L’horrible génocide sioniste contre les juifs sepharades

Les sionistes ont la réputation bien méritée d’avoir été les pires antisémites de l’histoire. N’étant pas eux-mêmes des sémites, ils n’ont jamais réellement adhéré au judaïsme religieux.  Lors de la création de l’état d’Israël en 1947, une force de répression plana autour des Juifs sépharades.  On essaya de les endoctriner dès leur arrivée en Palestine. Il fallait qu’ils comprennent que leur foi en Dieu était dénuée de logique et de fondement, que la religion n’était que le fruit de régimes réactionnaires.

 

La manière dont ces Juifs sépharades furent traités fut particulièrement scandaleuse. L’histoire des « enfants de la teigne » en est un exemple frappant. 

La teigne est une infection des cheveux ou des poils provoquée par des champignons transmis par l’homme ou des animaux. Cette infection se traduit par des plaques sans cheveu, une desquamation ou une croute du cuir chevelu. Le diagnostic de teigne repose sur l’examen mycologique, le traitement nécessite la prise d’antimycosiques par voie orale durant deux mois.

Il a fallu attendre le 14 août 2004, pour que la chaîne télévisée israélienne « Channel Ten » puisse enfin révéler sous forme d’un documentaire, l’un des pires  secrets maintenus par les fondateurs du Parti travailliste israélien : l’exposition délibérée aux radiations, de la quasi-totalité des jeunes d’une génération de Juifs sépharades,  provenant des pays du Maghreb et du Moyen-Orient. Ce film des « enfants de la teigne » (The Ringworm Children), mis en scène par David Belhassen et Asher Hemias,  remporta le prix du meilleur documentaire au Festival International de Cinéma de Haïfa.

 

A la fin des années 1940, une loi américaine avait mis un terme aux expérimentations humaines consistant à soumettre des prisonniers, des handicapés mentaux, et d’autres cobayes, à des radiations.

Le programme nucléaire américain devait de ce fait, trouver une nouvelle source de cobayes humains.  Le gouvernement israélien, trouva là, une opportunité non négligeable de faire des profits, puisque le gouvernement des États-Unis promettait de leur verser annuellement, 300 millions de livres israéliennes. A l’époque, le budget global du ministère israélien de la Santé ne s’élevait, quant à lui, qu’à 60 millions de livres, soit 5 fois moins ! Les fonds versés par les Américains correspondraient de nos jours, à plusieurs milliards de dollars.

 

En 1951, le directeur général du ministère israélien de la Santé, le Dr. Chaim Sheba, prenait donc l’avion pour l’Amérique. 

Son but était de ramener avec lui,  sept appareils de radiographie (à rayons X), que l’armée américaine lui cédait. Ces appareils de radiographie allaient être utilisés pour une expérience nucléaire massive, sur  une génération complète d’enfants sépharades. Ils allaient servir de cobayes. Chacun d’eux, allait recevoir 700 fois (350 rad) la dose maximale de rayons X dans la tête.

Afin de tromper les parents des victimes, les enfants furent emmenés en « voyage scolaire ».  Et pour expliquer les radiations infligées à leurs enfants, on avait trouvé comme excuse, le besoin de les traiter contre une épidémie de teigne. 6 000 des enfants cobayes commencèrent à décéder peu après leur irradiation, beaucoup de survivants se mirent ensuite à développer des cancers qui les emportèrent par milliers, au fil des mois. Durant ces années d’interminable agonie, les victimes souffrirent d’épilepsie,  d’amnésie, de la maladie d’Alzheimer, de céphalées chroniques et de psychoses.

 

Différents témoignages :

Dans le film, une dame marocaine décrit ce que c’est, que de recevoir 700 fois la dose autorisée de rayons X dans le crâne : « Je hurlais : Enlevez-moi ce mal de tête horrible ! Enlevez-moi ce mal de tête atroce ! Mais le mal de tête n’est jamais parti de ma tête ! » Un homme voûté et barbu, descendant une rue, témoigne « J’ai la cinquantaine, et tout le monde croit que j’en ai au moins soixante. Je dois presque me casser en deux quand je marche. Avec leurs maudits rayons X, ils m’ont volé ma jeunesse. » Une vieille dame qui  administrait les doses mortelles de rayons X à ces milliers d’enfants, raconte : «On les faisait mettre en rang. Tout d’abord, on leur rasait la tête, et on leur massait sur le crâne un gel qui les piquait terriblement. Ensuite, on leur mettait un ballon entre les jambes, et on leur donnait l’ordre de ne pas le laisser s’échapper, dans le but qu’ils ne bougent plus. Bien entendu,  le corps de ces gamins n’étaient pas protégé. Ils ne portaient pas de tuniques de plomb. Mais on me disait que c’était excellent pour traiter leur teigne. Si j’avais su les dangers auxquels on exposait ces malheureux, jamais je n’aurais accepté ce travail ! Jamais de la vie ! ». La totalité de leur organisme ayant été exposé aux rayons, le génome des enfants furent souvent altéré, affectant d’autant leur descendance. Une dame au visage ravagé, l’explique : «Mes trois enfants ont les mêmes cancers que ma famille a souffert auparavant. Cela n’est pas pure coïncidence ! »

 

La génération empoisonnée, devint en Israël, la classe irrémédiablement pauvre et délinquante.

C’était elle qui était montré du doigt ! Qui servait de souffre douleur. Pourtant, les Juifs marocains qui étaient restés en France, prospéraient et occupaient souvent des métiers hautement spécialisés. Pourquoi cette différence ? L’explication la plus probable et la plus simple,  c’est qu’aucun des enfants juifs marocains immigrés en France, n’eut ses cellules cérébrales grillées aux rayons gamma. Les dangers de ces rayons X  étaient pourtant connus depuis au moins une quarantaine d’années. Dans un manuel officiel israélien, datant de 1952, et qui traite des rayons X, la dose maximale à ne pas dépasser pour un enfant, était de 0,5 Rad.  Pourquoi donc l’avait-on si largement dépassé ? Sans contestation possible, on peut affirmer qu’ils avaient été délibérément irradiés. Il s’agissait véritablement d’un empoisonnement volontaire. D’un génocide !

 

Un dénommé David Deri dans le reportage, insiste bien sur le fait que seuls des enfants sépharades furent soumis aux rayons X :

« J’étais à l’école, et des types sont venus nous chercher pour une promenade. Ils nous ont demandé comment nous nous appelions : les enfants portant des noms ashkénazes se virent ordonner de se rasseoir. Les gamins basanés, eux, se retrouvèrent dans l’autobus. »  Un historien, ose aller plus loin dans le raisonnement. Il va jusqu’à parler du mouvement eugéniste. Puis changeant de ton, il déclare que l’opération « teigne » était en réalité « un programme eugéniste, visant en réalité à éradiquer ce qui était perçu comme les maillons faibles de la société israélienne «  Comme le dit une dame marocaine : « C’était un Holocauste sépharade ! » Les sionistes au pouvoir avaient essayé d’achever ceux que le génocide allemand n’avait pu terminer !

 

David Deri tenta de retrouver son dossier médical d’enfant :

« Tout ce qu’il m’importait de connaître, c’était ce qu’ils m’avaient fait. Je voulais savoir qui avait autorisé ce « traitement ». Je voulais remonter la chaîne des commandements. Mais le ministère de la Santé me dit que mon dossier avait disparu. »  Selon Boaz Lev, porte-parole du ministère de la Santé : « Presque tous les dossiers avaient disparu, brûlés dans un incendie. « 

 

Quel était donc la composition de ce cabinet israélien, responsable de ce génocide ?

Premier ministre : David Ben Gourion (décédé)

  • Ministre des Finances : Eliezer Kaplan (décédé)
  • Ministre des implantations : Levi Eshkol (décédé)
  • Ministre des Affaires Etrangères : Moshe Sharett (décédé)
  • Ministre du Travail : Golda Meir (décédé)
  • Ministre de l’Intérieur : Amos Ben Gurion (décédé).
  • Ministre de la Santé : Yosef Burg (décédé)

Le plus haut poste non-ministériel était tenu par le Directeur général du ministère de la Défense : Shimon Peres (toujours vivant)

Qu’un programme impliquant un budget de plusieurs milliards de dollars de fonds fournis par le gouvernement américain, ait pu demeurer ignoré du Premier ministre d’Israël, est totalement ridicule. Ben Gourion était certainement impliqué dans ces horreurs. En choisissant son fils pour occuper le poste de ministre de la Police (Intérieur), cela lui permettait d’étouffer bien des affaires criminelles. Son entourage n’était pas mieux.  Souvenons nous de la phrase prononcée en 1960 par l’un de ses conseillers Uni Lubrani : « Nous réduirons la population arabe à une communauté de bûcherons et de serviteurs. »


Curieusement, le ministre des Finances Eliezer Kaplan donna son nom à un hôpital situé près de Rehovot. Chaim Sheba, qui dirigeait la société Ringworm Incorporated (Teigne & Co), accorda le sien à un grand complexe médical.

Inutile de préciser que s’il avait existé une once de décence dans la profession médicale israélienne, ces hôpitaux auraient du être débaptisés au plus vite !

 

Shimon Peres aime-t-il tant les enfants ?

Aujourd’hui, il y a une personne encore en vie qui sait absolument tout ce qui s’est passé.

Cet homme, c’est Shimon Peres. La seule manière de commencer le travail de deuil et de cicatrisation, n’est-il pas d’enquêter sur le rôle que fut le sien,  dans l’empoisonnement de masse de plus de 100 000 enfants et adolescents sépharades ?

http://www.youtube.com/watch?v=8nsOpLcSDFo

http://www.youtube.com/watch?v=t88zhaMFakU&feature=relmfu

http://www.youtube.com/watch?v=9wBvayE2F6g&feature=relmfu

http://www.youtube.com/watch?v=wcJpJQEABUQ&feature=relmfu

http://www.youtube.com/watch?v=FwijCKE9uzg&feature=relmfu

 

Ce rappel historique est dédié à tous les Juifs sépharades victimes des sionistes. Que leur sacrifice ne soit pas vain. Qu’il serve à mieux faire comprendre au monde, la perversité de ce gang criminel, qui aujourd’hui veut s’accaparer des richesses de toute la planète.

Lire aussi :

Il n’y a pas de pires antisémites que les sionistes !

L’effarante histoire du sionisme

L’intelligentsia sioniste, responsable de la seconde et troisième guerre mondiale ?

About these ads

141 commentaires sur “L’horrible génocide sioniste contre les juifs sepharades

  1. ernst hahn dit :

    Mouarf, propagande pour maternelle, faut revoir la mauvaise copie et choisir de vieillir un peu. toute cette merde donne raison aux zioniste. C;est l’effet contraire qui apparait. Ce qui pousse à se demander quel enculé de zioniste a êcrit cette merde pour une fois de plus être le martyr des extrêmistes.

    • tquncon dit :

      quel commentaire je me régale de ta bétise monumentale d’une arrogance qui prouve ta stupidité merci tu m’as bien fait rire

    • killuminati dit :

      Malheureusement nous sommes encore en plein génocide, la désinformation et les dessous de tables de nos sociétés sont souillés par la bêtise humaine et l’appât du gain, s’il reste encore quelques consciences propres en 2014 j’en doute.

  2. [...] 60 ans de secret / 60 ans de mensonges !   "Il a fallu attendre le 14 août 2004, pour que la chaîne télévisée israélienne « Channel Ten » puisse enfin révéler sous forme d’un documentaire, l’un des pires  secrets maintenus par les fondateurs du Parti travailliste israélien : l’exposition délibérée aux radiations, de la quasi-totalité des jeunes d’une génération de Juifs sépharades,  provenant des pays du Maghreb et du Moyen-Orient. Ce film des « enfants de la teigne » (The Ringworm Children), mis en scène par David Belhassen et Asher Hemias,  remporta le prix du meilleur documentaire au Festival International de Cinéma de Haïfa (…)"   "seuls des enfants sépharades furent soumis aux rayons X "   source : http://effondrements.wordpress.com/2012/08/11/lhorrible-genocide-sioniste-contre-les-juifs-sepharades/ ;   ——————- A suivre…. Le blasphème de BHL qui s'érige : "Le Représentant de la tribu d'Israël" http://www.scoop.it/t/best-of-news/p/2026729159/bernard-henri-levy-je-suis-le-representant-de-la-tribu-d-israel    [...]

  3. lg dit :

    qu’ils se détruisent entre eux ! et viter : les juifs, une plaie pour le monde !

  4. lg dit :

    la juiverie, seph ou achké , on s’en fout, qu’ils crèvent tous !

    • duc dit :

      Votre réaction à chaud est bien compréhensible devant ces horreurs. Personne ne fut sanctionné ! Voilà des gens qui se réclament Juifs alors qu’ils ne sont pas sémites et qui ne respectent même pas le judaïsme. Que font-ils donc en Israël à la place des véritables Palestiniens, réellement sémites eux ?

      Une explication serait la bienvenue ! Surtout que cela c’est reproduit plusieurs fois :

      Le Rabbin Mordekhaï Gifter, Rosh Yeshivah de la Yeshivah de Telshe, dans l’état de l’Ohio, Etats-Unis a déclaré le 16 octobre 2011 :

      « Le Sionisme est une malédiction, et c’est comme ça. Le Sionisme est meurtrier ! Et c’est ce qu’il est réellement, parce que c’est vrai !

      Qui jeta à la mer les Juifs qui désiraient voyager en Erets Yisroel [Israël] en 1941 pour échapper aux Nazis ?

