Pape et Gd Mufti prient contre les prémices d’une 3ème guerre mondiale !

Les ennemis de la Syrie.

Le 7 septembre 2013, des chefs religieux sunnites, shiites, alaouites, ismaélites, druzes, juifs, chrétiens se sont mis à jeûner et prier ensemble dans la grande mosquée des Omeyyades de Damas. Cette initiative était voulue par le grand mufti de Syrie, Ahmad Badreddine Hassoun en parallèle avec l’appel du pape François du 1er septembre pour la paix au Moyen Orient.

http://www.courrierinternational.com/depeche/newsmlmmd.urn.newsml.afp.com.20130907.823fe58d.868d.4b50.ad31.a5b50ea8da06.xml

Grand Mufti de Syrie« Nous sommes très triste lorsque l’islam est utilisée comme une idéologie extrémiste. Pour la majorité des musulmans syriens, les chrétiens ont toujours été considérés comme des frères. La Syrie est comme la Terre Sainte, berceau du christianisme. Nous musulman syrien sommes fiers de protéger les chrétiens. Avec eux nous prions Jésus pour la paix (le musulman ne peut prononcer le nom sacré de Jésus s’il ne le fait suivre de la formule Hazrat Issa (Béni soit Jésus), ou Issa alayhi As-Salam (que la paix soit sur lui)). Le pape est un véritable responsable spirituel, libre d’intérêts politiques, individuels ou collectifs. »

Le même soir à Rome, place St Pierre, une veillée de prière multiconfessionnelle (avec des athées, des bouddhistes) rassemblait 70 000 personnes.

http://www.rtl.fr/actualites/info/international/article/syrie-le-pape-fustige-la-guerre-lors-d-une-veillee-de-priere-pour-la-paix-7764371569

Cet élan de foi, suivi à travers le monde par de nombreux croyants, clôturait plusieurs initiatives locales contre la guerre. Comme celle de Paris le 31 aout :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=0fvQt7-22G0#t=350

Veillée avec musulmans et chrétiens au Vatican le 7 septembre 2013

.

Car l’Otan, à force de jouer au poker menteur, ne risque-t-elle pas d’être à l’origine d’une troisième guerre mondiale ?

Il suffit quelquefois de peu. L’incroyable histoire de ce lieutenant-colonel russe Stanislav Yevgrafovich Petrov le prouve ! Son travail, dans un poste de lancement de missiles nucléaires, était à se préparer à une attaque américaine, et répliquer si besoin. La tension était à l’époque à son maximum (les Russes avaient abattu un avion civil coréen de New York quinze jours Stanislav Yevgrafovich Petrovauparavant). Au soir du 26 septembre 1983, voilà que l’ordinateur signale un missile nucléaire en provenance des États-Unis. Petrov préfère attendre : « car si les Américains attaquaient, ils ne lanceraient pas un seul missile. » pensa-t-il. Mais voilà qu’un autre est signalé, puis deux, trois, quatre et finalement cinq. Alors que son écran géant lui ordonne de frapper, Petrov continue de trouver cela louche. Alors il ne déclenche pas l’attaque. Il avait eu amplement raison. Une position rare et étrange du soleil avait trompé l’ordinateur, qui avait pris des rayons de lumière pour des missiles. Aucune bombe n’allait tomber sur Moscou, aucune sur les États-Unis en retour. Petrov fut congratulé une demi-heure, pour ensuite être condamné pour ne pas avoir suivi le protocole. Il fut bon pour la retraite prématurée et  200$ de pension par mois ! Cet homme avait pourtant sauvé le monde. Il méritait bien plus qu’Obama de recevoir le prix Nobel de la paix.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Stanislav_Petrov

https://www.youtube.com/watch?t=3&v=AiMaPFc3Ykk

Mais son exemple a sans doute  inspiré Poutine, qui avec  la Syrie,  fait figure de président avisé.

http://www.youtube.com/watch?v=dATxJ-RBJ9I&feature=player_embedded

A en gêner Obama, autrement pourquoi aurait-il  bloqué  son entretien en Amérique ?

http://french.ruvr.ru/news/2013_08_30/Les-Etats-Unis-ont-bloque-la-chaine-Russia-Today-4385/

Paul Craig RobertsIl faut dire que Paul Craig Roberts, ancien Secrétaire Adjoint au Trésor américain dans l’administration de Ronald Reagan, n’hésite pas à qualifier les dirigeants américain, britannique et français de « criminels de guerre » en enfonçant le clou : « À Nuremberg, les nazis ont été condamnés à mort précisément pour les actions identiques à celles commises par Obama, Cameron et Hollande. »

http://www.paulcraigroberts.org/2013/08/01/double-feature-bradley-manning-verdict-convicts-washington-and-hiding-economic-depression-with-spin-paul-craig-roberts/

.

Bien entendu,  ce qui arrive en Syrie n’est une surprise pour personne :

Le général Wesley Clark savait déjà en 2001, qu’une série de pays allaient être dévastés car ne se pliant pas au monde unipolaire que tient à imposer le camp sioniste : l’Irak, la Syrie, le Liban, la Libye, la Somalie, le Soudan et l’Iran. A la tête de cette campagne mortifère, des gens tels que Wolfowitz, Cheney, Rumsfeld…

http://www.dailymotion.com/video/xlp2d6_le-plan-us-post-11-9-envahir-7-pays-dont-l-irak-la-lybie-la-syrie-et-l-iran-selon-le-general-us-wesl_news

Et comme Roland Dumas le souligna plus tard, Israël n’était pas absent de ces décisions :

philipmarshall

http://www.youtube.com/watch?v=5vz5EKlI3fQ

Comme elle ne l’était pas non plus des attentats du 11 septembre 2001. L’auteur du livre  « the Big Bamboozle »  (la grande tromperie)  démontre intelligemment leur implication ainsi que  celle des autorités saoudiennes dans l’entraînement des quatre pilotes.  (Le 2 février, il sera retrouvé chez lui avec ses deux enfants criblés de balles…)

http://www.solidariteetprogres.org/actualites-001/article/philip-marshall-un-auteur-qui-en-savait-trop-sur.html

Malheureusement, les leçons du passé sont souvent oubliées. En Allemagne, le Dr Rath, eut beau prévenir ses compatriotes qu’ils allaient tomber dans le même piège que les deux précédentes guerres mondiales, il ne fut pas écouté :

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=zkooBI-HPCU

.

