Un complot mondial contre la santé ?

grippe A

.

En mémoire de Claire Séverac qui nous a quittés le 25 décembre 2016, rappel par Sylvie Simon sur la societé actuelle :

La crise est bien entendu  artificielle ! Ce n’est ni plus ni moins que le résultat de la confiscation des richesses de la terre par une poignée d’individus.  » Il faut absolument que les gens prennent conscience de cette situation dramatique avant qu’il ne soit trop tard ! »

piqureElles remarquent que sur le plan médical on est arrivé à un autiste sur 88 depuis 2008 ! C’est à dire 78% de plus qu’il y a 10 ans.  Sans compter que chez les garçons nous en sommes à 1 sur 50 !  C’est aussi 8 500 de cas de cancer en plus en 4 ans chez les enfants !  Actuellement, 1 enfant sur 440 aura le cancer avant l’âge de 15 ans, dont la moitié avant d’atteindre 5 ans !  Pourtant, un enfant n’a jamais autant reçu de soins, de vaccins, de médicaments depuis que le monde existe !

Il y a une course au profit sur le dos du vivant ! Même les graines en Agriculture  sont touchées ! On cherche à tout breveter, pour plus de profit !

Les 10 plus importants montants de cadeaux accordés aux médecins entre janvier 2012 et juin 2014 :

Top 10 du nombre de contrats avec les médecins entre janvier 2012 et juin 2014 :

Certains médecins arrivent à recevoir entre 40 000 et 80 000 euros en cadeaux :

Bien entendu, les firmes pharmaceutiques n’hésitent pas aussi à corrompre les hommes politiques. L’affaire Cahuzac l’a amplement démontré.

Bilan 2020 des médicaments à écarter :
https://www.prescrire.org/Fr/202/1834/55640/0/PositionDetails.aspx

Sur ce sujet, Claire Séverac a écrit un livre passionnant : « Complot mondial contre la santé ». Au cours du printemps 2009, avec le début de la communication autour du virus H1N1, elle se dit que les incohérences sont trop nombreuses, que les mensonges et les motivations des autorités à vacciner tout le monde sont très suspects,  et que la façon dont nous sommes traités est juste insupportable….. Elle décide donc d’enquêter et, d’une horrible découverte à une autre, elle refuse de croire à un coup du sort, mais plutôt à un plan organisé par une poignée de « banksters »si gourmands qu’il souhaitaient contrôler le monde et faire du profit même si cela allait blesser chaque être humain de la planète. Pendant des mois, elle va rechercher les preuves officielles de tous les dommages qu’ils sont en train de causer à notre santé avec la nourriture, les médicaments, les pesticides….Les noms des coupables, leurs méthodes et comment ils ont pu mettre leurs plans à exécution en finançant des écoles scientifiques, en achetant les médias pour les contrôler, en falsifiant les études et les statistiques, en persécutant les  experts intègres, en infiltrant le monde des institutions et en bâillonnant les politiciens….

Il faut dire que le scandale de la grippe H1N1 fut en son temps un révélateur des conflits d’intérêts dans le milieu médical :

sylvie-simonScience et paranormalSylvie Simon, qui est la sœur de l’écrivain Guy Rachet, s’est plus attachée à étudier le phénomène vaccin dans notre société. Elle prône les valeurs de la médecine alternative qu’elle oppose aux intérêts de l’industrie pharmaceutique et à ce qu’elle appelle « l’engrenage mortel de la société de consommation » ! Son autre hobby (pour ne plus parler de lobby) concerne l’ésotérisme. d’où son dernier livre « La Science à l’épreuve du paranormal » , Alphée, 2010.

 

 

gif scanner-passe-temps gif

68 commentaires sur “Un complot mondial contre la santé ?


  1. […] Un complot mondial contre la santé ? Deux remarquables femmes, Claire Séverac et Sylvie Simon, nous témoignent de leur constat amer sur notre société ! Bien entendu, pour elles, la crise est artificielle ! Ce n’est ni plus ni moins que le résultat de la confiscation des richesses de la terre par une poignée d’individus. » Il faut absolument que les gens prennent conscience de cette situation dramatique avant qu’il ne soit trop tard ! » Elles remarquent que sur le plan médical on est arrivé à un autiste sur 88 depuis 2008 ! Il y a une course au profit sur le dos du vivant ! Claire Séverac a écrit un livre passionnant : « Complot mondial contre la santé ». Il faut dire que le scandale de la grippe H1N1 fut en son temps un révélateur des conflits d’intérêts dans le milieu médical : WordPress: . Dans "France" […]

    https://www.fichier-pdf.fr/2016/03/26/complot-mondial-contre-la-sante-claire-severac/

  2. Tom dit :

    La marchandisation de l’être humain est devenue inquiétante. On l’a vu aux USA avec le commerce des organes des avortés. Cette suppression des états préconisée par les globalistes, va laisser les populations entre les mains de la haute finance et des multinationales.

    Prenons par exemple le rapport de Goldman Sachs « The Genome Revolution ». Son analyste Salveen Richter pose ouvertement cette question : « Guérir les patients constitue-t-il un modèle économique durable ? »

    La thérapie génique par exemple, qui propose des traitements « one shot », offre une perspective financière très différente par rapport aux thérapies traditionnelles. « « Alors que cette proposition est porteuse d’une valeur immense pour les patients et pour la société, elle pourrait représenter un défi pour les développeurs de médecine génomique à la recherche d’un cash-flow durable. » explique l’analyste.

