-1499

    l’ex-rédactrice en chef d’E=M6 Anaïs Maquiné-Denecker, le dit clairement, « la télévision française est devenue un Las Vegas où toutes les dérives sont possibles. » Il ne faut jamais prendre l’ascenseur avec un certain présentateur de journal télévisé car il a pris l’habitude de plaquer les filles au mur pour leur mettre des mains sous la jupe. Une célèbre productrice se tape ses assistants, en leur promettant des promotions. Et on ne compte plus les affaires entre producteurs et animateurs gays qui abusent de leurs jeunes stagiaires. Tout dernièrement, la nouvelle saison d’Incroyable Talent (M6) a été déprogrammée après que le célèbre producteur québecois Gilbert Rozon (Juste pour rire) a été accusé de viol et d’agressions sexuelles par une dizaine de femmes.
    http://www.purepeople.com/article/affaire-weinstein-des-derives-en-france-un-presentateur-de-jt_a256171/1

    • Willy dit :

      .

      • « Les parents sont la base de la construction psychique de l’enfant. »


      Le chanteur latino Ricky Martin, ici avec son compagnon Jwan Yosef, a lui aussi préféré se faire plaisir en faisant appel à une mère porteuse pour avoir deux garçons jumeaux, Matteo et Valentino. A eux de supporter d’être né volontairement orphelin de mère. Mais après tout, en Inde, des parents n’handicapent-ils pas consciemment à la naissance leurs enfants pour qu’ils puissent rapporter plus en mendiant ? « Je donnerais ma vie pour la femme qui m’a aidée à mettre mes fils au monde ». dit le chanteur. Curieux qu’il ait été incapable de la donner pour que ses enfants aient une mère ! L’égoïsme a ses priorités.


      Et dans peu de temps, on verra 3 hommes mariés ensemble, acheter des enfants. En Colombie, le 3 juin 2017, un acteur, un éducateur physique et un journaliste sont entrés sous le régime patrimonial connu légalement dans ce pays sous le nom de “trieja”.
      http://www.semana.com/nacion/articulo/medellin-pareja-de-tres-formaliza-su-union-trieja-ante-notario/528324

  26. Tania dit :


    En Thaïlande, il n’est pas rare que des moines bouddhistes soient défroqués pour cause de pédophilie. Encore dernièrement, cinq moines bouddhistes, accusés de violences sexuelles sur huit enfants dans des monastères dans le nord de la Thaïlande, ont été arrêtés et défroqués.
    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Thailande-cinq-moines-bouddhistes-accuses-de-pedophilie-et-defroques-25649.html

    En Algérie, comme dans beaucoup de pays musulmans, les écoles coraniques voient se dérouler en leur sein des agressions sexuelles sur mineurs par leurs imams. L’association Djazairouna a révélé que sur 431 écoles coraniques dans lesquelles elle a mené des investigations, pratiquement aucune d’elles n’échappent au scandale de pédophilie. Rien que dans la région de Blida, 28% des enfants, inscrits dans les écoles coraniques, auraient subi des attouchements sexuels.
    http://www.tamurtnews.info/archive/des-victimes-souffrent-en-silence-la-pedophilie-fait-rage-dans-les-ecoles-coraniques-en-algerie/
    Oumma.com a aussi le mérite de le dénoncer. Mais pourquoi ne rien dire sur les mariages de petites filles avec des hommes dans la trentaine ? La pédophilie est un viol commis par un adulte sur un enfant, qu’il soit fille ou garçon. Or, ces fillettes sur lesquelles se pratiquent, en toute légalité, et au nom de la religion, les même atteintes à leur intégrité physique et morale ne font jamais l’objet de dénonciations. Les deux pays qui détiennent le monstrueux record en matière de « mariages de mineurs » restent l’Arabie Saoudite et le Yémen, des pays où la la « Charia », qui fait loi, ne prévoit pas d’âge limite au mariage des fillettes. Heureusement, de plus en plus de musulmans s’indignent de voir la mort prématurée de ses fillettes qui s’éteignent sur leurs lits de couche en mettant au monde leur premier enfant à 12 ans, ou encore celles qui, après avoir subi d’horribles viols, s’éteignent à 8 ans sur leur lit de noce parce que physiquement incapables de supporter le poids des assauts de leur «honorables maris», de 30,40, 50,60, voire de 70 ans leurs aînés.
    http://www.siwel.info/Algerie-scandale-de-pedophilie-dans-les-ecoles-coraniques-Que-dit-le-ministre_a5345.html

  27. Andrée dit :

    Il est très curieux de voir que l’innocence est pour l’homme facteur de jouissance. L’avilissement de la pureté d’un enfant envoie au 7ème ciel l’être humain adonné à cette recherche du plaisir. Il suffit de lire Sade pour en être convaincu ou les innombrables récits sur internet à connotation sexuelle. Même chez les Incas, son système politique de domination basé sur la peur, utilisait le sacrifice d’enfants. Au Pérou, sur la côte Nord, des archéologues ont retrouvé plus d’une douzaine de tombes remontant au moins au XVe siècle. Le site, Chotuna-Chornancap, est un ancien lieu de pouvoir et de croisement entre plusieurs cultures. Six enfants ont été sortis de leurs tombes, dont deux sans pieds.