On doit tout de même admettre qu’un plan de longue haleine avait été mis en place pour manipuler l’opinion publique :

Selon le  rabbin Ron Chaya, il y a deux siècles et demi, on savait déjà comment les sionistes allaient s’emparer du pouvoir mondial, pour qu’enfin leur Mashiah arrive. Un messie juif qui est pour les musulmans et les chrétiens le Dajjal ou l’antechrist.

http://www.youtube.com/watch?v=Y7DHbydFfWk

World wide jewish prayer for MashiahLe dimanche 23 septembre 2012 à 19h précises (heure de Paris), les Juifs du monde entier mirent de l’argent  pour la Tsedaka (aumône pour les frères de religion dans le besoin) en récitant simultanément la prière suivante : « Maître de l’univers, nous enfants d’Israël, nous te demandons le Mashiah  afin de nous délivrer maintenant et avec miséricorde de cet exil et de nos souffrances, de révéler ton nom dans le monde et d’y amener la paix. Amen ! ». Adam Gadahn fut l’un de ceux qui s’ employèrent à opposer le monde occidental contre le monde oriental, en devenant l’Américain d’Al Qaida  (mouvement créé par les services secrets US selon Hillary Clinton)

http://www.dailymotion.com/video/xs9j3b_l-aveu-de-hillary-clinton-nous-avons-cree-nos-ennemis-al-qaida_webcam

Ayman al-Zawahiri, l’actuel chef d’Al-Qaïda et adjoint d’Oussama ben Laden à l’époque, avait rencontré à plusieurs reprises des militaires et des responsables du renseignement américains à l’ambassade des États-Unis de Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan, entre 1997 et 2001, dans le cadre d’une opération connue sous le nom de « Gladio B ».

http://www.huffingtonpost.co.uk/dr-nafeez-mosaddeq-ahmed/whistleblower-alqaeda-chi_b_3305954.html

Quand les médias découvrirent que Gadahn s’appelait en fait Adam Perlman et qu’il était juif, les sionistes durent en trouver un autre.  Il fut remplacé par Yusuf Al-Khattab. Il joua au dur pendant un moment, proclamant que l’Amérique leur appartenait, jusqu’au jour où son vrai nom fut connu : Joseph Cohen.

http://www.dailymotion.com/video/xj9deo_al-qaida-et-le-mossad_news#from=embediframe

NajdMais les sionistes savent aussi utiliser les musulmans contre d’autres musulmans, en allant jusqu’à leur faire croire qu’ils mènent un Jihad. Mais un Jihad moyennant une forte somme d’argent pour le prix de leur trahison. C’est ainsi que furent fomentées les attaques contre la Serbie, l’Irak, la Libye  ou organisés les printemps arabes. L’Arabie saoudite n’est pas innocente dans cette affaire. D’ailleurs n’a-t-elle pas le Hijaz à l’ouest et le Najd à l’est ? Et Mahomet ne prédisait-il pas que les cornes du diable apparaitraient au Najd  ? Là où justement se trouvent les dirigeants wahhabites ! Les musulmans combattant à leur côté ne peuvent être que des mécréants !  De même que ceux qui suivent le Qatar, pays hébergeant  Al Jazeera, la sœur de CNN, créé par les juifs David et Jean Frydman.

 http://www.planete-islam.com/showthread.php?56567-Al-Jazeera-a-%E9t%E9-con%E7u-%E0-l-origine-par-les-fr%E8res-David-et-Jean-Frydman

.

Le paradoxe sémite :

Selon la Bible, Abraham croyant ne pouvoir avoir d’héritier, fit un garçon avec sa servante Agar  que l’on appela Ismaël et qui donna le peuple arabe.  Puis quand Dieu le décida, naquit de sa femme Sarah, Isaac , qui donna le peuple juif.  Ces deux peuples parlaient une langue sémite, d’où leur appellation de sémites !  Ils ne peuvent être confondus avec le peuple khazar (errant)  qui au VIIème siècle se convertit au judaïsme, malgré son origine turque. Il n’a rien à voir, du point de vue ethnologique, avec les Juifs d’origine. D’où la question que certains se posent : pourquoi, avec l’aide de leurs alliés occidentaux, voulurent-ils, Abrahamaprès la 2nde guerre mondiale, s’installer en Israël ? Dans le Coran, Allah prévient  les musulmans de ne pas  prendre pour allié les juifs et les chrétiens (sourate al Kahf). Mais pour que ce verset ait un sens encore faut-il qu’il soit accompagné d’un autre. Seul, un verset ne veut jamais rien dire. Selon le Sheikh Imran Hosein, il faut y ajouter cette précision « seulement quand ils sont alliés les uns aux autres. » Ainsi l’alliance de l’Otan avec Israël, l’Arabie saoudite et le  Qatar ne peut apporter que l’injustice (al Maeda 51) en devenant le bras droit du Dajjal.

http://www.youtube.com/watch?v=eHWzo_4rj9w

  Ainsi ceux qui s’opposent au Dajjal sont donc ceux qui veulent  la paix en Syrie et qui défilent contre le mariage gay. Malheureusement, cela n’ empêchera pas d’avoir des deux côtés, les trois principales religions représentées !  L’esprit trompeur du Dajjal  est tellement puissant ! Même si à la fin,  on sait qu’il sera pétrifié à Damas, en voyant descendre le nabi Issa (Jésus), et quand le Mahdi prononcera « voici le fils de Maryam » (la Vierge Marie).

http://www.youtube.com/watch?v=WgGMeYBfqMY

Musulmans contre le mariage gay en France

.

Le noyautage des sources d’information :

En France, les médias ne prennent leurs nouvelles qu’auprès de fausses officines comme l’Observatoire Syrien des Droits de l’Homme (OSDH), qui est une émanation de l’Association  des Frères musulmans et dirigé de Londres, par son fondateur Ryadh el Maleh, grâce à des fonds saoudiens.

http://www.planetenonviolence.org/L-Observatoire-Syrien-Des-Droits-De-L-Homme-A-Londres-Mysterieuse-Source-Des-Medias-Pour-Leur-Propagande-De-Guerre_a2440.html

Conseil-National-SyrienMais il y a aussi le Conseil National Syrien, créé en 2011 à Istanbul, sur le modèle du CNT libyen et par le parti islamiste AKP.  Les informations qui en sortent sont quelquefois cocasses.  Comme avec Khaled Abou  Saleh que l’on voyait apparaître de nombreuses fois sur les chaînes d’Al Jazeera. Quelquefois il était en secouriste, une autre fois en activiste, en tué ou blessé, puis participant à la conférence du 6 juillet des « amis du peuple syrien » avec François Hollande (vidéo depuis censuré).  On eut le droit ensuite à la fausse démission de Quadri Jamil, de Bachar al Assad, l’attentat de Qazzaz mis sur son dos, la fausse rumeur Farouk al Chareh et malheureusement aussi le massacre de Houla.

http://blogs.mediapart.fr/blog/valentin-perez/180612/le-frankfurter-allgemeine-zeitung-confirme-les-rebelles-sont-respons

Le 27 mai 2012, la BBC publiait sur son site une photo montrant des cadavres alignés, censés être tués par les pro-Assad à Houla. En réalité, le cliché avait été pris en mars 2003 en Irak !

http://www.eteignezvotreordinateur.com/syrie-quelques-fakes-en-vrac/

En Turquie, des députés s’étaient rendu compte que les camps de réfugiés syriens étaient presque vides alors qu’ils continuaient à recevoir des subsides des Nations Unies et du gouvernement. A la place, s’y entrainaient un millier d’hommes contre la Syrie.  De son côté, l’hebdomadaire palestinien Al Manar dévoilait comment l’Arabie saoudite, le Qatar et la Turquie collaboraient avec Israël pour former ces assaillants en territoire turc.

