L’état français encourage-t-il le satanisme ?

.

Jeudi 20 octobre 2011 avait lieu au Théâtre de la ville, la première représentation à Paris de la pièce « Sur le concept du visage du fils de Dieu ».

L’auteur de la pièce, Roméo Castellucci, y met en scène un vieillard déféquant sur scène et son fils venant le nettoyer, avec pour arrière-plan le portrait du Christ. Les excréments récoltés par le fils étant destinés à être lancés par des enfants sur le portrait du Christ à la fin de la pièce. La haine antichrétienne se montre ici sous son aspect le plus primaire et le plus immonde, comme avec l’affaire du « Piss Christ » à Avignon où cette fois-ci, il était question de représenter le Christ dans de l’urine. Pour l’auteur, interrogé lors du festival d’Avignon, il ne s’agit pas d’une œuvre christianophobe mais « d’une pièce faisant appel à l’intelligence et la sensibilité de chacun des spectateurs. Pourtant, à la fin du spectacle, un voile noir d’excréments coule sur le portrait du fils de Dieu : « Dieu se retire dans le brouillard du fond de la scène, depuis lequel il avait fait son apparition »

.

Pendant ce temps  on empêche les spectacles de Dieudonné, comme ici à Montpellier malgré l’aval du tribunal administratif :

http://www.youtube.com/watch?v=HF9iXLuUHxY&feature=player_embedded

.

Par contre, l’état encourage annuellement  Hellfest. Celui de cette année  vient de se terminer (le 17 juin à Clisson) :

Selon les médias alignés, à part quelques comas éthyliques, bagarres et trafics de drogue dure, le festival se déroule plutôt bien.  Voir le documentaire « Le métal expliqué à ma mère » de la TV :

http://vimeo.com/27574697#

Si l’année dernière peu après cet événement, un garçon de 13 ans fut retrouvé mort sans sa jambe (caractéristique d’un sacrifice satanique) était-ce pur hasard ?

« Les fragments humains retrouvés sont bien ceux d’Alexandre Junca« 

http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/2011-06/alexandre-est-mort-6559773.html

http://www.libertaland.com/2011/06/disparition-dalexandre-junca-une-partie-du-corps-retrouve/

Le livre qui vient de paraître « Qui veut encore tuer le Christ » d’un ancien officier de Police des Renseignements Généraux, Gilbert ABAS,  nous fait penser que non :

http://www.dailymotion.com/video/xpy564_gilbert-abas-sur-la-chaine-tlt-qui-veut-encore-tuer-le-christ_news

.

Il existe des gens particulièrement malsains que  l’on  retrouve souvent réunis dans des églises sataniques :

La plupart de celles qui sont déclarées (et qui paraissent sur les pages jaunes des annuaires téléphoniques) ont des divergences multiples ; mais on distingue principalement deux courants :
– Les « satanistes rationalistes » qui ne croient pas au diable comme personne, mais comme force occulte ou comme symbole…
– Les « satanistes occultistes » où Satan est une personne à qui on rend un culte. Les rationalistes les stigmatisent parfois comme « catholiques » parce qu’ils croient, comme les catholiques, en Dieu et au diable.

On trouve essentiellement, ces églises dans les pays occidentaux. Aux Etats-Unis, des sectes se sont spécialisées dans la perversion des enfants que l’on voue à Satan par tout un rituel et par des sévices sexuels ou autres : « Dieu ne t’aime pas, tu appartiens au diable ! Tu n’as pas d’autre issue… » On leur fait tuer des bébés et on leur fait avaler la chair et le sang du crime pour nourrir le pouvoir de Satan. Les médecins et policiers, [ou gens d’Eglises] qui veulent les retirer de cet enfer, vivent en état d’alerte permanent en ne révélant ni leur nom, ni les lieux qui leur sont familiers. Ce n’est pas rien que de libérer celles ou ceux qui se sont donnés corps et âme à Satan, car ses revanches sont terribles : il peut frapper sévèrement en représailles… chutes entraînant des fractures, cécité, perte de mémoire, etc. Aux souffrances morales de ces victimes,  s’ajoutent les sévices physiques subis : marqués au fer rouge, brûlés à l’eau bouillante etc. Perte de mémoire et dissociation de personnalité…

.

Depuis 15 ans, des milliers de personnes sont sorties de l’ombre pour raconter leurs histoires d’enfants élevés dans des sectes sataniques.