      Qui a fait couler le bateau « Patria » qui contenait près de 1000 Juifs à son bord ? QUI ? Les Nazis ? NON, les Sionistes l’ont fait ! Oui, les Sionistes ! Comment appelez-vous cela ? N’est-ce pas un meurtre ? Ce sont des meurtriers !!!

      Pour défendre les intérêts du Sionisme (laisser les Juifs mourir en Europe pour avoir un état), il est permis de tuer d’autres Juifs ? Ces Sionistes n’ont-ils pas dit publiquement que les Juifs d’Europe sont les « Korbanot » (sacrifices) que nous devons apporter sur l’autel afin d’avoir un état « Juif » en Erets Yisroel, ‘Hass V’Shalom ? L’ont-ils dit, oui ou non ? N’ont-ils pas imprimé cela, noir sur blanc, afin que tous puissent le lire ? Cet homme appelé « Yits’hok Greenbaum » (du Congrès Sioniste International) n’a-t-il pas déclaré à Varsovie que tous les Juifs religieux devaient être jetés dans l’océan ? Et tout cela à cause du Sionisme ! Et il n’eut même pas honte de ses paroles !

      http://sionismevsjudaisme.over-blog.com/article-rabbi-mordekhai-gifter-rosh-yeshivah-de-la-yeshivah-de-telshe-dans-l-etat-de-l-ohio-usa-86665680.html

      • Aaron dit :

        Cher Duc, Permettez-moi de vous conseiller la lecture de l’ouvrage co-écrit par Guy Millère et David Horovitz intitulé « Comment le peuple palestinien fut inventé »; vous y constaterez que ce « peuple » n’a aucun droit sur la terre d’Israël promise par l ‘Eternel aux Patriarches.

        • duc dit :

          Et à vous cher Aaron, je vous conseille le nouvel essai de Shlomo Sand, professeur d’histoire contemporaine à l’université de Tel-Aviv :

          « Comment la terre d’Israël fut inventée » (Flammarion).

          Ici il est interrogé pour Mediapart par Antoine Perraud et Françoise Blum au Centre d’histoire sociale du XXe siècle (Paris I-CNRS) :

          • Aaron dit :

            Merci de votre conseil, Duc.
            cependant vous savez comme moi que Médiapart es infecté par le virus gauchiste et tout ce qui peut décrédibiliser l’Etat d’Israël est bon à prendre..; Sand est un renégat (à mes yeux); par contre pour vivre dans ce même pays, y travailler cela ne lui pose aucun problème.
            J’oserais la comparaison avec les indésirables vivant (dans les cités) aux frais de la Nation française mais qui la vomissent chaque jour…

            • FreddyO dit :

              Ceux que vous décrivez comme indésirable, sont là pour que vous puissiez continuer à exister dans la Nation républicaine, … et Ils ne sont en aucun cas responsable du déclin démographique.

              …Puisse vous éclairer suffisamment pour ne pas trébucher ….

          • duc dit :

            Parlez vous de ces gauchistes juifs qui réussirent leur révolution de 1917 en Russie ? Ils étaient tous d’origine Kazhar et furent à l’origine de bien des massacres !

        • dounia dit :

          pas besoin de lire des livres pour savoir a qui appartient la Palestine
          il faut arrêter de se voiler la face mais sérieux

        • moi ;) dit :

          ils sont fou c juifs c pour sa que cette histoire est plausible et aaron si t un sioniste honte a toi

      • claudine Faure dit :

        Li Grand Mufti de Jérusalem, allié de coeur d’ Hitler, n a rien à se reprocher ?
        Bizarre.

        • Flash dit :

          Oui c’est vrai il était un alliée de coeur pour Hitler, puisqu’il a trouvé imbécile maniable et sans vison stratégique et en plus c’était lui qui avait le pouvoir d’apaiser les arabes révoltés contre les nazis,alors que c’est Hitler qui a créé l’état d’Israël et continuait a soutenir les sionistes malgré les hostilités des arabes palestiniens contre le régime nazi qui a organisé le transfert en masse des juifs ( que j’ai pitié pour eux à telle période) en Palestine, lisez le best seller « le contrat de transfert  » de son auteur le juif Edwin Black mais lisez aussi le juif Georges Stein et ses propos pour inaugurer une statue d’Hitler a Israël( Palestine). Enfin il faut se poser la question pourquoi a- t-on exécuté Eichmann et laissé libre le Mufti ?

    • Pleiade dit :

      souhaiter la mort d’un peuple tout entier est une réaction archaïque qui ne résout rien: c’est déplacer le problème et pire encore: c’est s’attirer à soi la colère des dieux…. Dans ces paroles je vois un mélange de colère, de peur et d’ignorance. Cela ne signifie pas pour autant que tu sois un peureux et un idiot. Juste aveuglé par la rage. Sache lg que cette absence de lumière de sagesse est la cause de toutes les guerres.! Ce n’est pas contre une race ou un peuple qu’il faut mener la guerre mais contre une poignée de monstres qui polluent l’humanité toute entière. Contre ceux qui s’opposent à la vie. Ne pas tout mélanger. JE connais des juifs qui luttent contre leurs propres frères pour défendre les palestiniens, et d’autres contre le NWO. Et beaucoup sont endormis, comme 99 % de moutons qui peupleNT la planète. Réveille-toi et ne te trompe pas d’ennemis. NE fais pas cette bêtise! Les 1% contre lequel nous devons nous battre ne sont pas que des feujs: renseigne-toi sur les 13 familles qui contrôlent la masse populaire du haut de la pyramide.
      Restons humbles… et unis.

      • duc dit :

        Qu’est-ce que la judaïcité? Ou ce que signifie d’être Juif !

        Ni les autorités rabbiniques, ni le pouvoir politique n’ont été en mesure, à ce jour, de parvenir à une définition à laquelle tous pourraient souscrire.

        Les définitions de la judaïcité vont de celles qui sont strictement religieuses à celles qui sont fortement teintées de nationalisme. Un abîme sépare celui qui se définit comme un Juif américain de celui qui se définit comme un Américain juif.

        Certains Juifs réclament une définition purement religieuse. Mais ceux-là font preuve d’illogisme dans la mesure où ils estiment qu’un Juif athée est tout de même un Juif. C’est tout de même étrange que les Juifs qui sont fiers de se compter parmi les antireligieux en Israël soient considérés malgré eux comme des Juifs par ceux qui réclament une définition strictement religieuse de la judaïcité. Or ces mêmes personnes sont prêtes à exclure les Juifs chrétiens, alors qu’il existe plus d’affinité entre le Juif chrétien et le Juif orthodoxe qu’entre ce dernier et le Juif athée.

        Pour cette raison et pour bien d’autres encore, la définition purement religieuse de la judaïcité ne dit pas d’une façon pleinement satisfaisante ce qu’est un Juif. On peut dire que le judaïsme est la religion de beaucoup de Juifs, mais on ne peut plus affirmer qu’elle soit la religion de la plupart d’entre eux. En effet, il serait faux de définir la judaïcité de quelqu’un par son appartenance au judaïsme puisque la plupart des Juifs ne pratiquent plus le judaïsme. D’ailleurs, si la pratique du judaïsme constituait la marque distinctive du Juif, de nombreux chrétiens hébreux pourraient prétendre à être considérés comme Juifs; ils observent les règles du judaïsme plus fidèlement que beaucoup de Juifs.

        Le sionisme classique définit les Juifs comme appartenant à la nation et au peuple juif. Comme de nombreux leaders sionistes étaient des athées, la religion, notamment le judaïsme, a joué un rôle mineur dans le mouvement sioniste. Leur conception de l’histoire les a conduits à conclure que les Juifs constituaient une entité nationale et que la solution à leurs difficultés consistait à redonner aux Juifs un foyer national. C’est ainsi que s’est développé le mouvement qui a abouti en 1948 à la fondation de l’Etat d’Israël.

        Mais les Sionistes devinrent illogiques quand ils affirmèrent que le Juif qui croyait en Jésus cessait d’être juif. Mais ils n’ont jamais expliqué comment il se faisait qu’un Juif qui croyait en Jésus pouvait perdre sa nationalité. Après tout, un Egyptien qui accepte Jésus (Copte) reste un Egyptien. Il devrait en être de même pour les Juifs. Hélas, la logique n’a jamais été le point fort de ceux qui se sont efforcés de définir la judaïcité.

        • Aaron dit :

          Sembleriez-vous confondre nationalité et confession?
          Le Copte que vous prenez en exemple est Chrétien de nationalité égyptienne, comme il y a des chrétiens de nationalité libanais ou israëlienne.
          Le Juif athée (et malheureusement il y en a, comme dans toutes les confessions-ou presque) reste de nationalité israëlienne.
          Pour ma part, cela est clair depuis des décennies; comme je le dis souvent la confession d’un individu est une chose, la nationalité une autre. Ce qui est primordial est de respecter les lois du pays dans lequel on vit, de respecter l’état de droit. Une fois la porte du domicile fermée, chacun pratique son culte (ou ne le pratique pas) SANS l’imposer au voisin ou faire de prosélytisme (ce que nos « amis enturbannés » ne font pas).
          Merci, comme à l’accoutumée de me donner votre sentiment.

          • duc dit :

            Le commentaire de Thami BOUHMOUCH serait une bonne réponse !

            Que pensez-vous des sayanim qui trahissent le pays où ils vivent au profit d’un autre état ? Ils sont nombreux en France !

          • Marine dit :

            Qui est-ce qui t’impose quoi? Je suis « enturbannée » comme tu dis et je n’impose rien à mes voisins ou à qui que ce soit, comme d’autres sont en mini jupe et nous imposent la vue de leurs formes, d’autres nous imposent l’odeur de leur manque d’hygiène, bref, tu as de beaux propos mais te rabaisser à un racisme (ou islamophobisme) de base comme ça, c’est franchement dommage…

    • reinette D'API dit :

      et toi avec

    • Derek dit :

      Exact !
      Y en a marre de ces saloperies qui nous pourrissent la vie depuis plus de 2000 ans !!!

    • killuminati dit :

      C’est pas une question de juifs d’Arabes de chrétiens ou d’athées, mais d’argent, de pouvoir et jeux d’influences les religions ont été falsifiées au fil des siècles pour asservir et enchenner les hommes pour contenir les peuples et créer des conflits pour la lutte des classes, la spiritualité est la vraie religion et qu’importe son nom est supérieur à toute conscience humaine quand les hommes auront compris que l’argent fictif et le pouvoir rend fou et fait faire les pires ignominies sous la couverture d’une quelquonque religion, sachez aussi que les grands dirigeants et puissants de ce monde on les moyens et feront tout pour parvenir a leurs fins macabres et c’est encore d’actualité. L’homme est pourri jusqu’à l’os et influençable comme une feuille de papier et chaque jour que dieu fait quelque chose ou quelqu’un sera là pour vous le rappeller…

  5. Andrée dit :

    En France, les autorités adoptent la manière douce :

    Il n’est point question de griller les cellules cérébrales aux rayons gamma de ces jeunes « basanés » ! Mieux vaut laisser çà aux sionistes ! Espérons qu’Hollande, qui fait l’apologie de la race supérieure avec son Jules Ferry, n’aura pas idée de copier ces cinglés de sionistes.

    • Parce que vous pensez rééellement qu’un papou ou un aborigène valent un européen??

      • duc dit :

        Vous avez une conception maçonnique et non chrétienne de l’être humain ! Ce qui a été drôle avec Hollande, il a mis en avant le franc-maçon Jules Ferry colonisateur et raciste tout en disant que « la défense de la colonisation fut une faute morale et politique »

        http://www.lepoint.fr/politique/hollande-sur-ferry-la-defense-de-la-colonisation-fut-une-faute-morale-et-politique-15-05-2012-1461680_20.php

        Que trouve-t-il donc de bien chez lui ? L’affaiblissement du poids de l’Église dans l’éducation des jeunes sans doute ?

        Bref c’était un colonialiste raciste et laîcard ! Cela ne symbolise pas vraiment le quinquennat d’Hollande avec son envie de déstabiliser la Syrie pourtant laïque ! Pourquoi donc tient-il à favoriser la charia ?

        • je réponds tardivement à votre commentaire, au sujet de votre question : »Pourquoi tient-il à favoriser la charia? »
          A mon avis pour fidéliser les voix des indésirables responsables de l’état de non-droit dans les cités.
          N’oublions pas que ce triste individu s’est rendu complice devant la Nation d’une falsification de l’Histoire de France lorsqu’il a commémoré les évènements du 17 Octobre 1961, faisant un pas vers une repentance totalement inacceptable.Vulgairement parlant, cela s’appelle du « lèche-babouches ».

          • karim dit :

            « N’oublions pas que ce triste individu s’est rendu complice devant la Nation d’une falsification de l’Histoire de France lorsqu’il a commémoré les évènements du 17 Octobre 1961, faisant un pas vers une repentance totalement inacceptable », Mais vraiment. Quel ignare oserai débiter de telles anneries? Quel repentance? Ainsi François ferai une guerre en Syrie pour de piètre rebeus? quel sénario

          • Marine dit :

            Bande de glands Valmont de Neulise (oula la, monsieur est un noble…) et Duc (toi aussi??). Mais oui, Hollande lèche les babouches des musulmans, mais oui c’est vraiment l’impression qu’on a nous musulmans, pff… Vos commentaires datent, vous voyez maintenant que n’importe quel « ndésirable responsable de l’état de non-droit dans les cités » qui ose se rendre en Syrie aujourd’hui risque de grave problème à son retour en France, alors il est où le soit-disant soutient aux islamistes de Syrie de Hollande? Et tu affirmes Valmont qu’aucun Algérien ne s’est fait lynché par la police ce fameux 17 octobre 1961? Tu es bien culotté, être raciste est une chose (conne mais c’est une chose) mais nier des faits c’est doublement une chose conne. Enfin bref, restez dans votre ignorance bande d’andouilles!