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/182421-les-officiers-isra%C3%A9liens-forment-les-rebelles-arm%C3%A9s-syriens

Bülent EsinogluComme le précise le vice-président du parti travailliste turc Bülent Esinoglu « la guerre déclarée par la Turquie contre la Syrie est bien dirigée par Washington et Tel-Aviv. »

http://www.bbc.co.uk/news/world-middle-east-18224559

Et comme pour la Libye, les films à la sauce Qatar reprirent de plus belle.

http://www.dailymotion.com/video/xkpj15_la-chute-de-tripoli-m-abdeljalil-avoue-le-mensonge-tourne-au-qatar-et-retrasmis-a-travers-le-monde_news

Ce qui fut confirmé par l’agence syrienne SANA : les faux reportages étaient bien réalisés par une entreprise qatarie de la région de Doha, spécialisée dans la production de décors cinématographiques. On pouvait y voir reconstitué des maisons et des rues de Damas, de Lattaquié ou d’Alep. Et l’affirmation comme quoi le président Assad ne se maintenait au pouvoir que par la peur infligée à son peuple, fut vite démentie par un rapport interne de l’OTAN (juin 2013) qui révéla que si 70% des habitants lui restaient fidèles, 10% avaient décidé de se mettre du côté des rebelles. Le problème en occident, des intérêts privés ont pris le pouvoir. Ce que John Perkins explique admirablement bien :

Richard Labévière

http://www.dailymotion.com/video/xx3hff_abby-martin-recoit-john-perkins-s-t_news

Et la liberté de la presse n’existe plus. Autrement pourquoi dans l’hexagone,avoir licencié le rédacteur de Radio-France international, Richard Labévière en 2008 ? L’audiovisuel extérieur de la France  (RFI, Tele5 monde, France2…) ont été mis au pas par la sioniste Christine Okrent. Depuis son passage, c’est une pensée unique néoconservatrice et pro-israélienne qui domine.  Et on s’amuse à voir dorénavant, les journalistes être obligé de nommer  Jérusalem comme capitale d’Israël, au lieu de Tel-Aviv, ou de ne parler que d’implantations au lieu de colonies… Le chroniqueur ne suivant pas ces règles est vite renvoyé :

https://www.youtube.com/watch?v=H7R1Gdf2emA

Quelquefois il est vrai, la censure a du mal à être maitrisé, comme ici sur France Inter :

https://www.youtube.com/watch?v=sKwOMDP27LE

Mais dans l’ensemble, ils arrivent parfaitement à manipuler les auditeurs :

https://www.youtube.com/watch?v=fJ7phvSsOA8#t=19

Tant il est rare de tomber sur des francs-tireurs tels que ce journaliste anglais qui balance sur le conflit « Syrie-Iran »

https://www.youtube.com/watch?v=blBvelS6-7Y

On comprend pourquoi la communauté du renseignement français, bien au courant de la situation réelle, ait envie de se rebeller.

http://afrique-asie.fr/menu/moyen-orient/4596-quand-la-communaute-du-renseignement-se-rebelle-contre-la-strategie-suicidaire-de-la-france-en-syrie.html

Yves BonnetL’ancien patron de la DST, Yves Bonnet, en est même à se demander « pourquoi  le Qatar et l’Arabie saoudite, en finançant les salafistes et wahhabites, se mettent aussi à aider nos banlieues ? »

https://www.youtube.com/watch?v=_38a3yGrP0w

Et pourquoi l’Otan fournit-il des armes à ces fous sachant très bien qu’ensuite ils s’en serviront pour se retourner contre l’occident :

http://www.youtube.com/watch?v=PLlXFIqazZI&feature=player_embedded

.

Ce qui est en jeu :

Le mandat de Kofi Annan (1997-2006) reflétait déjà la mise en place d’un monde unipolaire voué à l’hégémonie sioniste au détriment des états-nations et de leurs habitants. Une stratégie qui ne fait qu’emboiter le pas au dispositif mis en place par Washington dans les années 80, avec la National Endowment for Democracy (agence qui poursuit l’action de la CIA en truquant les processus démocratiques).  Outre de faire retourner à l’âge de pierre tous les pays entourant Israël, par son rôle stratégique dans les logiques pétrolières et gazières, du fait de sa position centrale entre les gisements des productions de l’est, le président syrien devait être renversé. Car peu avant que n’éclate la guerre, Assad avait privilégié les Russes pour les laisser ouvrir des oléoducs et gazoducs d’exportation vers la méditerranée orientale.  Ce choix avait fort déplu au camp occidental qui tenait à diminuer la dépendance européenne au gaz russe.

.Carte des passages des pipelines

Mais la question qui tarauda un moment l’esprit  européen lucide fut pourquoi avait-on donné des territoires aux prédicateurs « musulmans » en Bosnie et au Kosovo ? Cette collusion entre islamistes et sionistes ne servirait-elle pas de bombe à retardement, au cas où le vieux continent s’obstinerait  à vouloir garder une certaine indépendance vis-à-vis du plan sioniste de Nouvel Ordre Mondial ? Pourtant, en la faisant accepter, elle  renforce  l’idée que l’Europe est devenue décadente et lâche ! Et quand ses pouvoirs publics laissent une grande liberté aux wahhabites, Frères musulmans et salafistes, elle ne peut qu’être méprisée.  Car dans leurs discours, ces mouvements religieux  désignent comme proie trois pays : la France (dite nation des croisés), l’Espagne (pour la reprendre) et l’Italie (car siège de la chrétienté).  Youssef al Qaradawi est l’un de ceux qui ne cachent pas que l’islam tient à installer de force la charia en  Europe.

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=uvllsOJ1GvQ#!

