E.M.I. (NDE) de Louis Famoso ou vision de la fin des temps.

nde Louis Famoso

 

Louis Famoso, au cours d’une expérience de mort imminente (EMI) eut une vision de la fin des temps. Néanmoins, il  put voir que la vie sur terre n’allait pas s’arrêter pour autant, mais qu’elle allait être renouvelée.

« C’était en 1963. Je devais être libéré de la Marine en octobre. Après deux « campagnes » cela faisait du bien de retourner dans « le monde ». J’avais de l’argent dans les poches, des amis sur la plage, des endroits où aller et des femmes à rencontrer. La Californie, quel endroit superbe pour attendre une libération. Je voulais retourner chez moi en voiture en traversant les USA…  Mal m’en a pris car j’eus  un très grave accident.

Arrivé à l’hôpital, le médecin a vu un grand trou sur le côté de ma tête, il le nettoya lorsque l’infirmier militaire qui se tenait à côté de moi, lui  demanda s’il pouvait s’entraîner, en recousant l’entaille de ma main. Il lui répondit que oui car il pensait que je n’allais pas tenir le coup. Il pensait m’installer une plaque dans ma tête, mais comme j’avais perdu une énorme quantité de sang, il me voyait mourir avant. Une infirmière alla jusqu’à demander si elle devait faire venir l’aumônier de la base.  Le médecin attrapa  mes plaques d’identification. Quand il  lut « Agnostique » et Rhésus « O nég. », il  murmura : « Je ne pense pas que ce garçon s’en serait soucié, mais appelez-le si vous le voulez ! ». Je me suis mis à penser qu’il faisait là, preuve d’un manque de délicatesse. Et l’infirmier militaire qui s’entraînait sur ma main, commençait aussi à m’énerver, quand tout à coup, je me suis mis à flotter en direction du plafond. Je pouvais ainsi contempler  ma propre opération qui semblait désespérée. En regardant autour de moi, je remarquais la poussière déposée sur les néons du bloc opératoire. Cela m’avait fait penser qu’ils auraient pu faire un peu mieux le ménage. Puis j’entendis le docteur prononcer : « Etiquetez-le et mettez le dans le sac, infirmière, car on ne va pas avoir besoin de cette plaque. Et vous Infirmier, avez-vous terminé avec cette main ? », « Oui Monsieur. » Répondit-il. « Alors, recouvrez-le avec le drap pour le moment, mon garçon. ». Je n’avais aucun sentiment de peur, en fait tout ce que je ressentais c’était de l’émerveillement, de la curiosité. J’étais impatient de voir ce qui allait se passer ensuite.

Je me mis alors à pénétrer, dans ce qui pour moi, ressemblait à un tunnel hollandais, sans les voitures ni la circulation. A l’extrémité brillait une lumière. Alors qu’à l’intérieur il y faisait presque noir. Tandis que j’étais entraîné vers l’extrémité lumineuse du tunnel, je regardais attentivement autour de moi, insistant même en direction des recoins les plus sombres. Je dépassai ce que j’ai considéré être des hommes très pieux faisant des gestes de prières pour leurs dieux.

Hyeronimus Bosch (vers 1450-1516)

Ils étaient tous habillés de leurs plus belles tenues, robes, toges, coiffures, pagnes etc.. L’un d’entre eux semblait oriental avec un Fu Man Chu grisâtre, il était assis là au milieu du tunnel, les mains jointes et les jambes croisées. Comme je venais juste d’accomplir deux « campagnes » j’ai pensé qu’il devait représenter la dernière des religions que j’avais tenté de faire mienne. Si j’ai eu au début une éducation catholique, j’avais rapidement tout délaissé à un âge précoce, pour en explorer d’autres ensuite, que je retrouvais curieusement toutes représentées ici. Lorsque j’ai flotté au niveau du moine juste au dessous de moi, j’ai pensé qu’en fait il me voyait, il a en effet amorcé un sourire furtif. Tous les autres hommes pieux marmonnaient des prières et bougeaient les bras en des gestes de bénédiction. J’ignorais s’ils bénissaient le tunnel ou moi mais je remarquai qu’en fait,  aucun d’eux n’était debout ni assis dans le tunnel, ils paraissaient plutôt léviter. Je voulais m’arrêter et parler à certains, pour leur poser des questions du genre : qui étaient-ils ?, depuis combien de temps étaient-ils là ? , mais je ne le puis,  j’étais entraîné vers la Lumière. Des filets de fumée que j’ai pensé être de l’encens, provenaient de toutes les parties du tunnel, d’une extrémité à l’autre. Je voyais et je sentais, mais je n’avais pas encore de sensation de touché. Mes pieds n’étaient pas au contact avec le sol. Je semblais voyager carrément au centre, dérivant vers l’extrémité. Plus je m’approchais du bout du Tunnel, plus les choses furent lumineuses, jusqu’à me retrouver comme face à une immense toile blanche. Une toile vide semblant être prête à être peinte. Et là, toute ma vie, depuis ma naissance à maintenant,  s’est mise à défiler devant mes yeux, image après image, jusqu’à la dernière scène, qui était celle d’une masse de métal tournoyante, explosant finalement en flammes.

Puis j’ai discerné une boule dorée brillante et lumineuse venant dans ma direction tout en grossissant. Lorsqu’elle atteignit la taille d’un ballon de volley, face à moi et juste au dessus, elle a rayonné intensément et s’est transformée en un indescriptible Être de lumière, lévitant devant moi. Il était très grand, deux fois plus large que moi, mais bien proportionnée. Ses traits étaient comme tracés à l’aide d’une fine plume. Les cheveux, le visage et la robe étaient dorés et fluides comme le serait une charge électrique. C’était de l’énergie personnifiée. D’autres silhouettes apparurent devant et derrière l’Être et moi-même. Elles étaient de luminosité, de taille et de nuance différentes. Des structures et des paysages ont jailli de partout, dans un état cristallin, tous habités par ces êtres de lumière, certains ailés, la plupart ne l’étant pas, certains totalement formés, d’autres non, d’autres encore n’apparaissaient que comme des sphères rayonnant de lumière et de couleur, jaillissant comme les bulles d’un verre d’eau gazeuse. Juste au moment où je pensais m’exprimer afin de poser des questions, l’Être se mit à me parler. Sa voix était un chœur de voix, ni masculine ni féminine, ni forte ni douce. Il  dit en me montrant deux géants : « Voici Michel et Gabriel. Michel t’a choisi et Gabriel va t’enseigner la voie. ». Derrière eux, se trouvait un autre Grand Être, très beau. Il avait des yeux plaisants mais un regard perçant, l’Être de Lumière a dit : « Voici celui qui a été chassé. Toi à qui j’ai donné le choix, tu peux aller avec celui que tu préfères. ». Comme Michel m’avait choisi,  j’acquiesçais.

Il paraissait tellement fort et puissant. Il avait des yeux qui m’attiraient et me captivaient. Ceux de l’Être qui était face à moi, étaient par contre pleins d’amour, de chaleur, d’autorité et de persuasion. Il  parut satisfait de ma réponse. Il ajouta: « Tu seras mon soldat et tu vas aller avec Michel pendant quelques temps. Gabriel viendra te voir quelquefois. J’enverrai d’autres vers toi et ton fruit ne tombera pas loin de l’arbre au moment de la Récolte. ». A peine eut-il terminé sa phrase que 5 sphères de lumière se mire à tourbillonner autour de nous. Elles avaient toutes la même taille et la même forme, mais avec des tonalités aussi subtiles que les nuances des pétales de rose. Sauf qu’une d’entre elles était bleue. Il continua « Celles-là, comme tout ici, proviennent de toi, comme toi de moi. Tu devras t’occuper d’elles. Elles s’envoleront séparément, mais se rassembleront au moment de la Récolte. ». L’Être faisait-il  allusion à mes futurs enfants ?  Mais je n’avais que 21 ans, et je n’étais pas marié. Non, cela ne pouvait expliquer comment tout cela pouvait provenir de moi et moi de lui.  C’est alors qu’apparut un magnifique plateau de cristal, étincelant d’arcs-en-ciel. Il se brisa soudain en milliers de morceaux. Puis très lentement, les morceaux commencèrent à se rejoindre pour reformer le plateau originel.  J’avais enfin saisi ce que l’Être de Lumière voulait me faire comprendre : nous les morceaux, on  constituait le plateau. Je n’étais que l’un de ces milliers de morceaux, comme l’étaient tous ceux que je voyais là-bas, ainsi que ceux qui étaient dans le « Monde ». Mon esprit continuait à réfléchir sur le thème de la Récolte. Qu’est-ce que cela pouvait  signifier ?  L’Être répondit: “Tu vas voir ici les signes qui amèneront la Récolte. ».

Je vis alors apparaître des images, comme sur des écrans de télévision. Mais elles étaient si réalistes, comme-ci elles se produisaient devant moi, dans le présent. Il ne mettait pas possible de me retourner, je faisais comme partie de la vision. J’y ai vu des scènes d’hommes en uniforme, tuant d’autres hommes en uniforme. Certains portaient des insignes américains. Il y avait aussi des milliers d’hommes en civil, tuant des milliers d’hommes en civil de différents pays,  différentes religions, différentes armes et de différentes décennies. Je ressentais la souffrance que ces personnes éprouvaient. Je demandai combien de temps cela allait durer ? , l’Être me répondit « L’homme sera une proie pour l’homme, jusqu’à ce que l’homme prie pour l’homme. ». Les visions me montrèrent ensuite de nombreuses inondations sur différents continents, à différentes saisons.  Je marchais au beau milieu d’elles, ressentant la force de l’eau tout en inhalant l’odeur de la Mort. Des centaines de vies, des hectares de cultures, des milliers d’animaux d’élevages ou sauvages flottaient. Après je vis des volcans tout autour du monde, entrant en éruption l’un après l’autre. La lave en fusion ensevelissait des villes,  les gens et  les animaux avec. Puis des tremblements de terre détruisaient des zones entières. Il y en avait un énorme en Amérique, la plupart des autres se situaient en Europe et en Orient. L’Être me précisa: « Ce que tu as vu se produira de plus en plus simultanément, en même temps que les plus grands péchés des hommes. Ils se détourneront de Dieu et s’autoproclameront des dieux. »

C’est alors que Michel me fit signe de le suivre.  Je fus alors embarqué à travers l’Univers, les novas, les soleils, les planètes, tout ce que j’avais regardé de la terre peu de temps auparavant. D’innombrables planètes tournaient autour d’innombrables soleils. Plus nous approchions du centre, plus les galaxies étaient nombreuses. C’était un peu comme pour le plateau de cristal. La plupart des  morceaux brisés se trouvaient au centre mais les premiers avaient été projetés loin du centre, cela avait été ainsi dans tout  l’Univers. Tout n’était rien d’autre qu’un cercle dans un cercle entouré d’un cercle. Chaque niveau, chaque dimension n’était qu’une couche de l’origine qui était sans fin. Et un grand nombre de ces planètes comportaient de la vie.  Des Sphères se joignaient aux créatures de ces planètes. Celles-là n’étaient pas identiques mais avaient des caractéristiques communes : une tête, un corps et des extrémités.  Je passais ensuite devant la constellation d’Orion pour enfin retrouver la terre. Mais là immédiatement m’est apparue la vision de millions de gens pleurant à cause de la dévastation de secteurs de New York. Je vis aussi un énorme tremblement de terre, de magnitude 8,6, dans un endroit appelé Eureka (Eureka figure sur le sceau de la Californie).

Seal_of_California.svg

Une station spatiale sembla tomber du ciel à cause d’une explosion interne. Et des missiles étaient simultanément tirés dans l’espace depuis plusieurs nations.

C’est Gabriel qui se chargea de moi ensuite.  Il me fit voir le soleil en expansion qui crachait d’énormes boules de plasma, plus qu’il ne l’avait jamais fait dans le passé, en direction même du plan orbital des planètes. Je ne pouvais quitter la terre des yeux, regardant les effets que ces éruptions avaient sur elle. Je l’ai  vu osciller follement, comme une toupie en fin de giration. La rotation a cessé, puis elle a repris lentement tout en restant beaucoup plus inclinée. Des nuages de cendre se propagèrent sur la terre. Quand ils disparurent, les océans se mirent à monter, d’abord dans le Pacifique, le long de la « ceinture de feu », puis ailleurs. Les eaux passaient sur les terres émergées qui se mirent à s’enfoncer sous la pression supplémentaire des eaux. Mais quand cette pression réussit à compenser la modification de la rotation de l’axe de la terre, notre planète avait changé d’aspect. Elle semblait plus neuve, plus propre, plus belle avec des verts plus profonds et des bleus plus clairs. Il y avait des gens sur cette terre, ils semblaient plus heureux et plus satisfaits, bien qu’ils aient paru vivre à la manière de nos peuples primitifs. Des villes, construites dans l’antiquité et submergées par les océans, étaient maintenant occupées par les survivants de ce nouveau monde. Des tribus s’unir à d’autres tribus pour former de petites nations. Il n’y avait plus de guerres, mais une paix et un bonheur authentiques. Gabriel me demanda de faire connaître ce message aux autres habitants de la terre. Qu’il ne fallait pas désespérer quand tout cela allait survenir, car ce n’était pas la fin du monde. Qu’il fallait observer Orion pour connaître quand ces transformations allaient avoir lieu.  « Mais que se passera-t-il pour les habitants de la terre pendant ce changement ? » Lui demandais-je. Gabriel me précisa que certains allaient être enlevés, alors que d’autres resteraient sur terre pour la renouveler.

Je fus alors propulsé dans le même tunnel obscur qu’auparavant, comme un mouton dans un aspirateur, avec autant de maîtrise qu’un train de marchandise devenu fou. Je me réveillai face à une infirmière qui m’enleva les croûtes de sang qui restaient du côté droit de ma tête. Mon corps était tourmenté de douleur. « Bon retour chez nous ! me dit-elle. Nous étions pourtant sûrs que vous alliez nous quitter.  Cela fait maintenant sept jours que vous êtes dans le coma. On allait vous envoyer à la morgue lorsque l’infirmier  qui vous a recousu la main, remarqua un mouvement sous le drap, il vous a alors ramené précipitamment au bloc.  Le médecin a trouvé incroyable, que la croûte dure, qui s’était formée sur le trou de votre tête, ait réussi à sceller la plupart des dommages. » « Vous voulez dire que l’infirmier qui m’a recousu la main au bloc opératoire m’a sauvé la vie ? ». « Oui, mais comment avez-vous su qu’il vous a recousu la main ? Vous étiez inconscient ? » Effectivement, j’étais devenu pour eux un cas miraculeux. Non seulement je n’étais pas censé survivre à la perte de sang massive, mais le traumatisme crânien aurait dû au moins faire de moi un légume. Et mes blessures aux jambes et aux bras auraient dû me clouer à l’infirmerie pendant encore deux ou trois semaines. Pourtant, j’étais là, tout fonctionnait bien, en fait j’étais comme neuf, pas même de marques noires ou bleues pour indiquer ce que mon corps avait enduré.

