E.M.I. (NDE) de Louis Famoso ou vision de la fin des temps.

nde Louis Famoso

 

Louis Famoso, au cours d’une expérience de mort imminente (EMI) eut une vision de la fin des temps. Néanmoins, il  put voir que la vie sur terre n’allait pas s’arrêter pour autant, mais qu’elle allait être renouvelée.

« C’était en 1963. Je devais être libéré de la Marine en octobre. Après deux « campagnes » cela faisait du bien de retourner dans « le monde ». J’avais de l’argent dans les poches, des amis sur la plage, des endroits où aller et des femmes à rencontrer. La Californie, quel endroit superbe pour attendre une libération. Je voulais retourner chez moi en voiture en traversant les USA…  Mal m’en a pris car j’eus  un très grave accident.

Arrivé à l’hôpital, le médecin a vu un grand trou sur le côté de ma tête, il le nettoya lorsque l’infirmier militaire qui se tenait à côté de moi, lui  demanda s’il pouvait s’entraîner, en recousant l’entaille de ma main. Il lui répondit que oui car il pensait que je n’allais pas tenir le coup. Il pensait m’installer une plaque dans ma tête, mais comme j’avais perdu une énorme quantité de sang, il me voyait mourir avant. Une infirmière alla jusqu’à demander si elle devait faire venir l’aumônier de la base.  Le médecin attrapa  mes plaques d’identification. Quand il  lut « Agnostique » et Rhésus « O nég. », il  murmura : « Je ne pense pas que ce garçon s’en serait soucié, mais appelez-le si vous le voulez ! ». Je me suis mis à penser qu’il faisait là, preuve d’un manque de délicatesse. Et l’infirmier militaire qui s’entraînait sur ma main, commençait aussi à m’énerver, quand tout à coup, je me suis mis à flotter en direction du plafond. Je pouvais ainsi contempler  ma propre opération qui semblait désespérée. En regardant autour de moi, je remarquais la poussière déposée sur les néons du bloc opératoire. Cela m’avait fait penser qu’ils auraient pu faire un peu mieux le ménage. Puis j’entendis le docteur prononcer : « Etiquetez-le et mettez le dans le sac, infirmière, car on ne va pas avoir besoin de cette plaque. Et vous Infirmier, avez-vous terminé avec cette main ? », « Oui Monsieur. » Répondit-il. « Alors, recouvrez-le avec le drap pour le moment, mon garçon. ». Je n’avais aucun sentiment de peur, en fait tout ce que je ressentais c’était de l’émerveillement, de la curiosité. J’étais impatient de voir ce qui allait se passer ensuite.

Je me mis alors à pénétrer, dans ce qui pour moi, ressemblait à un tunnel hollandais, sans les voitures ni la circulation. A l’extrémité brillait une lumière. Alors qu’à l’intérieur il y faisait presque noir. Tandis que j’étais entraîné vers l’extrémité lumineuse du tunnel, je regardais attentivement autour de moi, insistant même en direction des recoins les plus sombres. Je dépassai ce que j’ai considéré être des hommes très pieux faisant des gestes de prières pour leurs dieux.

Hyeronimus Bosch (vers 1450-1516)

Ils étaient tous habillés de leurs plus belles tenues, robes, toges, coiffures, pagnes etc.. L’un d’entre eux semblait oriental avec un Fu Man Chu grisâtre, il était assis là au milieu du tunnel, les mains jointes et les jambes croisées. Comme je venais juste d’accomplir deux « campagnes » j’ai pensé qu’il devait représenter la dernière des religions que j’avais tenté de faire mienne. Si j’ai eu au début une éducation catholique, j’avais rapidement tout délaissé à un âge précoce, pour en explorer d’autres ensuite, que je retrouvais curieusement toutes représentées ici. Lorsque j’ai flotté au niveau du moine juste au dessous de moi, j’ai pensé qu’en fait il me voyait, il a en effet amorcé un sourire furtif. Tous les autres hommes pieux marmonnaient des prières et bougeaient les bras en des gestes de bénédiction. J’ignorais s’ils bénissaient le tunnel ou moi mais je remarquai qu’en fait,  aucun d’eux n’était debout ni assis dans le tunnel, ils paraissaient plutôt léviter. Je voulais m’arrêter et parler à certains, pour leur poser des questions du genre : qui étaient-ils ?, depuis combien de temps étaient-ils là ? , mais je ne le puis,  j’étais entraîné vers la Lumière. Des filets de fumée que j’ai pensé être de l’encens, provenaient de toutes les parties du tunnel, d’une extrémité à l’autre. Je voyais et je sentais, mais je n’avais pas encore de sensation de touché. Mes pieds n’étaient pas au contact avec le sol. Je semblais voyager carrément au centre, dérivant vers l’extrémité. Plus je m’approchais du bout du Tunnel, plus les choses furent lumineuses, jusqu’à me retrouver comme face à une immense toile blanche. Une toile vide semblant être prête à être peinte. Et là, toute ma vie, depuis ma naissance à maintenant,  s’est mise à défiler devant mes yeux, image après image, jusqu’à la dernière scène, qui était celle d’une masse de métal tournoyante, explosant finalement en flammes.

Puis j’ai discerné une boule dorée brillante et lumineuse venant dans ma direction tout en grossissant. Lorsqu’elle atteignit la taille d’un ballon de volley, face à moi et juste au dessus, elle a rayonné intensément et s’est transformée en un indescriptible Être de lumière, lévitant devant moi. Il était très grand, deux fois plus large que moi, mais bien proportionnée. Ses traits étaient comme tracés à l’aide d’une fine plume. Les cheveux, le visage et la robe étaient dorés et fluides comme le serait une charge électrique. C’était de l’énergie personnifiée. D’autres silhouettes apparurent devant et derrière l’Être et moi-même. Elles étaient de luminosité, de taille et de nuance différentes. Des structures et des paysages ont jailli de partout, dans un état cristallin, tous habités par ces êtres de lumière, certains ailés, la plupart ne l’étant pas, certains totalement formés, d’autres non, d’autres encore n’apparaissaient que comme des sphères rayonnant de lumière et de couleur, jaillissant comme les bulles d’un verre d’eau gazeuse. Juste au moment où je pensais m’exprimer afin de poser des questions, l’Être se mit à me parler. Sa voix était un chœur de voix, ni masculine ni féminine, ni forte ni douce. Il  dit en me montrant deux géants : « Voici Michel et Gabriel. Michel t’a choisi et Gabriel va t’enseigner la voie. ». Derrière eux, se trouvait un autre Grand Être, très beau. Il avait des yeux plaisants mais un regard perçant, l’Être de Lumière a dit : « Voici celui qui a été chassé. Toi à qui j’ai donné le choix, tu peux aller avec celui que tu préfères. ». Comme Michel m’avait choisi,  j’acquiesçais.

Il paraissait tellement fort et puissant. Il avait des yeux qui m’attiraient et me captivaient. Ceux de l’Être qui était face à moi, étaient par contre pleins d’amour, de chaleur, d’autorité et de persuasion. Il  parut satisfait de ma réponse. Il ajouta: « Tu seras mon soldat et tu vas aller avec Michel pendant quelques temps. Gabriel viendra te voir quelquefois. J’enverrai d’autres vers toi et ton fruit ne tombera pas loin de l’arbre au moment de la Récolte. ». A peine eut-il terminé sa phrase que 5 sphères de lumière se mire à tourbillonner autour de nous. Elles avaient toutes la même taille et la même forme, mais avec des tonalités aussi subtiles que les nuances des pétales de rose. Sauf qu’une d’entre elles était bleue. Il continua « Celles-là, comme tout ici, proviennent de toi, comme toi de moi. Tu devras t’occuper d’elles. Elles s’envoleront séparément, mais se rassembleront au moment de la Récolte. ». L’Être faisait-il  allusion à mes futurs enfants ?  Mais je n’avais que 21 ans, et je n’étais pas marié. Non, cela ne pouvait expliquer comment tout cela pouvait provenir de moi et moi de lui.  C’est alors qu’apparut un magnifique plateau de cristal, étincelant d’arcs-en-ciel. Il se brisa soudain en milliers de morceaux. Puis très lentement, les morceaux commencèrent à se rejoindre pour reformer le plateau originel.  J’avais enfin saisi ce que l’Être de Lumière voulait me faire comprendre : nous les morceaux, on  constituait le plateau. Je n’étais que l’un de ces milliers de morceaux, comme l’étaient tous ceux que je voyais là-bas, ainsi que ceux qui étaient dans le « Monde ». Mon esprit continuait à réfléchir sur le thème de la Récolte. Qu’est-ce que cela pouvait  signifier ?  L’Être répondit: “Tu vas voir ici les signes qui amèneront la Récolte. ».

Je vis alors apparaître des images, comme sur des écrans de télévision. Mais elles étaient si réalistes, comme-ci elles se produisaient devant moi, dans le présent. Il ne mettait pas possible de me retourner, je faisais comme partie de la vision. J’y ai vu des scènes d’hommes en uniforme, tuant d’autres hommes en uniforme. Certains portaient des insignes américains. Il y avait aussi des milliers d’hommes en civil, tuant des milliers d’hommes en civil de différents pays,  différentes religions, différentes armes et de différentes décennies. Je ressentais la souffrance que ces personnes éprouvaient. Je demandai combien de temps cela allait durer ? , l’Être me répondit « L’homme sera une proie pour l’homme, jusqu’à ce que l’homme prie pour l’homme. ». Les visions me montrèrent ensuite de nombreuses inondations sur différents continents, à différentes saisons.  Je marchais au beau milieu d’elles, ressentant la force de l’eau tout en inhalant l’odeur de la Mort. Des centaines de vies, des hectares de cultures, des milliers d’animaux d’élevages ou sauvages flottaient. Après je vis des volcans tout autour du monde, entrant en éruption l’un après l’autre. La lave en fusion ensevelissait des villes,  les gens et  les animaux avec. Puis des tremblements de terre détruisaient des zones entières. Il y en avait un énorme en Amérique, la plupart des autres se situaient en Europe et en Orient. L’Être me précisa: « Ce que tu as vu se produira de plus en plus simultanément, en même temps que les plus grands péchés des hommes. Ils se détourneront de Dieu et s’autoproclameront des dieux. »

C’est alors que Michel me fit signe de le suivre.  Je fus alors embarqué à travers l’Univers, les novas, les soleils, les planètes, tout ce que j’avais regardé de la terre peu de temps auparavant. D’innombrables planètes tournaient autour d’innombrables soleils. Plus nous approchions du centre, plus les galaxies étaient nombreuses. C’était un peu comme pour le plateau de cristal. La plupart des  morceaux brisés se trouvaient au centre mais les premiers avaient été projetés loin du centre, cela avait été ainsi dans tout  l’Univers. Tout n’était rien d’autre qu’un cercle dans un cercle entouré d’un cercle. Chaque niveau, chaque dimension n’était qu’une couche de l’origine qui était sans fin. Et un grand nombre de ces planètes comportaient de la vie.  Des Sphères se joignaient aux créatures de ces planètes. Celles-là n’étaient pas identiques mais avaient des caractéristiques communes : une tête, un corps et des extrémités.  Je passais ensuite devant la constellation d’Orion pour enfin retrouver la terre. Mais là immédiatement m’est apparue la vision de millions de gens pleurant à cause de la dévastation de secteurs de New York. Je vis aussi un énorme tremblement de terre, de magnitude 8,6, dans un endroit appelé Eureka. Une station spatiale sembla tomber du ciel à cause d’une explosion interne. Et des missiles étaient simultanément tirés dans l’espace depuis plusieurs nations.

C’est Gabriel qui se chargea de moi ensuite.  Il me fit voir le soleil en expansion qui crachait d’énormes boules de plasma, plus qu’il ne l’avait jamais fait dans le passé, en direction même du plan orbital des planètes. Je ne pouvais quitter la terre des yeux, regardant les effets que ces éruptions avaient sur elle. Je l’ai  vu osciller follement, comme une toupie en fin de giration. La rotation a cessé, puis elle a repris lentement tout en restant beaucoup plus inclinée. Des nuages de cendre se propagèrent sur la terre. Quand ils disparurent, les océans se mirent à monter, d’abord dans le Pacifique, le long de la « ceinture de feu », puis ailleurs. Les eaux passaient sur les terres émergées qui se mirent à s’enfoncer sous la pression supplémentaire des eaux. Mais quand cette pression réussit à compenser la modification de la rotation de l’axe de la terre, notre planète avait changé d’aspect. Elle semblait plus neuve, plus propre, plus belle avec des verts plus profonds et des bleus plus clairs. Il y avait des gens sur cette terre, ils semblaient plus heureux et plus satisfaits, bien qu’ils aient paru vivre à la manière de nos peuples primitifs. Des villes, construites dans l’antiquité et submergées par les océans, étaient maintenant occupées par les survivants de ce nouveau monde. Des tribus s’unir à d’autres tribus pour former de petites nations. Il n’y avait plus de guerres, mais une paix et un bonheur authentiques. Gabriel me demanda de faire connaître ce message aux autres habitants de la terre. Qu’il ne fallait pas désespérer quand tout cela allait survenir, car ce n’était pas la fin du monde. Qu’il fallait observer Orion pour connaître quand ces transformations allaient avoir lieu.  « Mais que se passera-t-il pour les habitants de la terre pendant ce changement ? » Lui demandais-je. Gabriel me précisa que certains allaient être enlevés, alors que d’autres resteraient sur terre pour la renouveler.

