La haute trahison de l’élite française ou loi du 3 janvier 1973

Révolte des bonnets rouges

Une fois de plus, voilà que l’actualité nous oblige à reconsidérer  le degré de lâcheté de notre classe dirigeante. .

.

goutte d'eauLa goutte de trop :

Cette écotaxe non seulement imposée en pleine crise, mais en plus raflée par un consortium d’entreprises « écomouv »,  mené par le groupe italien Autostrade per l’Italia, est la goutte d’eau qui mit en rogne les Bretons. Ils devinrent ainsi les premiers défenseurs des intérêts français,

http://www.wk-transport-logistique.fr/actualites/detail/65842/ecotaxe-poids-lourds-ecomouv-verifie-la-fiabilite-technique-du-dispositif.html

pont-de-buis carte

http://www.youtube.com/watch?v=7YvpSoE0Cmw

en allant affronter les forces de l’ordre le 26 octobre 2013 à Pont–de-Buis :

http://www.youtube.com/watch?v=hYt_vFIAoCI

Mais pour collecter cet impôt, pourquoi ne pas faire appel au Trésor Public, plutôt qu’à des actionnaires tels que Benetton, Goldman Sachs, Thalès, SFR ou Stéria (lié au désastreux logiciel Louvois, qui permit pendant des mois à l’état, de ne pas payer ses militaires.  Malgré cela, les Français seront obligés d’indemniser la société) ?

http://www.linformaticien.com/actualites/id/31121/louvois-abandonne-qui-va-payer.aspx

N’est-ce pas 20%  des recettes de la taxe qui leur sont octroyés ? Faisant de celle-ci la plus coûteuse jamais mise en place ! A titre de comparaison, ce pourcentage ne dépasse pas 1,2 % pour l’impôt sur le revenu ! Dessin portique

http://www.bastamag.net/article3465.html

La manifestation du 2 novembre à Quimper eut l’immense avantage de mettre en évidence de quel côté étaient ces  syndicats, censés défendre les travailleurs, dont les fonctionnaires du fisc. CFDT Bretagne, Parti Socialiste du Finistère et du Morbihan, Confédération Nationale du Travail, Confédération Paysanne, Bretagne Ecologie, Comité Régional des Pêches Maritimes de Bretagne en n’appelant pas à manifester, entérinaient l’idée qu’un racket à la Goldman Sachs puisse être pérennisé comme il se fait déjà  en amont, avec la spéculation sur la nourriture, l’électricité et le gaz.

http://www.letelegramme.fr/ig/generales/regions/bretagne/manifestations-pour-l-emploi-qui-manifeste-samedi-et-ou-31-10-2013-2288087.php http://www.youtube.com/watch?v=Ply8A8FBu4c

Si les Bretons qui participèrent aux échauffourées, en portant un couvre-chef  rouge, en rappel à la dite révolte des bonnets rouges (1675), ne purent que reporter la taxe, ils réveillèrent en revanche les endormis des autres provinces. 

Hommage aux poilus

http://www.revolte-papier-timbre.com/histoire/index.html

Le 11 novembre, François Hollande put en juger sous les huées des Français. Ils ne comprenaient pas pourquoi leur piètre président allait saluer hypocritement  ceux qui défendirent  la France, alors que par derrière, il la vendait par monceaux entiers à la haute finance ! Les sifflements agressèrent tellement ses oreilles, qu’ordre fut donné d’arrêter tout porteur de coiffe rouge !

http://www.youtube.com/watch?v=GB2FKMrNKsU#t=161

Le père Noël n’a qu’à bien se tenir, autrement il deviendra comme les crèches, persona non grata.

. Père Noël interdit .

.

Une trahison de l’élite corrompue jusqu’aux os qui vient de loin :

Jean_Monnet_1980C’est peu après la 2nde guerre mondiale que commença l’amorce de la mise en esclavage des peuples européens.  La stratégie appliquée grâce à des gens perfides tels que Jean Monnet consistait à provoquer artificiellement des difficultés pour fédéraliser petit à petit les états, les mettant ainsi sous contrôle américain. On créa ainsi le marché commun (avec fin des droits de douane), l’union européenne, l’union monétaire pour en arriver à l’union politique. Cette transformation se faisait dans la plus grande discrétion et d’une manière totalement antidémocratique, avec l’aide d’institutions de l’ombre telles que les loges maçonniques, le groupe Bilderberg ou la Trilatérale. Philippe Seguin, homme d’exception, l’appelait  « la conspiration du silence ».  Pour les marchés financiers, il ne fallait pas que la démocratie devienne un obstacle. Ainsi força-t-on la France à renoncer discrètement à son indépendance, en commençant par supprimer  méthodiquement son programme du Conseil National de la Résistance (que le parti UPR tient aujourd’hui à  rétablir).

http://www.youtube.com/watch?v=kzBRXQwuJpY

Jean Monnet qui émargeait à la CIA en tant qu’agent des services spéciaux américains fit ici merveille.  Mais son curieux patriotisme s’était déjà illustré en juin 40, quand il essaya d’interdire au général de Gaulle, l’accès aux studios de la BBC. Allen DullesLes mouvements européistes étaient financés à l’époque par les fondations Ford et Rockefeller et avaient comme vice-président du Comité Américain pour une Europe Unie, Allen Dulles (directeur de la CIA dans les années 50).  Il ne faut donc pas s’étonner si de nos jours, la Défense européenne reste commandée par un général américain, et que des gens tels que Raymond Aron, pourtant ancien gaulliste, se soit férocement opposé, à la politique d’indépendance nucléaire de la France !  Car pour qu’une nation ne soit plus un état, ne doit-on pas lui supprimer son armée et sa monnaie ? .

.

Retour historique :

La crise de 1929 (comme quoi malheur est bon), avait fait revenir les politiciens à ces idées d’inspiration chrétienne, à l’origine de la civilisation occidentale, dont un des principes était que l’on ne pouvait pas servir en même temps Dieu et l’argent ;  franklin_roosevelt_turkeyl’état et les intérêts financiers. Si Franklin Roosevelt (32e président) eut le courage  de s’en prendre à eux, il mit toutefois fin à l’échange « billet contre or »  au moyen d’un Executive Order, ne permettant pas à sa population d’en détenir,  sous peine de 10 ans de prison et de 10 000 dollars d’amendes. Mais il sépara les banques de dépôts des banques d’affaires par le Glass Steagall Act de 1933 et créa un an plus tard un organe de régulation, le Security Exchange Commission. En Angleterre, en 1950, le ministre des finances Hugh Dalton réussit à nationaliser la banque centrale pour un temps, copiant ainsi grosso modo le système français, jusqu’à ce  que ces successeurs finissent à nouveau par céder, face aux pressions de la City. Hugh_DaltonMais la guerre du Vietnam étant un gouffre financier, les Américains abandonnèrent les accords de Bretton Woods qui les obligeaient à échanger leurs dollars contre de l’or. Ayant déjà imprimé bien plus de billets qu’elle n’avait de lingots, l’Amérique de Nixon dut faire un défaut de paiement sur ses obligations le 15 aout 1971. L’once d’or à 35$ de cette époque, vaut aujourd’hui 1.300$ (valeur  artificiellement basse ; les cours étant comme le reste truqués) !

http://kingworldnews.com/kingworldnews/KWN_DailyWeb/Entries/2013/11/8_Stunning_90_Tons_Of_Paper_Gold_Used_To_Smash_Gold_Market.html

liasse de dollarscoffre orDe Gaulle fut un des derniers à avoir pu échanger ses dollars contre de l’or en envoyant des bateaux militaires les chercher.

http://www.dailymotion.com/video/xktn4c_1965-de-gaulle-l-or-et-le-dollar_news

Aujourd’hui, l’Allemagne se voit devoir attendre sept ans pour récupérer le sien.

http://www.dailymotion.com/video/x137baw_rt-l-allemagne-reclame-son-or-aupres-de-la-fed-s-t_news?start=182

accords de la JamaïqueLors de la négociation des Accords de la Jamaïque du 8 janvier 1976, la proposition de la France d’avoir des taux stables, permettant ainsi d’éviter l’enrichissement malhonnête des traders sur les fluctuations des taux de change, fut curieusement rejeté par les anglo-saxons et l’Allemagne. Les  taux flottants entrainèrent ainsi les pays européens à rechercher une monnaie commune. Mais n’était-ce pas en fait le but de la manœuvre (problème-réaction-solution) ? .

.

Le modèle français avant l’infidélité de ses élus :

Assignat_de_15_solsSi sous la Monarchie,  le roi  émettait de la monnaie selon ses réserves d’or et d’argent, lors de la Révolution Française, l’esprit antichrétien qui en émanait,  décomplexa les gens de l’usure et du lucre. Le 13 juillet 1789, on sacralisa la dette publique. Puis on mit en circulation les assignats, qui ne reposaient en fait que sur le vol des biens de l’église.

http://www.youtube.com/watch?v=f33Zzo2EOsw

Un détournement qui ne leur porta pas bonheur puisque huit ans après,  l’Etat faisait banqueroute. Il faut attendre Napoléon pour que soit créé le 18 janvier 1800 la Banque de France. Quoique d’entité privée, elle restait soumise à l’état,  puisque seul  à pouvoir la garantir. Celui-ci émettait de la dette en la changeant contre de l’argent de la Banque de France,  qu’il remboursait par la suite sans intérêt. La France d’après guerre (sous de Gaulle), avait su se retrousser les manches et se désendetter de 900 millions de $ en 10 ans, tout en réalisant de grands projets nationaux, aussi bien dans le domaine nucléaire,  spatial que des transports  (Concorde, autoroutes…).  Elle avait pu le faire, grâce à des banques aux ordres de l’État et qui s’obligeaient à avoir un fonds de réserve de 20%.  Ce mode de fonctionnement efficace, n’empêchait pas non plus les prêts auprès des Français, leur permettant  d’arrondir leur fin de mois,  en plaçant leurs économies en Bons du Trésor.

Bon_du_Tresor

.

Le premier piège tendu par les mondialistes : l’immigration :

richard-coudenhove-kalergi_das_pan-europaische-manifestC’est ce dont la France souffrit en premier.  Pour en comprendre les causes, Il faut remonter à un politicien français (naturalisé en 1939), Richard Coudenhove Kalergi , fondateur en 1922 à Vienne, d’un mouvement paneuropéen, favorable à un Nouvel Ordre Mondial dirigé par les USA. Dans son livre « Praktischer Idealismus »  il déclarait que les futurs européens ne seraient plus originaires du Vieux Continent, mais issus de mélanges raciaux. Il préconisait les croisements des peuples européens avec les Noirs et Asiatiques,  créant ainsi un troupeau multiethnique sans qualités spécifiques et facile à dominer.  Il plaidait aussi pour la suppression du droit à l’autodétermination des peuples.

