Observations sur le système social français ou la mauvaise foi du ministre du Logement, Cécile Duflot :

Cecile Duflot

 

On est bien obligé de constater que le système social français fonctionne mal.

Si on s’appuie sur trois indicateurs principaux, on doit admettre que l’état n’a fait que de mettre en place, ce que l’on pourrait appeler « une trappe à pauvreté » ! Et qu’une fois tombé dans cette ornière, il est très difficile d’en sortir !

restos du coeur repas servis en 201I-12Premier indicateur, le taux de pauvreté pris sur 20 ans et qui fournit un constat étonnant. En 1990, 13,8% de la population française était considérée comme pauvre, soit 7,9 millions de personnes sur une population totale de 57,3 millions. En 2009, le pourcentage de pauvreté a légèrement baissé puisqu’il est de 13,5%, mais cela représente 8,7 millions de personnes sur une population de 64,7 millions. Sur 20 ans, la pauvreté n’a pas diminué. C’est un premier constat d’échec.

Deuxième indicateur, le RSA qui a repris le flambeau du RMI, les deux noms recouvrant une même aide sociale rendant ainsi possible une observation sur la longue durée. Créé en 1989, le RMI a bénéficié cette année-là à 370 000 personnes. En 2009, exactement vingt ans plus tard, 1 697 357 personnes percevaient le RSA, soit une augmentation de 359 %. C’est un deuxième constat d’échec.

Troisième indicateur, les “Restos du Cœur” qui ont été créés en 1985. Durant l’hiver 85-86, ils ont distribué 8,5 millions de repas. Lors de l’hiver 2010-2011, ce sont 109 millions de repas qui ont été servis, soit une augmentation de 1282 % en 25 ans. C’est un troisième constat d’échec.

http://www.contribuables.org/2012/11/29/lorniere-des-aides-sociales/

 

De plus, beaucoup de personnes se trouvent de plus en plus sans abri, malgré parfois un  emploi stable.  

Pourtant l’état possède de nombreux logements vacants !  Mais il préfère les vendre. C’est ainsi que des A vendre 19, rue de Renard Paris 4ecasernes, des immeubles entiers sont bradés à des multinationales et à des étrangers.

http://www.bercy.gouv.fr/cessions/

Cela n’empêche pas la ministre du Logement, Cécile Duflot, d’annoncer des réquisitions de logements vides avant la fin de l’année. Mais pourquoi donc ne se sert-elle pas des logements appartenant déjà à l’état et qui ne servent à rien ?

 

Parce que le but de Cécile Duflot n’est pas de donner des logements mais d’attaquer l’église :

Hospices de BeauneAinsi son idée fut d’envoyer une lettre à l’archevêché de Paris en vue d’utiliser des bâtiments lui appartenant : « J’ai bon espoir qu’il n’y ait pas besoin de faire preuve d’autorité. Je ne comprendrais pas que l’Église ne partage pas nos objectifs de solidarité….Je souhaite faire appel à toutes les bonnes volontés et faire appliquer la loi à tous ceux qu’elle concerne ».

http://www.leparisien.fr/societe/il-faut-un-choc-de-solidarite-03-12-2012-2375947.php

Saint Vincent de PaulL’Eglise n’a bien entendu pas attendu la République, ni ses ministres pour s’occuper des nécessiteux et héberger les pauvres !  Déjà au VIIe siècle, situés en général à l’ombre de la cathédrale et dépendant de l’autorité de l’évêque, les premiers hôtels-Dieu font leur apparition en France. Si au départ, ils servaient à héberger les pèlerins, petit à petit, cette fonction hospitalière se transforma en hospice et hôpital général, et en hôpital accueillant principalement les vieillards, les malades et les nécessiteux. Et au lieu de pratiquer l’avortement, les enfants « trouvés » permettaient à de nombreux couples sans enfant, d’en adopter. Qui ne se souvient pas par exemple de St Vincent de Paul !  Non, la question qu’il faudrait se poser : « Depuis que la République a étatisé la Santé et spolié les biens de l’Eglise, que sont devenus ces hôtel-Dieu voués aux pauvres ? »

 

Camille Bedin, secrétaire nationale à l’égalité des chances de l’UMP, outrée, écrit dans le blog de l’UMP :

« Plutôt que de chercher des réponses structurelles à un problème qui se pose chaque année, Madame Duflot est dans la recherche de bouc-émissaires, de gesticulations et de coups de communication pour donner l’impression d’agir… et cela avec une logique assez déconcertante : c’est parce qu’il y aurait des immeubles vides, qu’il y aurait des sans-abris…Secours CatholiqueSi Mme Duflot veut toujours parler réquisition, elle devrait déjà chercher des solutions d’urgence dans le parc immobilier de l’Etat et des collectivités territoriales ! Quand ce gouvernement va-t-il cesser d’accuser toujours les autres et toujours les mêmes plutôt que de faire le travail lui-même ? Il serait enfin bon de rappeler à Mme Duflot que plutôt que de pointer du doigt les Eglises, qui agissent déjà beaucoup en faveur des plus démunis au travers d’associations connues et reconnues telles le Secours catholique ou l’Armée du Salut, elle devrait les féliciter : elles n’ont attendu ni ses remontrances hautaines ni ses menaces inutiles pour agir ! »

http://www.u-m-p.org/actualites/espace-presse/requisition-des-biens-de-leglise-la-gauche-nen-a-pas-marre-de-prendre-toujours-les-memes-comme-bouc-emissaires-8104312