Je fus alors propulsé dans le même tunnel obscur qu’auparavant, comme un mouton dans un aspirateur, avec autant de maîtrise qu’un train de marchandise devenu fou. Je me réveillai face à une infirmière qui m’enleva les croûtes de sang qui restaient du côté droit de ma tête. Mon corps était tourmenté de douleur. « Bon retour chez nous ! me dit-elle. Nous étions pourtant sûrs que vous alliez nous quitter.  Cela fait maintenant sept jours que vous êtes dans le coma. On allait vous envoyer à la morgue lorsque l’infirmier  qui vous a recousu la main, remarqua un mouvement sous le drap, il vous a alors ramené précipitamment au bloc.  Le médecin a trouvé incroyable, que la croûte dure, qui s’était formée sur le trou de votre tête, ait réussi à sceller la plupart des dommages. » « Vous voulez dire que l’infirmier qui m’a recousu la main au bloc opératoire m’a sauvé la vie ? ». « Oui, mais comment avez-vous su qu’il vous a recousu la main ? Vous étiez inconscient ? » Effectivement, j’étais devenu pour eux un cas miraculeux. Non seulement je n’étais pas censé survivre à la perte de sang massive, mais le traumatisme crânien aurait dû au moins faire de moi un légume. Et mes blessures aux jambes et aux bras auraient dû me clouer à l’infirmerie pendant encore deux ou trois semaines. Pourtant, j’étais là, tout fonctionnait bien, en fait j’étais comme neuf, pas même de marques noires ou bleues pour indiquer ce que mon corps avait enduré.

Cette histoire incroyable inspira sans doute en 2009, le réalisateur Alex Proyas, pour son film « Predictions »  où apparaît le fameux enlèvement que de nombreux visionnaires prophétisent pour les temps à venir. Le 2nd mouvement de la 7ème symphonie de Beethoven à la fin est envoûtant. Son prochain film qui s’intitulera « Gods of Egypt » risque d’être aussi surprenant et aussi énigmatique que ses précédents tels que « Dark City » et « I

http://www.youtube.com/watch?v=xUlGY3JJI7A

http://www.youtube.com/watch?v=zYyrbR-XOrc&feature=fvwrel

http://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%A9dictions

On peut ainsi avoir bien d’autres détails sur cet événement qui dépasse tout entendement. Véronica Lueken souligne que de nombreuses personnes seront enlevées avant le grand châtiment. Et que des médias  affirmeront qu’ils l’ont été par des soucoupes volantes. Lec des Philippines parle d’une sorte de « champ de force » invisible et concave, s’arrêtant à environ 2 ou 3 mètres au-dessus de la terre, venant d’une sorte de long nuage doté d’un faisceau de lumière. Ceux qui seraient enlevés seraient prévenus 3 jours avant. Maria (de France) l’évoque dans ces termes «les fidèles seront mis à l’abri dans les Cieux pendant le grand chaos sur terre. » John Leary parle d’anges enlevant les fidèles dans les airs pour leur faire éviter une comète qui heurterait la terre en tuant les deux-tiers de l’humanité avant que les trois jours de ténèbres commencent. Le Pasteur David Wilkerson a bénéficié d’un songe semblable. «C’était l’enlèvement ! Des multitudes de personnes montaient. Une très puissante force d’attraction nous élevait dans les airs. Les anges étaient venus nous chercher. Ils entraient dans les maisons pour venir nous chercher. L’un était pris, l’autre pas. »  JNSR (France) cite « Je viendrai prendre Mes élus à Dozulé, au pied de ma Croix Glorieuse. Dans les nués, nous irons ensemble vers Jérusalem, pour assister à la fin des ennemis de Dieu… Cette purification verra surgir un nouveau Monde…. Une Terre Nouvelle. La vie ne sera plus celle que vous avez connue, car tout sera nouveau, splendide, frais, dépourvu de toute imperfection. » Et Pedro Régis indique que la mort et la souffrance disparaitront sur cette nouvelle terre.

 

Publicités

64 commentaires sur “E.M.I. (NDE) de Louis Famoso ou vision de la fin des temps.

  1. Michèle DRAYE dit :

    MERCI

    Il y a beaucoup de semblables témoignages dans le livre du doc teur Moody

    « La vie après la vie »

    • Jean-Marie GLANTZLEN dit :

      Comment est-il possible que des gens cultivés, étant donc censés avoir le souci du juste mot pour la juste chose, ont pu et peuvent encore utiliser des formulations aussi incohérentes et insuffisamment réfléchies EMI ou même mort provisoire ?

      Pourquoi dès le départ ne pas avoir parlé de « sortie hors du corps » non pas de la conscience que nous ne sommes pas seulement, mais de l’être créé il y a longtemps – pour autant que temps  et espace existent – par notre Ineffable et Suprême Source et Finalité, Omnipotent, Omniscient, mais surtout Amour incommensurable, qui ne pouvait pas nous concevoir robot et ne pouvait donc que nous proposer d’évoluer librement vers un état « parfait » d’altruiste sage s’efforçant de vivre cet altruisme seconde après seconde, même peut-être les secondes de sommeil, hors toutes béquilles religieuses anthopomorphisantes et culpabilisatrices, voire théo-paternalisantes. En reconnaissant (et pas adorant) et en étant reconnaissant vis à vis de la dite Source et Finalité au sein de laquelle on peut alors « retourner » sans faire tâche puisque, selon l’objectif proposé, devenu nous aussi Amour optimal à l’échelle de ce qui est possible pour un être créé ayant évolué, y compris avec des régressions, des surplaces et des détours sur cette Terre et d’autres, en sus des périodes d’inter-incorporations « Outre-planètes ».

      Influencé ou non par un des bouddhismes malheureusement athées, avoir pour préoccupation première de chercher à devenir éveillé non égocentriquement sans parler rapidement de notre Source et Finalité et d’altruisme sage est pour le moins interrogeant; tout comme de parler de sa vie du moment sans préciser que c’est seulement une de nos incarnations au sein d’un long processus de cheminement spirituel.
      Modestement

  2. duc dit :


    Oui, mais les témoignages ne parlent pas de fin des temps !
    Mais par contre, « morts » ces gens peuvent communiquer avec les très petits enfants ! Passer en à peine une seconde d’un lieu à l’autre, de Paris à Sydney par exemple. Le temps et l’espace n’existent pas pour ces NDE !

    Les Preuves des NDE(s) par le DR MOODY :
    -http://www.dailymotion.com/video/x4syes_les-preuves-des-nde-s-par-le-dr-moo_tech

    Une étude révèle que près de 40% des survivants ont décrit une sensation étrange de conscience alors qu’ils étaient en état de mort clinique, avant que leur cœur se remette à battre. Même quand le cerveau a cessé de fonctionner et que le corps est cliniquement mort, la conscience peut se poursuivre. Le Dr Sam Parnia, qui a mené cette étude, explique : «Les preuves suggèrent que, dans les premières minutes après la mort, la conscience n’est pas annihilée. Nous ne savons pas si elle s’estompe ensuite mais directement après la mort, la conscience n’est pas perdue…. Nous savons que le cerveau ne peut pas fonctionner quand le cœur a cessé de battre». «Mais dans ce cas, l’état de conscience semble s’être poursuivi durant les trois minutes où le cœur du patient avait cessé de battre, alors que le cerveau «s’éteint» généralement dans les 20 à 30 secondes après que le cœur a cessé de battre».
    http://www.20minutes.fr/insolite/1456719-20141008-bien-vie-apres-mort

  3. jidgé dit :

    Merci, j’adore les histoires qui font peur.

  4. tarci dit :

    Il y a aussi des accidents extraordinaires où tout le monde en ressort indemne et pourtant :

    Les anges gardiens existeraient-ils ?

    • Mecsain dit :

      WAW PUTAIN KESKE VOUS FUMEZ VOUS AUTRES ADEPTES DE CES CONNERIES C DOIT ETRE UNE SACREE HERBE !!!!
      RASSUREZ MOI NE ME DITES KE VOUS GOBEZ CES FADAISES SI C LE CAS J’ESPERE KE VOUS ETES PAS TROP NOMBREUX ET KE VOUS RESTEREZ A DELIRER ENTRES VOUS BANDES DE BARJOTS !!!

      • tarci dit :

        La NASA et l’Agence spatiale européenne ont mis en garde le monde depuis deux ans au sujet de catastrophes en approche qui pourraient se produire durant les années 2010……
        Appelant tout ça « un événement de super-tempêtes solaires d’une seule fois dans une vie », la NASA avertit que les éruptions solaires meurtrières peuvent frapper la Terre en détruisant les infrastructures technologiques de l’hémisphère nord.
        La Russie a également exprimé son inquiétude. Et maintenant, l’astrophysicien éminent Alexey Demetriev affirme que ce qui se passe est pire, bien pire, que ce que la NASA et l’ESA ont admis.
        Le monde est sans défense contre les nuages extraterrestres inconnus.
        Les scientifiques terrifiés de la NASA ont découvert le 14 juillet 2010 que notre système est en train de passer dans un nuage d’énergie interstellaire. Ce nuage de gaz électrifié, très énergisé, est troublant et perturbe le soleil. En conjonction avec le champ magnétique affaibli et mouvant de la Terre, le monde devient sans défense contre les éruptions solaires massives et les radiations intenses.
        La NASA, l’ESA et la National Academy of Science ont émis un avertissement de tempête solaire sans précédent pour 2012. Mais ce que la NASA et le gouvernement fédéral nous cachent, selon Demetriev,c’est que le soleil et tout dans notre système solaire est plongé dans un nuage extraterrestre inconnu de photons… une ceinture dangereuse qui pourrait précipiter de gigantesques explosions solaires, des anomalies magnétiques, le carénage des masses cométaires et la déstabilisation des orbites de certains astéroïdes.
        Tout le système solaire est en danger
        Le Dr Demetriev a révélé que les deux sondes Voyager 1 et Voyager 2rapportent que le système solaire en entier est en danger.
        L’astrophysicien dit que les implications pour la Terre se résument à ceci: ” catastrophe mondiale! ”
        Et il ajoute que les effets se manifesteront non pas dans des dizaines d’années, mais très bientôt. Ce qui confirme l’avertissement de la NASA pour 2012-2013, évènement qu’elle nomme “la grande dévastation”…
        Tempêtes solaires massives, telles qu’envisagées par la NASA, impliquent :
        – coupure des services d’électricité
        – coupure au niveau de toutes les communications
        – coupure au niveau de la distribution d’eau et de nourriture
        – coupure au niveau de la distribution de l’argent
        – coupure au niveau des activités du système médical et pharmaceutique ”

      • Laya dit :

        Et toi apprends à écrire correctement et laisse nous entre barges.

  5. Alain dit :

    Ily a effectivement des signes annonçant l’ère messianique, ce que nous dénommons en hébreu « Machiah ».
    Pour Mecsain : quant on commente un article, quel qu’il soit, on relit son texte pour éviter fautes d’orthographe, de syntaxe, de grammaire, bref pour éviter (comme disait mon professeur de latin) un langage « petit nègre ».
    Aaron

  6. Rahan dit :

    mon livre vient de sortir.

    Les Oubliés du Jugement Dernier aux éditions LME

    commandez le chez votre libraire, diffusez-le. il nous projette dans l’avenir. Quand quelques survivant auront le choix entre ré-inventer une nouvelle humanité, ou sombrer dans les ténèbres.

    http://www.rolandhammel.com/

    • duc dit :

      Merci Rahan, je vais regarder çà de près ! Mais en résumé, on est bien d’accord ! La gauche n’est plus la gauche et la droite non plus ! On a un monstre dénommé NOM (comme Nouvel Ordre Mondial) qui avance à grand pas, après avoir avancé la jambe droite, il avance la jambe gauche… et ainsi de suite pour aller dans la même direction !

      Des jours sombres nous attendent ! Le savoir est déjà une solution au problème !

  7. Azook dit :

    La Bible appelle ça Apocalypse (La Révélation)
    C’est vrai que c’est le peuple juif qui est le peuple élu de Dieu, mais depuis la venue de Jésus-Christ, devient « juif » toute personne qui se repend et qui prend Jésus-Christ dans son coeur
    Les Juifs qui ne le reconnaîtront pas ne feront pas partie des élus
    Ce qui veut dire qu’il y aura peut-être plus d’élus d’autres religion (ou sans religion, mais convertis en Christ) que du judaïsme
    Peut-être, car Dieu seul est juge

  8. les elus? medecins ingenieurs scientifiques?apocalypse?nous,civilisations savont que nous sommes mortelles.la plaie de l’humanite?les hommes.eux et leurs fichues lois,idees,religions,intolerances.les femmes toujours enfoncees:foeticides,infanticides assassinats :trop cher les filles. dot,fringue,bouffe.ils manquent 100millions de femmes sur terre? faux! 375 millions.plus il y a de guerre,plus elles meurent vite de faim:nourrir les combattants d’abord!pays pauvres ?elles se nourrissent des restes , s’il y en a. horrible printemps arabe. si ça tourne mal sur cette terre et que c’est l’apocalypse, RAPELLEZ VOUS LA BIBLE: LES VIVANTS ENVIERONT LES MORTS.