Et la voyant au bord de l’asphyxie économique, vautrée dans son matérialisme et sa décadence morale (mariage gay) ils sont persuadés qu’elle  tombera comme un fruit mûr.

http://www.telegraph.co.uk/comment/letters/10065280/Muslim-leaders-stand-against-gay-marriage.html

Les peuples dits chrétiens sont véritablement devenus aveugles. Ils n’ont toujours pas compris que les sionistes cherchaient à les perdre en utilisant ces islamistes radicaux. Pourtant ce n’est pas la première fois qu’une alliance aussi incongrue a lieu.  Il faut se souvenir du rapport adressé par Philippe le Long, comte d’Anjou, au pape Jean XXII, et publié en 1321 dans la lettre pontificale de Leprosis (Louis Rupert, l’Eglise et la Synagogue, Librairie Lethielleux, 1859, pages 172-176) : « …les gens de notre comté ont fait irruption chez les Juifs au sujet des boissons qu’ils avaient composées à l’usage des Chrétiens. Dans un petit coffre de la maison du Juif Bananias, on trouva une peau de mouton couverte d’écritures des deux côtés. Le sceau, qui était d’or, représentait la figure du crucifix, devant lequel un Juif se montrait dans une posture si ignominieuse et si déshonnête, que j’ai honte de la décrire…La lettre était adressée au prince des Sarrasins, maître de l’Orient et de la Palestine, siège de la nation juive, et dont le pouvoir s’étendait jusqu’à Grenade, en Espagne. On y demandait qu’un traité d’amitié fût conclu entre les Juifs et les Sarrasins, et montrant l’espoir de voir les deux peuples réunis un jour dans la même religion, on priait le prince de bien vouloir restituer aux Juifs la terre de leurs ancêtres. La nation chrétienne obéit au fils d’une femme vile et pauvre de notre peuple, qui a injustement usurpé notre héritage et celui de nos pères. Lorsque nous aurons pour toujours réduit cette nation sous le joug de notre domination, vous nous remettrez en possession de notre grande cité de Jérusalem, de Jéricho et d’Ai, où repose l’arche sacrée. Et nous pourrons élever votre trône sur le royaume et la grande cité de Paris, si vous nous aidez à parvenir à ce but. En attendant, et comme vous pourrez vous en assurer par votre noble vice-roi de Grenade, nous avons travaillé à cette œuvre en jetant adroitement dans leurs boissons des substances empoisonnées, en jetant des reptiles venimeux dans les eaux, dans les citernes, dans les fontaines et dans les cours d’eau, afin que les Chrétiens, les uns après les autres et chacun suivant sa constitution, périssent prématurément sous les effets des vapeurs corrompues exhalées par ces poisons…Vous pourrez bientôt, avec l’aide de Dieu, passer la mer, vous rendre à Grenade, et étendre sur le reste des Chrétiens votre magnifique épée avec une main puissante et un bras invincible. Et ensuite vous serez assis sur le trône à Paris, et dans le même temps, redevenus libres, nous posséderons la terre de nos pères que Dieu nous a promise et nous vivrons dans la concorde sous une seule loi et un seul Dieu… »

Les Sarrassins en Provence

Les Sarrassins en Provence

.

Aujourd’hui, l’échange d’un grand Israël contre leur venue en Europe n’est pas à exclure.  D’un côté tout est fait pour les aider  à Grand Israëlimmigrer en masse en Europe. De l’autre, une politique mortifère cherche à  supprimer petit à petit les chrétiens. Cet encouragement à l’avortement,  à la pilule,  à l’euthanasie, aux perversités sexuelles chez les jeunes ne peut pas être dû qu’au hasard ! Et Vincent Peillon, le ministre français de l’éducation, ne s’en cache même pas, il veut « terrasser définitivement l’Eglise ».

.

Mais qui sont-ils vraiment ces rebelles ?

Les Frères musulmans représentent une organisation secrète créée en Egypte en 1920 à l’instigation de Hassan Al Bâna, qui était un instituteur et employé de l’ambassade de Grande Bretagne au Caire. Leur centre d’activité était dirigé par la société du Hassan al BannaCanal de Suez, entreprise régie par le financier Rothschild.  Il ne faut donc pas s’étonner si de nombreux religieux dans ces contrées mais aussi en Iran, font partie de ce « triangle de l’impérialisme ». Triangle, parce que groupement des sionistes, des francs-maçons et des Frères musulmans. Ainsi en Iran, autre pays à déstabiliser, les différentes organisations fanatiques que sont les fédayins de l’Islam, les ismaéliens, les hodjatya, les moudjahidines du Peuple, ainsi qu’ en dehors de l’Iran le Hamas, les fou de Dieu au Liban, les moudjahidines de l’Islam, Al-Qaida (la base) et toutes les autres organisations, sont en fait les diverses branches d’un tronc commun que sont les Frères musulmans. Des Frères liés historiquement avec la CIA et le MI6 :

http://www.youtube.com/watch?v=K3cLlfmZBWY

Décédé en 1995 à Genève, Saïd Ramadan (gendre du fondateur des Frères musulmans) est notamment le père de l’islamologue Tariq Ramadan, et de Hani Ramadan, qui lui a succédé à la tête du Centre islamique de Genève. Sur ce sujet l’équipe Soral a fait un travail remarquable :

Hani Ramadan

Hani Ramadan

http://www.youtube.com/watch?v=j86M5XouAhs&feature=player_embedded#!

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=DTua5gYdxDk#!

http://www.youtube.com/watch?v=RzNr5J3BMEw&feature=player_embedded#!

http://www.youtube.com/watch?v=YWzC_JQaa4w&feature=player_embedded

http://www.youtube.com/watch?v=48hU4CCHEDc&feature=player_embedded

http://www.youtube.com/watch?v=X-VArkvFoSo&feature=player_embedded#!

L’opposition qui se bat en Syrie est en fait composé de milliers d’étrangers : d’arabes afghans ou turcs recrutés par la CIA mais aussi de 14 pays européens.