  6. Lino dit :

    Ils ont arrêté d’irradier les enfants mais ils continuent à aimer leur tripoter le sexe :

    Le nombre de circoncisions rituelles pratiquées en Belgique est en hausse ces cinq dernières années. L’an dernier, l’assurance maladie-invalidité (Inami) est intervenue pour 25.286 circoncisions, pour un coût total de 2,476 millions d’euros.

    La séparation de l’église et de l’état chère aux sionistes ne semble pas marcher en Belgique ! Ils ont réussi à faire payer par tous les Belges par le biais de leur sécu, ce tripotage rituel ! Ils sont forts !

    http://www.lalibre.be/actu/belgique/article/754514/la-circoncision-rituelle-en-hausse-en-belgique.html

    • Aaron dit :

      Vous semblez omettre la présence de musulmans dans ce pays (et pour son plus grand malheur) qui pratiquent cet acte. Ils sont nettement plus nombreux que les habitants de confession juive…

      • duc dit :

        Votre remarque est particulièrement judicieuse ! La seule différence, les musulmans ne tiennent pas à séparer la religion du politique ! Alors que les sionistes si !

    • Marine dit :

      C’est mieux d’avoir du pue dégueulasse coincé au niveau du gland et de devoir se « décalotter » souvent (quel terme glamouuuuur!!!!), ah oui ça fait plus civilisé qu’un zizi de musulman ou de juif tout propre hein ^^

  7. Patrick dit :

    Un véritable mouvement populaire est entrain de se soulever au Bahreïn contrairement à la Syrie. Et que remarque-t-on ?

    La communauté sioniste internationale censure la nouvelle, ne cherche pas à organiser une conférence des Amis du Bahreïn comme ils ont su si bien le faire avec la Libye et la Syrie.

    Les mensonges de ce gang, héritier de Ben Gourion, continuent à polluer les médias alignés de toute la planète.

    Il en est de même des manifestations en Arabie saoudite : Son gouvernement qui n’est qu’une dictature monarchique, en est à envoyer son armée contre ceux qui réclament plus de démocratie. Les populations chiites sont de plus en plus réprimées. Il n’y a pas de doute à avoir, les sionistes préparent la guerre contre l’Iran, le seul pays encore véritablement indépendant de la région.

    Ils vont être une troisième fois responsables d’une guerre mondiale. Qui va pouvoir les arrêter ? Sinon l’un des leurs, mais en opération false flag ! Dans le chaos, le peuple cherche l’homme qui leur promettra le rétablissement de l’ordre. Une manière comme une autre de s’emparer du pouvoir sur les états par malice.

    • Line dit :

      Dites le franchement, l’Arabie saoudite est un des pays les plus répressifs au monde :

      Exécution de 2 à 3 personnes par semaine, comme au Moyen Age ! Et l’occident les protège !

      • Marine dit :

        Et si on vous dit que c’était un violeur d’enfant, un Marc Dutroux, ça passerait mieux? Je dis ça parce qu’en général c’en est!

  8. Otho dit :

    Cela va aller très mal dans peu de temps ! On oublie de parler d’un pays : l’Algérie

    1962 marque l’année où elle obtient son indépendance. 50 ans se sont écoulés et l’Algérie ne possède toujours pas de tissu industriel performant ou compétitif, et encore moins de poles technologiques à l’avant garde. La recherche scientifique y est un concept empirique et dans les rares oasis de connaissance, elle existe à l’état larvaire car aucun brevet n’a été déposé en un demi siècle. Pire, les universités algériennes traînent en queue de peloton, y compris dans le continent africain et Il faut redescendre 1600 places dans les classements pour en trouver une. Mais ce n’est pas tout : l’algérie importe pratiquement tout et n’exporte que les harraga et ce que les sociétés étrangères exploitent avec avidité des entrailles de son sous-sol : Ses hydrocarbures. Sa terre, insolemment riche, produit naturellement toutes sorte de fruits et de légumes qu’on serait tenté de dire qu’elle les produirait même sans l’intervention de l’homme. Et les algériens dans tout çà, qu’on t-il fait? Qu’on t-il produit ?

    Gare à la famine qui commence à poindre ! Les peuples se vengeront des hommes politiques sionistes de l’Europe. Pourquoi donc les Européens votent-ils toujours pour eux ? Un jour ils s’en mordront les doigts.

  9. Tom dit :

    Un autre génocide se prépare ! Celui du peuple de Dieu !

    Apocalypse de St Jean 6:8 – Et voici qu’apparut à mes yeux un cheval verdâtre ; celui qui le montait, on le nomme : la Mort ; et l’Hadès le suivait. Alors, on leur donna pouvoir sur le quart de la terre, pour exterminer par l’épée, par la faim, par la peste, et par les fauves de la terre.
    Ap 6:9 – Lorsqu’il ouvrit le cinquième sceau, je vis sous l’autel les âmes de ceux qui furent égorgés pour la Parole de Dieu et le témoignage qu’ils avaient rendu.
    Ap 6:10 – Ils crièrent d’une voix puissante :  » Jusques à quand, Maître saint et vrai, tarderas-tu à faire justice, à tirer vengeance de notre sang sur les habitants de la terre ?  »
    Ap 6:11 – Alors on leur donna à chacun une robe blanche en leur disant de patienter encore un peu, le temps que fussent au complet leurs compagnons de service et leurs frères qui doivent être mis à mort comme eux.

    • Gabi dit :

      Le génocide du peuple de Dieu est en préparation ! Les prêteurs internationaux avaient déjà essayé lors de la révolution française et anglaise ! Ils vont remettre çà au XXIème siècle !

      « ..après que nous aurons obtenu le pouvoir absolu, nous rayerons à jamais du Livre de Vie le Nom même de Dieu ». Voici ce que déclarait en 1773 Mayer Rothschild à Francfort devant un cénacle d’hommes riches et influents auquel il dévoilait son plan de domination mondiale des nations.

      Le premier à être entré en guerre contre les prêteurs d’argent, ces adorateurs de Mammon, fut Jésus lui-même lorsqu’il chassa les marchands du Temple, qui étaient quelque part les précurseurs des Illuminati, ceux-là même qui en connivence avec les Anciens et les prêtres mirent sur pied le complot par lequel les soldats Romains allaient torturer et exécuter Notre Seigneur.

      L’idéologie dominante de cette secte d’essence luciférienne, autrement dit satanique, et son objectif sont la corruption par l’argent des individus utiles au plan, la destruction des économies nationales par l’endettement massif, l’infiltration d’agentures, (c’est le terme consacré pour désigner des illuminati présents dans toutes les sphères de pouvoir et d’influence) au sein des gouvernements dont le rôle est d’infléchir les décisions et lois pour amener progressivement les pouvoirs nationaux sous la mainmise directe d’un pouvoir supranational, la créations de guerres, coups d’états, crimes divers et attentats pour déstabiliser les sociétés et injecter une mentalité de peur dans les populations de façon à adopter ensuite, subtilement, des mesures « sécuritaires » drastiques qui annihileront les libertés fondamentales de tout un chacun. On veut détruire les démocraties pour imposer une dictature sociale, politique et économique d’inspiration collectiviste marxiste.

  10. Benoit dit :

    Ce génocide d’enfants séfarades fait penser à un autre, celui qui a eu lieu au Cambodge sous Pol Pot. Heureusement, la musique permet un peu d’oublier :

    Autre morceau musical totalement différent mais qui passe bien, sur les ordis :

  11. Ursule dit :

    Ces sionistes vont nous amener à la troisième guerre mondiale !

    La dictature de la famille Assad existe depuis plus de quarante ans sans qu’on s’en soit jamais ému ; elle s’était plutôt libéralisée ces derniers temps. Des dictatures, au demeurant, il y en a beaucoup dans le monde, et des pires, à commencer par l’Arabie Saoudite et le Qatar, nos “alliés” dans le conflit syrien. Des atrocités, il y en aurait eu bien moins si la prétendue rébellion n’avait été renforcée par des éléments étrangers, notamment d’Al-Qaïda, dotés d’armes sophistiquées par l’Otan et les pays arabes. Les méthodes des rebelles, pénétrer dans les quartiers centraux pour y prendre en otage la population, y contribuent particulièrement.

    La France aurait-elle là un intérêt particulier ? Elle avait certes reçu un mandat de la Société des Nations sur la Syrie de 1920 à 1946. Or, la mission multiséculaire qui justifiait sa présence dans la région était la protection des minorités chrétiennes. Reniant cette mission historique, elle s’évertue aujourd’hui à détruire le seul régime arabe qui les protège encore et beaucoup fuient déjà les atrocités des rebelles à leur encontre. Un changement de régime à Damas signifierait l’accession au pouvoir des islamistes et donc, comme en Irak, l’exode des 2 millions de chrétiens et d’autres minorités.

    Allons plus loin : quels sont les intérêts d’Israël et des États-Unis ? Il en existe, certes, mais aucun de décisif au point de justifier les risques ultimes. Détruire un allié de l’Iran ? Le contentieux avec ce pays est essentiellement nucléaire, un sujet sur lequel l’alliance syrienne n’a guère d’impact. Isoler le Hezbollah ? Mais faut-il mettre tout un pays à feu et à sang pour cela ? L’intérêt d’Israël est-il de voir la Syrie entre les mains des islamistes ? Est-il de laisser s’approcher des lieux saints les Turcs, qui les ont contrôlés pendant sept cents ans et ne l’ont pas oublié ? Quelque bon motif que l’on puisse trouver à l’intervention indirecte, et peut-être demain directe, des États-Unis et de la France dans cette affaire, aucun ne paraît à la hauteur du risque encouru.

    Ce risque est très clairement celui d’un conflit majeur avec la Russie. Avec quelle naïveté les capitales occidentales espèrent “contourner le veto” russe au Conseil de sécurité des Nations unies (que la France préside ce mois d’août) au sujet de la Syrie ! La Russie, géographiquement voisine du Proche-Orient et qui a, elle, le souci de défendre les chrétiens orthodoxes, s’accroche très fort à sa dernière position dans la région. Comment s’en étonner ? Le port de Tartous, sa seule base en Méditerranée, a pour elle un caractère vital. C’est avec beaucoup de légèreté que Washington, Paris et Londres espèrent la faire céder.

    On ne mesure pas par ailleurs à quel point l’affaire libyenne a été vécue comme une humiliation et une tromperie par les Russes et les Chinois. Ils considèrent que les Occidentaux ont largement outrepassé le mandat que le Conseil de sécurité, avec leur accord, avait donné et qu’on ne les y reprendra pas. L’acharnement mis par Washington à vouloir à tout prix renverser le régime Assad ne semble plus relever d’une rationalité ordinaire mais de l’hybris d’une grande puissance irascible qui ne supporte pas qu’on lui résiste. Celui de la France à lui emboîter le pas est, lui, parfaitement incompréhensible.

    En poursuivant avec tant d’insistance leur offensive en Syrie par mercenaires interposés, par des sanctions et par une campagne médiatique sans précédent en temps de paix, les Américains et les Français se sont mis eux-mêmes devant le risque de n’avoir bientôt plus à choisir qu’entre une reculade humiliante et un conflit frontal avec la Russie, dont les conséquences seraient incalculables.

    http://www.valeursactuelles.com/parlons-vrai/parlons-vrai/et-si-l%E2%80%99-pensait-aux-chr%C3%A9tiens-de-syrie20120808.html

    De plus, ne vont-ils pas contre la liberté religieuse ?

    • Anne dit :

      Oui, comme le disait récemment Paul Craig Roberts, ils ne font que nous mentir !

      Le gouvernement sioniste américain ment sur les armes de destruction massive de l’Irak, sur les connexions de l’Irak avec al-Qaida, sur les talibans de l’Afghanistan, sur Oussama Ben Laden, sur la Libye et Kadhafi, sur les bombes nucléaires iraniennes, sur la Syrie, sur le Pakistan, sur le Yémen et la Somalie, sur Bradley Manning, sur Julian Assange et Wikileaks, à l’égard de l’emploi, du chômage, de la reprise économique, de l’augmentation du PIB, du 11-S, sur la « menace terroriste… Bref sur tout !

      Il ment, parce qu’il a des plans qu’il ne va certainement pas révéler, parce que si nous savons ce que c’est, on se rebellerait. La répression du soulèvement distrairait le gouvernement de son agenda. Il alerterait aussi le reste de monde sur le fait que le gouvernement des Etats-Unis a un agenda non avoué de domination mondiale, malgré le prix à payer par le peuple des Etats-Unis et tous les autres peuples de la terre. La Troisième Guerre mondiale menace.

      L’annihilation nucléaire est le résultat nécessaire de l’impulsion des néoconservateurs pour l’hégémonie mondiale des Etats-Unis. La Syrie peut tomber et l’Iran peut tomber, mais il est peu probable que la Russie et la Chine acceptent de se laisser réduire à la condition d’États marionnettes. Comme ils possèdent des armes nucléaires et que les démentiels criminels du gouvernement des Etats-Unis se délectent de leur arrogance, une guerre nucléaire semble inévitable.

      Etude sur le bombardement de l’Iran, par les sionistes occidentaux :

      La seule solution pour avoir la paix, serait de retirer tous les sionistes des gouvernements occidentaux en les accusant de haute trahison. Ne travaillent-ils pas pour les intérêts d’un pays étranger ?