Cette histoire incroyable inspira sans doute en 2009, le réalisateur Alex Proyas, pour son film « Predictions »  où apparaît le fameux enlèvement que de nombreux visionnaires prophétisent pour les temps à venir.

éclair

Le 2nd mouvement de la 7ème symphonie de Beethoven à la fin est envoûtant :

 

Son prochain film qui s’intitule « Gods of Egypt » est aussi surprenant et aussi énigmatique que ses précédents tels que « Dark City » et « I »

 

On peut ainsi avoir bien d’autres détails sur cet événement qui dépasse tout entendement. Véronica Lueken souligne que de nombreuses personnes seront enlevées avant le grand châtiment. Et que des médias  affirmeront qu’ils l’ont été par des soucoupes volantes. Lec des Philippines parle d’une sorte de « champ de force » invisible et concave, s’arrêtant à environ 2 ou 3 mètres au-dessus de la terre, venant d’une sorte de long nuage doté d’un faisceau de lumière. Ceux qui seraient enlevés seraient prévenus 3 jours avant. Maria (de France) l’évoque dans ces termes «les fidèles seront mis à l’abri dans les Cieux pendant le grand chaos sur terre. » John Leary parle d’anges enlevant les fidèles dans les airs pour leur faire éviter une comète qui heurterait la terre en tuant les deux-tiers de l’humanité avant que les trois jours de ténèbres commencent. Le Pasteur David Wilkerson a bénéficié d’un songe semblable. «C’était l’enlèvement ! Des multitudes de personnes montaient. Une très puissante force d’attraction nous élevait dans les airs. Les anges étaient venus nous chercher. Ils entraient dans les maisons pour venir nous chercher. L’un était pris, l’autre pas. »  JNSR (France) cite « Je viendrai prendre Mes élus à Dozulé, au pied de ma Croix Glorieuse. Dans les nués, nous irons ensemble vers Jérusalem, pour assister à la fin des ennemis de Dieu… Cette purification verra surgir un nouveau Monde…. Une Terre Nouvelle. La vie ne sera plus celle que vous avez connue, car tout sera nouveau, splendide, frais, dépourvu de toute imperfection. » Et Pedro Régis indique que la mort et la souffrance disparaitront sur cette nouvelle terre.

 

84 commentaires sur “E.M.I. (NDE) de Louis Famoso ou vision de la fin des temps.

  1. Anne dit :

    Louis Famoso eut la vision de millions de gens pleurant à cause de la dévastation de secteurs de New York.


    Mais il a vu aussi un ange du nom de Michel ! 500 communes françaises portent ce nom du chef des Milices Célestes. Dans ce pays, si Jésus Christ est le vrai Roi de la France, et que Marie depuis 1638 en est la Reine, suite au vœu du Roi Louis XIII, il est tout naturel que Saint Michel soit le protecteur du pays. C’est ainsi qu’il se présente lui-même à Sainte Jeanne d’Arc : « Je suis Michel, le protecteur de la France. »

    C’est lui qui marche au devant du Peuple Élu dans le désert ; lui qui est chargé de protéger l’Église naissante, après l’Ascension du Christ. Sa première intervention dans l’histoire de la France date du VIII siècle, quand en 708, il apparaît à Saint Aubert et lui demande que lui soit dédiée une église sur le mont Tombe, devenu depuis le Mont-Saint-Michel, où tous les Rois régnants sont venus en pèlerinage. C’est en tant que pèlerin de Saint Michel que Charles Martel écrase les arabes à Poitiers.

    Le Roi Louis XI crée l’ordre de saint Michel ; tout le peuple de France se tourne vers lui et le prie, quand les lois fondamentales du Royaume désignent un huguenot sur le trône en la personne du futur Henri IV. Et ce dernier se convertit vraiment. La présence visible de l’archange, vue de tous les parisiens, lors de la messe d’action de grâce demandée par le Roi, à son entrée dans la capitale, est la preuve et de sa protection et de la sincérité de la conversion du monarque.

    André Favyn dans Le théâtre d’honneur et de chevalerie, (tome 1 page 612) rapporte la scène :
    « Là fut vu de toute l’assistance, étant en indicible nombre près de sa majesté, Saint Michel, l’ange gardien de la France…qui, tout au long de la cérémonie, se tint à côté du Roy, et icelle finie, disparut aussitôt…. dont le Roy l’ayant fixement contemplé tout au long de la messe fut pris en son cœur d’une telle réjouissance d’allégresse et d’espérance d’avoir raison de ses ennemis qu’il dit tout haut à toute l’assistance : Nos ennemis sont perdus puisque Dieu nous a envoyé ses anges à notre secours. »

    A noter que le 29 septembre, la Saint-Michel était en Occident la date à laquelle les fermiers et les métayers payaient leurs fermages ou métayages après la récolte. C’est donc la date traditionnelle d’expiration des baux ruraux, d’où l’expression « à la Saint Michel tout le monde déménage. » C’est aussi le Saint des parachutistes.

    • Véronique dit :

      Il y a aussi les visions de Ned Dougherty qui rejoignent celles de Famoso.

      Il les a eu le 2 juillet 1984 lors d’une NDE. C’était un patron de boites de nuit (le Palm Beach en Floride et une autre à New York). Il en sortit bouleversé et comprit que tout homme a une mission à remplir sur terre. La sienne était notamment de briser la chaîne de l’alcool qui asservissait sa famille. S’il réussissait à arrêter de boire par sa propre volonté, il sentait que cela avait une répercussion positive sur ceux qui étaient déjà morts mais faisant partie de son arbre généalogique.

      Il devait aussi transmettre une idée de l’avenir du monde s’il ne se décidait pas à travailler selon le plan de Dieu. Pour cela les hommes devaient prier (une manière d’accepter Dieu comme Père) et méditer (pour l’écouter). Il vit le Moyen Orient, puis l’Italie subir des agressions terroristes, des guerres lancées par des personnes aux idées extrêmes mais prétendant agir au nom de dieu.

      L’assassinat à Tel Aviv le 4 novembre 1995 du Premier Ministre Yitzhak Rabin par un extrémiste juif qui lira trois balles dans le dos, est pour lui un exemple. Le Vatican devrait connaître un grave attentat par des fanatiques religieux. Les guerres se propageraient du Moyen Orient à l’Europe, puis dans les pays de l’est jusqu’en extrême-orient. En particulier avec la Chine qui deviendrait une grande menace pour la paix mondiale. Car elle s’y prépare en mettant sur pied une immense armée composée des 200 millions de soldats (chiffre que l’on retrouve dans l’Apocalypse). En privilégiant la naissance de garçons, elle réussira même à dépasser ce chiffre. En attendant, de nombreux attentats, notamment à New York et Washington, auront de fâcheuses conséquences sur le mode de vie des occidentaux. Mais l’hémisphère occidental sera aussi touché par des désastres naturels hors saisons, des inondations, des tornades ou tempêtes dévastatrices qui iront en augmentation. Les institutions financières américaines s’effondreront en partie à cause des faillites des compagnies d’assurances. Mais aussi à cause de sa dette colossale qui entrave le gouvernement. Ne pouvant pas faire face à ses obligations financières, les USA plongeront alors dans le chaos politique, économique et social. Ils deviendront incapables de garder leur capacité défensive et offensive, les rendant ainsi vulnérables contre les invasions étrangères. Des personnes obscures et non élues tenteront d’établir un Nouvel Ordre Mondial par la création d’un gouvernent planétaire soi-disant afin d’œuvrer pour le bien de l’humanité. En fait ce sera pour installer un monde matérialiste totalement dépourvu de libertés individuelles et pour le plus grand profit d’une petite élite. Un déplacement de l’axe terrestre entraînera des changements climatiques spectaculaires, accompagnés de tremblements de terre, raz de marée, éruptions volcaniques. Les cotes seront très touchées, particulièrement celles de l’ouest et de l’est des USA.

      Déjà le 26 décembre 2004, l’axe avait légèrement basculé entrainant un terrible tsunami (230 000 tués), du aussi à un tremblement de terre sous marin en Indonésie. Chose étonnante, il vit des enfants le regarder attentivement. Il comprit que c’étaient ceux qu’il avait eu mais qu’il avait refusé de les laisser naître.

      http://vincentdetarle.free.fr/catho/Dougherty-1.html
      http://vincentdetarle.free.fr/catho/Dougherty-2.html
      http://vincentdetarle.free.fr/catho/Dougherty.html

      Message du Christ : « Réservez chaque jour du temps pour la prière et la médication afin de recevoir les dons de connaissance de votre mission sur terre… Le voyage de l’âme dans le monde physique requiert que tu vives les expériences d’amour aussi bien que les expériences d’adversité. Le voyage ici-bas sur terre pour apprendre et grandir est difficile et est rendu encore plus difficile pour ceux d’entre vous qui voyagent tout le long de leur vie sans même connaître celui qui vous a créé. D’où ma venue sur terre. Ainsi votre propre voyage personnel nécessite que vous fassiez de grands sacrifices pour devenir l’âme puissante, courageuse et aimante que le Père a toujours voulu que vous soyez. Ceux qui me suivent bénéficient d’un sentiment de paix, de sérénité et de calme intérieur. Ce n’est que par vos propres efforts individuels pour vous éloigner de Dieu que la tourmente a été créée, non seulement dans l’âme individuelle mais aussi à travers le monde entier… Jamais auparavant la fibre même du fil de la vie n’a été autant détruite par l’arrogance et la faute de ceux parmi vous qui croient qu’ils ont le droit d’interférer avec la nature. La décision des hommes d’interférer sur le processus ordonné de la création de la vie est la raison même pourquoi, en ces temps, l’humanité est condamnée à de terribles pertes et à la dépravation. L’équilibre de la nature ayant été gravement perturbé à cause des fautes du genre humain, de grands changements doivent avoir lieu pour la redresser. Dieu le Père n’a jamais voulu que vous exerciez votre liberté de choix avec l’avortement et le croisement d’un animal avec un être humain… J’agis selon les plans du Père pour réduire et briser ceux qui, au mépris de Ses projets, essayent d’imposer un nouvel ordre mondial sur l’humanité… Vous devez scrupuleusement observer les signes des temps et les projets de ces soi-disant « élites » qui servent les forces du mal , rassemblées dans des sociétés secrètes à travers les âges et à travers le passé jusqu’à l’époque actuelle, dans le but d’imposer leur volonté par le contrôle et l’esclavage, en vous forçant tous à vivre sans libertés individuelles, réduits à l’état de serfs… Vous verrez la défaite des forces des ténèbres dans le temps de votre vie sur Terre, parce que le Père céleste a ordonné de ne plus les laisser continuer, eux et leurs séides, à mettre la Terre en coupe réglée… Méfiez-vous de ces visionnaires de la globalité qui vous promettent une gouvernance mondiale et un nouvel ordre mondial, car leur projet est au service d’un petit nombre d’« élites » qui se considèrent comme les maîtres du monde. Méfiez-vous de leurs prétentions à sauver la planète de menaces environnementales, purement fictives et fabriquées de toutes pièces, qui n’auront qu’un seul résultat dans les législations et les lois mondiales : vous dominer et restreindre vos libertés… Ces élites veulent s’accaparer des ressources du monde sous leur seul pouvoir et bénéfice, et au détriment des autres hommes… N’acceptez pas toutes les technologies qui se traduisent par la diminution de vos libertés, et refusez tout particulièrement celles qui concernent les micro-puces injectables sous la peau ou dans vos corps… Il existe plusieurs conspirations parmi ces forces obscures… N’acceptez pas les explications qui sont fournies à travers vos grands médias, qui font un travail de lavage de cerveau et de manipulation de l’opinion… Par-dessus tout, c’est la puissance de vos prières, collectivement et individuellement, qui permettra aux citoyens du monde de vaincre ces partisans du N.O.M… Fréquentez les sacrements et restez également proches de votre famille et de vos amis, aussi bien que de tous les frères et sœurs de la vraie foi… Vous serez soumis à de grands et fréquents tourments de la part des créatures des ténèbres, pour qui vient l’heure d’être renvoyées dans l’oubli. Le démon de l’Univers est en passe d’expirer son dernier souffle de mal et de tromperie… Beaucoup d’entre vous ont été appelés, en ces temps si singuliers, à cet instant si particulier de l’Univers, où sonne l’heure de la fin du mal dans le monde… Dans les ténèbres qui envahissent le monde de l’économie, les gouvernements, les armées, les bastions du commerce, tous ces domaines de pouvoir et de contrôle, le Mal dresse sa tête hideuse dans le but de créer une anarchie universelle pour de nombreuses années visant à ruiner dans les peuples du monde aussi bien la crainte de Dieu que leur amour de la liberté… Préparez-vous à des périodes d’intense désordre social et de désespoir… Lorsque j’ai marché parmi vous il y a 2000 ans, je suis venu au Temple de mon Père pour voir la désacralisation de la Maison d’adoration de mon Père par les changeurs de monnaie, qui commettaient le péché d’avarice et de fraude sur le sol très sacré qui était dédié à Dieu par les patriarches saints et intègres de votre foi. J’ai entrevu à travers leurs activités, que dans le futur du monde, ce serait l’avarice et la cupidité des descendants des changeurs d’argent qui grandiraient et se répercuteraient dans l’humanité, jusqu’au moment venu où ceux qui agissent d’une manière aussi coupable tenteraient de prendre le pouvoir et le contrôle du monde et d’asservir les gens en se servant de l’outil de leur argent… Ils ont mis aussi en place des plans et des stratégies pour contrôler toutes les ressources du monde; les ressources naturelles qui sont créées par la terre et les mers, ainsi que les ressources fabriquées par l’homme qui sont le résultat de la technologie et des progrès modernes pour le bien-être des hommes. Le Père n’a jamais voulu que quelques élites contrôlent la vie de tous les peuples du monde… D’autant plus que leurs façons et moyens de régir ces ressources sont voulus pour créer une société mondiale de sujets féodaux qui ne profite qu’aux leaders autoproclamés de ce mouvement. De grandes transformations vont bientôt avoir lieu, affectant le plan géophysique de la terre ainsi que de l’univers. En même temps, l’humanité bénéficiera d’un accroissement d’énergie spirituelle, bien nécessaire pour transformer la vie d’ici-bas sur terre vers un niveau plus élevé de conscientisation de vos liens avec votre unique Dieu. Chacun de vous a un appel et une mission distincts et individuels. Il est maintenant temps de mettre de côté toutes vos tâches matérielles et terrestres pour prêter attention aux plans du Père qui vous ont été donnés à travers la prière et la méditation. Soyez vigilants dans votre responsabilité de défendre la vie, de la conception à la mort… Vous avez été choisis pour être sur la surface de la terre durant la période la plus importante de l’histoire de l’humanité moderne. Les temps dans lesquels vous vivez subissent déjà de grands changements dans les structures géophysiques. Mais c’est à cause des péchés de l’humanité que d’importants correctifs doivent avoir lieu… Je veux que vous viviez courageusement durant ces temps et avec une détermination dure comme fer qui reconnaît que votre existence ici-bas n’est que temporaire, mais que votre mission ici-bas aura une permanence durable sur le firmament de l’univers. Je demande en fait à tous de vivre votre vie exclusivement centrés sur une seule mission… et cette mission c’est d’aimer… Le moment viendra vite où toute l’humanité sera forcée d’admettre, à travers leurs propres expériences individuelles, que le Dieu Trinitaire : le Père créateur au ciel, le Fils rédempteur et le Saint Esprit est le seul et unique vrai Dieu de l’univers… Petit à petit, l’économie et les activités de la terre vont devenir de plus en plus chaotique… Mais les plans du prince des ténèbres se heurteront à la puissance de l’Esprit Saint descendant sur l’humanité durant ces temps difficiles. Si bien que cela transformera toute l’humanité en âmes aimantes, qui commenceront de plus en plus à exécuter les plans et les œuvres de Dieu. »