    • duc dit :

      Cette idée de tuer les filles avant qu’elles naissent est tout simplement révoltante. Depuis, Moïse n’est-il pourtant pas claironné les 10 commandements dont « tu ne tueras pas » ? On n’a jamais autant empêché le bébés de vivre qu’aujourd’hui (220 000 avortements par an). A croire que cela n’a aucun effet sur les femmes. Pourtant, nombreux sont les couples qui rêvent d’avoir un petit à aimer. On préfère donner les avortons à l’industrie cosmétique, à celle des vaccins, plutôt qu’aux parents stériles. Ceux-là sont obligés d’aller en chercher dans le monde entier : A Haïti, au Vietnam, en Roumanie etc…Ce qui n’est pas faciliter l’intégration du petit dans sa nouvelle famille, car trop typé,

      On en est actuellement à vouloir essayer de tuer les malades, les infirmes, les trop vieux. L’euthanasie d’avant guerre refait surface ! Economie de Sécurité sociale, moins de retraite à payer et héritage arrivant plus rapidement. Les pressions sont fortes pour qu’une personne faible rejoigne rapidement le ciel !

  9. […] E.M.I. (NDE) de Louis Famoso ou vision de la fin des temps … […]

  10. Luc dit :

    « Certains habitants de la terre seront enlevés alors que d’autres resteront sur la terre pour la renouveler ensuite…. » dit Famoso !

    Y aura-t-il l’arrivée d’extra-terrestres pour effectuer cet enlèvement ? A ce propos, le gouvernement du Mexique vient de dévoiler des pièces mayas prouvant le contact extra-terrestre :
    http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-le-gouvernement-du-mexique-devoile-des-pieces-mayas-prouvant-le-contact-extra-terrestre-119632682.html

    Et n’est-il pas étrange que le réalisateur du film « Prédictions » ait eu envie d’en faire un autre qui se serait appelé « Gods of Egypt » ? La naissance du mouvement sioniste est arrivée pratiquement en même temps que la découverte du pharaon Ramses II (1881). Et chez les musulmans, la sourate Yunus 92 (Jonas)] : « Nous allons préserver ton corps afin que tu deviennes un signe à tes successeurs. » doit avoir son importance :

    Car le pharaon était celui qui pourchassait Moise et qui fut englouti par les eaux !

  11. Gabi dit :

    La signification des nombres :

    • 1, symbolise l’Unité, pour nous, son espace total et son temps total. Donc le 1, l’Unité Divine.
    • 2 suit le 1. Ici bas, 2 est d’une importance décisive. 2 symbolise la dualité dans laquelle nous sommes plongés de A à Z. La dualité – est – notre condition permanente. Ici, il faut faire allusion aux nombres entiers. Les nombres entiers sont dits insécables, ils sont en nombre infini. Tous les nombres entiers ont pour seul diviseur l’unité ou lui-même. Les ordinateurs de dernière génération ont été mis à contribution, jusqu’à nouvel ordre, la répartition des nombres entiers dans la numération est tout à fait aléatoire, aux rythmes inaccessibles, et tous sont impairs, oui tous, – sauf le 2 -. Ceci à une grande portée symbolique à de très nombreux titres. Le 2, nombre premier et – seul nombre entier pair – il signifie la dualité générale de la Vie à partir de notre naissance. 2 représenterait ici bas « l’aiguillage » ou le « carrefour » entre les deux voies qui nous accompagnent et nous sollicite toute notre vie, celle du bien ou celle du mal. Après ce nombre 2 déterminant et entier, la suite de la symbolisation des nombres premiers qui sont comme un agencement ou un organigramme de la Vie, où le 2 dis-je déterminera notre vie en bien ou en mal, selon notre choix,un choix où Dieu par Sa Mère Marie peut nous aider, car Lucifer « veille » à cet endroit dangereux. C’est aussi la condition de l’apparition de la vie avec la mère et avec le père. 1 + 1 = 2, etc, c’est là l’addition quantitative classique de l’arithmétique. Mais génétiquement, la Vie se déploie d’une façon qualitative car, génétiquement, 1 + 1 (le père + la mère) en font un 3ème, 1 + 1 = 3 personnes. Ça ne vous dit rien?
    • 3 est effectivement une trinité, la Trinité. La dualité à elle seule peut rester plate ou stérile, mais elle comporte heureusement la potentialité d’un troisième terme. En effet la Vie n’est faite que de relations. La – relation – dans la dualité (et sa qualité) est première sur les deux pôles (au moins) qui constituent la dualité.
    • 4 est bien le chiffre de la Terre, il structure la rose des vents des 4 points cardinaux, et il constitue la base du théâtre de tout ce qui se passe ici bas, partout, la manifestation qui repose sur une quaternité.
    • 5 serait effectivement, contrairement aux apparences, un nombre difficile et ambigu, sans « sortie ».
    • 6 est le nombre de toutes les situations existentielles qui existent dans le Ciel (existent-en-Ciel, je n’est pas fait exprès) , il existe donc les 4 points cardinaux qu’on peut traduire par: devant, derrière, à droite, à gauche, mais aussi: au-dessus le Ciel, au-dessous la Terre, soit 6 directions. À noter que le 6 qui induit la forme à 6 côtés est exprimée par la Croix orthodoxe d’où découle la façon dont les orthodoxes se signent. Le 6 balise donc la sphère par 6 points remarquables (comme, par exemple le cube qui a 6 côtés).
    • 7 effectivement, occupe la place centrale aux 6 points précités. C’est la place remarquable de Dieu qui nous convie de se joindre à Lui pour être ses sujets. Dans le système décimal, il y a beaucoup de choses très étonnantes arithmétiquement avec le 7 et son rapport à l’unité. À noter que les 7 jours de la semaine dont les noms sont issus des noms donnés aux 7 planètes (ou corps célestes) visibles à l’œil nu du système solaire qui induisent le déroulement des semaines en 7 jours serait la plus ancienne façon, et de très loin se perdant dans la nuit des temps, de compter le temps. Lorsque nous sommes passé du calendrier Julien au calendrier Grégorien sous le règne du Pape Grégoire XIII, nous sommes passés directement du jeudi 4 octobre 1582 au vendredi 15 octobre 1582, donc sans que l’ordre des semaines en soit changé.
    • 8 est un nombre qui, écrit à plat, symbolise l’infini, il résulterait de la quaternité de la Terre entremêlée à la « quaternité » du ciel. Tout de même, si nous divisons la numération ainsi;
      987654321 divisé par 123456789 cela donnes = 8, (exactement 8,0000000729, soit un résidu moins qu’infime après la virgule). 8 semble à la croisée des chemins de tous les nombres, lui aussi comporte des quantité de « dimensions ».
    • 9 est sûrement, au minimum, en rapport avec le chœur des Anges qui scande le chapelet de Saint Michel et beaucoup de choses encore.
  12. Tom dit :

    Souvent, dans les témoignages de NDE, on retrouve des descriptions de boules cylindriques ! Ne serait ce pas les mêmes que celles vues par les astronautes envoyés dans l’espace le 16 janvier 2003 ? :

    « En faisant une analyse de routine autour de la navette, nous avons découvert des sphères qui suivaient la navette. (…) La NASA admet qu’ils ne saurons jamais ce que ces objets étaient. (…) Pendant des années nous avons observé ces choses (…). Rarement nous avons eu la possibilité d’établir l’origine de ces objets ! Nous avons toujours découvert qu’aucun danger n’émanait de ces objets… »
    http://actuovni.wordpress.com

    Compilation des meilleures formes cylindriques vues dans le ciel en 2013 :

    On ne peut expliquer ces sphères qui se matérialisent tout à coup, puis se dématérialisent aussi soudainement, que par l’existence d’un univers parallèle au nôtre. Reste à comprendre les témoignages de gens qui auraient vu des individus plus petits que l’être humain (autour d’1,20m, de peau bleuâtre et ayant des pupilles qui se dilatent comme les chats).

    De tous temps, ces sphères énigmatiques furent aperçues ! Mais bien d’autres objets non identifiés aussi :

    • Selon John Leary, le 29 mai 2013, « la comète du châtiment devrait frapper la terre dans l’océan Atlantique à la fin des tribulations. Elle démontrera la victoire de Dieu sur l’Antéchrist et les démons. Les fidèles ne seront pas tués par la comète car des anges les transporteront jusque dans l’espace à l’intérieur d’une bulle qui leur fournira de l’oxygène et les protégera du vide spatial. Alors commenceront les trois jours de ténèbres. C’est ainsi que la terre sera nettoyée des hommes mauvais qui seront jetés en enfer… La terre sera renouvelée telle qu’elle était dans le jardin d’Eden, pour permettre aux fidèles d’y revenir… Que le peuple de Dieu choisi pour vivre à cette époque se réjouisse, il assistera à la victoire de Dieu. »
    • Otho dit :

      Orbes (latin orbis, cercle) filmés dans l’état du Massachusetts le 13 janvier 2015 :

      Et ici, une vidéo montrant une sorte d’humanoïde se transformant peu après en sphère :

    • Patrick dit :

      Les trous noirs ne seraient-ils pas un portail vers d’autres univers ? C’est du moins ce que suggère Stephen Hawking dans une publication parue début juin 2016 dans le Physical Review Letters et écrit avec trois autres physiciens.

      La matière qu’ils absorbent passe en effet vers d’autres univers, considère le scientifique, réfutant la théorie selon laquelle tout ce qui y plonge disparaît à jamais.
      https://fr.sputniknews.com/sci_tech/201606071025655704-trous-noirs-hawking/

      • Engel dit :


        On peut avoir accès à un monde multidimensionnel en absorbant une dose anormale de ce que Rick Strassman appelle la molécule de l’esprit, la DMT. Celle-ci est produite naturellement par la glande pinéale, particulièrement à l’approche de la mort. Les personnes qui en prennent, se retrouvent dans un monde habité d’aliens qui cherchent à les tester, examiner… Une boisson amazonienne semble avoir les mêmes ezffets : l’Ayahuasca.
        http://www.world-of-lucid-dreaming.com/dmt.html

  13. […] E.M.I. (NDE) de Louis Famoso ou vision de la fin des temps. (effondrements.wordpress.com) . Article sujet à polémique, mais […]

  14. raimanet dit :

    A reblogué ceci sur raimanetet a ajouté:
    .

  15. Anne dit :

    Autre témoignage d’une NDE, celle de Gloria Polo, après avoir reçu la foudre le 5 mai 1995 ! Elle explique comment l’euthanasie, l’avortement sont un scandale ! Le temple de l’esprit saint, explique-t-elle, est notre corps ! Le mariage est sacré, les foyers détruits créent de nombreux désordres : comme l’homosexualité, le féminisme, le satanisme etc….La paternité est un don divin ! Le jugement d’un enfant arrivé au ciel ne se fera qu’en présence des parents. Le livre de sa vie lui fut montré et commençait au moment où le spermatozoïde de son père rencontrait l’ovule de sa mère. Son âme est apparue à ce moment ! Les nombreux péchés au file de sa vie rendaient son coeur de pierre. Elle devenait insensible à la souffrance de ses semblables !

    • Antoine dit :

      Le journaliste Armel Joubert des Ouches parle d’elle dans son reportage sur les EMI. Mais aussi de Marylise Genet, qui à 10 ans, à cause d’une crise d’asthme très grave, connut elle aussi une mort clinique. Elle témoigne avoir rencontré de l’autre côté un Amour inconditionnel qui l »a rendu depuis hypersensible. L’expérience de Natalie Saracco, réalisatrice de films dont « La Mante religieuse », a vu cette entité suprêmement bon sous la forme de Jésus et de son coeur couronné d’épines. On évoque de même le cas d’un petit garçon, Colton Burro., âgé de 5 ans, qui se trouva sur les genoux de Jésus et vit des anges.

  16. Otho dit :

    On va revoir Nicolas Cage dans un prochain film influencé par le religieux apocalyptique : Left Behind.

    Le film s’inspire librement de l’Apocalypse de Jean avec une perspective millénariste. Elle propose sous forme de fiction la théorie de l’Enlèvement partagée par une part non négligeable de chrétiens dont le pasteur Tim LaHaye est un des principaux inspirateurs contemporains notamment avec son ouvrage principal L’Enlèvement (Editions Vida,2005,320p.)

    Left Behind (en français, Les survivants de l’Apocalypse) est aussi le premier tome de la série Left Behind écrite par Tim LaHaye et Jerry B. Jenkins en 1995.