    Ainsi, Gilead Sciences a développé un traitement de l’hépatite C dont le taux de réussite dépasse les 90 %. Une réussite qui a « peu à peu épuisé le vivier disponible de patients à soigner ! De plus, la guérison de ces patients fait également diminuer le nombre de porteurs capables de transmettre le virus à de nouveaux patients, et ainsi, le vivier d’incidence décline lui aussi. Si en 2015 les ventes américaines de traitements pour l’hépatite C ont connu un pic à 12,5 milliards de dollars, elles n’ont depuis pas cessé de baisser. En 2018, selon Goldman Sachs, les ventes tomberont sous la barre des 4 milliards.

    https://reinformation.tv/goldman-sachs-viabilite-economique-guerison-rapide-maladies-smits-83824-2/

  3. Atzo dit :

    Comment vérifier les liens d’intérêts avec l’industrie du médicament des médecins que l’on consulte ? En faisant une requête par bénéficiaire ou une recherche avancée ici :
    https://www.transparence.sante.gouv.fr/flow/main;jsessionid=78AB181468CF692613F32D03401FC36F?execution=e1s1
    Ce site montre lors des 5 dernières années les liens qu’un médecin peut avoir eu avec des firmes pharmaceutiques. Celles-ci leur ont distribués plus de 244 millions d’euros entre janvier 2012 et juin 2014.
    https://www.20minutes.fr/sante/1988427-20170102-decret-accroit-transparence-liens-entre-medecins-industrie-pharmaceutique-suffisant
    Selon Regards citoyens, 235.455 contrats ont été signés entre janvier 2012 et juin 2014.
    https://www.regardscitoyens.org/sunshine/

  4. Ursli dit :

    Don du sang : vers un nouveau scandale ?

    Mais qui est derrière Haemonetics ? Goldman Sachs, BlackRoch, Natixis.
    A la fin des années 2000, le directeur commercial d’Haemonetics avait été condamné à 3 ans et demi de prison pour avoir rémunéré pendant des années le ministre italien de la Santé (qui prit 3 ans) pour qu’il favorise ses machines. Ne devrait-on pas aussi condamner la ministre française Agnès Buzyn ?

  5. Olivier dit :

    Le dernier bastion de la médecine indépendante dynamité :
    https://www.kla.tv/13830

    Peter C. Gøtzsche, médecin et scientifique danois, a été cofondateur principal de la collaboration Cochrane, un réseau mondial de scientifiques et de médecins basé à Londres. Jusqu’à présent, Cochrane jouissait d’une excellente réputation en tant que réseau de scientifiques indépendants de l’industrie pharmaceutique. Mais en septembre 2018, l’adhésion du professeur Gøtzsche à la Collaboration Cochrane a été retirée sans que le grand public ne s’en rende compte.

    Le professeur Gøtzsche est devenu internationalement connu pour son livre ‘Médecine mortelle et crime organisé : comment l’industrie pharmaceutique corrompt le système de soins de santé’ Sur la couverture du livre, le contenu est résumé comme suit : « Ce livre parle du côté obscur de l’industrie pharmaceutique, de la façon dont les médicaments sont découverts, produits, commercialisés et contrôlés. Il montre en détail comment les scientifiques falsifient les données pour défendre leurs opinions. Lorsqu’il s’agit de structures criminelles, les groupes pharmaceutiques ne sont en rien inférieurs à la mafia. Et il n’y a probablement pas d’autre industrie qui a plus de vies humaines sur la conscience. » Depuis sa création il y a 25 ans, la Collaboration Cochrane a garanti pour l’industrie des évaluations critiques d’une gamme de médicaments, de tests de dépistage de médicaments et de vaccins, y compris le vaccin contre le VPH, qui est censé être efficace contre le cancer du col de l’utérus. Toutefois, au cours des dernières années, il y a eu de plus en plus d’indices que des tentatives ont été faites pour affaiblir l’indépendance et l’attitude critique de la Collaboration Cochrane à l’égard de l’industrie. En septembre 2016, on a appris que la Fondation Bill & Melinda Gates avait fait un don de plus d’un million de dollars à Cochrane. Selon Hans Tolzin, journaliste médical et critique en matière de vaccination, la Fondation Gates finance des campagnes de vaccination dans le monde entier et détient d’importantes parts auprès de fabricants de vaccins. Ainsi la Fondation Gates bénéficie directement de ces campagnes de vaccination ! Le professeur Gøtzsche a été licencié à la suite d’une révision d’une évaluation indépendante des avantages et des risques de la vaccination contre le cancer du col de l’utérus qu’avait faite la collaboration Cochrane. René Gräber, expert en naturopathie, a déclaré : « Là où la question commence à devenir absurde, c’est lorsque cette analyse indépendante implique exactement les auteurs qui ont déjà été payés par l’industrie pour les publications à évaluer. S’opposant à cette étude de la Collaboration Cochrane, le Dr Gøtzsche et deux autres collègues ont publié dans le célèbre ‘British Medical Journal’ une révision correspondante. Il a critiqué, entre autres, les points suivants :
    1) Environ la moitié de tous les travaux sérieux a été dissimulée.
    2) L’efficacité de la vaccination contre le VPH est évaluée sur la base de paramètres de remplacement et non sur des données actuelles qui montreraient que la vaccination permet de prévenir directement le cancer.
    3) L’enquête détourne des données qui étudient les effets secondaires graves et durables de la vaccination contre le VPH.
    4) Toutes les études incluses dans l’évaluation étaient des publications payées par l’industrie.
    La conclusion des trois auteurs est qu’il n’y a aucune raison d`accorder du crédit à cette étude, qui classe la vaccination anti-VPH comme sûre et efficace. Cette hypothèse s’explique par le fait que toutes les études sont soutenues par l’industrie et donc unilatérales. »
    À travers cette contre-publication, Gøtzsche est resté fidèle à sa réputation d’avoir une attitude critique et indépendante vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique. Néanmoins, la collaboration Cochrane l’a exclu en tant que membre après un vote de l’organe directeur. L’industrie pharmaceutique a donc réussi à se débarrasser de l’un des critiques les plus compétents et en même temps les plus véhéments et les plus influents de la collaboration Cochrane. C’est ainsi qu’en quelque sorte ce dernier bastion d’une science médicale indépendante a été détruit et conquis par l’industrie pharmaceutique.

