Vision de George Washington sur l’avenir de l’Amérique

La vision de George Washington fut relatée à un journaliste, Wesley Bradshaw, par un officier nommé Anthony Sherman qui servit sous les ordres du Général Washington à la bataille deValley Forge (hiver 1777) et qui tenait ce récit de la bouche même du Général. Dans la vision, Washington vit trois grandes épreuves submerger l’Union. La guerre révolutionnaire pour l’Indépendance (1775-1783), la guerre civile (1861-1865), et la troisième, la plus grande menace, une guerre menée sur le sol des États-Unis, proche de l’heure du retour de Jésus pour régner sur la terre. En levant les yeux, je vis debout devant moi une femme particulièrement belle…. Ma langue était devenue inutile, comme paralysée. Peu à peu, l’atmosphère environnante semblait s’être remplie de sensations et de lumière. Le troisième Péril : des pays étrangers attaquent les Etats-Unis « Et j’ai encore entendu la voix mystérieuse dire : « Fils de la République, regardez et apprenez ». A ces mots, comme un ange sombre, semblable à une ombre, plaça une trompette à ses lèvres et souffla trois sons distincts ; et prenant de l’eau de l’océan, il la répandit sur l’Europe, l’Asie et l’Afrique. Puis mes yeux virent une scène effrayante : de chacun de ces pays se levèrent d’épais nuages noirs qui se sont bientôt réunis en un seul. Toute cette masse brillait d’une lumière rouge sombre, à travers laquelle j’ai vu des hordes d’hommes armés, qui, se déplaçant avec le nuage, gagnèrent par terre et par mer le sol de l’Amérique. Notre pays était enveloppé dans cette masse de nuages, et j’ai vu ces vastes armées dévaster l’ensemble du pays et brûler l’ensemble des villages, villes et cités que j’avais vu surgir. Comme mes oreilles entendait le tonnerre du canon, un cliquetis d’épée, et les cris et les pleurs de millions de personnes dans un combat mortel, j’ai entendu à nouveau la voix mystérieuse qui disait : « Fils de la République, regardez et apprenez ». Quand la voix eut cessé, l’ange noir semblable à une ombre porta sa trompette une fois de plus à sa bouche, et souffla d’un souffle long et terrible. Aussitôt une lumière semblable à mille soleils brilla au dessus de moi et descendit [du ciel] en perçant et dispersant en fragments le sombre nuage qui enveloppait l’Amérique. Au même moment, l’Ange sur la tête duquel brillait encore le mot Union, et qui portait notre drapeau national dans une main et une épée dans l’autre, descendit des Cieux assisté de légions d’Anges blancs. Ils se joignirent aussitôt aux habitants de l’Amérique que je sentais pratiquement vaincus mais qui, immédiatement, y puisèrent un courage nouveau, reformèrent leurs rangs brisés et reprirent le combat. Encore une fois, au milieu du bruit effroyable de la bataille, j’ai entendu la voix mystérieuse dire : « Fils de la République, regardez et apprenez ». Comme la voix se taisait, l’ange sombre puisa pour la dernière fois de l’eau de l’océan et la répandit sur l’Amérique. Instantanément le nuage sombre disparut, ainsi que les armées qu’il avait apportées, laissant les habitants de la terre , victorieux ! Puis, une fois de plus, je vis les villages, les villes et les cités surgissant là où je les avais vus auparavant, tandis que l’Ange lumineux, plantant au milieu d’eux la bannière d’azur qu’il avait apportée, cria d’une voix forte : « Tant que demeurent les étoiles, et que les cieux dispensent leur rosée sur la terre, l’Union durera ». Et prenant de son front la couronne sur laquelle était blasonné le mot « Union », il le plaça sur le drapeau tandis que le peuple, à genoux, disait : « Amen ». La scène a instantanément commencé à s’estomper et se dissoudre, et à la fin je n’ai plus rien vu, sauf la vapeur que j’avais d’abord vu s’élever en tournoyant. Cela a également disparu, et je me suis trouvé une fois de plus regardant le mystérieux visiteur, qui, avec la même voix que j’avais entendue, dit : « Fils de la République, ce que tu as vu doit s’interpréter ainsi : trois grands périls menaceront la République. Le plus effrayant est le troisième, mais dans ce grand conflit, l’ensemble du monde uni ne prévaudra pas contre elle. Que chaque enfant de la République apprenne à vivre pour son Dieu, sa terre et l’Union ». A ces mots la vision disparut, je me suis levé de mon siège et j’ai compris que j’avais eu une vision dans laquelle la naissance, le progrès, et le destin des États-Unis m’avaient été montrés. Et ainsi selon cette vision, il y a encore de l’espoir pour l’Amérique : qu’elle vive pour Dieu et garde la foi, et elle finira par être victorieuse, avec l’aide de Dieu, après avoir surmonté ce troisième péril. Source : « Une visitation angélique au Général George Washington à Valley Forge et la vision du futur des USA » est le titre d’un article de journal publié dans le NationalTribune en 1859 et réimprimé en 1880 (vol. 4, n ° 12. Décembre, 1880). Plus tard, en 1931, réimprimé dans le journal Stars and Stripes appartenant au NationalTribune – dernière réimpression le 21 décembre 1950. D’autres visionnaires vont corroborer ces dire ultérieurement ! On peut les résumer de cette manière : Les puissants les plus fortunés et les banques centrales ont un plan de Gouvernement Mondial, qui sera à la fin donné à l’Antéchrist. Tout cela sera précédé par la formation d’Unions sur tous les continents. Ils trouvent l’Amérique (USA) et sa puissance militaire sur leur route et ils sont sur le point d’en détruire le gouvernement pour mettre en œuvre l’Union Nord Américaine qui unira les USA avec le Canada et le Mexique. Une union qui sera pourvue d’une nouvelle monnaie. L’Amérique perdra sa souveraineté à la faveur d’un état d’urgence et cela dans le cadre de la loi martiale déclarée à la suite d’un faux attentat terroriste et d’une faillite provoquée. Dans ce chaos voulu, un nouveau gouvernement, qui ne sera pas voté par le peuple, sera formé autour de l’Union nord américaine. Les gens  qui seront contre ce nouvel ordre mondial, seront éliminés. De même que ceux qui refuseront de s’injecter une puce. Les croyants et patriotes seront leurs principales cibles. La vérité sur les événements dans le monde n’est donné ni par les gouvernements ni par les médias.Les  informations sont hautement censurées, de la même façon que dans les pays communistes. De même que les gens sont actuellement fichés selon leurs opinions, croyances. Aucune communication n’est aujourd’hui à l’abri d’oreilles ou d’yeux indiscrets.