    Ce thème a déjà été porté à l’écran plusieurs fois :
    2000 : Left Behind I: The Movie (vidéo) : Buck Williams
    2002 : Left Behind II: Tribulation Force (vidéo) : Buck Williams
    2005 : Left Behind III: World at War : Buck Williams

    • Benoit dit :
      • Véronica Lueken eut une explication sur l’enlèvement :  » Plusieurs seront enlevés de votre terre en temps voulu. Plusieurs seront enlevés avant le grand châtiment. Nombre de vos médias d’informations affirmeront qu’ils ont été enlevés par des soucoupes volantes. Oh non mes enfants, ils auront été transporté dans un domaine surnaturel du Père Eternel pour attendre le retour de Jésus sur terre. Les vaisseaux célestes sont préparés pour transporter les élus vers la terre promise. Ceux-ci viendront entourés d’une lumière bleue, comme une espèce de nuée. »

      Mais quelque chose ne se prépare-t-il pas déjà au delà de la terre ? N’évoque-t-on pas de gros objets positionnés derrière la Lune ?
      -http://www.dailymotion.com/video/x1l5mqs_ovnis-de-gros-objets-seraient-positionnes-derriere-la-lune-un-temoin-nasa-rompt-le-silence-hd-720_tech-

  17. Patrick dit :

    De la fiction à la réalité !

    Le crash d’un Boeing 777 de la Malaysian airlines vient d’avoir lieu en Ukraine le 17 juillet 2014 en tuant 295 personnes,

    le long de la route menant au village de GRABOVE comme indiqué sous la croix. Traduction des mots ‘Sauvez-moi et gardez-moi !’


    Curieusement dans le film « Prédictions » à 53 mn 25 s l’acteur Nicolas Page tient la liste des chiffres représentant des dates. En gros plan en bas de page on y lit 07 17. Cinq lignes plus haut le chiffre 295.

    A ce propos, le ministère de la Défense russe a adressé 10 questions au commandement des forces armées ukrainiennes : « Kiev peut-il fournir tous les détails de l’utilisation de systèmes sol-air Bouk dans la zone des hostilités, et – ce qui est l’essentiel – pourquoi a-t-il déployé ces systèmes si les insurgés n’ont pas d’avions ? » Selon le ministère russe de la Défense, 27 systèmes de DCA Bouk M1 appartenant à l’armée ukrainienne sont déployés dans la région où s’est écrasé l’avion de ligne malaisien. « D’après Kiev, il s’agit évidemment des insurgés. Mais quelles sont les preuves permettant d’arriver à cette conclusion ? » « Le 17 juillet, les systèmes de radiodétection russes ont enregistré le fonctionnement du radar Koupol d’une batterie de Bouk-M1 déployée près du village de Styla (30 km au sud de Donetsk) ». « Les caractéristiques techniques des Bouk-M1 permettent de procéder à un échange d’informations sur les cibles aériennes entre toutes les batteries d’une même division. Cela signifie que le missile aurait pu être tiré par chacune des batteries déployées à Avdeïevka (8 km au nord de Donetsk) ou à Grouzsko-Zorianskoïe (25 km à l’est de Donetsk) ». L’Agence Interfax évoque la possibilité que la cible d’un missile ukrainien sol-air ou tiré depuis un avion ukrainien, ait pu viser l’avion présidentiel russe. Les deux appareils, très similaires dans leurs dimensions, se sont en effet “croisées au même point et au même niveau à une altitude de 10 100 mètres… l’avion présidentiel russe à 12h21 GMT et celui de Malaysia Airlines à 11:44 GMT”. Vladimir Poutine revenait du Brésil et du Sommet des BRICS. Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud s’y sont entendus pour créer une Banque commune de développement, un Fonds d’intervention et une Réserves de change, parfaits doublons concurrentiels des grandes institutions contrôlées par Washington, FMI, Banque Mondiale et Fed.
    http://fr.ria.ru/world/20140719/201872902.html
    http://fr.ria.ru/world/20140718/201860186.html
    http://fr.ria.ru/world/20140718/201864157.html
    L’avis de Jean Michel Vernochet :
    http://www.bvoltaire.fr/jeanmichelvernochet/vol-mh-17-lenfer,94728
    Pour un expert en armement, le vol MH17 ne pouvait avoir été abattu par un missile sol-air de faible portée du fait de son altitude de vol de 35.000 pieds (10 kilomètres) en croisière au moment du drame. De tels missiles sont guidés par un système infrarouge qui suit la source de chaleur, en l’occurrence les réacteurs de l’appareil. Le Boeing 777 aurait donc été abattu par un missile de longue portée, de type «Aster» ayant une portée d’interception de plus de 40 kilomètres, et dont la trajectoire vers le point d’impact est recalée par un radar au sol. «Un tel dispositif, si ce scénario est avéré, ne pourrait qu’avoir été déployé par une grande puissance. Donc en aucun cas être le fait d’un groupement terroriste. L’agonie d’un mensonge :
    http://reseauinternational.net/crash-du-vol-mh-17-lagonie-dun-mensonge-giulietto-chiesa/

    Mais les dates du tremblement de terre au Japon qui eut lieu le le 11 mars 2011 n’étaient-elles pas aussi indiquées ?

    • Otho dit :

      La tragédie s’est produite dans l’espace aérien ukrainien ; par conséquent, en droit international c’est la responsabilité de l’Etat ukrainien qui est engagée (convention de Chicago, 1944). D’où la question qui se pose, pourquoi Kiev a autorisé le survol d’un territoire en guerre par des avions civiles volant à 32000 pieds, avec un risque d’usage de missiles sol-air par les séparatistes du Donetsk ? L’ONU aurait pu elle aussi l’interdire comme elle l’a fait avec la Bosnie, l’Irak ou la Libye. D’autant plus que l’armée ukrainienne souffre d’un grave défaut de formation. En 2001 déjà, les militaires ukrainiens avaient abattu, par erreur, un avion de ligne civil russe transportant des citoyens russes de confession juive vers Israël. Ce sont ces mêmes faiblesses dans la maîtrise des missiles sol-air S-200 et S-300 qui ont conduit les Ukrainiens à demander aux Américains le « monitoring » de leurs tirs de missile. L’hypothèse des séparatistes du Donetsk n’est que très peu crédible car même si ceux-ci s’étaient vantés d’avoir récupéré un système de missiles BUK, ils ne sont pas qualifiés pour pouvoir, en moins de quatre minutes, repérer une cible à cette altitude et effectuer correctement le tir. Quant à la Russie, c’est une certitude, elle ne peut en aucun cas être impliquée dans cette tragédie tout simplement parce qu’elle est la dernière à avoir intérêt à « jouer » la tension alors qu’elle est déjà frappée par les sanctions.

      Quelques éléments de recherches :
      http://fr.sott.net/article/22300-Les-preuves-continuent-a-emerger-l-affaire-du-vol-MH17-est-une-operation-sous-fausse-banniere

      Le jeudi 17 juillet, jour où le Boeing de la compagnie Malaysia Airlines s’est écrasé dans la région de Donetsk, les radars russes ont repéré un chasseur de l’armée de l’air ukrainienne, a priori un Su-25, qui se trouvait à 3-5 km de l’avion de ligne. Cette information a été annoncée par le général Andreï Kartapolov, chef du commandement opérationnel de l’État-major général de l’armée russe.
      http://fr.ria.ru/presse_russe/20140722/201895854.html

      Le ministère russe de la Défense a également demandé aux Américains, qui refusent de répondre, de fournir les données de leur reconnaissance satellite. Le ministère a rappelé qu’un satellite de reconnaissance militaire américain destiné à détecter et suivre les lancements de missiles survolait cette région au moment du crash.

      Le ministère russe a démenti le transfert aux miliciens du Donbass d’armes russes, y compris des Bouk qui auraient pu servir à abattre le vol MH17, et voit dans les images témoignant du passage d’un Bouk d’Ukraine en Russie « une falsification ». « C’est une manipulation des faits. Ces images ont été prises dans la ville de Krasnoarmeïsk (contrôlée par l’armée ukrainienne), comme le confirme le panneau publicitaire au bord de la route, où est indiquée l’adresse d’un concessionnaire automobile: 34, rue Dnepropetrovskaïa ».

      Effectivement le département d’Etat américain n’envisage pas de répondre aux questions de l’Etat-major de l’armée russe relatives au crash du Boeing 777 malaisien dans l’est de l’Ukraine, a annoncé la porte-parole de la diplomatie américaine Mary Harf. Selon cette dernière, les déclarations publiques de la partie russe ne méritent aucune confiance, Moscou étant impliqué « dans la propagande et la désinformation ». Les Etats-Unis restent fidèles à leur position selon laquelle les insurgés ukrainiens « possèdent un missile sol-air SA-11 (Bouk), le tir ayant été effectué depuis le territoire contrôlé par les séparatistes ». Elle a accusé la Russie de livrer aux insurgés de l’est de l’Ukraine des armements, y compris des systèmes de DCA, précisant que d’après les informations du département d’Etat, les insurgés avaient reçu le missile en question le 14 juillet au plus tard.

      L’Etat-major russe a publié ses données sur le crash du Boeing. Selon lui, l’avion a dévié de l’itinéraire initialement prévu et une activité excessive des radars ukrainiens a été constatée près de la zone de la catastrophe. Dans le même temps, on apprend que l’armée de l’air ukrainienne a attaqué mardi la ville de Chakhtersk (région de Donetsk), à 30 km du lieu où le Boeing malaisien s’est écrasé, et ce malgré l’ordre du président Piotr Porochenko de cesser le feu dans un rayon de 40 km du lieu du crash. Deux avions militaires ukrainiens, probablement des Su-25, ont tiré des missiles.
      http://fr.ria.ru/world/20140722/201901364.html

      Pour le journaliste Robert Parry, des images prises par un satellite américain prouvent que l’avion malaisien a été abattu par les militaires ukrainiens !
      http://consortiumnews.com/2014/07/19/airline-horror-spurs-new-rush-to-judgment/
      http://french.ruvr.ru/news/2014_07_22/Le-Boeing-malaisien-a-ete-abattu-par-les-militairies-ukrainiens-expert-americain-9958/

      Pour d’autres observateurs, d’après une image de la zone du cockpit, on y aperçoit des traces de perforations par balles aussi bien en entrée qu’en sortie. Le calibre semble de 30mm. Comme l’armement du Sukhoï SU-25, qui est équipé d’un canon de 30 mm type GSch-302/AO-17A, tirant des obus explosifs à éclats (le Sukhoï est approvisionné pour 250 coups). Ou plutôt comme l’armement de DEUX Sukhoï Su-25, puisque l’on relève des traces d’entrée et de sortie de balles sur le même côté, ce qui montre que le cockpit du MH17 a été touché de DEUX côtés. Le Boeing de la Malaisie n’a pas pu avoir été touché par un missile de défense aérienne sol-air. Car si l’avion avait été touché par les éclats d’un missile sol-air, il aurait immédiatement pris feu du fait de l’énorme chaleur de friction que les éclats génèrent en pénétrant le fuselage. Si ce sont bien des obus du canon de 30-mm qui arme le SU-25, ces derniers sont composés d’uranium appauvri. La radioactivité résiduelle devrait donc être détectable sur les débris.
      http://www.vineyardsaker.fr/2014/07/31/mh-17-un-rebondissement/

      Le journaliste ukrainien en exil aux Pays-Bas Anatoly Shary a pu interviewer l’homme, qui l’été dernier, servait sur le BUK numéro 312 présenté comme ayant abattu l’avion… Pour lui, c’est Kiev qui est responsable de l’avion abattu.

    • Atlas dit :

      Selon le consortium Almaz-Antei, ce serait un lance-missile Bouk-M1, équipement utilisé par l’armée ukrainienne, qui aurait abattu le Boeing malaisien qui s’est écrasé en juillet 2014 dans l’est de l’Ukraine avec 298 personnes à son bord. Ces missiles BUK-M1 n’ont plus été fabriqués par le consortium depuis 1999. L’armée ukrainienne possédait près de 1 000 exemplaires en 2005.

