Recette de survie : le charbon Activé, la meilleure pompe à poison…

 

Le Charbon Activé :

C’est une poudre noire, légère, très fine, sans odeur, sans saveur et insoluble dans l’eau, capable de fixer, de capter, de séquestrer, de pomper, de piéger (absorber) les substances étrangères ou toxiques qui se trouvent dans notre corps.  Ces substances qui empoisonnent notre corps et surchargent nos reins et notre foie, sont absorbées par le Charbon Activé et rejetées hors du corps. En cas d’urgence et qu’on n’en a pas sous la main, on peut récupérer du charbon de bois d’un foyer non contaminé par de la peinture ou tout autre produit chimique.
En usage interne : Le charbon de bois s’absorbe par la bouche et fournit un contrepoison efficace contre plusieurs substances toxiques (guerre bactériologique ou chimique!).

En usage externe : Il faut placer une couche de 4-5 millimètres de poudre au centre d’un tissu blanc mince. Évitez de doubler le tissu pour optimiser l’effet. Immergez ensuite la compresse à plat dans de l’eau chaude et l’appliquer sur la partie infectée. Il est préférable de laisser la compresse toute la nuit. On peut aussi utiliser de la gaze humide pour en faire un pansement durable. Pour accroître l’effet de cette compresse, on peut y appliquer un peu de chaleur à l’aide d’une bouillotte ou d’un coussin chauffant. Les infections au visage ou même des yeux peuvent être traitées de la même manière.

 

Petites histoires de «prestidigitation médicale» :

Cela se passe en 1813. Un certain Bertrand, chimiste français, fait une démonstration publique. Il tient une fiole qui contient 5 g de trioxyde d’arsenic (1 cuillère à thé), de quoi tuer 150 hommes. Il lève le bras et porte le breuvage aux lèvres. Les effets inexorables de cette drogue : nausée, vomissement, diarrhée, brûlure intense de la bouche et de la gorge, crampes atroces dans le ventre, déshydratation rapide et mort. Devant les yeux médusés et horrifiés de la foule, Bertrand vaque tranquillement à ses affaires et ne présente aucun trouble.

En 1831, un pharmacien de Montpellier nommé Touéry, effectue le même tour mais, cette fois, devant l’Académie française de médecine. Il avale 1 g de strychnine (10 fois la dose mortelle). Ce poison foudroie un homme en 10 minutes dans des convulsions incontrôlables et un arrêt respiratoire au milieu d’un rire nerveux effrayant. Pourtant, Touéry reste calme et détendu et n’a aucun trouble, à la stupéfaction totale des professeurs.

Le secret ?  Bertrand et Touéry avaient tous deux étudié l’action du charbon végétal sur les poisons, en particulier avec des rats – et tous deux ont voulu démontrer qu’ils avaient découvert l’antidote universel. Touéry rapporta par la suite qu’il avait préalablement enrobé la strychnine dans 15 g de poudre fine de charbon végétal. Il continua ses travaux de recherche jusqu’en 1940. Patience et longueur de temps – et ce n’est qu’en 1984 que le JAMA (Journal of the American Medical Association) publia deux articles sur l’usage du charbon Activé contre l’empoisonnement à la théophylline (broncho-dilatateur) et au phénobarbital.

 

Un déferlement de confirmations à travers l’histoire :