Praktischer-Idealismus-1925

http://sitamnesty.wordpress.com/plan-kalergi/

C’est  selon ce principe que l’on demanda aux grecs d’annuler un référendum sur l’euro ;  et qu’en Italie on vira manu militari Berlusconi (élu),  au profit de l’ancien cadre de Goldman Sachs, Mario Monti,  violant ainsi le choix démocratique du peuple italien. Il était de même pour la disparition des nations, en utilisant les mouvements ethniques  séparatistes ou l’immigration allogène de masse.  Son action nocive  fut grandement aidée par la loge maçonnique B ‘nai B’rith et des médias tels que le New York Times, tous sionistes à 100%.  Ce qu’il y avait de révolutionnaire dans son plan, était de ne pas préconiser un génocide pour atteindre le pouvoir,  mais de tout simplement  bêtifier l’être humain.arnaque-rap-antiracisme Il suffit de voir ce qu’est devenu l’Education Nationale en France, pour comprendre comment il fit école, même si certains immigrés sont loin d’être aussi abrutis qu’il l’aurait imaginé : Farida Belghoul  en est un parfait exemple !  Elle sut brillamment percer les traquenards de SOS racisme et du système Peillon.

http://www.dailymotion.com/video/x16mtgj_farida-belghoul-sur-la-theorie-du-genre_news#from=embediframe

À l’heure où Faouzi Lamdaoui, conseiller à l’égalité et à la diversité auprès de François Hollande,  envisage d’organiser un concert hommage, avec de grandes stars du rap, pour célébrer le 30ème anniversaire de la Marche des Beurs ; à l’heure où toute la classe médiatique et l’Élysée font la promotion du film La Marche de Nabil Ben Yandir, avec en tête d’affiche le collabeur fan de Jacques Delors : Jamel Debbouze , il va être intéressant d’observer si les 86% des musulmans français ayant voté maladroitement socialiste, tomberont à nouveau dans le piège, si bien dénoncé par Belghoul. .

.

La loi du « 3 janvier 1973 » comme 2nd piège :

Tout commença à changer économiquement quand un ancien directeur de la banque Rothschild, Georges Pompidou, devint président de la République. G. Pompidou mutation_economiqueAvec sa loi du 3 janvier 1973, il se mit à restreindre les avances  « gratuites » faites par la Banque de France en accord avec son gouverneur Olivier Wormser et ses deux vice-gouverneurs André de Lattre et Bernard Clappier (homme de confiance de Monnet et directeur de cabinet de Robert Schuman). D’autres personnages connus les suivirent dans cette trahison : Jean-Yves Haberer, Claude Pierre Brossolette, Raymond Barre, Jacques Delors, Edmond Malinvaud….Sa loi fut curieusement  introduite au Sénat comme une loi de « rationalisation administrative ». Pour les parlementaires ou journalistes naïfs, cela n’avait pour but que d’éclaircir ou simplifier les textes.  Pour d’autres, tels que Michel Rocard ou les communistes, elle s’inscrivait dans une logique de soumission croissante à la finance privée.

http://www.youtube.com/watch?v=PH7W6ddx8V4

Mais les médias vendus au capital, firent semblant de l’ignorer, alors qu’elle allait nous mener directement à l’euro.  Le collet était bien tendu : on commença d’abord par limiter le montant que l’état pouvait emprunter sans intérêt, pour peu à peu le réduire, puis le supprimer. BalladurComme les banques en France étaient publiques beaucoup ne virent pas le piège et n’imaginèrent pas une seconde qu’Edouard Balladur songeait déjà à les privatiser. Giscard d’Estaing ajouta son grain de sel,  en faisant courir le bruit que le système de prêt par la Banque de France, ne pouvait qu’entraîner une inflation permanente.  Une affirmation totalement erronée, puisqu’elle tournait dans les années 60 à 3,5%. D’autre part, les salaires étant indexés à l’inflation, les travailleurs n’en auraient-ils pas été les premiers gagnants, contrairement aux rentiers ?  Mais voilà, les hommes politiques cupides, préfèrent choyer  ces derniers, plutôt  que de s’occuper du bien commun.  C’est un des grands paradoxes de la démocratie.  Elle ne donne le pouvoir qu’à celui qui a de l’argent. .

.

Quand la gauche caviar prit le pouvoir en mai 1981 :

Contrairement à toute attente, elle n’utilisa pas la Banque de France pour nationaliser les banques et les grandes entreprises. Les conseillers de François Mitterrand comme Jacques Attali préférèrent l’endettement, en augmentant l’émission des Bons du Trésor  par 5 entre 1978 et 1986.  Et cela malgré la suppression des droits de douane par le Marché Commun, empêchant l’Etat de toucher des milliards, et nonobstant la déferlante des produits étrangers qui en résulta. Le franc dut dévaluer par 3 fois.La réforme du système monétaire  PUF L’économiste Tovy Grjebine avait pourtant réussi à entraîner des parlementaires de droite à déposer un projet de loi le 22 juillet 1981, pour annuler une partie des effets néfastes de la loi du 3 janvier 73.  Il sut démontrer parfaitement que l’endettement auprès des banques  était en fait source d’inflation.

https://monnaie.wikispaces.com/proposition+de+loi+157

Mais il ne fut pas suivi. En 1984, on vit apparaître une ânerie monumentale,  la « Banque Universelle ».  Elle mettait fin à la séparation des banques de dépôts et d’affaires, et la suppression de l’échelle des salaires le 24 janvier par la loi Delors.  C’est le travailleur qui devait dorénavant payer l’inflation. Puis Pierre Bérégovoy et Jean Charles Naouri autoriseront la vente des produits dérivés et la possibilité, pour l’État ou un privé, d’emprunter directement sur les marchés financiers (sans passer par les banques). Le gouvernement socialiste entrainait désormais la France dans une politique ultralibérale :   la reprivatisation des banques qui suivit peu après, transforma le statut de la dette publique des Français en dette vis-à-vis des banques privées.  Le produit des intérêts de la dette, en allant dans des poches privées, ne constitue-t-il pas là,  l’escroquerie la plus géniale de l’histoire ?  De même qu’ en transformant l’être humain en marchandise, notre époque permet à des paires d’homos d’avoir des enfants,  de même confère-t-elle à l’argent improductif, un talent procréateur. Et cela, d’une manière totalement antidémocratique !  Le 17 avril 1989 naissait la BCE. La loi du 3 janvier 1973 s’y verra gravée dans les Accords de Maastricht aux articles 104 et 105-1, interdisant ainsi à la banque européenne de prêter aux états sans intérêt. Qui a bien pu rédiger cette partie du traité entré en vigueur le 1er novembre 1993 ? Et bien le gouverneur de la Banque de France Jean Claude Trichet, Philippe Lagayette, Xavier Musca (futur conseiller de Sarkozy). Philippe Seguin, le gaullisteLa Banque de France devenant ainsi une simple filiale régionale de la BCE. Du statut de serviteur du peuple, elle passait à celui de serviteur de Bruxelles et des banques privées ! C’est le premier ministre Edouard Balladur qui fit voter la loi à l’Assemblée et au Sénat. Le ministre des Finances était Edmond Alphandery (directeur du think thank Friends of Europe, membre de la Trilatérale et du comité européen de la banque Lehman Brothers). Et comme ministre du budget ? Nicolas Sarkozy ! La droite et la gauche étaient main dans la main pour mettre à genoux la France, malgré les yeux furibonds du gaulliste  Philippe Seguin, de Philippe de Villiers, Jean Marie Le Pen, J.P. Chevènement, Jean Pierre Gérard (président du club des Numéros un mondiaux français à l’exportation) et quelques autres…

http://revolution-monetaire.blogspot.fr/2011/11/quand-phillipe-seguin-disait-non-leuro.html

Le résultat, 1500 milliards dus aux seuls intérêts qu’elle n’aurait pas eu à payer,  si elle avait laissé la Banque de France créer sa monnaie.  Un monumental hold up que la plupart des Français n’ont toujours pas vu. .

.

A qui la dette de la France peut-elle bien appartenir ?

Dans une démocratie,  maitriser sa monnaie et sa dette est aussi vital que le droit de vote. Les prélèvements nouveauxLes Etats possesseurs de dettes ne se gênent pas pour faire pression sur les états débiteurs. Malheureusement, le Code Monétaire et Financier protège étrangement l’identité des créanciers, alors que pour n’importe quelle PME, elle exige  la publication de leurs noms. Par contre, ce qui est certain, sans la loi du 3 janvier 1973, la France n’aurait pas plus de 400 milliards de dettes,  alors qu’elle en est maintenant autour des 2.000, l’équivalent de son PIB.

http://www.lefigaro.fr/conjoncture/2013/09/27/20002-20130927ARTFIG00287-la-dette-francaise-continue-d-exploser-a-934-du-pib.php http://www.financespubliques.fr/

Chaque enfant qui nait aujourd’hui, au lieu de se retrouver avec les 800 € de dette de 1973, en a 30.000 €, dont 70% qui dépendent de prêteurs étrangers. Cela ne semble pourtant pas faire peur au gouvernement actuel, tant il est soumis à ces lobbies. Il prévoit même un déficit budgétaire pour 2014 de 82 milliards (celui de 2013 devant dépasser les 72).

Impôt sur le revenu

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/09/25/97002-20130925FILWWW00010-deficit-de-l-etat-de-82-milliards-en-2014.php

On ne peut que rester abasourdi devant l’incompétence ou trahison de ceux qui gouvernent.  La France n’aurait jamais dû se débarrasser de son pouvoir d’émettre la monnaie !  En ne pouvant plus dévaluer, elle ne peut plus gagner en compétitivité, ni fixer sa politique industrielle ! Elle en est réduite à accepter les délocalisations et à se mettre en concurrence avec les pays en voie de développement, tout en sachant qu’au Bengladesh, un salarié n’est payé que quelques malheureux euros par jour. Ne voit-elle pas que cela a pour elle des conséquences sociales désastreuses (en 20 ans, elle a perdu 3 millions d’emplois industriels) ?  Enchainée  par ses débiteurs, son patrimoine disparaît de jours en jours.  On vend les bijoux de famille. Début 2007, plus de 50% du patrimoine productif de l’État était déjà cédé. 500 milliards d’actifs vendus à 60% de leur valeur ! Mais les autoroutes déjà payées par les Français, ne servaient-elles pas, grâce à leurs péages, à entretenir les routes ? L'impôt sur les sociétésPourquoi donc  Dominique de Villepin les brada-t-il, sachant que cela l’obligerait par la suite, à trouver une autre source de financement pour les voiries ? Savait-il déjà  que l’écotaxe allait être mise en place, et qu’elle enclencherait le début de la privatisation de la collecte des impôts ? Quand on voit que les nouveaux propriétaires de ces autoroutes, rentrèrent dans leurs investissements en 3 ans, pour générer ensuite de beaux bénéfices sur le dos des Français, on comprend pourquoi les Bretons ne veulent pas chez eux de routes payantes !   Malheureusement, ce racket continuera, tant que le peuple français ne se révoltera pas et n’enverra  pas en jugement pour haute trahison, ces hommes politiques véreux, pratiquement tous membres aujourd’hui de l’UMPS (UMP+PS).  Encore faudrait-il qu’il rétablisse dans la constitution ce motif, enlevé discrètement  par eux (voir l’article 68).

http://article-50.eu/le-crime-de-haute-trahison-supprime-de-la-constitution/

En attendant, les défaillances d’entreprises s’accélèrent.  En France, 64,7% du profit des entreprises est prélevé en impôts, taxes et cotisations (moyenne européenne 43,1%)

http://www.pwc.com/gx/en/paying-taxes/assets/pwc-paying-taxes-2014.pdf

On table sur 60.000 faillites en 2013. C’est-à-dire 10.000 de plus que la normale.  Et pour couronner le tout, le Français est devenu après le Danois, le plus imposé au monde, avec 46,5% de prélèvement obligatoire.

http://www.lesechos.fr/economie-politique/france/actu/0203066486971-avec-12-790-defaillances-l-ete-a-ete-meurtrier-pour-les-entreprises-617341.php

Taux d'imposition des sociétés en Europe .