Mercenaires d'Academi en Syrie

http://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/04/03/97001-20130403FILWWW00572-syrie-600-europeens-avec-les-rebelles.php

On soupçonne même la présence discrète de l’armée privée Academi  (ex-Blackwater puis Xe).  Le photographe John Cantile et son collègue néerlandais Jeroen Oerlemans, enlevés en Syrie, avaient été surpris de constater que leurs ravisseurs avaient un fort accent du sud londonien.

http://www.presstv.ir/detail/2012/08/06/254692/none-of-insurgents-were-syrian/

Des combattants destinés ensuite à venir installer la charia  en Europe, tel que les sionistes l’ont planifié. Il n’est donc pas surprenant de voir François Hollande soutenir  un chef terroriste qui appelle ouvertement à la nouvelle bataille de Poitiers, comme nous le révéle Bassam Tahhan :

http://www.dailymotion.com/video/xwb8dm_irib-2012-12-29-bassam-tahhan-sur-les-terroristes-islamistes-en-syrie_news?start=765

Et si cette armée libre est particulièrement cruelle c’est qu’elle est en partie composée de prisonniers et cinglés de tous les pays du Proche et Moyen Orient, prêts à se vendre et à trucider pour des monceaux de dollars.

http://www.voltairenet.org/article176862.html

Combattants du Front Al-Nosra

Combattants du Front Al-Nosra

Le patriarche de l’église grecque-catholique melkite syrienne ne mâche pas ses mots : « ils se comportent comme de véritables bandits. » Le mot d’ordre, faire le maximum de dégâts dans les infrastructures et le patrimoine du pays.  Ce que confirme Webster Tarpley, journaliste indépendant : « les civils syriens doivent faire face aux escadrons de la mort et à leurs actes de terrorismes aveugles…Une alliance de la CIA, du MI6 et du Mossad. Et cela financé par l’Arabie saoudite, les Emirats Arabes et le Qatar. » Avec ces combattants du Front Al-Nosra, on a ici la suite du combat amorcé par Bush qui se préparait à la dernière croisade de l’Amérique : « la bataille finale de Gog et Magog. »  Mais pour y arriver, resterait un dernier pays à dévaster, l’Iran. D’où une stratégie des médias alignés  qui reste la même pour manipuler l’opinion publique :

http://www.youtube.com/watch?v=peZcNzfL1sQ

Et qui est d’un degré d’hypocrisie rarement atteint pour les chancelleries occidentales. Ce que constate Robert Fisk, journaliste du « the Independant »:

http://www.reopen911.info/News/2012/08/10/robert-fisk-syrie-la-guerre-des-mensonges-et-de-lhypocrisie/

Jeffrey « Shuki » GouldPourtant, il serait peut-être temps de rappeler qui encouragea le nucléaire iranien ? Jeffrey « Shuki » Gould, ancien espion israélien, dévoila dans ses mémoires  la participation du Mossad en 1974, à la fondation du futur site nucléaire de Bouchehr

http://www.france24.com/fr/20130801-jeffrey-gould-bouchehr-espion-mossad-israel-aide-programme-nucleaire-iran-memoire

Alors, l’Iran veut-elle rayer Israël de la carte, comme un problème de traduction le fit croire au monde ?

http://www.youtube.com/watch?v=3TKfCbYL7_M&feature=player_embedded

Où est-ce seulement son gouvernement, comme Laurent Fabius le désire envers celui d’Assad : « le régime syrien doit être abattu et rapidement.. Bachar al Assad ne mérite pas d’être sur la terre. » ?

http://www.francetvinfo.fr/monde/revolte-en-syrie/video-pour-fabius-assad-ne-meriterait-pas-d-etre-sur-la-terre_130625.html

.

Le massacre de la Ghouta, un false flag sordide :

Le charnier de TimisoaraLa dite « communauté internationale »,  terme indûment utilisé par les journalistes, car composée en fait que des pays de l’Otan et des quelques petits royaumes orientaux, face à la Russie, la Chine, l’Inde, l’Amérique du sud etc, devrait se souvenir de ce qui s’est passé à Timisoara en décembre 1989. Une fausse information de massacre (4600 personnes) avait aidé à faire tomber Nicolae Ceausescu. On avait déterré quelques morts et  entouré de fils de barbelés pour tourner des images horribles visant à faire pleurer les moutons occidentaux devant leur TV.  Ce n’est  que bien après que les médias se sont excusés discrètement de leur  erreur.

.Moutons allant à l'abattoir.

Puis le 6 mai 2013, Carla Del Ponte, dépendante du Conseil des Droits de l’Homme de l’ONU, dénonçait à la RSI suisse italienne, l’utilisation de l’arme chimique par les opposants syriens.  Cette affirmation, de l’ex-procureure générale du tribunal pénal international pour les crimes commis en ex-Yougoslavie (TPIY),  ne fut pas du goût des puissances occidentales. Les gaz pour elles ne pouvaient être interdits que si c’était Assad qui Carla del Ponteles utilisait. Pas l’inverse.  A Ghouta (bande d’agriculture vivrière entourant la capitale), le 21 aout 2013, l’armée d’Assad bombarda les rebelles étrangers, leur provoquant des pertes considérables. Seule une opération false flag pouvait les sauver en obligeant leurs alliés occidentaux d’intervenir. Malheureusement pour eux, ils furent particulièrement maladroits à la mettre en place. Même les vidéos envoyées dataient de la veille du massacre. Thierry Meyssan eut vite fait d’en dénicher toutes les incohérences :

http://www.youtube.com/watch?v=MeCJuGYILMg&list=UU3TR6S1FgdXmtbBPMvAabYg&feature=player_embedded

Ron Paul aux USA s’attendait bien à une opération false flag :

https://www.youtube.com/watch?v=a_QMhF8I9HE&feature=player_embedded

et cela malgré les mensonges de John Kerry qui n’échappèrent pas à Vladimir Poutine :

Pierre Piccinin da Prata en Syrie

https://www.youtube.com/watch?v=SddKL6-OFaM&feature=player_embedded

Jusqu’au jour ou l’enseignant belge Pierre Piccinin da Prata, kidnappé en Syrie en avril et libéré le 8 septembre, en même temps que son confrère italien, témoigna de ce qu’il apprit : « le gaz n’avait pas été utilisé par le régime de Bachar Al Assad ».

http://www.rtl.be/info/belgique/faitsdivers/1031019/le-belge-libere-en-syrie-ce-n-est-pas-le-gouvernement-al-assad-qui-a-utilise-le-gaz-?utm_source=info&utm_medium=HP_Headline&utm_campaign=HP_Headline_0

Des documents que publiait le site Britam defence, auraient dû déjà alerter les politiciens : ne parlaient-ils pas de propositions qataries d’envoyer une arme chimique libyenne vers  Homs ?

http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/239468-le-qatar-propose-le-transport-des-armes-chimiques-trafiqu%C3%A9es-de-la-libye-vers-homs

.

La France à travers ces événements, démontre qu’elle n’est devenue qu’un caniche sioniste.