Beaucoup de points communs ne peuvent s’expliquer ni par l’hystérie, ni par une communication entre ces personnes. Ce réseau satanique rend un culte au diable, accueille le Mal avec joie et pratique des rites dont beaucoup sont inspirés de ceux du Moyen Age. Ils façonnent les enfants et adolescents par menaces et tortures. Ils détruisent systématiquement en eux tout sentiment positif à l’égard de Dieu et du christianisme. Les survivants disent avoir été ligotés sur des croix pendant des heures et avoir été violés avec des objets religieux. Ceux qui torturent s’habillent en prêtre ou en policier pour leur donner horreur de ces personnes. Souvent ils font l’objet de railleries par ceux qui les torturent : « Si Dieu existait vraiment, qu’il vienne arrêter la douleur !… »
Beaucoup de ces enfants sont morts. D’autres sont devenus des satanistes convaincus. Quelques-uns ont courageusement échappé à ces sectes. Ceux que nous rencontrons sont les ratés du Satanisme, des survivants qui n’ont jamais perdu la foi et l’ont caché quelque part dans leur esprit, pour pouvoir un jour, s’échapper et obtenir de l’aide. Selon leurs descriptions, les bourreaux incisaient ces enfants pour « insérer les démons dans leur corps », puis on les forçait à tuer d’autres enfants avec des couteaux qu’on mettait de force dans leurs mains. Après quoi, on leur disait : « Vous êtes mauvais, vous nous en avez donné la preuve… vous appartenez maintenant à Satan… »  Il est révélateur de voir à quel point des êtres humains sont capables de faire le Mal et jusqu’où va l’œuvre destructrice du malin… L’exorcisme est vraiment un traitement important pour ces personnes brisées par les cérémonies sataniques dont ils ont été les témoins et les victimes. Certaines reculent devant des objets religieux, ne tolèrent pas l’eau bénite…

.

Une nouvelle criminalité est née du satanisme  des « hautes sphères », enracinée dans la sorcellerie qui tient une grande place dans le continent noir :

En Ouganda par exemple, les enfants sont enlevés et sacrifiés lors de rituels sataniques. Les sorciers exige le sang et les membres d’enfants pour la confection des sortilèges  :

http://www.youtube.com/watch?v=-_4DmLZMOo0

Il est motivé par la conquête du pouvoir. Ses crimes sont des faits nouveaux. Pour conquérir le pouvoir, des parents, parfois polygames, sacrifient leurs enfants à Satan durant une messe noire. Parfois, ces sacrifices humains ont été découverts par la police et ont fait l’objet de jugements dont la lecture nous plonge dans un autre monde. Suite à un meurtre sans témoin, le Tribunal reconnaît un non-lieu.

Autrefois, on offrait des sacrifices à Dieu (bœuf, moutons, colombes… etc…) pour qu’il accepte de nous donner tout ce qu’on lui demandait. L’église du Christ avait voulu mettre un terme à tout cela et au trafic des marchands du Temple. Chez les Mayas, le sacrifice d’enfants était pratiqué.  Le Pr Ariel Toaff (univ. Bar Ilan, Israël), qui est spécialiste de l’histoire des Juifs d’Italie et fils de l’ancien Grand Rabbin de Rome Elio Toaff, confirma en février 2007, dans son livre « Pasque di sangue » (Pâques de sang), la pratique du meurtre rituel des enfants chrétiens chez les juifs ashkénazes. Il révèle l’utilisation magique & thérapeutique du sang humain dans la Kabbale, ainsi que l’existence de trafic clandestin de sang humain, labellisé Kasher.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Ariel_Toaff

Aujourd’hui, les messes noires varient considérablement, mais le principe et les ingrédients sont les mêmes : un mélange de sexe et de sacré. Les objets rituels sont requis (calice et ornements), mais tout est inversé : la croix est à l’envers, les cierges sont noirs ; l’orgie est mêlée à l’hostie ; les formules adressées à Dieu sont détournées vers le démon. Certains vont par exemple kidnapper une femme ou feront appel à une prostituée professionnelle pour que son corps serve d’autel, tandis qu’un homme se revêtira  de l’habit de prêtre pour mimer la messe. Cette perversité traduit l’influence et la signature du démon. Lui qui a inversé en haine l’Amour et qui a détruit en lui l’image de Dieu, cherche à la dégrader chez les autres pour en faire des sous-animaux, à en faire des « fils du diable » à son image.

