« Le Nouvel Ordre Mondial, le futur cauchemar de l’humanité » selon Soljenitsyne

« Personne n’entrera au Nouvel Ordre Mondial à moins qu’il ou elle fasse l’engagement d’adorer Lucifer. Personne n’entrera dans le Nouvel Age sans subir une Initiation Luciférienne. »
David Spangler, Directeur des Initiatives Planétaires, Nations Unies.

Le Nouvel Ordre Mondial dont on parle, pourrait très bien rapidement devenir le cauchemar de l’humanité.  Il sera un ordre dictatorial. Le seul problème, comment le mettre en place en subissant le moins possible la réaction des gens ?

La solution, il faut que chaque étape vienne d’eux. On va donc provoquer des évènements dans ce but. De même que dans certaines manifestations où on y voit (grâce à des vidéos amateurs) des policiers agir en faux-casseurs,

En 2012 aussi ?

de même verra-t-on de faux terroristes créer de vraies catastrophes. Les gens seront les premiers à demander plus de sécurité.

Entre temps, on aura mis en faillite le système monétaire actuel.  Pourquoi ? Pour que les gens ne puissent plus payer quoique ce soit sans une puce injectée au front ou dans la main. Si vous la refusez, plus moyen d’aller dans un supermarché ou payer ses impôts. Alors vous l’acceptez ! Et là vous perdez définitivement votre liberté. Si vous contestez le gouvernement dictatorial ? On vous trouve facilement grâce à la puce. On vous fait payer des amendes prises directement sur votre compte informatique. Vous vous rebellez, on vous coupe votre compte. Et vous vous retrouvez comme une épave…. De plus, on sait maintenant utiliser les ondes émises de la puce, pour qu’elles aient des effets sur vos glandes. Cela peut jouer sur votre humeur, vous faire même avorter ! Vous empêcher de réfléchir… Les possibilités sont aussi nombreuses que les gadgets du dernier ipod de chez Apple.

Ce plan machiavélique ne peut marcher que si on arrive à supprimer les religions qui mettent trop en valeur la dignité humaine, la liberté de pensée, l’âme etc..  La religion catholique entre autres devra être supprimée ou changée. On va donc tout faire, si on a la maitrise des médias, pour les discréditer et ne plus en parler positivement. L’éducation devenue laïque est primordiale pour l’accomplissement de ce plan machiavélique.. On supprimera, petit à petit, tous les signes religieux.

L’endoctrinement de la jeunesse ou comment l’empêcher de croire en Dieu, se fait en Chine aujourd’hui par le biais de jeux vidéos

Mais l’expérience communiste russe leur a appris, que l’homme instinctivement a besoin d’une religion. On va donc en créer une, mais c’est l’homme qui sera devenu dieu ! Le principe : « Fait ce que tu veux ! »

Malheureusement, seulement une petite minorité pourra appliquer ce principe, tous les autres seront les asservis.

Revoir à ce sujet l’interview remarquable d’ Aaron Russo :

https://effondrements.wordpress.com/2012/05/15/aaron-russo-et-nicholas-rockefeller/

N’était-il pas surprenant de voir l’ancien président français, Nicolas Sarkozy, utiliser lors des vœux aux corps diplomatiques étrangers, le 16 janvier 2009, des termes durs et presque menaçants. Pourquoi ?

Sans oublier son discours d’une grande hypocrisie,  le 25 septembre 2007 à New York aux Nations Unies :

Prix Nobel en 1970, décédé à 89 ans le 4 aout 2008

Il y a un homme qui avait dès 1966, compris ce qui allait nous arriver, c’est Alexandre Soljenitsyne ! Il faut aller consulter ses écrits, quand il  analyse les protocoles de 1901, en 1966. «Les Protocoles exposent le plan d’un nouveau système social. Son dessein se situe bien au-dessus des capacités d’une âme ordinaire. Il s’agit d’un processus dynamique en deux étapes : D’abord déstabilisation, augmentation des libertés et du libéralisme, qui trouve son apogée dans un cataclysme social, puis en seconde étape,  mise en place d’une nouvelle hiérarchisation de la société. »

Quelques extraits des Protocoles :  …Les esprits des gens doivent être détournés (de la contemplation) vers l’industrie et le commerce.  Dès lors, les gens n’auront plus le temps de penser. Les gens se consumeront à la poursuite de l’argent. Ce sera une poursuite vaine, car : Les richesses tirées de la terre par l’industrie glisseront entre les mains des travailleurs et des industriels et se retrouveront entre celles des financiers. La lutte qui en suivra, créera des communautés froides et sans cœur, avec une forte aversion envers la religion… Il est une puissante force qui crée le mouvement de la pensée, dans le peuple : cette force, ce sont les médias. Au moyen de la Presse nous avons conquis le pouvoir d’influencer les esprits tout en demeurant inaperçus. Nous éradiquerons de la mémoire des Hommes les faits historiques dont nous ne désirons pas qu’ils les connaissent…

Or que s’est-il passé un siècle après la publication de ce document ? Comme le dit Soljenitsyne: « Il faudra que quatre-vingts ans se passent, avant que Milton Friedman et son École de Chicago n’intronisent les dieux Marché et Profit en seuls flambeaux guidant le monde »

Alexandre Soljenitsyne note également « qu’un siècle avant l’avènement de la Banque Mondiale et du   Fonds Monétaire International, les Protocoles notaient que les prêts sont le meilleur moyen pour déposséder des pays de leurs richesses ; que les marchés financiers, avec leurs multiples produits dérivés, ponctionnent la richesse et l’accumulent entre les mains « des prêtres de Mammon ». »

Soljenitsyne montre qu’il a parfaitement compris la logique dévastatrice qui anime la pensée moderne: « Les Protocoles prédisent l’apogée de la Nouvelle Bourgeoisie – l’apogée de ces adorateurs de « Mammon », partisans de la mondialisation, viscéralement hostiles aux Anciennes Elites, à l’Esprit, à la religion, aux gens ordinaires. Très longtemps, ils furent les moteurs de la gauche, des mouvements aspirant à la démocratie : jusqu’à ce que leur objectif soit atteint – après quoi, ils négocièrent leur grand virage en épingle à cheveux, direction : l’oligarchie ».