    Ce site de Chotuna-Chornancap fait régulièrement parler de lui dans le cadre de fouilles fructueuses: en 2009, Reuters rapportait la découverte de près de trois douzaines de personnes sacrifiées 600 ans plus tôt.
    http://www.reuters.com/article/us-peru-archeology-idUSTRE5536XU20090605
    Les corps révélaient des marques de coupures au niveau du coup ou de la clavicule. En 2011, un exécuteur d’élite du XIVe siècle avait été découvert dans l’une des tombes, enterré avec ses couteaux.
    http://news.nationalgeographic.com/news/2011/07/100728-ancient-human-sacrifice-peru-tomb-executioner-science/
    En cette même année 2011, la découverte des corps de trois enfants incas inhumés il y a cinq siècles, à plus de 6.000 mètres d’altitude, en Argentine, et retrouvés en parfait état, avait sidéré la communauté scientifique.


    Les archéologues avaient pu établir avec certitude que les jeunes Incas avaient été victimes de sacrifices humains, lors d’un autre rite, appelé Capacocha. Les « enfants du Llullaillaco », entre 6 et 14 ans, sont tous en habit de cérémonie, chacun entouré d’objets destinés à les accompagner dans l’éternité (délicates statuettes à figure humaine vêtues de textiles traditionnels et de plumes, peignes, pochettes tissées remplies de maïs, de feuilles de coca, coupelles et cuillères en bois).
    http://www.a-lire.info/histoire/incas_sacrificeshumains.html

    Les rites incas ont été bien documentés par les chroniqueurs du XIVe et du XVe siècle. Celui de la Capacocha s’accomplissait de façon cyclique, pour obtenir les faveurs des dieux, en leur offrant la vie d’enfants. Sélectionnés pour leur perfection physique parmi les classes dominantes, ceux-ci étaient amenés jusqu’à Cuzco et reçus par l’Inca, puis acheminés jusqu’au lieu du sacrifice.

    Aujourd’hui, certains enfants incas sont sacrifiés aux touristes…. La jouissance est bien dangereuse.

  28. Ursule dit :

    En Chine, pour 100 filles, il y a 116 garçons, à cause de la politique de l’enfant unique ! Les parents préféraient avorter dès qu’ils avaient une fille. Mais voilà, du coup la Chine devra compter avec un excédent de 30 millions de mâles en 2030. Sur internet on pouvait un moment donné louer une poupée sexuelle à Pékin à partir de 45 dollars par jour avec dépôt de garantie de 1.200 dollars.

    L’entreprise, lancée par un certain Ta Qu, assurait aux « utilisateurs » que les poupées étaient lavées après chaque usage. Mais son activité fut toutefois interrompue rapidement sur ordre des autorités.
    http://www.sixthtone.com/news/1000867/chinese-company-suspends-plans-for-shared-sex-dolls
    Un professeur d’économie de Zejiang, Xi Zhushie, eut par contre l’idée de rétablir l’ancestral « partage des femmes », ou encore de favoriser l’importation d’Africaines ou de Vietnamiennes :
    http://www.thejakartapost.com/seasia/2016/10/24/vietnam-faces-growing-human-trafficking-to-china.html

    En Allemagne, on a ouvert le premier bordel de poupées sexuelles : le « Bordoll » situé à Dortmund connaît un tel succès que ces poupées sont réservées en moyenne 12 fois par jour. Le tarif pour une heure est de 80 euros.
    https://fr.express.live/2017/10/19/premier-bordel-de-poupees-sexuelles-ouvre-portes-allemagne/

    Il n’y a plus qu’à rajouter des piles pour que ces poupées de divers genres paraissent vivantes :

    Les images générées par ordinateur sont aujourd’hui époustouflantes. Comme on peut le constater avec Saya, cette écolière japonaise qui en réalité n’existe pas :

    Dans ce pays on vend aussi des poupées gonflables plus vraies que nature : la surface est faite d’un silicone spécial qui imite parfaitement la peau, et les détails sont extrêmement réalistes. Ce qui explique leur prix élevé (autour des 6.000 €).

    http://www.orient-doll.com/en/top.php
    A ce sujet, les douanes et la police des frontières norvégiennes sont de plus en préoccupées par l’augmentation des saisies de poupées sexuelles représentant des enfants et importées de Hong Kong. Pour les services d’enquête criminelle du pays, les commandes viendraient d’hommes âgés de 18 à 60 ans. Parmi eux figurent des hommes déjà condamnés pour atteintes sexuelles sur mineurs !

    Au Japon, plus de 800 établissements sont réservés à une clientèle féminine en quête de compagnie, et parfois plus si affinités. Les jeunes éphèbes qui travaillent dans ces bars peuvent gagner des dizaines de milliers d’euros par mois en faisant consommer leurs clientes.
    http://www.lci.fr/international/video-il-gagne-27-000-euros-par-mois-ce-japonais-que-les-femmes-s-arrachent-2008011.html?yptr=yahoo&ref=yfp

    Une enquête révèle que parmi les japonaises non-mariées âgées de 23 ans à 49 ans 70% n’ont pas de petit-ami. Pire, près de 35% déclare n’avoir pas eu de relation les 3 dernières années et 15% avoue n’avoir simplement jamais eu de petit-ami.

    Il existe aussi la possibilité pour un homme de discuter avec une « JK », c’est à dire une lycéenne moyennant argent. Bien évidemment, la relation vire rapidement au sexe : comme en occident, l’être humain est devenu une marchandise.

