Un complot mondial contre la santé ?

grippe A

.

En mémoire de Claire Séverac qui nous a quittés le 25 décembre 2016, rappel par Sylvie Simon sur la societé actuelle :

La crise est bien entendu  artificielle ! Ce n’est ni plus ni moins que le résultat de la confiscation des richesses de la terre par une poignée d’individus.  » Il faut absolument que les gens prennent conscience de cette situation dramatique avant qu’il ne soit trop tard ! »

piqureElles remarquent que sur le plan médical on est arrivé à un autiste sur 88 depuis 2008 ! C’est à dire 78% de plus qu’il y a 10 ans.  Sans compter que chez les garçons nous en sommes à 1 sur 50 !  C’est aussi 8 500 de cas de cancer en plus en 4 ans chez les enfants !  Actuellement, 1 enfant sur 440 aura le cancer avant l’âge de 15 ans, dont la moitié avant d’atteindre 5 ans !  Pourtant, un enfant n’a jamais autant reçu de soins, de vaccins, de médicaments depuis que le monde existe !

Il y a une course au profit sur le dos du vivant ! Même les graines en Agriculture  sont touchées ! On cherche à tout breveter, pour plus de profit !

Les 10 plus importants montants de cadeaux accordés aux médecins entre janvier 2012 et juin 2014 :

Top 10 du nombre de contrats avec les médecins entre janvier 2012 et juin 2014 :

Certains médecins arrivent à recevoir entre 40 000 et 80 000 euros en cadeaux :

Pas étonnant que ceux qui étaient contre le traitement du Dr Raoult durant la pandémie de 2020, étaient aussi ceux qui touchaient de l’argent de Gilead, le fabricant du Remdesevir :
http://www.francesoir.fr/societe-sante/top-13-des-revenus-annuels-recents-verses-par-lindustrie-pharmaceutique

Bien entendu, les firmes pharmaceutiques n’hésitent pas aussi à corrompre les hommes politiques. L’affaire Cahuzac l’a amplement démontré.

Bilan 2020 des médicaments à écarter :
https://www.prescrire.org/Fr/202/1834/55640/0/PositionDetails.aspx

Sur ce sujet, Claire Séverac a écrit un livre passionnant : « Complot mondial contre la santé ». Au cours du printemps 2009, avec le début de la communication autour du virus H1N1, elle se dit que les incohérences sont trop nombreuses, que les mensonges et les motivations des autorités à vacciner tout le monde sont très suspects,  et que la façon dont nous sommes traités est juste insupportable….. Elle décide donc d’enquêter et, d’une horrible découverte à une autre, elle refuse de croire à un coup du sort, mais plutôt à un plan organisé par une poignée de « banksters » si gourmands qu’il souhaitaient contrôler le monde et faire du profit même si cela allait blesser chaque être humain de la planète. Pendant des mois, elle va rechercher les preuves officielles de tous les dommages qu’ils sont en train de causer à notre santé avec la nourriture, les médicaments, les pesticides… Les noms des coupables, leurs méthodes et comment ils ont pu mettre leurs plans à exécution en finançant des écoles scientifiques, en achetant les médias pour les contrôler, en falsifiant les études et les statistiques, en persécutant les  experts intègres, en infiltrant le monde des institutions et en bâillonnant les politiciens….

Il faut dire que le scandale de la grippe H1N1 fut en son temps un révélateur des conflits d’intérêts dans le milieu médical :
http://sylviesimonrevelations.over-blog.com/article-pour-en-finir-vraiment-avec-cette-terrible-grippe-115757531.html
https://www.alterinfo.net/Scandale-a-l-OMS-creation-de-la-fausse-pandemie-H1N1_a40277.html

universal-biometric-identity-1024x576Et ID2020 et ses partenaires n’ont-ils pas lancé un programme pour fournir une identification numérique des êtres humains avec des vaccins ?
https://www.biometricupdate.com/201909/id2020-and-partners-launch-program-to-provide-digital-id-with-vaccines

Claire Severac parle aussi du « Meilleur des mondes » : « Selon des tableaux de la Nasa, l’homme a d’abord vécu en nomade se nourrissant de cueillette, puis il s’est sédentarisé en adoptant l’agriculture et par la suite l’industrie. Actuellement nous sommes dans l’ère de la nanotechnologie et de la biotechnologie. A partir de 2025, nous entrons dans celle virtuelle, c’est à dire post-humaine avec l’utilisation de la manipulation génétique et de techniques de stérilité comme moyens de contrôle des non-élites. Ces derniers, transformés en de véritables zombies, pucés dès la naissance, ne devront plus qu’être 500 millions d’habitants sur terre. »
https://www.youtube.com/watch?v=5v4u8uhN-y0

sylvie-simonScience et paranormalSylvie Simon, qui est la sœur de l’écrivain Guy Rachet, s’est plus attachée à étudier le phénomène vaccin dans notre société. Elle prône les valeurs de la médecine alternative qu’elle oppose aux intérêts de l’industrie pharmaceutique et à ce qu’elle appelle « l’engrenage mortel de la société de consommation » ! Son autre hobby (pour ne plus parler de lobby) concerne l’ésotérisme. d’où son dernier livre « La Science à l’épreuve du paranormal » , Alphée, 2010.

gif scanner-passe-temps gif

109 commentaires sur “Un complot mondial contre la santé ?


  1. […] Un complot mondial contre la santé ? Deux remarquables femmes, Claire Séverac et Sylvie Simon, nous témoignent de leur constat amer sur notre société ! Bien entendu, pour elles, « la crise est artificielle ! Ce n’est ni plus ni moins que le résultat de la confiscation des richesses de la terre par une poignée d’individus.Il faut absolument que les gens prennent conscience de cette situation dramatique avant qu’il ne soit trop tard ! » Elles remarquent que sur le plan médical on est arrivé à un autiste sur 88 depuis 2008 ! Il y a une course au profit sur le dos du vivant ! Claire Séverac a écrit un livre passionnant : ‘Complot mondial contre la santé’. Il faut dire que le scandale de la grippe H1N1 fut en son temps un révélateur des conflits d’intérêts dans le milieu médical : WordPress: . Dans "France" […]

    https://www.fichier-pdf.fr/2016/03/26/complot-mondial-contre-la-sante-claire-severac/

    La médecine, crime contre l’humanité :
    https://blog.amicalien.com/Simplette_8/t2883_la-medecine-crime-contre-l-humanite.htm

    La dérive totalitaire du système sanitaire :
    http://pryskaducoeurjoly.com/actu/2611/la-derive-totalitaire-du-systeme-sanitaire/

  2. Tom dit :

    La marchandisation de l’être humain est devenue inquiétante. On l’a vu aux USA avec le commerce des organes des avortés. Cette suppression des états préconisée par les globalistes, va laisser les populations entre les mains de la haute finance et des multinationales.

    Prenons par exemple le rapport de Goldman Sachs « The Genome Revolution ». Son analyste Salveen Richter pose ouvertement cette question : « Guérir les patients constitue-t-il un modèle économique durable ? »

    La thérapie génique par exemple, qui propose des traitements « one shot », offre une perspective financière très différente par rapport aux thérapies traditionnelles. « « Alors que cette proposition est porteuse d’une valeur immense pour les patients et pour la société, elle pourrait représenter un défi pour les développeurs de médecine génomique à la recherche d’un cash-flow durable. » explique l’analyste.

    Ainsi, Gilead Sciences a développé un traitement de l’hépatite C dont le taux de réussite dépasse les 90 %. Une réussite qui a « peu à peu épuisé le vivier disponible de patients à soigner ! De plus, la guérison de ces patients fait également diminuer le nombre de porteurs capables de transmettre le virus à de nouveaux patients, et ainsi, le vivier d’incidence décline lui aussi. Si en 2015 les ventes américaines de traitements pour l’hépatite C ont connu un pic à 12,5 milliards de dollars, elles n’ont depuis pas cessé de baisser. En 2018, selon Goldman Sachs, les ventes tomberont sous la barre des 4 milliards.

    https://reinformation.tv/goldman-sachs-viabilite-economique-guerison-rapide-maladies-smits-83824-2/

  3. Atzo dit :

    Comment vérifier les liens d’intérêts avec l’industrie du médicament des médecins que l’on consulte ? En faisant une requête par bénéficiaire ou une recherche avancée ici :
    https://www.transparence.sante.gouv.fr/flow/main;jsessionid=78AB181468CF692613F32D03401FC36F?execution=e1s1
    Ce site montre lors des 5 dernières années les liens qu’un médecin peut avoir eu avec des firmes pharmaceutiques. Celles-ci leur ont distribués plus de 244 millions d’euros entre janvier 2012 et juin 2014.
    https://www.20minutes.fr/sante/1988427-20170102-decret-accroit-transparence-liens-entre-medecins-industrie-pharmaceutique-suffisant
    Selon Regards citoyens, 235.455 contrats ont été signés entre janvier 2012 et juin 2014.
    https://www.regardscitoyens.org/sunshine/

  4. Ursli dit :

    Don du sang : vers un nouveau scandale ?

    Mais qui est derrière Haemonetics ? Goldman Sachs, BlackRoch, Natixis.
    A la fin des années 2000, le directeur commercial d’Haemonetics avait été condamné à 3 ans et demi de prison pour avoir rémunéré pendant des années le ministre italien de la Santé (qui prit 3 ans) pour qu’il favorise ses machines. Ne devrait-on pas aussi condamner la ministre française Agnès Buzyn ?

  5. Olivier dit :

    Le dernier bastion de la médecine indépendante dynamité :
    https://www.kla.tv/13830

    Peter C. Gøtzsche, médecin et scientifique danois, a été cofondateur principal de la collaboration Cochrane, un réseau mondial de scientifiques et de médecins basé à Londres. Jusqu’à présent, Cochrane jouissait d’une excellente réputation en tant que réseau de scientifiques indépendants de l’industrie pharmaceutique. Mais en septembre 2018, l’adhésion du professeur Gøtzsche à la Collaboration Cochrane a été retirée sans que le grand public ne s’en rende compte.

    Le professeur Gøtzsche est devenu internationalement connu pour son livre ‘Médecine mortelle et crime organisé : comment l’industrie pharmaceutique corrompt le système de soins de santé’ Sur la couverture du livre, le contenu est résumé comme suit : « Ce livre parle du côté obscur de l’industrie pharmaceutique, de la façon dont les médicaments sont découverts, produits, commercialisés et contrôlés. Il montre en détail comment les scientifiques falsifient les données pour défendre leurs opinions. Lorsqu’il s’agit de structures criminelles, les groupes pharmaceutiques ne sont en rien inférieurs à la mafia. Et il n’y a probablement pas d’autre industrie qui a plus de vies humaines sur la conscience. » Depuis sa création il y a 25 ans, la Collaboration Cochrane a garanti pour l’industrie des évaluations critiques d’une gamme de médicaments, de tests de dépistage de médicaments et de vaccins, y compris le vaccin contre le VPH, qui est censé être efficace contre le cancer du col de l’utérus. Toutefois, au cours des dernières années, il y a eu de plus en plus d’indices que des tentatives ont été faites pour affaiblir l’indépendance et l’attitude critique de la Collaboration Cochrane à l’égard de l’industrie. En septembre 2016, on a appris que la Fondation Bill & Melinda Gates avait fait un don de plus d’un million de dollars à Cochrane. Selon Hans Tolzin, journaliste médical et critique en matière de vaccination, la Fondation Gates finance des campagnes de vaccination dans le monde entier et détient d’importantes parts auprès de fabricants de vaccins. Ainsi la Fondation Gates bénéficie directement de ces campagnes de vaccination ! Le professeur Gøtzsche a été licencié à la suite d’une révision d’une évaluation indépendante des avantages et des risques de la vaccination contre le cancer du col de l’utérus qu’avait faite la collaboration Cochrane. René Gräber, expert en naturopathie, a déclaré : « Là où la question commence à devenir absurde, c’est lorsque cette analyse indépendante implique exactement les auteurs qui ont déjà été payés par l’industrie pour les publications à évaluer. S’opposant à cette étude de la Collaboration Cochrane, le Dr Gøtzsche et deux autres collègues ont publié dans le célèbre ‘British Medical Journal’ une révision correspondante. Il a critiqué, entre autres, les points suivants :
    1) Environ la moitié de tous les travaux sérieux a été dissimulée.
    2) L’efficacité de la vaccination contre le VPH est évaluée sur la base de paramètres de remplacement et non sur des données actuelles qui montreraient que la vaccination permet de prévenir directement le cancer.
    3) L’enquête détourne des données qui étudient les effets secondaires graves et durables de la vaccination contre le VPH.
    4) Toutes les études incluses dans l’évaluation étaient des publications payées par l’industrie.
    La conclusion des trois auteurs est qu’il n’y a aucune raison d`accorder du crédit à cette étude, qui classe la vaccination anti-VPH comme sûre et efficace. Cette hypothèse s’explique par le fait que toutes les études sont soutenues par l’industrie et donc unilatérales. »
    À travers cette contre-publication, Gøtzsche est resté fidèle à sa réputation d’avoir une attitude critique et indépendante vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique. Néanmoins, la collaboration Cochrane l’a exclu en tant que membre après un vote de l’organe directeur. L’industrie pharmaceutique a donc réussi à se débarrasser de l’un des critiques les plus compétents et en même temps les plus véhéments et les plus influents de la collaboration Cochrane. C’est ainsi qu’en quelque sorte ce dernier bastion d’une science médicale indépendante a été détruit et conquis par l’industrie pharmaceutique.

    • Lars dit :

      Selon le Dr Dietrich Klinghardt, il serait apparu fin XX / début XXIe siècle, un mouvement cherchant par tous les moyens à détacher les gens de leur potentiel spirituel. La glande pinéale serait une de leurs cibles, car étant la partie la plus sensible du système nerveux central humain. Comme par hasard, cette glande est sensible à l’aluminium, au glyphosate, au fluor mais aussi aux ondes wifi. Elle est connue pour être la réceptrice de champs d’énergie plus élevés, qui ont une influence sur la pensée de chacun. Elle contrôle aussi le système immunitaire et endocrinien. Pourquoi donc l’industrie des télécommunications a-t-elle sélectionné parmi les très nombreuses gammes de fréquences, celles les plus destructrices (2,4 gigahertz) pour cette glande ? Et cela avec des programmes de géo-ingénierie qui font inhaler des nano-particules d’aluminium et absorber des glyphosates à tous les habitants. Ces deux éléments, quand ils se combinent dans le sang et les intestins, forment 6 composants chimiques distincts qui auront justement tendance à se déposer dans cette glande pinéale et à ouvrir la barrière hémato-encéphalique du cerveau grâce aux fréquences wifi. La 5 G qui fonctionne avec des milliers de satellites propage aussi mondialement une fréquence dont l’innocuité n’a pas été véritablement testée, ni sur les insectes ni sur les oiseaux par exemple. A vraiment se demander si certains scientifiques ne seraient pas sous l’influence néfaste d’esprits qui n’ont rien d’humains. Autrement ils chercheraient plutôt à défendre la vie !

      La cour de la pomme de pin au Vatican :




      http://in5d.com/pine-cone-symbolism/
      La glande pinéale, la molécule de l’esprit ou troisième œil, a la taille d’un pois et se trouve au centre du cerveau. Elle est activée par la lumière et contrôle les différents biorythmes du corps. Elle fonctionne en harmonie avec l’hypothalamus qui gère la soif et la faim, le désir sexuel et l’horloge biologique qui détermine notre processus de vieillissement. Ainsi il existe un lien qui relie les rétines à l’hypothalamus que l’on nomme tractus rétino-hypothalamique. Il apporte des informations sur les cycles de lumière à la région de l’hypothalamus appelée noyau suprachiasmatique (SCN). De cette région les influx nerveux se rendent par le nerf pinéal (système nerveux sympathique) à la glande pinéale. Ces impulsions inhibent la production de mélatonine. Quand celles-ci cessent (lorsque la lumière ne stimule plus l’hypothalamus), la mélatonine est libérée. Les niveaux abondants de mélatonine chez les enfants inhibent leur développement sexuel. Mais lorsque la puberté arrive, la production de mélatonine est réduite et la glande commence à rétrécir. Pendant les périodes de relaxation et de visualisation, la glande pinéale sécrète de la mélanine. Elle réagit aux stimuli d’énergie électromagnétique qui l’entourent. Mais pour activer ce «troisième œil» et percevoir des dimensions plus élevées, il doit vibrer à l’unisson avec le corps pituitaire, ce qui est obtenu par la méditation. L’intuition passe également par le développement du «troisième œil». Et à certaines fréquences des ondes cérébrales, le sens de la limite de l’ego disparaît. Quand un rapport avec une autre personne est établi, un champs magnétique plus ou moins important se crée. Les voyages astraux et autres capacités occultes sont étroitement associés à l’interaction de forces négatives et positives. La séparation temporelle du corps astral se fait après le retrait des sens et de la conscience physique.

      Pour Daniel Batson, un psychologue de l’Université du Kansas qui étudie les effets de la religion sur les gens, « Le cerveau est l’instrument par lequel la religion est vécue. Ce n’est pas le cerveau qui produit la religion, de même ce n’est pas le piano qui produit de la musique. »

  6. Béatrice dit :

    15 % des patients ayant eu un accident grave et diagnostiqués comme « non conscients » ou « en état végétatif »… seraient en réalité conscients.
    https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1812757

    Pourquoi donc arrêter de les alimenter et de les faire boire ? La découverte qu’un patient sur sept pourrait être conscient de ce qui est dit autour d’eux est une surprise. Ces patients ont été considérés comme « non-conscients » parce qu’ils ne répondent pas à ce qu’on leur demande de faire : on a beau leur dire de serrer les doigts ou de cligner des yeux, par exemple, il ne se passe rien. Mais l’imagerie cérébrale montre que c’est parce qu’ils en sont physiquement incapables, et non pas parce qu’ils ne comprennent pas ce qu’on leur dit !

    Une étude intéressante a été réalisée auprès de patients « emprisonnés dans leur corps ». 72 % d’entre eux se sont déclarés « heureux ». Les plus malheureux étaient ceux dont l’accident était le plus récent. Car il est très fréquent pour les accidentés lourdement handicapés de commencer par ressentir une dépression sévère… puis, progressivement, de s’adapter à leur nouvel état. C’est pourquoi c’est une bonne raison de leur refuser l’euthanasie, tant que leur état n’est pas stabilisé, même s’ils le demandent avec insistance.

    Actuellement en France, c’est le médecin qui décide du sort de la personne et non la famille. Est-ce normal ?

  7. Coline dit :


    Après une greffe de moelle osseuse, le sperme d’un homme ne contient plus que l’ADN de son donneur :
    https://dailygeekshow.com/greffe-moelle-osseuse-adn/
    Qu’est-ce que l’ADN ?

    La mémoire cellulaire : Nos organes stockeraient en mémoire nos goûts, nos souvenirs, nos sensations, nos émotions. Ces informations seraient transmises aux receveurs d’organes lors des greffes. Il y a quelques temps, l’actrice Charlotte Valandrey, séropositive depuis l’âge de 17 ans et ayant reçu une greffe du cœur en 2003, témoignait sur son incroyable histoire. Deux ans après sa greffe, la jeune femme a de nouveaux goûts : elle qui n’a jamais bu de vin apprécie les grands crus, se découvre une passion pour le baba au rhum et a des impressions de déjà vu dans certains endroits qu’elle découvre pourtant.

    Le professeur Susumu Tonegawa, scientifique japonais et prix Nobel, explique comment les cellules du cerveau sont impliquées dans la mémorisation des évènements : « On peut intervenir sur la mémoire. Guérir un état dépressif, c’est à dire qui accumule les souvenirs négatifs jusqu’à en oublier les positifs, est possible. »

    N’y a-t-il pas alors un danger de transplanter un cœur de porc à un humain ?
    https://www.sciencesetavenir.fr/sante/coeur-et-cardio/la-greffe-de-coeurs-de-porcs-une-alternative-aux-transplantations-classiques_136563
    Et quand on parle de réincarnation, ne serait-il pas plutôt un héritage de cellules venant d’une personne déjà décédée ?


    ou comme le pensent les juifs, la réincarnation se produit parce qu’Il y a certains péchés pour lesquels le nettoyage de l’âme dans le monde spirituel ne suffit pas à lui seul.
    https://fr.chabad.org/library/article_cdo/aid/2163008/jewish/Pourquoi-et-quand-la-rincarnation-se-produit-elle.htm

  8. Josio dit :

    DÉBUT DE LA PANDÉMIE DE CORONAVIRUS :

    De janvier à aout 2019, le ministère de la Santé et des Services sociaux de l’administration Trump organisait une série d’exercices du nom de « Crimson Contagion » contre un virus respiratoire qui aurait débuté en Chine et se serait rapidement propagée dans le monde entier par les voyageurs aériens. En octobre 2019, les résultats de la simulation furent décevants.

    (https://int.nyt.com/data/documenthelper/6824-2019-10-key-findings-and-after/05bd797500ea55be0724/optimized/full.pdf)

    Coïncidence, le 18 septembre 2019, à l’aéroport de Tianhe (Wuhan) on a fait un exercice d’intervention d’urgence mettant en scène un passager ayant une infection de Coronavirus :
    http://m.xinhuanet.com/hb/2019-09/26/c_1125040756.htm

    A New York, le 18 octobre 2019, John Hopkins, la Fondation Bill et Melinda Gates et le Forum économique mondial (une ruche de mondialistes autoproclamés) ont lancé une « simulation de pandémie » appelée « Event 201 » en mettant en scène la propagation d’un coronavirus en Amérique du Sud, attribuée à la transmission de l’animal à l’homme. La conclusion de l’exercice était que les gouvernements nationaux étaient loin d’être prêts, avec une note de 40 sur 100 sur leur échelle de préparation. La simulation prévoyait plus de 65 millions de décès dans le monde. Il est étonnant de voir qu’avant presque chaque crise majeure et chaque attaque terroriste de ces dernières décennies, les autorités avaient effectué des simulations juste avant qu’elle ne se produise. A noter aussi la suggestion très mondialiste d’un représentant de l’ entreprise capable de concevoir un « vaccin » contre le coronavirus, la « Johnson and Johnson ». Lors de l’événement 201, il avançait l’idée qu’une autorité économique mondiale centralisée pourrait être chargée de financer et d’acheter des vaccins pour les différentes nations en crise afin de résoudre la pandémie. Celle-ci offre une excuse parfaite pour la création d’une telle autorité financière mondiale unique. Parmi les sept recommandations formulées par le groupe de dirigeants mondiaux, il y en avait une qui demandait à ce que que les gouvernements et secteurs privés devaient accorder une plus grande priorité au développement de méthodes de lutte contre les erreurs et la désinformation.
    http://www.centerforhealthsecurity.org/event201/about

    Du 18 au 27 octobre 2019 avait lieu à Wuhan, les 7e Jeux Mondiaux Militaire d’été !
    https://numidia-liberum.blogspot.com/2020/03/chine-les-usa-ont-introduit-le-covid19.html
    L’équipe américaine (369 personnes) est rentrée chez elle le 28 octobre 2019, classés 35e derrière des pays comme l’Iran, la Tunisie, la Finlande ou la Slovénie. Leur lieu de résidence était proche du marché de gros de fruits de mer, de chauves-souris et de pangolins. Le 17 novembre, le premier cas de COVID-19 est apparu à Wuhan (ce que les autorités chinoises ont voulu cacher, et que l’on a appris par la fuite à Hong Kong d’un de leurs rapports secrets).
    https://www.letemps.ch/monde/chine-laisse-echapper-coronavirus
    L’armée américaine aurait-elle amené la pandémie de coronavirus à Wuhan ?
    https://economictimes.indiatimes.com/news/defence/us-army-brought-coronavirus-epidemic-to-wuhan-chinese-diplomat/articleshow/74607344.cms
    Des athlètes français infectés dès octobre par le coronavirus ?
    https://www.dhnet.be/actu/monde/des-athletes-francais-infectes-des-octobre-par-le-coronavirus-beaucoup-ont-ete-tres-malades-5eb3b7387b50a67d2e277842
    Le 22 septembre 2020, Florence Parly, la ministre des Armées, a reconnu s’être trompée devant la commission d’enquête du Sénat sur le Covid-19 le 4 mars sur France 2, en affirmant faussement que les militaires de la base aérienne de Creil (Oise) avaient été testés et confinés au retour d’une mission à Wuhan. Le Colonel Bruno Cunat, ancien commandant de la base aérienne confirma le 9 septembre que les 18 militaires n’avaient pas été testés.

    A la mi-novembre 2019 une chaîne de télévision israélienne a affirmé que les agences de renseignement américaines étaient au courant d’une nouvelle épidémie de coronavirus en Chine :
    https://www.presstv.com/Detail/2020/04/17/623241/virus-coronavirus-US-notified-Israel-November
    Par contre officiellement, il faut attendre le 16 décembre (donc des symptômes remontant vers le 8 décembre) pour voir le premier malade chinois admis dans un hôpital de Wuhan. Ai Fen, la directrice du département des urgences (censurée depuis par le régime chinois) obtenait les résultats d’analyse le 30 décembre : ils indiquaient une infection avec un coronavirus affilié au SARS. Le 12 janvier 2020, la Chine annonçait au monde l’émergence d’un nouveau coronavirus.

    En France, les députés En Marche, le 5 décembre 2019, ont introduit une nouvelle proposition de loi visant à lutter contre les maladies infectieuses.
    https://insolentiae.com/coronavirus-nouvelle-loi/
    https://www.senat.fr/leg/ppl19-180.html#AMELI_SUB_4__Article_6
    Le texte a pour but de valider le principe…de la quarantaine forcée en France, le tout sur la base d’une liste de maladie infectieuses à définir.

    Lors du forum économique mondial du 21 au 24 janvier 2020 à Davos, un programme de vaccination contre le coronavirus a été annoncé, après l’identification du virus par les Chinois le 7 janvier. C’est la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) parrainée par le forum et la fondation Bill et Melinda Gates qui est responsable de l’initiative. Curieusement, le lancement de ce vaccin est annoncé une semaine avant l’annonce d’une urgence de santé publique par l’OMS faite le 30 janvier 2020, alors qu’il n’y avait en dehors de la Chine que 150 morts dus à ce coronavirus. D’autres financements viennent d’Inovio et de l’université de Queensland. CEPI a aussi confirmé le 23 janvier un contrat avec Moderna, Inc. et l’Institut National Américain des allergies et maladies infectieuses (NIAID) dirigé par le Dr Anthony Fauci, connu pour sa campagne de peur aux USA.
    https://eu.usatoday.com/story/opinion/todaysdebate/2020/07/14/anthony-fauci-wrong-with-me-peter-navarro-editorials-debates/5439374002/

    La ville de Wuhan, foyer supposé du nouveau coronavirus apparu officiellement début 2020, abrite deux laboratoires dont un P4 (pathogène de classe 4), capables d’effectuer des expérimentations avec des micro-organismes très pathogènes. Celui P4 a été inauguré en février 2017 en présence du 1er ministre français d’alors, à savoir Bernard Cazeneuve.
    https://revelations4.blogs.fr/index.html#a613205
    Il est une collaboration sino-française en matière de prévention et de contrôle des maladies infectieuses émergentes ! Non seulement il y a des programmes conjoints entre les laboratoires P4 de Lyon et de Wuhan mais la France s’est engagée à financer cette collaboration à hauteur d’un million d’euros par an pendant 5 ans. Les USA y participent aussi financièrement. En son sein se trouvait une virologue salariée également de Facebook, en charge des « fake news » médicales !
    https://www.lepoint.fr/monde/epidemies-nouvelle-etape-pour-le-premier-laboratoire-p4-chinois-23-02-2017-2106936_24.php
    http://french.xinhuanet.com/2018-01/04/c_136872325.htm
    La situation rappelle celle de début mars 2009 quand Sarkozy est allé au Mexique parrainer la construction d’une usine de production de vaccins contre la grippe saisonnière et pandémique au bénéfice du groupe Sanofi-Aventis. Le 15 juillet près d’un million de doses de vaccins était commandé curieusement avant l’annonce officielle en octobre de la grippe mexicaine H1N1.
    https://www.jeuneafrique.com/187099/societe/sanofi-et-sarkozy-avaient-vu-venir-la-grippe-mexicaine/
    L’autre laboratoire est privé et est situé au 666 Gaoxin Road. En 2011, le fonds d’investissement Soros Fund Management LLC avait investi dans le groupe dont il fait partie (WuXi AppTech) mais s’en serait dégagé depuis.
    https://www.national.ro/news/george-soros-finanteaza-un-laborator-de-virusologie-din-wuhan-adresa-666-gaoxin-road-678149.html/
    https://www.kla.tv/15804

    Le fait que la Chine ait maintenant mis en quarantaine plus de 50 millions de personnes dans 16 villes suggère que le danger est beaucoup plus élevé qu’elle ne l’a admis. Wuhan, ville de 11 millions d’habitants, devenu la vitrine technologique du réseau téléphonique 5G avec la mise en service de plus de 10.000 antennes 5G en début d’hiver 2019 est déserte.

    Certains remarquent que l’installation de la 5G à Wuhan pourrait être un facteur aggravant. On utilise d’ailleurs déjà en Chine, pour détruire les cellules cancéreuses, l’interaction de particules nano avec les micro ondes :
    https://actualite-sante.fr/2019/06/05/nanoparticules-stimulees-par-des-micro-ondes-pour-lutter-contre-le-cancer/
    Reste qu’elle est très utile pour tous les appareils de surveillance de masse (drones, caméras etc….) Mais on accuse les effets des antennes sur l’oxygène dans le sang !
    https://cogiito.com/a-la-une/le-role-essentiel-de-la-5g-dans-la-pandemie-de-covid-19/
    Les 60 premiers satellites sur plus de 10.000 du projet de mégaconstellation Starlink de l’entreprise SpaceX ont été déployés le 26 mai 2019 et serviront pour la 5G :
    https://www.lefigaro.fr/sciences/les-satellites-d-elon-musk-forment-un-train-d-etoiles-jamais-vu-defilant-dans-le-ciel-20190531

    Le coronavirus actuel, qui a une durée d’incubation de 10 à 24 jours, et qui peut survivre sur des surfaces lisses pendant 9 jours, semble aussi affecter le système nerveux

    et affecterait la fertilité en empêchant les hommes de se reproduire avec leur sperme. Selon des scientifiques de l’ Université médicale de Nanjing, l’hôpital Suzhou et le Dr Jianqing Wang, chef du département d’urologie, Il exprimerait une puissante pathogénicité pour les tissus rénaux et testiculaires avec des lésions résultantes.
    https://pbs.twimg.com/media/EQ131QWXkAARkQt?format=png
    (https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.02.12.20022418v1.full.pdf)
    Par contre, les enfants sont moins susceptibles d’être malades du coronavirus.

    Qui ou quoi a déclenché l’épidémie de coronavirus de Wuhan ?
    https://www.aubedigitale.com/qui-ou-quoi-a-declenche-lepidemie-de-coronavirus-de-wuhan/
    En 2017, des scientifiques étrangers avaient averti que les laboratoires n’étaient pas sécurisés et qu’un virus pouvait s’échapper d’une de ces installations.
    https://meaww.com/wuhan-coronavirus-warned-2017-lab-wuhan-deadly-diseases-escape-lab-level-4-safety-scientists

    La mort du Dr ophtalmologue Li Wenliang, un des huit lanceurs d’alerte qui ont été « sanctionnés » par la police pour propagation de rumeurs infondés,
    https://www.aubedigitale.com/le-lanceur-dalerte-chinois-qui-a-ete-lun-des-premiers-a-denoncer-le-coronavirus-est-decede/
    menace de se transformer en une crise de confiance du public pour Pékin, qui étend maintenant les mesures de quarantaine à plus de 400 millions de Chinois, 3 provinces et plus de 60 villes. Li avait commencé à avertir les Chinois du virus dès décembre dans les réseaux sociaux. Alors que le Parti communiste chinois n’a reconnu publiquement que le virus serait « de personne à personne » qu’à partir du 20 janvier et n’a fermé la ville de Wuhan que le 23 janvier.

    La « décision inhabituelle » de Pékin d’envoyer une équipe de la principale agence anti-corruption du pays à Wuhan, quelques heures seulement après la mort du médecin, suggère que le gouvernement central cherche un bouc émissaire local sur lequel il peut rejeter la responsabilité de la mort du médecin. Le Dr Feigl-Ding, l’épidémiologiste de Harvard qui est l’un des nombreux universitaires critiqués pour avoir dit lui aussi la vérité, a tweeté que près d’un tiers des patients d’un hôpital de Wuhan étaient également du personnel médical. Le Dr Liu Zhiming, directeur de l’hôpital de Wuchang dans la ville considérée comme l’épicentre de la maladie, est aussi décédé du Covid-19 !
    https://www.ladbible.com/news/news-head-of-wuhan-hospital-dies-of-covid-19-20200217

    Jiang Chaoliang, le numéro un de la province chinoise du Hubei, berceau de l’épidémie de pneumonie virale Covid-19, a été démis de ses fonctions et remplacé par le maire de Shanghai Yung Yong., annonçait le 13 février 2020 l’agence Chine nouvelle. Le secrétaire du PCC pour la ville de Wuhan, Ma Guoqiang, qui s’était lui-même reproché fin janvier une réaction trop lente à l’apparition du virus, a également été limogé.
    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/chine-le-numero-un-de-la-province-du-hubei-berceau-de-l-epidemie-du-coronavirus-demis-de-ses-6734249

    Le directeur du département de médecine des soins intensifs de l’hôpital Central South de l’Université de Wuhan, a pu observer 15% de décès sur 138 patients, ce qui est taux de mortalité bien plus élevé que celui annoncé par les autorités de santé chinoises. De plus, des chercheurs chinois à Shanghai ont confirmé que la charge virale de tous les patients infectés était extrêmement élevée, ce qui indique que le coronavirus se multiplie à un rythme très rapide dans le corps des personnes infectées. Et des spécialistes en virologie de l’Institut Pasteur de Shanghai ont confirmé que le coronavirus était en mutation et devenait de plus en plus virulent !

    Certains affirment même que la maladie présente une « mutation de type VIH » qui lui permet de se lier aux cellules humaines jusqu’à 1 000 fois plus fortement que le virus du SRAS. C’est ce qu’ont découvert des scientifiques de Shanghai et New York, dont l’étude a été publiée le 7 avril dans la revue Cellular & Molecular Immunology. Les chercheurs ont fusionné le nouveau coronavirus à un lymphocyte T en laboratoire. Ce type de cellule joue un rôle central dans l’identification et l’élimination des corps étrangers dans notre organisme. À leur grande surprise, le virus s’est introduit dans la cellule T et l’a «prise en otage», désactivant ses fonctions de protection. C’est ce qui est constaté chez les personnes atteintes du VIH (virus de l’immunodéficience humaine). Mais si le VIH est capable de transformer les cellules T en «usine» pour fabriquer des copies de lui-même, le SARS-CoV-2 par contre ne semble pas se propager une fois qu’il s’introduit dans ces cellules.
    https://www.scmp.com/news/china/society/article/3052495/coronavirus-far-more-likely-sars-bond-human-cells-scientists-say
    https://www.nature.com/articles/s41423-020-0424-9

    Cours de virologie générale :
    http://www.microbes-edu.org/etudiant/multivirale.html


    L’économie chinoise est sur le point de subir un coup dur et de ne pas pouvoir honorer l’accord commercial de la phase 1 entre elle et les USA et qui la contraint de quadrupler ses achats américains durant les deux prochaines années.

    Selon Zero Hedge, le virus impliqué dans l’épidémie aurait été volé au Laboratoire National de Microbiologie du Canada (LNM). En juillet dernier, la Dre Xiangguo Qiu, une scientifique avancée qui dirigeait la Section du développement des vaccins et des thérapies antivirales au LNM, a été expulsée de force de l’établissement, avec son mari, le Dr Keding Cheng, un autre biologiste. Cela faisait suite à une enquête de 4 mois sur une expédition non autorisée de virus mortels vers la Chine. Des questions demeurent quant à savoir si des expéditions antérieures vers la Chine d’autres virus ont eu lieu avant 2018. Au cours de l’année scolaire 2017-2018, le Dr Xiangguo Qiu a effectué au moins cinq voyages au Laboratoire national de biosécurité de Wuhan, qui est hébergé dans les installations militaires liées au programme chinois de guerre biologique.
    https://www.aubedigitale.com/une-scientifique-chinoise-escortee-hors-dun-laboratoire-biologique-canadien-a-envoye-des-virus-mortels-a-wuhan/

    D’autre part, le scientifique Frank Plummer qui a reçu le 4 mai 2013 un échantillon de coronavirus du SRAS saoudien auprès de Ron Fouchier, un virologiste de premier plan du Centre médical Erasmus (EMC) de Rotterdam, aux Pays-Bas, qu’il avait lui même reçu du virologiste égyptien Dr Ali Mohamed Zaki (celui qui a isolé et identifié un type de coronavirus jusqu’alors inconnu dans les poumons du patient saoudien). et qui travaillait sur un vaccin contre le coronavirus (VIH) dans le laboratoire national canadien de microbiologie basé à Winnipega qu’il dirigeait depuis plusieurs années, d’où le virus a été introduit clandestinement par des agents de guerre biologique chinois et utilisé comme arme, comme l’a révélé l’enquête de GreatGameIndia, est mort dans des conditions mystérieuses. Plummer (67 ans) était au Kenya, où il était l’un des principaux orateurs de la réunion annuelle du centre de collaboration de l’université de Nairobi pour la recherche et la formation sur le VIH/sida et les maladies sexuellement transmissibles (MST). Il s’était tout à coup effondré avant d’être transporté à l’hôpital de Nairobi où son décès fut constaté à son arrivée.

    Une équipe française qui a examiné la séquence génétique du COVID-19 a d’ailleurs découvert qu’il contient quatre acides aminés de plus que les autres coronavirus, Ce qui facilite sa transmission. Mais les mutations de virus qui se produisent naturellement n’entraînent que de petits changements singuliers. Normalement, on ne devrait pas voir un virus muter naturellement, en prenant soudainement quatre acides aminés.
    http://www.taipeitimes.com/News/taiwan/archives/2020/02/23/2003731479

    Selon le Sydney Morning Herald, Tsai Chao-ming, le plus haut responsable de la sécurité de Taïwan, avait déclaré en 2008 aux législateurs du pays que « Taïwan disposait de renseignements reliant le virus du SRAS aux recherches effectuées dans des laboratoires chinois ». Plus tard, le Virology Journal publiait le 28 février 2013 un article de Gulfaraz Khan qui décrivait la découverte, en juin 2012, d’un nouveau coronavirus en Arabie saoudite. Il s’agissait du même virus que celui de Wuhan avec une seule différence  : lors de sa découverte, il ne pouvait pas être facilement transmis de l’homme à l’homme. Depuis lors, ce virus n’est plus le même  : la version de Wuhan est appelée 2019-nCoV à la place de NCoV initialement découvert. Ce dernier était nettement moins contagieux que celui de Wuhan. Bref, Il est possible que la version 2019-nCoV est une version destinée à des fins militaires du virus NCoV découvert par les médecins saoudiens en 2012.
    https://fr.theepochtimes.com/coronavirus-plans-de-guerre-biologique-de-chine-se-retournent-contre-meme-1228734.html

    La ville Wuhan a été presque entièrement isolée du monde extérieur, la situation étant de plus en plus grave :

    Un nouvel hôpital de 1 000 lits à Wuhan a été construit en 10 jours, ouvrant le 3 février :

    Selon le Miami Herald, 11 bases militaires à l’intérieur des États-Unis sont actuellement en train d’être transformées en « centres de quarantaine »…
    https://www.miamiherald.com/news/nation-world/national/article240078853.html

    L’Italie a été le premier pays d’Europe à mettre des villes en quarantaine. Depuis le 22 février 2020, onze villes (dix de Lombardie et une proche de Padoue, en Vénétie) ont été progressivement fermées pour lutter contre le coronavirus. A Codogno et dans neuf localités voisines, tous les lieux publics (bars, mairies, bibliothèques, écoles), sauf les pharmacies, sont fermés pour deux semaines. En tout, 52.000 habitants de ces villes du nord de l’Italie sont confinés : ni l’entrée, ni la sortie de ces zones ne sont autorisées.
    https://www.20minutes.fr/monde/2724863-20200223-coronavirus-pourquoi-situation-italie-inquiete-autant

    Alors que le coronavirus se propage dans une quarantaine de pays, il évolue et de nouvelles anomalies sont signalées. Un épidémiologiste britannique prédit que le coronavirus pourrait continuer à s’étendre durant toute l’année :
    https://www.thailandmedical.news/news/warning-as-coronavirus-spreads-worldwide,-it-is-evolving-and-new-anomalies-being-reported–british-epidemiologist-are-predicting-that-coronavirus-coul
    Pour l’instant on constate qu’un malade sur 7 passe par un état critique et qu’ils seront 2% à en mourir. Par contre, ceux guéris ne sont pas pour autant immunisés. En cas de rechute, l’infection peut profondément endommager l’intérieur des artères et provoquer des crises cardiaques aiguës jusqu’à une mort cardiaque subite. D’où les vidéos de personnes tombant mortes.

    Pour le Pr Didier Raoult, Directeur de l’IHU Méditerranée Infection, il n’y a plus de connexion entre l’information et la réalité du risque. Il ne faut donc pas trop s’inquiéter en France de ce coronavirus. C’est pourtant lui qui à la demande du ministre de la Santé, Jean-François Mattei, avait rédigé un rapport, publié en juillet 2003, visant à élaborer un plan d’action en cas d’attaque bioterroriste ou de retour d’épidémies. Selon lui, « la France n’est pas préparée à un problème d’épidémie massive. »

    Le 17 mars 2020 le gouvernement français décidait d’un confinement jusqu’au 15 avril (selon une décision du 27 mars). Le 13 avril, Emmanuel Macron le prolongeait jusqu’au 11 mai. « A partir de cette date, les écoles rouvriront progressivement. Chaque Français pourra se procurer « un masque grand public ». Mais les lieux réunissant du public, et notamment les restaurants, cafés, hôtels « resteront fermés… Il n’y aura pas de festivals ou de grands événements avant mi-juillet. » Pourquoi le 11 mai sinon pour que cela corresponde au Lag BaOmer. Le mot « Lag » est constitué des lettres hébraïques lamed (ל) Et guimel (ג), qui ont ensemble la valeur numérique de 33. Ainsi, Lag BaOmer est le 33ème jour du compte du Omer, qui coïncide avec 18 Iyar. Qu’est-il arrivé le 18 Iyar qui mérite d’être célébré ? Rabbi Chimone bar Yo’haï, qui vécut au 2ème siècle de l’ère commune, fut le premier à enseigner publiquement la dimension mystique de la Torah connue sous le nom de « Kabbalah ». Il fut l’auteur de l’œuvre de base de la Kabbalah, le Zohar. Le jour de son départ de ce monde, Rabbi Chimone demanda à ses disciples de considérer cette date comme « le jour de ma joie ». Lag BaOmer commémore un autre joyeux événement : le Talmud relate que, dans les semaines entre Pessa’h et Chavouot, une épidémie frappa les disciples du grand sage Rabbi Akiva « parce qu’ils ne se comportaient pas avec respect les uns envers les autres » ; ces semaines sont donc considérées comme une période de deuil, ce qui implique que certaines formes de réjouissances y sont interdites par la loi et la tradition. Le jour de Lag BaOmer, l’épidémie cessa. D’où ces 33 dans de nombreux articles ! (à partir de 2 mn 30) :

    Didier Raoult fait une distinction entre les experts choisis par les médias et les experts les plus qualifiés scientifiquement que l’on peut trouver ici :
    https://expertscape.com/ex/communicable+diseases/p/earth
    Question au Pr. Didier Raoult de l’IHU sur ce qu’il administre, la chloroquine et l’antibiotique utilisé pour le traitement des infections à la gorge et aux bronches, l’azithromycine.

    Le résultat de ses tests semblent prometteurs mais pas définitifs !
    https://blogs.mediapart.fr/olivierbelli/blog/220320/le-pr-raoult-et-la-chloroquine-les-failles?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=Sharing&xtor=CS3-67

    Heureusement qu’en Chine, d’autres tests ont pu aller dans son sens en février 2020, avant que le Pr. Raoult en réalise d’autres confirmant les premiers résultats :
    (https://www.mediterranee-infection.com/wp-content/uploads/2020/03/COVID-IHU-2-1.pdf)
    Résultats du 22 mars 2020 : l’utilisation de l’HCQ raccourcit le délai de récupération clinique :
    https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.03.22.20040758v3
    Le Dr Steven Kalkanis, directeur général du Henry Ford Medical Group. a constaté une amélioration significative des résultats dans un groupe de patients COVID-19 ayant reçu de l’hydroxychloroquine !
    https://www.metrotimes.com/news-hits/archives/2020/06/16/henry-ford-health-system-still-moving-forward-with-hydroxychloroquine-study

    Curieusement, le 13 janvier 2020, l’hydroxychloroquine sous toutes ses formes a été classé en France sur la liste II des substances vénéneuses alors que pendant des années il était en vente libre en pharmacie :

    https://www.legifrance.gouv.fr/eli/arrete/2020/1/13/SSAP2001007A/jo/texte
    https://www.laprovence.com/actu/en-direct/5924971/breve-a-balancer-a-13h30-merci.html
    Quand l’IHU a été inauguré en mars 2018, il n’a pas obtenu d’Yves Lévy, alors patron de l’Inserm (il a été obligé peu après de renoncer à ce poste afin d’éviter l’accusation de conflit d’intérêt puisque sa femme était ministre de la Santé, pour ensuite être nommé Conseiller d’État en service extraordinaire sur proposition du ministre de la justice, une certaine Nicole Belloubet), le label qui lui aurait donné une reconnaissance indiscutable. En 2017, les conseils scientifiques des deux principales institutions de la recherche française (Inserm et CNRS) avaient donné un avis défavorable sur le maintien de l’octroi de leur label aux deux nouvelles unités de recherche, Mephi et Vitrome, issues de l’Urmite, unité de recherche sur les maladies infectieuses et tropicales émergentes, dirigée jusque-là par Didier Raoult. Ainsi, si les deux unités conservent la labellisation de l’Université, du service de santé des armées et de l’institut de recherche pour le développement, le retrait de l’Inserm et du CNRS ne fut pas une bonne nouvelle pour l’Urmite même si les publications scientifiques de l’institut sont 50% supérieures en nombre à celle des trois IHU parisiens et de celui de Strasbourg.
    https://marsactu.fr/didier-raoult-inaugure-son-ihu-mediterranee-infection-sur-un-mode-defensif/
    Il y a donc un conflit entre le professeur Raoult et le mari de la ministre de la Santé Agnès Buzyn, Yves Lévy, celui même qui inaugurait en 2017 le laboratoire de haute sécurité biologique P4 de Wuhan (le premier mari était l’un des fils de Simone Veil).
    Les liens d’intérêts au sommet de l’État :
    https://www.marianne.net/politique/ambiguite-gouvernementale-liens-d-interets-au-sommet-de-l-etat-enquete-sur-la-guerre

    La révélation faite par le Dr Christian Perronne :

    « la pharmacie centrale des hôpitaux est en rupture totale de stock de chloroquine, les réserves ayant été dévalisées (par les internes). » est savoureuse quand on sait qu’avant, quand le Pr. Raoult annonçait les résultats chinois, le Ministère de la Santé demandait aux médecins de ne pas la prescrire ! Pour Martin Hirsch, dr gal de l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris1 (« la chloroquine n’a jamais marché chez un être vivant »)

    L’efficacité in vitro de la chloroquine contre le coronavirus SRAS-CoV au stade précoce est pourtant établie par 3 études scientifiques depuis plus de 15 ans :
    https://www.upr.fr/actualite/enquete-exclusive-lefficacite-in-vitro-de-la-chloroquine-contre-le-coronavirus-sras-cov-au-stade-precoce-est-etablie-par-3-etudes-scientifiques-de-tres-haut-niveau-a-la-disposition-gratuite-du-m/
    Il faut dire aussi qu’Hirsch était pour la suppression de lits auparavant comme il l’explique sur france-inter le 26 octobre 2017 :
    https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-8h20/l-invite-de-8h20-26-octobre-2017
    Dans le cas du Tocilizumab, des médecins payés par les labos, eurent le courage de démissionner devant leurs manipulations. Par contre Martin Hirsch accepta de les publier. Il ose aussi se servir de l’Assistance Publique pour permettre aux labos de faire des essais thérapeutiques. Mais les malades qui deviennent leurs cobayes, ne méritent-ils pas de détenir aussi une part de la propriété intellectuelle des essais ?


    A ne pas y voir non plus un complot antisémite puisque la femme du Dr Raoult est elle-même juive.

    Le gouvernement a tout de même permis le traitement au coronavirus mais seulement pour les cas graves :
    https://www.europe1.fr/sante/chloroquine-le-haut-conseil-de-sante-publique-recommande-de-ne-pas-lutiliser-sauf-pour-des-formes-graves-3957297
    alors que pour le prof Raoult c’est avant qu’il faut traiter les malades (à partir de 4 mn 05) :

    Son équipe :

    Un collectif de médecins soutient la controversée chloroquine :
    https://www.lindependant.fr/2020/05/04/un-collectif-de-medecins-soutient-la-controversee-chloroquine,8873423.php
    https://www.lefigaro.fr/vox/societe/chloroquine-l-appel-de-trois-grands-noms-de-la-sante-en-faveur-des-preconisations-du-pr-raoult-20200405
    Idem pour le Dr Perronne qui préconise lui aussi ce traitement comme le Dr Jean Luc Harousseau, Philippe Juvin, Douste-Blazy et même le Dr Vasant Narasimhan de Novartis en Suisse

    En Algérie, efficacité quasi totale du protocole du prof Raoult :
    https://www.lexpressiondz.com/info-en-continu/traitement-du-covid-19-efficacite-quasi-totale-du-protocole-therapeutique-a-base-de-chloroquine-321581
    Le Dr Vladimir Zelenko rajoute à ce protocole du sulfate de zinc :
    https://techstartups.com/2020/04/05/new-updates-dr-vladimir-zelenko-cocktail-hydroxychloroquine-zinc-sulfate-azithromycin-showing-phenomenon-results-900-coronavirus-patients-treated-must-watch-video/
    Selon le Journal of Medical Virologie, l’hydroxychloroquine protège contre le sars-cov-2 :
    https://onlinelibrary.wiley.com/doi/abs/10.1002/jmv.26286#.Xwf9jynQirs.twitter
    De son côté, l’armée s’est mise à acheter de la chloroquine :
    https://www.lci.fr/population/coronavirus-l-armee-francaise-s-est-elle-vraiment-fait-livrer-des-stocks-de-chloroquine-oui-elle-evoque-un-achat-de-precaution-2152012.html
    Il y a 53 études (33 revues par des pairs) sur l’hydroxychloroquine et le COVID-19, presque toutes avec des résultats favorables, a souligné l’AAPS (Association of American Physicians and Surgeons) :
    https://www.wnd.com/2020/07/doctors-association-stop-covid-surge/
    Des tests in vitro de l’association d’hydroxychloroquine et d’azithromycine sur le SRAS-CoV-2 montrent un effet synergique :
    https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0882401020305155
    En Suisse, preuve du sauvetage de vies grâce à l’hydroxychloroquine :
    http://www.francesoir.fr/societe-sante/covid-19-lhydroxychloroquine-marche-une-preuve-irrefutable
    Un groupe de 37 spécialistes brésiliens, américains et britanniques ont publié le 22 aout 2020, une lettre ouverte pour contester les conclusions d’essais cliniques sur l’HCL publiés dans d’importants magazines …
    https://veja.abril.com.br/saude/especialistas-contestam-estudos-que-nao-viram-beneficios-na-cloroquina/
    Hydroxychloroquine, l’histoire que ça ne fonctionne pas est le plus grand canular de l’histoire humaine récente :
    http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/hydroxychloroquine-lhistoire-que-ca-ne-fonctionne-pas-est-le-plus-grand-canular-de
    Mais voilà, L’INSERM est favorable à la méthode CRISPR pour élaborer un vaccin.

    Pas étonnant que Karine Lacombe qui en a été membre,
    https://www.geopolintel.fr/article2196.html
    passe sur Tf1 pour discréditer la méthode Raoult, d’autant plus qu’elle a touché lors de conférences, de l’argent de laboratoires (Gilead, Bristol-Myers Squibb…) et est même une conseillère commerciale de ces labos.
    (https://cns.sante.fr/wp-content/uploads/2017/07/dpi_lacombe-karine_2016.pdf)
    Un conflit d’intérêt caché par wikipedia en supprimant son nom :
    https://reseauinternational.net/2-pieces-a-conviction-importantes-dans-le-dossier-karine-lacombekl-la-passionnaria-anti-raoult/
    Gilead Sciences est la firme américaine qui avait vendu le Tamiflu contre la grippe H1N1, malgré son peu d’efficacité et ses effets secondaires très négatifs. Le Conseil de l’Ordre des Médecins en est pourtant à vouloir suspendre l’activité du prof Raoult :
    https://www.planet.fr/societe-didier-raoult-menace-de-suspension-par-le-conseil-de-lordre-des-medecins.1982559.29336.html
    Fraude scientifique pour démontrer l’absence d’efficacité de l’hydroxychloroquine :
    https://www.mediterranee-infection.com/mahevas-et-al-fraude-scientifique/
    Par la suite, Karine Lacombe reconnaîtra enfin une certaine efficacité du traitement Raoult !
    https://issues.fr/karine-lacombe-chloroquine/
    Et l’état va-t-il sauver la seule entreprise française à fabriquer de la chloroquine alors qu’elle est en redressement judiciaire ?
    https://www.europe1.fr/economie/lusine-qui-produit-la-chloroquine-pres-de-lyon-en-redressement-judiciaire-3957239

    Ainsi que l’usine Luxfer Gerzat (dans le Puy-de-Dôme), l’unique producteur européen de bouteilles d’oxygène médical (220 000 bouteilles par an, dont la moitié pour l’oxygène médical, 40% pour équiper les pompiers et 10% pour l’industrie) qui ferme malgré des bénéfices en augmentation de 55% ou sera-t-il aussi imprévoyant que celui belge qui a détruit son stock de masques FFP2 sans le remplacer :
    https://www.rtbf.be/info/belgique/detail_la-belgique-a-detruit-son-stock-de-masques-ffp2-en-fevrier-2019-sans-le-remplacer?id=10465547
    Comment la France a sacrifié sa principale usine de masques basée en Bretagne :
    https://mobile.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/enquete-franceinfo-comment-la-france-a-sacrifie-sa-principale-usine-de-masques-basee-en-bretagne_3896665.html

    Les principaux traitements à l’essai par l’État pour lutter contre le Covid-19 concernent la chloroquine (curieusement sans antibiotique), un antipaludéen bien connu, le remdesivir (un antiviral expérimental testé initialement contre l’Ebola) et l’association lopinavir/ritonavir (deux antirétroviraux très chers prescrits en combinaison contre le VIH mais aux effets secondaires terribles). Les Chinois qui les avaient déjà testés en conclurent qu’ils n’apportaient aucun bénéfice.
    https://www.lequotidiendumedecin.fr/specialites/infectiologie/un-premier-essai-decevant-pour-le-lopinavir-ritonavir
    (https://www.retraite-fara.com/ftp/article/2296/CORONAVIRUS__O_EN_SONT_LES_TRAITEMENTS.pdf)
    De même le remdesivir de Gilead Sciences
    https://www.urgence-france.com/2020/04/24/covid-19-mauvaise-nouvelle-lessai-clinique-de-lantiviral-remdesivir-est-un-echec/?utm_source=dlvr.it&utm_medium=facebook
    https://www.bmj.com/content/370/bmj.m2839

    • Chantal dit :

      PREUVES que tout était prévu avant 2018 :

      Livre de la CIA publié en 2006 sur ce qui pourrait faire dérailler la mondialisation :

      Extrait du livre d’Alexandre Adler (publié en 2005) : ‘Le Rapport de la CIA – Comment sera le monde en 2020 ?’

      Le 6 mai 2009 dans l’Express, Attali écrivait un article intitulé ‘Avancer par peur’ suggérant qu’une pandémie pourrait faciliter l’instauration d’un gouvernement mondial : « On devra, pour cela, mettre en place une police mondiale, un stockage mondial et donc une fiscalité mondiale. On en viendra alors, beaucoup plus vite que ne l’aurait permis la seule raison économique, à mettre en place les bases d’un véritable gouvernement mondial. C’est d’ailleurs par l’hôpital qu’a commencé en France, au XVIIe siècle, la mise en place d’un véritable État. »
      https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/avancer-par-peur_758721.html
      (https://www.lesalonbeige.fr/wp-content/uploads/2020/03/eubuzvwxkaauhv_.jpg)

      Dans le livre d’Alain Soral paru en 2009, ‘Comprendre l’Empire’, particulièrement au chapitre 6, on prédisait aussi une pandémie avec confinement : « La lutte contre la pollution, contre les virus, contre le terrorisme et les dérèglements financiers… exigee au nom du salut de l’humanité, de passer au-dessus des gouvernements issus du suffrage populaire, pour être confiée au niveau planétaire à un collège d’experts non élus… En plus de générer la peur (et la peur est un facteur d’obéissance), cette pseudo pandémie médiatico-médicale, créée de toute pièce par cette même oligarchie mondialiste qui tient la Banque et qui vend des vaccins, va justifier, en pleine période de récession, un blocage de l’économie : les malades ne pouvant ni travailler, ni sortir pour consommer en pleine période de luttes sociales, une injonction à la fraternité civique ; la lutte des classes passant, face au virus, après la solidarité des organismes menacés. Sans oublier toute une série de mesures de santé publique : quarantaine, confinement… qui sont autant de mesures de police : interdiction de réunion, de circulation, assurée s’il le faut par l’armée. »
      https://www.fichier-pdf.fr/2015/01/13/comprendre-l-empire-alain-soral/preview/page/7/

      Sionisme, globalisme, pandémie et gouvernance mondiale :
      https://youssefhindi.fr/2020/04/07/entretien-avec-rivarol-sionisme-globalisme-pandemie-et-gouvernance-mondiale/


      Sur la couverture The Economist de 2019, là où se trouve la Grande-Bretagne, les 4 cavaliers de l’Apocalypse. On dit que le cheval blanc symbolise la conquête, la peste et la venue de l’Antéchrist ; le cheval rouge représente la guerre ; le cheval noir est associé à la famine et le cheval pâle apporte la mort. Ici l’un a la même coiffe que celle de la statue de la Liberté à New York et porte un masque de protection ! Le dernier semble représenter un roi français.

      et un autre a une faux touchant presque un panda (symbole de la Chine) ; un pangolin se perd en bas à gauche car il faut savoir qu’on ne vendait pas de chauve-souris sur le marché de Wuhan ;
      https://www.lexpress.fr/actualite/monde/coronavirus-pourquoi-le-pangolin-est-il-devenu-le-nouveau-suspect-numero-un_2117667.html
      une cigogne annonce le marquage de gens (plus bas à sa gauche une personne pauvre du Bengladesh)
      https://www.lemonde.fr/afrique/article/2019/12/19/le-kenya-et-le-malawi-zones-test-pour-un-carnet-de-vaccination-injecte-sous-la-peau_6023461_3212.html
      https://fr.sott.net/article/35389-Le-Kenya-et-le-Malawi-zones-test-pour-un-carnet-de-vaccination-injecte-sous-la-peau-Le-Monde
      https://www.biometricupdate.com/201909/id2020-and-partners-launch-program-to-provide-digital-id-with-vaccines
      et un Pinocchio au nez allongé (symbole du mensonge) ;

      smartphone de localisation et « Facial regognition » ; en bas à droite le portrait de l’artiste Artemisia Lomi Gentileschi (1593-1652) qui fait allusion à la plante artemisia de la famille des armoises contre le paludisme.




