Les 4 complices diaboliques de l’antechrist

table ronde.

gif eye pyramidLes francs-maçons portent en étendard Jules Ferry. Celui qui proclamait au Parlement en 1885, « Il y a pour les races supérieures un droit parce qu’il y a un devoir pour elles. Elles ont le devoir de civiliser les races inférieures.» Les sionistes sont convaincus qu’il n’y a d’êtres humains que les Juifs. Talmud, Kerithuth 6b p. 78 : Les juifs sont des humains, non les goyim, ce sont des animaux. Les islamistes extrémistes prêchent que la guerre doit continuer tant que toute la Terre ne sera pas musulmane. Alors que les néo-nazis croient en la supériorité de la race aryenne (aryos = noble). Ils affirment la supériorité des types nordiques et des civilisations anglo-saxonnes en les plaçant au sommet d’une pyramide, dont la base correspond aux peuples d’Afrique noir.

.
La réunion du 24 mars 2014 à la Haye (Pays Bas) :

Netanyahu et la bombe sur l'Iran50 états y étaient représentés pour un sommet sur le terrorisme nucléaire. Un thème régulièrement évoqué par les médias, laissant penser qu’une bombe sur l’Iran continue à être un objectif israélien, dans le but de faire table rase autour de lui. La salle qui les accueillait, était composée en son milieu d’un meuble circulaire, surmonté d’une projection holographique représentant une pyramide. Autour, une immense table aux bas côtés ornés de hiéroglyphes, à laquelle s’asseyaient les participants. Les dirigeants présents : David Cameron, Ban Ki Moon, John Kerry, Serge Lavrov… portaient tous une « pyramide illuminati » agrafée à leur complet veston. Sauf Barack Obama !
https://www.youtube.com/watch?v=nB7Ab5IXriw
pyramide et artistesUn décorum qui aurait choqué plus d’un artiste, sachant que ce signe pyramidal symbolise un pacte satanique, promettant succès, fortune et honneurs, à celui qui accepte de vendre son âme au diable ! Mais à celui qui cherche à s’en soustraire, de graves problèmes.
https://www.youtube.com/watch?v=IKGKouhQ3bY
En somme, on retrouve là ce que déclarait David Spangler (directeur de l’Initiative Planétaire, un projet des Nations Unies) « Personne n’entrera dans le Nouvel Ordre Mondial à moins qu’il ou elle ne fasse le serment de vénérer Satan. Personne ne fera partie du Nouvel Age sans recevoir une initiation Luciférienne ! » Pour Pierre Hillard, ce N.O.M. (ou mondialisme) nous mène à quelque chose de profondément satanique, de destruction du genre humain, de son abaissement moral, un collectivisme, un traçage dans tous les domaines, enfin un esclavage via l’intelligence artificielle, via le numérique ! Mgr Vigano n’en pense pas moins, le « Great Reset » est une religion satanique :
https://rumble.com/v1jm91g-mgr-vigano-le-gr-est-une-religion.html

.
Quand satan singe Dieu :

TrinitéReste que la signification du triangle qui représentait à des époques antérieures le mystère chrétien de la Trinité, avec son œil rappelant que Dieu est unique et voit tout, a ici changé. Lucifer ne détenant aucun pouvoir créateur, singe continuellement Dieu. Il s’en est emparé pour en faire l’emblème du N.O.M. (Nouvel Ordre Mondial). Lawrence Patton McDonald (1935-1983), congressiste américain (tué très bizarrement dans l’attaque d’un vol de la Korean Airlines),
https://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_007_Korean_Air_Lines
dans un message public diffusé en 1976, nous en dévoilait un peu plus sur cette organisation Lawrence Patton McDonald« Le but des Rockefeller et de leurs alliés est de créer un gouvernement mondial unique, combinant le Super capitalisme et le Communisme sous la même bannière, et sous leur contrôle… Est-ce que j’entends par là une conspiration ? Oui, en effet. Je suis convaincu qu’il y a un tel complot, d’envergure internationale, en planification depuis plusieurs générations, et de nature incroyablement maléfique. » Il ne faut donc pas être surpris si cette pyramide apparaît non seulement sur le dollar mais aussi sur de nombreuses autres monnaies !
https://www.youtube.com/watch?v=dGwCdeekJxE

Billet ukrainien

.
Le remodelage du monde par les cabalistes :

Otto Khan (1869-1934)Otto Khan (1869-1934) partenaire de Jacob Schiff et de Paul Warburg chez Kuhn Loeb (banque d’investissement très influente) expliquait déjà que les banquiers « Kuhn Loeb» essayaient de refaire le monde en créant des conflits artificiels : guerres mondiales, guerre froide, contre le terrorisme, fracture gauche-droite pour maintenir les pays démocratiques dans l’impasse. Dans son livre « Genève versus la paix » de 1937,
http://vre2.upei.ca/uasc/fedora/repository/vre%3Arw-batch2-1867/OBJ
le comte de Saint-Aulaire (ambassadeur français à Londres) relate une question qu’il avait posée à Khan juste après la 1ère guerre mondiale « pourquoi les banquiers avaient-ils protégé les bolcheviques alors qu’ils étaient hostiles à la propriété privé ? » comte de Saint-AulaireIl lui avait répondu que pour restructurer le monde à son profit il fallait créer des contraires. « Notre dynamisme utilise les forces de la destruction pour nourrir ensuite les forces de la création. Le bolchevisme destructeur nous a amené à la Société des Nations qui est notre œuvre et dont Israël en est le germe. Le marxisme antithèse du capitalisme, est tout aussi sacré pour nous. Il nous permet d’être l’axe de ces contraires pour purifier l’idée de Dieu, en l’identifiant à la nation d’Israël, qui va devenir son propre messie. » Landowsky_Josef_Symphonie_en_rouge_majeurAinsi ce projet de création d’un monopole politique, économique et culturel mondial est réalisé par un processus dialectique hégélien de création d’adversaires (thèse-antithèse) pour la réalisation d’une synthèse correspondant aux objectifs fixés. Christian Rakovsky démontre parfaitement comment le communisme et le capitalisme ont fait partie de ce processus dialectique dans le livre « La Symphonie en Rouge Majeur », écrit par l’ assistant témoin de son interrogatoire, José Landowsky.
https://henrymakow.wordpress.com/2017/10/04/la-symphonie-rouge-premiere-partie-les-rothschild-menent-la-symphonie-rouge/

https://henrymakow.wordpress.com/2017/11/01/la-symphonie-rouge-deuxieme-partie-la-revelation-finale-de-la-franc-maconnerie/

Des deux bords, le cartel sioniste illuminati contrôlait les richesses et le pouvoir. Si en URSS l’état (soutenu par ce cartel) détenait les sociétés, aux USA, les multinationales étaient directement sous leur emprise. Aujourd’hui, avec l’effondrement du mur de Berlin, les choses ont un peu changé. Mais les principes communistes restent les mêmes. Frères KochAinsi la dialectique illuminati se reflète avec Georges Soros qui finance la gauche alors que les frères Koch la droite. Et tous les deux, malgré qu’ils soient des sionistes illuminati, ne sont nullement gênés de financer une campagne d’islamisation, comme ici en France avec Soros :
https://fr.novopress.info/126007/le-speculateur-george-soros-finance-une-campagne-dislamisation-en-france/
Certes, ils sont loin d’être les seuls à jouer à ce petit jeu. La fondation Tides par exemple aide des sociétés qui à leur tour financeront la gauche radicale, l’islam, les médias par la publicité, des think tanks et des universités. Si les manifestations de masse, telles qu’Occupy Wall Street,
Anonymoushttps://fr.wikipedia.org/wiki/Occupy_Wall_Street
n’étaient pas financées de cette manière, elles auraient depuis longtemps exigé la nationalisation de la Fed, une création de monnaie sans dette, une enquête sur le 11 septembre ou encore que toutes les campagnes politiques soient financées par l’état et non pas par des multinationales. On pourrait en dire autant d’ Anonymous !
https://www.youtube.com/watch?v=iVkPwZk7JP4

.
Grâce aux nouvelles techniques, les banquiers sionistes et leurs vassaux maçons érigent lentement mais surement leur dictature policière mondiale :

Gilles Babinetgif sécuritéGilles Babinet, nommé « Digital champion » auprès de Neelie Kroes, pour porter la voix numérique de la France à Bruxelles, dénonce ce système orwellien qui se met en place, avec notamment l’article 13 sur le renforcement de la surveillance des données :
https://www.lesechos.fr/2013/12/gilles-babinet-nous-sommes-a-deux-doigts-de-la-dictature-numerique-347990
« Cette loi, c’est le plus grand coup porté au fonctionnement de la démocratie depuis les lois d’exceptions pendant la guerre d’Algérie. Il n’y a plus le pouvoir du juge. S’il n’y a pas de problème à ce que l’on aille fouiller dans la vie d’un gangster, encore faut-il savoir qui est celui qui désigne le gangster, il faut que cela soit un juge. En aucun cas, il ne faut donner un blanc seing à des militaires, policiers ou politiciens. Le monde de l’Internet s’était révolté contre l’Hadopi et là, c’est bien pire. On critique Prism (le programme de surveillance de la NSA) mais là, on va bien plus loin. On institue l’état de surveillance permanent. » N’était-il pas révélateur de voir François Hollande s’opposer à ce que le président Morales survole la France, de peur qu’il parte avec Edward-SnowdenEdward Snowden, le whistleblower qui dénonçait cet espionnage ? Avec son projet informatique de censure globale d’internet,
https://www.crashdebug.fr/informatik/93-securite/8333-hallucinant-project-pheme-l-europe-finance-un-projet-informatique-de-censure-globale
l’Union Européenne n’est-elle pas entrain d’installer l’une des pires dictatures mondiales que le monde ait créé ?
https://www.youtube.com/watch?v=GmB3zCAOVe4

.
Ce qui s’est passé dernièrement en Ukraine n’est qu’une énième tentative de spoliation des richesses d’un pays.

shimon-peresgif drapeau ukrainienLes banquiers sionistes s’en donnent à cœur joie dans les pays de l’est.
https://michelduchaine.com/2014/03/31/nouvel-ordre-mondialla-puissance-des-rotschildles-banquiers-illuminati/
Au Hilton de Tel-Aviv en 2007, Shimon Peres se vantait déjà d’avoir acheté Manhattan, la Hongrie, la Roumanie et la Pologne… ! Dans peu de temps, ce chef d’État le plus âgé du monde, pourra rajouter l’Ukraine.
https://www.youtube.com/watch?v=JL4Cu-K17vE
Autrement, pourquoi 40 caisses d’or auraient-elles été emportées mystérieusement de ce pays pour en revoir 36 réapparaître en Irak ?
https://reseauinternational.net/magie-40-caisses-dor-disparaissent-en-ukraine-36-tonnes-dor-apparaissent-en-irak/
holodomorDepuis le 6 novembre 2010, la Vierge Marie prévenait Pedro Régis de prier pour cet état, indépendant que depuis le XXème siècle : « La croix sera lourde pour le peuple de l’Ukraine… ». Sa région de Kiev, prise aux Khazars, a vu naître en 882 le premier état slave sous le nom de « Rous ». En 988, un missionnaire grec, Cyrille, commença à convertir le pays au christianisme alors que les Khazars l’étaient au judaïsme depuis le VIIème (d’où cette aberration de voir des juifs khazars réclamer la Palestine en 1948 alors qu’ils n’en sont pas d’origine). Son destin fut ensuite d’être partagé entre l’empire polonais, russe et ottoman, pour passer presque entièrement sous l’empire tzariste puis de l’union soviétique. Le 30 décembre 1922, l’URSS naissait du traité qui réunissait la RSFSR (République socialiste fédérative soviétique de Russie), la Biélorussie, l’Ukraine et la Transcaucasie. Le calvaire des Ukrainiens s’intensifia lors de la grande famine provoquée de 1933, appelée l’Holodomor et qui entraina jusqu’à 8 millions de morts. Certains allèrent jusqu’à parler de génocide des chrétiens ukrainiens par les juifs soviétiques.
https://veritablehistoire.wordpress.com/2013/07/28/7-millions-de-chretiens-ukrainiens-extermines-par-les-juifs/
wehrmachtPuis elle dut subir les grandes purges staliniennes de 1937-38 qui se terminaient souvent par le goulag si bien décrit par Soljenitsyne, autre lanceur d’alerte sur le N.O.M. Le régime était si répressif, que lorsque l’Allemagne nazie envahit l’URSS en 1941, l’ouest ukrainien accueillit la Wehrmacht en libératrice ! Seul l’extrême ouest du pays, la Galicie (région de Lviv), restera sous domination polonaise ou autrichienne jusqu’à qu’elle soit rattachée à l’URSS en 1945. En 1986, dans la ville de Tchernobyl, une explosion eut lieu dans une centrale nucléaire qui contamina l’Europe sauf la France, le panache radioactif s’étant arrêté selon ses politiciens, pile a ses frontières.

https://www.youtube.com/watch?v=nci5iYEQJ8o
https://fr.wikipedia.org/wiki/Cons%C3%A9quences_de_la_catastrophe_de_Tchernobyl_en_France
TchernobylEn 1991, l’Ukraine devint indépendante avec pour président Leonid Kravtchouk. Entre temps, elle était passée de 51,4 à 45 millions d’habitants et connaissait une forte immigration. Les salaires étant faibles (332 $/mois) 6,6 millions d’Ukrainiens préférèrent aller travailler à l’étranger, faisant rentrer annuellement 3 milliards de dollars. Comme président entre 1994 et 1999 Leonid Koutchma. Affaires de corruption, enlèvements de journalistes amenèrent la Révolution orange avec l’aide des services occidentaux. Elle se termina en 2005 par l’élection de Viktor Louchtchenko et comme premier ministre Loulia Tymochenko. Cela eut pour conséquence le doublement du prix du gaz russe (de 50 $ il passa à 95 $ les 1000 m3). En 2006 Viktor Lanoukovytch remplaça Tymochenko puis fut élu président en 2010, pour théoriquement jusqu’en mars 2015. L’emprisonnement de son opposante Loulia Tymochenko suscita de vives critiques en occident. Fin 2013, alors qu’un accord d’association doit être signé entre l’UE et l’Ukraine, la Russie fait pression sur Kiev pour lui faire changer d’avis. L’Ukraine en renonçant à l’accord avec l’Union européenne, entrainera d’importantes manifestations pro-européennes qui feront plus de 88 morts avec occupation de la place Maidan et de la mairie, et la demande de démission de Lanoukovytch. Viktor-IanoukovitchCurieusement, les mêmes balles mortelles avaient touché aussi bien des policiers que des manifestants !
https://fr.news.yahoo.com/video/ukraine-une-rumeur-accuse-l-014902950.html
https://www.dailymotion.com/video/x1qnu74
Le 22 février le parlement votait la destitution du président en fuite en Russie. L’opposante Julia Timochenko fut libérée, pour apparaître en publique le soir même. Cinq jours après, Arseni Iatseniouk était nommé Premier Ministre. Celui-là même qui participa le 27 octobre 2013, (donc avant les rassemblements de Kiev), à Cracovie (Pologne), à une réunion de la Commission Trilatérale présidée par Jean-Claude Trichet (ancien président de la BCE, membre du Groupe Bilderberg) dont le sujet portait sur l’Ukraine et l’Union Européenne. Mais une élection à la criée, sans observateurs impartiaux, sans urnes, sans bulletins vérifiables, peut-elle être appelée démocratique ?

ukraine.

.ukradded-s

Comme dans tous les autres pays, la CIA participe activement aux révolutions colorées :

Obama et les révolutions coloréesElle balaye l’un après l’autre les anciens états satellites de Moscou :
https://reseauinternational.net/les-revolutions-de-couleur-sont-elles-si-spontanees-que-ca/
– Serbie, président renversé en 2001
– Georgie, révolution des roses menant à la démission du pdt Edouard Chevardnadze le 23/11/ 2003
– Ukraine, révolution orange en 2004
– Kirghizistan, coup d’état en mars 2005 ou révolution des tulipes
– Liban, révolution du cèdre en 2005 etc…
https://www.youtube.com/watch?v=54KLcbd5UoU
A chaque fois, les mêmes institutions américaines telles que l’IRI ou Freedom House, Amnesty International, National Endowment for Democracy ou des associations plus neutres, le comité international de la Croix Rouge, Médecins Sans Frontières y apparaissent :
https://www.youtube.com/watch?v=F7ASHvWEXbc
Parmi les principaux sponsors du coup d’Etat en Ukraine, on peut citer le fondateur du site de ventes aux enchères eBay Pierre Omidyar et le spéculateur boursier américain George Soros.
https://meta.tv/ukraine-un-agent-us-affirme-que-le-coup-detat-a-ete-fomente-par-les-usa-et-lue/
Selon le journal israélien Haaretz, 35 combattants armés et cagoulés de la place Maidan étaient dirigés par 4 anciens officiers de l’Armée israélienne portant la kippa sous leurs casques.
https://histoireetsociete.wordpress.com/2014/03/01/the-ex-israeli-soldier-who-led-a-kiev-fighting-unit/
MercenariesCe qui n’a surpris personne. La présence d’unités israéliennes était déjà signalée lors d’événements similaires en Géorgie, aussi bien lors de la « révolution des roses » (2003) que lors de la guerre contre l’Ossétie du Sud (2008). En Cote d’Ivoire, pendant l’opération Licorne, ne les avait-on pas aussi remarqués ?
http://www.recherches-sur-le-terrorisme.com/Documentsterrorisme/soldats-francais-tues-cote-d-ivoire.html
Autres intrus habituels, les mercenaires de Greystone (anciennement appelés Blackwater puis Academi). Après Kiev, les blackwater rejoignaient la black sea (vers Odessa) !
https://www.youtube.com/watch?v=c1mw0AUEMfY
https://www.youtube.com/watch?v=mewoeE_R1ho
Mais ceux qui ont surpris, furent les 86 membres du Pravy Sector. Ils avaient été invités en septembre 2013 par le ministre polonais des Affaires étrangères, Radosław Sikorski, pour prétendument coopérer au niveau universitaire à Varsovie.  Pravy SektorEn fait, ils se rendaient au centre de formation de la police de Legionowo pour s’entrainer à la gestion des foules, à la reconnaissance des personnes, aux tactiques de combat, au commandement, au comportement en situation de crise, à la protection aux gaz de maintien de l’ordre, à la construction de barricades, et surtout au tir, incluant l’usage des fusils de snipers. Sur certaines photographies, on les voit en uniformes nazis avec leurs professeurs polonais en civils. Ce scandale illustre bien le rôle assigné par l’Otan à la Pologne en Ukraine ; un rôle comparable à celui assigné à la Turquie en Syrie.
https://www.voltairenet.org/article183316.html
Le traitement de ces soulèvements par les médias occidentaux est évidemment différent suivant les pays. Si on les bannit en Egypte, on les encourage en Syrie, en Thaïlande et au Venezuela. Ce qui est certain, la BBC, CNN etc…. ne sont plus crédibles car totalement manipulés par les agences de désinformations :
https://www.youtube.com/watch?v=1c2SJOLMdlI

Ce qui rend bien perplexe les observateurs avertis tels que Michel Collon :
dark-vador-du-parti-uip-salue-des-soldats-ukrainienshttps://www.youtube.com/watch?v=uTp6CIHh4qs#t=16
Pourtant la très grande majorité des peuples ne veulent pas de ces guerres civiles. Comme le constate en Ukraine Jean-Marie Chauvier, journaliste et essayiste belge :
http://www.rwf.be/?p=10420
gif dark vadorEst-ce pour cette raison que les pro-européens mettent en avant Dark Vador, le héros maléfique de la «Guerre des Etoiles» ? Avec lui, ne reste-t-on pas dans l’imaginaire ?
https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/ukraine-dark-vador-candidat-du-parti-ukrainien-de-l-internet-a-la-presidentielle_564001.html

.
Car il faut une sacré dose d’inconscience devant les risques liés à la signature d’un traité de libre échange avec l’UE :

Russes coup de pied aux USALes Ukrainiens oublient qu’en signant, ils devront appliquer les mesures préconisées par le FMI : fermeture d’entreprises industrielles, surtout à l’est, ou leur reprise-restructuration-démantèlement par les multinationales. Augmentation du prix de vente du gaz (selon l’opérateur gazier national, Naftogaz). Baisse de 30% de la valeur de sa monnaie le hryvnia. Au niveau de l’agriculture, se pointe à l’horizon la ruine de la production locale, qui est assurée actuellement par les petits paysans et les sociétés par action, héritières des kolkhozes, et par l’arrivée des multinationales de l’agro-alimentaire. L’achat massif des riches terres n’ira qu’en s’accélérant. Ainsi Landkom, un groupe britannique, a acquis 100.000 hectares et le hedge fund russe, Renaissance 300.000 ! Et la Chine ne cherche-t-elle pas à acheter 5% de l’Ukraine (30.000 km² de terres arables) ?
http://www.slate.fr/economie/78152/chine-rachat-ukraine
Mais voilà, la jeunesse ne rêve que de voyages et de bons salaires alors que l’UE pense importer massivement ses produits, tout en imposant ses standards pour les produits susceptibles d’êtres exportés vers l’UE. Les travailleurs, les paysans, soumis à ce capitalisme de choc, perdront tous leurs acquis sociaux. La Russie quant à elle, en cas d’accord avec l’UE, menace de ne plus offrir en compensations, la baisse d’un tiers du prix du pétrole, une aide de 15 milliards de dollars et l’union douanière avec elle. Poutine tient à son projet euro-asiatique englobant la majeure partie de l’ancien espace soviétique (hormis les pays baltes) ! Si l’est de l’Ukraine est plus industrialisé, plus ouvrier, plus russophone, l’ouest par contre est plus rural, paysan, ukraïnophone. Kiev prêtres orthodoxes s'interposentL’est est orthodoxe rattaché au patriarcat de Moscou
https://fr.sputniknews.com/actualite/201312021022709591-kiev-les-orthodoxes-organisent-une-procession-contre-l-expansion-euro-sodomite/
alors que l’ouest est à la fois gréco-uniate catholique et orthodoxe, rattaché au patriarcat de Kiev depuis 1991. D’où cette offensive étasunienne pour juguler toute résurgence d’états souverains se référant officiellement à une Église chrétienne, catholique ou orthodoxe.
https://by-jipp.blogspot.com/2014/02/le-neo-komintern-par-xavier-moreau.html

.
Les protestations de Washington et de l’UE contre le référendum du 16 mars 2014 en Crimée sont donc bien indécentes.

referendum en CriméeUn million et demi d’électeurs étaient invités à y participer. Ils savaient que la Crimée, russe depuis la Grande Catherine au XVIIIe siècle, avait été donnée par la République Socialiste Soviétique de Russie à la République Socialiste Soviétique d’Ukraine en 1954 par une décision de Khrouchtchev. Après le démantèlement de l’URSS en 1991, la Crimée était restée au sein de la nouvelle Ukraine indépendante, mais y avait reçu le statut de république autonome jusqu’au jour où la Rada suprême (parlement ukrainien) le supprima en mars 1995. Les résultats démontrèrent que 96,6 % des votants étaient en faveur du rattachement de la Crimée à la Russie.
Pourquoi donc le porte-parole américain Jay Carney, rejeta-t-il ce choix populaire au motif qu’il était contraire aux normes internationales, alors que les Américains l’avaient accepté lors du honteux démantèlement de la Yougoslavie, qui eut pour conséquence l’indépendance du Kosovo ?
https://www.huffingtonpost.fr/2014/03/16/referendum-crimee-histoire_n_4950521.html

.
Parce que tout simplement les Américains utilisent les lois selon leurs intérêts :

Ukraine jeu d'échecEn janvier 2011, les USA n’ont-ils pas poussé à ce qu’un referendum ait lieu au sud-Soudan, faisant perdre à ceux du nord, un tiers de leur territoire et environ 70% de leurs gisements de pétrole ? En quoi la guerre en Irak, décidée par Washington en 2003 sans l’accord du Conseil de Sécurité des Nations-unies, et sur le motif mensonger de la détention d’armes de destruction massive par Saddam Hussein, était-elle davantage compatible avec les « normes internationales » ? En quoi la détention de prisonniers à Guantanamo, sans jugement depuis 12 ans ou l’espionnage généralisé du monde entier le sont-ils davantage ? Le coup d’État organisé à Kiev par Washington, avec les activistes néo-nazis de Svoboda, de Pravy Sektor, renversant le président ukrainien Viktor Ianoukovich, était totalement inconstitutionnel (violation de l’article 111) ! Victoria NulandMais voilà, Washington veut poursuivre sa stratégie d’encerclement de la Russie et la priver des facilités offertes à sa flotte à Sébastopol. Et ses multinationales tiennent à s’emparer de toutes ses richesses, juste après le passage de la banque mondiale et du FMI, envoyés en avant coureurs pour les endetter. Un scenario classique utilisé dans tous les pays du tiers-monde, en Amérique du sud et aujourd’hui en Europe. C’est ainsi que début février, une courte vidéo était postée sur YouTube, dans laquelle le sous-secrétaire d’Etat, Victoria Nuland (une néo-conservatrice juive, conseillère du vice-président Dick Cheney, assistante de John Kerry pour l’Europe et l’Eurasie Geoffrey Pyatt à Kievpour s’occuper des opérations de déstabilisation de l’Ukraine (Elle avait d’ailleurs admis devant l’US Ukraine Foundation que les USA avaient utilisé plus de 5 milliards de dollars pour « développer la démocratie » en Ukraine.), discutait au téléphone avec l’ambassadeur américain à Kiev, Geoffrey Pyatt. Elle y insultait l’UE et donnait ses instructions pour composer le nouveau gouvernement ukrainien.
https://www.youtube.com/watch?v=2-kbw00aqqc
De leur côté, les systèmes internationaux Visa et MasterCard se mirent à cesser de desservir les opérations de sanction contre la Russiegif mastercard et visapaiement de la banque Sobinbank (groupe bancaire Rossia).
https://www.lefigaro.fr/flash-eco/2014/03/21/97002-20140321FILWWW00072-visa-et-mastercard-ne-servent-plus-les-clients-de-banques-russes.php
Une technique de chantage qui fut efficace avec le Vatican ! Le lendemain du départ de Benoit XVI, le système refonctionnait comme par miracle ! Petit historique de la situation en Ukraine ou comment ce pays a servi d’appât pour que les néo-conservateurs américains puissent essayer de mettre à genoux la Russie, obstacle à leur mise en place d’un gouvernement mondial unilatéral https://odysee.com/@Salazar:1/Ukraine-_-l’autre-v%C3%A9rit%C3%A9:8 

Le témoignage de la journaliste Anne Laure Bonnel sur le bombardement des Ukrainiens de l’est par leur propre gouvernement (avec la complicité des pays de l’Otan),
https://www.facebook.com/watch/?v=319053797055932
dans son documentaire ‘Donbass’ :
https://odysee.com/@SamSixHuit:7/donbass-documentaire:7

Nikita Mikhalkov résume bien la crise en Ukraine depuis 1991. Ses dires sont confirmés par George Friedman « les intérêts des USA, aussi bien lors des guerres mondiales que durant la période de la guerre froide, étaient d’empêcher tous liens entre l’Allemagne et la Russie. » et le prof Paul Christie de l’université de Colombie en 2014 « que l’Ukraine reste unie sur la carte ou s’effondre, cela n’avait pas d’importance. Ce qui comptait s’était que l’Europe soit séparée de la Russie pour qu’elle soit obligée de réorienter son économie vers les USA. »
https://disk.yandex.ru/i/ajOSfPZaeVXI8A

Cette attitude méprisante de l’Amérique est évidemment de moins en moins acceptée :

Attitude méprisante des USA au G20On l’a vu lors de la réunion du 24 mars à La Haye. Le Brésil, la Chine, l’Inde, et l’Afrique du Sud ont rejeté l’idée des sanctions et des contre-sanctions contre la Russie (comme ne pas l’inviter au G7). « La tutelle du G20 appartient à tous les Etats membres de manière égale, et aucun Etat membre ne peut unilatéralement déterminer sa composition » fit remarquer le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov « certains pays du G20, dont la Chine et le Brésil, sont plus riches que certains pays du G7, le G7 a donc perdu son monopole sur la gouvernance mondiale. » Les Hollande et autres Merkel, au lieu de jeter de l’huile sur le feu, ne devraient-ils pas plutôt s’entendre avec Poutine et explorer les voies d’un large accord de coopération ? Mais pour cela, les États-membres de l’UE devraient sortir de l’OTAN, renvoyer les troupes US encore sur leur sol, comme l’avait fait de Gaulle en son temps, mais aussi cesser la négociation du Traité de libre-échange transatlantique avec les USA, pour en ouvrir une avec la Russie, la faisant basculer dans une entente avec elle, plutôt que de la pousser à s’accorder avec la Chine. Ce n’est évidemment pas l’intérêt des Américains. Aussi utilisent-ils tous les moyens pour provoquer la Russie à ne plus fournir de gaz à l’Europe. L’obligeant ainsi à leur acheter du gaz de schiste au prix fort !

G20

.

.
Reste que cette alliance de fait avec les groupes neo-nazis à Kiev fait désordre !

prince-bernhard-liberationMais qui s’en soucie ? Le groupe Bilderberg, qui se réunit fin mai au Danemark, n’a-t-il pas eu comme 1er président (de 1954 à 1976) le prince Bernhard des Pays-bas ? Il a été un officier nazi SS travaillant pour le compte du département d’espionnage NW7 opérant à l’intérieur du géant de l’industrie chimique I.G. Farben qui utilisait le camp de concentration d’Auschwitz comme réserve d’esclaves pour ses usines sur place ! Et le 21 mars 2014, le ministre français de la défense, Jean-Yves Le Drian, ne s’entretenait-il pas officiellement avec le ministre estonien de la Défense, Urmas Reinsalu ? Celui qui fait régulièrement l’apologie des Waffen-SS nazis et qui participe personnellement à des rassemblements de néo-nazis estoniens ? soutien neo nazi par la FranceN’a-t-il pas demandé à ce que la France ne livre pas à la Russie les 2 navires de guerre Mistral acheté pour plus de 1 milliard d’euros et qui sont en cours d’achèvement dans les chantiers navals STX de Saint-Nazaire ? Après tout, Laurent Fabius, celui qui a les mains rouge du sang contaminé et des massacres syriens, avait manifesté lui aussi son soutien officiel à Oleg Tiagnibok, chef du parti néo-nazi Svoboda, par ailleurs sous le coup d’un mandat d’arrêt international.
https://www.youtube.com/watch?v=hfVpQSi49kw
Et le 1er président de la commission européenne, Walter Hallstein (1901-1982), n’était-il pas lui aussi un ancien nazi ? Pourtant Il est un des pères fondateurs de l’Europe, avec Hitler et les grands cartels chimiques allemands ! C’est ainsi qu’Hallstein, devenu secrétaire d’état aux Affaires Étrangères, co-signa le traité de Rome le 25 mars 1957 avec Adenauer.
https://www.youtube.com/watch?v=nwS0E1N1OCg

Nazis

Bâtiment de la marine américaine de Coronado
en Californie en forme de croix gammée…marine USA

Et le siège de l’Otan à Bruxelles, centre politique et administratif de l’ Organisation du traité de l’Atlantique nord, en fonction depuis 2018 avec 35 000 m2 de toiture en zinc, qui a coûté plus d’un milliard d’euros, ne ressemble-t-il pas  étrangement à l’emblème officielle de la Schutzstaffel (SS), une des principales organisations du régime national-socialiste qui organisa notamment l’extermination des Juifs en Europe ?Otan-SS

En 2021, un vote à l’ONU d’une résolution condamnant le nazisme eut lieu. Deux pays ont voté contre : l’Ukraine et les USA. Parmi les abstentionnistes de nombreux pays européens dont la France.
https://digitallibrary.un.org/record/3954148?ln=fr

pro-nazi
En 2022, 52 pays, dont la France, l’Allemagne, l’Italie et l’Autriche etc, ont voté à l’ONU contre la résolution annuelle russe sur la lutte contre la glorification du nazisme… Il faut dire que les services secrets américains ont protégé des criminels nazis dès la fin de la guerre 2nde guerre mondiale :
https://crowdbunker.com/v/YtuTRAsbmA

Hitler

L’Allemand Klaus Schwab, fondateur du Forum Économique Mondial avoue avec fierté : « Nous les avons tous dans notre sac, les politiciens, les médias et surtout les experts et les scientifiques… Le futur n’est pas juste en train d’arriver, il est construit par nous, une communauté puissante ici dans cette salle. Nous avons les moyens d’imposer le sort du monde. »

Schwab

Rockefeller

Selon l’anthropologue et expert en santé publique suisse Jean-Dominique Michel « Le Forum Economique Mondial, avec son transhumanisme, a des ressemblances troublantes avec le nazisme ! On a des sous-hommes et des sur-hommes, le contrôle de chacun, la fin de leur libre arbitre etc » Le terme de transhumanisme vient en 1957 du socialiste Julian Sorell Huxley (1887-1975). Il était promoteur de l’eugénisme, un des créateurs de l’UNESCO et un participant du Manifeste des généticiens en 1939. L’Israélien Yuval Noah Harari explique que « le processus actuel consiste à pirater les gens afin de mieux comprendre ce qui se passe au plus profond d’eux-mêmes. Cette histoire qu’ils ont une âme ou un esprit, un libre arbitre, c’est fini ».
https://odysee.com/@R%C3%A9seauinternational:5/RI-Zap-du-11.11—On-voit-le-nazisme-ressortir-de-partout:6

Les liens entre le socialisme et le national-socialisme existent donc bien ! Et ce n’est pas Manuel Valls (spécialisé dans le gazage juvénile aux manifs pour tous) et son collègue néo-nazi Terry Cooper qui prouveront le contraire.
https://www.dailymotion.com/video/x17r60n
Il ferait mieux d’écouter le discours du député belge Laurent Louis contre le mécanisme européen de stabilité (MES). Il y compare l’Union européenne à l’Allemagne nazie d’Hitler et dénonce pour la toute première fois dans un Parlement européen, le projet Rockefeller, dont l’UE et le Traité transatlantique, devant conduire à l’établissement du nouvel ordre mondial, en sont de parfaits produits.
https://www.youtube.com/watch?v=ENdahj4zVfQ
Quand on voit l’état belge, gangréné par sa franc-maçonnerie,  laisser le Département du Trésor américain labelliser comme des avoirs belges les 310 milliards de dollars détenus pour l’essentiel par Euroclear (24.000 milliards d’euros d’actifs détenus), n’est-on pas en droit de se poser des questions sur le degré de corruption ou l’état mental de ses parlementaires ? Même si cette société anonyme de droit belge n’intervient qu’en temps que dépositaire central de titres. Elle ne se charge pas de la gestion des actifs ! Les obligations américaines sont ainsi conservées sur les comptes de cette société belge pour des propriétaires étrangers mais que Washington considère de ce fait comme belges. Mais Euroclear ne serait-elle pas une gigantesque blanchisserie pour capitaux étrangers ? Une « entreprise boîte aux lettre » pour manipuler de façon anonyme les échanges mondiaux ?
https://www.lecho.be/economie-politique/belgique/federal/la-belgique-n-a-pas-place-300-milliards-de-dollars-dans-de-la-dette-americaine/9480347.html

socialisme

.
Alors pourquoi donc la ministre de la Justice, Christiane Taubira, s’en prenait-elle à la quenelle de Dieudonné, en la considérant comme un salut nazi renversé ?

QuenelleLa journaliste américaine Diana Johnstone fut sidérée de voir la classe dirigeante française, abandonner toutes les valeurs républicaines dont elle se réclame, pour s’en prendre à l’humoriste le plus populaire du moment :
https://www.voltairenet.org/article181662.html
Elle aurait pu l’être aussi de ses confrères français, qui participèrent en nombre à cette campagne calomnieuse, comme-ci quelque chose de sacré avait été ébranlée. Selon certains, le geste quenellien ressemblerait trop à celui de la statuaire égyptienne ! Vu sous cet angle, on peut comprendre le désarroi de ces fervents partisans du Dajjal (antechrist) et de son Nouvel Ordre Mondial. Quenelle-02Avant de rejoindre Jérusalem, ne doit-il pas se faire oïndre devant la pyramide de Gizeh ?
https://www.nouvelordremondial.cc/2014/01/02/la-quenelle-est-elle-un-secret-dinities-remontant-jusqua-lancienne-egypte/
Les anciens francs maçons d’Alpina qui aidèrent Allen Dulles à mettre en place son réseau stay behind durent en frémir d’horreur ! Arrivé en Suisse fin 1942, ce futur patron de la CIA, ancien avocat de la Rotterdam Bank et de la Standard Oil (qui assistèrent Hitler) est connu pour avoir exfiltré de nombreux nazis vers les Etats-Unis et l’Amérique latine. Durant la guerre, il a su utiliser à plein les réseaux francs maçons d’Alpina. On peut noter cette collaboration entre François Mitterrand, André Bettancourt (patron de l’Oréal pro nazi), Pierre de Bénouville (un cagoulard et membre de l’Action Française) et lui, alors chef de l’OSS, au Mouvement national des prisonniers de guerre et déportés, alors dirigé par Mitterrand. Son frère, John Foster, président de la fondation Rockefeller, a lui aussi collaboré économiquement avec les nazis. C’est ainsi que la Banque des Règlements Internationaux à Genève, a servi à financer Hitler ! djihad-en-syrieA la fin de la 2nde guerre mondiale, les USA utilisèrent ces réseaux pour monter des coups, on l’a vu en Belgique, ou en Italie, où la question des réseaux stay behind, dits « réseaux Gladio », a été abordée au Parlement.
http://dondevamos.canalblog.com/archives/2013/02/12/26392336.html
Mais si officiellement le réseau stay behind a cessé ses activités en 1990, l’OTAN étant toujours là, il est difficile de croire qu’elle ait arrêté ses actions « terroristes » false flag. Sans doute ne sont-elles plus attribuées aux « communistes », mais à des islamistes tout aussi instrumentalisés.
https://www.eyeofthepsychic.com/stateterrorism/
Autrement, pourquoi la France sioniste, si ce n’était pas dans l’intérêt d’Israël, laisserait-elle partir de jeunes terroristes français, faire le djihad en Syrie ?
https://www.youtube.com/watch?v=rpecCwHeZa0
A leur retour, ne pourront-ils pas participer « au combat des coqs » ?
https://www.youtube.com/watch?v=Y7DHbydFfWk

.
Pour le gouvernement, Dieudonné serait vulgaire et ne correspondrait pas à ses goûts artistiques :

Haine antichrétienne décoréeQu’aime-t-il donc ? Le 18 mars, il en donne un aperçu, en décorant chevalier des arts et des lettres un groupe de rock anti-chrétien Shaka Ponk. En inscription sur le t-shirt de la chanteuse: «We don’t give a fuck». Sur un autre, une croix renversée (signe satanique) !
http://tv.shakaponk.com/
Créée en 1957, André Malraux expliquait que cette distinction est sensée « récompenser les personnes qui ont apportée au rayonnement des arts et des lettres en France et dans le monde». Dans les paroles de leurs chansons, on y retrouve sans surprise toute la doxa crypto-communisto-progressiste : théorie du genre, internationalisme marxisant, drogue, antimilitarisme, mondialisme, « sexualités alternatives » débridées, ethnomasochisme, vulgarité érigée en norme, anticléricalisme…

Lire

Lire « Ask about Illuminati »

https://www.paroles-musique.com/paroles-Shaka_Ponk-lyrics,a5449
gif donaldQuand on sait que l’industrie de la musique, du cinéma, de la pornographie, de l’éducation et de l’information sont contrôlés par les mêmes mains (et dieu sait si elles sont baladeuses !), il y a de quoi s’affoler !
https://www.youtube.com/watch?v=Mc7U-nrY7RA
Même les films Disney servent à corrompre l’esprit des enfants :
https://www.youtube.com/watch?v=lBK4mok9ak8
https://www.youtube.com/watch?v=_-6yelsTxkM#t=14
Et à les habituer à accepter les signes illuminati
https://www.youtube.com/watch?v=gAc6-Dh0aiU

.gif disney

.
On comprend pourquoi, le Conseil d’État, la plus haute juridiction de France, se crut obligé de censurer, d’une manière exceptionnellement rapide, les spectacles de Dieudonné :

Et cela malgré que le tribunal administratif ait refusé de reconnaître comme légal la circulaire Valls ! Cela prouve qu’en France, la liberté d’expression n’est plus qu’un vain mot. Alors, son président Bernard Stirn, en bon sayan (agent dormant), et arrière-petit-neveu d’Alfred Dreyfus, devait-il obéir aveuglément à Valls ? Valls-NaziPourquoi s’est-il empressé, le 9 janvier 2014, en tant que juge des référés du Conseil d’État, d’annuler une ordonnance de référé-liberté du tribunal administratif de Nantes du même jour, et qui avait suspendu les effets d’un arrêté d’interdiction du spectacle de Dieudonné « Le Mur » ? Qualifiée de régression « lourde de conséquences pour la liberté d’expression » par la Ligue des Droits de l’Homme, l’ordonnance de Bernard Stirn, rompant avec la jurisprudence classique, ressemble étrangement à celles des nazies !
https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/01/09/01016-20140109ARTFIG00674-le-conseil-d-etat-interdit-le-spectacle-de-dieudonne.php
Et son camarade conseiller d’état sayan, Arno Klarsfeld, en cherchant à provoquer des troubles à l’ordre public et un risque d’affrontement direct avec les partisans de Dieudo, n’agit-il pas lui aussi en nazi ?
https://www.youtube.com/watch?v=Gm6Vpcx64-I
Heureusement, Jacob Cohen, l’un des seuls à avoir compris l’infiltration du judaïsme, de l’islam (wahhabite, salafiste…) et des chrétiens évangéliques par le sionisme, en leur glissant une quenelle bien méritée, sauva l’honneur français.
https://www.youtube.com/watch?v=rE27zRRqR9c

Interdiction du spectacle de Dieudonné
Cette idéologie prétendant que toutes les cultures doivent disparaître, ne doit-elle pas être combattue ? Et Zemmour n’annonce-t-il pas la fin la culture de l’identité française ?

https://www.youtube.com/watch?v=qH3_qJLIbP4famine
Et pourquoi la France continue-t-elle de nommer à sa tête des anti-français ? Quand Manuel Valls tient à réformer la carte des régions, il ne fait qu’obéir à une directive de Goldman Sachs :
https://www.youtube.com/watch?v=WZbRdp4pIlo

Ce nouveau 1er ministre depuis le 31 mars 2014, ne dit-il pas lui même s’inspirer de « l’esprit de Léon Blum » (son mobilier a d’ailleurs été transféré à son bureau de Matignon) ? À la veille de son discours de politique générale, il accordait un entretien à la chaîne d’information I Télé. Qui a supervisé l’entretien ? Stéphane Fouks (ex-militant du « comité sioniste » des Jeunesses socialistes, patron chez Euro RSCG & co-directeur du Crif depuis l’été 2013) et Alain Bauer (criminologue, ex-dirigeant du Grand Orient de France, collaborateur de la police américaine et intervenant auprès des services secrets israéliens). Ce n’est donc pas lui qui empêchera à ce qu’une certaine communauté s’accapare de toutes les richesses de la terre ! Même s’il cache son véritable visage aux Français :
https://www.youtube.com/watch?v=ABbZjKZvjno

Valls 1er ministre

Pourtant, selon l’ONG Oxfam, les 67 personnes les plus fortunées du globe en possèdent déjà autant que la moitié la plus pauvre de la population mondiale !
https://www.lepoint.fr/economie/ils-sont-67-a-posseder-autant-de-richesse-que-la-moitie-de-l-humanite-09-04-2014-1811550_28.php

En cours, la dépossession de la propriété foncière par le privé, avec l’Etat dans le rôle de facilitateur :
https://lilianeheldkhawam.com/2020/01/04/neosovietisme-depossession-de-la-propriete-fonciere-par-le-prive-avec-letat-dans-le-role-de-facilitateur-lhk/

.
Ainsi faire une quenelle est devenue aussi risqué que de porter fièrement un t-shirt « famille » ou un bonnet rouge !