• Le papyrus d’Ebers 1550 avant J.-C. mentionne déjà la poudre de charbon.
Hippocrate (400 avant J.-C.) et Pline (50 avant J.-C.) recommandent le charbon de bois dans le traitement de l’épilepsie, du vertige, de la chlorose et de la « maladie du charbon » contractée par les tanneurs.• En 1773, Scheele explique le phénomène d’absorption des gaz par le charbon.• En 1785, Lowitz montre que le charbon est capable de décolorer de nombreux liquides. • En 1793, D.M. Kehls conseille dans son mémoire l’usage du charbon pour éliminer les odeurs de la gangrène, purifier l’haleine, les fièvres putrides et tous les états bilieux : http://books.google.fr/books?id=3wwJAAAAQAAJ&pg=PA269&lpg=PA269&dq=D.+M.+Kelhs&source=bl&ots=Sxiv96DR9N&sig=b0v7wqAaE95yIB6bzkvFXv1j-sU&hl=fr&sa=X&ei=URbnT8ecBMKl0AW5-s3mCA&ved=0CFcQ6AEwAA#v=onepage&q=D.%20M.%20Kelhs&f=false
• En 1865, Hunter découvre les performances du charbon de noix de coco pour absorber les gaz.• En 1862, Stenhouse est le précurseur des masques à gaz (au charbon) qui furent utilisés pendant la guerre 14-18.
• En 1846, Garrod publie, en Angleterre, un rapport sur la neutralisation de la strychnine administrée à des chiens, des chats et des lapins, et expérimente ensuite la neutralisation de l’opium, de la morphine, de l’aconitine, de l’ipéca, de l’émétine, de la vératrine, la cantharidine, la ciguë, la stramoine, le delphinium, le bichlorure mercurique, le nitrate d’argent et les sels de plomb. • En 1848, Rond reprend les expériences de Garrod sur les humains. Il existe plus de 40 exposés sur le sujet, établis entre la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle.

 

Les secrets du charbon Activé :

Il est obtenu en deux étapes :

1. La carbonisation
On calcine du bois en le chauffant à une température variant entre 600 et 900° en l’absence d’air.

2. L’activation
Le bois est ensuite recalciné aux mêmes températures, mais cette fois, en présence de vapeur d’eau, d’air ou de gaz oxydants. Ceci permet le développement d’un réseau très dense de micropores qui transforment chaque poussière de charbon en micro-éponge apte à piéger toutes toxines, poisons et molécules indésirables.

L’extrudation de la poussière de charbon développe une surface de contact phénoménale: 1cm3 de charbon pulvérisé présente une surface totale de 1 km2 – et 500 g de charbon contiennent 50 milliards de pores. Ceci explique ses performances : il peut absorber 97 fois son volume de gaz carbonique, 165 fois son volume d’anhydride sulfureux , 178 fois son volume d’ammoniac…

 

Le travail dans l’intestin :

L’intestin étant une paroi poreuse, il s’y effectue un travail de dialyse par le principe de l’osmose. Ceci veut dire qu’il se produit un équilibre entre les concentrations de produits solubilisés de part et d’autre de la paroi. Donc, si l’intestin est encombré, les réseaux lymphatiques ne peuvent dégorger dans celui-ci. Le charbon, en libérant l’intestin, active la désintoxication de la lymphe et du sang par le biais du pompage osmotique.

Le Dr Denis Burkitt, après avoir observé les « besoins » de milliers d’Africains et d’Anglais, a tiré des conclusions étonnantes. L’Africain rural élimine 80% du bol en 32 heures en moyenne, le jeune Anglais en 72 heures, le vieil Anglais en 360 heures (15 jours !).

Pourquoi ?  L’Africain mange essentiellement des aliments à fibres complètes et ses selles pèsent entre 300 et 500 g. L’Anglais au régime raffiné, a des selles journalières de 110 g.

Plus un individu est carnivore et lactivore, plus ses selles diminuent (jusqu’à 50 g par jour).

L’Africain aux selles abondantes ne connaît pas l’obésité, l’appendicite, les calculs biliaires, les diverticules, la hernie hiatale, les varices, les hémorroïdes, le cancer du côlon, du rectum, la thrombose, le diabète, l’hypoglycémie.

 

La plus puissante pompe à poisons :

La liste des poisons est longue. Elle concerne :
• Les stupéfiants, les médicaments dangereux, les alcaloïdes, les additifs alimentaires, les produits chimiques agricoles, les métaux lourds, les gaz toxiques, les détergents, les solvants organiques, la chimiothérapie.

Mais sont aussi concernés:
• Les staphylocoques, la salmonelle, les virus de la variole, de la fièvre aphteuse, les toxines bactériennes telles que celles de la diphtérie, du tétanos, du botulisme, du perfringens, les amines toxiques de décomposition.

