Veronica Lueken : de la prédiction à la réalité sordide

Jesus-enfant-pedophilie-crucifie

.

Véronica  Lueken ( 1923-1995)  était une habitante de Bayside, dans le faubourg de New York, qui vécut une vie Véronica  Luekendes plus ordinaires en élevant  5 enfants,  jusqu’au jour où elle reçut à partir de 1968 des visitations célestes. Cela commença  avec  Sainte Thérèse de Lisieux, puis deux ans plus tard, avec la Vierge Marie et son Fils. Outre de prier avec insistance, « Notre Dame » lui demanda de faire connaître ses messages dans le monde entier.

.

Ces prophéties traitent toutes des jours à venir,  de l’Apocalypse, de la Grande Tribulation, du 2nd Avènement du Christ et de l’ère de paix qui doit suivre :

boule de rédemption Aussi insiste-elle beaucoup sur cette  boule de Rédemption qui rôderait  actuellement dans l’univers : « Si elle était placée à côté du soleil, on aurait l’impression d’en voir deux dans le ciel. (Voir aussi les apparitions de Fatima). Mais cette boule de destruction sera la cause de nombreux morts. Ceux qui n’auront pas su mettre de côté des bouteilles d’eau souffriront de soif. Car toute notre planète aura été contaminée par son passage.  S’ils n’ont pas des conserves en stock, ils mourront de faim. Et s’ils n’ont pas avec eux des couvertures, ils grelotteront de froid.  Il faudra pouvoir s’enfermer chez soi. Et n’ouvrir à personne. Car en ces temps troublés, nombreux seront les individus malveillants, habités par la perversion. Surtout envers les enfants. (La pédophilie sera autorisée). Le Père Eternel est las de notre comportement.  Sans les prières de ceux qui essayent de contrebalancer ces mauvaises actions, l’énorme boule de lumière aurait déjà été envoyée. »

.

Les responsables politiques ont perdu le sens de la raison :

hedonism « Le péché est devenu une manière de vivre permise par la loi. Les nouvelles générations  mépriseront les anciennes, pour ne pas leur avoir transmis ce qu’est le véritable Amour, de ne pas leur avoir fait connaître les racines de la Foi.  Sans ces racines, beaucoup de jeunes auront l’âme abîmée. Ils reprocheront à leurs parents de les avoir laissés errer seuls ! De ne pas avoir cherché à les guider, à leur faire connaître la Bible ! Alors que tous les enfants ont soif de connaitre Dieu. A  leur âge, la route du ciel est bien plus simple à prendre.  Ils n’ont qu’à se comporter  comme de jeunes enfants aimant Jésus. Rien d’autre n’importe !  Malheureusement,  l’homme ne retient pas les leçons du passé !  Il finit toujours par reprendre une voie de perdition.  Sodome et Gomorrhe ne lui ont pas suffi.  Il n’arrive pas à progresser autant qu’il le devrait. Il est resté arrogant, fier, égoïste, luxurieux.  Il se laisse séduire par toutes les formes en « isme: » communisme, athéisme, humanisme, hédonisme, toutes destructrices de l’âme. »

.

Eteindre la TVDans peu de temps, le chaos reviendra sur terre afin de laisser l’antéchrist asservir les hommes.

« On le reconnaîtra par ses exploits.  Beaucoup se mettront à genoux devant lui, prêts à lui vendre leur âme contre un peu de pouvoir, beaucoup d’argent et de gloire ! Il ne faudra pourtant pas lui obéir, mais continuer à suivre les enseignements de la Bible.  Pas de la nouvelle ! Mais de l’ancienne ! Car il en fera imprimer une autre afin de mieux les tromper et leur faire accepter tout désordre sexuel. Mais  un gouvernement qui laisse  l’homosexualité s’étendre alors que  c’est une horreur aux yeux de Dieu,  qui croit-il illusionner ? Même si toutes leurs lois et leurs médias l’encouragent, les parents  devront résister à leur idéologie mortifère.  Ils seraient donc particulièrement inconscients de ne pas se débarrasser de leur poste de TV. Car il sera pour leurs enfants, une source importante d’empoisonnement moral.« 

gif TV sans programme

.

Caresses malsainesLa dignité humaine en grave danger :

« Outre l’homosexualité, le meurtre de ceux qui ne sont pas encore sortis du ventre de leur mère, scandalise le Ciel. N’est-ce pas au moment de la conception que l’âme descend ?  Ces sacrifices humains n’ont pu être conçus et encouragés que par des disciples de Satan.  Même ceux qui auront réussi à naître, devront se méfier de leurs éducateurs. Ils auront l’aval des autorités pour abîmer l’âme des petits.  Dès leur plus bas âge, on les entrainera entre eux, à avoir des conduites sexuelles malsaines, leur enlevant ainsi leur pureté de cœur, cette innocence propre à la jeunesse.  Cette politique de la mort allant crescendo,  elle entrainera une conflagration énorme. La nature se joindra à la guerre pour contrecarrer ces désordres.  « Je sais que la fumée de Satan est entrée dans l’Eglise. » ne disait-il pas  Paul VI ?  Les péchés des parents  reposent maintenant sur ceux de leurs enfants. » Déboussolés, ils seront de plus en plus nombreux à vouloir se suicider ! Et l’état l’encouragera !

https://www.lemonde.fr/societe/article/2016/09/17/pour-la-premiere-fois-un-mineur-a-ete-euthanasie-en-belgique_4999312_3224.html

suicide jeunes

.

Quoiqu’en pensent  les gouvernants, les enseignants et les religieux modernistes,  le purgatoire et l’enfer restent des réalités. 

Trinité« Attaquer les dogmes de l’Eglise ne leur sera d’aucune utilité. La vérité est immuable.  Même s’ils nieront le mystère de la Trinité, cela ne le fera pas disparaître.  En créant une religion sans dieu et antichrétienne,  l’homme quand il mourra, ne sera pas reconnu par son Créateur. « Car nul ne vient au Père excepté par mon Fils.  Car le Fils est dans le Père, et le Père est dans le Fils et le St Esprit. Ils ne font qu’un, en un seul Dieu. »  La sublime prière du « Notre Père » ainsi que « l’Acte de Contrition » ne seront plus transmis sauf par quelques parents fidèles. On imposera non seulement une fausse religion mais aussi un gouvernement mondial. »

.

Ainsi, de même que les villes de Sodome et Gomorrhe furent détruites, de même la grande Babylone le sera.