      Comment au nom du principe de précaution, Big Pharma et l’OMS encouragent les médicaments pour traiter les maladies plutôt que de les guérir :


      https://www.parismatch.com/Actu/Sante/Artemisia-la-plante-miracle-agit-sur-le-Covid19-1690916
      Récolte et séchage ; contre-indications et précautions :
      https://www.altheaprovence.com/artemisia-annua-armoise-annuelle-anti-malaria-et-anti-cancer/
      Trump dit qu’il prend de l’hydroxychloroquine. Le Dr Gupta le lui déconseille :

      Le président malgache Andry Rajoelina revient sur le controversé Covid_Organics, un remède issu de la pharmacopée traditionnelle de Madagascar :

      Le Dr Raoult qui utilise un médicament contre le paludisme pour lutter contre le coronavirus, se trouve devant un problème similaire. Le but du coronavirus est donc ailleurs :
      (https://koreus.cdn.li/media/202003/coronavirus-pangolin.jpg)
      https://ordo-ab-chao.fr/signification-messages-cryptiques-the-economist-the-world-in-2019/

      Pour appliquer « The global goals »,
      https://watch.globalgoals.org/fr/
      « La pandémie est un portail de l’ancien monde vers le nouveau ! » explique Arundhati Roy
      https://www.ft.com/content/10d8f5e8-74eb-11ea-95fe-fcd274e920ca

      Le prince Charles écologiste passionné que l’on voit au dessus à Davos le 22 janvier 2020, a parlé de « fenêtre d’opportunité pour réinitialiser l’économie pour un avenir plus vert ».
      Historiquement, les pandémies ont forcé à rompre avec l’ancien monde, avec le covid-19, ce n’est pas différent ! Il y a un québécois qui l’a bien compris, voir le Colin show à partir de 11 mn 15 :

      Ce coronavirus n’est bien qu’un outil politique, d’où l’attitude de Macron qui porte d’ailleurs de temps en temps l’insigne des « global goals » que tout mondialiste peut acheter :
      https://shop.undp.org/products/sdg-lapel-pins

      Les erreurs des politiciens :

      — En pleine pandémie, la ministre Agnès Buzyn abandonne son poste de ministre de la Santé pour participer aux élections parisiennes.
      https://www.lemonde.fr/politique/article/2020/03/17/entre-campagne-municipale-et-crise-du-coronavirus-le-chemin-de-croix-d-agnes-buzyn_6033395_823448.html
      — Milieu janvier, plus d’un millier de chefs de service hospitaliers avaient présenté leur démission pour dénoncer le manque de moyens dans les hôpitaux publics : fermeture de lits, personnel en moins etc…. L’hôpital public a perdu 100.000 lits en 20 ans et 17.500 au cours des 6 dernières années. L’an passé, un tiers de l’Hôtel-Dieu était vendu par les Hôpitaux de Paris à un promoteur, pour le transformer en boutiques et restaurants de luxe. Sans oublier la fermeture scandaleuse de l’Hôpital du Val de Grâce en plein Paris. Agnès Buzyn n’a rien fait pour arrêter le désastre.

      Quand Castaner et Buzyn lançaient une fake news sur l’hôpital de la Pitié-Salpêtriaire lors de la manif du 1er mai 2019 :

      — Fermer les frontières ne sert à rien contre un virus…(selon l’idéologie mondialiste, pourtant on termine par le confinement des populations).
      — Porter des masques, tester les gens ne servent à rien (parce que l’état n’en a pas prévu assez, et à cause de la libre circulation des capitaux exigée par l’U.E., ils sont fabriqués en Chine. Pourtant Salomon avait reçu dès 2018 une note l’informant que le stock d’Etat de masques était en grande partie périmé et insuffisant!)
      https://www.challenges.fr/economie/coronavirus-le-ministere-de-la-sante-avait-ete-alerte-de-la-penurie-de-masques-des-2018_706843
      — Des laboratoires de biologie clinique mis de côté pour les tests par le gouvernement , au profit de grandes firmes (à 20 mn)

      — Pourquoi ne pas avoir associé plus tôt les hôpitaux et cliniques du privé, pour héberger les gens et pouvoir les traiter, et ainsi répartir et ajuster les efforts ?
      — Organiser des élections en pleine pandémie.
      — Demander aux forces de l’ordre de ne pas porter des masques.
      — Si dans le J.O. on autorise la chloroquine (5€), c’est en l’associant au Lopinavir (185 €) ou au Ritonavir (47 €), alors que celui du Dr Raoult est l’azytromycine (7€). cherchez l’erreur ! D’où le site portant plainte contre le gouvernement :
      https://plaintecovid.fr/

      — La dangereuse dépendance vis-à-vis de l’extérieur, notamment de la Chine, pour les médicaments, les masques de protection et les respirateurs artificiels. Le principal fabricant de masques de protection en France a été fermé en 2018 :
      https://fr.sputniknews.com/france/202003311043445435-le-principal-fabriquant-de-masques-de-protection-en-france-ferme-en-2018-par-un-proprietaire-us/
      — Le mensonge de la ministre de l’Armée, Florence Parly, notamment le 4 mars 2020 sur A2, au sujet des militaires revenant de Wuhan à Creil. En réalité ils n’ont ni été testé ni mis véritablement en confinement.

      — La libération de près de 8000 prisonniers (dont 130 islamistes radicaux). Mais ce n’est pas tout, Adeline Hazan, contrôleur général des lieux de privation de liberté, réclame que 7 000 autres soient libérés. Pour mieux comprendre son attitude, de père juif égyptien, cette politicienne socialiste (maire de Reims), fut aussi présidente du Syndicat de la magistrature, une organisation d’extrême-gauche rendue célèbre par son « mur des cons ».


      https://www.les-crises.fr/suivi-coronavirus/
      Les médecins chinois affirment que les autopsies de patients atteints de coronavirus suggèrent que la maladie mortelle est « comme une combinaison du SRAS et du SIDA qui peut causer des lésions pulmonaires irréversibles ».
      https://www.news.com.au/lifestyle/health/health-problems/chinese-doctors-say-coronavirus-like-a-combination-of-sars-and-aids-can-cause-irreversible-lung-damage/news-story/f58f19c5eeae99b845c54e2d2b9305ca

      Le coronavirus semble bien propice à l’agenda mondialiste :
      https://fr.sott.net/article/34972-Coronavirus-Mensonges-et-propagandes-ou-les-remedes-seront-pires-que-la-maladie
      Reste que ce mondialisme est particulièrement dangereux. Est-il normal que 97% de tous les antibiotiques vendus aux États-Unis proviennent de Chine ?
      https://www.cfr.org/blog/us-dependence-pharmaceutical-products-china

      Coronavirus. Les médias coupables ?

      Des épidémiologistes et pharmaciens japonais et taïwanais pensent que ce coronavirus trouve son origine aux États-Unis, étant donné que ce pays est le seul à disposer de tous les cinq pathogènes types, qu’on peut considérer par analogie comme une sorte de « branche » qui ne peut exister d’elle-même. Ils ont remarqué qu’en août 2019, les Etats-Unis ont connu une vague de pneumonies pulmonaires ou pathologies similaires, que les Étasuniens ont attribué au « vapotage » des cigarettes électroniques. Curieusement, immédiatement avant, le CDC avait totalement fermé le principal laboratoire biologique militaire de Fort Detrick dans le Maryland, en raison de l’absence de précautions contre des fuites de substances pathogènes.

      https://fr.sott.net/article/35316-L-histoire-secrete-de-Fort-Detrick-la-base-de-la-CIA-dediee-aux-experiences-de-manipulation-mentale-et-de-guerre-biologique
      Des citoyens japonais qui ne s’étaient pas rendus en Chine, furent infectés en septembre 2019 à Hawaï, bien avant l’éruption à Wuhan, mais peu après la fermeture de Fort Detrick. D’autre part, des personnes étrangères venues à Wuhan pour les Jeux Militaires Mondiaux du 18 au 27 octobre 2019, furent hospitalisées à Wuhan pour une infection indéterminée.
      http://www.xinhuanet.com/english/2019-10/15/c_138473332.htm
      Sur les 41 premiers patients hospitalisés pour cause de coronavirus, le premier, qui est tombé malade le 1er décembre 2019 (donc infecté une quinzaine de jours avant), n’avait aucun lien avec le marché aux poissons de Wuhan, comme 12 autres cas d’ailleurs. D’ailleurs, les variétés du génome du virus en Iran et en Italie qui ont été séquencées, ne faisaient pas partie de la variété qui a infecté la Chine et doit, par définition, provenir d’ailleurs.
      Pourquoi la Chine accuse-t-elle les États-Unis d’avoir importé le virus ?
      https://www.liberation.fr/checknews/2020/03/22/pourquoi-la-chine-accuse-t-elle-les-etats-unis-d-avoir-importe-le-virus_1782638
      Le virus a subi plus d’une centaine de minuscules mutations qui agissent comme des empreintes génétiques – ce qui permet aux chercheurs de voir comment le virus migre et se divise en sous-types similaires mais nouveaux, que l’on peut voir sur ce site :
      https://nextstrain.org/ncov
      Covid19 en famille : parrains US ?
      https://www.dedefensa.org/article/covid19-en-famille-parrains-us

      Point sur le Covid-19 et ses potentiels traitements par François Asselineau :

      https://www.upr.fr/actualite/vent-de-panique-chez-les-europeistes-ils-decouvrent-horrifies-que-lue-est-la-zone-du-monde-la-moins-capable-de-faire-face-au-coronavirus-du-fait-de-ses-contraintes-ideologiques-et-budgetaires/

      Depuis, des médecins envisagent la nécessité de mettre toute la France en quarantaine :
      http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-c-est-plus-grave-que-prevu-12-03-2020-8278890.php

      Des Espagnols ont trouvé un nouveau symptôme : l’énanthème qui se manifeste par des taches rouges sur les muqueuses dans la bouche environ deux jours avant l’apparition des autres signes !




      Une étude américaine a démontré que se faire vacciner contre la grippe pouvait augmenter le risque d’attraper d’autres virus respiratoires comme le coronavirus, un phénomène connu sous le nom d’interférence virale :
      https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S0264410X19313647?via%3Dihub
      Justement, en janvier 2020, la Lombardie a été le théâtre d’une grande campagne de vaccination contre les méningocoques. Suite à une mini-épidémie de méningite bactérienne ayant impacté… 6 personnes (avec 2 décès), les autorités régionales ont en effet décidé de vacciner massivement et gratuitement la population. Certains vont même jusqu’à en conclure que le coronavirus a très bien pu être importé d’Italie en Chine ! Alors y a-t-il un lien entre la vaccination et la multiplication de pneumonies atypiques en Italie ? La probabilité est pourtant très élevée. Parmi leurs effets secondaires très pervers, les vaccins ont en effet pour conséquence de modifier l’écologie microbienne. La nature ayant horreur du vide, la niche écologique devenue vacante par l’immunisation artificielle est immédiatement occupée par d’autres espèces de bactéries, plus insidieuses ou plus dangereuses. C’est ainsi que les épidémies de poliomyélite ont surgi dans la foulée de la vaccination massive contre la diphtérie, ou que de nouvelles formes d’hépatite (C,D, E, etc..) sont apparues en rançon des vaccinations contre les formes A et B. Ou encore que les méningites ont gagné en fréquence et en sévérité depuis qu’on les combat vaccinalement.
      https://www.neosante.eu/vaccins-microbes-les-relations-desastreuses/
      http://xochipelli.fr/2020/03/psychose-macronavirose-vaccinose-et-pot-aux-roses/


      Le 4 février 2020, le navire de croisières Diamond Princess est immobilisé au Japon et mis en quarantaine parce que dix passagers sont atteints du coronavirus. Dans son rapport du 21 mars, l’OMS a indiqué qu’il y avait eu parmi les 3711 passagers et membres d’équipage, 712 personnes contaminées et 7 morts. Ce qui donne un taux de létalité de 1%.
      https://www.nature.com/articles/d41586-020-00885-w

      Le 16 mars, toutes les écoles ont été fermées. Et la mise en place du confinement à partir du 17 mars s’est accompagnée de mouvements de population en France métropolitaine. Rapport basé sur des données anonymes issues du réseau de téléphonie Orange : L’exemple le plus frappant est Paris intra-muros. La capitale a perdu environ 11% de ses habitants depuis le début du confinement, et même deux fois plus si on prend en compte ceux qui y séjournent sans y résider, comme les touristes ou les travailleurs en déplacement.
      https://www.bfmtv.com/societe/carte-voici-les-departements-qui-ont-perdu-le-plus-de-population-pendant-le-confinement-1891857.html
      En rouge : Baisse supérieure à 5%   Rose : Baisse comprise entre -1 et 5%   Blanc : Population stable   Vert clair : Hausse comprise entre 1 et 5%   Vert foncé : Hausse supérieure à 5%

      Le côté positif du coronavirus :
      http://passaparoladesso.blogspot.com/2020/03/le-canard-enchaine-tres-grosse.html
      La loi « urgence coronavirus » va revenir sur les droits aux congés, les 35 heures… et sans date limite…..
      https://www.marianne.net/societe/c-est-confirme-la-loi-urgence-coronavirus-va-revenir-sur-les-droits-aux-conges-les-35-heures
      Covid-19 : propagande et manipulation :
      https://www.voltairenet.org/article209499.html
      L’avis très juste d’un anthropologue de la santé et expert en santé publique, Jean-Dominique Michel :
      http://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/03/18/covid-19-fin-de-partie-305096.html

      Le coronavirus peut ne pas se manifester pendant plusieurs jours, alors comment savoir si on est infecté ? Après un certain temps, la température augmente et / ou la toux apparaît, à ce stade, environ 50% des poumons sont déjà atteints de fibrose. On peut s’auto-tester tous les matins, en inspirant de l’air profondément puis en retenant son souffle pendant au moins 10 secondes. Si on arrive à le faire sans tousser, sans trop d’inconfort, c’est qu’il n’y a pas encore de fibrose (donc pas d’infection). Dans la journée, il est préférable de garder bouche et gorge hydratées, ce qui implique de boire régulièrement un peu d’eau. Si le virus pénètre dans la bouche, il atterrira rapidement dans l’estomac, et sera tué par l’acide gastrique.

      Les signes cliniques : Fièvre ; courbature ; écoulement nasal ; toux sèche ; perte du goût ou de l’odorat du jour au lendemain ; fatigue anormale ; diarrhée ; douleurs abdominales ; signes urinaires (on boit beaucoup mais on n’élimine peu) ; dermatite (extrême sensibilité de l’épiderme menant à des plaques et boutons rouges et des démangeaisons inconfortables).

      A Davos en 2017, fut lancé le CEPI, dont la direction se trouve à Oslo, afin de développer des vaccins contre les épidémies.

      Bill Gates prévoyait déjà 30 millions de morts en 6 mois avec un prochain virus. L’argent venait de nombreux pays dont l’U.E.. En somme, l’argent public était appelé à financer ce qui allait rapporter à des sociétés privées. Champs d’action principaux : les nano-technologies et le tracing avec la 5G. L’armée américaine est financièrement partie prenante avec la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) pour développer une interface cerveau-ordinateur portable pour ses soldats. Autres participants Mark Zuckerberg, Jeff Bezos, Bill Gates avec sa firme Inovio Pharmaceuticals à San Diego dont le directeur est Joseph Kim et dont les principaux actionnaires sont BlackRoch et surtout Goldman Sachs. Et bien entendu George Soros avec Gilead. Curieusement, Bill Gates avait déjà un vaccin prêt contre le covid-19 depuis le 31 décembre 2019. Pourquoi donc l’OMS a-t-elle fait appel aux dons pour trouver un vaccin ? On eut ensuite dans les médias de nombreux soi-disant experts vantant Gilead ou une vaccination avec celui de Gates mais obligatoire. Ainsi, en Belgique, passait régulièrement Yves Van Laethem. En Chine, c’est dès le 1er décembre 2019 que la vaccination devint obligatoire alors que les premiers cas de covid-19 furent signalés à l’OMS que le 31 décembre 2019 (à cause de 41 infections).

    • André dit :


      Réaction de Marion Maréchal sur la pandémie du coronavirus :
      « Je les entends constater et déplorer la désindustrialisation de la France devenue incapable de produire des masques et des respirateurs sur son territoire. La menace de dizaines de milliers de morts leur ouvre enfin les yeux sur les vertus de l’indépendance nationale. Cet objectif politique, recherché par toute grande nation, n’est pas un simple slogan réactionnaire mais la liberté de ne pas être soumis au bon vouloir de pays étrangers pour sa survie. La France, sixième puissance mondiale, se voit contrainte de quémander l’aide de la Chine pour recevoir en urgence 1 million de masques. Que serait-il advenu de cette précieuse livraison si les chinois n’étaient pas parvenues à endiguer l’épidémie sur leur sol ? Gouverner c’est prévoir… Et non se contenter d’appliquer à la lettre, et en dernière minute, les préconisations « des scientifiques ». Je les écoute s’inquiéter du risque de pénurie de médicaments, feignant de découvrir que la mondialisation économique a entrainé la délocalisation de nombreuses activités stratégiques, pour ne pas dire vitales, à l’étranger. Les mêmes qui, jusqu’alors, préconisaient une économie de service et à « haute valeur ajoutée » comme seule solution compétitive, saisissent enfin que l’agriculture, la santé, l’énergie, la défense sont autant de secteurs que nous devons maitriser dans un monde en tension et aux ressources finies. La nécessité de relocaliser des pans essentiels de l’économie prend à ce jour une acuité particulière. Mais cela implique de tourner la page du logiciel économique de l’OMC des années 90 consciencieusement appliqué par l’UE et scolairement ingéré à l’ENA dont Emmanuel Macron est le pur produit. Je les vois s’indigner de l’augmentation soudaine du prix du gel hydroalcoolique et des masques. Encore un effort, et ils découvriront le principe du capitalisme dans une société où l’individualisme est devenue la norme. Cet individualisme qu’ils chérissent tant, eux qui ont rejeté toute morale commune, toute transcendance, eux qui ont érigé le désir et la liberté individuelle comme fondation de la démocratie libérale et qui ont minutieusement détruit la matrice nationale, vecteur naturel de fraternité… Comment est-il possible qu’aucun scénario de crise n’ait été anticipé pour ce type de menace sanitaire ? Comment un Etat qui dépense près de 200 milliards pour sa branche maladie de la sécurité sociale et distribue prés 741 milliards de prestations sociales par an, peut-il être incapable de fournir des masques à son personnel soignant , à ses forces de l’ordre ou de tester massivement sa population ? Peut-on continuer avec cet Etat inapte à remplir ses missions fondamentales : stratégie, crise, ordre, approvisionnement, alors même qu’il prélève 50 % de la richesse nationale aux citoyens ? Il est vrai que la fragilisation de l’hôpital public ne date pas d’hier. Le mouvement des Gilets jaunes, premières victimes de l’effondrement de ce service public, en fut un des symptômes. Fermeture d’établissements, saturation des urgences, personnels sous-payés, manque de médecins, déserts médicaux, suppression de lits d’hospitalisation (4200 d’hospitalisation complète rien qu’en 2018), bureaucratie lourde et complexe. Notre pays ne peut offrir que six lits d’hôpital pour mille habitants soit une baisse de 30 % depuis 1996… Nous payons des décennies de choix politiques qui ont sacrifié la puissance nationale et le régalien sur l’autel d’un Etat-providence ruinée par l’immigration, d’une administration pléthorique et des dogmes de l’Union européenne… Nous assistons aux convulsions d’un système inique : celui d’un capitalisme financier, un capitalisme d’Etat dévoyé qui privatise les profits et nationalise les pertes des grandes entreprises. Ces mêmes grands groupes qui ne produisent plus d’emplois en France, ou si peu, et qui ont délocalisé une grande partie de leurs activités en même temps que leurs impôts. C’est pourtant l’argent public qui viendra les soutenir comme, il y a dix ans, durant la crise financière, furent sauvées les banques sans aucune contrepartie. Les TPE et PME, quant à elles, auront tout juste le droit de reporter le paiement de leurs taxes et impôts. Ce sont eux, pourtant, qui vont encaisser le choc de la mise à l’arrêt de notre économie… Les nations ont, une fois de plus, démontré qu’elles étaient incontournables quoiqu’en pense les adeptes des organisations supranationales. Combien de chocs financiers, économiques, sanitaires, migratoires faudra-t-il encore pour que nos dirigeants comprennent enfin que cette « union » européenne est une mascarade ? Cette défaillance est d’autant plus dramatique que nous voyons s’exercer de manière spectaculaire la puissance asiatique. Chacun aura pu constater la capacité du Japon, de Hong-Kong, de Taïwan, de la Corée du Sud ou de Singapour à endiguer le phénomène de contagion, l’efficacité de leur système hospitalier et surtout leur incroyable avance technologique. Face aux carences de l’UE, les pays comme l’Italie ou la Serbie se tournent vers la Chine qui a aujourd’hui les capacités de production auxquelles nous avons renoncé. »
      https://www.atlantico.fr/decryptage/3588215/que-ferons-nous-de-la-france-post-coronavirus–marion-marechal


      Géopolitique du coronavirus avec Valérie Bugault :
      « En France, et plus largement en Occident, la crise sanitaire du coronavirus présente un cas pratique d’ingénierie sociale et de gouvernance par le chaos. Nous retrouvons la même structure qu’avec la « menace terroriste » : un mélange de réel et de fiction, combiné à deux stratagèmes bien connus qui sont 1) le pompier pyromane et 2) le triangle de Karpman… »
      https://strategika.fr/2020/04/01/geopolitique-du-coronavirus-entretien-avec-valerie-bugault/
      « L’apparition de ce virus se produit dans un contexte géopolitique très particulier où la puissance économique chinoise, aujourd’hui arrivée à maturité, s’est alliée à la puissance militaire russe pour contrer l’hégémonie américaine et Cie. Les USA et ses alliés ne sont plus depuis le début du XXème siècle gouvernés par ce que j’appelle un phénomène politique, qui représente l’intérêt commun, mais par un cartel d’entreprises dirigé par les principales banques globales d’investissement qui ont leur quartier général, depuis Oliver Cromwell, à la City of London. En réalité, les Etats occidentaux n’existent plus car ils ont été privatisés lorsque le contrôle de leurs monnaies est tombé dans les mains des banquiers privés, ce qui explique, en Europe, l’apparition des institutions européennes, qui ne sont que la formalisation politique de cette capture des règles d’organisation des peuples par des intérêts privés…. D’un côté on a le traitement préconisé par le Professeur Didier Raoult qui ne coûte pas cher (car les brevets sont tombés dans le domaine public). De l’autre côté, on a des médecins achetés (comme Karine Lacombe qui sévit sur les grandes ondes) ainsi que tout l’appareil d’État et les corps constitués (Inserm…), tous reliés, de près ou de loin, aux lobbies pharmaceutiques qui sont montés aux créneaux pour disqualifier les travaux du Prof Raoult. Sans oublier le fait que la campagne présidentielle de Macron a été partiellement financée par Big Pharma. Ainsi toutes les décisions politiques ont été prises en opposition ouverte à l’objectif officiel d’enrayement de l’épidémie. Déjà depuis au moins Sarkozy, on constatait la déconstruction méthodique du service de santé publique, allant de la liquidation des stocks de matériels aux restrictions de lits et de personnels hospitaliers. Cette crise sanitaire laisse ainsi apparaître les véritables acteurs politiques. On perçoit, aujourd’hui mieux qu’hier, que l’Etat est tenu par des intérêts privés qui préconisent des remèdes très coûteux, voire peu efficients, en attendant le futur vaccin obligatoire. Pourtant tous les vaccins rapidement fabriqués se sont historiquement révélés peu efficaces et même dangereux pour la santé humaine. Un virus par hypothèse mutant, comme l’est le coronavirus, a très peu de chance d’être efficace. Ce problème est aggravé par le fait que la maladie Covid-19 met en cause plusieurs souches différentes, dont l’une d’elle se subdivise encore en plusieurs variantes. D’autre part, pourquoi l’état vide-t-il massivement et prématurément les prisons de prisonniers de droit commun à la demande de l’ONU alors qu’il sanctionne de prison ceux qui ne confinent pas assez ? Il y a là une volonté de mettre les populations en état de choc tout en les surveillant massivement. L’anarchie sociale en cours de développement, est consciencieusement organisée par les pouvoirs publics sous le faux prétexte d’enrayer une épidémie qui était curieusement prévue d’avance. On est donc face à un petit groupe de gens, cachés derrière l’anonymat des capitaux et des institutions internationales et menés par quelques banquiers privés, qui cherchent à faire avancer leur agenda global de prise de contrôle politique du monde en instituant un gouvernement mondial. Cette étape de la vaccination obligatoire sera tout à fait décisive pour assurer aux globalistes (banquiers, big pharma et consorts) le contrôle direct sur les populations. Mais ce vaccin, outre son prix financier, sera sans doute agrémenté de sels d’aluminium (qui est devenu l’adjuvant obligatoire), d’arn messagers (qui permettront de faire, in vivo et à grande échelle, des expériences génétiques sur le génome humain), et surtout de puce RFID, qui permettront à tout un et chacun de recevoir ses rémunérations et d’avoir accès à son compte en banque. Chaque personne devra ainsi obéir sous peine de se voir retirer l’accès à tous ses moyens de subsistances. Reste qu’en raison de l’effondrement économique, il est fortement à craindre que les moyens de subsistances ne soient in fine aucunement reliés à un travail individuel productif mais plutôt à un subside universel reçu de l’État fantoche entièrement aux ordres des puissances financières. »
      https://www.lesalonbeige.fr/la-volonte-affichee-de-proteger-les-populations-cache-une-volonte-sournoise-de-les-mettre-en-etat-de-choc-et-de-les-surveiller-massivement/
      Excellent résumé de la situation par Valérie Bugault :
      https://lesakerfrancophone.fr/emission-jeanne-baron-pour-bfm
      Pour elle, l’obligation du port du masque dans les rues des grandes villes, alors que l’épidémie est terminée, s’apparente à une opération de contrôle social organisée par le pouvoir pour tester la docilité des Français… Elle évoque les conséquences économiques qui découleront du confinement, la campagne de vaccination en préparation et la révolution monétaire mondiale à venir…

      Pour ceux qui hésitent encore à croire que cette « plandémie » est politique, ils devraient étudier de près le cas de la Biélorussie. La Biélorussie, qui n’a pas imposé de confinement sanitaire à la population, s’en sort beaucoup mieux que la plupart des pays occidentaux sur la crise du Coronavirus, avec 8 fois moins de morts par habitant qu’aux États-Unis et 12 fois moins qu’en Belgique. Pourquoi donc le Fonds monétaire international (FMI) lui a-t-il fait du chantage ? Il a osé conditionner l’octroi d’un prêt de 940 millions de dollars à la Biélorussie à une modification de la politique de lutte contre la Covid19 (en l’obligeant de confiner sa population avec masques obligatoires). Le FMI serait-il devenu une organisation médicale ?


      Ce qu’en pense l’anthropologue de la santé, Jean Dominique Michel ou « comment la mauvaise science est devenue une religion“ :
      « …La recherche médicale est en crise systémique depuis plus de 15 ans. A l’époque, John Ioannidis, un médecin né à New York, passé ensuite par les Universités d’Athènes et Ioannina (Grèce) puis Harvard, avait lancé un sacré pavé dans la mare sous la forme d’un article intitulé ‘Why Most Published Research Findings Are False’. Dix ans plus tard, la société californienne Amgen (leader mondial de l’industrie des biotechnologies médicales) révéla avoir essayé de répliquer les résultats de 47 de 53 articles “phares” fondant les principaux protocoles alors utilisés contre le cancer. Sur ce nombre, les chercheurs ne purent retrouver les mêmes résultats que pour 7 d’entre elles ! Un des aspects de la corruption systémique mise en avant par les éthiciens de Harvard tient aux multiples conflits d’intérêt, compromissions et liens d’influence entre les organes de régulation gouvernementaux et l’industrie pharmaceutique. Exemple type, celui d’Agnès Buzyn qui n’hésite pas à dire que puisque nul ne connaissait mieux les médicaments et les vaccins que les pharmas, il était normal qu’ils soient fortement présentes dans les instances de régulation étatique. La nomination de son mari, Yves Lévi, à la tête de l’INSERM fut fortement critiquée en raison d’un conflit d’intérêts évident découlant de ses liens étroits avec l’industrie vaccinale. Ceci au moment où la ministre imposait 11 vaccinations obligatoires, une mesure sans précédent et sans utilité médicale convaincante pour la plupart d’entre elles… La recherche scientifique est donc bien douteuse d’autant plus que la médecine n’est pas une science. De nombreux médecins sont conscients de ne plus pouvoir accorder confiance aux études financées par les pharmas, auxquels appartiennent d’ailleurs toutes les grandes revues « scientifiques » qui en constituent en quelque sorte le service marketing. »
      http://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/03/24/hydroxychloroquine-comment-la-mauvaise-science-est-devenue-u-305255.html
      « La situation que nous vivons avec le coronavirus est en fait apocalyptique, dans le sens littéral… L’Union européenne a autorisé le recours aux OGM dans un vaccin, les micropuces existent, ainsi que la technologie des nano-particules permettant de savoir à l’insu d’une personne si elle été vaccinée ou non. Les autorités, en Suisse comme à travers le monde, ne jurent que par un futur vaccin alors que trouver un vaccin efficace contre cette sorte de coronavirus est un concept hautement spéculatif, pour lequel on semble être déjà prêt à se dispenser des étapes de sécurité habituellement nécessaires. »
      https://www.limpertinentmedia.com/post/nous-sommes-en-train-de-d%C3%A9river-vers-un-totalitarisme-qui-ne-dit-pas-son-nom?

      Mensonges et inconséquences des autorités et des « experts » de plateau TV :

      Jean-Pierre Pernaut a tout de même constaté une chose : « l’incohérence du gouvernement ! »
      https://www.ldpeople.com/jean-pierre-pernaut-dezingue-violemment-le-gouvernement-sur-le-deconfinement-64780
      Où sont les masques ?



      Le ministère français de l’Intérieur a récemment lancé un appel d’offres pour l’achat de 651 drones pour quelque quatre millions d’euros !
      https://fr.sputniknews.com/france/202004151043567692-pourquoi-le-ministere-francais-de-linterieur-a-t-il-commande-des-centaines-de-drones-pendant-le/

      Federgy, la chambre syndicale des groupements et enseignes de pharmacie, et l’Union des groupements de pharmaciens d’officine (UDGPO) annoncent que leurs adhérents vont sans délai vendre des masques chirurgicaux à la population. Las d’attendre une réponse ministérielle en dépit des multiples appels de la profession, ils ont décidé de vendre des masques chirurgicaux à la population qui « en fait une demande toute légitime ».
      https://www.lequotidiendupharmacien.fr/actualite-pharmaceutique/article/2020/04/15/derniere-minute-vente-de-masques-au-public-les-groupements-se-lancent_283476
      Mais selon le prof Denis Rancourt, les masques et les « gestes barrières » sont inutiles !
      (https://vixra.org/pdf/2006.0044v1.pdf)
      https://fr.sott.net/article/35687-La-science-est-concluante-les-masques-et-les-respirateurs-n-empechent-PAS-la-transmission-des-virus
      En hiver l’air étant sec, le virus s’y propage bien plus facilement qu’en été car plus humide (les particules prenant du poids avec l’humidité, elles tombent ; d’où le danger d’une maison chauffée en hiver sans aération) :

      https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMp2006372?query=TOC
      Pourquoi mettre un masque :
      (https://solidarites-sante.gouv.fr/IMG/pdf/affiche_masque_mode_d_emploi.pdf)

      Coronavirus et religion chrétienne :

      Les malades les plus atteints par le COVID-19 savent qu’ils n’ont pas attrapé une simple grippe. Atteints de SDRA (syndrome de détresse respiratoire aiguë) ce qui signifie que les poumons sont remplis de fluide, les patients sont extrêmement difficiles à oxygéner. Le taux de mortalité est très élevé. La façon de le gérer est de mettre le patient sous respirateur. La pression supplémentaire permet à l’oxygène de passer dans le sang. Normalement, le SDRA est quelque chose qui se produit au fil du temps car les poumons sont de plus en plus enflammés. Mais avec ce virus, il semble que cela se produise du jour au lendemain. Le poumon est constitué de petits sacs d’air appelés alvéoles. Lorsqu’on inspire, tous ces petits sacs d’air se gonflent, et ils ont des capillaires dans les parois, de petits vaisseaux sanguins. L’oxygène passe de l’air du poumon dans le sang pour pouvoir être transporté dans tout le corps. Mais quand les poumons s’enflamment, il se passe la même chose que par exemple une brûlure au bras. La peau autour d’elle devient rouge à cause de la circulation sanguine supplémentaire pleine de nutriments pour guérir. Dans les poumons, le liquide et le sang supplémentaire commencent à y aller. Le liquide s’écoule dans des alvéoles dont les cellules des parois ont été blessées par le virus. Cela se voit en radiographie car le fluide est blanc, on appelle çà « l’opacité du verre moulu », comme une ancienne fenêtre d’intimité en verre moulu dans une douche.

      L’un des problèmes, les pressions élevées des réglages du respirateur, en poussant l’air dans les poumons, peuvent faire gonfler ces petits ballons de manière excessive jusqu’à ce qu’ils éclatent. Quelqu’un qui sort d’un SDRA peut garder des lésions durables aux poumons. Il peut entraîner un déclin cognitif et les muscles peuvent se dégrader. En général il lui faut beaucoup de temps pour récupérer. Il est donc nécessaire de traiter rapidement la maladie. Il faut donc pouvoir tester, donner de la chloroquine s’il y a lieu avant que cela s’aggrave, et avoir assez de lits avec respirateur. Sinon on est obligé de faire un choix entre ceux qui ont une chance d’être sauvés. Malheureusement la France avait réduit de moitié ces lits et pensé qu’il n’était pas nécessaire d’avoir un stock suffisant de masques, de testeurs et de chloroquine.


      Six experts répondent aux questions suivantes : à qui profite la panique ? Qu’est-ce qui se cache derrière ?
      https://www.kla.tv/15965

      Selon le journaliste Gerhard Wisnewski, « ces mesures de confinement avec auto-délivrance de laisser-passer, ressemble de plus en plus à un état d’urgence avec loi martiale et couvre-feu. C’est l’organisation (ou gouvernement) mondiale de la Santé qui a voulu que s’instaurent ces mesures dans un maximum de pays, privant les habitants de leurs droits les plus élémentaires. C’est véritablement un coup d’état d’institutions internationales telle que l’OMS, qui sans la fondation privée Bill Gates, serait déjà en faillite. Mais cette dernière, très engagée dans la vaccination, ne peut que chercher immanquablement à utiliser son pouvoir d’influence lié à son aide financière, pour faire avancer son propre agenda. Même les pays européens ne sont plus souverains. Ils reçoivent leurs ordres de Bruxelles, de l’Otan et de l’ONU. Même leurs lois dites « non contraignantes » sont automatiquement appliquées. Après avoir fait peur quelques semaines avec ce coronavirus providentiel dont il était question lors de la réunion à New York du 18 octobre 2019, vont-ils chercher à obliger les gens à se faire vacciner en leur imposant un système de marquage de chaque individu comme le prévoit depuis longtemps la fondation Bill Gates ? Ou se serviront-ils de ce confinement pour mieux contrôler les gens lors du reset monétaire inéluctable ? On devine facilement qui perdra des plumes et qui s’enrichira encore plus si cela se fait. »

      Pour Christoph Hörstel, pdt du parti Neue Mitte, « le coronavirus ne peut être que bénéfique pour le cartel pharmaceutique mondial, celui qui est déjà soupçonné de fabriquer des médicaments, moins dans l’espoir de guérir que de pouvoir faire un maximum de profit. Il s’est infiltré aussi bien dans le milieu universitaire qu’à l’OMS, allant jusqu’à payer des conférences à prix d’or pour mieux faire pression sur les orateurs. Le 18 octobre 2019, une quinzaine de participants hauts placés, tels qu’un Chinois d’une organisation de Santé, un ancien de la CIA à la Maison Blanche, Jane Halton qui est du groupe ANZ en Australie (ses postes précédents de ministre des Finances puis de la Santé montrent parfaitement les liens étroits qui existent entre le milieu politique, bancaire et de la Santé), Tom Inglesby de l’université de Johns Hopkins… Ce dernier s’était empressé d’expliquer peu après les mauvaises nouvelles chinoises, que le syndrome pulmonaire à coronavirus qu’ils avaient simulé ne correspondait pas à celui qui avait débuté à Wuhan. Le leurs devait se propager plus lentement mais occasionner la mort de 65 millions de personnes. En fait l’objectif de cette réunion était de faire avancer l’idée d’un gouvernement mondial. L’Union Européenne créée avec l’aide et sous l’emprise des USA n’est qu’un stade intermédiaire à ce Nouvel Ordre Mondial, que Trump a quelque peu freiné. Mais l’état profond a tout de même réussi à l’empêcher de retirer ses troupes d’Afghanistan et de Syrie mais aussi d’inviter Poutine. La pandémie est donc un outil remarquable pour faire stopper les résistances à ce NOM (plus de manifestations dans les rues). Et le cartel financier n’y voit que des opportunités devant le nombre d’entreprises qui vont se retrouver en difficulté. »

      L’économiste et analyste en géostratégie Peter Konïg a remarqué que « peu après la proclamation par l’OMS de la pandémie, les média ont commencé à vouloir semer la panique. Chaque jour avait son nombre de morts (à cause du coronavirus) diffusé, sans jamais chercher à faire une comparaison avec les maladies des poumons habituelles, alors qu’elles tuent bien plus. Le but recherché est toujours d’utiliser la peur pour rendre les gens plus vulnérables aux manipulations et plus obéissants. On arrive même à les faire réclamer un vaccin ou à le faire accepter plus facilement, sans qu’ils se demandent de quoi il est composé. Pourtant le savoir actuel permet de lui injecter aussi bien un stérilisant, une maladie à long terme, le rendre idiot, ou tout simplement le pucer au moyen d’une nano-puce programmable à distance et pouvant supporter ses comptes bancaires. L’agenda ID2020 vise justement à introduire une identité numérique à chaque être humain . Partenaire de cet agenda, la Fondation Bill Gates, l’OMS, l’Industrie pharmaceutique, la Banque Mondiale, l’Alliance mondiale pour les vaccins et de nombreuses ONG financées par le groupe Rothschild, Rockefeller, Morgan etc… Le système économie étant en perte de vitesse, il est question de le remplacer par un autre neo-capitaliste encore plus radical avant que la Chine se mette à imposer le sien. Pour y arriver, les politiciens se sont mis à mentir à tour de bras d’une manière éhontée. Et l’état profond qui sait les utiliser aurait été tout à fait capable d’organiser une pandémie à l’échelle de la planète. Si les hommes ne leur résistent pas maintenant, il sera trop tard. »

      Ernst Wolff en tant qu’expert financier, a observé « qu’au tout début de l’épidémie, les politiciens ont essayé de la minimiser sans chercher à la contrer ou de s’en protéger au cas où elle se propageait. Puis ensuite on a assisté à une incompétence caractérisée. Mais derrière ce chaos apparent, on y décelait une logique. Les milieux financiers n’ont pas cessé de pousser les marchés vers de nouveaux sommets alors que le coronavirus s’étendait déjà d’un pays à l’autre. Les politiciens sont alors passés de l’apaisement au confinement ferme. Pourquoi ? Parce qu’ils ont enfin été conscient du danger de la position de cette élite financière « too big to fail ». Elle avait une nouvelle fois besoin de l’aide urgente de la base. Le coronavirus a permis de détourner l’attention des gens pendant qu’on se servait de leurs économies. Pour sauver l’élite, des emprunts gigantesques furent mis en place sur le dos des contribuables. Il est frappant de comparer ce qui a été dépensé contre le coronavirus par rapport à ce qui a été donné pour sauver les financiers. Le rapport est de 1 sur 600. Mais c’était déjà le cas après la crise de 2008. D’où la baisse drastique des dépenses sociales et le démantèlement des services de Santé. Les pays européens n’étaient donc pas prêts face à la pandémie. Mais l’effondrement des marchés qui a eu lieu n’est qu’à ses débuts. Lorsque la bulle des produits dérivés éclatera, on ne pourra plus arrêter la planche à billets. Quand cela se produira, la situation sera extrêmement précaire aussi bien pour les politiciens que pour l’élite financière. Car les gens commenceront enfin à comprendre que l’état a préféré renflouer l’élite financière plutôt que de s’occuper d’eux. Prévoyant leurs mécontentements, les politiciens se sont déjà mis à restreindre les droits civils, à fermer les frontières, à commencer à habituer les gens de la présence de l’armée dans les villes. Car une guerre civile est inévitable. L’effondrement de l’économie entraînera la fermeture des banques et peu après des commerces. La population, absolument pas préparée à ce genre de situation, sans argent et sans nourriture, va commencer à piller. L’état n’aura pas d’autre choix que de décréter l’état d’urgence en mettant en place un régime militaire. Il est intéressant d’étudier pourquoi l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a évité par tous les moyens d’annoncer la pandémie. Tout simplement parce qu’elle a émis des obligations pandémiques pour une valeur de 100 milliards de dollars, rapportant entre 8 et 11%. En cas de déclenchement d’une pandémie, les investisseurs perdent leur engagement au bénéfice des pays les plus pauvres. Pas sûr que cette fois-ci, ils pourront obtenir quelque chose. Déjà lors de l’épidémie de l’Ebola, pas un seul centime ne fut distribué par l’OMS, sous prétexte qu’il n’y avait pas assez de morts. En fait, le rôle de la politique dans la démocratie parlementaire n’est pas de servir et de protéger le peuple mais d’aider une élite financière à accroitre son pouvoir et sa richesse au mépris de toute valeur éthique et fondamentale. »

      Ancien employé de la Royale Navy britannique , Barrie Trower s’était spécialisé dans les armes micro-ondes. « Les micro-ondes s’attaquent au vivant. L’homéostasie (capacité d’un système à maintenir l’équilibre d’un milieu intérieur quelles que soient les contraintes externes) est mise à l’épreuve. Si vous avez un émetteur à 500 m alors l’homéostasie est déjà active jour et nuit pour réparer votre corps. Bien entendu cela dépend de votre état de santé, de votre âge, de votre alimentation et de bien d’autres facteurs. Mais en règle générale, les micro-ondes ont tendance à diminuer petit à petit l’immunité d’un être vivant. Les fréquences de la 5 G ne sont pas nouvelles, elles étaient déjà utilisées dans les années 70. Mais on pense que l’installation récente d’une dizaine de milliers d’antennes 5 G à Wuhan n’a pu qu’aggraver la diffusion du coronavirus et augmenter le taux des infections. Les zones sans un environnement électromagnétique permettent de se protéger plus facilement de cette pandémie. L’intérêt de chacun est bien de se débarrasser le plus possible de tout ce qui est wifi, 4 G ou 5 G… »
      Voir un article intéressant de Paul Raymond Doyon sur cette question :
      https://emfrefugee.blogspot.com/2020/02/the-emperors-new-virus-china-5g-and.html

      Cliquer pour accéder à The%20%20Emperor.New.Virus.Images.wrap.pdf


      5G et dégradation des globules rouges chargés d’apporter l’oxygène :
      https://www.alterinfo.net/5G-emis-par-objets-intelligents-antennes-relais-degradation-des-globules-rouges-charges-d-apporter-l-oxygene-manque-d_a154578.html

      Hans U.P. Tolzin est un journaliste médical qui aime à rappeler que « du point de vue de la médecine orthodoxe il n’y a pas un seul agent pathogène qui puisse causer une maladie sans autre facteur. La preuve, dans toute maladie infectieuse il y a des personnes infectées en bonne santé qui ne tombent pas malades. Dans le cas de la rougeole, on appelle cela la réponse silencieuse. Les personnes qui tombent malades sont donc celles concernées par d’autres facteurs : une maladie antérieure, la vieillesse, un empoisonnement, une carence en vitamine, une exposition à l’électrosmog, un stress psychologique, un taux trop élevé de toxine dans le corps etc….. A Wuhan, la 5 G nouvellement installée et la pollution de l’air représentent ces autres facteurs. Par contre il est fort peu probable que le coronavirus actuel vienne d’un laboratoire d’armes biologiques… »


      Le Dr Wolfgang Wodarg, haut responsable politique de la santé et spécialiste des poumons, évalue les mesures utilisées pour lutter contre le coronavirus comme étant injustifiées et privant le public de liberté. « Il n’y aura pas plus de malades cet hiver que les années passées. Et cela n’a rien d’étonnant si 70% d’une population se retrouve touché par une maladie respiratoire. Car chaque année, de nouveaux virus arrivent. Bien entendu, plus on fera des tests, plus on en trouvera. D’ailleurs 15% d’entre eux sont en général de la famille des coronavirus. En Italie, contrairement à l’Allemagne, 26% des cas résistent aux antibiotiques. Car ils peuvent être dangereux dans certains hôpitaux à cause des maladies nosocomiales. Ce qu’il faut se demander, qui alimente ce battage médiatique ? Et pourquoi l’OMS a-t-elle enlevé pour la grippe H1N1, de la définition d’une pandémie, ces deux critères : maladie très grave et faisant mourir plus de monde que d’habitude. »
      https://www.kla.tv/16006

      Le coronavirus : « Produit du hasard » ou spécifiquement utilisé comme arme biologique : le Dr Alan Cantwell a découvert que « les scientifiques ont modifié génétiquement depuis plus de dix ans les coronavirus animaux et humains pour produire des virus mutants et recombinants pathogènes. Pas étonnant que les scientifiques de l’OMS aient identifié les virus SRAS/Corona si rapidement. »
      https://www.globalresearch.ca/chinas-new-coronavirus-an-examination-of-the-facts/5701662
      Le Dr James Lyons-Weiler, virologue, montre même qu’un fragment particulier de la séquence génétique du virus ne peut avoir été inséré qu’en laboratoire.
      https://www.coronaviral.org/research/did-the-internet-news-program-the-highwire-with-del-bigtree-break-the-coronavirus-code-40840468
      D’ailleurs plusieurs brevets sur les coronavirus ont été officiellement enregistrés :
      https://connectiv.events/coronavirus-ist-ein-patentierter-virus-alles-ueber-die-patente/
      Avis d’autres spécialistes sur le coronavirus :
      https://www.kla.tv/16116

    • Anh dit :

      Les États-Unis ont implanté plus de 200 laboratoires biologiques militaires à travers le monde. L’emplacement de plus de 30 d’entre eux est connu, mais où sont les autres ?

    • Anne dit :

      On s’est moqué aussi de Trump pour avoir pris de l’hydroxychloroquine et avoir suggéré d’utiliser de la lumière ou du désinfectant pour lutter contre le coronavirus.

      Mais la lumière UV n’a-t-elle pas déjà montré qu’elle pouvait être un bon antiviral même sur l’hépatite C via la thérapie d’irradiation sanguine qui peut se faire par l’intérieur ou par l’extérieur ? A ce propos, une équipe russe a mis au point un appareil « Avers-Light » utilisant l’énergie du spectre bleu de la lumière à une longueur d’onde de 450 nanomètres pouvant prévenir et guérir le coronavirus. Ce système semble s’inspirer de l’appareil basé sur la photothérapie du programme spatial russe. Le dispositif consiste en un émetteur de lumière bleue destiné à une irradiation non-invasive (transdermique) du sang du patient afin de stopper divers processus inflammatoires dont les Infection virales respiratoires aiguës (ARVI), sans recours aux médicaments. Le Pr Vladimir Ivanovitch Gratchev a expliqué que le dispositif Avers-Light était capable de prévenir et guérir des maladies correspondant à 3.000 médicaments. «Cet appareil pratique qui peut être mis dans la poche a été adapté et homologué pour toutes les maladies virales respiratoires dont le Covid-19. L’effet bactéricide et immunostimulant de la lumière bleue est associé à l’excitation des chromophores cellulaires et à la formation d’espèces réactives de l’oxygène qui stimulent la phagocytose. Autre atout de l’appareil de photothérapie « Avers-Light », il contribue à réduire la viscosité du sang et à améliorer le transport de l’oxygène »
      https://fr.sputniknews.com/russie/202009031044367180-des-savants-russes-inventent-un-appareil-de-phototherapie-une-solution-radicale-au-covid-19–/
      https://www.es-france.com/blog/346-rayonnement-uv-c-et-coronavirus

      Trump est par contre inquiétant quand il dit qu’il utiliserait l’armée si il le faut pour mettre en place la vaccination obligatoire (à 13 mn). Et qu’il mettrait en place un « tracking system’ sous prétexte de lutter contre l’immigration et que ni par les airs ni par les mers, ni au sol, les citoyens ne pourront se dissimuler (à 1h23) :

      Ingénierie sociale et mondialisation :
      https://www.legrandsoir.info/ingenierie-sociale-et-mondialisation.html

    • Nicole dit :

      REMEDES :


      Un remède, la chloroquine ou l’hydroxychloroquine, à donner avec un antibiotique :

      Ammonium carbonicum, le médicament épidémique probable…
      https://planete-homeopathie.org/epidemie-de-coronavirus-ammonium-carbonicum-le-medicament-epidemique-probable/
      De hautes doses de vitamine C !
      http://orthomolecular.org/resources/omns/v16n14.shtml
      (http://ekladata.com/FYizz-Ox0UyCfV_bZXhiUu3xyfo/Vitamine_C_PDF.pdf)
      ou d’ascorbate de sodium pour ceux qui ne supportent pas l’acidité :
      https://doctonat.com/ascorbate-de-sodium-bienfaits-et-posologies/
      Mais l’injection de vitamine C utilisée par exemple contre le cancer est interdite en France (tolérée en Suisse et en Allemagne). Alors qu’aux USA, le NY Post rapporte que des patients atteints du Covid-19 à New York reçoivent désormais des perfusions de vitamine C et « s’en sortent beaucoup mieux que ceux qui n’en ont pas reçu » :
      https://nypost.com/2020/03/24/new-york-hospitals-treating-coronavirus-patients-with-vitamin-c/
      La vitamine D est aussi importante (donc l’exposition au soleil) car elle module le fonctionnement du système immunitaire. Elle joue un rôle dans la régulation et la suppression de la réponse inflammatoire cytokinique à l’origine du syndrome de détresse respiratoire aigu qui caractérise les formes sévères et souvent létales de Covid-19.
      http://www.academie-medecine.fr/communique-de-lacademie-nationale-de-medecine-vitamine-d-et-covid-19/
      Et contrairement à ce que disait Salomon, il faut utiliser des anti-inflammatoires : nouveaux traitements…
      https://www.brighteon.com/c2146874-b15d-4d4f-a09d-fa319c2d51ce
      Une nouvelle recherche soutenue par l’OMS révèle que les stéroïdes bon marché réduisent d’un tiers la mortalité liée au COVID-19 :
      https://www.aubedigitale.com/ca-va-changer-la-donne-une-nouvelle-recherche-soutenue-par-loms-revele-que-les-steroides-bon-marche-reduisent-dun-tiers-la-mortalite-liee-au-covid-19/
      A noter que la société coréenne Celltrion utilise les anticorps de personnes guéries pour mettre au point un médicament contre les souches de ce virus ! L’Organisation mondiale de la santé estime par contre que les bénéfices du plasma sanguin contre le Covid-19 ne sont pas «concluants» alors que Donald Trump l’ a autorisé :
      https://www.20min.ch/fr/story/loms-nest-pas-convaincue-de-lefficacite-du-plasma-sanguin-532336374850
      Le Washington Post a par contre dénoncé l’annonce de Trump d’un traitement au plasma sanguin contre le Covid-19 :
      https://pjmedia.com/news-and-politics/matt-margolis/2020/08/24/hcq-all-over-again-wapo-trashes-blood-plasma-covid-19-treatment-after-trump-announces-breakthrough-n834659
      Il y a aussi l’ozonothérapie ! Ou encore une plante malgache interdite par l’OMS (car sans doute non-brevetable), l’Artemisia Annua qui a fait ses preuves comme anti-paludique et protégeant les voies respiratoires contre les infections. La Fagaricine, un médicament gabonais :
      https://www.gabonactu.com/la-fagaricine-un-medicament-gabonais-qui-a-deja-gueri-17-cas-positifs-covid-19-en-france/
      Au Bengladesh, 60 patients atteints de coronavirus guéris avec une combinaison de 2 médicaments courants, l’ivermectine et la doxycycline :
      https://www.ibtimes.sg/miracle-cure-bangladesh-60-coronavirus-patients-cured-combination-2-common-drugs-45264?utm_source=izooto&utm_medium=push_notifications&utm_campaign=45264&utm_content=&utm_term=
      Le prof Borody soigne avec de l’ivermectine en combinaison avec de la doxycycline et du zinc !
      http://covexit.com/nous-savons-que-cest-soignable-cest-plus-facile-que-de-traiter-la-grippe-selon-le-professeur-thomas-borody/
      Une étude proposée sur la plateforme Research Square, un groupe traité avec le duo ivermectine-doxycycline aurait atteint un score de 100 % de tests PCR négatifs dans une moyenne de 9 jours avec une résolution des symptômes autour de 6 jours. Alors que le groupe soigné avec la thérapie azithromycine-hydroxychloroquine, ils furent 96% des patients à obtenir un test PCR négatif dans une moyenne de 9 jours avec une résolution des symptômes autour des 7 jours.
      https://www.researchsquare.com/article/rs-38896/v1
      Une autre britannique, publiée le 26 août 2020, a montré qu’un produit anti-moustiques, dont la substance active provient de l’eucalyptus, s’est révélé efficace pour neutraliser le nouveau coronavirus :
      https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/coronavirus-un-anti-moustique-permettrait-de-neutraliser-le-virus-7800751138
      D’autres médecins ont trouvé qu’en supprimant la bactérie Prevotella on sauvait la vie à ceux arrivés aux dernières extrémités (problème de l’intubation, elle favorise Prévotella) : cette bactérie infectée devenant virulente déclencherait une hyper-réaction immunitaire, délabrant ainsi les poumons, mais aussi le cœur, bloquant le foie, le pancréas, les reins, et finissant par tuer le malade ! Ce qui expliquerait pourquoi les enfants sont épargnés, et les personnes âgées plus touchées : Prévotella est quasiment absente de la flore intestinale enfantine, mais de plus en plus présente avec l’âge. Les obèses sont beaucoup plus touchés car leur flore intestinale déséquilibrée contient beaucoup de Prévotella ! Voilà pourquoi le virus peut réapparaître chez un patient guéri si la bactérie reste présente dans la flore intestinale. Le professeur Silvio Brousaferro a aussi mis en évidence que l’asphyxie fatale était due à un problème cardio-vasculaire et non pulmonaire, générant une thrombose circulatoire et une embolie pulmonaire.
      https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/covid-19-et-si-l-orage-de-223037

      Fin mai 2020, la Russie a enregistré le premier médicament anti-Covid dans le monde, l’Avifavir, créé sur la base de l’antiviral Favipiravir :
      https://fr.sputniknews.com/sante/202009241044477962-trois-fois-moins-cher-que-le-remdesivir-la-russie-livrera-le-medicament-anti-covid-avifavir-a-17/

  9. Nadir dit :


    Le concepteur du revenu de base est le néolibéral Milton Friedmann. Après les taux négatifs confiscatoires, voilà ce qui devrait arriver avant un reset global. Bien entendu, quelqu’un va payer cette masse financière. Les gouvernements devront en échange gagés quelque chose ou bien offrir à la place l’épargne (y compris assurances-vie, retraites, etc.) des gens. Les « bail-ins », prévues maintenant par de nombreux pays, sont des lois de confiscations de l’épargne destinées à sauver les grandes banques menacées de faillite.


    Est-il normal que sur les 15 pays les plus durement frappés par la mortalité au COVID-19, 14 sont parmi ceux qui présentent aussi un niveau d’épargne parmi les plus élevés ! Quand nous savons que le taux de mortalité pénalise le plus les personnes âgées au bénéfice d’une pension de retraite, nous ne pouvons que conclure que les plus grands bénéficiaires de la pandémie sont les décideurs gestionnaires des actifs des caisses de pension ! Chaque décès de retraité réduit d’autant le poids de la charge.


    Le FMI propose de taxer l’épargne privée pour solder les dettes nationales :
    https://www.huffingtonpost.fr/2013/10/10/fmi-taxe-epargne-patrimoine-dette-italie-chypre_n_4075757.html
    Les personnes âgées livrées à la haute finance globale :
    https://lilianeheldkhawam.com/2020/03/19/les-personnes-agees-livrees-a-la-haute-finance-globale-lhk/
    La crise pourrait aboutir à une réforme complète du droit de propriété, comme l’avait proposé le député MoDem Lagleize, en novembre 2019. Pour rembourser la dette de l’État, le foncier serait exproprié par un office foncier public, les propriétaires ne conservant pour eux que le bâti. Et les propriétaires d’immeubles devraient donc payer un loyer sur leurs propres terrains ainsi « nationalisés ».

    Pour payer le confinement, ne serait-il pas normal de faire contribuer ceux qui dans le monde ont un capital dépassant les 100 millions d’euros ? Selon Oxfam, les 36 plus riches milliardaires possèdent autant que les 4,7 milliards de gens les plus pauvres de la planète.

    Tout cela ne s’est-il pas fait avec la complicité de l’Union Européenne ? « La Commission européenne a demandé 63 fois aux états de réduire les dépenses de santé… Ce qui prouve que le modèle économique néolibéral de l’UE n’est pas capable de maintenir les services publics et de protéger les besoins fondamentaux des citoyens. » dénonce l’eurodéputé Martin Schirdewan :
    https://www.humanite.fr/la-commission-europeenne-demande-63-fois-aux-etats-de-reduire-les-depenses-de-sante-denonce-687250

    En septembre 2015, François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, a remis un document officiel au gouvernement français, émettant des propositions visant à limiter au maximum les retraits. Il a ainsi proposé un moyen de bloquer les capitaux confiés aux établissements financiers tels que les banques, les assurances, et autres caisses de pension. Le marché a besoin de l’épargne abondante de la zone euro (20’000 milliards d’euros en 2014) pour faciliter l’emploi des produits dérivés et l’émission de créances à risques. Il a été donc pour« mutualiser » l’épargne en zone euro. C’est en fait une confiscation de la propriété privée au profit d’un collectivisme privatisé. Et comment faire pour que les épargnants ne touchent pas à leur bien sans que cela ne soit ouvertement présenté comme une mesure de confiscation ? En émettant des bons d’épargne à très long terme (20 ans) déductibles du revenu imposable tandis que leurs produits seraient taxés à la sortie, c’est-à-dire normalement au moment de la retraite. La collecte de l’épargne pourrait être centralisée au sein des banques publiques nationales (comme la Caisse des dépôts en France) qui garantiraient le rendement réel minimal et le remboursement des bons d’épargne contre toute perte éventuelle. M. Villeroy de Galhau a donc demandé à l’État, de laisser des financiers privés disposer librement et durablement de l’épargne nationale, mais en couvrant leurs risques avec l’argent public. Bien entendu, pour profiter de cette manne le plus longtemps possible, on va reculer l’âge de la retraite et encourager l’euthanasie des retraités ! Jean Marie Le Pen en est à demander à ce que la réserve d’or de la France soit sanctuarisée ! La Haute Finance ne chercherait-elle pas à s’en emparer ?