Quenelle d'AnelkaLe footballeur Nicolas Anelka l’apprit à ses dépends, en ayant été suspendu durant cinq matchs par la Fédération anglaise, et cela sans aucune réaction solidaire de ses collègues sportifs. Comme quoi quelque chose est pourrie dans ce milieu, même si quelques uns osèrent isolément l’imiter.
https://www.dailymotion.com/video/xwzttn
C’est en début de match que joueurs et spectateurs auraient du solidairement l’exécuter, faisant un sacré pied de nez à cette caste obsédée par l’argent et le sexe. Il serait temps que le milieu du foot se réveille ! Va-t-il aussi accepter sans rien dire, l’asservissement de milliers de travailleurs par le Qatar, pourtant 2nd pays le plus riche de la planète ?
Qatar 2022https://www.courrierinternational.com/article/2013/04/17/le-deuxieme-pays-le-plus-riche-du-monde
Sur les chantiers de la coupe du monde de football pour 2022, n’y meurt-il pas une vingtaine d’ouvriers indiens par mois ? Mais pour le président de la commission nationale des droits de l’homme du Qatar, Sumaikh Bin Ali al-Marri, cette mortalité est normale ! Sait-il que les ouvriers qui y travaillent sont de quasi-esclaves : on leur prend leurs passeports, ils ne peuvent pas changer d’entreprises, ils touchent des salaires misérables… Mais voilà, le Qatar islamiste (où l’esclavage est une tradition) est le grand ami financier des puissances occidentales.
https://www.lemonde.fr/sport/article/2013/09/26/des-esclaves-nepalais-morts-au-qatar-sur-les-chantiers-de-la-coupe-du-monde_3484869_3242.html

gif foot
A l’instar des autres royaumes richissimes, leurs gouverneurs adorent déformer à leur profit le Coran. Ils ne se Coupe les mainsgênent pas pour être complices d’attentats suicides, pourtant sévèrement condamnés par les autorités de l’Islam. Cor. IV, Les femmes : 28-29 : « ne vous donnez pas la mort ». Les ouléma savent qu’il est interdit de tuer des innocents (femmes, enfants, vieillards, prêtres, infirmes, tous ceux qui ne prennent pas part au combat). Qu’il ne faut pas créer le chaos. Cor. II, La vache : 190-191 : « Le chaos (fitna) est pire que la guerre. Tant qu’eux ne vous combattront pas dans l’enceinte sacrée, ne leur livrez pas la guerre. Si eux vous déclarent la guerre alors tuez-les. Voilà la fin des infidèles ».

Petite chrétienne syrienne violée puis martyrisée !

Petite chrétienne syrienne violée puis martyrisée !

Il est vrai que dans tuez les, le Coran 5 :33 sous-entend bien des choses : « La récompense de ceux qui font la guerre contre Allah et Son messager, et qui s’efforcent de semer la corruption sur la terre, c’est qu’ils soient tués, ou crucifiés, ou que soient coupées leur main et leur jambe opposées, ou qu’ils soient expulsés du pays ». Malheureusement les salafistes, wahhabites ou takfiristes, interprètent cette phrase comme une injonction pour que la guerre continue, tant que toute la terre ne sera pas musulmane : «Le messager d’Allah dit: « J’ai reçu l’ordre de combattre tous les mécréants jusqu’à ce qu’ils reconnaissent qu’il n’y a qu’un seul Dieu : Allah, et que Mahomet est le prophète d’Allah… »

Ils sont encore dans l’idée qu’il faut contraindre le monde à se convertir. Comme-ci Dieu acceptait qu’on l’aime contraint et forcé ! Une conception religieuse, aussi diabolique que celle des illuminati !
https://www.thereligionofpeace.com/pages/quran/forced-conversion.aspx
Islamic-CrucifixionQui peut bien utiliser ces extrémistes salafistes, qui cherchent à instaurer un califat islamique sinon Israël et les USA ? En Syrie, la chose parait évidente ! Ils sont devenus les bras du Dajjal comme le sont les Frères musulmans en Egypte.
http://french.irib.ir/info/moyen-orient/item/244302-takfiriste-sioniste
Dans les villes qui sont occupés par les éléments armés, les groupes musulmans extrémistes proposent aux chrétiens soit la chahada (la profession de foi musulmane) soit la mort. Quelques fois une rançon. Celui qui n’accepte pas de renier sa foi, subit un martyr d’une extrême violence. A Maaloula par exemple, ils ont crucifié deux jeunes gens parce qu’ils n’ont pas voulu dire la chahada. De quoi dégoûter n’importe qui de cette religion. Mais n’en serait-ce pas le but caché, dans l’intention d’ instaurer la religion mondialiste, basée que sur l’homme ?

.USA en Syrie

.
Car en combattant contre les Syriens, ne se mettent-ils pas du côté de ceux qui créent le chaos (fitna) partout où ils passent (Afghanistan, Irak, Libye), encouragent la corruption et détruisent les familles ?

JREgif écolièreEn France, les parents ont de plus en plus peur, comme le prédit Veronica Lueken,  que le gouvernement  mette en place  un projet éducatif destructeur pour leurs enfants. Ils restent par contre confiants envers leurs enseignants. Ils ne les imaginent pas  les initier à la masturbation, aux caresses entre jeunes élèves de même sexe ou à se mettre à parler de zizi à la place des règles de grammaire !  L’affaire de l’école maternelle « La Blotterie », où un garçon et une petite fille de 3 ans auraient été invités par la maîtresse à baisser leurs pantalons, à se toucher mutuellement le sexe, et à se faire des bisous, reflète parfaitement cette angoisse. S’ il y a de fortes chances que l’on découvre un jour, que les gens de Joué les Tours se soient inquiétés pour rien, il n’en reste pas moins que des cas similaires ont véritablement eu lieu en Allemagne et en Suisse.
Théorie du genre n'existe pashttps://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/03/31/97001-20140331FILWWW00414-theorie-du-genre-un-rectorat-porte-plainte.php
https://www.youtube.com/watch?v=cLtF35YRVDs#t=628
Les 30 livres soi-disant pour « l’égalité entre filles et garçons » et conseillés par le ministère de l’éducation sont ambigus
https://www.fawkes-news.com/2014/03/theorie-du-genre-30-livres-conseilles.html
et subversifs quand ils encouragent les tous petits aux déviances sexuelles :
http://www.lestroislunes.com/ADM_2013.pdf
Celui titré « Les chatouilles » n’initie-t-il pas à l’inceste entre frère et sœur ?
https://www.youtube.com/watch?v=h_v2B-eqLoo
changement socialisteEt pourquoi donc le conseil régional d’Ile-de-France décide-t-il de soutenir une pièce jouée au Pocket Théâtre à Nogent-sur-Marne intitulée ? : « La princesse qui n’aimait pas les princes ».
https://www.youtube.com/watch?v=XQaVnFG4fQU
Financera-t-il aussi « Moby Dick », censée être présentée dans un cadre scolaire pour enfants à partir de 8 ans ? Dans la scène du « lit partagé », on y a ajouté au roman, un baiser sur la bouche entre deux hommes, puis plus loin, une phrase curieuse « Faire l’amour pour dire merci ». Dans le dossier pédagogique, les questions demandées : « Queequeg épouse Ishmaël. Sont-ils homosexuels selon vous ? » (page 33) et les élèves sont amenés à rejouer cette partie de la pièce (page 13 et 14).
http://www.theatre71.com/IMG/pdf/dospe_da_moby_dickl.pdf
Familles inquietentEn Suisse, certaines écoles maternelles et primaires reçoivent  un « sexbox » contenant du matériel pornographique … Alors qu’en Italie, une prof de musique ne se gène pas pour demander à un élève d’apporter le Kâmasûtra (manuel indien répertoriant une soixantaine de positions sexuelles)
https://www.lefigaro.fr/actualite-france/2014/04/15/01016-20140415ARTFIG00158-une-enseignante-en-mauvaise-posture-pour-avoir-preconise-l-utilisation-du-kamasutra.php
Doit-on s’étonner si après,  des parents par prudence, retirent leurs enfants de l’école,
Perversion des enfantshttps://www.medias-presse.info/en-italie-aussi-les-parents-resistent-a-la-theorie-du-genre-et-retirent-leurs-enfants-des-ecoles/7003/
malgré les menaces de prison qu’ils encourent ?  Une dizaine d’entre eux n’ont-ils pas déjà été sanctionnés de la sorte en Allemagne ?
https://www.youtube.com/watch?v=_uniHCUwBcY
Aux USA, Planned Parenthood (planning familial) fait la promotion pour les ados du bondage et du sadomasochisme grâce à une subvention de l’état de 2,75 millions de $. Dans une vidéo, une charmante initiatrice explique que la pratique du BDSM doit reposer sur la confiance…
https://cnsnews.com/news/article/barbara-hollingsworth/planned-parenthood-produces-video-promoting-bondage-and
Ici, un père d’une fille de 13 ans est outré de voir un poster sexuel à l’école
https://www.breitbart.com/politics/2014/01/16/kansas-middle-school-says-poster-listing-sex-acts-part-of-health-and-science-curriculum/
Cette ambiance éducative malsaine va jusqu’à entrainer des adolescents à  tuer, en guise de serment à Satan !
enfant au diablehttps://wol.jw.org/fr/wol/pc/r30/lp-f/1200275071/2/0
D’où cette convergence qui apparait  entre parents chrétiens et musulmans sur ces sujets  ! Deux grandes dames sonnent le glas pour que les parents sortent de leur situation de confort et ouvrent les yeux : Béatrice Bourges,  catholique, qui avait été jusqu’à faire une grève de la faim pour les enfants
https://www.youtube.com/watch?v=boVNZp6FpnE#t=799
et Farida Belghoul, musulmane, qui lors d’une conférence le 4 avril, fit le point sur l’impact des JRE (Journées de retrait de l’Ecole). Farida BelghoulElle y dénonça une certaine trahison des fédérations de parents d’élèves (FCPE, l’APEP, l’APPEL…) et de 80% des instances religieuses, qu’elles soient de prêtres ou d’imams ! Car pour elle, dès septembre 2014, les projets cachés du gouvernement seront appliqués dans toutes les écoles, y compris privées sous contrat. !
https://www.youtube.com/watch?v=pei7uqHFS-Q
Mais ses craintes ne sont pas partagées par tous. Au 31ème congrès de l’Union des organisations islamiques de France (UOIF), proche des Frères musulmans (noyautés par le MI6), les Journées de retrait de l’école (JRE) y furent condamnées ! Si les frères Hani et Tariq Ramadan, petits-fils du fondateur des Frères musulmans, Ludovine de la Rochère, présidente de la Manif pour Tous, et le Père Christophe Roucou, chargé des relations avec l’islam à la Conférence des évêques de France, y étaient invités, ce ne fut pas le cas de Farida Belghoul. Mgr Jean Luc BruninUne partie de la hiérarchie catholique ne verrait-elle pas le danger ? Mgr Brunin par exemple, en composant avec le politiquement correct, ne se fourvoierait-il pas  ? Ce qui est sûre, le gender est devenu un instrument politique, ayant pour but de détruire et déstructurer la société. Et pour que le monde entier le soit, les Américains vont jusqu’à s’associer à la banque mondiale, pour suspendre le versement de prêts aux pays qui ne l’encouragent pas. L’Ouganda s’est vu ainsi refuser 90 millions de dollars.
https://www.lefigaro.fr/flash-actu/2014/02/28/97001-20140228FILWWW00204-loi-anti-gays-la-banque-mondiale-inquiete.php
En Tanzanie, pour 1 dollar investi au profit de la contraception, l’Usaid ne dépense que 20 centimes pour la nutrition et 36 centimes pour la santé de la mère et de l’enfant ! Et pour 1 dollar dépensé dans le contrôle démographique, seulement 23 centimes sont investis par les États-Unis pour faciliter l’accès à l’eau et aux services d’hygiène.
https://www.lesalonbeige.fr/la-tanzanie-a-besoin-de-nourriture-et-non-de-contraceptifs/
La théorie du genre est donc bien un programme mondial. On en retrouve une pièce maîtresse en 1995 lors de la conférence de l’ONU à Pékin. Curieusement, la traduction française du compte rendu de la conférence se montre peu bavarde sur les questions de genre
https://www.un.org/esa/gopher-data/conf/fwcw/off/platfra/9520p1.fr
mais dans le document original, c’est une toute autre histoire !

Théorie du genre à l'ONU 1995
Eglise dernier repère face au chaosaffiche-cristerosPour l’imposer, les Nomistes vont devoir s’attaquer à l’église catholique, dernier repère contre le chaos, comme on a pu le voir en Centrafrique. Le film « Les Cristeros » qui sort opportunément le 14 mai,  serait-il un avertissement ? Les 4 complices de l’antechrist (Dajjal) voudront-ils la toucher mortellement comme il l’est écrit dans les prophéties ? Il lui faudra donc attendre 3 ans (en parallèle aux 3 jours après la crucifixion) pour qu’elle puisse ressusciter et renaître de ses cendres telle un  phœnix, avec le retour de Jésus (Issa).
https://www.youtube.com/watch?v=k2DltnxPts4

.
Mais cette idée de salut hitlérien renversé eut toutefois une utilité non soupçonnée !

Parti antisionisteLe CRIF, en faisant croire que les Français sont racistes et que l’antisémitisme prend de l’ampleur, ne cherche-t-il pas à convaincre les Juifs de France qu’ils n’ont aucune autre alternative que d’émigrer vers Israël ? Pour Yahia Gouasmi, président du Parti Anti Sioniste, on assiste là à un deal avec Tel Aviv, créer la peur pour faire émigrer une quarantaine de milliers de Juifs français en Israël. Certains millionnaires le font pour des raisons fiscales et judiciaires.
http://www.palestine-solidarite.org/analyses.yahia_gouasmi.020716.htm
Pourtant le Français n’est pas antisémite mais antisioniste comme d’ailleurs de nombreux Juifs !
https://www.youtube.com/watch?v=hfHz0RCXJok#t=55
L’intervention de Vincent Peillon à la TV israélienne le 30 janvier était aussi louche que sa grande bonté envers les Palestiniens en leur accordant une école professionnelle (le travail manuel n’est pas pour les juifs). Son bourrage de crâne sur la shoah, son mensonge sur la théorie du genre, transformée en problème de respect entre filles et garçons (3 mn 50), démontrent sa totale mauvaise foi.
https://www.youtube.com/watch?v=pM1BBebg8PY
Le nombre d’actes antisémites n’augmente pas en France contrairement aux actes antichrétiens ! D’après le Service de protection de la population juive (SPCJ), organisme créé en 1990 par le Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF), leur nombre en 2013 s’est élevé à 423 contre 614 en 2012 et 389 en 2011. alya-francophone-carteEn 2012, selon le CRIF, il y avait 530 000 à 550 000 juifs en France. Bref, les actes d’antisémitisme représentent 0.03% du total des crimes et délits (403 433) tandis que la population juive représente 0.9% de la population française.
https://www.bvoltaire.fr/agressions-antisemites-ce-que-disent-les-chiffres/
Cela n’empêcha pas la ministre israélienne de l’Intégration, Sofa Landver, de présenter le 18 mars au Parlement israélien, un programme de 5,9 millions de dollars pour encourager cette immigration (alyiah) ! L’entité sioniste n’a-t-elle pas besoin du retour des Juifs pour occuper les terres palestiniennes et ne pas se faire distancer démographiquement par les arabes ? Curieusement, les Fabius, Copé, Mélenchon et bien d’autres préfèrent rester en France. Ceux qui se laissent prendre par cette propagande, ressemblent à ces Russes, qui émigrèrent à la fin du XXème siècle. Et cela marche, Pour la séparation du CRIF et de l'Etaton note une augmentation de plus de 300% des départs par rapport au mois de Janvier 2013 (854 Français ont fait leur aliyah entre début janvier et fin février 2014, contre 274 l’an dernier à la même période. 3280 Français ont fait leur aliyah en 2013 contre 1917 l’année précédente). Le CRIF pourra remercier les médias, comme les sionistes savent si bien le faire en leur offrant des petits chèques :
https://www.youtube.com/watch?v=V7a7U_PZH_Y
Serait-ce pour cette raison que les adorateurs du veau d’or, se bousculent au dîner du CRIF ?
http://www.panamza.com/040314-crif
Qu’attendent-ils pour rejoindre Israël ?
https://www.20minutes.fr/monde/1326998-20140318-20140318-israel-plan-encourager-juifs-france-a-immigrer
Lors de la manifestation du 19 mars au Trocadéro contre l’antisémitisme, un journaliste juif, Jonathan Moadab Juif parqué place Vendômefut agressé. Mais pas par un antisémite mais par la Ligue de Défense Juive (LDJ) !
https://www.youtube.com/watch?v=3Jkkb4uXe-U
Curieusement, la police politique ou « gender armés » de Valls, prompte à rafler « les sentinelles » de la place Vendôme, ne procéda là, à aucune interpellation. Et parmi ses sentinelles parquées, comme les socialistes l’avaient fait avant 40, un juif orthodoxe, Hadoel, qui brandissait déjà lors de la manif du 26 mai 2013, une pancarte assimilant Hitler, Lénine et François Hollande au même groupe de politiciens pervers, procédant de cette idéologie matérialiste qui nie l’ordre naturel !
https://www.streetpress.com/sujet/91642-a-la-derniere-manif-pour-tous-avec-le-printemps-francais-et-un-juif-orthodoxe
Interrogatoire d'une étudiante de la manif pour tousLes pressions et le chantage ne sont-ils pas utilisés de la même manière ? Dernièrement, une élève d’hypokhâgne, dont les parents avaient obtenu des papiers sans difficulté, se vit menacer par un fonctionnaire d’émettre un avis défavorable sur son dossier, si elle n’acceptait pas de donner les noms précis de ses amis de la « Manif pour tous », à laquelle elle avait participé. « Défendre les valeurs familiales traditionnelles, relevait-il de la grande criminalité ? » demanda au Parlement le député Gilbert Collard à Manuel « le gazeur d’enfants »
http://www.gilbertcollard.fr/qag/chantage-pour-tous-gilbert-collard-denonce-la-police-politique/
Pas étonnant que derrière Valls, lors de la manif du 19, se trouvait BH Lévy, revenant d’Ukraine, parti encourager les néo-nazis, tot en faisant semblant de ne pas les apercevoir !
https://www.youtube.com/watch?v=IcTP-mmnIsY
BHL chez les néo-nazisLe ministre fit un beau discours patriotique sur les juifs français ! Bizarrement autour de lui, que des drapeaux israéliens, pas un seul français. Même s’il s’époumonait en clamant « les juifs de France », la LDJ préférait entonner « Le peuple d’Israël vivra! » Parmi les collabos, l’infréquentable Hassen Chalghoumi !
https://www.youtube.com/watch?v=IztudYvL5G8
Alors qu’aux spectacles de Dieudonné, juifs, chrétiens et musulmans, main dans la main, n’avaient pas peur de chanter en chœur la Marseillaise ! Quelle différence !

Dieudonné à Limoges

.

Tout ce cinéma n’avait-il pas comme seul but, calmer la méfiance qui s’était installée après le retour malheureux des Juifs russes à la fin du XXème siècle ?

Russes errants sans terre promiseIls étaient partis après l’apparition d’une soudaine campagne antisémite largement amplifiée par la presse russe. Beaucoup souhaitèrent émigrer aux USA, au Canada ou en Europe de l’ouest, mais on ne leur accorda qu’Israël avec toutefois une aide d’un an pour pouvoir s’y loger et s’y alimenter. A ceux qui avaient été irradiés à Tchernobyl, on leur promit des soins gratuits, qu’ils ne reçurent pas une fois sur place. Les nouveaux arrivants, annoncés par les médias comme ceux qui allaient pouvoir « blanchir le pays », firent de l’ombre aux Juifs dits « noirs » ou Séfarades (au teint basané). Comme les employeurs touchaient des primes avec les « Russes », ils n’embauchaient plus de natifs, accentuant ainsi leur pauvreté, sans véritablement régler l’intégration des nouveaux arrivants, souvent surdiplômés. Beaucoup d’entre eux se suicidèrent, n’arrivant pas à trouver un travail stable. Certains tenaient le coup en faisant les poubelles. D’autres moururent de froid ou acceptèrent de laisser leurs enfants se prostituer pour survivre. Si par malheur leur femme n’était pas juive, leurs garçons étant goy et non circoncis en bavaient. Il n’était pas rare qu’à l’école, un professeur les déculotte pour montrer aux autres élèves qu’ils ne l’étaient pas. circoncision violation des droits de l'hommeCette violation des droits de l’homme devenait insupportable. Mais voilà, pour repartir, il fallait rembourser la somme offerte la première année ou corrompre les services qui permettaient de fuir en Hollande, mais qui en final se trouvait être un piège, les Hollandais ayant reçu l’ordre de les renvoyer ! A leur retour, les médias se faisaient un plaisir à les humilier publiquement, pour servir d’exemple.
https://www.youtube.com/watch?v=HJwDDH8a4uw
https://www.youtube.com/watch?v=Gia85Y6kPbA

 .

Est-ce de ce genre de méfiance dont souffrait Christiane Taubira ?

.
Taubira en singegif bananeCar comment expliquer qu’elle se soit prise aussi brutalement à une petite de la manif pour tous, qui s’exclamait en ces termes « ce bout de banane est pour la guenon » ? La fille s’était vraisemblablement inspirée du dessin satirique de Charlie-Hebdo. Traiter la ministre de la Justice en guenon est certes impoli mais faux. Une guenon ne serait pas contre le droit des guenuches de naître avec un père et une mère ! Mais en s’attaquant à cette pauvre enfant de 12 ans, cela lui permettait de ne pas avoir à réagir sur les déclarations racistes du rabbin Rav Dynovisz « Le diable Dieudonné ne descend-il pas du singe ? » Sa réponse :
https://www.youtube.com/watch?v=kszRwIgLMjI
ni de se poser des questions sur les allégations d’un Jacques Attali. Quand il se met à dire qu’« un être humain est un juif… » Sous-entend-il que Taubira, étant goy, ne le serait pas ?
https://www.youtube.com/watch?v=VaqOs-nP0Xs
Moïse MaïmonideAlain Soral (à partir de 34 mn…) dévoilait récemment que le plus grand philosophe juif de l’histoire, Moïse Maïmonide, dans un passage essentiel de la fin du Guide (livre III, chapitre 51) examinait la prédisposition des différentes familles humaines à s’élever à la valeur religieuse suprême et au vrai culte de Dieu. « Parmi les groupes incapables, ne serait-ce que de s’en approcher, figurent une partie des Turcs (les Mongols) et les nomades du nord, les Noirs et les nomades du sud, et ceux qui leur ressemblent sous nos climats. Leur nature est semblable à celle des animaux muets, et selon mon opinion, ils n’atteignent pas au rang d’êtres humains. Parmi les choses existantes, ils sont inférieurs à l’homme mais supérieurs au singe car ils possèdent dans une plus grande mesure que le singe, l’image et la ressemblance de l’homme. »
https://www.dailymotion.com/video/x1fg1el#from=embediframe
Ce texte ne permet-il pas de mieux comprendre pourquoi certains juifs croient toujours que les goyim n’existent que pour être leurs serviteurs ?
https://pascasher.blogspot.com/2010/10/paroles-dun-sage-de-sion-les-gentils.html
Cette idée saugrenue semble vieille comme le monde. Tacite, né sous Néron, écrit déjà que la plupart des Juifs en quittant Jérusalem avaient foi en une prédiction contenue dans les anciens livres de leurs prêtres, « que l’Orient prévaudrait, et que ceux qui sortiraient de la Judée s’empareraient du monde». (Tacite, livre V, 13 des Histoires).tacite Il est vrai que pour y arriver, le Talmud non censuré leur permet bien des choses :
Talmud – Babha Kama 113a: Les incroyants ne bénéficient pas de la loi et Dieu à mis leur argent à la disposition d’Israël.
Talmud, Abhodah Zarah 54a: L’usure peut être pratiquée sur les goyim, ou sur les apostats.
Talmud, Zohar I, 28b: Les goyim sont les enfants du serpent de la Genèse.
Talmud, Babha Kama 113a : Les juifs peuvent mentir et se parjurer, si c’est pour tromper ou faire condamner un goy.
Talmud, Schabbouth Hag. 6d: Les juifs peuvent jurer faussement en utilisant des phrases à double sens, ou tout autre subterfuge.

.
Le parti FN sera-t-il alors celui qui pourrait sortir la France des griffes de cette Europe dictatoriale ?

Secrets du Front NationalSon passage régulier dans les médias, démontre pourtant d’une manière flagrante son instrumentalisation. Il permet d’envoyer dans une impasse tous les mécontents, pas assez endoctrinés à la sauce télévisuelle.
https://www.youtube.com/watch?v=4i6TyrVKwSI
Selon François Asselineau, président de l’UPR, la CIA aurait été jusqu’à financer le FN (Front National) ! Si ce parti familial existe depuis une trentaine d’années, c’est tout simplement parce qu’il est un élément clef du système actuel, il aide à le maintenir !
https://www.youtube.com/watch?v=PnSwZHS66mA
Qui le finançait entre 1985 et 1992 ? Sinon Pierre Ceyrac, secrétaire général de Causa Internationale, bras politique de la secte Moon, manipulée par la CIA.
Le Pen et Pierre Ceyrachttps://fr.wikipedia.org/wiki/Pierre_Ceyrac_(homme_politique)
Pour qu’il ne puisse jamais avoir la majorité, le B’nai B’rith n’avait-il pas ordonné aux loges, qu’aucun élu de droite ne puisse s’allier au FN ? Lire le livre d’Emmanuel Ratier « Mystères et secrets du B’naï B’rith ».
https://systemophobe.blog/2018/02/18/mysteres-et-secrets-du-bnai-brith/
D’autre part, Marine Le Pen à un journal israélien Haaretz le 7 janvier 2011, ne déclarait-elle pas que le FN avait toujours été pro-sioniste ? Quand on sait que le sionisme est une émanation directe du mondialisme, il y a de quoi se poser des questions ! avigdor-liebermanD’autant plus que le gouvernement français, qui se dit anti-extrême droite, est pourtant en très bon terme avec l’extrême droite israélienne, même si la visite officielle à Paris d’Avigdor Lieberman, ministre israélien des Affaires étrangères et leader de l’extrême droite, n’a pas été commentée, ni même rapportée par la quasi-totalité des médias hexagonaux.
https://www.youtube.com/watch?v=kKVENkF0akk
Préparent-ils ensemble des opérations false flag avec l’aide du Mossad pour permettre à Hollande et Cameron de sauver leurs gouvernements et mettre en place une sorte de « Patriot Act » ? La police a raison de garder les yeux fixés sur les commandos israéliens venus de l’Ex-Yougoslavie, et qui passent par l’Italie pour entrer en France avec l’aide logistique des israélites de la DCRI. queer-week à sciences-poValls et le CRIF devraient être les premiers suspects en cas d’attentat. Après la mort tragique de Clément Méric, étudiant des « Sciences-pots et désaxés », Manuel Valls ne démontra-t-il pas sa fidélité éternelle envers Israël, en faisant dissoudre un groupuscule dit d’extrême-droite, alors que le véritable provocateur était Méric ? Mais voilà, ce dernier était de la gauche manipulée par eux ! Comme Abdelhakim Dekhar, le tireur présumé du quotidien Libération, haute figure de l’ultra-gauche française des années 90 !
https://www.lefigaro.fr/flash-actu/2013/11/21/97001-20131121FILWWW00160-le-tireur-est-une-figure-de-l-ultra-gauche.php
Non, pour sauver la France, mieux vaut appliquer les 16 mesures déjà préconisées par la Résistance, après la fin apparente du nazisme. Et c’est le 25 mai, lors du vote aux européennes qu’il faut agir !
Europe-dictaturehttps://www.youtube.com/watch?v=CvrxUkzYmUg
Et non pas continuer à écouter, un véritable foutage de gueule !
https://www.youtube.com/watch?v=yLEmwlm6VS8
Car le danger est réel ! L’Europe est entrain de se transformer en une dictature pire que celle de l’URSS ! Dans un discours prononcé à Bruxelles en février 2006, Mr. Bukovsky, ancien dissident soviétique (il passa douze ans (1964-1976) dans les camps de travail et institutions psychiatriques soviétiques), qualifiait déjà l’UE de « monstre » qui devait être détruit le plus tôt possible. Mr. Bukovsky, ancien dissident soviétiqueSelon des documents confidentiels venant de dossiers soviétiques qu’il lut en 1992, l’Europe va être transformée en un état socialiste après l’effacement de ses nations, comme cela fut le cas en Union Soviétique. Les pays qui ont rejoint l’UE ne l’ont évidemment pas fait volontairement. Le Danemark a voté contre le traité de Maastricht deux fois. La France une fois, L’Irlande a voté contre le traité de Nice. La Suisse a été forcée de voter cinq fois ! On fait voter les gens jusqu’à ce qu’ils votent de la manière souhaitée. Après, on ne leur demande plus leur avis.
US-VS-EUROPEhttps://www.brusselsjournal.com/node/865
Après le 25 mai, si les Français ne se réveillent pas, plus rien n’arrêtera les mondialistes. Déjà sous le coude, la baisse des salaires. Pas pour tous bien entendu ! En 2009, en pleine crise financière mondiale, Pascal Lamy ne s’était pas gêné pour demander une augmentation de 32% du sien (480 000 francs suisses). Alors que dans un entretien paru dans L’Express du 12 avril 2007, il osait déjà certifier que « la mondialisation allait profiter à la France…mais qu’il lui faudrait appliquer plus de « flexibilité » sur le marché du travail, avec notamment des « petits boulots » payés en dessous du Smic. »

 .

Un événement très intrigant s’est passé le 11 février 1998, dans la maison londonienne de celui qui deviendra le Père de la Constitution américaine.

Benjamin Franklin houseCaché sous elle, au 36 Craven Street, à côté de Trafalgar Square, un ouvrier trouva les restes de six enfants et de quatre adultes. Les cadavres datent de l’époque où Benjamin Franklin occupait les lieux de 1757 à 1762 et de 1764 à 1775.
https://www.hiram.be/blog/2014/03/24/benjamin-franklin-bouffait-il-des-petits-enfants/
Le Time du 7 juillet 2003, se demanda si celui qui figure sur les billets américains, n’appartenait-il pas à la secte satanique The Hell Fire Club, étant donné les nombreux symboles compromettants qui apparaissent sur cette monnaie.
https://www.nouvelordremondial.cc/le-billet-de-1-dollar/
Dans un ouvrage publié en 1989, « The Occult Conspiracy, Secret Societies, Their Influence and Power in World History », l’écrivain anglais Michael Howard relate le passé sataniste de Benjamin Franklin, qui fut une des personnes les plus influentes de la Révolution américaine, et devint franc-maçon en 1731.The Occult Conspiracy, Secret Societies, Their Influence and Power in World History Dans les années 1770, en tant que diplomate des colonies américaines, Franklin devint Grand Maître de la loge des neuf sœurs, à Paris. Le marquis de Lafayette et l’officier de marine écossais John Paul Jones, qui adhéraient à cette même loge, combattirent dans la Guerre d’indépendance américaine. À Paris, Franklin utilisait ses contacts maçonniques pour collecter des fonds et acheter des armes pour les rebelles américains. Franklin était un Grand Maître Rosicrucien et œuvrait au cœur des opérations Illuminati pour étendre le contrôle invisible de l’empire britannique en Amérique. Les Illuminati, via les Francs-maçons, manipulaient les deux côtés (britannique et américain) de la Guerre d’Indépendance tout en contrôlant la Révolution française. La vie du Père de la Constitution de ce qui deviendra la plus grande démocratie, renvoie bien aux déclarations du représentant des Illuminati américains, Albert Pike, franc-maçon du 33e degré, qui dans « Morals and Dogmas » (1871) affirmait que « le Dieu caché de la franc-maçonnerie était Lucifer ». L’essence luciférienne de la secte est dénoncée entre autres dans « La guerre occulte » (1925) par l’ancien franc-maçon du 29e degré, Paul Copin-Albancelli.

Dollar américain

.

.
Ce fait divers londonien ne confirme-t-il pas la naissance satanique de ce qui deviendra le 7ème et dernier empire ou encore la 7ème montagne de l’Apocalypse ?

manuscrit Thistle 1756Selon un texte maçonnique connu sous le nom de « manuscrit Thistle » de 1756, Nimrod aurait créé les maçons et leur aurait donné leurs signes de reconnaissance. La tombe de Nimrod (Osiris ou Apollo) étant la pyramide de Gizeh, lors de son retour, il sera amené à y revenir, pour la recouvrir de la grande « pierre angulaire ». D’où cette surprenante condamnation du signe quenellien par les suiveurs de l’antechrist (Nimrod). Mais Jésus n’est-il pas lui aussi décrit dans les saintes écritures comme la « pierre angulaire » que les constructeurs (maçons) ont refusé (psaume 118) ?
Actes 4 :11 : Jésus est la pierre.
Éphésiens 2:20 : Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus-Christ Lui-même étant la pierre angulaire.
Deux messies se confrontent donc. Et leur présence est confirmée grâce à l’étude antique de la « Gématria » (ou l’interprétation des noms à la manière des Grecs anciens) :

Système grec gematria
sibylle de Cumesgif 8gif 8gif 8La somme des lettres de Ιησους (Jésus) se trouve être 888. Un nombre identique à celui donné dans l’énigme des oracles sibyllins (attribuée à la sibylle de Cumes), et qui annonce le retour d’Apollo ! C’est le nombre d’Olen, fondateur de l’oracle d’Apollo et son premier prophète, et signifie « le soleil spirituel » représenté dans la gloire entourant l’oeil qui voit tout d’Apollo/Horus. Restait à calculer quand l’ère antechristique allait commencer, même si on savait qu’elle ne pouvait se situer qu’au dernier empire. C’est-à-dire le 7ème, symbolisé dans l’Apocalypse par la 7ème montagne. Si on additionne Jésus : 888 avec le nombre d’Olen 888, on obtient 1776 : l’année que l’on retrouve sur les billets verts, associée au portrait de Benjamin Franklin ! Aigle_bicéphaleCe chiffre est aussi le « nombre cardinal » du « grand travail », connu sous le nom de « aigle des aigles » reflété dans la symbolique maçonnique par l’aigle ou le phoenix à deux têtes (une représentation de la fusion des deux dieux) ! Cette dualité messianique commence aussi à la date de création des Illuminati ! Nombre à rapprocher de celui de 5776 (4000 + 1776 = 5776) 4000 étant le nombre d’années que la théologie conventionnelle donne comme début de la création avant la naissance du Christ ! Mais 5776 n’est-il pas le nombre en pouces (un pouce = 2,54 cm) de la hauteur qu’aurait la grande pyramide de Gizeh avec sa pierre angulaire (~147 m) ? Par contre, du côté du calendrier juif moderne ou du rite écossais, l’usage est de rajouter 3760 ans à la date commune pour calculer la fin du « travail ». Ainsi 5776 – 3760 = 2016. Aigle ne vole pas avec le pigeonLes mondialistes vont donc devoir se dépêcher.  Tout doit être prêt pour 2016 ! Mais pourquoi ? Est-ce à cause de l’étoile de l’absinthe dont parle le chapitre 8 de l’apocalypse ? 
https://www.youtube.com/watch?v=zoNS1tybMyE
Grâce à la gématria, on découvre que Κοσμος (Monde) a la valeur 600 : un nombre d’homme ! Et beaucoup de représentations sataniques, tels que δρακων (dragon) ou οφις (serpent) ont le facteur 13.
http://landmarkbiblebaptist.net/666-888.html

.
Mais dans Daniel, chapitre 4 verset 16, ne lit-on pas « Que son esprit d’homme sera changé et qu’il recevra la mentalité de l’animal, jusqu’à ce que 7 temps soient écoulés pour lui » ?

Pieter Bruegel l'ainé Tour de BabelDe quel homme parle-t-il ? Du grand roi Nebucadnetsar (puis de ses descendants), le reconstructeur de Babylone, foyer de la fausse religion ; celle qui ne fait aucune référence à Dieu mais promeut et exalte l’homme. Celle qui l’amena à construire la Tour de Babel (que le Parlement européen voulut copier). Dans les Ecritures, Nebucadnetsar est mentionné comme celui qui devint comme un animal : « Il fut conduit loin de son peuple et mangea de l’herbe comme le bétail. Son corps fut trempé avec la rosée du ciel au point que ses cheveux poussèrent comme les plumes d’un aigle et ses ongles comme les griffes d’un oiseau ». Les valeurs spirituelles et les valeurs morales n’avaient plus aucune signification pour lui. Le chiffre 6 représente l’homme sans Dieu. gif 6gif 6gif 6Le nombre 6 6 6 signifie « Homme Homme Homme« , un système qui est totalement centré sur l’homme et dominé par l’homme. Toute chose repose sur les pensées, les plans, les schémas humains. Il n’y a aucune place pour Dieu. Mais voilà, L’homme sans Dieu est avec Satan. Il n’y a pas de juste milieu. Car si « Les Cieux donnent, la Terre vend, l’Enfer dérobe ». Songe du grand roi NebucadnetsarEn vendant ce qui est donné gratuitement par la nature à tout homme, celui-ci se marque du chiffre de la bête ! Dieu lui permit pourtant de faire un songe, relaté dans Daniel au chapitre 2 à partir des versets 32 et 33.

https://www.youtube.com/watch?v=QR9K14FLGBQ
Nous sommes à ce moment là en l’an 604 avant J.C. avec Nebucadnetsar (Nabuchodonosor) qui vient d’agrandir son empire par plusieurs conquêtes successives, dont la ville de Jérusalem, capturant de nombreux Juifs parmi lesquels se trouve le prophète Daniel. Voir commentaires du livre de Daniel écrits par st Jérôme et traduits par l’Abbé Bareille en 1879 (à partir de la page 390) :
https://archive.org/details/JeromeTradBareille07EzchielDanielJobOriggneIVIII/page/n389 C’est lui qui lui expliquera ce que représente « la statue géante aperçue en rêve » : statue du songe de Nabuchodosor-detailléla tête était d’or pur (représentant l’empire babylonien qui régna de 606 à 539 av. C. Après un règne de 67 ans, l’empire babylonien sera renversé par le royaume des Mèdes et des Perses.) Sa poitrine et ses bras étaient d’argent (représentant l’empire Medo-perse qui régna de 539 à 331 av. C. La monarchie médo-persane allait durer 208 années. Le prophète Daniel assista lui-même au renversement de Babylone.) Son ventre et ses cuisses étaient d’airain (représentant l’empire Gréco-macédonien qui régna de 331 à 168 av. C. En 331 av. C., les armées grecques écrasaient à leur tour le dernier roi perse, lors de la célèbre bataille d’Arbèles. Les Grecs furent conduits à la victoire par Alexandre le Grand.) Ses jambes étaient de fer (représentant l’empire romain qui commença en 168 av. C.  mais se divisa en deux définitivement en 395 en un empire romain d’occident qui prendra fin en 476 et en un empire d’orient qui se terminera après la prise de Constantinople par les Ottomans en 1453 ).Empire romain scindé en deuxEt ses pieds en partie de fer et en partie d’argile (représentant l’empire anglo-saxon sioniste qui divisera le monde en 10 parties ou 10 orteils ! (1453 est la fin militaire de la guerre de 100 ans où l’Angleterre, définitivement cantonnée dans son île, va commencer à vouloir créer des colonies à travers le monde).

Monde divisé en dix régions

Il mettra à sa tête le Dajjal ou antéchrist qui fera régner sur terre pendant 3 ans et demi la pire dictature que le monde ait connu, Elle prendra fin en recevant une pierre fatale. La vraie pierre angulaire, qui n’est autre que Jésus et qui mènera le monde vers une ère millénaire sans Satan, puisqu’il sera condamné à retourner en enfer.

Pierre angulaire le Christ

.

.
Les événements actuels paraissent nous conduire tout droit vers la prophétie de Noémie ! Car à la date d’aujourd’hui, les pieds du colosse de  Nabuchodonozor sont dans la m….