Voici un autre extrait que rapporte Alexandre Soljenitsyne :  « …Tant que les emprunts étaient nationaux, on assistait à un déplacement d’argent de la poche de leurs sujets pauvres dans celles des riches. Mais à partir du moment où nous eûmes acheté les hommes nécessaires pour qu’on ait recours aux emprunts étrangers, toutes les richesses des Etats affluèrent dans nos caisses… » (Comment ne pas penser aux lois dont tous les pays occidentaux se sont dotés et qui les privent du droit régalien de battre monnaie !).

Les peuples se laisseront pièger par ce plan diabolique

« Les Etats recourront de plus en plus à l’emprunt ruinant les populations. La vénalité de leurs ministres ou leur ignorance des questions financières nous ont asservi les peuples en leur faisant contracter envers nous des dettes dont ils ne pourront jamais s’acquitter…. »

Ici,  Soljenitsyne nous dévoile la suite du projet :  « …Après cette période d’emprunts, la banqueroute s’ensuivit pour tous ces Etats. Quand nous serons en possession du pouvoir, nous déguiserons la réforme des bases financières… que nous projetons sous un aspect qui n’éveillera les soupçons de personne. Nous démontrerons la nécessité de ces réformes en divulguant l’état chaotique des finances des Etats… »

Soljenitsyne, 40 ans avant, avait donc déjà compris le plan diabolique par où on serait obligé de passer !

Enquête sur ces Protocoles :

L’origine de la crise financière et pourquoi l’état doit reprendre son droit régalien de créer la monnaie :

gif ouverture ciel gif

A quand la fin de ces temps oppressifs  ? Sans doute vers 2030, pour voir enfin arriver ce règne de Dieu sur terre dont parle les chrétiens dans leur prière du ‘Notre Père’.

125 commentaires sur “« Le Nouvel Ordre Mondial, le futur cauchemar de l’humanité » selon Soljenitsyne

  1. MYLENE dit :

    tous nos remerciements pour ce travail énorme. J’avais déjà quelques informations, mais là nous sommes gâtés. je cherchais là manière de transmettre LA REALITE d’aujourd’hui, autour de moi. VOUS NOUS AVEZ OFFERT UN OUTIL FORMIDABLE.

  2. Rudi dit :

    Appel à la résistance unie du fondateur de Kla.tv, Ivo Sacek :

  3. Laure dit :


    ‘La tactique du diable’ (The Screwtape Letters) est un roman épistolaire de C. S. Lewis publié d’abord sous forme de feuilleton de mai à novembre 1941 dans l’hebdomadaire anglican The Guardian (aujourd’hui disparu), puis en 1942 sous forme de livre. Lewis donne une série d’enseignements sur la vie et le progrès spirituels dans la foi chrétienne. Pour cela, il fait à partir du point de vue des démons le portrait d’un homme commun, qui au cours d’une histoire simple marquée par la guerre, vit des tentations et des erreurs. Screwtape, haut placé dans la bureaucratie infernale, est le mentor de Wormwood, un apprenti tentateur. Screwtape lui donne des détails précis et de nombreuses méthodes pour détruire la foi de son protégé et l’entraîner au péché, le but étant de l’amener en enfer par la damnation. La trame du livre repose sur l’observation de la nature humaine ainsi que sur la foi et la doctrine chrétienne.

    Extraits du livre :
    https://profidecatholica.com/2020/06/15/extraits-de-tactique-du-diable-de-c-s-lewis-paru-en-1942/

  4. Thierry dit :

    L’argent coule à flots, mais pas dans votre direction. 800 milliards de levées de fonds pour 25 entités. Les banquiers centraux n’ont eu de cesse de transférer les capitaux du local vers le global. Ainsi assiste-on à une collectivisation des outils et processus de production de la planète par une équipe de privés. La micro-élite de la haute finance, les Private equities, s’intéressent ainsi aux entreprises qui ne sont pas cotées en bourse.

    En haut de la marche, Blackstone, ce groupe est aussi le spécialiste de la financiarisation de l’immobilité planétaire.
    https://lilianeheldkhawam.com/2019/04/15/depossession-la-financiarisation-de-limmobilier/
    Là où se trouvent les capitaux globaux, se trouvent les emplois et les activités productives futures. Or celui qui paie détient un pouvoir décisionnaire vital. Par conséquent ces 25 firmes de capital-investissement détiennent un pouvoir non seulement financier ou économique, mais aussi politique et sociétal. Ces décideurs économico-financiers, principaux créanciers de la dette publique, dictent le tempo des réformes nationales. . Le processus de transfert de l’outil de production des richesses locales vers le global est lancé depuis des décennies et ne cesse de s’intensifier. La faillite des locaux abandonnés par les dirigeants politiques participera à la marche vers une appropriation totale et globale des activités à valeur ajoutée. C’est ainsi que cette micro-élite est en marche vers un pouvoir absolu global. Grâce à la libre circulation des personnes, des biens et des services, les propriétaires finaux des richesses productives peuvent atomiser et diffuser à leur guise les processus et les facteurs de production à travers la planète. Ils peuvent ainsi faire croître ou décroître le business dans les régions de leur choix. Ainsi par exemple, ils peuvent décider de ne plus financer les restaurants dans la région PACA. En revanche, ils financeront les industriels producteurs de protéine issue des insectes,
    https://www.lesechos.fr/industrie-services/energie-environnement/financement-record-pour-ynsect-le-specialiste-des-proteines-a-base-dinsectes-1252158
    ou de production de ressources alimentaires à partir des excréments humains.
    https://lilianeheldkhawam.com/2020/11/04/bill-gates-a-un-projet-alimentaire-sain-pour-vous-a-base-dexcrements-humains-lexemple-de-swiss-food-valley/
    Ce choix d’entreprises se fait en fonction du nouveau modèle présenté par Klaus Schwab du WEF. Si ces gens ont décidé qu’il fallait renoncer à la viande et se satisfaire d’insectes, ils ont les moyens de vous l’imposer par les pénuries, ou au contraire par des super rabais. Il fallait juste éradiquer les agriculteurs locaux. La chose est en voie de finalisation grâce au zèle des politiciens. voici un article qui remonte à 2008. Depuis, bon nombre se sont suicidés ou ont vendu leur exploitation aux… promoteurs immobiliers financiarisés.
    https://www.terra.bzh/les-agriculteurs-portent-plainte-pour-harcelement
    https://lilianeheldkhawam.com/2018/11/09/delocaliser-lagriculture-la-commission-europeenne-est-pour-lhk/
    Le confinement de 2020 offre un avantage colossal aux autorités politiques au service de leurs créanciers afin de trier entre les activités essentielles et non essentielles. On peut ainsi supposer que ces dernières ne feront pas partie du voyage vers le Nouveau Monde, et seront vouées à faillite.
    https://lilianeheldkhawam.com/2020/11/24/largent-coule-a-flots-mais-pas-dans-votre-direction-800-milliards-de-levees-de-fonds-pour-25-entites/#more-53136