    Au mois de novembre 2019, les media ont annoncé la création d’un marché de l’or à Paris, qui associe la Banque de France et la banque américaine JP Morgan. Le stock d’or de la Banque de France va être « mobilisé » pour garantir des « swaps or contre devise » (contrats d’échanges or contre devises) et du « leasing d’or » (prêts d’or). Pour l’instant, seules les autres banques centrales de la planète pourront faire usage de ces produits financiers avec la Banque de France, mais comme celle-ci a pris pour partenaire la JP Morgan (pourquoi pas une banque française ?), cela ouvre la possibilité qu’à l’avenir des banques commerciales internationales puissent également y avoir accès. De facto, l’or de la Banque de France n’est plus sanctuarisé : une mauvaise opération, un krach financier soudain, des calculs erronés, et une partie de cet or – qui sert de garantie – devra quitter la Souterraine, le gigantesque coffre-fort du sous-sol de l’hôtel de Toulouse à Paris. Avec 2435 tonnes, la France demeure le 4e plus gros détenteur d’or au monde, derrière les États-Unis (8133 tonnes), l’Allemagne (3373 tonnes) et quasiment à égalité avec l’Italie (2451 tonnes). Faire de l’or un actif mobilisable pour des opérations financières est une trahison ! Curieusement, l’annonce n’a pas été faite par le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, mais par Sylvie Goulard, éphémère ministre des armées (du 17 mai au 19 juin 2017) et parachutée le 17 janvier 2018 second sous-gouverneur de la Banque de France, sans aucune compétence dans ce domaine. Sa carrière ministérielle s’est notamment arrêtée lorsqu’a été rendu public le fait que, parallèlement à sa fonction de députée européenne (2009-2017), elle avait travaillé en tant que conseiller spécial pendant environ deux ans (d’octobre 2013 à janvier 2016) au sein de l’Institut Berggruen, un think tank américain situé en Californie, pour des revenus supérieurs à 10.000 euros mensuels brut… Sylvie Goulard défend-elle des intérêts américains ?

    Le Conseil européen a rejeté le principe des coronabonds, qui mutualisaient la dette entre tous les pays de l’U.E.. Exactement comme un billet de 100 euros qui est une reconnaissance de dette solidaire de toutes les banques centrales de la zone euro. A la place, le 18 mars 2020, la Banque centrale européenne (BCE) a annoncé un « QE spécial pandémie » de 750 milliards, pour acheter pendant un an des titres obligataires à qui veut bien les lui vendre. Mais lorsqu’elle achète un titre contre des euros, ils sont créés à ce moment-là. La BCE espère que la banque qui lui a vendu tel titre obligataire d’État va utiliser l’argent reçu en paiement pour souscrire, sur le marché primaire, à une autre obligation de ce même État ayant une maturité voisine, mais nouvellement émise. En fait l’État « fait cavalerie », c’est à dire qu’il rembourse sa dette avec le produit des emprunts suivants. Il démontre aussi qu’il devient un État peu sûr.
    https://eur-lex.europa.eu/legal-content/EN/TXT/HTML/?uri=CELEX:32020D0440&from=EN

    Comme on pouvait le prévoir, malgré l’échec manifeste du mondialisme démontré grâce au coronavirus, le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a profité de l’occasion le 31 mars 2020, pour demander à ce que le monde consacre 10% de son PIB à la crise et à ses conséquences. L’idée est de se servir de cette pandémie pour mettre en place un nouveau monde où on ne raisonnerait plus par rapport aux nations souveraines mais avec et surtout sous l’ONU et les entités supranationales qui pourraient se mettre en place. En clair, un gouvernement global.
    https://news.un.org/en/story/2020/03/1060702

    On a de plus en plus l’impression que cette pandémie a été provoquée par les mondialistes. Même Trump semble en être persuadé « cela a été provoqué artificiellement » dit-il :

    Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo admet tacitement que le COVID-19 est un « Live exercice », une « opération » :

    Il faut aller lire « Scenarios for the Future of Technology and International Development » de la Rockefeller Foundation, particulièrement le plan appelé « Lock Step » et qui date de mai 2010 : Pour un monde plus contrôlé et un recul du nombre d’habitants. Le scenario imagine une pandémie en 2012 où le monde sera confiné. les gens baignés dans la peur accepteront d’échanger leurs droits et leur liberté contre plus de sécurité. Interviendra alors la loi martiale, la chaîne d’approvisionnement perturbée notamment pour les désinfectants et le papier-toilette, l’obligation vaccinale pour tous permettant alors de voyager, les identités biométriques….

    Cliquer pour accéder à Rockefeller%20Foundation.pdf



    Un pasteur dénonça fin mars 2020 ce programme :

    On note que l’Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) dirigé par le Dr Anthony Fauci, a joué un rôle déterminant dans la campagne de peur et de panique menée dans toute l’Amérique :

    « Il y aura une épidémie surprise » dit-il en 2017 :

    Contrairement à Trump, Fauci ne croit pas que l’hydroxychloroquine donné tôt, soigne contre le coronavirus :
    https://www.cnbc.com/2020/07/28/trump-says-he-still-thinks-hydroxychloroquine-works-in-treating-early-stage-coronavirus.html
    Petit livre blanc sur l’hydroxychloroquine par le Dr. Simone Gold :

    Cliquer pour accéder à 4285801817.pdf

    • Laure dit :

      La mondialisation qui permet d’enrichir outrageusement 1% de la population peut aussi être mortelle. Car 80% des principes actifs des médicaments viennent de Chine et sont souvent assemblés en Inde. En cas de guerre ou tout simplement de l’arrêt des transports, comment l’occident soignera-t-il ses malades ? L’Union Européenne est dans cette histoire particulièrement irresponsable, de même que les plus de 98% des Français qui ont voté pour elle fin 2017. Non seulement les emplois sont allés en Asie, mais en plus le savoir-faire humain essentiel à ce type d’entreprise s’est dissipé, alors que déjà en 2019, le pays rencontrait des ruptures de stocks. Jusqu’à maintenant l’establishment mondialiste a créé la plus grande bulle financière de l’histoire moderne par le biais des mesures de relance des banques centrales, tout en créant de nouveaux sommets dans les dettes nationales. Dorénavant il n’a besoin que d’un événement majeur pour finir de saboter l’économie tout en restant dans l’ombre.
      https://www.alt-market.com/articles/3779-globalists-only-need-one-more-major-event-to-finish-sabotaging-the-economy
      L’amorcement d’une Troisième Guerre Mondiale prévue avec Hillary, n’ayant pu avoir lieu avec Donald Trump, le chaos économique découlant de cette pandémie lui permettrait de mieux faire accepter dans les médias l’idée d’un système monétaire et d’une gouvernance mondiale. Tout en diminuant la population pour mieux la contrôler :
      https://www.thailandmedical.news/news/breaking-news-:-new-studies-emerging-that-confirms-the-coronavirus-is-mutating-and-becoming-more-virulent

      On avait déjà essayé de voler l’or français le 15 juin 1940 :

      L’or des français gagé par la Banque de France pour des opérations financières avec JP Morgan ?

      L’épargne des Français :

      https://www.contrepoints.org/2020/04/19/369420-cest-officiel-notre-ministre-de-leconomie-est-nul-en-economie


      Véritable jeudi noir pour les marchés européens en ce 12 mars 2020. La Bourse de Paris a connu la pire chute de son histoire en pleine épidémie de coronavirus, clôturant à -12,28%. Le CAC 40 a plongé de 565 points pour finir à 4.044,26 points. A titre de comparaison, il avait perdu 7,3%, en clôture, le jour des attentats du 11 septembre 2001, et 7,7% le 10 octobre 2008, en pleine crise des subprimes. La Bourse de Francfort a connu le même sort, le Dax finissant à -12,24% (sa pire séance depuis 1989), celle de Londres a terminé sur un plongeon de 9,81% (sa pire séance depuis 1987) et celle de Milan a chuté de -16,92% (la pire séance de son histoire également). Outre-Atlantique, les échanges a été suspendus un quart d’heure à la Bourse de New York après la chute de 7% du S&P 500. Aux alentours de 15H15, le Dow Jones s’effondrait de 8,22%, à 21.616,36 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, chutait de 6,96%, à 7.398,52 points. Le S&P 500 tombait, lui, de 7,40% à 2.358,42 points.

      Les cadres supérieurs des sociétés cotées en bourse aux États-Unis ont vendu un total d’environ 9,2 milliards de dollars en actions de leurs propres sociétés entre le début du mois de février et le 20 mars 2020. Cela leur a évité des pertes frisant les deux milliards. La sénatrice californienne Dianne Feinstein et trois de ses collègues du Sénat ont vendu des stocks d’une valeur de plusieurs millions de dollars dans les jours précédant l’épidémie de coronavirus qui a provoqué le krach de la bourse. Autre constat, à la fin de l’année, un nombre record de 1 480 pdg avaient quitté leur poste aux USA. C’est le chiffre mensuel le plus élevé jamais enregistré, et le total cumulé depuis le début de l’année dépasse même la vague de départs de cadres pendant la crise financière.




      Si le taux de chômage et le nombre de cas COVID-19 continuent de monter, le marché boursier se porte mieux. Le Dow Jones Industrial Average et le S&P 500 ont tous deux bondi de plus de 12% au cours de la semaine se terminant le 9 avril 2020. Les actions ont fait un bond notable ce dernier jour alors que la Réserve fédérale a annoncé un prêt de 2,3 billions (mille milliards) de dollars pour soutenir l’économie. Les gains du marché ont entraîné une augmentation combinée de 51,3 milliards de dollars pour 10 des milliardaires du monde depuis la fermeture du marché le 2 avril. Amancio Ortega (Zara) a le plus progressé puisque sa valeur nette a bondi de 7,2 milliards de dollars, à 64,8 milliards de dollars. Jeff Bezos a enregistré la deuxième plus forte augmentation. Il a gagné 29,9 milliards de dollars (28 milliards d’euros) , portant sa valeur nette à 146,9 milliards de dollars (134 milliards d’euros). Bernard Arnault a bondi de 6,3 milliards de dollars, à 92 milliards de dollars, les actions de son LVMH ayant augmenté de près de 7%. Mark Zuckerberg (facebook) est passé de 31 milliards de dollars (28 milliards d’euros) à 86,5 milliards de dollars (79 milliards d’euros). Le titre de Berkshire Hathaway a augmenté la valeur nette de Warren Buffett de 5 milliards de dollars, à 76 milliards de dollars. La fortune du magnat du pétrole et du gaz indien Mukesh Ambani a bondi de 4,4 milliards de dollars pour atteindre 44,5 milliards de dollars. Elon Musk (Tesla) + 4,2 milliards de dollars. Larry Ellison (Oracle) + 4 milliards de dollars. Bill Gates (Microsoft) + de 11,9 milliards de dollars (10 milliards d’euros) et a désormais 106,5 milliards de dollars (97 milliards d’euros). Larry Page (Alphabet) + 3,6 milliards de dollars. En fait, durant l’épidémie, la fortune totale des 25 personnes les plus aisées a augmenté de 255 milliards de dollars (206 milliards d’euros). En conséquence, la valeur totale des actifs des 25 milliardaires sur la liste Forbes a atteint près de 1.500 milliards de dollars (1.376 milliards d’euros).
      https://fr.sputniknews.com/economie/202005231043832572-comment-la-pandemie-a-change-les-fortunes-des-hommes-les-plus-riches-de-la-planete/

      Pourquoi le traitement Raoult a posé un gros problème aux spéculateurs en Bourse. Exemple flagrant, le cas Gilead :

      A noter que pour la première fois, le baril de 159 litres de pétrole brut coté à New York, qui s’échangeait encore à 60 dollars en début d’année 2020 et à 18,27 dollars le 17 avril, a finalement terminé à -37,63 dollars. le 20 avril.
      https://www.europe1.fr/economie/coronavirus-le-baril-de-petrole-cote-a-new-york-tombe-sous-les-zero-dollars-3963289

      Le jeu spécial confinement :

      Coronavirus : « Un plan de sauvetage européen de 500 milliards d’euros de l’UE… Vraiment ? »

      La Grande Bretagne a par contre décidé d’emprunter directement auprès de sa banque d’Angleterre, plutôt que de passer par les marchés.

      Géopolitique du coronavirus I – entretien avec Valérie Bugault :
      https://strategika.fr/2020/04/01/geopolitique-du-coronavirus-entretien-avec-valerie-bugault/

      La CRDS, une contribution de 0,5% sur tous les revenus, devait s’éteindre en 2024. Elle sera prolongée jusqu’en 2033. C’est la première facture fiscale de la crise du coronavirus.
      https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-eco/l-edito-eco-20-mai-2020

      Comment les banques centrales ont instrumentalisé le Coronavirus :
      https://bittube.tv/post/c5910ee4-e64c-4568-a98d-23483a69bfff

  10. zennob dit :

    Site gouvernemental français pour les risques majeurs :
    https://www.gouvernement.fr/risques/preparer-son-kit-d-urgence
    Site chinois en français :
    http://www.chinacdc.cn/en/COVID19/
    Carte interactive du nombre de cas confirmés, décédés ou rétablis :
    https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6
    https://www.worldometers.info/coronavirus/#news
    les disparités régionales face au Covid-19 :
    https://www.lefigaro.fr/sciences/cinq-cartes-pour-visualiser-les-disparites-regionales-face-au-covid-19-20200424
    Les recommandations essentielles de l’AIMSIB (Association Internationale pour une Médecine Scientifique Indépendante et Bienveillante) :
    https://www.aimsib.org/2020/03/15/pandemie-covid-19-les-recommandations-essentielles-de-laimsib/
    Les avions continuent-ils de voler ?
    https://www.flightradar24.com/44.53,2.59/5
    Un excellent rapport d’enquête sur le coronavirus (conclusion page 112) :

    Cliquer pour accéder à RAPPORT_D_ENQUETE_mise_a_jour_13_mai.pdf

    On demande aux médecins d’être de véritables mouchards mais aussi aux enseignants : « L’Ecole est le lieu par excellence de la transmission des idéaux républicains. » Mais qu’est-ce que ces idéaux ? Les Républicains (Principe 9) : « Aucune loi religieuse ne peut et ne pourra jamais être supérieure aux lois de la République. » (Ils permettent pourtant l’égorgement sans étourdissement des animaux (viande halal et casher), la circoncision…) Ainsi il est demandé « d’Identifier les techniques de communication des groupes radicaux qui reposent sur diverses manières de procéder :
    • Exploiter la pandémie comme un présage apocalyptique ;
    • Participer à une vision manichéenne du monde (les bons scientifiques et les mauvais, les croyants et les impies etc.)…. »

    Bref, dans le milieu scolaire il ne faudra pas parler des incohérences du gouvernement ni de l’Apocalypse.
    https://documentcloud.adobe.com/link/review/?pageNum=1&uri=urn%3Aaaid%3Ascds%3AUS%3A71d7bda3-6b6f-4d7a-9845-12a66b323979
    Signe qu’il y a bien un marquage en projet comme Jean le prédisait :

    Apocalypse 13.16 : « Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, 17et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. »

    Pourtant il est demandé de ne pas accepter la marque :

    Apocalypse 20.4 : « Et je vis des trônes ; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. »

    Selon Jean Jacques Crèvecoeur (celui qui avait compris qu’en 2009, il n’était pas nécessaire de se faire vacciner), le virus a bien l’air d’être de fabrication militaire car il est à la fois contagieux et mortel. Pour rappel, fin avril 2009, l’OMS abaissait curieusement ses critères permettant de déclarer une pandémie. Début mai, arrivait au Mexique le virus H1N1 qui est une combinaison artificielle de virus aviaire, porcin et humain. Le but était clair : vacciner en masse les populations et obliger les pays à donner les pleins pouvoirs à l’OMS en cas de pandémie majeure. Ainsi en France, le gouvernement avait commandé 110 millions de vaccins. bien plus que le nombre d’habitants ((pour un coût total de l’ordre de 400 millions d’euros). Ironie du sort, malgré le faible taux de vaccinés (8%), 2009 fut l’année où le nombre de décès dû à la grippe fut le plus faible. Certains morts étaient plus dus à l’absorption de l’antiviral Tamiflu que de la grippe. Les vaccins eurent de nombreux effets secondaires : narcolepsie (fatigue extrême), bébés naissants avec des insuffisances cardiaques etc. Il faut garder à l’esprit qu’entre 1890 et 1960, les maladies infectieuses diminuèrent de 90% alors qu’il n’y avait pas encore de campagne de vaccination. Quand il y en a eu, des maladies chroniques apparurent (allergies, autisme etc).

    « Dr Serge Rader On achève nos personnes âgées dans les ehpad par sédation Rivotril »

    Dr Nicole Delépine : “Jamais une poignée de dirigeants n’auront nui davantage à autant d’êtres humains.”
    https://andele.fr/dr-nicole-delepine-jamais-une-poignee-de-dirigeants-nauront-nui-davantage-a-autant-detres-humains/

    Il y a aussi la théorie de David Icke mais elle est impitoyablement censurée par youtube !
    https://www.davidicke.com/
    Il cite le Dr Andrew Kaufman qui pense que les virus sont en fait des exosomes, des particules créées par nos cellules à la suite de la lutte contre les toxines de notre corps.

    Marcel sur Didier Raoult vs Karine Lacombe (industrie pharmaceutique) :

    Marcel sur le Dr de l’OMS et Bill Gates :

    Dr Hotez : problème unique de sécurité d’un vaccin contre le coronavirus :

    Le 8 mai 2020, Donald Trump a affirmé que la pandémie de coronavirus “disparaîtra sans vaccin. D’autres virus et grippes ont disparu avant la création de vaccins. Ces maladies n’ont jamais réapparu. Elles meurent aussi. »

    C’est à souhaiter pour les indépendants :

  11. Aurélie dit :

    Le principal reproche fait à l’IHU Méditerrannée-Infection, qui a mis au point le traitement combiné hydroxychloroquine + azithromycine, est de ne pas respecter les méthodologies de recherche de ce que l’on appelle Evidence-Based Medicine (EBM). L’EBM provient avant tout de l’univers des maladies non-transmissibles. Le Pr Raoult l’a rappelé, la méthodologie en infectiologie clinique est simple comme le jour : si vous avez une substance qui s’avère, in vitro et in vivo, faire disparaître l’agent pathogène, vous avez gagné ! Alors que l’EBM a été développé pour les pathologies complexes, chroniques, non-infectieuses : on ne peut pas donner un antibiotique contre un diabète ou une maladie neurodégénérative ! Le problème, l’EBM permet de fournir des complications telles qu’il devenait un jeu d’enfant de camoufler toutes sortes de manipulations de données permettant d’arriver au résultat espéré, même s’il est faux ! Ainsi, avec les maladies chroniques, l’industrie pharmaceutique a fourni par supertankers entiers des résultats faux permettant de mettre sur le marché des produits coûteux, inutiles et souvent dangereux.
    https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=2298140
    Le scandale du Vioxx en est un exemple. Le médicament est mis sur le marché en 1999 dans le cadre d’une procédure accélérée, alors que son fabricant connaît pertinemment un risque accru d’accident cardiaque mortel, masqué derrière de savantes études. Le médicament fera finalement plus de 26.000 morts aux États-Unis avant d’être retiré quelques années plus tard. Un arrangement avec les autorités américaines permettra à Merck de ne payer que 950 millions de dollars d’amende laissant un profit net de 10 milliards de dollars. L’industrie du tabac a été une des premières à utiliser ce type de propagande pseudo-scientifique avant d’ être repris par les autres industries pouvant être toxiques comme l’agro-alimentaire, l’industrie pétrolière et la pétrochimie.
    https://www.lemonde.fr/planete/article/2017/10/04/monsanto-papers-desinformation-organisee-autour-du-glyphosate_5195771_3244.html

    Les rédacteurs en chef des trois plus prestigieuses revues médicales sont bien de cet avis :

    Dr Richard Horton, rédacteur en chef de The Lancet : « Une grande partie de la littérature scientifique, sans doute la moitié, pourrait être tout simplement fausse. Affligée d’études avec des échantillons réduits, d’effets infimes, d’analyses préliminaires invalides, et de conflits d’intérêts flagrants, avec l’obsession de suivre les tendances d’importance douteuse à la mode, la science a pris le mauvais tournant vers les ténèbres. »

    https://criigen.org/un-aveu-choquant-de-lediteur-de-the-lancet/

    Richard Smith, rédacteur en chef, British Medical Journal, 2013 : « La plupart des études scientifiques sont erronées, et elles le sont parce que les scientifiques s’intéressent au financement et à leurs carrières plutôt qu’à la vérité. »

    Marcia Angeli, rédactrice en chef, New England Journal of Medecine, 2009 : « Il n’est tout simplement plus possible de croire une grande partie des recherches cliniques qui sont publiées, ni de se fier au jugement de médecins de confiance ou à des directives médicales faisant autorité. Je ne prends aucun plaisir à cette conclusion, à laquelle je suis parvenu lentement et à contrecœur au cours de mes deux décennies de travail de rédactrice en chef. »

    Arnold Relman, rédacteur en chef, New England Journal of Medecine, 2002 : « La profession médicale est achetée par l’industrie pharmaceutique, non seulement en termes de pratique de la médecine, mais aussi en termes d’enseignement et de recherche. Les institutions académiques de ce pays se permettent d’être les agents rémunérés de l’industrie pharmaceutique. Je pense que c’est honteux. »

    Institutional Corruption and the Pharmaceutical Policy, Edmond J. Saffra Center fr Ethics, Harvard University & Suffolk University, Law School Research Paper No. 13-25, 2014 (revised) : « Certaines pratiques ont corrompu la recherche médicale, la production de connaissances médicales, la pratique de la médecine, la sécurité des médicaments et la surveillance du marketing pharmaceutique par la Food and Drug Administration. En conséquence, les praticiens peuvent penser qu’ils utilisent des informations fiables pour s’engager dans une pratique médicale saine tout en se basant en réalité sur des informations trompeuses et donc prescrire des médicaments qui sont inutiles ou nocifs pour les patients, ou plus coûteux que des médicaments équivalents. Dans le même temps, les patients et le public peuvent croire que les organisations de défense des patients représentent efficacement leurs intérêts alors que ces organisations négligent en réalité leurs intérêts.”

    En fait, adoptée avec l’espoir de pouvoir accéder à une médecine « scientifique », elle n’a montré ni de réelle amélioration de la qualité de soins, ni d’économicité !
    https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/jep.12147
    De plus, elle a participé activement à une déshumanisation de la pratique médicale qui est aujourd’hui le principal problème de ce domaine, tant la qualité relationnelle entre soignant et soigné constitue le socle agissant de toute relation de soins. C’est vers une « médecine basée sur les valeurs » qu’il faut aller !
    https://www.oxfordscholarship.com/view/10.1093/acprof:oso/9780195149531.001.0001/acprof-9780195149531-chapter-14

    L’attitude du Pr Raoult face au coronavirus est celle qu’il faut avoir ; car dans le domaine de l’infectiologie clinique, les choses sont très simples : soit un remède est efficace, soit il ne l’est pas. S’il l’est ne serait-ce que sur trois premiers malades, alors il y a de fortes chances qu’il le soit sur mille malades. Pour lui, un diagnostic précoce, un isolement précoce et un traitement précoce avec au moins 3 jours de HCQ-AZ se traduisent par des résultats cliniques et une contagiosité significativement meilleurs chez les patients atteints de COVID-19 que les autres traitements :
    https://www.mediterranee-infection.com/early-diagnosis-and-management-of-covid-19-patients-a-real-life-cohort-study-of-3737-patients-marseille-france/

    Gérard Delépine : [Big Pharma] Liaisons dangereuses médecins-labos


    Les experts-médecins des conseils scientifiques chargés d’éclairer Emmanuel Macron pendant la crise du coronavirus ont touché 450.000 euros des firmes pharmaceutiques ces cinq dernières années. Faut-il s’inquiéter pour leur indépendance ?
    https://www.marianne.net/societe/118000-euros-de-msd-116000-euros-de-roche-faut-il-s-inquieter-des-liens-entre-labos-et
    Excellent résumé d’un médecin sur la corruption des institutions de Santé à travers le monde :
    https://www.mondialisation.ca/covid-19-verifiez-vos-sources-guerre-contre-la-corruption/5644084

    Pour enrayer une épidémie il faut diagnostiquer, isoler les gens contagieux et les traiter. Pourquoi donc l’état à refusé l’aide des labos vétos départementaux d’analyses, alors qu’ils se proposaient de fournir entre 150 à 300 000 tests par semaine dès la mi-mars ?

    Philippe Froguel, un chercheur à la tête d’un laboratoire de recherche public de Lille, se voit refuser la production de tests de dépistage :
    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-un-geneticien-propose-de-fabriquer-des-tests-l-administration-refuse-6791169
    Dr. Charbonier, sa position sur les décisions prises par le gouvernement contre le Covid – 19 : « Un Conseil de l’Ordre complice du gouvernement ? »

    Un docteur d’une unité Covid19 explique comment l’État orchestre les décès du Coronavirus :
    https://democratieparticipative.me/un-docteur-dune-unite-covid19-explique-a-democratie-participative-comment-letat-orchestre-les-deces-du-coronavirus/

    Des parlementaires se soignent à la chloroquine mais leurs électeurs n’y ont pas droit, dénonce le Docteur Giral !
    http://lepartidelafranceoccitanie.hautetfort.com/archive/2020/03/27/des-parlementaires-se-soignent-a-la-chloroquine-mais-leurs-e-6224232.html
    Le producteur de films Raymond Blumenthal, atteint du Covid-19 et soigné à l’hôpital de Percy par Agnès Buzyn, a été traité à l’hydroxychloroquine !

    Pourquoi donc les autres Français n’ont-ils pas le droit à ce traitement ?

    80% du budget de l’OMS provient de dons privés qui permettent de payer les salaires des décideurs de cet organisme supranational devenu déterminant avec la chute des Etats ! En 2016, ceux qui ont donné le plus à l’OMS sur une base volontaire sont les États-Unis (plus de 310 millions de francs), la fondation Bill & Melinda Gates (280 millions), puis la Grande-Bretagne (près de 140 millions de francs). En quatrième position se trouve GAVI Alliance (près de 55 millions de francs), dont le principal financeur est la Fondation Bill & Melinda Gates. Suivent avec plus de 50 millions de francs de dons: le Japon, le National philantropic trust et le Rotary International. Cette dernière association est également financée en partie par la Fondation Bill & Melinda Gates. S’attendre donc à ce qu’un vaccin soit obligatoire comme déjà le suppose Bill Gates :
    https://www.fierceelectronics.com/electronics/covid-19-gates-warns-against-mass-gatherings-before-virus-vaccinations
    https://www.globalresearch.ca/can-we-trust-who/5708576

    Autre fait curieux, la démission d’un responsable scientifique de l’Union européenne, le prof Mauro Ferrari, car il ne croit plus au projet de l’UE suite aux échecs du bloc dans la lutte contre le coronavirus. Il avait proposé de mettre en place un programme spécial du CER (Conseil européen de la recherche) pour combattre l’épidémie. Cela lui fut refusé par le conseil à l’unanimité.
    https://thenationalpulse.com/politics/eu-chief-scientist-resigns-coronavirus/

    « Le post-confinement sera-t-il un post-humanisme ? » se demande de son côté Liliane Held-Khawam :
    https://lilianeheldkhawam.com/2020/04/10/le-post-confinement-sera-un-post-humanisme-sauf-si-lhk/

  12. Nordon dit :


    COVID-19 = Covert Operation Vaccination ID (ID Identity, cela fait partie du plan d’Artificial Intelligence « ID »)

    Bill Gates préfère favoriser les multinationales plutôt que développer le local. Ainsi l’Artémisia a été mise de côté pour subventionner à la place Big Pharma car il en détient beaucoup d’actions !


    Le rôle de l’OMS, des fondations Gates et Rockefeller par rapport à l’association GAVI qui est né en 2000. Le but de cette association est de promouvoir la vaccination au niveau mondiale. Elle a son siège à Genève et dispose d’un énorme financement. Elle collabore avec la société Microsoft pour intégrer un système d’identification implanté dans le corps humain. On explique dans la video le plan détaillé de cette pandémie et des lois adoptés par les gouvernement pour imposer la vaccination et suivre la population. Le Dr Michael Ryan prévoit même le 30 mars 2020 d’entrer dans certaines maisons pour séparer les familles en cas de soupçon de maladie.

    Le danger est donc bien une vaccination obligatoire avec injection sans le dire d’une puce Rfid :
    http://www.2012un-nouveau-paradigme.com/article-le-docteur-hamer-denonce-l-implantation-de-la-puce-via-la-vaccination-de-masse-118513865.html
    C’est ce que pense aussi le rappeur Kanye West :
    https://www.aubedigitale.com/kanye-west-ils-veulent-nous-implanter-des-puces-dans-le-corps/

    Le 1er août 1989, le journal britannique « The Sun » a publié un article intitulé « Big Brother est à venir »

    Un article qui révèle les plans secrets du gouvernement, d’établir la vaccination obligatoire de toute la société, de sorte que chacun ait une micro puce implantable (ou NanoChip). La raison de la vaccination de masse serait la protection contre la pandémie de grippe… ! Selon « The Sun », l’objectif véritable de l’élite au pouvoir, serait toute autre chose, à savoir : prendre le contrôle total sur ses citoyens. L’article parle de vaccins contre la grippe porcine, où est caché la NanoChip. Il est dit que « Les médecins ne seront pas conscients de ce fait » .

    L’inavouable composition des vaccins avec le Dr Marc Vercoutère :

    Mais les chrétiens savent que dans l’Apocalypse il est précisé :

    Apocalypse 16:1 : « Et j’entendis une voix forte qui venait du temple, et qui disait aux sept anges : Allez, et versez sur la terre les sept coupes de la colère de Dieu. 2Le premier alla, et il versa sa coupe sur la terre. Et un ulcère malin et douloureux frappa les hommes qui avaient la marque de la bête et qui adoraient son image »

    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/30/le-nouvel-ordre-mondial-le-futur-cauchemar-de-lhumanite/comment-page-1/#comment-5787

    Selon Bill Gates, il est important de traquer les gens sinon, le virus pourrait se propager. Mais les téléphones que beaucoup de pauvres utilisent ne disposent pas des logiciels et du Bluetooth nécessaires pour faire fonctionner la nouvelle application qui avertira les propriétaires de smartphones qu’ils ont été en contact avec une personne qui a depuis été infectée par le virus. Comme nous ne pouvons pas simplement donner à deux milliards de personnes de nouveaux téléphones gratuitement, la solution idéale pour tous serait que les gouvernements leur injectent une micropuce informatique petite et bon marché qu’ils porteront sous la peau.
    https://www.aubedigitale.com/gros-probleme-deux-milliards-de-personnes-ne-seront-pas-suivies-par-lapplication-google-apple-de-suivi-du-coronavirus/
    « La CIA utilise depuis plusieurs années Facebook, Twitter, Google… et d’autres médias sociaux pour espionner les gens », rapportait CBS News :
    https://www.cbsnews.com/news/social-media-is-a-tool-of-the-cia-seriously/
    On ne peut donc pas faire confiance à Google pour préserver et respecter la vie privée. En septembre, la société a été condamnée à payer une amende de 170 millions de dollars après avoir sciemment et illégalement recueilli des informations personnelles sur des enfants sur sa plateforme YouTube.

    Avant cela, le géant technologique de la Silicon Valley avait été pris en train de partager les informations personnelles de ses utilisateurs sans obtenir leur consentement.
    https://www.rt.com/usa/google-privacy-android-app-429/
    En 2014, Google a été condamné à une amende de 22,5 millions de dollars pour avoir mis en place une solution de contournement qui lui permettait d’espionner l’historique de navigation de ses clients mobiles. Pourquoi donc la plate-forme nationale des données de santé des Français ou Health Data Hub (HDH) a-t-elle été donnée pour son stockage à Microsoft Azure ?
    https://interhop.org/le-gouvernement-contraint-les-hopitaux-a-abandonner-vos-donnees-chez-microsoft/
    Reste qu’en février 2019, Schiff avait écrit à Facebook, Google et Amazon pour leur demander de censurer la «désinformation sur les vaccins», un terme qui signifie tout scepticisme à l’égard des déclarations du gouvernement et de l’industrie sur l’innocuité ou l’efficacité des vaccins, qu’elles soient vraies ou non ! Pourtant l’état dût débourser 4 milliards de dollars pour des décès et des incapacités venant des vaccins. Les encarts des fabricants révèlent pourtant que de nombreux vaccins contiennent de l’aluminium et du mercure et peuvent provoquer une encéphalopathie.
    https://childrenshealthdefense.org/news/how-bill-gates-controls-global-messaging-and-censorship/
    Reste que Google, qui contrôle 70 % des dépenses publicitaires en ligne, a décidé à partir du 18 aout 2020 de bloquer les publicités sur les sites publiant des théories « débunkées » sur le coronavirus :
    https://www.aubedigitale.com/google-va-bloquer-les-publicites-sur-les-sites-publiant-des-theories-debunkees-sur-le-coronavirus/
    Ici, un blog subit depuis juin, une censure par le blocage de ses adresses IP et un filtrage de ses articles :
    http://le-blog-sam-la-touch.over-blog.com/2020/08/depuis-juin-nous-subissons-la-censure-par-le-blocage-de-nos-adresses-ip-et-la-surveillance-par-le-filtrage-de-nos-articles.html

    En février 2020, la justice italienne a confirmé la supériorité de la loi nationale sur l’arbitraire des règles privées de Facebook dans le cadre d’un litige entre l’entreprise américaine et le mouvement politique CasaPound. Facebook dut réactiver la page principale de CasaPound Italia :
    https://www.polemia.com/italie-facebook-condamne-censure-atteinte-liberte-expression/
    En France, 5 vidéos de Silvano Trotta ayant été supprimées par Youtube, une plainte a été déposée.

    Jovanovic nous apprend (à partir de 43 mn 10) que Blythes Masters, ancienne opératrice de marché de la banque J.P. Morgan & Co. (actuelle JPMorgan Chase) dans le secteur des ressources de base et matières premières de première nécessité (head of global commodities), et qui en 1994, a été à l’origine d’un nouveau produit financier, le credit default swap (CDS), ou couverture de défaillance, vient de changer de poste pour s’occuper d’une start up s’occupant d’identification digitale via les blockchains ! (https://www.youtube.com/watch?v=DaYnust5Tv8). Dans son livre ‘Blythe Masters’ on apprenait aussi que c’était Bernard Attali (le frère de Jacques) qui avait été nommé à la tête de la filiale française de la Bankers Trust, la banque de la CIA. Le fondateur de cette banque a été le maître à penser de Blythe Masters et son directeur informatique était le transhumaniste Jeff Bezos (Amazon) tandis que son directeur des affaires juridiques et compliance s’appellait Jerome Powell (l’actuel gouverneur de la Fed).

    Microsoft Technology Licensing (MTL), a pris une initiative crypto audacieuse en obtenant un brevet concernant un système de minage qui utilise l’activité du corps humain comme preuve de travail dans la création de jetons cryptos. Le brevet a été accordé par l’Organisation mondiale de la propriété intellectuelle (OMPI) le 26 mars 2020, environ neuf mois après que le géant de la technologie a déposé sa demande initiale, qui s’intitule « Cryptocurrency system using body activity data” (Système de cryptomonnaie utilisant des données sur l’activité du corps humain).
    https://fr.cryptonews.com/news/mine-crypto-using-brain-waves-microsoft-thinks-you-can-6012.htm

    En 2015, M. Häring, co-fondateur et co-directeur de la «World Economics Association», la deuxième plus grande association d’économistes au monde, a intenté une action en justice pour obtenir le droit de payer ses redevances aux radiodiffuseurs publics en espèces, qui s’est depuis lors rendue à la Cour de justice européenne (CJUE). La date de l’audience orale devant la CJUE est fixée au 15 juin 2020.
    https://exoportail.com/bill-gates-et-sa-guerre-contre-largent-liquide-sont-une-menace-pour-notre-liberte-avertit-norbert-haring-president-dune-des-plus-grande-association-deconomistes-au-monde/

    Une imposture dénoncée par le Dr Raoult milieu avril 2020 : « l’épidémie disparait significativement. Par rapport aux mois d’hiver (de décembre à mars compris) il y a eu moins de décès en 2020 qu’en 2017, 2018 et 2019. Parmi les malades traités selon le protocole de l’IHU de Marseille, moins de 0,5% sont décédés. Dans le monde, ce protocole est devenu le traitement adopté par la moitié des médecins. A se demander pourquoi a-t-on publié une étude sur le Remdesivir sans comparatif, alors qu’il a une forte toxicité : 60% d’effets secondaires ? (Curieusement l’OMS a présenté ce médicament de Gilead, terme hébreux que l’on trouve dans la Bible, comme le seul traitement existant, ce qui a fait grandement monter en bourse la societé californienne, alors que son médicament n’est pas efficace). On en est arrivé à ce paradoxe, la mortalité a été plus grande dans les pays dits riches, ayant une industrie fournissant de nouveaux médicaments, que dans ceux qui n’en ont pas et qui n’en utilisent que de simples et non couteux. »

    On peut comprendre pourquoi Trump a décidé de suspendre la contribution américaine à l’OMS. La patron de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus semble aussi corrompu que le chef de l’ONU Antonio Guterres. Mais qui est vraiment ce Tedros Adhanom Ghebreyesus ?

    Depuis une quinzaine de jours, la page facebook de TVlibertés (https://www.tvlibertes.com/) subit des sanctions venant de checknews, c’est à dire du journal Libération qui appartient à un Israélien. N’a-t-on pas derrière ce coronavirus une maffia ethnique ? D’autant plus que même le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahou suggère d’implanter des puces dans le corps des enfants (écoliers) pour les aider à respecter la distanciation sociale dans les établissements scolaires :
    https://lecourrier-du-soir.com/covid-19-en-israel-netanyahou-veut-que-des-puces-soient-implantees-dans-le-corps-des-enfants/

    A écouter, le début des nouvelles du journal du soir ici :

    Les services de renseignements n’hésitent pas à pucer les personnes qu’ils veulent suivre ! Se souvenir de l’affaire de la fusillade de l’imam de Brest ! Lire le texte manuscrit de celui qui a été pucé et à qui on a demandé de tuer l’imam :
    https://effondrements.wordpress.com/2013/01/27/lislam-religion-incoherente-cherche-t-elle-a-simposer-dans-l-europe-decadente/comment-page-2/#comment-15355
    Un récapitulatif de quelques mensonges d’état côté américain :
    https://www.monde-diplomatique.fr/2003/07/RAMONET/10193

    Quel est votre score de crédit social ?

    La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, et le président français, Emmanuel Macron, ont tous deux mis en garde les citoyens contre les projets de vacances d’été dans le contexte de la pandémie chinoise du virus COVID-19. « Je conseille à tout le monde d’attendre avant de faire des projets de vacances. Pour l’instant, personne ne peut faire de prévisions fiables pour juillet et août. Nous devrons apprendre à vivre avec ce virus pendant de nombreux mois, probablement jusqu’à l’année prochaine », a-t-elle déclaré au tabloïd allemand Bild. Ursula von der Leyen a dit aussi : « sans vaccin, les personnes âgées confinées le seront encore plusieurs mois » :
    https://www.levif.be/actualite/europe/ursula-von-der-leyen-sans-vaccin-les-personnes-agees-confinees-le-seront-encore-plusieurs-mois/article-news-1276171.html
    Macron a exprimé des sentiments similaires, promettant de maintenir un contrôle strict des frontières jusqu’à l’automne et invitant les autres chefs d’État européens à faire de même.
    https://voiceofeurope.com/2020/04/eu-leaders-say-schengen-borders-could-be-closed-through-summer/
    L’Union Européenne aurait pu profiter de ce confinement pour constater publiquement qu’une baisse du travail humain n’impliquait pas automatiquement une baisse du CO2.
    http://www.24hgold.com/francais/actualite-or-argent-la-vie-continue-les-combats-debiles-aussi.aspx?article=19630866634H11690&redirect=false&contributor=H.+Seize


    Dans cette vidéo video on a à 9 mn le nombre de morts en mars en France par jour pour les années 2020, 2019,2018. On constate qu’il n’y a pas plus de morts que les autres années mais que les grippés sont mélangés avec ceux atteints par le coronavirus. A 15 mn on fait un clin d’œil à la couverture du The Economist qui nous montrait une personne du Bangladesh. A 16 mn 50, Bill Gates annonce l’implantation de micropuces pour combattre le virus par le moyen d’un vaccin !
    https://www.anguillesousroche.com/technologie/bill-gates-veut-mettre-en-place-des-micropuces-pour-aider-a-lutter-contre-des-maladies-comme-le-coronavirus/?unapproved=11219&moderation-hash=9902477a78c6e9ff037c400e13965eb0#comment-11219

    En 1968, la grippe de Hong Kong avait causé plus de 30.000 décès en France. En 2020, pour 12.000 morts on a suspendu les droits constitutionnels en confinant tous les Français à domicile au prix d’étrangler et d’asphyxier à mort l’économie réelle. Pourtant les pays non confinés (Suède, Corée du Sud, Hong Kong, Singapour) se portent mieux.
    https://strategika.fr/2020/07/25/covid-19-la-reussite-de-la-strategie-suedoise/
    D’autre part, automne 2008, dans la foulée de la crise des subprimes, on assista à une crise des liquidités, qui mènera à une hausse des taux interbancaires, un resserrement des crédits (credit crunch) et finalement, une crise bancaire. En 2009, les banques sont au bord de l’asphyxie, les États décident d’intervenir massivement pour tenter d’endiguer la crise systémique qui menace tout le système d’effondrement, et c’est à ce moment précis qu’on nous sort une petite pandémie de H1N1, pour ne pas avoir à divulguer comment seront sauvés les banksters avec l’argent du contribuable. Le 9 mars 2020, puis le 12 mars se sont produit deux crashes boursiers majeurs pratiquement ignorés par les médias comme le défaut de paiement du Liban. Comme par hasard, une autre pandémie arrive au bon moment pour imputer la responsabilité de l’effondrement global sur ce petit coronavirus. Le confinement permet de calmer les manifestants, empêcher un bankrun, le temps de mettre encore plus sur le dos des gens l’aide fournie au système bancaire. On pourra ensuite mieux privatiser les secteurs rentables, diminuer les prestations sociales, les pensions, les salaires, les dotations à l’enseignement et aux services de soins de santé, etc Après un certain temps, la population ne pourra que se révolter. ce qui permettra à l’élite financière de mettre fin à la démocratie. Elle se sera accaparée de toutes les richesses, ce qui permettra à certains de voir leur Mashia arriver et enfin du pouvoir sans avoir besoin de se cacher.

    Discours du président menteur Macron : à 0 mn 25 : Gavi, bill Gates… A 3 mn 10 : les vaccins.

    Un politicien qui aimerait bien jouer un grand rôle dans ce futur gouvernement mondial :
    https://liesidotorg.wordpress.com/2020/04/24/e-macron-se-positionne-comme-leader-mondial-du-nouveau-monde/
    Technologies de modification de l’esprit présentées à l’académie militaire de West Point par le Dr James Giordano le 25 septembre 2018 :

    Témoignage russe : certains militaires s’attendent à ce que le vaccin devienne un moyen de contrôle des populations en utilisant notamment des nanoparticules. Selon eux, cette technique n’est pas cachée et est expliquée sur internet. Reste que les gens ne cherchent pas à se renseigner. Pourtant les nanoparticules peuvent envoyer mais aussi recevoir des informations grâce aux ondes electromagnétiques. D’où l’utilité de la 5G. Cette nanotechnologie est commandable de l’exterieur et peut permettre de gérer les fonctions du corps humain ainsi que rendre les gens aussi bien apathiques qu’agressifs. Plusieurs fois des tireurs fous aux USA se sont plaints d’avoir entendu des voix dans leur tête certainement transmises grâce aux ondes à hautes fréquences. Cela dit, on peut aussi guérir grâce aux ondes :

    Les dangers des nanoparticules dans le cerveau par le Dr Palevsky :


    On peut comprendre que de temps en temps certains se fassent assassiner comme Bing Liu, jeune chercheur à l’Université de Pittsburgh. Il a été découvert chez lui le 2 mai 2020, avec plusieurs balles logées dans la tête, la nuque, le torse et les extrémités. « Bing était sur le point de faire des découvertes très importantes pour comprendre les mécanisme cellulaires qui sous-tendent l’infection par le SRAS-Cov-2 et la base cellulaire des complications », ont expliqué les collègues du chercheur dans un communiqué.. Les forces de l’ordre ont également trouvé le corps d’un autre homme tué par balle dans le véhicule de Bing Liu. Il pourrait s’agir de la personne qui l’a exécuté.
    https://www.valeursactuelles.com/societe/coronavirus-un-chercheur-americain-assassine-alors-quil-avait-fait-des-decouvertes-119087

    L’état d’urgence sanitaire est le prétexte idéal pour tenter de fabriquer le consentement des populations à une transformation du lien social sur une base transhumaniste, c’est-à-dire fondée sur un encadrement scientifique général, allant dans le sens de l’artificialisation et de la réification du vivant, sa chosification, sa réduction à un objet. Le transhumanisme est une tentative d’enfermement de l’organique dans une forme prétendument augmentée, mais surtout aseptisée, standardisée et sous contrôle. Les gens normaux se refusent donc naturellement au transhumanisme. Pour parvenir à les emprisonner là-dedans malgré tout, il faut les séduire ou leur faire peur, afin de les soumettre volontairement par des manœuvres d’ingénierie sociale. Les États et les grandes multinationales sont toujours en fait dirigés directement ou indirectement par ce que l’on appelle le complexe militaro-industriel, qui n’est pas exclusivement américain, chaque pays possède le sien, mais celui des USA est le plus agressif. L’avant-garde de la recherche scientifique est toujours sponsorisée, surveillée et récupérée en premier lieu par les unités de «recherche et développement» militaires. Au niveau géopolitique internationale, tout est militarisé (weaponized, comme disent les anglophones), tout est rapport de forces, tout est volonté de puissance et relations dominant/dominé. Les applications de géolocalisation et de surveillance numérique de masse sont des outils de contrôle social, c’est-à-dire en fait de militarisation des comportements. La Chine par exemple, afin de conserver sa souveraineté numérique et le contrôle de sa population, doit limiter les risques de piratages informatiques de l’étranger, d’où la campagne lancée par Pékin pour débarrasser totalement son parc informatique des systèmes d’exploitation étrangers. Cette émancipation chinoise de l’hégémonie numérique occidentale provoque un vent de panique de la Silicon Valley à Washington en passant par Tel-Aviv : c’est la fin du projet néoconservateur de domination mondiale. Alors les Français auront-ils le choix de refuser le traçage numérique ? Se souvenir du texte manifeste de 2004, ‘Le Livre Bleu’, rédigé par le lobby du numérique en France, le GIXEL (devenu ACSIEL en 2013), dans lequel étaient exposés certains stratagèmes pour faire accepter dans l’opinion publique le développement de l’identité numérique.
    https://reflets.info/articles/pierre-gattaz-le-guide-supreme-du-medef-et-son-petit-livre-bleu
    Dans le cadre de sa fondation ID-2020, Bill Gates élabore aussi un système d’identification numérique pour le monde entier et cherche à l’imposer ainsi : à cause du coronavirus, il faut vacciner toute la planète, et nous devons tous recevoir un certificat numérique de vaccination (sur la peau sous forme de tatouage à points quantiques ou sous la peau sous forme de puces électroniques). Mais si ces mondialistes ont de gros moyens financiers pour créer des événements au niveau international, impacter le réel et écrire l’Histoire, ils sont minoritaires. Si la population décide de dire non au marquage, le rapport de force sera en leur faveur.


    Un consortium d’intérêts puissants comprenant Visa et Mastercard, le Fonds monétaire international, le milliardaire Bill Gates et le Trésor américain font pression pour que l’argent liquide soit aboli dans le monde entier et remplacé par des monnaies numériques. Selon Norbert Häring, co-fondateur et co-directeur de la World Economics Association, les sociétés informatiques veulent les données qui vont avec la numérisation des espèces et le gouvernement américain veut le pouvoir de surveillance et de sanction qui va avec la numérisation des paiements. En novembre 2016, l’Inde a servi de cobaye, le Premier ministre Narendra Modi a déclaré que tous les billets, sauf les plus petites coupures, allaient être démonétisés avec un préavis de seulement 4 heures. On devait donc les apporter rapidement à la banque. Cela a conduit à des mois d’extrême pénurie de liquidités dans un pays où la moitié de la population n’a même pas de compte bancaire et où 90 % des paiements sont effectués en espèces. Tout cela s’est fait en collaboration avec la banque centrale indienne, la Fondation Gates, le gouvernement américain et d’autres institutions américaines de lutte contre le blanchiment d’argent. Et le confinement actuel permet déjà d’accuser les espèces de transmettre des virus. Pourtant, sans elles, les informations relatives à notre compte bancaire constituent un journal presque complet de notre vie. C’est incompatible avec une societé libre. Norbert Häring a donc contesté juridiquement l’impossibilité de payer en liquide la redevance aux radiodiffuseurs publics allemands. L’affaire sera bientôt entendue par la Grande Chambre de la Cour européenne de justice. S’il gagne, l’administration fiscale ne sera plus autorisée à refuser de prendre des espèces, ou à faire payer des frais supplémentaires pour cela, comme ils le font en France.
    https://sputniknews.com/analysis/202005071079213583-bill-gates-and-his-war-against-cash-are-a-threat-to-our-liberty-economist-warns/

    Un site propose l’implant sous-cutané d’une puce rfid contenant passeport, données médicales, cryptomonnaie etc… Officieusement en partenariat avec microsoft.
    https://bichip.store/
    A la fin de leur pdf, un lien vers des documents de la commission européenne dont le sujet est la lutte contre le financement du terrorisme dans les échanges avec monnaies crypto..

    Cliquer pour accéder à LSESOJXONL.pdf


    Deux enquêteurs, John Moynihan et Larry Doyl, qui lors d’une audience au congrès en 2018, avaient déjà dénoncé une fraude fiscale massive des Clinton pour éviter de payer jusqu’à 2,5 milliards de dollars en taxes fédérales, ont dernièrement révélé que des représentants de la Fondation Gates avaient rencontré un membre du Congrès américain Bobby L.Rush (un démocrate) lors d’un sit-in au Rwanda à la mi-août 2019, pour déterminer à qui serait attribué 100 milliards pour le tracing humain. Ce programme a été donné à gérer au Centers for Disease Control and Prevention (CDC). Il est tout de même étonnant de voir que tout cela fut organisé 6 à 7 mois avant la pandémie ! Comme quoi Gates semble jouir de facultés prédictives dignes d’être étudiées par des chercheurs !
    https://truepundit.com/exclusive-bill-gates-negotiated-100-billion-contact-tracing-deal-with-democratic-congressman-sponsor-of-bill-six-months-before-coronavirus-pandemic/


    On annonce déjà qu’une nouvelle application de passeport santé pourrait restaurer la confiance dans l’industrie du voyage : le CovidPass. L’idée viendrait d’un jeune leader du Forum économique mondial, Mustapha Mokass !
    http://mustaphamokass.com/
    Le CovidPass utiliserait la technologie blockchain pour stocker les données cryptées de tests sanguins individuels, permettant aux utilisateurs de prouver qu’ils ont été testés négatifs pour COVID-19.
    https://www.thesouthafrican.com/travel/covid-passport-covidpass-future-travel/
    https://www.weforum.org/agenda/2020/07/covid-19-passport-app-health-travel-covidpass-quarantine-event

    Philippe Guillemant, Docteur en Physique, spécialiste d’Intelligence Artificielle exerçant au CNRS, nous met aussi en garde ! Il a lu le livre de Klaus Schwab, le président du forum économique mondial, ‘La quatrième révolution industrielle’ paru en 2017 qui explique les technologies implantables !

    Sous le boisseau, il est question d’amener les gens, volontairement ou pas, à un agenda ressemblant à celui-ci :
    (1) 2020 = Confinement pour éviter l’infection
    (2) 2020 = Déconfinement pour éviter l’effondrement
    (3) 2020 = Port du masque obligatoire pour éviter le reconfinement
    (4) 2021 = Vaccination obligatoire pour éviter le port du masque
    (5) 2022 = Micro puce implantée (contrôle de vaccination)
    (6) 2023 = Monnaie numérique mondiale (grâce à la micro-puce)
    (7) 2024 = Traçage humain (identification du comportement)
    (8) 2025 = Interfaçage numérique de l’humain (même du cerveau !)
    (9) 2026 = Transhumanisme (humain cuit, connexion âme détruite)
    https://www.nexus.fr/actualite/billet-dhumeur/philippe-guillemant-transhumanisme/

    Infections Virales Aggravées par les Champs Electromagnétiques par le Dr Leendert Vriens :

    • Robert dit :

      C’est l’Institut Pasteur et Microsoft qui ont les brevets du Covid-19 : Le brevet ‘WO 2020/060606 A1’ a été demandé par la société Microsoft créée par Bill Gates et publié le 26 mars 2020 pour tous les pays. On peut y observer le système de crypto-occurence utilisant les données d’activité corporelle. Des milliers de nanoparticules sont présentes dans le vaccin, faisant en quelque sorte office de puce comme celle que l’on implante dans la peau d’un chat pour ne pas le perdre. Ces nanoparticules sont injectées a vie et donc impossible de s’en débarrasser. Un simple téléphone portable, connecté à internet avec le réseau 5G peut communiquer avec elles. N’importe qui vacciné devient repérable 24h/24 pour toutes autorités. Même si on faisait disparaitre tous les portables, les compteurs électriques, les structures du mobilier urbain (arrêts de bus…), permettront de localiser tout vacciné.

      Mais dans ce vaccin il y a aussi 4 fragments du VIH donnant le syndrome du sida et l’immunodéficience qui en résulte. De plus, on y trouve des séquences d’ADN du germe de la malaria pouvant transmettre le paludisme. 157 séquences supplémentaires d’ADR et de protéines (voir brevet US 8.243.718 B2) ont y été ajoutées dont le rôle et la présence sont toujours inexpliquées. Le vaccin qu’on cherche à injecter à la population contient le ChAdOx1 n-CoV-19 porté par le vecteur adénovirus ChAdOx1. Des désinfectants conservateurs y sont présents tels que le thimérosal ou le formaldéhyde ainsi que des antibiotiques.

      Le Covid-19 est un coronavirus artificiel fabriqué en France par l’Institut Pasteur à partir du coronavirus naturel Sars-CoV. Il est le fruit de plusieurs manipulations génétiques effectuées sur une souche de coronavirus Sars-CoV associée au syndrome respiratoire aïgu sévère SRAS résultant d’un échantillon répertoire sous le n° 03 1589 collecté à partir de lavage broncho alvéolaire de patients infectés par le coronavirus Sars-CoV par des scientifiques de l’Institut Pasteur avant 2003 à l’hôpital français de Hanoï.

      Ainsi en première étape le Sars-CoV1 a été produit avec comme 1er brevet en 2003, celui européen EP 1 694 829 B1 et celui américain 012.8224 A1, à partir du Sars-coV collecté à Hanoï. Le Sars-CoV2 est une continuation du 1er brevet US (012.8224 A1) protégé par un 2nd brevet US 8,243,718 B2 en 2011 à partir du Sars-CoV 1. Puis à partir du Sars-CoV2, le Covid-19 a été créé en insérant dans son génome 4 séquences du VIH à ARN.

      Le père du Covid-19 est le Dr Frédéric Tanguy qui est directeur de l’innovation vaccinale à l’Institut Pasteur. C’est ainsi que l’on peut dire que le Covid-19 a été fabriqué en France par des scientifiques français de l’Institut Pasteur à partir du coronavirus naturel Sars-CoV1, puis transféré à Wuhan où des Français de l’Institut Pasteur l’ont délibérément relâché à l’insu des scientifiques du laboratoire de Wuhan et du gouvernement chinois.

      Une fois injecté, le vaccin n’aura pas d’effet dans l’immédiat. Ce n’est que plus tard que certaines personnes mourront du paludisme, du sida ou de toute autre maladie, grâce à cet état immunitaire déficient forcé.


      https://drive.google.com/drive/folders/1EFw_H4S8okBjSBNnmBiFmhzm19V8xaoF
      Critique de la vidéo :
      https://factuel.afp.com/institut-pasteur-microsoft-ont-les-brevets-du-covid-19-attention-cette-video-contenant-de-multiples

      Carrie Madej, la directrice médicale du Phoenix Medical Group de Géorgie, où elle exerce à plein temps en médecine interne, explique les dangers du nouveau vaccin : le transhumanisme et la nanotechnologie…

      Moderna est un des nouveaux fabricants de vaccins contre le Covid-19. Le point fort de son fondateur, Derek Rossi, est d’avoir réussi à prendre de l’ARN modifié, pour reprogrammer une cellule souche du corps, afin d’en modifier la fonction. Mais cette technologie utilisée sur des animaux a augmenté leur taux de cancer, leur mutation génétique et leur réaction auto-immune. Avec des furets vaccinés par exemple, leurs réponses immunitaires furent éxagérées, entrainant des inflammations pulmonaires, des problèmes hépatiques et une moindre réponse immunitaire. Pourtant Moderna prévoit de vacciner les gens à l’aide de micro-aiguilles développées par le MIT. Cette méthode permet de se vacciner soi-même à l’aide d’une sorte de pansement que l’on pourrait se procurer en pharmacie ou même sur Amazon.

      Ce pansement est composé de petites aiguilles qui fonctionnent un peu comme les crocs d’une vipère. Elles contiennent un peu d’hydrogel, une enzyme appelée « luciferase » et le vaccin composé d’ARN modifié. Les micro-aiguilles transpercent les membranes des cellules, laissant l’ARN synthétique coder la partie du virus qui doit entrer dans le noyau. Le corps le lira et en fera davantage lui permettant ainsi de fabriquer des anticorps. Le problème, on utilise ici un procédé appelé « Transfection » qui confectionne des organismes génétiquement modifiés. Pourtant au niveau des fruits et légumes, le procédé n’est pas très concluent. On n’observe pas d’améliorations notables par rapport à ceux naturels. Qu’en sera-t-il avec les êtres humains sur le long terme ? Le changement du génome humain sera-t-il temporaire ou à vie ? On n’en sait rien. D’autre part, cet ARN modifié pouvant être breveté, Moderna, Gates ou un gouvernement deviendront-ils propriétaires d’une partie de notre génome ?

      L’enzyme « Luciferase » qui a des propriétés bioluminescentes, permet grâce à une application d’un smartphone, de prouver qu’une personne est bien vaccinée avec le procédé appelé « Transfection » et a donc dorénavant une empreint numérique.
      https://stillnessinthestorm.com/2020/05/must-read-an-enzyme-called-luciferase-is-what-makes-bill-gates-implantable-vaccine-work-vaccine-id/

      La nanotechnologie « Hydrogel » est une invention de la DARPA (l’agence américaine des projets de recherches avancées du Département de la Défense). Profusa en fabrique. Elle permet d’assembler ou de désassembler mais aussi de se connecter avec l’Intelligence Artificielle. Un être humain peut ainsi recueillir à vie des informations de son corps (des émotions, son taux de glycémie etc…) avec l’aide par exemple d’un smartphone mais aussi en recevoir, pouvant affecter son humeur, son comportemnt, sa manière de penser ou ses souvenirs.