    • Lars dit :

      Selon le Dr Dietrich Klinghardt, il serait apparu fin XX / début XXIe siècle, un mouvement cherchant par tous les moyens à détacher les gens de leur potentiel spirituel. La glande pinéale serait une de leurs cibles, car étant la partie la plus sensible du système nerveux central humain. Comme par hasard, cette glande est sensible à l’aluminium, au glyphosate, au fluor mais aussi aux ondes wifi. Elle est connue pour être la réceptrice de champs d’énergie plus élevés, qui ont une influence sur la pensée de chacun. Elle contrôle aussi le système immunitaire et endocrinien. Pourquoi donc l’industrie des télécommunications a-t-elle sélectionné parmi les très nombreuses gammes de fréquences, celles les plus destructrices (2,4 gigahertz) pour cette glande ? Et cela avec des programmes de géo-ingénierie qui font inhaler des nano-particules d’aluminium et absorber des glyphosates à tous les habitants. Ces deux éléments, quand ils se combinent dans le sang et les intestins, forment 6 composants chimiques distincts qui auront justement tendance à se déposer dans cette glande pinéale et à ouvrir la barrière hémato-encéphalique du cerveau grâce aux fréquences wifi. La 5 G qui fonctionne avec des milliers de satellites propage aussi mondialement une fréquence dont l’innocuité n’a pas été véritablement testée, ni sur les insectes ni sur les oiseaux par exemple. A vraiment se demander si certains scientifiques ne seraient pas sous l’influence néfaste d’esprits qui n’ont rien d’humains. Autrement ils chercheraient plutôt à défendre la vie !

      La cour de la pomme de pin au Vatican :




      http://in5d.com/pine-cone-symbolism/
      La glande pinéale, la molécule de l’esprit ou troisième œil, a la taille d’un pois et se trouve au centre du cerveau. Elle est activée par la lumière et contrôle les différents biorythmes du corps. Elle fonctionne en harmonie avec l’hypothalamus qui gère la soif et la faim, le désir sexuel et l’horloge biologique qui détermine notre processus de vieillissement. Ainsi il existe un lien qui relie les rétines à l’hypothalamus que l’on nomme tractus rétino-hypothalamique. Il apporte des informations sur les cycles de lumière à la région de l’hypothalamus appelée noyau suprachiasmatique (SCN). De cette région les influx nerveux se rendent par le nerf pinéal (système nerveux sympathique) à la glande pinéale. Ces impulsions inhibent la production de mélatonine. Quand celles-ci cessent (lorsque la lumière ne stimule plus l’hypothalamus), la mélatonine est libérée. Les niveaux abondants de mélatonine chez les enfants inhibent leur développement sexuel. Mais lorsque la puberté arrive, la production de mélatonine est réduite et la glande commence à rétrécir. Pendant les périodes de relaxation et de visualisation, la glande pinéale sécrète de la mélanine. Elle réagit aux stimuli d’énergie électromagnétique qui l’entourent. Mais pour activer ce «troisième œil» et percevoir des dimensions plus élevées, il doit vibrer à l’unisson avec le corps pituitaire, ce qui est obtenu par la méditation. L’intuition passe également par le développement du «troisième œil». Et à certaines fréquences des ondes cérébrales, le sens de la limite de l’ego disparaît. Quand un rapport avec une autre personne est établi, un champs magnétique plus ou moins important se crée. Les voyages astraux et autres capacités occultes sont étroitement associés à l’interaction de forces négatives et positives. La séparation temporelle du corps astral se fait après le retrait des sens et de la conscience physique.

      Pour Daniel Batson, un psychologue de l’Université du Kansas qui étudie les effets de la religion sur les gens, « Le cerveau est l’instrument par lequel la religion est vécue. Ce n’est pas le cerveau qui produit la religion, de même ce n’est pas le piano qui produit de la musique. »

  6. Béatrice dit :

    15 % des patients ayant eu un accident grave et diagnostiqués comme « non conscients » ou « en état végétatif »… seraient en réalité conscients.
    https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1812757

    Pourquoi donc arrêter de les alimenter et de les faire boire ? La découverte qu’un patient sur sept pourrait être conscient de ce qui est dit autour d’eux est une surprise. Ces patients ont été considérés comme « non-conscients » parce qu’ils ne répondent pas à ce qu’on leur demande de faire : on a beau leur dire de serrer les doigts ou de cligner des yeux, par exemple, il ne se passe rien. Mais l’imagerie cérébrale montre que c’est parce qu’ils en sont physiquement incapables, et non pas parce qu’ils ne comprennent pas ce qu’on leur dit !

    Une étude intéressante a été réalisée auprès de patients « emprisonnés dans leur corps ». 72 % d’entre eux se sont déclarés « heureux ». Les plus malheureux étaient ceux dont l’accident était le plus récent. Car il est très fréquent pour les accidentés lourdement handicapés de commencer par ressentir une dépression sévère… puis, progressivement, de s’adapter à leur nouvel état. C’est pourquoi c’est une bonne raison de leur refuser l’euthanasie, tant que leur état n’est pas stabilisé, même s’ils le demandent avec insistance.

    Actuellement en France, c’est le médecin qui décide du sort de la personne et non la famille. Est-ce normal ?

  7. Coline dit :


    Après une greffe de moelle osseuse, le sperme d’un homme ne contient plus que l’ADN de son donneur :
    https://dailygeekshow.com/greffe-moelle-osseuse-adn/
    Qu’est-ce que l’ADN ?

