Résultat d’un sondage sur les pays entre eux

Ce sondage sur la perception, bonne ou mauvaise, qu’ont 22 pays  principaux entre eux, a été effectué auprès de 24 000 citoyens de ces nationalités, du 6 décembre 2011 au 7 février 2012.

https://globescan.com/images/images/pressreleases/bbc2012_country_ratings/2012_bbc_country%20rating%20final%20080512.pdf

Les pays qui bénéficient de la meilleure côte sont sans surprise dans l’ordre décroissant : Le Japon, l’Allemagne, le Canada, la Grande Bretagne, la Chine puis la France. Elle se positionne ex-æquo avec l’Europe et les USA. A l’inverse, l’Iran est bonne dernière, suivie du Pakistan, de la Corée du nord, d’Israël et de la Russie.

N’est-il pas étonnant de voir qu’Israël, malgré les campagnes favorables dont elle fait l’objet, soit placée à côté de la Corée du nord qui se fait à longueur de temps critiquer vertement par les médias ? Ceux-ci préfèrent mettre en valeur cette minuscule colonie de 7 millions d’habitants plutôt que de  parler des deux mastodontes que sont la Chine et l’Inde.  A croire qu’il  existe une réelle affinité journalistique avec cet état lilliputien.

Le tableau démontrant les opinions des 22 pays par rapport à Israël, met aussi en évidence le matraquage dont les Américains moyens continuent d’ être bercés, grâce à des réseaux tels que l’AIPAC !

Sans doute n’ont-ils toujours pas saisis pourquoi leurs grand-parents sont allés se faire tuer en Europe durant la 1ère guerre mondiale !  Voir l’article ci-dessous :

https://effondrements.wordpress.com/2012/05/19/leffarante-histoire-du-sionisme/

La France, qui a malheureusement vue 10% de ses citoyens juifs souffrir des réactions allemandes, après leur  boycottage par la finance internationale juive,  se trouve n’avoir que 20% d’opinion favorable à leur égard. Le CRIF doit s’en mordre les doigts.  Pendant ce temps, La SNCF  dut signer, mercredi dernier à Jérusalem avec le mémorial Yad Vashem, une convention, pour favoriser l’étude des conditions de déportation de 76.000 Juifs de France durant la Shoah. Et cela 70 ans après la seconde guerre mondiale. On ne nous dit pas ce que cela va encore coûter aux voyageurs français.

http://www.juif.org/antisemitisme-juif/172732,jerusalem-la-sncf-signe-une-convention-avec-yad-vashem-sur-l-etude.php

En Allemagne, on note sans surprise, que 69% des opinions ont une perception défavorable d’ Israël.  Et Thilo Sarrazin, ancien membre du directoire de la banque centrale d’Allemagne, qui avait fait scandale il y a deux ans en raison de son livre sur la  place des musulmans en Allemagne,  publie cette semaine un nouvel ouvrage qui a déchaîné à nouveau la polémique. Il s’est attaqué à l’euro et …  à la shoah. Il accuse  son pays d’être l’otage de la zone euro et la victime d’un « chantage à l’Holocauste » le contraignant à financer les errements budgétaires de ses partenaires.   D’après lui, on forcerait l’Allemagne à accepter les principes d' »euro-bonds », des emprunts communautaires européens, et de mutualisation des dettes pour prix de son passé nazi.

Thilo Sarrazin écrit encore : « La Grèce, le Portugal, l’Italie, l’Espagne et tous les pays de l’Europe du Sud devraient être contents de pouvoir bénéficier de l’euro et de pouvoir dépenser des euros. Mais ces euros devraient être mérités, et non reçus en cadeau ou en prêt des pays du Nord, quel que soit le canal indirect employé. Les mouvements de fonds publics qui ne se limitent pas aux fonds structurels européens entament ce principe : ils créent un fossé entre ceux qui les octroient et ceux qui les prennent, et ils alimentent le ressentiment et les réticences entre les nations. Si un pays ne peut pas ou ne veut pas vivre avec la discipline requise par la monnaie unique, il doit être libre de pouvoir retourner à sa monnaie nationale dès qu’il en ressent le désir. »

Voilà qui est bien dit, mais qui ne doit pas plaire aux tenants d’un gouvernement mondial ! Avec comme capitale Jérusalem !

Les salafistes en Allemagne !

Les salafistes déclarent la guerre à l’Allemagne.

La déclaration a été postée dernièrement sur le canal YouTube de salafimedia. Les images sont tirées des vidéos des récentes manifestations des salafistes en Allemagne. Les salafistes déclarent la guerre à la démocratie pour instaurer la charia, et annoncent des attaques à la voiture piégée. C’est de la sédition ! Ils profèrent également des menaces à l’endroit des membres du mouvement Pro NRW, qui revendique le droit de critiquer l’islam au même titre que les autres religions.