Et les mensonges de son premier ministre Jean Marc Ayrault le 2 septembre,

http://www.dailymotion.com/video/x143na5_syrie-declaration-du-premier-ministre-a-la-suite-de-la-reunion-des-responsables-parlementaires_news#from=embediframe

banderole l’attitude invraisemblable de son président ne sont pas pardonnables.  Qu’il soit classé parmi les 10 plus mauvais politiciens du monde n’est en soit pas une surprise :

http://www.toptensworld.com/2013/07/19/top-10-worst-politicians-in-the-world-of-2013/

Une partie des Français semblent en être conscients. Les applaudissements et sourires  sur les plages cet été, lors du passage du petit avion à banderole de David van Hemelryck portant à sa démission, en témoignent.

http://hollande-demission.fr/

Mais cette christianophobie  ambiante actuelle n’est pas nouvelle. Déjà le Père Kolbe avait prévenu nos parents « ce sont les loges maçonniques, habilement manœuvrées par un groupe puissant sioniste qui ont cette obsession criminelle en tête… C’est Père Kolbe, mort en camp de concentrationune œuvre à caractère démoniaque, annonçant l’avènement de l’Antéchrist.  Elle est anti religieuse car elle nie le surnaturel. Elle propose un idéal de vie opposé aux livres saints  (Bible, Coran, Torah). Elle a en sa puissance les principaux organes de l’état, parce que  ses membres sont recrutés parmi les hommes politiques, les hauts-gradés de l’armée, les hauts fonctionnaires de l’administration et les magnats de la finance. Par la ruse et de puissants moyens économiques, elle s’est approprié la presse en prenant la direction des principaux quotidiens.   Si  Manuel Valls assiste par 3 fois à la rupture du ramadan cette année : à Paris, Lyon et Ozoir-la-Ferrière, si le maire de Paris dépense plus de 100 000 € pour organiser la nuit du ramadan le 17 juillet dans les salons de l’Hôtel de Ville, alors que l’on met au placard une employée communale pour avoir offert à ses collègues un calendrier contenant une phrase biblique, ce n’est pas qu’un hasard !

http://unionrepublicaine.fr/mise-au-placard/

Deborah SenglAilleurs, les blasphèmes continuent. Après la grenouille crucifiée de l’allemand Martin Kippenberg, voici le coq crucifié de l’autrichienne Deborah Sengl qui est exposé au Museum St Peter and der Sperr de Wiener Neustadt (Autriche). Le présage sans doute de ce qui attend la France dans les mois à venir, si les gens ne se ressaisissent pas. En l’espace de quelques années,  ils ont assisté à un renversement complet du jeu mené par les deux pôles mondiaux. Si la langue de bois des médias  était le monopole des états communistes, aujourd’hui il est devenu celui  des pays de l’Otan.  Comment a-t-on pu virer vers un communisme rampant en si peu de temps ? Et pourquoi donc le parti socialiste français s’est-il mis du côté des islamistes, sachant que des liens plus que troublants existent entre eux et le national socialisme nazi ?

http://www.bing.com/videos/search?q=la+confr%C3%A9rie+enquete+sur+les+freres+musulmans+youtube&view=detail&mid=86F29D9A0113A9A12A2586F29D9A0113A9A12A25&first=0&FORM=NVPFVR&qpvt=la+confr%C3%A9rie+enquete+sur+les+freres+musulmans+youtube

Il ne reste plus qu’aux hommes de bonne volonté à prier et à attendre non pas l’arrivée du Mashiah mais du véritable Messie. La foi des uns et des autres est une flamme qui s’entretient. Et ce n’est pas à un état de décider quelle religion est meilleure qu’une autre, mais à chacun selon sa conscience. Jésus (nabi Issa) quand il reviendra à Damas saura faire son tri.

flamme

Kofi Annan, tout aussi ambigu dans sa vie qu’en Syrie !

 

Qui est-il vraiment ?

Kofi (Atta) Annan est né le 8 avril 1938 à Kumasi au Ghana. Son père était le chef tribal des Fantis et le gouverneur élu de la province d’Ashanti. Son fils fut remarqué par la Fondation Ford qui l’intégra dans un programme de « jeune leader ». (Cette Fondation est connue pour être un outil de la politique étrangère officieux des États-Unis, offrant un habillage respectable aux activités de la CIA.)   Il fut incité  à suivre un cours d’été à l’université d’Harvard, des études complètes en 1961, au MacAlester College situé à Saint Paul dans le Minnesota, pour achever son baccalauréat (anglo-saxon) d’économie. Il entre ensuite à l’Institut des Hautes Études Internationales de l’Université de Genève (1961-1962) et au Massachusetts Institute of Technology (1971-1972) (lié à la CIA) où il  obtient son diplôme de maîtrise en sciences de gestion au MIT. Il occupera ensuite plusieurs postes de fonctionnaire international. Mais son second mariage avec Nane Lagergren lui ouvrit les portes des organisations juives, étant donné que cette avocate suédoise, était la nièce de Raoul Wallenberg.  En 1993, il est promu sous-secrétaire général de Boutros Boutros-Ghali.

 

Mais selon le général canadien Romeo Dallaire, commandant des Casques bleus au Rwanda :

Kofi Annan porterait la responsabilité principale dans l’inaction des Nations Unies lors du génocide (800 000 morts, principalement des Tutsis, mais aussi des opposants Hutus). Un scénario identique se reproduisit en Bosnie où 400 casques bleus furent pris en otages par les forces bosno-serbes. Kofi Annan resta sourd aux appels du général Bernard Janvier et laissa perpétrer de prévisibles massacres. Fin 1996, les États-Unis s’opposèrent à la reconduction de l’Égyptien francophile Boutros Boutros-Ghali comme secrétaire général. Ils parvinrent à imposer Kofi Annan. Ses échecs au Rwanda et en Bosnie devinrent ses atouts en promettant de réformer le système pour qu’ils ne se reproduisent plus. C’est ainsi qu’il devint le septième secrétaire général des Nations Uniesmais le premier à sortir des rangs du personnel de l’organisation. Le10 décembre 2001, il recevait le Prix Nobel de la paix.

 

La grande initiative de Kofi Annan:

Elle fut le Global Compact, une mobilisation de la société civile pour un monde meilleur. Il a ainsi profondément dénaturé l’ONU, en relativisant le pouvoir des États-Nations et en reconnaissant celui de compagnies transnationales et d’associations qui n’ont de « non-gouvernementales » que le titre et sont en sous-main subventionnées par les grandes puissances. Les mandats de Kofi Annan (1997-2006) reflètent la réalité d’un monde unipolaire voué à la globalisation de l’hégémonie états-unienne, au détriment des États-Nations et des peuples qu’ils représentent. Cette stratégie emboîte le pas au dispositif mis en place par Washington dans les années 80 avec la National Endowment for Democracy, une agence qui, contrairement à son intitulé, vise à poursuivre l’action subversive de la CIA en truquant les processus démocratiques.