      Message de Notre Dame de l’Univers : « Les plans du malin incluent le divertissement et l’amusement des gens comme une opportunité de contrôler et d’exercer du pouvoir sur vous, ainsi que d’arracher l’humanité à sa filiation à Dieu, Créateur de vous tous. Vos lieux de divertissement sont devenus des havres profanes dépourvus de tout lien avec la nature spirituelle des hommes. C’est le plan du malin de non seulement dominer et contrôler toute l’humanité, mais de créer, à travers l’évolution scientifique, une race d’êtres sans âmes, dépourvue de tout lien avec le Créateur… Vous pouvez voir ces ténèbres et ce désespoir chez ceux d’entre vous qui se sont faits piéger dans ce style de vie licencieux qui a été mis en œuvre par vos mass média pour convaincre toutes les âmes de la planète de mener des vies de matérialisme et de cupidité, des styles de vie laïque qui sont conçus et créés par les partisans du soi-disant nouvel ordre mondial qui n’apportera que la tristesse et le désespoir à ses participants, la destruction de la vie familiale et la création d’une civilisation inhumaine. Mais, jeunes enfants du monde, vous faites maintenant partie de la génération qui sera si imbue de la puissance du Saint Esprit, qu’il vous sera donné le don du discernement pour reconnaître les ruses et la traîtrise du prince de toutes les ténèbres. C’est à l’intérieur de votre génération d’âmes vivantes aujourd’hui sur la planète terre, que de puissants guerriers priants se lèveront parmi vous pour amener les autres à admettre que le bien et le mal existent dans le monde. Et l’arme la plus puissante actuellement pour amener l’humanité dans l’Ère de paix est le saint Rosaire… Communiquez aussi les messages de la Salette au monde. Et reposez-vous ces questions Qui suis-je ? Pourquoi suis-je ici ? Qu’est-ce que Dieu attend de moi ? Quelle est ma mission dans la vie ? »

      Message de Saint Michel Archange : « Vous êtes maintenant dans la fin des temps dont les prophètes parlent… Toutes les institutions du monde moderne ont été infiltrées par les ténèbres du mal, y compris plusieurs de vos Églises et autres lieux de culte… Vous êtes maintenant proches des temps qui ont été choisis pour projeter encore une fois le monde entier dans une horrible guerre mondiale en encourageant la haine et la peur chez les peuples du monde. Les forces noires se servent des médias mondiaux pour instiller la peur parmi les peuples de différentes couleurs, de différentes races et de différentes religions… Elles veulent les asservir dans un système féodal dans lequel elles domineront le monde à travers les forces des ténèbres qu’elles ont maintenues en grand nombre dans des cultes secrets depuis plusieurs siècles… La prière, le jeûne et le sacrifice sont les armes dont l’humanité a actuellement besoin pour se battre contre elles. Pensez AMOUR et vous conquerrez les ténèbres et le mal… Il n’y a pas de nouvel ordre mondial conçu par le Père des Cieux pour l’humanité. Le nouvel ordre mondial est une fausse et contrefaite tentative des forces ténébreuses et sinistres pour cracher au visage du Seigneur. »

  2. Ursule dit :

    Les mondes parallèles n’existent pas seulement dans la science-fiction. Selon une étude menée par des chercheurs australiens et américains publiée le 23 octobre dernier dans le Physical Review X, d’autres mondes parallèles au nôtre existent.
    https://journals.aps.org/prx/abstract/10.1103/PhysRevX.4.041013
    Cette théorie permettrait d’expliquer bon nombre de phénomènes mystérieux.
    http://www.huffingtonpost.fr/2014/11/05/mondes-paralleles-mecanique-quantique-chercheurs_n_6100662.html

    Les scientifiques assurent que ces autres mondes exercent en fait une force sur notre propre univers qui provoquerait des phénomènes a priori inexplicables, comme certains mouvements de particules au niveau microscopique. Selon cette théorie, notre univers ne serait donc qu’une gigantesque série de mondes, certains semblables au nôtre, d’autres très différents. Tous ces mondes existeraient simultanément et s’influenceraient les uns les autres par une force de répulsion.

    Pourquoi une telle théorie? La mécanique quantique est une branche de la physique qui tente d’expliquer et de décrire les phénomènes fondamentaux comme le mouvement des particules par exemple. Elle a entre autres permis d’expliquer la structure de l’atome et forme le socle de la physique moderne. Elle est particulièrement difficile à comprendre et peu instinctive, car elle défie les lois physiques que l’on connaît depuis Newton (de cause à effet).

    Dès 1957, « Hugh Everett expliquait que l’univers comportait tous les états définis par la mécanique quantique, et que c’était l’observateur qui n’en percevait qu’une possibilité. Pour simplifier, le fait d’interagir avec la réalité lui faisait « choisir » une voie, sans que les autres ne cessent d’exister simultanément. » Ou encore, notre univers n’est qu’une infime possibilité parmi d’autres, infinies.

    • Hervé dit :

      Il y a effectivement un aspect quantique dans les EMI (NDE). On sait que deux électrons peuvent être très éloignés l’un de l’autre mais quand l’un subit quelque chose, l’autre aussi. Dans une EMI, il suffit de penser à quelqu’un, pour se trouver instantanément près de lui. Un peu comme le photon qui se trouve à plusieurs endroits à la fois. La conscience et la mémoire globale ne semblent pas stockées dans le cerveau qui ne serait qu’un récepteur. De plus, la conscience dans une EMI est élargie. Il n’y a plus de temps ni d’espace. Elle peut aussi bien rapporter des événements du passé que de l’avenir (le cas de Famoso). Mais rares sont ceux qui se souviennent de ceux qu’ils ont appris. Justement, au niveau quantique, le temps n’existe pas non plus. On est dans une autre dimension. D’autres part, certaines personnes à côté de proches mourants, peuvent aussi avoir l’impression de quitter leur propre corps pour aller accompagner le mourant à mi-chemin dans un tunnel. comme-ci le mourant hésitait à partir. Des témoins parlent même d’avoir aperçu comme une sorte de brume sortant du corps du mourant. Les histoires d’EMI sont un remède efficace sur ceux qui veulent se suicider. Après en avoir lu, ils ne veulent plus mourir. Ils ont compris que la vie avait besoin d’amour et d’espérance, mais avait aussi un but, quelque soit le niveau de souffrance qu’ils subissaient.

      • Eloïse dit :

        Marc Auburn raconte ses expériences de sortie hors du corps et la manière dont il les vit. Il décrit les dimensions qu’il a pu visiter en voyage astral, et les êtres qu’il a rencontrés. Il explique comment notre état de conscience peut-il déterminer ce que nous allons vivre, et quel regard ont des êtres plus évolués sur notre civilisation actuelle.

        Beatrix Keller a eu 2 NDE. La première fois c’était lors de complications pendant la naissance de son second enfant. Se retrouvant sortie de son corps, elle arrivait à voir ses organes s’éteindre à la vie l’un après l’autre. Puis ayant une pensée pour son premier enfant, elle se retrouva en sa présence en un instant malgré les km qui les séparaient. Une vision de la vie future de chacun d’entre eux lui fit comprendre que celui qui venait de naitre avait impérativement besoin de sa mère. Sa seconde NDE arriva 3 ans après alors qu’elle était enceinte d’un mois. Des lumières éclairaient l’entrée d’un tube avec à son extrémité une grande brillance. Après avoir parcouru le tunnel, elle se retrouva dans l’espace s’approchant d’une étoile, puis dans une ville comme de cristal. Mais à ce moment elle retourna en arrière. A l’âge de 6 ans, un de ses enfants eut aussi une NDE. Plus tard, lors d’une méditation, elle s’est vue allongée dans une forêt avec la présence d’un homme qui lui expliquait les chemins qu’ils prenaient avant ensemble. Cela semblait être comme des souvenirs d’une vie antérieure. Elle aurait été mariée à lui mais serait morte jeune d’une piqure de serpent. Toujours lors de ses méditations, elle rencontra des personnes désincarnées connues dont elle pouvait voir en un clin d’œil toute leur vie. Certains d’entre eux semblaient porter un lourd fardeau et demandaient de l’aide dans un esprit de réparation.

    • Isabelle dit :

      Depuis 1996, Stuart Hameroff, un physicien américain et émérite au département d’anesthésiologie et de psychologie, et Sir Roger Penrose, physicien en mathématiques à l’Université d’Oxford, ont travaillé conjointement et élaboré une théorie quantique de la conscience dans laquelle ils affirment que l’Esprit est maintenu dans les microtubules des cellules du cerveau. Leur théorie «provocatrice» affirme que l’Esprit humain est contenu dans des cellules du cerveau au sein de structures internes cérébrales, celles-ci étant appelées « microtubules ». Les deux chercheurs croient que le cerveau humain est en fait un «ordinateur biologique» et que la «conscience des êtres humains» est un programme géré par l’ordinateur quantique situé à l’intérieur du cerveau qui continue d’exister après la mort. Selon cette théorie, lorsque les gens entrent dans une phase connue sous le nom de «mort clinique», les microtubules situés dans le cerveau perdent leur état quantique, mais maintiennent l’information contenue en eux. En d’autres termes, après la mort d’un individu, leur Esprit retourne à l’univers, et il ne meurt pas ».

      D’après le Dr Hameroff « quand le cœur cesse de battre, le sang cesse de couler; Les microtubules perdent leur état quantique. L’information quantique au sein des microtubules n’est pas détruite, elle ne peut pas être détruite, et elle se contente d’être répartie et de se dissiper dans l’univers en général. Si le patient est ressuscité, réanimé, cette information quantique peut retourner dans les microtubules et le patient dit «J’ai eu une expérience de mort imminente.» Si ils ne sont pas réanimés, et que le patient meurt, il est possible que cette information quantique puisse exister en dehors du corps physique, et cela peut-être indéfiniment, comme une âme. »

    • Haï dit :

      Un jeune homme âgé de 13 ans, Max Laughlin (ou Loughan), est célèbre dans le monde entier pour ses idées brillantes et son point de vue sur des sujets tels que les réalités alternatives et la nature de l’univers. Laughlin explique qu’une infinité d’univers parallèles sont créés en permanence et qu’il y a un univers dans lequel Dieu existe, et où Dieu est tout. Il poursuit en disant que s’il y a un nombre infini d’univers parallèles, il peut y avoir un univers dans lequel Dieu n’existe pas ou un dans lequel Dieu est encore plus puissant.
      Max Loughan sur le Cern Et l’effet Mandela :

      Qui est Dieu selon lui : « une énergie qui nous a créé et qui continue à être en nous ».

      Son intervention au « 2016 Nexus Global Youth Summit » :

      Il dit avoir inventé un appareil générateur d’énergie libre, dont l’invention pourrait alimenter gratuitement le monde entier en électricité.

      Est-ce vrai ? Certainement pas. Même si un jour on saura engranger l’énergie de l’espace. Qui peut donc bien utiliser ce jeune garçon et pourquoi ?

  3. Haï dit :


    La mort expliquée aux enfants mais aussi leurs souvenirs avant leurs naissances : la conscience n’est donc pas créée par le cerveau.

    Le Docteur Jean Jacques Charbonier explique à travers son ouvrage ( la mort expliquée aux enfants ) la transition entre les deux mondes.

    Un petit garçon de 10 ans en Australie souffrant d’asthme, le 27 aout 1990 connut une NDE : tunnel, lumière blanche et un bien-être total…. Mais en plus il se rappelle avoir vu sa mère dans leur jardin entrain de sentir les fleurs…. Après ce genre d’expérience, le comportement change :
    https://iands.org/childrens-near-death-experiences.html

    Jeremy au même âge eut lui aussi une NDE alors qu’il était dans le coma après une noyade. Son cerveau étant resté une quarantaine de minutes sans oxygène, les médecins pensèrent que s’ils le réveillaient, il ne serait plus qu’un « légume ». Ils tentèrent toutefois l’expérience en le maintenant en vie cinq jours. A leur grande surprise, il reprit ses esprits. Il put ainsi vivre normalement jusqu’à l’âge de 13 ans, décédant ensuite à cause d’un problème au coeur et à ses poumons. Durant la messe d’enterrement, une douzaine de ses camarades promirent de rester fidèle à Dieu. Heureusement, il avait eu amplement le temps de raconter à sa mère, ce qu’il expérimenta durant sa mort clinique. Il y rencontra un homme barbu aux cheveux longs, portant une ceinture d’or, qui pour lui était Jésus. Lors de la noyade, il l’avait sauvé d’un trou noir habité par une créature laide qui cherchait à l’entrainer vers lui. Jésus lui avait alors demandé de le mordre et de lui donner des coups de pieds pour s’en débarrasser. Le trou se refermât le laissant sauf. Le prenant par la main, Jésus le fit monter au ciel, traversant les nuages, puis bien au-delà jusqu’à arriver à un endroit merveilleux, une sorte de cité de cristal, aux rues pavées d’or et aux couleurs brillantes. Tout le monde y respirait le bonheur et semblait faire partie d’une même famille. Beaucoup de bébés s’y trouvaient. Ils avaient été avortés, sut-il par la suite. Jésus lui fit voir que son frère allait malheureusement entrer dans l’armée mais qu’il comprendrait par la suite son erreur en la quittant. Que sa mère serait décédée avant qu’une troisième guerre mondiale arrive, mettant en scène des créatures aliens diaboliques mangeuses de chair humaine.