  29. Engel dit :

    La déclaration internationale des droits sexuels fait en sorte qu’un enfant de 10 ans peut avoir une vie sexuelle. Ses parents ne pourront pas l’en empêcher. On retrouve là les prophéties de Marie Julie Jahenny :

    • « Dans les écoles, aucune réclamation ne sera permise aux pères et aux mères qui seront obligés, malgré eux, de laisser leurs enfants marcher vers cette source de l’abîme. La vengeance contre les parents sera terrible, s’ils ont élevé leurs enfants en bons chrétiens » (Cris du ciel sur le temps qui vient p° 244)…. Il en sera ainsi dans l’univers presqu’entier, excepté quatre endroits qui ne comptent pas » (p°255) « Juste avant la grande crise, c’est une doctrine de crimes qui va empoisonner ces jeunes cœurs que j’aime tendrement à cause de l’innocence de leur jeune âge (p°358). »


    Sur son site Eduscol, l’Education Nationale recommandait pour des élèves de 4ème, le livre « Qui es-tu Alaska » de John Green, où une scène de fellation y est décrite sur 3 pages.


    A la Procure (librairie dite catholique), on peut y acheter notamment « Le jour où papa s’est remarié » de Thierry Lenain. Un garçon est tracassé parce que son papa se remarie avec un autre homme. S’il devient homo comme son papa, se demande-t-il, comment réalisera-t-il son projet de devenir père ?

    L’expo « zizi sexuel »

    Les plans gouvernementaux français sur « l’éducation à la sexualité », prennent source dans des textes internationaux portés par l’OMS, le planning familial, l’ONU puis l’U.E et la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH). Cette dernière a condamné la Russie pour sa loi de 2013 interdisant la « promotion des relations sexuelles non traditionnelles auprès des mineurs ». La Cour avait été saisie par trois provocateurs sodomites qui avaient notamment déployé devant un lycée une banderole proclamant que l’homosexualité est «normale». Ayant évidemment perdu tous leurs procès en Russie jusque devant la Cour suprême, ils se sont adressés à la Cour européenne des droits de « l’homo » qui leur a évidemment donné raison : « La Cour juge en particulier que, bien que les lois en question visent principalement à protéger les mineurs, les limites de leur portée n’ont pas été clairement définies et leur application a été arbitraire. De plus, le but même des lois et la manière dont elles ont été formulées et appliquées dans le cas des requérants ont été discriminatoires et, globalement, n’ont servi aucun intérêt public légitime. En effet, en adoptant ces lois, les autorités ont renforcé la stigmatisation et les préjugés et encouragé l’homophobie, qui est incompatible avec les valeurs d’une société démocratique. » La Russie est condamnée à verser 43.000 euros aux trois provocateurs, au titre du… dédommagement moral.
    http://hudoc.echr.coe.int/eng#%22languageisocode%22:%5B%22ENG%22%5D,%22documentcollectionid2%22:%5B%22JUDGMENTS%22%5D,%22itemid%22:%5B%22001-174422%22%5D


    « Lisa & Jan » de Franck Herrath et Uwe Sielert est un exemple de livre éducatif qui fut publié en 1991 en Allemagne « pour les enfants et leurs parents ». Selon Herbert Marcuse, « la sexualité librement négociée rend non seulement heureux mais immunise contre l’autoritarisme ». Les théories du professeur pédéraste homosexuel Helmut Kentler, qui a enseigné pendant 20 ans à l’Université de Hanovre, semblent ainsi être de plus en plus acceptées.



    Ce film québecois, datant de 1982 montrait comment certaines choses pouvaient être agréables alors que d’autres non . »Mon corps c’est mon corps ». Seul problème, on n’explique pas qu’un plaisir peut en empêcher d’autres. Ce n’est pas parce qu’une drogue est agréable qu’elle n’a pas des effets secondaires néfastes.


    La collection « Mes p’tits pourquoi » des Éditions Milan a sorti le 4 octobre 17 un nouvel ouvrage sur « les choses de la vie ». Problème: une page du livre parle clairement aux enfants de la masturbation.
    http://fr.newsmonkey.be/article/20602

    En Belgique, le ministre de la Jeunesse flamand, Sven Gatz (Open VLD), a fait réécrire le Jongeren Gids, une brochure de cent pages destinée aux enfants de cinquième et de sixième primaires. Elle donne le lien d’un site Internet « allesoverseks » qui est rédigé par Sensoa, le centre flamand d’expertise sur la santé sexuelle, et sponsorisé par la marque de préservatifs Durex. Il propose une vision explicite et très crue de la vie sexuelle avec des liens de sites pornographiques conseillés.
    http://www.dhnet.be/actu/belgique/un-site-educatif-flamand-aux-dessins-tres-explicites-sur-la-sexualite-cree-le-malaise-59e8f961cd70ccab3699a2a7

    Ce qu’en pense le Dr Berger qui pourtant est un athée ayant procédé à des avortements et ne s’étant pas exprimé contre les déviances sexuelles adultes : « Nous, professionnels de la psychologie et de la psychiatrie, du psychotraumatisme et de l’enfance, dénonçons les risques de « l’éducation sexuelle » et des « droits sexuels » mettant en danger les enfants, sous couvert d’idéaux de « prévention » et « d’égalité ». » Ils sont pourtant en cours d’application dès la maternelle en France (on leur parle de la masturbation infantile précoce) ! C’est un programme imposé par les instances européennes qui semble vouloir chercher à détruire toute pudeur naturelle de l’enfant et à séparer la sexualité de la vie affective. Curieusement, aucun âge n’est donné pour une relation sexuelle, c’est évidemment la porte ouverte à la pédophilie.