.

Une Europe 4ème Reich ? 

Cette prise de contrôle de l’Europe voulue par les Américains, s’est faite sans arme mais par la confiscation de la monnaie. Merkel donne la fesséeElle permit toutefois à l’Allemagne de reconquérir une place prédominante sur le continent.  A un point tel, que la presse se mit à parler dès les années 2000, de 4ème Reich.  Giscard d’Estaing, en rédigeant le traité de Lisbonne, savait certainement que l’euro, qui selon les politiciens devait apporter un nouvel âge d’or,  ne pouvait être qu’un énorme piège.  D’autre part, les Français et les Hollandais en 2005 le rejetèrent. Ce que Nigel Farage aime à rappeler ironiquement au président du conseil européen,  Herman Van Rompuy :

http://www.youtube.com/watch?v=wy8tIXmj1rQ

Pourquoi donc leurs députés l’ont-ils validé ?  L’euro ne serait-il pas une création allemande d’essence américaine (et plus particulièrement de la Goldman Sachs) ?  La social-démocratie allemande est  un des instruments privilégiés des USA en Europe, pour prolonger sa stratégie définie par la Commission Trilatérale ! Et le MES permet à l’Allemagne de taper légalement dans les caisses de tous les pays d’Europe. CollaborateursEn fait, la BCE est en même temps une doublure de la Bundesbank (créée en 1948 par les Américains) et une extension de la Fed.  Il n’y a donc rien d’étonnant à ce que les équipes qui l’ont mise en place, viennent de la Goldman Sachs.  Les Américains n’ont donc aucun intérêt à la détruire, tant que cela leur permet de la maintenir sous leur coupe. Mario Draghi, président de la BCE et ancien de Goldman Sachs, n’appartient-il pas comme Jean Claude Trichet au G-30 (groupe fondé en 1978 à l’initiative de la fondation Rockefeller qui finance également le Council on Foreign Relations) ?  Ce groupe est certainement piloté en sous main par la JP Morgan, la banque spécialisée des Crédits Default  Swaps. Parmi ses donateurs,  la Goldman Sachs, Morgan Stanley, l’Open Society Institute de Georges Soros (le spécialiste du renversement de régime), Peter Roth (Pdg de la Warner Brothers Television). .

.

Comment la France peut-elle s’en sortir ?

Elle doit tout simplement reprendre les rênes. Malheureusement, François Hollande est un spécialiste de l’inversion, pas du réalisme économique. Il vient de donner son pouvoir budgétaire à Bruxelles (via le vote majoritaire de fin 2012). sortir_du_piege de l'EuropeL’Union européenne pourra donc se saisir des comptes de la France ou l’envoyer devant la Cour de Justice de l’Union, en la faisant condamner pécuniairement. Bref, sans ce retour en arrière, les Français perdront les 1800 milliards, qu’ils ont thésaurisés  imprudemment en banque (en produit d’assurance pour les 2/3). Les manœuvres pour les en spolier, sont déjà programmées, comme elles le furent avec Chypre.  N’a-t-on pas été jusqu’à exiger des autorités chypriotes, de faire mains basses sur les comptes bancaires des gens, au mépris le plus total du principe de propriété privée ? Et pour être certain qu’ils obéissent,  organisé le blocus économique et monétaire du pays ? Comme toujours,  le pot aux roses se cache derrière un terme jargonneux. Ici celui d’instrument de « renflouement interne » (ou bail-in). Et les systèmes de garantie des dépôts sont intégrés dans la hiérarchie des créances et sont considérées comme étant de même rang que les créances non privilégiées et non garanties (point 4.4.15 de la directive européenne RRD). En clair, cela veut dire que le peu d’argent dont disposent ces fonds nationaux, en comparaison des dépôts à assurer, ne servira plus à indemniser les déposants en cas de faillite bancaire. Mais il sera versé à la banque défectueuse.

http://www.bvoltaire.fr/adrienabauzit/face-a-la-dette-vive-la-banqueroute-partielle,21378

Cela dit, en attendant, le FMI préconise de prélever une taxe de 10% sur les comptes des épargnants européens (voir le tableau page 49) :

http://www.imf.org/external/pubs/ft/fm/2013/02/pdf/fm1302.pdf

A ce vol des populations, s’ajoute les rapines incorporées dans l’inflation, dans l’augmentation des charges.  terrain à vendreLe montant des intérêts se trouvera dans le prix des biens de consommation : l’eau, le gaz, l’électricité. Jusqu’au jour  où on sera amené à repayer  son logement, comme-ci on en était locataire. Le but manifeste est de réduire petit à petit le droit à la propriété, comme on le voit avec le nouveau calcul sur les terres constructibles : à titre d’exemple, sur la commune de Toufflers (59), pour un hectare de terres à usage agricole classées en zone constructible, la taxe foncière s’élèvera à 13 510 € en 2014, et 26 990 € en 2016, au lieu de 24 € actuellement :

http://www.contrepoints.org/2013/11/09/145597-taxe-fonciere-sur-les-terrains-constructibles-spoliation-ou-lutte-contre-la-speculation

meteo-guerre-civileLe gouvernement n’affiche-t-il pas là sa détermination à détruire la filière agro-alimentaire française, à terminer la désertification des campagnes et à provoquer la guerre civile en France ? Il reste l’espoir de voir les Bretons être rejoints par les autres provinces.  Puis, soit l’euro est démonté d’une manière collégiale, soit d’une manière unilatérale, avant d’exploser, après avoir ruiné tous les Européens. Le pays qui en sortira le premier, s’en remettra avant les autres. Il faut donc que la France sorte impérativement de l’euro et rétablisse sa monnaie, sa Banque de France, et efface sa dette inique en la refusant. Après tout, les Français lors du referendum de 2005, dirent non à cette Europe ! Ils en voulaient une autre, qui ne soit pas un moyen d’appropriation par les banques, de ses richesses. .

.

Après un retour à sa monnaie, la France devra faire le grand ménage :

Elle ne devrait plus admettre  qu’un homme politique soit membre de loges non transparentes, ou  de think tank étrangers…. Young-Leaders-au-gouvernementComment a-t-on pu accepter jusqu’à maintenant, de voter pour des politiciens « young leader », d’une fondation franco-américaine soutenue par la banque Lazard ?  Une fondation créée par les présidents Ford et Giscard d’Estaing en 1976 et dont un de ses présidents, John Negroponte, était coordinateur de tous les services secrets américain avec le US Intelligence Community (qui comprend le FBI, la CIA, la NSA….). Hollande, Moscovici, Marisol Touraine, Aquillino Morelle, Arnaud Montebourg, Nadjat Valleau-Belkacen etc…n’en ont-ils pas été membres ?  Il n’est pas difficile de comprendre pourquoi, ils ont fait semblant de s’offusquer de l’espionnage américain en Europe !   Et que Bruxelles n’ait pris aucune mesure de rétorsion envers les États-Unis !

http://www.liberation.fr/monde/2013/10/26/espionnage-americain-le-scandale-enfle-les-europeens-s-indignent_942545

Et que penser d’Olivier Ferrand, président du think tank Terra Nova ?  Et des curieuses promesses « de fidélité éternelle à un état étranger » ?  Ces hommes politiques ne devraient-ils pas passer devant une cour martiale ? carte-israel

http://www.youtube.com/watch?v=ZUhnDpY0qbM

Pourquoi donc François Hollande se sent-il obligé de changer la géographie, en nommant Jérusalem capitale d’Israël, à la place de Tel Aviv ? Quelle pression subit-il ? Et par qui ?

http://www.20minutes.fr/societe/1251397-20131118-francois-hollande-veut-jerusalem-capitale-disrael-palestine

Bien entendu, ce noyautage des politiciens  se retrouve dans les médias.  Les  « young leader » en sont connus : Laurent Joffrin, Christine Ockrent, Emmanuel Chain, Pascal Richet de rue 89 (d’où ses subventions), Denis Olivennes d’Europe 1, Bernard Guetta de France Inter, Matthieu Pigasse du Monde et des Inrockuptibles, les éditorialistes du Monde Louis Dreyfus et Eric Izraelewicz (voir le livre de Benjamin ils-ont-achete-la-presseDormann « Ils ont acheté la presse »).

http://www.dailymotion.com/video/xtw0bd_claude-chollet-benjamin-dormann-ils-ont-achete-la-presse_news

Quand on sait que Libération appartient à la banque Rothschild, que la JP Morgan détient 10% de TF1… on devine pourquoi les Français sont si mal informés et pourquoi on a réussi à les faire tomber dans cette arnaque innommable.  Aujourd’hui, l’économie mondiale n’est-elle pas dominée par des groupes de la finance ou de l’assurance ? 80% de l’ensemble des 43 000 multinationales, sont contrôlées par 730 entités. Parmi elles, 147 possèdent à elles seules 40% de l’ensemble, tout en se contrôlant mutuellement. Les principales sont bien entendu la Barclays Bank, JP Morgan, Merrill Lynch, Goldman Sachs, Morgan Stanley etc…

http://www.forbes.com/sites/bruceupbin/2011/10/22/the-147-companies-that-control-everything/ .

.