Dans le diocèse de Paris, chaque hiver, plusieurs paroisses se mobilisent pour accueillir des personnes de la rue, dîner avec elles, leur offrir un hébergement pendant plusieurs nuits ou plusieurs semaines, partager un petit déjeuner. Ces paroisses accueillent généralement entre 2 et 10 personnes, pour une durée allant de 1 nuit à 3 mois. l Armee du SalutL’objectif de cette action consiste à tisser des liens forts avec les personnes démunies… liens grâce auxquels il est possible de leur apporter un véritable accompagnement dans la durée.

http://www.paris.catholique.fr/-Hiver-solidaire-.html

En riposte aux propos vipèreux de la ministre, l’Eglise catholique va dresser la liste de toutes ses initiatives en matière d’accueil des sans-abris à Paris et en Ile-de-France. «En ce qui concerne les milliers de mètres carrés supposés vides, on est plus dans le mythe que la réalité, estime un responsable de la conférence des évêques de France (CEF). Les paroisses n’ont pas ce type de locaux. Et ceux des congrégations religieuses ne sont pas forcément adaptés à l’accueil de SDF. Comment demander à 10 religieuses de plus de 75 ans d’ouvrir leur maison ?»

http://religion.blog.lemonde.fr/2012/12/03/hebergement-durgence-la-riposte-de-leglise-aux-demandes-agacantes-de-mme-duflot/

 

Le diocèse de Lyon réagit de même face à la demande curieuse de la ministre :

Foyer Notre Dame des Sans Abris« La maison diocésaine Saint-Irénée dans le 5e arrondissement accueille chaque hiver 120 sans-abris. Le diocèse met le lieu à disposition et l’association Alynea (Association Lyonnaise Nouvelle d’Ecoute et d’Accompagnement) gère l’accueil….Dans le cadre du plan grand froid, 800 nouvelles places ont été mises à disposition, dont 200 fournies par l’Eglise ou des œuvres chrétiennes, comme Notre-Dame-des-sans-abris…Quand le commissariat a une famille à la rue, ils n’appellent plus le 115 car ils savent qu’il est saturé, ils appellent directement la paroisse pour savoir si elle peut les accueillir. »

http://www.lyonmag.com/article/47007/pour-le-diocese-l-effort-de-l-eglise-pour-les-sans-abris-a-lyon-est-significatif

 

Devant la réalité des faits, Cécile Duflot n’a plus qu’à présenter ses excuses !

Quoique cela ne soit pas dans les habitudes de cette bande gouvernementale antichrétienne et amorale, incapable de deviner qui est le véritable responsable de la pauvreté : Le système financier actuel…  Dans un sens, on peut comprendre leur désarroi, elle ne peut plus s’accaparer des biens de l’église comme « leurs amis » le firent lors de la révolution française.  Pierre Jovanovic à  la radio Ici et Maintenant 95.2Comme tout a déjà été confisqué, elle ne peut qu’essayer de mettre le fardeau de son incompétence sur le dos de quelqu’un. Et dans ce groupe sioniste et franc-maçonnique, la grande joie est de s’attaquer  comme les Femen à tout ce qui a fait la grandeur de la France ! On veut la mort de la civilisation chrétienne ! Et pour en arriver à bout, l’immigration s’accentue et on cherche à pénaliser de plus en plus les familles nombreuses, on subventionne à 100% les avortements….Pierre Jovanovic s’en offusque à juste titre dans son dernier résumé de la semaine de son blog (3 au 5 décembre 2012) : « Vous comprenez maintenant pourquoi l’Union Européenne est si pressée d’obliger l’Espagne, le Portugal, la France, etc., à accepter chaque année sur le territoire entre 50.000 et 200.000 africains, pakistanais, etc.. Au bout de 5 ans, cela vous donne, rien que pour la France, 1 million de gens dont les us et coutumes, à un moment donné, se fracasseront mécaniquement contre ceux du pays d’accueil, sans parler des tensions ethnico-économiques. J’ai vu les « dealers » de drogue camerounais en plein centre d’Athènes ce qui revient à un trafic de drogue en plein jour au milieu de la Place de la Concorde! »

http://jovanovic.com/blog.htm

 

Dernières nouvelles du 30 novembre 2012 :

Maître Jérôme Triomphe a déposé au nom de l’AGRIF entre les mains du Procureur une longue plainte contre les neuf Femen et leurs complices qui ont « attaqué » selon leurs propres termes la manifestation du 18 novembre 2012 à Paris. Nourisson aspergé au gaz par les FemenCette plainte est portée pour : « injures et violences aggravées, en réunion, en préméditation, sur mineur de moins de 15 ans, avec armes, et en raison de l’appartenance des manifestants à la religion catholique. »

http://www.mytivi.fr/actu-politique/article-1911-caroline-fourest-agressee-pendant-la-manifestation-de-civitas-jai-ete-tabassee.html

Cette plainte vise tout naturellement la grande calomnieuse et provocatrice Mlle Caroline Fourest pour complicité de violences aggravées (amusant de voir qu’elle est titulaire d’un DESS de communication politique et sociale, obtenu à la Sorbonne. Elle y a étudié la communication de crise (réactions aux boycotts et aux rumeurs), à laquelle elle a consacré un livre : Face au boycott !). Mais il aurait mieux fallu que cette féministe aille étudier l’amour des enfants plutôt que de devenir une véritable professionnelle de la subversion.

http://bernard-antony.blogspot.fr/2012/12/poursuite-pour-agression-anti-chretienne.html

 

Surendettement, chômage et RSA en France.

 

ville lumière

Publicités