      Le témoin principal du Comité d’enquête de la Fédération de Russie est un «citoyen ukrainien, Evgueni Agapov, qui a servi dans les forces armées ukrainiennes en tant que mécanicien d’aviation». D’après le témoignage d’Agapov, un avion SU-25 des forces aériennes ukrainiennes est parti en mission le 17 juillet 2014. L’avion en question est revenu sur l’aérodrome dépourvu de ses missiles. Son pilote, le capitaine Volochine, a expliqué aux autres militaires qu’il s’est retrouvé «au mauvais endroit et au mauvais moment». Plus tard, le témoin a appris qu’un avion civil appartenant à la Malaysian Airlines s’était écrasé le même jour dans l’est de l’Ukraine.

      http://francais.rt.com/international/2833-bouk-russie-ue-sanctions-mh17

  18. Jean dit :

    En complément de cet article, voir cette analyse critique des EMI, d’un point de vue chrétien :
    http://reflexionsjesus.wordpress.com/2013/01/02/les-experiences-de-mort-imminente-emi/

    • Carlos dit :

      En fait que se passe-t-il à la mort selon Jésus ? « Toute créature viendra à Moi avec son esprit quand elle laissera, à cause de la mort matérielle, sa chair comme une dépouille inutile. Et je la jugerai une première fois. Puis l’Humanité reviendra avec son manteau de chair, repris sur commandement céleste, pour être séparée en deux parties : les agneaux avec le Pasteur, les boucs sauvages avec leur Torturateur. Mais combien y aurait-il d’hommes qui seraient avec leur Pasteur si après le bain du Baptême il n’y avait plus quelqu’un pour pardonner en mon nom ? Voilà pourquoi je crée les prêtres. »

      « Je vous ai donné le pouvoir de remettre les péchés. Mais on ne peut donner ce que l’on ne possède pas. Vous devez donc être certains que ce pouvoir je le possède dans la perfection et j’en use pour vous qui devez être tout à fait purs pour purifier ceux qui viendront à vous, souillés par le péché. Comment quelqu’un pourrait-il juger et purifier, s’il méritait d’être condamné et s’il était personnellement impur ? Comment pourrait-il dire « je t’absous au nom de Dieu » si, à cause de ses péchés, il n’avait pas Dieu avec lui ? »

      « Il est grand votre ministère de juger et d’absoudre en mon nom ! Quand vous consacrerez pour vous le Pain et le Vin et en ferez mon Corps et mon Sang, vous ferez une chose grande, surnaturellement grande et sublime. Pour l’accomplir dignement vous devez être purs puisque vous toucherez Celui qui est le Pur et que vous vous nourrirez de la Chair d’un Dieu. Vous devrez être purs de coeur, d’esprit de membres et de langue car c’est avec le coeur que vous devrez aimer l’Eucharistie et il ne faudra pas mêler à cet amour céleste des amours profanes qui seraient un sacrilège. Purs d’esprit car vous devrez croire et comprendre ce mystère d’amour et l’impureté de pensée tue la Foi et l’Intelligence. Il reste la science du monde mais en vous meurt la Sagesse de Dieu. Vous devrez être purs de membres, car dans votre sein descendra le Verbe comme il est descendu dans le sein de Marie grâce à l’Amour… »

      Maria Valtorta « L’Evangile tel qu’il m’a été révélé » tome 10 page 85

      • Orson dit :

        En Genèse3 :19, Dieu dit à Adam : «C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu’à ce que tu retournes dans la terre, d’où tu as été pris ; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière ». A sa mort, l’homme retourne aux éléments premiers dont il a été constitué, contenus dans la poussière de la terre arable, aucune mention d’un châtiment après la mort. C’est celle-ci le châtiment, comme le dit Paul aux chrétiens : « … le salaire du péché, c’est la mort, mais le don gratuit de Dieu, c’est la vie éternelle en Jésus-Christ, notre Seigneur. » Romains 6 : 23. La parabole du mauvais riche et du pauvre Lazare, en Luc 16 : 1-19 ne contredit pas cela ! C’est une illustration sous forme de parabole.

        En Ezéchiel ch. 18 : 3, Dieu dit au peuple d’Israël : « Voici, toutes les âmes sont à moi, l’âme du fils comme l’âme du père, l’une et l’autre sont à moi ; l’âme qui pèche, c’est celle qui mourra. » Et aux versets 20-23 du même ch. nous lisons : « L’âme qui pèche, c’est celle qui mourra. Le fils ne portera pas l’iniquité de son père, et le père ne portera pas l’iniquité de son fils. La justice du juste sera sur lui, et la méchanceté du méchant sera sur lui. Mais si le méchant revient de tous les péchés qu’il a commis, s’il observe toutes mes lois et pratique la droiture et la justice, il vivra, il ne mourra pas. Toutes les transgressions qu’il a commises seront oubliées ; il vivra à cause de la justice qu’il a pratiquée. Ce que je désire, est-ce que le méchant meure ? dit le Seigneur Jéhovah ? N’est-ce pas qu’il change de conduite et qu’il vive ? » Jésus n’a-t-il pas dit de craindre celui qui peut faire périr l’âme et le corps dans la géhenne ? Dans ce lieu où les habitants de Jérusalem entretenaient un feu pour brûler les immondices de la ville, et les cadavres des criminels ? Ceux-ci n’ayant pas part à la résurrection, ce don gratuit de Dieu en Jésus-Christ pour vivre éternellement. En Ecclésiaste 9 : 10 nous lisons : « Tout ce que ta main trouve à faire avec ta force, fais-le ; car il n’y a ni œuvre, ni pensée, ni science, ni sagesse, dans le séjour des mort (la poussière de la terre) où tu vas. » Dans ce cas, comment y aurait-il un châtiment après la mort ?

  19. Anne dit :

    Qui pourrait-être le mystérieux spationaute de Cumberland ?

    C’est le 23 mai 1964, que Jim Templeton décida d’emmener sa fille faire une promenade dans un parc situé dans le golf de Solway, à Cumbria, en Angleterre. Pour immortaliser ce moment privilégié passé avec son enfant, Jim voulut prendre quelques clichés de sa fille qui se tenait alors devant une vaste étendue. Une semaine après cette sortie, quelle ne fut pas sa surprise, lorsqu’il fit développer les photos, de constater sur l’une d’elles la présence d’un homme vêtu d’une étrange combinaison. Chose encore plus surprenante, les analyses ne révélèrent aucun trucage et l’entreprise Kodak proposa même une prime pour quiconque arriverait à trouver une explication quant à l’apparition de cet étrange individu en arrière plan. A ce jour, personne n’a encore réussi à empocher la récompense…

    Quelques jours après cet événement, une étrange visite allait par ailleurs donner une nouvelle tournure à l’affaire. En effet, Jim Templeton vit à sa porte deux hommes habillés de noir lui poser de nombreuses questions à propos de ce qui s’était passé. Ces individus lui demandèrent même de le conduire sur le lieu précis où les clichés furent pris. Sur place, l’un des deux hommes lui posa une question pour le moins étrange. En effet, celui-ci lui demanda où avait été vu le second « spationaute ». Or, Jim n’avait jamais fait mention d’un second être et leur rétorqua qu’il ne voyait pas de quoi il voulait parler. Suite à cette réponse, les deux hommes devinrent plus agressifs et finirent par s’en aller après avoir vivement conseillé à Jim de ne rien divulguer à propos de cette affaire.

    Au vu de ces étranges visiteurs et suite à leurs curieuses questions, on peut se demander si ces derniers n’en savaient donc pas davantage sur ce qu’il s’était réellement passé que Jim lui-même. Par ailleurs, que penser de l’identité de ces « men in black » qui furent vus par de nombreux témoins ayant été un jour en contact avec des entités extraterrestres ? Alors que certains sont persuadés qu’il s’agit de membres de l’armée ou des services secrets, bien que les agences gouvernementales ont toujours démenti leur existence, d’autres pensent quant à eux qu’il pourrait s’agir d’être non-humains.

    Par ailleurs, une potentielle piste concernant l’identité du fameux spationaute et de la mention faite par les deux hommes quant à la présence d’un second pourrait être trouvée dans un autre cas s’étant déroulé à Woomera en Australie. En effet, le 24 mai 1964, alors que l’Angleterre s’apprêtait à effectuer le lancement de l’un de ses missiles nucléaires « Blue Streak », celui-ci fut brutalement interrompu par l’apparition de deux individus inconnus sur la piste de lancement. La vidéo qui fut tournée ce jour-là aurait montré deux êtres en combinaisons blanches qui ressembleraient étrangement à l’homme de l’espace de Cumberland. Ce fait aurait d’ailleurs même été confirmé par Tumpleton lui-même. Bien que le lancement fut reconduit, il se conclut de nouveau par un échec. Alors, simple coïncidence ? Peut-être pas, lorsque nous avons connaissance que ce missile a été assemblé dans la base de Spadeadam, au Royaume-Uni, et située à moins de 50 km du Golf de Solway.

    Enfin, il semble exister une étrange corrélation entre l’apparition de l’arme atomique et les manifestations d’ovnis. Effectivement, ces derniers se sont faits de plus en plus fréquents à partir des années 40 qui marquèrent l’apparition de cette nouvelle technologie.
    Ceci est d’autant plus troublant lorsque nous prenons connaissance d’un fait s’étant déroulé seulement trois semaines après le cas décrit précédemment. En effet, Robert Jacobs qui était chargé de filmer le tir d’un missile à tête nucléaire Atlas au large des côtes californiennes eut la surprise de le voir exploser en plein vol. Pour comprendre ce qu’il s’était réellement passé, il se précipita à la base militaire pour faire développer le film. Rapidement, il fut convoqué par son supérieur qui était accompagné de deux hommes habillés en noir qui lui montrèrent les images qu’il venait de filmer. Selon les dires de Jacobs, il était possible de voir sur le film un ovni tourner autour du missile et lancer deux rayons lumineux sur ce dernier avant qu’il n’explose. Finalement, les deux individus disparurent définitivement avec la bande après avoir conseillé à Jacobs de ne rien divulguer à propos de cette histoire.

    Alors, pour conclure, ces deux accidents impliquant tous deux des armes balistiques visant à transporter des têtes nucléaires sont-ils liés ? En est-il de même pour ces mystérieux hommes habillés de noir ? Si cela était le cas, cela pourrait montrer qu’une espèce venue d’ailleurs voudrait neutraliser l’utilisation de nos armes atomiques. A moins qu’il s’agisse, comme le postulent certaines théories, de visiteurs du futur qui auraient voulu empêcher un cataclysme nucléaire. Autant de questions qui restent encore aujourd’hui en suspens…

  20. Andrée dit :


    Être conscient après la mort, c’est désormais du domaine du possible selon une équipe de scientifiques de l’Université de Southampton, au Royaume-Uni.

    Durant quatre ans, ils ont mené une étude sur 2.060 patients ayant subi un arrêt cardiaque. Ils ont constaté que près de 40% des survivants décrivaient une sensation étrange de conscience alors qu’ils étaient en état de mort clinique, avant que leur cœur se remette à battre. «Les preuves suggèrent que, dans les premières minutes après la mort, la conscience n’est pas annihilée. Nous ne savons pas si elle s’estompe ensuite mais directement après la mort, la conscience n’est pas perdue», explique au Daily Mail le Dr Sam Parnia, qui a mené cette étude.
    http://www.dailymail.co.uk/health/article-2783030/Research-near-death-experiences-reveals-awareness-continue-brain-shut-down.html?ito=social-facebook
    Les scientifiques ont notamment recueilli le témoignage d’un Britannique, un travailleur social âgé de 57 ans qui, alors qu’il était en arrêt cardiaque, explique avoir quitté son corps et assisté à sa résurrection depuis le coin de la pièce. L’homme, en état de mort clinique pendant trois minutes, a ensuite été capable de raconter de manière assez détaillée les soins qu’il a reçus et le bruit des machines autour de lui.
    http://www.20minutes.fr/sciences/1505687-20141224-avent20minutes-1-bien-vie-apres-mort

    Il faut tout de même préciser que 30 secondes après un arrêt cardiaque, le cerveau ne fonctionne plus. C’est à dire qu’il n’a plus d’activité électrique. Pourtant 4% de la population se souvient d’être passé par une NDE. Certains y ont rencontré des personnes chères mais qu’ils pouvaient toucher. On aurait comme deux sortes de conscience : l’une analytique (qui nous situe dans le temps, l’espace, les autres… donc branchée sur nos 5 sens) et l’autre intuitive (branchée sur tout ce qui est extrasensoriel : mediumnité, télépathie, intuition… ). De plus, on serait doté d’un guide spirituel ou « ange gardien » qui peut transmettre nos demandes à celui que nous appelons Dieu.

    Certains défunts peuvent aussi le faire. Et avec l’aide d’un medium ils peuvent nous faire passer un message. Ce qui est remarquable, tous ceux qui ont connu une NDE, ne se sont plus attachées aux choses matérielles comme elles le faisaient auparavant ! La réussite pour elles consiste à faire le bonheur des autres.

    Ici tout le contraire : l’empathie est vue comme une maladie.