    La mémoire cellulaire : Nos organes stockeraient en mémoire nos goûts, nos souvenirs, nos sensations, nos émotions. Ces informations seraient transmises aux receveurs d’organes lors des greffes. Il y a quelques temps, l’actrice Charlotte Valandrey, séropositive depuis l’âge de 17 ans et ayant reçu une greffe du cœur en 2003, témoignait sur son incroyable histoire. Deux ans après sa greffe, la jeune femme a de nouveaux goûts : elle qui n’a jamais bu de vin apprécie les grands crus, se découvre une passion pour le baba au rhum et a des impressions de déjà vu dans certains endroits qu’elle découvre pourtant.

    Le professeur Susumu Tonegawa, scientifique japonais et prix Nobel, explique comment les cellules du cerveau sont impliquées dans la mémorisation des évènements : « On peut intervenir sur la mémoire. Guérir un état dépressif, c’est à dire qui accumule les souvenirs négatifs jusqu’à en oublier les positifs, est possible. »

    N’y a-t-il pas alors un danger de transplanter un cœur de porc à un humain ?
    https://www.sciencesetavenir.fr/sante/coeur-et-cardio/la-greffe-de-coeurs-de-porcs-une-alternative-aux-transplantations-classiques_136563
    Et quand on parle de réincarnation, ne serait-il pas plutôt un héritage de cellules venant d’une personne déjà décédée ?


    ou comme le pensent les juifs, la réincarnation se produit parce qu’Il y a certains péchés pour lesquels le nettoyage de l’âme dans le monde spirituel ne suffit pas à lui seul.
    https://fr.chabad.org/library/article_cdo/aid/2163008/jewish/Pourquoi-et-quand-la-rincarnation-se-produit-elle.htm

  8. Josio dit :


    La ville de Wuhan, foyer supposé du nouveau coronavirus apparu officiellement début 2020, abrite deux laboratoires P4 (pathogène de classe 4), capables d’effectuer des expérimentations avec des micro-organismes très pathogènes. L’un d’eux a été inauguré en février 2017 en présence du 1er ministre français d’alors, à savoir Bernard Cazeneuve.
    https://revelations4.blogs.fr/index.html#a613205
    Il est une collaboration sino-française en matière de prévention et de contrôle des maladies infectieuses émergentes ! Non seulement il y a des programmes conjoints entre les laboratoires P4 de Lyon et de Wuhan mais la France s’est engagée à financer cette collaboration à hauteur d’un million d’euros par an pendant 5 ans.
    https://www.lepoint.fr/monde/epidemies-nouvelle-etape-pour-le-premier-laboratoire-p4-chinois-23-02-2017-2106936_24.php
    http://french.xinhuanet.com/2018-01/04/c_136872325.htm
    La situation rappelle celle de début mars 2009 quand Sarkozy est allé au Mexique parrainer la construction d’une usine de production de vaccins contre la grippe saisonnière et pandémique au bénéfice du groupe Sanofi-Aventis. Le 15 juillet près d’un million de doses de vaccins était commandé curieusement avant l’annonce officielle en octobre de la grippe mexicaine H1N1.
    https://www.jeuneafrique.com/187099/societe/sanofi-et-sarkozy-avaient-vu-venir-la-grippe-mexicaine/


    Par une étrange coïncidence, un roman de fiction de 1981, ‘The Eyes of Darkness’, de Dean Koontz, avait prédit une épidémie de type coronavirus ayant pour origine Wuhan. Le livre raconte comment le virus appelé Wuhan-400, a été développé dans des laboratoires militaires autour de la ville chinoise de Wuhan d’où il tire son nom. Les informations top secrètes du Programme d’armes biologiques sont ensuite acquises par les services de renseignement américains auprès d’un transfuge chinois. L’armée américaine réussit finalement à créer un vaccin que les Chinois n’ont pas pu mettre au point. Dans Astérix et la Transitalique (publié le 19 octobre 2017), Jean-Yves Ferri et Didier Conrad ont introduit un mystérieux aurige masqué, Coronavirus :

    Selon Jean Jacques Crèvecoeur (celui qui avait compris qu’en 2009, il n’était pas nécessaire de se faire vacciner), le virus a bien l’air d’être de fabrication militaire car il est à la fois contagieux et mortel. Pour rappel, fin avril 2009, l’OMS abaissait curieusement ses critères permettant de déclarer une pandémie. Début mai, arrivait au Mexique le virus H1N1 qui est une combinaison artificielle de virus aviaire, porcin et humain. Le but était clair : vacciner en masse les populations et obliger les pays à donner les pleins pouvoirs à l’OMS en cas de pandémie majeure. Ainsi en France, le gouvernement avait commandé 110 millions de vaccins. bien plus que le nombre d’habitants. Ironie du sort, malgré le faible taux de vaccinés (8%), 2009 fut l’année où le nombre de décès dû à la grippe fut le plus faible. Certains morts étaient plus dus à l’absorption de l’antiviral Tamiflu que de la grippe. Les vaccins eurent de nombreux effets secondaires : narcolepsie (fatigue extrême), bébés naissants avec des insuffisances cardiaques etc. Il faut garder à l’esprit qu’entre 1890 et 1960, les maladies infectieuses diminuèrent de 90% alors qu’il n’y avait pas encore de campagne de vaccination. Quand il y en a eu, des maladies chroniques apparurent (allergies, autisme etc). Autre danger d’une vaccination obligatoire, l’injection sans le dire d’une puce Rfid.