Et il y a encore :

• Les venins de serpent, d’abeille, de guêpe, de frelon, de taon, de scorpion, d’araignée, d’anémone de mer, de physalie, l’histamine du thon, les coquillages, les mycotoxines que l’on trouve dans les aliments à cause des antibiotiques et les redoutables aflatoxines.

 

Comment utiliser le charbon activé :

On considère que la durée moyenne du transit est de 18 à 48 heures.
(Pour mesurer la vôtre, manger des betteraves rouges et prenez un top chrono….)

En cas d’intoxication sévère :
La dose préconisée est de 50 g pour un adulte, de 1g/kg pour un enfant. Mélanger à de l’eau froide. Cela n’a aucun goût.
Répéter les prises de 20 à 50 g de charbon activé toutes les 4 à 6 heures pendant 1 ou 2 jours selon la sévérité de l’intoxication. La quantité théorique du charbon activé doit être au minimum égale à 8 fois le poids de toxique ingéré. La marge de 10 fois est souhaitable. Toutefois, dans les intoxications suicidaires, et chez les sujets comateux, la quantité du toxique est impossible à connaître. On administre alors entre 100 et 120 g de charbon d’office.
À savoir qu’une cuillère à soupe contient en moyenne 5 g de charbon.

CURE DE DRAINAGE
– Les posologies sont évidemment modulables en fonction de chaque cas. En moyenne, on peut opter pour le protocole de 1 cuillère à soupe aux 3 repas pendant 2 à 6 semaines selon la profondeur du drainage cellulaire qui est nécessaire.
– Pour des petits nettoyages internes, 1 cuil. à soupe par jour pendant 10 à 15 jours effectue déjà de l’excellent travail.
– Pour un enfant, remplacer les cuillères à soupe par des cuillères à café, et s’en tenir à 10 à 15 jours en tout pour des cas courants.

 

Y a-t-il des inconvénients à un usage prolongé du charbon ?

Il arrive que le charbon ait un effet constipant sur certaines personnes. On adjoint alors des prises de sorbitol. De toute façon, il convient de boire plus qu’à l’habitude pour compenser l’absorption de l’eau intestinale par le charbon. Il faut savoir aussi que le charbon inhibe les contraceptifs oraux. Néanmoins, il peut être pris pendant la grossesse.

Les indications de la carbothérapie• Empoisonnement par absorption de substances toxiques ;
• Intoxication alimentaire (tels que ceux dus à la salmonelle, au staphylocoque, à la Listeria…).
• Intoxication par médicaments, stupéfiants, alcaloïdes, produits chimiques agricoles (organo-phosphorés …), métaux lourds, détergents, solvants organiques. On le préconise tout particulièrement dans les intoxications par antidépresseurs tricycliques, Chloroquine, Paraquat, Barbituriques, Colchicine, Phénothiazines, Benzodiazépines, Digitaliques, Salicylés, Bêta-bloquants, Méprobamate, Théophylline, Carbamazépine, Paracétamol, etc.
• Maladie de Lyme : amortit les troubles par élimination des toxines du borrélia dans le sang
• Epuration digestive
• Diarrhées, le charbon actif étant un constipant;
• Aigreurs d’estomac, gastralgies
• Aérophagie
• Gastro-entérites
• Infection intestinale accompagnée de constipation et de fermentations
• Mauvaise haleine (halitose) – Travaux du Dr Guinney Los Angeles
• Hoquet chronique
• Flatulence – Travaux du Dr Hall (USA)
• Colostomie (anus artificiel) – Travaux Drs Cappeler Rüffenach, Müller et Halter de Bern;
• Selles nauséabondes et diarrhées nerveuses – Travaux Dr Riese et Damran;
• Tourista (diarrhée des pays chauds);
• Complications de l’insuffisance rénale- Travaux Dr Kopp.
• Tous troubles intestinaux – Travaux du Dr Chevreul -Paris;
• Cholestérol et triglycérides – Travaux du Dr Friedmann;
• Prurit généralisé – Travaux de Pederion Matter -Czerwingski – Llach.
• Sels biliaires en excès : Travaux de Needle Krasopoulos et De Bari.
• Jaunisse et bilirubine des nouveaux nés
4,5 gr de charbon actif par jour. (Travaux de kuenger, Schenck, \/ahlenkamp, Kuegking, kuenzer, Ulstrom, Eisenklam, Davis, Yeary, Lee.)
• Cirrhose et encéphalopathie hépatique
• Alcoolisme: il est intéressant de savoir qu’un gramme de charbon (l/2 cuillère à café) neutralise 60 ml de Whisky. A creuser pour les cures de désintoxication…
• Toxicomanies (tabac – drogues)
• Champignons vénéneux: (voir intoxication sévère). La carbothérapie ne dispense pas de contacter un centre anti-poison.
• Problèmes ORL et hygiène dentaire
Par ailleurs, le Dr Yatzidis de l’université d’Athènes a signalé en 1961 que 1 gr de charbon peut capter : 9 mg de créatinine endogène, 8 mg d’acide urique, 1,75 mg des phénols, 0,30 mg d’indican, 1 mg de guanidines, 35 mg d’urée, 0,35 mg d’acides organiques. Entre 4 et 20 mois de traitements en continu, avec des prises de 20 à 50 gr par jour n’ont entraîné aucun inconvénient.