La situation dans les autres pays n’est pas plus enviable 

cartoon-quantitative-easing-1Cette accumulation de richesses par les banques actionnaires de la Fed et les multinationales se fait au dépend de tous les pays. Même des États-Unis.  De décembre 2008 à mars 2010, les USA commencèrent leur premier Quantitative Easing (facilité quantitative ou fabrication de fausse monnaie) de 89 milliards de $ par mois.  Puis de novembre à juin 2011, le 2nd Q.E. fut de 75 milliards. A partir d’août de 40 milliards pendant 4 mois puis de 85 milliards au-delà.  Les conséquences sont connues, plus on prête des dollars non remboursés, plus on en baisse la valeur.  Cette entourloupe, copiée par la Grande Bretagne et le Japon est quelque peu effrayante.  Les nations du G-7 (USA,GB, France, Italie, Canada, Allemagne et Japon) en sont à avoir besoin de 7 $ de dette pour produire 1 $ de PIB.  Mais chaque augmentation de 1% du taux d’intérêt, signifie un coût supplémentaire pour le G-7, équivalent au PIB du Canada. Cela n’a bien entendu pas empêché depuis 2009, les 7% des gens les plus riches, de voir leur fortune augmenter de 28%. Alors que celle des 93% restant, baissait de 4%. Autrement dit, les 300 plus riches du monde ont autant de richesse que les 3 milliards les plus pauvres.  Mangas pedosEt pour qu’ils soient encore plus fortunés, ils utilisent une autre arme : le taux de natalité. Si on prend l’exemple du Japon, endetté à plus de 200% de son PIB, comme sa dette appartient à des créanciers japonais, pour le mettre à genoux, il faut que son taux de natalité n’atteigne pas 2,1%. Comment faire sinon l’obliger à promouvoir l’homosexualité, les mangas pédos, le dénigrement de la famille et l’avortement ?

http://www.youtube.com/watch?v=MEu–1q8ZcE

alain-delon« Sommes nous arrivé à 1788, 1958 ou 1968 ? » se demandait dernièrement Alain Delon. « Si un du style du général de Gaulle, tarde à venir,  on risque de se retrouver en 1788… » Cela craint, en effet !

http://www.bvoltaire.fr/alaindelon/faute-dun-de-gaulle-risque-de-se-retrouver-en-1788,41875

Quand on sait que le travailleur français moyen, sous l’Ancien Régime, ne payait que l’équivalent de 18 jours de travail en impôts (gabelle, taille etc.),  alors qu’aujourd’hui, il n’en est quitte qu’après … 208 jours !

http://www.institutcoppet.org/2013/11/14/larbitraire-fiscal-limpot-sous-lancien-regime-et-en-2013/

bapteme de Clovis XIVeil est en droit de penser que son pays est tombé bien bas. De plus, avant la Révolution Française,  le roi avait prééminence sur tous les autres souverains d’occident. A la base de cette loi, se trouve l’idée que tout pouvoir vient de Dieu (Sant Paul « Epitre aux Romains  XIII-1). Il n’y a pas de souveraineté qui ne procède de Dieu. Ce n’est pas la royauté qui est d’institution divine, mais le pouvoir. La royauté franque, par le baptême de Clovis (le 25 décembre 496-8), avait officiellement reconnue qu’elle recevait ce pouvoir de Dieu. Ce principe qui empêchait le roi de dicter une loi contre nature, fut supprimé à la Révolution. L’homme devenait maître de tout. Rien n’était au-dessus de lui.  Le nombre de la Bête 666, contenu dans l’Apocalypse de Jean (écrit vers 95 AD) au chapitre 13, verset 18, quand on l’écrit en chiffre romain, révèle une curieuse réponse : DCLXVI  (Décès Louis XVI). L’ère antéchristique ne commencerait-elle pas à sa mort, justifiant ainsi son profil,  sur la tâche de sang du linceul de Turin ?  La fin de ces temps de malheurs (ou Fin des Temps) devrait donc avoir lieu après l’arrivée de ce Grand Monarque, si souvent  cité dans les prophéties.  C’est lui qui restaurera la dignité de cette France, Fille aînée de l’Église,en lui redonnant son rôle de lumière auprès des autres nations. .

.

Le dernier empire descendant de Nimrod vu par une « insider »

Karen Hudes a travaillé dans le département juridique de la Banque mondiale pendant plus de 20 ans, jusqu’au jour où elle fut congédiée, pour avoir dénoncé la corruption qui y régnait.

http://kahudes.net/

Ce qu’elle en dit maintenant : « L’élite utilise un noyau très serré d’institutions financières, centrées autour de la Fed, et de méga-sociétés pour dominer le monde. Comment ? En utilisant la dette comme moyen d’asservissement,  en ayant la mainmise sur toutes les ressources de la planète, Whistleblower Karen Hudesgrâce notamment à la « photocopieuse américaine » (Q.E.) et en s’appropriant les médias pour que cet accaparement ne s’ébruite pas et pour mieux manipuler les démocraties.  Mais cette oligarchie contrôle également les organisations non élues telles que la Banque mondiale,  le FMI ou les banques centrales.  Au sommet de ce système, la banque des règlements internationaux ou  banque centrale des banques centrales. Elle est littéralement à l’abri des lois de tous les gouvernements. Elle vérifie confidentiellement la masse monétaire du monde entier. Elle est située à Bâle en Suisse avec des succursales à Hong Kong, Mexico. »

http://www.youtube.com/watch?v=5a3KFVLB8AM Baal

Cette institution est quelquefois comparée à Baal, dieu phénicien sous la dynastie de Ramsès, appelé aussi Moloch dans la Bible !  Moloch est le nom du dieu auquel les Ammonites, une ethnie cananéenne, offraient leurs premiers-nés, en les jetant dans un brasier.  L’époque actuelle, avec ses 50 millions d’avortements annuels, doit amplement satisfaire  à ses désidératas. Pour en saisir les similitudes, encore faut-il remonter à Noé et à ses 3 fils : Japhet, Cham et Sem.  Un jour, Noé était ivre et nu. Cham s’en étant aperçu, par moquerie, appela ses frères. Quand Noé le sut, il maudit les fils de Cham:  Koush, Misraïm, Pout et Canaan (à l’origine des Cananéens).  Koush (le noir)  en se mariant à Sémiramis, eut un fils, Nimrod, bien connu des francs-maçons  (voir le Parlement européen en forme de tour de Babel). Nimrod, Semiramis et Tammuz Il fut le premier dictateur de l’histoire à se qualifier de divin. Et de tout ce que Dieu demandait, il faisait l’inverse: comme mettre en place un seul gouvernement avec une seule langue, ou  épouser sa mère, Sémiramis. Elle s’était dite que si son mari et fils était un dieu, elle deviendrait déesse. Et comme elle était mère et épouse du soleil (Nimrod) elle prendrait pour référence la lune.  Mais voilà, Nimrod mourut, ce qui semble inconcevable pour un dieu. Sémiramis étant enceinte,  en conclut que son nouveau-né ne pouvait être que Nimrod réincarné.  On l’appela Tammuz et il naquit le 25ème jour du douzième mois !  Mais un jour, le jeune Tammuz parti à la chasse, fut retrouvé mort sur un tronc d’arbre.  C’est ainsi que tous les 25 décembre, au pied d’un arbre, on se mit à déposer des présents.  Une tradition reprise aujourd’hui avec Noël, même si Jésus n’est pas né ce jour là. Mais les parents, sans doute en mémoire de lui, continuent à poser la même question « Ce jouet t’amuse ? ». Tous les descendants de Nimrod furent des bâtisseurs d’Empires, qui à chaque fois furent détruits. l'antéchristDans l’Apocalypse, les 7 montagnes sont 7 empires (Egypte, Assyrie, Babylone, Medo-perse, Grèce, Rome, Empire sioniste anglo-saxon). Les 10 cornes sont les 10  régions du monde :

http://ec.europa.eu/world/where/index_en.htm

Le faux prophète représentera deux royaumes (Grande Bretagne et USA) qui auront l’apparence de l’agneau (peuple chrétien) mais qui en fait parleront comme un dragon (en utilisant le mensonge et l’inversion). Après avoir endetté tous les pays avec leur système bancaire frauduleux, ils laisseront le dollar s’effondrer pour mettre en place la monnaie électronique, liée à une puce sous-cutanée. Grâce à elle, tout individu se l’étant injectée, sera sous l’influence de basses fréquences qui lui feront perdre son libre arbitre. L’ère de l’antéchrist, symbolisée par la Bête armée de dix cornes, les dix serviteurs de Satan, qui se croiront rois, et dont trois seront arrachés et jetés dans le néant, passera jusqu’à avoir une onzième corne, raison de la chute des trois précurseurs, et siège du véritable antéchrist ;  celui-ci blasphémera Dieu  et torturera l’Eglise du Christ, qui sera comme crucifiée ; il croira, puisqu’il est fils de l’union de l’orgueil démoniaque avec la luxure humaine, pouvoir faire de grandes choses, changer les temps et les lois, et pendant trois années et demie, ce sera l’Horreur régnant sur le monde. Puis il sera à son tour anéanti,  pour laisser la place au millénaire de Dieu sur terre, après le retour du Messie.

http://www.youtube.com/watch?v=7ITZstw4BjE&list=PLwiNtKUdfWwXuKdFoXpKkfdX7cCtoLcxs .

Persécution des chrétiens dans le monde en 2013 .

La commémoration du cinquantième anniversaire de la mort de Kennedy, remet opportunément en lumière, l’une des étapes de l’ère antéchristique, dans l’empire anglo-saxon sioniste :

Dwight D. EisenhowerOn en avait déjà un avant goût avec le discours d’adieu de Dwight David Eisenhower,  34e président des États-Unis (1953-1961) : « Dans les services du gouvernement nous devons nous méfier d’une influence non justifiée du complexe militaro-industriel. Le risque d’un accroissement funeste des abus de pouvoir existe et persistera. Ne le laissons jamais mettre en danger nos libertés ou notre démocratie. »

http://www.dailymotion.com/video/x3yfxc_discours-dadieu-einsenhower-complex_politics

Mais celui de John Fitzgerald Kennedy, 35e président des Etats-Unis (1961-1963), fut bien plus explicite : « Le mot secret est en lui-même répugnant dans une société libre et ouverte. Et en tant que peuple…nous nous opposons aux sociétés secrètes, aux serments secrets et aux procédures secrètes…Il y a peu d’intérêt d’assurer la survie de notre nation si nos traditions n’y survivent pas… Nous devons faire face dans le monde à une conspiration monolithique et impitoyable qui s’appuie sur des moyens déguisés permettant le déploiement de sa sphère d’influence basé sur l’infiltration plutôt que l’invasion…C’est un système qui nécessite énormément de ressources humaines et matérielles ….Where Were You?Ses plans sont occultes, ses erreurs ,passées sous silence par les médias…Ses détracteurs sont réduits au silence…. »

Le 22 novembre 1963, Kennedy se faisait assassiner à Dallas !

http://www.francetvinfo.fr/monde/usa/assassinat-de-kennedy/video-assassinat-de-jfk-50-ans-de-mystere_464434.html

A-t-il été tué à cause de son opposition à la Fed, cette institution privée qui prête de l’argent à l’état, moyennant intérêts ?  Ses banques actionnaires ne gagnent-ils pas  une véritable fortune sur le dos des Américains ? Kennedy, par l’ordre exécutif 11 110, en redonnant au Congrès des États-Unis le droit de créer sa propre monnaie, se confrontait aux intérêts d’un lobby extrêmement puissant.

http://finalscape.com/?p=5182

Gerald Ford et Giscard d'Estaing à la MartiniqueValéry Giscard d’Estaing dévoila, que lors d’une conversation avec le président Gérald Ford (38e), qui fit partie de la commission Warren (chargée d’enquêter sur l’assassinat de Kennedy), il lui avait assuré que « cela n’était pas un crime isolé mais organisé… Mais que nous ne savions pas par qui. »

http://www.20minutes.fr/article/1253343/ynews1253343?xtor=RSS-176

Les allusions de Nicolas Sarkozy sur une organisation secrète, terriblement puissante : « On ira ensemble vers ce Nouvel Ordre Mondial, personne ne pourra s’y opposer… », ne sont-elles pas des indices supplémentaires pour comprendre qui avait intérêt à le supprimer ?

http://www.dailymotion.com/video/x8cbv8_sarkozy-et-le-nouvel-ordre-mondial_news .