    Le coronavirus actuel, qui a une durée d’incubation de 10 à 24 jours, et qui peut survivre sur des surfaces lisses pendant 9 jours, semble aussi affecter le système nerveux

    Il privilégierait les hommes asiatiques :
    https://northerntruthseeker.blogspot.com/2020/01/the-corona-virus-hysteria-important-and.html
    et affecterait la fertilité en empêchant les hommes de se reproduire avec leur sperme. Selon des scientifiques de l’ Université médicale de Nanjing, l’hôpital Suzhou et le Dr Jianqing Wang, chef du département d’urologie, Il exprimerait une puissante pathogénicité pour les tissus rénaux et testiculaires avec des lésions résultantes.
    https://pbs.twimg.com/media/EQ131QWXkAARkQt?format=png
    https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.02.12.20022418v1.full.pdf
    Par contre, aucun enfant de moins de 15 ans n’a été diagnostiqué alors que le coronavirus semble 20 fois plus mortel que la grippe :
    https://eu.usatoday.com/story/news/nation/2020/02/18/wuhan-china-coronavirus-hospital-director-dies-covid/4792597002/

    Deux scientifiques chinois, dont le professeur Botao Xiao de l’Université de technologie de Chine méridionale ont publié un article (maintenant supprimé sur ResearchGate) affirmant que le COVID2019 viendrait d’une fuite accidentelle du Centre de contrôle et de prévention des maladies de Wuhan en raison d’une mauvaise sécurité opérationnelle.
    https://pbs.twimg.com/media/EQ0XjOAUUAAia8u?format=jpg
    En 2017, des scientifiques étrangers avaient averti que ces laboratoires n’étaient pas sécurisés et qu’un virus pouvait s’échapper d’une de ces installations.
    https://meaww.com/wuhan-coronavirus-warned-2017-lab-wuhan-deadly-diseases-escape-lab-level-4-safety-scientists
    A New York, le 18 octobre 2019, John Hopkins, la Fondation Bill et Melinda Gates et le Forum économique mondial (une ruche de mondialistes autoproclamés) ont lancé une « simulation de pandémie » appelée « Event 201 » en mettant en scène la propagation d’un coronavirus en Amérique du Sud, attribuée à la transmission de l’animal à l’homme. La conclusion de l’exercice était que les gouvernements nationaux étaient loin d’être prêts, avec une note de 40 sur 100 sur leur échelle de préparation. La simulation prévoyait plus de 65 millions de décès dans le monde. Il est étonnant de voir qu’avant presque chaque crise majeure et chaque attaque terroriste de ces dernières décennies, les autorités avaient effectué des simulations juste avant qu’elle ne se produise. A noter aussi la suggestion très mondialiste d’un représentant de l’ entreprise capable de concevoir un « vaccin » contre le coronavirus, la « Johnson and Johnson ». Lors de l’événement 201, il avançait l’idée qu’une autorité économique mondiale centralisée pourrait être chargée de financer et d’acheter des vaccins pour les différentes nations en crise afin de résoudre la pandémie. Celle-ci offre une excuse parfaite pour la création d’une telle autorité financière mondiale unique. Jusqu’à maintenant l’establishment mondialiste a créé la plus grande bulle financière de l’histoire moderne par le biais des mesures de relance des banques centrales, tout en créant de nouveaux sommets dans les dettes nationales. Dorénavant il n’a besoin que d’un événement majeur pour finir de saboter l’économie tout en restant dans l’ombre.
    https://www.alt-market.com/articles/3779-globalists-only-need-one-more-major-event-to-finish-sabotaging-the-economy
    L’amorcement d’une Troisième Guerre Mondiale prévue avec Hillary, n’ayant pu avoir lieu avec Donald Trump, le chaos économique découlant de cette pandémie lui permettrait de mieux faire accepter dans les médias l’idée d’un système monétaire et d’une gouvernance mondiale. Tout en diminuant la population pour mieux la contrôler :
    https://www.thailandmedical.news/news/breaking-news-:-new-studies-emerging-that-confirms-the-coronavirus-is-mutating-and-becoming-more-virulent

    Le fait que la Chine ait maintenant mis en quarantaine plus de 50 millions de personnes dans 16 villes suggère que le danger est beaucoup plus élevé qu’elle ne l’a admis.
    Wuhan, ville de 11 millions d’habitants, devenu la vitrine technologique du réseau téléphonique 5G avec la mise en service de plus de 10.000 antennes 5G en début d’hiver 2019 est déserte.

    Mais certains commencent à accuser les effets des antennes sur l’oxygène dans le sang !

    Selon le Wall Street Journal de la fin janvier, la Chine manipulerait explicitement le nombre de victimes en citant la pneumonie comme cause de décès au lieu du coronavirus.
    https://www.wsj.com/articles/relatives-wonder-whether-pneumonia-deaths-were-tied-to-coronavirus-11579915630
    Le 1er février, Tencent indiquait sur sa page web intitulée ‘Epidemic Situation Tracker’, que les cas confirmés de nouveaux coronavirus (2019nCoV) en Chine s’élevaient à 154 023, soit 10 fois le chiffre officiel de l’époque, le nombre de cas suspects s’élevait à 79 808, soit quatre fois le chiffre officiel et le nombre de décès recensés était de 24 589, bien plus élevé que les 300 admis. Mais comme il fallait s’y attendre, ces chiffres furent vite remplacés par ceux du gouvernement :

    Une enquête dans « The Epoch Times » affirme que, rien que dans la province de Hubei (là ou se trouve Wuhan), deux crématoriums incinèrent au moins 341 cadavres du coronavirus PAR JOUR à eux deux (116 dans l’un, 225 dans l’autre).
    https://www.epochtimes.com/b5/20/2/5/n11845444.htm
    La mort du Dr ophtalmologue Li Wenliang, un des huit lanceurs d’alerte qui ont été « sanctionnés » par la police pour propagation de rumeurs infondés,
    https://www.aubedigitale.com/le-lanceur-dalerte-chinois-qui-a-ete-lun-des-premiers-a-denoncer-le-coronavirus-est-decede/
    menace de se transformer en une crise de confiance du public pour Pékin, qui étend maintenant les mesures de quarantaine à plus de 400 millions de Chinois, 3 provinces et plus de 60 villes. Li avait commencé à avertir les Chinois du virus dès décembre dans les réseaux sociaux. Alors que le Parti communiste chinois n’a reconnu publiquement que le virus serait « de personne à personne » qu’à partir du 20 janvier et n’a fermé la ville de Wuhan que le 23 janvier.

