L’Islam, religion incohérente, cherche-t-elle à s’imposer dans l’ Europe décadente ?

Paris islamique.

Selon un article du Monde du 24 janvier qui se base sur un sondage Ipsos, 8 Français sur 10 jugent que la religion musulmane cherche à imposer son mode de fonctionnement aux autres. Enfin, plus de la moitié pensent que les musulmans sont  en majorité  (10 %) ou  en partie (44 %)  intégristes , sans que l’on sache ce que recouvre ce qualificatif. Rarement la défiance envers l’islam aura été aussi clairement exprimée par la population française.

http://religion.blog.lemonde.fr/2013/01/24/74-des-francais-jugent-lislam-intolerant-les-musulmans-doivent-entendre-cet-avertissement/

Sur ITele : http://www.itele.fr/video/les-francais-et-lislam

.

Pourtant notre civilisation judéo-chrétienne, sabordée par les francs-maçons, se transforme petit à petit en une société zombie.  Maximilien-Marie Kolbe

Les occidentaux n’ont plus que le boulot, métro, dodo pour se donner une raison de vivre ! Consommer est devenu le but suprême de l’existence des individus. Tout acte d’Amour et non d’amour est supprimé. Tout ce qui est contre-nature est sublimé.  Alors certains cherchent de quoi se nourrir spirituellement ailleurs… Oubliant l’héritage pourtant remarquable laissé par leurs ancêtres. Maximilien-Marie Kolbe ne disait-il pas  que « Cette haine mortelle pour l’Église de Jésus-Christ et pour son Vicaire n’était pas une simple gaminerie d’individus dévoyés, mais une action systématique découlant du principe de la franc-maçonnerie : Détruisez toute religion quelle qu’elle soit, surtout la religion catholique. » Les Européens autochtones, vivent indéniablement une période de « fin de civilisation », qui ressemble à s’y méprendre à celle vécue par les contemporains de la fin de l’Empire romain d’Occident. L’étude de quelques grandes civilisations européennes défuntes démontre que l’homogénéité ethnique est l’une des conditions fondamentales de l’implantation, puis du rayonnement d’une civilisation originale. La perte du sens de l’effort collectif, l’incorporation importante de populations ou de croyances issues d’autres continents sont les conditions idéales pour amener la dégénérescence, puis la mort d’une civilisation, c’est-à-dire l’instauration d’un nouvel « âge des ténèbres ». Rome et l'IslamCette « cinquième colonne » voulue par les mondialistes babéliens est bien destinée à affaiblir l’Europe et provoquer une guerre civile, lors de l’effondrement économique artificielle en préparation :

http://www.youtube.com/watch?v=rnInkrYrGiE&feature=player_embedded#!

Et conquérir Rome et l’Andalousie n’est-il pas déjà devenu un devoir islamique pour ces intégristes  ?

http:/www.youtube.com/watch?v=tEhcRfyvBtc&feature=relmfu  

.

Quand est-il en réalité de l’Islam ? Et peut-on se fier à des non-musulmans pour en juger ? N’est-il pas plus intéressant d’interroger un universitaire  arabe qui a su étudier ses bons et mauvais côtés ? Allah-cet-inconnu-Mohamed-RahoumaMohamed Rahouma

Mohamed Rahouma est un de ceux-là. Et il vient de rééditer en français son livre « Allah cet inconnu ». Né en Egypte, il a occupé le poste de doyen d’une faculté d’études islamiques à Menieh et dans le Delta. Son ouvrage fourmille de témoignages sur la dictature politique, la défaite de 1967, la corruption, l’oppression, la répression, l’étouffement des libertés, l’invasion du voile islamique, la sédition confessionnelle, les attentats et brigandages des islamistes sous couvert de sociétés d’investissements appliquant la charia. Petit à petit il découvre que l’Islam est loin d’être une religion céleste et qu’elle n’est pas en mesure de lui procurer la sérénité, la joie et le bonheur qu’il recherche.

.