« Dans les années à venir, l’Amérique expérimentera l’invasion ennemie. Ses habitants ne sauront où fuir.  Car on ne sera nulle part en sécurité. Un grand effondrement du marché paralysera  les systèmes monétaires de toute la planète.  Ils commenceront alors à se mordre les doigts d’avoir laissé les lois humaines parrainer le péché.  Les parents verront de plus en plus d’enfants disparaître autour d’eux. Ils auront du mal à croire qu’ils puissent être kidnappés pour devenir de véritables jouets kidnappés retrouvéssexuels aux mains de sataniques.  Pourtant ce sera la triste réalité : ces impies font partie d’une sorte d’église. Ils portent des cagoules et des capes, rouge à l’intérieur et noir à l’extérieur.  Ils sont farouchement opposés aux catholiques.  D’où leur satisfaction quand ils s’en prennent à leurs enfants.  Ils sont plusieurs milliers à travers le monde, allant jusqu’à en sacrifier quelques uns pour les offrir à satan.  Certains vont même jusqu’à pratiquer le cannibalisme.  D’où leur insistance à vouloir faire grandir les jeunes dans un esprit de débauche, car ils ont une soif inextinguible de chair fraîche. Dieu ne les laissera pas faire longtemps. Une maladie mystérieuse surviendra, qui sauvera de nombreux enfants de leurs griffes.   Ces enlèvements de chrétiens n’ont pas pour but de fournir des enfants à des parents en incapacité d’en avoir, mais pour être utilisés d’une manière particulièrement infâme.  Que l’homme ne s’étonne pas si l’intensification de cette débauche entraine parallèlement une augmentation des catastrophes naturelles. »

internet et le sexe

.

Jusqu’à la fin du siècle précédent, les messages reçus par Véronica Lueken n’étaient absolument pas pris au sérieux.  On allait jusqu’à douter de leur véracité.  Mais vrais ou faux, aujourd’hui, de nombreux signes démontrent qu’ils n’étaient pas dénués de sens.  L’inversion de  nos valeurs n’est-elle pas devenue la norme ?

.

N’assiste-t-on pas maintenant  à une déferlante homosexuelle incompréhensible, vue la minorité qu’elle représente ?

Contrairement à ce que les médias annoncent, les différentes manifestations organisées par le lobby gay, malgré des subventions publiques conséquentes, ne font pas recette :

Nicolas CanteloupLe soir du 21 mai à Paris, le concert gratuit organisé pour fêter à la Bastille,  l’odieuse acceptation par les députés du mariage gay, n’a pas attiré les foules. Même si la ministre déléguée chargée de la famille (ou plutôt l’anti-famille), Dominique Bertinotti, Jack Lang et le maire Delanoë le patronnaient.   Un drôle de maire d’ailleurs ! Qui n’hésite pas à aller se plaindre auprès de la direction d’Europe 1 de l’humour de Nicolas Canteloup qu’il trouve à son égard « homophobe et caricaturale » !

https://www.lefigaro.fr/culture/2013/06/11/03004-20130611ARTFIG00522-canteloup-ses-imitations-jugees-homophobes-par-delanoe.php

La voix particulière des invertis est, il est vrai, souvent comique.

Un effet largement exploité au cinéma comme avec « La Cage aux folles » :

Du 22 au 23 juin, était organisé dans la foulée, le premier salon du mariage gay. Ce fut un véritable fiasco. En deux jours, la soixantaine d’exposants  n’a pas eu plus de 150 visiteurs.

Premier salon gay de Paris

Le 29 juin, la gaypride parisienne, toujours aussi vulgaire et « mâle fréquentée », ne fit pas non plus le plein. Reste que pour une fois,  Harlem Désir fit acte de franchise : « …Il faut toujours aller plus loin dans le combat contre l’égalité… » Sans doute l’inégalité créée entre les enfants ayant  deux pères, deux mères ou un père et une mère !

mâle fréquentée

https://rutube.ru/video/07e944715f566a35ed3ebc6f987f1505/

Il arrive parfois que ces pro-homos aient de temps en temps un moment de lucidité. Obama par exemple, ne s’est-il pas plaint d’avoir souffert de l’absence de son père ?

https://www.rtl.fr/actu/politique/obama-parle-de-son-pere-absent-7762365505

L’Europride de Marseille du 10 au 20 juillet, semble lui aussi  attendre ses participants. Après une cérémonie d’ouverture  réduite à une simple fête de quartier, plusieurs concerts dont ceux de Sheila et Boy George durent être annulés.

Pourquoi donc les pouvoirs publics s’échinent-t-ils à promouvoir coute que coute ce genre de manifestations,  organisées avec l’argent du contribuable (la Lesbian&Gay Parade de Marseille a reçu 260 000 € de subventions) , alors qu’ils sont par ailleurs fortement endettés ? Et pourquoi continuer la recherche sur le gender alors qu’il est maintenant prouvé que c’est une erreur ? (le 12 juillet, la région Île-de-France attribuait au poste GID (Genre, inégalités, discriminations) : 1 302 200 €).

.

D’autre part, le syndrome de Sodome ne semble-t-il pas  revenir ?

Tornade Oklahoma 2013aA Oklahoma par exemple, le 18 mai 2013,  commençait la semaine de la fierté gaie. CORRECTION Severe WeatherMalheureusement, une série de tornades dévastait durant plusieurs jours, des quartiers de la ville.

https://www.liberation.fr/planete/2013/06/01/tornades-dans-l-oklahoma-cinq-morts-et-de-gros-degats_907431

En France, à La Rochelle, 4 jours après avoir célébré la première mascarade de mariage, un spectaculaire incendie ravageait la salle des fêtes de la Mairie
http://www.leparisien.fr/faits-divers/spectaculaire-incendie-a-la-mairie-de-la-rochelle-28-06-2013-2936551.php

La Rochelle salle des fêtes après l'incendie 2013

.

La marchandisation de l’être humain de nos  époques barbares  refait son apparition :

Si  quelques paires d’homos, ayant déjà adopté, commencent  à comprendre que les enfants ont besoin d’une maman et d’un papa :  « Donner aux enfants deux mamans ou deux papas, c’est les priver de quelqu’un dont ils ont désespérément besoin et qu’ils méritent pour être heureux… »

http://www.thepublicdiscourse.com/2013/03/9432/

Paire d'homos prostituant leur filsD’autres  au contraire, préfèrent continuer à le nier.  Car derrière leurs soi-disant désirs d’éprouver « les joies de la paternité », ils cachent des satisfactions malsaines et destructrices. L’exemple récent de cet américain Mark Newton et de son partenaire nouveau-zélandais Peter Truong ne nous le confirme-t-il pas ?

En 2005, cette paire d’homos réussit à obtenir en Russie contre 8 000 $, un enfant conçu par GPA avec les gamètes d’un des deux. Dès l’âge de 22 mois, le petit garçon a commencé à être abusé sexuellement et d’une manière quotidienne par ses « parents » et d’autres adultes. Il était bien évidemment coaché sur la façon  de le nier en cas d’enquête. Et quand les parents commencèrent à être soupçonnés, ils ont accusé les autorités de les stigmatiser en raison de leur orientation sexuelle. En final, il apparut clairement qu’ils avaient fait concevoir l’enfant pour l’exploiter sexuellement, en lui faisant même prendre part au tournage de films pornographiques.