    Pour le pédopsychiatre Pierre Lévy-Soussan :

    • « Sacrifier scientifiquement le père est une forme ultime de violence faite aux enfants… L’éradication scientifique du père est une utilisation particulièrement perverse de la science. »

    http://www.genethique.org/fr/pma-leradication-scientifique-du-pere-est-une-utilisation-particulierement-perverse-de-la-science#.WVuSbYppx8w

    Ce qui caractérise la perfidie des pharisiens dans l’évangile, c’est le principe consistant à présenté un bien pour faire passer un mal… Saint Thomas d’Aquin ne le dit-il pas dans la Somme ? :

    • « Tout mal s’accompagne d’un bien car si le mal ne s’accompagne pas d’un bien tout le monde perçoit qu’il s’agit d’un mal et le mal devient inefficient… Et ce qui caractérise le mal, c’est d’être privation du bien. »

    La déclaration sexuelle de l’IPPF :
    https://www.planning-familial.org/sites/internet/files/declaration-droits-sexuels-ippf.pdf
    OMS, Bureau Régional pour l’Europe et BZgA :
    https://www.sante-sexuelle.ch/wp-content/uploads/2013/11/Standards-OMS_fr.pdf
    Principes directeurs internationaux sur l’éducation sexuelle :
    http://unesdoc.unesco.org/images/0018/001832/183281f.pdf

    Tout cela tombe bien puisque maintenant en occident, de plus en plus d’adolescents se prostituent pour se nourrir :
    http://www.businessbourse.com/2016/09/18/etats-unis-pauvrete-de-plus-en-plus-dadolescents-se-prostituent-pour-se-nourrir/

    Une enquête conduite par la société d’antivirus Bitdefender auprès de 706 de ses utilisateurs dans le monde révèle des chiffres préoccupants pour l’usage d’Internet par les plus jeunes enfants. Selon les données collectées par ce sondage mené au cours du mois de septembre 20167, 10% des visiteurs de sites pornographiques dans le monde seraient âgés de moins de dix ans. Ces très jeunes internautes représentent 22% des mineurs qui se connectent régulièrement à ces sites, tandis que 36% se situent dans la tranche d’âge 10-14 ans, et 42% sont âgés de 15 à 18 ans.
    http://www.bfmtv.com/societe/10percent-des-utilisateurs-de-sites-pornographiques-sont-des-enfants-de-moins-de-dix-ans-1045469.html#xtor=AL-68


    Ainsi a-t-on de plus en plus de très jeunes enfants faisant leur « coming out » sur internet :







    Il se dit bisexuel :

    Un « coming out as transgender » :

    Des filles font aussi leur coming out mais elles semblent moins nombreuses :

    Bien entendu,si les parents sont anti-drag queen, changez-en…

    ou s’ils empêchent un garçon de 12 ans de se maquiller en fille :

    Alors que la vie d’un garçon de ces âges devrait plutôt ressembler au film « 13 ans » de Rudi Rosenberg, mais là aussi, il peut y avoir des surprises :

    Les manques affectifs durant la pré-adolescence peuvent mener à une impasse : surtout quand un fils apprend que son père ne voulait pas qu’il naisse.

    En France, tout est fait pour que les enfants pensent que cela n’a aucune importance s’ils ont des relations avec une personne du même sexe ! Il suffit de se promener dans la rue ! Ne devrait-on pas porter plainte contre Marisol Touraine, la Ministre des Affaires sociales et de la Santé, pour corruption de mineurs sur le fondement des articles 227-22 et 227-24 du Code pénal ?

    A noter que le FN est pro LGBT. Il suffit de voir les réactions du responsable départemental dans le Maine-et-Loire, Aymeric Merlaud :

    Kevin Pfeffer, secrétaire départemental de la Moselle, est lui aussi indigné qu’on soit indigné par ces affiches :

    comme Sophie Montel la députée européenne ! Par contre, le secrétaire départemental de l’Aveyron, Jean-Guillaume Remise, vice-président du groupe FN au conseil régional d’Occitanie, a exposé à Marine Le Pen que le soutien apporté par Florian Philippot et les siens à la campagne d’affichage sur le « sexe gay » avait vivement agacé les militants frontistes. Réponse de Florian Philippot « Celui-là, il faut qu’il dégage ».
    A Béziers, on a changé l’affiche par celle-ci :

    Mais verra-t-on de la pub pour le film porno pour enfant « sausage party » ? L’idée est de polluer l’esprit des gamins quand ils mangent :

    Disney est maintenant connu pour même s’attaquer aux enfants de 4 ans pour leur faire de la propagande lesbienne. L’épisode de « Doc McStuffins » diffusé sur Disney Junior le 5 août aux Etats-Unis, intitulé « Plan d’urgence », montre une « famille » de « deux mamans et deux enfants » obligée de fuir sa maison à cause d’un tremblement de terre. Les membres de la « famille » sont séparés, et se retrouvent à la fin… Ce sont deux actrices lesbiennes Wanda Sykes (L’Âge de Glace 4, Evan tout-puissant…) et Portia de Rossi (Nip/Tuck, Arrested Developpment…) qui ont prêté leur voix dans le film :


    Mais ne dit-on pas que Walt était tombé amoureux du jeune acteur de L’Île au trésor, premier Disney entièrement réalisé sans animation (1950), qui s’appelait Bobby Driscoll et qui est mort à 31 ans, victime de son addiction aux drogues dures ?