    Pour faire partie du World Economic Forum (WEF) il faut payer 100.000 dollars pour contribuer à la formation des programmes. Plus on est contributeur, plus on est écouté. Les contributeurs sont donc essentiellement de grandes multinationales.

    Notre avenir est simple : fin de la propriété et de l’intimité de chaque individu… Et son marquage comme Jean le décrit si bien dans l’Apocalypse !
    https://odysee.com/@didchay:f/-VOSTFR–Le-grand-reset-et-le-forum-%C3%A9conomique-mondial-FLUVORE:b
    Le dire serait être un complotiste ? Sans doute, mais pas le premier ! Quelques déclarations de complotistes historiques :
    https://odysee.com/@atma:a/True:5

    Jesse Ventura, ancien gouverneur de l’État du Minnesota, évoque le groupe Bilderberg et des sociétés secrètes :
    https://odysee.com/@THEMIS:1/3—Jesse-Ventura-%E2%80%93-Bilderberg—soci%C3%A9t%C3%A9s-secr%C3%A8tes:d

    Catherine Austin Fitts est une ancienne banquière et a travaillé comme assistante du secrétaire d’Etat au logement sous l’administration George W. Bush. Elle est à l’origine de la dénonciation de nombreuses fraudes et a fondé la société de Conseil Solari qu’elle dirige. Elle évoque les banques, les émeutes, le vaccin, les projets des globalistes et propose sa solution :

    « Nous sommes au milieu d’un coup d’État mondial où les banquiers centraux veulent mettre en place la MNBC ! Avec, ils auront un contrôle absolu ils l’utiliseront de manière centralisée ! Ils prévoient de tous nous pucer ! »
    https://www.businessbourse.com/2022/07/31/catherine-austin-fitts-nous-sommes-au-milieu-dun-coup-detat-mondial-ou-les-banquiers-centraux-veulent-mettre-en-place-la-mnbc-avec-ils-auront-un-controle-absolu-ils-lutiliseront-de-maniere/

    « Il y a un consensus pour établir un gouvernement mondial dictatorial qui vise à une baisse de la population » écrit Bernard Gantois dans son livre ‘Démolition’ :

    Pour le sénateur américain Rand Paul (interviewé le 26 mai 2022) « il est clair que l’élite de Davos veut mettre en place un gouvernement mondial synonyme de fin de la démocratie et de l’instauration d’un système de surveillance numérique des populations » :
    https://www.francesoir.fr/politique-monde/rand-paul-l-elite-de-davos-veut-un-gouvernement-mondial

    A l’occasion de l’ouverture de la 51ème édition du forum économique mondial de Davos, Philippe Murer et Pierre-Yves Rougeyron reviennent sur le scénario du Grand Reset en s’appuyant sur le livre de Klaus Schwab, ‘Covid-19, la grande réinitialisation’ :

    Philippe Murer et les méthodes de surveillance extrêmement violentes qui arrivent :
    https://ok.ru/video/4000261474990

    Young global leaders créé en 2004 par Klaus Schwab :
    https://pbs.twimg.com/media/EtVTnJPXYAMbwOp?format=jpg&name=900×900
    Les plus connus du Forum Economique Mondial et des Young Leaders :
    https://blogger.googleusercontent.com/img/a/AVvXsEiKCtETRSsTeLSiSuzb0yj6DPcVbM18HlIVBKaIJlmSab2UiyhjPhhbu4eXSw1JgrMAi2uM-xOsUN-2zuAKkGldktwYBx0GdiNNd1XZTGvjqlyX-VEmM-fMTF9M-8QQgj5IgRniPNYWwwFiEqfWpw90IHFeIYhwYsXbEpCcmrBhhO40NggzdyVx5_Pi=s851

    Dans son dernier ouvrage ‘Le Great Reset : Mythes et réalités’, Verhaeghe décortique le livre de Klaus Schwab et Thierry Malleret, ancien collaborateur de Michel Rocard, paru en 2020 et intitulé ‘Covid-19 : The Great Reset’. Va-t-on vers un monde où on supprime totalement la propriété privée ?
    [video src="https://videos.files.wordpress.com/jnprQH4f/grand-reset-on-est-dans-la-projection-futuriste-dune-societe-cauchemardesque-et-abominable-_dvd.mp4" /]

    Les mentors de Klaus Schwab : Henry Kissinger, John K. Galbraith et Herman Kahn
    https://odysee.com/@ExcaliburTraduction:4/Klaus-Schwab-and-CFR-WL-short:1
    Essai de biographie sur Klaus Schwab :
    https://qactus.fr/2022/05/25/klaus-schwab-enquete-pour-la-premiere-fois-la-veritable-biographie-du-monstre-revele-integralement-il-sait-quil-est-un-imposteur-un-homme-de-cirque-eleve-avec-une-cuillere-en-argent-dans-la/