      Des questions se posent : pourquoi donc le Département américain de la Défense est-il si impliqué à ce vaccin ? Pourquoi cette présence envahissante de Gates, connu pour être issu d’une famille pro-eugéniste (pour le contrôle des populations) ? La DARPA et Gates sont curieusement très intéressés par la technologie « GENE DRIVE » (aussi appelée GENE EXTINCTION). En utilisant des mutations génétiques (par exemple par transfection), on peut évidemment aller jusqu’à exterminer une espèce entière (les moustiques mais aussi des humains). D’autre part, pourquoi cette immunité accordée aux fabricants de vaccins ? Et pourquoi imposer un vaccin alors qu’il existe des médicaments contre le coronavirus, même si curieusement ils sont systématiquement censurés par les pouvoirs en place ?

      Témoignage de la virologue Li-Meng Yan de l’école de Santé Publique de Hong Kong : selon elle, Pékin connaissait le Covid-19 avant qu’il devienne pandémique. Pourtant il supprima les informations vitales le concernant. C’est ainsi que le 17 janvier 2020, le parti communiste chinois tenta de la faire taire. Il savait qu’il s’agissait d’une transmission d’un humain à l’autre, n’ayant pas pour origine le marché de fruits de mer de Wuhan. Ni d’une chauve-souris ni d’un pangolin. En fait, le gouvernement connaissait déjà en décembre la séquence du génome. Pourquoi donc laissa-t-il les gens, les médecins sans protection ? Pourquoi ne pas avoir informé les autres pays et l’OMS ? C’est Li-Meng Yan qui secrètement avertit et enquêta pour l’OMS en tant que représentante du laboratoire de référence de l’OMS à l’université de Hong Kong. Ce virus a bien été modifié en laboratoire en se basant sur le coronavirus de la chauve-souris de Zhoushan (ville chinoise), découvert et détenu par l’armée qui l’a appelé ZC45 et ZXC21. On y a laissé de nombreuses preuves dans le génome viral, un peu comme des empreintes digitales. Cette séquence a été mise en lumière de 2017 à 2018 (voir la base de donnée NIH GenBanK). Ses superviseurs, les profs Leo Poon et Malik Peiris, malgré qu’ils soient parmi les meilleurs virologues sur le coronavirus, ils se sont mis à avoir un comportement incompréhensible pendant la pandémie comme d’ailleurs de nombreux autres sommités mondiales. Des liens d’intérêts énormes semblent grandement les influencer. Le gouvernement chinois a fait de son mieux pour collaborer avec l’OMS et des experts de haut niveau pour cacher la vérité en attirant de Hong Kong l’attention sur sur le virus fabriqué RaTG13 de la chauve-souris, et plus tard, sur le virus du pangolin. Ils ont essayé de faire croire au reste du monde qu’il n’y avait aucun traitement efficace, même pas préventivement, et que seul un vaccin pouvait sauver, alors qu’il y avait l’hydroxychloroquine. Pourquoi ont-ils empéché les gens de l’utiliser et l’ont-ils discrédité, alors que le site de l’OMS regorge d’articles démontrant le peu d’effets secondaires de ce médicament. Cela fait plus de 70 ans que l’on sait qu’il est efficace contre le paludisme et contre les maladies auto-immunes. Ils partagent un mécanisme similaire à l’anti sras-CoV2. Il est plus sécurisant d’en prendre que n’importe quel anti-douleur en libre service dans une pharmacie.


      Pour le professeur Tritto, expert de renommée internationale en biotechnologie et nanotechnologie et également le président de l’Académie mondiale des sciences et technologies biomédicales (WABT), une institution fondée sous l’égide de l’UNESCO en 1997, « le virus chinois n’était certainement pas un monstre de la nature qui a franchi par hasard la barrière des espèces, de la chauve-souris à l’homme. Il a été génétiquement modifié dans le laboratoire P4 de l’Institut de virologie de Wuhan dans le cadre d’un programme supervisé par l’armée chinoise. » Il a publié un livre le 4 aout 2020, s’intitulant ‘Cina COVID 19 : La Chimera che ha cambiato il Mondo’ (COVID 19 en Chine : La chimère qui a changé le monde) et qui fait le lien entre les points reliant le laboratoire de Wuhan à la France et aux États-Unis, montrant comment les deux pays ont fourni une aide financière et scientifique aux Chinois alors qu’ils commençaient à mener des expériences de bio-ingénierie toujours plus dangereuses. Dans le développement de vaccins, la génétique inverse est utilisée pour créer des souches virales dont la pathogénicité est réduite, mais auxquelles le système immunitaire répond en créant des anticorps contre le virus. Mais la génétique inverse peut également être utilisée pour créer des souches virales qui ont une pathogénicité accrue. C’est ce sur quoi la Dr Shi Zheng-Li, responsable du programme à l’Institut de virologie de Wuhan, encouragée par les experts en armes biologiques de l’APL, a commencé à concentrer de plus en plus ses recherches, selon le professeur Tritto. La Dr Shi a d’abord sollicité l’aide du gouvernement français, qui a construit le laboratoire P4, et de l’Institut Pasteur du pays, qui lui a montré comment manipuler les génomes du VIH. La méthode d’insertion des gènes utilisée porte le nom de « reverse genetics system 2 ». Grâce à cette méthode, elle a inséré un segment du VIH dans un coronavirus découvert chez les chauves-souris fer à cheval pour le rendre plus infectieux et plus mortel. Les États-Unis étaient également impliqués, en particulier le professeur Ralph S. Baric, de l’université de Caroline du Nord, qui bénéficiait d’importantes subventions du National Institute of Allergy and Infectious Disease, la boutique du Dr Anthony Fauci. Grâce aux virus matriciels fournis par Shi, Baric a créé en 2015 une chimère de virus Sars-souris, qui a un effet pathogène sur les cellules humaines analysées in vitro. Fauci était un grand partisan de la recherche sur le « gain de fonction », et lorsque celle-ci a été interdite dans le laboratoire de Baric parce qu’elle était considérée comme trop dangereuse, la recherche a été transférée en Chine. Shi se mit à travailler sur un virus plus puissant pour fabriquer un vaccin plus performant, combinant un virus de chauve-souris avec un virus de pangolin in vitro. Les résultats de la recherche furent publiés en 2017 dans quelques articles scientifiques. La règle dans la Chine sous contrôle communiste est de « laisser le civil soutenir l’armée », ce qui signifie que dès que les recherches de la Dr Shi ont montré des utilisations militaires potentielles, l’APL a commencé à exercer un contrôle sur les recherches. Cela a été révélé au grand jour avec l’épidémie, lorsque le principal expert chinois en armes biologiques, le général Chen Wei de l’Armée de libération du peuple, a été immédiatement placé à la tête de l’Institut de virologie de Wuhan. Shi fut rejoint par des médecins et des biologistes appartenant à la sphère politico-militaire, comme Guo Deyin, spécialiste des vaccins anti-SIDA et anti-hépatite virale et expert en techniques de recombinaison génétique. L’introduction des nouveaux inserts artificiels dans le génome du virus est le résultat de la collaboration entre l’équipe de Shi et celle de Guo Deyin. La réalisation de cette nouvelle chimère, d’un point de vue scientifique, est un succès. A tel point qu’une fois l’épidémie déclenchée, les deux chercheurs demandent à l’OMS de l’enregistrer comme un nouveau virus, le H-nCoV-19 (Human new Covid 19), et non comme un autre virus dérivé du SRAS. La Chine a toutefois refusé de fournir le génome complet du virus chinois à l’OMS, car cela aurait signifié admettre que le SARS-CoV-2 [virus chinois] avait été créé en laboratoire. Elle évita ainsi de fournir certains inserts d’acides aminés du SIDA. « Étant donné les nombreuses mutations du SARS-CoV-2, il est extrêmement peu probable qu’un seul vaccin bloquant le virus soit trouvé. À l’heure actuelle, 11 souches différentes ont été identifiées : la lignée génétique A2a qui s’est développée en Europe et la lignée génétique B1 qui a pris racine en Amérique du Nord sont plus contagieuses que la souche 0 originaire de Wuhan. » a précisé le professeur Tritto. En d’autres termes, en cachant au monde le code génétique original du virus chinois qu’il a créé, le parti communiste chinois semble vouloir qu’aucun vaccin totalement efficace ne sera jamais développé par l’Occident.
      https://www.lifesitenews.com/blogs/renowned-european-scientist-covid-19-was-engineered-in-china-lab-effective-vaccine-unlikely

  13. Catherine dit :

    En fait, l’être humain a un comportement de mouton. On utilise à fond l’ingénierie sociale comme par exemple l’injonction paradoxale. On vous dit tout et son contraire pour semer le trouble et la confusion. C’est l’irrationnel qui prend le dessus si en plus on y ajoute la peur comme ce berger nous l’explique :


    C’est ainsi que de nombreux Français ont accepté le compteur linky . Dans le Finistère, la gendarmerie a mené des enquêtes sur ceux qui étaient arrivés après la date de confinement :
    http://www.fdesouche.com/1364381-finistere-la-gendarmerie-mene-des-enquetes-sur-ceux-qui-sont-arrives-apres-le-confinement
    Le compteur linky est évidemment le moyen idéal pour les débusquer !
    http://resistance-verte.over-blog.com/2020/04/linky-permet-de-fliquer-les-citoyens.html

    Il y a aussi l’application Stop-Covid qui collecte les identifiants de toutes les personnes croisées par un utilisateur, pas seulement celles croisées à moins d’un mètre pendant quinze minutes. Alors que le secrétaire d’Etat au numérique parlait bien de distance rapprochée ! C’est Gaëtan Leurent, chercheur français en cryptographie de l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria, qui s’occupe du projet StopCovid), qui a découvert le pot aux roses. Ainsi tous les contacts croisés pendant les quatorze derniers jours sont envoyés au serveur central hébergeant les données liées à StopCovid. C’est un vrai danger pour la vie privée ! Pourtant que dit l’arrêté dans son article 1 : « un contact à moins d’un mètre pendant au moins 15 minutes »….
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000041939009
    Heureusement, que 2% de la population française ont activé le stopcovid !
    https://www.lemonde.fr/pixels/article/2020/06/10/l-application-stopcovid-connait-des-debuts-decevants_6042404_4408996.html

    COVID 19 : l’obstruction systématique à LA solution :
    https://www.lesalonbeige.fr/covid-19-lobstruction-systematique-a-la-solution/
    Des bactéries du genre Prevotella semblent renfermer de l’ADN du virus Sars-Cov2, comme si le virus avait infecté les bactéries. En fait, le Sars-Cov2 se comporte comme un bactériophage rendant les bactéries virulentes, ce qui provoque une inflammation. Les infections impliquant des bactéries du genre Prevotella sont connues pour être à l’origine de troubles respiratoires. Mais comme les enfants ont un microbiote qui n’en a que très peu, ils sont peu touchés par l’épidémie. Cette infection mixte (virale et bactérienne) justifie le protocole du Dr Raoult associant l’hydroxychloroquine à l’azithromycine.

    Le 17 avril 2020 on apprenait du prof Luc Montagnier qu’on avait rajouté au coronavirus de petites séquences du virus VIH, ce qui pourrait expliquer sa facilité de circuler. Mais un groupe de chercheurs indiens avait déjà fait cette observation dans une publication scientifique mais l’éditeur de la revue dut la retirer sans doute sous la pression de quelqu’un. Est-ce parce que les USA participaient au financement du laboratoire de Wuhan ? Heureusement, ce genre de montage ne dure pas car artificiel. La nature cherche toujours par elle-même a retrouver son équilibre naturel. Le virus va donc petit à petit perdre de son pouvoir pathogène. A noter (à 31 mn 40 mn) que certaines fréquences d’ondes peuvent modifier la présence de ces séquences. D’où d’ailleurs la question de l’influence des antennes 5G nouvellement installées à Wuhan. Elles ont sans doute pu accentuer le pouvoir pathogène du virus.


    L’analyse du Pr Tritto confirme celle du Pr Montagnier :
    http://www.francesoir.fr/societe-sante/covid-19-lorigine-du-virus-lanalyse-du-pr-tritto-confirme-celle-du-pr-montagnier
    Réaction virulente du mondialiste Laurent Alexandre sur l’intervention du prof Montagnier (il est contre Dr Raoult, Trump et les gilets jaunes) :

    Pourquoi un type comme cet urologue transhumaniste, Laurent Alexandre, tient-il tant à la vaccination ? Particulièrement les personnes âgées qui ont d’après lui « une espérance de vie résiduelle ».

    Il prend exemple sur la variole pour démontrer qu’il est possible de rendre obligatoire le vaccin ! Il n’a évidemment pas lu l’article du Dr Bernard Guennebaud qui prouve que ce ne fut pas une bonne chose :
    https://www.aimsib.org/2020/09/06/vaccinez-les-tous-confinez-les-ensemble-le-triste-exemple-de-1974/
    Le coronavirus 2019-nCoV est partiellement un génome synthétique ! On peut se poser la question d’une éventuelle origine artificielle de ce génome, notamment en raison de la présence de fragments de rétrovirus VIH1, VIH2 et SIV.
    https://www.researchgate.net/publication/340100582_WUHAN_COVID-19_SYNTHETIC_ORIGINS_AND_EVOLUTION
    Après piratage de courriels de L’OMS, l’Institut de virologie de Wuhan et la Fondation Gates, des hackers ont confirmé que le SRAS-Co-V-2 était bien artificiellement associé au VIH. L’un des documents qui auraient fait l’objet d’une fuite met en cause le Dr Zhengli Shi : « Le 19 octobre 2019, le Dr Zhengli Shi… s’est arrêté une fois, à mi-chemin de son voyage, a ouvert sa valise et a placé un bloc de glace carbonique contaminée près d’une bouche d’aération du marché aux poissons en question ».

    Le prof Peter Chumakovest de l’institut Engelgardt de Moscou est du même avis que Montagnier « c’était un montage pour étudier la pathogénicité du virus ». Pour Nikolai Petrovsky, chercheur sur les vaccins à l’université Flinders en Australie, le SARS-CoV-2 ne provient pas d’un intermédiaire animal, mais s’est spécialisé dans la pénétration des cellules humaines en vivant auparavant dans des cellules humaines, très probablement en laboratoire. « Notre analyse ne révèle aucun insert artificiel de gène qui serait la marque d’un jockey de gènes, des ingénieurs génétiques qui manipulent ou même créent des virus en épissant des inserts artificiels dans leur génome. Ces derniers sont généralement facilement reconnaissables et constituent donc des signatures claires de l’intervention humaine dans la création d’un virus. Le fait que ces inserts artificiels ne soient pas présents a été interprété par certains comme signifiant que ce virus n’est pas le résultat d’une manipulation humaine. Toutefois, cette logique est erronée car il existe d’autres moyens par lesquels l’homme peut manipuler les virus et cela est dû à la sélection naturelle. Tous les virus et bactéries mutent et s’adaptent à leur environnement au fil du temps, avec sélection des individus les plus aptes à survivre dans cet environnement particulier. Prenez un coronavirus de chauve-souris qui n’est pas infectieux pour l’homme, et forcez sa sélection en le cultivant avec des cellules qui expriment l’enzyme ACE2 humaine, ces cellules ayant été créées il y a de nombreuses années pour cultiver les coronavirus du SRAS et vous pouvez forcer le virus de la chauve-souris à s’adapter pour infecter des cellules humaines via des mutations dans sa protéine de spicule, ce qui aurait pour effet d’augmenter la force de sa liaison à l’ACE2 humain, et inévitablement de réduire la force de sa liaison à l’ACE2 de la chauve-souris. »
    https://www.aubedigitale.com/une-etude-souligne-la-creation-du-covid-19-en-laboratoire-lauteur-principal-suggere-la-selection-forcee-par-rapport-au-genie-genetique/
    En 2015, dans Nature Medicine, on apprenait que l’on avait réussi à fabriquer un virus COVID synthétique chimérique viable et hautement pathogène pour l’homme. Les savants responsables de cette recherche sont Ralph S. Baric, professeur et directeur du laboratoire de microbiologie de l’Université de Chapel Hill (Caroline du Nord) et Shi Zheng Li, docteur en microbiologie diplômée de la faculté des sciences de Montpellier, maintenant à la tête du laboratoire de biosécurité et des pathogènes spéciaux du fameux institut de virologie de Wuhan.
    http://www.francesoir.fr/covid19-un-virus-synthetique-hautement-pathogene-pour-letre-humain-creee-par-linstitut-de-virologie

    Histoire de la Covid-19 :
    http://www.francesoir.fr/societe-science-tech/histoire-de-la-covid-19-chapitre-1
    La face cachée du laboratoire P4 de Wuhan :
    http://www.francesoir.fr/politique-monde/histoire-de-la-covid-19-chapitre-2-partie-1-la-face-cachee-du-laboratoire-p4-de-wuhan

    Coup dur pour le gouvernement de l’ombre : on revient sur l’assassinat de Frank Plummer, un spécialiste mondial du VIH ;
    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1506364/frank-plummer-chercheur-vih-sida-deces-kenya
    à 12 mn 25, un signe pour arrêter le Dr Perrone qui dénonce l’hypocrisie du gouvernement sur la chloroquine ? ; à 27 mn 49, le chirurgien général Jerome Adams a expliqué que le groupe de travail sur les coronavirus avait rejeté le modèle de contagion prédictif de Bill Gates / CDC / OMS car très exagéré pour travailler sur les données réelles. Et cela alors que le Dr Fauci et Bill Gates passaient dans les médias pour expliquer que les entreprises ne devraient pas rouvrir avant six mois à un an, sauf si le gouvernement achetait le vaccin de Big pharma.
    https://community.oilprice.com/topic/13016-us-surgeon-general-adams-dumps-bill-gates-who-cdc-%E2%80%98predictive-contagion%E2%80%99-model/

    Ce qui est incroyable, Tedros Adhanom Ghebreyesus, directeur de l’OMS, a remercié le 17 avril 2020 Emmanuel Macron pour son «leadership» dans la réponse internationale à la pandémie ! Pourtant il n’y a pas de quoi être fier ! Milieu avril Taiwan comptait pour un million d’habitants 0,3 morts. Hong Kong 0,5. Singapour et le Japon 2. Corée du Sud 4. Allemagne 48. France 275 !
    https://fr.sputniknews.com/international/202004171043581875-le-patron-de-loms-remercie-macron-pour-son-leadership-mondial-face-a-la-crise-sanitaire/
    A côté de çà, en Allemagne, les Grünen et les Socialistes (SPD) soutiennent les «visites» des domiciles privés par la police avec des médecins pour la prise de sang et pour envoyer en psychiatrie les individus (experts ou citoyens) qui refusent ou critiquent les directives politiques liées au virus ! En Suisse alémanique, le médecin cardiologue, Thomas Binder, a été arrêté chez lui dans la soirée du 11 avril par plusieurs policiers car il dénonçait la gestion de la crise liée au Covid-19 !
    http://www.observateurcontinental.fr/?module=articles&action=view&id=1523

    Inquiétude sur la fondation Bill Gates après ce qui est arrivé en Inde où un vaccin oral contre la polio a paralysé 47 500 enfants :

    Le traitement du Dr Raoult va certainement empêcher que ce marquage des populations se fasse, car il y a peu de chance qu’une seconde vague arrive (à moins de la créer) !

    D’où la campagne incroyable de dénigrement par les médias qu’a subi son traitement :

    Critiqué par le Premier ministre, mis en garde par le ministre de la Santé, remis en question sur les plateaux TV, le professeur Didier Raoult a dégainé son argumentaire devant le Sénat le 7 mai 2020 en visioconférence !

    1. Le conseil scientifique n’est pas au niveau : « Je refuse de débattre avec des gens ayant un niveau de connaissance trop bas » Mais surtout, il attaque sa consanguinité avec uniquement l’Inserm et l’Institut Pasteur au board, des infectiologues d’abord mais surtout, « ce groupe évolue dans un écosystème commun avec les directions locales de l’industrie pharmaceutique. »
    2. Il faut tester tout de suite le maximum de personne : « Dans une situation épidémique qui débute, il faut tester tout de suite le maximum de personne. Ceci n’a pas été réalisé, en particulier parce que pendant un certain temps, les Centres nationaux de référence (tous les deux présents au Conseil ccientifique) considéraient que les tests diagnostiques étaient une difficulté particulière, (ce qui ne correspond pas à̀ la réalité), et qu’eux seuls pouvaient les faire. »
    3. Le paracétamol avant l’insuffisance respiratoire, une décision extrêmement dangereuse : « L’idée de proposer officiellement aux patients de ne pas chercher de soins avant de sentir des difficultés respiratoires, a été une décision extrêmement dangereuse : chez les patients qui ne présentaient que pas, ou peu de symptômes, et pas de difficultés respiratoires (dyspnée), 65 % d’entre eux avaient des lésions au scanner. Il y a tentative de monopolisation de la connaissance dans ce que cette crise a permis de révéler, et qui ne correspond pas à la réalité analysable. Quant aux recommandations, il paraît difficile, de mon point de vue, de dire aux gens qui sont malades de ne pas venir se faire tester, ni soigner, et de dire aux patients que la seule thérapeutique acceptable est le Doliprane jusqu’au moment où ils présenteront une insuffisance respiratoire. »
    4. La bonne méthode pour découvrir des choses inattendues : « Tout commence toujours dans les maladies nouvelles par de l’observation anecdotique, ensuite par des séries observationnelles qui permettent de cerner les questions basées sur l’observation initiale. Le fait d’imaginer que l’on puisse, en utilisant des méthodes traditionnelles se doter des capacités d’observations est juste un fantasme là aussi lié au fait que la plupart des gens qui sont en situation d’avoir une opinion sur cette situation se trompent de guerre. Dans les maladies nouvelles, les initiatives individuelles, les observations sont essentielles, c’est ce que les Anglais appellent l’abduction, c’est-à-dire la capacité de découvrir des choses qui sont inattendues et qui ont été extrêmement communes dans cette maladie. »
    5. La chloroquine : émotion, délire, manipulation de l’opinion : « j’ai pu observer un délire, qui est le plus stupéfiant sur le plan médicamenteux, de toute ma carrière, pourtant longue, sur le danger extrême de l’utilisation de l’hydroxychloroquine et de la chloroquine. Ces médicaments sont prescrits depuis 80 ans, il est probable qu’au moins 1/3 de la population a eu l’occasion d’en manger. En France, la CNAM rapporte que 36 millions de comprimés de Plaquenil 200 mg ont été́ distribués en 2019. L’émotion formidable, sur les risques de la chloroquine et l’hydroxy-chloroquine, témoigne d’une absence complète de contrôle de l’information raisonnée, voire la manipulation de l’opinion. Le directeur de l’ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé), en est responsable. » (Le docteur en psychiatrie, Dominique Martin)
    6. Conflits d’intérêts et « scientific misconduct » : « Ce qui est inquiétant, est que l’équipe conseillère du Conseil scientifique, qui rapporte des données sur le Remdesivir ou sur l’hydroxychloroquine, au mieux sont maladroites, ou pire, sont manipulées. Il existe un problème très fondamental de conflits d’intérêts concernant la médecine dans ce pays, il paraît difficile d’être à la fois le bénéficiaire de financement massif et de se prononcer raisonnablement sur des choix thérapeutiques qui concernent les médicaments d’un industriel qui les produit. » Didier Raoult a même fait établir une courbe comparée des interventions contre la Chloroquine et du cours de Bourse Gilead ! (9 milliards de dollars d’action ont été́ échangés pendant la période du COVID 19 pour l’action Gilead). Derrière les murs de labos la bataille est sans merci : « Des dénonceurs professionnels m’ont fait harceler, pour me faire rétracter des publications. »
    7. Le ministère dans le collimateur : « La position du ministère qui a consisté, sur les conseils du Haut comité de santé publique actuel, conseillé par le Professeur Chidiac, d’interdire la prescription d’hydroxychloroquine aux médecins généralistes. (…) Il existe donc pour des raisons qui sont mystérieuses et dont je pense que cette commission devrait se préoccuper sérieusement, d’empêcher l’usage du médicament le plus utilisé au monde pour traiter le COVID, le plus utilisé au monde par les médecins qui prennent en charge les COVID. Ce mystère français reste à élucider. Ceci décrédibilise durablement les décisions de l’État dans une situation de crise quand les praticiens sont massivement en désaccord avec les autorités et représente un danger pour l’avenir. »
    8. L’essai Discovery biaisé : « L’essai Discovery représente les conséquences d’un choix initial, qui était d’utiliser le Remdesivir, et celui-ci ne pouvant être utilisé que dans les formes graves du fait de sa toxicité. Il ne testait plus la prise en charge des formes au début, ce que je pense être une erreur grave et une ignorance scientifique coupable sur la virologie. »
    9. Le vaccin : un pari symbolique ? : « Concernant les vaccins, je ne suis pas sûr qu’un vaccin, pour une maladie dont on ne sait pas si elle existera l’année suivante, soit réellement autre chose qu’un pari. Les exigences de sécurité, pour un vaccin de cette nature, prennent plusieurs années, en général. J’ai la plus grande incompréhension sur les recommandations vaccinales. Il n’y a aucune homogénéité sur les recommandations vaccinales en Europe, où il existe 23 programmes de vaccination différents, aucun rapport entre nos recommandations vaccinales et celles des États-Unis. Des vaccins extrêmement importants et efficaces comme celui de la varicelle (plusieurs de centaines de milliers de cas en France, par an), le rotavirus (plusieurs de centaines de milliers de cas), le papillomavirus, plus l’absence de mise en place d’une vaccination pour la grippe des enfants (la grippe aura tué probablement plus d’enfants cette année que le Covid), amène à penser que la création d’un vaccin, en dehors de son aspect symbolique, ne débouche pas nécessairement sur un usage. Je pense qu’il est plus urgent d’avoir une réflexion sur les vaccins existants actuellement, que sur les vaccins pour une maladie dont on ne sait pas si elle sera encore présente l’année prochaine. »
    10. Le Lazaret ou la quarantaine ? : « Les isolements ont été faits sur un mode de quarantaine et non pas sur un mode de Lazaret, que nous connaissons bien à Marseille. Nous savons à Marseille, depuis plusieurs siècles, que le Lazaret (on isole les malades) a un intérêt (comme les avaient les sanatoriums) mais que la quarantaine (on confine tout le monde) ne fonctionne pas (elle consiste à enfermer des gens contagieux avec des non contagieux) et il se passe ce qui s’est passé sur les bateaux comme le Diamond Princess ou le Charles de Gaulle qui sont des exemples typiques de ce qu’est le confinement sans test préalable. »
    https://gomet.net/didier-raoult-devant-les-senateurs/3/
    Lors de l’audition des représentants des collectivités locales devant le Sénat, le président des Régions de France, Renaud Muselier, ne tarit pas d’éloges sur l’infectiologue marseillais : « Nous, on a un individu nobélisable, qui a déjà fait un rapport remarquable pour le Sénat. Le personnage est atypique, génial et exceptionnel. Il a fabriqué son IHU tout seul… Je ne sais pas si le traitement du professeur Raoult est le bon. Mais on a dépisté à Toulon, Nice et Marseille. On a isolé, mais pas à domicile (pour ne pas contaminer toute la famille) et on a traité ! Quand vous êtes médecin, c’est très difficile d’avoir un patient en face de soi et de lui dire qu’on ne peut pas le soigner, sans savoir pourquoi on n’a plus le droit d’ailleurs. De lui dire de rentrer chez lui, de prendre un doliprane et quand ça ne va pas de téléphoner au SAMU pour être hospitalisé et mis en réanimation. C’est de la folie pure.. Le résultat ? Entre le 1er mars et le 20 avril 2020, une augmentation des décès en région PACA de 15% par rapport à la même époque en 2019, contre 60% pour le Grand Est et 95% en Île-de-France. »
    https://www.publicsenat.fr/article/politique/renaud-muselier-adoube-didier-raoult-nobelisable-genial-et-exceptionnel-182481

    Autre avis, celui du Pr Jean-François Toussaint, directeur de l’Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport : « Les pays qui n’ont pas confiné leur population n’ont pas eu plus de morts proportionnellement que ceux qui ont pratiqué le confinement… La deuxième vague n’existe nulle part, l’épidémie est en train de disparaître partout… Elle a commencé en France en novembre-décembre (c’est-à-dire plusieurs mois avant les déclarations triomphalistes d’Agnès Buzyn, puis d’Olivier Véran sur le fait que la France ne serait pas touchée)… »

    A moins qu’une main invisible fasse resurgir un virus lui ressemblant ! C’est fort possible vu les intérêts en jeu ! Une chose est sûre, le Conseil de Santé est responsable d’un génocide, notamment depuis le 19 mars envers les personnes âgées et fragiles. Ce que le Dr Charbonnier confirme : « A partir du 3 avril on a vu les admissions des + de 75 ans diminuer de moitié. » Il est vrai qu’un décret était sorti le 28 mars autorisant l’euthanasie des « vieux » avec de la rivotril ou un autre médicament. Réaction du Dr Hardy « En tant que médecin, en tant que juif, je suis resté effondré ». Les souhaits de l’OMS vont plus loin si on en croit le Dr Michael Ryan ! Il demande aux autorités d’enlever par la force dans leur maison les personnes susceptibles d’être malades…. L’OMS est devenue un bras armé d’une dictature mondiale qui ne dit pas son nom.

    L’importance de se laver souvent les mains en cas d’épidémie :

    A qui profite le crime du coronavirus :

    • Olivia dit :

      Dans le fameux « Grand reset » que les organisations internationales mettent en avant avec cette pandémie, on est surpris d’apprendre (à 11 mn) que 14 des 17 objectifs de développement durable seront traités par la vaccination ! Ce programme met aussi l’accent sur le transhumanisme afin de fusionner l’homme avec la machine. (exemple le projet Neuralink d’Elon Musk). Tout cela est fait dans le but d’améliorer le genre humain, mais on s’aperçoit qu’en fait on cherche à le contrôler complètement.

      Avec le passeport santé numérique, les assurances vont pouvoir faire payer plus certains profiles !
      https://passcare.com/

      Le ministre chinois du Commerce a annoncé sa volonté d’étendre à plusieurs grandes villes le programme d’expérimentation de la monnaie digitale chinoise. Le programme est dirigé par la toute puissante Banque populaire de Chine (BPC), la banque centrale chinoise :
      https://fr.sputniknews.com/economie/202008191044279112-revolution-monetaire-en-chine-pekin-va-tester-a-grande-echelle-une-monnaie-digitale/

  14. Lucie dit :

    LE CONFINEMENT ET LA LOI :

    Une étrange idée quand on sait que le fait de ne pas manger sainement, de rester assis sans faire d’exercice, de ne pas dormir suffisamment et de subir un stress chronique peut justement entraîner une détérioration du système immunitaire.
    Comment contester une amende pour non-respect du confinement ? :
    http://www.leparisien.fr/faits-divers/coronavirus-comment-contester-une-amende-pour-non-respect-du-confinement-01-04-2020-8291907.php
    L’attestation de déplacement :
    https://www.interieur.gouv.fr/Actualites/L-actu-du-Ministere/Attestation-de-deplacement-et-de-voyage

    En Angleterre, l’avocate Beate Banher, spécialisée en droit médical à Heidelberg, est internée en hôpital psychiatrique, parce qu’elle se dressait contre le confinement, qu’elle considère anti-constitutionnel ! La police se permet ainsi d’entrer chez les gens :
    https://fr.sott.net/article/35290-Angleterre-La-police-du-coronavirus-rentre-chez-un-particulier

    En France, selon l’avocat Maître Carlo Brusa « le confinement imposé aux Français est totalement illégal ! » Il nous explique pourquoi et détaille l’action qu’il va mener pour le dénoncer ! En fait la loi du 23 mars 2020, qui donnait mandat à un décret pour fixer les critères du confinement et des réquisitions, ne pouvait entrer en vigueur que le jour de sa publication dans le journal officiel. Cela a eu lieu le 24 mars. Le décret étant sorti le 23 mars n’est donc pas valable juridiquement. Les sanctions durant ce confinement sont donc illégales ainsi que l’interdiction de vendre des masques que l’état exige des pharmaciens. Tout le monde a le droit d’avoir une bonne santé. Ce qui est surprenant, si les détenus ont le droit à 2h de promenade, le confiné ne dispose que d’une heure ! Reste que l’état peut rectifier son erreur par un autre décret, mais ne serait-ce pas avouer sa faute ?

    Réaction de Carlo Alberto Brusa, avocat au barreau de Paris, et président de la Selas CAB ASSOCIES sur les masques : les sanctions (135 euros) sont inapplicables dans les transports aériens et maritimes. Le décret du 17 juillet 2020 oblige les masques dans les marchés couverts (le décret du 10 juillet 2020 susvisé est ainsi modifié : 4° Avant le premier alinéa de l’article 38, il est inséré un alinéa ainsi rédigé : « Le port du masque est obligatoire dans les marchés couverts. ».
    https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000042124104&categorieLien=id
    Mais une boutique ou un supermarché ne sont pas un marché couvert. Si un commerçant d’une boutique oblige le masque sans pouvoir prouver l’obligation, il faut lui demander de confirmer par écrit son refus de vente.
    (https://www.facebook.com/100009219085939/videos/2625418721108738/)
    Puis est arrivé un autre décret qui ajoute l’obligation du masque à tous les établissements recevant du public (même les stades).
    https://www.liberation.fr/checknews/2020/07/20/que-dit-le-decret-sur-le-port-du-masque-dans-les-lieux-publics-clos_1794740

    La saga des décrets chloroquine et masques :
    https://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/07/21/la-saga-des-decrets-chloroquine-et-masques/
    Non, les amendes pour non-port du masque ne sont pas illégales, Carlo Alberto Brusa se trompe :
    https://www.liberation.fr/checknews/2020/07/31/non-les-amendes-pour-non-port-du-masque-ne-sont-pas-illegales_1795652

    Selon Maître Franck Samson, L’interdiction (et la sanction de la violation) de vous déplacer, c’est à dire d’aller d’un point à un autre librement, résulte de trois textes : les articles 3131-15 & 3136-1 du code de la santé publique (issus de la loi 2020-290 sur l’urgence sanitaire du 23 mars 2020) et surtout l’article 3 du décret 2020-293 du 23 mars 2020 modifié à différentes reprises. Ces textes ont un caractère manifestement contraire par rapport à des normes qui leur sont supérieures, et notamment les articles 2 & 4 DDHC 1789, 6 CEDH et 34 de la constitution de 1958. D’autre part, des questions se posent sur l’article 3 du décret 2020-2093 du 23 mars 2020 :

    — Cas n° 1 : Il est autorisé d’aller et venir librement sur le «trajet entre le domicile et le ou les lieux d’exercice de l’activité professionnelle», le texte ne précisant absolument pas, au contraire du modèle de l’attestation proposé par le ministère, que ce déplacement soit «indispensable à l’exercice d’activités ne pouvant être organisées sous forme de télétravail» . Ce qui veut dire que comme en aucun cas vous avez à justifier le pourquoi de ce déplacement puisque l’agent qui contrôle n’a aucun pouvoir d’appréciation sur la nature du déplacement et sur la nécessité professionnelle, du moment que vous fournissez la preuve du lieu de domicile et du lieu d’exercice de l’activité professionnelle, le déplacement est justifié. Il est d’ailleurs possible d’effectuer un «déplacement professionnel insusceptible d’être différé» : cette notion est extrêmement large puisqu’elle permet d’aller n’importe où, à partir du moment ou une notion professionnelle peut être invoquée (rendez-vous chez un client, course pour l’employeur, livraison d’un bien quelconque, prise en charge d’un objet pour l’entreprise, entretien d’embauche, etc) ; l’agent n’est en aucun cas juge de la notion de ce qui peut être différé ou non, seule doit exister la cause professionnelle.

    — Cas n° 2 : il s’agit de permettre d’effectuer des achats pour l’exercice de la profession ou «de première nécessité», notions extrêmement larges, mais ces achats doivent s’effectuer «dans des établissements dont les activités demeurent autorisées par l’article 8 du présent décret». On en déduit que dès l’instant où on se rend dans un commerce ouvert légalement selon la liste de l’article 8 du décret, on est dans son droit. Ce texte ne donne aucune précision de distance ce qui indique qu’il est possible d’effectuer un achat n’importe où dans la mesure ou le commerce est autorité à être ouvert. L’agent n’étant pas juge de la nature du bien acheté ni de la distance à laquelle je vais faire mes emplettes, le rayon d’action de mes courses est ainsi particulièrement large. Aller à la pharmacie par exemple (n’importe laquelle, le texte ne donne pas de précision à ce sujet) est toujours justifié, en application des cas n° 2 et 3° du texte.

    — Cas n° 4 est le plus «fourre-tout» puisqu’il autorise le déplacement pour «motif familial impérieux». Comme un agent n’est en aucun cas juge du caractère impérieux ou non, il doit simplement constater l’existence d’un motif que vous estimez impérieux.

    — Cas n° 5 est celui qui est le plus encadré et donc finalement celui qui se rapproche plus de la notion de légalité du texte, notamment au regard de l’article 34 de la constitution de 1958. En revanche, dans le cadre de ce qu’il autorise, on peut se déplacer librement dans le rayon d’un kilomètre autour du lieu de résidence pendant une heure par jour, que se soit à pieds en voiture à cheval ou en hélicoptère, il n’existe aucune contrainte sur le mode d’exercice de la «promenade» autorisée.

    Dans tous ces cas, un agent ne peut contraindre une personne à faire «demi-tour» ! S’il estime qu’une contravention a été commise, il peut verbaliser, c’est à dire dresser un procès-verbal (que vous recevrez ensuite par la poste) mais il ne peut en aucun cas donner une instruction portant atteinte au droit d’aller et venir. C’est le juge qui décidera, in fine, qui était dans son bon droit. Toute tentative d’empêchement serait constitutive de plusieurs délits découlant de l’abus d’autorité (notamment punis par l’article 432-1 du code pénal). De plus, la contravention de non-respect de confinement est une infraction continue, qui se réalise dès que l’on met le pied dehors jusqu’à ce qu’il soit rentré. Dans cet intervalle, il s’agit d’une seule et même contravention qui ne peut donc être verbalisée plusieurs fois. Curieusement, le texte du décret ne prévoit pas la possession d’une quelconque attestation. Il n’est ainsi pas possible d’être verbalisation pour défaut d’attestation ou même pour « attestation non valable» puisque cette «attestation» n’est prévue par aucun texte et encore moins la forme d’une telle «attestation». La seule existence du texte est d’être muni d’un «document» permettant de constater que son porteur est dans un des cas d’exception listé par le texte. Est ainsi parfaitement recevable n’importe quel «document».

    Que penser de l’augmentation de l’amende en cas de récidive (ou de « réitération») ou du délit qui découle de quatre verbalisation sous 30 jours (alinéa 4 de l’article L. 3136-1 CSP) ? En fait, ces infractions sont structurellement impossibles. Il n’y a pas de cas où elles peuvent exister en droit, par simple application des principes les plus essentiels du droit pénal. Une première verbalisation est une amende forfaitaire de quatrième classe (135 €), laquelle est exclusive des règles de la récidive (article 529 CPP), ce qui pose déjà une première difficulté juridique pour que la seconde violation engendre un effet d’aggravation de type récidive. Le texte dit que les «violations» suivantes deviendront pour la seconde une contravention de 5ème classe (donc qui devra être jugée par le Tribunal de police et ne pourra être forfaitisée) et que la 4ème deviendra un délit (donc jugée par le tribunal correctionnel). Mais pour qu’une «violation» existe au sens pénal du terme, il faut que le mécanisme pénal d’existence de l’infraction soit intervenu, c’est à dire qu’il faut que le délai légal de 45 jours pour la première contravention soit expiré et que l’intéressé n’ai pas formulé de contestation. Si nous sommes toujours dans le délai de 45 jours, ou que l’intéressé a formulé une contestation, la violation n’a aucune existence par définition puisque, en vertu du principe de la présomption d’innocence, l’intéressé est présumé n’avoir pas commis cette violation. C’est pour ces raisons que le texte de l’article L. 3136-1 CSP est manifestement contraire à l’article 34 de la constitution de 58 et à l’article 6 CEDH ; le Conseil Constitutionnel, s’il ne tombe pas dans le piège du politiquement correct/complice avec le gouvernement en place, piège diablement dangereux en matière de crise sanitaire où la fin a bien envie de justifier les moyens, devrait censurer sans problème cet article fort mal rédigé.

    Coronavirus : L’Heure de rendre des comptes approche !

    Médecins, familles de résidents en Ehpad et citoyens en tout genre, beaucoup ont décidé de poursuivre les dirigeants politiques ou administratifs pour les placer devant leurs responsabilités. Régis de Castelnau, avocat (spécialiste des procédures pénales de la gestion publique) explique le fondement des plaintes qui pourront être déposées et sur les recours dont les Français disposent, souvent à leur insu…
    https://www.vududroit.com/

    L’avocat Régis de Castelnau admet «la défaillance totale du contrôle parlementaire» et évoque les «fautes pénales» du pouvoir :
    https://fr.sputniknews.com/france/202004291043682921-plaintes-covid-avocats-substituent-opposition-absente/
    Des avocats viennent aussi de lancer la plateforme http://www.pvconfinement.fr : payante mais avec conseils et suivi juridique à la clé, elle a pour but d’aider à contester toute verbalisation abusive.
    https://www.franceinter.fr/justice/confinement-des-avocats-lancent-une-plateforme-pour-contester-les-verbalisations-abusives?

    exemple de lettre de recours :

    Fait à ……….. Je soussigné(e) M r ou Me……. Le / /

    Je conteste l’amende numéro ….. du ……….. se référant au confinement du Covid- 19. 2020.

    En effet, cette contravention ne respecte pas le principe de l’égalité de l’article 111-3 du code pénal.

    Sachant que cette contravention en date du …………. se fait sur la base du décret « consolidé » du 14 avril 2020 n° 2020-293 se référant lui même au décret du 23 mars 2020, prescrivant les mesures générales nécessaires pour faire face à l’épidémie de covid-19, dans le cadre de l’état d’urgence sanitaire.

    Et sachant que la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 pour faire face à l’épidémie de covid-19 a été publiée au journal officiel le 24 mars 2020, soit le lendemain du décret susnommé, vous comprendrez aisément que cela rend impossible légalement au vus de l’article 111-3 du code pénal l’application des décrets soit de confinement soit de réquisitionnement soit même de déconfinement.

    Comment un décret pourrait-il être basé sur une loi non encore publiée au journal officiel ?

    Je me réserve donc le droit de contester fermement cette amende et mon confinement devant les plus hautes juridictions, de porter plainte contre le gouvernement et réclamer selon mon droit des dommages et intérêts pour préjudice.

    Que penser de la perquisition de l’organisation environnementale , antinucléaire et sanitaire Next-Up qui s’est faite confisquée ses masques alors que le gouvernement n’a pas arrêté de nous dire qu’ils ne servaient à rien ?
    http://ocparis.canalblog.com/archives/2020/04/23/38225960.html#c82472797
    Et de l’attitude du Conseil de l’ordre des médecins qui interdit les protocoles autres que les siens alors qu’ils sont gangrenés par des conflits d’intérêts multiples :
    http://www.leparisien.fr/societe/coronavirus-les-medecins-testeurs-de-remedes-menaces-de-suspension-23-04-2020-8304771.php
    Coup de colère du Dr Marty contre les mensonges et l’impréparation du Pr Salomon :

    De véritables guignols qui ne méritent pas la confiance d’un peuple :

    L’humoriste Bruno Gaccio lance un site internet pour faciliter les plaintes contre les responsables politiques :
    https://www.leprogres.fr/france-monde/2020/03/30/bruno-gaccio-il-faut-que-les-responsables-politiques-soient-juges
    https://plaintecovid.fr/
    Le top classement des 40 pays qui ont géré le mieux la crise liée au COVID 19 :

    En Eurozone, la France n’occupe que la 26 ème place :

    Ce triste résultat s’explique quand on voit que la mortalité à Paris est plus de 5 fois plus élevée qu’à Marseille !

    Cela expliquerait-il les menaces de mort sur le prof Raoult et venant du CHU de Nantes ?
    https://www-breizh–info-com.cdn.ampproject.org/c/s/www.breizh-info.com/2020/06/27/146442/menaces-raoult-raffi-nantes/amp/

    La pandémie à travers le monde :


    Manifestations à travers le monde contre le confinement :

    Un médecin urgentiste avoue les magouilles du Covid19 : « nos politiques sont entrain d’orchestrer des décès à la pelle dans les hôpitaux et utilisent ces morts pour créer une psychose générale dans un but que je n’arrive pas encore à comprendre. »

    Le Parlement suédois a déclaré (10 mai 2017) que l’adoption de politiques de vaccinations obligatoires ou coercitives contrevenait aux droits constitutionnels du public, et que la Suède n’utilisera pas la coercition pour imposer des vaccins dans les politiques gouvernementales. Pour la Prof Fiona Stanley, des preuves scientifiques démontrent que les vaccins ne sont pas capable de créer l’immunité de groupe pour lutter contre les maladies infectieuses.
    http://initiativecitoyenne.be/2017/05/suede-le-parlement-declare-les-obligations-vaccinales-inconstitutionnelles.html

    « Bienvenue dans un monde sans foi ni loi, systématiquement voué aux résultats catastrophiques. » résume l’AIMSIB en parlant d’un vaccin soi-disant miracle ! Exemple pris, le Mosquirix, un vaccin contre le paludisme en cours d’expérimentation en Afrique. Une étude sur 720.000 enfants a démontré qu’il provoquait plus de méningites, plus de malarias cérébrales et le doublement de la mortalité féminine chez les vaccinés. Face à ces résultats, la distribution de ce médicament aurait dû être immédiatement stoppée. Mais, en Afrique, elle a continué… De plus, cette étude de l’OMS pour tester la toxicité du vaccin de GSK n’a même pas donné lieu à des explications claires aux familles. Le fait de confier son bébé à des soignants constituait pour certains un consentement implicite… : Les industriels du vaccin, avec la complicité des autorités sanitaires (dont l’OMS), se croient tout permis. Sous prétexte d’humanité aujourd’hui en Afrique (avec la malaria) et demain en occident sous prétexte d’urgence (avec le COVID19), ils s’affranchissent des règles les plus élémentaires de la recherche médicale. Les malheurs du vaccin anti-malaria annoncent les malheurs du futur vaccin anti-COVID 19 ; car c’est en fait le énième échec d’un projet de vaccin annoncé miraculeux.
    https://www.aimsib.org/2020/04/19/paludisme-covid-19-et-miracle-vaccinal/

    Un rapport accablant pour l’Ordre des médecins est paru en décembre 2019 ! Il explique très bien le problème : Salaires très élevés, dérives financières et déontologiques, gestion opaque et peu rigoureuse, absences de contrôle des conflits d’intérêts, budgets de communication mal maitrisés, lacunes en matière de parité…
    https://www.francetvinfo.fr/sante/affaires/ordre-des-medecins-les-revelations-derangeantes-du-canard-enchaine_3210045.html
    https://stoplinky76320.wordpress.com/2019/12/13/la-charge-au-vitriol-de-la-cour-des-comptes-contre-lordre-des-medecins/
    https://infodujour.fr/societe/justice/33958-le-rapport-qui-accable-lordre-des-medecins
    (https://www.ccomptes.fr/system/files/2019-12/20191209-rapport-Ordre-des-medecins.pdf)
    https://www.lelibrepenseur.org/le-conseil-de-lordre-des-medecins-irresponsable-et-incapable-de-defendre-les-interets-des-medecins-et-des-patients/

    Me Séverine Manna et 3 autres avocats préparent une action juridique pour défendre le droit des médecins de prescrire et celui des malades d’être soigné (https://noublionsrien.fr/). Si sur 1.000 hospitalisés on a 4 morts à Marseille (avec le traitement Raoult), ils sont par contre 109 sur le reste de la France. Ce qui oblige à penser que l’état encourage sciemment la pandémie au lieu de l’arrêter.


    Certains contrats d’assurance permettraient d’être indemnisés notamment ceux signés par les restaurateurs comme en témoigne Stéphane Manigold, à la tête de quatre restaurants parisiens :
    https://www.valeursactuelles.com/clubvaleurs/economie/exclusif-confidences-de-lhomme-qui-fait-plier-axa-119939

    La Cour constitutionnelle a déclaré anticonstitutionnelles des parties importantes des mesures prises contre le virus en Sarre. Selon la décision de la plus haute juridiction de la Sarre, les rencontres dans les familles ainsi que le séjour à l’extérieur sont autorisés – dans chaque cas avec la distance nécessaire et dans le respect de la réduction des contacts.
    https://www.saarbruecker-zeitung.de/saarland/landespolitik/verfassungsgerichtshof-kippt-zum-teil-corona-einschraenkungen-der-saar-regierung_aid-50293193
    Un médecin allemand va jusqu’à créer un parti « Resistance2020 » : il compte déjà plus de 600.000 adhérents.
    https://www.widerstand2020.de/
    Appel à un recours judiciaire collectif contre les mesures anti-corona :

    Est-il normal qu’une infime minorité de personnes se permettent de nous :
    — Basculer dans une dictature au nom d’une épidémie
    — Nous faire vacciner par des mesures coercitives et recevoir par la même occasion d’éventuelles nanoparticules qui nous font quitter le monde de l’humain et ouvrir dangereusement celui du transhumanisme.
    — Nous obliger à porter sur nous sous forme de puçage notre carnet de vaccination, sésame pour pouvoir circuler (plus jamais librement dans tous les cas) un minimum pour aller travailler.
    — Autoriser selon la volonté de l’OMS le triage d’individus, et la séparation des membres d’une même famille.
    — Transmettre nos données à des tiers privés au nom du big data.
    — Faire enregistrer notre voix, visage, etc. par des tiers privés.
    — Nous rendre traçables à tout moment de notre vie, nous privant du coup de tout espace privé.
    — Supprimer et confisquer les biens privés pour mieux financer et soutenir les gros groupes financiarisés et globalisés.
    — Laisser crever petits entrepreneurs, artisans,… au nom d’un confinement dont l’ampleur peine à se justifier. Selon une étude française soumise (pre-print) au British Medical Journal, la politique de confinement fut criminelle :
    https://les7duquebec.net/archives/255773
    http://www.francesoir.fr/le-confinement-tout-ce-que-lon-ne-vous-pas-dit-aberration-humaine-sanitaire-economique
    — Admettre que des personnes d’un certain âge sans moyens financiers n’ont plus besoin d’être soignées

    En quoi certains des décrets (du gouvernement) sont-ils illégaux ? La loi prime les décrets. Les décrets des 23, 25 et 26 mars, pris en application de la loi d’urgence sanitaire du 23 mars 2020, ne peuvent contrarier le principe constitutionnel de santé publique, ni le principe général de droit de liberté de choix du médecin par le patient et liberté de prescription du médecin. Le pouvoir réglementaire (Premier ministre et ministre de la Santé) n’a pas compétence pour attenter au pouvoir de prescription des médecins, qui relève de la compétence législative.


    Cette perspective d’avoir à rendre des comptes est insupportable à l’équipe qui entoure le chef de l’État. En s’emparant de la légitime et réelle inquiétude d’un certain nombre de maires et d’élus locaux face à la décision passablement irresponsable de la rentrée scolaire le 11 mai, ils ont imaginé une procédure afin de faire voter par le Parlement une loi que l’on ne peut qualifier autrement que de «loi d’amnistie préventive». Ils veulent adapter la législation pour soi-disant protéger les maires (mais ils le sont déjà) mais surtout toutes personnes dépositaires d’une mission de service public dans le cadre des opérations de déconfinement, c’est à dire Edouard Philippe, Christophe Castaner, Laurent Nuñez, Sibeth Ndiaye, Olivier Véran, Agnès Buzyn, Jérôme Salomon, les directeurs des ARS, etc. En fait ces gens veulent bénéficier de l’immunité de Macron.
    https://francais.rt.com/opinions/74812-auto-amnistie-preventive-de-la-macronie-technique-du-coup-d-eponge

    En date du 8 juin, 740 jugements ont été rendus pour violation du confinement : 683 condamnations dont 356 peines d’emprisonnement et 200 Travaux d’intérêts généraux. On comprend mieux pourquoi début avril de la place était faite dans les prisons (8 000 détenus libérés dont 130 radicalisés). Par contre, aucun médecin n’a été sanctionné par l’Ordre pour n’avoir pas déclaré ses liens d’intérêts. Alors qu’en 2018, le pédiatre Robert Cohen, qui coordonne le réseau Infovac, avait écopé d’un avertissement pour être intervenu dans les médias en 2017 sans avoir mentionné ses liens d’intérêts avec des fabricants de vaccins, comme le prévoit le code de santé publique (article L.4113-13 ).
    https://www.egora.fr/actus-pro/deontologie/44557-inedit-un-medecin-sanctionne-par-l-ordre-pour-n-avoir-pas-declare-ses

    Les médecins peuvent-ils prescrire le Plaquenil ? Me Krikorian répond :
    http://www.francesoir.fr/societe-sante/interview-les-medecins-peuvent-ils-prescrire-le-plaquenil-me-krikorian-repond

    Procédures par Maître Verstraeten :
    https://ensemblecitoyens.be/actions/

    Maître Fabrice di Vizio, avocat spécialiste des questions de Santé, représente le collectif C19, composé de médecins et soignants, qui ont souffert de l’incompétence et l’imprévoyance des dirigeants :

    Rapport sévère de la commission des lois du Sénat : elle a noté notamment des services publics essentiels, comme la Justice ou la Poste qui se sont quasiment arrêtés !
    https://francais.medscape.com/voirarticle/3606212

    Divulgation importante sur le covid-19 :
    file:///Users/FPH/Downloads/DIVULGATION_IMPORTANTE_SUR_LE_COVID.pdf

    Peut-on m’imposer le port du masque ?
    https://www.village-justice.com/articles/fausse-info-port-masque,34732.html

    Comment surseoir à la vaccination : les clés pour défendre ses droits ….
    https://www.infovaccinsfrance.org/-/legislatif/comment-surseoir-%C3%A0-la-vaccination/
    A noter :
    – Article L1111-4 du Code de la Santé Publique, « Aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne et ce consentement peut être retiré à tout moment. »

    Article 4 Loi n°2010-1192 « De la dissimulation forcée du visage, Art. 225-4-10.-Le fait pour toute personne d’imposer à une ou plusieurs autres personnes de dissimuler leur visage par menace, violence, contrainte, abus d’autorité ou abus de pouvoir, en raison de leur sexe, est puni d’un an d’emprisonnement et de 30 000 € d’amende. »

    Covid-19 : les textes publiés au Journal officiel :
    https://www.vie-publique.fr/covid-19-les-textes-publies-au-journal-officiel

  15. Muriel dit :

    CORONAVIRUS ET RELIGION :

    Pour la première fois depuis la Terreur et la Révolution française les catholiques de France, en cette année 2020, auront été privés de la participation à la messe à l’occasion de trois fêtes majeures de l’année liturgique : Pâques (le 12 avril) qui célèbre la Résurrection du Christ, l’Ascension (le 21 mai) qui commémore son Ascension dans le ciel et la Pentecôte (le 31 mai( qui fête la descente du Saint-Esprit sur les apôtres réunis dans le cénacle.

    Lettre ouverte d’un curé indigné à MM. Édouard Philippe et Christophe Castaner :

    Cette pandémie du point de vue spirituel est aussi une catastrophe puisque toutes les cérémonies religieuses ont été annulées. Constat incroyable que fait Jeanne Smits « jusqu’au 3 avril 2020, toutes les messes publiques et tous les offices religieux publics, y compris les funérailles, ont été interdits à Rome. Alors que les restaurants, bars et commerces restent ouverts. La grande peur du Coronavirus a ainsi obtenu ce que des siècles de persécutions, des épisodes de grande peste, d’hostilité laïciste à la religion catholique et autres catastrophes naturelles ou non, n’avaient réussi à imposer : l’impossibilité pour le laïc d’assister au sacrifice qui sauve le monde et ouvre les portes du ciel aux hommes qui obtiennent et acceptent la miséricorde de Dieu. On ne rappelle pas non plus que les épidémies peuvent être une conséquence du bouleversement de l’ordre de la Création par les fautes commises par l’humanité. La mort n’est-elle pas la sanction du péché originel ? La maladie aussi. Et la souffrance qu’elle entraîne peut devenir féconde dès lors qu’elle est associée à la plus épouvantable et la plus injuste des souffrances, celle du Christ sur la croix. »
    https://leblogdejeannesmits.blogspot.com/2020/03/coronavirus-lepidemie-une-misericorde.html
    Le jeudi 9 avril 2020, à 12h, Mgr Aupetit, archevêque de Paris, bénit la Ville de Paris avec le Saint Sacrement, depuis la basilique du Sacré-Coeur de Montmartre.
    https://www.paris.catholique.fr/benediction-de-la-ville-de-paris.html

    Reste les messes par video avec la communion spirituelle ! Et quid des confessions ? Mais même ces messes ont eu des problèmes ! Notamment le 19 avril dans l’église parisienne de Saint-André-de-l’Europe. Témoignage du curé de la paroisse, l’abbé Philippe de Maistre : « Nous étions sept personnes : moi-même, un servant, un chantre, un organiste, et trois paroissiens pour donner la réplique et faire les lectures. Au milieu de la messe, trois policiers armés ont pénétré dans l’église. Or, l’autorité de police dans une église, c’est le curé ! » Sur sa boite vocale il avait un message d’une personne qui criait : ‘messe clandestine à Saint-André !’ ». Qu’il y ait en France des gens qui font de la délation pour dénoncer des prétendues messes clandestines est particulièrement préoccupant. De plus, ancienne chapelle des Oblats de Marie-Immaculée construite à la fin du XIXe siècle, saint André a échappé aux lois du 2 janvier 1907 et 13 décembre 1908. Elle n’appartient pas à la Ville de Paris mais au diocèse de Paris. Les policiers ont donc violé le domicile privé d’une association. Ce qui tombe sous les sanctions de l’article 432-8 du code pénal qui incrimine « le fait, par une personne dépositaire de l’autorité publique ou chargée d’une mission de service public, agissant dans l’exercice ou à l’occasion de l’exercice de ses fonctions ou de sa mission, de s’introduire ou de tenter de s’introduire dans le domicile d’autrui contre le gré de celui-ci hors les cas prévus par la loi ».

    L’évêque de Montaubon, Mgr Ginoux s’est plaint d’une non assistance aux personnes en détresse spirituelle quand l’état a interdit aux prêtres de donner les derniers sacrements aux mourants dans les Ehpad.