.sarkosy-nouvel-ordre-mondial

Advertisements

232 commentaires sur “La haute trahison de l’élite française ou loi du 3 janvier 1973

  1. Didier dit :

    Intervention d’Hervé Juvin, essayiste et économiste, sur les questions « Comment reconstruire les économies nationales ? » et « Quels sont les bénéfices d’un changement de modèle économique ? », à la conférence organisée par la Fondation pour une Europe des Nations et des Libertés (FENL), à Paris le 14 mai 2016.

    Actuellement, les négociations concernant l’Accord sur le commerce des services (ACS) sont déjà très avancées et une chose est sûre, les multinationales vont s’emparer encore plus des clés du pouvoir politique. Dans le cadre du TiSA, les pays vont être amenés à renoncer à toute législation imposant une implantation locale, liant les contrats à des emplois locaux, à des transferts de technologie, à des efforts de recherche sur place, à l’utilisation de produits industriels nationaux. Il est difficile d’en savoir plus puisque le TiSA est confidentiel. Un quasi-secret curieusement parfaitement légal, puisque les textes sont protégés par un copyright de droit privé américain. L’exemplaire du texte déposé au Parlement européen dans un coffre-fort n’est accessible qu’aux personnes dotées d’une autorisation spéciale. Ces dernières ont de plus interdiction de prendre des notes ou d’en faire des copies, mêmes partielles. En juillet 2013, le Parlement européen votait à 526 voix contre 111, le transfert des souverainetés populaires à la Commission européenne. C’est cette dernière donc qui participe aux négociations sur le TiSA au nom des 28 Etats membres de l’Union. Pour ce qui est du vote des députés européens français, les membres du Parti socialiste et de l’UMP avaient voté majoritairement pour la délégation de souveraineté, tandis que les députés écologistes, du Front de gauche et du Front national avaient voté contre cette délégation de compétence à la Commission.
    https://francais.rt.com/economie/26423-wikileaks-tisa-depouille-etats

    A moins d’un Frexit, l’U.E. entraîne donc la France à adopter les règles du libre échange (voir le CETA canadien comme exemple). Voyons l’article 8.5 point 1 du CETA : Il interdit à la France de demander aux entreprises (françaises ou étrangères) d’acheter, ou de privilégier une marchandise ou un service produit en France. Si la France demande néanmoins un tel engagement, au nom de l’emploi et de la cohésion sociale, une entreprise Canadienne installée en France pourra immédiatement engager un procès à l’Etat français. Le tribunal spécial supra national spécialement créé dans le CETA pour les investisseurs étrangers condamnera la France à de lourds dommages et intérêts. Dans cet exemple, le chômage et la cohésion sociale seront des arguments irrecevables. Ils ne seront même pas lus par les arbitres. Et si au même moment, cette entreprise Canadienne importe en France un produit fabriqué au bout du monde par de véritables esclaves, au mépris de la Convention de l’ONU de 1948, la France ne pourra pas s’y opposer à peine d’un deuxième procès. Tant pis si cela crée des fermetures d’entreprises. Bref, le Commerce et l’investissement (l’argent), sont hissés au rang de finalité dans la mondialisation et non les êtres humains. L’économie n’est plus au service de l’Homme. C’est le contraire. Cette inversion des normes sera irréversible dans la mondialisation. Beau projet de société et de civilisation pour les jeunes en quête de sens. Outre le TTIP (UE/Usa) le CETA (UE/Canada), et le TISA (services) 16 projets d’accords bilatéraux sont en projet ou en cours au niveau de l’Europe. A terme, c’est 70% du PIB mondial qui sera couvert. La signature du CETA par les Chefs d’Etats Canadien et européens, (à la fin de ce mois d’octobre 2016,) ne sera qu’un acte de soumission de plus aux lobbies indéfendables. Cette période de l’histoire sera connue comme celle de l’inversion des valeurs traditionnelles, celle de l’abandon de ce qui a fait la civilisation chrétienne.
    http://www.economiematin.fr/news-le-cancer-de-la-mondialisationo-ol-inversion-des-normes-sur-la-planete?ref=yfp

    • Robert dit :

      Heureusement, il y a eu un refus wallon de signer le CETA le 27 octobre 2016, traité de libre-échange entre le Canada et l’Union européenne. Le dirigeant socialiste wallon Paul Magnette s’en prend au mécanisme d’arbitrage qui est plus que scandaleux, puisqu’il supprime totalement la volonté des peuples au profit d’intérêts purement privés.


      Malheureusement, le traité de libre-échange (CETA) a fini par être officiellement signé par l’UE et le Canada, trois jours après la date prévue. Reste que le CETA devra encore être ratifié par les parlements de tous les Etats-membres de l’UE et celui du Canada avant d’entrer en vigueur, même si les Etats européens qui le souhaitent pourront l’appliquer de manière partielle et provisoire.
      https://francais.rt.com/international/28254-ceta-officiellement-signe-par-ue-canada

  2. Louis dit :

    Selon le dernier rapport de la Cour des Comptes, la situation financière de la France s’est profondément dégradée. Alors qu’elle était déjà en faillite. Cette année on observe une augmentation des dettes de plus de 60 milliards. Non pas pour de l’investissement mais du fonctionnement !

    Deux écolos, Cécile Duflot et Barbara Pompili, en plein travail à l’Assemblée :





    Pourquoi donc n’y a-t-il pas des sanctions pour les hommes politiques incapables ?

    Les malhonnêtes se multiplient autour d’Hollande :
    Yamina Benguigui (mars 2014)
    Faouzi Lamdaoui (décembre 2014)
    Kader Arif (novembre 2014)
    Thomas Thévenoud (septembre 2014)
    Jean-Marie Le Guen (juin 2014)
    Aquilino Morelle (avril 2014)
    Jérôme Cahuzac (décembre 2012)
    http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2014/12/05/dans-l-entourage-de-francois-hollande-les-affaires-se-multiplient_4534648_4355770.html#benguigui

    Conflits d’intérêts, abus de biens sociaux, de biens publics, les grands moralisateurs de gauche enchainent les frasques et les pirouettes pour se faire des pécules. Le criminologue Xavier Raufer remet les pendules à l’heure de la vraie morale, celle que l’on appelait vertu …



    Pourquoi donc par exemple, François Hollande a-t-il été présent lors de la commémoration du débarquement des Américains en Normandie ? Car les Américains avaient déjà prévu à cette époque de remplacer les billets français par d’autres américains !

    http://reseauinternational.net/quand-les-normands-ont-sauve-la-france-de-loccupation-us/
    Mais les socialistes n’aiment pas que l’on revienne sur des faits historiques. La présidente PS du Conseil Régional d’Occitanie, Carole Delga, n’a pas hésité à retirer le micro d’un élu FN, Emmanuel Crenne, qui rappelait que « c’était les socialistes qui « avaient voté les pleins pouvoirs à Pétain en 1940, qu’ils n’avaient donc pas de leçon de démocratie à donner aux élus FN. »
    http://www.francetvinfo.fr/politique/video-la-presidente-ps-d-occitanie-arrache-le-micro-d-un-elu-fn_2048355.html
    En 1940, Pétain avait 84 ans alors que la France était dans une fâcheuse posture : entre le marteau et l’enclume. Entre Hitler et Staline. Aucun des deux ne convenait. En fait c’est le gauchiste Laval la personnalité la plus importante de la période du régime de Vichy. Le 10 juillet 1940, 649 députés et sénateurs sont réunis à Vichy. 283 de droite et 286 de gauche votent pour Pétain et 80 de gauche contre.


    Alors que la famille de Théo se trouvait au cœur d’une enquête financière pour abus de confiance et escroquerie, concernant l’association Aulnay Events, dont l’objectif est de lutter contre la violence dans le département, et qui est présidée par Michaël Luhaka (un des frères de Théo), François Hollande se permet d’aller le voir à l’hôpital, alors qu’il ne s’était pas déplacé pour le policier dont la voiture de fonction avait pris feu avec lui à l’intérieur :
    http://dai.ly/x4bbr42
    http://www.tuxboard.com/voiture-police-paris-manifestation/
    L’association Aulnay Events était censée avoir embauché 30 salariés, pour être animateurs de rue. Pour ce faire, elle aurait reçu, entre janvier 2014 et juin 2016, 678 000 euros de subvention d’Etat par le biais de contrats d’accompagnement à l’emploi, dit Contrat aidés. Mais lors du contrôle de l’Inspection du Travail aucun élément probant n’a pu être produit par les dirigeants de l’association pour étayer la réalité des emplois. Plus de 350 000 euros de cotisation sociales n’auraient pas été réglées. Et depuis ce contrôle, l’association a mis la clef sous la porte.
    http://www.ladepeche.fr/article/2017/02/23/2522964-famille-theo-aurait-detourne-plus-680-000-euros-fonds-publics.html
    Mais le viol de Theo Luhaka, ne serait-il pas le fait de dealers du quartier qui auraient ainsi voulu punir Théo d’avoir fourni des informations à la police ? C’est une pratique déjà constatée : ils fouettent et sodomisent la victime à l’aide d’un manche à balai, afin d’obtenir des aveux sur sa collaboration avec la police.
    https://francais.rt.com/france/34702-affaire-theo-pv-suggere-que-theo-etait-indic-et-viole-par-dealers




    Hollande parlant de Trump : Qu’il vienne à Eurodisney et qu’il comprenne ce qu’est la France (mais Disney ce n’est pas américain ?)

    En France dit-il aussi, « il n’y a pas de gens qui prennent des armes pour tirer dans la foule » (et le Bataclan ?)