    « Cette cité de cristal, aux rues pavées d’or et aux couleurs brillantes » on la retrouve dans certains passages de la Bible !

    Apocalypse 21:9 : « Puis un des sept anges qui tenaient les sept coupes remplies des sept derniers fléaux vint, et il m’adressa la parole, en disant: Viens, je te montrerai l’épouse, la femme de l’agneau. 10Et il me transporta en esprit sur une grande et haute montagne. Et il me montra la ville sainte, Jérusalem, qui descendait du ciel d’auprès de Dieu, 11ayant la gloire de Dieu. Son éclat était semblable à celui d’une pierre très précieuse, d’une pierre de jaspe transparente comme du cristal. »

    Psaume 46:4 : « Il est un fleuve dont les courants réjouissent la cité de Dieu, Le sanctuaire des demeures du Très-Haut. »

    Témoignage du jeune Zack Clements, 17 ans, qui est resté 20 mn cliniquement mort avant que son cœur se remette à battre. De nouveau conscient, il a déclaré avoir vu Jésus et des anges :

    Mais ce genre de visions, certains enfants l’ont sans connaître une NDE. Comme Brian, ce garçon de 12 ans, qui dit avoir vu lui aussi une cité d’or, un dieu très grand en robe blanche, portant une couronne d’or incrustée d’émeraudes et de rubis…Des anges géants… Lors du ravissement, on coupera la tête des chrétiens qui ne parjureront pas pour ensuite les manger, car il n’y aura plus de nourriture. L’Amérique sera détruite et du ciel on n’y verra plus la moindre lumière.

    Entre 5 et 8 ans, Laurence Roussel n’a pas eu non plus besoin de mourir pour voir ce tunnel avec au bout cette lumière d’amour et de vérité. Comment faisait-elle ? En fermant les yeux elle se posait 3 questions : d’où venons-nous ? Ou allons-nous ? Et pourquoi sommes-nous là ?

    Madame Erika Thürig a vécu une Expérience de mort Imminente à l’âge de 10 ans lors d’un accident de ski. Elle revit toute sa vie jusqu’à ses 10 ans, se souvenant après cela de souvenirs quand elle n’avait que 6 mois.

    • Line dit :

      On en est arrivé à penser que le cerveau n’est qu’un émetteur-récepteur d’une conscience extracorporelle. Ce qui n’est pas irrationnel du point de vue scientifique avec le monde quantique. Même si çà l’était avant, quand on pensait qu’une chose scientifique devait pouvoir être mesurée et être reproductible. Bien entendu l’univers ne pourra jamais l’être. De même l’amour ou l’empathie !

      La conscience « intuitive » s’active lorsque la conscience analytique reliée aux cinq sens (donc à la matière), diminue son influence, soit lors d’un dysfonctionnement cérébral (coma, sommeil, anesthésie générale) soit lors de la mort. Mais la méditation ou les expériences chamaniques permettent aussi de mettre en sourdine cette conscience analytique. Il y a donc bien une origine extra cérébrale de la conscience, qui à ce stade, retrouve ses facultés d’intuition, de prémonition, de médiumnité… Il est intéressant de noter que les petits enfants ont encore peu de conscience analytique. 65% des enfants ayant eu un arrêt cardiaque ont une expérience à raconter (alors qu’ils ne sont que 18% chez les adultes). Un comateux par exemple, peut émettre des ressentis qu’un médium est dans la mesure de capter.

      Dans ‘Les trois clefs pour vaincre les pires épreuves de la vie’ du Dr Jean-Jacques Charbonnier, on retrouve cette notion de conscience intuitive (ou esprit) qui permet justement de s’en sortir au mieux. A noter que l’hypnose permet d’éviter l’anesthésie à un opéré.

      Dans son autre livre ‘Les 4 regards sur la mort’, Charbonnier aborde des sujets tabous : le suicide assisté, l’euthanasie, les soins palliatifs etc…

      Il a fait aussi une conférence sur « Les 7 bonnes raisons de croire à l’au-delà » :

      Jean-Jacques Charbonnier a tout de même été condamné à six mois de prison avec sursis et un an d’interdiction d’exercice de la médecine sur le chef de blessures involontaires, à la suite d’une opération d’un kyste bosniak au rein gauche, effectuée le 19 avril 2019.
      https://www.lefigaro.fr/flash-actu/un-anesthesiste-haut-garonnais-condamne-blessures-involontaires-20200930

    • Yann dit :


      Le Dr Sam Parnia, directeur des soins intensifs et de la recherche en réanimation à la New York University School of Medicine, confirme lui aussi, que la conscience et l’esprit continuent d’exister, même lorsque le corps et le cerveau meurent.

      Et le corps cliniquement mort, l’esprit trouve la paix :

      “… ils ont la perception que le moi est détaché du corps. Ils sont capables de regarder les choses, en ne ressentant aucune douleur, aucun malaise. Ils sont en paix totale. Ils savent qu’ils sont déclarés morts, mais ils n’ont aucune détresse.”

      Dans une étude (dénommée Aware) sur 2060 patients, répondant aux critères physiques de la mort avant d’être réanimées,
      -40% d’entre eux eurent comme une prise de conscience de leur nouvel état.
      -10% connurent une expérience mystique ou religieuse très vive.
      -5% dirent avoir eu une pleine conscience visuelle et auditive de ce qui arrivait autour d’eux, allant jusqu’à être capables de décrire les événements qui se déroulaient dans la pièce de l’hôpital.

      Aujourd’hui, l’étude AWARE chiffre pour l’instant à trois minutes la période durant laquelle une activité consciente du cerveau humain existe après l’arrêt cardiaque. Selon certains chercheurs, cet arrêt cardiaque provoque inévitablement un manque d’oxygène au cerveau pouvant conduire à des hallucinations du genre lumière blanche et bout d’un tunnel. mais cela ne suffit pas à expliquer ce qui est arrivé à 5% des patients de l’étude AWARE. Même si en 2011, Olaf Blank, un chercheur en neurosciences de l’université de Lausanne, a réussi à provoquer une sensation de sortie hors du corps chez une patiente en stimulant différentes régions de son cerveau avant une opération.
      https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3245631/

      Ainsi, la sensation de ralenti lorsque l’on croit mourir dans un accident, est due à l’activation de l’amygdale, une zone cérébrale capitale pour la mémorisation. Le cerveau enregistre alors un important volume d’informations sans les hiérarchiser. Résultat, « les événements stressants sont associés à des souvenirs plus riches et plus denses. Et plus vous avez de souvenirs sur un événement, plus vous avez l’impression qu’il a duré longtemps » souligna l’américain David Eagleman dans un article :
      http://journals.plos.org/plosone/article?id=10.1371/journal.pone.0001295


      Le Dr Jeffrey Long et son épouse, Jody Long JD (Juris Doctor) dirigent la Near Death Experience Research Foundation (NDERF) :
      https://www.nderf.org/
      Le livre du Dr Jeffrey Long, ‘Evidence of the Afterlife : The Science of Near-Death Experiences’, écrit et compilé avec l’aide de Jody Long, et Paul Perry documente 613 cas. Jeffrey Long précise que les expériences de mort imminente ne dépendent pas d’idées préconçues : « Les croyances culturelles préexistantes n’influencent pas de manière significative le contenu des NDE. Les expériences de mort imminente du monde entier semblent avoir un contenu similaire quelle que soit la culture du pays dans lequel vivent les NDE. »

      Liste de douze éléments majeurs d’expérience de mort imminente, qui ont été identifiés par le Dr Long. Chaque élément est suivi d’un nombre indiquant le pourcentage des 613 personnes incluses dans l’étude « Preuve de la vie après la mort » qui ont vécu l’élément en question. Selon le Dr Long, 33,8% ont déclaré passer par un tunnel, 22,2% ont déclaré avoir subi un examen de la vie de leurs actes sur Terre et qu’environ 10% des expériences de mort imminente, étaient de nature infernale. :

      — 1) Expérience hors du corps (O.B.E.): séparation de la conscience du corps physique – 75,4%
      — 2) Sens aigu – 74,4%
      — 3) Émotions ou sentiments intenses et généralement positifs – 76,2%
      — 4) Passage dans ou à travers un tunnel – 33,8%
      — 5) Rencontre avec une lumière mystique ou brillante – 64,6%
      — 6) Rencontrer d’autres êtres, des êtres mystiques ou des parents ou amis décédés – 57,3%
      — 7) Un sentiment d’altération du temps et de l’espace – 60,5 pour cent
      — 8) Revue de la vie – 22,2%
      — 9) Rencontre avec des mondes surnaturels («célestes») – 40,6%
      — 10) Rencontre ou apprentissage de connaissances spéciales – 56% (31,5% ont répondu qu’ils sentaient qu’ils comprenaient tout «à propos de l’univers»; 31,3% pensaient qu’ils comprenaient tout «à propos de moi et des autres»)
      — 11) Rencontre avec une frontière ou une barrière – 31 pour cent
      — 12) Retour au corps, volontaire ou involontaire – 58,5%

      Neuf éléments soutenant la véracité des expériences de mort imminente :

      1) Conscience cristalline : Le niveau de conscience et de vigilance pendant les expériences de mort imminente est généralement supérieur à l’expérience de leur vie quotidienne, même si les expériences de mort imminente se produisent généralement alors qu’elles sont inconscientes ou cliniquement mortes. Les éléments des expériences de mort imminente suivent généralement un ordre cohérent et logique.

      2) Expériences réalistes hors du corps : Ce que les expérienceurs de mort imminente voient et entendent dans l’état hors du corps au cours de leurs expériences de mort imminente est généralement réaliste et souvent vérifié plus tard par les expérienceurs de mort imminente ou d’autres comme réel.

      3) Sens accru : Une vision normale ou super normale se produit lors d’expériences de mort imminente chez les personnes ayant une déficience visuelle importante ou même une cécité légale. Plusieurs expériences de mort imminente qui étaient aveugles de naissance ont rapporté des expériences de mort imminente très visuelles.

      4) Conscience pendant l’anesthésie : Les expériences typiques de mort imminente se produisent sous anesthésie générale à un moment où l’expérience consciente devrait être impossible.

      5) Lecture parfaite : Les revues de vie dans les expériences de mort imminente incluent des événements réels qui ont eu lieu dans la vie des expérimentateurs de mort imminente, même si les événements avaient été oubliés.

      6) Réunions familiales : Lorsque des expérienceurs proches de la mort rencontrent des êtres qu’ils connaissaient de leur vie terrestre, ils sont pratiquement toujours décédés, et généralement des parents décédés.

      7) Expériences des enfants : Les expériences de mort imminente des enfants, y compris les très jeunes enfants, sont étonnamment similaires aux expériences de mort imminente des enfants plus âgés et des adultes.

      8) Cohérence mondiale : Les expériences de mort imminente semblent étonnamment cohérentes à travers le monde. De nombreuses expériences de mort imminente dans des pays non occidentaux sont très similaires aux expériences occidentales typiques de mort imminente.

      9) Des vies modifiées : Les changements dans la vie des personnes qui connaissent la mort imminente après leurs expériences – les séquelles de l’expérience de la mort imminente – sont courants. Les séquelles sont souvent puissantes et durables et les changements suivent un schéma cohérent. Les séquelles comprennent: une diminution de la peur de la mort, une croyance accrue dans la vie après la mort, un sens plus fort de la spiritualité, un sentiment de la présence de Dieu, une conscience du sens et du but de la vie, une croyance dans le caractère sacré de la vie, une plus grande appréciation de la vie, un intérêt réduit pour le gain ou le statut matériel, rechercher des professions d’aide ou de guérison, 45% ont déclaré des cadeaux spéciaux, des personnes atteintes de maladies très graves – physiques et mentales – croient qu’elles étaient guéries, s’aimant et s’acceptant de plus en plus, plus de confiance en soi la conscience des besoins des autres et une volonté de les atteindre, peuvent mettre fin à des relations négatives et sans amour, et rechercher des relations positives et aimantes, l’augmentation des capacités d’amour et de compassion peut se traduire par des mariages et des relations plus forts et une intelligence accrue (au moins chez les enfants).

  4. Anne dit :

    Documentaire sur la vie après la mort. Ce documentaire est adapté du best-seller mondial « Life after life » (La vie après la vie) du Dr. Raymond A. Moody,

    Le docteur me regardait et disait — « c’est fini, elle est morte »… « j’ai vu une lumière venant des ténèbres… et je me suis senti m’élever »… Ce film n’est pas une fiction, toutes les expériences décrites sont strictement authentiques et rapportées par ceux-là même qui les ont vécues. Tous, de confession, de milieu, d’expérience, d’âges différents ont un vécu similaire de ce « voyage » où la peur laisse la place à la sérénité. Avec Raymond A. Moody. Docteur en psychiatrie, diplômé de l’Université de Virgine, professeur de philosophie à l’Université de d’East Carolina, auteur du livre « la vie après la vie ».

    Témoignage de Xue-Mei, membre actif du Parti communiste chinois. Elle était profondément athée. Puis une expérience de mort imminente profonde « a complètement changé mes perspectives sur la signification de la vie et l’éthique du monde entier », affirma-t-elle. Elle avait une toux chronique et allait souvent dans une clinique médicale pour des traitements antibiotiques. Une mauvaise réaction aux médicaments lui a causé une perte de conscience et elle s’est vue entrer dans un tunnel sombre.