Pieds dans la m.
Une certaine Noemie apprend de la Vierge Marie qu’une Révolution éclatera simultanément en France et en Italie. « A Paris, les issues seront bouchées en ¼ d’heure. Des cohortes de gens, constituées surtout d’asiatiques, d’arabes et de noirs des banlieues, monteront vers la Chambre des Députés et autres lieux symboliques.Emeutes Certains d’entre eux seront spécialement préparés pour les attaquer à l’arme blanche. Il y aura une tuerie inimaginable, les morts s’amoncelleront jusqu’aux genoux. La Révolution ne pénètrera pas encore dans les habitations, mais elle s’étendra dans les Provinces, pour revenir sur Paris, bien plus violente que la première fois. Ce n’est qu’à ce moment que les révolutionnaires pénètreront dans les maisons. Ce chaos organisé provoquera de graves épidémies. Beaucoup d’enfants mourront, échappant ainsi aux pervers de toutes natures. Pendant ce temps, les Russes, aidés de Mongols, envahiront l’Europe. Tout cela doit se produire à la suite de combats entre Israël et les Arabes. EpidémieLes Russes occuperont presque toute la France, mais ils seront arrêtés sur une ligne que bien des fois la Vierge Marie a donnée. Le pape devra fuir l’envahisseur. Il disparaitra, laissant un antipape prendre sa place. Les catholiques seront dans une terrible confusion. Ces temps de purification feront malheureusement un nombre inimaginable de victimes. Celui qui n’aura pas su mettre de côté des victuailles et surtout de l’eau pour une durée d’au moins 6 mois (car elle aura été contaminée) n’aura pas la chance de voir la France retrouver son rôle de « Fille aînée de l’Eglise ». L'heure du Grand Monarque a sonnéElle aura à sa tête le « Grand Monarque », celui qui doit remettre sur le trône de Pierre, un Saint pape. » Tous les deux, ils établiront dans le monde le règne du Christ, celui que chaque chrétien demande dans la sublime prière du Notre Père. C’est ainsi que le 7ème Empire achevé, l’homme ne se prendra plus pour un animal, mais pour le digne fils de Dieu. L’eugénisme, l’euthanasie, l’avortement, l’homosexualité, la pédophilie, le sado-masochisme ne seront plus que de mauvais souvenirs…

.illuminati

Publicité

436 commentaires sur “Les 4 complices diaboliques de l’antechrist

  1. Sophie dit :

    Coup d’État en Turquie – Suites du Brexit – Trump et Clinton – Macron. L’analyse de François Asselineau :

    L’actualité récente au 7 septembre 2016 :
    00:09. La polémique du burkini.
    16:47. La démission d’Emmanuel Macron.
    21:00 Les soutiens de Macron : Henry Hermand, HHD, Terra Nova et Georges Soros.
    23:47. L’exclusion de Pierre Larrouturou de Nouvelle Donne.
    32:46. La situation comptable des partis politiques.
    36:05. Les élections en Allemagne et les excédents commerciaux.
    41:56. Les humiliations subies par Obama au G20 en Chine.
    https://fr.sputniknews.com/international/201609041027605439-obama-chine-accueil-tapis-rouge/
    56:08. Nouvelles du Brexit : les indicateurs économiques sont au vert.
    01:03:45. L’affaire Apple.
    01:05:50. Fausse alerte sur l’arrêt des négociations du TAFTA.
    01:09:56. La rentrée de l’UPR.

    Le Conseil constitutionnel a versé dans l’illégalité en 1995. Il y eut falsification des comptes de la campagne présidentielle de 1995 d’Édouard Balladur et les comptes de celle de Jacques Chirac. Puis le 19 décembre 2012, la CNCCFP (Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques qui depuis l’élection présidentielle de 2007, a repris la mission, dévolue auparavant au Conseil constitutionnel, de vérifier que les candidats appliquent correctement les lois et règlements relatifs au financement des campagnes électorales.) a rejeté le compte de campagne de Nicolas Sarkozy. Ce qui a entraîné un recours du candidat devant le Conseil constitutionnel alors qu’il en est lui-même puisqu’ancien président de la République. Le compte de campagne final de Nicolas Sarkozy a fait apparaitre un dépassement à hauteur de 466 118 euros du plafond de dépenses autorisé, fixé à 22,5 millions d’euros. Mais des investigations ultérieures de la presse et de la justice ont établi que le dépassement s’est élevé, en réalité, non pas à 466 118 euros mais au montant astronomique de 23 556 216 euros. Et cela au moyen d’un montage frauduleux, effectué avec la société Bygmalion, permettant à l’UMP de prendre en charge des dépenses de campagne non déclarées par le candidat.
    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/09/05/affaire-bygmalion-la-defense-hasardeuse-de-thierry-herzog-avocat-de-nicolas-sarkozy_4992872_4355770.html

    On peut ajouter à ces événements une tentative probable de tuer le président Poutine : son chauffeur est mort le 6 septembre 2016 à Moscou, victime d’un grave accident de la route au volant de la voiture officielle du président russe.
    https://www.jawharafm.net/fr/article/russie-le-chauffeur-de-poutine-mort-dans-un-grave-accident-au-volant-de-la-voiture-officielle/106/42554

    L’actualité récente au 4 octobre 2016 :

    00:09. Le Royaume-Uni retrouve des couleurs suite au vote pour le Brexit.
    10:32. Les affaires RWM Italia et Latécoère.succèdent aux scandales des affaires Alstom et Famas.
    23:24. Le Royaume-Uni est-il le modèle à suivre ? Retour sur le programme présidentiel d l’UPR.
    32:50. Le référendum en Hongrie.
    36:09. Les vidéos sous faux drapeau payées par le Pentagone.
    44:57. La visite de John Kerry en Europe.
    48:53. L’actualité de l’UPR ; Université d’automne et présidentielle 2017.

    François Asselineau analyse l’actualité récente au 18 octobre 2016 :

    00:09. Le succès de la 5e Université d’automne de l’UPR, malgré l’absence totale des grands médias.
    17:52. La réponse gênée et attentiste du CSA.
    24:12. Le « pacte faustien » des politiques avec les grands médias.
    26:51. De l’ambiguïté des politicards :
    – M. Dupont-Aignan ne veut «pas du tout sortir de l’Europe ».
    – Les 10 propositions inapplicables de M.Mélenchon.
    – Le FN rattrapé par les affaires.
    35:29. Le sommet de l’élevage à Clermont-Ferrand. Misère de l’agriculture familiale.
    43:36. La Pologne préfère Lockheed Martin à Airbus.
    47:17. Questions internationales :
    – Syrie
    – Julian Assange
    – Trump et Clinton
    – Otmar Issing.

    ENTRETIEN D’ACTUALITÉ n°35 DU 01/11/2016

    00:09. Le FBI rouvre l’enquête sur Hillary Clinton.
    04:20. L’incertitude inédite sur l’élection présidentielle américaine.
    12:57. L’affaiblissement du pouvoir des grands médias dans le monde.
    18:08. La scène politique française. Entre panier de crabes et cour de récréation.
    28:57. Le financement de l’UPR.
    31:42. Le comité d’éthique de l’UE valide la nomination de José Manuel Barroso chez Goldman Sachs.
    35:10. CETA : l’alter-européiste wallon Paul Magnette se couche devant l’UE après un semblant de résistance.
    44:42. Renault-Nissan décide de faire fabriquer son nouveau Qashqai au Royaume-uni, malgré le Brexit.
    50:10.Succès des réunions publiques de l’UPR.

    Entretien d’actualité du 23 novembre 2016 :

    00:09. La procédure de destitution de François Hollande peut elle aboutir?
    04:26. Le « crime de haute trahison » retiré de l’article 68 de la constitution en 2007
    11:02. Le « complot contre la sûreté de l’État » retiré de l’article 68 de la constitution en 1993
    19:05. Soupçons de trafic d’influence entre Emmanuel Macron et Patrick Drahi (BFM TV)
    21:15. Le premier tour des primaires de la droite confirme le naufrage des sondages et des prévisions des grands médias
    30:07. La situation s’aggrave en Grèce
    35:50. Les bienfaits du Brexit : baisse du chômage, augmentation du tourisme, retour des investissements au Royaume-Uni : Renault -Nissan, Nissan-Renault, Google, Facebook, IBM. La politique de Theresa May
    52.08. L’UPR va très bien ! Succès du « direct » sur Facebook. Succès des déplacements
    01:10:48. L’UPR et les médias. TF1 approche François Asselineau pour un passage au 20h de TF1, mais…
    01:16:00. Appel à inscription sur les listes électorales.

  2. Ken dit :

    Autre facteur de frictions entre les USA et la Chine, les îles Paracels et Spratley :

  3. Tania dit :

    Curieusement, les attentats ont souvent lieu juste avant une élection !


    Exemple, celui de la dépu­tée britan­nique travailliste pro-UE, Jo Cox, tuée en pleine campagne du Brexit. Doit-on donc en prévoir un en début d’année 2017 ?

    Il ne faut pas s’attendre de la part des media mainstream la remise en cause de l’attentat du 13 novembre alors qu’il a tout l’air d’être organisé par un état et non quelques individus. Il faut dire qu’ils sont moribonds et ne tiennent que grâce aux subventions étatiques. Même leur distributeur de journaux Presstalis (ex-NMPP) est dans le rouge. En 2017, l’entreprise Presstalis aura perdu 15 millions d’euros. Malgré des effectifs réduits de 2 700 à 1 200 salariés, la distribution coûte en France quatre fois plus cher que dans les autres pays. Cette anomalie trouve son origine dans la naissance même des NMPP, après la guerre. Par le biais du Syndicat du Livre CGT, intimement lié au Parti communiste ils étaient devenu une vache à lait pour le PC. Ils fournissaient même gratuitement 200 tonnes de rouleaux de papier à Cuba pour imprimer le journal de son parti communiste local, Gramma. Le détournement de journaux était aussi une pratique courante. On parle d’un préjudice d’ environ trois millions d’euros par an. Ainsi des dizaines d’ouvriers du Livre partaient avec des piles de journaux sous le bras pour les revendre à des kiosquiers qui les rendaient officiellement aux NMPP en les déclarant comme des « invendus », conservant au passage les recettes des ventes réellement opérées. Les bénéficiaires étaient les ouvriers du Livre, le Syndicat du Livre, et les kiosquiers complices. Les perdants : l’entreprise NMPP puis Presstalis, et les éditeurs de journaux. En mars 2017, 22 kiosquiers parisiens furent arrêtés par la police pour cette escroquerie en bande organisée. Elle a même découvert 5 000 fusils et munitions dans un des hangars des NMPP, de Saint-Ouen. Ces armes provenaient des stocks de l’ancienne societé de vente par correspondance Manufrance. Elles avaient été stockées là dans l’attente d’une révolution communiste.

    • Véronique dit :

      Peut être pas, car Marine Le Pen, pour être élue, s’est soumise à l’oligarchie mondiale. En 2015, Time Warner la mettait en valeur. Mais à qui appartient Time Warner ? A Capital Reserve, JP Morgan, le Vanguard group (Monsanto), Blackrock (Rothschild, Soros…).

      Et pourquoi Louis Aliot faisait-il des va et vient en Israël ? (à regarder à partir de 4 mn)

      Le FN est un Syriza français contrairement à l’UPR. On ne peut pas lutter contre l’avortement si on ne sort pas de l’U.E.. Il en est de même avec la marchandisation des corps humains, l’euthanasie, la dislocation des nations, le Grand Remplacement etc…..

  4. Eric dit :


    Encore une fois, l’actualité prouve que les médias mainstream sont devenus indignes de confiance. Pour eux, Daesh n’utiliserait pas le flux des migrants pour s’infiltrer en Europe. Pourtant un autre attentat, avec un camion fonçant dans la foule d’un marché de Noël à Berlin, a eu lieu le 19 décembre 2016 à 20 h. Le véhicule était immatriculé en Pologne .
    http://www.leparisien.fr/faits-divers/attentat-de-berlin-la-police-a-le-mauvais-suspect-le-terroriste-dans-la-nature-20-12-2016-6478374.php
    La police, ayant retrouvé des papiers d’identité dans la cabine du camion,rechercherait un jeune Tunisien.
    http://www.lesoir.be/1397181/article/actualite/monde/2016-12-21/attentat-berlin-police-rechercherait-un-jeune-tunisien-direct
    Depuis le 9/11, cela devient une manie chez les terroristes d’oublier leurs papiers !


    Toujours le 19 décembre à Istanbul, l’ambassadeur russe Andreï Karlov, après avoir prononcé un discours inaugural pour une exposition d’art, a été tué par un homme qui criait «N’oubliez pas Alep ! N’oubliez pas la Syrie ! Allahu Akbar !». Il s’agirait de Mevlut Mert Altinas, un agent de police turque officiant dans la ville d’Ankara, mais limogé lors des purges qui ont suivi le coup d’état avorté en Turquie en juillet dernier. Il a été neutralisé par les forces de sécurité. Le groupe terroriste Front al-Nosra, récemment rebaptisé Front Fatah al-Cham, a revendiqué l’assassinat de l’ambassadeur russe.
    https://francais.rt.com/international/30839-ambassadeur-russe-turquie-grievement-blesse-attaque-armee-ankara

    Mais même Poutine bénéficia d’un attentat qui fit au moins 300 morts pour devenir par la suite président ! Puis il y eu la mort d’Alexandre Litvinenko :

    de Iouchtchenko :

  5. Sophie dit :

    Le management du terrorisme. Franklin D. Roosevelt disait :

    « En politique rien n’arrive par hasard, si cela semble être pourtant le cas, on peut être certain que cela a été planifié ainsi. »

    La manipulation des masses est organisée par une entité qui reste toujours dans l’ombre. Ce qui lui permet d’avoir un grand pouvoir. Parmi les outils qu’ils disposent il y a les attentats. Et quand une feuille de route pour les mettre en place réussie, on l’utilise plusieurs fois. C’est ce qui explique les points communs qu’il y a entre eux.

    Pièces d’identité trouvées sur place : le 11/9/2001, le 7/7/2005 (Londres), le 7/1/2015 (Charlie Hebdo), le 13/11/2015 (Paris).
    Culpabilité des auteurs douteuses. Par exemple un témoin de Charlie Hebdo décrit les auteurs comme grands et noirs. Alors qu’une journaliste qui a survécu parle d’un criminel aux yeux bleus.
    Pour éviter ensuite le chaos (ce qui provoquerait un effet contraire à celui souhaité pour un gouvernement), on organise avant les attentats, des exercices d’intervention : 19/4/95 (Oklahoma City), 11/9/01 New York, 11/3/04 (Madrid, trains), 7/7/05 (Londres, métro), 22/7/11 (Oslo et île Utoya en Norvège), 15/4/13 (Boston, marathon), 13/11/15 (Paris), 22/7/16 (Munich). La probabilité qu’un attentat arrive autant de fois après un exercice est pourtant statistiquement de l’ordre de l’impossible !
    Les attentats permettent aux gouvernements de s’accaparer de plus de pouvoir sur les peuples. Sans eux, cela serait impossible. Comme avec le Patriot Act après le 11/9/01, le 7/7/05 à Londres permit ensuite la propagation de la vidéo-surveillance, le 11/11/05 installa un État d’Urgence à chaque fois reporté et une limitation de l’argent liquide, le 22/7/16 à Munich mit en place un plan de mobilisation intérieur et un durcissement de la législation sur les armes….
    https://www.kla.tv/9648&autoplay=true

    Il n’y a donc rien de surprenant à ce que les attentats servent l’agenda du Nouvel Ordre Mondial. Car à qui profitent-ils ? Qui pousse les pays à recevoir des immigrés sachant pourtant que cela augmente chez eux les attentats ? Ainsi La France, l’Allemagne, la Suède et le Royaume-Uni regorgent d’incidents terroristes. En revanche, les nations qui n’ont pas accueilli de réfugiés, comme la Pologne, la Slovaquie et les états baltiques, n’ont enregistré que très peu d’attaques.

    Reste que c’est bien l’U.E. qui oblige les états à accepter un quota d’immigrés.
    http://www.lemonde.fr/europe/article/2017/09/06/la-justice-europeenne-valide-les-quotas-de-refugies_5181666_3214.html?utm_term=Autofeed&utm_campaign=Echobox&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#link_time=1504689047

    Une chose est certaine, de nombreux membres de la communauté juive encouragent cette immigration en occident. Ils demandent même aux juifs européens de quitter ce continent pour aller se réfugier en Israël où paradoxalement ils ne veulent pas de migrants :
    https://fellowshipoftheminds.com/tag/leon-wieseltier/
    Ils anticipent là une fois de plus, leur déportation, comme ils l’ont déjà été dans plus d’une centaine de pays à travers l’histoire :

    Pour casser un pays, il faut semer la division. L’U.E. ne peut prendre le pouvoir sur tous les pays qu’à cette condition. Aussi a-t-elle mis en valeur les régions. Les subventions leur sont accordés directement sans passer par Paris. On essaye même en sous main à ce qu’ils demandent leur « indépendance » tout en restant dans l’Union. Ce qui n’a pas de sens puisque 80% des lois viennent déjà de Bruxelles.

    Il existe aussi un autre moyen : le Grand Remplacement. Faire venir un maximum de personnes étrangères aux mœurs totalement différentes.

    L’avantage il est là : pour éviter une guerre civile, le pays touché n’a qu’une solution : sa partition. Un peu comme ce qui avait été prévu en Algérie dès 1960. Ainsi le commissaire européen à la Migration a appelé à accepter l’immigration de masse comme la nouvelle norme. “L’Union européenne a accordé sa protection à plus de 700 000 personnes l’an dernier”, affirma Dimitris Avramopoulos dans une tribune parue le 18 décembre 17 :
    https://www.politico.eu/article/europe-migration-migrants-are-here-to-stay-refugee-crisis/
    “Les migrants d’Europe sont là pour rester”, l’ancien homme politique grec appela à “trouver un foyer” pour tous les réfugiés en Europe, ce qui répondrait non seulement à “un impératif moral” mais également à “un impératif économique et social pour notre continent vieillissant”.

    Dans les propos du chef de l’État rapportés par Gérard Davet et Fabrice Lhomme dans leur livre d’entretiens «Un président ne devrait pas dire ça» (Stock), François Hollande se demande : «Comment peut-on éviter la partition ? Car c’est quand même ça qui est en train de se produire : la partition.»
    http://www.lefigaro.fr/vox/politique/2016/10/12/31001-20161012ARTFIG00292-immigration-l-incroyable-aveu-de-francois-hollande.php

    Et oui, François Hollande était un visionnaire ! La France va donc devoir se partager en deux zones : l’une où les Français « d’héritage chrétien » ne pourront plus ne serait-ce que montrer une crèche dans leur « réserve », et l’autre de « sensibilité musulmane » qui pourra par contre publiquement vivre selon ses préceptes religieux qui sont en même temps politiques. D’un côté sous une loi anti-chrétienne (mariage gay, pédophilie permise à partir de 13 ans), de l’autre la charia.

    On retrouve là les dires de Marie Julie Jahenny :

    « … Ils vont diviser le royaume en deux parties. Ceux qui sont nouvellement entrés vont résider au Centre ; l’autre partie sera donnée, comme commencement de conquête, à celui dont le nom sortira bientôt pour être proclamé roi des Français… Ce sera lors de cette division que la France entrera dans les coupables desseins de ses ennemis par l’apostasie et la violence complète. Ce seront jusqu’aux lois les plus faibles qui seront dénaturés… » (Les prophéties de la Fraudais p°182).

    Cela dit, qui peut aller à l’encontre du vote des Français, sachant qu’eux-mêmes veulent cette Union Européenne, en faisant élire à chaque fois, un de ses fervents partisans. Aux dernières élections, les pro-frexit n’ont même pas obtenu 1% des voix.

    Les dés sont jetés, partition de la France il y aura. C’est l’euthanasie de la France. Mais là aussi, votée par nos élus. Il faut que Gerard Collomb se retire de sa charge de ministre de l’Interieur pour enfin dire la vérité : « D’ici à 5 ans, la situation deviendra irréversible. Je crains la sécession. Les gens ne veulent pas vivre ensemble »

    Jean-Pierre Fabre-Bernadac, ancien capitaine de gendarmerie et officier de l’ armée de terre, a été interrogé dans Monde & Vie sur l’appel des militaires et le risque de guerre civile :

  6. Lino dit :

    En mai 2016, l’annonce, à l’occasion du centenaire de Verdun, de la tenue d’un concert du rappeur Alpha Diallo dit « Black M » enflamme les réseaux sociaux. Le rappeur et ses conseillers en communication se fendent d’un communiqué larmoyant où la France n’est plus qualifiée de « pays de kouffars » comme l’un de ses précédents succès (« Désolé ») mais de « terre pour laquelle [son] grand-père Alpha Mamoudou Diallo, d’origine guinéenne, a combattu lors de la guerre 39-45 au sein des Tirailleurs Sénégalais – ces mêmes Tirailleurs Sénégalais qui étaient également présents lors de la Bataille de Verdun ». Face aux sceptiques mettant en doute l’existence de cette ascendance militaire sur laquelle repose le plan com’ de Black M, Le Monde et Libé vont mener un travail d’enquête afin de prouver la véracité des dires du rappeur. Si on consulte les registres établis en France, le nom d’Alpha Mamoudou Diallo n’y figure pas. Mais selon l’Association des enfants des tirailleurs sénégalais de Guinée, « le soldat Diallo, grand-père de Black M, a bien combattu en 39-45 », une information que Libération dévoile dans un article le 21 mai 2016, puis Le Monde le 23 mai 2016. Problème, cette Association est plus que douteuse. Elle fut naguère pointée du doigt par l’Ambassade de France en Guinée pour ses nombreuses approximations (et notamment le chiffrage, exorbitant et improbable, de 161 millions de tirailleurs recrutés).
    http://www.lejour.info/index.php?option=com_content&view=article&id=6591:lambassade-de-france-en-guinee-reagit-a-la-declaration-de-lassociation-des-enfants-des-tirailleurs-senegalais

    En France, les médias sont largement engagés contre la « Manif pour tous », l’AFP s’était particulièrement illustrée en 2014 en minorant (en le divisant par 4 ou 5 tout de même) le nombre de veilleurs. Le 30 janvier 2016, les Italiens manifestaient contre l’union civile proposée par leur gouvernement. Les organisateurs de la manifestation avaient donné rendez vous aux Italiens au « Circus Maximus », considéré comme le plus vaste hippodrome de Rome. Sa superficie est de 120.000 mètres carrés, une superficie 4 fois supérieure à l’Esplanade des Invalides. L’ANSA, la principale agence de presse italienne, publiera les chiffres communiqués par les organisateurs : 2 millions ; et par les « opposants » : 300.000. En France, à 16h22 l’AFP tweetait « Italie : des milliers d’opposants aux unions civiles » c’est-à-dire entre 2.000 et moins de 20.000 manifestants. Le chiffre communiqué est très largement minoré. L’AFP ne donne même pas le comptage des organisateurs (2 millions). Mais à 22h30 l’AFP comptera « des dizaines de milliers d’opposants » (c’est-à-dire de 10.000 à 90.000).
    -https://www.youtube.com/watch?v=FcPT5cAUkSw


    Le 14 juillet 2016 à Nice, pendant le le feu d’artifice, Mohamed Lahouaiej-Bouhlel précipitait un camion bélier sur la promenade des Anglais. Pour les médias, il y a une vérité à faire passer « aucun lien entre islam et islamisme ». L’auteur de l’attentat mangeait du porc, buvait de l’alcool, prenait de la drogue et frappait sa femme, bref, l’islam serait donc hors de cause. Pourtant, le 15 juillet à 3 heures du matin, Le Figaro reconnaissait dans l’attentat de Nice les consignes de l’État islamique. a 10h20, David Thomos, journaliste pour RFI, publiait sur son twitter la revendication de l’attentat par l’État islamique.
    Le 26 octobre, après deux ans d’existence, la jungle de Calais est finalement démantelée : le gouvernement ordonne la répartition des migrants sur l’ensemble du territoire. L’Angleterre a accepté d’entrouvrir ses portes aux mineurs isolés ayant un parent sur son territoire. Alors que le nombre de migrants occupant la jungle reste un mystère, « 5 000, 7 000, peut-être plus », les médias et les ONG réussissent à dénombrer le nombre exact de mineurs : 1291. Mais comment déterminer avec certitude l’âge d’une personne qui n’a plus de papiers d’identité.

    Par une simple déclaration du migrant. The Sun demande que soient faites des radios dentaires (Tell us the tooth), seul moyen de déterminer avec exactitude l’âge d’une personne. A France Info, on joue sur le pathos : on présente en gros plan, un visage ravagé par les larmes d’un Éthiopien de 16 ans.

    Problème il parait plutôt en avoir 35 !

    Le 22 mars 2016, la Belgique est frappée par deux explosions à l’aéroport de Bruxelles et à la station de métro Maelbeek qui font 35 morts et plusieurs centaines de blessés. L’attentat survient 2 jours après l’arrestation de Salah Abdeslam à Molenbeek. Les médias vont tenter de décrire Molenbeek comme une ville normale, « on y rencontre les mêmes problèmes que partout ailleurs : le chômage l’insécurité, etc. » Dans ce jeu de désinformation, la palme revient au Petit Journal dirigé alors par Yann Barthès. Ce dernier réagit aux déclarations de Donald Trump qui affirmait que « Bruxelles est un désastre ». Hugo Clément, son reporter, essaye sur place de contrecarrer les dires de Trump du genre que« la police a peur d’aller dans ce quartier ». « Donald Trump est mal renseigné, la police est présente » commente Clément en montrant le commissariat de Molenbeek. Mais voilà, en y regardant bien, la police est en état de siège : impossible de s’approcher à moins de 20 mètres du poste de police, présence de militaires sur place, homme lourdement armé montant la garde. Molenbeek n’est pas une ville normale, mais l’endroit où les attentats du 13 novembre ont été préparés, où l’un des auteurs se cachait, où Mehdi Nemmouche, l’auteur de l’attentat du musée juif de Bruxelles, a séjourné, où les formateurs de Chérif Kouachi, instigateur des attentats contre Charlie Hebdo, étaient installés….

    Lors des élections présidentielles américaines, le candidat républicain Donald Trump a été victime d’une véritable campagne de calomnie de la part des médias français. Le 24 février 2016, Guillaume Auda, qui officie en tant que grand reporter pour les chaînes Canal+ et I-Télé, tweete deux photos de supporteurs compromettants pour Donald Trump. On y voit – ou, du moins, on est censé y voir une jeune femme, supportrice de Trump, faisant le salut nazi, mais de la mauvaise main (gauche au lieu de la droite) et des membres du Ku Klux Klan venant apporter leur soutien au milliardaire new-yorkais lors des primaires du parti Républicain au Nevada en février 2016. Le problème, concernant la première photographie, celle de la jeune femme prise par Tim Mak, correspondant du Daily Beast, qui prétend que celle-ci a lancé, au moment du cliché, un « Heil Trump » avant de s’en prendre verbalement aux Cubains, c’est que cette affirmation ne repose que sur la parole de Tim Mak…Au sujet de la photo du KKK, elle a été diffusée par Krystal Heath, l’auteur d’un livre appelant à l’engagement des Chrétiens dans la vie politique et qui affiche clairement ses accointances politiques avec Ted Cruz… le rival de Donald Trump à la primaire républicaine. Le hic pour Guillaume Auda, les mains des prétendus membres du Ku Klux Klan sont tout simplement… noires ! Il s’agit en réalité de militants anti-Trump, grimés en membres du Klan qui voulaient ainsi dénoncer une prétendue proximité entre le milliardaire et l’organisation suprématiste. Ce sont des manifestants noirs anti-Trump, et plus exactement des membres du mouvement Black Lives Matter.

    L’arrivée massive de migrants dans les pays européens a été accompagnée d’une intense campagne présentant les migrants comme un enrichissement pour l’Europe et les opposants à leur venue comme des personnes rabougries et sans cœur. L’article de Françoise Refloc’h dans le journal Presse Océan, évoquant la réunion d’une association s’opposant à l’arrive prochaine de 70 migrants en provenance du camp de Calais dans la ville de Saint-Brévin (Loire-Atlantique) ne déroge pas à cette règle. La photo illustrant l’article n’est en aucun cas comparable avec celle prise par l’association et diffusée sur Facebook :
    http://www.presseocean.fr/actualite/saint-brevin200-personnes-farouchement-hostiles-a-larrivee-des-migrants-09-10-2016-206205
    https://scontent-fra3-1.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/14502883_582141795307575_8026024028380162442_n.jpg?oh=ca63cfafdb8380911dc30257d25d70d8&oe=59151C59
    D’autre part, selon la journaliste Françoise Refloc’h, le responsable nantais de l’association Libertés et Entraide, Nicolas Faure, aurait dit : « Nous n’avons aucune leçon de morale à recevoir et personne ne peut nous forcer à être solidaires ». Applaudissements. Pour l’empathie, il faudra repasser. En fait, cette citation est extraite du discours d’introduction de Maxime Boulanger et aucun applaudissement n’est à signaler.

    Autre citation tronquée : « On a quitté St-Herblain pour être peinards » (vocifère une femme). « Nous sommes inquiets pour la sécurité de nos enfants. Vivement 2017. » Le hic, c’est que jamais « vivement 2017 » n’a été prononcé et que la citation est tronquée. Il suffit de comparer avec l’intervention filmée pour s’en rendre compte.

    La journaliste de conclure son article : « Pas une seule fois il ne sera question des bombes qui pleuvent sur Alep. », laissant croire que la majorité des migrants de Calais qui doivent être relogés à Saint-Brévin proviennent de Syrie. Des chiffres totalement faux ! Une étude réalisée par l’organisme Refugee Rights Data Project montre ainsi que les Syriens ne représentent que 10% des migrants de Calais.

    Viktor Orban est coupable aux yeux des élites médiatiques de ne pas vouloir ouvrir les frontières de son pays à des centaines de milliers de migrants venus à pied depuis la Turquie pour s’installer en Europe. Il a donc été présenté, en 2015, comme un « père Fouettard impuissant ». En novembre 2016, Peter Murphy journaliste à l’Agence France-Presse (AFP) fanfaronnait devant le « camouflet législatif » infligé à Viktor Orban qui souhaitait faire passer un texte au parlement rendant illégale, en droit hongrois, la relocalisation par l’UE de réfugiés en Hongrie. Pourtant Viktor Orban n’a pas subi un « camouflet légistlatif » à cause d’une politique antimigrants qui aurait été jugée trop sévère par la classe politique hongroise, mais parce qu’elle n’allait justement pas assez restrictive ! C’est le parti nationaliste, Jobbik, qui a fait échoué cet amendement. Le Jobbik demandait en plus la suppression d’un régime de permis de résidence accordé depuis 2013 aux riches investisseurs extra-européens, Russes, Chinois et ressortissants de pays du Moyen-Orient pour l’essentiel.
    Le 7 décembre 2016, France 2 diffusait dans son « 20 Heures » une séquence montrant que les femmes étaient indésirables dans les bars de Sevran ‘Sevran, c’est comme au bled’. De son côté, le maire de Sevran dénonce une stigmatisation. En fait, il ne fait que répéter sa défense lorsque Bernard de La Villardière avait publié la vidéo de son agression dans cette même ville. Puis le 9 décembre, Maurice Szafran, sur le plateau du « Grand Journal », réagit au reportage de France 2. Il explique que « les seuls lieux en France où les femmes sont exclues de l’espace public sont les cafés du 93 et ceux de cette île tout ce qu’il y a de plus française ». Comme-ci en Corse une femme ne pouvait pas aller dans un café !
    Chaque année, malgré les faits, les déclarations officielles, les différentes publications, les médias français s’acharnent à nier que la théorie du genre est enseignée dans l’Éducation nationale. En 2016, ce sont les déclarations en octobre du pape François qui ont relancé la polémique.

    Il n’en fallait pas plus pour que la presse, à l’unanimité, s’élève contre ce « fantasme » de la théorie du genre : « La théorie du genre c’est un fantasme » Christine Pedotti

    Le reportage d’i-Télé va sûrement rester un cas d’école : ‘Théorie du genre: qu’y a-t-il vraiment dans les manuels scolaires ?’

    Alors que la voix-off du journaliste dénonce « une prétendue théorie du genre dans les manuels scolaires », «un serpent de mer pour les acteurs de l’éducation», la caméra scrute cette définition : «l’identité sexuelle se réfère au genre sous lequel une personne est socialement reconnue.» Ce qui correspond exactement à la définition de la théorie du genre donnée par Najat Vallaud-Belkacem en 2011, alors secrétaire nationale du PS aux questions de société et porte-parole de Ségolène Royal, et qui sera par la suite ministre de l’Éducation nationale ! Les médias vont donc utiliser la novlangue habituelle pour déconsidérer leur adversaire (fantasme, obscurantiste, intégriste, nébuleuse catholique, etc…) sans jamais donner la parole à un seul contradicteur. Il suffit d’écouter un adversaire de la théorie du genre pour se rendre compte que la vérité, appuyée par des faits, est très loin de la pensée unique officielle. « SOS éducation » théorie du genre à l’école : c’est une réalité ! Le 2 octobre 2016, le pape a dénoncé les manuels scolaires qui diffusent la théorie du genre. Scandale dans les médias : Pour eux, la théorie du genre n’existe pas, le pape s’est fait intoxiqué, ce sont des fantasmes !«Novlangue», vocabulaire diabolisant, négation des faits, journalistes péremptoires ! Dans cette affaire, toutes les techniques de désinformation sont utilisées. Jean Paul Mongin, délégué général de « SOS éducation » a pourtant montré, preuve à l’appui, que l’enseignement de la théorie du genre est bien enseignée au sein de l’Education Nationale.

    Ce sont les grands journalistes du Petit Journal de Canal+ qui ont remporté lors de la 8e cérémonie des Bobards d’or à Paris, le bobard d’or pour leur « Bobard Tintin grand reporter », suite à leur excellent reportage tout en nuance sur le quartier paisible de Molenbeek en Belgique, un modèle de « vivre ensemble »…

    • carlos dit :

      Les candidats 2018 des Bobards d’or pour la cérémonie du 12 mars.
      https://bobards-dor.fr/bobards-dor-2018-candidats/

      Les nominés :
      – Bobard d’or : Yann Moix a ouvert l’année 2018 avec des jérémiades dans tous les médias. Le 6 janvier 2018, sur le plateau d’ONPC, Yann Moix assure avoir filmé des actes délictueux de la part des forces de l’ordre à Calais contre des migrants. « Je l’ai filmé » annonce-t-il fièrement (mais il n’a jamais pu les montrer). Le 23 janvier 2018, au micro de Léa Salamé, Yann Moix affirmait : « Il y a, parmi les afghans, des gens qui connaissent Victor Hugo…sur le bout des doigts, ils arrivent en France et on les frappe ! » Pourtant le taux d’alphabétisation est de 32% (UNESCO) et ceux plus instruits apprennent plutôt l’anglais, d’où leur projet de rejoindre l’Angleterre.
      – Bobard d’argent : les medias mainstream sur l’affaire Théo. Le 29 janvier 2018 Europe montre la vidéo de l’interpellation de Théo. Elle démonte complètement les accusations de Théo qui avait assuré que l’un des policiers lui avait « enfoncé le bâton dans les fesses après avoir écarté le caleçon sur le côté » pendant qu’un autre lui « tenait les jambes », un troisième le maintenant « légèrement incliné debout ».
      https://www.ojim.fr/laffaire-theo-fake-news-detat/
      – Bobard de bronze : celui ‘pur bœuf’ de Lisa Beaujour, Nora Bouazzouni et Aude Lancelin. Les hommes sont-ils plus grands en moyenne que les femmes car ils les ont privées de protéines depuis la nuit des temps ? C’est la thèse qui a été relayée par plusieurs journalistes qui ont repris sans vérification une position défendue par une militante féministe.
      https://bobards-dor.fr/2018/02/10/bobard-proteine-le-bobard-pur-boeuf-de-lisa-beaujour-nora-bouazzouni-et-aude-lancelin/


      Les manipulations de l’Etat concernant les FakesNews : selon le grand journaliste américain indépendant et engagé, Isador Feinstein Stone : « Tous Les Gouvernements Mentent. »


      Le mythe du « Massacre de la place Tiananmen » est sans doute la campagne de désinformation la plus réussie des temps modernes :
      https://www.fridayeveryday.com/how-psy-ops-warriors-fooled-me-about-tiananmen-square-a-warning/


      Claas Relotius était un journaliste vedette, une des plumes du Spiegel, un jeune homme de 33 ans qui, le 3 décembre 2018 à Berlin, s’était vu décerner le Prix du meilleur reportage de l’année pour un article sur la guerre en Syrie paru en juin dans le grand hebdomadaire allemand. Mais dans un long article publié le 19 décembre sur son site internet, le Spiegel affirmait que « toutes les sources » du reportage pour lequel Claas Relotius a été primé étaient douteuses : « Beaucoup de choses sont purement imaginées, inventées, mensongères. Citations, lieux, scènes, personnages soi-disant de chair et de sang. Fake ! » D’après le journal, ce sont au moins quatorze des quelque soixante articles écrits par Claas Relotius dans l’hebdomadaire depuis 2011 qui seraient « en partie falsifiés ».
      https://www.lemonde.fr/actualite-medias/article/2018/12/20/scandale-au-spiegel_5400087_3236.html

      Le point précis sur le renforcement de la censure en France. Les deux piliers des partisans de la “Corée de l’Ouest” : la censure d’Etat et la censure numérique des GAFA :
      https://chaine.tvlibertes.com/widget/i-media-n-221-2018-l-039-annee-de-toutes-les-censures
      La vérité sur les médias dominants :
      (https://www.facebook.com/378072949275084/videos/503442056738172/)
      Le président Donald Trump a rétablit la neutralité des réseaux sociaux sur Internet par décret, le 28 mai 2020. Désormais les réseaux sociaux (dont Twitter, Facebook, Instagram, YouTube) et autres forum internet doivent choisir entre
      – publier sans filtre les posts de leurs clients ;
      – ou les filtrer, les altérer ou les commenter.
      Dans le premier cas, leur responsabilité juridique ne saurait être engagée par les posts de leurs clients, mais dans le second cas, s’ils filtrent, altèrent ou commentent un seul post d’un client, ils seront responsables de tous les posts de leurs clients qu’ils auront choisis de publier.
      https://bouddhanar.blogspot.com/2020/06/reouverture-des-reseaux-sociaux-la.html

      La Fabrication du consentement :

      Qui détient les instituts qui produisent les sondages ?
      CSA appartient au groupe Bolloré, qui détient également le groupe Havas et plusieurs journaux gratuits. BVA appartient au groupe Bolloré à Patrick Drahi et Rothschild. IFOP appartient à l’ancienne présidente du MEDEF Laurence Parisot (actionnaire majoritaire). IPSOS appartient à Pinault et Fidelity (fonds d’investissement américain). SOFRES appartient à Kantar-TNS-SOFRES à capitaux quataris.

    • Hans dit :

      Cérémonie des Bobards d’Or du 18 février 2019 :
      https://bobards-dor.fr/

      Le Golden bobard ou bobard international a été attribué à France 2 pour son sujet sur Poutine chasseur de tigre. Le 10 août 2018, le JT du 20h de France 2 consacrait une séquence aux vacances de divers chefs d’États en l’ illustrant par des photos. L’une d’elles montre Poutine portant un habit de camouflage avec un tigre tranquillisé à ses pieds alors qu’il participait à une expédition dans la région de la Sibérie septentrionale pour observer les méthodes de surveillance des tigres à l’état sauvage utilisées par les chercheurs.

      Le bobard classique a été décerné à Clément Viktorovitch, qui répondait sur Cnews à Charlotte d’Ornellas sur l’immigration massive qui n’existe pas : « Sur les 200 000 entrées légales, il y a déjà un tiers d’étudiants en Erasmus, dont une grande partie d’Européens, des étrangers expatriés qui viennent travailler en France et qui sont une force pour l’économie du territoire, et des enfants de conjoints de Français qui étaient à l’étranger et qui viennent en France… donc cessez de prétendre qu’il y a une immigration massive. » En réalité les chiffres de l’immigration sont en hausse de 90% par rapport à 2008. 412 000 entrées légales recensées, 100 000 demandeurs d’asiles, 50 000 mineurs isolés. Et s’agissant des étudiants obtenant des titres de séjour, ils ne sont ni Erasmus, ni Européens pour une raison simple : avec la libre circulation, les Européens n’ont pas besoin de titres de séjour !


      Et le bobard gilet jaune a été remis à Sylvain Boulouque, présenté comme un spécialiste des mouvements sociaux, sur BFMTV. Sur une image, Boulouque commente « on voit un slogan hostile au gouvernement. Et deuxième chose, on voit surtout un drapeau avec des fleurs de lys, qui illustre la monarchie et la volonté d’un retour du roi. » En fait, le drapeau était en réalité celui de la Picardie…

      Autres bobards :
      https://bobards-dor.fr/bobards-dor-2019/bobard-immigrationniste-iclement-viktorovitch-immigration-massive/

      Récap 2019 du journal Marianne, les 13 enquêtes de l’année qui méritent toujours d’être lues :
      https://www.marianne.net/politique/recap-2019-nos-13-enquetes-de-l-annee-qui-meritent-toujours-d-etre-lues-et-partagees

    • Henri dit :

      La 11ème cérémonie des Bobards d’Or a lieu le 24 février 2020 à 19h30 au Théâtre du Gymnase à Paris :

      — Claas Relotius, journaliste vedette du grand hebdomadaire allemand Der Spiegel, prix du meilleur reportage de l’année en 2019 en Allemagne, couronné par CNN en 2014, et dès 2013 prix média de l’association suisse des journalistes catholiques. Ses reportages étaient vraiment excellents et servaient parfaitement le politiquement correct. Et pour cause ils étaient totalement… bidonnés. Aujourd’hui ce brillant journaliste tente sa chance avec le Bobard Lügenpresse (catégorie Bobard sans frontière).
      — Christophe Ayad, grand reporter au Monde, titulaire d’un prix Albert Londres reçu en 2004 pour ses enquêtes sur le Rwanda et l’Irak. Le 6 octobre 2019, Le Monde a envoyé ce reporter de guerre couvrir… la marche pour la vie. Il a multiplié les erreurs et les approximations. Sur l’absence d’évêques à la manifestation. Et celle de Marion Maréchal. Il a même été jusqu’à prétendre que l’Ordre de Malte (agissant comme association mandatée par l’État pour assurer les secours éventuels) faisait partie du service d’ordre de la manifestation.