    • Anne dit :

      C’est un peu l’histoire de ce djihadiste de l’état islamique. Après une altercation entre l’EI et les forces de l’armée syrienne, il s’est retrouvé comme mort après avoir reçu plusieurs balles. Il fut ensuite récupéré par des membres du Presbytère Saint Dominicain de l’Église Catholique. Ils l’emportèrent sur 26 km pour l’enterrer dignement. Mais arrivé à destination il se réveilla comme miraculeusement. Tandis que l’homme revenait à ses sens, il a fait part au prêtre Hermann Groschlin des visions qu’il a eues pendant qu’il errait dans l’au-delà ; un événement qui a profondément changé l’ancien djihadiste de 32 ans et qui l’a finalement conduit à sa conversion au Christianisme deux jours plus tard. « Il m’a dit qu’on lui avait toujours enseigné de mourir comme un martyr pour que les portes du Paradis, ou Portes des Cieux, soient ouvertes », a rappelé le prêtre. « Pourtant, tandis qu’il s’avançait lentement vers le très haut dans les cieux, des entités diaboliques ou djinns apparurent et le trainèrent jusque dans les fosses bouillantes de l’enfer. Là, il a vu sa vie défiler devant ses yeux de la mort à la naissance et a compris tout le mal qu’il avait fait aux autres toute sa vie durant. Il a même dû revivre les décapitations de ses victimes à travers leurs propres yeux. Puis Dieu lui a parlé et lui a dit qu’il n’était qu’une âme misérable qui ne méritait qu’une chose et c’est de disparaitre à tout jamais. Qu’il serait banni des Portes du Paradis s’il décidait de mourir ;c’est ce qui le décida de vivre à nouveau. une sorte de nouvelle chance pour lui permettre de se repentir pour ses péchés et d’être en accord avec la voie de Dieu à nouveau. »

      Le jeune homme, dont les blessures ont miraculeusement été guéries en très peu de temps, a décidé de vivre parmi la communauté catholique du presbytère qui lui avait porté secours dans le désert. Il espère que son histoire transformera les autres combattants djihadistes et les aidera à changer leur voie.

      http://beforeitsnews.com/christian-news/2015/02/isis-fighter-converts-to-christianity-after-god-sent-him-straight-to-hell-2509708.html

  21. Armel dit :

    Témoignage vécu au Pérou, dans un « camp chamanique », d’une personne qui y a frôlé la mort en voulant essayer cette « expérience spirituelle » qu’est l’ayahuasca et le chamanisme :

    « Qu’est ce qui m’a fait faire un voyage de plus de 10.000 Km pour aller au Pérou ? J’étais dans une phase un peu houleuse de ma vie où je me posais pas mal de questions. A la recherche de solutions, je me suis tourné vers une recherche spirituelle, qui j’en étais sur me donnerait des réponses. Suite à la lecture d’un post sur un forum, je me suis intéressé au chamanisme et plus particulièrement à l’ayahuasca. J’ai lu un reportage d’un passionné. Je lui ai demandé des informations sur le camp qu’il fréquentait et j’y suis allé. Dans la ville d’Iquitos au Pérou, j’y rencontre le chaman. Dès l’arrivée au camp, celui-ci me fait patienter 3 jours dans une sorte de chambre d’hôte. Pendant ce temps, je ne vois que peu de fois le chaman et je commence à m’immerger dans l’environnement de la forêt. Après ces jours d’attente passés, il me donne le programme et me fait descendre plus profondément dans la forêt dans ce qu’ils appellent un tambot (sorte de hutte en bois équipé d’un lit, d’un hamac et de wc vétuste). Son programme est le suivant: tous les jours, diète (régime alimentaire sans viande, ni sucre, ni sel) pour une « purification » et pour que la puissance de l’absorption soit plus fortes; 3 fois par semaine, cérémonie chamanique de prise d’ayahuasca. Mais voilà, le début du programme a été le début de l’entrée en enfer. La cérémonie se déroule comme suit : Le chaman se tient sur une sorte d’autel où il semble tenir la présidence; Sur sa table, des pierres noires, blanches, des ustensiles. Dans l’assemblée, il y a toutes les personnes désireuses de prendre de l’ayahuasca. Chacun passe tour à tour, vers le chaman qui lui donne une coupe du « breuvage magique ». La suite de la cérémonie se passe en écoutant des chants (les icaros) qui sont censés appelé les esprits. Le calvaire pour moi a commencé lors des première prises. L’ayahuasca est un psychotrope très puissant (peut-être plus fort que des LSD suivant le dosage). J’ai perdu le contrôle de tout ce qui se passait dans ma tête. En réalité, toutes les images, toutes les pensées qui arrivent, vous ne pouvez pas les contrôler. Dans l’assemblée, toutes les personnes se mettent à vomir et sont dans un état de délabrement. Certains n’arrivent plus à marcher ou à parler. Mais le danger avec l’ayahuasca n’est pas que physique mais aussi spirituel. Car l’ayahuasca ouvre des portes dans l’âme. Ces portes ouvertes permettent l’ « évasion spirituelle » que beaucoup de gens recherchent, c’est en fait un voyage astral. C’est extrêmement dangereux car on peut rester « perché ». Ce voyage ne se fait que dans un monde imaginaire où cauchemar, ténèbres, rêves et fantaisie se mêlent. Tout est irréel et on nage dans l’imaginaire. Les esprits qu’attirent les chants icaros sont impurs et d’en bas. Et celui qui prend de l’ayahuasca a des portes ouvertes dans son âme. Ces esprits peuvent entrer en lui. Ils peuvent aussi créer des malédictions ou des malheurs. Quelquefois les portes ne se referment pas.

    En fait, le chaman n’est rien d’autre qu’un sorcier, une sorte de marabout qui parle et négocie avec des esprit d’en bas et rien n’est gratuit avec ces esprits.
    http://ayuhuasca.canalblog.com/archives/2010/04/16/17595856.html

  22. URL dit :

    … [Trackback]

    […] Informations on that Topic: effondrements.wordpress.com/2012/05/28/e-m-i-nde-de-louis-famoso-ou-vision-de-la-fin-des-temps/ […]

  23. Benoit dit :

    Avons-nous une âme ? Y a-t-il une vie après la mort ? Témoignage d’un neurochirurgien formé à Harvard, le Dr Eben Alexander.

    Avant son expérience, il ne croyait pas en l’existence d’un esprit non physique. Comme la plupart des « sceptiques », il croyait que les histoires de l’au-delà étaient des hallucinations ou des produits de l’imagination humaine.

    Le Dr Alexander a changé d’avis après avoir été dans le coma pendant 7 jours à la suite d’une méningite bactérienne sévère. Pendant son coma, il a fait l’expérience d’un voyage intense dans ce qu’il savait être l’au-delà, en visitant des espaces célestes et d’autres moins paradisiaques. Revenu dans son corps, il vécut une guérison miraculeuse. Son expérience lui a fait comprendre que la vie sur terre n’était qu’un test pour aider notre âme à évoluer et à croître. Pour y parvenir, il fallait se comporter avec amour et compassion, explique-t-il dans un livre « La Preuve du Paradis » (Proof of Heaven).

    Selon lui, L’au-delà n’est qu’’amour pur. Et à un tel degré que la présence globale du mal était infiniment minuscule. « Pour appréhender l’Univers, il faut connaître l’amour. Et dans cet au-delà, toute communication était télépathique. Toutes les questions que nous nous posions, obtenaient immédiatement une réponse télépathique. Nous nous sentions infiniment précieux et aimé plus que nous ne pouvions l’imaginer. On n’était jamais seul, et en parfaite sécurité. Mais cet amour n’était pas abstrait mais comme celui que l’on ressent envers son conjoint ou ses enfants. »

    Son expérience est très intéressante car le néocortex d’Eben était complètement hors d’état de fonctionner pendant la durée de son coma, dû à sa grave méningite bactérienne, il n’y a donc aucune explication scientifique éclairant ce qu’il a vécu.

    Interrogation d’individus ayant vécu des expériences de mort imminente, de psychiatres, de psychologues en milieu hospitalier, pour tenter de percer la réalité de ces phénomènes. Dans cette autre dimension décrite, la question est posée est « As-tu aimé sur terre ? »

    Le Témoignage de la dentiste Gloria Polo, délivré dans une église de Caracas au Venezuela, le 5 mai 2005 : Tout a commencé après avoir été brûlée par la foudre le 5 mai 1995 à l’Université Nationale de Bogotá. Pendant que son corps carbonisé demeurait étendu sur le sol, en ce même instant, elle s’est retrouvée à l’intérieur d’un magnifique tunnel de lumière blanche… « Sans l’Eucharistie personne ne peut entrer au Ciel. Quand une personne est à l’agonie, Dieu vient à son chevet, indépendamment de la religion à laquelle il appartient ou de ses croyances; le Seigneur se révèle à lui et lui dit affectueusement, avec Amour et Compassion : « Je suis ton Seigneur!!». Et si cette personne demande le pardon et accepte le Seigneur, quelque chose de difficile à expliquer se produit : Jésus amène cette âme immédiatement là où la messe est en train d’être célébrée, et cette personne reçoit le Viaticum, qui est une communion mystique… Parce que seule la personne qui reçoit le Corps et le Sang de Jésus-Christ peut entrer au Ciel… Savez-vous ce qu’est le confessionnal ? C’est le « bain des âmes »! Non pas au savon et à l’eau mais avec le Sang du Christ ! Lorsque mon âme était sale, noircie par le péché, si je m’étais confessée, elle aurait été lavée par le Sang du Christ; de plus, j’aurais rompu les chaînes qui me tenaient prisonnières du malin… A cause de l’Eucharistie et le sacrement de réconciliation, le diable déteste terriblement l’Église Catholique et les prêtres… »
    http://temoignage-polo.blogspot.fr/

  24. Anne dit :

    Louis Famoso eut la vision de millions de gens pleurant à cause de la dévastation de secteurs de New York.

    Mais il a vu aussi un ange du nom de Michel ! 500 communes françaises portent ce nom du chef des Milices Célestes. Dans ce pays, si Jésus Christ est le vrai Roi de la France, et que Marie depuis 1638 en est la Reine, suite au vœu du Roi Louis XIII, il est tout naturel que Saint Michel soit le protecteur du pays. C’est ainsi qu’il se présente lui-même à Sainte Jeanne d’Arc : « Je suis Michel, le protecteur de la France. »

    C’est lui qui marche au devant du Peuple Elu dans le désert ; lui qui est chargé de protéger l’Eglise naissante, après l’Ascension du Christ. Sa première intervention dans l’histoire de la France date du VIII siècle, quand en 708, il apparaît à Saint Aubert et lui demande que lui soit dédiée une église sur le mont Tombe, devenu depuis le Mont-Saint-Michel, où tous les Rois régnants sont venus en pèlerinage. C’est en tant que pèlerin de Saint Michel que Charles Martel écrase les arabes à Poitiers.

    Le Roi Louis XI crée l’ordre de saint Michel ; tout le peuple de France se tourne vers lui et le prie, quand les lois fondamentales du Royaume désignent un huguenot sur le trône en la personne du futur Henri IV. Et ce dernier se convertit vraiment. La présence visible de l’archange, vue de tous les parisiens, lors de la messe d’action de grâce demandée par le Roi, à son entrée dans la capitale, est la preuve et de sa protection et de la sincérité de la conversion du monarque.

    André Favyn dans Le théâtre d’honneur et de chevalerie, (tome 1 page 612) rapporte la scène :
    « Là fut vu de toute l’assistance, étant en indicible nombre près de sa majesté, Saint Michel, l’ange gardien de la France…qui, tout au long de la cérémonie, se tint à côté du Roy, et icelle finie, disparut aussitôt. […] dont le Roy l’ayant fixement contemplé tout au long de la messe fut pris en son cœur d’une telle réjouissance d’allégresse et d’espérance d’avoir raison de ses ennemis qu’il dit tout haut à toute l’assistance : Nos ennemis sont perdus puisque Dieu nous a envoyé ses anges à notre secours. »

    A noter que le 29 septembre, la Saint-Michel était en Occident la date à laquelle les fermiers et les métayers payaient leurs fermages ou métayages après la récolte. C’est donc la date traditionnelle d’expiration des baux ruraux, d’où l’expression : « à la Saint Michel tout le monde déménage. » C’est aussi le Saint des parachutistes.

  25. Ursule dit :

    Les mondes parallèles n’existent pas seulement dans la science-fiction. Selon une étude menée par des chercheurs australiens et américains publiée le 23 octobre dernier dans le Physical Review X, d’autres mondes parallèles au nôtre existent.
    https://journals.aps.org/prx/abstract/10.1103/PhysRevX.4.041013
    Cette théorie permettrait d’expliquer bon nombre de phénomènes mystérieux.
    http://www.huffingtonpost.fr/2014/11/05/mondes-paralleles-mecanique-quantique-chercheurs_n_6100662.html

    Les scientifiques assurent que ces autres mondes exercent en fait une force sur notre propre univers qui provoquerait des phénomènes a priori inexplicables, comme certains mouvements de particules au niveau microscopique. Selon cette théorie, notre univers ne serait donc qu’une gigantesque série de mondes, certains semblables au nôtre, d’autres très différents. Tous ces mondes existeraient simultanément et s’influenceraient les uns les autres par une force de répulsion.

    Pourquoi une telle théorie? La mécanique quantique est une branche de la physique qui tente d’expliquer et de décrire les phénomènes fondamentaux comme le mouvement des particules par exemple. Elle a entre autres permis d’expliquer la structure de l’atome et forme le socle de la physique moderne. Elle est particulièrement difficile à comprendre et peu instinctive, car elle défie les lois physiques que l’on connaît depuis Newton (de cause à effet).

    Dès 1957, « Hugh Everett expliquait que l’univers comportait tous les états définis par la mécanique quantique, et que c’était l’observateur qui n’en percevait qu’une possibilité. Pour simplifier, le fait d’interagir avec la réalité lui faisait « choisir » une voie, sans que les autres ne cessent d’exister simultanément. » Ou encore, notre univers n’est qu’une infime possibilité parmi d’autres, infinies.

    • Hervé dit :

      Il y a effectivement un aspect quantique dans les EMI (NDE). On sait que deux électrons peuvent être très éloignés l’un de l’autre mais quand l’un subit quelque chose, l’autre aussi. Dans une EMI, il suffit de penser à quelqu’un, pour se trouver instantanément près de lui. Un peu comme le photon qui se trouve à plusieurs endroits à la fois. La conscience et la mémoire globale ne semblent pas stockées dans le cerveau qui ne serait qu’un récepteur. De plus, la conscience dans une EMI est élargie. Il n’y a plus de temps ni d’espace. Elle peut aussi bien rapporter des événements du passé que de l’avenir (le cas de Famoso). Mais rares sont ceux qui se souviennent de ceux qu’ils ont appris. Justement, au niveau quantique, le temps n’existe pas non plus. On est dans une autre dimension. D’autres part, certaines personnes à côté de proches mourants, peuvent aussi avoir l’impression de quitter leur propre corps pour aller accompagner le mourant à mi-chemin dans un tunnel. comme-ci le mourant hésitait à partir. Des témoins parlent même d’avoir aperçu comme une sorte de brume sortant du corps du mourant. Les histoires d’EMI sont un remède efficace sur ceux qui veulent se suicider. Après en avoir lu, ils ne veulent plus mourir. Ils ont compris que la vie avait besoin d’amour et d’espérance, mais avait aussi un but, quelque soit le niveau de souffrance qu’ils subissaient.