    Puis des êtres l’ont entourée, avec beaucoup de compassion en la consolant et ils ont communiqué avec elle par télépathie pour dissiper sa confusion. « Je n’étais plus dans le tunnel long et sombre… j’étais dans un monde brillant, chaud et pur. Je me sentais complètement délivrée, sans aucune angoisse, cela avait été remplacé par un sentiment de paix éternelle et le bonheur » souligna-t-elle. Elle a vu que chaque molécule d’un objet avait la forme de cet objet. Elle a vu que des particules microscopiques pouvaient contenir des mondes. Elle a senti plusieurs dimensions différentes coexister. En percevant cet autre royaume, elle pouvait aussi voir ce qui se passait autour de son corps physique : son électrocardiogramme sonner, quelqu’un qui essayait de la réveiller, le docteur donnant des conseils à d’autres personnes, elle a même vu à travers un mur deux cintres suspendus dans une armoire. Quand elle a vu le docteur s’approcher, elle savait qu’elle devait attirer son attention pour qu’il puisse la sauver. Elle avait encore des choses à accomplir dans sa vie, s’occuper de son jeune enfant et elle ne voulait pas que ses parents aient à déplorer son décès.
    https://www.theepochtimes.com/uplift/chinese-communist-has-near-death-experience-realizes-atheism-and-marxism-are-wrong_2327544.html


    Une autre personne qui subissait une intervention chirurgicale d’urgence pour une artère rompue, eut son cœur qui a cessé de battre. Il se sentit alors comme être entouré d’entités invisibles avec qui il pouvait communiquer. Il s’est trouvé près d’un lagon entouré de ‘une végétation luxuriante. « Ils lui ont dit que cet endroit était pour lui et qu’il contenait tout l’amour inconditionnel qu’il avait éprouvé pour les autres et qu’ils avaient pour lui ; car ici l’énergie qui lie la matière est celle de l’Amour Inconditionnel. S’étant allongé par terre il sentit que cette énergie avait effectivement un grand pouvoir de guérison. Puis tout à coup il quitta ce monde alternatif sauvé de la mort par les médecins. Le souvenir qu’il garda de cette expérience fut une plus grande compréhension de la nature de l’univers, de la vie et de son but.
    https://www.express.co.uk/news/weird/1278125/life-after-death-alternate-reality-what-happens-when-you-die-near-death-experience-NDE

    • Monique dit :

      Il y a aussi le livre du Dr Patrick Theillier, « Expériences de mort imminente », celui qui durant plusieurs années a présidé à la commission d’enquête sur les miracles de Lourdes :

    • Florian dit :


      Le Dr Rajiv Parti avait eu de nombreux patients qui lui avaient affirmé avoir vu des choses étranges lorsqu’ils se trouvaient sur la table d’opération, mais il pensait que tout ceci n’avait aucun sens. Jusqu’au jour où il a été diagnostiqué avec un cancer de la prostate et où il a dû passer lui-même sous le bistouri.
      http://www.dailymail.co.uk/health/article-3951416/The-doctor-swears-saw-glimpse-hell-No-nonsense-anaesthetist-dismissed-patients-said-d-body-experiences-went-knife.html#ixzz4R6kksq1S

      Dans la salle de réveil, il raconta sa sortie de corps, son flottement au-dessus de la table d’opération et le chirurgien intervenir avec l’infirmière : « J’étais encore dans la salle d’opération, mais en même temps je pouvais voir ma mère et ma sœur assises sur un canapé dans notre maison de famille, à des milliers de kilomètres à New Delhi, où j’avais grandi. Puis les deux scènes ont commencé à disparaître rapidement comme un soleil se couchant. Tout est devenu noir. J’étais soulagé car je pensais que je retournais à mon corps. Puis un sentiment de peur extrême m’envahit. A ma droite, j’entendais des cris de douleur et d’angoisse. J’étais attiré, comme sur un trottoir roulant, au bord d’un canyon enflammé. De la fumée remplit mes narines, et avec elle l’odeur nauséabonde de chair brûlée. Je savais alors que j’étais à deux doigts de l’enfer. J’essayais de me détourner de cet endroit, mais chaque fois que je faisais un pas en arrière, une force invisible me faisait avancer. Une voix me parlait télépathiquement. «Vous avez mené une vie matérialiste et égoïste » . Je savais que c’était vrai, et j’avais honte. Au fil des années, j’avais perdu l’empathie pour mes patients.

      Alors que la fumée flottait et que les âmes brûlantes hurlaient autour de moi, je repensais à ce que je possédais (manoir, voitures de luxe…) et à quel point cela était insignifiant. Pourquoi avais-je toutes ces choses ? Pourquoi avais-je besoin d’une maison tellement grande que, lorsque nous étions dans différentes parties de la maison, nous devions communiquer à travers nos iPhones ? Je me suis senti pétri de honte. Mais je savais qu’il était trop tard pour changer : à tout moment désormais, je pouvais être jeté dans la fosse de feu pour brûler pour l’éternité. Cela semblait sans issue, mais je priais Dieu quand même pour avoir une dernière chance. Presque à cet instant, je reçus ma deuxième chance, sous la forme de la dernière personne que je m’attendais à voir : c’était mon père. Je l’ai reconnu immédiatement, même s’il avait l’air d’avoir au moins 30 ans de moins que lorsqu’il était mort. Il prit ma main dans la sienne et me conduisit loin du bord de l’enfer, comme si j’étais encore un petit garçon. Puis, mettant son bras autour de moi, mon père essaya de me consoler, et ce fut la première fois que je pouvais me souvenir qu’il me touchait affectueusement. Pour être honnête, j’ai presque reculé, même à l’âge de 53 ans, j’avais toujours peur que mon père me batte, comme il l’avait fait tant de fois durant mon enfance. A ce moment, j’ai eu un flashback de la journée où il a découvert que j’avais fait l’école buissonnière et où il m’a donné une sacrée raclée avec une batte de cricket. Tout à coup, je voyais les choses de son point de vue. Ses propres rêves d’améliorer sa vie ne s’étaient pas concrétisés, alors il me battait parce qu’il ne pouvait pas supporter de me voir rater ma vie. Je comprenais enfin que sa tyrannie était née de l’amour. Aucun mot ne sortit de sa bouche, mais pour la première fois, j’appris que son propre père l’avait agressé, tout comme il l’avait fait avec moi. La colère, m’a-t-il expliqué, ne provient généralement pas d’un événement. Elle se transmet de père en fils. Si vous savez cela, vous pouvez l’arrêter ; vous pouvez choisir de ne pas être en colère. L’amour simple est la chose la plus importante dans l’univers. Puis nous avons été dirigé dans un tunnel. Incroyablement, il fut bientôt grouillant de gens dont je savais qu’ils étaient mes ancêtres, me tendant la main en guise de bienvenue. Je reconnus mon grand-père qui m’adressa un regard de joie pure. « L’amour est la chose la plus importante », me dit-il. Puis lui et mon père disparurent. Et c’est alors que ma vie a défilé devant mes yeux. J’ai revécu en détails toutes les bonnes choses qui ont eu lieu dans mon enfance : cela allait des bonbons que m’offraient mes sœurs à la sensation d’amour quand j’étais dans les bras de ma mère. Les moments simples étaient en fait les plus importants. J’approchai désormais de la fin du tunnel, où une lumière brillait plus qu’un millier de soleils. Je pouvais le sentir me tirant vers elle en apesanteur, mais je ne ressentais aucune crainte. Avant que je puisse atteindre la lumière, cependant, deux formes angéliques ont émergé dans le tunnel. Dégageant une énergie puissante alors qu’ils planaient au-dessus de moi, ils se sont présentés comme mes gardiens: les archanges Michel et Raphaël. Etant hindou, ce n’est que plus tard que j’appris que St Raphaël est l’ange des guérisseurs, et St Michel le protecteur de la population et celui qui ouvre les portes. Les deux archanges avaient une forme humaine, mais ils miroitaient de lumière et avait une épaisse translucidité . Michel avait une teinte bleue et des cheveux longs ; Raphaël était verdâtre et portait une casquette. En un instant, J’ai été soulevé par eux et guidé vers la lumière flamboyante devant nous. Alors que nous approchions, je me suis retrouvé au-dessus d’une prairie verte, parsemée de rosiers. L’odeur de l’herbe et des roses me remplit de bonheur. Nous avons voyagé sur un plan plus élevé et un niveau supérieur encore, jusqu’à ce que je fus entouré par un paysage de lumière clair. Raphaël m’expliqua que, au plus haut niveau, vous êtes entouré par une puissante énergie qui se compose d’amour et d’intelligence pure, le tissu sous-jacent de tout dans l’univers. L’éveil (illumination) survient, m’expliqua Michael, quand une personne se rend compte que l’amour est partout et que c’est la seule chose qui compte. Pourtant, la plupart des gens ne réalisent cela que lorsqu’ils quittent la terre. Après cela, ils me prirent par les bras et nous nous sommes déplacés rapidement vers le haut, vers un être de lumière, une forme bleu argentée qui ne montrait aucun signe d’être mâle ou femelle. Quand il m’a englobé avec sa lumière bleue, je me sentis enveloppé comme dans une couverture d’amour pur, faisant un avec l’univers. Puis il me demanda de revoir ma vie et de réfléchir sur les changements que je devais faire. Car j’étais destiné à devenir un guérisseur des âmes, en aidant les gens ayant des problèmes tels que la toxicomanie, la dépression et la douleur chronique. Je ne serais plus anesthésiste mais un praticien de médecine spirituelle, de «guérison de la conscience». Puis ma sortie fut soudaine alors que je tombais dans un brouillard blanc. Mes yeux ont commencé à me faire mal, alors je les ai fermés. Quand je les ouvris. . . J’étais dans la salle de réveil. Mon cœur battait fort et mes poumons fonctionnaient à plein régime. »

      Rétabli, le Dr Parti démissionna de son poste de médecin chef anesthésiste au Bakersfield Heart Hospital en Californie, à la grande stupéfaction de ses collègues, puis il s’est débarrassé de toutes ses voitures de luxe et a vendu son manoir pour emménager dans une maison deux fois moins grande. Sa femme a soutenu toutes ses décisions, en gardant la famille à flot alors qu’il établissait une nouvelle pratique pour guérir les gens à travers la méditation et d’autres méthodes alternatives.

  5. Eric dit :


    Stéphane Allix, journaliste, vient de publier ‘Le test. Une enquête inouïe : la preuve de l’après-vie ?’

    Il n’est pas catholique, n’appartient a priori à aucune religion. En 2001, il perd son frère dans un accident de voiture en Afghanistan, et depuis, le sujet de la mort est devenu pour lui central. Il réoriente son travail de journaliste vers les relations entre les vivants et les morts et entre petit à petit dans le monde stupéfiant des expériences de mort imminente (EMI). Après enquête, il lui apparaît comme évident ce dont il avait toujours douté : il y a une vie après la mort.

    A la mort de son père, voulant en avoir le cœur net, il dissimule des objets dans le cercueil à l’insu de tout le monde juste avant l’enterrement. C’est le sujet de son livre : Le test. Des médiums qu’il interroge sont capables de lui décrire les objets en question car il raconte qu’il a demandé à son père de dire à ces gens ce qui était caché dans le cercueil, et son père, d’une façon ou d’une autre, a réussi à communiquer avec ces médiums.

    Des éléments rationnels l’ont convaincu que la vie n’est pas réductible à notre existence physique. Ensuite, ce que les médiums lui ont expliqué de la mort, lui a fait naître l’intuition que la façon dont son père a vécu son existence colore sa vie après la mort. Ce n’est pas une vision religieuse ni morale de l’existence, c’est un fait observé par des médiums : « ce que l’on réalise de notre vivant a un impact sur notre vie d’après ».

    Au moment où la personne meurt, des proches décédés l’attendent pour l’emmener dans ce qu’on peut appeler “le monde invisible”. Même les médecins et les infirmiers qui travaillent en soins palliatifs le décrivent. C’est, par exemple, une vieille dame en parfaite santé mentale qui dit : “Vous voyez mon mari assis dans le fauteuil ? Il m’attend.” Elle seule le voit. C’est comme si, à l’approche de la mort, les deux mondes se rapprochaient. Au moment du passage, il se dégage une énorme énergie ; je l’ai vécue avec mon père. Comme si l’on me prenait par les épaules et que l’on me secouait. Ce n’est pas juste l’émotion. Christophe Fauré, psychiatre spécialisé dans le deuil, avec qui je m’entretiens à la fin du livre, évoque les mêmes témoignages rapportés par ses patients. Et les proches défunts qui viennent chercher le mourant sont toujours bienveillants.

    Cela dit, s’il n’a pas changé de comportement avant de mourir, un mari qui bat sa femme par exemple, va continuer à avoir les mêmes pulsions. La mort ne délivre pas, comme par magie, des défauts ou des blessures non soignées. Mais, à chaque seconde, les êtres vivants comme les morts peuvent s’apaiser et guérir. Si sur terre on est tous placé au même niveau, dans l’au-delà, les gens qui sont en proie à une grande confusion intérieure sont plus ou moins ensemble. D’où l’intérêt de travailler sur soi quand on est sur terre.


    Chaque être a un guide (ange gardien). Mais il est difficile de l’entendre dans le brouhaha mental qui agite notre cerveau. Il faut pratiquer le silence en nous pour que par l’intuition il puisse nous « parler ».

    Son enquête rejoint celle plus scientifique d’une équipe de psychologues et de médecins associés à la Technische Universität de Berlin. Elle pense avoir prouvé par l’expérimentation clinique, l’existence d’une certaine forme de vie après la mort. Les croyances religieuses des divers sujets étudiés, semblent n’avoir eu aucune incidence sur les sensations et les expériences décrites.
    http://reseauinternational.net/des-scientifiques-allemands-prouvent-quil-y-a-une-vie-apres-la-mort/


    Les expériences de mort imminente (NDE) expliquées par Jean-Arnaud Dollié, auteur du livre ‘L’homme peut connaître Dieu’ :
    http://editionssaintmaximilienkolbe.blogspot.fr/2016/02/que-penser-des-experiences-de-mort.html

    Par contre Stéphane Allix a écrit un autre livre par la suite sur la réincarnation ‘Lorsque j’étais quelqu’un d’autre’. « Ce qui ressort de cette aventure, c’est que la réincarnation n’est pas la reproduction de notre identité dans un autre corps, comme on le pense habituellement, mais plutôt la transmission de souvenirs, d’émotions et de désirs d’un être de chair à l’autre », conclut-il.

  6. Anne dit :


    L’ange Gabriel précise :

    • « Qu’il fallait observer Orion pour connaître quand ces transformations allaient avoir lieu. »

    Cette constellation semble importante depuis plusieurs siècles. Et non pas qu’avec les Egyptiens mais aussi les Mayas. Un jeune enfant québécois, William Gadoury, s’est amusé à étudier les grandes cités dont la civilisation maya a parsemé l’Amérique centrale. A l’âge de 12 ans, il lui est venu l’idée de vérifier s’il n’y avait pas un lien entre les astres et la géographie…si les Mayas ne tentaient pas de reproduire au sol les figures qu’ils voyaient dans le ciel.