    D’autre part, les négociations sur le traité transatlantique de libre-échange (TTIP) reprennent. D’ailleurs Une cinquantaine d’activistes ont bloqué les quatre entrées du Centre de conférences Albert Borschette dans le quartier européen de Bruxelles. Etonnant de voir que c’est là que l’Europe va être encore plus soumise aux USA alors que cette ville est officiellement en zone hors-TTIP !
    https://mrmondialisation.org/bruxelles-zone-hors-ttip/

    De son côté, comme le Sénat veut rejeter le texte de la loi travail sans qu’il soit débattu le 18 Juillet, Valls va à nouveau dégainer son calibre 49.3 antidémocratique. Pourtant sait-il que l’article 49-3 ne peut être utilisé que sur un projet de loi budgétaire, ou une fois par an seulement, s’il s’agit d’un autre texte ? En fait, il n’en fait qu’à sa tête.

    C’est un peu comme le cumul des mandats, interdit par la constitution depuis 1958, Article 23: Les fonctions de membre du Gouvernement sont incompatibles avec l’exercice de tout mandat parlementaire, de toute fonction de représentation professionnelle à caractère national et de tout emploi public ou de toute activité professionnelle.

    L’affaire Notre Dame des Landes est significative sur ce point. Curieusement, le préfet qui a instruit et signé la DUP (la plus grosse démarche administrative), un an après, devint salarié chez Vinci. Les opposants qui ont attaqué dette DUP, se sont vus débouter en conseil d’état (dernière étape juridique). Mais qui y était la présidente des grands travaux publics d’alors sinon la femme du préfet. Voir le livre de Françoise Verchère :
    http://etatsetempiresdelalune.blogspot.fr/2016/01/un-document-evenement-sur-notre-dame.html

    Dans cette tricherie généralisée de nos politiciens, il faut ajouter celle des médias alignés. A ce propos, BFM TV (TV israélienne), demandait dans un sondage si les Français voulaient quitter l’U.E.. Le 13 juillet 2016 à 23 h 05. Le sondage était clair: 21 820 votes, 72% des personnes ayant répondu souhaitaient que la France la quitte. Alors que ce matin, on avait plus que 8879 votants et 54% pour la quitter. Voir sur ce site :

    • Louis dit :

      Ils utilisent aussi le système des rétro-commissions pour payer les campagnes présidentielles de 2017. Comme le contrat d’armement signé à Donas en 2013 de près de 3 milliards. C’est en général dans la partie maintenance que les commissions sont dissimulées, car on peut toujours être flexible sur le nombre d’heures soi-disant nécessaire à la maintenance d’un équipement. Ce contrat mco est géré par une petite société, Ineo Défense.
      http://lignesdedefense.blogs.ouest-france.fr/archive/2012/12/04/ineo.html
      Deux intermédiaires sont aux avant-postes : un dirigeant d’Ineo Défense et un ancien cadre de Thalès qui dispose de sa propre société de conseils. L’un deux, lié au puissant lobby franc-maçon au ministère de la Défense, est proche de l’actuel directeur général de l’Armement, Laurent Collet-Billon. Quant à l’autre, son nom a été cité par la presse libanaise dans les négociations sur le Donas pour sa proximité avec les milieux de la sécurité israélienne. La personne qui supervise le contrat est l’amiral Jean-Louis Guillaud, ancien chef d’état-major sous Nicolas Sarkozy. Ainsi Ineo Défense absorber la rétro-commission pour le compte d’un candidat socialiste à l’élection présidentielle et l’ancien cadre de Thalès pour celui d’un candidat de l’opposition. Le montant des rétro-commissions varie généralement entre 5 et 10%.

      Voir le livre « Nos Très Chers Émirs » des journalistes Christian Chesnot et Georges Malbrunot

      Autre moyen pratique pour ramasser le plus possible d’argent quand on est sénateur ou député, choisir ses collaborateurs dans sa famille. C’est ainsi qu’à l’Assemblée Nationale on a rémunéré 52 épouses, 28 fils et 32 filles de députés en 2014.
      http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2017/02/lassembl%C3%A9e-nationale-a-r%C3%A9mun%C3%A9r%C3%A9-52-%C3%A9pouses-28-fils-et-32-filles-de-d%C3%A9put%C3%A9s-en-2014.html#more

  3. Isabelle dit :

    Le journaliste chanteur qui a su résister contre ces traitres voulant la mort de la France est incontestablement Jean-Pax Mefret. Il n’est pas étonnant qu’il ait été boycotté par les médias alignés mais mis en avant dans l’armée :

    Chacune de ses chansons représente l’un de ses reportages :

  4. Andrée dit :

    Jean-Michel Vernochet interroge Youssef Hindi sur son dernier ouvrage: « La stratégie du choc des civilisations » qui sera publié en septembre chez SIGEST.

  5. Hervé dit :

    Selon le cinéaste Oliver Stone, l’assassinat de l’ancien président John F. Kennedy en 1963 a été exécuté par un membre de sa propre équipe de sécurité.

    Souffrant d’un cancer, l’homme se faisant appeler « Ron  » a dit à Stone qu’il faisait partie de l’équipe de sécurité de l’ancien président et qu’il voulait avant de mourir partager ce secret avec le réalisateur. L’agent de sécurité qui l’avait assassiné s’en était confessé à Matt Zoller Seitz. Etait-ce celui qui était près du chauffeur ?
    http://www.stuartwilde.com/2012/11/president-kennedy-assassination-pictures/

    L’ancien marine américain Lee Harvey Oswald avait été accusé d’avoir tiré sur Kennedy depuis le sixième étage duTexas School Book Depository. Oswald avait été tué abattu deux jours plus tard par le propriétaire d’une boîte de nuit locale ayant des liens avec le crime organisé. D’autres pensaient que l’un des coups de feu mortels avait été tiré à partir d’un monticule d’herbes à proximité.
    http://www.express.co.uk/news/world/704782/john-f-kennedy-assassination-shooting-murder-dallas-oliver-stone-ron-Matt-Zoller-Seitz

  6. Florian dit :

    Comme Asselineau, Jean-Frédéric Poisson (président du parti chrétien démocrate) pense que « l’atlantisme est le mauvais choix pour la France. » Il est un eurosceptique, car il y a des valeurs supérieures à la liberté économique. Anti-atlantiste, il tient à rebalancer les liens de la France avec par exemple la Russie. Par contre il n’est pas pour sortir de l’euro, pensant pouvoir réformer l’U.E. de l’intérieur. Il est pour une remise en valeur de la famille, de l’histoire et de la langue françaises. S’il pense avoir des points communs avec Marion Le Pen du FN qui respecte la vie, il n’est pas par contre pour la préférence nationale mais pour la culture du mérite. Il est contre la peine de mort. Il va à l’encontre des idées laïcistes du FN qui va jusqu’à prôner la suppression de tout signe religieux dans l’espace public. Il n’est pas pour mettre en place un grand système éducatif public et laïc obligatoire, ce qui supprimerait les écoles libres ou sous-contrat. Il est pour la suppression de la loi Taubira car elle amène mécaniquement à la marchandisation de l’être humain.

    Et heureusement, il ne demande pas l’aumône auprès de pays arabes comme Sarkozy qui reçut 5.000.000 € en son temps avec la Libye. Le témoignage de Takieddine vient confirmer en tous points (dates, lieux, montants, protagonistes) les aveux sur procès-verbal d’Abadallah Senoussi, ancien chef des services secrets libyens, devant la Cour pénale internationale. D’autre part, l’ancien premier ministre libyen, Choukri Ghanem, avait consigné, en 2007, dans un petit carnet manuscrit l’existence de versements libyens, notamment de… Senoussi, au profit de Nicolas Sarkozy (le corps de Ghanem a été retrouvé flottant dans le Danube à Vienne, le 29 avril 2012, le lendemain des premières révélations de Mediapart sur la corruption libyenne de Sarkozy). A noter que l’Élysée avait tout fait jusqu’en 2009 pour faire tomber le mandat d’arrêt dont il avait écopé en 1999 après avoir été condamné par la cour d’assises de Paris à la réclusion criminelle à perpétuité dans l’affaire de l’attentat du DC-10 d’UTA. Et qui M. Senoussi avait-il choisi comme avocat en novembre 2005, un mois après la première visite de Sarkozy à Tripoli, pour défendre ses intérêts ? Un certain Thierry Herzog, l’avocat personnel de Nicolas Sarkozy.

    ou le FN en ce moment, avec les Emirats arabes Unis :
    http://www.lemaghrebdz.com/?page=detail_actualite&rubrique=Internationnal&id=80033
    Quel est le projet totalitaire de ces pays arabes sinon d’envahir l’Europe ! nous explique Alexandre del Valle :

    Emmanuel Macron qui n’a jamais été élu, contrairement à Asselineau, passe dans tous les médias. Particulièrement BFM. Derrière s’y trouve l’israélien Patrick Drahi et l’un de ses bras droits, Bernard Mourad :
    http://eric-verhaeghe.entreprise.news/2016/11/16/macron-soutenu-bfm-tv/
    La faillite de l’autocariste Megabus, racheté puis lâché par son concurrent Flixbus, marque un nouveau tournant pour les «cars Macron», partis sur les chapeaux de roues à l’été 2015. Pour les syndicats, les cars Macron sont ni plus ni moins en train de prouver les «limites de la libéralisation à outrance». Le groupe de transports écossais Megabus était une filiale de Stagecoach. Il avait annoncé en mars 2015 l’ouverture d’une ligne régulière par autocar entre Paris et Toulouse. Il s’agissait en fait d’un service de cabotage sur la ligne Londres-Paris-Toulouse. Puis cet été une ligne Toulouse-Barcelone. Fin juin, le groupe Flixbus annonçait le rachat de l’ensemble des activités de Megabus en Europe continentale. La start-up allemande, qui opère des réseaux domestiques en France, Allemagne, Italie et Pays-Bas, voulait alors étendre son réseau européen à 900 destinations en se renforçant sur le marché domestique français. Mais début septembre, Flixbus signifiait à son sous-traitant vouloir rompre son contrat. C’est ce changement qui a signé la fin de la société dont les 175 salariés se retrouvent de facto sans travail à Bordeaux, Lille, Lyon, Nantes et Paris.
    http://www.ladepeche.fr/article/2016/11/19/2461958-cars-macron-le-groupe-megabus-se-retrouve-en-faillite.html

  7. Engel dit :

    Quand les sociétés de sondage sont de véritables instruments de manipulation ! Après l’exemple du Brexit, des élections américaines, les primaires…




    Les résultats des primaires de la droite du 20 novembre 2016 (4 millions de votes) donnent François Fillon largement en tête avec 44,1% des suffrages. Alain Juppé est qualifié pour le second tour mais loin derrière avec 28,6% et Nicolas Sarkozy à 20,6%. Il est certain que l’ancien président avait trop déçu durant son mandat pour revenir en grâce auprès de ses électeurs. Ce dernier appelle à voter François Fillon. Quant à Alain Juppé, malgré l’écart, il souhaite aller au second tour, espérant sans doute gagner les voix des électeurs socialistes. Nathalie Kosciusko-Morizet à 2,6%, Bruno Le Maire à 2,4%, Jean-Frédéric Poisson à 1,5%, Jean-François Copé à 0,3%.