      Le problème des médias en France selon Asselineau :

    • Patrick dit :

      Le 7 février avait lieu la cérémonie des Bobards d’Or de 2022 :
      https://odysee.com/@Roms17:d/Les-Bobards-d'Or-2022—m%C3%A9dias-menteurs,-la-dose-de-trop-!:e

      Bobard de Bronze : Gilbert Deray grâce à son triple bobard en direct sur le service public, dans l’objectif affiché d’imposer la vaccination aux enfants.

      https://www.polemia.com/bobards-2022-bobarea-gilbert-deray-docteur-maboule/

      Bobard d’Argent : Delphine Ernotte, en tant que présidente de France Télévisions grâce à son politiquement correct. « Je rappelle (disait-elle) le pluralisme qui est le vôtre, ici dans la Matinale [de France Inter], qui est le nôtre au sein de France Télévisions.… Je veille à ce que toutes les opinions soient représentées sur le service public. »

      https://www.polemia.com/bobards-dor-2022-bobard-representatif/

      Bobard d’Or : Lise Vogel en voulant nier la réalité du Grand Remplacement.
      https://www.polemia.com/bobards-dor-2022-grand-bobardement/

  7. Florian dit :

    Fondée en 1954, la Rencontre Bilderberg est une conférence annuelle destinée à favoriser le dialogue entre l’Europe et l’Amérique du Nord. Chaque année, entre 120 et 140 dirigeants politiques et experts de l’industrie, de la finance, du travail, des universités et des médias sont invités à participer à la réunion. Environ deux tiers des participants viennent d’Europe et le reste d’Amérique du Nord ; environ un quart de la politique et du gouvernement et le reste d’autres domaines.


    La 65e réunion Bilderberg a lieu du 1 au 4 Juin 2017 à Chantilly, Virginie, Etats-Unis. A ce jour, 131 participants de 21 pays ont confirmé leur présence.
    Parmi les participants français :
    – De Castries Henri, Président du Conseil de Bilderberg, Ancien Président du Groupe AXA (son successeur Buberl est aussi au Bilderberg), Président de l’institut Montaigne.
    – Lagarde Christine, Directrice du Fonds monétaire international.
    – Lenglet François, commentateur économique en chef, France 2 (mais cette chaîne n’annonce pas la réunion)
    – Puga Benoît, ancien chef de l’État-major particulier du président de la République, fréquentant notoirement la paroisse traditionaliste parisienne Saint-Nicolas-du-Chardonnet, Grand Chancelier de la Légion d’Honneur et Chancelier de l’Ordre National du Mérite.
    – Tertrais Bruno, socialiste, terra nova, cercle de l’Oratoire (think tank néocon) Directeur adjoint, Fondation pour la recherche stratégique.
    http://bilderbergmeetings.org/participants.html

    A la réunion Bilderberg à Turin, le 7 au 10 juin 2018 étaient invités :
    – Blanquer, Jean-Michel (FRA), ministre de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et de la Vie communautaire
    – Émié, Bernard (FRA), directeur de la DGSE
    – Barbizet, Patricia (FRA), Présidente, Temaris & Associés
    – Bouverot, Anne (FRA), membre du conseil d’administration; Ancien PDG, Morpho
    – Cazeneuve, Bernard (FRA), associé, August Debouzy; Ancien Premier ministre
    – Castries, Henri de (FRA), Président de l’Institut Montaigne; Ancien président et chef de la direction, AXA
    – Patino, Bruno (FRA), Directeur des contenus, Arte France TV
    et curieusement, le secrétaire d’État du Vatican, Pietro Parolin !

    A noter que les médias ne parlent jamais du Forum Economique Mondial qui a lieu à Dalian (ou Tianjin) en Chine du 11 au 13 septembre et qui rassemble les « champions économiques » provenant essentiellement des pays émergents, caractérisés par une croissance rapide, à l’instar de l’Inde ou de la Chine.
    http://www.economiematin.fr/news-chine-davos-innovation-brics


    La conférence du Groupe Bilderberg de 2019 a lieu à Montreux en Suisse du 30 mai au 2 juin 2019. Au menu des discussions : le Brexit, le futur du capitalisme, la Russie, la Chine, l’écologie, l’éthique de l’intelligence artificielle, comment donner des armes aux médias sociaux, l’importance de l’espace, les cyber-menaces…
    Participants français :
    Le Maire, Bruno (FRA), Minister of Finance Beaune, Clément (FRA), Adviser Europe and G20, Office of the President of the Republic of France Nora, Dominique (FRA), Managing Editor, L’Obs Castries, Henri de (FRA), Chairman, Steering Committee; Chairman, Institut Montaigne Godement, François (FRA), Senior Adviser for Asia, Institut Montaigne Barbizet, Patricia (FRA), Chairwoman and CEO, Temaris & Associés Buberl, Thomas (FRA), CEO, AXA Caine, Patrice (FRA), Chairman and CEO, Thales Group Pouyanné, Patrick (FRA), Chairman and CEO, Total S.A.
    https://www.bilderbergmeetings.org/meetings/press-release-2019

    Le Groupe Bilderberg Et Son Hologramme Macron :

    Liste des participants de chaque année :
    https://publicintelligence.net/category/documents/bilderberg/bilderberg-participant-lists/

    A noter que lors d’une réunion du « Bildelberg », Macron avait « planché » sur le sujet suivant : « les exigences de la classe moyenne, obstacle à la mondialisation. » Le confinement lors du coronavirus de 2020 a certainement comme effet de laminer cette classe moyenne !

    La 68e réunion Bilderberg a eu lieu du 2 au 5 juin 2022 à Washington, DC, États-Unis. Environ 120 participants de 21 pays avaient confirmé leur présence. Les principaux sujets de discussion cette année sont les suivants :
    1. Réalignements géopolitiques
    2. Défis de l’OTAN
    3. Chine
    4. Réalignement indo-pacifique
    5. Concurrence technologique sino-américaine
    6. Russie
    7. Continuité du gouvernement et de l’économie
    8. Perturbation du marché mondial Système financier
    9. Désinformation
    10. Sécurité énergétique et durabilité
    11. Santé post-pandémique
    12. Fragmentation des sociétés démocratiques
    13. Commerce et démondialisation
    14. Ukraine
    Liste des participants :
    https://bilderbergmeetings.org/

    Il existe aussi le Forum européen d’Alpbach qui a lieu dans les montagnes tyroliennes et qui dure deux semaines où seuls des journalistes triés sur le volet sont admis. Dès le 23 août 2022 plusieurs thèmes seront abordés, notamment la crise ukrainienne et la manière de transformer la démocratie en Europe ainsi que la censure. Possibilité de créer un citoyen transparent et d’éliminer en même temps les dissidents. Le système de santé et l’avenir de la médecine par ARNm sont également au programme. La guerre en Ukraine peut accélérer le tournant énergétique mondial ! Les aspects géopolitiques et sécuritaires de la sécurité alimentaire mondiale. Il y a huit ans déjà, les participants rêvaient de la fin de la possession privée de voitures d’ici 2030. Ses liens avec l’ÖVP [le parti conservateur autrichien] sont particulièrement étroits : l’ancien président honoraire Erhard Busek, décédé au printemps, et l’ancien président Franz Fischler (ex-commissaire européen) étaient tous deux des membres de haut rang du parti. C’est également le cas de l’actuel président d’Alpbach, Andreas Treichl. Celui-ci a approfondi sa coopération avec le réseau de la fondation Soros. Parmi les présents, Alexander Soros ; la présidente de la Central European University (fondée par George Soros) et la directrice exécutive pour l’Europe et l’Eurasie de l’Open Society Foundation. Le ministre des Affaires étrangères autrichien Alexander Schallenberg, le président Alexander van der Bellen, le chancelier Karl Nehammer et une petite dizaine d’autres ministres du gouvernement autrichien. La présidente de la République de Moldavie ; le Premier ministre albanais ; les ministres slovène, slovaque et tchèque des Affaires étrangères ; le ministre irlandais des Affaires européennes ; le prince héritier du Liechtenstein et des parlementaires ukrainiens ; Jeffrey Sachs, professeur à Columbia, conseiller d’Antonio Guterres pour l’application des Objectifs du Développement Durables de l’ONU et du Pape François sur les questions écologiques. Le recteur de l’Université jésuite d’Innsbruck (une messe y est prévue). Josep Borell, le haut responsable de la politique étrangère de l’UE ; et Catherine Ashton, qui l’a précédé à ce poste ; le premier vice-président du Parlement européen et plusieurs autres membres de cette assemblée ; Wolfgang Burtscher, directeur général de la direction AGRI à la Commission Européenne ; Eamon Gilmore, représentant spécial pour les droits de l’homme de l’UE ; Martin Selmayr, l’ancien directeur de cabinet de Jean-Claude Juncke. Pascal Lamy. Les gouverneurs des Banques Centrales de Croatie, de Belgique et de Grèce. L’ancien président du Conseil National de Sécurité israélien. Le président de Warner Bros. L’historien Timothy Snyder et l’essayiste David Goodhart (auteur de la célèbre distinction entre les “anywheres” et les “somewheres”). Cédric Villani et la Doyenne de l’Ecole des Affaires Internationales de Sciences Po Paris. Joseph Stiglitz.
    https://www.alpbach.org/
    https://www.wochenblick.at/great-reset/neues-europa-in-alpbach-globalisten-fuehren-krieg-fuer-welt-umbau-zensur/
    https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/08/22/un-mini-davos-autrichien-le-forum-dalpbach-par-edouard-husson/

  8. mehdi mountather dit :

    Jésus n’est pas le fils de DIEU c’est un mensonge Jésus est un prophète comme tous les prophètes de DIEU.pour éviter le déluge de Noé ouragan glacial de Aâd séisme volcan astéroïde et les météorites de Loth population homosexuel grondement de Shu`ayb tsunami de pharaon engloutissement de Coré Karoune en Europe en Amérique du Nord et du Sud en Asie en Australie en Afrique au pape François et aux chrétiens de se convertir a l’islam aujourd’hui si la fin du monde Février 2018 pour éviter l’enfer.

    • Arnaud dit :

      Comme l’Islam est une création des judéo-nazaréens, il est normal que Jésus soit vu comme un prophète et non comme Dieu dans un corps humain. Le mystère chrétien de la Sainte Trinité peut être mis en parallèle avec l’être humain formé d’une âme (venant de Dieu), d’un esprit (Esprit Saint) et d’un corps (comme Jésus). Ces trois parties représentent à chaque fois une entité. Ce qui explique que le christianisme est une religion monothéiste comme l’Islam. Car l’homme a été créé à l’image de Dieu.

      Mais l’Islam est un mélange de judaïsme et de christianisme. Ses croyants ont su ne plus suivre le judaïsme dans sa forme babylonienne (très dévoyée) mais par contre ils se sont mélangés les pinceaux avec le christianisme. Il faut dire qu’on ne lisait pas à cette époque. Reste toutefois de nombreux points communs entre ces trois religions, prouvant leur même origine abrahamique. D’ailleurs les juifs de l’époque étaient des sémites, Jésus et ses apôtres aussi, ainsi que les musulmans arabes.

      Par contre nous ne sommes pas à la fin du monde, mais au temps apocalyptique. Voir les explications de Florian ici. Il décrypte le passage d’Apocalypse 12 avec le ciel du 23 septembre 2017
      https://effondrements.wordpress.com/2012/06/02/les-trompettes-de-lapocalypse-ne-resonnent-elles-pas-deja/comment-page-1/#comment-18397
      Ne pas confondre fin des Temps (calcul des temps actuels qui vont changer) avec fin du monde. Reste que pour que la terre ne tourne plus autour du soleil en 365 jours il faut une raison. L’eschatologie chrétienne l’explique. Mehdi mountather dépéchez-vous plutôt de devenir chrétien.

      A noter que vous aviez déjà annoncé la fin du monde pour le 2 octobre 2015 :
      https://effondrements.wordpress.com/2013/01/27/lislam-religion-incoherente-cherche-t-elle-a-simposer-dans-l-europe-decadente/comment-page-2/#comment-15412

  9. Albert dit :

    Le 21 novembre 2019, le journal « The Independent » publiait un article intitulé « Comment l’Ukraine est devenue le foyer improbable des dirigeants de Daech qui fuient le califat ».
    https://www.independent.co.uk/news/world/europe/isis-leaders-ukraine-tukey-syria-caliphate-al-bara-shishani-a9211676.html
    L’élément déclencheur de cet article, fut l’arrestation le 15 novembre en Ukraine d’Al Bara Chichani, un chef djihadiste ayant fui la Syrie après avoir fait croire qu’il était mort lors d’un bombardement aérien. Ce foyer composé de centaines d’anciens combattants de Daech en Ukraine est préoccupant puisque les ukrainiens disposent d’un régime sans visa avec l’UE. A noter que « The Independent » appartient à Alexandre Lebedev, un opposant à Poutine !

    Il y a trois ans, un de ses coreligionnaires (qui est considéré comme celui ayant amené Al Bara Chichani au sein de Daech), Tchatayev, est arrêté à Oujgorod, dans l’ouest de l’Ukraine, et amené devant un juge, à la demande de la Russie auprès d’Interpol. De manière « étrange » l’homme ne sera jamais extradé vers la Russie et arrivera même à rentrer chez lui en Géorgie sans encombre ! Or en regardant de près on découvre que Iouri Loutsenko était la personne responsable du dossier. Le fameux futur procureur général ukrainien mis en place suite aux pressions de Joe Biden auprès de Porochenko et qui est accusé de corruption, a laissé filer un chef djihadiste recherché par Interpol, dont le téléphone portable contenait des instructions pour fabriquer une bombe et des photos de personnes mortes !

    Il est vrai que l’Ukraine a des camps d’entraînement créant de futurs djihadistes pour combattre en Syrie, Irak, ou ailleurs.
    http://www.donbass-insider.com/fr/2019/08/14/les-terroristes-vont-de-syrie-en-ukraine-et-les-soldats-ukrainiens-vont-a-idleb/
    Malgré le passage aux passeports biométriques, les terroristes en obtiennent avec l’aide du SBU et des autorités ukrainiennes. Ils se battent d’ailleurs aussi pour Kiev dans le Donbass :
    http://www.donbass-insider.com/fr/2018/12/28/des-islamistes-formes-par-daech-se-battent-pour-kiev-dans-le-donbass/
    Pourquoi donc l’U.E. ferme-telle les yeux sur cette connivence neo-nazi/islamiste ? Et pourquoi le pays qui a le plus donné de contributions à la fondation Clinton est l’Ukraine ?
    https://t.me/trottasilvano/19696
    Avis de Pierre Hillard sur l’Ukraine :
    https://odysee.com/@elby1984:0/Pierre-Hillard-au-Salon-du-Livre-2014-Analyse-de-la-situation-en-Ukraine:0
    Et d’Alain Juillet « Comment en sommes-nous arrivés là… Les Français et les Allemands sont responsables de la situation actuelle en ne faisant pas respecter les accords de Minsk… Certes les américains ont tout fait pour faire basculer l’Ukraine dans l’Otan… Mais la cible finale est bien la Chine, en affaiblissant la Russie… »
    https://odysee.com/@LiBERTY_VOICE:b/Comment-en-sommes-nous-arriv%C3%A9s-l%C3%A0-_-L'expertise-d'Alain-Juillet:0

    Les spécificités de la lutte judiciaire contre le terrorisme par Marc Trévidic :

    Le documentaire ‘Ukraine on Fire’avec Oliver Stone offre une perspective historique sur les divisions profondes qui affectent la région et qui ont mené à la Révolution orange de 2004, aux soulèvements de 2014 et au renversement brutal du président Ianoukovytch démocratiquement élu :
    https://videos.francesoir.fr/items/607adee4-4be8-4153-a924-3e718e67ca19
    https://odysee.com/ukraine-is-on-fire:0d2557db77770fe06d5c984c3db6c7b5b59604df?src=embed
    ‘La Réalité que l’on ne vous montre pas‘ par la journaliste Anne-Laure Blondel qui est depuis des années sur le terrain en Ukraine :
    https://odysee.com/@SilvanoTrotta:f/censure:91
    Ukraine, les masques de la révolution :
    https://odysee.com/Ukraine,-les-masques-de-la-r%C3%A9volution:22527c5f23c079fb3a9d84f28fe289fd7a19d9db?src=embed

    A noter qu’en novembre 2021, l’un des miliciens ultra-nationalistes les plus en vue d’Ukraine, Dmytro Yarosh, a annoncé qu’il avait été nommé conseiller du commandant en chef des forces armées d’Ukraine. Yarosh est un disciple avoué de Bandera, un collaborateur des nazis hitlériens, et a dirigé le groupe nazi Secteur droit, de 2013 à 2015, promettant de mener la « dé-russification » de l’Ukraine.

    Le ministère russe de la Défense a confirmé l’activité militaire biologique en Ukraine : Une quinzaine de laboratoires de ce type existent en Ukraine. Ils ne sont pas tous opérationnels.

    Cliquer pour accéder à dtro-kharkiv-eng.pdf

    Cliquer pour accéder à dtro-luhansk-eng.pdf

    Ceux de Lviv, de Kharkov et de Poltava travaillaient sur des agents pathogènes de la peste, de l’anthrax et de la brucellose, mais aussi de la diphtérie, de la salmonellose et de la dysenterie.
    https://www.voltairenet.org/article215884.html
    Ce que ne nie pas Victoria Nuland :
    https://t.me/trottasilvano/21071
    De plus, des études sur les chauves-souris dans les laboratoires biologiques ont été menées par le Pentagone non seulement en Ukraine, mais aussi dans le laboratoire du centre de recherche américain de Tbilissi, en Géorgie, depuis 2017, selon des documents gouvernementaux américains.
    https://dilyana.bg/documents-expose-us-biological-experiments-on-allied-soldiers-in-ukraine-and-georgia/
    Le montant total du financement américain pour ces études s’élève à 10,2 millions de dollars, dont 6,5 millions de dollars alloués à la Géorgie, l’Arménie, l’Azerbaïdjan, la Turquie et la Jordanie, et 3,7 millions de dollars à la Chine. Ces programmes d’une durée de 5 ans sont mis en œuvre par l’organisation non gouvernementale américaine EcoHealth Alliance.
    https://t.me/trottasilvano/21123?single

    L’armée russe a aussi présenté des documents montrant l’intérêt de l’Ukraine pour l’utilisation de drones servant à épandre des agents pathogènes développés dans des biolabs financés par les États-Unis. Dans une lettre de la société ukrainienne Motor Sich adressée au fabricant turc de drones Baykar Makina, le fabricant des drones Bayraktar TB2 et Akinci, datée du 15 décembre 2021, il est demandé spécifiquement si les drones peuvent transporter 20 litres de charge utile sous forme d’aérosol sur une distance de 300 kilomètres. Hunter Biden, le fils de l’actuel président américain Joe Biden, a joué un rôle important dans la création d’une opportunité financière pour travailler avec des agents pathogènes sur le territoire de l’Ukraine.
    https://lesakerfrancophone.fr/la-russie-presente-de-nouvelles-preuves-concernant-les-laboratoires-biologiques-ukrainiens
    Le porte-parole du Kremlin, Dmitry Peskov, a confirmé non seulement la présence de Biolabs à la frontière russe mais aussi le fait que “le Pentagone travaille actuellement sur la création d’armes biologiques par sélection ethnique”
    https://t.me/trottasilvano/22293
    Exposé sur l’analyse des documents relatifs aux activités militaires et biologiques américaines en Ukraine :
    https://fr.mil.ru/fr/news_page/country/more.htm?id=12431664@egNews
    Mais ce n’est pas nouveau puisque cela a déjà été testé en Australie sur la population aborigène et sur la population noire en Afrique du Sud :
    https://www.jeuneafrique.com/1111825/culture/afrique-du-sud-sur-les-traces-de-wouter-basson-le-mengele-de-lapartheid/
    Y aurait-il un laboratoire de la CIA caché dans l’usine Azovstal de Marioupol ?
    https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/04/11/ukraine-poutine-traque-t-il-un-laboratoire-de-la-cia-cache-dans-lusine-azovstal-de-marioupol/
    Laboratoire diabolique de l’Otan à Marioupol :
    https://crowdbunker.com/v/Dzkf6rRjVz

    Les troupes de l’Otan près de la frontière russe :

    Comme le confirme l’eurodéputé irlandais M.Wallace : « … L’OTAN n’est pas une alliance de défense, c’est une machine de guerre. Demandez aux gens d’Afghanistan, d’Irak ou de Libye. Le véritable objectif de l’OTAN est la défense d’une hégémonie américaine en déclin et d’un système mondial unipolaire… la guerre en Ukraine, l’OTAN l’adore… L’OTAN ne veut jamais la paix… »
    https://vk.com/video704407752_456247526

    Le Dr Mike Ryan, directeur des urgences sanitaires de l’OMS : « Les conditions que nous voyons en Ukraine sont les pires ingrédients possibles pour l’amplification et la propagation des maladies infectieuses… Une épidémie est l’un des quatre cavaliers de l’apocalypse. » Ce qui est étrange, c’est la première fois que l’on pointe ainsi du doigt lors d’une guerre le danger d’une épidémie !
    https://t.me/trottasilvano/21109

    Outre les épidémies il y a aussi les famines. Et ce n’est pas la Russie comme l’explique très professionnellement Poutine qui en est responsable :
    https://resistancerepublicaine.com/2022/06/16/interview-choc-de-vladimir-poutine-lue-organise-une-famine-mondiale/
    https://odysee.com/@marcelv74:1/VLADIMIR-POUTINE-INTERVIEW-EXPOSE-LA-FAMINE-MONDIAL:1

    Les 10 principes de la propagande de guerre :
    https://crowdbunker.com/v/HzJU5wdiP6
    Comment les services gouvernementaux organisent la désinformation avec Eric Verhaeghe et Eric Denécé ou la vassalisation de la France aux USA :
    https://odysee.com/@GiletteJaune:8/Comment-les-services-gouvernementaux-organisent-la-d%C3%A9sinformation—Eric-Verhaeghe,-Eric-Den%C3%A9c%C3%A9-31-08-2022:9

    • Pierre dit :

      L’Ukrainegate :
      https://fr.ukrainegate.info/partie-2-des-enquetes-pas-si-dormantes/
      Le député belge Laurent Louis en 2015 sur la colonisation de l’Ukraine :

      Explications dès 2014 de la situation par Dimitri de Kochko :
      https://crowdbunker.com/v/FpyjthfJbqo
      Très bon résumé des dernières années ukrainiennes :
      https://odysee.com/@brunovazaha:5/-Ukraine—-Comment-en-est-on-arriv%C3%A9-l%C3%A0—R%C3%A9sum%C3%A9-des-raisons-du-conflit.:8
      https://t.me/trottasilvano/25996?single
      Au début, la Russie ne semble pas avoir décelé en cette campagne intensifiée de communication la préparation d’une action militaire :
      https://lesakerfrancophone.fr/la-campagne-dukraine-touche-a-sa-fin
      Jacques Baud, ancien colonel de l’armée suisse , analyste stratégique, spécialiste du renseignement et du terrorisme. et Michel Collon sur l’intervention russe en Ukraine :
      https://odysee.com/@loup28:b/Poutine-est-il-comparable-%C3%A0-Hitler—-Jacques-Baud-et-Michel-Collon:a

      Extrait de la conférence de presse de 5h du 7 février 2022 du président russe Vladimir Poutine avec son homologue français Emmanuel Macron après leur rencontre à Moscou : Les négociations entre les deux chefs d’Etat ont principalement porté sur les vives tensions entre Occident et Russie autour de l’Ukraine et les garanties de sécurité mutuelles. La Russie demande à revenir au statut quo de 1997, aux accords de Minsk, qu’il n’y ait plus d’extension de l’Otan ni d’armes offensives dans les pays proches de la frontière russe :
      https://odysee.com/@GiletteJaune:8/conference-de-presse-Poutine:5
      Puis Macron est allé à Kiev rencontrer son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky pendant 2h30. Lors de la conférence qui a suivi, Macron a bien plus eu la parole et il a étrangement glorifié les soldats morts sur le front de la «guerre civile» ukrainienne de 2014.
      https://odysee.com/@thomasenrussie:0/rus%E2%80%99actu-11-macron-%C3%A0-kiev,-ukraine:a
      Ce qui est inquiétant, les media mainstream s’attendent bien à une attaque en Ukraine par les Russes.
      https://fr.sputniknews.com/20220212/les-etats-unis-sembrouillent-dans-les-dates-de-linvasion-russe-de-lukraine-1055111708.html?utm_source=push&utm_medium=browser_notification&utm_campaign=sputnik_fr
      Et cela malgré les 70 000 soldats américains stationnés en permanence en Europe.
      https://text.npr.org/1078241901
      Il faut dire que l’occident forme les Ukrainiens depuis 8 ans comme le confirme John Kirby qui est un contre-amiral à la retraite de la marine des États-Unis et qui est maintenant attaché de presse du département de la Défense des États-Unis :

      Le plan et l’ordre d’offensive militaire sur le Donbass, signé le 22 janvier 2022 par le commandant de la Garde nationale d’Ukraine Mykola Balan :


      L’avis de Thierry Meyssan sur ces préparations de guerre :
      https://www.voltairenet.org/article215583.html

      Analyse globale du conflit entre l’Ukraine et la Russie par Antoine Martinez, ancien général de brigade dans l’armée de l’air :
      https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/07/26/conflit-ukraine-russie-du-fantasme-a-la-realite-de-lillusion-a-la-desillusion-par-le-general-antoine-martinez/

      La Russie combine habilement trois opérations militaires : une opération de saisie, de mobilisation et d’appui à l’insurrection :
      https://lavoiedelepee.blogspot.com/2020/02/comment-neutraliser-un-pays-sans-le.html

      Denis Pushilin, leader de Donetsk, ainsi que Leonid Pasechnik, leader de Lugansk, ont ordonné le 18 février l’évacuation complète de leurs territoires à cause de nouveaux bombardements par les forces de Kiev :
      https://fr.sputniknews.com/20220219/en-continu-plus-de-6600-habitants-du-donbass-evacues-sur-fond-de-nombreux-pilonnages-par-kiev-1055234351.html
      C’est ce que prévoyait déjà Dmitry Orlov en avril 2021 :
      http://gmtc5vkjhntnpyqtdcqkw2ydyvimsr3yjbp4bjeoasfr5q7fhnchtwad.onion/le-judo-ukrainien-de-poutine-revisite
      Le ministère russe de la défense a diffusé le 9 mars 2022, les documents secrets de la garde nationale ukrainienne planifiant l’attaque des « séparatistes » du Donbass pour le 8 mars 2022 :

      D’après Jacques Baud, ex-membre du renseignement stratégique suisse : « A partir du 16 février, il y a eu une augmentation radicale des tirs sur le Donbass. C’est ce qui a déclenché l’invasion par Poutine. »
      https://t.me/trottasilvano/21735
      Parmi les preuves que c’est l’offensive imminente de l’armée ukrainienne sur le Donbass qui a contraint la Russie à intervenir, il y a les statistiques de l’OSCE. Le 15 février, l’OSCE avait constaté 41 violations du cessez-le-feu.
      Le 16: 76.
      Le 17: 316.
      Le 18: 654.
      Le 19: 1.413.
      Le 20 et le 21: 2.026.
      Le 22: 1.484.
      Les Russes sont intervenus le 24 février 2022…

      Spécialiste du monde russe et auteur de ‘Poutine par lui-même’,Romain Bessonnet décrypte une actualité complexe et explosive :

      Il a écrit aussi ‘Russie-Ukraine deux peuples frères’ qui explique les racines du conflit tel que Vladimir Poutine les a lui-même exposé :
      https://tvl.fr/zoom-romain-bessonnet-poutine-contre-l-empire-du-mensonge

      Il y a plus de 10 ans, l’analyste politique Christof Lehmann résumait la situation ainsi : « Des collègues américains du Pentagone m’ont dit, sans équivoque, que les États-Unis et le Royaume-Uni ne permettraient jamais que les relations entre l’Europe et l’Union soviétique (la Russie) se développent au point de remettre en question la primauté et l’hégémonie politiques, économiques ou militaires des États-Unis et du Royaume-Uni sur le continent européen. Un tel développement sera empêché par tous les moyens nécessaires, même jusqu’à provoquer une guerre en Europe centrale ». La guerre en Ukraine n’est pas une initiative russe, même si la Russie a pris l’initiative des combats en court-circuitant les forces ukrainiennes qui s’apprêtaient à attaquer la Crimée et le Donbass. Elle a été planifiée dès 2019 comme l’atteste le plan de la Rand Corporation présenté à la Chambre des représentants le 5 septembre 2019 :
      https://www.voltairenet.org/article215897.html
      https://reseauinternational.net/le-document-choquant-comment-les-etats-unis-ont-planifie-la-guerre-et-la-crise-energetique-en-europe/
      Lire ce que le groupe de réflexion de la RAND Corporation a prévu en 2019 (surtout à partir de la page 96) :

      Cliquer pour accéder à RAND_RR3063.pdf

      D’ailleurs déjà en 2019, Oleksiy Arestovych, conseiller du chef du bureau du président de l’Ukraine, pensait que « Notre prix pour rejoindre l’OTAN est une grande guerre avec la Russie » :
      https://t.me/trottasilvano/21379

      Le rôle trouble de l’Ukraine selon Charles Gave :
      https://crowdbunker.com/v/bJBHGPUGi8

      Le 21 février 2022, Vladimir Poutine reconnaît les Républiques sécessionnistes de Luhansk et de Donetsk

      https://odysee.com/@Poil-%C3%A0-Gratter:b/Vladimir-Poutine-reconnaissance-des-r%C3%A9publiques-du-donbass-21-02-2022:6
      et y fait pénétrer l’armée russe pour le “maintien de la paix” :
      https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/02/22/vladimir-poutine-reconnait-les-republiques-secessionnistes-de-luhansk-et-de-donetsk-et-y-fait-penetrer-larmee-russe-pour-le-maintien-de-la-paix/

      L’hebdomadaire le Spiegel a confirmé la version du Kremlin selon laquelle l’Otan ne devait pas s’élargir vers l’est après avoir obtenu l’accord de Moscou sur l’unification de l’Allemagne. Il existe bien un document écrit qui le stipule, même si le secrétaire général de l’Otan, Jens Stoltenberg continue d’affirmer que personne n’a fait de telles promesses à l’Union soviétique.
      https://www.spiegel.de/ausland/nato-osterweiterung-aktenfund-stuetzt-russische-version-a-1613d467-bd72-4f02-8e16-2cd6d3285295
      Le document relate la réunion des directeurs politiques des ministères des Affaires étrangères américain, britannique, français et allemand, tenue à Bonn le 6 mars 1991, où ils ont discuté de la sécurité en Europe centrale et orientale. Il en ressort clairement que ces directeurs ont bien convenu que l’adhésion à l’Otan de candidats d’Europe de l’Est est inacceptable.

      La lettre que pourrait écrire Poutine aux citoyens du monde pour expliquer la situation :
      https://merseignluzonzo.wordpress.com/2022/02/26/lettre-de-poutine-aux-citoyens-du-monde/
      Allocution de Vladimir Poutine du 24 février 2022 pour expliquer pourquoi la Russie commence en Ukraine :
      https://www.voltairenet.org/article215836.html
      D’où le début de l’action des militaires russes le 24 février 2022 pour terminer la guerre commencée en 2014 par Kiev (malgré les accords de Minsk 1 de septembre 2014 et de Minsk 2 en février 2015 avec comme garants la Russie, la France, l’Allemagne et l’OSCE avec 600 observateurs), dans le Donbass, comme l’explique un ex-officier français, Erwan Castel, parti en 2015 là-bas les aider :
      https://crowdbunker.com/v/hHFQarAVZy

      Romain Bressonnet, secrétaire général du Cercle Aristote et auteur de ‘Poutine par lui-même’ : « On a laissé faire le régime de Kiev et on va le payer très cher. »
      https://crowdbunker.com/v/3QqfYLEsFF

      Déclarations de celui qui avait été nommé par Trump, ambassadeur Américain d’Allemagne (mais empêché par le Sénat), le Colonel McGregor, sur l’attaque des Russes en Ukraine : « Ils cherchent à protéger les civils dans leur chasse contre l’armée ukrainienne. »

      Le colonel et sénateur américain Richard Black est du même avis et dénonce la perfidie des gouvernements américains et du complexe militaro-industriel aussi bien en Syrie qu’en Ukraine : « En Syrie nous avons toujours travaillé avec les terroristes… En Ukraine, Poutine a fait un effort désespéré pour arrêter la marche vers la guerre en décembre 2021… Mais l’élite américaine veut l’élargissement de l’OTAN pour assièger la Russie. »

      https://reseauinternational.net/le-colonel-et-senateur-americain-richard-black-en-syrie-nous-avons-toujours-travaille-avec-les-terroristes/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=le-colonel-et-senateur-americain-richard-black-en-syrie-nous-avons-toujours-travaille-avec-les-terroristes

      Anne-Laure Bonnel, reporter de guerre indépendante et enseignante en audiovisuel à La Sorbonne et à l’ENS Cachan, rappelle « Ceux qui appellent à la guerre ne la connaissent pas ! Le gouvernement de Kiev a bombardé son peuple et enlevé les droits sociaux de ceux de l’est dès 2014. » :
      https://crowdbunker.com/v/ckkasM3256
      Anne-Laure Bonnel et Karine Bechet-Golovko, juriste et professeur à l’Université de Moscou qui confirme bien que « les media occidentaux prennent parti pour les globalistes atlantistes ».
      https://crowdbunker.com/v/wPWC8vit9y
      Les enfants du Donbass :
      https://odysee.com/@LiBERTY_VOICE:b/Les-enfants-du-Donbass:2

      Cette guerre brouille la distinction entre les civils et les soldats, et se fait en militarisant la population avec des agents dormants activés en cas de besoin et des assemblages hétéroclites de minorités actives radicalisées. Les réseaux Gladio qui recrutent chez les islamistes et les suprémacistes blancs pour les faire travailler ensemble peuvent être complétés par des activistes issus de la société civile comme les mouvements LGBT et féministes. Le seul moyen de créer de l’unité et un semblant de cohérence dans tout ce bordel consiste à entretenir une figure de l’ennemi commun, la Russie, de manière toujours un peu caricaturale et manichéenne. Intégrés dans les réseaux paramilitaires et terroristes de l’OTAN, mieux connus sous le nom de « réseaux Gladio », ces suprémacistes blancs ukrainiens sont coordonnés depuis des années avec le Gladio B, c’est-à-dire la branche islamiste de l’OTAN, active en Syrie pour faire tomber Bachar El-Assad, la Syrie et l’Ukraine sont la même guerre, et avec des éléments d’extrême gauche, présents notamment au Rojava, bien que cette tendance politique soit plutôt réservée à l’infiltration atlantiste, pro-immigration et LGBT, des domaines intellectuels, politiques et médiatiques. Avec l’intervention militaire russe, le Gladio néo-nazi ukrainien et le Gladio B djihadiste risquent de se répandre en Europe en se mêlant aux « réfugiés de guerre », avec le soutien financier des réseaux mondialistes de l’ONU ou de George Soros, afin d’organiser dans les capitales occidentales des attentats sous faux drapeau qui seront attribués à la Russie. Le soutien de la Pologne à l’Ukraine représente une catastrophe socio-économique pour la Pologne, le pays qui accueille le plus grand nombre de réfugiés, et qui n’a absolument pas les moyens de s’en occuper. Les médias polonais exploitent la colère qui monte dans la population pour l’orienter contre la Russie en l’accusant d’être à l’origine de cet exode massif d’Ukrainiens. Cette inversion des faits, véritable opération psychologique de reconstruction de la réalité, permet à l’OTAN de prendre le contrôle mental des Polonais, en particulier les conservateurs catholiques, pour les militariser contre leurs intérêts bien compris, c’est-à-dire contre Moscou et en faveur de Bruxelles, siège de l’Union européenne et de l’OTAN.

      Le président comique ukrainien Volodymyr Zelensky : En 2019, Ihor Kolomoisky, propriétaire de 1+1, une chaîne de télévision très populaire, est celui qui l’a propulse dans l’arène politique. L’oligarque Igor Kolomoïsky nazi (et juif) a financé des milices ultra-nationalistes nazies pour se battre contre les séparatistes pro-russes. Pendant des années, Kolomoisky a été l’un des trois hommes les plus riches d’Ukraine, notamment propriétaire de Privat, la plus grande banque du pays, où 20 millions d’Ukrainiens ont déposé leurs économies. Fin 2016, la Banque centrale découvrait un trou de 5,5 millions de dollars dans les caisses de Privat. L’État qui soupçonna l’oligarque d’avoir détourné cette somme nationalisa la banque. La justice américaine de son côté engagea alors des poursuites contre lui pour blanchiment d’une partie de cet argent par des transactions, notamment immobilières, dans l’État du Delaware (l’état de Biden).
      https://crowdbunker.com/v/tMi7jtMhLm
      https://odysee.com/@alltheworldsastage:0/Goofball-Volodymyr-Zelenskyy-Ukraine-President-Plays-The-Piano:b
      https://t.me/campagnolTV/919
      https://t.me/trottasilvano/20758
      https://t.me/trottasilvano/21769
      https://odysee.com/@laileastick:4/Little-2022-016:b

      Zelensky dans les Pandora Papers :

      Comment les élites corrompues d’Ukraine profitent des aides occidentales :
      https://numidia-liberum.blogspot.com/2022/11/bye-bye-kiev-bonjour-la-cote-dazur.html
      La nouvelle « chérie juive » de CNN par Brother Nathanael (on voit Zelensky en pd)
      https://odysee.com/@eveildesgoyim:1/ZelenskyCNNs-New-Jew-Darling:d
      Le 6 mai 2022 les parents de Vladimir Zelensky ont obtenu la nationalité israélienne. Ils ont acheté une maison de campagne de 8 millions de dollars, avec piscine à eau de mer, dans la ville de Rishpon. Ils ont 4 gardes du corps et 3 voitures blindées.
      Ce que pense le rabbin Mikhail Finkel, sur l’Ukraine…
      https://t.me/trottasilvano/25997

      Lors d’un discours à Dallas (Texas), le 18 mai 2022, l’ancien président George W. Bush a commis un lapsus. Il a dénoncé “la décision d’un homme de lancer une invasion totalement injustifiée et brutale de l’Irak”. Avant de faire une grimace et de se corriger : “Je veux dire, de l’Ukraine.” :

      Les bourdes de Biden :
      https://www.francesoir.fr/politique-monde/biden-declare-que-poutine-envahi-la-russie
      Quand il appelle sa mère alors qu’elle est décédée en 2010
      https://t.me/trottasilvano/21924
      La solitude de Biden :
      [video src="https://video.xx.fbcdn.net/v/t42.1790-2/277977333_141479245058973_7141390567053069608_n.mp4" /]
      Quand Obama qualifie Joe Biden de « vice-président » :
      https://www.aubedigitale.com/obama-qualifie-joe-biden-de-vice-president-et-lignore-completement/
      Biden affirme qu’il était « professeur titulaire » à UPenn alors qu’il n’a jamais donné de cours dans cette université :

      Biden, ayant terminé son discours, semble tendre la main à personne :

      Biden fait du vélo :
      https://t.me/trottasilvano/24419
      Les notes de Biden avant ses discours :
      https://www.francesoir.fr/politique-monde/joe-biden-maladresses-propheties-notes
      Quand Biden met une médaille à l’envers :
      https://t.me/trottasilvano/24871
      Quand il lit sur son prompteur les indications entre parenthèse « End of quote. Repeat the line »
      https://odysee.com/joe-biden-end-of-quote-repeat-the-line:7
      « Où est Jackie ? » En plein discours, Joe Biden cherche une élue… décédée il y a 2 mois :
      https://www.ladepeche.fr/2022/09/29/video-ou-est-jackie-en-plein-discours-joe-biden-cherche-une-elue-morte-cet-ete-10701655.php
      Dans le Colorado, Biden sort « Je dis cela en tant que père d’un homme qui a reçu l’étoile de bronze, la médaille du service distingué et qui est décédé en Irak. » Problème, son fils aîné a bien servi de 2008 à 2009, mais est décédé en 2015 d’un cancer du cerveau aux États-Unis.
      https://t.me/russosphere/21741
      « L’Amérique est une nation qui peut être définie par un seul mot : Awdsmfafoothimaaafootafootwhscuseme » :
      [video src="http://yvesdaoudal.hautetfort.com/media/01/02/2814293290.mp4" /]

      Les scandales des ordinateurs portables de Hunter Biden :
      https://thefederalist.com/2022/03/22/8-joe-biden-scandals-inside-hunter-bidens-macbook-that-corporate-media-just-admitted-is-legit/
      https://www.anguillesousroche.com/etats-unis/on-a-menti-a-tout-le-monde-le-lanceur-dalerte-de-lordinateur-portable-de-hunter-biden-revele-ce-que-contiennent-450-go-de-documents-effaces/
      Des images et des vidéos d’abus d’enfants :
      https://www.anguillesousroche.com/etats-unis/kim-dotcom-lordinateur-portable-de-hunter-biden-contient-des-images-et-des-videos-dabus-denfants-de-la-pire-espece-les-medias-mainstream-ont-aide-et/
      Ses 128 000 emails :
      https://bidenlaptopemails.com/
      L’histoire ukrainienne de l’influente famille Biden :
      https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/02/28/lhistoire-ukrainienne-de-linfluente-famille-biden/
      Famille Biden en Ukraine et gaz de schiste avec Bernard Genêt :
      https://odysee.com/ukraine,-famille-biden-et-gaz-de-schiste:ff99914577a2db2a445011cdc8f3e5266a9d56b0?src=embed
      Biden, ou ce qu’il en reste, a nommé porte-parole Karine Jean-Pierre, née de parents haïtiens à Fort-de-France, qui est, comme l’a souligné Jen Psaki qui lui cède sa place, « la première femme noire et ouvertement LGBTQ+ à ce poste ». Karine est « mariée » avec une journaliste de CNN et elles ont une fille !