    Olivier Piacentini a écrit plusieurs livres sur les dangers du mondialisme, ‘Le mirage mondialiste : Comment l’oligarchie manipule l’opinion’, ‘La chute finale : l’Occident survivra-t-il ?’, ‘La mondialisation totalitaire’, ‘Vers la chute de l’empire occidental : Notre maison brûle, nous regardons ailleurs’, ‘Le crépuscule de l’Occident : Chronique de la décadence’ :

    Les plus grandes entreprises du monde en 2021 :
    https://www.nouvelordremondial.cc/2021/06/15/visualisation-des-plus-grandes-entreprises-du-monde-en-2021/

    Ernst Wolff est auteur, journaliste et expert en matière d’économie et de finance mondialisée. Il vient de prononcer un discours mémorable, l’un des meilleurs discours de l’histoire contemporaine, une exposition concise sur l’ensemble du MENSONGE UNIVERSEL COVID, qui démystifie la fraude de A à Z…
    https://www.twitch.tv/videos/1160796910

    Et en Russie ?
    Il y avait les élections russes du 17 au 19 septembre 2021. Elles étaient intéressantes à Moscou puisque les communistes étaient les seuls à s’être prononcés et à avoir agi contre l’enseignement à distance des enfants et contre la vaccination obligatoire de facto. Contre eux, l’homme en place, Sergueï Sobianine du parti ‘Russie Unie’ (celui de Poutine). Alors qu’il conduisait Russie Unie à la défaite face aux communistes, suite au résultat du vote dans les urnes, le miracle électronique a permis de totalement renverser la situation. Et comme avec Trump aux USA, avec un retard notable dans l’annonce finale des résultats. Tout à coup, 300 000 personnes avaient modifié leur vote et les observateurs qui avaient un accès au vote numérique en perdirent l’accès 20h, en raison d’un « problème technique ». Curieusement dans cette affaire, on y décèle des liens entre le Maire Sobianine et des structures atlantistes. Notamment la NED ((mis en place par le Département d’Etat américain pour plus de démocratie) et d’étranges entreprises qui fonctionnent en Géorgie et en Ukraine. Mais c’est le Département moscovite des technologies de l’information qui a commandé le système électronique à la compagnie hollandaise BitFury, dont les bureaux sont à Amsterdam, à Londres, à Washington, à San Francisco et à Hong Kong. Mais leurs centres de données sont situés sur le territoire d’une (ancienne) base de l’OTAN en Islande, en Norvège, au Canada et dans des villes en Géorgie (qui est sous contrôle direct de l’armée américaine, très présente dans le pays. Le fondateur de BitFury est un Letton, parti en Ukraine à la fin des années 2000 (après la révolution orange). C’est en 2016 que Bitfury est entré en partenariat officiel avec la NED. Ces manipulations ouvertes par le vote électronique, permettent ainsi de stocker des données politiques très sensibles dans des pays de l’OTAN. Une chose semble certaine, le Maire Sobianine appartient à ce groupe globaliste qui se sert d’une plandémie pour mettre en place un monde dictatorial. Voir les liens mondialistes, les connections entre the Gates Foundation, Wellcome Trust, WHO, GAVI et autres ONG avec Big Pharma dans la machination COVID :

    Cliquer pour accéder à Analyse-des-reseaux-complexes-Corona.pdf

    Macron qui en est aussi, utilisera de la même façon en 2022 ce système électronique si miraculeux !
    https://russiepolitics.blogspot.com/2021/10/elections-moscou-du-vote-electronique.html#more

  5. Albert dit :

    Toutes les ONG caritatives dans lesquelles des millions de dollars sont déplacés n’ont rien à voir avec la charité. Une grande partie de l’argent est placée à Wall Street. En sachant que ce qui y est lucratif n’est réservé qu’à des personnes autorisées. C’est un modèle économique parfait pour le blanchiment d’argent et ne pas payer d’impôts. Curieusement elles soutiennent financièrement les Démocrates américains, le planning familial (les avortements), Black Lives Matter etc…. En fait on en est arrivé à ce que cela soit des organisations non lucratives qui conduisent la politique américaine et non les partis politiques. Ces ONG dépendent en fait de l’ONU et leurs présidents gagnent des salaires très importants.
    https://www.infovf.com/video/the-sequel-the-fall-the-cabal-part-version-francaise–2752.html

    • John dit :


      Pourquoi le « Great Reset » (www.TimGielen.com) :
      https://ok.ru/video/4082473962158
      https://www.theautomaticearth.com/2021/09/spartacus/
      On voit bien a qui appartient par exemple Big pharma, à des Fonds d’Investissements tels que Vanguard, BlackRock et State Street qui détiennent entre eux des actions. Les principaux actionnaires de ces Fonds représentent le 1% de la population qui possède en 2017 82% des richesses selon Oxfam. En mars 2020, Forbes estimait qu’il y avait dans le monde 2 095 milliardaires. Ils créent des organisations à but non lucratif appelées Fondation qui dépendent de dons qui peuvent rester anonymes. Ces Fondations investissent leur argent comme ils l’entendent. Ils ne payent pas d’impôts tant que les bénéfices sont réinvestis dans de nouveaux projets. Ainsi ont-elles des millions de dollars qui pourraient très bien financer des terroristes ou blanchir de l’argent sale. Les 3 principales : la Fondation Gates, l’Open Society de Soros et la Fondation Clinton. Cet accaparement des richesses est évidemment caché. 90% des media internationaux sont détenus par 9 conglomérats médiatiques (la Walt Disney Cie, Time Warner, Fox Corporation, Bertelsmann, ViacomCBS,…) Non seulement ils fabriquent les films et documentaires mais aussi les divulguent sur leurs chaines. L’information est sous leur coupe. Avec le Centre Européen de Journalisme (EJC), on retrouve la Fondation Gates, l’Open Society, Facebook, Google… Heureusement aussi le ministère de l’Education et des Sciences et le ministère des Affaires Etrangères. Mais qui sponsorisent les agences de presse qui fournissent les informations : les mêmes Fondations et l’EJC ! Autrement dit, les nouvelles proviennent d’organisations à but non lucratif appartenant à cette même élite qui possède les media. Des media qui reçoivent aussi de l’argent des contribuables. Le Forum Economique Mondial permet à cette élite, non pas de résoudre les problèmes du monde, mais ceux liés à leur fortune personnelle. Le président Klaus Schwab décrit dans ‘The Great Reset’ les projets de l’organisation. Selon lui, le coronavirus est une grande opportunité pour réinitialiser la société. « Les gens ne possèderaient rien mais travailleraient pour l’état pour satisfaire leurs besoins primaires. » L’idée mise en avant est que la société de consommation imposée jusque là n’est plus viable. Un retour en arrière n’est donc plus possible. On prévoit donc pour 2030 que « les gens seront heureux tout en louant tout ce dont ils auront besoin. Le monde ne sera d’abord gouverné que par une poignée de pays. Et on se nourrira de moins de viande. » C’est ce qui est appelé le Nouvel Ordre Mondial. En 2015, l’agenda 2030 présenté par l’ONU est presque identique à celui de Schwab. L’ONU prévoit que la pauvreté, la faim, la pollution et les maladies ne séviront plus à partir de cette date. Comment ? En faisant payer les contribuables. Les impôts des pays occidentaux seront répartis aux mega-corporations qui les distribueront à leur tour. L’ONU se transformera en final en un gouvernement mondial. Mais tenu par qui et au bénéfice de qui ?
      https://odysee.com/@cv19:b/Monopoly—Suivez-l'argent—un-aper%C3%A7u-du-Grand-Reset:4
      https://cv19.fr/2021/06/11/qui-dirige-le-monde-blackrock-vanguard-et-statestreet/