    Clusters, contagion et asymptomatiques, les instruments de la peur :
    http://www.benoit-et-moi.fr/2020/2020/07/07/clusters-contagion-et-asymptomatiques-les-instruments-de-la-peur/

    Eschatologie avec l’Abbé Rioult :

    L’abbé Salenave nous entretien de différents sujets tel que la Puce, le coronavirus, la chiffre de la bête etc…

    Objectif Covid : soumission et robotisation de la population planétaire par une élite transhumaniste (pour ne pas dire sataniste) :
    https://www.nice-provence.info/2020/08/01/objectif-covid-soumission-robotisation-de-la-population-planetaire/

    Covid-19 : la charge sans concession de plusieurs cardinaux : « Nous avons des raisons de croire qu’il existe des pouvoirs fort intéressés à créer la panique parmi la population dans le seul but d’imposer de façon permanente des formes de limitation inacceptables de la liberté, de contrôle des personnes, de suivi de leurs mouvements. Ces formes de limitions liberticides sont un prélude inquiétant à la création d’un gouvernement mondial hors de tout contrôle… La criminalisation des relations personnelles et sociales doit également être jugée comme une partie inacceptable du projet de ceux qui favorisent l’isolement des individus afin de mieux les manipuler et les contrôler… Il n’est pas raisonnable de pénaliser des remèdes qui se sont révélés efficaces, souvent peu coûteux, uniquement parce qu’on veut donner la priorité à des traitements ou des vaccins qui ne sont pas aussi fiables mais qui garantissent aux sociétés pharmaceutiques des bénéfices bien plus importants… Pour les catholiques, il est moralement inacceptable de recevoir des vaccins dans lesquels du matériau provenant de fœtus avortés est utilisé… Nous demandons également aux gouvernements de veiller afin d’éviter de la manière la plus rigoureuse toute forme de contrôle des personnes, à la fois par le biais de systèmes de suivi et par toute autre forme de localisation : la lutte contre le Covid-19 – aussi grave soit-il – ne doit pas être le prétexte pour approuver des projets douteux d’entités supranationales nourrissant de très forts intérêts commerciaux et politiques… Les citoyens doivent avoir la possibilité de refuser ces limitations de la liberté personnelle, sans qu’il soit imposé aucune forme de sanction à ceux qui ne veulent pas recourir aux vaccins, ni accepter des méthodes de suivi et tout autre instrument similaire. Il faut considérer également la contradiction flagrante dans laquelle se trouvent ceux qui poursuivent des politiques de réduction drastique de la population et qui se présentent en même temps comme des bienfaiteurs de l’humanité sans aucune légitimité politique ou sociale. Enfin, la responsabilité politique de ceux qui représentent le peuple ne peut absolument pas être confiée à des techniciens qui vont jusqu’à revendiquer pour eux-mêmes des formes inquiétantes d’immunité pénale. Nous demandons instamment aux médias de s’engager activement dans une information objective qui ne pénalise pas la dissidence en recourant à des formes de censure, comme cela se produit couramment sur les réseaux sociaux, dans la presse et à la télévision… La collaboration de l’autorité ecclésiastique, qui n’a jamais été refusée, ne peut impliquer de la part de l’Autorité civile des formes d’interdiction ou de limitation du culte public ou du ministère sacerdotal… Ne permettons pas que des siècles de civilisation chrétienne soient anéantis sous le prétexte d’un virus, en laissant s’établir une tyrannie technologique haineuse dans laquelle des personnes anonymes et sans visage peuvent décider du sort du monde en nous confinant dans une réalité virtuelle. Si tel est le plan auquel les puissants de la terre entendent nous plier, sachez que Jésus-Christ, Roi et Seigneur de l’Histoire, a promis que « les portes des Enfers ne prévaudront pas » (Mt 16, 18). »
    https://www.valeursactuelles.com/societe/covid-19-la-charge-sans-concession-de-plusieurs-cardinaux-119110
    Le cardinal Müller signataire de l’appel, a répondu aux critiques contre eux : « Ceux qui ne font pas la distinction entre les chances et les dangers liés à la globalisation sont dans le déni de réalité. Le pape François lui-même s’oppose au fait que des Etats et des organisations internationales imposent l’avortement aux pays pauvres d’une manière néo-colonialiste, c’est-à-dire en retirant leur aide au développement en cas de refus de l’avortement. Au Pérou, au temps du Président Fujimori, j’ai eu l’occasion de parler moi-même avec des hommes et des femmes que l’on avait stérilisés de force et à qui on avait, par de l’argent et de fausses promesses, ravi santé et joie de vivre. Qu’y a-t-il là d’une théorie du complot ?… Les mesures que l’on a prises doivent viser la maladie mais ne peuvent pas en même temps être associées à des intérêts politiques et économiques… On a exprimé publiquement la menace de vacciner de force sept milliards de personnes, alors qu’on n’a pas suffisamment essayé de médicaments, et de les priver de leurs droits fondamentaux s’ils s’opposent à cette vaccination. Personne n’est obligé de croire qu’une poignée de « philanthropes » super-milliardaires ont les meilleurs projets pour améliorer ce monde, simplement parce qu’ils ont réussi à accumuler une énorme fortune privée. D’autre part, une certaine dose de surveillance publique pour éviter et dépister les actes répréhensibles est moralement justifiée, mais absolument pas un contrôle total de la sphère privée… L’Eglise catholique respecte la compétence de l’Etat pour le bien commun et ne revendique pas d’être un état dans l’Etat. Mais l’Etat a seulement le droit d’exiger que soient prises, lors de rassemblements pour le culte, les mesures de sécurité nécessaires ; il ne lui revient pas d’interdire purement et simplement la liturgie et les sacrements. »

    Mgr Carlo Maria Viganò a adressé une lettre de soutien à Donald Trump : « … Il semble que les enfants des ténèbres, que l’on peut facilement identifier au deep state auquel vous vous opposez avec sagesse et qui vous mène une guerre acharnée en ce moment, ont décidé d’abattre leurs cartes, pour ainsi dire, en dévoilant maintenant leurs plans. Ils semblent tellement certains d’avoir déjà tout sous contrôle, qu’ils ont laissé de côté cette discrétion qui, jusqu’à présent, avait au moins partiellement dissimulé leurs véritables intentions. Les enquêtes déjà en cours révéleront la véritable responsabilité de ceux qui ont géré l’urgence du Covid non seulement dans le domaine des soins de santé mais aussi dans la politique, l’économie et les médias. Nous découvrirons probablement qu’au sein de cette colossale opération d’ingénierie sociale se trouvent des personnes qui ont décidé du sort de l’humanité, s’arrogeant le droit d’agir contre la volonté des citoyens et celle de leurs représentants dans les gouvernements des nations… »
    https://www.lifesitenews.com/opinion/archbishop-viganos-powerful-letter-to-president-trump-eternal-struggle-between-good-and-evil-playing-out-right-now


    Dès 1963, Leonardo Castellani (1898-1981),qui qualifiait le prince des Ténèbres de pourvoyeur de mensonges et d’homicides, avait décrit ce qui allait arriver à la Fin des Temps ! « Au milieu de la tragédie se distingue les fidèles persécutés qui deviennent une petite minorité perdue dans l’océan des foules apostates. Le totalitarisme de l’Antichrist et l’œcuménicité de son Empire leur rendront impossible toute tentative d’émigration car le monde entier est une immense prison sans possibilité d’évasion. La lutte séculière entre le bien et le mal arrive alors à son point culminant : le choix pour le Christ ou pour l’Antichrist. L’Église disparaîtra de la surface de la terre, obligée de se réfugier dans les catacombes. La seule profession de Foi en Jésus-Christ placera les fidèles en situation de martyrs. Mais si avant ils luttaient contre des empereurs, maintenant ils devront lutter contre Satan lui-même. Ce seront de grands martyrs. D’autant plus que, comme le précisa St Augustin, ils ne seront même pas reconnus comme martyrs pour leur Foi mais pour d’autres prétextes mensongers. L’opinion publique sera favorable à ces persécutions. Ceux qui ne se seront pas souillés avec la Femme prostituée décrite dans l’Apocalypse, celle ivre du sang des Justes, verront le temple profané par des païens et des mercenaires à la place des vrais pasteurs, la hiérarchie du faux prophète qui enseignera une nouvelle religion. Dieu, pendant ce temps, gardera le silence et semblera comme sourd aux prières. Mais cette défaite des saints ne sera qu’apparente. En final, Dieu vaincra. »

    John Leary (USA) Jeudi 2 avril 2020 : « N’ayez pas peur car cette première vague aura une accalmie en été. C’est à l’automne que cette épidémie sera bien pire. C’est alors que vous verrez de nombreuses personnes mourir autour de vous et vos vies seront en danger. C’est à ce moment-là que je vous appellerai à mes refuges…. vous verrez de vos yeux le début d’une vraie guerre militaire, et pas seulement la guerre bactériologique que vous vivez actuellement… Préparez-vous à l’imminence de l’Avertissement que toutes les créatures vont devoir affronter. Ne vivez pas ces jours dans l’indifférence… Regardez par-delà de ce qui vous est présenté, regardez le mensonge, regardez ce que les pouvoirs en place dissimulent, regardez ce qu’ils manigancent derrière cette souffrance de l’humanité, qui rechutera dans cette maladie… Utilisez votre été pour faire le plein de nourriture lorsque vous ne pourrez peut-être plus aller dans vos magasin. »
    Prédictions antérieures au coronavirus de John Leary :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/10/11/quand-les-religions-attendent-le-meme-messie-jesus/comment-page-2/#comment-19209
    Timing de Fin des Temps :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/20/lincroyable-phenomene-pedro-regis-au-bresil-1ere-partie/comment-page-1/#comment-72770

    Macron, sourire aux lèves ne fait-il,pas allusion à l’Apocalypse ? : « Je crois que notre génération doit savoir que la Bête de l’Événement est là et elle arrive »

    Sur le marquage des populations :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/30/le-nouvel-ordre-mondial-le-futur-cauchemar-de-lhumanite/comment-page-1/#comment-5787
    Luz de Maria, le 27 mars 2020 : « Un dirigeant mondial souffrira au milieu de l’agitation de son peuple, qui lui ôtera la vie. Il s’en suivra chaos et destruction… La pénurie et la famine viendront, la confusion au sein de mon Église ne cessera pas et l’économie ne tiendra qu’à un fil ténu, qui se rompra au moment le plus inattendu. »
    Luz de María, le 3 avril 2020 : « Vous devez prendre la main de Notre Reine et Mère afin de vous avancer, remplis de force spirituelle, sur le chemin des grandes batailles, des calamités, des famines, et de ce qui va déstabiliser l’homme : la chute de l’économie… Vous verrez de vos yeux le début d’une vraie guerre militaire… Préparez-vous à l’imminence de l’Avertissement. »
    Ned Dougherty le 3 avril 2020c : « Vous êtes maintenant pleinement à la Fin des temps. »


    Le rabbin Yosef Pinto, un mystique israélien actuellement au Maroc, a affirmé que la venue de cette maladie respiratoire mortelle avait été prédite dans le livre d’Ezéchiel de la Bible hébraïque (en hébreu moderne, Sin désignerait la Chine). Ayant eu en janvier 2020 la vision d’une catastrophe mondiale à venir, il est persuadé qu’elle a un rapport avec la pandémie « Le jour du Sabbat, j’ai eu une vision difficile à discerner. Il va y avoir un choc d’une ampleur énorme dû à l’assassinat d’un leader mondial ou des attaques terroristes du genre du 11 septembre 2001. Nous devons être prêts. Et ce qui se passe en Chine est en train de devenir une catastrophe qui va toucher presque tous les coins du monde… En raison de leur dépendance à l’égard de la Chine, un effondrement économique est à prévoir. Bientôt, les réserves de nourriture seront épuisées et les forces de sécurité se rendront compte qu’elles sont également en quarantaine et elles essaieront de se sauver. Nous entrons dans la période la plus difficile que le monde ait connue depuis plusieurs siècles. »
    https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/bible-prophecy-shows-coronavirus-biggest-21514292

    Pour le rabbin Yosef Berger, rabbin du Tombeau du Roi David sur le Mont Sion en Israël, le coronavirus est l’une des nombreuses « plaies bibliques » qui indiquent la fin des temps dans l’Ancien Testament. Et la nature de la maladie est dans son nom. « Il signifie ‘couronne’ parce qu’elle fera tomber la puissante Chine… Ceci est en préparation de la guerre de Gog et Magog dans laquelle Dieu jouera un rôle actif, utilisant les forces impressionnantes de la nature comme ses légions… Avant de révéler le Messie, Dieu montrera sa gloire impressionnante telle qu’elle n’a pas été vue depuis les six jours de la création. »

    Selon un autre rabbin « le coronavirus est un châtiment de Hashem (Dieu) envers les non juifs et «les forces du mal» du Vatican et l’Iran… On va arriver à un niveau où on va être spectateurs de la défaite des goyims, et de tous ceux qui ont fait du mal à Israël. »

    Pour le rabbin Ron Chaya « il faut se réjouir car il a été dit qu’avant que le Mashia n’arrive, il y aura une grande épidémie dans le monde ! »


    Le 19 mars 2020, le ministre israélien de la Santé, Yaakov Litzman a répondu à Chamal News « Nous prions et espérons que le Mashia arrivera avant la Pâque car c’est un temps de notre rédemption… Il nous sauvera de la même manière que Dieu nous a sauvés pendant l’Exode.. »
    https://www.breakingisraelnews.com/147317/israels-health-minister-i-am-sure-the-messiah-will-arrive-before-passover/
    Mercredi 8 avril 2020 au coucher du soleil commence Pessah, ou la Pâque juive. Le premier véritable jour de fête est le jour suivant. Les festivités prennent donc fin au soir du jeudi 16 avril.

    Le savant islamique irakien Hadi Al-Modarresi qui proclamait que le virus était une punition divine contre les Chinois a été lui aussi infecté par le coronavirus !
    https://www.informationng.com/2020/03/islamic-scholar-who-called-coronavirus-gods-punishment-gets-infected.html

    Dans un ouvrage du début du XXe siècle, rédigé par un moine bouddhiste, Gentleman Zigong, il y est écrit : « En 2020, toute la Chine pleurera. Les présages seront si mauvais que le nouvel an ne sera pas célébré (le Tet avait lieu le 25 janvier 2020).. Alors la peste viendra. Elle viendra avec fureur, les tigres et les loups se cacheront dans les montagnes. La peste englobera tout le territoire et finira par se propager au monde entier. Très bientôt, le riz deviendra si cher que personne ne pourra manger. Ensuite, les rivières couleront tous les bateaux. Les gens de cette année ne pourront récolter le riz qu’au tout début du printemps. Il n’y aura pas de récolte de riz, de haricots, de blé et d’avoine en fin de saison, car de vastes nuages ​​de criquets ravageront toute la campagne. Restez très proche de vos familles et de vos voisins. Le mieux est d’avoir stocké beaucoup d’or et de nourriture pour vivre et partager librement avec ceux que vous aimez. Ne tolérez aucun voleur parmi le peuple. Soyez unitaires et non diviseurs. Si vous pouvez faire toutes ces choses, vous survivrez. »

    A noter que 100 000 canards devraient être envoyés au Pakistan dès le second semestre 2020 pour lutter contre une invasion de criquets pèlerins, selon M. Lu Lizhi, chercheur principal à l’Académie des sciences agricoles du Zhejiang. Car dit-il « Un canard est capable de manger plus de 200 criquets par jour. » Ne pas oublier que la Chine qui partage une frontière terrestre avec le Pakistan et l’Inde, se doit de contrôler le plus rapidement possible ces invasions de criquets pèlerins qui vont toujours plus à l’est.
    https://www.straitstimes.com/asia/east-asia/army-of-100000-chinese-ducks-on-standby-to-combat-locust-swarms
    En Inde: l’invasion de criquets :

  16. Patricia dit :

    Reaction du Dr Jean-Paul Hamon, le Président de la Fédération des médecins de France : “Mais qu’est ce que c’est que ces incapables qui nous gouvernent ? Actuellement ce sont les patients qui nous amènent des masques… Dans quel pays on est ? Les allemands font 160 000 tests par jour et nous, on n’est même pas foutu d’en faire 5 000 ! On en est pourtant à vouloir interdire les consultations chez les médecins… Mais qu’est-ce qu’ils croient ? Qu’il n’y a que le Covid-19 dans la vie ? J’ai des collègues qui ont soigné une péritonite y a 2 jours… »
    https://planetes360.fr/dr-jean-paul-hamon-mais-quest-ce-que-cest-que-ces-incapables-qui-nous-gouvernent-mais-bon-dieu-il-est-ou-letat-il-est-totalement-absent/

    Les masques médicaux, comme ceux portés par les chirurgiens, réduisent l’émission de gouttelettes vers les personnes proches mais ne protègent pas de l’extérieur. Les masques FFP3 filtrent par contre 98% des particules, mais il est impossible de les porter longtemps.
    (https://www.inspq.qc.ca/sites/default/files/publications/669-avisportmasquepandemieinfluenza.pdf)

    La taille du coronavirus est de l’ordre de 1/10.000 de mm !
    Comment fonctionnent les masques de protection respiratoire :
    https://www.pourlascience.fr/sr/idees-physique/comment-fonctionnent-les-masques-de-protection-respiratoire-19054.php

    Jérôme Salomon a expliqué à la commission d’enquête parlementaire que les masques ne protégeaient pas…
    https://pryskaducoeurjoly.com/actu/7426/le-port-du-masque-savere-inutile-selon-les-etudes-scientifiques/

    Décryptage avec Jean-Jacques Crèvecoeur : la stratégie du choc de Naomie Klein est utilisée ici pour monter d’un cran. C’est la même qui fut mise en œuvre le 11 septembre 2001. Ainsi le Patriot Act signé pour 4 ans, n’a toujours pas été supprimé. On peut encore arrêter quelqu’un sans procès. Les 13 agences de sécurité américaines restent fusionnées. Et les chiffres d’affaires des sociétés de sécurité continuent à exploser. Ce que dénonçait Snowden sur la surveillance de tous les citoyens a fait des avancées inquiétantes. Curieusement, l’une des préoccupations en 2001 était de connaître le niveau d’acceptation d’un vaccin pour chaque personne ! En France en 2009, (à 32 mn 30) Roseline Bachelot, ministre de la Santé, avait commandé 95 millions de vaccins. On avait prévu que l’armée participe en bouclant des quartiers, puis en allant d’une maison à l’autre, à la vaccination de chaque individu, étrangers compris (d’où le nombre acheté). Les véritables responsables de ce genre d’ordres ne sont au niveau mondial que 10.000, mais leur pouvoir financier est énorme (Rothschild, Rockefeller, Gates, Soros…). En fait, leur tentative fut en France un échec (8% seulement à avoir accepté le vaccin). Et les preuves demandées à l’OMS par la ministre de la Santé polonaise sur l’utilité et ce que contenait le vaccin n’ayant pas été données, ont fait tomber leur plan à l’eau, malgré l’appui très important des média mainstream. En 2019, leur stratégie fut quelque peu différente. En France dans un premier temps, on fit semblant de croire qu’il n’y avait aucun danger, tout en annonçant journellement le nombre de morts. Le but, que les gens eux-même demandent à l’état plus de protection. Ainsi a-t-on d’abord parlé de 15 jours de confinement (plus n’aurait pas été accepté) et d’un vaccin salvateur comme seul remède pour terminer la pandémie. 60 millions de morts étaient prédits par l’Imperial College subventionné par Gates. L’OMS financé par des fonds essentiellement privés (Gates), comme la societé Gavi (Gates, Rockefeller, Soros…) appuyait ce plan de vaccination de 7 milliards d’habitants pour leur donner une identité numérique sous la peau. Avec Zideo.org on retrouve les mêmes noms avec en plus Amazon, JP Morgan, la Banque Mondiale…. Et si la 5G est l’outil idéal pour géolocaliser tout être humain « marqué », on peut comprendre pourquoi facebook censura toute allusion entre la 5G et le coronavirus. Malgré les révélations de Robert Kennedy sur les dégâts occasionnés par les campagnes de vaccination de la fondation Gates, les états vont-ils continuer dans cette voie en annonçant déjà une seconde vague, puis une troisième et ainsi de suite jusqu’à ce que le plan soit atteint ? En attendant, 50% des Américains sont déjà reconnus facialement même si certaines villes font de la résistance comme San Francisco.

    Tous surveillés – 7 milliards de suspects :

    Comprendre le confinement – Youssef Hindi et le messianisme :

    Fin de pandémie :

    https://ddi.sutd.edu.sg/when-will-covid-19-end
    Pour une diminution de la population et la fin de la liberté d’expression :

    Pourquoi donc si ce n’est pour donner à chacun un marquage numérique !
    « La Stratégie du Choc » Naomie Klein :

    Pour un ancien officier du Renseignement militaire russe (GRU), Vladimir Vasilyevich Kvachkov, « Le coronavirus et la crise financière qui ont immédiatement éclaté sont inextricablement liés. Une première tentative mondiale de retirer des droits politiques (des gens) a eu lieu le 11 septembre 2001, puis il y a eu une déclaration de guerre à l’humanité déguisée en guerre contre le terrorisme. Maintenant, ils ont besoin d’une autre excuse pour une prise de contrôle de l’humanité. Le coronavirus a été lancé par les puissances sionistes et financières mondiales dans le but de limiter les droits politiques et de faire peur aux gens. Le coronavirus a une origine artificielle. Ceux à la tête de l’élite économique mondiale visent à diluer la population mondiale. »
    https://reseauinternational.net/covid-arnaque-un-ancien-officier-du-renseignement-militaire-russe-gru-cette-pandemie-est-un-mensonge/

    Témoignage d’un médecin généraliste qui a reçu une lettre du Conseil de l’Ordre par rapport à ses prescriptions sur le coronavirus car il ne se serait pas conformé aux acquis de la science (alors qu’on a ici un nouveau virus !). Seul les établissements de santé peuvent prescrire le plaquenil lui dit-on. Qu’en conclure sinon le manque de liberté des médecins et la concurrence illégale entre les laboratoires qui cherchent plus à forcer les gens à prendre les médicaments les plus chers même si cela peut avoir pour conséquence une augmentation des morts. Les pharmaciens semblent ici complices puisqu’ils n’hésitent pas à signaler au Conseil de l’Ordre les médecins qui ne suivent pas cette politique. Ce médecin d’origine marocaine met en comparaison la situation française par rapport à celle du Maroc : là-bas, les supermarchés vendent des masques à 20 cents et on traite les patients avec la formule du Dr Raoult.

    Le gouvernement et le Conseil de l’Ordre des médecins sont des criminels : interview avec le journaliste qui a fait le film M et le troisième secret
    https://effondrements.wordpress.com/2012/07/01/les-incroyables-apparitions-de-fatima-en-1917/comment-page-1/#comment-5692
    et le Dr Charbonnier des NDE :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/28/e-m-i-nde-de-louis-famoso-ou-vision-de-la-fin-des-temps/comment-page-1/#comment-18474

    Témoignage d’une infirmière qui se demande pourquoi Macron n’a pas voulu ouvrir les cliniques privées, refusé que les policiers portent des masques, que les pharmaciens en vendent sous peine d’amende et de 6 mois de prison, refusé le traitement du Dr Raoult, donné du rivotril pour euthanasier les personnes âgées des Ehpad… Pour elle, il ne faut pas envoyer ses enfants à l’école. Et le futur vaccin sera une catastrophe, il ne faut pas l’accepter ! Elle va jusqu’à dire que « Macron est un criminel » et que beaucoup de plaintes sont déposées….
    (https://www.facebook.com/Vecu.lemedia/videos/573002389994889/)

    Plus d’un tiers des décédés du coronavirus viennent des maisons de retraite. Pourquoi donc la mortalité des ehpad Korian est-elle deux fois supérieure aux autres établissements ? Ce qui ne l’a pas empéché de programmer 54 millions d’euros de dividendes pour ses actionnaires qui sont principalement le Crédit Agricole et Malakoff Mederic. La dirigeante Sophie Boissard ne cachait pas pour 2019 de bons résultats en bourse. En 2019, les bénéfices après impôts étaient de 136 millions (pourtant les établissements se plaignaient du manque de personnel). Avec le coronavirus, le groupe Korian dût évidemment mettre la pression sur les familles des décédés pour qu’elles ne l’attaquent pas en justice !


    « Il semble qu’aucun scientifique impliqué dans la virologie ou l’épidémiologie ne soit d’accord avec la théorie de Bill Gates sur le coronavirus, à moins qu’il ne travaille pour des gouvernements. » Le professeur Knut Wittkowski, un médecin allemand qui travaille à New York, va jusqu’à dire qu’il est impossible qu’Anthony Fauci et Neil Ferguson aient pu commettre accidentellement les erreurs faites. « Le pic des admissions à l’hôpital a été atteint le 18 mars, ce qui signifie que le pic des infections a été atteint le 11 mars, pourquoi donc un verrouillage de tout un pays le 20 mars ? Ce coronavirus n’est pas plus mortel que les autres grippes. Pourquoi alors devrions-nous changer nos vies pour toujours ? En fait, aucune personne de moins de 65 ans ne court de risque significatif, à moins qu’elle n’ait des problèmes de santé existants. Maintenant que le dispositif est en place, la seule chose que le gouvernement peut faire, est de continuer ce qu’il a déjà commencé : interdire à quiconque de remettre sa gestion en question sur Internet ou les médias et falsifier à nouveaux les chiffres des décès. Il pourra ainsi instituer un confinement à l’infini. »
    https://heavy.com/news/2020/05/knut-wittkowski/

    Ici le Dr John Ioannidis explique que le taux de mortalité dû à ce coronavirus est comparable à celui d’une grippe saisonnière. Et que les décès dus au confinement pourraient être équivalents, à cause du nombre de personnes ayant perdu leur emploi ou leur entreprise. Selon lui, les suicides augmentent de 1% pour chaque hausse de 1% de chômage !


    En 2002, Arnold S. Relman, professeur de médecine à l’Université Harvard, avait déclaré : «La profession médicale est achetée par l’industrie pharmaceutique, non seulement en termes de pratique de la médecine, mais également en termes d’enseignement et de recherche. Les institutions académiques de ce pays [États-Unis] se permettent d’être les agents rémunérés de l’industrie pharmaceutique. Je pense que cela est lamentable, honteux.» Son observation peut être appliquée à presque tous les domaines universitaires et de recherche. Plutôt que de traquer la vérité, le plus souvent nos universités et nos instituts de recherche distordent «l’image de véracité» et «l’illusion du discours scientifique» pour les faire correspondre aux intérêts et aux discours que les puissants attendent d’eux. Nous faisons cela pour notre passé, l’Histoire, ainsi que pour la physique, la chimie, la biologie, les sciences politiques, les études juridiques et la plupart des autres domaines universitaires.


    Peter Duesberg, est un biologiste d’origine allemande professeur de biologie moléculaire et cellulaire à l’université de Californie à Berkeley. Il a prédit la tourmente institutionnelle actuelle liée à la nouvelle maladie Covid-19 et la dangereuse conjonction entre, d’un côté ceux qui singent l’image de la «pensée scientifique», et de l’autre l’industrie pharmaceutique avec d’autres oligarques à l’affût d’opportunités financières puisées dans la souffrance humaine. Dans les années 80, alors qu’il était professeur à l’Université de Californie à Berkeley, il était arrivé à la conclusion que le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) était un virus passager inoffensif et avait peu à voir avec la condition de SIDA. « Ce n’est pas le VIH qui cause la condition du SIDA, mais les modes de vie, au sein de la communauté homosexuelle masculine à l’époque, qui ont rendu cette communauté si vulnérable : la consommation de drogues illicites et les interactions sexuelles libertines. » Duesberg comme Relman une décennie et demie plus tard, s’est rendu compte que la science médicale en Occident était compromise. Au lieu de maintenir la santé, donner un diagnostic et traiter des maladies, elle s’était engagée à soutenir l’industrie pharmaceutique et d’autres institutions satellites associées à cet univers corrompu. Peter Duesberg n’a pas été le premier à signaler l’effondrement des mœurs scientifiques médicaux. Notamment, le philosophe autrichien Otto Weininger s’est rendu compte au début du XXe siècle que la science médicale était sur le point de perdre son lien avec une compréhension holistique [globale] de l’humain en tant qu’organisme et était destinée à se transformer en une question de drogues, une simple prescription de produits chimiques.

    Ce qui est inquiétant c’est le peu de réactions politiques par rapport à cette peur organisée avec l’aide des médias. Le courage de dire la vérité semble aussi rare que l’espoir de retrouver une vie saine. En Autriche, on a tout de même l’ancien ministre de l’Intérieur, Herbert Kickl, qui ose pointer du doigt l’exemple de la Suède qui n’a pas confiné et qui a des résultats meilleurs que les pays qui l’ont fait :
    https://www.medias-presse.info/coronavirus-sans-confinement-la-suede-a-moins-de-morts-que-la-france/120161/

    Il y a aussi le discours de la parlementaire Sara Cunial du 24 avril 2020 et les jeunes allemands qui décident de se réunir dans la rue :

    La députée LREM du Bas-Rhin Martine Wonner, également médecin, est très en colère contre le gouvernement. Elle a voté contre le plan de déconfinement du gouvernement présenté le 28 avril à l’Assemblée nationale. C’est la seule députée de la majorité à avoir voté contre. Pourquoi ? « C’est d’abord parce que le gouvernement ne propose aucune stratégie thérapeutique. La gestion de la crise sanitaire est catastrophique. « Protéger, tester, confiner », c’est très bien, il faut continuer comme ça. Sauf que dire aux gens, « si vous avez des symptômes, vous restez chez vous et vous prenez du doliprane », au XXIe siècle, c’est totalement indigne », martèle l’élue alsacienne. Elle a lancé avec d’autres médecins le collectif « Laissons les médecins prescrire ». Ensemble, ils réclament une liberté de prescription par les médecins généralistes de ville. Ils disent aussi vouloir éviter l’automédication de patients qui se procurent ces médicaments sur internet.
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/grand-est/bas-rhin/strasbourg-0/covid19-je-n-ai-plus-confiance-ce-gouvernement-gestion-crise-sanitaire-martine-wonner-deputee-lrem-1823770.html

    Le plan du Nouvel Ordre Mondial dévoilé publiquement : ou la carte COVID-19 disponible sans inscription afin d’accélérer l’apprentissage et les connaissances sur le sujet à travers le monde :
    https://intelligence.weforum.org/topics/a1G0X000006O6EHUA0?tab=publications

    Pourquoi le chiffre 33 revient souvent ?

    Le sérieux des tests occidentaux vus d’Afrique : Le Président tanzanien estime que l’épidémie du Coronavirus n’a pas encore l’ampleur que lui collent les chiffres officiels. Selon lui, les données sur la Covid-19 seraient trafiquées par des autorités alarmistes. Il affirme avoir lui-même secrètement testé une chèvre, une caille et une papaye mais qu’à son grand étonnement, les résultats se sont avérés positifs. Il met donc en doute la fiabilité desdits tests.

  17. Coumba dit :

    BILL GATES ET SA FONDATION :

    La double face du système Bill Gates :


    « Who was Bill Gates Before Microsoft ? » : Son père William Gates (né en 1925) était un avocat qui cofonda « Preston, Gates & Ellis » qui avait des bureaux un peu partout aux USA et même en Chine. On le voit sur des photos avec Soros, Ted Turner, Rockefeller… Il faisait partie de la Eugenicist Margaret Sanger’s planned parenthood. Sa première épouse fut Mary Maxwell Gates (de père banquier et dont le grand père fut directeur de la branche de Seatlle de la Federal Reserve), une femme d’affaires de Seattle qui lui donna 3 enfants : Kristianne, Bill (né en 1955) et Libby. Elle siégea au conseil d’administration avec le PDG d’IBM, John Opel, qui aida son fils par la suite. Décédée d’un cancer, William se remaria en 1996 avec Mimi Gardner qui de 1994 à 2008 fut directrice du musée d’art de Seattle. Parlant chinois, sa spécialité était l’art asiatique. Le fils Bill alla à la « University Congregational United Church of Christ » (école protestante progressiste pro LGBT….) puis à la prestigieuse Lakeside school qui possédait déjà un ordinateur, d’où le club des programmeurs qu’il forma avec Paul Allen, âgé de deux ans de plus. A Harvard, il ne chercha pas à obtenir un diplôme, persuadé que dans le futur, chaque bureau aura un ordinateur. Aussi créa-t-il Microsoft. En 1980, il était en affaire avec IBM pour lui fournir un système d’exploitation pour ses portables. En 1986, Microsoft est en bourse, rendant millionnaires Bill et Paul. Ce dernier avant de décéder en 2008 révéla que Bill avait essayé de s’approprier ses parts. En 1994, Bill épousa Melinda French, une directrice du marketing à Microsoft (son père était ingénieur dans l’aérospatial à Dallas). Maintenant Bill Gates représente plus de 100 milliards. En 2000 fut créé avec son père, sa femme et Warren Buffet, sa Fondation pour améliorer la qualité de vie des gens en offrant par exemple des campagnes de vaccination. Il sait aussi arroser de son argent les hommes politiques. L’avantage des actions, on ne paye pas d’impôts dessus tant qu’ils ne sont pas vendus. Et s’ils sont donnés à une fondation c’est la même chose. Il y a un lien étrange aux USA entre « Big oil » et « Big pharma » depuis 1874. Cela a commencé avec la Standard oil de Rockefeller puis avec l’aide du père de Bill.

    En 2013, Bill n’hésita pas à voler sur le « lolita express » avec l’homme du Mossad, Jeffrey Epstein dont il subventionna plusieurs de ses sociétés. En 2014, un homme de la propriété de Bill, arrêté en possession de 60.000 photos d’enfants, n’eut aucun problème judiciaire. On lui conseilla seulement de s’éloigner des enfants. En 2015, Bill se mit à jouer au devin en annonçant que l’humanité devait dorénavant craindre une épidémie de coronavirus, mais qu’il serait capable de sauver le monde de cette catastrophe. En 2018, il sortait une simulation sur ce coronavirus expliquant qu’il serait la cause de la mort de 30 millions de personnes. Du 18 au 27 octobre 2019, sa Fondation recevait l’Event 201 au World Economic forum de New York pour faire un exercice pratique de pandémie incluant les industries, les gouvernements et toutes les institutions clefs. Johnson & Johnson y était présent. Au même moment se déroulaient les Jeux Militaires mondiaux à Wuhan, faisant participer 110 nations. En janvier 2020, un acte d’accusation non scellé de la cour fédérale est apparu contre le professeur de Harvard et chef du département de chimie Charles Lieber, ainsi que deux ressortissants chinois. Les procureurs ont déclaré que l’un des ressortissants était un chercheur de l’université de Boston qui était lieutenant dans l’armée de libération du peuple, et que l’autre est un chercheur sur le cancer qui a tenté de faire passer en contrebande du matériel biologique dans sa chaussette. Il a été révélé que l’université de Wuhan payait à Lieber 50 000 $ par mois et recevait plus de 1,5 million de dollars pour établir un laboratoire à l’université de technologie de Wuhan. Le 28 février 2020, Bill Gates appelait le coronavirus, l’agent pathogène que l’on a qu’une fois en un siècle. Quelques semaines plus tard, Gates quittait le conseil d’administration de Microsoft, pour s’efforcer de consacrer plus de temps aux priorités philanthropiques, notamment sur la santé, les développements mondiaux, l’éducation et la lutte contre le changement climatique. Le 18 mars il répondit à des questions sur Reddit, révélant son objectif d’avoir des certificats numériques sur toutes les personnes pour savoir qui s’est remis du coronavirus ou a été testé récemment ou ayant reçu un vaccin. Microsoft et le MIT ont justement collaboré au développement de marqueurs de tatouage pour montrer si on a été inoculé. Bill a également travaillé sur le projet ID2020, une micropuce d’identification numérique implantée sous la peau qui, une fois numérisée, afficherait des informations d’identification. Sur le site Web de Microsoft, il est signalé que les populations de réfugiés seraient les premières à recevoir l’ID2020. Il est question de mettre en œuvre ce système aux États-Unis, en commençant par les SDF d’Austin. Sans doute par la peur instillée, certains accepteront d’être pucés. Mais pas tous. L’état en arrivera-t-il à menacer les réfractaires de leur enlever leurs droits sociaux et d’aller et venir, tant qu’ils n’auront pas une micropuce fermement implantée et mise à jour ? Le 30 mars, le gouvernement des États-Unis a conclu des accords avec Johnson & Johnson (financé aussi par Gates) pour travailler sur un vaccin contre le coronavirus. Le même Johnson & Johnson qui est responsable de la poudre pour bébé cancérigène qu’ils ont sciemment vendu pendant des décennies et qui a été poursuivi pour des milliards de dollars pour alimenter la crise des opioïdes et pousser les gens dans une tombe avant leur temps.

    Savez-vous vraiment d’où vient Bill Gates le « philantrope » ?

    Liliane Held-Khawam explique très bien les idées eugénistes de cette famille, et ce n’est pas la mort du patriarche qui va arrêter leur plan :
    https://lilianeheldkhawam.com/2020/09/17/une-pierre-angulaire-de-larchitecture-du-nouveau-monde-a-ete-retiree-lempire-gates-a-perdu-son-capitaine-lhk/
    Bill Gates- Jeffrey Epstein : la connexion qui révèle le Nouvel ordre mondial :
    https://olivierdemeulenaere.wordpress.com/2020/05/03/bill-gates-jeffrey-epstein-la-connexion-qui-revele-le-nouvel-ordre-mondial/
    Les activités troublantes de Bill Gates au Burkina Fazo :
    https://mirastnews.net/2020/04/30/terrifiant-le-gouvernement-entier-du-burkina-faso-demissionne/comment-page-1/#comment-6646
    L’Inde poursuit la « Fondation Bill Gates » :
    https://www.transition2017.com/html/chronique/chronique23.php
    Couverture datant de juin 2011 :

    Eugénisme et agenda mondial de dépopulation :
    https://dzmewordpress.wordpress.com/2020/02/22/eugenisme-et-agenda-mondial-de-depopulation/?preview=true
    Microsoft qui détient Nokia, est aussi accusé de se fournir dans des mines de la République Démocratique du Congo qui emploient des enfants et qui tous les mois provoquent des morts (à partir de 1 h 03 : https://www.youtube.com/watch?v=w2PZQ-XprQU )

    Bill Gates veut vacciner 7 milliards d’habitants :
    https://nouveau-monde.ca/fr/ce-que-nous-dit-bill-gates-en-ce-30-avril-2020-concernant-la-vaccination-mondiale/
    https://www.kla.tv/16547

    Comment est-ce possible qu’un homme non élu, Bill Gates, puisse avoir une influence aussi démesurée sur une organisation internationale telle que l’OMS ? Quand il veut une règlementation, la bureaucratie cède à ses désirs et à son argent ( estimé à 3,6 milliards de dollars de dons). Et pourquoi donner 279 millions à l’Institut de Mesure et d’Evaluation Sanitaires de l’université de Washington, celle qui fournit les statistiques sur le coronavirus ? Et 13,5 millions à la Fondation du Centre de Contrôle des Maladies (CDC) ? Gates semble avoir la mainmise sur tout ce qui touche cette maladie. Il voulait notamment à ce que l’OMS la déclare pandémique. Le lendemain d’une subvention de 50 millions, le secrétaire général de l’OMS déclarait la pandémie.

    Deux grands modèles sont utilisés en Europe et aux États-Unis pour prédire la propagation de la maladie COVID-19 et y répondre. L’un a été développé à l’Imperial College de Londres. Le second à l’Institute for Health Metrics and Evaluation (IHME) de l’Université de Washington à Seattle. Les deux groupes doivent leur existence au financement généreux d’une fondation exonérée d’impôts qui se prépare à gagner littéralement des milliards sur de prétendus vaccins et autres médicaments pour traiter les coronavirus, la Fondation Bill et Melinda Gates. Au début du mois de mars, le professeur Neil Ferguson, directeur du Centre d’analyse des maladies infectieuses mondiales du MRC à l’Imperial College de Londres et qui travaille en étroite collaboration avec l’OMS, a publié un modèle prévoyant que le nombre de décès dus au COVID-19 au Royaume-Uni pourrait atteindre 500 000. D’où le revirement spectaculaire du gouvernement britannique par rapport à la politique traditionnelle de santé publique qui consistait à isoler les patients à risque tout en permettant à la société et à l’économie de fonctionner normalement. Pourtant les prévisions venant de l’Imperial College ont toujours été désastreuses. En 2002, Ferguson a prédit que jusqu’à 50 000 personnes au Royaume-Uni mourraient de la variante de la maladie de Creutzfeldt-Jakob (la maladie de la vache folle), et peut-être 150 000 si l’épidémie s’étendait aux ovins. Au total, 178 personnes ont été officiellement déclarées mortes du vCJD. En 2005, Ferguson a affirmé que jusqu’à 200 millions de personnes dans le monde seraient tuées par la grippe aviaire ou le H5N1. Début 2006, l’OMS n’avait établi un lien entre le virus et 78 décès. Puis en 2009 ce groupe a informé le gouvernement que la grippe porcine ou H1N1 tuerait probablement 65 000 personnes au Royaume-Uni. Au final, la grippe porcine a coûté la vie à 457 personnes. Pour les USA, Ferguson a prédit que 2,2 millions d’Américains mourraient probablement si le confinement immédiat de l’économie américaine n’avait pas lieu à cause du coronavirus. C’est en se basant sur son modèle que le Dr Anthony Fauci du NIAID aurait fait pression sur Trump pour qu’il déclare une urgence sanitaire nationale. De plus, Ferguson dirige le consortium de modélisation de l’impact des vaccins à l’Imperial College, qui compte parmi ses bailleurs de fonds la Fondation Bill & Melinda Gates (de 2006 à 2018 apport de 185 millions de $) et l’alliance pour les vaccins (GAVI) soutenue aussi par les Gates. A l’Institut de métrologie et d’évaluation de la santé (IHME) de l’Université de Washington à Seattle (créé en 2007 grâce à Gates), on devait prévoir les décès et l’utilisation des ressources hospitalières telles que les lits d’hôpitaux, les lits d’unités de soins intensifs et les ventilateurs. Fin mars, il s’attendait à avoir 2,2 millions de décès aux USA, si des mesures de confinement drastiques n’étaient pas prises. En mai 2015, l’IHME et l’Organisation mondiale de la santé ont signé un accord de collaboration pour estimer les tendances sanitaires mondiales. Puis, en 2017, l’IHME a obtenu 279 millions de dollars supplémentaires de Gates, sans compter les 210 millions de dollars en 2016 pour financer la construction d’un nouveau bâtiment destiné à accueillir plusieurs unités de l’UW travaillant dans le domaine de la santé des populations, dont l’IHME. En d’autres termes, l’IHME est un élément crucial de la stratégie de santé mondiale de Gates depuis plus de 13 ans.
    http://www.healthdata.org/about/history
    En mars 2020 l’IHME a prédit la nécessité de 430 000 lits de soins intensifs aux États-Unis. Dès la troisième semaine d’avril, la réalité était que les lits d’hôpitaux étaient vides et qu’un grand nombre d’autres opérations avaient été annulées pour faire place à des patients atteints de Covid-19 qui ne se sont jamais concrétisés. Il faut dire que les tests manquent de fiabilité. Selon les recommandations de l’OMS, les tests de dépistage du virus Covid19 doivent être considérés comme positifs, même si la séquence cible spécifique du virus Covid19 est négative et que seule la séquence cible plus générale du coronavirus est positive. Cela signifie qu’avec un simple rhume, une personne peut être considérée comme coronavirus positif. Cela explique pourquoi en Allemagne, l’Institut Robert Koch (RKI), l’agence gouvernementale qui dirige la réponse au COVID19 , a délibérément refusé de répertorier le nombre réel de personnes testées chaque jour. « L’augmentation rapide observée des nouvelles infections est presque exclusivement due au fait que le nombre de tests a augmenté rapidement au fil du temps. » expliquait le professeur Christopher Kuhbander. Le docteur Dan Erickson, médecin californien, a rapporté que des médecins de plusieurs États américains ont été « poussés » à délivrer des certificats de décès mentionnant le Covid19, même s’ils n’étaient pas eux-mêmes d’accord. Une manière d’agir confirmée par le sénateur Scott Jensen, un médecin du Minnesota, car si une pneumonie ne rapporte que 4.600$, le virus par contre amène 13.000$ et même 39.000$ si avec ventilation !

    Tout porte à croire qu’il y a la volonté de certains de vouloir pousser les états vers un suicide économique et social.
    https://www.globalresearch.ca/models-tests-consequences/5711194
    Neil Ferguson, conseillait aussi le gouvernement français. Son bras droit en 2009, Simon Cauchemez, qui dirige aujourd’hui l’unité de modélisation de l’Institut Pasteur, en tant que membre du comité scientifique de l’Elysée, a préconisé le confinement généralisé. Depuis, Ferguson a révise drastiquement à la baisse ses prévisions du nombre de morts et admet qu’il ne tuera pas plus que la grippe :
    https://breizatao.com/2020/03/26/coronavirus-lexpert-britannique-qui-conseillait-le-gouvernement-francais-revise-drastiquement-a-la-baisse-ses-previsions-du-nombre-de-morts-et-admet-quil-ne-tuera-pas-plus-que-la-grippe/
    Selon le Telegraph, le 5 mai, le professeur Neil Ferguson a démissionné de son poste de conseiller du gouvernement. Il était tombé amoureux de la femme d’un autre prof, Antonia Staats et se permettait d’aller la voir malgré le confinement. Sa propre femme de son côté, travaille pour une organisation financée par Soros et connue pour être à gauche, très engagée contre le changement climatique et contre Trump.
    https://www.telegraph.co.uk/news/2020/05/05/exclusive-government-scientist-neil-ferguson-resigns-breaking/
    Soros ne disait-il pas « Les élections américaines de 2020 détermineront le destin du monde… Mais Trump et son administration disparaîtront en 2020 »

    De plus, pourquoi la fondation Gates attribue une dotation de 2 176 790 $ au journal “Le Monde” en 2019 ?
    https://www.gatesfoundation.org/how-we-work/quick-links/grants-database#q/k=le%20monde

    Mais il subventionne aussi The Gardian, BBC, Die Zeit, Der Spiegel , NPR, Our world in Data, abcNews, Newshour qui a obtenu 3,5 millions de $,
    La Columbia Journalism Review expose la manière dont la Fondation Gates manipule les récits médiatiques :
    https://www.aubedigitale.com/la-columbia-journalism-review-expose-la-maniere-dont-la-fondation-gates-manipule-les-recits-mediatiques/
    On peut comprendre qu’une pétition « we the people » ait été lancé sur le site de la maison blanche contre sa fondation :
    https://petitions.whitehouse.gov/petition/we-call-investigations-bill-melinda-gates-foundation-medical-malpractice-crimes-against-humanity
    Titre du premier livre sur la pile « How to lie with statistics »

    Au Nigéria, la Coalition des partis politiques unis (CUPP) a affirmé le 4 mai 2020 avoir intercepté un rapport du renseignement selon lequel la direction de la Chambre des représentants était prête à adopter de force le projet de loi sur les vaccins obligatoires sans le soumettre aux procédures législatives habituelles en échange d’une somme de 10 millions de dollars (offerte par Gates).
    https://dailypost.ng/2020/05/04/bill-gate-offered-house-of-reps-10m-bribe-for-speedy-passage-of-compulsory-vaccine-bill-cupp-alleges/

    Le 15 avril 2020, un jour après la décision de Trump de ne plus financer l’OMS, la Fondation Bill et Melinda Gates a appelé à une coopération mondiale pour développer et produire des vaccins COVID-19 en offrant 150 millions de dollars. Vingt personnalités et dirigeants mondiaux de la santé, dont la chancelière allemande Angela Merkel et le président français Emmanuel Macron, mais pas Trump, ont tenu une réunion virtuelle pour accélérer le développement d’un vaccin qui sera disponible pour même les pays les plus pauvres (ces derniers leur proposaient pourtant leur artemisia)
    https://www.masslive.com/opinion/2020/04/to-end-coronavirus-we-need-true-transparent-global-cooperation-editorial.html

    Décryptage d’une analyse sur vidéo d’Emmanuel Macron par rapport au covid le 12 mars 2020 par Nadine Touzeau :
    https://nadinetouzeau.com/2020/03/17/decryptage-dune-analyse-sur-video-demmanuel-macron-covid-19-12-mars-2020/

    L’Union Européenne va participer à ce marquage des populations en organisant un téléthon mondial pour financer le vaccin contre le COVID-19. Ursula von der Leyen s’appuie sur la fondation de Bill et Melinda Gates, pour jouer un rôle important dans cette levée de fonds.
    https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/bruxelles-veut-organiser-un-telethon-mondial-pour-financer-un-vaccin-contre-le-covid-19-846638.html

    Il est important de faire le lien entre Gates et les propriétaires des banques commerciales. Les banques centrales: la Banque Centrale Européenne ( BCE ) , la Bundesbank , la Banque de France, la Banque de la Réserve Fédérale des Etats-Unis ( FED ) etc… sont en fait contrôlées par des banques commerciales, elles-même propriétés de quelques familles d’actionnaires anonymes ( Mayer Bauer Rothschild , Rockefeller, Morgan, Warburg, Lazard etc… ). Ces gens s’enferment tous les deux mois dans des réunions secrètes à Bâle pour y décider en privé du sort économique du monde, mais surtout pour leur plus grand profit.

    Kennedy Jr. est le fils de l’ancien sénateur Robert F. Kennedy et le neveu de l’ancien président John F. Kennedy. Il est actuellement président du conseil d’administration de la Waterkeeper Alliance, un groupe environnemental à but non lucratif qu’il a aidé à fonder en 1999. Selon lui, « Gates a un complexe du Messie et que les vaccins pour lui sont une philanthropie stratégique qui alimente ses nombreuses activités liées aux vaccins, y compris l’ambition de Microsoft de contrôler une société mondiale d’identification des vaccins à micropuces, ce qui lui donnerait un contrôle dictatorial sur la politique sanitaire mondiale, fer de lance de l’impérialisme néo – entrepreneurial ». Sous la promesse d’éradiquer la polio avec 1,2 milliard de dollars, il y a des années, Gates a pris le contrôle du National Advisory Board (NAB) en Inde et a commandé 50 vaccins contre la polio (au lieu de cinq) pour chaque enfant avant l’âge de cinq ans. Mais voilà, les médecins indiens accusent cette campagne d’être à l’origine d’une épidémie de polio dévastatrice qui a paralysé 496 000 enfants entre 2000 et 2017. Depuis qu’en 2017, le gouvernement indien a opposé son veto au régime de vaccination de Gates et l’a expulsé avec le NAB, les taux de paralysie de la poliomyélite ont chuté brutalement. En 2018, les trois quarts des cas mondiaux de polio provenaient des vaccins de Gates (particulièrement au Congo, aux Philippines et en Afghanistan). En 2014, la Fondation Gates a financé des essais de vaccins expérimentaux contre le VPH, développés par GSK et Merck, qui ont été administrés à 23.000 filles dans des provinces indiennes éloignées. sur ce nombre, environ 1.200 filles ont souffert d’effets secondaires graves, notamment des troubles auto-immunes et de la fertilité. Sept autres en moururent. En 2010, elle finançait un essai du vaccin expérimental contre le paludisme GSK, qui a tué 151 enfants africains et causé des effets indésirables graves tels que la paralysie, les convulsions et les convulsions fébriles chez 1.048 des 5.049 enfants. Pendant la campagne MenAfriVac de Gates en Afrique subsaharienne en 2002, ses équipes ont vacciné de force des milliers d’enfants africains contre la méningite. Entre 50 et 500 enfants ont développé une paralysie. En 2014, l’Association catholique Dodors du Kenya a accusé l’OMS (financée par Gates) de stériliser chimiquement des millions de femmes non Kenyans par une fausse campagne de vaccination «tétanos». Des laboratoires indépendants ont trouvé la formule de stérilité dans chaque vaccin testé. Après avoir nié les accusations, l’OMS a finalement admis qu’elle développait des vaccins contre la stérilité depuis plus d’une décennie. Des accusations similaires sont venues de la Tanzanie, du Nicaragua, du Mexique et des Philippines. L’étude A2017 (Morgensen et. Al. 2017) a montré que le vaccin OMS DTC tuait plus d’enfants africains que les maladies visées. Les filles vaccinées ont subi 10 fois le taux de mortalité des garçons non vaccinés. Gates et l’OMS ont pourtant refusé de retirer ce vaccin mortel que l’OMS continue d’appliquer à des millions d’enfants africains chaque année.
    https://www.aimsib.org/2019/05/12/vaccynisme-et-realite/
    Pourquoi donc à la place des vaccins ne développe-t-on pas l’accès à l’eau potable, à plus d’hygiène, une nutrition et un développement économique meilleurs ?
    https://www.elciudadano.com/frances/robert-kennedy-jr-bill-gates-veut-controler-le-monde-avec-des-vaccins/04/29/

    Des manifestations de plus en plus importantes demandent l’arrestation de Bill Gates pour crimes contre l’humanité aux États-Unis :

    Il avait déjà reçu des tartes à la crème !

    Le 23 janvier 2019, sur la chaîne CNBC, à l’occasion du Forum économique mondial de Davos, en Suisse, Gates affirma qu’en investissant dans les vaccins il avait transformé 10 milliards en 200 milliards de bénéfices, alors que s’il les avait investi en Bourse il n’aurait obtenu en 18 ans que 17 milliards de dollars. Il avait donné un peu plus de 10 milliards de dollars à trois groupes principaux : l’Alliance mondiale pour les vaccins et l’immunisation, le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, et l’Initiative mondiale pour l’éradication de la poliomyélite.
    https://www.cnbc.com/2019/01/23/bill-gates-turns-10-billion-into-200-billion-worth-of-economic-benefit.html

    Bill Gates et le contrôle de la population :

    Le plan de Bill Gates pour vacciner le monde :

    Le monopole de Bill Gates sur la santé mondiale :

    Grâce à ce monopole et à la pandémie, la Fondation Bill & Melinda Gates s’est offerte 501 044 titres Apple au cours du premier trimestre 2020. L’investissement serait déjà des plus rentables, en fonction de la date d’achat. En effet, AAPL a chuté de 15% au cours du trimestre, avant de se ressaisir et de gagner 25%. La fondation en a aussi profité pour investir massivement dans Alibaba, Amazon et Twitter.
    https://www.smarteranalyst.com/yahoo/gates-foundation-buys-up-amazon-apple-twitter-stock-trims-berkshire-hathaway-stake/

    Curieusement, Starbucks, Beyond Meat, Impossible Foods, Microsoft et la famille Gates ont comme point commun un cabinet de conseil en stratégie et management, Bain & Company, dirigé par une americo-israélienne Orit Gadiesh. Ce cabinet est lié aux renseignements américains et au milieu militaro-industriel, car certaines des personnes les plus célèbres de Bain furent des fonctionnaires de haut niveau et parmi ses clients les plus connus on trouve Halliburton, Raytheon, Monsanto… Bain gère une grand partie des 500 sociétés les plus fortunées, c’est pourquoi leurs actions se portent si bien. Mais si Bain se présente comme une société de conseil, son modèle de management est d’essayer de placer ses propres employés dans des positions de pouvoir au sein de chaque entreprise. Ainsi Bain gère Ryan Seacrest, celui qui est responsable de l’émission de télé-réalité « L’incroyable Famille Kardashian » et le sénateur mormon Mitt Romney, candidat républicain à la présidence, qui a mis l’agenda transexuel à la télévision via la saga de l’icône transgenre Bruce Caitlyn Jenner. Une certaine vision du monde est socialement distillée par son travail avec l’aide de l’entourage de la famille Bush et des « Skull and Bones » En suivant l’argent on arrive donc à un petit groupe dont font partie des membres de « Skull and Bones », de la branche d’investissement et de gestion financière de la CIA, du Mossad, de la Carlyle et de Blackrock. Ce groupe a un argent illimité, car certains de ses membres siègent au conseil d’administration de la Réserve fédérale, ce qui lui permet de reprendre des entreprises jugées cruciales. Quand on voit Bill Gates, étiqueté comme expert en pandémie et parler de vaccinations obligatoires avant d’en finir avec le confinement, Bain est derrière ! La famille Gates qui prônait l’eugénisme, finance maintenant « planned parenthood ». Bill Gates, par le biais de Microsoft, s’est employé à mettre ses ordinateurs à chaque bureau du gouvernement, dans chaque école. Mais ses ordinateurs et programmes ont une porte dérobée permettant d’espionner qui l’on veut. Toutes ces sociétés font partie de ce qui est appelé l’État profond !

    Bill Gates qui veut vacciner la population mondiale a demandé une protection juridique aux gouvernements estimant que des centaines de milliers de personnes pourraient subir des effets indésirables dus au vaccin. D’autre part il a fait don de millions de dollars pour que de petits agriculteurs puissent obtenir des semences génétiquement modifiées ; il a investi dans un projet de création de viande de laboratoire à partir de levure OGM et a même travaillé avec l’Université Harvard sur un projet visant à bloquer les rayons du soleil. De plus, une société financée par Bill Gates a reçu l’approbation de l’EPA pour libérer des milliers de moustiques OGM dans deux États américains (Floride et Texas) sans savoir à long terme ce que cela donnera :
    https://althealthworks.com/20221/bill-gates-funded-company-given-epa-approval-to-release-thousands-of-gmo-mosquitoes-in-two-u-s-states/
    Bill Gates dicte aussi et en toute discrétion la politique alimentaire mondiale, et plus encore :
    https://reseauinternational.net/bill-gates-dicte-aussi-et-en-toute-discretion-la-politique-alimentaire-mondiale-et-plus-encore/

    Manifestement M Bill Gates, qui défend le monde sans cash au travers de son action dans Better than cash, pourrait se rêver en maître du monde sans cash. La chose lui serait d’autant plus aisée que Microsoft détiendrait un brevet, dont le numéro serait 060606, qui permettrait de miner une cryptomonnaie par le corps humain. Il s’agirait d’une interface entre une monnaie digitale et le corps humain. Vous comprenez ainsi que l’accès libre au corps humain est devenu l’obsession d’un homme d’affaires à l’ambition dévorante…
    https://fr.cryptonews.com/news/mine-crypto-using-brain-waves-microsoft-thinks-you-can-6012.htm?fbclid=IwAR3TD4nYnHKO4IXZqdNt85keaSOP4-W5LGGwQ5ojYcGC9yXpnKWwwCj8Rh4
    https://thecryptocurrencypost.net/microsoft-files-new-patent-for-mining-cryptocurrency-by-exercising/
    En conclusion, les divers business et organismes supranationaux dans lesquels M Gates a investi font de lui le grand architecte de la planète et de sa réorganisation. Subitement, cet homme aurait tous les moyens de décider même de l’avenir de l’humanité, ou plutôt devrions-nous dire de la fusion de celle-ci avec la machine. Bill Gates qui semble exiger le libre accès au corps humain de tout un chacun peut nous faire basculer dans l’ère transhumaniste tant promue par la Silicon Valley. La société découvrira subitement un monde avec deux populations: les dieux milliardaires et les masses de sous-hommes à leur service.
    https://lilianeheldkhawam.com/2020/05/04/bill-gates-futur-maitre-de-la-planete/
    Chanel Rion : « des individus très puissants tirent les ficelles de la société » :

    Et il y en a d’autres :

    Un employé personnel de Bill Gates arrêté avec de plus de 6000 images pédopornographiques :

  18. Lee dit :

    Pour la première fois depuis l’épidémie de coronavirus, le controversé professeur parle à la télévision de l’israélien Drahi dans un entretien exclusif accordé à Apolline de Malherbe :

    Les pièges grossiers qui lui sont tendus :

    Comment construire un reportage de démolition :
    https://reseauinternational.net/comment-construire-un-reportage-de-demolition/
    On retrouve les mêmes avec leur pseudo-science et leur mystérieux assaut contre l’hydroxychloroquine :
    https://www.aubedigitale.com/la-pseudo-science-derriere-le-mysterieux-assaut-contre-lhydroxychloroquine/

    Pourquoi donc BFM n’essaye-t-il pas de comparer la manière de gérer cette pandémie par la France avec le Vietnam qui enregistre 0 mort et moins de 300 cas recensés, alors que ce pays encore en développement se trouve dans une zone fortement concernée par le coronavirus.