      Les soldats enfants du bataillon Azov :
      https://t.me/trottasilvano/20776?single
      Jeunesses hitlériennes du bataillon Azov à Kiev. Des enfants à partir de 10 ans formés dans les forces armées, entourés de symboles nazis du Wolfsangel (crochet de loup) au soleil noir sur les chemises jaunes qu’ils portent :

      https://t.me/boriskarpovblog/2630
      Enfants ukrainiens chantant l’hymne non officiel de la Luftwaffe (l’amrée de l’air de la Wehrmacht du troisième Reich :

      Un bataillon nazi formé par les Américains selon Scott Ritter, ancien officier de renseignement de la marine US :
      https://t.me/trottasilvano/21280
      Andreï Biletsky (fondateur du bataillon Azov) :« Notre mission est de mener les races blanches dans une croisade finale… contre les Untermenschen [sous-humains] dirigés par les Sémites « 
      https://covertactionmagazine.com/fr/2021/07/29/notre-mission-est-de-mener-les-races-blanches-du-monde-dans-une-croisade-finale-contre-les-sous-humains-untermenschen-dirig%C3%A9s-par-des-s%C3%A9mites/
      Et l’étrange coïncidence entre le nombre de cas covid par pays et les états ayant pris des sanctions contre la Russie :
      https://t.me/trottasilvano/21293
      Et la Croix Rouge ukrainienne ne serait-elle pas impliquée dans un vaste marché noir de vente d’organes d’enfants en ligne depuis 2014 (selon des documents trouvés à Marioupol) :
      https://www.francemediasnumerique.net/2022/06/la-croix-rouge-sinteressait-aux-enfants-non-pas-pour-le-traitement-de-maladies-mais-pour-le-prelevement-dorganes/

      Mais que penser de cette improbable association entre un BHL et l’ukronazi Maksim Martchenko ?
      https://t.me/trottasilvano/21356
      Regrettant que l’armée ukrainienne, soumise notamment à la Convention de Genève, ne puisse tuer des enfants, le présentateur Fakhroudine Charafmal sur la chaîne ukrainienne «24» s’est dit prêt à le faire lui-même :
      https://t.me/trottasilvano/21416
      Très bon résumé de la situation :
      https://odysee.com/ukraine:ecfd24691f18730ec7975772d8e6a8ff6b43fb59?src=embed

      Pour Riccardo Bosi, ancien commandant des forces spéciales australiennes, « La CIA, qui n’est pas une bonne organisation, est l’exécutant de cet État profond qui cherche à faire tomber l’Union soviétique et à s’accaparer des ressources d’Ukraine. Le système bancaire russe n’est pas encore sous la coupe Rothschild. En réalité Poutine s’attaque à cet état profond. »
      https://t.me/Laveritecensure/10740
      L’Ukraine vue depuis le Deep State américain par François Martin :
      https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/05/03/francois-martin/

      La Pologne a aussi son intérêt en Ukraine. Lors de la visite le 2é mai 2022 du Président polonais Duda à Kiev , on a appris que Zelensky avait donné son accord pour de nouveaux rapports régionaux, excluant la frontière entre les deux pays, les ressortissants polonais allant bénéficier d’un statut spécial en Ukraine.

      L’intégration rapide de l’Ukraine dans l’UE étant techniquement difficile, il est envisagé de laisser la Pologne reprendre le contrôle sur ce qu’elle considère être son « territoire historique », à savoir la Galice. Ce qui risque d’arriver :

      • Dimitri dit :


        Nikita Mikhalkov est un grand cinéaste. . Il a reçu le grand prix du jury du festival de Cannes et un Oscar, et il est commandeur de la Légion d’honneur. Il a une émission régulière sur Besogon TV. On peut voir ici celle, sous-titrée en français, où il retrace les événements qui ont conduit à l’opération armée de la Russie en Ukraine :
        https://odysee.com/@torobravo:1/Situation-en-Ukraine-par-Nikita-Mikhalkov:d
        (https://odysee.com/@marccupper:8/IMG_9440:0)
        Dès 1991 les jeunes hommes ukrainiens furent convoqués pour signer un papier par lequel ils s’engageaient à prendre les armes contre la Russie en cas de confit.

        Texte officiel du parti Svoboda : « Pour créer une Ukraine véritablement ukrainienne, liquidez physiquement toute l’intelligentsia russophone et abattez rapidement tous les ukrainophobes sans procès. N’importe quel membre de Svoboda peut dresser un registre des ukrainophobes dans son quartier. Exécuter tous les membres des partis et organisations anti-ukrainiens, non seulement pro-russes, mais aussi pro-roumains, pro-hongrois et pro-tatars… La maudite communauté youpine n’y prête aucune attention. C’est une communauté sioniste et elle cherche à faire disparaître les Ukrainiens pour toujours…. Une biomasse amorphe russophone d’estomacs vivants… Ce troupeau devrait être réduit d’environ 5 à 6 millions d’individus. »

        Zelensky : « Tous les éléments du peuple ne sont pas des humains, il y en a qui sont à part » (ceux du Donbass). Mais voilà ce qu’il disait avant :
        https://t.me/trottasilvano/23528

        Les enfants sont élevés à l’école dans la haine de la Russie. On voit une institutrice qui pointe les prénoms russes et les diminutifs russes et dit aux enfants que ceux qui les portent n’ont rien à faire en Ukraine, qu’ils aillent en Russie.

        Zelensky à l’Élysée disant qu’il va respecter les accords de Minsk, et le lendemain en Ukraine qu’il n’est pas question de les respecter. (Et c’est quand les Russes ont su que les Ukrainiens allaient lancer une offensive pour reconquérir les républiques du Donbass qu’ils ont reconnu ces républiques et sont intervenus.)

        « Nous allons provoquer l’effondrement de l’économie russe », a affirmé Bruno Le Maire le 1er mars 2022 :

        Porochenko après les accords de Minsk, sur les habitants du Donbass : « Nous aurons des emplois, pas eux. Nous aurons des pensions, pas eux. Nous aurons des aides pour les personnes, les enfants et les retraités, et eux n’en auront pas. Nous aurons des enfants qui iront dans des écoles et des jardins d’enfants et leurs enfants seront dans des sous-sols, parce qu’ils ne savent pas comment faire quoi que ce soit. C’est ça, c’est comme ça qu’on va gagner cette guerre. »

        Irina Farion, député Svoboda de 2012 à 2014 : « Nous n’avons qu’une seul voie : détruire Moscou. C’est pour cela que nous vivons, c’est pour cela que nous sommes venus au monde ; pour détruire non seulement les Moscovites sur nos terres, mais aussi ce trou noir de la sécurité européenne qui doit être rayé de la carte du monde. »

        Ioulia Tymochenko : « Elle (l’Ukraine) devrait prendre les armes et aller tuer ces fichus Russes avec leur chef. Je lèverai le monde entier autant que possible pour qu’il ne reste même pas un champ brûlé de cette Russie. Merde, il faut leur tirer dessus avec des armes atomiques. »

        Et cette phrase de Brzezinski : « Un nouvel ordre mondial sous l’hégémonie des États-Unis est en train de se créer, contre la Russie, aux dépens de la Russie, et sur les décombres de la Russie. »

        Or Biden vient de dire: « Nous allons vers un nouvel ordre mondial, et nous devons le diriger. Et nous devons unir le reste du monde libre pour le faire. »

        Pour Georges Clément, « la vassalisation de l’Union Européenne ne vient pas des USA mais des partisans d’un gouvernement mondial dont Zelensky est un des pions. En quelque sorte, Poutine a déclaré la guerre aux gens de Davos. Ceux qui veulent mettre au pouvoir les corporates (grandes sociétés anonymes) avec comme sous-traitants les petites entreprises. On assiste à une dérive totalitaire de l’ensemble du monde occidental. Aux USA, le FBI n’hésite pas à mettre sur la liste des terroristes les parents anti cours LGBTQ dans les écoles. »

        Et comme dans toute dictature, il y a la liste noire des personnes à abattre (voir MYROTVORETS sur un site de recherche) :

        Selon Eric Dénécé (Directeur du Centre Français de Recherche sur le Renseignement) « Zelensky doit s’excuser pour avoir été à l’origine du conflit. » :

        USA-Ukraine : La relation secrète – Avec Annie Lacroix-Riz :

        Comment l’Europe se fait avoir par les USA avec Philippe Murer :

        Piotr Tolstoï, actuel vice-président de la Douma, ancien vice-président au conseil de l’Europe, chef de file de Russie Unie à Moscou, en est aussi persuadé :
        https://crowdbunker.com/v/gHBewAJxzV
        https://odysee.com/@Myriam.Bloch:1/ENTRETIEN-EXCLUSIF-avec-PIOTR-TOLSTO%C3%8F-sur-l'Ukraine-Relations-Russie-Occident-Sanctions-2.11.2022:f

        Témoignage d’Emmanuel Leroy sur la guerre de l’Otan faite à la Russie en en Ukraine :
        https://odysee.com/@TVL:e/ukraine-les-ravages-de-l'etat-profond:3

        Brotherhood : le double jeu de Zelensky contre la France :
        https://odysee.com/@UPRTV:a/brotherhood-le-double-jeu-de-zelensky:f

        Auteur de ‘Poutine, maître du jeu ?’ (Ed Max Milo), Jacques Baud livre une analyse précise de la stratégie militaire suivie par Vladimir Poutine :
        https://odysee.com/@TVL:e/l%E2%80%99occident-instrumentalise-l%E2%80%99ukraine:5
        « L’économie russe n’est pas affaiblie, bien au contraire ! » Il précise dans ‘Opération Z’ que Biden début avril 2022 a signé un document permettant aux USA d’utiliser l’arme nucléaire en premier et à n’importe quel moment.
        https://www.breizh-info.com/2022/09/04/207392/jacques-baud-operation-z-il-semble-assez-clair-a-ce-stade-que-lukraine-na-plus-les-moyens-de-reprendre-le-territoire-perdu-interview/
        https://odysee.com/@didchay:f/Jacques-Baud—L'%C3%A9conomie-russe-n'est-pas-affaiblie,-bien-au-contraire-!:8

        Poutine expliquait le 12 avril 2022 « Ce à quoi nous assistons aujourd’hui, c’est l’éclatement du monde unipolaire qui s’est formé après l’effondrement de l’URSS. C’est la raison principale de ce qui se passe et non ce qui se déroule en Ukraine » :
        https://t.me/s/TeaAnais

        Mais Poutine en fait, ne s’en prend-il pas à un petit groupe de personnes au sein du pouvoir états-unien qui a transformé l’Ukraine à son insu et qui aspire à la domination du monde, les Straussiens ?
        https://www.voltairenet.org/article215852.html

        Pour la Chine « Les États-Unis sont le principal instigateur du conflit russo-ukrainien ».
        https://t.me/TeaAnais/146

        Ce qu’en pense le pape est censuré par les media occidentaux « Peut-être que les aboiements de l’Otan à la porte de la Russie ont incité le chef du Kremlin à mal réagir et à déclencher un conflit. Une colère dont je ne saurais dire si elle a été provoquée mais facilitée, oui ! Et le commerce des armes est un scandale, peu s’y opposent ! « 
        https://odysee.com/@Investig'Action:c/m%C3%AAme-le-pape-est-censur%C3%A9-le:b

        Ancien sénateur centriste et vice-président de la commission des Affaires étrangères et militaires, Yves Pozzo di Borgo regrette la position de l’Europe dans la crise ukrainienne (car elle n’a pas soutenu les accords de Minsk) et porte un jugement sévère sur le rôle d’Emmanuel Macron (car il travaille pour les Américains), tout en condamnant l’acte de guerre du président russe.
        https://www.francesoir.fr/videos-lentretien-essentiel/yves-pozzo-di-borgo
        https://crowdbunker.com/v/xLaDT2N3gnc

        Bucha : Quand on gratte un peu on voit qu’il y a bien eu un massacre… mais pas par les Russes, par les Ukrainiens :
        https://www.bitchute.com/video/UONSGJyxQoT1/
        L’homme politique ukrainien Ilya Kiva, du parti « Pour la vie », accuse les services secrets ukrainien (SBU) et britannique (MI6) d’avoir fomenté une mise en scène à Boutcha :
        https://lemediaen442.fr/le-depute-ukrainien-ilya-kiva-accuse-les-services-secrets-ukrainiens-et-britanniques-de-la-mise-en-scene-a-boutcha/
        La représentation russe à l’ONU a demandé, en vain, de convoquer une session du Conseil de sécurité sur le sujet : la proposition a été rejetée par le Royaume-Uni à deux reprises.
        https://reseauinternational.net/moscou-demande-une-enquete-independante-sur-boutcha/
        Les bourreaux russes de Boutcha sont identifiés :
        https://www.lefigaro.fr/international/guerre-en-ukraine-les-bourreaux-russes-de-boutcha-sont-identifies-20220407
        La question qu’il faut se poser : quel intérêt aurait la Russie de partir d’une ville en laissant ces crimes pour que tout le monde les voit ? De l’autre côté on a créé en novembre 2021 ‘Kiev Independent’, financé au départ par 200.000 dollars de dons de Trudeau. Sa rédactrice en chef, Liliane Bivings, travaillait et écrivait avant pour le groupe de réflexion de l’OTAN The Atlantic Council, couvrant spécifiquement l’Ukraine. La productrice Elina-Alem Kent a travaillé pour l’ambassade des États-Unis à Kiev en 2017. On y trouve aussi des fonds de financements de la CIA !
        https://www.mintpressnews.com/280167-2/280167/
        Un article du Guardian de Graham Phillips confirme bien que « l’Ukraine est dirigée par des nazis et que le massacre des Ukrainiens à Bucha a été mis en scène ». Le gouvernement anglais s’est alors mis à persécuter le journaliste d’une manière très orwellienne :
        https://drive.google.com/file/d/1nf-QOTN1H4feYcekUeKVEMorPEF_7maI/view

        Et qui s’occupe du recrutement de volontaires internationaux pour combattre les russes ? Les américains.
        https://t.me/trottasilvano/22622

        Interview le 2 avril 2022 des soldats tchétchènes près d’Azovstal (Marioupol) :
        https://odysee.com/@Ti-bonheur:7/Marioupol—Interview-des-soldats-tch%C3%A9tch%C3%A8nes-pr%C3%A8s-d'Azovstal—2-avril-2022:0
        Tunnels sous l’usine Azovstal à Marioupol :

        Comment les media occidentaux traitent par le mensonge et l’omission la délivrance de civils d’Azovstal :
        https://odysee.com/@D%C3%A9NONCIATIONS:2/Le-roi-Macron,-sa-cour-et-les-affaires:f

        Autres reportages :
        https://odysee.com/@donbassinsider:b
        Guerre du Donbass : sur la ligne de front russe :

        Témoignage de Charles d’Anjou, fixeur/interprète qui a passé 4 mois à Donetsk et Marioupol avec la journaliste Liseron Boudoul :
        https://odysee.com/@livrenoir:c/4-mois-dans-le-donbass-pro-russe:5
        ‘La Réalité que l’on ne vous montre pas sur l’Ukraine !’ de la journaliste Anne-Laure Blondel qui est depuis des années sur le terrain en Ukraine :
        https://odysee.com/@SilvanoTrotta:f/censure:91

        L’évolution de la situation selon les media :

        Selon Caroline Galactéros, sur le débat Russie, OTAN et USA : « La France est en état de mort cérébrale stratégique. » :
        https://odysee.com/@bertoberto:a/Caroline-Galact%C3%A9ros—Russie,-OTAN-et-USA—-'La-France-est-en-%C3%A9tat-de-mort-c%C3%A9r%C3%A9brale-strat%C3%A9gique.’:6

      • Ecaterina dit :


        Pour le président serbe Aleksandar Vucic « Si les dirigeants du monde occidental refusent d’accepter la proposition du dirigeant russe Vladimir Poutine concernant l’Ukraine, l’enfer se déchaînera sur Terre. »
        https://topcor.ru/26838-serbija-predupredila-o-posledstvijah-neprijatija-zapadom-predlozhenija-putina.html
        Selon l’ancien ambassadeur français à Moscou, Jean de Gliniasty, les accords de Minsk ont été refusés par l’Ukraine alors que la Russie les acceptait. L’Union Européenne aurait dû faire plus de pression sur Kiev… Il oublie ici l’influence américaine avec le coup d’état de Maïdan (entre le 18 et le 23 février 2014 ), la venue de la secrétaire d’État adjointe américaine Victoria Nuland en octobre 2014, l’interdiction du russe, les massacres de l’est par l’ouest de 2014 à début 2022 etc….

        Le sénateur américain Richard H. Black a très bien compris la situation et la résume ainsi : « Les États-Unis et l’OTAN se foutent du nombre d’Ukrainiens qui meurent. C’est pour eux un grand match de football qui ne se soucient nullement du nombre de joueurs estropiés sur le terrain de jeu, tant qu’ils gagnent. »

        Du point de vue du droit international, la formation de soldats ukrainiens sur le territoire d’Etats occidentaux constitue déjà une participation à la guerre comme le sont aussi les planifications militaires de l’armée ukrainienne par les USA avec leurs informations opérationnelles de renseignement et de données de reconnaissance en temps réel.

        Extrait du discours de Sergueï Lavrov devant le conseil de Sécurité de l’ONU le 22 septembre 2022 : « Les forces nationales radicales, ouvertement russophobes et néonazies, sont arrivées au pouvoir à l’époque par un coup d’État armé, avec le soutien direct des pays occidentaux. Les crimes de Maidan en février 2014 ainsi que ceux du 2 mai 2014 à Odessa, au cours de laquelle une cinquantaine de personnes ont été brûlées vives et tuées dans la maison des syndicats de cette ville, le bombardement de Lougansk le 2 juin 2014 sont restés impunis et n’ont entraîné la moindre réaction visible de la Cour pénale internationale, de même que les assassinats politiques d’Alexandre Busina, de Pavel Cheremet et d’autres personnalités publiques et journalistes. Le Premier ministre de l’époque, Iatseniouk, a déclaré en 2015 que des « sous-hommes » vivaient dans le Donbass. Zelensky lors d’une interview en septembre 2021 faisait le même genre de distinction, qu’au Donbass il y avait des hommes et qu’il y avait des « créatures », des « sujets ». Alors que les autorités de Kiev prétendent hypocritement être attachées aux accords de Minsk, elles ont ouvertement et impunément saboté leur mise en œuvre. Un blocus financier, des transports et de l’énergie a été imposé au Donbass. Les habitants de la région ont été privés de prestations sociales, de pensions, de salaires, de services bancaires, de communication, d’éducation et de soins de santé. Ils ont été privés de leurs droits civils fondamentaux. Petro Porochenko, co-auteur des accords de Minsk, a déclaré publiquement et fièrement que ni lui ni personne en Ukraine n’appliquerait cet accord nécessaire que pour gagner du temps afin d’obtenir des armes des pays occidentaux. Le régime de Kiev doit sa propre impunité à ses curateurs occidentaux, en premier lieu l’Allemagne et la France, et bien sûr les Etats-Unis. Ces dernières années, des lois scandaleuses ont été adoptées visant tous à évincer la langue russe et à promouvoir la théorie et la pratique du nazisme. Aujourd’hui, les fonctionnaires du pays ne cachent plus leur identité nationale-socialiste et appellent ouvertement et impunément au meurtre de personnes russes. L’ambassadeur ukrainien au Kazakhstan, Vrublevsky, qui se trouve actuellement à Kiev, s’est exprimé comme suit lors d’une interview le 22 août dernier : « Nous essayons de tuer le plus possible d’entre eux. Plus nous tuerons de Russes maintenant, moins nos enfants devront en tuer. C’est tout ». Le maire de Dniepr, Filatov, s’est exprimé dans le même sens au printemps dernier : « Le temps de la colère froide est arrivé. Nous avons maintenant le plein droit moral de tuer ces bêtes dans le monde entier, en toute sérénité et avec une intelligence absolument intacte, et ce sans limite de temps et dans la plus grande quantité possible ». Zelensky le 5 août 2021 a conseillé à tous ceux qui se sentent russes de disparaître en Russie pour le bien de leurs enfants et petits-enfant. La décision des habitants de certaines régions d’Ukraine d’organiser maintenant des référendums va être la réponse à ses souhaits. En mars 2022, 11 partis politiques ont été interdits sous prétexte de leurs « liens avec la Russie ». Les principales chaînes de télévision d’opposition en langue russe sont coupées depuis longtemps. Les sites web non souhaités par le gouvernement sont bloqués. Les journalistes sont poursuivis s’ils tentent d’exprimer une opinion différente. L’éminente activiste ukrainienne Berezhnaya, qui s’est exprimée à plusieurs reprises devant les Nations unies et l’OSCE sur la montée du néonazisme en Ukraine, est détenue dans les prisons du SBU. Dans ce contexte, l’attitude des États qui injectent des armes et des équipements militaires en Ukraine et qui forment les forces armées ukrainiennes est particulièrement cynique. Depuis fin juillet de cette année, les forces armées ukrainiennes larguent à distance des mines antipersonnel papillon interdites au-dessus du centre de Donetsk et de sa banlieue. Leur utilisation viole grossièrement la Convention sur l’interdiction des mines antipersonnel de 1997, que l’Ukraine a ratifiée en 2005, ainsi que le Deuxième Protocole à la Convention de Genève sur les armes conventionnelles, qui interdit les mines sans mécanisme d’autodestruction. Ces atrocités ont été rendues possibles et restent impunies parce que les États-Unis et leurs alliés, avec l’assentiment des institutions internationales des droits de l’homme, couvrent systématiquement les crimes du régime de Kiev depuis huit ans. Même l’organisation occidentale de défense des droits de l’homme Amnesty International a été vivement critiquée parce qu’elle a confirmé dans son rapport les faits connus, à savoir que Kiev déploie des positions de combat et des armes lourdes dans des zones résidentielles. Le bombardement criminel de la centrale nucléaire de Zaporzhye par des combattants du régime de Kiev, qui fait courir le risque d’une catastrophe nucléaire, reste impuni. Et ce, bien que des collaborateurs de l’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) soient présents en permanence sur le site depuis le 1er septembre 2022. Je rappelle que la visite de l’AIEA à la centrale nucléaire a été artificiellement retardée, puisque tous les détails avaient déjà été coordonnés le 3 juin dernier et que la mission aurait pu s’y rendre sans être dérangée. La situation s’est dégradée lorsque le département de la sécurité du secrétariat de l’ONU a refusé d’approuver l’itinéraire convenu par la Russie et l’Agence. Elle a ensuite commencé à prétendre que l’AIEA déterminerait elle-même tous les paramètres de la mission. Ce plan peu scrupuleux a retardé de trois mois la visite de la mission de l’organisation à la centrale nucléaire. Alors que les négociateurs russes et ukrainiens avaient pratiquement accepté à Istanbul, fin mars dernier, les paramètres proposés par Kiev pour parvenir à un accord, la tragédie de Butcha s’est produite quelques jours plus tard. Personne ne doute qu’il s’agit d’une mise en scène. Nous n’attendons plus de justice des institutions internationales. Le temps de l’attente est terminé. La décision de lancer l’opération militaire était inévitable. »
        https://www.kla.tv/23889

        Malgré tout cela, si on va sur « google translate », que l’on choisit Ukrainien – Français et que l’on tape dans la partie Ukrainienne : Pou tine vlad imir, on obtient une drôle de réponse en français !

    • Thierry dit :

      L’histoire de l’Ukraine et de la Russie commence à Kiev, une des villes les plus anciennes de l’Europe de l’Est :

      Kiev est sans doute à l’origine, dès le Ve siècle, un bourg fortifié tributaire du royaume des Khazars, un relai commercial majeur sur l’axe géopolitique et commercial allant de la Scandinavie à Constantinople.

      Vers le milieu du IXe siècle, les Vikings, alors dans leur phase de conquêtes tous azimuts, défont les Khazars et s’emparent de Kiev. Le conquérant est Olek le Sage qui fonde alors Rodslagen, « l’État des rameurs ». Rodslagen devient « Rus’ » en langue slave d’où procèdent les noms de « Ruthènes », de « Russins », de « Russ ». La Rus’ est convertie au Xe siècle par saint Cyrille recevant ainsi définitivement l’influence de la civilisation de Byzance-Constantinople. Notons que le grand schisme entre catholiques et orthodoxes ne se produira que le siècle suivant. Les règnes des grands rois Volodymir le Grand et de Jaroslav le Sage vont très positivement marquer ce Xe siècle avant qu’il ne soit terni par des conflits féodaux. Attachée à Byzance par sa conversion au christianisme en 988, la Rus’ est dès cette époque de plus en plus liée aussi à l’Europe latine par beaucoup de liens commerciaux. Mais aussi des échanges culturels et même matrimoniaux et dynastiques. On garde notamment dans la mémoire franco-ukrainienne le mariage en 1051 d’une fille du roi Jaroslav, Anne de Kiev avec le roi de France, Henri Ier.

      C’est en 1147 que, loin de Kiev, va naître la ville de Moscou à partir de laquelle sera créée en 1276 la principauté du même nom ou Moscovie. C’est alors que Mongols et Tatars vont déferler sur la Rus’ comme sur la Moscovie. En 1240 les Mongols brûlent Kiev qui était une ville splendide et détruisent la Rus’. La reconquête sera alors menée par les grands princes de Moscou et achevée dans la deuxième moitié du XVIe siècle par Ivan le Terrible ainsi nommé parce que très modérément humaniste dans ses méthodes de guerre et de gouvernement… Ce qui lui vaudra d’être le grand modèle de l’imaginaire stalinien illustré notamment par le film d’Eisenstein.

      Ivan IV le Terrible prendra le titre de Tsar (César) alors que la Moscovie est devenue Russie. Et sa capitale n’est pas Kiev mais définitivement Moscou. Car Kiev et la Rus’ occidentale font alors partie de la Grande Lituanie gouvernée par la remarquable dynastie des rois Jagellon qui règnent aussi sur la Pologne.

      En cette fin du XVIe siècle, l’Église de la Rus’ de Kiev rejoint l’Église catholique tout en conservant sa liturgie grecque et c’est ainsi que nait l’Église catholique ukrainienne, composante de l’ensemble des Églises uniates au sein de l’universalité catholique. Aujourd’hui il y a près de cinq millions de fidèles catholiques en Ukraine, en majorité uniates. Quant aux orthodoxes, ils se répartissent entre fidèles de l’Église la plus importante du Patriarcat de Kiev et d’autres du Patriarcat de Moscou et enfin de deux autres églises autocéphales.

      L’Ukraine, initialement un territoire cosaque

      C’est à la fin du XVe siècle que naissent les Cosaques. Ce sont de fiers paysans ruthènes refusant la servitude et s’organisant militairement pour repousser les dernières tentatives de pénétration mongole ou tartare en même temps qu’ils maintiennent leurs libertés vis-à-vis des seigneurs de la Rus’ au-delà de la Moscovie. Constituant au fil du temps un véritable peuple avec son identité originale, ils nouent et rompent des alliances. C’est ainsi qu’ils vont se battre pour les Polonais, contre les Tatars puis contre les Turcs ottomans auxquels ces derniers obéissaient.

      Ils sont désormais assez puissants pour façonner, à la fin du XVIe siècle, un pays cosaque autonome portant le nom « d’Ukraine » (« Confins »), pays par la suite séparé en deux entités l’une « de la rive droite », l’autre « de la rive gauche ». « L’Ukraine de la rive gauche » fut alors fédérée à la Russie en tant que « Hetmanat cosaque » (principauté) reconnu en 1654 par le traité de Pereïslav. Mais, très vite, la Russie revint sur l’acceptation de cette autonomie. Cela motive la décision de l’hetman Ivan Mapeza de proclamer l’indépendance de « l’Ukraine de la rive gauche » aussitôt reconnue par le roi de Suède Charles XII.

      Mais, cette indépendance, la première de l’histoire de l’Ukraine, va être de courte durée. En effet la puissante armée russe du tsar Pierre Ier, avec des effectifs largement supérieurs, y met rapidement fin en écrasant la petite armée des Cosaques. Ces derniers deviennent alors pour un temps les vassaux de la Russie mais en 1793, par décision de la « Grande Catherine », ils perdent totalement leur autonomie. Notons ici au passage que cette dernière avait écrit à Voltaire : « Nous n’avons point trouvé d’autres moyens de garantir nos frontières que de les étendre ». Il y a des constantes dans la géopolitique russe !

      L’Ukraine va être alors soumise à la fin du XVIIIe siècle et tout au long du XIXesiècle à une politique d’intense russification. Que l’on en juge par ces chiffres : sur les 870 écoles fonctionnant en 1740, il n’y en avait plus une seule en 1800 ; quant à l’Académie de Kiev fondée en 1631, elle est transformée en 1819 en séminaire de l’orthodoxie russe. Comme on le voit, si certains martèlent que l’Ukraine et la Russie ne forment qu’une seule nation, c’est comme celle formée par l’Angleterre et l’Irlande… Cela n’excuse pas mais permet peut-être de comprendre pourquoi les dirigeants de l’actuelle Ukraine indépendante ont voulu imposer dans toutes les écoles, même des régions russophones un enseignement en ukrainien. Une faute évidente en quelque sorte symétrique de la russification ci-avant évoquée.

      L’Ukraine connut une deuxième époque d’indépendance avec la révolution de Mars 1917. L’indépendance est proclamée le 17 mars et sera reconnue par la France et la Grande-Bretagne le 22 janvier 1918. Mais après tous les affrontements de la guerre civile, elle sort de l’épreuve une fois de plus dépecée :

      – d’une part le territoire jadis dominé par les Russes est rattaché à l’URSS avec Kiev comme capitale,

      – de l’autre, dans la grande redistribution des traités de Versailles et de Saint-Germain, la partie jadis sous la souveraineté des Habsbourg avec Lviv comme ville principale va être donnée à la Pologne en 1921. D’autres petites régions se retrouveront, au grè des coups de ciseaux du traité, en Tchécoslovaquie ou en Roumanie.

      L’Ukraine va alors connaître la période jusqu’ici la plus atroce de son histoire, du moins jusqu’à l’abominable invasion du 25 février décidée par le paranoïaque Poutine dont nul ne sait sur quelles horreurs elle va déboucher. En 1922, la démente politique des réquisitions décidée par Lénine entraîne une première famine. Elle s’accompagne de la politique de terreur et d’extermination dans les supplices dirigée par le satanique fondateur de la Tchéka, Félix Dzerjinski. À ce dernier, Lénine a attribué à Moscou l’immeuble de la Loubianka où les tortionnaires et bourreaux d’abord recrutés par Dzerjinski lui-même (avant que le recrutement doive être délégué) appliquant ses directives de « faire souffrir le plus possible, le plus longtemps possible ». Aujourd’hui, le colonel du KGB Poutine vient, une fois l’an, à la Loubianka, célébrer avec les « anciens » comme lui, dans la salle de réception, devant le grand tableau de Dzerjinski, la mémoire de ce beau serviteur de l’URSS.

      Dans la continuité de la guerre civile, l’Armée Rouge se livre dans les années 1920 à la liquidation de catégories de population considérées comme hostiles au régime, tandis que déjà la faim due aux aberrations de la politique de Lénine fait des centaines de milliers de victimes. Cela va pourtant être horriblement dépassé par la famine génocidaire organisée par Staline dont la mémoire est aujourd’hui exaltée par le régime poutinien dans un hallucinant révisionnisme démonté par Stéphane Courtois, le célèbre historien du communisme, dans son article dans la page « débats » du Figaro (2 mars 2022) titré : « Le révisionnisme de Poutine et la véritable histoire de la nation ukrainienne ». Cette famine génocidaire, désignée en ukrainien par le mot « Holodomor » a certainement constitué un des sommets de l’abomination communiste stalinienne. Le nombre des victimes en a été environ de cinq millions, de plus de six millions si l’on inclut également les exterminations des koulaks russes du Caucase.

      Cette effroyable liquidation stalinienne du quart de la paysannerie ukrainienne a été marquée par de très nombreux actes de cannibalisme comme il en sera d’ailleurs, dans les années 1950, en Chine communiste au temps des famines causées par les directives de Mao, le « Grand Timonier », digne émule de Staline.

      La barbarie génocidaire des bolcheviques en Ukraine a été la cause de ce que, après le revirement d’alliance d’Hitler vis-à-vis de Staline, marqué par l’opération « Barbarossa » lancée le 21 juin 1941, ils furent nombreux dans les populations ukrainiennes rescapées des exterminations soviétiques à placer leur espoir dans l’Allemagne et à accueillir en libérateurs les soldats du Reich. Très vite, ils durent s’apercevoir qu’Hitler était du même acabit que Staline, son « jumeau hétérozygote » selon la belle formule du grand historien Pierre Chaunu. Staline victorieux, par dizaines de milliers les Ukrainiens rescapés des affrontements de la guerre furent alors envoyés dans les goulags dont beaucoup ne revinrent pas.

      Staline s’avisa alors de combler très partiellement les immenses vides causés par les exterminations par l’envoi de populations pro-soviétiques et notamment dans le Donbass. Ceci est une des causes, pas la seule, de la guerre opposant dans ces régions les Ukrainiens et les russophones. Car il y a aussi l’ancienne cassure entre une partie de l’Est et l’Ouest du pays.

      Lors de la chute du Mur en 1989, dans le quartier général du KGB à Berlin-Est, le lieutenant-colonel Vladimir Poutine, fanatiquement pro-soviétique, enrage contre la foule des démolisseurs. Il brandit son arme de service pour faire évacuer des manifestants groupés devant l’immeuble des services. Il va s’épuiser à demander à Moscou que soit donné l’ordre de l’intervention des troupes soviétiques pour en finir avec la chienlit passe-muraille. Moscou ne répond pas à son attente. Comme un mur s’effondrant brique après brique, c’est tout le système de l’URSS et du Pacte de Varsovie qui va en l’espace de deux années s’effondrer. Poutine, lui n’aurait jamais cédé, quitte à faire couler beaucoup de sang. N’a-t-il pas qualifié l’effondrement de l’URSS de « plus grande catastrophe géopolitique du XXesiècle » ? Ce dont la seule cause première n’était pourtant que la monstruosité du régime communiste.

      Mais revenons à l’Ukraine. Dans la continuité de la chute du Mur, le parlement ukrainien, élu en 1990, adopte le 16 juillet la « Déclaration sur la souveraineté politique de l’Ukraine ». Peu après, le 24 août 1991, l’indépendance de la nation est proclamée. Elle va être confirmée le 1er décembre par le vote massif du peuple, dans la plus totale liberté, avec un peu plus de 90 % des voix des électeurs.

      La suite de l’histoire, ces dernières trente années, même dans l’espace d’un article assez bref, ne saurait être écrite même courtement sans évoquer les débats, les désaccords, les tumultes de la vie politique ukrainienne et finalement la tragédie de l’invasion décidée par Poutine.

      Avant d’y venir, quelques considérations au préalable et d’abord celle que les politiques ukrainiennes, américaines et européennes n’ont pas été hélas sans de fâcheuses mesures vexatoires. Ainsi de l’enseignement théoriquement partout obligatoire en langue ukrainienne, en quelque sorte en stupide réponse nationaliste aux périodes où la Russie des tsars et l’URSS de Staline entendaient éradiquer la langue et la culture originale de l’Ukraine. Ceci n’excuse en rien la décision criminelle de Poutine d’écraser tout un peuple drôlement qualifié de « frère », et même sous le prétexte qu’il serait un peuple « frère » il devrait non seulement se plier à son autorité, accepter son régime, se soumettre à tous les diktats, adopter l’hallucinant révisionnisme orwellien de Poutine, comme le développe magistralement le mercredi 2 mars dans la page « débats » du Figaro Stéphane Courtois, le célèbre historien du communisme ou encore Laure Mandeville, l’admirable commentatrice de la réalité d’une Russie qu’elle connaît si bien et aime tant et du poutinisme qu’elle abhorre. Ahurissante inversion négationniste de l’histoire en effet que celle consistant désormais à imposer la figure de Staline comme celle du plus grand héros de l’histoire russe après Ivan le Terrible. Et ce, dans la période même où est dissoute l’association « Mémorial » fondée notamment au temps de Soljenitsyne par l’académicien Sakharov et vouée à la mémorisation des abominations en Russie et en Ukraine et autres pays de la Tchéka et des goulags.

      Aussi, comment ne pas comprendre l’indignation des Ukrainiens alors que ce drôle de pseudo « grand frère » entend interdire jusqu’à la mémoire de l’Holodomor, effroyable génocide du XXe siècle ; à la hauteur proportionnellement à la population, de celui des Arméniens, des juifs, des Cambodgiens, des Rwandais.

      Il convient également de ne pas oublier, comme l’écrit Michel Gurfinkel dans Valeurs Actuelles du 10 février 2022, qu’après la proclamation en 1991 de l’indépendance et le vote d’approbation très majoritaire par le peuple ukrainien (un peu plus de 90 %), « la Russie intervint sans cesse pour maintenir à Kiev des gouvernements dociles à son égard… Les nationalistes ukrainiens ne voient d’autre issue qu’une adhésion de leur pays à l’Union européenne et à l’Otan ». Nous avons, pour notre part, à deux reprises adjuré longuement sur la grande chaine de télévision polonaise Radio Maria, les électeurs polonais de ne pas voter pour une intégration de leur nation dans cette UE, nouvelle forme de totalitarisme, certes moins physiquement persécutrice que l’URSS mais non moins pernicieuse pour l’identité polonaise et le respect de la personne humaine. Mais, la plupart de nos amis revenaient sans cesse sur la légitimité de leur angoisse face à la menace du régime russe d’une nouvelle forme d’Union soviétique. Comment ne pas les comprendre ?

      Aujourd’hui, après l’invasion de l’Ukraine, les Polonais nous objecteraient que le régime de Poutine glorifie un Staline, responsable avec Hitler des plus grande hécatombes de l’histoire européenne et qu’il leur faut donc adhérer à tous les pactes d’alliance possibles pour se prémunir de ce qui arrive à l’Ukraine qui n’est ni adhérente de l’UE ni de l’Otan.

      Les arguments des poutinophiles pour justifier l’injustifiable invasion de l’Ukraine

      Considérons d’abord les prétextes, à peu près uniformément les mêmes, invoqués par les partisans inconditionnels de Poutine et voici ce que nous en disons.

      1) L’encerclement de la Russie ?

      La superficie de la Russie est trente-trois fois celle de la France.

      Au Nord et à l’Extrême-Orient sur des milliers de kilomètres, de Saint-Pétersbourg à Vladivostok, par quelle puissance est-elle donc encerclée géopolitiquement ?

      À l’Extrême-Orient, et au Sud, serait-elle encerclée par la Chine communiste, son alliée ?

      Par l’immense Mongolie qui est toujours « sous contrôle » ? Par les républiques d’Asie centrale et en premier lieu l’immense Kazakhstan, lui aussi sous contrôle ?

      Les défenseurs de Poutine nous parleront alors des pays d’Europe libérés – libérés en effet – du Pacte de Varsovie : la Pologne, les Pays-Baltes et les autres. Mais là aussi, qui donc encercle qui ? Comment ne pas avoir saisi l’angoisse de ces pays qui ont gardé l’idée que la Russie poutinienne continuait par trop l’URSS. La preuve en est hélas désormais établie.

      Parlons au passage des marines de guerre : La marine russe serait-elle la seule « encerclée » et les autres des marines « encerclantes » ? Plaisanterie ! Les marines, sur les océans et les mers ne s’encerclent pas et la marine russe et la marine chinoise ne sont pas quantité négligeables.

      Parlons aviation et armes nucléaires : La Russie possède plus de 6000 missiles de portée intercontinentale avec des bombes d’une puissance des centaines de fois supérieure à celles d’Hiroshima et de Nagasaki. Les États-Unis en possèdent 5000… Et Poutine n’a pas hésité à brandir la menace de sa force de dissuasion nucléaire désormais « activée ».

      L’enclave de Kaliningrad : Curieusement ce petit bout de territoire russe, grand comme un de nos départements, jadis prussien (c’est l’ancienne Königsberg, cher à Kant) n’est pas toujours évoqué par les géopolitologues et stratèges. Certes, les inconditionnels de Poutine pourront nous dire que dans ce cas précis, ce confetti de territoire russe aujourd’hui entre Pologne et Lituanie est encerclé. En effet ! Mais la réalité, c’est que Kaliningrad constitue pour la Russie un formidable territoire stratégique dans lequel l’armée, la marine et l’aviation de Poutine ont disposé une multitude de missiles de toutes portées.

      2) La fable de l’humiliation de l’URSS par l’Occident

      La vérité, toute simple, c’est que c’est le lourd système communiste soviétique totalitaire qui s’est effondré, tout seul ! C’est avec effarement qu’en 1990, lors d’un voyage militant de Chrétienté-Solidarité en Russie puis en Lituanie, que Jean-Michel Rudent et Alain Sanders et moi-même, commençâmes à comprendre, et de surcroît à Moscou, la capitale de l’empire rouge, ce qu’était vraiment « l’ordre soviétique » : des bagarres entre chauffeurs de taxis à la sortie de l’aéroport, des soldats dépenaillés, un personnel d’hôtel aux effectifs démesurés avec des babouchkas plantées toute la nuit devant les portes de l’ascenseur et des chambres. Pour la sécurité bien sûr, bien sûr…

      À Vilnius, en Lituanie, en revanche, en voie de libération, seulement quelques jours après que des chars aient écrasé sous leur chenilles 13 manifestants, régnait néanmoins déjà de l’ordre et de la propreté. Les Soviétiques n’occupaient plus que les ministères alors que le futur président de la République, Vitantas Landbergis, nous recevait dans un immeuble encore formellement assiégé mais pour peu de temps.

      Que plus tard, après la dissolution de l’URSS, les politiques américaines et européennes aient manqué de subtilité vis-à-vis de la Russie. Cela est sans doute incontestable et cela méritera un autre article. Mais la grande humiliation de l’URSS avait été celle de l’Armée Rouge défaite en Afghanistan.