      • Atlas dit :

        Il n’y a plus qu’à espérer la révolte des militaires. Sans eux, les sionistes ne pourront rien faire !

        Déjà d’anciens militaires américains, des “vétérans”, refusent de garder les médailles reçues au nom de la guerre au terrorisme. Ils sont de plus en plus nombreux à comprendre qu’ils ont risqué leur vie pour les intérêts de quelques factions richissimes d’hommes d’affaires et de ceux qui veulent mettre en place un gouvernement mondial dictatorial.. Dans cette histoire, la défense de la démocratie ou de la liberté n’est qu’un vaste mensonge.

        Qu’il serait formidable si un vaste mouvement à travers le monde se mettait à lutter contre ce gang mondialiste !

      • Carlos dit :

        L’expulsion des Juifs à travers les âges :

        http://www.biblebelievers.org.au/expelled.htm

        Pourquoi donc tout le monde essaye-t-il de s’en débarrasser ?

    • Je ne réponds que sur l’aspect Russe du conflit Syrien,Poutine est un pragmatique si l’occident lui garantie via sa base l’accès a la méditerranée,il révisera son soutient au régime en place qui devient internationalement plus crédible,!
      La Russie a un rôle économique a joué en Europe ,ses caprices risquent de lui couter très cher et beaucoup plus que la perte de l’ouverture sur la mare nostrum ,Graal des TSARS depuis la nuit des temps,celui ci pouvant être re- négocier avec un autre pouvoir syrien ou non ,si son président maintient ses alliances!

      • duc dit :

        Ce n’est pas la Russie qui va perdre au change mais l’Europe ! La stratégie des mondialistes est de créer le chaos au Proche et Moyen Orient en même temps que le dollar s’effondre.

        Les bons du trésor américain, achetés notamment par les pays arabes exportateurs de pétrole, ne vaudront plus rien. C’est la grande trahison que les Américains préparent à ces pays. Avec l’attaque de l’Iran, le détroit d’Ormuz sera bloqué. Le prix du pétrole montera en flèche. Les USA qui possèdent des réserves de pétrole très importantes et qui jusqu’à maintenant s’empêchaient de les exploiter, vont se mettre à le faire. L’Europe qui s’est mise à dos la Russie, n’aura comme seule source d’approvisionnement l’Amérique. Celle-ci lui fera payer très cher cette énergie, provoquant ainsi une remontée spectaculaire de son économie. La Chine, ayant signé il y a quelques temps, un pacte d’échange de gaz et de pétrole avec la Russie ne sera aucunement gênée par ce plan diabolique. L’Europe par contre, y laissera toutes ses richesses. Elle connaîtra la famine. Toutes ses entreprises seront rachetées à bas prix par les sionistes. Puis ce sera au tour de l’immobilier. Les peuples ne pouvant plus payer les taxes foncières et impôts divers, deviendront locataires de leur propre maison.

        Les responsables de cette hécatombe future sont bien entendu les sionistes, qui ont pris le pouvoir dans les différents pays européens. Le but ultime, s’accaparer des biens de la terre avant que leur « sauveur » arrive ! Ce qui est entre nous paradoxal quand on sait que la plupart des ashkenazes sont athées !

    • duc dit :

      Frère Nathanaël explique bien comment Israël se sert de l’Amérique pour devenir la première puissance mondiale. Les vétérans des guerres américaines commencent à comprendre la manipulation ! Mais ils semblent être les seuls !

      http://www.dailymotion.com/video/xsq03l_israel-va-bientot-remplacer-l-amerique_webcam?ralg=behavior-only#from=embed-playreloff-12

      La finance sioniste tient les Américains, d’où cette servitude des hommes politiques. Et quand ils le voudront, ces sionistes feront couler le dollar.

      Les chrétiens et les musulmans ont un ennemi commun, les sionistes !

      • Marine dit :

        L’humanité entière a pour ennemi les sionistes, mais elle est bien trop embobinée par les médias et par son train-train quotidien dans les pays « riches » (« sous esclavage dissimulé et rendu acceptable par les esclaves eux-mêmes ») et bien trop occupée à souffrir et privée de toute source d’information dans les pays « pauvres » (« appauvris » ou « pillés » serait des termes plus justes) pour s’en rendre compte.

    • Aaron dit :

      La plupart des ashkénazes athées? Voilà un jugement à l’emporte-pièces!
      Qu’ils aient, hélas, fourni le gros des électeurs socialistes à l’Etat d’Israël depuis 1948 cela ne fait pas de doute. .Voilà pourquoi les fondateurs de l »état
      ont voulu instaurer un système inspiré des idées qui ont gouverné les pays communistes dès 1945;

      • Toad dit :

        En fait vous n’etes qu’un sombre raciste qui se cache derrière une religion mais a ce que je sache ,il n’y a pas eu de génocide en Afrique du nord contrairement au pays de l’est a qui vous n’avez pas le courage de demander des excuses

    • Marine dit :

      Ben bien sûr, les américains dans leur ensemble sont les pantins des sionistes. Si le gvt des Etats-Unis œuvrait pour ses citoyens, il n’y aurait pas un seul pauvre dans ce pays. Il était temps d’ouvrir les yeux bande de G.i Joe écervelés!

  12. Un article d’une grande importance. Je savais que les sionistes étaient immondes, mais je ne pouvais pas imaginer qu’ils étaient capables d’empoisonner leurs propres congénères.

    • Il est vrai que vos propres congénères sont des « enfants de choeur »……surtout pendant votre période de jeûne; aux dernières nouvelles il y a eu dans divers pays plus de 600 personnes assassinées.

      • Le petit jeu des sionistes est maintenant bien connu : détourner l’attention, sortir du sujet, déplacer le débat. Je parlais de la barbarie de l’Etat colonial et vous parlez de Ramadan. Quelle misère, quelle mentalité fourbe…
        Vous connaissez ce qu’on appelle « la pente glissante » ? C’est un paralogisme qu’on dit de diversion, parce qu’il distrait notre attention du sujet discuté en nous amenant à considérer autre chose… C’est la spécialité de la pègre sioniste. Tout le système de propagande et de désinformation échafaudé par vos amis s’appuie en partie sur cette petite astuce.

  13. Benoit dit :

    Se souvenir de Michel Drucker qui refusait d’inviter Marine Le Pen ou son père dans son émission. Avait-il peur qu’on lui ressorte que son père était médecin-chef au camp de concentration de Drancy et qu’il aidait les nazis alors dirigés par Aloïs Brunner à capturer les juifs pendant la guerre ?

    • Marine dit :

      Dans une émission à la « Mireille Dumas », il disait que son père, médecin avait bien été dans un camps mais en tant que prisonnier… Quelles sont vos sources? Je sais qu’il a peut etre menti mais une source ne serait pas de trop.

  14. Engel dit :

    Point de vue sur ce qui vient de se passer à la frontière entre Gaza et l’Égypte. Bien entendu, les palestiniens ne tiennent pas à tirer sur leurs frères égyptiens. Ce qui est arrivé est du aux Djihadistes qui sont encadrés religieusement par des psychologues sionistes. Ils sont bien entendu sous l’autorité caché du Mossad. Le but : Faire une pression sur l’Iran qui aide la Syrie et fermer les tunnels qui sont les seuls poumons de la bande de Gaza. Cette bande, est toujours sous embargo de l’occident et souffre toujours d’avoir été attaqué avec de l’uranium appauvri. Ils sont 1.600.000 habitants dans une bande de 41 km de long sur 12 km de large !

    Dans cette affaire Mohamed Morsi, le nouveau président de l’Égypte n’est pas à la hauteur des événements !

    http://french.irib.ir/programmes/table-ronde/item/205783-table-ronde-l-incident-le-plus-meurtrier-%C3%A0-la-fronti%C3%A8re-isra%C3%A9lo-%C3%A9gyptienne-du-sina%C3%AF

    D’autre part, le Canard Enchainé vient de révèler l’existence d’une base secrète en Turquie, où Américains et Français formeraient à la guerre civile des « insurgés » syriens. De plus, on apprenait Il y a une dizaines jours, par CNN et NBC, que le président américain Barack Obama allait autoriser la livraison d’armements « lourds » aux rebelles anti-Bachar.

    Les choses sont allées très vite, puisque l’hebdomadaire français révèle qu’une base de la CIA, qui se voulait être secrète, a été installée en Turquie, non loin de la ville d’Adana, à une centaine de kilomètre de la frontière syrienne. « Là, des officiers américains de la CIA, français de la DGSE, turcs et britanniques ont commencé à former des Syriens à l’utilisation d’appareils de communications cryptées ou au tir de missile antichars », indique le Canard Enchainé. La proximité de l’importante base d’Incirlik, concédée par la Turquie aux Etats-Unis et à l’OTAN, permettra l’atterrissage d’avions cargo transportant des armements fournis par le Qatar et l’Arabie saoudite.

    L’hebdomadaire français précise encore que, « dans le Kurdistan irakien, une unité rebelle est en voie de formation accélérée par des conseillers américains », et qu’une autre mission de formation aurait également été confiée à des officiers de la CIA au Kosovo.

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Une-base-secrete-de-la-CIA-en-Turquie-forme-des-rebelles-syriens-13260.html

    Pendant ce temps, les sionistes continuent leur nettoyage ethnique à Al Quds (Jérusalem) : les familles palestiniennes sont expulsées, on démolit leurs maisons, on encercle les quartiers arabes par des colonies juives, on construit le tramway de l’Apartheid, on crée une excavations sous la mosquée Al Aqsa…

    • Ce ne sont pas des « colonies »; c’est un retour pur et simple sur une terre donnée aux Patriarches; vous devriez relire la Genèse…Peut-être avez-vous oublié vos cours d’instruction religieuse ou, ce qui serait plus grave, êtes simplement athée.

      • duc dit :

        La plupart des sionistes sont athées et n’ont aucun ancêtre né en Palestine. Ils ne sont même pas sémites ! Petit rappel intéressant :

        http://effondrements.wordpress.com/2012/05/19/leffarante-histoire-du-sionisme/

      • Vous êtes apparemment l’incarnation du phénomène bien connu de lavage de cerveaux pratiqué dans l’Etat juif. Vous récitez les mêmes inepties, les mêmes discours utopiques et haineux : « une terre sans peuple pour un peuple sans terre », « israël une démocratie », etc.
        Ne me parlez pas de patriarches et de genèse. Nul n’ignore aujourd’hui que les juifs devaient être envoyés au début en OUGANDA ou en ARGENTINE (L’Europe voulait s’en débarrasser). Il faut dire que ces deux pays l’ont échappé belle !

    • Marine dit :

      Merci pour ce rappel, ces pauvres imbéciles pensent défendre l’Islam, en réalité ils défendent les interêts du sheytan! Les bonnes intentions ne suffissent pas… Cela me rappelle la bataille de Ouhoud pour ceux qui connaissent.

  15. Luc dit :

    Quand on voit comment l’homme traite les animaux, on n’est pas étonné :

    Ce film documentaire americain parle de la place de l’homme dans la nature et son action négative sur le monde animal. Il y est question notamment de l’industrie et sa responsabilite dans la cruauté envers les animaux. De la viande casher par exemple….

    http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=6170#NAVIGATION

    • Aaron dit :

      Et de la viande Hallal vous semblez l’ oublier…

      • Toad dit :

        t’a pas d’autre sujet pauvres merde raciste ?????????????????

      • Marine dit :

        Et tes p’tits cochons tout roses, tu pense qu’ils sont tués avec un bisou sur le front ou qu’ils ont le droit à l’euthanasie? Les animaux qui sont abattus selon le rite musulman et qui de fait sont halal, le sont dans le plus grand respect qu’il est possible de donner à un animal à qui on donne la mort. Ils sont égorgés proprement, sans avoir été brusqués au préalable, on attend leur mort (qui a lieu instantanément quand la jugulaire est bien touchée) avant de déplacer leur corps alors que les animaux tués sans ce rite en France, sont d’abord étourdis (terme utilisé pour définir l’action de tirer à bout portant un projectile dans le crâne de l’animal, eh ouais!, on, enfin vous! lui explosez la tête afin de lui épargner la douleur du couteau ou plutôt afin de vous simplifier le travail honnêtement?), puis le sang dégoulinant de leur tête s’ils ne sont pas encore morts, suspendus par une pâte à des crochets la tête en bas, puis un boucher aussi doux qu’un agneau (ironie) plante son couteau au niveau de la gorge de l’animal et descend ainsi jusqu’au milieu de l’abdomen de l’animal (ici il s’agit d’un boeuf), et l’animal continue sa « promenade » sur le rail, suspendu par une pâte, agonisant, hurlant, parfois se tordant tellement de douleur qu’il se décroche de son crochet et finit son agonie au sol, comme ça, comme une merde… Voilà le respect qu’on donne aux animaux en dehors de l’Islam en France en 2014!

  16. Tonio dit :

    Le gang sioniste n’est pas absent en France ! Et les mêmes mensonges perpétrés. Le premier d’entre eux François Hollande :

    Vincent Peillon, ministre de l’éducation nationale a épousé en seconde noce la journaliste Nathalie Bensahel (mélange à nouveau entre pouvoir exécutif et pouvoir des médias)

    Pierre Moscovici, ministre de l’économie, a la moitié de sa famille vivant en Israël, après avoir quitté la Roumanie.

    Manuel Valls, respecte en tant que ministre de l’intérieur, comme on le voit sur cette photo, la séparation des églises et de l’état :

    Son attachement à Israël est immortel !