.

jmAngelOfLiberty 002

Advertisements

10 commentaires sur “Vision de George Washington sur l’avenir de l’Amérique

  1. tarci dit :

    La mère d’Obama était communiste ! Ce qui explique en partie pourquoi il fut choisi par les élites !

    http://www.americanthinker.com/2008/07/what_barack_obama_learned_from.html

  2. tien dit :

    Mayer Rothschild aurait dit lors d’une réunion avec ses acolytes en 1773 : ” Il sera nécessaire d’établir des monopoles gigantesques, des accumulations de richesses colossales, si bien que même les plus grandes Fortunes des Goyim dépenderont quasiment de nous et tomberont dans l’abîme avec le crédit de leurs gouvernements LE JOUR QUI SUIVRA LA GRANDE BANQUEROUTE POLITIQUE.” ( Page 116, des pions sur l’échiquier, William Guy Carr ).

    N’est-ce pas ce qui se passe aujourd’hui ?

  3. Tonio dit :

    Predictions d’un grand Prophète du Kenya des siècles derniers, Johanwa Owalodes, le fondateur de l’Eglise Nomiya Luo du Kenya, et qui parmi les gens de la religion Kenya Luo est considéré comme un prophète semblable à Jésus-Christ et Mahomet, qui en 1912 a fait cette prophétie horrible sur les Etats-Unis :

    « Jusqu’à présent, ils [les États-Unis] sont égarés dans la méchanceté et leur destruction [future] a été scellée par mon [père]. Leurs grandes villes brûleront , leurs récoltes seront détruites et leurs bétails subiront des maladies et la mort, leurs enfants mourront de maladies jamais vues sur cette terre, et je vais vous révéler le plus grand [mystère] de tout comme j’ai été autorisé a le voir c’est que leur destruction [ les États-Unis] se fera à travers les mains vengeresses d’un de nos propres fils.  »

    Ne serait-ce pas Barack Hussein Obama ? Il est né le 4 août 1961 à Honolulu dans l’État d’Hawaï. Mais il est le fils d’un Kényan noir et d’une Américaine blanche du Kansas de souche irlandaise. Après avoir obtenu 52,9 % des voix et 365 grands électeurs à l’élection présidentielle du 4 novembre 2008 contre le républicain John McCain, Barack Obama entre en fonction le 20 janvier 2009. Sa présidence intervient dans un contexte de guerre en Irak, de guerre en Afghanistan, de crise au Moyen-Orient, d’importante récession de l’économie américaine et de crise financière et économique mondiale. Le 9 octobre 2009, il reçoit le prix Nobel de la paix.

  4. Niaina dit :

    Mais c’est koi ce délire koi!!!!

  5. Otho dit :

    L’Amérique va mal, il suffit de voir quel genre de signe, l’élite venue aux obsèques de Lady Bird Johnson fait :
    -http://www.dailymotion.com/video/xbjsa0_signe-satanique-aux-funerailles-de_news
    Cette femme du président Johnson mourut à son domicile d’Austin au Texas le 11 juillet 2007 à l’âge de 94 ans.

    Ce signe échangé ne ressemble-t-il pas à ce que l’on trouve quand on superpose deux billets d’un dollar ?