 

Les applications récentes :

– En milieu hospitalier, les salles d’opération sont assainies par des filtres à charbon pour neutraliser les gaz anesthésiques (halothane, éther, cyclopropane, métoxyflurane, propanidide, protoxyde d’azote).
– Les produits d’assainissement de l’eau : chlore, ozone, bioxyde de chlore, permanganate… tous toxiques, peuvent être éliminés facilement par des filtres à charbon.
– Mais il est aussi efficace pour le mercure, le plomb, les insecticides, les herbicides, les hormones et même certaines substances radioactives.

Le charbon est probablement l’agent de décontamination le plus simple, le plus valable et le moins cher que nous connaissions. Mais le public et les malades, et même beaucoup de médecins, ne le savent pas. Pourtant il est aussi d’une grande utilité en cas d’insuffisance rénale sévère.

Publicités

Quand sandale peut rimer avec scandale !

.

L’été approche et des désirs louables de vacances en bord de mer nous assaillent. De très jolies sandales apparaissent sur les étales des lieux de vente. Cette année, le « made in China » n’a pas hésité à nous en faire voir de toutes les couleurs. Les colorants jaune, orange et rouge utilisés dans les résines et les élastomères plastiques qui ont une forte teneur en plomb, semblent avoir un effet déconcertant ! Certains crient au scandale à juste titre ! Et on les comprend ! Les chaussures en plastique pourraient même être cancérigènes, selon une étude allemande :

http://www.20minutes.fr/article/1207551/ynews1207551?xtor=RSS-176

Ah ! Les causes du mal au pied peuvent être bien diverses ! Avant tout, il faut être bien chaussé !

.mal au pied

.

Mais les chaussures « premier prix » sont-elles vraiment dangereuses ?

Même le cuir, un matériau longtemps considéré comme « noble », n’est pas épargné par cette course au low cost. chaussures à pointesAujourd’hui, on trouve des blousons, des sacs, des chaussures en cuir à des prix encore impensables il y a quelques années. Une paire de mocassins ou d’escarpins en peau peut ainsi être proposée à 40 euros. Comment est-ce possible ? En partie parce que de nouveaux pays se sont mis sur ce marché et pas seulement en Asie. L’Éthiopie est devenue un important fournisseur de chaussures. Le pays a toujours été un gros producteur de cuir mais depuis quelques temps, des usines se multiplient avec une main d’œuvre payée 25 euros par mois !

Mais attention dans les tanneries, les produits chimiques utilisés peuvent se retrouver dans les chaussures et provoquer des ennuis de santé.

Reste le made in France ! Paraboot : fait main en France mais aussi au Portugal. 2h pour fabriquer une chaussure. Et le seul à faire lui même ses semelles !

paraboot_gravurage_semellehttp://paraboot.com

https://www.youtube.com/watch?v=g24t7BjzWvU

Il y a aussi les chaussures de Gâtine :

https://www.youtube.com/watch?v=1k3jU7fT2sU

En Belgique, Ambiorix offre le même genre de qualité :

https://www.youtube.com/watch?v=4XT6NbEf1yM

.

chaussures mouillées animé gif

Un complot mondial contre la santé ?

grippe A

.