Début 2020, deux mères et un père ont été arrêtés en Italie pour avoir forcé leurs fillettes de moins de dix ans à avoir des relations sexuelles avec eux, abus qui étaient également filmés et ensuite diffusés et partagés sur différents réseaux pédopornographiques. Selon le juge d’instruction, l’une des deux fillettes aurait même été spécialement conçue par les parents dans le but précis de réaliser des fantasmes sexuels communs.
https://corrierefiorentino.corriere.it/firenze/notizie/cronaca/20_febbraio_07/abusi-sessuali-figlie-minorenni-arrestate-due-mamme-padre-924f4e44-49a6-11ea-9b85-a88e42333e44.shtml?refresh_ce-cp

M et Mme Raymond PoeterayAutre cas de marchandisation de l’être humain qui fait peur  et qui tend à se multiplier :   Un diplomate hollandais et sa femme viennent de « renvoyer »Jade l'adoptée renvoyée leur fille adoptive aux services sociaux de Hong Kong. Ces parents avaient adopté Jade, une petite Sud-Coréenne, alors qu’elle avait à peine 4 mois. Sept ans après, et deux fils biologiques plus tard, Raymond et Meta Poeteray ont tout simplement décrété que la petite fille n’arrivait pas à s’acclimater au mode de vie néerlandais et à créer des liens affectifs solides avec sa famille adoptive.
https://www.elle.fr/Societe/News/Adoption-ils-ont-rendu-leur-enfant-421877

.

Ce n’est donc pas sans raison, si l’Eglise catholique n’approuve pas ce retour à la barbarie !

Une marchandisation que l’on retrouve avec l’euthanasie (quand l’homme coûte et n’est plus rentable), l’utilisation des embryons (pour breveter ce que Dieu a donné gratuitement), l’avortement (en empêchant une âme  de faire son chemin), le non respect des morts (en envoyant les cercueils à la décharge). :

Elizabeth IISi un jour elle lui prenait l’envie de changer et de ne plus aller dans le sens de la dignité humaine, elle ne serait plus l’Eglise catholique. Sans doute deviendrait-elle comme l’église anglicane.  Le 17 juillet, la reine Elizabeth II ratifiait la loi sur le mariage gay ; oubliant que pour accéder au trône, elle avait juré d’être la garante des lois de Dieu ! En tant que reine,  n’est-elle pas devenue la « chef » de l’église anglicane ?  En signant cette loi elle commet un parjure !

https://www.bfmtv.com/international/reine-elizabeth-donne-assentiment-mariage-homo-561506.html

L’ambassade d’Angleterre à Paris avait déjà le 29 juin  pris les devants, en pavoisant pour la gaypride, sa façade aux couleurs arc-en-ciel, alors que fin 2011, cela lui avait été refusé.

https://www.etre.net/royaume-uni-pas-de-drapeau-glbt-monsieur-l%e2%80%99ambassadeur/

N’est-ce pas un signe de déliquescence de la royauté, tel que le prédisait déjà Nikolaas van Rensburg ?

Manifestation-du-26-mai-2013-a-paris

.

Hommen à Roland Garros en 2013Aussi l’église catholique est entièrement derrière le mouvement français « la famille pour tous » :

Et comment pourrait-il en être autrement ?  Le 26 mai qui a réuni plus d’un million de personnes est un espoir immense pour toute la planète.

Tour de France 2013

https://www.youtube.com/watch?v=fwTefeAdLYk

Et les manifestations diverses pour se faire connaître, telles qu’à Roland Garros,  au Tour de France,  avec les veilleurs (assis, debout ou mères), les hommen (adultes et enfants) dans plus d’une centaine de villes, furent un exemple ! Pas une seule vitre brisée, pas un seul blessé, malgré une police politique qui de plus en plus se ridiculisait auprès du grand public. Veilleurs debout Paris 2013Heureusement que certains de leurs syndicats commencèrent à s’interroger sur le bien fondé de ces centaines de gardes à vue et du traitement infligé à un étudiant (Nicolas Bernard-Buss) qui ne méritait pas la prison.

Le syndicat de la police nationale « Alliance », qui représente tout de même près de 40 % des officiers de police, s’inquiéte des ordres de sa direction :

https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/03/01016-20130703ARTFIG00389-manif-pour-tous-le-ras-le-bol-des-crs.php

NicolasDans  la Tribune du commissaire, on parle du «malaise grandissant» de l’institution policière face à la répression des manifestations anti-mariage gay. «Du jamais vu!», commente un membre de ce syndicat, qui représente 60 % des commissaires, et qui a toujours été très légitimiste. «Cela montre l’ampleur du mécontentement».

.
https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2013/07/12/01016-20130712ARTFIG00253-mariage-gay-le-malaise-grandissant-des-commissaires-face-a-la-repression.php

.
«Ce n’est pas que l’on soit pro ou anti mariage gay, témoigne un commissaire. On est simplement choqué. On voit une distorsion énorme entre ce qui se passe avec les voyous récidivistes et des gamins pacifiques qu’on met en garde-à-vue simplement parce qu’ils portent un tee-shirt ! On refuse d’être une police politique, quel que soit le pouvoir.»

Mais ce sursaut français saura-t-il réveiller le reste de la population ?

Mini Hommen juillet 2013

Le mariage homosexuel étant passé, reste à voir venir ce que Veronica Lueken prédisait mais qui n’avait aucune chance d’être cru à l’époque : le développement de la pédocriminalité.

.https://www.dailymotion.com/video/x11eqqz#.Udb8Lm0r6KE

L’Espagne doit déjà lutter contre cette mensongère « Education pour la citoyenneté »,  qui intègre dans les programmes scolaires,  l’apprentissage de la masturbation par les enseignants, et les attouchements entre enfants de Leonor Tamayo Colominamême sexe ou pas. Les professeurs pédophiles doivent s’en donner à cœur joie, sans se soucier le moins du monde des conséquences psychologiques que ces pratiques  entraînent inexorablement.   Heureusement, quelques parents osèrent réagir.  Leonor Tamayo Colomina est leur coordinatrice  et lutte âprement pour le droit des parents à choisir la formation morale de leurs enfants.  Elle dut subir de nombreuses pressions y compris physiques, de la part du corps professoral et de l’administration.  Et les nombreux parents qui la suivirent,  furent poursuivis  par les autorités. Près de 2 300 procédures judiciaires  furent initiées durant les deux années suivant l’introduction de ce cours obligatoire.

Prof vicieux

Dans la plupart des cas (86%), les tribunaux locaux et régionaux condamnèrent l’état pour atteinte aux droits éducatifs des parents.  On compta jusqu’à 50 000 objecteurs de conscience malgré que la Cour suprême ne leur ait pas reconnu ce droit. Les combats juridiques les menèrent jusqu’à Strasbourg et ne sont toujours pas finis. (affaire Ramos Bejarano et Autres c. Espagne, n° 15976/10).

.https://www.objectiondelaconscience.org/le-combat-des-parents-espagnols-contre-lenseignement-du-gender-a-lecole-entretien-avec-leonor-tamayo-partie-1/

ecole-en-bateau c

En France,  le procès pour pédophilie sur voilier-école fera-t-il enfin comprendre à ces pédagogues véreux le mal qu’ils font avec leurs massages tendancieux ?