    Une scène surréaliste a été vue sur la chaîne BFM de l’Israélien Drahi, où une médecin, Dr Violaine Guérin, du collectif laissons les médecins prescrire s’est fait précipitamment couper la parole alors qu’elle démontrait les failles de l’étude « The Lancet » sur le traitement Raoult :

    Pourquoi dans cette étude, les taux de mortalité et d’accidents cardiaques, à l’issue des traitements (spécialement ceux qui combinent chloroquine/macrolide et hydroxychloroquine/macrolide) sont énormes (22 à 24% de mortalité ! près de 50 fois plus qu’à l’IHU de Marseille ? De même, on nous refait le coup de l’étude portant des patients déjà sévèrement atteints, donc pour lesquels on sait depuis 3 mois qu’il est inutile voire dangereux d’appliquer le protocole marseillais conçu au contraire pour traiter les malades dès le début afin de prévenir l’aggravation et l’hospitalisation. Mais ce qui est grave ici, c’est que les auteurs cherchent à le dissimuler. Ils laissent entendre qu’ils étudient uniquement des patients à qui le traitement a été administré dans les 48h suivant le diagnostic réalisé dès leur hospitalisation. C’est une supercherie car nous ne savons rien de la date à laquelle les malades ont été infectés (et c’est cette dernière qui est la seule référence pour juger de l’efficacité ou non du traitement IHU), ni même de la date à laquelle a été fait le diagnostic après leur entrée à l’hôpital. Les patients hospitalisés sont symptomatiques depuis au moins une semaine au moment de leur admission. Il faut ensuite ajouter 1 jour pour obtenir le résultat du test par PCR et 2 jours de délai avant le début du traitement. A plus de 10 jours, on est entré dans la phase critique de la maladie (entre le besoin d’un supplément d’oxygène et l’orage cytokinique). Raoult le dit lui-même, à ce stade, son traitement ne sert plus à rien. Il est amusant de voir que ce qui est reproché à Raoult c’est son refus de pratiquer la randomisation. Mais l’étude du Lancet n’est pas randomisée ! Elle n’est en fait que du Big Data low cost effectué par Surgsphere :
    https://surgisphere.com/about-us/
    On y parle aussi de races (elles existeraient alors ?) :
    https://www.thelancet.com/action/showFullTableHTML?isHtml=true&tableId=tbl2&pii=S0140-6736%2820%2931180-6
    Au niveau des pays, on remarque la même proportion de fumeurs et autant de personnes en surpoids en Afrique qu’aux États-Unis. « The Gardian » du 28 mai révélait que les données concernant l’Australie étaient tout simplement fausses : Les auteurs de l’article prétendent avoir analysé 609 dossiers de malades de la Covid dans les hôpitaux australiens et y avoir trouvé 73 décès au 21 avril. Or la base de données mondiale constituée par l’Université Johns Hopkins depuis le début de la crise n’en comptait que 67 à cette date. Pire, les instances sanitaires australiennes n’ont jamais eu à leur communiquer de données :
    https://www.theguardian.com/science/2020/may/28/questions-raised-over-hydroxychloroquine-study-which-caused-who-to-halt-trials-for-covid-19
    Et pourquoi le principal auteur de l’étude, le spécialiste de chirurgie cardiovasculaire Mandeep Mehra, dissimule-t-il le fait que l’hôpital Brigham de Boston où il exerce est actuellement en contrat avec le laboratoire Gilead dont il teste depuis fin mars le médicament proposé contre la Covid : le Remdesivir ?
    https://blogs.mediapart.fr/laurent-mucchielli/blog/260520/fin-de-partie-pour-l-hydroxychloroquine-une-escroquerie-intellectuelle
    Selon l’analyse très minutieuse d’un statisticien australien, Peter Ellis, l’étude publiée par « The Lancet » est probablement entièrement falsifiée :
    https://www.upr.fr/actualite/selon-lanalyse-minutieuse-dun-statisticien-australien-letude-publiee-par-le-lancet-contre-lhydroxychloroquine-est-probablement-entierement-falsifiee/
    Le Dr Charbonier sur l’étude du Lancet :

    Jean-François Lemoine, médecin-journaliste, explique pourquoi le Lancet n’a pas lu ce qu’il publiait. Tout simplement parce qu’il était payé. Reste à connaître par qui ?
    https://www.sudradio.fr/societe/jean-francois-lemoine-the-lancet-a-ete-paye-pour-passer-cette-etude-sur-lhydroxychloroquine/
    C’est le Dr Sapan Desai qui est le fondateur de la societé de données « Surgisphere » et responsable avec le professeur de Harvard, Mandeep Mehra de l’étude du Lancet :
    https://www.ilgiornale.it/news/mondo/sapan-desai-medico-che-ha-ingannato-anche-lancet-sul-covid-1880138.html

    Il y en a un qui voulait aussi bloquer l’hydroxychloroquine, c’est Anthony Fauci au nom de Big Pharma :
    https://www.globalresearch.ca/the-corruption-of-science-the-hydroxychloroquine-lancet-study-scandal-who-was-behind-it-anthony-faucis-intent-to-block-hcq-on-behalf-of-big-pharma/5715568

    Peu après l’étude bidon du Lancet, deux études sont parues montrant l’efficacité de l’hydroxychloroquine et de l’azithromycine. L’une en France sur 88 patients et l’autre indienne sur 751 patients.
    http://www.francesoir.fr/societe-sante/covid-19-la-bitherapie-raoult-fonctionne-en-traitement-precoce-point-sur-les-dernieres
    Puis le 2 juin, La revue médicale britannique (The Lancet) a émis une mise en garde vis-à-vis de son étude publiée dans ses colonnes le 22 mai (celle sur l’hydroxychloroquine) ! Une démarche relativement rare, et qui précède souvent le retrait pur et simple de l’article mis en cause.
    https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/06/03/hydroxychloroquine-le-journal-the-lancet-met-en-garde-contre-une-etude-publiee-dans-ses-colonnes_6041583_3244.html

    Il était temps, alors qu’on venait de découvrir qu’Arianne Anderson, la directrice des ventes de la société Surgisphere, celle qui a fourni les données de l’étude du Lancet, était issue du monde de la prostitution et de l’industrie pornographique :
    https://www.geopolintel.fr/article2312.html
    Trois des quatre auteurs de l’étude controversée ont décidé de ne plus se porter garants de la véracité des sources des données primaires ! Du coup le Lancet a annoncé le 4 juin 2020 en soirée, son retrait définitif.
    https://www.lexpress.fr/actualite/societe/sante/hydroxychloroquine-trois-des-auteurs-de-l-etude-du-lancet-se-retractent_2127521.html
    Quel est le rôle de Gilead dans la guerre contre l’hydroxychloroquine ?
    https://www.americanthinker.com/blog/2020/08/what_is_gileads_role_in_the_war_on_hydroxychloroquine.html
    Autre étude sur l’HCQ paru le 27 aout 2020 dans la revue Clinical Microbiology and Infection, concluant que l’HCQ seule ne fait pas baisser la mortalité mais qu’associé à l’azythromycine, l’augmente considérablement :
    https://www.clinicalmicrobiologyandinfection.com/article/S1198-743X(20)30505-X/fulltext

    Des moutons noirs présentés ainsi par les média tels que le prof Raoult, il y en a de plus en plus. Peu avant on avait Nicole et Gérard Delépine qui dénonçaient déjà ces conseillers scientifiques du gouvernement et ces ARS (Agences Régionales de Santé) qui décidaient à la place des médecins des soins à apporter non pas pour le plus grand bénéfice du malade mais pour celui de la haute finance internationale.
    http://www.francesoir.fr/ars-syndrome-de-letatisation-sanitaire
    Grâce au coronavirus on a pu s’apercevoir qu’un confinement à l’aveugle augmente le risque d’infection. La mortalité est de 5 à 20 fois supérieure au confinement des seuls infectés. Ce qui explique que la France fait partie des moins bien classés par rapport aux décès par million d’habitants : 404 (Taïwan 1 ; Singapour 2 ; Japon 3 ; Corée du sud 5 ; Autriche 67 ; Allemagne 82 ; Suède 274 ; Hollande 297 ; Italie 481 ; Espagne 544 ; Belgique 684. Le confinement avec fermeture des écoles (modèle français) n’a pas apporté de gain de survie par rapport à la Suède (sans confinement et donc des élèves allant à l’école). Contrairement à la grippe saisonnière, les enfants ne contaminent ni leurs amis ni leurs grand-parents. Ils n’ont donc pas à être privés d’école ni de devoir porter un masque ou de respecter des mesures de distanciation. Ce qui est positif, malgré l’interdiction du traitement à l’hydroxychloroquine par la ministre Buzyn et ce catastrophique Conseil de l’Ordre des médecins, la moitié des praticiens ont tout de même défendu leur droit de prescription en le conseillant. N’est-il pas incroyable qu’ils n’aient pas le droit d’utiliser cette chloroquine alors qu’a fortiori on leur donne l’autorisation d’euthanasier les malades âgés à la rivotril ? De plus quel gâchis quand on voit le nombre de lits vides et de chirurgiens ne pouvant pas opérer.

    Notre ministre de la Santé Olivier Véran semble bien choisir ses collaborateurs ! L’un d’entre eux, Tewfik Derbal voulait toucher 2 % du prix de chaque masque vendu.
    https://www.mediapart.fr/journal/france/090520/masques-un-ex-collaborateur-de-veran-cherche-toucher-une-commission
    D’autre part, certains discours de Macron, comme quand il est interrogé par le Financial Times :
    (https://www.youtube.com/watch?v=DPGfKhCICC0)
    ou encore lors de sa visioconférence avec des artistes de différents champs de la création :
    (https://www.youtube.com/watch?v=yOWy2j7AMYc)
    semblent démontrer qu’il utilise certaines drogues. Pourtant on a déjà mis en examen des cadres d’En Marche pour des histoires d’affaire de trafic international de drogue. Moussa Ouarouss par exemple, qui assurait la sécurité du « candidat Emmanuel Macron » s’était fait interpeller après des saisies « relativement importantes » par la police.

    http://www.leparisien.fr/faits-divers/lrem-qui-est-moussa-ouarouss-soupconne-dans-une-affaire-de-trafic-de-drogue-31-10-2019-8184345.php


    Sur la maladie de Kawasaki : Chez de nombreux enfants atteints, le symptôme initial associé à la maladie de Kawasaki est une forte fièvre qui monte et descend (fièvre rémittente) et qui dure environ une à deux semaines sans traitement… Dans de nombreux cas, les enfants atteints peuvent présenter des symptômes et des constatations supplémentaires, tels que l’irritabilité, la diarrhée, les vomissements, la toux et/ou l’inflammation des articulations (arthrite), la douleur et le gonflement. Bien que la cause exacte de la maladie de Kawasaki ne soit pas connue, les preuves indiquent une infection ou une réponse immunitaire inappropriée à l’infection. Cependant, malgré de nombreuses recherches dans ce domaine, une cause infectieuse spécifique n’a pas été identifiée…. La maladie de Kawasaki touche le plus souvent les enfants de cinq ans ou moins. Dans des cas extrêmement rares, la maladie de Kawasaki peut survenir pendant l’adolescence ou à l’âge adulte. Signalée pour la première fois chez des enfants japonais dans les années 1960, la maladie est maintenant reconnue dans le monde entier et se manifeste chez des individus de tous les groupes raciaux et ethniques. Cependant, la maladie de Kawasaki semble toucher le plus souvent les enfants asiatiques. Selon les estimations, au moins 3 000 cas de maladie de Kawasaki sont diagnostiqués chaque année aux États-Unis.

  19. Dao dit :

    CULTURE PREDICTIVE SUR LE CORONAVIRUS :

    Quand la médecine devient une entreprise lucrative avec Knock :




    Un roman de fiction, ‘The Eyes of Darkness’, de Dean Koontz, avait prédit une épidémie de type coronavirus ayant pour origine Wuhan. Le livre raconte comment le virus appelé Wuhan-400, a été développé dans des laboratoires militaires autour de la ville chinoise de Wuhan d’où il tire son nom. Les informations top secrètes du Programme d’armes biologiques sont ensuite acquises par les services de renseignement américains auprès d’un transfuge chinois. L’armée américaine réussit finalement à créer un vaccin que les Chinois n’ont pas pu mettre au point. Mais ce qui est plus surprenant, dans la première édition de 1981, le virus n’était pas chinois, mais russe et s’appelait Gorki-400 !

    C’ est dans la réédition en 2008 que le nom à été changé en Wuhan 400 et les méchants russes remplacés par les vilains chinois… Il y a aussi la prophétie de Sylvia Browne (1936-2013) ‘End of Days’, aussi de 2008. mais cette écrivain médium s’est trompée trop de fois pour être crédible. Pourtant elle prévoyait une pandémie en 2020, au cours de laquelle des personnes mourraient d’insuffisance pulmonaire !

    Le film X-Files : « Combattre le futur » (réalisé par Rob Bowman et sorti en 1998) annonçait, trois ans à l’avance, non seulement les attentats du 11 septembre 2001 mais aussi l’épidémie : « un coup d’État est en préparation. Pendant les vacances, des comploteurs répandront un micro-organisme mortel, provoquant une pandémie. Le micro-organisme sera disséminé par le biais d’abeilles. Ce sera le fléau de tous les fléaux. Les pouvoirs constitutionnels normaux seront suspendus. La FEMA prendra le pouvoir. » Les abeilles porteuses d’un micro-organisme fatal existent grâce à la DARPA qui a lancé des programmes de recherche pour utiliser des insectes porteurs de virus.
    http://web.evolbio.mpg.de/HEGAAs/

    Ce qui est inquiétant : Bill Gates s’est amusé à faire des expériences sur les moustiques avec l’aide de l’armée américaine :

    Extrait du jeu video ‘Deus Ex’ sorti en 2000 :

    Dans l’épisode 14 (saison 2) de la série américaine Dead Zone, la trame est une épidémie de Coronavirus mortel ultra-contagieux avec dépression respiratoire. Tout y est : Le confinement, les masques, les tests, la quarantaine, l’origine animale en Chine, jusqu’à la Chloroquine comme remède miracle (cet épisode date de 2003) ! L’épisode s’appelle « La peste » :

    En 2012, une bande dessinée, intitulée « Infected », a été produite par la branche de la Commission européenne chargée de la coopération internationale et du développement. Elle représente des scientifiques dans un laboratoire en Chine qui font des expériences sur des agents pathogènes mortels. Puis arrive une pandémie, avec les mondialistes en guise de sauveurs avec un vaccin :

    https://www.aubedigitale.com/une-bande-dessinee-bizarre-financee-par-lue-a-predit-une-pandemie-avec-les-mondialistes-en-guise-de-sauveurs/

    Dans Astérix et la Transitalique (publié le 19 octobre 2017), Jean-Yves Ferri et Didier Conrad ont introduit un mystérieux aurige masqué, Coronavirus :

    Selon beaucoup de japonais, un manga a prédit la pandémie du coronavirus, et la remise en question des Jeux Olympiques de Tokyo en 2020 :

    Madonna, Quavo – Eurovision Song Contest 2019 : « Ouvrez vos yeux. Tout le monde n’ira pas dans le futur. Tout le monde n’apprend pas du passé. Demandez au soleil de ne pas briller parce que vous le voulez…. » (l’homme qui commande à la place d’un dieu). A noter les masques à gaz avant ce futur promis et une Madonna à un œil.

    La Fondation Bill & Melinda Gates, Welcome Trust et Mastercard avaient annoncé un fonds de 125 millions de dollars pour lutter contre la pandémie. Le 3 avril, s’y joignaient le gouvernement britannique, la Chan/Zuckerberg Initiative (Facebook,) et la chanteuse occultiste Madonna qui a commencé a laner une collecte de fonds en portant un t-shirt avec Satan à la place de Jésus sur la croix !

    https://www.gala.fr/l_actu/news_de_stars/le-role-de-madonna-au-cote-du-milliardaire-bill-gates-dans-la-lutte-contre-le-coronavirus_446168
    A noter que le site Web de Grubman Shire Meiselas & Sacks (cabinet d’avocats) a été mis en panne par des hackers qui lui ont volé 756 gigaoctets de données, y compris les contrats et les e-mails personnels de stars tels que Madonna, Sir Elton John, Barbra Streisand, Barry Manilow, Rod Stewart, Lady Gaga, Lil Nas X, The Weeknd, U2 et Drake, Robert De Niro… Les pirates informatiques connus sous le nom de Revil ou Sodinokibi avaient précédemment attaqué la société de change Travelex en janvier. Ils utilisent un logiciel malveillant qui crypte les données jusqu’à ce qu’une rançon soit payée, généralement en Bitcoin, une crypto-monnaie introuvable.
    https://www.bbc.com/news/technology-52632729

    Et dans la série « Plus belle la vie », un scénario proposé au printemps 2019, devrait prochainement passé mettant en scène des marseillais relatant la mise en quarantaine de certains habitants dans un hôpital, suite à l’apparition d’un “mystérieux virus” venant d’Asie.
    https://www.ojim.fr/le-coronavirus-plus-belle-la-vie-savait/

    « Soumettez-vous à la SmartMark et rejoignez les rangs victorieux de l’Ordre sur le Chaos ! »

    Astrologie et pandémies : les prédictions de Philippe Dorbaire :
    https://www.lanouvellerepublique.fr/vienne/astrologie-et-pandemies-les-predictions-de-philippe-dorbaire

    Très bonnes vidéos compil comique sur la situation :

    • Antoine dit :

      « Demandez au soleil de ne pas briller parce que vous le voulez… » chantait Madonna.
      Justement, la revue scientifique Nature du 14 décembre 2018 annonçait qu’une série d’épandage de produits chimiques aurait lieu en 2019 dans la très haute atmosphère (entre 10 et 50 km d’altitude).
      https://www.climat-artificiel.com/Bill-Gates-finance-des-experiences-de-geo-ingenierie
      Le but, essayer de bloquer en partie les rayons solaires afin d’atténuer le réchauffement climatique. Les produits utilisés : le carbonate de calcium (CaCO3), des oxydes d’aluminium et le dioxyde de soufre (SO2). Et cela malgré que le souffre a des effets désastreux sur la couche d’ozone et acidifie les océans. C’est un laboratoire de l’université d’Harvard qui s’est mis à travailler sur ce projet de géo-ingénierie dans l’espoir de baisser la température terrestre (Stratospheric Controlled Perturbation Experiment : SCoPEx).
      https://projects.iq.harvard.edu/keutschgroup/scopex
      Ce genre de pratiques est pourtant interdit depuis le sommet de la terre de 1992 à Rio de Janeiro. Mais cela ne semble aucunement gêner les contributeurs financiers (notamment Bill Gates). Pourtant le dioxyde de soufre a aussi des effets sur les êtres vivants. Il est toxique, irritant, c’est un perturbateur gastrique (diarrhée), dégage une odeur d’œuf pourri. Étant un poison à large spectre, il peut occasionner la dégénérescence du nerf olfactif et même être mortel. Il irrite les yeux, la gorge en donnant une toux douloureuse, un souffle court et un épanchement de fluide dans les poumons. Heureusement, ces symptômes peuvent disparaître après quelques semaines.

      Ce qui est étrange, cette odeur et ces symptômes sont apparus dans différents endroits de l’hémisphère nord : à Wuhan, Los Angeles, Belgique, Ile de France, région de Rennes, en Vendée …
      https://sciencepost.fr/wuhan-une-augmentation-du-taux-de-soufre-a-lorigine-dune-rumeur-de-cremations-massives-liees-au-coronavirus/
      https://lapauseinfo.fr/lodeur-mysterieuse-ressentie-dans-plusieurs-villes-du-monde-paris-los-angeles-hollywoodwuhan/
      https://www.lexpress.fr/actualite/societe/une-etrange-odeur-de-soufre-cette-nuit-sur-l-ile-de-france_2125739.html

      Ce qui est ridicule, c’est d’essayer de faire baisser la température de la terre alors que nous entrons dans une période de minimum solaire, ce qui signifie que l’activité du soleil va considérablement chuter, ses tâches ayant pratiquement disparu. Le champ magnétique du soleil étant devenu faible, cela va permettre à plus de rayons cosmiques de pénétrer dans le système solaire, ce qui va entraîner plus de foudre. Les scientifiques de la NASA craignent une répétition du minimum de Dalton qui s’était produit entre 1790 et 1830 et qui avait conduit à des périodes de froid brutal, de pertes de récoltes, de famine et de puissantes éruptions volcaniques. Les températures avaient chuté jusqu’à 2 degrés Celsius en 20 ans, dévastant la production alimentaire mondiale. Le 10 avril 1815, la deuxième plus grande éruption volcanique en 2000 ans s’était produite au mont Tambora en Indonésie, tuant au moins 71 000 personnes. Cela avait également conduit en 1816 à la dite « année sans été » puisqu’était apparu de la neige en juillet.
      https://nypost.com/2020/05/14/the-sun-has-entered-a-lockdown-period-which-could-cause-freezing-weather-famine/

  20. Brian dit :


    Autre lanceur d’alerte, le Dr Judy Mikovitz, qui a fait connaître certains petits secrets mortels de Big Pharma notamment sur l’utilisation courante de tissus fœtaux venant d’animaux ou d’humains, pourtant cause de maladies chroniques. Bien entendu elle dut subir son attaque. Big Pharma lui fit la guerre en essayant de détruire sa réputation et sa vie personnelle. Elle fut même arrêtée et sommée de se taire pendant 5 ans, afin qu’elle ne puisse pas nommer certains des responsables dont Tony Fauci et Ian Lipkin. Ces responsables de la Santé Publique et de l’HHS (Us departement Health and Human Service) auraient du témoigner en sa faveur, d’autant plus qu’aucune charge était contre elle. Pourquoi donc a-t-elle même été emprisonnée quelques jours ? On a de plus fouillé sa maison à la recherche de notes et de matériel, pour essayer de prouver qu’elle en avait volés de son laboratoire. Comme l’affaire fut mise sous scellée par le département de la Justice et le FBI, Mikovitz ne put se défendre avec un avocat. On lui avait littéralement enlevé ses droits constitutionnels.

    Elle se mit alors à co-écrire un livre ‘Plague of corruption’ qui accuse le Dr Tony Fauci, actuellement le chef de l’Institut national des allergies et des maladies infectieuses (NIAID), d’opération de camouflage et de corruption au moyen d’énormes sommes d’argent. Quand elle avait 25 ans, Mikovitz faisait partie de l’équipe qui avait isolé le VIH de la salive et du sang d’un malade français avec le prof Montagnier. Profitant de l’absence pendant plusieurs semaines du Dr Ruscetti avec qui elle travaillait, Tony Fauci sachant qu’un papier allait être officiellement mis sous presse, lui réclama une copie. Celle-ci lui demanda d’attendre le retour de Ruscetti. Fauci décida alors de retarder de plusieurs mois la publication de l’article, le temps que Robert Gallo en écrive un, afin de s’en octroyer le crédit mais aussi les brevets. Ce retard ne put qu’accentuer le nombre de morts du sida. D’où l’article de l’écrivain new-yorkais Larry Kramer qui exprime son mécontentement envers Big Pharma et « l’incompétent idiot Dr Anthony Fauci du NIAID ». Pendant ce temps, Fauci et Robert Redfield, actuellement à la tête du CDC, proposèrent une thérapie contre le sida qui leur rapporta beaucoup mais qui ne faisait qu’augmenter le nombre de décès. Personne ne trouva à redire par rapport à ce conflit d’intérêt évident puisque le responsable de la Santé était en même temps celui qui était en possession des brevets de la thérapie. Il faudrait évidemment supprimer le Bayh-Dole Act (promulguée en 1980) qui a notamment permis aux universités américaines, et de façon générale à toute organisation non lucrative bénéficiant dans leur recherche de fonds publics, de breveter leurs découvertes et inventions. Le revers de la médaille, des employés du gouvernement mettaient à leur nom des brevets de découvertes payées par le contribuable. Les conflits d’intérêts ne purent que se multiplier. De même est-il normal qu’une personne comme Bill Gates, qui n’est ni médecin ni un élu, puisse influencer autant la santé des gens ? « La normalité ne reviendra que lorsque nous aurons largement vacciné l’ensemble de la population mondiale. » dit-il à propos de la pandémie actuelle alors qu’il n’y a toujours pas de vaccin sur la liste de ceux à ARN qui fonctionne. Mikovitz voit toutefois les vaccins comme une thérapie immunitaire tout comme comme l’interferon alpha. Mais pour elle, « le covid-19 n’est pas venu naturellement. Il a été manipulé en laboratoire. Il n’est pas directement venu d’un animal du marché de Wuhan à un être humain. On a accéléré l’évolution de ce virus formé à partir du SRAS. S’il avait été naturel, cela aurait pris des centaines d’années. Son origine viendrait soit du laboratoire de Caroline du nord (Fort Detrick US Army Research Institute of Infectious Disease) soit de celui de Wuhan qui a d’ailleurs reçu 3,7 millions de $ de l’Institut National de la Santé que dirige Faucy. » Le NIAID qui lui est associé avait déjà mené des expériences avec le laboratoire de Wuhan en lien avec les coronavirus. En 1999, Mikovitz enseignait à Fort Detrick l’Ebola : comment infecter les cellules humaines sans les tuer. Pour elle, l’Ebola n’infectait pas les cellules humaines avant qu’on se soit mis à,l’étudier en laboratoire. Mais comme le dit le Dr Birx « nous avons adopté une approche très libérale de la mortalité. » Cela expliquerait-il les pressions que subissent les praticiens pour qu’ils attribuent au covid-19 tous les décès sans la moindre preuve ? Car on ne meurt pas avec une infection mais d’une infection ! Et pourquoi ces incitations financières ? Medicare attribue 13.000 $ pour chaque admission à l’hôpital à cause du covid-19. S’il a besoin d’un respirateur, 39.000 $. Alors que bien souvent, le respirateur va le tuer plutôt que de le sauver. De même en Italie, le pays fut durement frappé à cause d’un nouveau vaccin contre la grippe début 2019. Il n’avait pas encore été testé mais il contenait 4 différentes souches de grippe, y compris le H1N1, hautement pathogène. Il avait été cultivé dans une lignée cellulaire de chiens car ces animaux ont souvent un coronavirus. Après çà, étonnant de voir Fauci s’opposer à l’hydroxychloroguine sous prétexte d’un manque de contrôle en double aveugle, alors qu’il est connu pour être efficace contre ce genre de virus. Reste à voir si le vaccin en gestation en aura un ? Mikovitz a remarqué la même chose avec l’antiviral Suramin qui était sur la liste des médicaments essentiels de l’ONU et qui redonnait vie à de nombreux autistes. Qu’ont fait Bayer et Monsanto ? Ils l’ont enlevé. Il n’est plus possible de l’obtenir ni à la CDC, ni à la FDA ! Anthony Fauci veille à ce qu’il ne revienne pas, sans doute parce qu’il ne rapporte plus. On comprend mieux le jeu actuel qui consiste à empêcher toutes thérapies qui pourraient faire de l’ombre à un vaccin providentiel contre le covid-19. A se souvenir aussi que le vaccin contre la grippe augmente de 36% la chance d’être infecté par le covid-19 !
    https://www.kla.tv/16750
    https://www.wakingtimes.com/2020/05/06/watch-plandemic-the-next-covid-19-film-to-be-censored-from-the-web/
    https://www.brighteon.com/ba245530-cb9b-467f-83c2-34fa5da54da0
    Le Global Monitoring Preparedness Board fait partie de l’Organisation mondiale de la santé et son conseil est composé du Dr Elias de la Fondation Bill Gates, d’Anthony Fauci du NIAID et du directeur du centre de contrôle des maladies en Chine George Gao, qui ont émis une recommandation selon laquelle, d’ici septembre 2020, deux exercices de préparation à une pandémie mondiale devraient être réalisés. Et l’un d’entre eux doit être réalisé sur la libération d’un agent pathogène respiratoire, qui a ensuite donné lieu à un événement le 18 octobre 2019 à New York « Event 201 » avec la participation du Forum Economique Mondial. Le groupe qui s’intitulait le Pandemic Emergency Board prévoyait une épidémie où 65% de la population accepterait un vaccin expérimental.
    https://www.bitchute.com/embed/0ONBeNwBolZO/
    https://video.ploud.fr/videos/watch/1bfdeed8-752e-4da9-acae-e3c5eee2dd3a
    Quelques critiques sur les dires du Dr Judy Mikovitz :
    https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1701064/documentaire-plandemic-judy-mikovits-fauci-covid-19-coronavirus-faux


    Images prises à la Wat Khlong Toey School à Bangkok :


    https://www.foxnews.com/world/coronavirus-thailand-school-safety-measures
    Distanciation sociale dans une école de Tourcoing :

    https://kenyannews.co.ke/world-news/world/children-are-separated-by-chalk-squares-around-classes-in-france/
    Protégeons nos enfants !

    Film suisse tentant une synthèse sur la crise sanitaire, la psychose collective qu’elle engendra et “l’affaire” de la chloroquine :

    https://www.lesalonbeige.fr/wp-content/uploads/2020/05/c119c6_fe9f5afa20014970b4ba641ee6c5741e.pdf?x87381
    Brillante intervention de 7 mn de la députée Sara Cunial au parlement italien. Elle accuse Bill Gates de crimes contre l’humanité et le gouvernement italien de soutenir un agenda de contrôle total :

    Mais pourquoi donc Trump parle-t-il de mobiliser l’armée pour le vaccin ?

    Contrôle militarisé de la population : Le “Corps de réponse à la pandémie”, recruté parmi les volontaires des Peace Corps et des Americorps, aurait surtout la tâche de contrôler la population avec des techniques de type militaire, à travers des systèmes digitaux de traçage et identification, dans les lieux de travail et d’étude, dans les quartiers de résidence, dans les locaux publics et dans les déplacements.
    https://reseauinternational.net/plan-usa-controle-militarise-de-la-population/
    Pourtant Trump dit lutter contre « L’Etat Profond » ! :

    Le 18 mai 2020 Trump a toutefois lancé un ultimatum de 30 jours à l’Organisation mondiale de la santé pour mettre fin à ses pratiques problématiques et à sa corruption :
    https://www.fort-russ.com/2020/05/breaking-trump-delivers-30-day-ultimatum-to-who-to-end-corruption-full-text/
    Le 29 mai, ne voyant aucune réforme se passer, il mit fin à la relation de son pays avec l’agence onusienne. Il est vrai que plus de 110 pays ont réclamé une enquête sur la gestion de la crise du coronavirus par l’OMS !
    https://www.courrierinternational.com/article/sante-trump-claque-la-porte-de-loms

    La Maison Blanche a nommé l’ancien président de la division vaccins de GlaxoSmithKline, le Dr Moncef Slaoui, pour superviser l’opération Warp Speed. L’objectif est de créer et de produire 300 millions de doses d’un nouveau vaccin censé immuniser toute la population américaine contre le Covid-19 d’ici la fin de l’année. Les sociétés pharmaceutiques ont été entièrement déresponsabilisées par le gouvernement en cas de décès ou de maladie grave des cobayes ayant reçu le vaccin, sachant que la FDA et le NIH ont renoncé aux pré-tests standards sur les animaux. Problème, lorsqu’il était chez GSK, Slaoui a dirigé le développement du vaccin Cervarix contre le cancer du col de l’utérus dû au HPV. Il a été associé à de multiples décès ou à de graves effets invalidants chez de nombreux receveurs. Un rapport de surveillance de l’OMS de 2017 a révélé que les effets indésirables graves du vaccin HPV comprenaient le syndrome de douleur régionale complexe (CRPS), le syndrome de tachycardie orthostatique posturale (POTS) et le syndrome de fatigue chronique (CFS) qui « dépasse tout autre vaccin ». En 2012, alors que M. Slaoui dirigeait la R&D mondiale et le développement de vaccins de GSK, celle-ci a été condamnée à une amende de trois milliards de dollars par le ministère américain de la justice. Parmi les charges retenues, GlaxoSmithKline a délibérément dissimulé à la FDA étasunienne des données alarmantes sur la sécurité de son médicament le plus vendu contre le diabète, Advandia. Ayant fait partie du conseil d’administration de Moderna dont il détient toujours 10 millions de dollars de stock options, ce vaccin à ARNm modifié par le gène a de fortes chances d’être celui choisi. Cependant, de nombreux scientifiques avertissent qu’une fois à l’intérieur du noyau cellulaire, les vaccins à ARNm risquent de modifier de façon permanente et imprévisible l’ADN d’une personne.
    https://aphadolie.com/2020/05/20/coronavirus-loperation-warp-speed-la-poussee-a-grande-vitesse-pour-les-vaccins-contre-le-covid-19/

    C’est l’actuel médecin-chef de Moderna, le Dr israélien Tal Zaks, qui a supervisé le développement du vaccin Zaks.
    https://www.thelastamericanvagabond.com/business/modernas-covid-19-vaccine-takes-lead-chief-medical-officers-recent-promotion-gene-editing-vaccines/
    https://www.scientificamerican.com/article/potential-dna-damage-from-crispr-seriously-underestimated-study-finds/
    Mais il y a un point clé que Zaks néglige, à savoir que l’édition de gènes peut « changer une espèce entière pour toujours ».
    Pour l’instant, 3 des 15 cobayes humains ont été empêchés de suivre leur activité quotidienne et nécessitèrent une intervention médicale dans les 43 jours après l’administration du Moderna.
    https://www.fort-russ.com/2020/05/catastrophe-20-of-human-test-subjects-severely-injured-from-gates-fauci-coronavirus-vaccine-by-moderna/
    Cela expliquerait-il pourquoi, comme le Jerusalem Post du 2 août 2020 le dévoile, Tal Zaks, a vendu la quasi-totalité de ses actions dans l’entreprise ?
    https://autonomes.blogspot.com/2020/08/le-directeur-medical-de-moderna-vendu.html
    Robert F.Kennedy Jr. a mis en garde fin juillet 2020 contre les dangers des vaccins obligatoires imposés aux enfants pour soi-disant combattre la propagation du COVID-19 : « Le vaccin Moderna, qui est le candidat principal, a complètement ignoré les tests sur les animaux. » Il a expliqué comment le test a été effectué : « Ils avaient 3 groupes de 15 personnes, un à forte dose, un autre à dose moyenne et un à faible dose.. Dans ce dernier, l’une des personnes était si malade à cause du vaccin qu’elle a dû être hospitalisée (6%), dans le groupe à dose élevée, trois personnes sont tombées tellement malades qu’elles ont dû aussi être hospitalisées (20%). Malgré cela, Moderna prévoit de fabriquer é milliards de vaccins. »
    https://bigleaguepolitics.com/robert-kennedy-jr-warns-of-experimental-covid-19-vaccines-being-forced-into-children/amp/


    Le professeur émérite de l’Université Johannes-Gutenberg de Mayence, Sucharit Bhakdi, dénonce une « campagne de peur intolérable menée par les médias ainsi qu’une campagne de désinformation irresponsable… La crise actuelle a été provoquée par les politiciens eux-mêmes et n’a pas grand chose à voir avec le virus… Un vaccin contre le coronavirus serait inutile et dangereux, comme c’était déjà le cas pour la grippe porcine ». Il pointe également la responsabilité de L’OMS, qui selon lui « n’a jamais assumé la responsabilité des nombreuses mauvaises décisions qu’elle a prises au fil des ans ».
    https://covidinfos.net/covid19/pour-le-pr-bhakdi-un-vaccin-contre-le-coronavirus-serait-inutile-et-dangereux/839/

    Mais pour le milliardaire de gauche George Soros, pro-avortement, pro-euthanasie, pro «mariage homosexuel», pro-transgenre…, « cette pandémie ouvre la voie à des changements sociétaux jusque-là impossibles… Il est temps d’abolir la famille ». Ses fondations « Open Society » dépensent près d’un milliard de dollars par an dans 100 pays différents, dont 150 millions pour financer l’American Civil Liberties Union (ACLU) de gauche, la principale société d’avortement Planned Parenthood. Il a investi 5,1 millions de dollars contre la réélection de Trump mais est un véritable partisan de l’Union européenne.
    https://www.fort-russ.com/2020/05/george-soros-coronavirus-is-a-revolutionary-opportunity-to-complete-our-goals/
    https://www.anguillesousroche.com/monde/un-groupe-finance-par-soros-declare-que-la-crise-du-covid-19-est-le-moment-ideal-pour-abolir-la-famille/

  21. Berthe dit :

    PAS DE SECONDE VAGUE ! PAS BESOIN D’UN VACCIN :

    Pour Adrian Hill, vaccinologue à l’Université d’Oxford et membre de l’équipe développant l’AZD1222, le taux de réussite généralement observé dans le développement d’un vaccin est de 6%. Les vaccins en cours :

    Pourtant Bill Gates y tient pour la simple raison qu’il s’attend dans les années à venir à une attaque bioterroriste :

    Les phases de l’épidémie du COVID-19 : critères, défis et enjeux pour le futur par l’Académie de Médecine :

    Cliquer pour accéder à Les-phases-de-l%C3%A9pid%C3%A9mie-du-Covid-19-crit%C3%A8res-d%C3%A9fis-et-enjeux-pour-le-futur-mai-2020.pdf

    Selon le prof Isaac Ben Israël, on a un pic après 40 jours d’épidémie puis au 70ième jour le virus disparait, que cela soit dans un pays pratiquant le confinement ou pas.
    http://www.israelnationalnews.com/News/News.aspx/278658

    Gérard Guillaume, médecin rhumatologue : « il n’y a pas de deuxième vague ! l’épidémie est finie »

    Pour le prof Didier Raoult, « trouver un vaccin pour une maladie qui n’est pas immunisante… c’est un défi idiot.. Il est déjà difficile de vacciner correctement contre la grippe, alors contre un nouveau virus ! Honnêtement la chance qu’un vaccin pour une maladie émergente devienne un outil de santé publique est proche de zéro. »
    https://www.parismatch.com/Actu/Sante/Professeur-Didier-Raoult-Je-suis-un-renegat-1683722

    Le Pr Jean-François Toussaint, directeur de l’Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport (Irmes) et l’épidémiologiste Laurent Toubiana expliquent pourquoi il ne devrait pas avoir une seconde vague :
    https://www.charentelibre.fr/2020/05/20/il-n-y-aura-pas-de-deuxieme-vague-deux-scientifiques-francais-expliquent-leur-these,3600838.php


    Le Dr Mike Yeadon, ancien vice-président et directeur scientifique de Pfizer pendant 16 ans, affirme que « la moitié, voire presque tous les tests COVID sont des faux positifs. Et qu’ il n’y a aucune science qui suggère qu’une deuxième vague devrait se produire ».


    Le Dr généraliste Magali Roussilhe qui exerce depuis 14 ans dans le Lot., a annoncé son retrait en s’insurgeant contre la gestion du Covid-19. Déjà, la réglementation du médecin référent, scellant une sorte de contrat entre le praticien et son patient, sous peine pour ce dernier de se voir pénalisé lors du remboursement, lui avait déplu. Selon elle, le carcan administratif ne cesse d’empirer. « J’ai très mal ressenti les menaces de radiation proférées par les autorités de santé, à l’encontre de certains confrères qui, cherchant à soigner des gens atteints du virus, appliquaient des protocoles thérapeutiques non reconnus, comme celui du professeur Didier Raoult, connu mondialement dans sa spécialité de virologie. Je suis contre la mise en place du traçage des patients testés positifs au Covid-19 et de leur entourage demandée par la Sécurité Sociale pour qu’une brigade puisse ensuite les tester, alors qu’on est en présence d’une maladie qui n’est pas aussi grave qu’on veut bien nous le faire croire. Je refuse également un vaccin réalisé dans la précipitation contre un virus qui mute. Déjà j’étais choqué par l’obligation des 11 vaccins en 2018. Le contexte général où l’on ne doit pas se poser de question, n’est pas rassurant pour l’avenir de notre société ! On n’a pas écouté les soignants lorsqu’ils sont descendus dans la rue, on n’a pas écouté les gilets jaunes lorsqu’ils ont manifesté… À un moment donné la coupe est pleine !.. Si nous vivions dans une société plus écologique, nous serions en meilleure santé. »
    https://actu.fr/occitanie/cahors_46042/covid-19-coup-tonnerre-dans-milieu-medical-dr-magali-roussilhe-demissionne-explique-pourquoi_33767888.html
    https://odysee.com/@SilvanoTrotta:f/Un-M%C3%A9decin-d%C3%A9misionne-!-:f


    Pour un ancien directeur de l’OMS, Karol Sikora, oncologue et médecin-hygiéniste en chef à Rutherford Health, « Il y a de fortes chances que le virus s’éteigne naturellement avant qu’un vaccin ne soit développé ».

    Le Dr Francesco Le Foche, directeur du service des maladies immuno-infectieuses de l’hôpital de jour de la Policlinico Umberto I de Rome, pense aussi que « le coronavirus est en train de disparaître, comme ce fut le cas de ses proches Mers et Sars. Le retour à la normale n’est pas loin… Je ne pense donc pas que ce vaccin soit si indispensable dans un an. »
    https://www.ilgiornale.it/news/cronache/coronavirus-infettivologo-foche-virus-si-sta-spegnendo-1863667.html


    Le professeur italien Stefano Montanari a révélé que toutes les mesures barrières étaient inefficaces. « Non seulement les masques, les gants et le confinement ne servent à rien contre l’épidémie, mais il n’y aura jamais de vaccin… Ce virus mute si rapidement que le germe pathogène qui s’est propagé en Italie n’est pas le même qu’en Chine ou en Allemagne. Et à quoi bon porter des gants qui sont un véritable foyer de virus, alors que notre peau est intelligente ? Quant au masque, si celui qui le porte est contaminé, il devra le changer toutes les deux ou trois minutes, sinon cela ne servirait à rien. » Il explique l’hécatombe qui a endeuillé son pays par l’état de délabrement général de son système de santé. « Le nombre de morts par le coronavirus est toutefois bas, tous les autres décès sont dus à d’autres pathologies… Le confinement tuera plus de gens que le virus lui-même et c’est peut-être cela le but de ceux qui ont propagé la terreur sur le Covid-19… Toutes les entreprises économiques sont fermées hormis les Bourses. Aussi, ces entreprises peuvent être rachetées à des prix dérisoires. Leurs heureux acquéreurs deviendront encore plus riches une fois le confinement levé… Je crois que tout ceci a été manigancé à des fins lucratives, car les laboratoires vont nous sortir un vaccin qu’ils présenteront comme la panacée et qui leur permettra de gagner des milliards, alors qu’il ne sera efficace que contre une seule forme de ce virus qui mute de manière furtive. »
    https://les7duquebec.net/archives/255135
    Il est effectivement possible que le germe pathogène italien ne soit pas semblable à celui d’autres pays puisqu’on aurait découvert des traces de coronavirus dès décembre 2019 dans les eaux usées de Turin et Milan.
    https://www.aubedigitale.com/le-coronavirus-a-ete-decouvert-dans-les-eaux-usees-italiennes-des-decembre-dernier/
    Idem en mars 2019 dans les eaux usées de Barcelone :
    https://mobile.reuters.com/article/amp/idUSKBN23X2HQ

    Une médecin allemande Katrin Korb s’exprime sur les mesures de confinement imposé par nos gouvernements et sur son intention de ne pas conseiller le vaccin à ses patients :


    La directrice de la santé publique de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) depuis 2005, María Neira, a déclaré le 25 mai 2020 qu’une seconde vague semblait de plus en plus improbable. Et qu’actuellement, la lumière du soleil et le temps chaud limitaient les contagions et augmentaient la capacité du système immunitaire de chacun. Les projections élaborées par des institutions qui ont travaillé pour Bill Gates, comme le CDC américain par l’intermédiaire du Dr Fauci, l’OMS ou l’Imperial College, en entraînant la fermeture totale des économies, ont été plus néfastes que le virus. En Chine, une enquête interne est en cours sur le laboratoire de Wuhan et sur ceux qui y travaillaient avec le «CDC chinois» du Dr Fauci. Fauci avait réussi à l’époque d’Obama, d’envoyer plus de 4,7 millions USD pour établir un laboratoire parallèle à Wuhan, pour étudier un projet de vaccin contre le VIH, en collaboration avec des responsables chinois locaux, sans doute corrompus. Cette annonce de Maria Neira vient en parallèle à des échecs d’élaboration d’un vaccin contre le coronavirus par deux des principaux laboratoires soutenus par Bill Gates, Moderna et OVG, et à l’avertissement de Trump sur la position de l’OMS sur le coronavirus trop liée à la corruption.
    https://www.fort-russ.com/2020/05/major-who-makes-about-face-and-rules-out-second-corona-wave-breaks-with-bill-gates-predictive-model/

    Le directeur financier de Moderna, Lorence Kim, et son directeur médical, Tal Zaksde, ont curieusement vendu près de 30 millions de dollars d’actions après avoir dévoilé un vaccin contre le coronavirus qui a fait exploser sa valeur. Le cours a vite commencé à plonger quand des experts ont mis en doute la réalité de celui-ci. Kim a pu ainsi réaliser un bénéfice net de 16,8 millions de dollars et Zaks de 8,2 millions de dollars. L’Institut national des allergies et des maladies infectieuses, dont Fauci est le chef, ainsi que le Dr Carlos del Rio, professeur de médecine à l’Université Emory s’étaient pourtant déclarés optimistes…
    https://www.fort-russ.com/2020/05/crooks-two-moderna-executives-sold-30-million-of-stock-before-truth-about-vaccine-trial-failure-was-uncovered/

    Le 4 juin 2020, le Premier ministre britannique, Boris Johnson, a accueilli le sommet mondial sur le vaccin Covid-19, en partenariat avec Gavi, alliance de vaccin fondée en 1999 par Bill Gates. Le gouvernement coréen s’est engagé à verser 30 millions de dollars; 1,25 million pour la Principauté de Monaco; 300 millions de dollars pour le Japon; 15 millions de dollars pour l’Inde; 20 millions de dollars pour la Chine; 300 millions de dollars pour l’Australie; 20 millions de dollars pour le Qatar. La Norvège a débloqué, à elle seule, 1 milliard de dollar et la France a promis de participer à hauteur de 250 millions d’euros. Le gouvernement indien a promis 15 millions de dollars américains au cours des 5 prochaines années :
    https://exoportail.com/linde-finance-le-cartel-des-vaccins-accuse-de-38-millions-de-deces-prematures-dans-le-monde/
    Les dirigeants africains de leur côté ont approuvé le vaccin mondial de Bill Gates pour 300 millions d’enfants du tiers-monde :
    https://lecourrier-du-soir.com/covid-19-les-dirigeants-africains-viennent-dapprouver-le-vaccin-mondial-de-bill-gates-300-millions-denfants-seront-vaccines/

    Pour le Premier ministre Boris Johnson « un vaccin efficace contre les coronavirus pourrait ne jamais être trouvé… Même après 18 ans, nous n’avons toujours pas de vaccin contre le Sars. »
    https://www.telegraph.co.uk/news/2020/05/16/coronavirus-could-burn-naturally-vaccine-not-needed-former-director/

    Enquête sur l’acceptabilité d’un vaccin contre le coronavirus en France :

    Cliquer pour accéder à Etude-Coconel-Note-n2-impact-sante-mentale.pdf


    Sur les masques et la chloroquine :

    Cliquer pour accéder à note-n3-confinement-masques-chloroquine-vaccin.pdf


    La situation économique et psychologique des personnes en situation de handicap :

    Cliquer pour accéder à 117445-Pr%C3%A9sentation-Juin-2020.pdf

    Plus de 2000 médecins de plusieurs pays européens tiennent à participer à une commission d’enquête extra-parlementaire sur le Corona. Ils se demandent par exemple pourquoi plus de 90% des opérations médicales allemandes ne furent pas pas réalisées, touchant 2,5 millions de personnes. On parle de plusieurs milliers de morts qui auraient pu être évitées. Pourquoi aussi annonce-t-on une vaccination dite à ARN qui, contrairement aux vaccinations précédentes, est capable de modifier le matériel génétique. Elle pourrait causer des dommages incalculables alors qu’elle n’est pas nécessaire et qu’il n’y a même plus assez de personnes malades en Allemagne pour la tester. Ne doit-on pas s’en tenir au principe médical « pas de mal », « nil no cere » ?

    https://acu2020.org/version-francaise/

    Selon Swiss Policy Research, plusieurs études scientifiques montrent qu’une majorité de gens disposent d’une immunité préexistante contre le nouveau coronavirus. Celle-ci aurait été obtenue par immunité croisée avec d’autres coronavirus antérieurs (virus du rhume). L’immunité cellulaire impliquant les Lymphocytes T seraient responsables de cette immunité à long terme qui n’impliquerait pas forcément l’immunité par anticorps :
    https://www.cell.com/cell/fulltext/S0092-8674(20)30610-3
    https://www.businessinsider.fr/tout-le-monde-developperait-une-immunite-a-long-terme-contre-le-covid-19-apres-linfection-185256
    Une autre étude allemande a conclu que jusqu’à 81 % des personnes qui n’ont pas encore été en contact avec le nouveau coronavirus ont déjà des cellules T à réaction croisée et donc une certaine immunité de fond :
    https://www.researchsquare.com/article/rs-35331/v1%20
    Par contre, une étude britannique a révélé que jusqu’à 60 % des enfants et des adolescents et environ 6 % des adultes ont déjà des anticorps à réaction croisée contre le nouveau coronavirus :
    https://www.biorxiv.org/content/10.1101/2020.05.14.095414v2
    Du côté de Singapour, une étude publiée dans la revue scientifique Nature a conclu que les personnes qui ont contracté le SRAS-1 en 2002/2003 avaient encore des cellules T qui réagissaient contre le nouveau coronavirus SRAS-2 17 ans plus tard. En outre, les chercheurs ont trouvé des cellules T à réaction croisée, produites par contact avec d’autres coronavirus partiellement inconnus, chez environ la moitié des personnes qui n’avaient contracté ni le SRAS-1 ni le SRAS-2.
    Ce qu’en pense le docteur suédois Soo Aleman :

    Le 18 août 2020 une vidéo sur l’immunité collective de Silvano Trotta est censurée par YouTube 20 mn après.
    http://www.francesoir.fr/politique-france/immunite-collective-bientot-atteinte-video-censuree-sur-youtube-en-20-minutes
    Comme quoi il y a une volonté criminelle de vacciner les gens.

    Le Dr Perrone confirme pourtant que des traitements existent contre le covid (14 mn) . Et cela malgré que l’étude britannique Recovery ait conclué que l’HCL n’avait aucun effet bénéfique en utilisant 4 fois la dose prescrite. Comment un comité d’éthique a-t-il laissé passer çà ? Et pourquoi cette prise de pouvoir des méthodologistes sur la médecine de terrain, créant ainsi une médecine inhumaine. Actuellement les généralistes peuvent prescrire l’HCR mais hors AMM (Autorisation de Mise sur le Marché), c’est à dire sans remboursement. Curieusement, l’état n’a pas communiqué sur la fin des décrets l’interdisant dès que l’Etat d’Urgence Sanitaire fut aboli début juillet. Pourquoi ? Le rapatriement massif des Français de Wuhan, une partie du côté de Marseille, de l’autre dans l’Oise dans une base militaire, s’est fait aussi bizarrement. Les premiers furent isolés dans un centre de vacances alors que les autres ne furent ni confinés ni testés. Est-ce donc un hasard si l’un des plus gros foyers épidémiques est parti de l’Oise ? D’autre part, l’OMS dit dans ses recommandations officielles que quand un médicament marche à plus de 95%, il n’y a pas besoin d’un placebo, alors pourquoi les résultats du prof Raoult ne furent pas pris en compte dès le début par le Haut Conseil de la Santé Publique, le ministre de la Santé et Martin Hirsch qui n’est même pas médecin, sachant qu’une étude randomisée prend des mois ? Puis il y eut le scandale du Lancet ! Aux USA, Anthony Fauci essayait lui aussi de bloquer l’HCL pour placer le Remdesevir de Gilead qui n’a aucun effet sur la mortalité et a des effets secondaires néfastes. Pour avoir l’autorisation de la FDA, de l’Agence du médicament européen et français, on a changé les critères d’étude en cours de route, ce qui est interdit. Mais le plus incroyable, cette autorisation a été donnée sur une seule étude, ce qui ne s’est jamais vu. Un traitement contre le coronavirus existe donc bien et certains pays l’ont compris : le Maroc, le Portugal, la Grèce… Il y a l’avant sans et l’après avec l’HCL en Italie, en Russie…. Le vaccin est donc inutile !
    (https://www.facebook.com/LeveilleurQuantique/videos/311944206574649/)

    Aux USA, Trump ne tient pas à rendre la vaccination obligatoire !

    Le milliardaire Elon Musk refuse de se faire vacciner contre le coronavirus et traite Bill Gates de « crétin » : il faut dire qu’il a eu son fils aîné est décédé de la Mort Subite du Nourrisson (MSN), sans doute dû au vaccin DTC :
    https://planetes360.fr/le-milliardaire-elon-musk-refuse-de-se-faire-vacciner-contre-le-coronavirus-et-traite-bill-gates-de-cretin/

    Reste que la plupart des gens préfèrent écouter les mensonges qui rassurent…

    • Jeanne dit :

      VACCINS :



      Aux USA, un vaccin contre le COVID-19 est testé en dernière phase des essais cliniques sur 30.000 volontaires à partir de juillet 2020, par la biotech Moderna (fondée en 2011), cofinancé par le gouvernement américain, la Fondation des Gates et quelques autres.
      https://www.latribune.fr/entreprises-finance/industrie/chimie-pharmacie/un-vaccin-contre-le-covid-19-sera-teste-sur-30-000-volontaires-a-partir-de-juillet-850037.html?utm_term=Autofeed&utm_medium=Social&utm_source=Facebook#Echobox=1591885005

      Mais comment la molécule développée peut-elle avoir été développée de manière fiable en un temps si court alors que pour un vaccin classique il est admis que si tout va bien il faudrait 5 à 10 ans ? Si en plus Moderna est engagée ici dans les médecines transformatrices basées sur l’acide ribonucléique messager (ARNm). Elle poursuit la science de l’ARNm. Or, l’ARNm « est une copie simple brin linéaire de l’ADN composée d’ARN, qui comprend la région codant une protéine, encadrée de régions non codantes. Il est synthétisé sous forme de précurseur dans le noyau de la cellule lors d’un processus appelé transcription. Ce vaccin traite donc de séquences génétiques. Il ne peut pas causer le Covid-19 mais contient un code génétique inoffensif copié sur le virus qui cause la maladie. Mais comment peut-on l’affirmer alors que la technologie de Moderna, fondée sur l’ARN messager, n’a jamais prouvé son efficacité contre d’autres virus ! De plus, ce premier essai sur l’homme n’a pas été testé avant sur des animaux pour s’assurer que le vaccin déclenche une réponse immunitaire.


      La seringue dotée d’une puce RFID/NFC permettra au personnel qui vaccine de répertorier à qui, à quel moment et à quel endroit son contenu a été injecté. Elle relève aussi d’une technologie nouvelle car le produit doit être mis dans le contenant au moment de sa fabrication. Aux USA, l’Injection qui sera faite par la societé Apiject est prévue pour la fin de l’année.
      https://video.foxbusiness.com/v/6156879589001/#sp=show-clips
      L’insertion d’une puce RFID/NFC expliquée à 2 mn :

      Mais si les seringues sont pré-chargées, qui pourra à l’avance informer sur le contenu de ce liquide à l’heure des nanoparticules ?

      L’un des fondateurs de l’entreprise Moderna est Kenneth R. Chien du Karolinska Institutet (ICI) et professeur à Harvard. Or Karolinska et Harvard sont bénéficiaires de la générosité des Gates !

      Moderna a été introduite en bourse (Nasdaq sous le sigle MRNA). Ses 10 plus importants actionnaires :

      Très curieusement, son action a été multipliée par 3 depuis le 21 février 2020, soit avant que l’OMS ne classe le 11 mars 2020 le Covid 19 dans la catégorie « pandémie » !

      Tout semble démontrer que ce dispositif global a bien été planifié avant l’arrivée officielle du Covid 19 ! On comprend pourquoi la couverture de décembre 2018 du ‘The Economist’ la prévoyait déjà ! Mais doit-on accepter ce vaccin dont on ne sait rien, financé par ceux qui ont dépossédé notre système financier et économique ainsi que nos législations centrés sur l’intérêt public au profit de normes commerciales privées ? Catherine Austin Fitts ne le pense pas :
      https://truthcomestolight.com/2020/06/05/there-are-fates-worse-than-death-catherine-austin-fitts-exposes-the-injection-fraud/

      En Grande Bretagne, Tony Blair a appelé à une nouvelle ‘identification numérique’ afin que les gens puissent prouver leur état de maladie, lors d’une conférence virtuelle sur la technologie CogX : « les voyages internationaux ne pourront redémarrer que si les gens peuvent prouver facilement qu’ils n’ont pas le coronavirus. »
      https://www.dailymail.co.uk/news/article-8403369/Tony-Blair-calls-new-digital-ID-people-prove-coronavirus-disease-status.html
      Le fabricant britannique Astrazenca va produire 2 milliards de doses du vaccin contre le Covid-19 développé par l’Université d’Oxford après un accord de 750 millions de dollars apportées par des organisations caritatives (Le CEPI et Gavi..) soutenues par la fondation Bill & Melinda Gates. AstraZeneca a conclu un partenariat de licence avec le Serum Institute of India (SII), le plus grand fabricant mondial de vaccins en volume, pour 1 milliard de doses du vaccin destiné aux pays à revenu faible et intermédiaire. « On saura si le vaccin fonctionne à partir du mois d’aout » a indiqué le directeur général d’AstraZeneca, Pascal Soriot. 10 000 volontaires le testent actuellement. 400 millions du vaccin Astrazeneca nommé AZD1222 ont déjà été commandés par l’Allemagne, la France, l’Italie et les Pays-Bas.
      https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/coronavirus-allemagne-france-italie-et-pays-bas-commandent-400-millions-de-vaccins-a-astrazeneca-4ea469419c6afba381ffc79c73ba8280
      Dès le confinement de mars 2020 l’action AstraZeneca est partie à la hausse, comme quoi des gens étaient bien informés !

      Les premiers essais sur le vaccin AstraZeneca ont rencontré des problèmes neurologiques. Un volontaire a même soudainement commencé à dire « Ils ont tué Dieu ; je ne peux plus sentir Dieu – mon âme est morte » après le vaccin.
      https://halturnerradioshow.com/index.php/en/news-page/world/they-ve-killed-god-i-can-t-feel-god-my-soul-is-dead-astrazeneca-halts-covid-19-vaccine-trials-after-second-volunteer-develops-neurological-problems


      A lire ‘Vaccins, on nous aurait menti’ de l’avocat JP Joseph. « Depuis 1980, on sait qu’une vaccination de masse peut être toxique pour certains grâce au système HLA du Professeur Jean DAUSSET » :
      https://www.infovaccin.fr/198101.html

      Cliquer pour accéder à evol_Carosella1.pdf

      « Il n’est pas normal qu’il y ait moins de contrôle sur les vaccins que sur les médicaments. Car il y a des questions qui se posent ! Comme par exemple, pourquoi la communauté religieuse anabaptiste les amish aux USA qui interdit les vaccins n’a pas d’enfants autistes ? »

      A connaître, le décret n° 2018-42 du 25 janvier 2018 relatif à la vaccination obligatoire des enfants :
      https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2018/1/25/SSAP1732098D/jo/texte

      Une étude allemande réduit les espoirs d’un vaccin : les anticorps pourraient ne pas durer :
      https://www.lavenir.net/cnt/dmf20200712_01490564/une-etude-allemande-reduit-les-espoirs-d-un-vaccin-les-anticorps-pourraient-ne-pas-durer?utm_medium=SocialALLFB&utm_source=Facebook&fbclid=IwAR2vz_PR8ugX4HC9tR25Hvdg-8lTVX2IY0sFX8tp0t5u207GQ3HBM8iooYE#Echobox=1594549342

      Le 11 août 2020, Vladimir Poutine annonçait que la Russie avait développé le premier vaccin contre le coronavirus. Mais l’absence de publications scientifiques comme d’essais cliniques de phase 3, où le traitement doit être testé sur des dizaines de milliers de volontaires, inquiète. Le biologiste russe Konstantin Severinov explique que « sans données de la phase 3, impossible que le vaccin russe contre le coronavirus soit accepté partout dans le monde. »
      https://www.sciencesetavenir.fr/sante/konstantin-severinov-sans-donnees-de-la-phase-3-impossible-que-le-vaccin-russe-contre-le-coronavirus-soit-accepte-partout-dans-le-monde_146920

      Cela n’empêche pas Mark Zuckerberg d’essayer de déréférencer les contenus anti vaccins !