C’est déjà enfant qu’il commença à découvrir certaines injustices. enfant-copte

Dans son village, il avait des camarades coptes. Ils étaient méprisés par les adultes sans raison apparente. Puis étudiant, il s’aperçut que certains poètes et écrivains égyptiens connus, de souche musulmane, étaient des chrétiens occultes. Ils avaient discrètement embrassé la foi en Jésus Christ sans l’annoncer publiquement. Salah Abd as-SabourLe grand poète Salah Abd as-Sabour (1931-1981) par exemple est l’auteur d’une pièce de théâtre al-Hallaj. Il a présenté et mis en scène la crucifixion d’al-Hallaj de manière quasi identique à celle du Christ. Pourtant Al-Husayn ibn Mansour al-Hallaj (857-922) était un mystique persan et martyre. Il est considéré comme l’un des précurseurs du soufisme en islam ! Dans cette pièce, le premier prisonnier interroge al-Hallaj : « Pourquoi t’ont-ils amené ici ? » Il lui répond : « afin que s’accomplissent les prophéties. » N’est-ce pas la réponse du Christ ? http://www.bibalex.org/libraries/presentation/static/Abdelsabur_eng_1105_ed2.pdf

Al-Husayn ibn Mansour al-Hallaj et son exécution .

Devenu professeur, Rahouma passa 3 ans à enseigner au Yemen (Felix Arabia).

Qat au YemenIl fut surpris par la consommation quasi quotidienne de Qat des habitants de ce pays, une drogue qui ronge toutes les couches de la société et n’est pas sans conséquence sur leur famille et leur fortune. Curieusement, les mouvements islamistes ne cherchaient pas à la supprimer, mais l’utilisait  en en profitant. Ils faisaient miroiter aux étudiants qu’ils allaient être la solution à leurs problèmes. Qu’ils allaient grâce à eux, se trouver dans une grande famille, qu’ils pourront se marier sans se soucier de la dot, ni du logement. Qu’ils auront un emploi ou un revenu financier que l’émir du groupe leur distribuera à partir de fonds spéciaux. Ils ne sauront bien sûre pas que cet argent vient d’opérations de pillage et de racket perpétrés dans les bijouteries (souvent chrétiennes), les banques ou de leurs propres sociétés de services. Il faut dire que l’enseignement dans tous ces pays est particulièrement corrompu. L’étudiant doit payer un « maaloum » pour avoir une note satisfaisante. Une loi officieuse y règne : « Il ne faut pas parler, ni entendre, ni voir ». Le citoyen qui la respecte à la lettre, pourra accéder à un poste important. Comme le chantait Guy Béart « Le premier qui dit la vérité, il doit être exécuté ! » !

http://www.youtube.com/watch?v=vFSpdGe3ITw  

.

Un séjour comme professeur à la Faculté des Filles en Arabie saoudite, lui a fait connaître d’étranges unions : nikah mutah

Le mariage de jouissance, pratiqué chez les chiites (nikah al-mutaat) consiste en ce qu’un homme prononce une formule bien déterminée devant une femme qui lui plait. Moyennant un honoraire ou un salaire qu’il lui offre, il aura le droit de copuler avec elle pendant un temps déterminé entre eux. Chez les sunnites (al-misyâr), une femme veuve ayant des responsabilités à l’égard de ses enfants, peut s’entendre avec un homme, même marié, et conclure avec lui ce type de mariage. Ce qui accorde à tous les deux le droit légal de se voir chaque semaine pour copuler sans être contraints d’assumer une quelconque responsabilité. Ces manières décrétées par le grand mufti d’Arabie a comme grand avantage de rendre licite l’adultère.

.

Il est vrai qu’il existe une milice (mutawaïn) chargée de faire respecter la charia !

Ses effectifs sont souvent constitués d’anciens prisonniers de droit commun repentis. S’ils rencontrent par exemple un homme dans la rue durant la prière, ils l’arrêtent et l’emprisonnent 3 jours, car il viole la charia !

http://www.dailymotion.com/video/x9e9dp_indispensable-police-religieuse-mou_people#.UQROD_J_6HM Mutawa saoudienne

Un drame atroce fut provoqué le 11 mars 2002 par cette milice, démontrant bien leur limite intellectuelle. Ils avaient empêché des sapeurs-pompiers de rentrer dans une école de filles en flamme, sous prétexte que celles-ci n’avaient pas le voile sur la tête. Plusieurs d’entre elles périrent asphyxiées ! Difficile ensuite de croire que ce pays respire la bonté. Mais cette terre n’est-elle pas dite truffée de diables ? Mahomet ne le confirme-t-il pas dans ses hadiths ? Il aurait dit qu’Iblis (le diable) et ses acolytes étaient installés au cœur du désert saoudien !  Il n’est donc pas étrange de constater que parmi les 99 beaux noms attribués à Allah, on n’en trouve certains quelque peu énigmatiques :  il est celui qui domine et contraint, celui qui abaisse, qui fait rentrer tout le monde dans le néant, qui donne la mort, le Vengeur, qui peut nuire (à ceux qui L’offensent)….