    Aurélie Filippetti, ministre de la culture, est bien entendue contre l’anti-sionisme, autrement elle n’aurait pas pu avoir ce poste.

    Comme le dit si bien Ivan Levaï, le nombre importe peu, c’est la surreprésentation aux postes clefs qui compte :

    • Tonio, je suis d’accord avec vous.
      En France, les supporters d’Israël, qui sont supposés agir dans l’ombre, s’affichent au grand jour et interviennent tous azimuts. Les uns ont leurs entrées à l’Elysée et sont abondamment médiatisés (Finkielkraut, Bruckner, Lellouche, BHL…) ; les autres sont des artistes connus (Attal, Arditi, Boujenah…). Nombre d’entre eux occupent des postes clés, comme ces députés adhérents au Groupe France-Israël.
      Quant aux grands commis de l’Etat et autres politiques qui s’évertuent à être « israélo-compatibles », ils sont bien contents de prendre part au buffet annuel du CRIF. Cette coterie, qui prétend représenter la communauté juive, n’est en réalité qu’une représentation diplomatique de l’État colonial. Elle délivre des certificats de bonne conduite à ceux qui montrent patte blanche et clament leur soutien indéfectible au projet judéo-sioniste.
      Aujourd’hui, avec Fabius au Quai d’Orsay, Valls à l’Intérieur, Moscovici aux Finances, Kouchner à l’ONU… Hollande est décidément pris en tenailles par des sionistes exaltés, impénitents et sans vergogne. Tout se passe comme si la double allégeance était entrée dans les mœurs.

      • Les islamistes dont vous semblez faire partie sont aussi des gens sans vergogne; nous en avons des exemples quotidiens depuis l’hiver arabe qui sévit dans des pays que les touristes de divers pays appréciaient.
        Pour être clair je dirai que les Juifs, en Israël,sont chez eux depuis que l’Eternel a promis de donner cette terre aux Patriarches, et malgré les vicissitudes de l’Histoire.
        Qu’il y ait dans ce pays des gens très pratiquants, moins pratiquants ou pas pratiquants du tout, ce n’est ni votre problème ni le mien; en fait cela ne regarde personne. IL ne me viendrait pas à l’idée de vilipender un chrétien qui n’irait pas à la messe le dimanche ou un musulman qui ne pratiquerait pas le ramadan; sinon nous retomberions dans l’époque de l’Inquisition et de ses travers.
        Fort heureusement nous vivons dans un pays laïque. Chez soi, dans sa maison, chacun pratique sa religion et n’a pas à l’imposer à son voisin.

      • duc dit :

        Les Islamistes dont vous parlez sont recrutés par l’occident. Al qaida est une création de la CIA. Et les révolutions au Proche et Moyen Orient profitent à Israël comme nous l’a si gentiment rappelé BH Levy. Lors d’une conférence donnée à San Francisco le 3 octobre 2007, Wesley Clark, général 4 étoiles retraité des Forces armées des Etats-Unis, affirme que dix jours après le 11 septembre, les invasions de l’Irak de la Libye, et de plusieurs autres pays du Moyen-Orient avaient déjà été planifiées.

        Une révolution n’est jamais spontanée ! Elle demande une préparation plus ou moins longue suivant les circonstances, qui exige :
        la formulation d’une idéologie subversive ;
        – la mise ne place d’un réseau de diffusion, accompagnée de mouvements de foule sous des prétextes divers ;
        – un financement suffisant pour assurer l’exécution d’un programme sujet à aléas, rémunérer l’état-major, les meneurs, les agents provocateurs, les indicateurs, etc., et acheter les compromissions nécessaires ;
        – des interventions de l’étranger ;
        – le déclenchement d’une première émeute télécommandée, suivie de journées ou de manifestations obligatoirement sanglantes.

        D’autre part, ne vous méprenez pas sur l’Inquisition ! Son impopularité vient du fait que c’est pratiquement le seul tribunal pouvant juger les nobles ou les puissants ! les autres tribunaux étaient aux mains de ces nobles ! L’inquisition a inventé l’avocat de la défense, jusque-là inconnu dans les procédures judiciaires civiles, le recours aux témoignages alors qu’on se contentait jusque-là des aveux (spontanés ou forcés) ou des dénonciations, la présence obligatoire du médecin lors des tortures, le recours exceptionnel et modéré à la torture qui ne devait pas excéder la durée d’un quart d’heure, la vérification scrupuleuse des dénonciations et les confrontations du prévenu et du dénonciateur, la récusation des témoins par les accusés. Enfin, l’abjuration du prévenu suffisait à une condamnation très allégée.

      • Il est vrai que les immigrés en France n’ont pas, pour la plupart, de double allégeance ou de double nationalité…….Il suffisait de voir tous ces drapeaux étrangers le soir du 6 Mai 2012 .
        Quant à dire que l’Etat d’Israëlest un état colonial, je pense que cela doit satisfaire votre intellect (si toutfois vous en possédez un).
        Il est regrettable que le duel soit interdit;depuis des lustres; de toutes façons comme vous êtes né roturier (d’origine non noble) je n’aurai pas le plaisir de vous provoquer en combat singulier.

      • Ursule dit :

        Pourquoi 70% des Juifs habitent hors d’Israël ?

        Extrait tiré du documentaire « Defamation » réalisé par l’israélien Yoav Shamir

  17. Otho dit :

    Des génocides, il y en a un autre en préparation avec l’aide des chemtrails ! Nous en sommes les cobayes !

    C’est du moins ce que semble dénoncer un ancien agent IRS Joe Banester. Il parle de contrôle de population à l’aide d’oxyde d’aluminium, de strontium, de barium, d’argent hexafluoride etc…

    Pour en savoir plus :

    http://www.aircrap.org.

    Autre expérience faite sur les populations : les OGM

    Heureusement, la nouvelle génération commence à comprendre le danger : ici un gamin de 11 ans dénonce les OGM :

  18. Ursule dit :

    Samedi dernier, il s’est passé une chose horrible à New York et qui montre bien la dictature actuelle aux USA.

    Les forces de l’ordre en plein Times Square, l’un des endroits les plus touristiques de New York, ont tiré sur un homme une douzaine de fois alors qu’il n’était armé que d’un couteau.

    Tout a commencé par un banal contrôle, celui d’un homme de 51 ans, Darrius Kennedy, soupçonné de fumer du cannabis. Deux policiers l’approchent, l’homme s’agite et sort un couteau d’une trentaine de centimètres. Malgré les demandes répétées de déposer l’arme, Darrius Kennedy refuse et commence à descendre l’avenue à reculons. Selon la police, ceux-ci l’auraient alors aspergé de gaz à six reprises, sans succès. L’homme aurait alors eu un mouvement brusque en direction des forces de l’ordre, qui font alors feu une douzaine de fois, rapporte le New York Times .

    http://www.nytimes.com/2012/08/13/nyregion/police-fired-12-shots-in-killing-near-times-square.html?_r=1

    http://www.dailymail.co.uk/news/article-2187432/Darrius-Kennedy-shooting-Police-officers-claim-acted-self-defence.html

    Il décédera de ses blessures peu de temps après, à l’hôpital Bellevue. Connu des services de police, Darrius Kennedy avait déjà été arrêté dix fois, dont sept pour possession de cannabis.

    Sur la vidéo prise par un passant, on voit bien que l’homme ne représentait pas un danger pour la population :

    10 policiers qui tirent sur un seul homme, armé d’un simple couteau, sans chercher à l’encercler, sans utiliser de flashball ou taser, ou sans lui lancer des bombes lacrimo, ça n’est pas faire régner la justice, c’est exécuter un homme ! De plus, quand on sait tirer, on vise les jambes, pas le coeur. C’est à un meurtre que nous assistons là ! Mais cela n’a pas empêché le maire sioniste de la ville, Michael Bloomberg (un ashkénaze originaire de Pologne, la 20e fortune du monde avec 22 milliards de dollars)., d’ apporter son soutien aux forces de l’ordre, déclarant que « prendre un couteau et aller vers les gens, en particulier des agents de police, n’est pas quelque chose qu’une personne saine d’esprit ferait »

    http://link.brightcove.com/services/player/bcpid694908207001?bckey=AQ~~,AAAAjgltpmk~,3G6d8W41NOS8dBzRXeWHGdzbg-FWShEX&bctid=1782684750001

    Cela devient véritablement dangereux d’aller aux USA ! On ne tue pas quelqu’un pour du cannabis !

    • Aaron dit :

      Les forces de l’ordre, en France, feraient bien de s’en inspirer. Cela débarrasserait notre pays de beaucoup d’indésirables enturbannés.

      • duc dit :

        L’ashkénaze Michael Bloomberg est à bonne école ! Il copie l’attitude de Ben Gourion envers les Juifs sepharades ! Quelle chance que vos parents n’aient pas immigré en Israêl, vous auriez été irradié ! Mais sans doute ne connaissiez vous pas l’histoire des enfants de la teigne ! Elle a l’immense inconvénient de vous sortir de votre naïveté sur ces Juifs non-sémites et particulièrement menteurs.

      • Les « indésirables enturbannés » ne trahissent pas leur pays de résidence (comme le font les sayanim), ne soutirent pas l’argent aux contribuables européens et américains, ne déforment pas l’histoire d’une façon abjecte, ne torturent pas les enfants de 12 ans, ne démolissent pas les maisons des familles désarmées, ne volent pas la terre, ne piétinent pas les résolutions votées par l’ONU, n’assassinent pas en catimini, etc. etc.

        • Tom dit :

          Reconnaissons que quelquefois, on accuse les Musulmans alors que derrière, on y trouve des sionistes !

          Le génocide arménien qui de 1914 à 1923 fit un million et demi de morts, n’avait-il pas comme principaux responsables Talaat Pacha, un Dönme (Juif de Turquie pratiquant exterieurement l’Islam) ainsi qu’Ismail Enver, le docteur Mehmet Nazim (autre Dönme), le Juif Otto Liman von Sanders ?

        • Aaron dit :

          Il le font au grand jour; j’en veux pour preuve l’attaque du Consulat américain à Benghazi….

    • Patrick dit :

      Ce quartier est particulièrement bien gardé car de nombreux sionistes y habitent ! La manière brutale dont fut tué ce drogué donne une idée de ce qui va arriver à l’Amérique dans peu de temps. Une guerre civile en résultera, lorsque le gouvernement sioniste américain voudra pucer tous ses citoyens ! N’est-ce pas prévu pour 2013 ?

      Et si l’Amérique décide de s’en prendre à la Syrie et à l’Iran, c’est le pays qui sera pour la première fois envahi par un autre pays étranger. Le film « L’aube rouge » ne fait que l’anticiper :

      Voir la nouvelle version 2012 :

      http://www.chebmusic.com/viewvideo/60228/aflam/aflam-l-aube-rouge-film-complet-en-francais-entier

      • Ursule dit :

        Bien vu ! Oui, les occidentaux jouent avec le feu ! Mais ils vont aller vers une troisième guerre mondiale poussés par Israël, comme pour les deux précédentes guerres mondiales ! Israël veut absolument que les occidentaux attaquent à leur place l’Iran ! Autant prendre de la chair à canon goyim ! Ne sont-ils pas là pour les servir ? Tant que les États Majors ne découvrent pas le pot aux roses sionistes, ils iront au casse pipe à leur place !

  19. [...] L’horrible génocide sioniste contre les juifs sepharades <i><b>Les sionistes </b> ont la réputation bien méritée d’avoir été <b>les pires antisémites de l’histoire </b>. [...]

  20. Réponse à M.Bouhmouch:
    Je parlais de maintien de l’ordre en France et non dans un pays étranger.

    • Réponse à Valmont :
      Un intellectuel digne de ce nom s’interdit de mépriser les papous et les aborigènes. Ce sont des êtres humains qui ont leurs qualités intrinsèques et leurs propres ancrages et idéaux. Il ne peut se permettre non plus de glorifier la coercition coloniale… La colonisation est une agression, une mainmise sur les biens d’autrui, une injustice, une sujétion illégitime.
      D’autre part, vous dites que « l’Eternel a promis… », mais j’ai déjà précisé ci-dessus que les juifs devaient être transférés dans les années 40 en Ouganda ou en Argentine. L’Eternel a-t-il prévu ces deux destinations ?

      • duc dit :

        Je ne connaissais pas ce projet de transfert en Ouganda ou en Argentine…. Par contre si on écoute Aaron Russo, il nous apprend que Rockefeller et son équipe de mondialistes avaient envisagé de déplacer Israël en Arizona !

        http://effondrements.wordpress.com/2012/05/15/aaron-russo-et-nicholas-rockefeller/

      • Désolé de vous contredire, mais le bilan de l’époque coloniai est plutôt positif.La France n’a pas à rougir de ses actions en faveur de l’alphabétisation, des infrastructures mises en place, des hôpitaux et dispensaires crées parfois au fin fond de la brousse etc…
        . »Vous avez déjà précisé…. » dites-vous; je n’ignorais pas ce projet grotesque relatif à l’Ouganda ,ou à l’Argentine.Finalement dans votre délire antijudaïque vous avancez cet argument….
        Une seule destination, que cela vous plaise ou non;

  21. Tonio dit :

    Il est étonnant de voir comment Israël tient les politiciens et les journalistes américains. Comment ? Grâce à un lobby particulièrement policier, appelé AIPAC ! Tout le monde est fiché et noté selon leurs réactions envers Israêl ! 1/6ème des parlementaires américains ont déjà fait le voyage en « Terre Sainte » payé par l’AIPAC !

    Les chrétiens évangéliques qui n’obéissent pas à Rome sont par contre sous influence sioniste. Tous ces gens sont prêts à mourir idiots et à servir de chair à canons pour les israéliens….