    La « décision inhabituelle » de Pékin d’envoyer une équipe de la principale agence anti-corruption du pays à Wuhan, quelques heures seulement après la mort du médecin, suggère que le gouvernement central cherche désespérément un bouc émissaire local sur lequel il peut rejeter la responsabilité de la mort du médecin. Le Dr Feigl-Ding, l’épidémiologiste de Harvard qui est l’un des nombreux universitaires critiqués pour avoir dit lui aussi la vérité, a tweeté que près d’un tiers des patients d’un hôpital de Wuhan étaient également du personnel médical. Le Dr Liu Zhiming, directeur de l’hôpital de Wuchang dans la ville considérée comme l’épicentre de la maladie, est aussi décédé du Covid-19 !
    https://www.ladbible.com/news/news-head-of-wuhan-hospital-dies-of-covid-19-20200217

    Jiang Chaoliang, le numéro un de la province chinoise du Hubei, berceau de l’épidémie de pneumonie virale Covid-19, a été démis de ses fonctions et remplacé par le maire de Shanghai Yung Yong., annonçait le 13 février 2020 l’agence Chine nouvelle. Le secrétaire du PCC pour la ville de Wuhan, Ma Guoqiang, qui s’était lui-même reproché fin janvier une réaction trop lente à l’apparition du virus, a également été limogé.
    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/chine-le-numero-un-de-la-province-du-hubei-berceau-de-l-epidemie-du-coronavirus-demis-de-ses-6734249

    Le directeur du département de médecine des soins intensifs de l’hôpital Central South de l’Université de Wuhan, a pu observer 15% de décès sur 138 patients, ce qui est taux de mortalité bien plus élevé que celui annoncé par les autorités de santé chinoises. De plus, des chercheurs chinois à Shanghai ont confirmé que la charge virale de tous les patients infectés était extrêmement élevée, ce qui indique que le coronavirus se multiplie à un rythme très rapide dans le corps des personnes infectées. Et des spécialistes en virologie de l’Institut Pasteur de Shanghai ont confirmé que le coronavirus était en mutation et devenait de plus en plus virulent !

    Certains affirment même que la maladie présente une « mutation de type VIH » qui lui permet de se lier aux cellules humaines jusqu’à 1 000 fois plus fortement que le virus du SRAS.
    https://www.scmp.com/news/china/society/article/3052495/coronavirus-far-more-likely-sars-bond-human-cells-scientists-say

    Chose étonnante, les députés En Marche ont été sur ce coup en avance puisque le 5 décembre 2019, ils ont introduit une nouvelle proposition de loi visant à lutter contre les maladies infectieuses. Macron reçut pour sa campagne électorale des millions des laboratoires pharmaceutiques. Élu, il rendit obligatoire les 11 vaccins.
    https://insolentiae.com/coronavirus-nouvelle-loi/
    Le texte a pour but de valider le principe…de la quarantaine forcée en France, le tout sur la base d’une liste de maladie infectieuses à définir.


    L’économie chinoise est sur le point de subir un coup dur et de ne pas pouvoir honorer l’accord commercial de la phase 1 entre elle et les USA et qui la contraint de quadrupler ses achats américains durant les deux prochaines années.

    Selon Zero Hedge, le virus impliqué dans l’épidémie aurait été volé au Laboratoire National de Microbiologie du Canada (LNM). En juillet dernier, la Dre Xiangguo Qiu, une scientifique avancée qui dirigeait la Section du développement des vaccins et des thérapies antivirales au LNM, a été expulsée de force de l’établissement, avec son mari, le Dr Keding Cheng, un autre biologiste. Cela faisait suite à une enquête de 4 mois sur une expédition non autorisée de virus mortels vers la Chine. Des questions demeurent quant à savoir si des expéditions antérieures vers la Chine d’autres virus ont eu lieu avant 2018. Au cours de l’année scolaire 2017-2018, le Dr Xiangguo Qiu a effectué au moins cinq voyages au Laboratoire national de biosécurité de Wuhan, qui est hébergé dans les installations militaires liées au programme chinois de guerre biologique. D’autre part, le scientifique Frank Plummer qui a reçu le 4 mai 2013 un échantillon de coronavirus du SRAS saoudien auprès de Ron Fouchier, un virologiste de premier plan du Centre médical Erasmus (EMC) de Rotterdam, aux Pays-Bas, qu’il avait lui même reçu du virologiste égyptien Dr Ali Mohamed Zaki (celui qui a isolé et identifié un type de coronavirus jusqu’alors inconnu dans les poumons du patient saoudien). et qui travaillait sur un vaccin contre le coronavirus (VIH) dans le laboratoire national canadien de microbiologie basé à Winnipega qu’il dirigeait depuis plusieurs années, d’où le virus a été introduit clandestinement par des agents de guerre biologique chinois et utilisé comme arme, comme l’a révélé l’enquête de GreatGameIndia, est mort dans des conditions mystérieuses. Plummer (67 ans) était au Kenya, où il était l’un des principaux orateurs de la réunion annuelle du centre de collaboration de l’université de Nairobi pour la recherche et la formation sur le VIH/sida et les maladies sexuellement transmissibles (MST). Il s’était tout à coup effondré avant d’être transporté à l’hôpital de Nairobi où son décès fut constaté à son arrivée.