    Sa conclusion intéresse aujourd’hui les archéologues et des chercheurs de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS). Ils veulent l’aider à écrire sa toute première étude dans une publication scientifique. Selon William Gadoury, les cités mayas reproduisent les constellations. Et il reste à découvrir une grande cité perdue dans la jungle, au Belize, dont il croit avoir repéré des vestiges sur Google Earth.

    William Gadoury a téléchargé sur Maya GIS un fichier contenant les coordonnées géographiques de tous les sites connus de cette civilisation. Puis il s’est renseigné sur les constellations que pouvaient observer les Mayas depuis leurs latitudes, entre 13° et 22° nord. La Grande Ourse, le Taureau, le Dragon… William reproduit leur forme sur un calque et le plaque sur Google Earth, cherchant à faire coïncider les étoiles et les cités. Sa première découverte a été Cassiopée : son «W» trace un chemin entre cinq sites archéologiques.

    «Je ne comprenais pas pourquoi les Mayas avaient construit leurs cités loin des rivières, sur des terres peu fertiles et dans les montagnes, raconte-t-il au Journal de Montréal. Il fallait qu’il y ait une autre raison, et comme ils adoraient les étoiles, l’idée m’est venue de vérifier mon hypothèse. J’ai vraiment été surpris et excité quand je me suis rendu compte que les étoiles les plus brillantes des constellations correspondaient aux plus grandes villes mayas.»
    http://www.journaldemontreal.com/2016/05/07/un-ado-decouvre-une-cite-maya

    Au total, l’adolescent a réussi à plaquer 22 constellations sur le territoire de la civilisation, liant 142 étoiles à 117 cités anciennes. Tikal représente cinq étoiles de constellations différentes, Chichén Itzá quatre étoiles, Caracol trois étoiles…La géométrie n’est pas tout à fait exacte, mais comment pourrait-elle l’être, au IVe siècle avant notre ère ? Mais elle s’approche beaucoup de la vraie carte du ciel.

    Avec Orion, Il est possible que dans la culture maya, trois étoiles de cette constellation eurent une signification particulière : la géante bleue Rigel, l’étoile Saïph et un des trois astres de la «ceinture» d’Orion, Alnitak, forment un beau triangle au cœur duquel on distingue à l’œil nu la grande nébuleuse.

    Ces trois étoiles symbolisaient pour eux le k’o’oben, les trois pierres du foyer traditionnel, au cœur de la maison. Selon l’adolescent, Rigel et Alnitak sont représentées par les cités Calakmul (Mexique) et El-Mirador (Guatemala). Il reste à trouver Saïph, quelque part près de la mer des Caraïbes au Belize. William a cherché sur Google Earth. Mais comment repérer un quelconque bâtiment sous l’abondante végétation de la région ? Le jeune homme a alors fouillé Internet jusqu’à mettre la main sur des photos satellite datant de 2005, explique le Journal de Montréal, après qu’un important incendie a dévasté la zone. Les vestiges étaient alors devenus visibles. Armand LaRocque, spécialiste en télédétection à l’université du Nouveau-Brunswick, consulté par William, confirme voir sur les photos «des formes géométriques, comme des carrés ou des rectangles qui peuvent difficilement être attribuées à des phénomènes naturels». Il y aurait une pyramide et une trentaine d’autres structures.

    Reste que pour Eric Taladoire, professeur émérite d’archéologie pré-colombienne et spécialiste des civilisations mayas, cette histoire qui fut lancée dans les médias alignés par l’AFP (sans vérification) est bien trop belle pour être vraie. William Gadoury se permet de comparer des cités qui ont 600 ans d’écart ! Pas très scientifique tout çà !
    http://www.arretsurimages.net/articles/2016-05-10/La-trop-belle-histoire-de-la-cite-maya-decouverte-par-un-ado-quebecois-id8740

    • Quentin dit :

      En 1983 la planète X (Nibiru, Wormwood) a officiellement fait son entrée en scène grâce au télescope IRAS qui l’a repérée au niveau de la constellation d’Orion. L’info a été publiée dans plusieurs journaux dont le WaPo (Washington Post) mais au nom d’astre géant. Puis elle a étrangement disparu. Et pendant prés de 30 ans, la NASA a formellement démenti son existence. En 2016, coup de tonnerre, les savants officialisent l’existence d’une nouvelle planète.

      Mike Brown de Caltech la baptisée la “Neuvième Planète” et elle est effectivement située prés de la constellation d’Orion.

      En 2017, une autre planète inconnue est officiellement mentionnée et baptisée “Planète X” par des astronomes. Elle serait située non loin de la constellation de la Vierge (non loin de Jupiter). Elle pourrait être responsable du réchauffement planétaire ainsi que de l’augmentation inédite des séismes et des cataclysmes naturels depuis l’an 2000.

      Selon Pierre de Chatillon, la date à retenir serait le 22 décembre 2020 qui coïnciderait avec un début de grand froid et d’un bouleversement du cycle des cultures : il fait référence à une coupure de presse du 30 décembre 1983 qui parle d’une masse (planète, énorme comète…?) sans doute aussi grande que Jupiter qui se trouverait dans la direction de la constellation d’Orion et qui serait si froide qu’on ne pourrait la voir que grâce à un téléscope infrarouge. Serait-ce la fameuse planète X manquante ?

  7. Robert dit :

    Le Zimbabwe a été le théâtre, le 16 septembre 1994, de l’une des observations d’ovni les plus largement documenté de l’histoire. Une soixantaine d’enfants âgés d’environ huit à douze ans jouaient dans la cour d’école durant leur pause du matin, ces derniers ont soudainement aperçu une soucoupe volante se poser. L’objet était accompagné d’un bruit inhabituel et deux êtres étranges en sortirent. Une créature se trouvait au-dessus du vaisseau et une autre se dirigeait vers les enfants. Elles furent décrites comme ayant une grosse tête, de gros yeux noirs ainsi qu’une combinaison noire très serrée. Les enfants ont raconté avoir ressenti des sensations étranges, comme s’ils avaient pris conscience que la terre était en train de se détruire à cause de l’homme. L’interaction entre ces créatures et les enfants a duré environ quinze minutes. Un professeur a déclaré : « Ils sont arrivés en courant, et tellement paniqués, même si on l’avait voulu, on n’aurait jamais réussi à les faire courir tous ensembles comme ça. »

    Deux mois plus tard, John Mack s’est rendu sur les lieux afin d’enquêter et interroger les élèves séparément. Il nota que leurs versions concordaient et qu’ils paraissaient très crédibles.

    Pour Emily Trim devenue adulte, ce qu’elle a vécu lorsqu’elle était encore une enfant au Zimbabwe a eu un impact profond sur sa vie et cela jusqu’à ce jour. Elle explique continuer à être impactée par son interaction avec l’OVNI et par les êtres qui se trouvaient à l’intérieur. Elle rapporte avoir reçu des messages dans le cadre de cette rencontre. Selon elle, son œuvre d’art est une « représentation des messages qu’elle recevait » de la part de ces êtres.

  8. Gabi dit :

    Le 12 juillet 2016, un camionneur américain a pris une photo d’un accident mortel qui s’est déroulé quelques mètres plus loin, depuis son véhicule. Sur celle-ci on a l’impression d’y voir un esprit s’envoler au-dessus du corps de la victime.


    http://www.sudinfo.be/1622578/article/2016-07-14/cette-photo-prise-apres-un-accident-mortel-est-elle-la-preuve-que-les-esprits-ex

    « METAPHYSICON » avec Jean-Pierre Petit – NURÉA TV

  9. Waisfisch dit :

    Je n ai pas eu d accident nmortelm
    Mais je suis sorti de mon corps a plusieur reprise j étais très légère je voyais mon corps d en haut j entendait tout et pouvais voyager dans l espace c était géniale j avais 30 ans j en ai 63 h ai parlé a personne de peut qu on me prennes pourune folle

    • Anne dit :

      Waisfisch, pourtant des millions de personnes à travers le monde et de toutes religions ont connu une NDE ! Pour ma part, je n’ai pas eu cette expérience, par contre encore pré-ado, j’ai vu sans raison particulière un récapitulatif de ma vie enfant. Cela en était douloureux alors que je n’avais rien fait de grave. Autre singularité, je me souviens vaguement d’avoir eu à accepter la croix que je porterais sur terre. Et comme une mystique le dit, cela ne sert à rien de demander un miracle sur le choix de cette croix. Il ne sera pas exaucé. Mais quelles furent les raisons d’après vous de cette sortie de corps ?

      Pour explorer l’insondable, Claude Corse a réuni pour la première fois le Dr Jean-Jacques Charbonier, médecin anesthésiste spécialiste des EMI, auteur d’un livre troublant sur la conscience intuitive extra-neuronale (Editions Trédaniel) et Geneviève Delpech, la compagne du chanteur disparu l’année dernière, médium et témoin de rencontres incroyables….

      Les 10 chansons incontournables de Michel Delpech :
      http://www.lefigaro.fr/musique/2016/01/03/03006-20160103ARTFIG00046-michel-delpech-ses-dix-chansons-incontournables.php

  10. Tania dit :

    La 7 ème symphonie avec Georges Prêtre, c’est un régal :

    Qui était-il ?

  11. Hervé dit :

    Le témoignage d’un thanatopracteur Olivier Emphoux : son travail d’embaumeur l’a amené à s’occuper de près de 20 000 défunts partout dans le monde. Emphoux possède, dit-il, les preuves irréfutables que les âmes peuvent communiquer depuis l’au-delà. Son témoignage est exceptionnel et aux frontières du paranormal. Car il lui est arrivé de voir un défunt en lévitation, la disparition ou le déplacement dans la pièce d’objets, un changement de température… D’où sa façon de parler aux morts lorsqu’il les prépare :

  12. Thierry dit :

    Nassim Haramein – La Solution de masse holographique et la Source de la Conscience :

    SCIENCES et SPIRITUALITÉ « pour les nuls »

  13. Emako dit :

    Philippe Guillemant, physicien diplômé de l’École Centrale de Paris, est surtout connu pour être l’auteur d’une théorie de l’espace-temps flexible qui explique le phénomène de synchronicité par une influence du futur sur le présent. Cette théorie ouvre un véritable pont entre la science et la spiritualité, via un modèle physique de la conscience. Elle révèle le lien fondamental entre la conscience et la gravité ainsi que la différence cruciale entre le cerveau et la mémoire. Il définit l’âme (véhicule immatériel de la conscience) comme un ensemble cybernétique de six centres d’informations situés hors du temps, répartis dans deux densités du vide : celles du moi conscient et du soi subconscient. Pour lui, les synchronicités sont dues à une double causalité. Nos intentions causent des effets dans le futur qui deviennent les futures causes d’un effet dans le présent. Tout se passe comme-ci nous dialoguons avec une partie de nous même qui nous est extérieure alors qu’elle nous est intérieure (comme un ange gardien).

    Film synthèse sur ses pensées ‘La route de la conscience.’ influencé par le livre ‘Dialogue avec l’Ange’ de Gitta Mallasz. L’ange étant une partie de soi-même non conditionnée par notre cerveau et notre univers matériel.

    [video src="http://samstory.free.fr/wp-content/uploads/La%20Route%20De%20La%20Conscience.mp4" /]
    Pour Etienne Klein, Thibault Damour, Marc Lachièze Rey, Alain Connes, Carlo Rovelli, Antoine Suarez, le futur peut évoluer grâce à notre libre arbitre. C’est la conscience qui permet ce changement. La réalité telle qu’on la perçoit par la matière, l’espace et le temps, n’est qu’illusion. Car on ne peut pas en physique s’en servir comme référence objective pour concevoir notre réalité. Ils ne sont que des constructions de notre conscience. Et il existe comme un sur-univers qui englobe notre univers et qui contient des informations non physiques. Plusieurs hypothèses existent : celle d’ Ervin Laszlo ‘Le Champ Akashique’, de Bernard d’Espagnat ‘Le Réel Voilé’, de Rupert Sheldrake ‘Les Champs Morphiques’, de Davide Bohm ‘L’Ordre Implicite’, de François Martin ‘La Psyché Quantique’. Si la conscience est identique aux vibrations quanto-gravitationnelles de l’espace, alors la conscience et l’espace c’est la même chose. Voir le modèle quanto-gravitationnel de Stuart Hameroff et Roger Penrose. Pour lui le cerveau ne stocke pas l’information mais permet de la reconnaître. La vraie mémoire est donc à l’extérieur du cerveau. L’âme correspond à l’extension immatérielle de notre cerveau dans 6 dimensions vibratoires. La conscience a ainsi 3 dimensions. L’espace temps peut être décomposé en 3 couches à 3 dimensions chacune. La 1ère c’est la densité physique. La 2nde correspond à notre conscience ou densité de notre moi (la réalité perçue par notre conscience), la 3ème à notre subconscience ou densité du soi (une entité totalement indépendante de notre cerveau physique mais qui permet notre libre arbitre). A noter que l’animal n’a pas conscience de lui-même. L’homme par contre est comme emprisonné par son mental (par un formatage de la pensée, un conditionnement inconscient), ses émotions (par manque de confiance en soi), son égo (il faut qu’il oublie l’idée qu’il se fait de lui-même au sein de la societé ; car nous ne sommes pas notre conscience). Et pour avoir une preuve de notre connexion au soi, il faut lui faire une demande (ici symbolisé par l’ange gardien, une entité qui n’existe pas dans notre réalité matérielle). La réponse dans le mental passera par l’intuition, dans l’émotionnel par la foi et dans l’égo par la joie sans nul besoin de possession quelconque. De l’amour apparaitra à chacune des réponses.


    Son livre ‘La Physique de la Conscience’ aux Editions Trédaniel explique que la physique n’est plus seulement un espace-temps à quatre dimensions. Elle inclut un champ d’informations invisible immensément plus vaste, improprement appelé le « vide quantique », dont nul ne sait encore décrire la manière dont il influe sur notre réalité observable. Ainsi la physique suppose-t-elle encore que cette dernière est macroscopiquement figée hors du temps et que le « vide » n’aurait aucun effet sur elle … faute d’équations pour le décrire. Bien qu’à l’échelle quantique l’information immatérielle (hasard quantique) semble coordonner notre réalité observable, elle pourrait provenir d’un futur déjà réalisé plutôt que du vide quantique. L’erreur de la science est de ne pas assez percevoir que tous les phénomènes macroscopiques dépendent intimement de tout ce qui se passe dans l’infiniment petit. Tout l’espace-temps, et tout ce qui nous arrive quotidiennement, est obligatoirement sous contrôle quantique ! L’auteur dénonce la tendance de notre société matérialiste à nous considérer comme des machines qui devraient trouver le bonheur en consommant ; il signale l’erreur du transhumanisme qui voudrait que notre destin d’ « homme augmenté » soit d’étendre sa propre conscience à des extensions mécaniques et de réaliser des robots conscients. Il démonte le mythe social de l’intelligence qui voudrait que le mental soit notre meilleur guide.