    Dans ce reportage, M. J. Rozenberg raconte comment des organisations comme « Camera » traquent les journalistes « déviants ». « Le lobby, dit-il, rend la vie difficile aux journalistes qui ne sont pas perçus comme pro-israéliens. Ils auront du mal à trouver un job ou, s’ils en ont un, à garder un poste. Lorsque je travaillais à Aipac, il y avait des listes, des dossiers sur chaque reporter. » On apprend aussi que les USA continuent à donner plus de 3 milliards de dollars à l’état d’Israël tous les ans ..

    • Line dit :

      Le but n’est-il pas de faire en sorte qu’Israël devienne la première puissance mondiale ? Et ils vont y arriver grâce à la cupidité des politiciens américains :

  22. Lino dit :

    S’il n’y a aucune menace de guerre de la part de l’Iran, il y en a par contre du côté de l’élite israélienne. Pourtant le peuple israélien y est majoritairement contre. Cette oligarchie apatride est prête à sacrifier encore une fois, et l’exemple des enfants de la teigne le prouve, le peuple juif, pour l’installation de leur Nouvel Ordre Mondial .

    Thierry Meyssan trouve incroyable les paroles de Laurent Fabius à l’encontre d’Al Assad. Son appel au meurtre d’un chef d’état en exercice est scandaleuse. La diplomatie française est tombée bien bas !

    http://www.egaliteetreconciliation.fr/Thierry-Meyssan-sur-les-propos-de-Fabius-contre-Al-Assad-et-les-manoeuvres-visant-a-destabiliser-la-13398.html

    • Fabius ,qui est un « *Juif de Cour » , prend exemple sur le squatter de la Maison Blanche et bafoue le principe de non-ingérence dans les affaires internes d’un état.

      Il en fut de même en Lybie avec le résultat que nous connaissons.
      La diplomatie française est effectivement tombée bien bas, vous avez raison, mais le précédent gouvernement n’y est pas non plus étranger….

  23. Line dit :

    Certains rabbins adorent se faire de l’argent avec les trafics d’organe ! Une quarantaine d’élus locaux et cinq rabbins ont été arrêtés jeudi dans la banlieue de New York lors du démantèlement d’un réseau de trafic d’organe ayant des ramifications jusqu’en Israël et en Suisse.

    On retrouve ce même principe avec des prisonniers Serbes au Kosovo !

    Le parquet serbe sur les crimes de guerre a réussi à trouver un témoin, prêt à parler en détail des trafiquants d’organes au Kosovo à la fin des années 90. L’envoyé spécial de l’APCE Dick Marti en avait parlé, et l’ex-procureur du Tribunal Pénal International pour l’ex-Yougoslavie Carla Del Ponte a traité ce sujet dans son livre.

    Se souvenir de la réaction de notre ministre juif Kouchner qui rigolait quand on lui parlait de trafics d’organes !

  24. Otho dit :

    Pour Shlomo Sand, « L’idée de terre promise n’existe pas dans l’histoire du judaïsme » :

  25. Atlas dit :

    Il faut se souvenir de la traitrise de l’Egypte lors de la guerre de Kippour ! La Syrie y avait failli perdre son armée à cause de ce complot.

    http://www.israelshamir.net/French/Collusion-Fr.htm

    Le mémoire rédigé par l’ambassadeur soviétique au Caire Vladimir M. Vinogradov décrit la guerre d’octobre 1973 comme un complot entre les dirigeants israéliens, américains et égyptiens, orchestré par Henry Kissinger.

    Anouar al Sadate avait conspiré de concert avec les Israéliens, avait trahi la Syrie son alliée, condamné l’armée syrienne à sa perte, et Damas à se retrouver bombardée, avait permis aux tanks de Sharon de s’engager sans danger sur la rive occidentale du Canal de Suez, et en fait, avait tout simplement planifié la défaite des troupes égyptiennes dans la guerre d’octobre 1973.

    Cela dit, il n’était pas le seul à conspirer: selon Vinogradov, la brave grand mère Golda Meir avait sacrifié deux mille des meilleurs combattants juifs afin d’offrir à Sadate son heure de gloire et de laisser les USA s’assurer de positions solides au Moyen Orient.

    Le mémoire nous ouvre la voie pour une réinterprétation complètement inédite du traité de Camp David, comme un pur produit de la félonie et de la fourberie.

  26. Lino dit :

    Le Premier Ministre israélien Benjamin Netanyahou, actuellement en visite en France, a appelé les citoyens français juifs à partir en Israël pour en faire leur « chez eux ».

    Réaction de Juifs à son discours : « J’ai été, en tant que citoyen de la République et de confession juive, profondément choqué et blessé par les propos de Netanyahou. Que veut-il dire lorsqu’il invite les juifs à faire d’Israël leur « chez eux » ? Reprenant le mythe de la diaspora (la soi-disant communauté juive dispersée dont l’étude démontre finalement que la religion juive s’est répandue par le prosélytisme, et non suite à un exil organisé par les romains qui n’a jamais eu lieu, lire Shlomo Sand à ce sujet) et du peuple juif, il considère qu’Israël est la patrie légitime des juifs. Mensonges, manipulations et propagande ; voilà les maîtres mots de la rhétorique sioniste pour justifier l’existence de leur Etat juif, et de tâcher de le rendre attrayant aux yeux de ceux qui ont décidé de rester citoyens dans leurs patries d’origine. »

    En fait, de plus en plus de juifs quittent le pays, désabusés de la réalité de ce qu’ils considéraient être la terre promise : « Un des secrets les plus lourds d’Israël est le nombre de jeunes juifs cultivés qui fuient vers des horizons plus cléments, particulièrement vers les Etats-Unis. D’après des estimations approximatives, un tiers des universitaires juifs des deuxième et troisième générations ont quitté le pays.Ils s’en vont à cause des nouveaux im­migrés russes dont beaucoup ne sont pas vraiment juifs religieusement et ethniquement et des racistes islamophobes qui forment le noyau de la droite dure. Israël ne publie pas de statistiques sur la fuite des cerveaux qui a accentué le problème démographique du pays et a réduit sa compétitivité. » (Horizons et Débats, juillet 2012).

    Un français sur cinq quitte l’Etat juif après avoir constaté que la hasbara et les beaux discours des représentants communautaires juifs sionistes n’étaient qu’un écran de fumée. Ce phénomène s’intitule la yerida. On peut retrouver quelques témoignages éclairants, comme celui d’Olivier : « Je pensais trouver des juifs, mais j’ai trouvé des Israéliens. Nous n’avons pas la même éducation, je ne traînais qu’avec des Français. Je me sens plus proche d’un Français non juif que d’un Israélien juif. Finalement, je me suis aperçu que j’étais français avant d’être juif. » David, lui, affirme qu’il s’y « sentait plus étranger qu’en France » : « Dès qu’on ouvrait la bouche, on était vus comme français. Impossible de s’intégrer. » Il n’existe malheureusement aucun contre-pouvoir juif crédible qui aurait pu les dissuader par la raison d’aller tenter l’expérience en Israël, quasiment toutes les organisations communautaires juives étant sionistes. L’Etat juif est bien éloigné de nos valeurs républicaines, et ces jeunes en ont fait l’amère expérience…

    « Les israéliens se ruent sur les seconds passeports » cite notamment Gideon Lévy, journaliste au journal d’opposition Haaretz : « Si nos ancêtres ont rêvé d’un passeport israélien pour s’échapper d’Europe, beaucoup parmi nous rêvent maintenant d’un second passeport pour s’échapper en Europe. » Mais il ne s’agit pas que d’opinion isolées, ceci est une réalité statistique constatée par les organisations sionistes les plus radicales comme l’AIPAC ou le Fond national juif allemand : « Plusieurs études en Israël, une conduite par l’AIPAC et une autre par le Fonds national juif en Allemagne montrent que pas moins de la moitié des Juifs vivant en Israël envisagent de quitter la Palestine dans les années à venir si les tendances politiques et sociales continuent. Une enquête de 2008 du Menachem Begin Heritage Center (Centre du patrimoine Menachem Begin) basé à Jérusalem a révélé que 59% des Israéliens avaient pris contact ou avaient l’intention de prendre contact avec une ambassade étrangère pour s’informer sur ou faire une demande de citoyenneté et de passeport. On estime qu’aujourd’hui le chiffre approche les 70%. » Comme si les israéliens se préparaient à fuir…

    http://www.cercledesvolontaires.fr/2012/11/01/bibi-a-lelysee-juifs-faites-disrael-votre-chez-vous-un-affront-aux-juifs-un-affront-a-la-republique/

    • Engel dit :

      Quand un Sépharade réaliste parle à la communauté juive suisse, cela ne peut pas forcément plaire ! Ou Sarkozy met les pieds dans le plat pour 150.000 euros, réglé par la milliardaire monégasque Lily Safra (reste à le prouver).

      Au gala du Keren Hayessod, organisé le jeudi 24 janvier au soir, dans un palace de Genève, les responsables du principal organisme de collecte de fonds pour Israël, ont vu arriver en avion privé, un Sarkozy enrhumé, mal rasé et visiblement d’humeur massacrante.

      Devant 450 membres de la communauté juive suisse triés sur le volet, il s’est en effet livré à une attaque en règle du gouvernement israélien, accusé d' »enfermer l’Etat hébreu dans les murailles de Jéricho ». La diaspora juive et la communauté internationale doivent faire pression sur Israël pour l’obliger à reprendre les négociations avec les Palestiniens, a-t-il également expliqué en substance.

      Des propos qui n’auraient pas du tout plu à l’assistance, qui aurait bruyamment manifesté son mécontentement.

      http://tempsreel.nouvelobs.com/monde/20130130.OBS7114/israel-sarkozy-met-les-pieds-dans-le-plat-pour-150-000-euros.html

      Pourtant, dans la nuit du mardi au mercredi 30 janvier, Netanyahu envoyait un raid aérien, bombarder un centre de recherche militaire près de Damas. Le raid aurait détruit un convoi transportant des armes destinées au Hezbollah libanais. Selon certaines sources, des missiles anti-aériens SA-17, de fabrication russe, se trouvaient dans la cargaison détruite.

      http://www.rfi.fr/moyen-orient/20130130-israel-aurait-mene-raid-aerien-syrie?ns_campaign=google_choix_redactions&ns_mchannel=editors_picks&ns_source=google_actualite&ns_linkname=moyen-orient.20130130-israel-aurait-mene-raid-aerien-syrie&ns_fee=0

      2013 va être une année clef ! Ce qui explique pourquoi le 23 septembre 2012, tous les Juifs du monde priaient pour la venue de leur Messie ! Un Messie qui ne peut être que l’Ante-Christ pour les Musulmans et les Chrétiens !

  27. Patrick dit :

    L’histoire des enfants de la teigne n’est pas un cas isolé !

    Que penser de la contraception forcée des Éthiopiennes ?

    Le ministère israélien de la Santé a admis avoir pratiqué, des injections d’un agent contraceptif, aux Juives falashas immigrées et à leur insu.

    Trente-cinq immigrées éthiopiennes y affirment avoir été forcées d’accepter, il y a huit ans, une injection de Depo-Provera, un agent contraceptif de longue durée, au risque de ne pas être autorisées à pénétrer sur le territoire israélien. « Ils nous disaient qu’il s’agissait d’un vaccin », raconte une femme interrogée par la journaliste Gal Gabbay, rapporte dimanche le quotidien israélien Haaretz. « Ils nous disaient que les gens qui ont beaucoup d’enfants souffrent. » « Nous leur disions que nous ne voulions pas l’injection », affirme de son côté Emawayish, une autre Éthiopienne.

    « Ils nous répondaient que, si nous n’en voulions pas, nous n’irions pas en Israël. Et que nous ne serions pas autorisées non plus à accéder au bureau du Joint [American Jewish Joint Distribution Committee, la plus grande organisation humanitaire juive] et que nous ne bénéficierions pas d’aides ou de soins médicaux. Nous étions effrayées, insiste-t-elle. Nous n’avions pas le choix. » D’après le reportage, l' »opération » avait lieu dans des ateliers situés dans des camps de transit. La pratique était ensuite répétée tous les trois mois après l’arrivée des femmes dans l’État hébreu.

    Longtemps coupés des autres communautés juives, les Juifs d’Éthiopie n’ont été reconnus comme tels qu’en 1975 par le gouvernement israélien. Celui-ci a organisé, notamment dans les années 1980 et 1990, deux vastes opérations de rapatriement, permettant à 35 000 d’entre eux de s’installer en Israël.

    D’après l’AFP, ils seraient aujourd’hui plus de 120 000, dont 80 000 sont nés en Afrique, mais nombreux sont encore ceux à devoir affronter d’énormes différences culturelles et des discriminations au sein de la société israélienne.

    Le racisme est omniprésent chez les Juifs. Ils ont même été jusqu’à copier l’Afrique du Sud en mettant en place des bus pour Israéliens et des bus pour Palestiniens. D’autre part, le 5 octobre 2014, des centaines d’Israéliens défilaient dans Tel-Aviv avec des slogans ouvertement racistes suite à la décision de la Haute Cour de juger inconstitutionnel l’internement en camps des réfugiés venus d’Afrique. Quand un groupe de demandeurs d’asile africains décide d’aller à leur rencontre afin de leur offrir des fleurs en signe d’apaisement, la réaction n’est que plus brutale et les Africains sont repoussés aux cris de « Attrape le sida pute, fille de pute », « Soyez maudits tas d’ordures », etc

  28. tarci dit :

    Ce rabbin nous explique très bien que selon le Talmud, les Juifs ne devaient pas revenir en Israël !