      Joe Biden : « Les jours les plus sombres sont devant nous… Il va y avoir un Nouvel Ordre Mondial. » George Soros : « C’est le moment où on a réellement besoin d’un ordre financier mondial. » Barack Obama : « Les gens ordinaires sont trop faibles d’esprit pour gérer leurs propres affaires. Le progrès ne pourra venir que lorsqu’ils renonceront à leurs droits au bénéfice d’une entité toute puissante. » Klaus Schwab : « Nous sommes ici pour développer un narratif pour le futur afin de le façonner puis de le réaliser. »
      https://t.me/TeaAnais/5

      Pippa Malmgren, économiste, ancienne conseillère présidentielle et membre du CFR, a déclaré durant le World Government Summit :« Nous sommes sur le point d’abandonner l’ancien système monétaire pour en introduire un nouveau… un système monétaire numérique blockchain. ».

      Le sénateur australien Alex Antic a dénoncé l’infiltration des gouvernements par le Forum économique mondial ainsi que l’agenda mondialiste derrière le Great Reset :
      https://t.me/TeaAnais/54

      Ron Paul n’est pas non plus un fan du nouvel ordre mondial. Depuis longtemps il dit non à la guerre et aux sanctions. En février 2003, Paul, qui était alors membre de la Chambre des représentants des États-Unis, s’était exprimé à la Chambre des représentants contre la politique étrangère interventionniste, en commençant son exposé par un commentaire concernant la promotion d’un nouvel ordre mondial par le président George H.W. Bush au cours de la période précédant l’attaque des États-Unis contre l’Irak. Il a déclaré : « Le président Bush senior a fièrement parlé d’un ‘nouvel ordre mondial’, un terme utilisé par ceux qui promeuvent un gouvernement mondial unique sous l’égide des Nations unies. » Dans une nouvelle interview par Christian Gomez à The New American, Paul a évoqué un extrait du discours de Biden « Il va y avoir un nouvel ordre mondial, et nous devons le diriger, et nous devons unir le reste du monde libre pour le faire. » Selon Paul, « Ils parlent d’un nouvel ordre mondial du type de celui de l’ONU, qui est dictatorial et où il y a un usage de la force et où ils vont avoir une puissance militaire pour le faire et où quelqu’un va diviser le butin et imposer des sanctions. La Banque mondiale, le FMI, l’OTAN et tous ces groupes seront très impliqués. Je pense que c’est mauvais. » Il est plutôt pour un ordre mondial « volontaire et basé sur la liberté individuelle ». Sur le conflit ukrainien il est contre les interventions américaines, notamment son soutien au coup d’État qui a renversé le gouvernement ukrainien en 2014 et son imposition de sanctions à la Russie.

      Membres actuels et les anciens élèves par année d’attribution, secteur ou région, du Forum des jeunes leaders mondiaux :
      https://www.younggloballeaders.org/community

      Ils aiment bien finir leurs mails par l’abréviation «bbb» (666) ou placer dans leurs discours l’expression « Build Back Better » :


      Le père de Klaus Schwab était un général de la Wehrmacht. Dans les années 70-80, Klaus Schwab fut l’un des directeurs de la société Escher-Wyss (absorbée par Sulzer AG) qui joua un rôle important dans le programme de recherche atomique de l’Afrique du Sud de l’apartheid ; contribution qui eut lieu en violation de la résolution 418 du Conseil de sécurité des Nations unies.
      https://www.voltairenet.org/article217130.html
      En 2018, le Forum économique mondial parlait du « contrôle mental par ondes sonores ». Il déclarait que cette technologie devait être sous le contrôle de l’élite mondiale. D’autre part, une étude, publiée dans le Journal of Consumer Research, en concluait que le WEF ne cherchait pas à résoudre les problèmes tels que la pauvreté, le réchauffement climatique, les maladies chroniques ou la dette mais à servir des intérêts communs : les leurs.
      https://vigilantcitizen.com/latestnews/the-world-economic-forum-talks-about-mind-control-using-sound-waves/
      Le sujet est paru sur le site officiel du FEM mis il a été par la suite supprimé. Heureusement il y a les archives :
      https://web.archive.org/web/20181107172700/https://www.weforum.org/agenda/2018/11/mind-control-ultrasound-neuroscience/
      Toujours à la réunion de 2018, Albert Bourla, le PDG de Pfizer, a évoqué les pilules contenant des micropuces :