 

Les mandats de Kofi Annan ont été marqués par le programme « Pétrole contre nourriture » :

http://www.youtube.com/watch?v=YUMonoghsiU

En fait ce programme est devenu un instrument des États-Unis et du Royaume-Uni pour saigner l’Irak. Plusieurs hauts fonctionnaires internationaux qui ont été chargés de ce programme l’ont qualifié de « crime de guerre » et ont démissionné après avoir refusé de l’appliquer. Parmi eux, le secrétaire général adjoint Hans von Sponeck et le coordinateur spécial Denis Halliday ont estimé que ce programme a provoqué le génocide d’1,5 million d’Irakiens, dont au moins 500 000 enfants. Kofi Annan mit bien du temps avant de finalement qualifier l’attaque de l’Irak d’illégale et de s’inquiéter publiquement de ce que ce précédent réduisait à néant le Droit international. Washington répliqua brutalement en lançant une vaste opération d’espionnage à son encontre. Cela le paralysa et le contraignit de rentrer dans le rang.

 

Après dix ans de secrétariat général :

Kofi Annan poursuivit sa carrière dans des fondations plus ou moins privées. Dans son discours d’adieu au poste de secrétaire général auquel lui succède le sud-coréen Ban Ki Moon à la fin du mois de décembre 2006, Kofi Annan fustige la politique des États-Unis qu’il appelle à suivre la voie du multilatéralisme en acceptant notamment l’élargissement du Conseil de sécurité et à respecter les droits de l’Homme « jusque dans sa lutte contre le terrorisme ».  Il reprend la formule historique de l’ancien président des États-Unis Harry Truman dont il invite les dirigeants actuels à suivre l’exemple : « la responsabilité des grands États est de servir et non pas de dominer les peuples du monde ». Il est nommé  en 2007 à la tête de l’Alliance pour une Révolution Verte en Afrique (AGRA), un organisme créé en 2006, financé par la fondation Bill et Mélinda Gates et la fondation Rockefeller et regroupant des dirigeants politiques, des hommes d’affaires, des agriculteurs et des chercheurs. Le but officiel de l’alliance est d’aider les paysans africains à améliorer leur rendement.  En fait, l’AGRA est un lobby, pour diffuser les OGM produits par Monsanto, DuPont, Dow, Syngenta et autres. Le4 octobre 2007, Kofi Annan devient le nouveau Président de la Fondation de soutien à l’Organisation Mondiale contre la Torture. Il préside également, depuis sa création en 2007, l’African Progress Panel , qui rassemble de personnalités internationales (notamment Tony blair, Bob Geldof et Michel Camdessus) engagées dans la défense du continent africain.

 

Mais le  23 février 2012, il est nommé émissaire conjoint de l’Organisation des Nations Unies et la Ligue arabe sur la crise en Syrie :

Cet envoyé spécial conjoint de Ban Ki-Moon et de Nabil El Arabi doit donc négocier une solution pacifique à la crise syrienne. Son action va consister à présenter comme son propre plan, une version amendée de celui qui avait été élaboré par le ministre russe des Affaires étrangères, Sergey Lavrov. Ce faisant, il rend ce plan acceptable par Washington et ses alliés. En outre, M. Annan a volontairement introduit une confusion en laissant entendre qu’il avait convaincu le président el-Assad de désigner un de ses vices-présidents, Farouk al-Shara, pour négocier avec l’opposition. Il s’agirait d’une concession syrienne au Conseil de coopération du Golfe. En réalité, le vice-président al-Shara est chargé de ces négociations depuis un an et l’exigence de l’Arabie saoudite et du Qatar est tout autre : que le président el-Assad démissionne parce qu’il est alaouite et que le pouvoir échoit à ce vice-président par ce qu’il est sunnite. Il semble donc que l’envoyé spécial conjoint soit en train d’inventer une porte de sortie pour les États qui ont agressé la Syrie et inventé la fable d’une révolution démocratique réprimée dans le sang. « Car le Conseil de sécurité de l’Onu ne pourra avaliser aucune ingérence militaire étrangère dans la crise syrienne. »  Comme aime à le préciser le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. Pour lui, « plusieurs pays entravent le règlement du conflit syrien et tentent de provoquer une intervention militaire. Ils se livrent à des démarches pratiques visant à faire exploser la situation en Syrie au sens propre et au figuré » :

http://fr.rian.ru/world/20120510/194646230.html

 

D’où l’installation d’une station radar d’observation, déployée au printemps par la Russie à Kessab, près de la frontière avec la Turquie. :

Elle permet au régime de surveiller les rebelles syriens dans cette zone stratégique. Pour la Russie, ce déploiement auprès de son allié syrien répond à un double objectif: d’une part surveiller les installations de l’Otan de l’autre côté de la frontière, en Turquie, notamment la base américaine d’Adana, juste en face ; d’autre part, offrir au régime de Bachar el-Assad les moyens de mieux observer ce qui se passe côté turc de cette frontière, où sont repliées sous la bannière de l’Armée syrienne libre (ASL) des centaines d’opposants armés au pouvoir de Damas. La station radar pourrait également détecter une éventuelle attaque aérienne israélienne contre l’Iran, si la route nord devait être retenue par les stratèges de l’Etat hébreu.

 

Bien entendu, dans les pays occidentaux, tout cela est caché :

Les médias sont sous contrôle. Ils sont là pour manipuler l’opinion publique. Comme avec les couveuses du Koweit :

http://www.youtube.com/watch?v=BsOZnGAviL8&feature=player_embedded#!

Même en Israël ! Le 20 novembre 2011, des centaines de journalistes, dont des présentateurs vedettes de la radio télévision, ont dénoncé les menaces qui pèsent selon eux sur la liberté de la presse, lors d’un rassemblement à Tel Aviv. « L’attaque contre la liberté de la presse est inséparable de l’offensive contre l’indépendance de la justice », a mis en garde Ilana Dayan, reporter de la seconde chaîne de télévision privée. Les aveux des officiers turcs arrêtés en Syrie en février 2012 , révélaient que Tel Aviv était impliqué dans le mouvement d’insurrection. 7 des 49 officiers turcs arrêtés ont reconnu avoir été entrainés par le Mossad israélien pour perpétrer des opérations terroristes. L’un d’entre eux indique même que des commandos israéliens se sont infiltrés dans le territoire syrien et apportent leur aide à l’armée syrienne libre (ASL). Selon lui, le Mossad a aussi dépêché une équipe en Jordanie pour entrainer des membres d’Al-Qaida venus de la Libye et les envoyer en Syrie combattre l’armée régulière. La Turquie est bien sûre de mèche avec l’entité sioniste vu qu’elle a envoyé ses officiers suivre des entrainements en Israël. Les aveux dévoilent notamment les activités du Mossad dans plusieurs pays arabes, au Bahreïn, au Qatar, en Arabie Saoudite et en Jordanie. Selon le site en ligne du journal arabophone Al-Bina, la région située entre Ramtha et le nord de la Jordanie est désormais une zone militaire fermée comptant 11.000 terroristes armés, de nationalité libyenne et autres, qui ont pour mission de mener le Jihad contre la Syrie en échange de 1.000 $ chacun par mois, financés par Riyad et Doha.