Deux remarquables femmes, Claire Séverac et Sylvie Simon, nous témoignent de leur constat amer sur notre société !

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=HmkNspei_jw#!

Bien entendu, pour elles, la crise est artificielle ! Ce n’est ni plus ni moins que le résultat de la confiscation des richesses de la terre par une poignée d’individus.  » Il faut absolument que les gens prennent conscience de cette situation dramatique avant qu’il ne soit trop tard ! »

piqureElles remarquent que sur le plan médical on est arrivé à un autiste sur 88 depuis 2008 ! C’est à dire 78% de plus qu’il y a 10 ans.  Sans compter que chez les garçons nous en sommes à 1 sur 50 !  C’est aussi 8 500 de cas de cancer en plus en 4 ans chez les enfants !  Actuellement, 1 enfant sur 440 aura le cancer avant l’âge de 15 ans, dont la moitié avant d’atteindre 5 ans !  Pourtant, un enfant n’a jamais autant reçu de soins, de vaccins, de médicaments depuis que le monde existe !

Il y a une course au profit sur le dos du vivant ! Même les graines en Agriculture  sont touchées ! On cherche à tout breveter, pour plus de profit !

Claire Séverac a écrit un livre passionnant : « Complot mondial contre la santé ». Au cours du printemps 2009, avec le début de la communication autour du virus H1N1, elle se dit que les incohérences sont trop nombreuses, que les mensonges et les motivations des autorités à vacciner tout le monde sont très suspects,  et que la façon dont nous sommes traités est juste insupportable….. Elle décide donc d’enquêter et, d’une horrible découverte à une autre, elle refuse de croire à un coup du sort, mais plutôt à un plan organisé par une poignée de « banksters »si gourmands qu’il souhaitaient contrôler le monde et faire du profit même si cela allait blesser chaque être humain de la planète. Pendant des mois, elle va rechercher les preuves officielles de tous les dommages qu’ils sont en train de causer à notre santé avec la nourriture, les médicaments, les pesticides….Les noms des coupables, leurs méthodes et comment ils ont pu mettre leurs plans à exécution en finançant des écoles scientifiques, en achetant les médias pour les contrôler, en falsifiant les études et les statistiques, en persécutant les  experts intègres, en infiltrant le monde des institutions et en bâillonnant les politiciens….

http://www.dailymotion.com/video/xddvkv_complot-mondial-contre-la-sante-cla_news

Il faut dire que le scandale de la grippe H1N1 fut en son temps un révélateur des conflits d’intérêts dans le milieu médical :

http://www.dailymotion.com/video/xaqu96_2-dr-vercoutere-sur-les-vaccins_news

sylvie-simonScience et paranormalSylvie Simon, qui est la soeur de l’écrivain Guy Rachet, s’est plus attachée à étudier le phénomène vaccin dans notre société. Elle prône les valeurs de la médecine alternative qu’elle oppose aux intérêts de l’industrie pharmaceutique et à ce qu’elle appelle « l’engrenage mortel de la société de consommation » ! Son autre hobby (pour ne plus parler de lobby) concerne l’ésotérisme. d’où son dernier livre « La Science à l’épreuve du paranormal » , Alphée, 2010.

http://www.youtube.com/watch?v=JsoNDl-Ku-4

gif scanner-passe-temps gif

Réduction de la population par les vaccins

« Bill Gates sauve des vies ». Les médias nous bassinent souvent avec le travail philanthropique de la Fondation Bill & Melinda Gates. Son argent finance des campagnes de vaccination, préjudiciables mondialement, des projets agricoles dangereux portant sur les OGM avec Monsanto, de bizarres expériences avec la nanotechnologies dans le but de rendre la population infertile et plus encore. Maintenant, la dernière propagande de Bill Gates, va littéralement présenter l’homme engagé dans la réduction de la population comme un « héros de bande dessinée ».