Devenu adulte, lettre qu’écrit à son père, l’un des enfants du voilier-école :

« Les enfants se trouvaient seuls au monde, physiquement et psychiquement. Pas de visite. Pas de téléphone, aucun moyen de se tourner vers le monde connu. Les mots ‘papa’ et ‘maman’ étaient effacés, les parents étaient dénigrés. Les enfants n’avaient d’autre choix que d’accueillir les bras des adultes qui se tendaient. C’était un monde où la seule issue était la soumission. » Il écrit aussi que Léonide Kameneff ne cessait de vanter à bord « la civilisation grecque ancienne qui célébrait les relations entre adulte et enfant…La pédophilie était normalisée, car tout le monde était censé être adulte, donc responsable, donc consentant. Le maître caressait, masturbait et l’enfant faisait de même au maître. Et cela se répétait régulièrement, très régulièrement. Ah ! ils s’étaient créé un monde parfait, ces porcs ! Une petite bouche de 10 ans sur le sexe d’un homme de 40 ans ! ….Parents, où étiez-vous ? Quelle folie vous a poussés à abandonner vos enfants à n’importe qui ? Sur ce bateau où vous nous avez envoyés, mes frères et moi, sans le moindre garde-fou, sans contrôle ? Ce n’est pas de l’inconscience, c’est de l’irresponsabilité !… »

https://www.lemonde.fr/justice/article/2013/03/07/ecole-en-bateau-parents-ou-etiez-vous_6002237_1653604.html

Pourquoi n’y avait-il pas 10 millions de Français dans la rue le 26 mai ? Parents ou étiez-vous ce 26 mai ? Alors que le ministre de l’Education tient à vous imposer la théorie du genre, les caresses entre élèves…..

"Enfants, nous ne souhaitions pas de relations sexuelles avec les adultes.  Ils nous ont détruits"

« Enfants, nous ne souhaitions pas de relations sexuelles avec les adultes. Ils nous ont détruits »

Des extraits du livre de Léonid Kameneff  « Écoliers sans tablier », édité chez Jean-Claude Simoën en 1979 :

Problème, un enfant ne sait pas qu’une expérience sexuelle peut marquer à vie…
https://www.youtube.com/watch?v=U-rHTcWqvxU
Malgré cela, dès la maternelle, des cas de harcèlement sexuel grave sont de plus en plus constatés :
https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/vienne-le-harcelement-scolaire-ne-connait-plus-de-limites

.

Un type comme Aaron Russo n’aurait pas été étonné d’apprendre, que parmi les  ancêtres de la sexualisation précoce, on trouve Alfred Kinsey, financé par la fondation Rockefeller

Cette structure mondialiste n’est pas étrangère à  l’introduction de cette pseudo « éducation pour la citoyenneté » à l’ONU.  La promotion de la théorie du genre a été ratifiée en 1995 par l’ONU, à Pékin, puis par le Conseil de l’Europe, l’OMS et l’UNESCO. Et cela malgré le conseil des spécialistes en la matière : (https://vimeo.com/74419149)

Et pour agrémenter un peu plus leurs cours, certains  enseignants vont jusqu’à vouloir rendre accessible les films Mante religieusepornographiques à de très jeunes enfants. Ils vont  jusqu’à  conclure que si les animaux pratiquent le viol, il n’y a pas de raison que les êtres humains ne puissent le faire.  En suivant leur raisonnement, puisque la mante religieuse aime dévorer son compagnon sexuel, la femme pourrait en faire autant !  En fait, ces profs  préparent le terrain, pour pouvoir se payer des écoliers à leur guise , avec l’appui des autorités.  N’ont-ils pas déjà fait entrer dans les  classes des sodomites,  pour leurs expliquer  que l’homosexualité était normale ?

https://www.sos-homophobie.org/interventions-en-milieu-scolaire/interventions-en-milieu-scolaire

.

Good-Luck-Charlie-Disney-Channel-La TV et le Cinéma sont d’autres moyens utilisés pour faire passer aux jeunes générations leur funeste idéologie. 

Et Disney Channel n’est pas en reste pour leur en proposer : comme dans une sitcom pour enfants « Good Luck Charlie »,  une gentille petite famille avec deux mamans  :  « Charlie (une jeune fille) se lie d’amitié avec une petite fille tandis que les parents de l’héroïne tentent de se lier d’amitié avec ses « deux mamans » lesbiennes. Bien entendu, alors que la paire lesbienne est jeune, moderne, rigolote, les « parents hétérosexuels » de Charlie sont aussi ringards qu’ennuyeux. »  Quand on sait que la chaîne câblée annonce 1 million de spectateurs aux États-Unis dans le segment des 2-11 ans  (300.000 d’entre eux ont moins de six ans) on comprend mieux  l’influence que cela peut avoir dans la tête de ces blondinets. Combien de fois faudra-t-il leur répéter qu’un enfant c’est fragile ?  Les prophéties de St Jean de Jérusalem gagneraient à être connues par tous !

 
Enfants fragiles

.

Bien entendu, l’obstacle le plus grand contre ces perversités est la morale chrétienne.

CathophobieDans les années à venir, le monde ressemblera  fort probablement à un vaste terrain de chasse anti-catholique.  On en voit déjà les prémices un peu partout. Même à Bordeaux est-il normal qu’une librairie catholique se fasse cambrioler 27 fois ?

https://www.christianophobie.fr/breves/bordeaux-une-librairie-catholique-vandalisee-pour-la-27eme-fois

Et quand la justice Hollande conseille « une petite thérapie » à un médecin défenseur de la vie, cela ne rappelle-t-il pas les hôpitaux psychiatriques des républiques socialistes de l’est ?

https://www.france-catholique.fr/La-Justice-de-l-Etat-PS-conseille-une-petite-therapie-a-un-medecin-defenseur-de.html

.

Mais si Véronica Lueken prédit une religion sans dieu, elle évoque aussi la mise en place d’un gouvernement mondial.

Pierre-Simon franc-maçonEt qui à part la franc-maçonnerie, peut vouloir imposer une idéologie aussi mortifère ?

Pierre Simon, deux fois grand maître de la Grande loge de France, écrivait  en 1979 dans son livre De la vie avant toute chose’ : « La vie n’est plus un don de Dieu mais un matériau qui se gère ». Au delà de la négation, n’est-ce pas là  le refus et le mépris de Dieu et de la vie elle-même ? Et, à propos des banques de spermes anonymes : «C’est, en un sens, la société toute entière qui féconde le couple ». Il n’y a donc plus ni filiation, ni famille.