    Actuellement il y a le nouveau cartoon trash de Netflix « Big Mouth ». C’est l’histoire de Nick et Andrew, jeunes pré-ados de la banlieue new-yorkaise, qui découvrent leur corps, leurs pulsions, leurs fantasmes… et les éjaculations nocturnes. Il fut imaginé par Nick Kroll (comédien américain connu pour le Kroll Show sur Comedy Central) et Andrew Goldberg (scénariste de Family Guy).


    Encore dernièrement, trois jeunes de 17 à 19 ans qui draguaient sur internet, furent invités par un homme chez lui à Nantes. L’un d’eux a une relation sexuelle avec lui, mais très vite, ils forcent ce dernier à leur remettre 350 euros, un téléphone, du matériel informatique et deux montres.
    http://www.20minutes.fr/nantes/1963731-20161117-nantes-draguaient-hommes-internet-invitaient-chez-piller


    Une « propagande par l’image » comme Le Monde du week-end du samedi/dimanche 14-15 janvier 2017 : on y voit un reportage photographique de mode, Chanel, Dior, Bompard, Lacoste, rien que de très classique et très cher comme le veut la cible du supplément du Monde du week-end. Les modèles sont des enfants. Un petit garçon (neuf/dix ans) est habillé en fille. « Veste et jupe en tweed fantaisie, tee shirt en coton, Chanel ». Sur une autre photo le même garçon porte une espèce de haut plutôt informe avec une robe à bretelles plissée avec de petits oiseaux. Le message qu’on en retient « habillez vos garçons en filles, mettez leur des jupes et des robes, dévirilisez les au maximum, qu’il ne reste rien sinon la confusion des genres. »

    La lesbienne transgenre Camille Paglia dénonce le mensonge et la violence de la propagande… transgenre : car on ne peut pas changer l’ADN sexué de quelqu’un.
    https://www.cnsnews.com/blog/michael-w-chapman/liberal-camille-paglia-transgender-surgery-cannot-change-anyones-sex-dna-set

    • Otho dit :

      Manifestation contre la fermeture de l’école malgré de nombreux scandales pédophiles :

      L’Unesco et le Sénat allemand finançaient l’école d’Odenwald à Heppenheim (ouest de l’Allemagne) en promettant « l’épanouissement libre de chaque enfant ». En fait, durant les années 1970 et 1980, plusieurs pédagogues se sont livrés à des abus sexuels sur des dizaines d’élèves. Au moins quatre anciens professeurs ont été mis en cause par des anciens élèves et, d’après ses recherches, le Frankfurter Rundschau fait état « de 50 à 100 victimes ». D’anciens élèves contactés par le journal ont raconté aussi avoir été soumis à un « service sexuel » les week-ends et avoir été battus par des enseignants qui leur donnaient de la drogue et de l’alcool.
      http://www.okcinfo.news/2016/odenwald-une-%C3%A9cole-presque-parfaite-ou-pas-abussexuels-p%C3%A9dophilie
      De leur côté, des experts de Göttingen qui menaient une enquête sur les liens entre le Sénat de Berlin et un réseau de pédophiles, ont établi que l’internat pour orphelins de l’école d’Odenwald dont une partie des places étaient financées par le Sénat, était bien impliquée dans le scandale. Helmut Kentler, un scientifique qui était employé par l’Institut pédagogique de Berlin, avait réussi à persuader des collaborateurs des services responsables de la jeunesse de donner à des pédophiles la garde de ces jeunes. Le directeur de l’école, Hellmut Becker, aurait personnellement agressé sexuellement plus de 86 garçons de 12 à 15 ans. Mais bénéficiant de la prescription, il mourra en 2010 sans jamais avoir été poursuivi.
      http://www.spiegel.de/panorama/justiz/berliner-senat-finanzierte-paedophilenprojekt-was-die-untersuchung-des-falles-ergab-a-1124101.html
      Ancien élève connu en France, Daniel Cohn-Bendit qui fut député européen des Verts allemands en 1994, puis tête de liste d’Europe Écologie en Île-de-France lors des élections européennes de 2009. De 2002 à 2014, il est coprésident du groupe Verts/ALE au Parlement européen. A noter le côté particulièrement contre-nature des verts avec des membres tel que Thierry Schaffauser, qui fit partie des organisateurs de la première « Pute Pride », et mit en exergue la « follitude » et l’« hystérie festive » ainsi que la « pétasserie homosexuelle ».

  30. Xavier dit :

    L’affaire Robert Rochefort, vice-président du MoDem, celle de Dominique Ghys du Front National… une vidéo qui revient sur les personnalités médiatiques impliquées dans des affaires pédocriminelles ou du même genre.

    Les soutiens bizarres de Macron :

    Les Anglais de par leur système éducatif (public-school) sont particulièrement touchés par les problèmes de pédophilie. Mais ce qui est scandaleux, c’est de voir le prince William être nommé aux British LGBT Awards :
    http://madame.lefigaro.fr/celebrites/le-prince-william-nomme-pour-un-prix-lgbt-220217-129988
    Bien entendu, dans les médias ne semblent visés médiatiquement que les cas concernant l’église catholique, alors qu’ils existent dans les autres religions, les milieux artistes, enseignants ou politiques.