Au début mai, des salafistes brandissant des bannières d’Al-Qaïda ont attaqué la police à Solingen

http://voxfnredekker.canalblog.com/archives/2012/05/13/24255505.html

et Bonn

https://www.foxnews.com/world/german-police-arrest-100-salafist-protesters

https://www.limitstogrowth.org/articles/2012/05/06/germany-salafist-muslims-in-bonn-riot-against-free-speech/

pour protester contre les membres Pro NRW qui avaient exhibé des caricatures de Mahomet lors de leurs manifestations pacifiques légalement autorisées. À Bonn, les salafistes ont blessé 29 policiers, dont deux grièvement, et ils ont tiré à balles réelles sur la police (un acte de guerre civile). La police a arrêté une centaine d’entre eux. Suite à ces manifestations violentes, le ministre de l’Intérieur a indiqué que le gouvernement envisage d’interdire le salafisme, une idéologie politique dont l’objectif est le remplacement de la démocratie par la charia.

Quelques traductions : « …La vie n’a aucune valeur pour nous quand le prophète est tourné en dérision….Il n’y a aucun doute que l’islam dominera et que la victoire est très proche. …La jeunesse retourne à l’islam, et ne cherche plus son honneur ailleurs que dans l’islam…..Elle attaque les tyrans de satan et les combat. L’Allemagne a été prévenue mais elle n’en a pas tenu compte. Maintenant, récoltez ce que vous avez semé, et observez comment la situation s’intensifie… »

Il semblerait qu’il y ait un point commun entre certains Allemands et certains Musulmans :

« La religion d’Hitler est la plus proche qui soit de l’islamisme, réaliste, terrestre, promettant le maximum de récompenses dans cette vie, mais avec ce Walhalla façon musulmane avec lequel les Allemands méritoires peuvent entrer et continuer à goûter le plaisir. Comme l’islamisme, elle prêche la vertu de l’épée. »
(1936, C.G. Jung à propos d’Hitler, Entretiens et Interview, p. 94)

En souvenir au grand Mufti (1943, Heinrich Himmler)

Léon Degrelle, fondateur du rexisme qui était un mouvement fasciste belge, écrit « Contrairement à tout ce qu’on a pu raconter, Hitler n’était pas du tout un païen… Hitler avait indiscutablement un faible pour la religion islamique. Lui qui était d’origine catholique et comme enfant avait chanté dans le chœur de la paroisse, montrait un grand intérêt pour l’Islam et sa civilisation».

Dans les Propos de table Adolf Hitler déclare dans une conversation du 5 juin 1942 : « Et cette fois nous éprouvons une violente sensation de colère à la pensée que des Allemands ont pu s’enliser dans des doctrines théologiques privées d’une quelconque profondeur quand sur la vaste terre il y en a d’autres, comme celle de Confucius, de Bouddha et de Mahomet, qui à l’inquiétude religieuse offrent un aliment d’une bien autre valeur. »

Idem, le 1 août 1942 : « Nous ne comprenons pas que les prêtres s’imaginent Dieu à la ressemblance d’un homme. De ce point de vue, les disciples de Mahomet sont, de loin, supérieurs aux prêtres, parce qu’ils n’éprouvent pas le besoin de se figurer Allah physiquement ! »

« L’époque arabe fut l’âge d’or de l’Espagne la plus civilisée. Puis vint l’époque des persécutions toujours recommencées ».

« La civilisation a été l’un des éléments constitutifs de la puissance de l’Empire romain. Ce fut aussi le cas en Espagne, sous la domination des Arabes. La civilisation atteignit là un degré qu’elle a rarement atteint. Vraiment une époque d’humanisme intégral, où régna le plus pur esprit chevaleresque. L’intrusion du christianisme a amené le triomphe de la barbarie. L’esprit chevaleresque des Castillans est en réalité un héritage des Arabes. Si à Poitiers Charles Martel avait été battu, la face du monde eût changé. Puisque le monde était déjà voué à l’influence judaïque (et son produit, le christianisme, est une chose si fade!) il eût beaucoup mieux valu que le mahométisme triomphât. Cette religion récompense l’héroïsme, elle promet aux guerriers les joies du septième ciel… Animés par un tel esprit, les Germains eussent conquis le monde. C’est le christianisme qui les en a empêchés. »

Adolf Hitler, 28 août 1942, Libres propos sur la guerre et la paix recueillis sur l’ordre de Martin Bormann, vol. 2, 1954, p.297.

http://webresistant.over-blog.com/article-11175573.html

http://www.coranix.free.fr/114/mein_korampf.htm