      En 2020 et 2021, des villes du monde entier ont été soumises à des confinements massifs et drastiques, provoquant des pertes d’emplois, des suicides, des overdoses de drogues, l’isolement, des problèmes de santé mentale, des violences domestiques, des faillites et des sans-abris. Pendant cette période horrible, les enfants n’ont pas pu aller à l’école pendant des mois et n’ont pas pu interagir avec d’autres enfants. Un grand nombre de petites et moyennes entreprises ont été détruites alors que les grandes sociétés se démenaient. Malgré tout cela, le FEM a publié une vidéo intitulée de façon surréaliste « Les confinements améliorent tranquillement les villes du monde entier » :

      Le FEM a invité les gens à « jeter un coup d’œil au futur », des personnes masquées, des distributeurs de gel et de QR codes…

      et la possibilité d’identifier une personne grâce à son battement du coeur au moyen d’un laser :

      Pour le FEM, la pandémie est une opportunité pour mettre en place la Grande Réinitialisation :

      On y annonce la fin du capitalisme, c’est à dire de ce système d’autorégulation de l’offre et de la demande. Les entreprises seront évaluées à travers de nouveaux paramètres. Le principal d’entre eux : La conformité avec les agendas sociaux et politiques de l’élite. Bien entendu, le FEM est contre la liberté d’expression. Il cherche à censurer internet. Lors de la réunion de Davos en 2022, la commissaire à l’e-sécurité australienne, Julie Inman Grant, a déclaré que « nous avions besoin d’un recalibrage de la liberté d’expression ». On veut aussi contrôler les vêtements :

      Le FEM annonce l’arrivée de vêtements dotés de « passeports numériques » pouvant être tracés à tout moment. Soutenus par Microsoft, ces vêtements vont apparemment inonder le marché d’ici 2025. Aperçu choquant de la vie après la Grande Réinitialisation :
      https://reseauinternational.net/apercu-choquant-de-la-vie-apres-la-grande-reinitialisation-les-plans-sinistres-du-forum-economique-mondial-de-klaus-schwab/
      De plus, lors de la réunion de Davos 2022, la PDG de Nokia, Pekka Lundmark, a affirmé que d’ici 2030, « les smartphones seraient implantés directement dans le corps » :

      Et le président d’Alibaba Group, J. Michael Evans, a annoncé le développement d’un « tracker individuel de carbone » permettant de surveiller où et comment on voyage, ce qu’on mange et consomme.
      En 2016, Ida Auken, membre du Parlement danois, décrivait déjà ce qui nous attend : « Bienvenue en 2030. Je ne possède rien, je n’ai aucune vie privée, et la vie n’a jamais été aussi belle. »
      https://www.weforum.org/agenda/2016/11/8-predictions-for-the-world-in-2030/

      « Pour y arriver, il y a le despotisme numérique, l’esclavage planétaire » comme l’explique Olivier Tournafond. « Ce matérialisme et ce cynisme spécifiques aux Etats occidentaux, depuis une cinquantaine d’années, ne font que reculer les libertés. La démocratie c’est une prise du pouvoir par une minorité organisée au dépend d’une majorité désorganisée. Certes avant, les groupes d’influence passaient leur temps à mettre en place des mesures liberticides en tous genre : lois mémorielles, lois condamnant telle ou telle pratique, censure de fait, bureaucratie étouffante.. Mais elles étaient contenues par la frontière des états, le cloisonnement des oligarchies et surtout les limites de la technique. Aujourd’hui, surtout depuis 2020, les progrès informatiques conjugués à la mondialisation des élites ont entraîné une aggravation spectaculaire de la situation avec un recul sans précédent des libertés. On a vu arriver des mesures brutales et traumatisantes tels que les confinements, le traçage des populations, les pass sanitaire ou vaccinal, les QR codes, les centres de rétention, les interventions policières à domicile, les persécutions de certaines catégories de citoyens… Sans une réaction massive des peuples, de nouveaux assauts plus graves encore risquent d’être portés aux libertés collectives et individuelles. Ce sont tous les sinistres projets tels identité numérique, reconnaissance faciale, censure des idées déviantes, blocage à distances des comptes bancaires ou de la liberté d’aller et venir, terreur climatique justifiant tous les abus et toutes les restrictions. C’est l’arrivée d’un véritable esclavage planétaire, sans doute le plus odieux de toute l’histoire de l’humanité. » (https://www.dailymotion.com/video/x8au2i7)

  6. Ashley dit :

    La mondialisation à outrance a engendré un bouleversement des équilibres géopolitiques. L’effacement des frontières au nom de la multiplication des flux a donné naissance à des sociétés ouvertes, liquides. Les Etats-Unis, promoteurs de cette mondialisation forcenée, ont largement participé à l’acculturation des peuples du Vieux Continent, laissant la place à une forme de nihilisme, terreau favorable aux réactions identitaires dont l’islamisme est un des pendants. Les délocalisations et la désindustrialisation ont offert des marchés entiers à la Chine de plus en plus prédatrice, face à un Occident toujours plus dépendant. Face à cela, la Russie résiste sans parvenir à un rapprochement avec l’Europe, tant redouté par les Etats-Unis, et Vladimir Poutine se tourne de plus en plus vers Pékin, dans une forme de partenariat de circonstances. Dans ‘La mondialisation dangereuse’ publié chez L’Artilleur, Jacques Soppelsa, agrégé d’histoire et président de l’Académie internationale de géopolitique, et Alexandre del Valle, géopolitologue et docteur en histoire, reviennent sur les revers de la mondialisation sous toutes ses formes. Des échanges numériques laissés entre les mains d’entreprises supranationales prédatrices au délitement civilisationnel de l’Europe qui inquiète jusqu’à ses ennemis. De plus on assiste maintenant de plus en plus à des conflits intra-étatiques.