    Christophe Bejach par exemple, ancien conseiller du ministre français de l’Économie et de l’Industrie Arnaud Montebourg, qui en 2006 avait co-fondé Terra Nova. a évité la prison après qu’un agent de police en civil l’ait surpris en train d’organiser une séance de photos impliquant trois jeunes sœurs mineures en bikinis. Christophe Bejach avait acheté un stock de petites lingeries pour faire des photos de nus érotiques avec les enfants âgées respectivement de 8, 10 et 12 ans entre avril et juillet 2016. Bejach a décrit ses fantasmes sexuels à la présumée mère des filles, qui était en fait officier de police travaillant à la surveillance de la cyber-pédophilie. La juge du Tribunal lui a donné 9 mois avec sursis pendant deux ans pour un premier chef d’accusation d’offense sexuelle sur enfant mineure et trois autres chefs d’accusation pour possession de photographies d’enfants indécentes. Bejach doit signer le Registre des délinquants sexuels pendant dix ans, son ordinateur a été confisqué et il devra payer £1,200 de frais de tribunaux. Il a préalablement payé une caution de £100,000 à la Cour et remis son passeport aux autorités.
    http://www.dailymail.co.uk/news/article-4084608/Former-advisor-France-s-finance-minister-faces-jail-admitting-trying-organise-erotic-nudes-photoshoot-three-sisters-aged-eight-12.html

    Avec Emmanuel Macron au pouvoir, une plus grande liberté sera donnée aux citoyens qui pourront vivre « la vie qu’ils souhaitent » :
    https://en-marche.fr/article/lettre-ouverte-emmanuel-macron-lgbti
    Malheureusement, le désir des uns se fait souvent au dépend des autres. Particulièrement des plus faibles, les enfants.


    Étonnant que certains ne demandent pas de provoquer sur des enfants une maladie de l’hypophyse ou glande pituitaire. Cette glande responsable de la croissance et du vieillissement peut dysfonctionner suite par exemple à une tumeur. C’est ce qui est arrivé à un homme de 23 ans de Zagreb (Croatie). Tomislav Jurčec parait en avoir 13, l’âge préféré des pédophiles.
    https://www.2tout2rien.fr/tomislav-jurcec-jeune-homme-de-23-ans-dans-un-corps-de-13-ans-a-cause-dune-maladie-de-lhypophyse/


    Les poissons hermaphrodites vont donner des idées. D’après une étude britannique, 20% des poissons d’eau douce mâles seraient devenus transgenres, notamment à cause des molécules présentes dans les pilules contraceptives qui finissent dans les rivières. Selon le professeur britannique Charles Tyler, un poisson mâle sur cinq serait en effet devenu transgenre en raison de la pollution de l’eau. Qu’en est-il des humains qui boivent de l’eau du robinet ?
    http://www.bfmtv.com/planete/des-poissons-hermaphrodites-a-cause-des-pilules-contraceptives-1201065.html


    Certains banquiers ont des gouts terrifiants. Comme ce trader britannique de la Bank of America Merrill Lynch , Rurik Jutting, meurtrier de deux Indonésiennes à Hong Kong. Jutting les filmait avec son smartphone : « Il y a environ cinq minutes, j’ai tué cette femme », dit-il. « J’ai pris beaucoup de coke. Je l’ai sérieusement torturée. Trois jours de tortures, de viols, d’abus mentaux, je n’ai jamais vu personne avoir aussi peur ». Il poursuit en expliquant que le sentiment de domination est « addictif ».
    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2818968/Banker-booked-prostitute-1-000-night-chopped-hid-body-suitcase.html

  31. […] peut ainsi avoir bien d’autres détails sur cet événement qui dépasse tout entendement. Véronica Lueken souligne que de nombreuses personnes seront enlevées avant le grand châtiment. Et que des […]

  32. Luc dit :

    La psychogénéalogie explique que nous sommes lié à notre famille. Et qu’un travail de réparation est quelquefois nécessaire pour stopper les répétitions d’événements négatifs d’une génération à l’autre. Une souffrance psychique peut venir d’un secret de famille. L’être humain éprouve souvent le besoin de s’identifier à quelqu’un et à faire acte de fidélité ou de révolte, ce qui n’est pas un signe de liberté.

    Les parents transmettent 50 pourcent de leurs gènes à l’embryon : physiques (couleur de peau, des yeux, etc…) mais aussi émotionnels. C’est le Transgénérationnel. Chaque petit ou grand traumatisme laisse une trace, une cicatrice émotionnelle dans notre inconscient et dans nos cellules. Mais cela va encore plus loin. Chaque être humain est l’aboutissement d’une lignée familiale, au niveau physique et émotionnel. Toutes les cicatrices émotionnelles se transmettent de générations en générations. Dès sa conception, l’embryon devient le dépositaire d’histoires, de souffrances, de non dits qui ne lui appartiennent pas. Une chose est certaine, nous sommes fidèles à notre lignée et reproduisons les mêmes schémas ! L’histoire de notre conception, les projections, les attentes envers ce bébé sont aussi très importantes. Un enfant se construira différemment s’il est désiré que s’il arrive « par accident », ou encore s’il est conçu pour ressouder le couple parental. Fille ou garçon, intellectuel ou artiste ? Les enjeux ne sont pas les mêmes ! Il faut imaginer ce que peut ressentir une petite fille en développement quand elle perçoit qu’on espère un garçon ? Par réaction, elle pourra leur donner raison et se comporter en garçon manqué ou forcer sa féminité, ou être introvertie. L’histoire de vie du couple, principalement dans les mois précédent la conception, a aussi un impact sur le destin du bébé. Si la matrice de notre corps est l’utérus de notre mère, notre structure psychique est aussi le résultat des activités mentales, conscientes ou non, qui ont structurées la relation des futurs parents, qui ont fait que 2 cellules se sont rencontrées. Le vécu des futurs parents, principalement dans les mois précédents la conception, a un impact direct sur la « programmation » du bébé. Quand une petite fille naît, elle a déjà tous ses ovules dans ses ovaires ! Tout ce qui y est enregistré sera directement transmis à ses enfants.