    Le monde de la droite, généralement attachée aux valeurs traditionnelles, s’est ralliée à un candidat dont les valeurs sociétales sont à peu près les mêmes que les autres, c’est-à-dire celles des mondialistes. Poisson a été ignoré. Pas étonnant si on retrouve parmi ceux qui soutiennent Fillon :

    • Caroline Cayeux, maire de Beauvais, qui s’est démenée pour faire aboutir la construction de la grande mosquée, gérée par les islamistes de l’UOIF
    • Gilbert Meyer, maire de Colmar, qui fait la promesse d’une subvention de 164 000 € pour l’agrandissement d’une mosquée.
    • Le député-maire d’Epinal, Michel Heinrich, qui fit voter par son conseil municipal le 2 septembre 2004 une délibération approuvant la location à l’euro symbolique, sous la forme d’un bail emphytéotique, au profit de l’Association Culturelle Musulmane des Vosges , un terrain communal d’une superficie d’environ 8 000m2 situé ZAC des Terres Saint-Jean pour la construction d’une mosquée à 4 minarets.
    • Le député-maire Les Républicain de Villiers-sur-Marne, Jacques-Alain Bénisti, qui avait une mosquée fréquentée par des imâms ultra radicaux Béchir Ben Hassen (Frère Musulman qui prescrit le meurtre des caricaturistes) et Mustafa Mraoui (parti rejoindre l’Etat Islamique avec dix fidèles de la mosquée). Heureusement depuis, la mosquée Islah, sise sur un terrain municipal généreusement alloué par la municipalité de droite, vient d’être fermée par le ministère de l’Intérieur dans le cadre de l’Etat d’Urgence.
    • Le député-maire de Pontoise Philippe Houillon, qui en mai 2004 a inauguré la mosquée salafiste de Pontoise, qui diffuse de la littérature djihadiste.

    Ici François Fillon inaugurant la mosquée d’Argenteuil aux côtés d’une fillette voilée :

    2nd tour :

    Les premiers sondages pour les élections 2017 : on peut y voter et voir déjà les premiers résultats
    http://candidat-2017.fr/?n=47

  8. Zoe dit :

    Le plan Fillon :
    http://www.apmnews.com/documents/201701171100300.20170113_Dossier_de_presse_SC.pdf
    Note de lecture de Michel Drac sur « Faire », le principal livre de campagne de François Fillon à fin 2016


    Après l’affaire du PenelopeGate et les soupçons d’emploi fictif qui portent sur sa femme, François Fillon pourrait se retrouver au milieu d’une nouvelle affaire embarrassante. Celle de fonds publics détournés au Sénat par plusieurs sénateurs UMP.
    https://francais.rt.com/france/33137-francois-fillon-accuse-par-mediapart-avoir-beneficie-argent-detourne-senat
    Et que penser de ces 48 500 euros de costumes, pulls, pantalons et blazers depuis 2012 qui auraient été réglés à la boutique Arnys (filiale de LVMH) par de généreux donateurs pour Fillon ?
    http://www.leparisien.fr/laparisienne/societe/qui-est-le-tailleur-favori-de-francois-fillon-12-03-2017-6755349.php
    Le commissaire européen( et ex-ministre socialiste) Moscovici bénéficia lui aussi de cadeaux semblable :
    https://francais.rt.com/france/35609-apres-fillon-pierre-moscovici-sest-fait-offrir-costumes-luxe

    Discrètement, le patron des députés PS, Bruno Le Roux, actuel ministre de l’Intérieur, essaye de cacher qu’il avait fait embaucher ses deux filles comme assistantes parlementaires alors qu’elles étaient mineures !
    https://www.tf1.fr/tmc/quotidien-avec-yann-barthes/news/bruno-roux-a-employe-filles-a-l-assemblee-nationale-etaient-lycee-2795469.html?xtor=AD-30




    Macron semble être le pion de gauche des mondialistes, comme l’est à droite Fillon :
    http://eric-verhaeghe.entreprise.news/2016/11/16/macron-soutenu-bfm-tv/
    Le mouvement politique d’Emmanuel Macron s’appelle « En Marche ! ». En avril 2016, le siège de ce mouvement politique était situé au domicile particulier du directeur de l’Institut Montaigne, Laurent Bigorgne, proche de la droite ultra-libérale ! Laurent Bigorgne a participé au Groupe Bilderberg du 11 au 14 juin 2015. Alors que Macron a participé à celui du 29 mai au 1er juin 2014 quand il était le conseiller économique et financier de François Hollande (secrétaire général adjoint de la présidence de la République). Son amie Laurence Boone qui prit ensuite sa place quand il devint ministre, avait elle aussi été à celui du 11 au 14 juin 2015. En janvier 2016, elle devint chef économiste des assurances AXA, dont le président est son ami Henri de Castries (président du comité de direction du Groupe Bilderberg).
    http://www.lexpress.fr/actualite/politique/macron-son-mouvement-en-marche-intimement-lie-a-l-institut-montaigne_1780429.html
    Dernièrement l’article 34 de la loi Macron qui concerne la fiscalité des actions gratuites, fera un cadeau fiscal de 900 millions d’euros aux plus riches contribuables du pays en permettant que ces actions bénéficient d’un abattement fiscal de 50 % avant imposition.
    http://www.economiematin.fr/news-canard-enchaine-loi-macron-cadeau-fiscal?ref=yfp
    Il est vrai que Macron était fâché avec le fisc alors qu’il ne déclarait même pas l’ISF :

    Il a par contre des atouts dit Alain Minc « il est charmant et intelligent » ce qui est primordial quand on fait un métier de pute. »

    Preuve comme quoi Macron est un menteur opportuniste ! Quelquefois il se dit socialiste, puis ensuite non…..
    http://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01590560/src/88rx0m/
    Autre mensonge sur l’extraction de sable du côté de Lannion… De plus, ce ministre de l’économie ne se dit pas responsable politiquement des décisions prises. Incroyable !
    http://www.ultimedia.com/deliver/generic/iframe/mdtk/01590560/src/88qf3z/
    Ne pas oublier non plus les ouvrières de l’abattoir GAD qui seraient des illettrées qui n’auraient pas le permis de conduire (les sans dents diraient Hollande) :

    Réaction des femmes :
    http://dai.ly/x265d1u
    Un futur roi ?

    Quand Macron parle pour ne rien dire à la manière de Franck Lepage :


    Quelques-unes de ses phrases :
    « Si j’étais chômeur, je n’attendrais pas tout de l’autre, j’essaierais de me battre d’abord. »
    « Il faut des jeunes Français qui aient envie de devenir milliardaires. »
    « Le libéralisme est une valeur de gauche »
    « Les salariés doivent pouvoir travailler plus, sans être payés plus si les syndicats majoritaires sont d’accord. »
    « Je n’aime pas ce terme de modèle social. »
    « Être élu est un cursus d’un ancien temps. »
    « Vous n’allez pas me faire peur avec votre t-shirt, la meilleure façon de se payer un costard c’est de travailler. »
    « Je suis pour une société sans statuts »
    « Je ne suis pas là pour défendre les jobs existants »
    « Le chômage de masse en France c’est parce que les travailleurs sont trop protégés »
    « Il qualifie ceux qui, au sein du PS, s’opposent à sa loi (travail le dimanche, de nuit, ou privatisation du don du sang) de « foyer infectieux »

    Emmanuel Macron comme candidat neuf et hors système – «une escroquerie absolue» :
    https://francais.rt.com/opinions/33450-emmanuel-macron-candidat-neuf-escroquerie-absolue


    L’affaire Alstom :

    Déjà à 15 ans, il jouait l’épouvantail ou l’homme de paille :
    http://people.bfmtv.com/tv/video-a-15-ans-le-jeune-macron-jouait-un-epouvantail-sur-une-scene-de-theatre-1060900.html
    Dans le programme de l’apprenti dictateur Macron : pas d’opposition des députés dans l’application des lois puisque utilisation du 49-3 :
    http://www.marianne.net/deputes-au-pas-lui-president-macron-invente-49-3-permanent-100249585.html
    Et pour lui «Il n’y a pas une culture française» :
    https://francais.rt.com/france/33569-il-n-a-pas-culture-francaise-macron-attire-foudres-droite
    Et comme tout laïcard totalitaire, il ose dire « Lorsque des progressistes ont voulu mener le combat, pour la liberté de conscience et pour la laïcité, pour voter cette belle loi de 1905 séparant l’Eglise et l’Etat, il a fallu des femmes et des hommes de gauche et de droite. » Mais il n’y avait pas de femmes à la Chambre des députés en 1905. Il n’a pas davantage « fallu » des hommes de droite. Car la gauche avait 338 députés et la « droite » 251. La loi a été adoptée par 341 voix contre 233.
    Le clip de Macron revisité par le Petit Journal (qui a copié sur la video d’Asselineau) :

    Comment ses meetings sont manipulés :

    Curieusement, Macron porte deux alliances. Comme Guillaume Pépy et Gérard Descoings. Pas étonnant qu’il fasse devant des enfants la promotion des désordres parentaux :
    http://dai.ly/x5ffc26
    Et comme président de la commission d’investiture du parti d’Emmanuel Macron, il n’a pas trouvé mieux que Jean-Paul Delevoye, l’ancien président du CESE qui avait mis à la poubelle 700 000 signatures.

    Affiche des Républicains faisant allusion à son alliance avec les communistes et les banksters (Macron, en banquier, tient une faucille, l’emblème du communisme (leurs membres sont nombreux à le soutenir). Ce montage renvoie à l’alliance qu’ont faite Trotski et les banquiers de New-York (les frères Warburg et Jacob Schiff), pour préparer et financer le coup d’Etat en Russie en 1917.
    En obtenant 75 couvertures dans les médias, Macron est la preuve que la haute finance les contrôle.

    Celle-ci ne mettra jamais en couverture Asselineau car il prêche pour un frexit !