    La vannetaise Fabienne Raoul est une ancienne ingénieure nucléaire de formation. Mais le 10 février 2004 elle eut une NDE. Alors qu’elle était debout avec des collègues de travail, elle fut victime d’un arrêt cardiaque, ce qui la fit tomber par terre. A cet instant, elle se vit accueillie par des personnes rayonnantes d’amour avec en leur centre l’une d’elles très charismatique. Ce vécu lui changea sa perception de la vie qui était auparavant toute scientifique, c’est à dire basée sur le postulat que toute expérience se doit d’être reproductible pour être vraie. Son étude du monde quantique lui avait déjà démontré que dans l’infiniment petit, une particule (photon…) pouvait aussi bien être une onde selon un observateur. L’univers ne serait-il pas formé d’ondes d’amour pouvant se transformer en matière suivant une conscience universelle ?

    https://www.fabienne-raoul.fr/
    Dans son livre ‘Mon bref passage dans l’autre monde’ Fabienne évoque le manifeste pour une science postmatérialiste. Le monde scientifique moderne repose encore sur l’idée que la matière est la seule réalité. On retrouve là l’influence du matérialisme scientifique développé au XIXe siècle qui postulait que l’esprit n’était rien de plus que l’activité physique du cerveau. Les pensées ne pouvaient donc pas avoir la moindre influence sur le monde physique. Ce postulat a permis une meilleure compréhension de la nature et de grandes avancées technologiques. Mais au début du XX° siècle, la mécanique quantique remit tout en question en démontrant que les atomes et les particules subatomiques n’étaient pas réellement que des objets solides qui se trouvent à des endroits et temps bien définis. De plus la conscience d’un observateur est vitale pour l’existence des événements physiques mesurés. Elle peut donc influencer le monde physique. Les pensées et les émotions ont un impact sur l’activité des systèmes physiologiques tels que immunitaire, endocrinien, cardiovasculaire… Les études qui se font actuellement sur les « phénomènes psi » indiquent qu’il est possible de recevoir des informations sans l’utilisation des sens ordinaires et en dehors des contraintes de temps et d’espace. Certains peuvent de cette façon influencer mentalement à distance aussi bien des appareils physiques que des organismes vivants (humains compris). Ainsi une activité mentale consciente peut être expérimentée durant un état de mort clinique (le cas des NDE) alors que l’activité électrique du cerveau a disparu. L’esprit semble donc bien exister séparé du cerveau. Il représente un aspect de la réalité tout aussi primordial que le monde physique. Il y a d’ailleurs une interconnexion profonde entre eux. L’esprit (la volonté, l’intention) peut donc affecter l’état du monde physique et opérer de manière non locale. On remarque aussi que les esprits individuels peuvent s’unir. Lors d’une NDE, le cerveau agit en fait comme un émetteur-récepteur de l’activité mentale, c’est à dire que l’esprit se manifeste à travers le cerveau mais il n’est pas produit par lui. Ce paradigme postmatérialiste encourage des valeurs positives telles que la compassion, le respect et la paix. Il est temps de faire sienne ce que disait déjà Lao Tseu « Eloigne toi de ceux qui prétendent détenir la vérité. Va plutôt vers ceux qui la cherchent. »

  14. Béatrice dit :

    On peut aussi lors d’un coma, connaître des effets semblables à une NDE. Laurence Musy y est restée 126 jours, Matthieu Blanchin une quinzaine. Ils se souviennent d’un tunnel, du film de leur vie avec les conséquences de leur comportement sur les autres.

  15. Laurence dit :


    Et que penser du cas Rosemary Brown qui à l’âge de 7 ans reçoit la visite du musicien Franz Liszt qui lui promet de devenir son interprète plus tard ?

  16. Cécile dit :

    Les études scientifiques des dernières décennies amènent à reconsidérer l’approche matérialiste selon laquelle la conscience est produite par le cerveau et donc qu’il n’y a pas de pensée ou de conscience chez un patient dans un état de mort cérébrale.

    Selon les résultats de l’étude de l’Université de Southampton de 2014, il est possible d’avoir une sensation de conscience plusieurs minutes après l’arrêt du cœur. Selon les scientifiques qui ont mené cette étude, la plus large sur ces cas dans plusieurs pays et pendant quatre ans avec 2.060 patients ayant subi un arrêt cardiaque, près de 40% des survivants ont décrit une sensation étrange de conscience « avec des détails visuels et auditifs précis » correspondant à la réalité après l’arrêt du cœur pendant une période où le cerveau n’était plus irrigué.

    Même lors d’un coma (ou perte de connaissance avec une abolition de la conscience et de la vigilance) certains malades savent ce qui se passe autour d’eux. Dans un livre ‘Une larme m’a sauvée’, Angèle Lieby le confirme. Elle a été jusqu’à verser une larme quand son médecin a déclaré à son mari qu’elle était « comme un légume » et n’avait pratiquement plus d’activité cérébrale et lui proposait donc une euthanasie. Cette larme l’a sauvée même si le médecin a d’abord cherché à nier sa signification, parlant de réaction physique automatique.


    Le jeune anglais Martin Pistorius, à l’âge de 12 ans en 1988, tomba dans le coma. Il a relaté dans un livre, ‘The ghost boy’, qu’il était resté conscient de tout, de ses parents qui ont pris soin de lui chaque jour durant près d’une décennie, période au bout de laquelle il se réveilla comme par miracle. Il se souvint aussi comment il avait été abusé sexuellement par ses infirmières et comment Dieu avait fait partie intégrante de son rétablissement.


    Le lauréat du prix Nobel sir John C. Eccles (anobli par la reine) pour ses travaux sur le cerveau et la neurobiologie) déclarait peu avant sa mort (1997 : « Nous devons reconnaître que nous sommes des êtres spirituels dotés d’âmes existant dans un monde spirituel tout autant que des êtres matériels dotés de corps et de cerveaux existant dans un monde matériel. »


    Bien avant Eccles et autres neurobiologistes, le philosophe français Henri Bergson avait bien montré les limites du matérialisme dans ses ouvrages. Dans ‘Matière et mémoire’, il explique que ‘le cerveau est un filtre qui permet de sélectionner les éléments de la mémoire dont on a besoin en fonction de la situation à un moment donné.’ Selon Bergson, l’action créative, tournée vers le futur permet d’unir les différents aspects de la mémoire mais la mémoire transcende l’espace et n’est pas matérielle. Malheureusement, Bergson n’étaient pas scientifique de formation bien qu’il ait fait avec beaucoup de rigueur différentes observations sur des personnes atteintes du cerveau ou rassemblé des expériences psychiques bien documentées (par exemple celle de la mère qui voit son fils l’appeler sur un champ de bataille à l’heure même où ce dernier meurt pendant la guerre (discours à la Society of Psychical Research, Londres). Ses conclusions ne furent pas prises au sérieux.

    Aujourd’hui, on a découvert une propriété remarquable du cerveau, sa plasticité, ce qui fait qu’on ne peut plus l’assimiler à un simple ordinateur avec différentes zones pour contrôler différentes fonctions telles que le langage et la motricité du cerveau. On peut citer le cas surprenant révélé cette année d’une jeune femme née il y a 18 ans sans la totalité de l’hémisphère gauche de son cerveau et suivie dans le cadre d’un projet de recherche de l’université de Chicago depuis l’âge de 14 mois, et qui possède malgré cela des compétences en lecture et un QI légèrement supérieur à la moyenne.


    On retrouve cette critique du paradigme matérialiste chez les plus grands chercheurs de la physique quantique. Ainsi le physicien quantique et lauréat du prix Nobel de physique Eugene P. Wigner expliquait qu’une mesure quantique nécessitait un esprit conscient pour être effectuée et insistait que la pensée était première par rapport à la matière.

    Les très nombreuses expériences de mort clinique (NDE ou Near Death Experience) recensées notamment par le Dr Moody dans ‘La vie après la vie’

    ou par Elisabeth Kübler-Ross dans ‘La mort est un nouveau soleil’ (Pocket 2002)

    étaient déjà connues par les mystiques des différentes traditions religieuses ou philosophiques parmi lesquelles on peut citer St Paul parlant dans la deuxième épitre aux Corinthiens d’un voyage fait au Paradis :

    2 Corinthiens 12:2 : « Je connais un homme en Christ, qui fut, il y a quatorze ans, ravi jusqu’au troisième ciel si ce fut dans son corps je ne sais, si ce fut hors de son corps je ne sais, Dieu le sait. 3Et je sais que cet homme si ce fut dans son corps ou sans son corps je ne sais, Dieu le sait 4fut enlevé dans le paradis, et qu’il entendit des paroles ineffables qu’il n’est pas permis à un homme d’exprimer. »

    ou Platon racontant les expériences d’un soldat revenu à la vie après 12 jours, période durant laquelle il a rencontré des morts et fait différentes expériences semblables aux témoignages modernes de NDE. Ces récits d’NDE parlent d’un corps spirituel pouvant se déplacer indépendamment du corps physique et doté comme lui de sens (vision, odorat, audition, toucher etc..) simplement plus fins, plus aiguisés que nos sens physiques.

    Certains en doutent encore comme le philosophe Michel Onfray qui les attribue à l’action de produits antidouleur ou autres sur le cerveau des patients. Il est vrai qu’il nie aussi l’existence de Dieu et même l’existence historique du Christ. Pourtant les personnes revenant d’une NDE témoignent avoir entendu des paroles des médecins dans la pièce où ils étaient ou même ailleurs dans d’autres pièces de l’hôpital dans lesquelles ils disent s’être déplacés avec leur corps spirituel et ces témoignages sont corroborés par les médecins ou infirmières concernées. De même les personnes sortant de coma longs dans lesquelles elles sont restées conscientes, citent des faits, des déclarations ou actions du personnel médical pendant leur coma et parfois leur supposée inactivité cérébrale. Il ne s’agit donc pas d’expériences purement imaginaires et subjectives mais bien de réalités objectives confirmées par de multiples témoignages.

    La neuro-anatomiste Jill Bolte Taylor qui a la particularité d’avoir elle-même vécu un accident vasculaire cérébral (rupture d’un vaisseau sanguin dans le cerveau gauche), ce qui l’a rendu incapable de parler, de lire, de marcher, et de se rappeler de ses souvenirs, explique la différence qu’il y a entre l’hémisphère droit et gauche du cerveau. Le premier nous fait vivre dans un tout alors que l’autre nous individualise ! Ainsi le dysfonctionnement de son cerveau gauche s’est traduit par la focalisation sur le fonctionnement interne du corps, mais avec un regard comme extérieur, en perdant la notion des limites du corps, en ne percevant plus que de l’énergie. Elle affirme que les deux hémisphères cérébraux sont complètement séparés physiquement (mais reliés par un pont, le corps calleux), et qu’ils traitent différents sujets de différentes manières, de sorte qu’ils auraient des « personnalités » distinctes :
    — Le « cerveau droit » fonctionnerait comme un processeur parallèle (qui traite toutes les informations simultanément), fonctionnant dans l’« ici et maintenant ». Il transposerait en images (voir aussi pensée visuelle), et apprendrait « par kinesthésie » à travers les mouvements du corps. Il gérerait et associerait dans l’instant le ressenti global des sens : bruits, odeurs, images, état du corps dans l’espace, etc. Il apporterait une paix profonde.
    — Le « cerveau gauche » fonctionnerait comme un processeur série (qui traite les informations de manière séquentielle). Il penserait de façon linéaire et comparative, notamment dans le temps. Il serait destiné à extraire les détails du moment présent pour les catégoriser et les organiser, les comparer aux événements passés afin de projeter les possibilités futures (voir aussi abstraction). Il transposerait en langage et gérerait la séparation et la distinction des choses. Il serait à l’origine du ressenti d’être ce que l’on est, distinct des autres, ce qui selon elle est le plus important de ce qu’elle a perdu au moment de son AVC.

    « La conscience n’est pas le produit d’un cerveau qui fonctionne. » Certains rescapés d’une NDE évoquent une nouvelle hypersensibilité, des dons acquis de guérison. Laurence est ainsi capable de retrouver des corps disparus et collabore avec la gendarmerie. Plus étonnant encore : elles évoquent des dons de médiumnité, une capacité à transmettre de l’information en provenance de personnes défuntes.

    • Berthe dit :

      Il existe des phénomènes scientifiques incroyables qui peuvent donner des explications sur certaines propriétés de notre corps après la mort :

  17. Angelo dit :

    « C’est alors qu’apparut un magnifique plateau de cristal, étincelant d’arcs-en-ciel. Il se brisa soudain en milliers de morceaux. Puis très lentement, les morceaux commencèrent à se rejoindre pour reformer le plateau originel. J’avais enfin saisi ce que l’Être de Lumière voulait me faire comprendre : nous les morceaux, on constituait le plateau. Je n’étais que l’un de ces milliers de morceaux, comme l’étaient tous ceux que je voyais là-bas, ainsi que ceux qui étaient dans le Monde. » raconte Louis Famoso.