    Dans la religion catholique, la faute grave d’un parent peut retomber sur un de ses enfants pendant 3 générations. Mais cette malédiction peut être brisée par la prière, le pardon ou après être arrivé à passer l’obstacle (à en faire le deuil). Selon Catherine Emmerich,

    • « Tout ce que l’homme pense, dit et fait, a en soi quelque chose de vivant qui a son effet pour le bien ou pour le mal. La faute non expiée ni pardonnée à des effets postérieurs incalculables. Elle peut être à l’origine de maladies, une malédiction attachée à certains lieux (comme un bien mal acquis ou le lieu d’un crime) ou s’étendre jusqu’à une postérité éloignée… »


    Il est navrant de voir certains religieux catholiques se fourvoyer sur ce sujet. Le Père James Martin par exemple, éditorialiste du magazine jésuite américain America, que le Pape François a nommé comme consultant au Secrétariat aux Communications du Vatican (qui supervise la télévision du Vatican, la radio et les médias sociaux), serait prêt à modifier le Catéchisme de l’Église Catholique qui enseigne que « les actes homosexuels sont intrinsèquement désordonnés », par « différemment ordonnée ». Ainsi ne tient-il plus à ce que la pratique homosexuelle soit un péché (un désordre). A La Salette, Notre-Dame n’avait-elle pas annoncé ce temps de révolte des prêtres contre Dieu et la doctrine catholique ? :

    • « Les prêtres, ministres de mon Fils, les prêtres, par leur mauvaise vie, par leurs irrévérences et leur impiété à célébrer les saints mystères, par l’amour de l’argent, l’amour de l’honneur et des plaisirs, les prêtres sont devenus des cloaques d’impureté. »

    Ce jésuite furieusement pro-gay, mériterait une sanction disciplinaire et d’être plutôt mis au silence, pourquoi donc le pape l’a-t-il propulsé à un poste clé au sein de la communication vaticane ? N’a-t-on pas là un anti-pape ? Car Saint Paul dans son premièr Epître aux Corinthiens condamne le péché d’homosexualité :

    • « Ne vous y trompez pas : ni les fornicateurs, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés (lat. molles), ni ceux qui couchent avec des hommes (lat. masculorum concubitores), ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n’hériteront le royaume de Dieu. » (6, 9-10 ).

    Dans bien d’autres passages de ses Lettres, l’Apôtre des Gentils réprouve les homosexuels : ils sont opposés à la « saine doctrine » écrit-il dans l’Épître à Timothée (1, 8-11 ). Les pères de l’Église, saint Ambroise de Milan, saint Jean Chrysostome, saint Augustin, pour n’en citer que quelques uns, condamnent pareillement ce péché contre-nature et le lient à l’épisode biblique de la destruction de Sodome et Gomorrhe, villes qui symbolisent les désirs pervers les plus peccamineux. Même condamnation parmi les docteurs de l’Église. Chez Pierre Damien. Chez Alain de Lille surnommé le Doctor Universalis. Et bien entendu chez saint Thomas d’Aquin, le Docteur Angélique, qui enseigne que le péché d’homosexualité est un péché mortel qui :

    • « entraîne la perte de la charité et la privation de la grâce sanctifiante, c’est-à-dire de l’état de grâce. S’il n’est pas racheté par le repentir et le pardon de Dieu, il cause l’exclusion du Royaume du Christ et la mort éternelle de l’enfer… C’est le plus grave des péchés dans le genre de la luxure. Offensant la nature, il constitue une grave injure contre Dieu, son ordonnateur. La sodomie est un péché plus grave que le péché de bestialité. » (Somme théologique et Commentaire de l’épître aux Romains.)
    • Benoit dit :

      La psychogénéalogie n’explique pas le comportement actuel des enfants. Mais il y a une volonté manifeste de l’élite occidentale de vouloir les pervertir. Il suffit de jeter un coup d’oeil sur le site de l’Education Nationale :
      http://www.onsexprime.fr/Plaisir/Les-pratiques-sexuelles/Les-pratiques-sexuelles

      Heureusement, quelques professeurs se font encore sanctionner pour actes pédophiles. 12 enseignants en primaire et 15 dans le secondaire ont été suspendus de leurs fonctions en 2015 pour ce genre de délits. Soit 27 enseignants au total. 19 avaient été radiés en 2014, 26 en 2013, 15 en 2012. Il y a bien entendu bien plus d’agressions sexuelles que çà, mais elles sont rapidement étouffées. Et comme on les berce en ce moment avec la théorie du genre, sans leur expliquer son incohérence, on n’en est pas surpris :

      Reste que tout être humain, marqué par le péché originel, peut faire sienne la fameuse phrase de Martin Steffens :

      • « Rien de ce qui est inhumain ne m’est étranger ».
  33. Tonio dit :

    .

    • « Si elle était placée à côté du soleil, on aurait l’impression d’en voir deux dans le ciel. » nous dit Veronica.