Les règles pour un pacte réussi : le reniement du baptême chrétien et un nouveau rite baptismal avec imposition d’un nouveau prénom, prendre de nouveaux parrains au sein de la secte, le marquage secret à la cuisse, le pacte avec Satan signé de son sang après avoir incinéré son acte de baptême chrétien. L’initiation aux messes noires et aux célébrations du vendredi à 15 heures (heure supposée de la mort de Jésus), le refus d’obéissance à Dieu, le « oui » à Satan ou Lucifer …, fouler la croix avec les pieds, répudier la mère du Christ, parodier l’Eucharistie avant d’achever la cérémonie en orgie, s’engager à voler des hosties consacrées pour les utiliser lors des rites sacrilèges… Le satanisme tel qui nous parvient, soulève le cœur. Le règne du prince de ce monde est arrivé à un paroxysme complexe, faisant présager pour certains, l’arrivée prochaine de l’antéchrist. L’emprise discrète mais puissante du satanisme sur les structures de notre société   n’est pas aisée à deviner pour l’œil non averti. Pourtant elle est bien réelle. Elle s’infiltre partout : dans les groupes rock, dans certains groupes féministes, dans les courants Nouvel Age, dans la politique et dans le milieu des affaires.

.

Satan et le sacrifice humain :

http://www.youtube.com/watch?v=vow578zMDcI

Ce reportage sagement intitulé « Pacte avec le Diable » a pour thème les meurtres liés à des rituels sataniques. Le satanisme est non seulement la croyance en l’existence du Diable mais également sa vénération en tant que divinité toute puissante. Cette « Foi » se veut l’exacte opposée de la Foi chrétienne et s’accompagne de toutes les profanations possibles de celle ci lors de « messes noires ». Par son inversion du christianisme, le satanisme se réapproprie les cultes de dieux païens devenus des démons dans la culture religieuse tels que Baal ou Belzébuth. Le satanisme a été introduit dans la culture populaire après la Révolution Française. Celle-ci n’avait-elle pas été fomentée avec l’aide des francs-maçons ? Pour attaquer l’ordre naturel, il fallait tuer les rois. Bien entendu, l’arrivée de la République n’a pas stoppé les privilèges. Si par exemple les nobles ne payaient pas d’impôts, les fonctionnaires internationaux aujourd’hui, en sont également exonérés.  Le roi attaché au catholicisme, était contre l’usure. Ce qui n’était pas le cas des Juifs et des Protestants. C’est ainsi que les meurtres sataniques, qui étaient à l’époque jugés par l’inquisition :

https://effondrements.wordpress.com/2012/05/15/passer-un-mauvais-quart-dheure-avec-linquisition/

,  ont refait bruyamment surface sous la République. Qui ne se souvient pas de l’assassinat par Charles Manson de Sharon Tate, femme du réalisateur Roman Polanski le 9 août 1969 ?

http://www.ina.fr/economie-et-societe/justice-et-faits-divers/video/CAF88050584/proces-de-charles-manson.fr.html

http://www.youtube.com/watch?v=RHaunIiVzg8&feature=related

Selon une survivante d’une secte des Illuminati (Svali), les franc-maçons et les llluminati travaillent main dans la main. Elle décrit un culte satanique sadique dirigé par des individus faisant partie des plus riches et des plus puissants de la planète. Le culte est en grande partie homosexuel et pédophile (contre la loi naturelle).  On y pratique également des sacrifices d’animaux et des meurtres rituels.

http://www.youtube.com/watch?v=CupX-Ln5SJw&feature=related

Témoignage du parcours de soins désespérant d’une victime de sévices physiques et psychologiques dans l’enfance :

http://www.pedopolis.com/blog/temoignage-du-parcours-de-soins-deseperant-d-une-victime-de-sevices-physiques-et-psychologiques-dans-l-enfance.html

Fais ce que tu veux garçon, telle est la loi maintenant !

Ici, une ex agent de la CIA.  Après s être rendue compte que ses enfants avaient été utilisés abusivement par des individus « au top » de l’ état de son pays, elle commença à essayer de faire connaitre la vérité. A la suite de cela, ses enfants lui ont été enlevés, sa maisons et certains de ses biens confisqués…

http://www.dailymotion.com/video/xf6aip_revelations-sur-des-tortures-et-me_news

Saluons aussi le courage d’une journaliste de FR3 pour avoir essayé de dénoncer cette horreur :

http://www.dailymotion.com/video/xyijz_fr3-sacrifices-charniers-d-enfants_news

La finalité du satanisme contemporain, c’est bien l’égocentrisme libertaire, être son propre Dieu. Y sont donc rejetées les lois naturelles. Toutes les perversions sont donc admises. On comprend pourquoi les liens entre liberté et responsabilité, tels que vus par l’Eglise catholique, ne peuvent être admis  par les satanistes.

http://www.vatican.va/archive/FRA0013/__P5H.HTM

Car Satan propose un bonheur exclusivement terrestre dont le moteur est la satisfaction sans limite de ses envies, et fondé dans une perspective matérialiste de puissance, sur le slogan « fais ce que tu veux : telle est la loi. »

.

serpent ligne gif

.hellfest_clisson_2012

.