    L’illusion de la réalité, la matière n’existe pas sans conscience :
    « Toute matière n’existe qu’en vertu d’une force qui fait vibrer les particules et maintient ce minuscule système solaire de l’atome ensemble. Derrière cette force, il ne peut y avoir qu’un esprit conscient et intelligent. Cet esprit est la matrice de toute matière », pensait Max Planck.
    https://odysee.com/@La-v%C3%A9rit%C3%A9:8/lillusion-de-la-realite-la-matiere-nexiste-pas-sans-conscience:3

    Une particule est en réalité une fonction d’onde, un vecteur dans un espace linéaire qui est fait de la même substance que les pensées. A la base de toutes les formes de vie, il y a l’unité. Fondamentalement à la base, deux personnes n’en forment qu’une. Et cette unité à la base de l’esprit et de la matière, c’est la conscience universelle. La conscience n’est pas le résultat d’interactions moléculaires et chimiques dans le cerveau. Elle n’est pas créée par lui. Pourtant elle est fondamentale dans la nature. On l’appelle le champ unifié. Celui-ci s’infiltre à travers nos corps pour devenir cette conscience dont nous faisons l’expérience, que nous voyons et percevons avec nos sens. Il y a donc bien une base qui relie rigoureusement les neurosciences avec la physique quantique. Toutes les soi-disant particules et forces de l’Univers, les planètes, les minéraux, plantes, animaux, genre humain ne sont juste que des ondulations, un champ unifié non matériel. Nous individualisons notre conscience à travers les filtres de notre système nerveux. Mais la conscience, notre subjectivité personnelle, le Soi au sens large, est universel. Le savoir et en faire l’expérience s’appelle l’illumination. Deux électrons nés ensemble (dits entrelacés), pourtant très éloignés l’un de l’autre, agiront de la même manière et en même temps si une action est faite sur l’un d’entre eux. Car ils restent comme connectés. Lors du big bang, tout était ainsi entrelacé. Tout est donc resté connecté malgré l’espace. Quand on rêve, on se rend compte que c’est une histoire bien à nous. La vie réelle n’est pas différente. La pensée nous a donné l’illusion que nous étions différents. C’est elle qui crée la différence. Plus on se conforme à la pensée, plus on s’éloigne de la source. « Un être humain dans l’espace et le temps est une pièce limitée du tout, ce que nous appelons l’univers. Il fait l’expérience de lui et de ses sentiments comme séparés du reste, une illusion d’optique de sa conscience », expliquait Albert Einstein.
    https://odysee.com/@La-v%C3%A9rit%C3%A9:8/nous-sommes-tous-un!-l'illusion-de-la-s%C3%A9paration:7

  18. Evan dit :


    L’américain Howard Storm était professeur d’art à la Northern Kentucky University. En tant qu’athée, il était hostile à toute forme de religion et à ceux qui la pratiquaient. Au-delà de ce que disait la science, il n’y avait pour lui rien d’autre. Mais le 1er juin 1985, à l’âge de 38 ans, lors d’un voyage à Paris, il est mort subitement dans une chambre de l’hôpital Cochin, en raison d’une perforation de l’estomac Il expérimenta là une expérience de mort imminente (E.M.I.) qui le fit changer complètement sa vie. Il démissionna de son poste de professeur pour fréquenter le United Theological Seminary pour devenir pasteur de l’Église Unie du Christ. Accompagné de sa femme Beverly , il s’est peu après installé comme pasteur à la Covington United Church of Christ dans l’Ohio. Il a toutefois continué de peindre mais d’une manière plus spirituelle.

    A l’hôpital, Storm n’attendait plus que la mort. Pendant un certain temps, il s’est cru endormi. Puis il a ouvert les yeux. A sa grande surprise, il se tenait debout, regardant son propre corps allongé dans le lit. Il se mit alors à crier et appeler sa femme restée dans la pièce mais en vain. Elle ne réagit pas à ses hurlements. Curieusement, il était plus conscient, plus vivant qu’avant. Tous ses sens fonctionnaient d’une manière aigüe. Ses pieds nus sentaient la fraicheur du sol. Puis il entendit du côté de la porte des voix l’appeler « Howard, viens ici. » Il leur demanda qui ils étaient. « Nous sommes ici pour prendre soin de vous. Venez avec nous. » Il sortit alors de la pièce pour ensuite se retrouver comme dans un brouillard. Il y distingua à peine des silhouettes situées à 5 m. Plus il avançait, plus les formes reculaient. On lui fit comprendre à plusieurs reprises que sa douleur était dénuée de sens et inutile. Il lui a semblé ainsi parcourir des millions de km mais comme-ci le temps n’existait plus. Certains de ses accompagnateurs commencèrent à devenir plus agressifs, plus grossiers envers lui. Heureusement, d’autres les calmèrent. Les communications étaient comme sur terre, verbales. On ne pouvait pas lire dans les pensées. Storm, comprenant qu’on lui mentait, décida alors de ne plus les suivre. Il fut alors bousculé. Il dut les frapper. Des cris et des coups s’ensuivirent. Ils jouaient avec lui comme un chat joue avec une souris. Puis à un moment donné, ils commencèrent à déchirer des morceaux de sa chair pour les manger. Exténué, Storm abandonna la lutte, ce qui les calma. Il entendit alors une voix intérieure lui demander de prier Dieu. Ne connaissant pas de prières, il s’est mis à dire « Que Dieu bénisse l’Amérique… » et d’autres phrases semblables lui passant par la tête. Les autres se mirent alors à réagir comme-ci ils avaient reçu de l’huile bouillante. Tout en lui demandant d’arrêter ces paroles car selon eux, Dieu n’existait pas, ils s’éloignèrent de lui, le laissant seul en plein désespoir. Puis il s’entendit réciter des bribes d’une chanson apprise à l’école maternelle du dimanche : « Jésus m’aime, oui je sais … » Il finit par y croire et cria « Jésus, sauve-moi s’il te plaît. » Dans l’obscurité ambiante est apparue comme une petite étoile se déplaçant rapidement vers lui. Son rayonnement en se répandant sur lui, le fit se lever et disparaitre ses douleurs. Storm se mit à pleurer et sentit que cette lumière le connaissait intimement, mieux que ses parents, et que malgré qu’elle sache tout de lui, l’aimait d’une manière inconditionnelle. C’était comme un champ d’énergie concentré, rayonnant d’une splendeur indescriptible, de bonté et d’amour. Ils montèrent ensemble se dégageant de plus en plus rapidement de l’obscurité. Storm sembla apercevoir comme une galaxie. Son centre était extrêmement dense et brillant. D’innombrables sphères de lumière y entraient ou en sortaient. Un sentiment de honte le parcourut. Il désira alors retourner sur terre s’y cacher. La lumière d’une voix masculine lui fit comprendre que s’il était si mal à l’aise, il ne devait effectivement pas s’approcher du centre. La voix qui selon Storm était celle du Christ, appela sur un ton musical quelques entités lumineuses qui entouraient le grand centre. Moins d’une dizaine d’entre elles les ont entourés et ont demandé à Storm s’il n’avait pas peur d’elles, car si c’était le cas, elles pouvaient baisser leur éclat et apparaître comme des personnes. Storm leur demanda de rester comme ils étaient, car ces êtres lui montraient leur gloire. En tant qu’artiste, il avait remarqué que si sur terre il existe trois couleurs primaires, trois secondaires et six tertiaires dans le spectre de la lumière visible, ici il y avait au moins 80 nouvelles couleurs primaires. Ces êtres sans forme bien distincte, lisaient dans les pensées et avaient chacun une personnalité différente. ils étaient plus proches de Storm que les personnes qu’il connaissait. Leur moi était si en harmonie avec le Créateur qu’ils semblaient faire qu’un. Ces êtres innombrables devaient toutefois retourner à la source de toute vie pour renforcer ce sentiment d’harmonie et d’unité. Ils commencèrent à lui montrer sa vie qu’il put revoir comme dans un film à 2 m devant lui. Mais pas selon son point de vue. Toutes les choses pour lesquelles il avait travaillé, à l’école primaire, au lycée, à l’université et dans sa carrière, ne signifiaient rien pour ces êtres. Il ressentait aussi bien leur tristesse, leur souffrance mais aussi leur joie au fur et à mesure que sa vie se déroulait, que si cela avait un rapport avec d’autres personnes. Les êtres étaient indifférents à certains prix reçus mais par contre étaient attentifs à la manière dont il avait interagi avec les autres. Si c’était par amour ou par intérêt. Adolescent, Storm n’avait pas supporté que son père, qui travaillait pourtant 12 heures par jours, ne lui porte pas plus d’attention. Il lui était alors devenu indifférent. Son père n’admettant pas son attitude, se mit en colère, jusqu’à se battre contre lui. Il était devenu dans la tête de Storm un méchant et lui la victime. La revue de sa vie lui démontra qu’en fait, il avait été responsable de cette longue mésentente. Au lieu d’accueillir son père très stressé par son métier en fin de journée, il faisait tout pour envenimer la situation. Par contre, le soir où il est allé consoler sa sœur, en l’entourant de ses bras sans rien dire, il comprit que ce fut l’une des meilleures choses qu’il ait faite dans sa vie. Ce retour en arrière de tout ce qu’il avait fait était émotionnellement destructeur mais cela était heureusement compensé par l’amour des êtres restés autour de lui, qui désactivaient les critiques trop dures, le temps qu’il se remette de ses émotions. Car Il n’y avait plus de doute pour Storm, sa vie avait été jusqu’à maintenant pitoyable. Devenu adulte, sa stupidité et son égoïsme d’adolescent s’amplifièrent. Et cela sous le prétexte d’être un bon mari, un bon père et un bon citoyen. Son attitude hypocrite lui devenait insupportable à regarder. A la fin, les êtres lui demandèrent s’il avait des questions à poser. Il les interrogea sur la véracité de la bible. Ils lui répondirent que c’était le cas, mais qu’il fallait la lire d’une manière spirituelle et dans un esprit de prière, pour qu’elle se révèle à lui. « Quelle est la meilleure religion ? » posa-t-il aussi. « La meilleure est celle qui vous rapproche le plus de Dieu. » lui répondit-on. « Y a-t-il d’autres vies sur d’autres planètes ? » La réponse le stupéfia « L’univers est plein de vie ». Puis « Le monde allait-il connaître un holocauste nucléaire ? »

    « Non, car Dieu aime le monde. Par contre quelques bombes nucléaires pourraient localement exploser. Si des guerres sont permises, c’est parce qu’elles permettent aux gens de retrouver le droit chemin. Les découvertes des hommes sont des cadeaux accordés à l’humanité en les inspirant. Elles sont malheureusement perverties par certains et utilisées pour leur propre destruction. Un peuple n’a pas à être au-dessus des autres. » Storm comprit que le pays qui dernièrement eut le privilège de conduire le monde, mais en le gâchant, était les USA. Les êtres lui expliquèrent que l’homme gardait son libre arbitre. Mais qu’actuellement, s’il ne changeait pas d’attitude, une dépression mondiale massive allait arriver.

    Dans un avenir plus lointain, la principale préoccupation des gens tournera autour des enfants. Ils deviendront le bien le plus précieux. Devenus adultes, ils ne ressentiront plus l’anxiété, la haine, l’esprit de compétition, mais auront un sentiment de confiance et de respect mutuel. Si une personne se détachait de l’harmonie du groupe, la communauté, par la prière et son amour, essayerait de la sauver. Le reste du temps, les gens jardineront avec presque aucun effort physique. Les gens seront bien plus intéressés d’acquérir plus de sagesse que des connaissances scientifiques. Car les problèmes pourront être résolus par la prière. Avec elle, les plantes produiront d’énormes fruits et légumes et on contrôlera le climat. Les animaux vivront en harmonie avec les humains. On n’aura plus envie de voyager, car on pourra communiquer spirituellement avec le reste du monde. Et pourquoi partir en vacances, si on est heureux chez soi. Quand un individu avait réalisé tout ce dont il était capable dans ce monde en termes d’amour, d’appréciation, de compréhension et de travail en harmonie avec les autres, il lâchait prise en se couchant et en laissant son esprit monter. Le reste de la communauté s’en réjouissait car il savait qu’il rejoignait le royaume céleste. Des anges allaient à la rencontre de cet esprit qui avait parachevé sa formation terrestre.

    Plus sur les USA : Ce pays, lui fit-on comprendre, avait de nombreux atouts pour devenir un exemple pour le monde. Malheureusement, malgré les avantages octroyés, il préféra continuer à exploiter les ressources de la terre, uniquement pour ses propres besoins. Il éloignait ainsi la bénédiction de Dieu. A moins d’un changement de politique, il s’effondrera économiquement, ce qui entraînera un chaos civil. L’avidité de ce peuple se transformera en un combat pour une simple tasse d’essence. Aucun autre état ne cherchera alors à l’aider, car tous auront été victimes de son exploitation égoïste. Les USA n’ont-ils pas exporté la guerre, une culture de violence, vendu des armes à de nombreux peuples ? A moins d’un changement radical, cela prendra fin parce que ce pays a en lui les graines de sa propre destruction.

    Sur la mort : Quand une personne de bonne volonté meurt, des anges descendent à sa rencontre pour l’emmener progressivement vers Dieu. Car il lui serait insupportable d’être instantanément exposée à Lui. Chaque défunt doit d’abord petit à petit se débarrasser des préoccupations, des désirs qu’il a combattu durant une grande partie de sa vie. Ses appétits terrestres doivent avant tout se dissiper pour redevenir ce qu’il est vraiment, un être spirituel. Aucun jugement n’est porté à une personne, il n’y a que Dieu qui puisse le faire en toute justice. C’est d’ailleurs Lui qui le fera et qui entrainera chaque individu vers ses semblables ayant des vues similaires.

    Durant cette expérience, Storm ne se sentit plus enclin à revenir sur terre. Mais les êtres lui firent comprendre qu’il avait encore beaucoup de choses à apprendre avec son corps terrestre. Et que d’autre part, sa femme et ses enfants avaient besoin de lui. Ce qu’il ne supporterait pas dit-il, c’est de faire à nouveau des erreurs. Pourtant il savait qu’en retournant chez lui, il serait amené, comme tout autre être humain, à en faire. « Faites toutes les erreurs que vous voulez… Elles sont là pour que vous puissiez mieux progresser. Tant que vous essayez de réaliser ce qui est juste, vous êtes sur la bonne voie. En cas d’erreur, il faut la reconnaître pleinement, puis la laisser derrière soi en essayant de ne plus la recommencer. L’important est de faire de son mieux, de rester bon et dans la vérité, même si cela va à l’encontre de l’approbation populaire. Sachez que l’on vous aime tel que vous êtes. Prêt à vous pardonner à chaque fois. L’important est d’accepter le pardon et de ne plus se sentir coupable. Reste par la suite à ne plus tomber dans la même erreur » lui expliquèrent-ils. L’autre problème qui le travaillait était de savoir comment faire le bon choix dans son existence. « Il y a un éventail de possibilités, et vous devriez faire le meilleur choix possible parmi ces possibilités. » lui affirmèrent-ils.

    Le retour à la vie ne fut pas facile pour Storm. Outre ses douleurs et problèmes physiques, il ressentit pour tout le monde un sentiment d’amour écrasant. Il avait envie d’embrasser toutes les personnes de l’hôpital. Son empathie s’était fortement développé ainsi que sa compassion. Il ressentait les émotions des autres plus puissamment que les siennes. C’est ainsi qu’il décida de quitter l’enseignement pour devenir Pasteur.
    https://www.near-death.com/religion/christianity/howard-storm.html

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s