Le ministre de l’éducation Vincent Peillon,  représente le modèle parfait  d’individus, prêts à asservir les peuples pour faire triompher leurs idées démoniaques. Qu’il ait été choisi à ce poste démontre bien que la fin des temps annoncée est proche. Quelques unes de ses inepties valent leur pesant d’or :

« Le but de la morale laïque est de permettre à chaque élève de s’émanciper… Il faut être capable d’arracher l’élève à tous les déterminismes : familial, ethnique, social, intellectuel »
(Vincent Peillon, Le Figaro, 2/9/2012)

« La religion et la morale laïques exigent donc, pour lutter contre les déterminismes, de changer les mentalités… notamment par le biais d’une éducation au respect de la diversité des orientations sexuelles« 
(Vincent Peillon, Lettre du 4 janvier 2013 aux recteurs)

Vincent-Peillon« Toute l’opération consiste bien, avec la foi laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu, du Christ, et à terrasser définitivement l’Eglise ».
(Vincent Peillon, Une religion pour la République, p. 277, édition du Seuil, 2010)

« Il faut donc à la fois déraciner l’empreinte catholique qui ne s’accommode pas de la République et trouver, en dehors des formes religieuses traditionnelles, une religion de substitution qui arrive à inscrire jusque dans les mœurs, les cœurs, la chair, les valeurs et l’esprit républicain sans lesquels les institutions républicaines sont des corps sans âme qui se préparent à tous les dévoiements »
(Vincent Peillon, ibid, p. 34)

« La laïcité française, son ancrage premier dans l’école, est l’effet d’un mouvement entamé en 1789, celui de la recherche permanente, incessante, obstinée de la religion qui pourra réaliser la Révolution comme promesse politique, morale, sociale, spirituelle. Il faut pour cela une religion universelle : ce sera la laïcité. Il lui faut aussi son temple ou son église : ce sera l’école. Enfin, il lui faut son nouveau clergé : ce seront les hussards noirs de la république »
sénatrice PS Laurence Rossignol(Vincent Peillon, ibid, p. 48)

Il n’est malheureusement pas le seul à sortir ce genre d’âneries.  Sa collègue la sénatrice PS Laurence Rossignol le concurrence :  « Les enfants n’appartiennent pas à leurs parents »   Serait-ce donc  à l’Etat ?
(5 avril 2013, en direct sur France 2, émission Ce soir ou jamais)

.

planned_parenthood_logoEt comme  instrument de taille  de ce mondialisme satanique on ne peut oublier de citer l’IPPF (International Planned Parenthood Federation).

Elle fut fondée en 1952 à Bombay à laquelle lui fut rattaché en 1960, le MFPF (Mouvement Français pour le Planning Familial) Première des ONG, implantée dans la plupart des pays, notamment les plus pauvres, elle fait complètement partie des rouages de l’ONU et des états, financée par le grand capitalisme et les gouvernements.

.

lionel-jospin-and-his-wife-sylviane-agacinskiwatch-Pourtant de véritables intellectuels existent en France,  mais la parole leur est confisquée :

Sylviane Agacinsky par exemple a parfaitement expliqué que l’on a créé le concept hétérosexuel de toutes pièces. On a  provoqué l’opposition dialectique entre hétéro et homo de manière purement artificielle. La sexualité n’est pas l’un ou l’autre. Elle n’est ni l’un ni l’autre : Elle est une et indivisible. Cette théorie procède d’une erreur sur la nature humaine. Et c’est un comble qu’elle soit enseignée dans le cadre des cours sur les sciences et vies de la terre ! Pour bien comprendre le contre-sens du genre, l’utilisation du vieux concept imaginé par saint Thomas d’Aquin : la distinction entre l’essence première (la naissance) et l’essence seconde (éducation) peut être fort utile ici. Car on n’a pas attendu les théoriciens du Gender pour distinguer ce qui est inhérent à la nature et ce qui résulte de l’éducation ! La seconde transforme, améliore, pervertit, bonifie, dénature la première !

.

masturbationPuisqu’ils tiennent à parler de masturbation aux élèves de 6 ans :

Pourquoi ne pas leur demander à qui ils pensent en se frottant ? Ils comprendront rapidement que leur question est sans fondement. Le cerveau étant vierge d’expérience, la sensation  observée ne vient pas en pensant à une personne. Cela n’arrivera que plus tard, selon les pratiques vécues de chacun.  Et à tel point que les frottements seuls,  sans une représentation cérébrale masculine ou féminine, ne suffiront plus pour  jouir.

écrivain russe Igor Chaffarevitch

Bref, l’écrivain russe Igor Chaffarevitch, dans un livre fondamental « le phénomène socialiste », avait parfaitement résumé le socialisme tel que nous le vivons aujourd’hui :  « c’est l’abolition de la propriété privée, la recherche d’un bien-être exclusivement matériel et… l’abolition de la famille, qui passe par la mise en œuvre de la théorie du genre… »  Il ne s’était pas trompé !

.

gif porno sur internet 2

313 commentaires sur “Veronica Lueken : de la prédiction à la réalité sordide

  1. Annie dit :

    Le 17 juillet 2013, la reine Elizabeth II ratifiait la loi sur le mariage gay. Elle démontrait ainsi que la royauté anglaise n’était plus basée sur les lois naturelles venant de Dieu. Le lien divin étant volontairement cassé, la royauté n’a plus de raison d’être et va certainement disparaître à la génération suivante.

    On assiste à la même chose à Monaco. Dans ce minuscule pays, le catholicisme est inscrit dans la Constitution comme la religion de l’État. Selon ce principe constitutionnel, l’Église est juridiquement fondée à intervenir dans les débats législatifs, par la voix de l’archevêque. En 2009, l’avortement avait été dépénalisé pour les cas de viol, de danger pour la santé de la mère et de maladie grave de l’enfant à naître. Mais en 2011, la franc-maçonnerie fut autorisée à s’implanter officiellement sur le territoire, au nom de la liberté d’association. L’archevêché s’était en vain opposé à ces deux bouleversements. En juin 2019, le Conseil national de Monaco (parlement de la principauté) avait à débattre sur la création d’un « contrat de vie commune » pour les partenaires de même sexe, l’assouplissement du principe du repos dominical, et la dépénalisation de l’avortement jusqu’à douze semaines de grossesse.

    Sur l’IVG, l’archevêque de Monaco, Mgr Barsi, n’est pas contre dépénaliser les femmes (ce qui est en pratique déjà le cas) pour qui l’avortement est un « terrible traumatisme », mais non les médecins. Elle doit par ailleurs selon lui, s’accompagner d’une politique d’accompagnement et d’aides pour les femmes enceintes en détresse. Une dépénalisation généralisée de l’avortement serait incompatible avec le catholicisme d’État. Elle permettrait rapidement à l’État de promouvoir cette pratique comme un « bien » ou un « droit » pour les femmes. Alors que l’avortement devrait être considéré comme un mal que l’État et la société tolèrent exceptionnellement, mais dont ils souhaitent avant tout préserver les femmes.

    Le prince Albert II de Monaco reste toutefois attaché au catholicisme de l’État. Il sait que le pape François pourrait intervenir comme avec la principauté d’Andorre en novembre 2018. Le pape François avait fermement exhorté l’évêque de la ville de La Seu d’Urgell à prendre position contre la dépénalisation généralisée de l’avortement, sans distinguer celle-ci d’une légalisation. Dans le cas contraire, le Vatican se voyait dans l’obligation de demander l’abdication de l’évêque, qui est pourtant l’un des deux co-princes d’Andorre, ce qui remettrait en cause le système de co-suzeraineté existant depuis 1268.