    Mais pour quand est-elle prévue ? En décembre 2016 John Leary précisait que

    • « Le jour de l’Avertissement, il y aurait deux soleils dans le ciel, de par la venue d’une comète, et cela pourrait se produire environ dans un an. Cette comète va déclencher des tremblements de terre majeurs dans le monde et cela fera des victimes et causera beaucoup de dommages. Pendant l’Avertissement et les six semaines qui suivront, ce sera un temps pour les conversions et les hommes mauvais ne pourront pas agir. Après ce temps, vous devrez vous débarrasser de tous vos appareils électroniques pour ne pas voir ou entendre l’Antéchrist. Ne prenez pas de puces dans le corps pour quelque raison que ce soit. Mes refuges seront protégés contre tout dommage des tremblements de terre. Vous aurez la loi martiale déclarée après les six semaines, ainsi mon peuple sera appelé à mes refuges. »

    Mais à Fatima on évoquait aussi un drôle de soleil qui venait vers la terre. C’était le 13 octobre 1917. Noé fut prévenu d’un déluge 100 ans avant. Et la mystique Marguerite-Marie Alacoque , le Christ ne lui avait-il pas confié une mission le 17 juin 1689 ? il demandait au roi de France Louis XIV la « consécration de la France à son Sacré-Cœur et sa représentation sur les étendards du royaume.  » 100 ans après, comme cela ne se fit pas, le 17 juin 1789 il y eut la première assemblée constituante française, instituée par des députés des États généraux. Alors, verra-t-on ce second soleil fin 2017 ?

  34. Luc dit :


    Il existe une relation négative entre le temps passé à regarder de la pornographie et la quantité de matière grise présente dans une zone du cerveau liée à l’apprentissage et à la mémoire.

    La consommation de pornographie provoque des effets similaires à ceux de l’usage de stupéfiants, avec un syndrome d’anxiété en cas de « sevrage » d’images sexuellement explicites, sans augmentation du désir sexuel pour autant. Il en va de même pour les toxicomanes qui désirent la drogue mais n’en tirent aucun plaisir. Preuve que le péché grave habituel est réellement un esclavage qui en constitue une sorte de punition automatique…
    http://reinformation.tv/pornographie-dommage-cerveau-addiction-stupefiants-smits-72745-2/


    A Roebourne, ville de 1.400 indigènes vivant à 80% des subsides de l’état, 90% des enfants en âge scolaire ont été des victimes d’abus sexuels. Drogue et alcool attirent les enfants. Pour s’en payer, ils acceptent de se vendre.
    http://www.lecourrieraustralien.com/une-ville-australienne-aux-prises-avec-une-epidemie-de-pedophilie/


    Des Moso aux Sambia, de Hawaï jusqu’à Tahiti… La découverte des pratiques sexuelles anciennes les plus curieuses :
    http://www.lepoint.fr/dossiers/culture/le-tour-du-monde-du-sexe/

  35. Laure dit :

    Le 4 août 2017 est entré en vigueur un décret daté de la veille, qui renforce la répression de tout propos privé ayant un caractère de « provocation, diffamation et injure non publiques à caractère raciste, sexiste, homophobe ou handiphobe », et « élargit ces infractions aux cas où elles sont commises en raison de l’identité de genre de la victime » Et pour parachever le grotesque, on précise bien que le décret « substitue à la notion de race, qui n’est pas applicable aux êtres humains, celle de “prétendue race” comme cela a été fait dans les dispositions législatives du code pénal par la loi du 27 janvier 2017 ». Il est donc désormais interdit de dire du mal de la prétendue race des hommes qui se prétendent femmes et vice versa.

    Décret n° 2017-1230 du 3 août 2017 relatif aux provocations, diffamations et injures non publiques présentant un caractère raciste ou discriminatoire

    NOR: JUSD1714912D

    ELI: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2017/8/3/JUSD1714912D/jo/texte
    Alias: https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2017/8/3/2017-1230/jo/texte

    Publics concernés : personnes poursuivies ou condamnées ; magistrats.
    Objet : renforcement de la répression des provocations, diffamations et injures non publiques à caractère raciste ou discriminatoire.
    Entrée en vigueur : le texte entre en vigueur le lendemain de sa publication.

    Notice : le décret améliore la lutte contre les manifestations de racisme, de sexisme et d’homophobie pouvant se produire dans des lieux non publics, comme au sein des entreprises ou des établissements scolaires. Il renforce à cette fin la répression des contraventions de provocation, diffamation et injure non publiques à caractère raciste, sexiste, homophobe ou handiphobe, dans des conditions similaires à ce qui a été prévu dans la loi du 29 juillet 1881 sur la liberté de la presse par la loi n° 2017-86 du 27 janvier 2017 relative à l’égalité et la citoyenneté pour les délits de provocations, diffamations et injures racistes ou discriminatoires commises de façon publique. Il prévoit que ces diffamations et injures non publiques constitueront, comme les provocations, des contraventions de la cinquième classe, punies d’une amende maximale de 1 500 euros ou 3 000 euros en cas de récidive, et non plus des contraventions de la quatrième classe punies d’amendes inférieures de moitié. Il élargit ces infractions aux cas où elles sont commises en raison de l’identité de genre de la victime, afin de mieux lutter contre la transphobie, et il substitue à la notion de race, qui n’est pas applicable aux êtres humains, celle de « prétendue race » comme cela a été fait dans les dispositions législatives du code pénal par la loi du 27 janvier 2017. Il ajoute pour ces infractions la peine complémentaire de stage de citoyenneté, qui existe désormais pour les délits prévus par la loi du 29 juillet 1881.
    http://www.legifrance.gouv.fr

  36. Patrick dit :

    Et que penser de la pédophilie et du mind control qui transparaissent dans les comic books genre Batman ?

    Les comic books, une création juive :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s