.

Pourtant Mahomet avait été fortement influencé par la croyance de son grand-père Abdel-Muttalib, qui avait su rejeter le culte des idoles, pour rejoindre celui d’Abraham !

Le Coran cite lui-même les livres qu’Allah aurait révélé à l’humanité comme ceux de la Thora, des Evangiles ou des Psaumes… Les chroniqueurs évoquent aussi clairement les relations d’Abdel-Muttalib avec les Juifs et les Nazaréens ! Al-Abbas : « Nous sommes allés au Yémen dans notre voyage d’hiver et nous sommes descendus chez un pontif juif qui lisait les psaumes » (biographie alépine, vol 1, p48) Al-Suyouti :  » Un jour, Abdel-Muttalib se trouvait dans l’enceinte de la Kaaba ; il conversait avec un évêque » (biographie d’Ibn Hicham, vol 1 p43)

.

Après la mort de ce  grand-père, qui aimait se retirer dans la grotte d’ Hirà pour prier et jeuner, Mahomet, âgé de 8 ans, fut recueilli et élevé par son oncle maternel, Abou Talib. Abou Talib.

Les Musulmans aiment à penser qu’il était ummi (ne savait pas lire ni écrire). En fait, ummi veut tout simplement dire qu’il était arabe, de la branche des fils d’Ismaël (ummi ou Gentil) alors que ceux appelées « Gens du Livre » (Ahl al-kitâb) descendaient des fils d’Isaac (Juifs). Il avait donc reçu la même instruction que son cousin Ali. Ce qui n’empêchait pas Mahomet de dire « Qu’Ali est une cité de connaissance et moi sa porte. »

.

La première femme de Mahomet Khadija ainsi que l’oncle prêtre Waraqa ben Nawfal l’influencèrent aussi beaucoup. Mahomet aidé dans ses inspirations par un prêtre chrétien

Dans un hadith, Mahomet va jusqu’à dire « J’ai vu Waraqa au Paradis, revêtu d’une robe de soie…. » Et dans un autre « N’insultez pas Waraqa… car il a eu foi en moi et il m’a cru. ». Il faut dire que c’est ce prêtre nazaréen (d’obédience chrétienne) qui le maria. Et ce mariage fut monogame ! Il ne connut d’autres femmes qu’à la mort de Khadija. Et la nourrice de Mahomet, prénommée Baraka, était aussi chrétienne. Cela n’empêchait pas Mahomet de l’encenser « Celui à qui il plairait d’épouser une femme du paradis, qu’il épouse Umm Ayman. » Lorsque Mahomet eut la révélation, il est allé rejoindre sa femme qui lui annonça « Sois heureux mon époux…Je souhaite vivement que tu sois le prophète de cette nation…. »  Puis celle-ci alla rapidement prévenir le prêtre Waraqa, qui s’exclama « Si tu me dis la vérité Khadija, la grande promesse qui fut offerte à Moïse est réalisée. Il est surement le prophète de cette nation… » (biographie alépine, vol. 1, p221f) histoire-de-jesus-issa-A noter toutefois dans Sahib Boukhari (vol.1, p38) une phrase laisse perplexe « Après le décès du prêtre Waraqa, la Révélation s’est tarie. »  Certains ajoutent même, l’incohérence du Coran commence à partir  de là. Rien d’étonnant  à ce que le Coran donne un statut supérieur à Jésus (Issa) par rapport aux autres prophètes. « Il est le verbe de Dieu et l’Esprit émanant de Lui…Dieu lui a octroyé… le pouvoir de faire des miracles » (mais curieusement pas à Mahomet).  Quand à sa mère, elle bénéficie aussi d’une place privilégiée. (coran 3.33). Le Coran reconnait l’Evangile et la Thora « Si tu es dans le doute au sujet de ce que nous t’avons révélé, interroge ceux qui ont lu le Livre avant toi » (10,94).