    La proposition de loi n° 234 dépénalisant l’avortement a malheureusement été adoptée à l’unanimité par le Conseil national de Monaco hier le 12 juin 2019. Elle entend modifier l’article 248 du Code pénal (qui définit et réprime le délit d’avortement) en ajoutant une nouvelle exception au principe d’interdiction de l’avortement. Ainsi, le délit d’avortement ne serait plus caractérisé lorsqu’« à la demande de la femme enceinte, la grossesse est interrompue avant la fin de la douzième semaine de grossesse ». Cette proposition de loi doit encore être transformée en projet de loi si le gouvernement princier donne son accord alors qu’elle n’est pas compatible avec le catholicisme d’Etat.


    Le 29 juin 2019, lors d’une conférence de presse à l’issue du sommet du G20 à Osaka, Poutine a dénoncé les idées de liberté sexuelle et de liberté de genre « imposées » aux gens, qui y seraient majoritairement hostiles. « Cette idée progressiste commence à être dépassée… Il y a toutes sortes de choses maintenant : on a inventé cinq ou six genres… Je ne comprends même pas ce que c’est… Le problème, cette partie de la société assez agressive impose son point de vue à la majorité écrasante… Les représentants des idées libérales imposent un certain type d’éducation sexuelle à l’école alors que les parents ne le veulent pas, mais on ne demande pas leur avis… En Russie, nous avons une loi, critiquée par tout le monde, la loi interdisant la propagande homosexuelle auprès des mineurs… Car les progressistes ne peuvent simplement plus dicter quoi que ce soit à qui que ce soit, comme ils ont tenté de le faire au cours des dernières décennies.» ».


    De son côté, le ministre des affaires étrangères brésilien, Ernesto Araujo, s’engage aussi contre la promotion de l’idéologie du genre dans les instances internationales. Pour lui le mot genre signifie le sexe biologique: féminin ou masculin. Il est déterminé à défendre une vision traditionnelle de la famille et de la société, en revendiquant ses bases chrétiennes. Dans le blog qu’il tenait jusqu’à sa prise de fonction, Ernesto Araujo dénonçait « la mondialisation économique, pilotée par le marxisme culturel », et y voyait « principalement un système anti-humain et anti-chrétien ».

    Cette politique pro-LGBTQ… vient de l’ONU et de toutes les autres instances internationales. On se souvient des attaques violentes contre le pape Benoit XVI par les media mainstream, parce qu’il avait dit que le sida pouvait être mieux combattu par l’abstinence et la fidélité que par le préservatif (moyen de dernier recours). Les pays qui ont suivi ces conseils ont vu le sida baisser, les autres augmenter. A une agence dont le nom est tout sauf non genré : « UN Women », l’ONU avait répondu qu’il faudrait remplacer certains termes traditionnels. Par exemple: « nom de jeune fille » par « nom de famille »; « Petit ami » et « petite amie » par « partenaire »; et, plus inquiétant, « mari » et « femme » par « conjoint ». On est là en pleine déconstruction de l’identité sexuelle masculine et féminine. Le mariage et la famille seront dissous, et remplacés par des relations arbitraires entre deux personnes ou plus, soutenues par une subvention gouvernementale. On retrouve là ce que l’OpenDemocracy de Soros publia le 24 mars « La crise du coronavirus montre qu’il est temps d’abolir la famille. »
    https://www.opendemocracy.net/en/oureconomy/coronavirus-crisis-shows-its-time-abolish-family/

    Exemple d’instance internationale recommandant de sensibiliser les enfants de 0 à 4 ans à la « masturbation » et à l’ »identité de genre », l’OMS. Les tout-petits doivent également être encouragés à « prendre conscience de leur identité de genre » et se voir accorder « le droit d’explorer les identités de genre ». Dans la tranche d’âge 4-6 ans, les éducateurs sont invités à « fournir des informations sur les relations homosexuelles » et à « aider les enfants à développer le respect des différentes normes concernant la sexualité ».

    « Les standards d’éducation sexuelle voulus par l’OMS pour les enfants » expliqués par Me Jerzy Kwaśniewski le 10 février 2020 à Cracovie :

  2. Germund dit :

    Organisée tous les premiers août, la marche de la fierté de la capitale suédoise rassemble chaque année un demi-million de spectateurs et plus de 50 000 participants, dont des militaires gays, des médecins, des policiers, des ministres, des hommes politiques, des chefs d’entreprise et même des représentants de l’Eglise suédoise. Mais une enquête de World Today montre que plusieurs personnes liées à la gay pride, ou à ses organisations affiliées, avaient été reconnues coupables de diverses infractions sexuelles contre des enfants. Comme quoi, il existe bien un lien entre ces deux déviances non innées que sont l’homosexualité et la pédophilie.

    L’une d’elles qui faisait partie de l’Association médicale suédoise et se plaignait des attitudes homophobes dans le monde de la médecine, avait été condamné, pour agression sur un garçon rencontré sur le site de rencontres en ligne Cruiser, à verser 165 000 couronnes suédoises (15 000 euros) à sa victime.

    Une femme qui prenait des photos des organes génitaux d’enfants dans leur environnement familial pour les transférer à un réseau de pédophiles, avait été condamné à huit mois de prison. Elle était l’une des figures de proue des droits des femmes en matière d’insémination et elle avait envisagé d’aller au Danemark avec son partenaire pour une insémination.

    Parmi les cadres supérieurs de la gay pride de 2018, deux durent démissionner après que le journal suédois Dagens Nyheter ait dévoilé leurs méfaits. L’un avait été condamnée à 2,5 ans de prison pour le viol d’un enfant, alors que l’autre avait été accusé d’avoir acheté du sexe à un garçon mineur.

    En 2016, l’une des figures de proue de la Lulea Pride, qui travaillait comme chef de projet pour l’égalité et la diversité dans la région de Norrbotten, a été condamnée à une période de probation avec un plan de traitement pour avoir détenu dans son ordinateur des scènes pédos graves.

    Un chef d’établissement scolaire et lié à l’organisation gouvernementale suédoise pour l’éducation sexuelle, RFSU, a été condamné début juillet 2019 à deux ans et six mois de prison par le tribunal de district de Stockholm pour 21 abus sexuels sur des enfants.

    13.656 images pornographiques et 302 films de pornographie enfantine ont été trouvés dans l’ordinateur d’un représentant des forces de défense suédoises du défilé de la fierté à Lulea en 2016. Cet homme de 30 ans changea de sexe pour devenir une femme durant l’enquête.

    https://www.varldenidag.se/nyheter/har-ar-hbtq-profilerna-som-domts-for-brott-mot-barn/repsgC!XlHYnx4ThcG4gPe1kLFcFw/
    https://www.medias-presse.info/un-leader-du-lobby-gay-condamne-pour-pedophilie-en-suede/

    Les fantasmes voulant que l’orientation sexuelle soit innée et immuable constituent, avec l’idée que l’enfant a besoin du plaisir sexuel, le fondement d’une campagne de défense des droits sexuels des pédophiles. Dans un premier temps, on cherche à normaliser les relations sexuelles entre adultes et adolescents (pédérastie), puis dans un second temps, les relations sexuelles entre adultes et enfants. Un tel processus de normalisation est réalisé à l’aide de séries télévisées, de documentaires et d’articles de journaux, où ces relations sont dépeintes comme quelque chose de positif ou au moins d’inoffensif. Le film hollywoodien ‘Mainwaring’ décrit par exemple comment un adolescent de 17 ans cherche à avoir une relation sexuelle avec un homme adulte. Son père l’accepte et va même jusqu’à regretter de ne pas avoir eu les mêmes chances à l’âge de son fils. Le problème, même si un jeune peut ressentir un plaisir dans une relation sexuelle avec un adulte, cela ne signifie pas qu’elle est psychologiquement sans danger pour lui plus tard. D’autant plus que le jeune ne peut en être conscient. L’innocence naturelle de l’enfance comprend l’absence de pensées, de fantasmes, de désirs et d’activités sexuels. Selon l’OMS, on doit prendre soin de la santé sexuelle des enfants de 0 à 4 ans en leur montrant que « les choses liées à la sexualité sont positives et procurent du plaisir. Mais l’éducation sexuelle à cet âge, expose les enfants à des pulsions, à être exploité sexuellement et à avoir une déviation sexuelle très tôt.