      De plus, lors d’une audition du comité judiciaire de la Chambre sur la loi antitrust avec les PDG d’Amazon, Apple, Facebook et Google, le PDG de Facebook, Mark Zuckerberg, a déclaré que les publications positionnant l’hydroxychloroquine en tant que remède contre le coronavirus seraient supprimées. « Nous ne voulons pas devenir les arbitres de la vérité. Je pense que ce serait une mauvaise position pour nous et non ce que nous devrions faire »,
      https://reclaimthenet.org/mark-zuckerberg-hydroxychloroquine-antitrust-hearing/#disqus_thread

      Violaine Guérin, immunologiste pense que l’« on va trop vite pour le vaccin pour des raisons financières ! »

      Aux États-Unis, un cadre juridique spécial stipule qu’aucune entreprise pharmaceutique ne peut faire face à des poursuites pour effets secondaires des vaccins en cas « d’urgence de santé publique ». Cette législation, connue sous le nom de PREP Act, est le produit d’un effort de lobbying massif de l’industrie pharmaceutique américaine et a été introduite malgré l’opposition vigoureuse des groupes de consommateurs. À moins que le fabricant de vaccins ne vous tue ou ne vous blesse intentionnellement —faute intentionnelle—, vous ne pouvez pas les poursuivre en justice.
      https://en.wikipedia.org/wiki/Public_Readiness_and_Emergency_Preparedness_Act
      Un document qui n’est plus disponible auprès de la Food and Drug Administration des États-Unis concernant «l’autorisation d’utilisation d’urgence» de traitements potentiels contre le COVID-19 semble suggérer que l’hydroxychloroquine satisfait aux critères de classification, mais ferait obstacle à d’autres médicaments lucratifs et à un vaccin :
      https://thenationalpulse.com/news/leaked-hydroxychloroquine-memo/

      La thérapie génique par le vaccin :

      Ne va-t-on pas vers le remplacement du genre humain actuel ?

      Car selon le pneumologue Wolfgang Wodarg, le vaccin modifiera bien génétiquement la personne. Il ne faut pas l’accepter. « Il est sensé apporter du matériel génétique libre pour être lu par nos cellules », précise le prof Stephen Hockertz. Ce qui signifie clairement une modification génétique des humains. Reste à savoir si ce matériel génétique est également incorporé dans les cellules germinales, c’est à dire l’ovule de la femme et les spermatozoïdes de l’homme. Si c’est le cas, cela devient héréditaire. On comprend pourquoi les participants aux essais s’engagent à une contraception stricte. Et pourquoi les fabricants des vaccins sont exonérées de toute responsabilité.Reste à se demander pourquoi les médias ne parlent pas de ces risques ?

      Humour : https://www.youtube.com/watch?v=x-bwTglL6us

      Gates a acquis un système d’exploitation qui a été installé dans nos ordinateurs. L’explosion simultanée et soudaine du nombre de virus informatiques a alors rendu nécessaire sa mise à jour régulière, permettant à Gates et à ses associés d’ajouter régulièrement dans les logiciels tout ce qu’ils voulaient. Ils prévoient maintenant d’installer un système d’exploitation dans notre corps et à utiliser des « virus » pour imposer une installation initiale suivie de mises à jour régulières. Ces technologies (cartes de crédit et systèmes de surveillance injectables ou nanotechnologies d’interface cerveau-machine injectables) passent sous la dénomination « vaccin » car ainsi Gates et cie sont éxonérés de toute responsabilité. C’est le contribuable américain qui financera, par le biais du National Vaccine Injury Compensation Program, les dommages dont ils seraient autrement responsables du fait de leurs expériences et des violations du code de Nuremberg et de nombreuses lois civiles et pénales. Le premier et le plus important de leurs objectifs est le remplacement du système monétaire actuel basé sur le dollar américain, par un système de transactions numériques qui puisse combiner l’identification et le suivi numériques. Les gestionnaires du système basé sur le dollar américain sont soumis à des pressions pour utiliser de toute urgence les nouvelles technologies en vue de centraliser les flux économiques et de préserver leur contrôle sur le système financier.
      https://home.solari.com/deep-state-tactics-101-the-covid-injection-fraud-its-not-a-vaccine/
      D’où les paroles dictatoriales de Gates le 16 aout 2020 : « Vous n’avez pas le choix. Les gens agissent comme s’ils avaient le choix. Pour que le monde revienne à la normale, il faut que l’ensemble de la population mondiale soit vacciné. »

      Le passeport-santé en Irlande :

      Quels sont les pays les plus enclins à se faire vacciner ?
      https://fr.weforum.org/agenda/2020/09/covid-19-ou-est-on-le-plus-enclin-a-se-faire-vacciner/

      Le commissaire de la FDA, le Dr Stephen Hahn, a annoncé qu’ils étaient sur le point d’examiner les vaccins-à-procédures-accélérées contre le coronavirus en vue de leur approbation avant les élections américaines. L’un d’entre eux, le vaccin Covid à ARNm de Pfizer, permet d’injecter directement dans les flux sanguins humains de minuscules robots de moins de 0,1 millimètre de large. Ils sont munis de « pattes » en platine capables de se plier lorsqu’elles sont frappées par une lumière laser, créant ainsi un mouvement de marche. Les robots peuvent survivre à des environnements très acides et à des variations de température de plus de 200 degrés Kelvin (-73 degrés Celsius). Cette technologie fait partie du programme prévu par le Forum économique mondial pour le « transhumanisme » et leur « 4e révolution industrielle ».

      Une religieuse catholique, Keri Burnor, agressée sexuellement par un prêtre mais non condamné par un tribunal, s’est mise à enquêter sur les activités de l’ordre des jésuites et leur infiltration dans la structure de commandement de l’armée américaine.
      https://vaccineimpact.com/2020/fda-to-review-fast-tracked-covid-vaccine-by-october-as-new-study-proves-microscopic-robots-invisible-to-naked-eye-now-can-now-be-injected-into-blood-stream/
      Elle fut alors victime de plusieurs tentatives de meurtre à l’aide de nanotechnologies, de systèmes de transmission d’énergie à haute fréquence et de substances radioactives !


      La plupart des vaccins Covid en cours de développement utilisent des tissus de fœtus humains pour cultiver le coronavirus. Pour que ces bébés soient utilisés dans les recherches qui sont menées, leurs cœurs doivent battre. On les prend donc quand ils ont l’âge de cinq ou six mois.
      https://vaccineimpact.com/2020/dr-theresa-deisher-on-the-use-of-aborted-fetal-tissue-in-vaccines-babies-are-born-at-5-6-months-old-alive-with-beating-hearts-and-no-anesthesia/

      Si pour fabriquer des vaccins contre les maladies bactériennes on utilise de l’eau, du sel, du sucre, des acides aminés, afin de multiplier les bactéries, il n’en est pas de même contre les maladies virales qui ont besoin de cellules vivantes provenant de tissu de poulet, de rein de singe ou de fœtus humain de plus de 3 mois pour que les virus se multiplient (exemple de l’hépatite A, rubéole, varicelle…). Comme les cellules fœtales ne survivent pas longtemps sans une action immédiate (moins d’une heure), laborantins et avorteurs travaillent ensemble. Dans le film « Le cri silencieux »,

      on voit comment un fœtus cherche à éviter l’outil de l’avorteur qui va le découper vivant.

      La vente en pièce détaché d’organes de fœtus (cœur, rate, poumon) est un business lucratif :


      Comment Planned Parenthood cache, avec deux niveaux de facturation, les profits créés par la vente de tissus fœtaux issus de bébés avortés :

      https://effondrements.wordpress.com/2012/05/13/les-avortements-un-business-en-plein-essor/comment-page-2/#comment-14974
      Entretien entre Robert F. Kennedy, Jr. et le Dr Theresa Deisher : « La plupart des vaccins Covid en cours de développement utilisent des tissus de fœtus humains pour cultiver le coronavirus. Car l’industrie pharmaceutique subissait de fortes pressions de la part du mouvement de défense des droits des animaux pour qu’elle cesse d’utiliser les animaux à des fins d’expérimentation. Ainsi des bébés sont mis au monde vivants, et leur cœur est découpé sans anesthésie. »
      https://fr.sott.net/article/35808-Utilisation-dans-les-vaccins-de-tissu-ftal-de-bebes-de-5-6-mois-avortes-vivants-pour-decouper-sans-anesthesie-leur-cur-encore-battant

      Une mère de famille témoigne sur le retour en classe 15 jours avant les grandes vacances : « On leur a montré une vidéo sur les bienfaits du vaccin. Puis ils ont dû remplir un questionnaire sur comment le confinement s’était passé. On comprend mieux pourquoi Blanquer a dit qu’il ne remettait pas les enfants durant les derniers jours d’école pour qu’ils travaillent ! »

      • Chantal dit :

        Etonnante la percée révolutionnaire réalisée en 2010 par le scientifique canadien Derek Rossi. Il a réussi à trouver un moyen pour reprogrammer les molécules qui portent les instructions génétiques pour le développement des cellules dans le corps humain. Cette nouvelle capacité à réécrire l’ARNm (acide ribonucléique messager) ouvre des possibilités diverses.
        La nanotechnologie de l’hydrogel permet par exemple à n’importe quel être humain de se faire implanter des capteurs dans leur cœur pour mesurer leurs niveaux de glucose, d’oxygène et de lactate. Ce matériau semblable à une lentille de contact nécessite seulement l’introduction d’un injecteur spécial sous la peau où il peut transmettre des signaux numériques lumineux par un réseau sans fil comme la 5G. Une fois fermement implantées dans l’organisme, les cellules humaines sont à la merci de tout programme d’ARNm délivré par ce substrat. La société privée créée pour commercialiser cette technologie qui permet de contrôler à distance les processus biologiques, s’appelle Profusa Inc et ses activités sont financées à hauteur de millions par les NIH (National Institutes of Health) et la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency). En mars, la société s’est discrètement insérée sur le marché très encombré du COVID-19 en annonçant une micropuce injectable pour la détection des maladies respiratoires virales, dont COVID-19.
        Affiche recherchant des volontaires pour participer à une étude sur le vaccin COVID-19 par le NIH et Moderna Inc. :

        Reste qu’il faut l’approbation de la FDA (Food and Drug Administration) ! Sera-t-elle obtenue début 2021 afin de vacciner le maximum de personnes tel que le désire Bill Gates ? Et les gens accepteront-ils cette nanotechnologie qui peut se retourner contre eux dans de mauvaises mains ?
        https://www.mintpressnews.com/darpa-covid-19-vaccine-implant-mrna/271287/

        il semblerait que la Russie ait trouvé un antidote efficace sous forme de médicament contre la maladie Covid-19. Comme l’informe l’agence étatique russe de communication RIA Novosti, il s’agit de l’Areplivir constitué sur la base du Ravipiravir, médicament fabriqué par la compagnie pharmaceutique privée « Promomed » à Moscou. Le Ministère russe de la santé a donné l’autorisation de vendre ce médicament en pharmacie sur ordonnance (d’un médecin généraliste) le 17/09/2020, mais il est utilisé dans les hôpitaux et cliniques depuis juillet 2020.

        Dans la video on y entend Piotr Biély , un biochimiste connu dans le monde entier, représentant du Conseil de direction de la compagnie pharmaceutique « Promomed » de Moscou : « Pendant les essais cliniques, nous n’avons connu aucun cas où le diagnostic du client s’est aggravé, c’est à dire qu’une personne au stade moyen de l’évolution de la maladie n’est jamais passée à un stade plus grave. Même les personnes en réanimation, recouvrent la santé après avoir pris le médicament. Le médicament bloque la réplication du virus. Si le virus ne se réplique pas, il meurt alors dans les 10 heures qui suivent. Dès que nous donnons à prendre une dose conséquente du médicament, le virus cesse de proliférer le premier jour, sa quantité s’écroule dans les premières 48 heures. Il faudra tout de même encore quelques jours pour une guérison complète. Reste que la boite de ce médicament coûte un peu plus de 100 euros. »

  22. Georges dit :

    Action réalisée devant la préfecture du Var pour dénoncer la gestion de la crise sanitaire par le gouvernement :

    Témoignage du Dr JJ Erbstein sur les interdictions de Salomon et de l’Ordre des Médecins contre l’azithromycine !

    Des docteurs américains ont tenu une conférence à Capitol Hill, un quartier de Washington, le 27 juillet, pour dénoncer « la campagne de peur et de désinformation massive sur le coronavirus… Un traitement existe si vous êtes soigné tôt (hydroxychloroquine, azithromycine et zinc)… Le confinement a été nuisible pour la population, les entreprises et l’économie… Les enfants supportent très bien le virus, leur taux de mortalité est de 0,002% et ils ne sont pas des vecteurs de transmission. Ils ne transmettent pas le virus à leurs parents ou professeurs, contrairement aux personnes âgées. » :

    http://www.francesoir.fr/societe-sante/transcription-de-la-conference-de-presse-scotus-des-medecins-de-premiere-ligne-de
    La video vue par 17 millions de personnes a été censurée par google, youtube, facebook, twitter…. :
    https://www.breitbart.com/tech/2020/07/27/facebook-censors-viral-video-of-doctors-capitol-hill-coronavirus-press-conference/
    Robert Redfield, directeur des Centers for Disease Control and Prevention des États-Unis, a admis début aout 2020 que les hôpitaux avaient une incitation financière à sur-déclarer les décès dus aux coronavirus :
    https://headlineusa.com/cdc-admit-perverse-incentive-covid/

    Les nouveaux pays du tiers-monde en matière sanitaire :

    Cliquer pour accéder à full-report.pdf


    Car en fait le taux de létalité que l’on pensait être de 3,5% (pourcentage de morts parmi les infectés), est en fait autour de 0,53% (la grippe 0,3%). Les enfants ne sont pas, comme on l’avait cru au départ, une source contagieuse. Et le virus n’aime ni la chaleur ni un fort taux d’humidité ! La mortalité par contre parmi les gens hospitalisés à cause du covid était de 3,1% à Marseille mais de 17,6% dans le reste de la France !

    Du coup, des scientifiques britanniques ont averti qu’il pourrait y avoir des retards majeurs dans la production d’un vaccin Covid-19 si les taux d’infection actuels au Royaume-Uni restaient faibles. Ils soutiennent que la Grande-Bretagne devrait envisager d’infecter délibérément des volontaires, conformément aux propositions de l’Organisation mondiale de la santé. D’autres scientifiques ont évidemment réagi avec horreur à cette proposition, dont Jonathan Ives du Center for Ethics in Medicine de l’Université de Bristol : « Si nous le faisions, nous demanderions à des personnes en bonne santé de mettre leur bien-être et leur vie en danger pour le bien de la société dans son ensemble. » Environ 7% de la population britannique pourrait déjà avoir été infectée par le virus Covid-19. C’est un niveau d’infection faible qui pose des problèmes pour tester les vaccins. Donc ils voudraient que plus de personnes contractent le virus afin de leur donner un vaccin qui devrait les aider à se débarrasser de ce virus qui disparaît naturellement.
    https://www.fort-russ.com/2020/05/scandal-uk-scientists-want-to-give-coronavirus-to-healthy-volunteers-in-vaccine-hunt-citing-too-few-real-cases/
    Le résultat catastrophique sur des cobayes humains pour tester le vaccin Moderna contre le coronavirus :
    https://www.fort-russ.com/2020/05/catastrophe-modernas-corona-vacc-test-subject-ian-haydon-suffers-major-illness

    BIGPHARMA OU BIGMAFIA ?

    https://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/05/24/hydroxychloroquine-the-lancet-dans-de-sales-draps-306637.html
    Enquête sur Surgisphere :
    https://pgibertie.com/2020/05/31/la-macronie-et-laffaire-des-avions-renifleurs/comment-page-1/#comment-11292
    https://www.medicineuncensored.com/a-study-out-of-thin-air

    Des scientifiques brésiliens ont écrit une lettre ouverte sur la «science», car lors de cette pandémie, ce terme a été utilisé «ad nauseam». « L’intention ici est de nous conduire tous à l’idée que la science actuelle est incontestable et infaillible. Pourtant les simulations apocalyptiques du Collège impérial furent complètement fausses. Et l’HCQ fut statuée inefficace malgré la baisse significative des décès. Non, la science permet le débat, les divergences d’opinions, le doute. Rarement arrivons-nous à un consensus scientifique, en conséquence, personne ne peut parler au nom de la science. Des maires et des gouverneurs ne peuvent donc pas dire qu’ils suivent la science, mais plutôt l’aile scientifique qu’ils aiment. Les scientifiques comme tous les êtres humains ont des aversions, des passions et des préférences politiques. Certains ont développé des bombes atomiques, des armes chimiques, biologiques ou des drogues illicites. L’étude de Manaus sur la chloroquine (CQ), réalisée au Brésil et publiée dans le Journal de l’American Medical Association (JAMA), révèle une utilisation de doses létales du médicament sur des patients très affaiblis. Une autre étude publiée par des chercheurs chinois dans le British Medical Journal (BMJ) constate aussi de trop fortes doses (1 200 mg pendant 3 jours, puis 800 mg pendant 12 à 21 jours) et une distribution trop tardive (et non dès les premiers symptômes). Dans le New England Journal of Medicine les patients ont été randomisés de manière irrégulière : plus d’hommes que de femmes (pourtant 3 fois plus mortels), très âgés et avec plus de noirs (moins résistants au virus) en oubliant de donner l’azithromycine. Alors que l’étude du Dr Raoult sur 3000 patients testés a eu un taux de mortalité très faible (0,4%). Dans le doute, l’HCQ qui n’est pas cher et avec des effets secondaires minimes, devrait être utilisé. »
    https://conexaopolitica.com.br/ultimas/brazilian-scientists-and-academics-write-an-open-letter-on-the-science-of-the-coronavirus-pandemic/
    Justement, après l’étude parue dans The Lancet contre l’HCQ, une étude chinoise prouve le contraire. Même pour les cas graves, la mortalité passe de 45,8, à 18,8 %.
    https://www.lessymboles.com/une-etude-chinoise-demontre-que-lhcq-est-active/


    Pour Yoram Lass, médecin, chercheur et ancien directeur général du ministère de la Santé Israélien « ce n’est rien de plus qu’une épidémie de grippe si l’on se penche sur les chiffres. Le chiffre de la mortalité due au coronavirus est un faux chiffre. La plupart des gens ne meurent pas du coronavirus. Ceux qui enregistrent les décès changent simplement la cause du décès. Si les patients sont morts de leucémie, de cancer métastatique, de maladie cardiovasculaire ou de démence, ils inscrivent coronavirus. De plus, le nombre de personnes infectées est faux, car il dépend du nombre de tests. Plus vous faites de tests, plus vous avez de personnes infectées. Si vous regardez la courbe du coronavirus sur un graphique, vous verrez qu’elle ressemble à un pic. Le coronavirus arrive très vite, mais il s’en va aussi très vite. La courbe de la grippe est superficielle car elle met trois mois à passer, mais le coronavirus met un mois. Si vous comptez le nombre de personnes qui meurent en termes de surmortalité vous verrez que pendant la saison du coronavirus, nous avons eu une surmortalité qui est environ 15 % plus importante que l’épidémie de grippe ordinaire de 2017. Plus de personnes mourront à cause des mesures de confinement qui vont entrainer du chômage dans les pays développés et des famines dans ceux en développement que du virus. »
    https://covidinfos.net/covid19/le-chiffre-de-la-mortalite-due-au-coronavirus-est-un-faux-chiffre-selon-le-dr-lass/1151/
    Cet article semble déjà le confirmer :
    https://zerhubarbeblog.net/2020/05/27/confinement-covid-19-de-lerreur-a-lhorreur/
    Le nombre d’arrêts cardiaques a doublé en région parisienne​ au pic de l’épidémie de Covid-19 :
    https://www.atlantico.fr/pepite/3589986/confinement–le-nombre-d-arrets-cardiaques-et-le-taux-de-mortalite-ont-explose

    En Italie, le procureur de Bergame enquête sur l’épidémie :
    https://www.ilfattoquotidiano.it/2020/04/08/coronavirus-i-pm-di-bergamo-indagano-per-epidemia-colposa-i-carabinieri-del-nas-nellospedale-di-alzano-lombardo/5763543/

    La nocivité du professeur Jean-François Bergmann, ancien vice-président de l’ANSM :
    https://fr.sputniknews.com/france/202005241043833229-on-peut-le-dire-haut-et-fort-didier-raoult-se-trompe-lhydroxychloroquine-a-nouveau-desapprouvee/

    Les experts-médecins des conseils scientifiques chargés d’éclairer Emmanuel Macron pendant la crise du coronavirus ont touché 450.000 euros des firmes pharmaceutiques ces cinq dernières années. Faut-il s’inquiéter pour leur indépendance ?
    https://www.marianne.net/societe/118000-euros-de-msd-116000-euros-de-roche-faut-il-s-inquieter-des-liens-entre-labos-et

    Yazdan Yazdapanah, qui coordonne les essais contre le coronavirus, est-il l’homme des laboratoires américains ? Entre 2012 et 2019, Yazdanpanah a reçu officiellement 133.000$ en plus de son salaire, versé par des laboratoires essentiellement américains.
    https://www.atlantico.fr/decryptage/3588409/yazdan-yazdapanah-qui-coordonne-les-essais-contre-le-coronavirus-est-il-l-homme-des-laboratoires-americains-eric-verhaeghe
    Fin janvier il disait qu’il y a « 5 à 15% de risque d’avoir un cas en France » :
    https://www.europe1.fr/emissions/L-interview-de-7h40/coronavirus-chinois-yazdan-yazdanpanah-estime-quil-y-a-5-a-15-de-risque-davoir-un-cas-en-france-3945137
    https://www.valeursactuelles.com/politique/video-quand-un-ponte-du-conseil-scientifique-de-macron-assurait-il-ny-aura-pas-depidemie-en-france-117609
    En février, il estime que la lutte contre le Covid-19 va permettre l‘élaboration d’un vaccin contre les coronavirus en général :
    https://www.lefigaro.fr/sciences/pr-yazdan-yazdanpanah-il-y-aura-d-autres-epidemies-de-coronavirus-20200214
    Le 1er mai 2020, il juge qu’il y a un risque de deuxième vague, mais qu’il sera faible si on est prêt :
    https://www.rtl.fr/actu/debats-societe/deconfinement-quelle-que-soit-la-date-il-y-a-un-risque-dit-le-pr-yazdanpanah-7800463958

  23. Patricia dit :

    DES PRÉVISIONS FAUSSES VOULUES PAR LES POLITICIENS :


    https://siksik.org/covid-19-pris-pour-des-cons/

    Comment ils ont gonflé les chiffres pour mieux terroriser les peuples :
    https://ripostelaique.com/covid-19-comment-ils-ont-gonfle-les-chiffres-pour-mieux-terroriser-les-peuples.html
    Un rapport rédigé par un groupe scientifique nommé par le ministère de l’intérieur et composé d’experts médicaux externes de plusieurs universités allemandes, démontre que « la dangerosité du Covid-19 a été surestimée : à aucun moment le danger que représente le nouveau virus n’a dépassé le niveau normal. Les personnes qui meurent du coronavirus sont celles qui, statistiquement, mourraient cette année, car elles sont en fin de vie et leur corps affaibli ne peut plus faire face à un stress quotidien aléatoire (y compris les quelque 150 virus actuellement en circulation). Dans le monde, en un quart d’année, il n’y a pas eu plus de 250 000 décès dus au Covid-19, contre 1,5 million de décès lors de la vague de grippe 2017/18. Non seulement l’État a prouvé qu’il était l’un des plus grands producteurs de fausses nouvelles mais en plus ses mesures imposées ont créé plus de morts que le virus, en reportant notamment les opérations chirurgicales vitales (52 000 opérations contre le cancer retardées). » Stephen Kohn, le lanceur d’alerte qui a dévoilé le rapport, a été suspendu de ses fonctions.
    https://www.mondialisation.ca/un-rapport-officiel-allemand-denonce-la-pandemie-covid-19-comme-une-fausse-alerte-mondiale/5646143

    — Au moins 15 millions de morts et 2.400 milliards de dollars de baisse du PIB mondial. C’est ce que prédisaient des chercheurs australiens à propos du coronavirus dans le meilleur des cas. Mais il pourrait tout aussi bien dépasser les 68 millions de victimes :
    https://fr.sputniknews.com/international/202003061043202988-le-coronavirus-tuera-au-moins-15-millions-de-personnes-dans-le-meilleur-des-scenarios-affirme-une/

    — Le virologue Christian Drosten annonçait 280 000 décès en Allemagne..
    https://www.liberation.fr/planete/2020/03/13/le-covid-19-va-t-il-provoquer-300-000-morts-en-allemagne_1781666

    — En France, l’Express annonçait le 23 mars 2020 1,8 million de morts dans le monde même avec de strictes mesures destinées à réduire sa propagation :
    https://www.lexpress.fr/actualite/monde/le-coronavirus-pourrait-tuer-1-8-million-de-personnes-dans-le-monde_2122078.html

    — Un précédent rapport de l’Imperial College mi-mars avait évalué que l’épidémie pourrait faire jusqu’à 510 000 morts au Royaume-Uni.

    En réalité, le bilan reste deux fois moins meurtrier que la saison grippale de 2017 qui a causé 650 000 morts dans le monde. Comme Orwell le décrit en 1984, un point majeur de la pandémie a été d’amener les gens à croire les deux à la fois : à des prévisions minimum et maximum. D’un côté, on a présenté le covid 19 comme terrifiant, une véritable menace pour la race humaine, principalement grâce au modèle informatique de l’Impérial College pourtant affreusement bâclé. De l’autre, on a officiellement fait circuler qu’il n’était pas aussi virulent et qu’il ne constituait un danger que pour les personnes déjà malades ou gravement immunodéprimées. Il allait se comporter en fait comme la plupart des coronavirus. Une des raisons de cette dualité, ne serait-elle pas un essai de coup d’État contre la liberté humaine ? Dans son briefing du 11 mai, Chris Whitty, le médecin-chef du Royaume-Uni, dit bien que pour la plupart des gens, le coronavirus est totalement inoffensif.

    En juillet 2020, le ministre britannique de la santé, Matt Hancock, a été contraint d’admettre que les données de la santé publique anglaise concernant les décès dus aux coronavirus étaient enregistrées de manière frauduleuse. En fait, elles « comptaient » les décès en double !
    https://21stcenturywire.com/2020/08/21/revealed-uk-officials-inflated-covid-hospital-numbers-at-height-of-pandemic/

    De nombreuses études sérologiques démontrent bien que le taux de mortalité lié à l’infection est équivalent à celui de la grippe, ce qui ne justifie absolument pas les mesures de confinement et le sentiment général de panique générale qu’il y a eu :
    https://swprs.org/studies-on-covid-19-lethality/

    Ceux qui sont au pouvoir savaient pertinemment que le coronavirus ne représentait aucune menace !
    — Le 26 mai, le Dr Alexander Myasnikov, responsable de l’information sur le coronavirus en Russie, avait accordé une interview à l’ancien candidat à la présidence, Ksenia Sobchak. Croyant l’interview terminée, et la caméra éteinte, Myasnikov avait déclaré que « C’est des conneries… Tout est exagéré. C’est une maladie respiratoire aiguë avec une mortalité minimale …Pourquoi le monde entier a-t-il été détruit ? Ça, je ne le sais pas ».

    — Dans un courriel divulgué au journal danois Politiken, on voit bien que l’autorité sanitaire danoise ne comprend pas l’approche de son gouvernement. Il est clair que les politiciens ont fait pression sur les conseillers scientifiques pour qu’ils exagèrent le danger.
    https://www.thelocal.dk/20200529/leaked-emails-show-how-denmarks-pm-steam-rollered-her-own-health-agency/amp
    C’est ainsi que le 12 mars 2020, le Parlement danois a adopté une loi d’urgence qui a réduit le pouvoir de l’Autorité sanitaire danoise, la faisant passer d’une « autorité réglementaire » à une simple « autorité consultative ».
    En France, le Dr Raoult le reprochait déjà en 2012 au Sénat :

    En attendant, la déclaration d’urgence sanitaire du 23 mars a été prolongée du 11 mai jusqu’au 10 juillet. Mais il est question de l’amener jusqu’en octobre :
    https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/etat-d-urgence-sanitaire-les-deputes-etudieront-le-17-juin-un-projet-de-loi-pour-le-prolonger_3992387.html
    On le voit aussi en Grande Bretagne :
    https://www.bloomberg.com/news/articles/2020-04-28/top-aide-to-u-k-s-johnson-pushed-scientists-to-back-lockdown
    https://off-guardian.org/2020/05/31/its-all-bullsht-3-leaks-that-sink-the-covid-narrative/

    Récapitulatif :

    L’idée est bien entendu d’utiliser un vaccin, qui donne aux firmes l’immunité judiciaire, pour mettre en place un contrôle des masses grâce à un système de marquage !
    https://home.solari.com/deep-state-tactics-101-the-covid-injection-fraud-its-not-a-vaccine/
    Autrement, comment expliquer que dès que l’OMS a décidé que cela serait une pandémie, le nombre de morts a tout de suite augmenté aussi bien en Europe qu’aux USA ?

    La réaction d’une femme en Floride sur le monde actuel :

    Autre prévision certainement fausse, celle du biostatisticien de la VUB Kurt Barbé. Il prévoit une deuxième vague, qui aurait en réalité déjà commencé, et pourrait bien être plus féroce que la première :
    https://www.7sur7.be/belgique/la-deuxieme-vague-pourrait-etre-bien-plus-feroce-que-la-premiere~a9943cb8/?referrer=https://www.youtube.com/

    Fin juillet, l’Institut national de santé publique du Québec (INSPQ) a révisé de façon importante ses données concernant l’ampleur de la COVID-19 au Québec. Dans cette mise à jour de l’INSPQ, le pourcentage de cas actifs passant soudainement de 44,4 % à 2,5 %, celui des guérisons de 45,6 % à 87,6 %. « On peut se demander depuis combien de temps on répétait un nombre de cas actifs au Québec qui était à des années-lumière de la réalité », a observé Gaël Campan, économiste senior à l’IEDM !
    https://www.iedm.org/fr/donnees-de-linspq-diminution-de-94-du-nombre-de-cas-actifs-de-la-covid-19/
    Conférence à Madrid le 29 juillet 2020 sur la crise sanitaire et les mensonges propagés par les autorités :
    https://lbry.tv/@CoroInfos:8/coronavirus-conference-medecins-Madrid-juillet2020:d

    Aux USA même manipulation. Orlando Health déclarait par exemple un taux de positivité de 98%. Cependant lorsque FOX 35 News a contacté les hôpitaux, ils ont confirmé des erreurs dans le rapport. Le taux de positivité d’Orlando Health n’est en fait que de 9,4%.
    https://www.fox35orlando.com/news/fox-35-investigates-florida-department-of-health-says-some-labs-have-not-reported-negative-covid-19-results
    Le CDC des États-Unis a fait le nettoyage de tous les décès. Sur le total des 160,000 décès , ils ont enlevé tous les malades qui sont en réalité morts du cancer , des AVC , des crises cardiaques. Suite à ce nettoyage , il ne reste plus que 9,210 décès qui sont réellement attribuables au covid-19.
    https://www.nbc4i.com/community/health/coronavirus/new-cdc-report-shows-94-of-covid-19-deaths-in-us-had-underlying-medical-conditions/?fbclid=IwAR15FPq7I6vlwfkIcwpmk818FJy4f5E2tJGBi4Jotu3-kDUKMIGWPzbaYYE

    En Belgique, «ce n’est pas +60%, mais +1% de cas confirmés» : souligne l’ex-recteur et virologue de l’ULiège, Bernard Rentier, qui tient à dénoncer le catastrophisme de Sciensano :
    https://www.sudinfo.be/id231299/article/2020-08-05/ce-nest-pas-60-mais-1-de-cas-confirmes-lex-recteur-et-virologue-de-luliege

    Exemple flagrant de manipulation : des députés brésiliens, étonnés de voir qu’un hôpital annonçait avoir 5000 malades du coronavirus et 200 morts, y sont allés. Il n’y avait pas un patient dans l’établissement !

    WOW!!! 😮 #Breaking #BreakingNews
    Members of Parliament of #Brazil break into hospital that claimed to have 5,000 infected
     & 200 deaths from #COVID19 & CAUGHT THEM RED HANDED NOT ONE PERSON,
     they have FRAUDED THE WORLD!! #Italy #Spain #ArrestBillGates pic.twitter.com/V698rTxxR3
    
    — Alpha OmegaEnergy (@AOECOIN) June 16, 2020
    

    La situation au Brésil ressemble à celle de la France. On cherche à avoir le maximum de morts dus au virus en trichant (40% des décès ne viendraient pas du covid-19) et en supprimant les médicaments qui pourraient sauver les gens. Curieusement, le gouverneur de Sao Paulo, Doria, signait en aout 2019, un contrat avec la Chine pour la fabrication d’un vaccin appelé « coronavac ».

    Les chercheurs du FakeMed pensaient-ils lutter contre la Covid-19 en fabriquant leurs canulars ?
    http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes-societe-sante/les-chercheurs-du-fakemed-pensaient-ils-lutter-contre-la-Covid-19

    Témoignage sur les tests PCR du Dr Bruno Vermesse :

    http://resistance-verte.over-blog.com/2020/08/temoignage-d-un-medecin-de-lille.html

    Quand Pujadas dénonce une manipulation de l’état : « si actuellement il y a des dizaines de départements en alerte, cela n’a aucun rapport avec la période d’avant mai. Si on compte actuellement le nombre de contaminations, avant, on comptabilisait ceux qui entraient en hospitalisation, en réanimation et le nombre de tests effectués. »

    Le Dr Martin Blachier a lui aussi corrigé l’erreur sur BFM ! Il n’est pas non plus pour le port du masque en air libre :

    30 à 40% des gens qui ont un tests PCR positifs ailleurs et qui font un second test pour contrôler dans l’institut du professeur Raoult…sont en fait négatifs. Visiblement, ce test est tout sauf fiable.

    Cette épidémie nous a appris que le covid-19 était doté en quelque sorte d’une conscience politique. Très étonnement, aux USA, les états conservateurs se sont retrouvés avec un taux de mortalité autour des 400 décès par million d’habitants alors que ceux démocrates presque de 800 !
    http://www.francesoir.fr/covid-19-etats-unis-deux-combats-divergents-les-democrates-ciblent-trump-les-republicains
    Au Brésil c’est pire puisque les 6 états sur 23 votant contre Bolsonaro ont eu 82% du total des morts de ce pays.

    Une bonne nouvelle du professeur Florence Ader, qui pilote l’essai Discovery, au 18 août, 835 patients ont été inclus dans l’essai Discovery, contre 740 au début du mois de mai. A cette allure, on découvrira le remède contre le coronavirus l’année prochaine.
    https://www.lyoncapitale.fr/actualite/covid-19-entretien-avec-le-professeur-florence-ader-qui-pilote-l-essai-discovery/
    Cela n’a d’ailleurs peu d’importance puisque les prédictions du docteur en médecine Martin Blachier se sont révélées fausses. Il est pourtant le PDG d’une entreprise « Public Health Expertise » qui réalise des modélisations mathématiques : « les industriels et les pouvoirs publics nous font confiance » est-il écrit sur le site :
    https://www.ph-expertise.com/
    Il affirmait doctement durant les mois d’avril et de mai derniers que nous allions comptabiliser 65 000 décès en plus quelque soit la façon dont le déconfinement allait se réaliser, quand bien même tout le monde porte le masque, respecte les gestes barrières, la distance… ! Il est sans doute un fervent disciple de ce Ferguson de l’Imperial Collège que Gates finance depuis des années.
    https://www.lelibrepenseur.org/quand-martin-blachier-predisait-80-000-morts-en-france/
    Martin Blachier: « Je ne reçois aucune rémunération personnelle des laboratoires ou autres … mais mon entreprise travaille autant avec des acteurs publics que privés » Effectivement, 471.000 euros de Gilead.
    https://pbs.twimg.com/media/EhQleSUXcAEq85Y?format=jpg

    D’autres chiffres ont été dévoilés par l’Institute for Health Metric and Evaluation basé à l’université de Washington. Il s’agit d’un organisme indépendant de recherches dans le domaine de la santé lancé en 2007 en partie grâce à la fondation de Bill et Melinda Gates. D’après l’institut, 2 811 777 décès seraient à dénombrer à travers le monde d’ici la fin de l’année contre 880 955 aujourd’hui.
    https://www.gentside.com/sante/covid-19-trois-fois-plus-de-deces-dans-le-monde-d-ici-2021-selon-une-etude_art95929.html

    INFO ou INFOX de Samira El Gadir en plein 20h sur TF1 ?
    http://www.francesoir.fr/societe-economie/info-ou-infox-de-samira-el-gadir-en-plein-20h-sur-tf1


    Nathan Peiffer-Smadja a commencé ses études de médecine en 2006, mais ne serait toujours pas titulaire d’un doctorat. La presse le présente pourtant comme un « médecin infectiologue. Son acte principal récent a été de promouvoir une pétition non aboutie (3261 signataires )contre le Dr Perronne. De plus c’est un étudiant lié à Yazdan Yazdanpanah, un des membres du Conseil Scientifique et historiquement proche du laboratoire Gilead.
    https://pgibertie.com/2020/09/20/saisissons-le-csa-contre-la-desinformation-methodique-sur-la-covid/
    Le 25 septembre 2020, Didier Raoult réfute les chiffres du gouvernement de la veille qui ont justifié le tour de vis sanitaire imposé à la métropole marseillaise :
    https://www.leparisien.fr/politique/didier-raoult-tacle-le-gouvernement-la-decrue-continue-25-09-2020-8391381.php
    Même constat le 24 septembre 2020 par le Pr Toussaint :
    https://planetes360.fr/le-pr-toussaint-lache-une-bombe-sur-lci-on-invente-des-chiffres-de-mortalite-covid-19/?feed_id=57684&_unique_id=5f70e1b2969bb

    L’épidémiologiste Catherine Hill prévoit une situation identique à la mi-mars dans un mois donc vers fin octobre :
    https://www.bfmtv.com/sante/covid-19-l-epidemiologiste-catherine-hill-prevoit-une-situation-identique-a-la-mi-mars-dans-un-mois_AV-202009210216.html
    Selon deux Prix Nobel d’économie, Abhijit Banerjee et Esther Duflo (mariés ensemble), « il faut décréter un confinement du 1er au 20 décembre pour éviter une recrudescence catastrophique du Covid-19 chez les personnes âgées après Noël » :
    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/confinement/covid-19-selon-deux-prix-nobel-sans-confinement-en-decembre-il-y-aura-une-hecatombe-apres-noel-6990277

    Une chose est sûre, si on supprime des lits réservés contre le virus comme à Québec, on pourra plus facilement modifier le palier d’alerte d’une région.

    En France, un peu plus de 3 400 lits d’hospitalisation complète (réservés à des patients pour une durée généralement supérieure à une journée) ont été fermés en 2019 dans les établissements de santé français. Dans le même temps, 1 500 places d’hospitalisation partielle, concernant l’accueil de jour ou de nuit et les unités ayant des activités d’anesthésie, de chirurgie ambulatoire ou de médecine ambulatoire, ont été créées.

    https://www.francetvinfo.fr/sante/politique-de-sante/hopital-plus-de-3-400-lits-ont-ete-supprimes-en-2019_4122035.html

    Candidat démocrate à la présidentielle américaine de 2020, Joe Biden a déclaré le 20 septembre 2020, qu’environ 200 millions de personnes étaient déjà mortes des suites du coronavirus dans son pays ! La population américaine étant estimée à près de 328 millions de personnes, cela signifierait que près des deux tiers de cette nation auraient déjà péri ! Déjà en juin, il avait déclarait qu’on en était à plus de 120 millions de morts :
    https://fr.sputniknews.com/international/202009211044460268-biden-semmele-les-pinceaux-en-evoquant-200-millions-de-morts-du-covid-aux-etats-unis/

    Le JDD devait publier une tribune le 27 septembre 2020, signées par près de 300 scientifiques, universitaires et professionnels de santé critiquant la dérive de la politique sanitaire du gouvernement français. Acceptée le 26 au matin, à 16h elle était interdite de publication !
    http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/il-est-urgent-de-changer-de-strategie-sanitaire-face-la-covid-19-tribune-censure

    Marseille, deux rapports, l’un de l’ARS, l’autre de la DGS : deux chiffres différents !
    http://www.francesoir.fr/societe-economie/marseille-les-chiffres-disent-la-verite-deux-rapports-deux-chiffres-differents
    Santé Publique France a-t-elle manipulé les chiffres d’incidence pour faire croire à une aggravation de la pandémie dans plusieurs gros départements ?
    http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/chronique-covid-ndeg29-sante-publique-france-t-elle-manipule-les-chiffres

    Alors que les artistes français ne viennent pas dénoncer ce scandale du coronavirus, en Allemagne ce n’est pas le cas :

    Reste que le Dr allemand Heiko Schöning qui représente plus de 1000 autres collègues, s’est fait arrêter à Hyde Park le 26 septembre 2020 :

    Le 29 aout 2020, il était intervenu lors du Festival de Berlin pour la liberté et la paix, en expliquant que le covid-19 n’était pas naturel !

  24. Laurent dit :


    GAVI (membres fondateurs sont la Bill & Melinda Gates Foundation, l’OMS, la Banque Mondiale et l’UNICEF).

    La Global Alliance for Vaccines and Immunization (GAVI, Alliance Globale pour les Vaccins et l’Immunisation) se réunissait à Londres ce 4 juin 2020 pour les vingt ans de sa création et la mobilisation de fonds pour ses objectifs de vaccinations sur la période 2021–2025.

    Cliquer pour accéder à GVS-Event-Programme_FR.pdf

    L’idée qui prime : « il faut protéger tout le monde, sinon personne n’est protégé. »

    Depuis 2006, l’IFFIm (Facilité internationale de financement pour la vaccination) utilise les engagements à long terme des gouvernements donateurs pour vendre des « obligations vaccins » sur les marchés des capitaux, ce qui permet de mettre immédiatement à la disposition des programmes de GAVI des fonds importants, présentés aux investisseurs comme un investissement socialement responsable mais où il y a moyen de se faire beaucoup d’argent !

    Une nouveauté, GAVI, en lien avec les sociétés NEC et Simprints, déploie la toute première technique d’identification des empreintes digitales des enfants pour renforcer la vaccination dans les pays en développement. Cette technologie permet d’associer identité biométrique et suivi de la vaccination pour les enfants âgés de 1 à 5 ans. Une avancée importante du biopouvoir.

    L’Afrique va devenir un terrain d’essai pour le système d’enregistrement et de paiement des vaccins «Trust Stamp» :
    https://www.activistpost.com/2020/07/africa-to-become-testing-ground-for-trust-stamp-vaccine-record-and-payment-system.html
    Pourtant le leader de l’Afrique (Nigeria) rejette et expose le vaccin mortel de Bill Gate :

    On a aussi trouvé étrange que le président africain du Burundi, Pierre Nkurunziza, qui avait appelé le Covid un canular et expulsé l’OMS, soit peu après retrouvé mort :
    https://healthimpactnews.com/2020/african-president-of-burundi-calls-covid-a-hoax-expels-the-who-and-is-then-suddenly-found-dead/

    Depuis 1972, l’OMS poursuit des objectifs de réduction de la fertilité des populations par le développement de politiques contraceptives et de soutien à l’avortement. Notamment avec la mise au point d’un vaccin anti-fertilité avec le chercheur Gursaran Talwar.
    https://apps.who.int/iris/bitstream/handle/10665/61301/WHO_HRP_WHO_93.1.pdf?sequence=1&isAllowed=y
    Le développement de ce vaccin s’inscrit dans la continuité des initiatives soutenues et financées par le Population Council créé en 1952 par Rockefeller III.

    C’est ce même Population Council qui a financé le Norplant, implant contraceptif-contragestif au levonorgestrel, et qui a soutenu les travaux du chercheur indien G. Talwar sur la mise au point d’un vaccin contraceptif dès le début des années 70.


    Gursaran Talwar a mené des travaux obsessionnels pour associer la toxine du tétanos avec la partie β de l’hormone hCG (hormone chorionique gonadotrope humaine), cette hormone étant indispensable au dialogue chimique et hormonal qui s’établit entre la mère et l’embryon dans les premiers jours suivant la conception au moment de la nidation. La hCG entretient le dialogue chimique qui soutient le développement de l’endomètre. En liant la βhCG avec la toxine du tétanos dans un vaccin, l’objectif est de conduire le système immunitaire maternel à combattre la toxine en même temps que l’hormone hCG fabriquée par l’embryon et provoquer ainsi un avortement en phase très précoce par effet contragestif. Avec le vaccin TT/βhCG (Tetanus Toxoid/βhCG), seul l’embryon est visé. Ce vaccin a en réalité un effet contragestif. D’autres vaccins anti-fertilité existent , en particulier le Trophoblastic Antigen (TBA) vaccine : Le principe est de provoquer une réaction immunitaire de la mère contre l’enveloppe cellulaire de l’embryon, le trophoblaste– qui lui permet de se nider.
    https://epublications.marquette.edu/cgi/viewcontent.cgi?article=2037&context=lnq

    Une première campagne anti-tétanos avait été organisée par l’OMS en 1994 au Mexique, au Nicaragua et aux Philippines. Des soupçons sur l’utilisation du vaccin anti-tétanos TT/βhCG lors de ces campagnes avaient été confirmés lors d’analyses demandées par Human Life International.
    https://educate-yourself.org/vcd/vcdvaccineslacedwithbirthcontrol.shtml

    En 2013, l’OMS a démarré une campagne de vaccination anti-tétanos néonatal et maternel au Kenya et prévoyait 5 injections espacées de 6 mois chacune, la première commençant en octobre.
    https://www.researchgate.net/publication/320641479_HCG_Found_in_WHO_Tetanus_Vaccine_in_Kenya_Raises_Concern_in_the_Developing_World
    Après la deuxième injection, des médecins catholiques ont réussi à se procurer trois échantillons du vaccin qu’ils ont fait analyser, complétés par 6 autres échantillons après la troisième injection et récupérés par des médecins de la Kenya Catholic Doctors Association.
    https://www.kcda.co.ke/
    Les analyses des échantillons par la méthode ELISA par différents laboratoires indépendants ont montrées une nette présence de βhCG dans les vaccins antitétaniques. Qui plus est, les liens chimiques entre la βhCG et la toxine du vaccin mettait en évidence un procédé d’ingénierie biologique et excluait tout simple rajout de hCG dans le vaccin.

    Curieusement, la campagne de vaccination a été opérée sans transparence depuis le New Stanley Hotel de Nairobi et non depuis un hôpital ou un centre médical, les vaccins étaient amenés sur les sites de vaccinations par la police et strictement contrôlés. Heureusement, celle-ci a été arrêtée à la troisième injection en octobre 2014. Le calendrier des injections était d’ailleurs parfaitement anormal par rapport aux préconisations vaccinales antitétaniques, mais il coïncidait mieux avec les calendriers de vaccinations anti-hCG et aux séquences beaucoup plus courtes des essais de G. Talwar.

    A l’étude de tels faits, on est en droit de se demander si les campagnes de vaccination si fortement encouragées par l’OMS et Bill Gates ne sont pas uniquement une couverture pour promouvoir non seulement une mentalité contraceptive et abortive mais bien autre chose encore ! Qu’en sera-t-il du vaccin contre le covid-19 ?

    En 2018, Mastercard a reçu une subvention de 7,6 millions de dollars de GAVI et de la Fondation Gates pour construire un système de suivi de la vaccination appelé « Wellness Pass ». Mastercard est l’un des principaux promoteurs d’une société sans numéraire avec des » hubs « d’inclusion financière » à New York, Miami, St. Louis, Silicon Valley, Dublin, Nairobi, Singapour, Pune et Sydney.
    https://www.gavi.org/investing-gavi/funding/donor-profiles/mastercard
    A noter que Trust Stamp travaille maintenant avec Mastercard pour intégrer ses capacités d’identité numérique dans sa solution Wellness Pass pour suivre les vaccinations des enfants en partenariat avec Bill Gates,
    https://mastercardcontentexchange.com/perspectives/2020/signed-sealed-encrypted-this-digital-id-is-all-yours/

    Matthieu 7.18 : « Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits. 19Tout arbre qui ne porte pas de bons fruits est coupé et jeté au feu. »

  25. Brigitte dit :

    BILAN

    La mortalité n’a dépassé la limite supérieure de la valeur statistiquement attendue que dans la catégorie d’âge des 65 ans et plus, et ce uniquement entre la troisième semaine de mars et la troisième semaine d’avril. Dans la classe d’âge des 0 à 64 ans, en revanche, à aucun moment la mortalité ne s’est significativement écartée des valeurs habituelles :
    http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/crise-du-coronavirus-en-france-epidemie-terminee-versus-panique-organisee-pourquoi

    Le professeur canadien Denis Rancourt associé aux chercheurs Jérémie Mercier et Marine Baudin a publié une étude sur ResearchGate.net, qui examine la mortalité en France ces derniers mois avec une approche historique de la mortalité toutes causes confondues depuis 1946. Ils prouvent que « le « pic COVID » présent dans les données de mortalité toutes causes confondues de certaines juridictions de l’hémisphère Nord à moyenne latitude, y compris la France, ne peut pas être un événement épidémiologique naturel ayant survenu de façon naturelle. Le « pic COVID » est artificiel car il s’est produit brusquement (largeur d’un mois) à une date sans précédent dans le cycle saisonnier de mortalité toutes causes confondues (milieu du pic à la fin mars), il est absent dans de nombreuses juridictions (34 des États américains n’ont pas de « pic COVID »), et l’ampleur de ce pic varie considérablement d’une juridiction à l’autre. Ils en concluent que la quarantaine de masse et l’isolement strict sans précédent des personnes âgées malades et en bonne santé, ensemble et séparément, a tué beaucoup d’entre eux, que cette quarantaine et cet isolement sont la cause de l’événement « pic- COVID » et que le mécanisme médical expliquant ce pic passe principalement par le stress psychologique et l’isolement social des personnes vulnérables au niveau de leur santé. Ces mesures ont provoqué autour de 30.000 décès en France en mars et avril 2020. Cependant, même en incluant le « pic COVID », la charge hivernale de mortalité toutes causes confondues pour l’hiver 2019-2020 n’est pas statistiquement supérieure aux charges hivernales habituelles, ce qui nous amène à affirmer que le SARS-CoV-2 n’est pas un virus responsable de maladies respiratoires inhabituellement virulent. En analysant les données de mortalité toutes causes confondues de 1946 à 2020, nous avons également identifié une augmentation importante et régulière de la mortalité toutes causes confondues qui a commencé vers 2008, trop importante pour être expliquée par la croissance de la population étant donné la pyramide des âges, mais qui pourrait être liée à la crise économique de 2008 et à ses conséquences sociétales sur le long terme. »

    https://www.researchgate.net/publication/343775235_Evaluation_of_the_virulence_of_SARS-CoV-2_in_France_from_all-cause_mortality_1946-2020

    Les faits sur le Coronavirus :
    https://swprs.org/coronavirus-un-medecin-suisse-parle/
    https://bonpourlatete.com/actuel/crise-du-coronavirus-des-nouvelles-mesures-pour-quoi-faire-1

    Les mesures prises pour combattre cette maladie sont complètement disproportionnées par rapport à la gravité réelle de la maladie :
    https://www.levif.be/actualite/international/on-confond-pandemie-avec-menace-mortelle-carte-blanche/article-opinion-1315021.html?

    « La pandémie de COVID-19 fera basculer 71 millions de personnes dans l’extrême pauvreté* (sous le seuil international de 1,90 dollar par jour) :
    https://blogs.worldbank.org/fr/opendata/actualisation-estimations-impact-de-la-pandemie-covid-19-sur-la-pauvrete-dans-le-monde
    Ce qui ne va pas déplaire à certains :

    Le docteur Roberto Petrella nous alerte sûr les dangers à venir sûr l’humanité : selon lui, « Covid-19 signifie bien certificat d’identité de vaccination avec intelligence artificielle, et 19 est son année de création. Ce plan international de contrôle et de réduction des populatons a été lancé en 2020. Ce qui réactive le virus, c’est le terrain immunitaire dans lequel il se trouve, affaibli par d’anciennes vaccinations. Ce qu’ils ont l’intention d’injecter risque bien d’avoir comme but un dépeuplement massif de plus de 80% de la population. Il faut donc éviter de passer les tests qui sont de toute façon incapables de détecter avec précision le virus Sars Cov-2. Ils détectent qu’une infinité de petits virus ou débris cellulaires inoffensifs qui font déjà partie de notre microbiote. Les personnes testées apparaitront de plus en plus positives aux tests. Le 11 mai 2020, on envisagea en France de tester les enfants des écoles. Ceux positifs entrainaient d’autres tests envers leur famille et entourage proche. Pourtant même positif, on n’est pas forcément malade, mais seulement porteur sain du virus. Mais l’idée semble être de faire croire que de plus en plus de gens seraient malades et devraient se faire vacciner. Pourtant il est fort possible que le vaccin proposé soit plus nocif que bénéfique, entraînant un affaiblissement de l’immunité des gens. Malheureusement, il faut s’attendre à ce que les gens non-vaccinés ne puissent plus voyager et condamnés à rester chez eux. »

    Le Pr Perronne en fait déjà un avec son livre “Y a t-il une erreur qu’ils n’ont pas commise ?” Le constat est accablant, on est devant une corruption généralisée avec derrière les rideaux Big-Pharma. Même le Conseil National des Médecins fut dans cette affaire indigne. On est devant un scandale bien plus grave que celui du sang contaminé, car on aurait pu éviter 25.000 morts ne serait qu’avec le traitement Raoult dès les premiers symptômes. Si 98% des gens positifs peuvent être guéris, quelle est l’utilité d’un vaccin à plusieurs milliards de dollars ?

    https://fr.theepochtimes.com/professeur-perronne-jose-le-dire-il-y-a-une-veritable-corruption-qui-a-plonge-des-dizaines-de-milliers-de-francais-dans-la-mort-1420692.html
    « 24500 morts de trop en France », l’estimation finale de Christian Perronne était bien réaliste :
    http://www.francesoir.fr/covid-19-24500-morts-de-trop-en-france-estimation-finale-christian-perronne-avait-vu-juste

    Cette corruption de l’état va jusqu’à cacher quand et pour quelles quantités les commandes de masques ont été faites alors qu’il y en a pour 2,55 milliards d’euros, sous prétexte que cela relève du secret des affaires (un remake du Lévothyrox !). Ce refus s’appuie sur la loi controversée sur le secret des affaires, introduite dans le droit français en 2018 par la ministre de la Justice Nicole Belloubet, et qui avait surtout pour objectif de protéger les entreprises contre le pillage d’innovations et de lutter contre la concurrence déloyale.
    https://francais.rt.com/france/76073-etat-refuse-devoiler-ses-contrats-commandes-masques-secret-affaires

    Impact, gestion et conséquences de l’épidémie de Coronavirus-Covid 19 : M. William Dab, ancien directeur général de la Santé :
    http://videos.assemblee-nationale.fr/video.9236697_5ef217ce377dd?timecode=974889

    L’essai randomisé la nouvelle arme médiatique de Big Pharma, contre l’éthique :
    http://www.francesoir.fr/societe-sante/lessai-randomise-la-nouvelle-arme-mediatique-de-big-pharma-contre-lethique-dans-la

    Comment l’UE et l’euro s’effondrent face au Covid !