.

Ainsi le Coran est parsemé de versets ou d’enseignements que l’on retrouve dans la Bible.

Par exemple il est écrit « Ceux qui dépensent leurs biens dans le chemin d’Allah et qui ne font pas suivre leurs dons de reproches ou de torts, ils recevront leur récompense auprès de leur Seigneur » (2,262) Puis « Ô croyants, ne rendez pas vaines vos aumônes en y joignant un reproche ou un tort, comme celui qui dépense son bien pour être vu des hommes. » (2,264) Et dans l’Evangile   » Quand donc tu fais l’aumône, ne va pas le claironner devant toi ; ainsi font les hypocrites dans les synagogues et les rues, afin d’être glorifiés par les hommes » (Mt 6,2) Puis   » Gardez vous de pratiquer votre justice devant les hommes, pour vous faire remarquer d’eux ; sinon, vous n’aurez pas de récompense auprès de votre père qui est dans les cieux. » (Mt6,1)

.

La Resurrection ou la Fin du monde.

A propos de la Résurrection, le Coran cite « Ce jours-là, les femmes qui allaitent, oublieront d’allaiter et les femmes enceintes avorteront » (22,2). Alors que dans l’Evangile de St Mathieu (24,19) il est écrit « Malheur aux femmes enceintes et à celles qui allaitent. » Et le Coran ajoute (73,17) « Les enfants deviendront des vieillards. » Ce qui ne fait pas une grosse différence avec l’Apocalypse de St Thomas « On verra sur la tête des jeunes gens des cheveux blancs. »

.

Et si le Coran prêche le tawhid (l’unicité de Dieu), il ne fait là aussi que rejoindre la Bible qui ne parle que d’un Dieu unique, dans l’unité d’amour de trois personnes distinctes, égales et indivisibles : le Père, le Fils et le Saint Esprit. Signe de croix

Cela ne ressemble-t-il pas à ce que les Musulmans expriment en commençant leur travail ? « Au nom d’Allah, le Clément et le Miséricordieux ». Et quand ils s’adressent à lui en disant « Allah-homma » ? Car homma est l’équivalent du mot français « eux » !  Ces pratiques ne confirment-elles pas qu’Allah est un avec 3 hypostases ? Dieu, aussi bien pour un Musulman qu’un Chrétien, est donc trinitaire !  Ce qui est encore confirmé ici « Nous lui avons envoyé notre Esprit (Dieu a envoyé son Esprit Saint) : il se présenta devant elle sous la forme d’un homme parfait (19,17). Les anges dirent ö Marie : Allah t’a choisie, en vérité ; il t’a purifiée : il t’a choisie de préférence à toutes les femmes de l’univers (3,42). Les anges dirent :  ö Marie ! Dieu t’annonce la bonne nouvelle d’un verbe émanant de lui : son nom est le Messie, Jésus, fils de Marie….(d’un verbe émanant de lui, n’est-ce pas l’équivalent de Fils de Dieu ?).

.

D’autres pratiques s’inspirent plutôt de celles du judaïsme ancien : 

circoncisionNotamment la circoncision, les ablutions, la purification, les lavements, les inhumations, la maladie, le pèlerinage, la visite des lieux saints et la direction vers laquelle la prière est faite (avant c’était vers Jérusalem, c’est Mahomet qui choisit vers la Mecque, mais curieusement pas au début de la Révélation, alors que la Kaaba existait déjà ! ). Car avant l’islam, les Arabes se rendaient en pèlerinage à la Kaaba et tournaient déjà en procession tout autour. Cela faisait  partie d’un culte préislamique ! Ne pas oublier que Mahomet avait conclu un accord avec les tribus arabes qui auraient accepté d’appartenir à sa nouvelle croyance à condition que le pèlerinage générateur de revenus substantiels, soit maintenu ! Et l’eau du puits de Zamzam, que les pèlerins boivent, ne vient plus de celui dont parlait Agar à son fils Ismaël ! En ce qui concerne le jeûne, il est commun à toutes les religions. Vers la Mecque ou JérusalemLe Talmud annonce que « le début d’une journée de jeûne correspond à l’instant où l’on peut distinguer le fil blanc du fil bleu. » Dans le Coran, il est prescrit de la même manière « Mangez et buvez jusqu’au moment ou vous pourriez distinguer à l’aube le fil blanc du fil noir. » La prohibition de la viande du porc se trouve également dans le judaïsme et était certainement liée au ténia ! Quand au vin, le Coran est quelque peu contradictoire. Il considère l’alcool comme une impureté du démon ou la cause de grands péchés. Pourtant le Coran (47,15) ne promet-il pas aux croyants un vin exquis au Paradis ?

