Témoignages franco-maghrebins sur le choc des cultures

Yéménite crucifié pour s’être converti au christianisme

 

Les vacances vont se terminer. Des hommes et femmes se seront rencontrés lors d’un voyage à l’étranger. Certains couples se formeront malgré les divergences de culture.

Le livre de  Clotilde Clovis   qui vient de sortir « Candide au Pays d’Allah »donne un aperçu des obstacles, souvent ignorés au début, auxquels  doivent faire face les nouveaux couples. Clotilde est une jeune française qui était athée, portant tout de même un intérêt envers le bouddhisme. Elle tomba amoureuse d’un tunisien musulman et finit par le suivre au Maghreb après son doctorat.

http://www.youtube.com/watch?v=bGXgIT5f7PQ&feature=player_embedded

Le mariage civil se fit en France. Cela permettait à l’époux d’obtenir certains avantages tels que posséder un passeport français ou profiter de droits sociaux. Comme il travaillait à Tunis, les deux enfants qu’ils eurent ensemble, furent scolarisés au lycée laïc  français  de la capitale.

Clotilde avait rejeté le christianisme, n’ayant pas été éduqué dans cette religion. L’église était pour elle une institution vieillotte, désuète et même ridicule, jusqu’à provoquer un sentiment de honte d’avoir été baptisée toute petite par tradition. Elle connaissait le personnage de Jésus, le voyant comme un prophète (c’est-à-dire celui qui annonce la venue d’un Sauveur), ressemblant à  Gandhi.

Elle commença à se poser des questions, quand on lui confirma qu’elle ne pourrait pas travailler comme professeur d’université en Tunisie, car non musulmane. De même, pour avoir la nationalité tunisienne, il fallait qu’elle le soit. Elle découvrit pour la première fois que les tunisiens chrétiens étaient grandement infériorisés dans la vie sociale. Théoriquement d’ailleurs, ils ne devraient même pas exister.  Elle réussit toutefois à trouver un poste de professeur de mathématiques dans un lycée français. Et là, une autre surprise l’attendait. Dans son école, financée par l’Education Nationale française, des cours de catéchèse musulmane y étaient donnés et on apprenait aux élèves à réciter des prières musulmanes.

Elle découvrit alors que la grande majorité des Françaises mariées avec un Musulman, s’étaient converties, leur permettant ainsi de bénéficier de certains droits. Si la femme divorce par exemple, non musulmane, elle perd automatiquement la garde de ses enfants. Tous les biens du ménage, en cas de décès du mari, restent à la belle famille. Car un catalogué « chrétien » ne peut hériter d’un musulman !  Ses enfants devant être musulmans, on demanda à ce que son garçon soit circoncis. Elle remarqua aussi que lors du Ramadan, les écoliers se permettaient de leur lancer des pierres car non pratiquants.

Clotilde se mit alors à étudier le Coran et à essayer de le comparer aux Évangiles, si longtemps ignorés. Elle se choisit un prénom arabe et décida de suivre toutes les coutumes de son mari. Sa belle famille l’avait impressionnée  de par ses valeurs humaines et sa quête du sacré. Des qualités que de nombreux occidentaux ont perdues, en échange d’un  individualisme bien égoïste.

Mais le Dieu présenté dans le Coran lui sembla bien trop violent. Elle apprit que si un Musulman après 3 avertissements ne faisait pas sa prière, on pouvait le tuer. Et bien d’autres cas cruels. A contrario, les Évangiles lui faisaient découvrir un Dieu d’amour et de pardon. « Il aime tous les êtres humains, de la même façon qu’un amoureux envers sa bien aimée. »  Elle fit part de ses découvertes à ses enfants. Sa fille voulut être baptisée, mais les religieux catholiques  l’en dissuadèrent.  Cette soumission des prêtres ou des évêques en terre d’Islam est une réalité. Autant le savoir, même si cette attitude de leur part est peu glorieuse.  A la fin, souffrant de ce manque de liberté, elle décida de repartir avec ses deux enfants en France.

Pour elle, le sort de la femme n’est pas enviable. Non seulement le Coran donne à son mari le droit de la battre mais il légitime la polygamie. La femme doit baisser le ton devant son mari. Il est intéressant de noter que ce qui annule la prière, c’est de voir passer un âne, un chien noir ou une femme ! Et une femme n’a accès au paradis, que dans la mesure où son mari est satisfait d’elle.

Coran 4.34 : « Les hommes ont autorité sur les femmes, en raison des faveurs qu´Allah accorde à ceux-là sur celles-ci, et aussi à cause des dépenses qu´ils font de leurs biens. Les femmes vertueuses sont obéissantes (à leurs maris), et protègent ce qui doit être protégé, pendant l´absence de leurs époux, avec la protection d´Allah. Et quant à celles dont vous craignez la désobéissance, exhortez-les, éloignez-vous d´elles dans leurs lits et frappez-les. »

Coran 4.3 : « Il est permis d´épouser deux, trois ou quatre, parmi les femmes qui vous plaisent, mais, si vous craignez de n´être pas justes avec celles-ci, alors une seule, ou des esclaves que vous possédez. Cela afin de ne pas faire d´injustice. »

Dans l’Islam, même si cela va contre votre conscience, vous devez vous soumettre, alors que chez les Chrétiens, la soumission est volontaire. On peut la refuser sans crainte de recevoir des coups de bâtons ou se faire crucifier.