    Stanislas Berton constate la même chose dans son livre ‘L’Homme et la Cité’. En 2021, « nous avons assisté à la mise en œuvre d’un nouvel ordre mondial fondé sur la manipulation de masse, la suppression des libertés publiques et l’asservissement généralisé des populations. » Pour ce spécialiste de l’analyse économique et de la gestion des risques, le plus terrifiant dans l’établissement de ce qu’il nomme « dictature sanitaire » est la rapidité et le peu de résistance qu’elle a suscité. Un phénomène qui résulte de la stratégie de choc déployée par le gouvernement (sidération, pression coercition) et de 60 ans d’un processus d’ingénierie sociale. Face à cette entreprise de déconstruction, l’auteur propose deux solutions : la guérilla informationnelle et le rétablissement de la société traditionnelle.

    Une ère ponctuée de LSD a permis à la cybernétique de prendre forme dans le monde de la BigTech :
    https://lilianeheldkhawam.com/2022/04/03/une-ere-ponctuee-de-lsd-a-permis-a-la-cybernetique-de-prendre-forme-dans-le-monde-de-la-bigtech-un-lanceur-dalerte-devient-terroriste/

    La révolution anti-mondialiste de Poutine : L’analyste Pierre-Antoine Plaquevent du site https://strategika.fr/ revient sur les origines profondes du conflit ukrainien, qui marque pour lui une réelle rupture anthropologique entre deux visions du monde, l’une libérale, l’autre conservatrice. Et la situation devrait continuer à se tendre car il en va de la survie des uns et des autres. Pierre-Antoine Plaquevent explique aussi pourquoi le covid et sa gestion ont signé la fin de l’hégémonie du mondialisme à l’anglo-saxonne. Un hégémonisme dont les armes déclarées sont la dénatalité, soit une réduction de la population mondiale pour réduire l’impact de l’humanité sur la planète. Mais aussi l’idéologie immigrationniste pour détruire les nationalités et un laissé faire de la violence pour arriver à une guerre de tous contre tous !

    Nous vivons dans un monde « hyper connecté » complètement déconnecté. Un monde vide de sens. Toutes les sphères qui constituent notre société ont comme triste point commun la perte de leurs fonctions, de leurs rôles et de leurs finalités principales. Elles brillent par leur stupidité et leur inutilité en ne faisant plus ce pour quoi elles ont été initialement destinées. Bienvenue en Absurdie. On ne pourra pas indéfiniment supporter ces logiques froides et folles. Dans son ouvrage ‘Non à la France à la dérive – En finir avec la lâcheté et les reniements ordinaires’, Nicolas Martin dénonce les manipulations dont nous sommes tous victimes. À cheval entre l’essai et le pamphlet, son livre, servi par un humour décapant, fait mouche, nous appelant à la prise de conscience et à la résistance :

    Autrement on va vers un monde très contrôlé ! D’ailleurs le président du groupe Alibaba, J. Michael Evans, s’est vanté au Forum économique mondial du développement d’un « outil de suivi de l’empreinte carbone individuelle » pour surveiller ce qu’on achète, ce qu’on mange et où on va !

  7. Yéléna dit :


    Pour Daria Douguine, fille d’Alexandre Douguine, « il est clair que le moment mondialiste est terminé, la fin du libéralisme est arrivée, la fin de l’histoire libérale… Il est extrêmement important de comprendre qu’une nouvelle étape pleine de défis, de provocations et de complexités a commencé. Le processus de création de la multipolarité, de structuration des blocs civilisationnels. » Déjà Samuel Huntington, en tant que réaliste des relations internationales, a mis en garde contre les risques d’un choc des civilisations. Fabio Petito, spécialiste des relations internationales, a souligné que « la construction d’un dialogue des civilisations est la tâche centrale et la seule façon d’avancer. Ainsi, pour consolider le monde multipolaire, les zones frontalières (intermédiaires) entre les civilisations doivent être traitées avec soin. Tous les conflits se déroulent aux frontiers (zones intermédiaires) des civilisations, là où les attitudes s’affrontent…. La situation en Ukraine est précisément un exemple de choc des civilisations ; elle peut être considérée comme un choc des civilisations mondialiste et eurasienne. Les événements de 2014 en Ukraine, le Maïdan, soutenus avec tant de ferveur à la fois par Nuland et le fameux Bernard-Henri Levy soldat de l’ultra-mondialisation, ont été un tournant, en fait ils ont ouvert la porte à l’établissement d’un dictat mondialiste direct sur l’Ukraine. Pendant 8 ans en Ukraine, la russophobie a été cultivée par divers programmes et l’histoire a été réécrite, jusqu’au massacre physique des Russes : ces mêmes 8 années terribles pour le Donbass avec des bombardements quotidiens. » La documentaliste Anne Laure Bonnel, témoin de ces 8 années à Donetsk, n’a pas peur de dire la vérité dans ses films et ses interviews :
    https://odysee.com/@Jean-Phil:0/Donetsk-Donbass:2
    « Le soutien unanime de l’Occident à l’Ukraine en 2022, la fourniture d’armes à une échelle impensable – tout cela ressemble à une agonie. L’agonie d’un régime mondialiste qui commence à perdre du terrain face à la multipolarité. Pour moi, la douleur la plus importante est que l’Europe a succombé à l’influence de la propagande mondialiste et qu’au lieu de rester neutre, elle a pris le parti de la guerre… . Les élites de l’UE ont agi comme des intermédiaires, des mandataires des mondialistes dans cette entreprise, et ont porté un coup au bien-être des peuples et des populations européennes. »
    https://www.breizh-info.com/2022/05/25/187072/daria-douguine-la-guerre-en-ukraine-un-choc-des-civilisations-mondialiste-et-eurasienne-interview/