    Francis Boyle qui est professeur de droit international à la faculté de droit de l’université de l’Illinois, a rédigé la législation américaine d’application de la Convention sur les armes biologiques, connue sous le nom de Biological Weapons Anti-Terrorism Act de 1989. Dans une interview, il n’écarte pas l’idée que ce virus potentiellement mortel s’est échappé du laboratoire de niveau de biosécurité 4 (BSL-4) à Wuhan. ,Il s’agit selon lui d’une arme de guerre biologique offensive ou d’un agent de guerre biologique à double usage génétiquement modifié avec des propriétés de gain de fonction, ce qui expliquerait pourquoi le gouvernement chinois a d’abord essayé de le dissimuler avant d’être contraint de prendre des mesures drastiques pour le contenir. De même il évoque le rapport de GreatGameIndia intitulé ‘Coronavirus Bioweapon’ et qui explique comment des agents de guerre biologique chinois travaillant dans le laboratoire canadien de Winnipeg ont été impliqués dans la contrebande de coronavirus vers le laboratoire de Wuhan.

    Une équipe française qui a examiné la séquence génétique du COVID-19 a d’ailleurs découvert qu’il contient quatre acides aminés de plus que les autres coronavirus, Ce qui facilite sa transmission. Mais les mutations de virus qui se produisent naturellement n’entraînent que de petits changements singuliers. Normalement, on ne devrait pas voir un virus muter naturellement, en prenant soudainement quatre acides aminés.
    http://www.taipeitimes.com/News/taiwan/archives/2020/02/23/2003731479

    En 2003 et 2005, deux discours secrets auraient été prononcés devant des cadres supérieurs du Parti communiste chinois (PCC) par le général Chi Haotian, ministre de la Défense de 1993 à 2003. Ils étaient intitulés ‘La guerre nous arrive’ et ‘La guerre n’est pas loin  ; elle est la sage-femme qui donnera naissance au siècle de la Chine.’ Le général Chi aurait attribué à l’ex-dirigeant chinois Deng Xiaoping le mérite d’avoir placé les armes biologiques devant tous les autres systèmes d’armes de l’arsenal chinois . Ce que pensait Chi « Nous devons nous préparer à deux scénarios. Si nos armes biologiques réussissent à effectuer une attaque-surprise, le peuple chinois aurait des pertes minimales dans la lutte contre les États-Unis. Mais si l’attaque échoue et déclenche une riposte nucléaire de la part des États-Unis, la Chine subirait peut-être une catastrophe dans laquelle plus de la moitié de sa population périrait. C’est pourquoi nous devons être prêts à riposter avec des systèmes de défense aérienne de nos grandes et moyennes villes… Officiellement, nous mettons toujours l’accent sur le développement économique comme notre but principal, cependant, en réalité, c’est la guerre qui est le but principal du développement économique.  » Selon le Sydney Morning Herald, Tsai Chao-ming, le plus haut responsable de la sécurité de Taïwan, avait déclaré en 2008 aux législateurs du pays que « Taïwan disposait de renseignements reliant le virus du SRAS aux recherches effectuées dans des laboratoires chinois ». Plus tard, le Virology Journal publiait le 28 février 2013 un article de Gulfaraz Khan qui décrivait la découverte, en juin 2012, d’un nouveau coronavirus en Arabie saoudite. Il s’agissait du même virus que celui de Wuhan avec une seule différence  : lors de sa découverte, il ne pouvait pas être facilement transmis de l’homme à l’homme. Depuis lors, ce virus n’est plus le même  : la version de Wuhan est appelée 2019-nCoV à la place de NCoV initialement découvert. Ce dernier était nettement moins contagieux que celui de Wuhan. Bref, Il est fort probable que la version 2019-nCoV est une version destinée à des fins militaires du virus NCoV découvert par les médecins saoudiens en 2012.
    https://fr.theepochtimes.com/coronavirus-plans-de-guerre-biologique-de-chine-se-retournent-contre-meme-1228734.html

    Carte interactive du nombre de cas confirmés, décédés ou rétablis :
    https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6
    La ville Wuhan a été presque entièrement isolée du monde extérieur, la situation étant de plus en plus grave :

    Un nouvel hôpital de 1 000 lits à Wuhan a été construit en 10 jours, ouvrant le 3 février :

    On parle aussi d’une nouvelle apparition du H5N1 en Chine. D’où l’enterrement vivants des canards et des poussins par milliers…

    Selon le Miami Herald, 11 bases militaires à l’intérieur des États-Unis sont actuellement en train d’être transformées en « centres de quarantaine »…
    https://www.miamiherald.com/news/nation-world/national/article240078853.html

    L’Italie a été le premier pays d’Europe à mettre des villes en quarantaine. Depuis le 22 février 2020, onze villes (dix de Lombardie et une proche de Padoue, en Vénétie) ont été progressivement fermées pour lutter contre le coronavirus. A Codogno et dans neuf localités voisines, tous les lieux publics (bars, mairies, bibliothèques, écoles), sauf les pharmacies, sont fermés pour deux semaines. En tout, 52.000 habitants de ces villes du nord de l’Italie sont confinés : ni l’entrée, ni la sortie de ces zones ne sont autorisées.
    https://www.20minutes.fr/monde/2724863-20200223-coronavirus-pourquoi-situation-italie-inquiete-autant

    Alors que le coronavirus se propage dans une quarantaine de pays, il évolue et de nouvelles anomalies sont signalées. Un épidémiologiste britannique prédit que le coronavirus pourrait continuer à s’étendre durant toute l’année :
    https://www.thailandmedical.news/news/warning-as-coronavirus-spreads-worldwide,-it-is-evolving-and-new-anomalies-being-reported–british-epidemiologist-are-predicting-that-coronavirus-coul

    Pour le Pr Didier Raoult, Directeur de l’IHU Méditerranée Infection, il n’y a plus de connexion entre l’information et la réalité du risque. Il ne faut donc pas trop s’inquiéter en France de ce coronavirus.