Coran 5:33 : « La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays. Ce sera pour eux l’ignominie ici-bas; et dans l’au-delà, il y aura pour eux un énorme châtiment. »

 

De quoi s’inquiéter de voir une France s’islamiser si on se base sur le Coran et l’histoire !

Coran 9:29 : « Faites la guerre à ceux qui ne croient point en Allah ni au jour dernier, qui ne regardent point comme défendu ce que Allah et son apôtre ont défendu, et à ceux d’entre les hommes des Écritures qui ne professent pas la croyance de la vérité. Faites-leur la guerre jusqu’à ce qu’ils paient le tribut, tous sans exception, et qu’ils soient humiliés. »

Coran 47:4 : « Si vous rencontrez des infidèles, combattez-les jusqu’à ce que vous en ayez fait un grand carnage ; chargez de chaînes les captifs. »

 

Ce Yéménite crucifié par exemple, n’a commis aucun crime :

Sauf celui d’avoir cru en Jésus comme rédempteur et sauveur pour sa vie (le plus grand crime sanctionné sévèrement et atrocement par les musulmans selon le commandement de leur charia). Ce qui est inscrit sous la photo se traduit par: « Crucifié par les adeptes de la charia au nom de la religion à Azzane ».

Cette intolérance envers les autres religions est particulièrement morbide, et comme le prédit Pedro Régis ou Marie-Julie Jahenny, une idée fixe semble les obnubiler : devoir conquérir Rome et l’Andalousie !

Conférence d’Amar Lasfar, en tant que Président de l’Union des organisations islamiques en France (UOIF) : il évoque les différentes stratégies de prise de pouvoir en Europe, en prenant exemple sur leurs cousins les Juifs :


Youssef Al Quardawi : « La ruse et le sabre » :

.

« Ne faites pas trois enfants, faites-en cinq. Dans trente ans nous serons majoritaires et nous établirons le califat. » (Erdogan, 17-03-2017)

Ou encore « Les gens que vous voulez diriger et ceux que vous voulez conquérir, c’est eux qui ont les écoles et les hôpitaux et les industries dont nous dépendons. Nous voulons simplement les conquérir et prendre ce qu’ils ont. » (Cheikh Khalid Yasin, 10/01/2016)

7 preuves de l’islamisation de la France :

 

Et quand le pape devra fuir hors de Rome, commenceront les événements tant redoutés de la fin des temps. Ce sera le moment où on assistera à une gigantesque panique financière, à une guerre fulgurante, faisant s’affronter ces deux civilisations sous le regard de la haute finance sioniste responsable comme le prévoit le rabbin ron Chaya :

La croix blanche alors apparaitra ainsi que  l’Avertissement. Ce jours là, bienheureux celui qui aura des provisions.

 

Malgré ces contraintes infernales et la peur qui en découle, on constate toutefois de nombreuses conversions de musulmans en chrétiens :

Algérie-Maroc, l’algérien Cheikh Haitham va tuer Rachid, un chrétien marocain
https://www.dailymotion.com/video/xcyz64
La révélation du Messie Yeshua au rabbin Kaduri :
https://www.youtube.com/watch?v=FP7eDJmIfi8

tunisien sous couteau

Égorgement d’un Tunisien à cause de sa conversion au christianisme

Témoignage de Moussa, ex musulman devenu chrétien
https://www.youtube.com/watch?v=JUsEM0_wwrY
Une marocaine ex musulmane devient chrétienne avec ses enfants
https://www.dailymotion.com/video/xutx99
Une Ex-musulmane d’Iran convertit au christianisme !
https://www.youtube.com/watch?v=9eTIiqMgIXM
Mariam, ex-musulmane convertie au christianisme raconte …
https://www.youtube.com/watch?v=tsKR5GS1uwk
Éric, converti de l’islam : « Mon baptême restera jusqu’à ma mort le plus beau moment de ma vie »
https://www.youtube.com/watch?v=zSLJci0-Kik
Algérie chrétienne réveil grandiose et conversions en masse au christianisme :
https://www.youtube.com/watch?v=2zXfbv3kgvA
Dieu libère de l’islam Nassim Ben Iman nouveau chrétien :
https://www.youtube.com/watch?v=qSpPPrPRd-s
Une jeune fille musulmane convertie à Jésus Christ :

prix à payer

Tribulations d’un Irakien devenu chrétien

https://www.youtube.com/watch?v=HvWDSVvokpA
Conversion d’un jeune musulman, Mohamed …
https://www.youtube.com/watch?v=S5NUeqB4Y2g
Terroriste musulman, Khalil se convertit au Christ :
https://www.youtube.com/watch?v=IEWtcLvXEog
Musulmans Devenus Chrétiens en Turquie :
https://www.youtube.com/watch?v=WGdu0DUh92E
Enfant turc persécuté après sa conversion au Christ :
https://www.youtube.com/watch?v=TopVLXysdAY
Khosrow, homme iranien musulman devenu chrétien après avoir eu une vision de Jésus :
https://www.youtube.com/watch?v=t1vrq4sDlOI
Guéri par Jésus, Nasir Siddiki devient Chrétien :
https://www.youtube.com/watch?v=OAPxDYfcekA

 

 

 

danseuse arabe