      • Eloïse dit :

        Marc Auburn raconte ses expériences de sortie hors du corps et la manière dont il les vit. Il décrit les dimensions qu’il a pu visiter en voyage astral, et les êtres qu’il a rencontrés. Il explique comment notre état de conscience peut-il déterminer ce que nous allons vivre, et quel regard ont des êtres plus évolués sur notre civilisation actuelle.

    • Isabelle dit :

      Depuis 1996, Stuart Hameroff, un physicien américain et émérite au département d’anesthésiologie et de psychologie, et Sir Roger Penrose, physicien en mathématiques à l’Université d’Oxford, ont travaillé conjointement et élaboré une théorie quantique de la conscience dans laquelle ils affirment que l’Esprit est maintenu dans les microtubules des cellules du cerveau. Leur théorie «provocatrice» affirme que l’Esprit humain est contenu dans des cellules du cerveau au sein de structures internes cérébrales, celles-ci étant appelées « microtubules ». Les deux chercheurs croient que le cerveau humain est en fait un «ordinateur biologique» et que la «conscience des êtres humains» est un programme géré par l’ordinateur quantique situé à l’intérieur du cerveau qui continue d’exister après la mort. Selon cette théorie, lorsque les gens entrent dans une phase connue sous le nom de «mort clinique», les microtubules situés dans le cerveau perdent leur état quantique, mais maintiennent l’information contenue en eux. En d’autres termes, après la mort d’un individu, leur Esprit retourne à l’univers, et il ne meurt pas ».

      • D’après le Dr Hameroff « quand le cœur cesse de battre, le sang cesse de couler; Les microtubules perdent leur état quantique. L’information quantique au sein des microtubules n’est pas détruite, elle ne peut pas être détruite, et elle se contente d’être répartie et de se dissiper dans l’univers en général. Si le patient est ressuscité, réanimé, cette information quantique peut retourner dans les microtubules et le patient dit «J’ai eu une expérience de mort imminente.» Si ils ne sont pas réanimés, et que le patient meurt, il est possible que cette information quantique puisse exister en dehors du corps physique, et cela peut-être indéfiniment, comme une âme. »

    • Haï dit :

      Un jeune homme âgé de 13 ans, Max Laughlin (ou Loughan), est célèbre dans le monde entier pour ses idées brillantes et son point de vue sur des sujets tels que les réalités alternatives et la nature de l’univers. Laughlin explique qu’une infinité d’univers parallèles sont créés en permanence et qu’il y a un univers dans lequel Dieu existe, et où Dieu est tout. Il poursuit en disant que s’il y a un nombre infini d’univers parallèles, il peut y avoir un univers dans lequel Dieu n’existe pas ou un dans lequel Dieu est encore plus puissant.

      Qui est Dieu selon lui : une « énergie » qui nous a créé et qui continue à être en nous.

      Son intervention au « 2016 Nexus Global Youth Summit » :

      Il dit avoir inventé un appareil générateur d’énergie libre, dont l’invention pourrait alimenter gratuitement le monde entier en électricité.

      Est-ce vrai ? Certainement pas. Même si un jour on saura engranger l’énergie de l’espace. Qui peut donc bien utiliser ce jeune garçon et pourquoi ?

  26. Haï dit :


    La mort expliquée aux enfants mais aussi leurs souvenirs avant leurs naissances : la conscience n’est donc pas créée par le cerveau.

    Le Docteur Jean Jacques Charbonier explique à travers son ouvrage ( la mort expliquée aux enfants ) la transition entre les deux mondes.

    La NDE d’un petit garçon de 10 ans en Australie souffrant d’asthme : tunnel, lumière blanche et un bien être total…. Mais en plus il se rappelle avoir vu sa mère dans leur jardin entrain de sentir les fleurs….

    • Line dit :

      On en est arrivé à penser que le cerveau n’est qu’un émetteur-récepteur d’une conscience extracorporelle. Ce qui n’est pas irrationnel du point de vue scientifique avec le monde quantique. Même si çà l’était avant, quand on pensait qu’une chose scientifique devait pouvoir être mesurée et être reproductible. Bien entendu l’univers ne pourra jamais l’être. De même l’amour ou l’empathie !

      La conscience « intuitive » s’active lorsque la conscience analytique reliée aux cinq sens (donc à la matière), diminue son influence, soit lors d’un dysfonctionnement cérébral (coma, sommeil, anesthésie générale) soit lors de la mort. Mais la méditation ou les expériences chamaniques permettent aussi de mettre en sourdine cette conscience analytique. Il y a donc bien une origine extra cérébrale de la conscience, qui à ce stade, retrouve ses facultés d’intuition, de prémonition, de médiumnité… Il est intéressant de noter que les petits enfants ont encore peu de conscience analytique. 65% des enfants ayant eu un arrêt cardiaque ont une expérience à raconter (alors qu’ils ne sont que 18% chez les adultes). Un comateux par exemple, peut émettre des ressentis qu’un médium est dans la mesure de capter.

      Dans « Les trois clefs pour vaincre les pires épreuves de la vie » du Dr Jean-Jacques Charbonnier, on retrouve cette notion de conscience intuitive (ou esprit) qui permet justement de s’en sortir au mieux. A noter que l’hypnose permet d’éviter l’anesthésie à un opéré.

      Dans son autre livre « Les 4 regards sur la mort », Charbonnier aborde des sujets tabous : le suicide assisté, l’euthanasie, les soins palliatifs etc…

      Il a fait aussi une conférence sur « Les 7 bonnes raisons de croire à l’au-delà » :

  27. Anne dit :

    Documentaire sur la vie après la mort. Ce documentaire est adapté du best-seller mondial « Life after life » (La vie après la vie) du Dr. Raymond A. Moody,

    Le docteur me regardait et disait — « c’est fini, elle est morte »… « j’ai vu une lumière venant des ténèbres… et je me suis senti m’élever »… Ce film n’est pas une fiction, toutes les expériences décrites sont strictement authentiques et rapportées par ceux-là même qui les ont vécues. Tous, de confession, de milieu, d’expérience, d’âges différents ont un vécu similaire de ce « voyage » où la peur laisse la place à la sérénité. Avec Raymond A. Moody. Docteur en psychiatrie, diplômé de l’Université de Virgine, professeur de philosophie à l’Université de d’East Carolina, auteur du livre « la vie après la vie ».

    • Monique dit :

      Il y a aussi le livre du Dr Patrick Theillier, « Expériences de mort imminente », celui qui durant plusieurs années a présidé à la commission d’enquête sur les miracles de Lourdes :

    • Florian dit :


      Le Dr Rajiv Parti avait eu de nombreux patients qui lui avaient affirmé avoir vu des choses étranges lorsqu’ils se trouvaient sur la table d’opération, mais il pensait que tout ceci n’avait aucun sens. Jusqu’au jour où il a été diagnostiqué avec un cancer de la prostate et où il a dû passer lui-même sous le bistouri.
      http://www.dailymail.co.uk/health/article-3951416/The-doctor-swears-saw-glimpse-hell-No-nonsense-anaesthetist-dismissed-patients-said-d-body-experiences-went-knife.html#ixzz4R6kksq1S

      Dans la salle de réveil, il raconta sa sortie de corps, son flottement au-dessus de la table d’opération et le chirurgien intervenir avec l’infirmière :  » J’étais encore dans la salle d’opération, mais en même temps je pouvais voir ma mère et ma sœur assises sur un canapé dans notre maison de famille, à des milliers de kilomètres à New Delhi, où j’avais grandi. Puis les deux scènes ont commencé à disparaître rapidement comme un soleil se couchant. Tout est devenu noir. J’étais soulagé car je pensais que je retournais à mon corps. Puis un sentiment de peur extrême m’envahit. A ma droite, j’entendais des cris de douleur et d’angoisse. J’étais attiré, comme sur un trottoir roulant, au bord d’un canyon enflammé. De la fumée remplit mes narines, et avec elle l’odeur nauséabonde de chair brûlée. Je savais alors que j’étais à deux doigts de l’enfer. J’essayais de me détourner de cet endroit, mais chaque fois que je faisais un pas en arrière, une force invisible me faisait avancer. Une voix me parlait télépathiquement. «Vous avez mené une vie matérialiste et égoïste » . Je savais que c’était vrai, et j’avais honte. Au fil des années, j’avais perdu l’empathie pour mes patients.

      Alors que la fumée flottait et que les âmes brûlantes hurlaient autour de moi, je repensais à ce que je possédais (manoir, voitures de luxe…) et à quel point cela était insignifiant. Pourquoi avais-je toutes ces choses ? Pourquoi avais-je besoin d’une maison tellement grande que, lorsque nous étions dans différentes parties de la maison, nous devions communiquer à travers nos iPhones ? Je me suis senti pétri de honte. Mais je savais qu’il était trop tard pour changer : à tout moment désormais, je pouvais être jeté dans la fosse de feu pour brûler pour l’éternité. Cela semblait sans issue, mais je priais Dieu quand même pour avoir une dernière chance. Presque à cet instant, je reçus ma deuxième chance, sous la forme de la dernière personne que je m’attendais à voir : c’était mon père. Je l’ai reconnu immédiatement, même s’il avait l’air d’avoir au moins 30 ans de moins que lorsqu’il était mort. Il prit ma main dans la sienne et me conduisit loin du bord de l’enfer, comme si j’étais encore un petit garçon. Puis, mettant son bras autour de moi, mon père essaya de me consoler, et ce fut la première fois que je pouvais me souvenir qu’il me touchait affectueusement. Pour être honnête, j’ai presque reculé, même à l’âge de 53 ans, j’avais toujours peur que mon père me batte, comme il l’avait fait tant de fois durant mon enfance. A ce moment, j’ai eu un flashback de la journée où il a découvert que j’avais fait l’école buissonnière et où il m’a donné une sacrée raclée avec une batte de cricket. Tout à coup, je voyais les choses de son point de vue. Ses propres rêves d’améliorer sa vie ne s’étaient pas concrétisés, alors il me battait parce qu’il ne pouvait pas supporter de me voir rater ma vie. Je comprenais enfin que sa tyrannie était née de l’amour. Aucun mot ne sortit de sa bouche, mais pour la première fois, j’appris que son propre père l’avait agressé, tout comme il l’avait fait avec moi. La colère, m’a-t-il expliqué, ne provient généralement pas d’un événement. Elle se transmet de père en fils. Si vous savez cela, vous pouvez l’arrêter ; vous pouvez choisir de ne pas être en colère. L’amour simple est la chose la plus importante dans l’univers. Puis nous avons été dirigé dans un tunnel. Incroyablement, il fut bientôt grouillant de gens dont je savais qu’ils étaient mes ancêtres, me tendant la main en guise de bienvenue. Je reconnus mon grand-père qui m’adressa un regard de joie pure. « L’amour est la chose la plus importante », me dit-il. Puis lui et mon père disparurent. Et c’est alors que ma vie a défilé devant mes yeux. J’ai revécu en détails toutes les bonnes choses qui ont eu lieu dans mon enfance : cela allait des bonbons que m’offraient mes sœurs à la sensation d’amour quand j’étais dans les bras de ma mère. Les moments simples étaient en fait les plus importants. J’approchai désormais de la fin du tunnel, où une lumière brillait plus qu’un millier de soleils. Je pouvais le sentir me tirant vers elle en apesanteur, mais je ne ressentais aucune crainte. Avant que je puisse atteindre la lumière, cependant, deux formes angéliques ont émergé dans le tunnel. Dégageant une énergie puissante alors qu’ils planaient au-dessus de moi, ils se sont présentés comme mes gardiens: les archanges Michel et Raphaël. Etant hindou, ce n’est que plus tard que j’appris que St Raphaël est l’ange des guérisseurs, et St Michel le protecteur de la population et celui qui ouvre les portes. Les deux archanges avaient une forme humaine, mais ils miroitaient de lumière et avait une épaisse translucidité . Michel avait une teinte bleue et des cheveux longs ; Raphaël était verdâtre et portait une casquette. En un instant, J’ai été soulevé par eux et guidé vers la lumière flamboyante devant nous. Alors que nous approchions, je me suis retrouvé au-dessus d’une prairie verte, parsemée de rosiers. L’odeur de l’herbe et des roses me remplit de bonheur. Nous avons voyagé sur un plan plus élevé et un niveau supérieur encore, jusqu’à ce que je fus entouré par un paysage de lumière clair. Raphael m’expliqua que, au plus haut niveau, vous êtes entouré par une puissante énergie qui se compose d’amour et d’intelligence pure, le tissu sous-jacent de tout dans l’univers. L’éveil (illumination) survient, m’expliqua Michael, quand une personne se rend compte que l’amour est partout et que c’est la seule chose qui compte. Pourtant, la plupart des gens ne réalisent cela que lorsqu’ils quittent la terre. Après cela, ils me prirent par les bras et nous nous sommes déplacés rapidement vers le haut, vers un être de lumière, une forme bleu argentée qui ne montrait aucun signe d’être mâle ou femelle. Quand il m’a englobé avec sa lumière bleue, je me sentis enveloppé comme dans une couverture d’amour pur, faisant un avec l’univers. Puis il me demanda de revoir ma vie et de réfléchir sur les changements que je devais faire. Car j’étais destiné à devenir un guérisseur des âmes, en aidant les gens ayant des problèmes tels que la toxicomanie, la dépression et la douleur chronique. Je ne serais plus anesthésiste mais un praticien de médecine spirituelle, de «guérison de la conscience». Puis ma sortie fut soudaine alors que je tombais dans un brouillard blanc. Mes yeux ont commencé à me faire mal, alors je les ai fermés. Quand je les ouvris. . . J’étais dans la salle de réveil. Mon cœur battait fort et mes poumons fonctionnaient à plein régime. »

      Rétabli, le Dr Parti démissionna de son poste de médecin chef anesthésiste au Bakersfield Heart Hospital en Californie, à la grande stupéfaction de ses collègues, puis il s’est débarrassé de toutes ses voitures de luxe et a vendu son manoir pour emménager dans une maison deux fois moins grande. Sa femme a soutenu toutes ses décisions, en gardant la famille à flot alors qu’il établissait une nouvelle pratique pour guérir les gens à travers la méditation et d’autres méthodes alternatives.