.

De nombreuses contradictions semblables se trouvent dans le Coran :

Cela  expliquerait-il le pourquoi,  personne n’a le droit de faire allusion à ses incohérences manifestes ?  Ne dit-il pas par exemple « ö vous les incrédules ! … A vous votre religion ; à moi la mienne » (109,6). Et « Ne discute avec les gens du Livre que de la manière la plus courtoise » (29,46). Pourtant plus loin, il ordonne tout le contraire « Celui qui ne reconnaît pas ma prophétie et que je suis l’envoyé du Seigneur des mondes, je le frapperais de l’épée, je lui cambriolerais sa demeure et j’exterminerais sa dynastie ». Cela n’a évidemment rien à voir avec le message du Christ   » Aimez vos ennemis et priez pour vos persécuteurs, afin de devenir fils de votre Père qui est aux cieux, car il fait lever son soleil sur les méchants comme sur les bons, et tomber la pluie sur les justes comme les injustes. » (Mt 5,35). Le christianisme est bien une école d’amour, de modestie et de renoncement à soi.   » Si quelqu’un veut venir à ma suite, qu’il se renie lui-même, qu’il se charge de sa croix, et qu’il me suive » (Mt 16,24).

juifs-et-chiites point commun

Ces embrouillements sont certainement une des raisons pourquoi les chiites ne fréquentent pas d’autres mosquées que les leurs et ne prient jamais derrière un imam sunnite ! Et pour accomplir leurs prières rituelles, ils recourent à une étrange pratique ! Elle consiste à placer un petit caillou devant eux par terre, pour qu’en faisant les génuflexions, leur front le touche (autre influence juive ?). A noter que les chiites doivent prier 3 fois par jours contrairement aux sunnites, 5 fois….

http://www.youtube.com/watch?v=BUfzqN2QZyI

.

Et qu’est-ce donc que ce paradis coranique, où celui qui est un bon Musulman, pourra jouir de tous les plaisirs charnels avec les houris ? Le paradis coranique

Le croyant aura la force de copuler et de déflorer 70 vierges qui récupéreront aussitôt leur virginité après chaque copulation ! Serait-ce une sorte d’Eros center ? Cela dit,  avant le paradis, il est écrit que le Musulman devra inévitablement passer un certain temps en enfer !  La femme dans l’islam n’a donc pas l’initiative. Au paradis, elle ne trouvera pas 70 hommes vierges ! Lorsqu’un homme répudie sa femme pour la troisième fois, elle ne sera plus licite pour lui avant qu’elle ne soit remariée à un autre homme et que celui-ci la répudie (2,229). Sur le mariage, la recommandation du Coran  est claire « Epousez (ou copulez) autant qu’il vous plait des femmes, par deux, par trois ou quatre, et tout ce que vos mains droites peuvent acquérir (à savoir des esclaves ou captives). ». En matière de succession elle n’a le droit qu’à  la moitié de la part de son frère. Quand à son témoignage, il ne vaut que la moitié de celui d’un homme.  « Les hommes ont le pas sur les femmes. Par les dons qu’il leur a octroyés, Dieu les a élevés au-dessus des femmes. » (Coran, 4, 38) Elle ne peut pas non plus épouser un non-musulman. Et si elle change de religion, elle est passible de la peine de mort ! On comprend pourquoi, pour convertir les femmes occidentales, l’Arabie saoudite distribue gratuitement des Corans, traduits en anglais, avec le sens des mots édulcorés.  main coupéePar exemple le verset  (4,34) : « Les femmes dont vous craignez la désobéissance, admonestez-les, reléguez-les dans des chambres à part et frappez-les. » aura le mot « frappez-les » remplacé par « touchez-les légèrement avec un cure-dent. ». Ailleurs,  l’expression « Nikah » (niquer) sera changée par « mariage ». Ainsi de nombreux versets sont soigneusement voilés, truqués ou habillés de termes plus modérés pour mieux tromper les non-musulmans.  Autrement, il est vrai que certains passages paraîtraient complètement fous pour l’homme moderne. Car la lapidation, la flagellation, l’amputation, la décapitation … Mais toutes ces mesures barbares et inhumaines existent-elles vraiment en Islam ? Voyons ce que nous dit l’islamologue Anne Marie Delcambre qui vérifie dans les textes fondateurs : Coran et Sunna (Hadith) : http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=neMbig6-_WI#!

