Les messages cachés de l’eau

Masaru Emotocristaux gifLe docteur Masaru Emoto (1943-2014), diplômé de l’Université de Yokohama et ayant obtenu son doctorat en Médecine alternative à l’Open International University, révolutionne notre vision que l’on a de l’eau. Utilisant des prises de vue à vitesse ultrarapide, il s’est aperçu que les cristaux d’eau formés par le gel révèlent la transformation subie par l’eau lorsque des pensées spécifiques et convergentes sont dirigées vers elle. Il a découvert que l’eau de source et l’eau exposée à la vibration de mots bienveillants  laissent apparaître des formes brillantes, complexes et colorées, rappelant les motifs  des flocons de neige. Inversement, l’eau polluée et celle qui a été exposée à des pensée  négatives produisent des motifs incomplets, asymétriques, aux couleurs ternes. Les implications de cette recherche entraînent une nouvelle conscience de l’impact positif que  nous pouvons avoir sur la Terre ainsi que sur notre santé.

Il avait sorti  un remarquable film : « Water, le Pouvoir Secret de l’Eau »

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=YY8qhAb3Mxg

.

L’influence de la musique sur l’eau :

eau influence de la musique

eau gelée gif

.

L’influence de la pensée humaine sur les fleurs : 

pensée sur les fleurs

fleurs rouge s'épanouit gif

.

Pots de riz plusieurs mois après avoir subit des pensées négatives ou positives :

pots de riz

.

..Et quand l’eau tombe du ciel elle est vierge de toute influence négative !

muguet gif

51 commentaires sur “Les messages cachés de l’eau

  1. Atlas dit :


    Des chercheurs viennent de mettre en évidence un nouvel état de la matière, prédit depuis plus de 20 ans par la théorie : l’eau superionique. Cette glace aux propriétés étranges est introuvable sur Terre. Car cet état de la matière ne peut être obtenu que dans des conditions de très hautes température et pression. La glace devient à la fois solide et liquide : à 5.000 K et 190 GPa, soit deux millions de fois la pression atmosphérique ! Ce sont toutefois les conditions qui règnent au centre de la Terre.

    Le physicien américain Marius Millot et ses collègues du Lawrence Livermore National Laboratory (LLNL), de l’université de Californie, à Berkeley, et de l’université de Rochester, dans l’État de New York. sont parvenus à créer de l’eau superionique en comprimant un échantillon d’eau entre deux pointes de diamants. Le procédé, appelé cellule à enclumes de diamants, a permis d’augmenter la pression jusqu’à 2,5 GPa, soit 25.000 atmosphères, et de créer une glace d’eau, dite glace VII, un type de glace parmi une quinzaine connus, qui est 60 % plus dense que l’eau. Ensuite, la glace VII a été bombardée par un laser. Une fraction de seconde a suffi pour que la température atteigne 5.000 K et la pression 190 GPa. L’eau superionique s’est formée avant de fondre, à peine 10 à 20 nanosecondes plus tard. La chaleur affaiblit les liaisons entre hydrogène et oxygène au sein des molécules d’eau, tandis que la pression maintient les atomes d’oxygène figés dans un alignement cristallin, c’est-à-dire solide. Les ions hydrogène (rien d’autre que des protons) se mettent donc à circuler librement dans le réseau cristallin d’oxygène, comme un liquide.

    Grâce au déplacement des particules chargées, l’eau superionique est conductrice, sauf que contrairement à un métal, l’électricité circule par l’intermédiaire des particules chargées positivement, ici les protons, au lieu des électrons. Si l’on parvient à obtenir de l’eau à l’état superionique dans des conditions moins contraignantes, une application sera donc envisageable en électronique, notamment pour faire des batteries. Cette découverte expérimentale intéresse également l’astronomie. Elle pourrait alimenter les modèles sur la dynamique et la structure interne des géantes glacées de notre système solaire, ainsi que des exoplanètes similaires, car les conditions extrêmes reproduites en laboratoire par Marius Millot et son équipe sont celles qui règnent au sein d’Uranus et de Neptune. Les résultats tendent à montrer que l’eau serait présente dans le manteau de ces planètes à l’état superionique, ce qui permettrait d’ailleurs d’expliquer leur champ magnétique étrange.
    https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/physique-eau-superionique-son-existence-enfin-prouvee-70312/

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s