    Ils ne devaient pas créer un état en allant à l’encontre des autres nations, sinon ils deviendront des animaux, la proie des chasseurs. En créant cet état, le peuple s’est révolté contre Dieu. Alors Dieu détruira cet état.

    Avant, les Juifs et les Arabes s’entendaient bien et vivaient côte à côte. C’est le sionisme qui a tout gâché !

  29. Gabi dit :

    Michel Drucker refusait de recevoir une personnalité de la droite nationale dans son émission dominicale !

    il est vrai que son père Abraham, a séjourné dans le camp de concentration ! Abraham Drucker était médecin-chef a Drancy pendant l’occupation allemande. Il était d’une aide considérable aux nazis puisqu’il avait pour travail de distinguer les juifs des autres. Il permit ainsi l’arrestation de nombreux juifs qui furent envoyés dans les camps de la mort. Les comptes bancaires de la famille Drucker furent saisis après la libération et Abraham Drucker fut obligé de témoigner et désigner les ss avec qui il collaborait. » (F&D N° 109 15 au 30 avril 2001)

    Le procès par contumace de l’officier SS Aloïs Brunner, probablement décédé, a été l’occasion pour les boutiquiers de la mémoire de vaticiner sur les heures les plus sombres de leur histoire.

    Ils veulent qu’on parle de Drancy ? Et bien, parlons de Drancy… Parlons de ces juifs qui collaborèrent avec les nazis. Le camp de Drancy était largement autogéré par les Juifs. Ouvert en 1941, il servait de base de transfert dans le cadre de la Solution Finale (déportation des Juifs en Pologne suite à la publication par Theodore Kaufman d’un livre exigeant le génocide des Allemands). Sur 67.000 Juifs qui y transitèrent, seuls 8.500 étaient Français. Ce camp eut sept dirigeants : Asken, Max Blanor, François Montel, Georges Kohn, Robert Félix Blum, Georges Schmidt, Oscar Reich et Emmanuel Langberg. Le 24 octobre 1942, une police juive interne est créée, surnommée la « Gestapolak » en raison de son recrutement ashkénaze. Parlons d’Abraham Drucker (père de Michel), médecin chef qui assista Brunner dans sa rafle des Juifs de l’ancienne zone libre. Parlons de Jankel Jouffa, père de Yves Jouffa de la Ligue des Droits de l’Homme, qui participa à cette « police » comme chef d’escalier..

    Parlons de l’UGIF qui mit dans sa poche les 750 millions volés aux Juifs et qui dorment probablement dans les caisses du CRIF, ce qui fait qu’avec les réparations, c’est le goy qui va payer l’argent volé par les Juifs aux Juifs, comme il paya, en lieu et place des Juifs, le milliard d’indemnités exigé par les Allemands aux Israélites suite aux attentats contre la Wehrmacht.

    Drancy, en 1944, fut à nouveau transformé en camp de concentration. A la différence près qu’y furent parqués tout ceux dont le régime gaulchévique voulait se débarrasser. Ce n’était plus un KL mais un Goulag, ce qui explique pourquoi Drancy I bénéficie d’une mémoire nickelée et que Drancy II « n’existe pas »… La preuve de ce déni de mémoire : les photos de Drancy I illustrant les livres d’histoire ont été prises… en août 1944 à Drancy II !

    On va leur en donner, de la mémoire. Parlons de cette fillette de treize ans, fille de présumés « collabos » qui fut violée collectivement sous les yeux de ses parents par une bande d’ordures à brassard FTP (pléonasme). Parlons des colis de la Croix Rouge pillés par les FTP (habitude communiste, l’Arbeitstatistik faisait pareil à Buchenwald). Parlons des tortures infligés aux prisonniers (et aux prisonnières) dont René Château donne une pâle idée dans son livre L’Age de Caïn. Deux chiffres, deux chiffres seulement : Français exécutés par les Allemands de 1940 à 1944 : 29.775. Français exécutés par les gaulcheviques en six mois : 97.000…

    Le devoir de mémoire, pourquoi pas. Mais toute la mémoire !

  30. Ursule dit :

    Au sujet de la 2nde guerre mondiale, les sionistes cherchèrent par tous les moyens à salir les chrétiens. Particulièrement leur pape Pie XII !

    Pourtant de vrais Juifs s’opposèrent à leurs mensonges. Le professeur Giorgio Israel, mathématicien italien, confirma que Pie XII avait ordonné l’ouverture des couvents et des maisons religieuses aux Juifs ! Son propre père d’ailleurs, Saul Israel, médecin et écrivain juif de Salonique (1897-1981), citoyen italien, avait subi la persécution nazi-fasciste mais avait trouvé refuge au couvent de Saint-François, rue Merulana, à Rome.

    Le témoignage complet de Paul Israel a été publié il y a quatre ans, dans « Pour la défense de Pie XII. Les raisons de l’histoire » (« In difesa di Pio XII, Le ragioni della storia », Venise, Marsilio, 2009).

    Dernièrement, en mettant de l’ordre dans ses papiers, son fils est tombé sur un document qui constitue un témoignage encore plus direct. Il s’agit d’un brouillon d’une « déclaration envoyée à l’Association Guglielmo Pallavicini à l’occasion de la cérémonie commémorative en l’honneur de Pie XII qui a eu lieu à Zagarolo le 29 juin 1965 ».

    http://www.zenit.org/fr/articles/les-couvents-de-rome-refuges-des-juifs-sous-l-occupation?utm_campaign=francaishtml&utm_medium=email&utm_source=dispatch

  31. Carlos dit :

    Si au début, les sionistes ne voulaient pas des Juifs Sepharades, dès les années soixante, leur politique a, changé !

    L’historien israélien Yigal Bin-Nun vient de révéler de nouvelles données sur les circonstances du départ massif des Marocains de confession juive vers Israël. Dans son édition d’aujourd’hui, le quotidien Al Qods Al Arabi, basé à Londres, publie un résumé du travail effectué par Yigal, déjà diffusé par le journal Adenot Aharonot. Ce professeur à l’université Bar-Ilan accuse, ouvertement, le Mossad d’être derrière toute cette opération, au cours de laquelle environ 160 mille personnes ont quitté le royaume. « Il nous faut des martyrs juifs »

    Dès le début des années soixante, les services secrets de Tel Aviv envoient au Maroc un groupe d’agents ayant pour principal ordre de commettre des attentats contre des juifs bien installés afin de les terroriser et convaincre le reste de la communauté qu’ils sont victimes de persécution de la part des autorités marocaines.

    Toutefois, la mission allait connaître son premier échec. La police arrête trois radicaux juifs marocains qui collaboraient avec le Mossad. Un succès vite gâché par leurs morts sous la torture lors des interrogatoires. Des bavures qui ont hautement bénéficié aux Israéliens pour renverser la vapeur et convaincre la majorité, encore hésitante, de tenter l’aventure en Israël. Mais surtout, comme le rapporte Adenot Aharonot de contraindre Hassan II de signer avec Israël un accord facilitant le départ des juifs.

    Des 160 000 juifs qui étaient installés au Maroc avant que le Mossad n’intervienne, il n’en reste aujourd’hui plus que 5000.

    http://www.yabiladi.com/articles/details/20320/histoire-universitaire-israelien-revele-sale.html

    • Carlos dit :

      Les juifs d’origine européenne, les Ashkénazes, représentent environ 90% des plus de 13 millions de juifs dans le monde aujourd’hui.

      Une étude publiée dans la revue britannique Genome Biology and Evolution a comparé les génomes (qui forment le patrimoine génétique) de 1287 individus non apparentés descendants de huit groupes de population juifs et de 74 non juifs. Parmi les juifs d’Europe, le généticien a trouvé des signatures ancestrales qui pointaient clairement vers le Caucase et aussi, mais dans une moindre mesure, vers le Moyen-Orient.

      Ces juifs d’Europe orientale descendent des Khazars, un mélange de clans turcs qui se sont installés dans le Caucase dans les premiers siècles de notre ère et qui se sont convertis au judaïsme au 8e siècle. Les juifs khazars ont construit un empire florissant. Ils ont tellement prospéré qu’ils ont essaimé en Hongrie et en Roumanie, plantant les graines d’une vaste diaspora. Mais l’empire khazar s’est effondré au 13e siècle, attaqué par les Mongols et affaibli par des épidémies de peste noire. Les juifs khazars ont alors fui vers l’ouest, s’installant dans le royaume polonais et en Hongrie, où leurs compétences en finances, en économie et en politique étaient très appréciées.

      Selon Eran Elhaik, l’histoire esquissée dans les gènes est étayée par les découvertes archéologiques, par la littérature juive qui décrit la conversion des Khazars au judaïsme, ainsi que par la langue.

      http://www.lapresse.ca/sciences/genetique/201301/16/01-4611876-la-genetique-eclaire-le-debat-sur-lorigine-des-juifs-deurope.php

  32. Andrée dit :

    Le Contrat de Transfert : Hitler a co-fondé Israël dès 1933 avec les Juifs sionistes

    « L’histoire dramatique du pacte entre le IIIe Reich et la Palestine juive », tel est le sous-titre du livre d’Edwin Black « Le Contrat de Transfert ».

    Deux mois après son accès au Pouvoir, le nouveau Chancelier du Reich, Adolf Hitler, s’attèle à l’une de ses tâches les plus motivantes : créer un Etat pour les Juifs et les aider à y partir avec tous leurs biens matériels et financiers.

    Le 30 janvier 1933, Hitler devint le Chancelier d’Allemagne du 3ième Reich. Le 4 mars, Franklin Roosevelt était investi président des USA. A partir de là, commencèrent les manifestations juives contre l’Allemagne nazie. Celles-ci appelèrent à un boycott international des produits allemands. 5 jours plus tard, l’Allemagne y répondit en fermant symboliquement les commerces juifs allemands 24 h ! pourtant, au même moment, des sionistes négociaient un pacte avec les Nazis pour permettre aux Juifs allemands d’émigrer vers la Palestine avec tous leurs biens. Ce serment en aout 1933 fut appelé « Le Contrat de Transfert ». C’est ainsi que de nombreux Juifs d’Europe de l’est vinrent s’installer en Palestine et y jouèrent un rôle déterminant. Le ministre de la propagande, Joseph Goebbels, dans le journal berlinois « Der Angriff » publia en septembre 1934, une série d’articles sur « Un Nazi visitant la Palestine ». une médaille commémorative fut même frappée en cette occasion, avec d’un côté la Swastika (croix gammée) et de l’autre, l’étoile de David. Hitler exigeait toutefois en échange que le boycott des produits allemands cesse.

    Par ce transfert, le chef de fil du mouvement britannique anti-Hitler fut ridiculisé. L’Allemagne alla même jusqu’à importer des oranges de Jaffa pour une dizaine de millions de marks contre 20 millions de produits industriels allemands (machines agricoles, semences, moteurs divers etc..) pour les aider à s’installer. Mais comme les tarifs d’échange étaient devenus élevés, une nouvelle méthode de commerce fut adoptée : le troc.

  33. […] L’horrible génocide sioniste contre les juifs sepharades […]

  34. Engel dit :

    Le traumatisme de la circoncision racontée par une mère juive honnête !

    Le prépuce n’est pas qu’une simple peau. Mais il est composé de nerfs, le rendant très sensible. En le coupant, on prive le petit garçon de cette partie à vie, laissant le gland sans protection, ce que la nature n’a pas prévu. Non seulement il est désensibilisé mais il perd sa muqueuse et devient sec et keratiné. Sans compter que c’est une violente douleur pour un nouveau-né. Le taux de cortisol dans les amygdales augmente intensément durant la circoncision, et durant des mois, il ne reviendra pas à la normale. Les réponses neurologiques seront durablement altérées. Pourtant la circoncision n’est pas un Mitzvah (prescription). Dans le judaïsme qui définit ce qui est sacré ? Pourquoi répète-t-on cet abus sexuel torturant les garçons ?

    La circoncision ne doit pas être un moyen de perpétuer l’héritage spirituel juif. D’ailleurs, la plupart des commandements et lois de la Torah vont à l’encontre de cette mutilation archaïque. Un juif ne doit même pas se tatouer !

  35. Luc dit :

    Une ex-soldate israélienne admet avoir tué beaucoup d’enfants palestiniens (donc sémites puisque les arabes sont des sémites) :

    Elena Zakusilo, interviewée par la télévision ukrainienne, le 4 novembre dernier, à l’occasion de l’émission « Détecteur de mensonges », a admis avoir tiré sur un nombre incalculable de Palestiniens, dont des enfants lors de son service au sein de l’armée israélienne, et notamment lors des manifestations qui ont suivi la mort de Yasser Arafat en 2004. Elle s’est justifiée en disant que tout cela était « la faute des mères palestiniennes qui envoient leurs enfants âgés de 3 ou 4 ans jeter des coktails molotov et ne se soucient pas de la vie de leurs enfants ». Elle a aussi expliqué qu’elle entraînait des chiens de l’armée à mener des « raids sur des villages palestiniens et à attaquer les Palestiniens qu’ils croisaient, avant l’arrivée des soldats…Nous avons les moyens de télécommander ces chiens à une distance allant jusqu’à 10 kms », a-t-elle précisé, en ajoutant qu’elle avait « formé à cela 150 chiens. ».

    http://www.maannews.net/eng/ViewDetails.aspx?ID=650216

  36. John dit :

    Les nombreux false flag israëliens :

  37. John dit :

    Aujourd’hui, le gouvernement israélien utilise la guerre contre les palestiniens pour inventer, utiliser et vendre des armes au monde entier.