http://www.dailymotion.com/video/xqm6wm_bill-gates-se-fait-passer-pour-un-super-heros_news

Et pour ceux qui pensent que c’est faux, que Bill Gates ne vend pas l’idée de réduire  la population mondiale en utilisant la thèse du réchauffement climatique et les vaccins, cette vidéo les fera vite changer d’avis :

http://www.dailymotion.com/video/xodumm_bill-gates-vend-l-idee-d-un-genocide_news?start=34

L’eugénisme qui avait connu un certain essor du temps d’Hitler, revient à la charge ! Et il est tout aussi immoral !

Les arnaques de notre médecine moderne

 

Petit retour en arrière sur les arnaques de notre médecine moderne :

http://www.youtube.com/watch?v=QJmpMh79AmU

http://www.youtube.com/watch?v=faJLkQO_OSo

Se souvenir de notre chère ministre Bachelot  qui voulait nous faire  vacciner  de la fausse grippe mortelle H1N1  ! Comme la plupart des experts dits « spécialisés », elle avait certainement des intérêts personnels dans cette affaire …..

http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/09/24/roselyne-bachelot-a-passe-20-ans-au-service-de-l-industrie-p.html

http://www.bakchich.info/societe/2010/02/27/roselyne-bachelot-et-les-nayades-57214

 

Les messages cachés de l’eau

Masaru Emotocristaux gifLe docteur Masaru Emoto (1943-2014), diplômé de l’Université de Yokohama et ayant obtenu son doctorat en Médecine alternative à l’Open International University, révolutionne notre vision que l’on a de l’eau. Utilisant des prises de vue à vitesse ultrarapide, il s’est aperçu que les cristaux d’eau formés par le gel révèlent la transformation subie par l’eau lorsque des pensées spécifiques et convergentes sont dirigées vers elle. Il a découvert que l’eau de source et l’eau exposée à la vibration de mots bienveillants  laissent apparaître des formes brillantes, complexes et colorées, rappelant les motifs  des flocons de neige. Inversement, l’eau polluée et celle qui a été exposée à des pensée  négatives produisent des motifs incomplets, asymétriques, aux couleurs ternes. Les implications de cette recherche entraînent une nouvelle conscience de l’impact positif que  nous pouvons avoir sur la Terre ainsi que sur notre santé.

Il avait sorti  un remarquable film : « Water, le Pouvoir Secret de l’Eau »

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=YY8qhAb3Mxg

.

L’influence de la musique sur l’eau :

eau influence de la musique

eau gelée gif

.

L’influence de la pensée humaine sur les fleurs : 

pensée sur les fleurs

fleurs rouge s'épanouit gif

.

Pots de riz plusieurs mois après avoir subit des pensées négatives ou positives :

pots de riz

.

..Et quand l’eau tombe du ciel elle est vierge de toute influence négative !

muguet gif

Le paracétamol est désormais importé à 100% d’Asie

On constate une baisse de qualité de cette molécule et il est bon de souligner qu’aucun recours ne serait possible en cas de malfaçons majeure du fait de la complexité de la filière.

De nombreux  médicaments, particulièrement les génériques, n’ont que le conditionnement final qui se déroule désormais en France. En 2008, la fermeture de la dernière unité de production européenne de paracétamol, détenue par Rhodia à Roussillon, dans l’Isère, fut justifiée par le prétendu manque de rentabilité de l’atelier. Depuis, une enquête auprès du personnel de Sanofi-Aventis, gros client de Rhodia, nous a confirmé la dégradation sensible de qualité du paracétamol chinois. On y trouverait des sous-produits dont on ne connaît pas les effets sur la santé ; le syndicat évoque même des lots contenant « des salissures indignes de la fabrication de spécialités pharmaceutiques, poils de balai, insectes et autres ». Le problème est que les sites de synthèses des matières actives chinois ou indiens sont inspectés en moyenne cinq fois moins que les sites européens.

Source : article extrait de la revue Principe de Santé n° 44

http://www.youtube.com/watch?v=hQE1RFPa5oY