Le Hellfest,  rassemble certains de ces courants de pensée :

Bien entendu, la plupart des habitants de Clisson ne sont absolument pas au courant du contenu de ce festival métal. Et la croix renversée et gammée du groupe Taake n’en choque pas beaucoup. Mais en 2011, face à certaines protestations, le chanteurs rock gifHellfest s’est vu contraint de déprogrammer « Satanic Warmaster »( un groupe de métal tendance National Socialiste Black métal) et « Anal Cunt » ( un groupe plaisantant avec les victimes de la shoah.) A cette occasion les organisateurs du Hellfest ont eu ces propos : « il y a des sujets sur lesquels on ne plaisante pas » Mais face à la protestation de citoyens concernant la présence de groupes ouvertement antichrétiens, les mêmes organisateurs, dont Ben Barbaud, le directeur du Hellfest,  ont souligné: « le black métal est par nature anti chrétien et sataniste ».

Est-il donc surprenant de voir que l’état subventionne (100 000 €)  ce festival tous les ans, et l’aide par des moyens indirectes de toute nature (comme les emplois aidés) ? Pour certains « non » car cela va de paire avec le symbolisme occulte de l’élite mondiale.

.

Des groupes de pays occidentaux différents y sont invités :

Dimmu Borgir  ne cache absolument pas ses accointances avec le satanisme :

http://www.lacoccinelle.net/279022.html

http://www.lacoccinelle.net/259933.html

« Mon maitre Satan
Recois ce sacrifice, ce sang de moi
Maitre Satan
Je dessine a coup de scalpel tes signes dans ma chaire pourrie. »

Dimmu Borgir ( invité hellfest 2012)

Hour of penance : « the woeful eucharisty » ou « Thousands of Christ » :

« En route pour la maison de Dieu
L’odeur du sang chrétien est sur toi
Cherchant à monter sur le trône à nouveau
Salut – Salut – Défier la croix, décimer cette race
Salut-Salut-Les églises chrétiennes brûlent dans le feu
Salut – Salut – Détrôner le pape, maintenant il est pendu et souillé. »

Hour of penance ( invité hellfest 2012)

De même que Behemoth  » Decadeb of Therion » extrait de son album « Evangélia hérética« . (Pour les béotiens, « Therion » est la traduction grecque de « la bête de l’apocalypse », « l’Ante Christ » en somme. Les metalleux savent par ailleurs que le nom du groupe « Therion » a été inspiré par le titre de « Celtic Frost » : « to mega therion« .)

Le dernier album d’All Pigs Must Die, « Go dis war » est illustré par la tête du christ empalé sur un crucifix.

Avec The devil’s blood l’un des titres est très évocateur : « Christ or cocaïne ».

Merrimack :

http://www.spirit-of-metal.com/groupe-groupe-Merrimack-l-fr.html

Necros Christos  titre « Black mass desecration » :

Once touched by the light of christ
Holy oblivion had burned his eyes

God blessed
The nazarene…
His crucifix
His throne of hate

…Bodies pray
In desecration…
Its christ`s death
Black mass desecration

…The apostolic traitor
Of ancient judäa… 

The holy prince
Had fecundated
The virgin nun
And licked christ’s cunt

Aborted est dans le meme genre  « Better impaled than crucified » ou « Christ denied »

http://www.youtube.com/watch?v=HScRvdJ2kxw

Cannibal Corpse  est  réputé  pour sa violence et c’est pourquoi il est interdit en Corée, en Australie et en Nouvelle-Zélande. La vente de  trois de ses albums ( Eaten Black To Life, Butchered at Birth et Tomb Of The Mutilated)  est également interdite en Allemagne et les compilations des chansons qui en proviennent retirées de la vente.

Avulsed : tout un programme « Avulsed Homeless Necrophile Stabwound Orgasm 1999

http://www.youtube.com/watch?v=UX7P_ypB2ZA

Mais peut être est-il préférable d’en rester là !

A lire aussi :

https://effondrements.wordpress.com/2012/08/04/perversite-sexuelle-des-mondialistes-sionistes/

https://effondrements.wordpress.com/2012/08/26/les-francs-macons-sont-ils-des-demeures-des-affairistes-ou-des-satanistes/

https://effondrements.wordpress.com/2012/07/28/comment-francois-hollande-est-soumis-pieds-et-mains-lies-au-lobby-sioniste-franc-maconnique/

.

danseuse b gif

Publicités