      Elle évacua néanmoins le pays en bon ordre, sur près d’une année (entre le 15 mai 1988 et le 15 février 1989) avec bien plus de dignité que l’armée américaine dans sa honteuse débâcle de Kaboul le 30 août 2021, ordonnée par le calamiteux Joe Biden.

      3) La « dénazification » de l’Ukraine ?

      En invoquant ce fantastique prétexte à son invasion de l’Ukraine, le colonel du KGB Poutine a manifesté qu’il demeurerait dans la routinière rhétorique tchékiste et stalinienne des procès de Moscou. Médiocre, médiocre ! Et, l’évidence est qu’il retarde en cela de près de 80 ans lorsqu’en effet, croyant échapper aux affres de l’occupation soviétique, des populations ukrainiennes rescapées de l’Holodomor virent arriver les colonnes du IIIe Reich avec l’illusion qu’elles les libèreraient. Ils s’aperçurent très vite que les visées d’Hitler et notamment le génocide des juifs étaient aussi abominables que celles de Staline son complice de la veille en exterminations diverses. Mais, à la « libération du territoire », naturellement, Staline ordonna à ses troupes de nouvelles grandes liquidations de ces « nazis » d’Ukrainiens.

      Le Rav Mikhail Finkel sur 9TV, une chaîne israélienne, évoque de douloureux souvenirs…

      Mais pour Zelensky « Stepan Bandera est un héros indéniable et c’est cool. »
      https://rumble.com/vyf0y3-zelensky-stepan-bandera-est-un-hros-indniable-et-cest-cool..html

      80 ans plus tard, Poutine, son grand admirateur, déjà atteint peut-être lui aussi d’attaques de gâtisme, comme Biden, ressort encore l’argument kagébiste éculé de l’incrimination nazie de l’ennemi. Peu importe que Zelinsky, le très courageux chef de l’État ukrainien soit juif, il est nazi martèleront les propagandistes de Poutine. Comme certains de la gauche française le martèlent de Zemmour et de sa compagne. Observons sur ce point l’extraordinaire capacité dialectique de quelques antisémites et fieffés nazis de notre époque, qui nous envoient de désopilants courriers chargés d’une haine que nous leur pardonnons, car ils ne savent pas ce qu’ils écrivent, dans lesquels ils s’affirment persuadés que Poutine va en finir avec les juifs qui dominent le monde. Sans doute sont-ils persuadés que Poutine ment à bon escient et qu’ils ne risquent donc pas de se faire « dénazifier ».

      4) La corruption du régime ukrainien que l’invasion détruira

      Certains autres poutinolâtres, pour justifier l’invasion, mettent en avant que le régime ukrainien serait corrompu. Diable, diable, si la vertueuse Russie doit faire la guerre à tous les régimes corrompus, la paix dans le monde n’est pas pour demain !

      Mais, soyons sérieux : nous ne savons pas ce qu’il en est de la corruption en Ukraine et sans doute ce pays n’en est-il pas à l’abri, mais quid du régime poutinien, de ses oligarques, de ses affairistes, de ses truands, du système de ses marchés publics, de ses trafics d’êtres humains ? Et pourquoi tant d’éliminations des opposants politiques ?

      Ces poutinolâtres sont-ils bien sûrs de ce qu’il n’y aurait pas de corruption parmi les richissimes dirigeants russes et dans l’entourage de Poutine et quid de Poutine lui-même ? Mais de ce dernier, si avide de richesses soit-il, ce n’est pas de sa corruption, réelle ou non, dont nous nous soucions, mais de la démesure de sa volonté de pouvoir et de conquête qui le possède.

      http://www.bernard-antony.com/2022/03/jalons-dhistoire-ukraine-et-russie-une.html

      Depuis le début du conflit russo-ukrainien, en Russie, en Espagne et au Royaume-Uni, de nombreux oligarques russes ont été retrouvés morts :
      https://www.francesoir.fr/politique-monde/hecatombe-chez-les-oligarques-russes

      Otan-Ukraine / Russie, à qui l’histoire donne-t-elle raison selon François Asselineau :

      Le chanteur britannique Sting a interrompu un concert en Pologne en aout 202 pour avertir son public que la démocratie est attaquée dans le monde entier et pour dénoncer la guerre en Ukraine comme « une absurdité basée sur un mensonge » :

      • Svajone dit :


        Kaliningrad a été annexée par Staline après la Seconde Guerre mondiale. Elle est restée russe malgré l’indépendance des États baltes (Estonie, Lettonie, Lituanie) en 1991. Au fil des ans, l’enclave a été fortement militarisée par la Russie, notamment après l’élargissement de l’Otan et de l’UE aux États baltes, en 2004. Le corridor de Suwalki (petite bande de terre de 65 kilomètres de long), qui porte le nom d’une ville polonaise près de la frontière, s’étend le long de la frontière entre la Lituanie et la Pologne et prend fin en Biélorussie. Si cet axe était bloqué par les Russes, l’Otan ne pourrait plus acheminer de troupes par la terre de la Pologne à la Lituanie. Mais l’adhésion annoncée de la Finlande et de la Suède à l’Otan devrait rassurer l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie. En juin 2022, la Lituanie a partiellement fermé le transit ferroviaire des marchandises russes à destination et en provenance de son enclave de Kaliningrad, affirmant qu’elle promulguait des sanctions de l’UE. La Russie a évidemment promis de réagir en laissant une opération de grande envergure le 30 juin 2022. Du coup, Josep Borrell, le plus haut diplomate de l’UE, a déclaré que Bruxelles reverrait sa politique de sanctions pour éviter de bloquer le trafic entre la Russie et Kaliningrad.

    • Aaron dit :

      La vérité sur le conflit avec la Russie :

      « La vérité est incontestable. La malveillance peut l’attaquer, l’ignorance peut le tourner en dérision, mais à la fin, c’est ainsi. » – Winston Churchill

      Le conflit actuel entre les États-Unis et la Russie est dû à une raison simple : les Ashkénazes. Ils ont de nombreux comptes à régler avec la Russie.

      Vengeance 1

      Permettez-nous de transmettre un peu de tableaux chronologiques alors que nous nous plongeons dans le fond du conflit.
      Les Ashkénazes sont les descendants des Gentils (Goy) Ashkénazes, les Japhetites.

      Genèse 10.1 : « Voici la postérité des fils de Noé, Sem, Cham et Japhet. Il leur naquit des fils après le déluge. 2Les fils de Japhet furent: Gomer, Magog, Madaï, Javan, Tubal, Méschec et Tiras. 3Les fils de Gomer : Aschkenaz, Riphat et Togarma. 4Les fils de Javan : Elischa, Tarsis, Kittim et Dodanim. 5C’est par eux qu’ont été peuplées les îles des nations selon leurs terres, selon la langue de chacun, selon leurs familles, selon leurs nations.« 

      C’est un peuple turc résilient et itinérant. Ils ont le don de se réinventer. Ils ont d’abord fait surface dans les annales mondiales en tant que Scythes ou Sakadéens notoirement barbares, selon la phonétique régionale.

      Colossiens 3:11 : « Il n’y a ici ni Grec ni Juif, ni circoncis ni incirconcis, ni barbare ni Scythe, ni esclave ni libre; mais Christ est tout et en tous. »

      Le mot Scythian ou Sakadean vient du mot Saka – avec sa racine verbale iranienne Sak, signifiant errer . L’Empire iranien, alors nommé Parthie et attenant à la Scythie, a influencé ce mot.

      Les Scythes ont colonisé l’Eurasie centrale qu’ils ont conquise avec leur frère Gentil Togarmath et divers autres cousins, s’étendant sur une vaste étendue de terre qui englobait, mais sans s’y limiter, des parties de la Turquie et de l’Iran actuels. Leur frère Gentil Riphath ainsi que les descendants de leur oncle Javan se sont installés en Grèce. Plus tard, ils se sont réinventés et se sont installés sur une terre qu’ils appelleraient Khazaria – du mot Qasar , avec sa racine turque Qaz, signifiant errer – suite à l’éclatement de l’empire des steppes de la Turquie occidentale. Ensuite, le pays s’est converti en masse au judaïsme/pharisaïsme , entre 740 et 920 après JC, juste pour rester indépendant des deux empires concurrents de l’époque, le christianisme et l’islam. « Le judaïsme était la religion qui faisait le plus de prosélytisme », a expliqué l’historien juif Shlomo Sand. « La conversion de masse la plus importante s’est produite au 8ème siècle, dans l’immense royaume Khazar entre les mers Noire et Caspienne. »

      Puis, Sviatoslav Ier de Kiev détruisit la Khazarie vers 1048 et l’absorba dans la Russie de Kiev, un territoire qui deviendra plus tard une partie de l’Empire russe. Dans la Russie impériale , les Ashkénazes étaient étroitement contrôlées et enfermés dans la Pale of Settlement, qui, selon Wikipédia, était ‘une région occidentale de l’Empire russe avec des frontières variables qui a existé de 1791 à 1917 dans laquelle la résidence permanente des Juifs était autorisée et au-delà de laquelle la résidence juive, permanente ou temporaire, était la plupart du temps interdite.’ Un traitement que les Ashkénazes ne veulent ni oublier ni pardonner, sauf lorsqu’ils commettent eux-mêmes des crimes contre l’humanité.


      Juifs ashkénazes khazars 1878

      Attendant leur heure, ils ont nourri leur haine et comploté leur vengeance avec une nouvelle réinvention. Ils sont devenus le pouvoir derrière les odieux bolcheviks qui ont pris le contrôle du gouvernement russe dans les années 1910, tués 66 millions de chrétiens, dont 200.000 membres du clergé chrétien,et détruit 40.000 églises.


      Soljenitsyne avec Poutine

      « Vous devez comprendre que les principaux bolcheviks qui ont pris le contrôle de la Russie n’étaient pas des Russes », a révélé le célèbre écrivain chrétien russe Alexandre Soljenitsyne. « Ils détestaient les Russes. Ils détestaient les chrétiens. Poussés par la haine ethnique, ils ont torturé et massacré des millions de Russes sans la moindre once de remords humains. Le bolchevisme a commis le plus grand massacre humain de tous les temps. Le fait que la majeure partie du monde ignore et ne se soucie pas de cet énorme crime est la preuve que les médias mondiaux sont entre leurs mains. » La grande majorité de ces bolcheviks vicieux étaient des juifs ashkénazes tels que Vladimir Lénine, Léon Trosky, Lev Kamenev, Gregory Zinoviev, Yakov Sverdlov et Grigory Sokolnikov. Ils ont été financés par des banquiers ashkénazes de New York et de Londres, tels que la Rothschild Bank, la Jacob Schiff de Kuhn et la Loeb & Co. , qui ont eux-mêmes défendu l’idéologie destructrice de l’ashkénaze Karl Marx, et ont trouvé rentable d’investir dans la conquête désastreuse du communisme en Russie, tout en gagnant quelques dollars au passage en pillant le pays, via des agents bien placés qui seront plus tard connus sous le nom d’« oligarques ». L’ensemble de l’empire soviétique russe s’est effondré en 1991. Ainsi, les Ashkénazes ont réussi à mettre la Russie à genoux.
      Revenge Round 1. Terminé.

      Vengeance 2


      La Khazarie chevauchait l’Ukraine et la Crimée

      Aujourd’hui, la Russie est sous le feu des critiques pour le conflit en Ukraine. Un conflit qui a été déclenché par la néoconservatrice ashkénaze Victoria Nuland au département d’État américain, avec son mari néoconservateur ashkénaze Robert Kagan travaillant en arrière-plan via de puissantes organisations telles que Project for a New American Century, la Brookings Institution et le Council on Foreign Relations. L’ashkénaze George Soros a également financé financièrement la « révolution » ukrainienne de Maïdan. « De nombreux participants aux manifestations » EuroMaidan « de Kiev étaient membres d’ONG financées par Soros et / ou ont été formés par les mêmes ONG dans les nombreux ateliers et conférences parrainés par la Fondation internationale de la Renaissance (IRF) de Soros et ses divers instituts de l’Open Society« , a écrit William F. Jasper dans The New American. « L’IRF, fondée et financée par Soros, se vante d’avoir donné ‘plus que toute autre organisation donatrice’ pour transformer démocratiquement l’Ukraine. » En d’autres termes, les Ashkénazes – ou les néoconservateurs juifs – aiguillonnent l’ours russe en secouant le chien américain. Le chien ne peut pas vraiment décliner parce que l’AIPAC l’a par l’aine, soudoyant à la fois les républicains ( Trump inclus ) et les démocrates, qui ne sont que des putains politiques prêtes à trahir leur pays et à risquer la paix du monde. L’AIPAC est contrôlé par de puissants chefs d’entreprise américains ashkénazes. Leur seul but est de détruire à nouveau la Russie en allumant un incendie dans son ventre, l’Ukraine. Un incendie qu’ils prévoient de propager en Russie proprement dite par la guerre économique et militaire – un peu comme ce qu’ils ont fait à l’Allemagne avec le boycott économique de 1933 suivi d’un conflit militaire total. Pourquoi ?

      — Parce que la Russie a eu le culot de renaître de ses cendres encore chaudes induites par les Ashkénazes.
      — Parce que la Russie a eu la témérité d’arrêter ses agents voleurs bien placés connus sous le nom d’« oligarques », certains ayant fui le pays vers l’Israël de l’apartheid.
      — Parce que la Russie a eu l’audace d’entraver la guerre américaine contre la Syrie, qui a été orchestrée par l’AIPAC au profit d’Israël, un ignoble pays d’apartheid qui escroque le peuple américain .
      — Parce que la Russie menace la domination juive ashkénaze du dollar américain en tant que monnaie de réserve mondiale et émise par la Réserve fédérale contrôlée par les juifs : un monopole que la Russie est en train de défaire avec sa réémergence mondiale inattendue, en particulier en Europe, en Asie et au Moyen-Orient où le commerce avec la Russie contourne le dollar américain. Un tel retour de l’ours russe est quelque chose que l’élite juive essaie d’empêcher depuis la dissolution de l’Union soviétique. Ils ont été implacables dans leurs efforts pour maintenir le pays en érigeant des murs économiques et, plus tard sous Poutine, des sanctions paralysantes pour empêcher un tel scénario.

      Anuradha Chenoy explique :  » … Le gouvernement des États-Unis, en tant qu’émetteur de la monnaie de réserve mondiale, n’est intéressé que par une chose : la prolifération du dollar américain. Ce seul fait est tout ce qu’il faut saisir pour vraiment comprendre la politique étrangère américaine. Qu’est-ce que cela signifie concrètement ? Cela signifie que le gouvernement américain, en collusion avec la Réserve fédérale , a la capacité d’imprimer le dollar américain à volonté… et peut exporter son inflation vers le reste des nations du monde. Toute nation qui souhaite s’engager dans le commerce international, y compris l’achat de matières premières telles que le gaz naturel ou le pétrole, doit maintenir d’énormes réserves de dollars américains pour permettre ses achats. Le monde, en effet, agit comme une éponge pour absorber l’inflation américaine, permettant au gouvernement américain d’accumuler des déficits obscènes qui permettent un budget militaire massif et enrichissent une très petite partie de la population américaine au détriment non seulement de la population mondiale, mais aussi de la classe ouvrière américaine. Quant à toute nation qui veut se libérer du dollar américain, nous ne savons que trop bien ce que les États-Unis lui réservent… C’est là qu’intervient la Fédération de Russie. Si l’on veut vraiment comprendre pourquoi l’establishment américain déteste la Russie sous Vladimir Poutine, il suffit de comprendre le rôle du dollar dans le monde. La Russie est une menace directe pour la prolifération du dollar américain. Pour sa part, la Fédération de Russie est devenue assez résiliente au cours des 20 dernières années et beaucoup moins sensible à toute pression ou influence extérieure… La Russie est une nation souveraine qui n’est pas intimidée par les États-Unis. Les États-Unis ne peuvent pas simplement lancer une frappe militaire contre la Fédération de Russie comme ils l’ont fait en Irak et dans de nombreux autres pays qui ont rejeté l’hégémonie du dollar. La Russie a désormais le pouvoir d’empêcher la prolifération du dollar américain. Pour revenir à l’analogie de l’éponge : la Russie réduit la taille de l’éponge. Cela laisse le gouvernement américain avec un nombre de plus en plus petit de pays vers lesquels exporter l’inflation en dollars. Plus l’éponge devient petite, plus la politique étrangère américaine devient désespérée, alors que les dirigeants américains essaient par tous les moyens de préserver leur emprise sur la puissance mondiale au profit d’une petite élite juive et de leur pays d’apartheid qui leur sert de refuge au cas où les choses cesseraient soudainement d’aller dans leur sens. »

      L’apartheid israélien n’existe pas en tant que foyer pour tous les Juifs à cause du soi-disant antisémitisme mondial comme ils le prétendent, mais c’est :
      a) le protecteur de la Réserve fédérale – l’agence d’espionnage d’Israël, le Mossad, espionne les politiciens américains et les fait chanter avec leur linge sale, en même temps que l’AIPAC les soudoie sans vergogne , assurant ainsi la domination juive sur le dollar américain, le courant mondial monnaie de réserve ;
      b) le sanctuaire émergent pour les criminels élitistes juifs – en particulier lorsqu’il y a une véritable révolution américaine, similaire à ce qui s’est passé en Russie sous Poutine, qui cible les oligarques juifs détruisant l’économie américaine pour s’enrichir. Par conséquent, parce que la Russie est une menace pour l’emprise de l’élite juive américano-ashkénaze sur le pouvoir mondial, elle est ciblée.
      Revenge Round 2. En cours.

      Vengeance 3

      Après la destruction de la Khazarie, un grand nombre d’Ashkénazes se sont dispersés à l’Est et à l’Ouest à travers l’Europe et se sont réinventés en tant que Juifs errants, c’est-à-dire Juifs errants Khazarian/ Sakadean ou Scythian. Cette étiquette n’avait rien à voir avec un désir de Palestine mais un désir de Khazarie ou peut-être un désir d’une nouvelle terre, n’importe quelle nouvelle terre. Voici un extrait de Wikipédia :

      En 1903, Theodore Herzl a présenté le programme britannique de l’ Ouganda au sixième congrès sioniste à Bâle. À la fin des années 1930, la Ligue sioniste britannique a envisagé un certain nombre d’autres endroits où une patrie juive pourrait être établie. La région de Kimberley en Australie a été envisagée jusqu’à ce que le gouvernement Curtin (en fonction: 1941-1945) rejette la possibilité. Avec le soutien du premier ministre de Tasmanie de l’époque, Robert Cosgrove (en poste depuis 1939), Critchley Parker proposa une colonie juive à Port Davey, dans le sud-ouest de la Tasmanie . Parker a arpenté la région, mais sa mort en 1942 a mis fin à l’idée. L’oblast autonome juif créé dans l’ Extrême-Orient russe en 1934 représentait une approche soviétique pour fournir une patrie juive.


      Place principale du Birobidjan

      Au lendemain de la Seconde Guerre mondiale, un grand nombre se sont assimilés à contrecœur dans toutes les Amériques. Cependant, la grande majorité a émigré en Palestine où ils ont créé de nombreux groupes terroristes tels que l’Irgoun, le gang Stern et la Haganah . Ils ont terrorisé la population palestinienne, tué des milliers de personnes et forcé des centaines de milliers de personnes à quitter leurs maisons et à se réfugier dans les pays arabes voisins. Par conséquent, ils ont volé la Palestine et l’ont rebaptisée Israël afin de se réinventer en tant qu’hébreux et tromper les chrétiens crédules en Occident.

      « Il est certain qu’il n’y a pas de continuum ethnique ou racial entre les Israélites bibliques et les Khazars (ashkénazes) qui dirigent l’État juif », écrit Gilad Atzmon , écrivain et musicien juif.

      Dans leurs pays d’adoption en dehors d’Israël, y compris les États-Unis et l’Europe, les Ashkénazes sont devenus des puissances financières et influentes, non pas parce qu’ils sont juifs – au fond, la majorité d’entre eux ne sont vraiment pas religieux du tout et s’en fichent – mais car ce sont des gens avisés. Ils ont beaucoup appris de leur errance à travers l’histoire, et ils s’assimilent rapidement et durement. Ce sont les nomades ultimes.

      Se pourrait-il qu’après deux échecs idéologiques successifs sous les formes du communisme et la destruction actuelle au ralenti du sionisme en Israël, quelque part au plus profond de l’esprit des dirigeants ashkénazes purs et durs se trouve un plan pour une nouvelle réinvention ? Cette réinvention sera-t-elle la reconquête de leur Khazar Khaganate – une terre située au plus profond de la Russie et englobant l’Ukraine et la Crimée ? Est-ce pour cela que Poutine a soudainement rattaché la Crimée à la Russie ? Se pourrait-il que le plan des Ashkénazes soit de reprendre et de réinstaller leur ancienne Khazarie après la chute de l’Israël de l’apartheid ? Est-ce la raison pour laquelle le président dûment élu de l’Ukraine a été destitué de force en 2014 afin d’installer un gouvernement fantoche avec un nouveau Premier ministre nommé Arseni Iatseniouk, qui, selon The Guardian , minimisait ses racines juives ? Arseni Iatseniouk a ensuite été remplacé par un autre Juif, Volodymyr Groysman, avec un président juif, Volodymyr Zelensky, un comédien grossier, faisant ainsi de l’Ukraine à ce moment-là le seul pays au monde avec Israël, dont le président et le premier ministre étaient tous deux juifs. Les Juifs ashkénazes accepteront-ils uniquement l’Ukraine comme nouvelle base à partir de laquelle ils projetteront la puissance juive pour détruire leur perpétuel ennemi russe, ainsi que tous les autres ennemis imaginaires, et préserver leur emprise sur la Réserve fédérale ?
      Vengeance 3ème Round ? Nyet.

      « C’est un fait qu’au cours des 30 dernières années, nous avons patiemment essayé de parvenir à un accord avec les principaux pays de l’OTAN sur les principes d’une sécurité égale et indivisible en Europe », a déclaré Poutine en février 2022. « En réponse à nos propositions, nous avons invariablement été confrontés soit à des tromperies cyniques et à des mensonges, soit à des tentatives de pression et de chantage, tandis que l’alliance nord-atlantique continuait de s’étendre malgré nos protestations et nos inquiétudes. Sa machine militaire est en mouvement et, comme je l’ai dit, s’approche de notre frontière même. » Maintenant, la Russie a agi, et après une longue hibernation, l’ours s’est réveillé avec fureur. Poutine a ordonné à son armée de démilitariser et de dénazifier l’Ukraine (c’est-à-dire que l’Ukraine doit être ramenée dans l’orbite de la Russie et loin du contrôle juif).

      « L’opération militaire spéciale du président Poutine pour défendre le peuple du Donbass contre une offensive générale imminente du régime néonazi de Kiev est non seulement justifiée en droit international par l’article 51 de la Charte des Nations Unies, mais elle est renforcée de manière cohérente avec la praxis militaire et la doctrine de la légitime défense des États face à une menace imminente que prononce un État voisin ou des forces ennemies » explique Heinz Dieterich, directeur du Centre des sciences de la transition (CTS) de l’Université métropolitaine autonome à Mexico et coordinateur du World Advanced Research Project (WARP).

      Et si les conspirateurs sionistes/néocons et leurs politiciens achetés et payés n’ont pas clairement compris le message, Poutine a fait cette déclaration sans équivoque : « Je voudrais maintenant dire quelque chose de très important pour ceux qui pourraient être tentés d’interférer dans ces développements de l’extérieur. Peu importe qui essaie de nous barrer la route ou, a fortiori, de créer des menaces pour notre pays et notre peuple, ils doivent savoir que la Russie réagira immédiatement, et les conséquences seront telles que vous n’en aurez jamais vues dans toute votre histoire. Peu importe comment les événements se déroulent, nous sommes prêts. Toutes les décisions nécessaires à cet égard ont été prises. J’espère que mes paroles seront entendues. »

      Psaume 73 : « 1Psaume d’Asaph. Oui, Dieu est bon pour Israël, Pour ceux qui ont le coeur pur.2Toutefois, mon pied allait fléchir, Mes pas étaient sur le point de glisser ; 3Car je portais envie aux insensés, En voyant le bonheur des méchants. 4Rien ne les tourmente jusqu’à leur mort, Et leur corps est chargé d’embonpoint ; 5Ils n’ont aucune part aux souffrances humaines, Ils ne sont point frappés comme le reste des hommes. 6Aussi l’orgueil leur sert de collier, La violence est le vêtement qui les enveloppe ; 7L’iniquité sort de leurs entrailles, Les pensées de leur cœur se font jour. 8Ils raillent, et parlent méchamment d’opprimer ; Ils profèrent des discours hautains, 9Ils élèvent leur bouche jusqu’aux cieux, Et leur langue se promène sur la terre. 10Voilà pourquoi son peuple se tourne de leur côté, Il avale l’eau abondamment, 11Et il dit : Comment Dieu saurait-il, Comment le Très-Haut connaîtrait-il ? 12Ainsi sont les méchants : Toujours heureux, ils accroissent leurs richesses.13C’est donc en vain que j’ai purifié mon cœur, Et que j’ai lavé mes mains dans l’innocence : 14Chaque jour je suis frappé, Tous les matins mon châtiment est là. 15Si je disais: Je veux parler comme eux, Voici, je trahirais la race de tes enfants. 16Quand j’ai réfléchi là-dessus pour m’éclairer, La difficulté fut grande à mes yeux, 17Jusqu’à ce que j’eusse pénétré dans les sanctuaires de Dieu, Et que j’eusse pris garde au sort final des méchants. 18Oui, tu les places sur des voies glissantes, Tu les fais tomber et les mets en ruines. 19Eh quoi! en un instant les voilà détruits ! Ils sont enlevés, anéantis par une fin soudaine !« 

      CONCLUSION

      La Russie est dans le collimateur de l’élite juive depuis plus d’un siècle, et sa survie dépend même de sa capacité à repousser de toutes ses forces. En fait, en affrontant les mandataires ukrainiens de cette cabale juive satanique, qui espère soumettre le monde et détruire le fondement chrétien de la civilisation occidentale, la Russie ne se bat pas seulement pour elle-même mais pour l’Occident et toute l’humanité. Une victoire pour la Russie commencera la destruction du système financier par lequel cette mafia juive contrôle le monde. Le Russe Andrei Bezrukov, membre du Présidium du Conseil de politique étrangère et de défense, est de cet avis : « Je veux dire que l’Occident a réussi à nous entraîner dans cette guerre. Peu importe comment nous avons essayé de résister, c’est leur victoire tactique. Ils ont réussi à heurter deux nations fraternelles l’une contre l’autre. De cela, nous pouvons tirer la conclusion suivante – maintenant nous avons été contraint, surtout après le dernier paquet de sanctions, dans une position où nous n’avons pas d’autre choix que de restructurer totalement notre économie, notre système financier et , en substance, notre politique intérieure. Le fait est qu’en gagnant tactiquement et en réussissant à nous quereller avec le peuple ukrainien – la guerre, naturellement, est le niveau ultime de querelle – ils n’ont pas compris qu’en faisant cela, ils ont totalement détruit le système. Ce n’est pas encore visible, mais dans quelques mois, leurs chaînes financières coupées, leurs messages idéologiques brisés et leur système de sécurité brisé deviendront apparents. »

      Pour Bloomberg : « Expulser la Russie du système mondial qui gère 42 millions de messages par jour et sert de bouée de sauvetage à certaines des plus grandes institutions financières du monde, pourrait se retourner contre lui, faisant grimper l’inflation, rapprocher la Russie de la Chine et protéger les transactions financières de la surveillance occidentale. »

      Proverbes 26.26 : « S’il cache sa haine sous la dissimulation, Sa méchanceté se révélera dans l’assemblée. 27Celui qui creuse une fosse y tombe, Et la pierre revient sur celui qui la roule. 28La langue fausse hait ceux qu’elle écrase, Et la bouche flatteuse prépare la ruine. »

      ADDENDA

      « Nous, les Juifs, nous, les destructeurs, resterons les destructeurs pour toujours. » – Maurice Samuel

      — Révolution bolchevique : Les bolcheviks juifs, qui ont pris le pouvoir en Russie dans les années 1910, ont tué 66 millions de chrétiens , dont 200 000 membres du clergé chrétien, et détruit 40 000 églises.
      — Première Guerre mondiale : la Grande- Bretagne était en train de perdre la guerre contre l’Allemagne. Les sionistes sont intervenus et ont manipulé le président Wilson pour faire entrer les États-Unis dans la guerre pour les aider. En retour, les Juifs ont demandé à l’Empire britannique de leur céder la Palestine pour créer Israël. Leur vœu fut exaucé sous la forme de la déclaration Balfour de 1917 qui coûta au monde 18 millions de morts.
      — Seconde Guerre mondiale : Les sionistes ont fomenté cette guerre (tout comme ils le font aujourd’hui avec l’Iran et d’autres pays du Moyen-Orient), afin que les Juifs européens puissent se sentir menacés. La tromperie a fonctionné alors que les Juifs européens ont fui en masse vers la Palestine et ont pris le contrôle des maisons des Palestiniens, qui ont été expulsés sous la menace d’une arme, puis massacrés ou chassés de leurs terres vers les pays arabes voisins. Avec suffisamment de Juifs sur le terrain, Israël a été créé en 1948 au prix de millions de morts.
      — Guerre mondiale contre le terrorisme : les néoconservateurs juifs, de mèche avec leurs politiciens achetés et payés au sein du gouvernement américain, ont perpétré leur acte de terrorisme le 11 septembre. Ensuite, ils ont commodément rejeté la faute sur les musulmans afin d’obtenir le feu vert pour détruire le Moyen-Orient en utilisant les armées des États-Unis et de l’OTAN et les groupes terroristes qu’ils financent, dans le but ultime de créer le Grand Israël . Jusqu’à présent, le nombre de morts est de 27 millions, dont des chrétiens .
      — Troisième guerre mondiale : Alors que la Russie protège la Syrie et l’Iran du dessein machiavélique d’Israël, les sionistes réussiront-ils à amener le monde une fois de plus au bord du désastre pour créer le Grand Israël ? S’ils le font, cela entraînera-t-il plutôt leur chute ?

      Sequitur : Comme il sied aux trompeurs et aux meurtriers qu’ils sont, les sionistes du monde se camouflent sans vergogne en victimes avec Israël.

      https://biblicisminstitute.wordpress.com/2015/03/17/the-truth-about-the-conflict-with-russia/

    • Igor dit :

      Ce qu’en pense Monseigneur Williamson : « Poutine fait obstacle au Nouvel ordre mondial » :
      https://odysee.com/@TITAN:a/MgrWIlliamsonUkraineVF:b

      Déclaration du 6 mars 2022 de Mgr Carlo Maria Viganò sur la crise russo-ukrainienne :

      « Si l’on observe ce qui se passe en Ukraine, sans se laisser abuser par les falsifications macroscopiques des grands médias, on se rend compte que le « respect des droits mutuels » a été complètement ignoré ; au contraire, on a l’impression que l’Administration Biden, l’OTAN et l’Union Européenne veulent délibérément maintenir une situation de déséquilibre flagrant, précisément pour rendre impossible toute tentative de règlement pacifique de la crise ukrainienne, provoquant la Fédération de Russie pour déchaîner un conflit.

      Que l’on ne soit pas étonné si le pluralisme et la liberté d’expression, tant vantés dans les pays qui se prétendent démocratiques, soient quotidiennement désavoués par la censure et l’intolérance à l’égard des opinions qui ne sont pas conformes au récit officiel : les manipulations de ce type sont devenues la norme pendant la soi-disant pandémie, au détriment des médecins, des scientifiques et des journalistes dissidents, qui ont été discrédités et ostracisés simplement parce qu’ils ont osé remettre en question l’efficacité des sérums expérimentaux. Deux ans plus tard, la vérité sur les effets indésirables et la gestion peu judicieuse de l’urgence sanitaire leur donne raison, mais elle est obstinément ignorée parce qu’elle ne correspond pas à ce que le système voulait et veut encore aujourd’hui. Si cette fraude colossale a été soutenue et diffusée par les médias, il faut reconnaître que les institutions sanitaires nationales et internationales, les gouvernements, les juges, les forces de l’ordre et la Hiérarchie catholique elle-même ont été responsables – chacun dans sa propre sphère avec des actions de soutien ou avec l’omission d’interventions contrastées – du désastre qui a affecté des milliards de personnes dans leur santé, leurs biens, l’exercice de leurs droits et même leur vie. Encore une fois, il est difficile d’imaginer que celui qui s’est rendu coupable de tels crimes pour une pandémie délibérément voulue et amplifiée malicieusement puisse aujourd’hui avoir un sursaut de dignité et monter de la sollicitude envers ses citoyens et sa patrie lorsqu’une guerre menace leur sécurité et leur économie.

      On constate que l’information, la politique et les institutions publiques elles-mêmes dépendent d’un petit nombre de groupes financiers dirigés par une oligarchie qui, de manière significative, est unie non seulement par l’argent et le pouvoir, mais aussi par l’affiliation idéologique qui oriente son action et ses ingérences dans la politique des nations et du monde entier. Cette oligarchie montre ses tentacules dans l’ONU, l’OTAN, le World Economic Forum (WEF), l’Union Européenne et dans des institutions ‘philanthropiques’ telles que l’Open Society de George Soros et la Bill & Melinda Gates Foundation. Toutes ces entités sont privées et n’ont de comptes à rendre à personne d’autre qu’elles-mêmes. En même temps, elles ont le pouvoir d’influencer les gouvernements nationaux, y compris par l’intermédiaire de leurs propres représentants élus ou nommés à des postes clés. Ils l’admettent eux-mêmes, reçus avec tous les honneurs par les chefs de gouvernement et les leaders mondiaux, à commencer par le Premier Ministre italien Mario Draghi.

      Actuellement, la crise en Ukraine est présentée comme le résultat de l’arrogance expansionniste de Vladimir Poutine envers un État indépendant et démocratique sur lequel il revendiquerait des droits absurdes. Le ‘belliciste Poutine’ serait en train de massacrer la population sans défense, qui s’est courageusement levée pour défendre sa patrie, les frontières sacrées de la Nation et les libertés asservies piétinées des citoyens. L’Union européenne et les États-Unis, les ‘défenseurs de la démocratie’, ne pourraient donc ne pas intervenir, par le biais de l’OTAN, pour restaurer l’autonomie de l’Ukraine, chasser l’’envahisseur’ et assurer la paix. Face à l’‘arrogance du tyran’, les peuples devraient s’unir, en imposant des sanctions à la Fédération de Russie et envoyant des soldats, des armements et une aide économique au ‘pauvre’ président Zelensky, ‘héros’ national et ‘défenseur’ de son peuple. Comme preuve de la ‘violence’ de Poutine, les médias ont diffusé des images de bombardements, de rafles et de destruction, en accusant la Russie. D’ailleurs, afin de garantir une ‘paix durable’, l’Union européenne et l’OTAN accueillent l’Ukraine dans leurs rangs à bras ouverts. Et pour empêcher la ‘propagande soviétique’, l’Europe interdit Russia Today et Sputnik, garantissant que l’information soit ‘libre et indépendante’. C’est le récit officiel, auquel tout le monde se conforme ; comme nous sommes en guerre, la dissension devient immédiatement désertion, et les dissidents sont coupables de trahison et méritent des sanctions plus ou moins sévères, à commencer par l’exécration publique et l’ostracisme, bien expérimentés avec la Covid à l’égard des ‘no-vax’. Mais la vérité, si l’on veut la connaître, permet de voir les choses différemment et de juger les faits pour ce qu’ils sont et non à la manière dont ils nous sont présentés. C’est un véritable dévoilement, comme l’indique l’étymologie du mot grec ἀλήθεια. Ou peut-être, d’un point de vue eschatologique, une révélation, une ἀποκάλυψις.

      Depuis la chute du Mur de Berlin, les États-Unis ont étendu leur sphère d’influence politique et militaire à presque tous les États satellites de l’ancienne Union Soviétique : encore récemment, en annexant à l’OTAN la Pologne, la République Tchèque, la Hongrie (1999), l’Estonie, la Lettonie, la Lituanie, la Slovénie, la Slovaquie, la Bulgarie et la Roumanie (2004), l’Albanie et la Croatie (2009), le Monténégro (2017) et la Macédoine du Nord (2020). L’Organisation du Traité de l’Atlantique du Nord est sur le point d’être élargie à l’Ukraine, la Géorgie, la Bosnie-Herzégovine et la Serbie. En pratique, la Fédération de Russie se trouve sous la menace militaire – armes et bases de missiles – à quelques kilomètres de sa frontière, alors qu’elle ne dispose d’aucune base militaire aussi proche des États-Unis. Pourtant l’OTAN s’était engagée auprès du Kremlin en 1991 à ne pas s’étendre davantage. En outre, à la fin de l’année 2021, Der Spiegel a publié les projets d’un traité avec les États-Unis et un accord avec l’OTAN sur les garanties de sécurité. Moscou demandait à ses partenaires occidentaux des garanties juridiques qui empêcheraient la poursuite de l’expansion de l’OTAN vers l’Est en intégrant l’Ukraine au bloc et en établissant des bases militaires dans les pays post-soviétiques. Les propositions contenaient également une clause prévoyant de ne pas déployer d’armes d’attaque de l’OTAN près des frontières de la Russie et de retirer les forces de l’alliance en Europe orientale sur leurs positions de 1997.

      Mais l’OTAN n’a pas respecté ses engagements ou, du moins, a forcé la situation à un moment très délicat pour les équilibres géopolitiques. Nous devrions nous demander pourquoi les États-Unis – ou plutôt : l’État profond américain, qui a repris le pouvoir après la fraude électorale qui a porté Joe Biden à la Maison Blanche – veulent créer des tensions avec la Russie et impliquer ses partenaires européens dans le conflit. Comme l’a observé lucidement le général Marco Bertolini, ancien commandant du Haut Commandement Inter-Forces : « Les États-Unis ne se sont pas contentés de gagner la guerre froide, mais ont également voulu humilier [la Russie] en s’emparant de tout ce qui, d’une certaine manière, relevait de leur zone d’influence. [Poutine] a supporté pour les Pays Baltes, la Pologne, la Roumanie et la Bulgarie : pour l’Ukraine qui lui aurait retiré toute possibilité d’accès à la Mer Noire, il a réagi » (ici). Et il ajoute : « Il y a un problème avec l’emprise du régime, une situation a été créée avec un premier ministre plutôt improbable, [Zelensky est] quelqu’un qui vient du monde du show-business. » En cas d’attaque des Etats-Unis contre la Russie, le général ne manque pas de rappeler que « les Global Hawks qui survolent l’Ukraine partent de Sigonella, en Italie, qui est en grande partie une base militaire américaine. Le risque est là, il est présent et réel »
      https://www.liberoquotidiano.it/news/esteri/30597306/ucraina-generale-marco-bertolini-joe-biden-umiliato-russia-ragioni-guerra.html


      Damien Ernst, professeur de l’Uliège et spécialiste en énergie, commente la profonde crise énergétique actuelle alors que l’Europe est coupée progressivement du gaz russe. « On est dans la pire tournure que les événements pouvaient prendre » :
      https://trends.levif.be/economie/politique-economique/damien-ernst-sur-la-guerre-du-gaz-il-faut-que-la-population-comprenne-la-gravite-de-la-situation/article-normal-1569955.html?utm_medium=social_tendances&utm_source=Twitter&cookie_check=1655986837#Echobox=1655984572-1

      15 méthaniers brise-glace qui exportent du Gaz Naturel Liquéfié (GNL) dans les ports européens depuis le terminal gazier de Yamal en Sibérie :
      https://robindesbois.org/le-gaz-russe-a-la-trace/
      La Russie est le principal fournisseur de l’Europe en gaz naturel : elle a assuré en 2021 environ 45 % des importations européennes. Viennent ensuite la Norvège (24 %), l’Algérie (11 %) puis le Royaume-Uni, les Etats-Unis, et le Qatar.
      https://www.planete-energies.com/fr/medias/infographies/gazoducs-russie-cei-vers-l-europe
      Nous devrions également nous demander si derrière la déstabilisation de l’équilibre délicat entre l’Union Européenne et la Russie, ne se trouvent pas aussi des intérêts économiques découlant de la nécessité pour les pays de l’UE d’être approvisionnés en gaz liquide américain (pour lequel, en outre, des regazéifieurs sont nécessaires, dont de nombreux pays ne disposent pas et pour lequel nous devrions de toute façon payer beaucoup plus cher) au lieu du gaz russe (qui est plus respectueux de l’environnement). La décision d’ENI de suspendre son investissement dans le gazoduc Blue Stream de Gazprom (de la Russie à la Turquie) signifie également la privation d’une autre source d’approvisionnement, puisqu’il alimente le gazoduc Trans Atlantic Pipeline (de la Turquie à l’Italie). Ce n’est donc pas une coïncidence si, en août 2021, Zelensky a déclaré qu’il considérait le gazoduc Nord Stream 2 entre la Russie et l’Allemagne comme « une arme dangereuse, non seulement pour l’Ukraine mais pour toute l’Europe » : en contournant l’Ukraine, il prive Kiev d’environ un milliard d’euros par an de revenus provenant des droits de transit. « Nous considérons ce projet exclusivement à travers le prisme de la sécurité et le considérons comme une arme géopolitique dangereuse du Kremlin », a déclaré le Président ukrainien, rejoignant ainsi l’Administration Biden. La sous-secrétaire d’État, Victoria Nuland, a déclaré : « Si la Russie envahit l’Ukraine, le Nord Stream 2 ne se fera pas ». Et ainsi en a-t-il été, non sans avoir causé de graves dommages économiques aux investissements allemands.