    Un remède, la chloroquine :

    Comment fabriquer un masque à gaz :
    https://fr.wikihow.com/fabriquer-un-masque-%C3%A0-gaz

    1720 : Peste (peste de Marseille, la dernière grande épidémie de peste enregistrée en France).
    1820 : Choléra (en Thailand, Indonesie, Philippines).
    1920 : Grippe espagnole
    2020 : Coronavirus
    https://knowledgetime.net/1720-plague-1820-cholera-outbreak-1920-bubonic-plague-2020-chinese-coronavirus/

    — Le SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) a été la première maladie grave et transmissible à émerger en ce XXIe siècle (2003). L’épidémie, partie de Chine fin 2002, a éclaté au niveau mondial en 2003 faisant plus de 8000 cas et près de 800 morts. Un taux donc de mortalité de 10% avec 30% des malades en soin intensif.
    — La grippe A (H1N1) de 2009 a eu un taux de mortalité de 0,4 pour mille (323 décès en France). Autour de 25 millions de malades (avec plus de 16 000 décès) dans le monde.
    — Le MERS (le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient) qui a sévi à partir de 2012 était peu contagieux mais eut 37% de taux de mortalité. Il proviendrait directement des dromadaires. En 2015 on comptabilisa 1 293 contaminés et 458 morts.
    — La grippe espagnole de 1918-19 se répandit rapidement, par le biais des mouvements de troupes alliées. Elle se caractérisa par une mortalité 10 à 30 fois plus élevée que les épidémies grippales habituelles. En Europe occidentale, près de 2 à 3 millions de morts (en France 408 000 décès). Bref, sur une population mondiale estimée à l’époque à environ 1,9 milliard d’individus, on évalue à plus d’un milliard le nombre de personnes atteintes par ce virus (3% d’entre eux en mourront). Beaucoup semblent d’ailleurs être morts d’une surconsommation d’aspirine (sorti en 1917 par Bayer).

    En France, la grippe a été responsable durant l’hiver 2018-19 de près de 9000 morts.
    https://www.ouest-france.fr/sante/grippe/sante-l-epidemie-de-grippe-est-terminee-8-880-deces-recenses-6282240


    Le rabbin Yosef Pinto, un mystique israélien actuellement au Maroc, a affirmé que la venue de cette maladie respiratoire mortelle avait été prédite dans le livre d’Ezéchiel de la Bible hébraïque (en hébreu moderne, Sin désignerait la Chine). Ayant eu en janvier 2020 la vision d’une catastrophe mondiale à venir, il est persuadé qu’elle a un rapport avec la pandémie « Le jour du Sabbat, j’ai eu une vision difficile à discerner. Il va y avoir un choc d’une ampleur énorme dû à l’assassinat d’un leader mondial ou des attaques terroristes du genre du 11 septembre 2001. Nous devons être prêts. Et ce qui se passe en Chine est en train de devenir une catastrophe qui va toucher presque tous les coins du monde… En raison de leur dépendance à l’égard de la Chine, un effondrement économique est à prévoir. Bientôt, les réserves de nourriture seront épuisées et les forces de sécurité se rendront compte qu’elles sont également en quarantaine et elles essaieront de se sauver. Nous entrons dans la période la plus difficile que le monde ait connue depuis plusieurs siècles. »
    https://www.dailystar.co.uk/news/weird-news/bible-prophecy-shows-coronavirus-biggest-21514292
    Pour le rabbin Yosef Berger, rabbin du Tombeau du Roi David sur le Mont Sion en Israël, le coronavirus est l’une des nombreuses « plaies bibliques » qui indiquent la fin des temps dans l’Ancien Testament. Et la nature de la maladie est dans son nom. « Il signifie ‘couronne’ parce qu’elle fera tomber la puissante Chine… Ceci est en préparation de la guerre de Gog et Magog dans laquelle Dieu jouera un rôle actif, utilisant les forces impressionnantes de la nature comme ses légions… Avant de révéler le Messie, Dieu montrera sa gloire impressionnante telle qu’elle n’a pas été vue depuis les six jours de la création. » Dans un ouvrage du début du XXe siècle, rédigé par un moine bouddhiste, Gentleman Zigong, il y est écrit : « En 2020, toute la Chine pleurera. Les présages seront si mauvais que le nouvel an ne sera pas célébré (le Tet avait lieu le 25 janvier 2020).. Alors la peste viendra. Elle viendra avec fureur, les tigres et les loups se cacheront dans les montagnes. La peste englobera tout le territoire et finira par se propager au monde entier. Très bientôt, le riz deviendra si cher que personne ne pourra manger. Ensuite, les rivières couleront tous les bateaux. Les gens de cette année ne pourront récolter le riz qu’au tout début du printemps. Il n’y aura pas de récolte de riz, de haricots, de blé et d’avoine en fin de saison, car de vastes nuages ​​de criquets ravageront toute la campagne. Restez très proche de vos familles et de vos voisins. Le mieux est d’avoir stocké beaucoup d’or et de nourriture pour vivre et partager librement avec ceux que vous aimez. Ne tolérez aucun voleur parmi le peuple. Soyez unitaires et non diviseurs. Si vous pouvez faire toutes ces choses, vous survivrez. »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s