 

Mais  la chaîne américaine NBC a révélé qu’un « bon nombre » de drones militaires américains opèrent au-dessus de la Syrie pour suivre les attaques des militaires contre l’opposition. Pourquoi ?

Par ce que les Américains s’aperçoivent qu’ils risquent de se faire doubler. Le Qatar a en fait pris le contrôle d’Al Qaida. Cette nébuleuse créée par la CIA du temps des Russes en Afghanistan, commence à leur échapper. D’où leur surveillance par drones interposés de leur évolution de peur qu’ils s’emparent des armes chimiques de la Syrie.

 

La France elle même est impliquée dans cette manipulation :

B.H. Lévy n’a-t-il pas été jusqu’à dire aux arabes de suivre le talmud ?

http://www.youtube.com/watch?v=kvIQrvu0gpU

« La révolte syrienne, n’en doutons pas, est positive  pour Israël » :

Mais pas pour la France. Ce fut une faute monumentale d’avoir intégré l’Otan ! Cela l’a obligé à trahir de nombreux pays : La Libye, la Syrie, l’Afghanistan, certains pays africains…. A être plus pro-Israël que pro-palestinien ! Et surtout cela a un coût ! Le surcoût annuel est actuellement de l’ordre de 72 millions d’euros par an. Ces sommes s’ajoutent à la cotisation annuelle française qui est de l’ordre de 170 M€ (135 M€ en 2005). La France contribue à hauteur de 11,62% du budget militaire de l’Alliance (chiffres 2011).

http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2012/02/19/otan-le-retour-dans-le-commandement-integre-c-est-pres-de-70.html

Sans oublier sa déloyauté envers la Côte d’Ivoire !

http://www.cotedivoire-lavraie.fr/article-la-tyrannie-et-ses-mensonges-retour-sur-la-desinformation-des-medias-internationaux-doc-a-par-99684774.html#fromTwitter

On n’est donc pas surpris quand le 13 février 2012, Thierry Meyssan, autre journaliste indépendant, révélait sur la première chaîne de télévision russe que la Syrie avait fait des prisonniers militaires français. Pour les délivrer, la France devra payer en sous-main des indemnités de guerre particulièrement lourdes, soit en numéraire, soit sous forme de privilèges économiques. Le président risquant d’être traduit devant la Haute Cour (articles 35 et 68 de la Constitution) il ne fallait pas que cela ne s’ébruite, surtout avant les élections.

Souvenons nous, dans l’affaire du Rainbow Warrior (1985), où il y avait eu un bateau coulé et une personne tuée, la France avait présenté des excuses officielles, puis avait payé des indemnités de 7 millions de dollars à la Nouvelle-Zélande et de 8,16 millions de dollars à Greenpeace. Surtout, Paris avait dû autoriser l’importation d’ovins néo-zélandais détruisant en partie sa propre filière ovine. En échange, les deux agents français prisonniers avaient été libérés. Ironie de l’Histoire, Laurent Fabius, le Premier ministre dont le gouvernement avait ordonné l’attaque du Rainbow Warrior est actuellement ministre des Affaires étrangères de François Hollande. Et ce dernier n’est-il pas l’ex-beau-frère du lieutenant-colonel Gérard Royal, le commandant de cette opération ?

http://tunisitri.wordpress.com/2012/02/27/la-france-ouvre-des-negociations-avec-la-syrie-pour-recuperer-ses-18-agents/

 

Pour se tenir au courant des événements rien de mieux que les religieux sur place :

http://www.chretiensdelamediterranee.com/article-temoignage-exceptionnel-d-une-religieuse-sur-la-situation-en-syrie-72730959.html

Ou certains journalistes restés indépendants, tel que Webster Tarpley. « L’occident fait tout ce qu’il peut pour déstabiliser la situation en Syrie » dénonça-t-il sur la chaîne de télévision RT.  D’après lui « les civils syriens doivent faire face aux escadrons de la mort et à leurs actes de terrorisme aveugles… Je n’appellerai pas cela une guerre civile,  mais une procédure jointe de la CIA, du MI6 et du Mossad. Et cela  financé par l’Arabie Saoudite, les Emirats Arabes Unis et le Qatar ». L’ambassadeur américain en Syrie Robert S. Ford n’est-il pas impliqué dans le recrutement “d’escadrons de la mort” arabes et provenant des unités Al Qaïda (financées par la CIA) d’Afghanistan, d’Irak, du Yémen et de Tchétchénie ? Ford a été le conseiller politique à l’ambassade américaine de Baghdad de 2004 à 2006 sous les ordres de l’ambassadeur John Negroponte, l’ambassadeur US au Honduras de 1981 à 1985.  D’ailleurs, Le chef des rebelles syriens avoue être financé par la CIA !

http://mai68.org/spip/spip.php?article3455

 

Et pourquoi Homs ?

Parce que cette région est hautement stratégique. C’est le centre du trafic routier. Si vous prenez la ville, vous coupez le pays en deux. D’un coté Damas et le sud, de l’autre la côte syrienne, de plus, la plupart du trafic avec l’Irak passe par Homs. C’est aussi un important foyer de population (1 600 000 habitants) et un centre économique de premier plan, notamment pétrolier (raffineries), agricole, et commercial. Il est donc logique que l’empire attaque la Syrie à cet endroit névralgique.

 

Les plans de remodelage du Proche Orient et du nord de l’Afrique ont été élaborés avant 2001 :

L’année où les attentats sous faux drapeaux contre le World Trade Center et le Pentagone furent lancés permit de s’accaparer des richesses pétro-gazières et géostratégiques de ces pays indépendants.  En 2007, l’un des plus hauts responsables étasuniens d’alors, le Général 4 étoiles Wesley Clarkne ne nous le dévoilait-il pas ? :

http://www.youtube.com/watch?v=U6y8Bp55ucs&feature=player_embedded

D’autres ne sont pas « dupes » de ce qui est raconté sur la Syrie. L’alliance d’états Sud Américains, dite « Alliance Bolivarienne » a une analyse très différente de ce qui se passe vraiment et soutient la position Russo-Chinoise.

http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2012/02/06/l-alliance-bolivarienne-applaudit-le-veto-russe-et-chinois_1639481_3222.html#ens_id=1481132