.

Notre professeur d’université, Mohamed Rahouma, devant ces incohérences du Coran,  se mit à étudier d’une manière plus approfondie la religion chrétienne. Celle qui est pourtant sujette à de nombreuses persécutions dans les pays musulmans.

Elle lui a fait d’abord comprendre le sens de cette phrase « Je suis le Seigneur, ton Dieu, qui t’a fait sortir du pays d’Égypte, de la maison de la servitude » (Ex 20,2). Car en séminaire aux USA, alors qu’il était prêt à repartir en Égypte, l’attentat du 11 septembre 2001 l’empêcha de prendre son avion. C’est à ce moment qu’il entendit plus distinctement le Seigneur lui dire « Attends, mon enfant, je vais te délivrer de l’obscurité. Tu es à moi et tu fais partie des autres brebis qui n’appartiennent pas encore à cette bergerie. ».Le diable du 11 septembre Il se convertit alors au christianisme. S’il y trouva la Lumière qu’il cherchait, il perdit par contre sa femme, son poste de doyen et de nombreux amis restés en Egypte. On ne change pas de religion en terre musulmane !  « Celui qui abandonne sa religion islamique, tuez-le. » (Hadith rapporté par l’ensemble des recueils de hadith orthodoxes de la Sunna, sauf Muslim. Ex : Boukhari, Vol. 9:57) Aussi resta-t-il aux USA.  Ce n’est que quelques années plus tard qu’il rencontra sa seconde épouse Yvonne. Celle-ci trompée lors d’un premier mariage, se trouva complètement déboussolée. Une rencontre avec un Musulman, la fit se persuader que l’islam était pour elle la solution à ses problèmes. Elle s’y convertit jusqu’au jour où elle découvrit qu’on lui avait menti. Et c’est là que Mohamed Rahouma intervint dans sa vie.  Tous les deux aujourd’hui sont chrétiens et vivent ensemble pour le meilleur et pour le pire….

http://www.youtube.com/watch?v=2KcgTRT4dmo

Le malheur dans cette histoire, au lieu d’unir nos forces, musulmans ou chrétiens, blancs ou noirs, arabes ou “de souches”, femmes ou hommes, et combattre main dans la main les prédateurs financiers mondialistes, qui veulent asservir et mettre en esclavage la planète, on est là près à tomber dans leur piège, du “diviser pour mieux régner” et du “choc des civilisations”. Pendant qu’eux se font des milliards sur le dos des peuples, on sera là à se combattre, pour le grand plaisir de cette diabolique oligarchie de l’ombre !  S’ils favorisent en ce moment l’islamisation des pays par le biais des printemps arabes, c’est pour mieux préparer le massacre, où il ne restera qu’eux pour gouverner le monde ! Rav Ron Chaya, avec son combat des coqs, explique parfaitement comment cela se fera : http://www.dailymotion.com/video/xdpocx_le-combat-de-coqs_news#.UQQ-TPJ_6HM On comprend pourquoi les instances musulmanes ne se sont pas beaucoup montrées contre le mariage homosexuel ! Alors qu’elles avaient été très présentes pour le voile et la viande halal !  Elles sont elles aussi noyautées par ces mondialistes ! Il serait temps que les vrais Musulmans s’en aperçoivent et défendent leurs enfants de l’occident décadent ! Voir aussi :

https://effondrements.wordpress.com/2012/08/19/temoignages-franco-maghrebins-sur-le-choc-des-cultures/

Reste que par rapport au Coran et aux hadiths,  l’Islam suivi par un quart de la population mondiale,  est-il véritablement compatible avec nos temps actuels ? .

.

pensée gif

Publicités