    Yotam Feldman en a réalisé un film qui ne risque pas de sortir en Europe tant il dérange le régime sioniste ! Car peut-on froidement tester ses armes sur des êtres vivants ?

    http://mai68.org/spip/spip.php?article6456

    Les sionistes ne sont pas à exclure des pires génocides de l’histoire !

    http://amytop.com/culture-9/les-pires-genocides-de-lhistoire-89/mao-ze-dong-10/#topH2

  38. […] L’horrible génocide sioniste contre les juifs sepharades […]

  39. […] L’horrible génocide sioniste contre les juifs sepharades […]

  40. Patrick dit :

    Appel aux juifs :

    Allô ! allô! Allô!
    C’est un appel radio
    L’appel de l’ombre
    Allô! Allô !
    C’est un rappel à l’ordre
    Des braves et des justes
    Un appel que j’adresse à tous les juifs
    Pour qu’ils renoncent au sionisme
    À l’impérialisme politique et pathologique
    De leurs faux maîtres à penser
    Qui n’ont jamais entendu parler
    Des tables de la Loi… véritables
    Je m’adresse aux juifs du monde entier
    Pour qu’ils dénoncent l’iniquité
    L’injustice et la cupidité de leurs dirigeants
    Et qu’ils exigent la création immédiate
    D’un État Palestinien contigu à un état Israélien
    Pour laver leur judéité de tout soupçon
    Et affirmer leur amour pour la paix et la fraternité
    Allô ! allô! Allô!
    Juifs du monde, vous m’entendez ?
    Qu’est-ce que vous attendez pour vous dresser
    Contre les faux- frères qui souillent votre nom, votre action et votre religion
    Qu’est-ce que vous attendez pour rendre à Lazare ce qui appartient à Lazare…
    Et à Dieu ce qui appartient à Dieu…
    Pas d’Israéliens … sans Palestiniens
    Main dans la main configurez aujourd’hui même ou demain
    la création de deux états libres et divins.
    Les mécréants ce sont tous ceux qui n’y croient pas ou vous empêchent d’y croire.
    Allô ! allô! Allô!
    Merde c’est le noir complet
    J’ai dû déranger quelqu’un de très haut placé
    J’ai été Copé !

    • FreddyO dit :

      LOL, … faire le ménage est devenu pour l humanité une réalité, …..

      Est il possible de lutter contre ce qui est juste ?
      Ceux qui ont essayés cherche encore ….

    • Tom dit :

      Mais n’est-ce pas la France qui a inventé la « promotion démocratique de l’holocauste », guillotiné Louis XVI et Marie-Antoinette, organisé les meurtres de masses, assassiné d’abord le petit peuple des paysans artisans et ouvriers (28% des guillotinés sous la Révolution « française » étaient des paysans, 31% des artisans et des ouvriers, 20% des marchands et des spéculateurs, 8 à 9% de nobles, 6 à 7% des membres du clergé), mis en place le concept de « guerre libératrice » (Brissot et les Girondins) ?

  41. Shi'atu 'Ali dit :

    Incroyablement horrible..
    Alors que les juifs/musulmans/chrétiens vivaient en paix en Palestine. Les vrais juifs détestent Israhell !!

  42. […] Cellule44 : Israel  tuerait ses propres ressortissants ? il l’on déjà fait ce genre de chose regardez ici […]

  43. Tonio dit :

    Les juifs religieux ultra-orthodoxes sont tout de même des cas ! Ils adorent un dieu bizarre ! Pourquoi refusent-ils de s’asseoir dans un avion à côté de femmes ?

    Dernièrement, certains ont créés un véritable problème dans un avion de la compagnie israélienne El Al en provenance de New York et à destination d’Israël !

    http://www.ynetnews.com/articles/0,7340,L-4574844,00.html

  44. Engel dit :

    Les juifs se plaignent d’avoir du subir l’horrible Shoah ! C’est un fait ! Mais que penser de celui des Amérindiens ?

    • Benoit dit :

      En France, pendant une semaine, en août 1951, un bourg entier du Gard, Pont Saint-Esprit, est pris de folie et d’hallucinations. : Il s’agirait d’une expérience secrète menée par les services américains, en pleine guerre froide. pour connaître les effets du LSD. Il en résultera au moins cinq morts, plus de 30 personnes hospitalisées et près de 300 malades.

      Ce qui commence comme une banale intoxication alimentaire collective culminera quelques jours plus tard en une nuit de pure folie, des scènes d’hallucinations dignes d’un tableau de Bosch, une « nuit de l’Apocalypse », pour reprendre les termes d’un des médecins locaux, le Dr Gabbaï. FR3 sortit un film « Le Pain du diable » s’inspirant du livre de Steven Kaplan, « Le Pain maudit » (Fayard), en 2008.

      L’affaire du « pain maudit » débute le 17 août 1951. Les salles d’attente des trois médecins de la ville sont pleines. Une vingtaine de malades viennent consulter pour des symptômes apparemment digestifs : nausées, brûlures d’estomac, vomissements, diarrhées. Viendront s’ajouter dans les jours suivants des fatigues importantes et des insomnies. Pour nombre de malades, après une rémission de 48 heures, les symptômes s’aggravent pour culminer dans des crises hallucinatoires habitées, entre autres, par des flammes et des animaux. Un ouvrier, Gabriel Validire, hurle à ses compagnons de chambrée : « Je suis mort ! Ma tête est en cuivre et j’ai des serpents dans mon estomac ! » Une jeune fille se croit attaquée par des tigres. Un gamin de 11 ans, Charles Granjhon, tente d’étrangler sa mère. Le 24 août, la situation devient ingérable. Un homme saute du deuxième étage de l’hôpital en hurlant : « Je suis un avion. » Les jambes fracturées, il se relève et court 50 mètres sur le boulevard avant qu’on puisse le rattraper. De nombreux hospitalisés sont saisis d’hallucinations insupportables. D’autres entendent des harmonies célestes.

      Très rapidement, des indices pointent le coupable présumé : le pain du meilleur boulanger du bourg, Roch Briand. Dans un article publié par le British Medical Journal moins d’un mois après le début du drame, le Dr Gabbaï écrit :« La fréquence des symptômes mentaux ramène à l’esprit le vieux nom de la maladie, mal des ardents. » Autrement dit la maladie de l’ergot de seigle, un champignon parasite des graminées. Courante au Moyen Age, la maladie a disparu en France depuis le XVIIIe siècle. Mais l’ergotisme peine à expliquer tous les symptômes cliniques constatés. Le Dr Gabbaï et le Pr Giraud de la faculté de médecine de Montpellier, appelés à la rescousse, font vite un parallèle avec les recherches menées en Suisse à la même époque dans le laboratoire Sandoz par Albert Hofmann et qui ont abouti à la découverte par hasard du LSD, synthétisé à partir d’ergot.

      Le juge d’instruction chargé de l’affaire évoque la piste criminelle d’une contamination du pain par « une forme de l’ergotine synthétique très nocive ». Albert Hofmann, qui a fait le déplacement, entérine dans un premier temps la piste de l’ergot ou d’un alcaloïde proche du LSD. Mais une fois rentré à Bâle, le laboratoire rejette l’hypothèse sans appel. De son côté, l’agence américaine United Press rapporte les intrigantes conclusions d’un laboratoire américain à qui elle a transmis des échantillons : « Les expériences faites (notamment sur des volontaires) en leur faisant absorber du pain ergoté à diverses doses n’ont donné aucun des symptômes constatés chez les malades de Pont-Saint-Esprit. »

      Deux ans plus tard, aux Etats-Unis, un biochimiste de l’armée américaine qui travaille sur des programmes ultra secrets se suicide. Selon la version officielle, il se serait jeté du treizième étage d’un hôtel de New York. C’est en enquêtant sur cette mort suspecte que le journaliste Hank Albarelli a obtenu des documents de la CIA et de la Maison Blanche qui jettent un éclairage sinistre sur les événements de Pont-Saint-Esprit. A l’issue de la guerre de Corée, les Américains sont persuadés que leurs soldats, prisonniers de guerre, ont subi des lavages de cerveau. ls se lancent donc dans une vaste série de programmes défensifs et offensifs sur les questions de la manipulation mentale, des sérums de vérité pour faire parler des prisonniers ou même sur des méthodes pour « incapaciter » l’ennemi et gagner des batailles sans tirer une seule balle. C’est à ces recherches confidentielles soutenues par la CIA que travaille Frank Olson au sein du SOD (Special Operations Department), à Fort Detrick. Parmi les documents obtenus par Albarelli, le premier retranscrit une conversation entre un agent de la CIA et le représentant américain du laboratoire Sandoz. Ce dernier insiste pour évoquer le « secret de Pont-Saint-Esprit » et explique à son interlocuteur qu’il ne s’agissait nullement d’ergot mais de diéthylamide (le D de LSD).

      Albarelli entre en contact avec des anciens de l’armée ou de la CIA qui ont côtoyé Frank Olson. Deux d’entre eux, « Albert » et « Neal », lui expliquent, sous couvert d’anonymat, que l’histoire de Pont-Saint-Esprit relève d’une opération conjointe du SOD et de la CIA. Mais lorsqu’il demande si d’autres services secrets, par exemple français, ont participé à l’expérience, il n’obtient qu’un silence. Des scientifiques de Fort Detrick confient au journaliste américain que les services ont opéré par pulvérisation aérienne d’une mixture à base de LSD ainsi que par la contamination de « produits alimentaires locaux ». L’un d’eux explique que la pulvérisation a été « un échec complet ». En 1975, une commission d’enquête présidée par Nelson Rockefeller avait commencé à révéler les pratiques « non éthiques » de la CIA, aux appellations multiples : Bluedbird, Artichoke, MK-Ultra, etc. En 2000, Albert et Neal transmettent à Albarelli une fiche d’identité de la Maison Blanche, certainement en rapport avec cette commission, et qui mentionne une « french embassy » et « Pont Saint Esprit incident (Olsojn) ». Cette version pose autant de questions qu’elle apporte de réponses. Sans rejeter l’hypothèse, Steven Kaplan s’interroge, par exemple, sur le choix de la ville cobaye : Pont-Saint-Esprit figure dans une région tenue par la gauche. Curieux pour une opération secrète américaine en pleine guerre froide.

      En 1938, c’est le chimiste Albert Hofmann (1906-2008) qui parvint à synthétiser pour le laboratoire Sandoz le principe actif de l’ergot de seigle : le LSD. En 1951, il intervenait comme expert dans l’affaire de Pont-Saint-Esprit. Sandoz fournissait non seulement d’importantes quantités de cette drogue à la CIA, mais conseillait également le service sur ses utilisations potentielles, défensives ou offensives. « une petite quantité de cette drogue versée dans le système d’approvisionnement en eau, ou pulvérisée dans l’air est susceptible de désorienter et rendre psychotique toute une division militaire, la rendant inoffensive et incapable de combattre. ». L’intoxication de Pont-Saint-Esprit était le résultat d’une expérience menée conjointement par l’Army et la CIA dans le cadre du Projet MK/ULTRA. C’est en effet précisément le département que le Docteur Frank Olson dirigeait, la Division des opérations spéciales de Fort Detrick, qui supervisa l’expérience française.

      Ainsi, déjà dans les années 50, la CIA se permettait d’effectuer d’ignobles expériences sur de nombreux prisonniers étrangers ou des paumés, comme des électrochocs, des lobotomies et des chocs d’insuline provoqués par des drogues. On alla même jusqu’à administrer à près de 6 500 soldats états-uniens du LSD à leur insu. Beaucoup parmi eux ont dû vivre en permanence avec ces souffrances, d’autres se sont suicidés.

      • Andrée dit :

        En plus moderne il y a aussi les micro-ondes qui sont une arme car elles permettent de rendre les gens malades. Et contre les femmes la Wifi !

        http://www.blueman.name/Des_Videos_Remarquables.php?NumVideo=7694

        Barry Trower explique que le pire, c’est le Wi-Fi : les micro-ondes du Wi-Fi altèrent le matériel génétique et plus spécialement l’ADN des ovules, au point que toute la descendance d’une femme atteinte par ces radiations sera impactée de manière irréversible.

        On trouve des micro-ondes dans les mines sous-marines. Et quand un gouvernement veut s’en prendre à des manifestants il en utilise comme il l’a déjà fait en Angleterre à Greenham Common contre les femmes qui s’opposaient à la base de missiles américaine. Et en Irlande du nord contre les catholiques. La dose étant faible, on ne la sent pas. Pourtant cela peut provoquer des dommages neurologiques et des cancers. Un émetteur par exemple à côté d’une chambre où dort un nouveau-né, peut très bien le tuer. De même, quiconque installe la wifi dans une école devrait être emprisonné à vie. Imaginons une fille de 15 ans et ses 400 000 ovules présents dans son ovaire à la naissance. Ils sont 10 fois plus sensibles aux radiations que son ADN. La wifi est comme un émetteur, de la même façon que l’est le routeur ou « la box » internet. L’ADN de son enfant pourrait être endommagé. L’embryon à l’intérieur de l’utérus, les 100 premiers jours, quand les 400 000 ovules se forment, pourrait être défectueux. Un adulte a une protection contre les micro-ondes mais pas les ovules durant ces premiers jours. Si une fille naît, elle pourrait être normale mais peut être pas ses ovaires. quand elle-même aura un bébé, il sera peut être à problème ! On l’observe très bien avec les animaux. Pour arrêter ces déformations, il faudrait que la lignée familiale n’ait plus de fille.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s