  6. Tonio dit :

    Durant la dernière décennie, le gouvernement américain s’est radicalement transformé. Ces changements ont commencé avec le passage du Patriot Act qui a eu lieu au cours de l’administration Bush. La transformation a continué sous l’actuel président, Barack H. Obama, qui est venu consolider davantage le travail de Bush quand il a signé le NDAA pour 2012 et 2013. Cependant, les nouvelles règles du Department of Homeland Security et les nouvelles politiques TSA invasives dans les aéroports étaient certes inconfortables, mais pour la plupart de la population ne valait pas une manifestation. Même si d’autres histoires circulaient sur des écoutes téléphoniques, des intrusions dans les maisons sans mandat et des tortures autorisées dans les prisons militaires. Avec Obama, le peuple américain s’attendait à un changement. En fait, il renouvela le Patriot Act et ne ferma pas Guantanamo contrairement à ses promesses. Il signa le NDAA donnant aux militaires le pouvoir d’arrêter et même de tuer toute personne (même américaine) sans aucune forme de procès. De nombreuses caméras et drones commencèrent à se multiplier partout. Des informations biométriques étaient collectées sur des manifestants, des immigrants, des enfants dans les écoles (sans l’autorisation des parents), de nombreux habitants sans qu’ils n’en soient conscients. Toute cette base de données appelée NGI devrait être mise en ligne en 2014 pour servir d’outil si on en croit certains à un état totalitaire mondial. La nouvelle proposition de loi sur l’immigration permet à la Department of Homeland Security (DHS) d’éxiger par exemple le balayage de l’iris ou des empreintes digitales de chaque immigré. Ensuite il est prévu de l’appliquer à tous les Américains. Ainsi l’évolution de la technologie biométrique permet aujourd’hui l’identification à distance grâce à un logiciel lié à des caméras qui utilise la reconnaissance faciale, scanne l’iris et interprète la manière de se déplacer. Jamais il n »y a eu dans le monde un système aussi sophistiqué pour contrôler les gens. Le fait que le gouvernement américain ait établi une liste d’interdiction de vol à certains de ses citoyens ne présagent rien de bon. Le pire, ils sont dans l’impossibilité de connaître à l’avance s’ils font partie de cette liste ou pas. L’attentat de Boston a donné une idée de jusqu’où pouvait aller la police. Et que penser des nombreux camps d’internement militaires éparpillés aux Etats-Unis ? Et pourquoi donc le Department of Homeland Security eut tout à coup cette frénésie d’achats de balles, pour plus de 1,6 milliards de dollars en quelques mois .
    http://osbastidoresdoplaneta.wordpress.com/2013/10/27/video-vazou-fema-prepara-policia-militar-para-apreender-armas-e-aplicar-lei-marcial/

    De plus, le véritable but de leurs exercices est beaucoup plus inquiétant. Car les fonctionnaires du DHS sont conditionnés à tirer sur des civils non armés.

  7. crabbe 11 dit :

    Je suis arrivé sur ce blog totalement par hasard… et j’en ressors éberlué. Pouvez-vous réellement croire ce que vous dites ? Un tel tissus d’âneries relève de la psychiatrie…..et de la malfaisance. Votre discours pue la haine. Si Dieu, dont vous parlez tant, est Amour.. vous avez du chemin à faire pour le rejoindre !

    • Line dit :

      Qu’il est beau de voir encore des gens bisounours ! Cela devient rare ! Crabbe savez-vous qu’à la veille de l’ouverture du Forum mondial de Davos, Oxfam a estimé que 1% de la population mondiale détenait la moitié des richesses de la planète ! Et que malgré ce constat, les inégalités continuaient à se creuser. En Chine, au Portugal et aux États-Unis, les 1% les plus riches ont plus que doublé leur part de revenus depuis 1980. Même dans les pays réputés plus égalitaires comme la Suède et la Norvège, la part de revenus allant aux 1% les plus riches a augmenté de plus de 50%.

      Pour expliquer ce creusement des inégalités, l’ONG pointe la dérèglementation financière, les systèmes fiscaux biaisés, l’évasion fiscale, mais également les mesures d’austérité, les politiques défavorables aux femmes et la confiscation des recettes issues du pétrole et de l’extraction minière.
      http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20140120trib000810501/les-85-plus-riches-du-monde-possedent-autant-que-les-35-milliards-les-plus-pauvres.html

  8. Otho dit :

    Le 28 mai 1754 eut lieu la bataille de Jumonville-Glen, la première de cette guerre de 7 ans. Jumonville, à la tête d’un petit détachement, avait été envoyé en mission pour vérifier si les Anglais occupaient une partie du territoire de la Nouvelle-France, dans la vallée de l’Ohio, pour le cas échéant, leur poser un ultimatum. Ce fut au cours de cette ambassade que le détachement français fut exterminé. Et c’est Georges Washington qui assassina l’officier français, donnant le signal de ce combat, commencé par traîtrise. Washington se justifiera par la suite en disant l’avoir pris pour un espion plutôt qu’un émissaire.

  9. Line dit :

    LIBERA Angels sing in America :

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s