    Il est scandaleux de voir que Mgr Björn Vikström souscrive sans réserve aux thèses de l’OMS (voir son livre Monta rakkautta (MRI, édition suédoise).

    Vikström s’adapte à la sexologie naturaliste selon laquelle les différentes manifestations de la sexualité peuvent être comprises comme des expressions des variations naturelles et de la richesse de la nature. Appliquée à l’éducation sexuelle, il s’ensuit qu’il incombe aux adultes de donner son consentement à la diversité sexuelle et de genre.
    https://nyadagbladet.se/debatt/sa-avancerar-kampanjen-for-legalisering-av-pedofili/


    Aux Pays-Bas, un collectif de pédophiles a participé à la semaine de la gay pride d’Amsterdam se déroulant du 31 juillet au 4 août. Ce collectif de pédophiles lié au « Front de libération des enfants » prétend vouloir « libérer les enfants sexuellement ». Avec les développements des nombreuses « identités de genres », ils souhaitent qualifier la pédophile comme « normale » et qu’elle devienne une « identité de genre » comme une autre. Ils utilisent un logo rose et bleu pour se distinguer des autres pédophiles :

    Ces logos peuvent se retrouver sur des jouets d’enfants !

    Le silences des victimes de pedophilie… :


    Au Texas, le cri du cœur d’une enfant de 9 ans craignant les abus sexuels de son beau-père :
    https://meaww.com/stand-with-sophie-police-say-9-year-old-girl-viral-video-safe-location-sexually-abused-moms-boyfriend

    Discours de Marion Sigaut, lors du forum de Chisinau en Moldavie qui s’est tenu les 20 et 21 septembre 2019 :

    En France, n’est-il pas surprenant de voir qu’un journaliste tel que Pascal Praud aime beaucoup lire du Gabriel Matzneff, le pédophile qui sodomisait des enfants ? Même s’il disait « utiliser qu’exceptionnellement les réseaux de notre secte, où l’on se refile les gosses. » Dans ses ­Carnets noirs il écrivait « Ce délicieux petit trou du cul, quelle divine étroitesse, quelle chaleur, quelle fermeté! », en parlant d’un gamin de 14 ans dans ‘Un galop d’enfer’ (1985), où il relate son premier séjour aux ­Philippines en 1978. Matzneff compare ces ­enfants à des « piments rares qu’il met dans son lit », parle de ces soirées où il cherche des « culs frais », raconte une « journée délicieuse » consacrée à des garçons de « onze ans », « douze ans » et « quelques autres, dont un de huit ans ».

    et cela malgré le livre ‘Le consentement’ d’une de ses victimes, Vanessa Springora : Elle raconte comment elle a été séduite à 13 ans pour subir l’emprise de cet écrivain dont les pratiques pédophiles étaient tolérées par le milieu littéraire. « A 14 ans on n’est pas censée être attendue par un homme de 50 ans à la sortie de son collège, on n’est pas supposé vivre à l’hôtel avec lui, ni se retrouver dans son lit, sa verge dans la bouche à l’heure du goûter. » Agé maintenant de 83 ans, l’écrivain a perçu de la part du Centre National du Livre, une aide publique de près de 160 000 euros depuis 2002, accordée aux auteurs vieillissants dans le besoin. Autrement dit, l’Etat subventionne les pédophiles. Il l’a même décoré officier des Arts et des Lettres et chevalier de l’Ordre National du Mérite….

    Témoignage de l’auteur :

    • Rihuan dit :

      Ministre de la Santé et de la Famille sous Jacques Chirac de 1986 à 1988, Michèle Barzach pourrait bien être entendue dans le cadre de l’enquête ouverte à l’encontre de l’écrivain pédophile : médecin gynécologue, elle n’était pas regardante pour prescrire la pilule aux conquêtes mineures de Gabriel Matzneff. Pourtant Michèle Barzach, élue à la présidence de l’Unicef France, avait déclaré : « Dans la continuité de ma vie consacrée aux femmes et aux enfants, je servirai avec conviction et enthousiasme la stratégie de l’Unicef fondée sur la notion d’équité, pour permettre l’accès des plus vulnérables aux droits fondamentaux que sont la santé, la nutrition, l’éducation et la protection. » Son mandat s’est achevé en juin 2015.

      A la date du 13 novembre 1973, Matzneff a ainsi ainsi écrit : « Je crois qu’aujourd’hui, chez la gynéco, Francesca a pris la pleine mesure de mon amour, qu’elle a éprouvé que je me sens responsable d’elle, que je l’aime vraiment, et pas qu’au lit. C’est grâce à Juliette Boisriveaud que nous avons eu ce rendez-vous chez le docteur Michèle Barzach. Nous y sommes allés avec la crainte d’être critiqués, sermonnés, aussi avons-nous été très agréablement surpris. Michèle Barzach est une jeune femme douce, jolie, attentive, qui à aucun moment n’a cru devoir faire la morale à ce monsieur de trente-sept ans et à sa maîtresse de quinze. Elle a, je pense, tout de suite compris que nous formons un vrai couple, que nous nous aimons. » (page 378 d’Elie et Phaéton). Après cette première consultation qui l’a pleinement satisfait, Michèle Barzach va devenir en quelque sorte la gynéco attitrée de Matzneff. On en trouve un autre exemple, mais ce n’est pas le seul, dans Les Soleils révolus (1979-1982) (Gallimard).

      L’état français ne protège pas vraiment les enfants victimes, comme Laurence Brunet-Jambu l’explique dans son livre ‘Signalements – Infanticide, pédophilie, maltraitance, tous complices’.