    Preuves de sa censure par les médias :
    https://blogs.mediapart.fr/politiqui/blog/210217/upr-francois-asselineau-les-preuves-de-la-censure
    Et les langues de vipères de BFM, la TV de l’israélien Drahi contre lui :

    En tant que militante lesbienne, d’extrême-gauche, cosmopolite et anti-chrétienne, Caroline Fourest plait aux mondialistes. N’a-t-elle pas d’ailleurs reçu le 15 décembre 2015 un prix des mains d’Eric de Rothschild, président de la Fondation Casip-Cojasor (née de la fusion du Comité d’action sociale israélite de Paris et du Comité juif d’action sociale et de reconstruction) pour son livre « Eloge du Blasphème » ?
    La direction du magazine HISTORIA censure son propre numéro 675 de mars 2003 sur le rôle de la CIA dans la construction européenne dénoncé par Asselineau !
    https://drive.google.com/file/d/0B9N-94e_Ybg8RERlYUtxNXk0d28/view
    Il faut dire que le propriétaire de la société Sophia Publications (et donc d’Historia) est, depuis juin 2016, l’industriel et homme de presse Claude Perdriel (Le Nouvel Observateur, Sciences et Avenir, Challenges, Rue89…), soutien officiel de la candidature d’Emmanuel Macron.
    https://www.upr.fr/actualite/reecriture-de-lhistoire-marche-direction-magazine-historia-censure-propre-numero-675-de-mars-2003-role-de-cia-construction-europeenne-met-demeure-lu
    Les journalistes du système, évidemment contre un frexit, ont pour tactique de faire passer Asselineau pour un complotiste :

    D’autant plus qu’il est contre le puçage des êtres humains :

    Comme le disait très bien Michel Serres, il y a les passifs qui regardent la TV (ceux-là voteront en suivant les directives des médias alignés, c’est à dire de leurs propriétaires) et les actifs qui s’informent sur leur ordinateur (ils voteront pour un outsider) :

    Les pro- Asselineau sont dans la seconde catégorie, les autres ont regardé par exemple cette émission particulièrement de mauvaise foi , car en fait tout ce qui lui est reproché est pourtant vrai :
    https://rutube.ru/video/d05b201a5ae90ec97fcaae2d901b0c4c/
    Et à chaque fois, on ressort le site de Rudy Reichstadt « Conspiracy Watch ». Mais par qui est-il financé ? Par la nébuleuse Rothschild :
    http://www.panamza.com/130317-reichstadt-rothschild/
    Ni l’homme de presse, fondateur et président du RCF ( Rassemblement des Contribuables Français), Nicolas Miguet, candidat à l’élection présidentielle pour la 4ème fois. Après 2002, 2007 et 2012, ou il avait recueilli 495 parrainages. Autoproclamé candidat des 50 000 clochers de France, son programme compte 110 propositions. Nicolas Miguet souhaite notamment un retour au septennat et un droit de vote universel pour les Français de la naissance au décès.

    Et pour aider l’oligarchie, Google News Lab et le European Journalism Center (EJC) coordonnent, depuis le 28 février 2017, des sociétés françaises et étrangères pour la durée de la campagne électorale présidentielle française. Les deux organisations s’appuient sur l’expérience de ProPublica, qui a orienté les médias contre Donald Trump lors de la campagne électorale états-unienne. Les entreprises ayant conclu cet accord : AFP, Bellingcat, Bloomberg, Buzz Feed News, le Centre de formation des journalistes, Centre France, Channel 4, l’École de journalisme de Sciences Po, l’École publique de journalisme de Tours, Euractiv, Euronews, Explicite, Facebook, Factoscope, France24-Les Observateurs, FranceTélévisions, Global Voices, International Business Times, L’Express, La Provence, La Voix du Nord, L’Avenir, LCI, Le Journal du dimanche, Le Monde, Le Télégramme, Les Décodeurs, Les Échos, Libération, London School of Economics, Mashable-France 24, Meedan, Nice-Matin, Ouest-France, Rue 89, StoryFul, Street Press, Sud-Ouest.
    http://www.voltairenet.org/article195486.html
    Facebook manipule lui aussi les élections. Le Pen a 1.200.000 abonnés, Fillon 300.000, et à peine 200.000 pour Macron. Et pourtant, le maximum de vues obtenu pour les vidéos de campagne publiés par Fillon et Le Pen est égal au minimum de vues obtenu par les vidéos les plus minables de Macron.

    Avec le meurtre du directeur de communication de la banque italienne Ponte Pashi, David Rossi, on s’aperçoit que la haute finance a aussi la mainmise sur la Justice :

    On est bon pour une nouvelle série d’arnaques comme le fut celle de la vente des autoroutes super rentables pour l’état et qui avaient été déjà payées par les Français. Ces derniers auront toujours les taux d’intérêts à payer des prochains travaux faits par les entreprises de ces mêmes sociétés. Tout cela ne les a d’ailleurs pas empéché d’augmenter leurs tarifs de 22% en 10 ans. Le traître à l’époque avait été Villepin.

    Mais il y a pire ! Il est prévu l’abandon d’une partie du territoire français, de villes entières, telle est l’intention des élites mondialistes, comme George Soros, notamment.


    Aucun des hommes politiques se présentant à la primaire de la gauche ne dénoncèrent l’accaparement par les huit personnes les plus riches du monde : Bill Gates, Amancio Ortega, Warren Buffett, Carlos Slim Helu, Jeff Bezos, Mark Zuckerberg, Larry Ellison et Michael Bloomberg, d’autant de richesse (426 milliards de dollars) que la moitié de la population mondiale (3,6 milliards de personnes qui se partagent 409 milliards de dollars).
    http://www.7sur7.be/7s7/fr/1505/Monde/article/detail/3055662/2017/01/16/Ces-huit-hommes-possedent-autant-que-la-moitie-de-l-humanite.dhtml


    Selon le FMI, chaque personne sur cette terre doit rembourser aux banques l’équivalent de 21.714 dollars…(puisque la dette mondiale a atteint 152 trillions de dollars et que nous sommes 7 milliards d’habitants).
    http://theeconomiccollapseblog.com/archives/21714-for-every-man-woman-and-child-in-the-world-this-global-debt-bomb-is-ready-to-explode


    A noter que quand F. Hollande a rencontré le PDG de la JP Morgan Chase, James Dimon, fin octobre, et lui a demandé quelles seraient les conditions à remplir pour que la France reprenne des emplois à la City, une fois le BREXIT activé par Theresa May, ce dernier lui aurait répondu  » que la prochaine présidence qui sortira des urnes en mai 2017 devra faire exploser le droit du travail sur le territoire français. » Si un membre du groupe Bilderberg est élu, il risque comme Manuel Valls de se prendre des claques :

    Le gifleur : Nolan Lapie

    http://giphy.com/gifs/valls-vallsgifle-26xBwIkXnEqOxj4Os?utm_source=iframe&utm_medium=embed&utm_campaign=tag_click

    En décembre 2016, il avait reçu un sac de farine sur la tête lors d’un déplacement à Strasbourg.

    Il faut dire que Valls adore lui aussi distribuer des gifles, comme à ce militant socialiste qui le huait fin 2015 :

    Mais pour un auditeur de France Inter, « La claque, on est 66 millions à vouloir la mettre à Valls » :


    Le vainqueur de la primaire de la gauche avec 58,8 % des voix fut Benoît Hamon contre Manuel Valls.
    http://www.lefigaro.fr/elections/presidentielles/primaires-gauche/2017/01/29/35005-20170129ARTFIG00243-primairea-gauche-avec-la-victoire-de-hamon-le-ps-se-prepare-a-des-lendemains-difficiles.php

  9. Robert dit :

    Les députés votent une loi qui protège les corrompus…….

    Nicolas Dhuicq (LR) l’état de la France sans langue de bois :

    Son diagnostique est bon, pourquoi donc ne réclame-t-il pas un frexit ? Car l’euro n’a pas bénéficié à la France :

    Il pense comme Nigel Farage que l’U.E. est une dictature.

    Une dictature qui permet aux multinationales de racketter les états avec les tribunaux d’arbitrage qui ne sont pas publics et sans possibilité de faire appel.

    Jacques Sapir explique pourquoi sortir de l’euro ne serait pas une catastrophe :
    https://russeurope.hypotheses.org/5848
    Son décryptage du programme de l’UPR :

    Chose qui n’est même plus surprenante mais navrante, les médias cachent qu’à part si c’est Asselineau qui remporte les élections, la France devra obligatoirement appliquer les orientations programmatiques de l’Union européenne en matière économique, politique et sociale :
    http://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/le-secret-bien-garde-les-grandes-190719
    L’impossibilité de changer l’Europe expliquée par des gens du sérail : des fonctionnaires de l’UE, le président du parlement, des commissaires au commerce, à la concurrence, à la justice…

    Présidentielle 2017: pourquoi les candidats nous mentent sur l’Europe (article de Challenge) :
    https://www.challenges.fr/politique/presidentielle-2017-pourquoi-les-candidats-nous-mentent-sur-l-europe_428786
    Reste que pour les communistes, une sortie de l’UE qui ne se feraient qu’ aux conditions de l’article 50 serait illusoire :
    http://www.initiative-communiste.fr/articles/europe-capital/soumettre-frexit-a-condition-de-larticle-50-cest-soumettre-france-a-lue-interdire-sortie-de-lue-de-leuro/

    Mais il n’y a pas que l’euro qui pose problème, il y a aussi l’Otan. La France devenue pays vassal des USA a perdu toute dignité. Se souvenir de l’entretien du moralisateur Sarkozy contre Poutine :

    Pourquoi donc continue-t-on à vouloir se mettre à dos la Russie ? Se mettre à déployer des soldats en Estonie, n’est-ce pas une provocation ? La Russie semble bien être l’obstacle majeur des mondialistes. De ceux qui veulent mettre en place une societé maçonnique kafkaïenne.
    https://francais.rt.com/international/35661-otan-deploie-armes-lourdes-britanniques-estonie

  10. Robert dit :

    Le nombre des candidatures validées est donc de 11, contre 12 en 2007 et 10 en 2012. Sur les quelque 42 000 élus habilités à donner leur parrainage, environ 34 % ont parrainé effectivement un candidat, contre environ 36 % en 2012. 45 678 000 personnes, représentant 88.6 % des Français majeurs résidant en France, sont inscrits sur les listes électorales en France, auxquels il faut ajouter plus de 1,3 million de Français établis hors de France inscrits sur les listes électorales consulaires.

    Le nombre de parrainages des candidats à la présidence de la République :

    FILLON François 3635
    HAMON Benoît 2039
    MACRON Emmanuel 1829
    MELENCHON Jean-Luc 805
    LASSALLE Jean 708
    DUPONT-AIGNAN Nicolas 707
    ARTHAUD Nathalie 637
    LE PEN Marine 627
    ASSELINEAU François 587
    POUTOU Philippe 573
    CHEMINADE Jacques 528

    https://presidentielle2017.conseil-constitutionnel.fr/embeded/tous-les-parrainages/

    Reste maintenant aux médias alignés de faire voter les gens « correctement » c’est à dire en les faisant choisir un candidat mondialiste :
    https://vid.me/x7le
    sachant que l’opposant le plus dangereux pour eux est celui qui demande le frexit ! Ici l’UPR le 25 mars 2017 à Paris « Nous ne voulons pas du Nouvel Ordre Mondial…. ni de Macron, l’employé de George Soros… »


    Un personnage qu’il aime à citer, Sri Aurobindo (1872-1950), un des leaders du mouvement pour l’indépendance de l’Inde, un philosophe, poète et écrivain spiritualiste et mystique.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s