    L’Agence Européenne du Médicament (EMA) sur fond de négligence a approuvé le remdesivir comme traitement pour la Covid-19 en se basant sur la recommandation du remdesivir parue dans le New England Journal of Medecine qui est pourtant une imposture scientifique :
    http://www.francesoir.fr/remdesivir-pour-quelques-milliards-de-plus-producteur-gilead-participation-de-lagence-europeenne-du
    Le 29 juillet 2020, l’organe exécutif de l’Union européenne a annoncé avoir signé la veille un contrat d’approvisionnement médical avec la firme californienne Gilead (immatriculée dans le paradis fiscal du Delaware). Ainsi, à partir du mois d’août, 30.000 patients dans l’Union et au Royaume-Uni pourront recevoir un traitement au Velkury, le nom commercial du remdesivir.
    https://fr.sputniknews.com/economie/202008011044187814-commande-europeenne-remdesivir-triomphe-big-pharma-didier-raoult/

    Effet positif de la pandémie, la baisse des vaccins administrés aux bébés ! Conséquence, moins de décès :

    https://www.aimsib.org/2020/06/28/le-confinement-par-covid-a-t-il-fait-baisser-le-nombre-des-morts-inopinees-du-nourrisson/

    « Pandémie COVID-19 » – « Dessine-moi un idiot » : « Pourquoi croyez-vous que les mondialistes, sous couvert de soi-disant conflits inter-raciaux essaient de semer la guerre civile ? Pourquoi imposer le chaos et l’anarchie ? Eh bien tout simplement pour le remplacer par une dictature mondiale. Finis les gouvernements fantoches, finis les États souverains, abolies les frontières, vous serez en prise directe avec vos vrais maîtres, ce sera le règne sans partage des multinationales sur les peuples, asservis comme jamais, écrasés dans un système où se rejoindront le pire du communisme et le pire du néolibéralisme. »
    https://www.mondialisation.ca/pandemie-covid-19-dessine-moi-un-idiot/5646955

    Et qui nomme-t-on pour remplacer le premier ministre Edouard Philippe ? Jean Castex, celui qui a participé à la casse de l’hôpital public :
    https://www.huffingtonpost.fr/entry/jean-castex-nomme-premier-ministre-ces-medecins_fr_5f0072dac5b6acab2850f774

    La vérité sur le vaccin de Bill Gates : propos du biologiste Shiva Ayyadurai qui a écrit notamment sur le glyphosate…

    et qui a été repris par Soral qui pense que c’est le dernier combat de big Pharma avant la fin de l’idéologie pasteurienne :
    https://lbry.tv/@ERTV:1/SAPTR-17-Pasteur:2
    A noter la grande lucidité de Kadhafi sur les virus (voir aussi son livre vert) :
    https://vk.com/doc294245371_508988337

    «Personne n’est mort du coronavirus et les pathologistes européens n’ont identifié aucun anticorps spécifique du SARS-CoV-2.»
    https://reseauinternational.net/__trashed-18/

    Un scientifique canadien, Denis Rancourt, brise le silence sur l’esbroufe du covid-19 :

    Dans un mètre cube d’air, on trouve entre 1,7 et 40 millions de virus ! Pour les bactéries, la fourchette est plus basse : entre 860 000 et 11 millions d’individus par mètre cube. La largeur des fourchettes n’est pas liée aux sites de collecte mais aux saisons auxquelles les relevés ont été effectués. Le nombre de virus présents dans l’atmosphère a monté pendant l’hiver, atteignant un pic en janvier, et a ensuite chuté à l’approche du printemps. Au repos, un adulte pompe en moyenne 10 litres d’air par minute (50 litres lors d’un footing). Si l’on reprend les chiffres de l’étude, on s’aperçoit qu’à chaque minute qui passe, entre 17 000 et 400 000 virus pénètrent dans nos poumons (2 millions de virus à la minute lors d’un footing). L’atmosphère est un réservoir de virus encore largement inexploré :
    https://www.lemonde.fr/passeurdesciences/article/2012/10/10/combien-de-virus-inhalez-vous-chaque-minute_5986288_5470970.html
    Plus d’un billion [un million de million] de virus par mètre carré de pluie tombent chaque année sur Terre :
    https://www.lexpress.fr/actualite/sciences/des-milliards-de-virus-et-de-bacteries-pleuvent-sur-terre-chaque-annee_1983055.html

    Et que penser de la réponse du Président de la République le 14 juillet 2020 à la question d’un journaliste de télévision qui lui demandait s’il prendrait de l’hydroxychloroquine en cas de contamination au Covid-19 ?
    « De ce que j’ai compris de la science, c’est qu’il n’y a pas de traitement stabilisé. Nous sommes le pays des Lumières. Et je crois à la rationalité (…) S’il n’y a pas de traitement, je ne vais pas en prendre… Ce n’est pas au président de la République ou à un politique de trancher un débat scientifique. » C’est pourtant exactement ce qu’il a fait en direct à l’antenne ! Il ferait mieux d’écouter le Dr Harvey Risch, professeur d’épidémiologie à la Yale School of Public Health, qui pense que l’hydroxychloroquine pourrait sauver jusqu’à 100 000 vies si le médicament était largement utilisé pour traiter le coronavirus.
    https://www.foxnews.com/media/hydroxychloroquine-could-save-lives-ingraham-yale-professor
    Une étude portant sur de nombreux pays ayant adopté ou refusé un traitement précoce avec l’HCQ, forme effectivement un grand essai avec 1,8 milliard de personnes dans le groupe de traitement et 663 millions dans le groupe témoin. Au 3 septembre 2020, une moyenne de 55,2 par million dans le groupe de traitement étaient décédés, et 461,9 par million dans le groupe de contrôle.
    https://hcqtrial.com/
    D’autant plus que les dernières recherches suggèrent que les anticorps contre le Covid-19 pourraient être perdus en seulement trois mois d’où l’inutilité d’un vaccin qui semble de toute façon non exempt d’effets secondaires (d’où l’utilisation de l’acétaminophène après chaque injection :
    https://www.wired.com/story/covid-19-vaccines-with-minor-side-effects-could-still-be-pretty-bad/
    reste un nouvel espoir : l’énigmatique cellule T.
    https://www.bbc.com/future/article/20200716-the-people-with-hidden-protection-from-covid-19

    En Grande Bretagne on estime que trois millions de personnes ont manqué les dépistages, tests ou traitements vitaux du cancer depuis le début du confinement. Les experts avertissent que les décès causés par ces retards dans les soins dépasseront les victimes de coronavirus.
    https://www.thetimes.co.uk/article/extra-cancer-victims-may-reach-35-000-after-screening-and-treatment-missed-q6pr3w0z0

    En France, on s’attend à au moins douze mille cessations d’activité uniquement dues à la crise liée au coronavirus :
    https://lechommerces.fr/enquete-exclusive-plus-de-12-000-faillites-de-commercants-directement-dues-au-covid-19

    Bilan des politiques sanitaires internationales anti Covid19 : Confinement toxique, chloroquine efficace. Pour estimer l’efficacité des traitements utilisés, l’indice de mortalité (risque de décès pour 1000 personnes contaminées) représente l’indicateur de qualité des soins le plus pertinent. Sur ce critère, la France, qui n’a proposé que le Doliprane comme traitement initial, se place malheureusement à la première place mondiale de l’indice de mortalité (156 décès/1000 contaminés), devant la Grande Bretagne (148/1000), l’Italie (140/1000), la Belgique (131/1000), les Pays-Bas (101/1000) et l’Espagne (86/1000).
    http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/bilan-des-politiques-sanitaires-internationales-anti-covid19-confinement-toxique

    Conférence de presse intégrale de Didier Raoult avec la maire de Marseille Michèle Rubirola et la présidente (LR) du conseil départemental des Bouches-du-Rhône Martine Vassal le 27 aout 2020 pour faire le point : on compte actuellement 800 000 morts du coronavirus pour 7,8 milliards d’habitants. La grippe asiatique de 1957 en avait fait de 1,1 à 2 millions pour une population de 2,9 milliards. Et celle de Hong Kong de 1968, 1 million pour 3,6 milliards de terriens. Au IHU de Marseille la mortalité parmi ceux ayant été traité est de 0,45%. Mais dans les Ehpad au niveau national 27% mais de 15,8% à Marseille car traité. La proportion de gens passant en réanimation est deux fois plus faible à Marseille et deux fois moins mortelle qu’à Paris.

    Un collectif international de professionnels de santé dénonce ces “mesures folles et disproportionnées” :
    https://covidinfos.net/covid19/stop-manipulations-masques-mensonges-un-collectif-international-de-professionnels-de-sante-denonce-des-mesures-folles-et-disproportionnees/1815/
    « Et l’Ordre des médecins ne devrait-il pas être traduit devant ses propres instances disciplinaires et jugé pour manquements graves aux missions qui lui sont confiées et à l’éthique médicale ? » se demande le Dr Jean-Michel Crabbé en expliquant pourquoi !
    http://www.profession-gendarme.com/covid-19-le-docteur-jean-michel-crabbe-adresse-une-seconde-lettre-au-conseil-de-lordre/

    Aux USA, le confinement et le port obligatoire des masques n’ont eu aucun effet sur les autres grippes saisonnières qui ont continué à se propager :

    Et en Allemagne, la courbe grippale et la courbe coronavirus se suivent ! Alors qu’en France on a eu que 72 cas de décès dus à la grippe en 2019 (voir à 30 mn 40) :

    En France, le ministre Olivier Véran nous dit que « le virus circule moins vite, mais il circule quand même et il circule malgré tout de plus en plus rapidement ».

    Qu’en est-il vraiment d’après l’INSEE ? Entre le 1ᵉʳ mai et le 24 août 2020, 178 598 décès sont enregistrés en France à la date du 4 septembre, soit 1 % de moins qu’en 2019 et le même niveau qu’en 2018. Le constat est similaire lorsque la fenêtre d’observation est restreinte aux mois de juillet et d’août. Au niveau local, on a constaté un nombre de décès supérieur du 1ᵉʳ mai au 24 aout pour les Hauts-de-France (+ 3 % par rapport à 2019 et 2018), Normandie (+ 1 %) et Centre-Val-de-Loire (+ 1 %). Par contre le nombre total de décès entre le 1er mars et le 30 avril de personnes âgées de 75 à 84 ans était en hausse de 29,8 % entre 2019 et 2020 (on ne leur proposait que du doliprane ou du rivotril pour les tuer en douceur).
    https://www.insee.fr/fr/statistiques/4487861?sommaire=4487854#consulter-sommaire

    Anne-Laure Boch, neurochirurgien, docteure en philosophie (hôpitaux universitaires Salpêtrière) alerte sur la face sombre du transhumanisme :

    Louis Fouché médecin réanimateur, crise sanitaire et virus de la peur : Pourquoi à Paris a-t-on eu 40% de morts alors que 17% à Marseille ? On a un problème de doctrine ventilatoire et de triage… Les remèdes étaient les antiviraux, anticoagulants, corticoïdes et oxygène…. Tout le monde n’avait pas besoin de porter un masque…

    Son appel à ses confrères :
    https://cdn.lbryplayer.xyz/api/v3/streams/free/lecture-d-une-lettre-d-appel-aux/e527e4f320b36529d1d032254ffb5e22790df3c2/57f3a8


    Dr Gérard Maudrux : « la pagaille administrée »
    https://blog.gerardmaudrux.lequotidiendumedecin.fr/2020/09/19/covid-19-la-pagaille/
    Erreurs commises pendant la crise, les chiffres finiront par dire la vérité :
    http://www.francesoir.fr/politique-france/covid-19-erreurs-commises-pendant-la-crise-les-chiffres-finiront-dire-la-verite

    Lawrence Rosenberg, directeur de la Santé publique à Montréal, affirme que « ce coronavirus n’est pas plus dangereux ni plus transmissible que celui de la grippe saisonnière. Par contre, contrairement à la grippe qui touche les personnes jeunes et âgées, elle n’affecte que les gens d’un certain âge souffrant d’une pathologie préexistante. »

    Situation en Europe le 23 septembre 2020 :

    Roger W. Koops, un homme de bon sens :
    https://www.aier.org/article/a-primer-for-the-media-on-viruses-vaccines-and-covid-19/

    Rapport d’enquête d’officiers de réserve sur la pandémie :
    https://fr.scribd.com/document/471028568/Rapport-d-enquete-d-un-groupe-d-officiers-de-reserve-sur-la-pandemie-de-COVID-19-et-ses-liens-avec-le-SARS-CoV-2-et-d-autres-facteurs#download

  26. Alberto dit :

    LES MASQUES


    Amazon, la firme de Bezos, l’homme au 200 milliards en vend aussi :

    en même temps que des enfants nus :

    Autres genre de masques :

    La police de Victoria (Australie) a une boutique internet appelée copshop qui vend des masques francs-maçons :
    https://www.lifesitenews.com/news/victoria-australia-police-foundation-selling-face-masks-with-freemason-logo

    En 2005, après la crise de la grippe aviaire, l’état français avait un stock d’un milliard de masques chirurgicaux et de 537 millions de masques FFP2. En 2011, il fut décidé avec Xavier Bertrand, que la France n’avait pas à faire de stocks d’État des fameux masques FFP2.
    https://www.lefigaro.fr/sciences/quand-l-etat-stratege-a-renonce-a-renouveler-ses-stocks-de-masques-20200319


    Pénurie de masques : à qui la faute ?
    https://www.lepoint.fr/sante/penurie-de-masques-a-qui-la-faute-24-03-2020-2368601_40.php#
    Deux entrepôts de masques qui prennent feux en un mois :
    http://www.leparisien.fr/seine-saint-denis-93/bobigny-un-incendie-suspect-detruit-7000-m2-d-entrepot-textile-02-05-2020-8309559.php
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/occitanie/tarn/albi/incendie-ravage-2-000-m2-entrepot-filature-brassac-tarn-1813390.html
    Après le décret du 6 mars 2020, réquisitionnant tous les masques, leur pénurie pendant l’épidémie du Covid 19 a été voulue, organisée et assumée, selon un chef d’entreprise :

    Reste que la protection du masque est bien relative :



    — Taille du virus pouvant s’echapper dans l’air expiré = 0,080 a 0,120 nanométre
    — Taille des Pores de filtrage des masques , moyenne , 2 micrométre = 2000 nanométre
    — Le virus est 20 000 X plus petit que les pores de filtrage.

    Le port du masque, rituel occultiste d’initiation au nouvel ordre mondial ?

    Selon Jean-François Toussaint, directeur de l’IRMES, Institut de recherche biomédicale et d’épidémiologie du sport1 à l’INSEP, « il n’y a toujours pas de 2nde vague et le port du masque pour tous n’est pas nécessaire. »

    « Obliger au port du masque alors que l’épidémie disparaît est une aberration scientifique et médicale” pour le Dr Pascal Sacré :
    https://covidinfos.net/covid19/obliger-au-port-du-masque-alors-que-lepidemie-disparait-est-une-aberration-scientifique-et-medicale-selon-le-dr-pascal-sacre/1490/
    Martin Blachier, médecin épidémiologiste le pense aussi :

    En Suède, «Avec la diminution très rapide du nombre de personnes atteintes, nous ne voyons pas l’intérêt de porter un masque facial, même pas dans les transports publics», a déclaré le principal expert suédois, M. Tegnell :
    https://www.lelibrepenseur.org/nous-ne-voyons-pas-linteret-de-porter-un-masque-facial-declare-le-principal-expert-suedois/

    Psychopathes, narcissiques… Ces profils réfractaires au port du masque :
    https://www.lepoint.fr/societe/psychopathes-narcissiques-ces-profils-refractaires-au-port-du-masque-25-07-2020-2385571_23.php
    https://www.cnews.fr/monde/2020-07-25/coronavirus-narcissiques-et-psychopathes-plus-enclins-refuser-de-porter-un-masque
    Mais quelle est la définition du pervers narcissique ?

    Cliquer pour accéder à DEFINITION%20ET%20CARACTERISTIQUE%20DU%20PERVERS%20NARCISSIQUE%20-%205%20Pages%20-%2037%20Ko.pdf

    Pourtant le port du masque a des risques insidieux très bien expliqués par le Dr Hervé Thomas (à partir de 11 mn 10) :

    Que va-t-il se passer quand rhume, grippe, angine etc… vont arriver et que les enfants « masqués » devront re-respirer leurs staphylocoques ? Déjà certains médecins se plaignent que 25% de leurs patients viennent les voir pour des problèmes dus au port du masque (impétigo, herpes, furoncle, allergie….). Même les dentistes se préparent à une flambée de caries et de problèmes buccaux avec haleine nauséabonde. Et les ophtalmos à de nombreuses conjonctivites, comme Richard Boutry le remarque ! La seconde vague aura certainement lieu grâce au masque !

    Et quid des enseignants ? Un médecin laryngologue s’inquiète de la multiplication des pathologies qui découleront de ce port du masque :
    https://plus.lesoir.be/323368/article/2020-09-07/carte-blanche-les-enseignants-masques-ne-tiendront-pas

    Réaction d’un pro-vaccin, Beda Stadler :

    https://www.bluewin.ch/fr/infos/suisse/beda-stadler-le-pape-du-vaccin-il-faut-etablir-la-vaccination-obligatoire-et-de-lourdes-amendes-240578.html

    Une pharmacienne clinique espagnole, chef d’un laboratoire médicale, décide de faire une expérience inédite motivée par le témoignage d’une amie, laquelle était tombé malade d’une rhino-pharyngite après avoir été exposée à l’utilisation du masque, censé nous protéger ainsi que les autres :

    Ou qu’est-ce que l’Aspergillus Latus? Des patients atteints de coronavirus meurent en raison d’une infection fongique inhabituelle :
    https://www.ibtimes.sg/what-aspergillus-latus-coronavirus-patients-are-dying-due-unusual-fungal-infection-48760

    Niveau de C02 dans les masques calculé avec un garçon de 11 ans : on dépasse à chaque fois largement les 5000 ppm. Les concentrations inférieures à 1 000 ppm sont inoffensives. La valeur limite pour les espaces de vie en Allemagne est de 1 500 ppm. Les valeurs supérieures à 2 000 ppm, cependant, sont considérées comme « inacceptables » (Ppm signifie «parties par million», donc un pour cent équivaut à 10 000 ppm).

    « Dans une atmosphère plus humide et davantage chargée en carbone, des composés tels que le formaldéhyde et autres COV apparaissent. Les seuils critiques sont dépassés en une dizaine de secondes. » explique François Ducrocq :

    Selon l’INRS qui a fait une fiche sur le CO2 en juin 2020, la valeur limite d’exposition à ne pas dépasser est bien de 5000 ppm :
    file:///Users/FPH/Downloads/FicheToxSynthetique_238.pdf
    Les masques empêchent les porteurs de projeter des gouttelettes de grosse taille via des postillons en parlant ou en éternuant mais pas un virus qui se propage par aérosol. La vitesse de chute (sédimentation) de ces particules dépend de leur taille (on parle d’aérosol si la taille est < 5 μm ou de gouttelette si la taille est > 10 μm). Pour un diamètre de 100 μm, la particule met 10 secondes pour atteindre le sol ou toute surface horizontale, pour un diamètre de 10 μm, la particule met 17 minutes pour atteindre le sol, avec un diamètre de 1μm la particule reste en suspension 18 heures 30 minutes, et si la taille est de 0,1 μm la particule reste en suspension tant qu’un courant d’air ne l’a pas projetée sur une surface horizontale ou verticale. Le dr Ted Noel démontre ici, via l’utilisation d’une cigarette électronique que ce type de masque est inopérant face à des aérosols :

    De mars à août 1980, les chirurgiens et le personnel de l’unité chirurgicale de Severalls à Colchester ont décidé de voir ce qui se passerait s’ils ne portaient pas de masque pendant les opérations. Ils ont ensuite comparé le taux d’infection des plaies chirurgicales durant ces 6 mois au taux d’infection des plaies de mars à août des quatre années précédentes. Ils ont découvert, à leur grand étonnement, que lorsque personne ne portait de masque pendant les opérations, le taux d’infection des plaies était inférieur de moitié à ce qu’il était lorsque tout le monde portait un masque. Cette étude de Neil Orr a été publiée en 1981 dans les Annales du Collège royal des chirurgiens d’Angleterre. La littérature médicale des quarante-cinq dernières années semble confirmer ce fait : les masques sont inutiles pour prévenir la propagation des maladies et, au contraire, sont des objets insalubres, qui propagent eux-mêmes des bactéries et des virus. Dans l’étude de Tunevall de 1991, une équipe de chirurgie générale n’a porté aucun masque pendant deux ans dans la moitié de ses opérations. Après 1 537 opérations réalisées avec des masques, le taux d’infection des plaies était de 4,7 %, tandis qu’après 1 551 opérations réalisées sans masque, le taux d’infection des plaies n’était que de 3,5 %. Celle de Skinner et Sutton en 2001 a conclu que « les preuves en faveur de l’arrêt de l’utilisation des masques chirurgicaux semblent plus solides que les preuves disponibles pour soutenir leur utilisation continue ». En fait, l’obligation de porter un masque n’a fait baisser le taux de mortalité nulle part. Les 20 États américains qui n’ont jamais ordonné aux gens de porter un masque à l’intérieur et à l’extérieur ont des taux de mortalité COVID-19 nettement inférieurs à ceux des 30 États qui ont rendu le port du masque obligatoire. Les 13 États qui ont un taux de mortalité supérieur à 55 pour 100 000 habitants sont des États qui ont imposé le port de masques dans tous les lieux publics.
    https://laveritesansmasque.blogspot.com/2020/08/lorsque-les-chirurgiens-lors-des.html
    Un chirurgien nous explique l’utilité du masque en bloc opératoire :

    Reste que des masques sur des cages de hamsters ont prouvé une réduction de la transmission du coronavirus de 60% :
    https://www.sciencesetavenir.fr/sante/covid-19-des-tests-sur-des-hamsters-prouvent-que-le-port-du-masque-est-efficace_144411
    Aux USA, contaminés par le coronavirus, deux employés d’un salon de coiffure ont porté un masque de protection pendant leurs interactions avec leurs clients. Près de 140 personnes ont fréquenté l’établissement en l’espace de quelques jours et aucune n’a été infectée :
    https://www.lefigaro.fr/flash-actu/covid-19-l-efficacite-du-masque-prouvee-par-l-exemple-d-un-salon-de-coiffure-20200715

    Manifestations anti-masques :

    Ici à Londres le 1er août :
    https://francais.rt.com/international/77393-masques-sont-muselieres-manifestation-contre-obligation-port-masque-londres


    A Paris, à partir du 15 aout, masques obligatoires dans de nombreux quartiers :
    https://www.leparisien.fr/paris-75/masque-obligatoire-a-paris-de-nouvelles-zones-plus-larges-remplacent-les-rues-14-08-2020-8368116.php
    Puis à partir de 8h, le 28 aout 2020, port du masque obligatoire dans la capitale et la petite couronne (la Seine-Saint-Denis, les Hauts-de-Seine et le Val-de-Marne).
    https://www.20minutes.fr/politique/2848011-20200827-coronavirus-port-masque-obligatoire-tout-paris-partir-vendredi
    L’adjointe en charge de la santé affirma même qu’il serait désormais interdit de fumer ou manger dans les rues de Paris. 3 heures après, changement de version via la préfecture de police ! On peut donc se promener dans Paris sans masque du moment que l’on porte une pipe ou une cigarette dans la bouche ! Même incohérence en ce qui concerne le port du masque obligatoire pour les cyclistes, les personnes roulant en trottinettes et les joggeurs. D’obligatoire, cela est devenu en quelques heures non nécessaire !
    On comprend pourquoi près de 9 cadres sur 10 veulent quitter Paris :
    http://www.francesoir.fr/societe-environnement/pres-de-9-cadres-sur-10-veulent-quitter-paris-un-exode-professionnel
    A Strasbourg par contre, le Tribunal Administratif a suspendu l’arrêté municipal du 20 mai qui rend obligatoire le port du masque. Le juge estime qu’il est une ingérence « dans l’exercice du droit au respect de la vie privée » au sens de l’article 8 de la convention européenne de sauvegarde des droits de l’Homme et des libertés fondamentales !
    https://www.20minutes.fr/strasbourg/2785903-20200525-deconfinement-strasbourg-tribunal-administratif-suspend-arrete-municipal-rend-obligatoire-port-masque
    Le 2 septembre 2020, c’est le tribunal administratif de Pau qui a suspendu l’arrêté préfectoral relatif au port du masque :
    https://www.sudouest.fr/2020/09/02/pyrenees-atlantiques-le-tribunal-administratif-suspend-l-arrete-prefectoral-du-port-du-masque-obligatoire-7800229-4344.php
    Mais cette suspension n’a pas duré. La préfecture l’a rétabli :
    https://www.larepubliquedespyrenees.fr/2020/09/03/port-du-masque-obligatoire-dans-le-64-l-arrete-du-prefet-retabli,2732382.php

    A Melbourne on bascule dans la dictature sanitaire, on permet à la police d’entrer sans mandat dans les habitations !
    https://echelledejacob.blogspot.com/2020/08/melbourne-bascule-dans-la-dictature.html#more

    Le Professeur Laurent Toubiana, épidémiologiste réputé, chercheur à l’INSERM confirme sur LCI : « que le port du masque à l’extérieur est inutile et nocif – que l’épidémie est terminée depuis plusieurs mois, il n’y a plus de morts. »

    « J’en ai marre de cette hystérie collective ! » tonne le pneumologue et allergologue à Sainte-Foy-lès-Lyon, Patrick Bellier, qui refuse les patients masqués :
    https://france3-regions.francetvinfo.fr/auvergne-rhone-alpes/rhone/lyon/j-ai-marre-cette-hysterie-collective-lyon-medecin-refuse-patients-masques-1870790.html
    Coup de sang du Dr Pascal Trotta « Vous êtes des charlatans ! » :

    Le port obligatoire du masque pour les enfants, c’est de la maltraitance ! :
    http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/le-port-du-masques-pour-les-enfants-cest-de-la-maltraitance
    Masques et enfants : le massacre -psychique- des innocents ? « Je suis professeur des écoles et directrice à la retraite et je ne reconnais plus mes anciens collègues. Avant, quand les gouvernements nous demandaient de mettre en œuvres des mesures, des programmes qui nous choquaient, nous n’hésitions pas à manifester, à faire grève pour défendre l’intérêt de nos élèves… Ce que j’ai constaté en passant devant un collège, à l’heure de la sortie. J’ai eu envie de pleurer. Une masse de gamins silencieux, aux yeux tristes, n’osant se toucher. A l’endroit où d’habitude, après quatre heures de cours, c’étaient rires, bousculades et chahut, régnait un malaise palpable. Ahurie, j’ai vu alors trois policiers armés de fusil de guerre à la porte du collège ! Prêts à tirer mais sur qui ? Des gamins qui s’embrasseraient, qui se prendraient par la main ? Mais où vivons-nous ? »
    https://jdmichel.blog.tdg.ch/archive/2020/09/11/masques-et-enfants-l-etouffement-des-innocents-308979.html#more
    Heureusement à la rentrée scolaire, tous les pays n’obligent pas leurs élèves de porter un masque ! Comme la Finlande, la Norvège, la Suède, le Danemark, les Pays-Bas…
    https://www.20minutes.fr/monde/2851167-20200901-coronavirus-partout-monde-eleves-font-rentree-masques

    Les masques et le confinement n’ont eu aucun effet sur les grippes saisonnières en 2020 (USA) :


    Voir aussi la vidéo de Silvano à 3 mn 30 quand Macron a du mal avec son masque, lors d’un déplacement dans un lycée professionnel à Clermont-Ferrand. « Il étouffe » dit-il ! Et à 25 mn 40, Gates dit à nouveau que les vaccins sont aussi pour réduire la population :

    A noter la mise en évidence du chiffre 32 en jaune. Les mondialistes anti-chrétiens se réfèrent toujours à des dates cabalistiques. Par rapport à la visite de Macron (8 septembre) et le chiffre 32, on arrive au 10 octobre qui commence le soir du 9 en Israël ! Justement, ce pays annonce un 2nd confinement le 18 septembre, veille du Nouvel An juif, pour la fête de Rosh Hashana, qui se poursuivra pendant Yom Kippour et se terminera au dernier jour de Soukkot, vers le 9 octobre.
    https://www.lemonde.fr/planete/article/2020/09/13/coronavirus-israel-annonce-un-reconfinement-national-de-trois-semaines_6052033_3244.html

    Attention, si le masque crée un essoufflement, il peut aussi être dû au coronavirus ! Ce qu’on appelle l’hypoxie silencieuse : quand le coronavirus appauvrit l’organisme en oxygène :
    https://www.nationalgeographic.fr/sciences/2020/05/hypoxie-silencieuse-quand-le-coronavirus-covid-19-appauvrit-lorganisme-en-oxygene

    En 2015, une étude s’est intéressée à la fréquence avec laquelle nous touchons notre visage. En moyenne, nous touchons notre bouche 4x par heure et notre nez 3x par heure. Cela est augmenté avec le port continu d’un masque vu les irritations et les démangeaisons occasionnées.

    https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7115329/

    « La mascarade » par le collectif de parents et citoyens du Pays Mornantais en Auvergne Rhône-Alpes :

    Port du masque : le parcours du combattant d’un collégien asthmatique :
    https://www.leparisien.fr/societe/port-du-masque-le-parcours-du-combattant-d-un-collegien-asthmatique-25-09-2020-8391225.php

  27. Paul dit :

    LA PEUR, ARME RÉVOLUTIONNAIRE :


    Pour l’historien de la médecine Bernardino Fantini «la peur du coronavirus est largement exagérée».
    https://www.24heures.ch/suisse/suisse-romande/peur-coronavirus-largement-exageree/story/11326078

    « Faire peur fait pourtant baisser le taux de vitamine C, donc l’immunité de la personne. »
    https://www.futura-sciences.com/sante/actualites/stress-stress-diminue-nos-defenses-immunitaires-50069/
    Pas étonnant qu’une forte hausse des dépressions et de l’anxiété chez les jeunes adultes et chez les adolescents a été constatée suite à l’apparition du coronavirus. Dans l’étude américaine
    https://www.cdc.gov/mmwr/volumes/69/wr/mm6932a1.htm
    ce sont près de 3 jeunes sur 4 dans la tranche d’âge de 18 à 24 ans qui ont des signes d’un impact psychopathologique significatif (anxiété, dépression) de la pandémie contre 30 % après 45 ans et même seulement 15% après 65. Dans l’étude anglaise
    https://www.ons.gov.uk/peoplepopulationandcommunity/wellbeing/articles/coronavirusanddepressioninadultsgreatbritain/june2020
    c’est près de 1 jeune sur 3 de moins de 40 ans qui présente des signes de dépression, ce chiffre tombant à 13% chez les plus de 40 ans.

    Dans un article publié sur le site du New York Times le 29 août 2020, des experts américains s’étonnent que les tests RT-PCR tels qu’ils sont pratiqués puissent servir de test de contagiosité dans le cas d’une infection par le Sars-CoV-2. La RT-PCR amplifie au cours de cycles la quantité de matériel génétique viral présent dans l’échantillon de test pour la rendre détectable. Si le nombre de cycles nécessaires est grand, cela signifie qu’il y avait peu de virus présent. La plupart des tests fixent le Ct à 40 (nombre de cycles seuil appelé « Cycle threshold » ou « Ct ») alors qu’il devrait être de 30 à 35.
    https://www.industrie-techno.com/article/les-tests-rt-pcr-du-covid-19-se-revelent-etre-de-tres-mauvais-tests-de-contagiosite.61389
    De son côté, «Au rythme actuel avec nos tests RT-PCR, nous allons confiner des dizaines de milliers de gens pour rien», alerte le Dr. Yvon Le Flohic
    https://www.industrie-techno.com/article/au-rythme-actuel-avec-nos-tests-rt-pcr-nous-allons-confiner-des-dizaines-de-milliers-de-gens-pour-rien-alerte-le-dr-yvon-le-flohic.61409

    La mort est plus que jamais là, compagne inséparable du progressisme messianiste rêvant du paradis sur la terre. C’est ainsi que par centaines de milliers que l’on détruira des embryons humains dans toutes sortes d’opérations cauchemardesques de démiurges voulant créer la vie et reformater l’homme. On ira même jusqu’à tuer des enfants viables au nom d’une « détresse psycho-sociale » dans le cadre de « l’IMG, interruption (pseudo) médicale de grossesse. Les transgressions en tout genre n’ont pas leur pareil pour faire perdre toute raison à ce qui reste d’humain, et l’on réouvre donc le chantier de nouvelles tours de Babel. Les législateurs sont toujours pleins de ces bonnes intentions dont l’enfer est pavé. Dieu a pris au mot les hommes des Lumières qui lui ont dit « Va-t’en. Nous ne voulons plus de toi ». Il leur a répondu « Faites » et tout s’est effondré (Joseph de Maistre). Pour rendre l’horreur ordinaire et faisable, on a toujours eu recours au procédé de la terreur. La première assemblée qui a décidé de l’instauration de la république le 21 septembre 1792 fut précédée des massacres du début de ce mois dans les prisons françaises, d’où une abstention massive et une élection très « orientée » ! La grande terreur de 1794 fut précédée de la loi des suspects du 17 septembre 1793 (rédigée dans des termes tels que n’importe qui pouvait être emprisonné ou assigné en résidence), puis des lois de prairial (10 juin 1794) supprimant la défense au tribunal révolutionnaire et accélérant son fonctionnement. La guillotine ne chôma pas. Mais la terreur ne cessa pas avec la chute de Robespierre. Il fallut éliminer ses partisans, neutraliser les déçus du nouveau régime et toujours combattre l’Église catholique. On déporta donc beaucoup, et tellement à la fois que bien peu arrivaient vivants en Guyane. Le régime suivant eut constamment recours à l’armée pour se maintenir en place, ce qui donna certainement des idées au jeune et talentueux général Bonaparte. Ceux qui avaient pris le pouvoir en 1792, et dont beaucoup subsistaient à la chute de Robespierre, étaient prêts à tout pour le garder, qu’ils fissent partie de la classe des nouveaux riches de la révolution, ou qu’ils en furent les représentants stipendiés. Les caisses de l’Etat étaient vides. La situation de banqueroute existait de fait depuis au moins 1788. Le trésor public agonisait malgré la perfusion d’un cocktail composé du produit du vol des biens du clergé et des émigrés, et de la fausse monnaie des assignats, le tout créant une situation économique et sociale particulièrement affreuse. Seules la crainte de l’invasion étrangère (donc la guerre) et la terreur pouvaient maintenir l’ordre. Quand la victoire militaire fut assurée (celle de Fleurus, 26 juin 1794), il ne resta plus que la terreur, condamnée à s’amplifier pour cause de paix, et qui le pouvait légalement grâce aux lois de prairial qui avaient précédé de peu l’événement. C’est pourquoi, la situation économique ne s’étant guère améliorée, la terreur dut continuer après la chute de Robespierre. Et cela permit à un ministre des finances, Dominique Ramel, du nouveau régime (le Directoire à partir de 1795) d’annuler les deux tiers de la dette publique le 30 septembre 1797. Ce fut la fameuse banqueroute des deux tiers, dite aussi, pour rassurer ceux qui étaient susceptibles de l’être, la consolidation du tiers de la dette publique (affaire rendue possible par le coup d’Etat du 18 Fructidor an V – 4 septembre 1797). Les nouveaux riches de la révolution pouvaient dormir tranquilles, les créanciers de l’Etat étant ruinés et totalement anéantis, et les masses populaires neutralisées par l’inflation ! Qu’importe ! Les finances de l’Etat étaient enfin assainies, le règne de la Banque pouvait commencer, pourvu qu’un pouvoir politique fort tienne la barre. C’est ce qui arriva le 9 novembre 1799 (18 brumaire an VIII) lorsque le général Bonaparte devint Premier Consul au moyen d’un coup d’Etat bien préparé par Sieyès, et impliquant tout un cartel bancaire.

    Quel rapport avec aujourd’hui ? Cela crève les yeux. Dès 1788, la dette publique représentait 80% du produit intérieur brut, et ce chiffre ne cessa d’augmenter jusqu’à « l’assainissement. » de Ramel. Depuis plusieurs années la dette française ne cesse d’augmenter, bien au-delà des 80% désormais puisqu’elle a dépassé les 100% en décembre 2019. Pour cause de monnaie unique, une solution nationale est impossible. Comment le règne de la Banque va-t-il rétablir la situation ? Un nouveau 1929 ? Ou même une guerre, comme l’a dit, par humour noir, un ancien ministre ? Nous avons eu la crise financière de 2008 et des guerres ici ou là, mais on n’a pas permis à ces calamités de s’emballer, par crainte sans doute des risques encourus. Quant à la banqueroute, elle semble interdite par l’internationalisation financière et l’anonymat des capitaux. Le ministre des finances du Directoire avait à sa disposition le registre d’un de ses prédécesseurs, le conventionnel Cambon, qui comportait tous les noms des créanciers de l’Etat. On pouvait cibler très exactement les victimes ! Aujourd’hui une opération à l’identique serait incontrôlable. Et qui sait par ailleurs le pouvoir de cet argent anonyme ? Reste heureusement la terreur, bonne vieille recette jamais démodée. Plus besoin de dresser une guillotine place de la Concorde, le covid 19 est arrivé ! Et il a pris tout le monde de court. Relisons ce que disait Basile sur la calomnie dans le Barbier de Séville. La distillation de la terreur a commencé ainsi dans toute la France. Que de « Basile » invités régulièrement sur les plateaux TV. Et malheur aux anti-Basile, surtout lorsque leurs propos sont de nature à contrarier les effets de la terreur, et en particulier amoindrir les bénéfices que pourraient engendrer le commerce des nouveaux médicaments que préparent certains laboratoires. Comme par magie, un vaccin apparaîtra en des temps records qui tiennent du miracle. Autre miracle, puisque nous sommes dans ce registre, l’argent réapparaît, les euros se multiplient comme jadis les assignats, mais sans crainte de banqueroute cette fois-ci. lL ne s’agit donc certainement pas de relâcher la terreur. Il faut donc que le covid 19 perdure et qu’il circule, qu’il devienne la seule préoccupation des Français. Pendant ce temps-là, ils seront occupés, ils auront peur et c’est très bien ainsi. Oui Thermidor, an 228, est un bon moment pour faire passer une sale loi ! Seuls des arriérés obscurantistes comme les catholiques en manifesteront un peu d’émotion. Les autres se préoccuperont de leurs masques, des nouveaux médicaments et du vaccin miracle, sans oublier bien sûr de vérifier qu’on leur verse bien leur petite prime de compensation pour collaboration fraternelle et citoyenne à la lutte contre le danger viral.
    https://michelviot.wordpress.com/2020/08/06/thermidor/

    Une peur distillée par les médias espagnols dénoncée par le dr Luis de Benito :

    Ce que nous apprennent les données de mortalité :

    « Le mythe de la dangerosité de l’HCR, le plus grand scandale de tous les temps » (18 aout 20) :

    Extrait de l’interview de Didier Raoult du 19-08-2020 sur Cnews : « En 2017 la grippe a tué plus que le covid ».

    « En aout, ce n’est plus la même maladie…. Le masque protège surtout dans le domaine des soins… Les mains sont les premiers facteur de transmission donc il est bon de les laver souvent et même d’utiliser de ‘alcool à 70° pour s’en débarrasser… Les gens restés confinés à l’aveugle sont plus positifs que les autres… On voit ce que le coronavirus agit sur le cerveau. Dans 2/3 des cas, on ne sent plus les odeurs… Depuis le 27 mai, l’état a interdit l’HCL en dehors des essais cliniques… La FDA a écrit qu’elle validerait un vaccin que si aucun médicament ne marche… »
    (https://www.youtube.com/watch?v=DgCtc2IMcbo)
    Même son de cloche de la part du professeur Toussaint : « On continue à instaurer une peur irraisonnée. » :

    Exemple affligeant : le contrôle des gendarmes dans le magasin Carrefour Contact de Breil-sur-Roya… Un salarié en poste depuis 6h du matin a un masque « mal placé », juste sous le nez… Résultat ? Les militaires entrent en action.

    Il dénonce également « un suicide collectif généré par le conseil scientifique » :

    L’épidémiologiste Laurent Toubiana, chercheur à l’Inserm et directeur de l’Irsan, a bien expliqué que « s’il y a une augmentation des porteurs, ils sont asymptomatiques, il n’y a donc pas une augmentation des malades ou des morts. A l’heure actuelle, il n’y a pas d’épidémie. Pourquoi donc continue-t-on à entendre dans les media les gens qui se trompent tout le temps ? »
    (https://www.facebook.com/THEMIS.ANONYMOUS/videos/3489994314385258)

    Pour le professeur d’épidémiologie des maladies infectieuses de l’Université d’Édimbourg, Mark Woolhouse, « le confinement aveugle fut une mesure de panique… Nous ne devons absolument jamais retourner à une position où les enfants ne peuvent ni jouer ni aller à l’école. Les préjudices causés à notre éducation, à notre accès aux soins de santé et à des aspects plus larges de notre économie et de notre société se révéleront au moins aussi graves que les dommages causés par Covid-19. »
    https://www.express.co.uk/life-style/health/1320428/Coronavirus-news-lockdown-mistake-second-wave-Boris-Johnson

    En Australie on utilise des drones pour détecter les personnes qui ne portent pas de masque et les voitures situées à plus de 5 km de leur domicile :
    https://www.aubedigitale.com/melbourne-les-autorites-vont-utiliser-des-drones-de-surveillance-pour-detecter-les-personnes-qui-ne-portent-pas-de-masque/
    De plus, le ministre de la Santé et surtout le Premier Ministre Scott Morrison ont annoncé à la population qu’ils seront sans doute obligés d’en venir à la vaccination obligatoire ! L’Australie qui est contrôlé par le « Deep State américain » a d’ailleurs déjà signé un contrat avec Oxford pour les vaccins, dont le programme a été financé par Bill Gates !
    https://www.abc.net.au/news/2020-08-19/morrison-coronavirus-covid-19-vaccine-mandatory/12572992
    Pour l’instant, l’Australie considère la vaccination COVID-19 obligatoire pour les voyageurs entrant dans le pays :
    https://www.marketwatch.com/story/australia-set-for-mandatory-covid-19-vaccinations-after-gaining-access-to-oxford-astrazeneca-trial-2020-08-19
    La loi autoriser même les agents publics à arracher les sous-vêtements des Australiens pour les vacciner :
    https://www.medias-presse.info/la-loi-autorisera-les-agents-publics-a-arracher-les-sous-vetements-des-australiens-pour-les-vacciner/125204/

    Autre facteur de peur, Karine Lacombe, cheffe du service maladies infectieuses à l’hôpital Saint-Antoine à Paris. Elle se dit « préoccupée par tous les mouvements anti-masques malgré la seconde vague qui certes n’a rien a voir avec celle de mars-avril, mais a commencé en juillet. Petit à petit, on a vu augmenter le nombre de cas… Mais si le nombre de patients n’augmente pas en réanimation c’est parce que nous avons des stratégies thérapeutiques que nous n’avions pas en mars, nous savons mieux prendre en charge un patient avant que sa situation s’aggrave et qu’il soit placé en réanimation… Par contre cette l’histoire d’un virus qui serait moins virulent, moins transmissible, moins grave est complètement construite. On verra ce qu’il en est dans les semaines à venir… Pour la rentrée scolaire, il est primordial que les professeurs et leurs élèves portent le masque en classe mais aussi dans les moments de détente, dans les salles de repos. L’OMS le recommande à partir de six ans, certains pays à partir de deux ans. »
    https://www.franceinter.fr/emissions/l-invite-de-7h50/l-invite-de-7h50-24-aout-2020
    Elle ferait mieux d’écouter le virologue Jonas Schmidt-Chanasit qui pense que « les conditions étaient réunies pour que les écoles et les garderies puissent reprendre leurs activités normales. »
    (https://www.youtube.com/watch?v=zia238l0yVg)
    Le 29 aout rassemblements pour le respect des libertés à Annecy, Paris place la Nation. Mais aussi à Londres,

    Ottawa,

    Zurich… A Berlin après celle du 1er aout qui rassembla des milliers de personnes sans augmentation des malades, elle fut interdite par le gouvernement mais ensuite autorisée par le tribunal administratif. Robert Kennedy junior ( fils de Bobby Kennedy et neveu de John F. Kennedy, ancien président des Etats-Unis, tous deux assassinés) y était présent, comme en 1963 John F. ( « Ich bin ein Berliner ») ! « Je pense qu’il y a des gens qui pensent que la pandémie a été planifiée, que le virus a été fabriqué génétiquement… Cette crise est une opportunité utilisée par les élites, militaires ou du renseignement, les apparatchiks… Les sociétés qui bénéficient le plus sont celles des milliardaires de la Silicon Valley qui contrôlent les communications ou les interfaces, que ce soit Amazon ou Jeff Bezos ou Zuckerberg ou Bill Gates. Ils sont ceux qui continuent à gagner des milliards et des milliards pendant que la classe moyenne de manière globale est laissée pour compte. Tous les programmes sociaux sont en faillite… Cela se traduit par une situation sociétale oligarchique qui demande un énorme contrôle social. Avec la simultanéité de l’installation de la 5G, cela leur donnera une capacité sans précédent de surveillance et de contrôle du comportement humain, ainsi que la capacité d’exploiter nos données et de nous faire devenir des machines à consommer… C’est réellement extraordinaire cette censure dans les médias traditionnels, les réseaux sociaux qui tirent un avantage de ce confinement ! Google détient une société qui fabrique des vaccins. Ils ont un deal de 750 millions de dollars avec Glaxo qui réalise un vaccin contre la grippe, contre la Covid-19. C’est une filiale d’Alphabet, la société holding de Google. Et Google censure toute information critique à l’égard des vaccins. C’est vraiment incroyable de vivre dans ce monde kafkaien. Nous pensions que cela arriverait un jour, parce que nous avons lu George Orwell, Aldous Huxley, Kafka quand nous étions gamins. Mais nous n’avions jamais pensé que cela arriverait aussi tôt.. Les media ont dit que j’étais là pour m’exprimer devant des nazis. Pourtant sur scène, il y avait un immense portrait de Mahatma Gandhi, le maître de cérémonie était noir, originaire du Ghana, il y avait un moine Hari Krishna, c’était l’opposé même du nazisme… Reste que je ne crois pas que le vaccin de Moderna aboutira. Les tests cliniques ont été vraiment mauvais. Ils songent pourtant à vacciner des milliards d’enfants sur la planète. Un enfant n’a quasiment aucun risque d’attraper la Covid. Pourquoi administreriez-vous une substance qui a 100% de chance de causer une mauvaise réaction ? Il y a 200 vaccins en cours de développement. Dans certains endroits, ils ont déjà voté des lois… Peut-on rendre obligatoire un produit que l’on ne connaît pas encore et de surcroit surdes personnes en bonne santé… Aux USA, nous avons laissé l’argent défaire la politique. L’organisme censé contrôler les politiciens est corrompu. Le vote ne compte plus. Et maintenant les grandes sociétés contrôlent les centres de communication, l’industrie pharmaceutique contrôle les réseaux de télévision et les réseaux sociaux ont des accords avec les réseaux télécom, la 5G, les grosses entreprises pharmaceutiques et même avec les services de renseignement, l’armée… Nous avons toujours les cours de justice. Aux Etats-Unis, vous ne pouvez pas poursuivre une société pharmaceutique pour avoir fait du mal à votre enfant, mais vous pouvez toujours les poursuivre pour fraude. Il y a toujours un moyen d’obtenir justice. Le système judiciaire est ce qui fonctionne encore dans notre démocratie. Et nous avons la rue. »
    http://www.francesoir.fr/opinions-entretiens-politique-monde/interview-exclusive-robert-f-kennedy-jr-berlin-cetait-des-gens

    Ici pétition pour virer des conseils scientifiques leurs membres sponsorisés par les labos :
    https://www.mesopinions.com/petition/sante/virer-conseil-scientifique-membres-sponsorises-labos/102156

    Il est encore temps de dire NON !

    Réaction du Dr Eve Engerer qui craint beaucoup pour les enfants !

    A Mexico, on va jusqu’à demander aux gens dans le metro de se taire pour ne pas propager le virus :

    Une rumeur circule sur l’HCQ expliquant que le médicament aurait des effets sur la fertilité. Mais il parait aussi que le coronavirus pourrait être responsable de douleurs aux testicules ! «Les complications thrombotiques du SARS-CoV-2 peuvent également affecter le système génito-urinaire » ont souligné des chercheurs :
    https://www.cnews.fr/monde/2020-09-09/les-douleurs-aux-testicules-nouveau-symptome-du-coronavirus-996661

    Comment GAVI, l’OMS, Bill Gates… peuvent-ils faire accepter à la population mondiale un confinement général ? Grâce à la peur, répond Jean-Jacques Crèvecoeur. Pour la générer, il faut régulièrement changer le discours en y ajoutant des contradictions. Car l’être humain a besoin de repères. Ainsi lors d’un coup d’état, on s’arrange pour contrôler les médias, fermer les universités et les lieux artistiques. Dans un couple par exemple, un jeu de pouvoir peut se mettre en place malgré la relation d’amour, dès que l’un d’entre eux se trouve en situation d’insécurité. Sa peur correspond à ce que ses propres besoins fondamentaux ne sont plus satisfaits. D’où la tentation de manipuler l’autre pour les satisfaire en lui parlant avec une arrière pensée. Il existe une charte de coercition en 8 points utilisée par Amnesty International comme outil de mesure.
    — L’isolement
    — La monopolisation de la perception d’un seul interlocuteur.
    — L’épuisement induit (en empêchant les gens de dormir ou d’agir).
    — Les menaces (comme envoyer l’armée pour obliger une vaccination)
    — Les indulgences occasionnelles (pour éviter les révoltes)
    — La démonstration de la toute puissance d’un décideur
    — La dégradation d’une personne (en la mettant en faillite) pour la mettre en état de choc, afin qu’elle accepte n’importe quoi.
    — Les demandes stupides imposées (comme mettre tout le temps un masque)

    jeanjacquescrevecoeur.com
    fulllifechannel.com

    Le docteur Fouché explique les techniques de manipulations du gouvernement !

    « On verrouille la démocratie et on instrumentalise de la peur au niveau international » dit le prof Perronne :

  28. Alex dit :

    TESTS


    Kary Bank Mullis (1944-2019) est l’inventeur du test PCR (Polymerase Chain Reaction). il a convaincu une petite société de biotechnologie californienne pour laquelle il travaillait, Cetus, de travailler sur son idée. Elle a ensuite vendu le brevet de PCR à Hoffman-LaRoche pour la somme stupéfiante de 300 millions de dollars. Il a expliqué pourquoi il ne faut pas l’utiliser comme diagnostic pour un virus. Mullis a reçu le prix Nobel de chimie (co-attribué à Michael Smith) en 1993 pour son invention de réaction en chaîne par polymérase !

    Les gens meurent, mais pas comme Bill Gates voudrait nous le faire croire, à la merci d’agents pathogènes malveillants et prédateurs. Les gens qui nous ont enlevé toutes nos libertés ces dernières semaines sont des ingénieurs sociaux, des politiciens, des leaders d’opinion mondialistes, des banquiers, des fanatiques de l’OMS, etc. Leur armée est composée de «médias grand public», qui sont en fait une machine de propagande parfaite. C’est de l’ingénierie sociale. Pour David Crowe « Il est intéressant de voir qui a parrainé cette conférence de simulation de pandémie, 6 semaines avant que les premières nouvelles ne sortent de Wuhan ! C’était la fondation Bill et Melinda Gates, le Johns Hopkins Center for Health Security et le Forum économique mondial. Incidemment, toutes les statistiques, projections et modèles que vous voyez dans les médias proviennent de Johns Hopkins. »

    La PCR a joué un rôle central dans la guerre contre le VIH (une guerre qui a duré 22 ans, entre les scientifiques mondialistes post-modernes du VIH et les scientifiques classiques.) Ces derniers ont perdu la guerre. Mullis, comme son ami le Dr Peter Duesberg, ne croit pas que le sida soit causé par le rétrovirus VIH. L’un des arguments les plus solides de Duesberg dans le débat est que le virus du VIH est à peine détectable chez les personnes qui souffrent du sida. « Les êtres humains sont pleins de rétrovirus qui n’ont jamais tué personne auparavant. Le mystère de ce foutu virus a été généré grâce aux 2 milliards de dollars annuels qu’on lui consacre.

    Que voulons-nous dire quand nous disons que quelqu’un a été «testé positif» pour le virus Corona ?

    La PCR, bien que son inventeur soit décédé l’année dernière, joue un rôle central dans le terrorisme Corona. « Il faut une quantité énorme de n’importe lequel organisme pour provoquer des symptômes. Vous ne commencez pas par les tests ; vous commencez par écouter les poumons. Un test PCR n’est pas toujours vrai. C’est un excellent outil de recherche scientifique mais très mauvais en médecine clinique. 30% des cellules infectées ont déjà été tuées avant d’avoir des symptômes. Car les cellules mortes les génèrent. Aucune personne en bonne santé ne devrait être testée. On se demande pourquoi tant de personnes connues, aux symptômes soit inexistants, soit légers, ont été largement médiatisé. » dit le Dr David Rasnick, biochimiste, développeur de protéase et ancien fondateur d’un laboratoire EM appelé Viral Forensics.

    « La première chose à savoir est que le test n’est pas binaire. Il n’existe pas réellement de tests de dépistage des maladies infectieuses qui soient positifs ou négatifs. Il y a une étape dans le test RT-PCR qui consiste à convertir l’ARN en ADN. Ainsi, le test PCR n’utilise en fait pas l’ARN viral. Il utilise une petite quantité d’ADN et à chaque cycle, la quantité double. Si vous doublez 30 fois, vous obtenez environ un milliard de fois plus de matériel qu’au début. Si vous n’avez pas obtenu suffisamment de fluorescence à un certain nombre de cycles, vous êtes considéré comme négatif. A 20 cycles, tout le monde serait négatif alors qu’à 50 positif. Dans les populations asymptomatiques, la probabilité qu’un test de coronavirus positif soit un vrai positif n’est que d’environ 20%. 80% seraient donc des faux positifs. » explique David Crowe, chercheur canadien, diplômé en biologie et mathématiques. « Le test d’ARN détecte peut être un nouveau virus mais il ne peut affirmer qu’il est à l’origine des symptômes sévères d’un malade. »

    Cliquer pour accéder à CoronavirusPanic.pdf


    https://www.theinfectiousmyth.com/

    La grande supercherie des tests PCR, 90% des cas positifs ne sont pas malades ni contagieux :
    http://www.francesoir.fr/opinions-tribunes/la-grande-supercherie-des-tests-pcr
    A l’heure actuelle en France, avec le seul fixé à 40 ou 42 (au lieu de 30), on détecte des personnes non malades à grand coût puisqu’avec un million de tests par semaine coutant 70 euros chacun, 70 millions d’euros sont gaspillés.
    http://www.francesoir.fr/societe-sante/tout-ce-que-lon-ne-nous-dit-pas-sur-les-tests-pcr-epidemie-de-tests
    Wang Chen, pdt de l’académie chinoise des sciences médicales avait admis en février 2020 que les tests PCR n’étaient précis qu’à 30 à 50%.
    https://off-guardian.org/2020/06/27/covid19-pcr-tests-are-scientifically-meaningless/

    Dr Edouard Broussalian : « Des tests PCR qui n’ont jamais servi, déclarés positifs par les laboratoires d’analyses ! »
    Révélations du Dr Broussalian sur les vaccins, la médecine et le covid : trop de médecine amène l’enfant dans cet engrenage infernal : fièvre, allergie, agitation et manque de concentration, autisme. Peu avant la pandémie du covid-19, pourquoi s’est-on mis à attaquer l’homéopathie (déremboursement en France) alors qu’il a soigné positivement des épidémies telles que le choléra en Haïti ?

    Au Canada, 380 000 trousses de dépistage de la COVID-19, appelées écouvillons, ont fait l’objet d’un rappel urgent du 28 mars au 3 avril 2020 en raison d’un problème de contamination. Ils étaient déjà positifs !
    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/quebec-canada/sant%C3%A9-canada-confirme-la-contamination-de-380-000-tests-de-d%C3%A9pistage/ar-BB13hIwE
    En Suède, un kit de test du Covid-19 défectueux donne 3 700 résultats faussement positifs. Les tests PCR avaient été fabriqués en Chine par l’entreprise BGI Genomics et distribués à travers la planète. Ils avaient été utilisés en Suède par des personnes ayant effectué des tests à domicile pour la période de mars à août 2020 :
    https://www.laprovence.com/actu/en-direct/6087382/suede-un-kit-de-test-du-covid-19-defectueux-donne-3-700-resultats-faussement-positifs.html
    L’institut Pasteur reconnait des dysfonctionnements dans l’analyse des tests Covid-19 transmis aux autorités malgaches le 6 mai 2020. La présidence avait estimé le chiffre de 67 cas positifs trop élevé et avait mis en doute la qualité du travail de Pasteur. Une contre-expertise n’a finalement révélé que 5 cas.
    http://www.rfi.fr/fr/afrique/20200516-coronavirus-institut-pasteur-reconna%C3%AEt-dysfonctionnements-tests-analyse

    Le physicien David Mendels, directeur technique d’une start up française ‘Xrapid’, spécialisée en intelligence artificielle et microbiologie, forts de leur expérience avec les tests pour la malaria, lui et ses collègues ont rapidement mis au point un système infaillible pour mesurer la fiabilité des tests Covid. Le 21 mai 2020, le Ministère de la santé a homologué une liste de 23 tests sérologiques qui se sont avérés être pour la plupart déficients. Ils pouvaient diagnostiquer des personnes saines comme étant malades du Covid, mais l’inverse aussi. Sur les 11 tests sur lesquels a travaillé David Mendels, un seul a franchi la barre en fiabilité (en ayant au moins 95% en sensibilité et 98% en spécificité) et deux furent qualifiés d’acceptables (dont le NG.test covid-19 https://ngtest-covid-19.com/) selon les critères établis par la haute autorité de santé (HAS). « Je ne suis qu’un scientifique donc je ne sais pas s’il y a malveillance ou incompétence derrière cela » en conclut-il.


    Mais il y a plus grave, les tests PCR en cours de déploiement dans le monde entier, conformément au plan 1-3-30 de la Fondation Rockefeller, sont le principal objectif de cette phase actuelle de l’opération Coronavirus. Plus le nombre de personnes testées est élevé, plus le nombre de cas positifs enregistrés est important, ce qui alimente le discours officiel de peur. Ces tests prennent leurs échantillons sur la plaque cribriforme, un os d’un millimètre d’épaisseur situé au sommet de la cavité nasale et perforé de nombreux trous qui vont directement dans la cavité cérébrale. Ces trous sont le passage de nos nerfs olfactifs. Si on voulait saboter quelqu’un en lui implantant un virus cérébral dissimulé, une nanotechnologie, ou une puce, ce serait l’endroit idéal. Se souvenir que plusieurs fois, des lots de tests Covid se sont avérés curieusement contaminés :
    https://www.cnbc.com/2020/04/18/coronavirus-tests-delayed-by-covid-19-contamination-at-cdc-lab.html
    https://www.foxnews.com/world/coronavirus-tests-uk-contaminated-covid-19
    https://fr.sott.net/article/36006-Les-tests-PCR-du-Covid-peuvent-ils-etre-un-moyen-d-infecter-ou-d-implanter-subrepticement-des-personnes

    Bien entendu, le terme covid-19 a été donné car il allait servir à donner une identité numérique aux gens. Comme on pouvait le voir sur la couverture du Economist en décembre 2018, les essais devaient se faire en Afrique. En attendant, les compagnies aériennes commencent à réclamer un test à chaque passager !
    https://www.afar.com/magazine/united-to-offer-covid-19-testing-to-hawaii-passengers

    https://sun6-16.userapi.com/cx-J7oi3jt026p7s0y3XPxF6Xpqf-wrhXJAsJg/8GvZSfjqFCg.jp
    Test de dépistage du coronavirus par le nez :

    Le jeu des tests :
    https://www.mondialisation.ca/le-jeu-des-tests-une-brique-de-plus-dans-la-desinformation-covid-19/5646879

  29. Laurence dit :


    Soit le pouce est replié, soit il reste vertical, la signification n’est pas la même !

    Thèmes traités :

    LES MASQUES :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/16/complot-mondial-contre-la-sante/comment-page-2/#comment-92078

    LA PEUR, ARME RÉVOLUTIONNAIRE :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/16/complot-mondial-contre-la-sante/comment-page-2/#comment-95046

    TESTS :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/16/complot-mondial-contre-la-sante/comment-page-2/#comment-102178

    PREUVES que tout était prévu avant 2018 : voir la couverture du The Economist qui annonce en décembre 2018 la pandémie….
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/16/complot-mondial-contre-la-sante/comment-page-2/#comment-62959

    REMÈDES :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/16/complot-mondial-contre-la-sante/comment-page-2/#comment-104746

    LE CONFINEMENT ET LA LOI :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/16/complot-mondial-contre-la-sante/comment-page-2/#comment-70536

    MOSSAD ET DECONFINEMENT :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/16/complot-mondial-contre-la-sante/comment-page-2/#comment-99063

    CORONAVIRUS ET RELIGION :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/16/complot-mondial-contre-la-sante/comment-page-2/#comment-70950

    BILL GATES ET SA FONDATION :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/16/complot-mondial-contre-la-sante/comment-page-2/#comment-72410

    CULTURE PREDICTIVE SUR LE CORONAVIRUS :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/16/complot-mondial-contre-la-sante/comment-page-2/#comment-73718

    PAS DE SECONDE VAGUE ! PAS BESOIN D’UN VACCIN :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/16/complot-mondial-contre-la-sante/comment-page-2/#comment-77136

    VACCINS :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/16/complot-mondial-contre-la-sante/comment-page-2/#comment-82037

    DES PRÉVISIONS FAUSSES VOULUES PAR LES POLITICIENS :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/16/complot-mondial-contre-la-sante/comment-page-2/#comment-79886

    BILAN :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/16/complot-mondial-contre-la-sante/comment-page-2/#comment-82790

    GAVI :
    https://effondrements.wordpress.com/2012/05/16/complot-mondial-contre-la-sante/comment-page-2/#comment-81517

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s