      Et que penser du Sénat de Berlin-Ouest , qui entre 1969 et 2003, a confié avec l’encouragement du parti des verts, de nombreux garçons sans abri âgés de six à 14 ans à des pédophiles connus ? Le sexologue Helmut Kentler qui patronnait l’expérience pensait que la pédophilie pouvait avoir des « conséquences positives » pour ces orphelins. L’universitaire était pour la décriminalisation des relations sexuelles entre adultes et enfants. Il soutenait que les jeunes étaient « presque toujours plus gravement blessés » par les poursuites engagées contre leurs agresseurs que par l’abus lui-même. Devenus adultes, certains des enfants, tellement défigurées émotionnellement par leurs épreuve qu’ils devinrent incapables de travailler normalement, ont commencé à réclamer justice auprès du Sénat. L’un de leurs avocats réclama une somme forfaitaire de 100 000 euros ainsi qu’une pension mensuelle de 2 500 euros. L’un des cas, appelé Marco, avait été pris en charge en 1989 après avoir fui son père violent. À l’âge de six ans, il fut placé chez Fritz H, qui commença très rapidement à entrer dans sa chambre pour l’obliger à des relations sexuelles. Pendant une dizaine d’années, il fut battu et violé à plusieurs reprises jusqu’à ce qu’assez grand, il puisse se rebeller. Une autre de ses victimes, Sven, avait été abandonnée par ses parents à l’âge de sept ans et avait contracté l’hépatite B dans les rues de Berlin. Confié à Fritz H en 1990, il subit lui aussi des agressions sexuelles répétées et filmées.
      https://www.the-sun.com/news/490187/horrifying-berlin-foster-experiments-spedos-sex-abuse-good-them/
      Mais alors que Berlin finançait publiquement ce programme pédophile, de nombreux autres enfants étaient maltraités au pensionnat d’Odenwald, près de Francfort. Son ancien directeur, Gerold Becker, était un pédophile qui, avec au moins sept autres membres du personnel, abusèrent d’au moins 132 élèves entre 1965 et 1998.

      Il faut dire qu’en 1975, l’un des responsables du parti des verts qui travaillait dans une maternelle, Daniel Cohn-Bendit, avait écrit un livre faisant l’éloge des «jeux érotiques» entre adultes et jeunes enfants. En 1981, Jürgen Trittin, aujourd’hui un haut député vert à Göttingen, signait une brochure du parti pour la dépénalisation de la pédophilie.
      https://www.irishtimes.com/life-and-style/health-family/germany-s-secret-paedophilia-experiment-1.2897942

      Gérard Fauré, sorti de prison en 2017, évoque même un « Jeffrey Epstein français, « Bernard L. » qui fournissait le Tout-Paris pédo, mais aussi des Saoudiens et Qataris, protégé par un commissaire de police du 8eme arrondissement actuellement en prison. Il avoue aussi que son père avait aidé Hassan II à supprimer Mohamed V.

      De même il accuse Alain Delon d’avoir « fourni des enfants », étant protégé par la brigade des mœurs :

      Lien direct entre le mouvement LGBT et la pédophilie que l’état français veut ignorer,
      https://view.ly/v/MCUbRTOy7L5Q
      jusqu’à faire sanctionner par sa justice toute personne disant la vérité :


      Et que penser de l’écœurant phénomène des viols d’enfants en direct sur internet ? Particulièrement aux Philippines ?
      https://www.parismatch.com/Actu/International/Philippines-viols-d-enfants-sur-commande-1689135

      L’état ferait mieux de tenir compte de ce cercle vicieux qui condamne la plupart du temps les sexuellement traumatisés comme le rappelle Dr Muriel Salmona :

  3. Darryl dit :

    Tribunal d’instruction ITNJ (International Tribunal for Natural Justice) avec Robert D. Steele sur le trafic des enfants :

    « L’imposture des droits sexuels ou la loi des pédophiles » par Ariane Bilheran :

    La 2000 ième arrestation de l’Operation Underground Railroad de Tim Ballard :

    Tim Ballard : « J’ai eu un cas où un enfant a été vendu sur Craigslist.com » :

    Tony Robbins « Ils trafiquaient leurs propres enfants » :


    En France, Morad el Hattab, écrivain et géopoliticien, a deux enfants pris dans un réseau pédocriminel. Il questionne sur les très graves dysfonctionnements de la DGSI, de juges du TGI de Paris et de commissaires centraux, dont Catherine Jourdan du 17e, celui du 18e et celui de Versailles qui ont falsifié les enquêtes.
    (https://www.zupimages.net/viewer.php?id=20/26/bv1r.png)
    https://www.facebook.com/watch/live/?v=646093072931147&ref=watch_permalink
    https://ho1.us/2020/07/france-paradis-des-reseaux-pedo-criminels-y-compris-au-sein-de-la-dgsi/

    En France, un enfant disparaît toutes les 10 minutes : 51 000 disparitions en 2019 :
    https://www.sudouest.fr/2020/05/25/en-france-un-enfant-disparait-toutes-les-10-minutes-51-000-disparitions-en-2019-7509843-10407.php
    Viols d’enfants – à quand la fin du silence ? (0:00 : rapide retour sur l’affaire pierre et marie ; 8:30 retour sur des détails liés à l’affaire EPSTEIN ; 16:55 L’ultime retour de chasse ; 25:00 rappel des affaires étouffées ; 29:40 SKS CREW avec ZIRKO et L’EXI-T ; 59:53 Marion Sigaut ; 1:25:55 Lambert de la team Argus ; 01:27:16 Ariane Bilheran) :

    Martine Bouillon, substitut du procureur à Bobigny, avait avoué sur un plateau de TV (FR3) avoir eu connaissance d’un charnier d’enfants en région parisienne. Très rapidement elle fut mutée par un haut magistrat, Michel Joubrel, et décida de se taire craignant pour sa vie. Quelques temps après, on apprenait que Joubrel, substitut à la cour d’appel de Versailles, avait été mis en examen pour possession et échange de milliers de photos de bébés et d’ enfants violés. Il ne fut condamné que de 8 mois de prison avec sursis.

    En Italie la police a arrêté une grande «psycho-secte» qui a pratiqué des abus sexuels sur des enfants pendant plus de 30 ans :
    https://www.rt.com/news/495310-italy-child-abuse-sect/amp/

    Un projet « Pedomap.Live » est lancé par PRODAFT SARL pour traquer les pédophiles sur le Web à l’aide de la technologie propriétaire de la société Passive Deep-Web Sensor. Les personnes qui recherchent activement du contenu sur la maltraitance des enfants sont affichées sur la carte en temps réel. Elle n’utilise aucune ressource publique (comme Youtube, etc.) mais que des réseaux de sites Web de pornographie juvénile anonymes et secrets qui ne peuvent pas être accidentellement visités par des internautes normaux. Les adresses IP sont toutefois masquées conformément à la réglementation GDPR. Et les adresses IP appartenant à des fournisseurs VPN connus et au réseau TOR sont supprimées du flux en direct afin de fournir des données précises.
    https://pedomap.live/

    Sommet pour la lutte contre le trafic d’êtres humains du 31 Janvier 2020 avec Donald Trump :

    Certaines personnes à la recherche d’adrenochrome (pigment bleu issu de l’oxydation de l’adrénaline) comme drogue mais aussi pour rajeunir, n’hésitent pas à terroriser des enfants avant de les tuer pour en avoir en buvant leur sang :

    Un film de 1998 en faisait déjà allusion ‘Fear and Loathing in Las Vegas’ :

    Sa formule fait penser à un lapin avec ses grandes oreilles (les deux liaisons oxygène), d’où l’appellation de lapin blanc :

Répondre à Andrew Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s