      Il convient également de mentionner les laboratoires virologiques situés dans le pays, sous le contrôle du Pentagone et où il semble que seuls des spécialistes américains bénéficiant de l’immunité diplomatique soient employés, rendant directement compte au Ministère américain de la Défense. Il faudrait rappeler également la dénonciation par Poutine de la collecte des données génomiques de la population, qui peuvent être utilisées pour des armes bactériologiques génétiquement sélectionnées. L’ambassade des États-Unis a depuis retiré de son site Internet tous les dossiers relatifs au Biological Threat Reductiom Programme. Maurizio Blondet écrit : « A l’Event 201, qui simulait l’explosion de la pandémie un an avant qu’elle ne se produise, participait (avec les habituels Bill et Melinda) l’Université John Hopkins, apparemment inoffensive, avec son respectable Center for Health Security. L’institution humanitaire a longtemps porté un nom moins innocent : elle s’appelait le Center for Civilian Biodefence Strategies et ne s’intéressait pas à la santé des Américains, mais à son contraire : la réponse aux attaques bio-terroristes. Il s’agit pratiquement d’une organisation civilo-militaire qui, lorsqu’elle a tenu sa première conférence en février 1999 à Crystal City, Arlington, où se trouve le Pentagone, a réuni 950 médecins, militaires, fonctionnaires fédéraux et responsables de la santé pour un exercice de simulation. L’objectif de la simulation était de contrer une supposée attaque de variole ‘militarisée’. Ce n’est que le premier des exercices qui déboucheront à l’Event 201 et à l’imposture de la pandémie. Des expériences sur les militaires ukrainiens émergent également, ainsi que des interventions de l’ambassade américaine auprès du procureur ukrainien Lutsenko en 2016 pour qu’il n’enquête pas sur « un cycle de financement de milliards de dollars entre G. Soros et B. Obama. »
      Alexandre Del Valle : l’Ukraine va-t-elle perdre la guerre ? :

      Comment Washington peut conserver sa domination sur la planète. Extraits du discours de George Friedman (évoqué par Del Valle), directeur de la société de renseignement et d’analyse Stratfor, dite la « CIA de l’ombre », au Council on Foreign Relations de Chicago :

      La crise actuelle en Ukraine a des conséquences secondaires, mais non moins graves, sur l’équilibre géopolitique entre la Chine et Taïwan. La Russie et l’Ukraine sont les seuls producteurs de palladium et de néon, qui sont indispensables à la production de puces électroniques. « Les éventuelles représailles de Moscou ont attiré davantage l’attention ces derniers jours après que le groupe d’études de marché Techcet, a publié un rapport soulignant la dépendance de nombreux fabricants de semi-conducteurs à l’égard de matériaux d’origine russe et ukrainienne tels que le néon, le palladium et autres. Techcet estime que plus de 90% de l’approvisionnement américain en néon pour les semi-conducteurs provient d’Ukraine, tandis que 35% du palladium américain provient de Russie. Selon la US International Trade Commission, les prix du néon ont augmenté de 600% avant l’annexion de la péninsule de Crimée par la Russie en 2014, car les entreprises de puces se sont appuyées sur certaines entreprises ukrainiennes. » S’il est vrai qu’une invasion chinoise de Formose mettrait en péril la chaîne d’approvisionnement technologique mondiale, il est également vrai qu’une pénurie soudaine de matières premières en provenance de Russie pourrait stopper la production, de sorte que l’île perdrait son ‘bouclier à micropuces’ et inciterait Pékin à tenter l’annexion de Taipei.

      Une autre question qui tend à ne pas être analysée en profondeur est celle relative à Burisma, une société pétrolière et gazière qui opère sur le marché ukrainien depuis 2002. Rappelons que « pendant la présidence américaine de Barack Obama (de 2009 à 2017) le bras droit avec une ‘délégation’ sur la politique internationale était précisément Joe Biden et depuis lors date la ‘protection’ offerte par le leader démocratique américain aux nationalistes ukrainiens, une ligne qui a créé le désaccord irrémédiable entre Kiev et Moscou. Joe Biden, au cours de ces années, a poursuivi la politique visant à rapprocher l’Ukraine de l’OTAN. Il voulait retirer le pouvoir politique et économique à la Russie. Ces dernières années, le nom de Joe Biden a également été associé à un scandale sur l’Ukraine, qui avait fait vaciller aussi sa candidature. En avril 2014 Burisma Holdings, la plus grande société énergétique ukrainienne (active dans le gaz et le pétrole), embauche Hunter Biden pour un contrat de consultant avec un salaire de 50 000 dollars par mois. Pendant ces mois, Joe Biden a poursuivi la politique américaine visant à ce que l’Ukraine reprenne possession des zones du Donbass qui sont devenues aujourd’hui des Républiques reconnues par la Russie. La région de Donetsk serait riche en gisements de gaz inexplorés qui ont atterri dans le viseur de Burisma Holdings.

      Les Démocrates soutinrent que Trump avait créé un scandale médiatique pour nuire à la campagne de Biden, mais ses accusations se sont avérées vraies par la suite. Joe Biden lui-même, lors d’une réunion au Council for Foreing Relations des Rockefeller, a admis qu’il était intervenu auprès du Président de l’époque, Petro Porochenko, et du Premier Ministre, Arsenij Yatseniuk, pour empêcher les enquêtes menées par le Procureur Général Viktor Shokin sur son fils Hunter. Biden avait menacé « de retenir une garantie de prêt d’un milliard de dollars aux États-Unis lors d’un voyage à Kiev en décembre 2015 », rapporte le New York Post. « Si le magistrat n’est pas renvoyé, vous n’aurez pas l’argent ». Et le procureur a effectivement été renvoyé, sauvant Hunter d’un autre scandale après ceux dans lesquels il était impliqué. L’ingérence de Biden dans la politique de Kiev, en échange de faveurs accordées à la Burisma et aux oligarques corrompus, confirme l’intérêt de l’actuel Président des Etats-Unis à protéger sa famille et sa propre image, en alimentant les troubles en Ukraine, voire une guerre.

      Enfin, il y a la question des armes nucléaires ukrainiennes. Le 19 février 2022, lors d’une conférence à Munich, Zelensky annonce son intention de mettre fin au Mémorandum de Budapest (1994), qui interdit à l’Ukraine le développement, la prolifération et l’utilisation des armes atomiques. Parmi les autres clauses du Mémorandum figure celle qui oblige la Russie, les États-Unis et le Royaume-Uni à s’abstenir d’exercer des pressions économiques sur l’Ukraine pour influencer sa politique : les pressions exercées par le FMI et les États-Unis pour la concession d’aides économiques en échange de réformes conformes au Great Reset constituent une autre violation de l’accord. L’ambassadeur d’Ukraine à Berlin, Andriy Melnyk, a soutenu à la radio Deutschlandfunk en 2021 que l’Ukraine devait retrouver son statut nucléaire si le pays ne parvenait pas à rejoindre l’OTAN. Les centrales nucléaires ukrainiennes sont gérées, reconstruites et entretenues par l’entreprise publique NAEK Energoatom, qui a complètement mis fin à ses relations avec les entreprises russes entre 2018 et 2021 ; ses principaux partenaires sont des entreprises qu’on peut faire remonter jusqu’au gouvernement américain. Il est facile de comprendre comment la Fédération de Russie considère la possibilité pour l’Ukraine d’acquérir des armes nucléaires comme une menace et exige que Kiev adhère au pacte de non-prolifération.

      En 2013, après que le gouvernement du Président Viktor Janukovyč a décidé de suspendre l’accord d’association entre l’Ukraine et l’Union Européenne et de nouer des relations économiques plus étroites avec la Russie, une série de manifestations connues sous le nom d’Euromaïdan a commencé, qui durèrent plusieurs mois et aboutirent à la révolution qui a renversé Janukovyč et conduisit à l’installation d’un nouveau gouvernement. Une opération parrainée par George Soros, comme il l’a candidement déclaré lui-même à CNN : « J’ai une fondation en Ukraine depuis avant qu’elle ne devienne indépendante de la Russie ; cette fondation a toujours été en activité et a joué un rôle décisif dans les événements d’aujourd’hui ». Ce changement de gouvernement a provoqué la réaction des partisans de Janukovyč et d’une partie de la population ukrainienne opposée à la tournure pro-occidentale des événements, qui n’était pas souhaitée par la population mais obtenue par une révolution colorée, dont la répétition générale avait eu lieu les années précédentes en Géorgie, en Moldavie et en Biélorussie. Après les affrontements du 2 mai 2014, dans lesquels sont également intervenues des franges paramilitaires nationalistes (dont celles du Pravyj Sektor), advint aussi le massacre d’Odessa. Ces terribles événements furent également rapportés avec scandale par la presse occidentale ; Amnesty International et l’ONU dénoncèrent ces crimes en documentant leur caractère odieux. Mais aucun tribunal international n’a engagé de procédure contre les responsables, comme on voudrait le faire aujourd’hui contre les crimes présumés de l’armée russe.

      Parmi les nombreux accords non respectés figure le Protocole de Minsk, signé le 5 septembre 2014 par le Groupe de Contact Trilatéral sur l’Ukraine, composé de représentants de l’Ukraine, de la Russie, de la République Populaire de Donetsk et de la République Populaire de Lougansk. Parmi les points de l’accord figuraient le retrait des groupes armés illégaux, des équipements militaires, ainsi que des combattants et des mercenaires du territoire ukrainien sous la supervision de l’OSCE et le désarmement de tous les groupes illégaux. Contrairement à ce qui avait été convenu, les groupes paramilitaires néo-nazis sont non seulement reconnus officiellement par le gouvernement, mais leurs membres se voient même attribuer des postes officiels. Toujours en 2014, la Crimée, Donetsk et Lougansk ont déclaré leur indépendance de l’Ukraine, au nom de l’autodétermination des peuples reconnue par la communauté internationale, et se sont déclarés annexés à la Fédération de Russie. Le gouvernement ukrainien refuse toujours de reconnaître l’indépendance de ces régions, sanctionnée par un référendum populaire, et laisse les milices néonazies et les forces militaires régulières libres d’infliger des violences à la population, puisqu’il considère ces entités comme des organisations terroristes. Il est vrai que les deux référendums du 2 novembre sont une déformation du Protocole de Minsk, qui prévoyait seulement une décentralisation du pouvoir et une forme de statut spécial pour les régions de Donetsk et de Lougansk. Comme l’a récemment souligné le professeur Franco Cardini, « le 15 février 2022, la Russie a remis aux États-Unis un projet de traité visant à mettre fin à cette situation et à défendre les populations russophones. Parti à la poubelle. Cette guerre a commencé en 2014 ». Et ce fut une guerre dans les intentions de ceux qui voulaient combattre la minorité russe dans le Donbass : « Nous aurons des emplois, des pensions et pas eux. Nous aurons des primes pour les enfants, et ils n’en auront pas. Nos enfants auront des écoles et des jardins d’enfants, leurs enfants seront au sous-sol. Ainsi nous allons gagner cette guerre », a déclaré le Président Petro Porochenko en 2015.

      Le 18 février 2022, les Présidents de Donetsk, Denis Pouchkine, et de Lougansk, Leonid Pasechnik, ont ordonné l’évacuation de la population civile vers la Fédération de Russie en raison des affrontements en cours entre la Milice Populaire du Donbass et les Forces Armées Ukrainiennes. Le 21 février, la Douma d’État (Chambre basse du Parlement russe) a ratifié à l’unanimité les traités d’amitié, de coopération et d’assistance mutuelle présentés par le Président Poutine avec les Républiques Populaires de Donetsk et de Lougansk. Dans le même temps, le Président russe ordonnait le déploiement de troupes de la Fédération de Russie pour rétablir la paix dans la région du Donbass.

      On peut donc se demander pourquoi, dans une situation de violation flagrante des droits de l’homme par des forces militaires et des appareils paramilitaires néonazis (qui hissent des drapeaux à croix gammée et affichent l’effigie d’Aldolf Hitler) contre la population russophone des républiques indépendantes, la communauté internationale doit considérer l’intervention de la Fédération de Russie comme condamnable ? La communauté internationale ne reconnait-elle pas le droit à l’autodétermination des peuples ? De même pourquoi l’intervention russe en Ukraine suscite-t-elle aujourd’hui un tel tollé, alors que l’OTAN a mené des interventions en Yougoslavie (1991), au Kosovo (1999), en Afghanistan (2001), en Irak (2003), en Libye et en Syrie (2011), sans que personne ne soulève d’objections ? Sans oublier qu’au cours des dix dernières années, Israël a frappé à plusieurs reprises des cibles militaires en Syrie, en Iran et au Liban pour éviter la création d’un front armé hostile à sa frontière nord, et qu’aucune Nation n’a proposé de sanctions contre Tel Aviv. Il est consternant de voir l’hypocrisie avec laquelle l’Union Européenne et les Etats-Unis apportent leur soutien inconditionnel au Président Zelensky, dont le gouvernement persécute impunément depuis huit ans les Ukrainiens russophones. Et il est scandaleux qu’ils gardent le silence sur l’utilisation par l’armée ukrainienne de civils comme boucliers humains, en plaçant des emplacements anti-aériens à l’intérieur des centres de population, des hôpitaux, des écoles et des jardins d’enfants, précisément pour que leur destruction fasse des morts parmi la population.


      Les performances en travesti de Zelensky sont parfaitement cohérentes avec l’idéologie LGBTQ qui est considérée par ses sponsors européens comme une exigence indispensable du programme de ‘réformes’ que chaque pays doit adopter, au même titre que l’égalité des sexes, l’avortement et l’économie verte. Il n’est donc pas étonnant que Zelensky, membre du WEF, ait pu bénéficier du soutien de Schwab et de ses alliés pour arriver au pouvoir et réaliser le Great Reset en Ukraine également. La série télévisée de 57 épisodes que Zelensky a produite et dans laquelle il a joué montre la planification médiatique de sa candidature à la présidence de l’Ukraine et de sa campagne électorale. Dans la fiction Le serviteur du peuple, il joue le rôle d’un professeur de lycée qui devient inopinément Président de la République et lutte contre la corruption de la politique. Ce n’est pas un hasard si cette série d’une médiocrité totale a néanmoins remporté le WorldFest Remi Award (États-Unis, 2016), s’est hissée parmi les quatre finalistes de la catégorie comédie aux Seoul International Drama Awards (Corée du Sud) et a reçu le prix Intermedia Globe Silver dans la catégorie des séries télévisées de divertissement au World Media Film Festival de Hambourg. L’écho médiatique obtenu par Zelensky avec la série télévisée lui a valu plus de 10 millions de followers sur Instagram et a créé les prémisses de la création du parti homonyme Serviteur du peuple, dont Ivan Bakanov est également membre. Il est le directeur général et actionnaire (avec Zelensky lui-même et l’oligarque Kolomoisky) du studio Kvartal 95, propriétaire de la chaîne de télévision TV 1+1. L’image de Zelensky est un produit artificiel, une fiction médiatique, une opération de manipulation du consensus qui a toutefois réussi à créer dans l’imaginaire collectif ukrainien le personnage politique qui, dans la réalité et non dans la fiction, a conquis le pouvoir. « Un mois seulement avant les élections de 2019 qui l’ont vu gagner, Zelensky aurait vendu la société [Kvartal 95 Studio] à un ami, tout en trouvant le moyen de faire bénéficier sa famille du produit de l’entreprise qu’il avait officiellement abandonnée. Cet ami était Serhiy Shefir, qui a ensuite été nommé Conseiller à la Présidence. Les actions ont été vendues à Maltex Multicapital Corp., une société appartenant à Shefir et enregistrée dans les Îles Vierges Britanniques. » Le Président ukrainien a fait la promotion de sa campagne électorale avec une publicité extrêmement inquiétante dans laquelle, en tenant deux mitraillettes, il tire sur des membres du Parlement, les désignant comme corrompus ou soumis à la Russie. Cependant, la prétention du Président ukrainien à être un ‘serviteur du peuple’ contre la corruption ne correspond pas à l’image qui se dégage des Pandora Papers, dans lesquels apparaissent 40 millions de dollars qui lui ont été versés à la veille des élections par le milliardaire juif Kolomoisky sur des comptes offshore.
      https://www.kyivpost.com/business/slidstvo-info-journalists-confirm-zelenskys-40-million-tie-with-kolomoisky-video.html
      En échange, Il a liquidé les ministres de la vieille garde, en premier lieu le puissant ministre de l’intérieur Avakov. Il a mis à la retraite le président de la Cour Constitutionnelle qui bloquait ses lois. Il a fermé sept chaînes de télévision de l’opposition. Il a arrêté Viktor Medvedcuk, pro-russe mais surtout leader de Plateforme d’opposition-Pour la vie, le deuxième parti du parlement ukrainien après son Serviteur du peuple. Il juge, pour trahison, également l’ancien Président Porochenko, qui était soupçonné de tout sauf d’être de mèche avec les Russes ou leurs amis. Le maire de Kiev, le populaire ancien champion du monde de boxe Vitaly Klitchko, a déjà été la cible de certaines perquisitions. En bref, Zelensky supprime quiconque ne s’aligne pas sur sa politique. Le 21 avril 2019, il est élu Président de l’Ukraine avec 73,22 % des voix et le 20 mai, il prête serment ; le 22 mai 2019, il nomme Ivan Bakanov, Directeur Général de Kvartal 95, premier chef adjoint des Services de Sécurité de l’Ukraine et Chef de la Direction principale de la lutte contre la corruption et le crime organisé de la Direction centrale des Services de Sécurité de l’Ukraine. Aux côtés de Bakanov, il convient de mentionner Mykhailo Fedorov, Vice-président et Ministre de la Transformation Numérique, membre du WEF. Zelensky lui-même a admis s’inspirer du Premier ministre du Canada, Justin Trudeau.

      Comme l’a montré le tragique précédent de la Grèce, la souveraineté nationale et la volonté du peuple exprimée par les Parlements sont de facto annulées par les décisions de la haute finance internationale,qui interfère dans les politiques des gouvernements par le chantage et une véritable extorsion économique. Le cas de l’Ukraine, l’un des pays les plus pauvres d’Europe, ne fait pas exception. Peu après l’élection de Zelensky, le Fonds Monétaire International a menacé de retenir le prêt de 5 milliards s’il ne se pliait pas à ses exigences. Lors d’une conversation téléphonique avec la Directrice Générale du FMI, Kristalina Georgieva, le Président ukrainien a été réprimandé pour avoir remplacé Yakiv Smolii par son propre homme, Kyrylo Shevchenko, qui était moins enclin à se conformer aux diktats du FMI. Anders Åslund écrit dans Atlantic Council : « Les problèmes entourant le gouvernement Zelensky s’aggravent de manière alarmante. Tout d’abord, depuis mars 2020, le Président a mené un retour en arrière non seulement sur les réformes menées sous lui, mais aussi sur celles initiées par son prédécesseur Petro Porochenko. Deuxièmement, son gouvernement n’a pas fait de propositions plausibles pour répondre aux préoccupations du FMI concernant les engagements non respectés par l’Ukraine. Troisièmement, le Président ne semble plus disposer d’une majorité parlementaire au pouvoir et semble désintéressé par la formation d’une majorité réformiste. » Il est clair que les interventions du FMI ont pour but d’amener le gouvernement ukrainien à s’engager dans les politiques économiques, fiscales et sociales dictées par l’agenda mondialiste, à commencer par l’‘indépendance’ de la Banque Centrale Ukrainienne vis-à-vis du gouvernement : un euphémisme par lequel le FMI demande au gouvernement de Kiev de renoncer à son contrôle légitime sur sa Banque Centrale, qui est l’un des moyens d’exercer la souveraineté nationale, avec l’émission la question de la monnaie et la gestion de la dette publique. D’autre part, quatre mois plus tôt seulement, Kristalina Georgieva avait lancé le Great Reset avec Klaus Schwab, le prince Charles et le secrétaire général des Nations Unies António Guterres. Ce qui n’a pu être réalisé sous les gouvernements précédents a été accompli sous la Présidence de Zelensky, qui est entré dans les bonnes grâces du WEF. Le nouveau gouverneur de la BCU, Kyrylo Shevchenko. pour montrer sa servilité, a écrit moins d’un an plus tard un article pour le FEM intitulé ‘Les banques centrales sont essentielles aux objectifs climatiques des pays et l’Ukraine montre la voie à suivre’. Et voilà réalisé, sous le chantage, l’Agenda 2030. D’autres entreprises ukrainiennes ont également des liens avec le WEF : la State Savings Bank of Ukraine (l’une des plus grandes institutions financières d’Ukraine), le DTEK Group (un important investisseur privé dans le secteur énergétique ukrainien) et Ukr Land Farming (un important producteur agricole). La banque, l’énergie et l’alimentation sont des secteurs parfaitement en phase avec le Great Reset et la Quatrième Révolution Industrielle théorisées par Klaus Schwab.

      (A noter que le père de Klaus Schwab était lié à Hitler, il était responsable d’une entreprise stratégique de l’Allemagne nazie, l’Escher-Wyss, qui avait son propre camp de concentration où les prisonniers devaient travailler gratuitement pour elle !)
      https://t.me/unis_vers/14484

      Le 4 février 2022, le Président ukrainien a fermé sept chaînes de télévision, dont ZIK, Newsone et 112 Ukraine, coupables de ne pas soutenir son gouvernement. Anna Del Freo écrit : « La Fédération européenne des journalistes et la Fédération internationale des journalistes, entre autres, ont fermement condamné cet acte liberticide et demandé la levée immédiate du veto. Les trois radiodiffuseurs ne seront plus autorisés à émettre pendant cinq ans : ils emploient environ 1500 personnes, dont l’emploi est désormais menacé. Il n’y a pas de véritable raison de fermer ces trois réseaux, si ce n’est l’arbitraire des dirigeants politiques ukrainiens, qui les accusent de menacer la sécurité de l’information et d’être sous ‘influence russe malveillante’. La NUJU, le syndicat des journalistes ukrainiens, a également vivement réagi en parlant d’une atteinte extrêmement grave à la liberté d’expression.

      En Ukraine, les mouvements néo-nazis engagés dans des actions militaires et paramilitaires opèrent sans être inquiétés, souvent avec le soutien officiel des institutions publiques. Il s’agit notamment de : l’Organisation des Nationalistes Ukrainiens (OUN) de Stepan Bandera, à matrice nazie, antisémite et raciste, déjà active en Tchétchénie et faisant partie du Right Sector, une association de mouvements d’extrême droite formée lors du coup d’État Euromaïdan de 2013/2014 ; l’Armée Insurrectionnelle Ukrainienne (UPA) ; l’UNA/UNSO, une aile paramilitaire du parti ukrainien d’extrême droite Ukraine National Assemble ; la Confrérie Korchinsky, qui a offert une protection à Kiev aux membres de Daesh (ici) ; Misanthropic Vision (MD), un réseau néonazi présent dans 19 pays, qui incite publiquement au terrorisme, à l’extrémisme et à la haine contre les chrétiens, les musulmans, les juifs, les communistes, les homosexuels, les Américains et les personnes de couleur. Le gouvernement a apporté un soutien explicite à ces organisations extrémistes en envoyant la garde présidentielle aux funérailles de leurs membres et en soutenant le Bataillon Azov, une organisation paramilitaire qui fait officiellement partie de l’Armée Ukrainienne sous le nouveau nom de Régiment d’Opérations Spéciales Azov et de la Garde Nationale. Le Régiment Azov est financé par l’oligarque juif ukrainien Igor Kolomoisky, ancien gouverneur de Dnepropetrovsk et également considéré comme le financier de la milice nationaliste Pravyj Sektor, considérée comme responsable du massacre d’Odessa. Nous parlons du même Kolomoisky mentionné dans les Pandora Papers comme étant un sponsor du Président Zelensky. Le Bataillon entretient des relations avec plusieurs organisations d’extrême droite en Europe et aux États-Unis. À la suite d’une rencontre le 8 septembre 2014 entre le Secrétaire Général Salil Shetty et le Premier Ministre Arsenij Jacenjuk, Amnesty International a appelé le gouvernement ukrainien à mettre fin aux exactions et aux crimes de guerre commis par les bataillons de volontaires opérant aux côtés des forces armées de Kiev. Le gouvernement ukrainien a ouvert une enquête officielle sur cette affaire, précisant qu’aucun officier ou soldat du Bataillon Azov ne fait l’objet d’une enquête. En mars 2015, le Ministre ukrainien de l’Intérieur Arsen Avakov a annoncé que le Bataillon Azov serait l’une des premières unités à être entraînées par les troupes de l’Armée américaine, dans le cadre de leur mission d’entraînement de l’Operation Fearless Guard. La formation américaine a été interrompue le 12 juin 2015, lorsque la Chambre des Représentants a adopté un amendement interdisant toute aide (y compris les armes et la formation) au Bataillon en raison de son passé néonazi. L’amendement a ensuite été levé sous la pression de la CIA et les soldats d’Azov ont été formés aux États-Unis (ici et ici) : « Nous formons ces gars depuis huit ans maintenant. Ce sont de très bons combattants. C’est là que le programme de l’Agence pourrait avoir un impact important ». En 2016, un rapport de l’OSCE a retenu le Bataillon Azov pour responsable du massacre de prisonniers, de la dissimulation des corps dans des fosses communes et du recours systématique à des techniques de torture physique et psychologique. Il y a quelques jours, le commandant adjoint du Bataillon, Vadim Troyan, a été nommé Chef de la Police de la région de l’Oblast par le Ministre de l’Intérieur Arsen Avakov. Ces soi-disant héros du Bataillon Azov, au lieu de protéger leurs enfants, osent en faire de la chair à canon, en enrôlant des garçons et des filles en violation du Protocole Facultatif à la Convention des Nations Unies relative aux droits de l’enfance et de l’adolescence !
      https://www.unicef.it/convenzione-diritti-infanzia/

      Les médias occidentaux sont passés maîtres dans la manipulation, comme en 1989 avec le faux charnier de Timisoara :
      https://t.me/trottasilvano/22338
      Ils vont jusqu’à montrer des images de jeux vidéos comme War Thunder, Star Wars :
      https://www.rollingstone.it/politica/il-tg2-ha-scambiato-la-clip-di-un-videogioco-per-una-pioggia-di-missili-sullucraina/619321/amp/
      Des images de l’Afghanistan :

      Du métro de Rome :

      Des images de crématoires mobile :

      en les faisant passer pour des scènes réelles et récentes de la guerre en Ukraine.
      https://reseauinternational.net/ce-que-personne-ne-vous-a-dit-sur-lukraine-et-les-journalistes/
      Ici, LCI sous couvert d’une bombe russe a en réalité montré un projectile d’un jeu vidéo :
      https://t.me/russosphere/20737
      La parlementaire ukrainienne Kira Rudik a déclaré à Fox News, en brandissant une kalachnikov : « Nous savons que nous ne nous battons pas seulement pour l’Ukraine, mais aussi pour le Nouvel Ordre Mondial ». N’a-t-elle pas tout compris ? Car cette situation a bien été planifiée par l’élite mondialiste, avec la collaboration de l’Union Européenne, de l’OTAN et de l’État profond américain, entraînant en Europe, l’adoption forcée du rationnement de l’énergie, des restrictions de voyage, le remplacement prochain de la monnaie papier par la monnaie électronique :
      https://www.ansa.it/sito/notizie/economia/2022/02/25/contanti-addio-il-futuro-digitale-dei-pagamenti_213db0e0-a020-49bc-aad0-b5e1b1bf08f5.html
      et l’adoption de l’ID (Identification Numérique) :

      L’évacuation de Marioupol par hélicoptères d’officiers des services occidentaux français (2) et américains (le général des Marines Roger Cloutier) :
      https://t.me/trottasilvano/22726?single
      https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/04/07/les-services-a-marioupol/

      La farce de l’Eurovision du 14 mai 2022 (66e édition) : Le groupe ukrainien Kalush Orchestra l’a évidemment emporté alors que le règlement interdit toute déclaration politique sous peine de disqualification. Pourtant les chanteurs ont demandé au monde entier de sauver les héroïques défenseurs de Marioupol assiégés dans Azovstal. Puis à la fin du spectacle certains ont tendu le bras…


      On s’est aussi aperçu que le vote de 6 pays furent falsifiés (Roumanie, Azerbaîdjan, Georgie, Monténégro, Pologne, San Marin).
      https://reseauinternational.net/scandale-general-a-leurovision/

      L’intervention en Ukraine de la part de l’OTAN, des États-Unis et de l’UE ne semble pas avoir de légitimité. L’Ukraine n’est pas membre de l’OTAN et, en tant que telle, ne devrait pas bénéficier de l’aide d’une organisation dont l’objectif est la défense de ses États membres. Il en va de même pour l’Union Européenne, qui a reçu il y a quelques jours seulement la demande d’adhésion de M. Zelensky. Pendant ce temps, l’Ukraine a reçu 2,5 milliards de dollars des États-Unis depuis 2014 et 400 millions de dollars supplémentaires rien qu’en 2021 (ici), plus d’autres fonds pour un total de 4,6 milliards de dollars (ici). Pour sa part, Poutine a accordé 15 milliards de dollars de prêts à l’Ukraine pour la sauver de la faillite. L’Union Européenne, quant à elle, a envoyé 17 milliards de dollars de financement, en plus de ceux fournis par les différents États. La population a peu profité de cette aide. En outre, en intervenant au nom de l’Union Européenne dans la guerre en Ukraine, Ursula von der Leyen viole les articles 9, 11 et 12 du Traité de Lisbonne. La compétence de l’Union dans ce domaine est celle du Conseil Européen et du Haut Représentant, en aucun cas celle du Président de la Commission. A quel titre Mme von der Leyen agit-elle comme si elle était le chef de l’Union Européenne, usurpant un rôle qui n’est pas le sien ?

      Dans de nombreux cas, les Constitutions des États qui envoient aujourd’hui de l’aide et des armes à l’Ukraine ne prévoient pas la possibilité d’entrer dans un conflit. Par exemple, l’article 11 de la Constitution Italienne stipule que « l’Italie rejette la guerre en tant qu’instrument d’agression contre la liberté d’autres peuples et en tant que moyen de règlement des différends internationaux ». L’envoi d’armements et de soldats à une nation qui fait partie ni de l’OTAN ni de l’Union Européenne constitue en fait une déclaration de guerre à la nation belligérante (la Russie, dans ce cas) et nécessiterait donc la délibération préalable de l’état de guerre, comme le prévoit l’article 78 de la Constitution : « Les Chambres délibèrent de l’état de guerre et confèrent au Gouvernement les pouvoirs nécessaires ». A ce jour, il ne semble pas que les Chambres du Parlement aient été appelées à prendre une telle décision, ni que le Président de la République soit intervenu pour exiger le respect de la Constitution. Le Premier Ministre Draghi, nommé par la cabale mondialiste pour la destruction de l’Italie et sa soumission définitive aux pouvoirs supranationaux, est l’un des nombreux Chefs de gouvernement qui considèrent la volonté du peuple comme un obstacle gênant à l’exécution de l’agenda du WEF. Après deux ans de violations systématiques des droits fondamentaux et de la Constitution, il est difficile de croire qu’il fera passer les intérêts de la nation avant ceux de ses commanditaires. C’est également une violation de l’article 288 du Code Pénal italien que de consentir que des citoyens italiens – et même des membres de la majorité gouvernementale et des dirigeants politiques – répondent à l’appel de l’Ambassade d’Ukraine à s’enrôler dans la légion étrangère : « Quiconque, sur le territoire de l’État et sans l’approbation du gouvernement, enrôle ou arme des citoyens pour servir ou soutenir un pays étranger sera puni d’une peine de prison de quatre à quinze ans ». Une autre violation est le transfert d’Ukraine vers l’Italie (et vraisemblablement aussi vers d’autres pays) d’enfants obtenus par gestation pour autrui, commandée par des couples italiens en violation de la Loi 40/2004, sans aucune sanction pour les auteurs et les complices de ce crime.

      La crise russo-ukrainienne n’a pas soudainement éclaté il y a un mois, mais a été préparée et nourrie depuis longtemps, certainement depuis le coup d’État non-sanglant de 2014 voulu par l’État profond américain dans un dessein anti-russe. Entre autres faits indiscutables, l’entraînement par la CIA du Bataillon Azov « pour tuer les Russes », l’Agence ayant forcé la révocation de l’amendement du Congrès de 2015, en est la démonstration. Les interventions de Joe et Hunter Biden vont également dans le même sens. Mais si le lavage de cerveau opéré par le mainstream dans les pays occidentaux a réussi à transmettre un récit complètement faux de la réalité, on ne peut pas en dire autant en Ukraine, où la population connaît autant la corruption de la classe politique au pouvoir que son éloignement des vrais problèmes de la nation. Les ‘oligarques’ présents dans la galaxie des États de l’ancienne Union Soviétique, accumulent richesse et pouvoir simplement en se mettant à la disposition de multinationales étrangères. Peu importe que leurs comptes offshore soient la cause principale de la pauvreté de leurs citoyens, du retard du système de santé, du pouvoir écrasant de la bureaucratie, de l’absence quasi totale de services publics, du contrôle étranger d’entreprises stratégiques, de la perte progressive de souveraineté et d’identité nationale : l’important est de ‘faire de l’argent’, d’être immortalisé avec les politiciens, les banquiers, les vendeurs d’armes et les exploiteurs du peuple. Pour ensuite venir à Versilia ou sur la côte amalfitaine pour montrer ostensiblement leurs yachts et leurs cartes platine au serveur d’Odessa ou à la femme de ménage de Kiev.

      D’autre part, comment les usuriers qui s’emparent du monde, auraient-ils pu, sans le prétexte d’une guerre, justifier l’augmentation vertigineuse du prix du gaz et du carburant, forçant le processus d’une transition ‘écologique’ imposée d’en haut pour l’appauvrissement contrôlé des masses ? Comment auraient-ils pu faire digérer aux peuples du monde occidental l’instauration de la tyrannie du Nouvel Ordre Mondial, alors que la farce de la pandémie se dénouait, mettant en lumière le crime contre l’humanité commis par BigPharma ? Et tandis que l’UE et les chefs de gouvernement accusent la Russie de la catastrophe imminente, les élites occidentales démontrent qu’elles veulent aussi détruire l’agriculture, pour appliquer à l’échelle mondiale les horreurs de l’Holodomor. Dans de nombreux pays (dont l’Italie), la privatisation des cours d’eau, qui est un bien public inaliénable, est théorisée au profit des multinationales et dans le but de contrôler et de limiter les activités agricoles. Le gouvernement pro-atlantiste de Kiev ne s’était pas comporté différemment : pendant huit ans, la Crimée avait été privée de l’eau du Dniepr, pour empêcher l’irrigation des champs et affamer la population. Aujourd’hui, à la lumière des sanctions imposées à la Russie et de l’énorme réduction des approvisionnements en céréales, on peut comprendre les énormes investissements de Bill Gates dans l’agriculture, suivant la même logique impitoyable de profit déjà expérimentée avec la campagne de vaccination. Les Ukrainiens sont les derniers otages involontaires du même régime totalitaire supranational qui a mis à genoux l’économie des Nations avec l’imposture Covid, après avoir théorisé publiquement la nécessité de décimer la population mondiale et de transformer les survivants en malades chroniques en compromettant irrémédiablement leur système immunitaire. Que les Ukrainiens regardent ce qui est arrivé aux pays de l’Union Européenne : le mirage de la prospérité et de la sécurité est démoli par la contemplation des décombres laissées par l’euro et les lobbies de Bruxelles. Des nations envahies par des immigrants illégaux qui alimentent le crime et la prostitution ; des nations dont le tissu social a été détruit par des idéologies politiquement correctes ; des nations qui ont été sciemment conduites à la faillite par des politiques économiques et fiscales irréfléchies ; des nations qui ont été conduites à la misère par l’annulation de la protection de l’emploi et de la sécurité sociale ; des nations qui ont été privées d’avenir par la destruction de la famille et la corruption morale et intellectuelle des nouvelles générations. Ce qui avait été des Nations prospères et indépendantes, diverses dans leurs spécificités ethniques, linguistiques, culturelles et religieuses, s’est transformé en une masse informe de personnes sans idéaux, sans espoir, sans foi, sans même la force de réagir aux abus et aux crimes de ceux qui les gouvernent. Une masse de personnes sans identité, marquées au code QR comme des animaux dans une ferme intensive, comme les produits d’un immense centre commercial. S’il y a un aspect positif que chacun d’entre nous peut reconnaître dans cette crise, c’est d’avoir montré l’horreur de la tyrannie mondialiste, son cynisme impitoyable, sa capacité à détruire et annihiler tout ce qu’elle touche.

      La crise mondiale avec laquelle on prépare la dissolution de la société traditionnelle a également impliqué l’Église Catholique, dont la Hiérarchie est l’otage d’apostats courtisans du pouvoir. Il fut un temps où les Pontifes et les Prélats affrontaient les Rois sans respect humain, car ils savaient qu’ils parlaient avec la voix de Jésus-Christ, Roi des rois. La Rome des Césars et des Papes est déserte et muette, tout comme la Deuxième Rome de Constantinople est muette depuis des siècles. La Providence a peut-être établi que c’est Moscou, la Troisième Rome, qui assume aujourd’hui devant le monde le rôle de κατέχον (2 Thess 2, 6-7), d’obstacle eschatologique à l’Antéchrist. Si les erreurs du Communisme ont été répandues par l’Union Soviétique et ont fini par s’imposer même au sein de l’Église, la Russie et l’Ukraine peuvent aujourd’hui jouer un rôle historique dans la restauration de la Civilisation Chrétienne, en contribuant à apporter au monde une période de paix dont l’Église sortira elle aussi purifiée et renouvelée dans ses ministres. »
      https://www.marcotosatti.com/2022/03/08/declaration-de-mgr-carlo-maria-vigano-sur-la-crise-russo-ukrainienne

      • Valerian dit :

        Si au début Poutine, mis en avant par Eltsine, a joué le jeu mondialiste, ce n’est plus le cas depuis quelques années avec notamment la guerre en Syrie, puis en Ukraine :
        https://odysee.com/SAPTR-19-Intervention-russe-en-Ukraine-extrait-gratuit:9c375ce51a3777473683084eb2c411acc605d95c?src=embed
        Mais ce qui s’y passe, n’avait-il pas déjà été prévu en 2019 par Oleksiy Arestovytch qui est devenu le conseiller de Zelensky ? « Le prix à payer pour rejoindre l’Otan est un grand conflit contre la Russie. Sinon l’Ukraine sera sous contrôle russe quelques années après. »
        https://t.me/trottasilvano/27370

        Excellent article sur les raisons de la guerre en Ukraine par Jacques Baud :
        https://www.thepostil.com/the-military-situation-in-the-ukraine/
        Les Anglais semblent jouer double-jeu avec un embargo non respecté grâce à leurs banques asiatiques. Les Américains ne donnent pas mais vendent leurs armes à l’Ukraine, alors que les Européens se débarrassent de celles ayant une date de péremption dépassée (les explosifs deviennent instables avec le temps). Si au début Zelensky avait été élu avec la promesse d’un accord avec la Russie, le texte sur les droits des indigènes du 1er juillet 2021, faisant une différence entre certains, ne pouvait calmer les esprits, malgré la propagande intense organisée par des officines américaines. Et le site « faiseur de paix » qui met en pâture les personnes contre le gouvernement de Kiev, n’arrange rien.

        Centre français de recherche sur le renseignement :
        https://cf2r.org/

        Ce qu’on en pense en Chine : « Les USA, avec l’expansion de l’Otan, ont joué le rôle de l’incendiaire n°1 dans cette crise russo-ukrainienne. Elle est le résultat de l’arrogance occidentale et de ses erreurs durant ces 30 dernières années. »
        https://t.me/TeaAnais/148
        Vente d’armes américaines dans le monde depuis 1950 :
        https://video-cdg2-1.xx.fbcdn.net/v/t42.1790-2/278373176_517761483280710_5084939762476478137_n.mp4?_nc_cat=111&ccb=1-5&_nc_sid=985c63&efg=eyJybHIiOjQ1MSwicmxhIjo2NDAsInZlbmNvZGVfdGFnIjoic3ZlX3NkIn0%3D&_nc_ohc=ASLEHcDdpbYAX_urKLM&rl=451&vabr=251&_nc_ht=video-cdg2-1.xx&edm=AGo2L-IEAAAA&oh=00_AT942rdG–mMw1rkwkxTihl9HGFh0vX135nRbpoG4DAlaQ&oe=625F12CB

        Karine Bechet-Golovko, professeur invitée à l’Université d’Etat de Moscou, réagit à l’accusation de chantage énergétique. « Face au risque de pénurie de gaz en Europe cet hiver, la Russie est en positon de force car elle a le temps et l’hiver pour elle » :
        https://odysee.com/@RTFRANCE:a/crise-energetique-russie-position-force-karine-bechet-golovko:e?src=embed
        Les aciéries européennes qui vont devoir s’arrêter :

        « Reste que cette coupure énergétique organisée était prévue dans le livre ‘Thee Great Reset’ de Schwab sorti en juillet 2020 ! » précise Eric Verhaeghe sortant juste d’une garde à vue d’intimidation :
        https://odysee.com/@Panthere:3/Sortie-garde-%C3%A0-vue:a

        Et à chaque fois elle repousse les offensives ukrainiennes comme celle commencée le 29 août 2022 alors que la mission de l’AEIA (L’Agence Internationale de l’Energie Atomique) arrivait le 31 enquêter sur le site de la centrale nucléaire de Zaporozhye occupée par les Russes mais avec un fonctionnement toujours assuré par des techniciens ukrainiens.

        Mais pourquoi donc la Chine accumule-t-elle plus de la moitié des stocks mondiaux de maïs et d’autres céréales ?
        https://aftershock-news.translate.goog/?q=node/1047795&_x_tr_sl=ru&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr

        Et pourquoi cette escroquerie céréalière, où sur 87 cargos remplis de céréales ukrainiennes, seuls 2 navires sont allés dans des pays nécessiteux, le reste en Europe ? Pour les Russes, une guerre nucléaire est imminente !
        https://reseauinternational.net/avertissements-russes-une-guerre-nucleaire-est-imminente/

        A noter que jusqu’au 5 décembre 22, la Grande Bretagne a continué à acheter du pétrole russe ! Lorsqu’ils arrivent au port, les navires doivent indiquer le pays d’origine de leur cargaison, et dans le cas du pétrole, où il est raffiné. Les chiffres sur les importations de pétrole sont compilés par l’Office for National Statistics (ONS) et HM Revenue & Customs. HMRC enregistre la valeur de l’envoi, le pays d’où il a été expédié et son pays d’origine. Cependant, c’est le pays d’expédition qui est utilisé pour mesurer la nationalité d’une importation, et non le pays où elle a été produite. Cela signifie qu’une cargaison de produits fabriqués en Chine pourrait être enregistrée comme provenant d’Allemagne, si elle était importée au Royaume-Uni par une entreprise allemande.