  28. Eric dit :

    Stéphane Allix, journaliste, vient de publier « Le test. Une enquête inouïe : la preuve de l’après-vie ? »

    Il n’est pas catholique, n’appartient a priori à aucune religion. En 2001, il perd son frère dans un accident de voiture en Afghanistan, et depuis, le sujet de la mort est devenu pour lui central. Il réoriente son travail de journaliste vers les relations entre les vivants et les morts et entre petit à petit dans le monde stupéfiant des expériences de mort imminente (EMI). Après enquête, il lui apparaît comme évident ce dont il avait toujours douté : il y a une vie après la mort.

    A la mort de son père, voulant en avoir le coeur net, il dissimule des objets dans le cercueil à l’insu de tout le monde juste avant l’enterrement. C’est le sujet de son livre, Le test. Des médiums qu’il interroge sont capables de lui décrire les objets en question car il raconte qu’il a demandé à son père de dire à ces gens ce qui était caché dans le cercueil, et son père, d’une façon ou d’une autre, a réussi à communiquer avec ces médiums.

    Des éléments rationnels l’ont convaincu que la vie n’est pas réductible à notre existence physique. Ensuite, ce que les médiums lui ont expliqué de la mort, lui a fait naître l’intuition que la façon dont son père a vécu son existence colore sa vie après la mort. Ce n’est pas une vision religieuse ni morale de l’existence, c’est un fait observé par des médiums : ce que l’on réalise de notre vivant a un impact sur notre vie d’après.

    Au moment où la personne meurt, des proches décédés l’attendent pour l’emmener dans ce qu’on peut appeler “le monde invisible”. Même les médecins et les infirmiers qui travaillent en soins palliatifs le décrivent. C’est, par exemple, une vieille dame en parfaite santé mentale qui dit : “Vous voyez mon mari assis dans le fauteuil ? Il m’attend.” Elle seule le voit. C’est comme si, à l’approche de la mort, les deux mondes se rapprochaient. Au moment du passage, il se dégage une énorme énergie ; je l’ai vécue avec mon père. Comme si l’on me prenait par les épaules et que l’on me secouait. Ce n’est pas juste l’émotion. Christophe Fauré, psychiatre spécialisé dans le deuil, avec qui je m’entretiens à la fin du livre, évoque les mêmes témoignages rapportés par ses patients. Et les proches défunts qui viennent chercher le mourant sont toujours bienveillants.

    Cela dit, s’il n’a pas changé de comportement avant de mourir, un mari qui bat sa femme par exemple, va continuer à avoir les mêmes pulsions. La mort ne délivre pas, comme par magie, des défauts ou des blessures non soignées. Mais, à chaque seconde, les êtres vivants comme les morts peuvent s’apaiser et guérir. Si sur terre on est tous placé au même niveau, dans l’au-dela, les gens qui sont en proie à une grande confusion intérieure sont plus ou moins ensemble. D’où l’intérêt de travailler sur soi quand on est sur terre.

    Chaque être a un guide (ange gardien). Mais il est difficile de l’entendre dans le brouhaha mental qui agite notre cerveau. Il faut pratiquer le silence en nous pour que par l’intuition il puisse nous « parler ».

    Son enquête rejoint celle plus scientifique d’une équipe de psychologues et de médecins associés à la Technische Universität de Berlin. Elle pense avoir prouvé par l’expérimentation clinique, l’existence d’une certaine forme de vie après la mort. Les croyances religieuses des divers sujets étudiés, semblent n’avoir eu aucune incidence sur les sensations et les expériences décrites.
    http://reseauinternational.net/des-scientifiques-allemands-prouvent-quil-y-a-une-vie-apres-la-mort/

  29. Anne dit :


    L’ange Gabriel précise :

    • « Qu’il fallait observer Orion pour connaître quand ces transformations allaient avoir lieu. »

    Cette constellation semble importante depuis plusieurs siècles. Et non pas qu’avec les Egyptiens mais aussi les Mayas. Un jeune enfant québécois, William Gadoury, s’est amusé à étudier les grandes cités dont la civilisation maya a parsemé l’Amérique centrale. A l’âge de 12 ans, il lui est venu l’idée de vérifier s’il n’y avait pas un lien entre les astres et la géographie…si les Mayas ne tentaient pas de reproduire au sol les figures qu’ils voyaient dans le ciel.

    Sa conclusion intéresse aujourd’hui les archéologues et des chercheurs de l’Institut national de la recherche scientifique (INRS). Ils veulent l’aider à écrire sa toute première étude dans une publication scientifique. Selon William Gadoury, les cités mayas reproduisent les constellations. Et il reste à découvrir une grande cité perdue dans la jungle, au Belize, dont il croit avoir repéré des vestiges sur Google Earth.

    William Gadoury a téléchargé sur Maya GIS un fichier contenant les coordonnées géographiques de tous les sites connus de cette civilisation. Puis il s’est renseigné sur les constellations que pouvaient observer les Mayas depuis leurs latitudes, entre 13° et 22° nord. La Grande Ourse, le Taureau, le Dragon… William reproduit leur forme sur un calque et le plaque sur Google Earth, cherchant à faire coïncider les étoiles et les cités. Sa première découverte a été Cassiopée : son «W» trace un chemin entre cinq sites archéologiques.

    «Je ne comprenais pas pourquoi les Mayas avaient construit leurs cités loin des rivières, sur des terres peu fertiles et dans les montagnes, raconte-t-il au Journal de Montréal. Il fallait qu’il y ait une autre raison, et comme ils adoraient les étoiles, l’idée m’est venue de vérifier mon hypothèse. J’ai vraiment été surpris et excité quand je me suis rendu compte que les étoiles les plus brillantes des constellations correspondaient aux plus grandes villes mayas.»
    http://www.journaldemontreal.com/2016/05/07/un-ado-decouvre-une-cite-maya

    Au total, l’adolescent a réussi à plaquer 22 constellations sur le territoire de la civilisation, liant 142 étoiles à 117 cités anciennes. Tikal représente cinq étoiles de constellations différentes, Chichén Itzá quatre étoiles, Caracol trois étoiles…La géométrie n’est pas tout à fait exacte, mais comment pourrait-elle l’être, au IVe siècle avant notre ère ? Mais elle s’approche beaucoup de la vraie carte du ciel.

    Avec Orion, Il est possible que dans la culture maya, trois étoiles de cette constellation eurent une signification particulière : la géante bleue Rigel, l’étoile Saïph et un des trois astres de la «ceinture» d’Orion, Alnitak, forment un beau triangle au cœur duquel on distingue à l’œil nu la grande nébuleuse.

    Ces trois étoiles symbolisaient pour eux le k’o’oben, les trois pierres du foyer traditionnel, au cœur de la maison. Selon l’adolescent, Rigel et Alnitak sont représentées par les cités Calakmul (Mexique) et El-Mirador (Guatemala). Il reste à trouver Saïph, quelque part près de la mer des Caraïbes au Belize. William a cherché sur Google Earth. Mais comment repérer un quelconque bâtiment sous l’abondante végétation de la région ? Le jeune homme a alors fouillé Internet jusqu’à mettre la main sur des photos satellite datant de 2005, explique le Journal de Montréal, après qu’un important incendie a dévasté la zone. Les vestiges étaient alors devenus visibles. Armand LaRocque, spécialiste en télédétection à l’université du Nouveau-Brunswick, consulté par William, confirme voir sur les photos «des formes géométriques, comme des carrés ou des rectangles qui peuvent difficilement être attribuées à des phénomènes naturels». Il y aurait une pyramide et une trentaine d’autres structures.

    Reste que pour Eric Taladoire, professeur émérite d’archéologie pré-colombienne et spécialiste des civilisations mayas, cette histoire qui fut lancée dans les médias alignés par l’AFP (sans vérification) est bien trop belle pour être vraie. William Gadoury se permet de comparer des cités qui ont 600 ans d’écart ! Pas très scientifique tout çà !
    http://www.arretsurimages.net/articles/2016-05-10/La-trop-belle-histoire-de-la-cite-maya-decouverte-par-un-ado-quebecois-id8740

  30. Robert dit :

    Le Zimbabwe a été le théâtre, le 16 septembre 1994, de l’une des observations d’ovni les plus largement documenté de l’histoire. Une soixantaine d’enfants âgés d’environ huit à douze ans jouaient dans la cour d’école durant leur pause du matin, ces derniers ont soudainement aperçu une soucoupe volante se poser. L’objet était accompagné d’un bruit inhabituel et deux êtres étranges en sortirent. Une créature se trouvait au-dessus du vaisseau et une autre se dirigeait vers les enfants. Elles furent décrites comme ayant une grosse tête, de gros yeux noirs ainsi qu’une combinaison noire très serrée. Les enfants ont raconté avoir ressenti des sensations étranges, comme s’ils avaient pris conscience que la terre était en train de se détruire à cause de l’homme. L’interaction entre ces créatures et les enfants a duré environ quinze minutes. Un professeur a déclaré :  » Ils sont arrivés en courant, et tellement paniqués, même si on l’avait voulu, on n’aurait jamais réussi à les faire courir tous ensembles comme ça.

    Deux mois plus tard, John Mack s’est rendu sur les lieux afin d’enquêter et interroger les élèves séparément. Il nota que leurs versions concordaient et qu’ils paraissaient très crédibles.

    Pour Emily Trim devenue adulte, ce qu’elle a vécu lorsqu’elle était encore une enfant au Zimbabwe a eu un impact profond sur sa vie et cela jusqu’à ce jour. Elle explique continuer à être impactée par son interaction avec l’OVNI et par les êtres qui se trouvaient à l’intérieur. Elle rapporte avoir reçu des messages dans le cadre de cette rencontre. Selon elle, son œuvre d’art est une « représentation des messages qu’elle recevait » de la part de ces êtres.

  31. Gabi dit :

    Le 12 juillet 2016, un camionneur américain a pris une photo d’un accident mortel qui s’est déroulé quelques mètres plus loin, depuis son véhicule. Sur celle-ci on a l’impression d’y voir un esprit s’envoler au-dessus du corps de la victime.


    http://www.sudinfo.be/1622578/article/2016-07-14/cette-photo-prise-apres-un-accident-mortel-est-elle-la-preuve-que-les-esprits-ex

  32. Waisfisch dit :

    Je n ai pas eu d accident nmortelm
    Mais je suis sorti de mon corps a plusieur reprise j étais très légère je voyais mon corps d en haut j entendait tout et pouvais voyager dans l espace c était géniale j avais 30 ans j en ai 63 h ai parlé a personne de peut qu on me prennes pourune folle

    • Anne dit :

      Waisfisch, pourtant des millions de personnes à travers le monde et de toutes religions ont connu une NDE ! Pour ma part, je n’ai pas eu cette expérience, par contre encore pré-ado, j’ai vu sans raison particulière un récapitulatif de ma vie enfant. Cela en était douloureux alors que je n’avais rien fait de grave. Autre singularité, je me souviens vaguement d’avoir eu à accepter la croix que je porterais sur terre. Et comme une mystique le dit, cela ne sert à rien de demander un miracle sur le choix de cette croix. Il ne sera pas exaucé. Mais quelles furent les raisons d’après vous de cette sortie de corps ?

      Pour explorer l’insondable, Claude Corse a réuni pour la première fois le Dr Jean-Jacques Charbonier, médecin anesthésiste spécialiste des EMI, auteur d’un livre troublant sur la conscience intuitive extra-neuronale (Editions Trédaniel) et Geneviève Delpech, la compagne du chanteur disparu l’année dernière, médium et témoin de rencontres incroyables….

      Les 10 chansons incontournables de Michel Delpech :
      http://www.lefigaro.fr/musique/2016/01/03/03006-20160103ARTFIG00046-michel-delpech-ses-dix-chansons-incontournables.php

  33. Tania dit :

    La 7 ème symphonie avec Georges Prêtre, c’est un régal :

    Qui était-il ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s