    L’Occident (États-Unis, UE, Australie et quelques autres) maintient la pression sur le monde entier depuis des décennies. Parmi les pays sous pression, on trouve la Russie, la Chine, Cuba, le Venezuela, la Libye, la Syrie, la Serbie, la Thaïlande, l’Iran, l’Inde et la Hongrie pour n’en citer que quelques-uns. Ce que tous ces pays ont en commun, c’est leur volonté de gérer leurs propres affaires ; être des pays indépendants. Ceci est impardonnable aux yeux de l’Occident et doit être combattu par tous les moyens nécessaires, y compris les sanctions économiques, les révolutions colorées et l’agression militaire pure et simple. L’Occident et son bras militaire de l’OTAN ont ainsi encerclé la Russie avec des pays et des bases militaires hostiles, armé et manipulé l’Ukraine pour qu’elle soit utilisée comme un marteau contre elle, et usé de sanctions et de menaces. La même chose se passe en Asie où la Chine est encerclée par tous les moyens disponibles. Il en va de même pour tous les autres pays indépendants. Au cours du premier mois de la guerre d’Ukraine, tout le corps diplomatique occidental s’est pleinement engagé dans des menaces contre le « reste du monde » pour organiser l’isolement de la Russie. Cela n’a pas fonctionné, ce qui a semé la panique dans les cercles politiques et diplomatiques aux États-Unis et en Europe, pays très endettés. Deux futurs possibles sont en lutte : un monde multipolaire avec plusieurs centres de pouvoir dans le monde, ou un monde unipolaire où l’Occident continue à gouverner le monde. La panique occidentale est due à ses dettes qui dépassent la valeur totale de l’ensemble de leurs pays, y compris leurs terres. Mais la plupart des pays non occidentaux sont aussi ensevelis sous une dette libellée en dollars et appartiennent pratiquement aux mêmes financiers qui possèdent l’Occident. Cet Occident a vécu bien au-dessus de ses moyens et ses monnaies ont été massivement surévaluées grâce au statut de réserve du dollar et de semi-réserve de l’euro. Cela lui a permis d’exporter de la monnaie numérique et de recevoir des biens en retour d’une manière presque gratuite. Mais a été mis en gage tout ce que possède un occidental, y compris ses maisons et ses terres, pour maintenir son niveau de vie. En fait il ne possède plus rien. Et s’il arrive à encore survivre c’est grâce à des taux d’intérêts proches de zéro. S’ils augmentaient les pays occidentaux feraient tous officiellement faillite. Ceux qui possèdent cette dette sont ceux qui se réunissent à Davos. Ils savent qu’il n’y a que deux scenarii possibles : soit les pays occidentaux se déclarent en faillite et décident d’effacer leurs dettes, soit les possesseurs de ces dettes s’accaparent réellement de leurs biens. Le second scenario est ce qui est appelé « The Great Reset » (Vous ne posséderez rien et vous serez heureux). Il implique l’abolition de la souveraineté des pays (pour qu’ils ne puissent pas faire défaut sur leurs dettes), le ralentissement de l’économie pour qu’elle reprenne son niveau réel et le contrôle des populations pour qu’ils ne puissent pas se révolter. Reste que les pays indépendants tels que la Russie et la Chine ne peuvent pas être subjuguées par la faillite et leurs actifs récoltés car ils n’ont pas beaucoup de dettes en devises occidentales, ce qui signifie que les personnes qui possèdent l’Occident par la dette ne possèdent pas actuellement la Russie et la Chine (comme elles possèdent l’Occident et le « tiers monde » endetté). Elles ne peuvent donc pas les acquérir par la dette. Elles cherchent donc à leur faire changer de régime en les affaiblissant par des sanctions économiques ou militaires (d’où l’utilisation de l’Ukraine contre la Russie et de Taïwan contre la Chine). Car si l’économie occidentale est détruite mais qu’un grand bloc économique ne participe pas à cette chute, c’est un désastre pour l’Occident. Il acquerra un pouvoir économique massif, et peut-être une sorte d’hégémonie unipolaire, tandis que l’Occident sombrera dans un âge sombre. Le « Great Reset » ne peut fonctionner que si le monde entier s’effondre. Les élites propriétaires occidentales, pour conserver leur richesse et leur pouvoir, n’ont qu’une solution, la guerre mondiale. Le projet ukrainien ne se déroule pas comme prévu. Au lieu que la Russie soit saignée sur le champ de bataille, c’est l’Ukraine et l’Occident qui en souffrent. Par les sanctions, l’Europe a donné aux Russes les moyens de détruire l’économie européenne en rendant son industrie non compétitive. Sans l’énergie russe, il n’y a pas d’industrie européenne, et sans industrie, il n’y a pas d’impôts pour payer les allocations de chômage, les retraites, tous les réfugiés et à peu près tout ce qui peut maintenir les sociétés européennes ensemble. Ce n’est évidemment pas ce que Davos avait prévu. La troisième guerre mondiale ne pourra donc pas être évitée car les gens de Davos sont très imbriqués politiquement et médiatiquement. Ils ont eu le temps d’endoctriner les populations par un véritable lavage de cerveau. Elles sont nombreuses à ne rien comprendre à la situation. Du côté des pays indépendants, ils n’ont pas le choix. Ils doivent s’isoler le plus possible, aussi bien économiquement, politiquement que socialement de l’Occident. Ils doivent interdire toutes les institutions et ONG parrainées par l’Occident (ONU compris), déclarer non grata les monnaies dollar et euro (déclarer un défaut sur toutes les dettes libellées dans ces devises). De cette manière, ils ne seront pas entrainés dans l’effondrement occidental. A moins que le feu nucléaire les atteigne avant…
    https://thesaker.is/world-war-3-for-dummies/

    Lors du Forum économique international de Saint-Pétersbourg du 15 au 18 juin 2022, Vladimir Poutine a souligné que les sanctions antirusses blessent les peuples de l’UE et de l’Occident en général avec la flambée des prix du gaz et de la nourriture ! Il en estime les coûts à environ 400 milliards de dollars cette année et pense qu’elles deviendront un fardeau pour les gens ordinaires. « L’Union européenne a complètement perdu sa souveraineté politique et ses élites bureaucratiques dansent sur l’air de quelqu’un d’autre, acceptant tout ce qu’on leur dit d’en haut, causant du tort à leur propre population et à leur propre économie… Une telle attitude conduira inévitablement à une montée du populisme et à la croissance de mouvements radicaux, à de graves changements sociaux et économiques, à une dégradation et, dans un avenir proche, à un changement des élites. »
    https://www.zerohedge.com/markets/eu-backs-ukraines-european-dream-putin-says-sanctions-cost-bloc-400bn-warns-fertilizer

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s