        Apocalypse 9:18 : « Le tiers des hommes fut tué par ces trois fléaux, par le feu, par la fumée, et par le soufre… »

      • Floriana dit :

        PROPHETIE :

        Parmi les dits mystiques chrétiens, certains sont anti-russes comme Valentina Papagna (Sydney), Jennifer (USA) et Luz de María (Bolivie). Pour Ned Dougherty (USA, « la Chine et la Russie sont de mèche avec les élitistes du nouvel ordre mondial, même s’ils semblent tous être en désaccord entre eux. » Pedro Régis (Brésil) avertit « Le jour viendra où l’Europe tendra la main au monde comme un mendiant qui a besoin d’aide. La Russie sera une pierre pour beaucoup de nations et Rome sera détruite par le feu. » Soeur Beghe (https://srbeghe.blog/)par contre souligne que « la Russie a été attaquée sournoisement et de mille façons par l’Occident, et son intervention est une attaque défensive de la part de celui que l’on considère comme un agresseur. Il ne faut pas se tromper d’ennemis… Le président Poutine est raisonnable et ses demandes, ses revendications l’étaient aussi. L’Occident, par contre, avec son immoralité, ses exigences unilatérales a produit la rigidité du camp opposé et ce qui devait arriver arrive : la guerre. Les Occidentaux, murés dans leur paranoïa, qui dérivent moralement, religieusement et politiquement, en auront pour leur bassesse et leur insolvabilité. » Plus tard « La grande guerre arrivera parce que les chefs d’état ne s’entendront pas et cette mésentente sera provoquée par une crise économique internationale. La faillite de chaque pays entraînera des soulèvements intérieurs. Les hommes se tueront les uns les autres parce que la faim et le manque d’argent les rendront fous de la fureur même de Satan. Lorsque les nations seront complètement exsangues et sans plus aucun ordre ni autorité, la Russie se mettra en marche et la terreur sera sa sœur. La Chine va envoyer son armée et la Russie se joindra à son ennemi pour chercher à régner sur ce pays de liberté (USA). Dans l’Est, où se tient cette statue de la liberté les villes seront noircies… Après un grand froid, viendra la chaleur au moment où le monde devrait dormir sous la couverture de l’hiver. »

        Sœur Beghe, le 15 août 2021 : « La paix dans le monde est en passe de se terminer, oui, la guerre est proche. Elle viendra d’abord de l’Est et puis, elle se propagera en enflammant des pays qui seront dépassés par les immigrés et les voyous. »

        Soeur Beghe, le 21 juillet 2022 : « Lorsque l’été sera derrière vous, le monde reprendra son cours, les vacances et le répit apporté seront terminés et le démon qui ne se repose jamais reprendra ses méfaits. Il décidera de la guerre qui vient sur l’Europe et qui débordera de l’Ukraine. Oui, cette guerre apportera tristesse et désolation, et les grands incendies du sud de la France en portent déjà le caractère désastreux. Oui, le monde n’échappera pas à sa culpabilité et il s’attire sur lui-même ses propres souffrances. La Russie a, elle aussi, ses faiblesses, mais elle tient bon face à la corruption des esprits qui embrase la terre et les âmes. Elle sera néanmoins un des bras vengeurs de la dépravation occidentale et elle ne sera pas tendre. Elle ne le peut d’ailleurs pas parce que toute guerre est dure, meurtrière, haineuse et destructrice. C’est pourquoi l’action que la Russie a entreprise est fondée et l’Occident, tel le pharaon d’Égypte, est aveuglé et commettra l’irréparable. »

        Soeur Beghe, le 6 août 2022 : « La guerre sévit en Ukraine et elle débordera de ce pays à cause de l’incurie des belligérants. Qui sont les belligérants ? La doctrine catholique ne dit-elle pas que sont coupables de péché autant le fautif que l’instigateur. Oui, l’Occident apostat a entraîné l’Ukraine dans son sillage, la faisant collaborer à ses mœurs dépravées et à ses recherches bactériologiques tout en lui faisant miroiter sa protection. L’Ukraine a été tentée par les USA et s’est laissé corrompre. L’Ukraine est traître à son histoire et à sa civilisation comme l’est son dirigeant en chef : corrompu et régi par les mêmes tendances immorales que l’Occident vers lequel il se tourne. C’est pourquoi l’action que la Russie a entreprise est fondée et l’Occident, tel le pharaon d’Égypte, est aveuglé et commettra l’irréparable. Il déclarera la guerre en s’engageant physiquement sur le terrain et cela, la Russie ne l’acceptera pas. Il s’est déjà engagé fortement en livrant du matériel de guerre, des armements et des équipements, et bien que la Russie en soit bien consciente, elle accepte le fait d’un soi-disant non engagement occidental. Mais une bavure sera l’occasion pour la Russie de déborder de l’Ukraine et la confrontation frontale sera alors d’actualité. Priez, parce qu’une guerre totale est un événement cruel et si effrayant. L’Occident apostat sera châtié parce que son apostasie, ses crimes contre la vie (avortements, formation de la vie en dehors de la loi naturelle) sont des crimes qui crient vengeance au Ciel. De très nombreux autres péchés crient vengeance au Ciel, tel l’appauvrissement volontaire des peuples et les lois contre nature. Dieu se servira de la guerre pour châtier ces nations criminelles et apostates. Les Etats-Unis qui sont les principaux instigateurs de la belligérance mondiale seront eux aussi touchés en leur cœur tandis qu’ils se croient à l’abri entre deux océans. Les flots eux-mêmes seront touchés et il faut se référer à l’Apocalypse pour y trouver la narration : « J’entendis une voix qui, du Temple, criait aux sept Anges : Allez, répandez sur la terre les sept coupes de la colère de Dieu. Le premier s’en alla répandre sa coupe sur la terre (c’est la maladie) (…) Le deuxième Ange répandit sa coupe dans la mer (où toute vie périt) (…) Le troisième répandit sa coupe dans les fleuves et les sources ; alors ce fut du sang » (Ap 16, 1-9). »

        Message à une petite fille ukrainienne de 10 ans, Marina Kizyn par la Vierge Marie : « La Mère de Dieu annonce clairement que nous sommes à la fin des temps. Qu’il faut absolument prier pour que la Russie redevienne chrétienne, autrement il y aura une troisième guerre mondiale. Que l’Ukraine doit se protéger des tentations diaboliques des USA et de l’UE et aider la Russie dans sa reconversion. Car c’est la Russie qui convertira l’Ouest. L’étincelle de tout cela viendra de l’Ukraine. »

        Essai de compréhension des événements à venir selon les prophéties :

      • Yulian dit :

        Condoleeza Rice expliquait déjà en 2014 que les Russes seraient à court d’argent avant que les Européens ne soient à court d’énergie…
        https://t.me/trottasilvano/26805

        En novembre 2015, touchant le gazoduc Nord Stream 1, Gazprom y trouvait un engin explosif !
        https://t.me/trottasilvano/27083?single
        https://t.me/trottasilvano/27084?single
        Détail de la couverture du The Economist de janvier 2019 :

        Le 27 janvier 2022, Victoria Nuland, chef d’orchestre du coup d’État de Maïdan en 2014, célèbre pour son interjection très subtile : “F… the EU!”, annonçait que “Nordstream 2 n’avancerait pas si la Russie envahissait l’Ukraine » :

        Le 7 février 2022, Joe Biden affirmait que « les États-Unis mettraient fin à Nordstream 2 si la Russie envahissait l’Ukraine »:

        Le 10 juin 2022 exercice BALTOPS :
        https://seapowermagazine.org/baltops-22-a-perfect-opportunity-for-research-and-resting-new-technology/
        Le 10 juin 2022 eurent lieu des exercices de l’OTAN consistant à plonger et placer des explosifs, au large de Bornholm, au Danemark, soit dans la zone où les explosions de gaz du 26 septembre 2022.


        A partir du 2 septembre 2022 mouvements d’hélicoptères et de navires de guerre américains dans la même zone. Et on oublie que les Anglais avaient livré et formé des Ukrainiens à l’utilisation de drones sous-marins qui fonctionnent jusqu’à une profondeur de 100 mètres. Mais les explosions de pipelines n’ont-elles pas eu lieu à une profondeur de 70-90 mètres ?
        https://www.thedefensepost.com/2022/08/30/uk-mine-hunting-drones-ukraine/
        L’ancien ministre des Affaires étrangères polonais et parlementaire européen, Radek Sikorski, a tout de suite remercié les USA pour ces sabotages. Il faut dire que sa femme journaliste, Anne Appelbaum, est une pure néo-con. Une chose est sûre, la Russie continue de livrer du gaz par l’Ukraine ! Il aurait été plus logique pour elle d’arrêter de le faire mais de n’utiliser que celui du Nord stream ! Les pays de l’Otan sont donc bien ceux qui avaient le plus intérêt à dynamiter en 4 endroits les conduits sous-marins : des tubes de 12 mètres de long, 1.2 m de diamètre, pesant 24 tonnes et fabriqués dans un acier ultra résistant de 5 cm d’épaisseur capable de résister à la pression sous marine et celle du gaz, et enveloppés dans un sarcophage de béton.
        https://www.lecho.be/economie-politique/europe/general/une-quatrieme-fuite-decouverte-sur-le-gazoduc-nord-stream/10416891.html
        Détails expliqués par Bertrand Scholler :

        Pour Thierry Meyssan, Il s’agit du plus important sabotage de l’Histoire. Un acte de guerre à la fois contre la Russie (51 %) et contre l’Allemagne (30 %), co-propriétaires de ces investissements colossaux, mais aussi contre leurs partenaires, les Pays-Bas (9 %) et la France (9 %). Pour le moment, aucune des victimes n’a réagi publiquement.
        https://www.voltairenet.org/article218154.html
        Video des dégâts :
        https://vk.com/video-31371206_456264662
        La Russie va-t-elle riposter en utilisant ses sous-marins ?

        ou proposer un tuyau resté intact ?
        https://www.focus.de/politik/gazprom-will-wieter-durch-nord-stream-2-liefern_id_158493090.html
        Depuis, l’avion de l’entrepreneur de la maintenance des NordStream s’est volatilisé en vol.

        Tôt le matin du 8 octobre n22, explosions sur le pont de 19 km qui relie la Crimée à la Russie continentale :

        https://t.me/russosphere/21509
        https://t.me/kommersant/40806
        https://t.me/kommersant/40807
        Début des réparations :
        https://t.me/russosphere/21688?single
        Les terroristes selon les Russes :
        https://reseauinternational.net/explosion-du-pont-de-crimee-le-fsb-dit-avoir-arrete-huit-suspects/

    • Miron dit :

      Les articles 106 et 107 de la Charte des Nations unies donnent à la Russie, en tant que successeur légal du vainqueur de la Seconde Guerre mondiale, le droit de prendre toutes les mesures, y compris militaires, contre l’Allemagne, la Hongrie, l’Autriche, la Roumanie, la Bulgarie, la Finlande, la Croatie, la Slovénie, la République tchèque, la Lettonie, l’Estonie, la Lituanie et l’Ukraine pour des tentatives de renaissance du nazisme… Elle va avoir du mal, tant les nazis se sont infiltrés :

      Le commandant en chef des forces armées d’Ukraine porte un bracelet avec une croix gammée :
      https://t.me/trottasilvano/27020
      Et La Constitution 🇺🇦 oblige à «préserver le patrimoine génétique du peuple ukrainien» ! Même le régime d’apartheid sud-africain n’avait pas osé constitutionnaliser ce principe de pureté raciale qui figure dans l’article 16 de la Constitution 🇺🇦 !
      https://zakon.rada.gov.ua/laws/show/254%D0%BA/96-%D0%B2%D1%80#Text
      Cela ne les empêche pas de vendre les organes de leurs propres blessés :
      [video src="https://www.cjoint.com/doc/22_11/LKxuPJsNbrz_transplant.mp4" /]

      Quelques monuments à la gloire de Stepan Bandera comme à à Lvov (devant une arche de 30 mètres de haut, inauguré en 2007),

      à Ternopil

      à Ivanovo-Frankivsk :

      On ne compte plus les institutions culturelles ou sportives qui portent son nom. Pour son centenaire il y eut un timbre spécial.

      En 2016 on a donné son nom à l’une des principales avenues de Kiev. Ce n’est là qu’un petit aperçu du culte de « notre père » Stepan Bandera, particulièrement depuis l’« Euromaïdan ». En 1933 Stepan Bandera devint chef de l’OUN, organisation des nationalistes ukrainiens, lors du congrès tenu à… Berlin. Dès l’année suivante Bandera était agent de renseignement de la Gestapo, qui va entraîner ses troupes au sabotage et à la guérilla. Sous sa direction l’OUN assassine une soixantaine de personnalités politiques, dont les ministres polonais de l’Intérieur et des Affaires étrangères. Le 19 avril 1940, Bandera et ses fidèles font allégeance à Hans Frank, luxueusement installé au château royal du Wawel à Cracovie.

      Hans Frank, gouverneur général nazi de la Pologne, reste pour l’histoire « le bourreau de la Pologne », l’un des principaux accusés du procès de Nuremberg. Bandera, fils de prêtre grec-catholique, lui offre 38 cloches volées aux églises catholiques pour les fonderies allemandes. En 1941, il reçoit 2,5 millions de marks de l’armée allemande pour constituer sa propre armée. Quelques mois plus tard l’OUN proclame la déclaration d’indépendance de l’Ukraine, dont le troisième point stipule : « L’État ukrainien restauré travaillera sous l’appui de la Grande Allemagne national-socialiste qui, sous Adolf Hitler, crée un nouvel ordre en Europe et dans le monde et aide le peuple ukrainien à se libérer de l’occupation de Moscou. » En octobre 1942 est formée l’armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA), au fameux drapeau rouge et noir aujourd’hui omniprésent en Ukraine. L’historien Norman Davies écrit : « Les Juifs de la région avaient disparu assassinés par les Allemands (entre 1941 et 1942), (…) en 1943-44 la haine de l’UPA tomba sur les Polonais sans défense… Les villages furent brûlés. Les prêtres catholiques taillés en pièces ou crucifiés. Les églises brûlées avec tous les fidèles qui s’y étaient réfugiés. Les fermes isolées, attaquées par des bandes d’hommes armés de fourches et de couteaux de cuisine. Les victimes égorgées, les femmes enceintes transpercées par la baïonnette, les enfants tranchés en deux… Les auteurs ne pouvaient pas déterminer l’avenir de la province mais pouvaient envisager que son futur serait sans les Polonais. » On estime qu’il y eut en tout 100.000 morts. Sans compter que des Ukrainiens nationalistes participèrent activement à la Shoah, « libérant » l’Ukraine de 200.000 juifs. (Rappelons qu’en 1939 à Lwow il y avait grosso modo un tiers de Polonais, un tiers d’Ukrainiens, un tiers de juifs.) Stepan Bandera est élevé à la dignité de « Héros de l’Ukraine » par un décret signé le 22 janvier 2010 par le président Viktor Iouchtchenko

      « pour l’invincibilité de l’esprit dans la poursuite de l’idée nationale, l’héroïsme et le sacrifice dans le combat pour l’indépendance de l’État ukrainien ». Depuis le 1er janvier 2014 est organisée tous les ans une marche aux flambeaux à Kiev pour célébrer l’anniversaire de Stepan Bandera. Avec les drapeaux de son armée des massacres de Polonais.

      Bandera bénéficie d’un véritable culte, comme on le voit ici avec cette femme qui multiplie les métanies et les signes de croix devant sa statue de Lwow comme s’il s’agissait d’une icône du Christ :

      Le conseil régional de Khmelnytsky a proclamé 2022 année de l’UPA. Portrait de Bandera « notre père » sur la façade du conseil régional, et d’un supermarché :

      Funérailles d’Orest Vaskul, mort en juin 2021 à 94 ans, avec les honneurs rendus par un détachement de la Garde présidentielle, en la cathédrale de l’Eglise autocéphale de Kiev. Ancien membre de la division Waffen SS Galicia, Orest Vaskul était le président de la Fraternité des vétérans de l’armée nazie de Stepan Bandera pour la région de Kiev :

      28 juillet 2013, une cérémonie solennelle de réinhumation des restes de 16 soldats de la division Halychyna a eu lieu à Hologory, district de Zolochiv, région de Lviv. Les restes des officiers divisionnaires tombés au combat ont été retrouvés par les chercheurs de l’entreprise municipale du conseil régional de Lviv « Fate » :

      Août 2013 à « Lviv » : cérémonie du 70e anniversaire de la division Waffen SS Galicia :

      D’autres monuments ont été récemment érigés, notamment en l’honneur de Roman Choukhevych, officier de la police auxiliaire du Reich en Ukraine, de Dmytro Negrych (voir photo), chef de cette police, responsable de la mort de 20.000 juifs à Kolomya, puis participant du massacre des Polonais :

      Monument en l’honneur de Kuzma Brychko, un nazi ukrainien qui a participé au massacre de Polonais et de Juifs, dans la région de Rokitne lors du massacre de Volyn, où environ 80 000 personnes ont été exterminées :

      Célébration à Lwow du centenaire de Volodymyr Schegelskiy, chef de la police auxiliaire ukrainienne en Pologne, condamné en Pologne pour crimes de guerre et homicide de masse de juifs et de Polonais :

      Le maire de la ville de Tchernivtzy distribue des drapeaux noirs et rouges (typiques des collaborateurs nazis de l’OUN-UPA) aux directeurs des ÉCOLES de la ville pour qu’ils puissent les accrocher dans la cour (2021) :

      En 2020 le Parlement ukrainien a voté une résolution demandant au président Zelensky de conférer le titre de Héros de l’Ukraine à Myroslav Symchych pour son 98e anniversaire. Symchych, officier de l’UPA, condamné deux fois pour crimes de guerre, est le responsable de l’assassinat de 150 Polonais. Il a reçu l’Ordre de la Liberté en 2015 (ordre qui a été conféré aussi notamment à George Soros, John McCain, François Hollande, Joe Biden…)

      En décembre 2021, le Parlement ukrainien a adopté la résolution n°6406 « Sur la célébration des commémorations et des dates anniversaires en 2022-2023 » :
      – Le 80e anniversaire de la création de l’Armée insurrectionnelle ukrainienne (UPA);
      – Le 130e anniversaire de la naissance de Iouri Polyanski, maire pro-nazi de Lvov, partisan de Stepan Bandera;
      – Le 100e anniversaire de la naissance de Fedor Vorobets, militant et bourreau de l’UPA (connu notamment pour son implication dans le meurtre d’enfants juifs en Ukraine soviétique);
      – Le 110e anniversaire de la naissance de Iaroslav Stetsko, le plus proche collaborateur de Bandera;
      – Le 130e anniversaire de la naissance de Porfiri Silenko-Kravets, Hauptsturmführer, membre de la division SS Galicia ;
      – Le 130e anniversaire de la naissance d’Amet Ozenbachly, qui voulait la constitution d’un Etat tatar sous la protection de l’Allemagne nazie.

      Pourtant le gouvernement russe a déclassifié des documents relatifs aux procès de bandéristes à la fin de la Grande Guerre patriotique (Seconde Guerre mondiale). Ces documents attestent d’atroces crimes de guerre commis par les bandéristes contre des civils ukrainiens, en 1944 et 1945, lors du recul des nazis face à l’avancée des Soviétiques. Un document du ministère d’Alfred Rosenberg consacré aux territoires orientaux occupés par le IIIème Reich atteste d’un plan d’anéantissement complet du Donbass et de sa population par les forces bandéristes et nazies.
      https://silavpravde.mil.ru/
      https://www.voltairenet.org/article216622.html

      Pour Yaakov Kedmi, ancien diplomate israélien : « Zelensky est une honte pour le peuple juif. »
      https://odysee.com/@ERTV:1/Yaakov-Kedmi-ancien-diplomate-isra%C3%A9lien-Zelensky-est-une-honte-pour-le-peuple-juif:3?src=embed

      Le discours traditionnel de Poutine le 9 mai 2022 pour marquer la victoire des alliés sur l’Allemagne nazie :

      Discours de Vladimir Poutine lors de la 10e Conférence de Moscou sur la sécurité internationale du 16 août 2022 : il a aussi réitéré ses propos concernant l’ordre mondial unipolaire voulu par les élites mondialistes, assurant que ce dernier n’aura pas lieu : « Je répète que l’ère du monde unipolaire est en train de devenir une chose du passé. Peu importe la force avec laquelle les bénéficiaires du modèle mondialiste actuel s’accrochent à la situation, il est voué à l’échec… Un nombre croissant de pays et de peuples choisissent la voie d’un développement libre et souverain fondé sur leur identité, leurs traditions et leurs valeurs distinctes. Ces processus objectifs sont combattus par les élites mondialistes occidentales, qui provoquent le chaos, attisent les conflits anciens et nouveaux. Elles font tout ce qu’ils peuvent pour conserver l’hégémonie et le pouvoir qui leur échappent ; ils tentent de maintenir les pays et les peuples sous l’emprise de ce qui est essentiellement un ordre néocolonial. Les États-Unis et leurs vassaux s’ingèrent grossièrement dans les affaires intérieures d’États souverains en organisant des provocations, en organisant des coups d’État ou en incitant à des guerres civiles. Par des menaces, des chantages et des pressions, ils tentent d’obliger des États indépendants à se soumettre à leur volonté et à suivre des règles qui leur sont étrangères. Cela se fait dans un seul but, qui est de préserver leur domination. Ils ont besoin de conflits pour conserver leur hégémonie. C’est pour cette raison qu’ils ont destiné le peuple ukrainien à servir de chair à canon. Ils ont mis en œuvre le projet anti-Russie et ont été complices de la diffusion de l’idéologie néo-nazie. Ils ont fermé les yeux lorsque les habitants du Donbass ont été tués par milliers et ont continué à déverser des armes, y compris des armes lourdes, à l’usage du régime de Kiev. La situation en Ukraine montre que les États-Unis tentent d’étirer ce conflit. Il agit de la même manière ailleurs, fomentant le potentiel de conflit en Asie, en Afrique et en Amérique latine. Comme vous le savez, récemment, les États-Unis ont de nouveau, délibérément essayé d’attiser les flammes et de semer le trouble en Asie-Pacifique. Nous considérons cela comme une provocation minutieusement planifiée. Il est clair qu’en prenant ces mesures, les élites mondialistes occidentales tentent, entre autres, de détourner l’attention de leurs propres citoyens des problèmes socio-économiques urgents, tels que la chute du niveau de vie, le chômage, la pauvreté et la désindustrialisation. Ils veulent rejeter la responsabilité de leurs propres échecs sur d’autres pays, à savoir la Russie et la Chine, qui défendent leur point de vue et conçoivent une politique de développement souveraine sans se soumettre au diktat des élites supranationales. L’Occident s’efforce d’étendre son système fondé sur les blocs à la région Asie-Pacifique, comme il l’a fait avec l’Otan en Europe. À cette fin, il crée des syndicats militaro-politiques agressifs tels que AUKUS et d’autres (Aukus :alliance militaire tripartite formée par l’Australie, les États-Unis et le Royaume-Uni, rendue publique le 15 septembre 2021 ; elle vise à contrer l’expansionnisme chinois dans l’Indo-Pacifique.) »
      https://rumble.com/v1gamt8-poutine-je-rpte-que-lre-de-lordre-mondial-unipolaire-est-vou-lchec.-.html


      Le 20 août 2022, dans le quartier Odintsov de Bolshaya Vyaz’ma, près de Moscou, une bombe placée sous le siège du conducteur a coûté la vie à la journaliste Darya Dugina, 29 ans, fille du philosophe et politologue russe Alexander Dugin. La bombe a été placée par la citoyenne ukrainienne Natalya Vovk, née en 1979, qui était arrivée en Russie le 23 juillet avec sa fille Sofia Shaban. Elles avaient loué un appartement dans l’immeuble où vivait Douguine et l’avaient suivie dans une Mini Cooper portant trois plaques d’immatriculation différentes : de Donetsk, du Kazakhstan et d’Ukraine. Le jour de l’attaque terroriste, Alexandre Douguine et sa fille étaient présents au festival « Tradition ». Après avoir déclenché l’engin explosif, les deux femmes ont fui vers l’Estonie en passant par Pskov. Alexander Dugin suivait Darya dans une autre voiture et a été témoin de l’explosion. On l’envoya à l’hôpital pour traumatisme psychologique. Dugin considèrait Moscou comme la troisième Rome et l’héritier de l’Empire romain d’Orient et de l’Empire mongol. Au moment où sa fille dit : « Si l’Europe veut être avec la Russie à dire non au libéralisme, au globalisme et à l’hégémonie libérale, elle peut devenir Katekhon », un grand oiseau blanc s’envole derrière elle :

      Entretien accordé au media alternatif Breizh Info en septembre 2019 par Darya Dugina :

      Darya Dugina avait mis en place le 1er sommet russo-africain, lieu de contestation contre la France-Afrique au profit des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine, Afrique du Sud) ! Comme Alexandre Zakhartchenko, le Chef de la République Populaire de Donetsk (RPD) assassiné le 31 août 2018, Dugina ne verra pas un Donbass libéré rejoignant la fédération de Russie.

  10. Claire dit :

    Asselineauleaks : comment peut-on être si clairvoyant en politique mais si immature autrement ?
    https://odysee.com/@Contreverse:7/Asselineau-danse-avec-sa-meuf…-(la-vid%C3%A9o-que-Asselineau-veut-faire-disparaitre):f
    https://fch.bet/b/res/2681.html
    La version de Libération :
    https://imgur.com/a/eEOQwWE
    Celle du Monde :
    https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/04/22/francois-asselineau-president-du-parti-upr-accuse-de-harcelement_6037443_823448.html
    Réponse des signataires à François Asselineau !

    Révélations sur les coulisses des AsselineauLeaks :

    L appel téléphonique enregistré d’Eric Boizet à un membre du Bureau national de l UPR afin de demander aux autres membres du BN de signer une lettre « qui sera ensuite divulguée dans la presse » selon leurs propres dires , pour ensuite mettre Charles Henri Gallois à la tête de l UPR :
    -https://www.youtube.com/watch?v=mhbP9siDjY0
    Réponses du 6 juin 2020 de François Asselineau sur les critiques formulées contre lui :

    Congrès triennal de l’UPR, lequel aura pour ordre du jour l’élection du nouveau Président et du nouveau Bureau national par les adhérents, le 11 juillet (date de la proclamation des résultats). 3 listes :
    – « Cap sur le Frexit en 2022 », conduite par François ASSELINEAU,
    – « Une nouvelle ère pour l’UPR », conduite par Philippe CONTE,
    – « UPRD avec vous », conduite par Sylvain FONTAINE.

    François Asselineau visé par une deuxième plainte pour agression sexuelle
    https://www.ladepeche.fr/2020/07/04/francois-asselineau-vise-par-une-deuxieme-plainte-pour-agression-sexuelle-8963829.php

    Résultats : Le nombre d’électeurs inscrits s’est établi en définitive à 12 718. Le nombre de votants a été de 8 142, soit une participation de 63,9 %. Le scrutin pour le 4e Congrès, qui s’était déroulé en 2017 sur 12 jours et au cours duquel ne s’était présentée qu’une seule liste, la participation avait été de 35,9 %.


    Après une garde à vue de 48h en février 2021, explications d’Asselineau :

    • Didier dit :

      Autres souverainistes : Florian Philippot, le président des patriotes, qui cherche aussi à les rassembler le 21 juin 2020 à Colombey !

      Philippe de Villiers avec son livre ‘Les gaulois réfractaires demandent des comptes au Nouveau Monde’ : ou « l’espérance est un désespoir surmonté » ;

      Un tout nouveau qui rêve de renverser le gouvernement français actuel : il s’agit de Rémy DAILLET-WIEDEMANN, ancien président du Modem 31 (Haute-Garonne), fondateur entre autres du site référence sur l’IEF (Instruction en Famille ou « école à la maison »), blogueur et écrivain, de nationalité française mais expatrié depuis de nombreuses années, père de famille (très) nombreuse : 7 enfants de mémoire. Son père Jean-Marie Daillet, député UDF de longue date, s’est illustré notamment en attaquant frontalement Simone Veil en 1975 lors des débats sur l’IVG.
      https://qactus.fr/2020/10/28/q-scoop-renversement-1ere-sommation-appel-aux-militaires/

      • Soizic dit :

        De son côté, dans ‘Le livre noir de la gauche française’, Xavier Moreau fait un portrait sans concession de cette gauche qui prétend, depuis son apparition sur la scène politique française, démontrer sa supériorité morale non seulement sur la droite conservatrice mais sur le peuple français en tant que tel. Lorsque l’on regarde les accomplissements de la gauche depuis 1792, on y perçoit sur l’essentiel qu’une succession de crimes et de trahisons dont à aucun moment elle n’a eu l’intention de s’amender. Le meurtre, la corruption, la trahison, la transgression sexuelle sont apparus dès la naissance de la gauche. Ils ne sont pas des excès dus aux circonstances, mais ils sont intrinsèquement liés à cette gauche française.

        Des maux que l’occident a adopté et que Poutine a dénoncé une semaine après le début de son intervention en Ukraine :

        Mais avant il y avait eu depuis le 27 septembre 2020, de violents combats qui opposèrent l’armée azerbaïdjanaise et les forces arméniennes pour le contrôle du Haut Karabagh, une petite région d’ Azerbaïdjan, dont la population arménienne a déclaré l’indépendance, avec le soutien de la République d’Arménie :

        Déclaration de V.Poutine devant les députés Russes (27.04.2022) :
        https://odysee.com/@elby1984:0/2022_04_27_Declaration_Vladimir_Poutine_devant_deputes_Russes:5e

        Pourquoi la France qui a accepté les résultats du referendum au Sud Soudan, l’indépendance du Kosovo, ne tient pas à le faire dans les régions ukrainiennes russophones ? se demande F. Asselineau le 21 septembre 22. Cela expliquerait-il les nombreux sièges vides lors du discours de Macron le 20 septembre 22 à l’Assemblée Générale des Nations Unies ! Il est vrai que si en 1970, l’Occident représentait 25% de la population mondiale et réalisait 90% du PIB, en 2022, l’Occident ne représente plus que 12,5% et sa part de PIB a chuté à 45%.

        https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/09/26/emmanuel-macron-a-lonu-un-discours-anachronique-sur-fond-de-systeme-moribond-par-jean-goychman/

        Résultats après dépouillement de tous les bulletins :
        – RPD : Taux de participation 97,51%, et 99,23 % ont voté pour l’intégration de la République à la fédération de Russie.
        – RPL : Taux de participation 92,6 %, et 98,42 % ont voté pour l’intégration de la République à la fédération de Russie.
        – Région de Kherson : Taux de participation 76,86 %, et 87,05 % ont voté pour l’intégration de la région à la fédération de Russie.
        – Région de Zaporojié : Taux de participation 85,4 %, et 93,11 % ont voté pour l’intégration de la région à la fédération de Russie.
        https://www.donbass-insider.com/fr/2022/09/28/les-regions-du-donbass-de-kherson-et-de-zaporojie-ont-vote-massivement-pour-leur-integration-a-la-federation-de-russie/
        Le 30 septembre 2022, le président Vladimir Poutine s’est adressé à son pays ainsi qu’aux quatre millions d’habitants des régions russophones récemment annexées par son armée :
        https://fr.sott.net/article/40883-Le-discours-historique-de-Vladimir-Poutine-sur-le-rattachement-des-regions-pro-russes-a-la-Russie
        Pour Pierre-Emmanuel Thomann qui a été observateur du referendum « L’interprétation du droit international se fait selon les intérêts géopolitiques des acteurs dominants » :
        https://app.videas.fr/embed/f6d1fd5b-8355-45c9-ba34-267cde2930ee/#

  11. Christophe dit :

    Valérie Bugault : Crise des institutions françaises et piste pour une refondation :

    Gouvernement ou entreprise commerciale ?
    https://valeriebugault.fr/gouvernement-ou-entreprise-commerciale
    https://www.societe.com/societe/republique-francaise-presidence-100000017.html

  12. Lee dit :

    Le 12 novembre 2020, le journal allemand Die Zeit publiait un article sur l’« Absurdistan autoritaire » imposé par le gouvernement français à ses concitoyens.
    https://www.ojim.fr/labsurdistan-francais-vu-par-les-medias-allemagne-et-france/
    D’autres médias étrangers s’inquietent du virage autoritaire d’Emmanuel Macron :
    https://www.mediapart.fr/journal/international/211120/la-presse-etrangere-s-inquiete-du-virage-autoritaire-d-emmanuel-macron?onglet=full
    Et pourquoi cette complicité évidente de l’état avec les black blocks ?

    Mais il y a pire. Il y a quelque chose de pourri au sein de la police de France. Violences spectaculaires (et filmées) contre des journalistes et des réfugiés alors que la très controversée loi Sécurité globale est en cours d’adoption… Dernièrement, Michel Zecler, un producteur de musique, et des jeunes artistes dont un mineur, se faire tabasser et gazer avec une violence inouïe…
    https://odysee.com/Michel-Zecler—Agression-polici%C3%A8re—VID%C3%89O-COMPL%C3%88TE-NON-CENSURE:618f2fca70a09034bda2421731ef9c60729c506c
    Noam Anouar, policier, syndicaliste à VIGI, qui a par le passé tiré la sonnette au sujet des violences contre les Gilets jaunes, du racisme au sein de l’institution policière ou de l’islamisme radical, a décidé de quitter l’institution comme son collègue et camarade de syndicat Alexandre Langlois :

    Les opposants à la loi Sécurité globale se sont mobilisés le 28 novembre 2020 partout en France, et notamment dans la capitale française, où la manifestation un temps interdite – la préfecture proposait un rassemblement statique à République – a finalement été autorisée par la justice :
    (https://www.youtube.com/watch?v=8ODxXJGs7xc)


    La République prend un irrépressible penchant totalitaire qui va de concert avec son avancée dans l’idéologie mondialiste. Toujours sous le même prétexte de « sécurité » publique, le Régime entend répertorier les opinions « politiques, philosophiques, religieuses ou syndicales » de ceux qui peuvent menacer non pas la sécurité du peuple, mais sa sécurité à lui. Recueillir une somme importante d’informations sur l’opinion politique de personnes «pouvant porter atteinte à la sécurité publique ou à la sûreté de l’Etat», des pseudos Twitter, des données de santé, des éléments de comportement religieux : c’est ce que permettent désormais trois décrets du ministère de l’Intérieur publiés dans la matinée du 4 décembre 2020 après un avis favorable du Conseil d’État. Quand le gouvernement ouvre (discrètement) la porte au fichage massif :
    http://www.francesoir.fr/politique-france/le-gouvernement-ouvre-discretement-la-porte-au-fichage-massif
    C’est ainsi que l’agence gouvernementale Viginum pourra surveiller les publications des français sur les réseaux sociaux :
    https://lecourrierdesstrateges.fr/2021/12/14/lagence-gouvernementale-viginum-pourra-surveiller-les-publications-des-francais-sur-les-reseaux-sociaux/

    Une certaine résistance commence à se montrer comme celle du Capitaine Alexandre Juving-Brunet :

    • Frédéric dit :


      Il est plus qu’urgent de réformer la justice ! Lenteur, idéologie, séparation des pouvoirs, corruption il y a beaucoup à dire. Mais, pour Ernest Pardo, dans son livre ‘La supercherie judiciaire’,

      il y a une véritable souffrance des justiciables et les fameux Etats généraux de la justice, décidés par Emmanuel Macron, ne sont pas autre chose que de la communication pré-électorale. La première responsabilité, c’est celle des juges qui n’ont aucun compte à rendre, et qui sont nommés par une oligarchie ploutocratique. Tandis que le PNF, créé récemment, est un moyen de neutraliser les politiques. La justice n’est pas injuste elle n’existe pas ! Lisibilité de la justice ? Un langage incompréhensible. Suppression des jurés des cours d’assises, évolution de la justice le plus souvent vers une justice inhumaine. 1 200 plaintes des Gilets Jaunes toutes classées sans suite ! On nous parle d’un Etat de droit, où est la séparation des pouvoirs ? Nous raisonnons sur du vide, il n’y a pas de Constitution et la magistrature est un organe pour servir l’Etat. Comment faire confiance à ces Etats généraux et à la justice quand le garde des Sceaux, mis en examen, préside ces Etats généraux ? Tandis que le secret des avocats est en train d’être remis en cause…

  13. Axel dit :

    Qui remplacera Macron lors des élections 2022 ? Selon Attali, ce sera une femme. Christine Lagarde ? Anne Hidalgo ? Ou bien Audrey Tcherkoff, qui avec son ‘Manuel pour une sortie positive de la crise’ tient un discours imitant parfaitement celui de Davos ! D’autant plus qu’elle se dit « déterminée à être actrice dans ce monde ! » Elle est directrice générale du Global Positive Forum (Le Havre dont le maire est Edouard-Philippe) et membre du directoire de la Fondation Positive Planet fondée par Jacques Attali.
    https://crowdbunker.com/post/HqSDmGD7Jf

    Eric Zemmour a aussi ses chances. Mais pourquoi est-il pour l’Eglise mais contre le Christ ?
    https://rumble.com/vwbgp7-ric-zemmour-je-suis-pour-lglise-mais-contre-le-christ.html

  14. Victor dit :


    Ils ont pris les embargos les plus débiles de toute l’Histoire ! Energies, Economie, Pétrole et Peak Oil: Revue Mondiale Août 2022 :
    https://2000watts.org/index.php/energies-fossiles/peak-oil/1290-energies-economie-petrole-et-peak-oil-revue-mondiale-aout-2022.html
    https://crowdbunker.com/v/5eYbcqNePZ

    De la Yougoslavie à l’Ukraine, avec Slobodan Despot, journaliste et intellectuel helvète d’origine serbo-croate, fondateur de Antipresse. Ou les valeurs qu’impose l’occident à des pays qui n’en veulent pas…
    https://odysee.com/@DiscreetL:6/De-la-Yougoslavie-%C3%A0-l'Ukraine.-(G%C3%A9o)Politique-et-autres-rumeurs%F0%9F%8E%99%EF%B8%8FSLOBODAN-DESPOT-Anton-Malafeev:2
    Jean-Michel Vernochet, l’affrontement Est-Ouest après les actes de sabotage de Nord stream 1 et 2 et du pont de Crimée :
    https://odysee.com/@sarah.markus:f/2022_10_08_JEAN_MICHEL_VERNOCHET_CARL_CROCHU_Affrontement_Est_Ouest_Chroniques_
    ukrainiennes:d
    Président de l’association Ouest-Est, Nikola Mirkovic, auteur de ‘L’Amérique Empire’, explique très bien pourquoi les USA veulent éloigner la Russie de l’Europe de l’ouest !
    https://crowdbunker.com/v/DD533bjR-HM
    Pendant ce temps, projection clandestine sur des bâtiments à Paris pour l’anniversaire de Vladimir Poutine : « Joyeux anniversaire à l’homme qui change le monde ! » :

    Et Le matin du 10 octobre 22, les forces armées russes ont lancé des frappes massives de missiles à travers l’Ukraine. Outre les quartiers généraux et les points de contrôle de l’armée, de la SBU et de la Garde nationale, les infrastructures énergétiques ukrainiennes ont fait l’objet de frappes systématiques.

    Jean-Dominique Michel : Le naufrage de l’Occident : fraudes et corruption au temps du Covid…
    https://odysee.com/@emakrusi:5/jean-dominique-michel-propagande:e
    Pas étonnant que le 19 octobre 22, l’Ukraine reçoive le premier prix des droits de l’homme de l’Union européenne :
    https://news-24.fr/lue-decerne-le-premier-prix-des-droits-de-lhomme-au-peuple-ukrainien/
    Exemple de respect des libertés fondamentales par Kiev :
    https://t.me/trottasilvano/27477

    Les interventions d’Alain Juillet sur la guerre en Ukraine : « Sans négociation, les sanctions vont tuer l’Europe au détriment du reste du monde…. »
    https://odysee.com/@GiletteJaune:8/Sabotage-des-Gazoducs–nos-derni%C3%A8res-analyses-Open-Box-TV-14-10-2022-Extrait:f
    « Et c’est celui qui aura la plus grande résilience économique et sociale qui gagnera en Europe. » pensent Jacques Hogard, Vincent Desportes et Dominique Delawarde. « Alors, l’Otan pourra-t-elle renverser Poutine pour occidentaliser la Russie et mettre en place un monde unilatéral ? »
    https://odysee.com/@Myriam.Bloch:1/J.HOGARD-V.DESPORTES-D.DELAWARDE-Ukraine-OTAN-Russie-Quelles-relations-pour-l'apr%C3%A8s-guerre:2
    Le petit-fils du général de Gaulle s’est exprimé sur le conflit ukrainien. Il s’est livré à une vive critique des politiques occidentales sur le dossier, imputant notamment à Paris une « soumission à l’OTAN » :
    https://odysee.com/@LiBERTY_VOICE:b/LE-PETIT-FILS-DE-GAULLE-SUR-LE-CONFLIT-EN-UKRAINE:8
    Pour Sylvain Ferreira, historien militaire, qui vient de publier ‘La bataille de Marioupol’, la Russie n’a encore attaqué qu’en « gardant une main dans le dos ». Mais Poutine ayant été réélu en mars 2018 (4ième mandat), va devoir terminer cette guerre avant la fin de son mandat en 2024 :
    https://crowdbunker.com/v/ZMbB4rf3fG

    Quand on pense que la France pourrait à elle seule produire autant de gaz que la Russie grâce à ses territoires outre-mer :
    https://odysee.com/@christophevoisin.a:e/Idriss-Aberkane—La-France-pourrait-produire-autant-de-gaz-que-la-Russie:d

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s