Un complot mondial contre la santé ?

grippe A

.

En mémoire de Claire Séverac qui nous a quittés le 25 décembre 2016, rappel par Sylvie Simon sur la société actuelle :

La crise est bien entendu artificielle ! Ce n’est ni plus ni moins que le résultat de la confiscation des richesses de la terre par une poignée d’individus. « Il faut absolument que les gens prennent conscience de cette situation dramatique avant qu’il ne soit trop tard ! »

piqureElles remarquent que sur le plan médical on est arrivé à un autiste sur 88 depuis 2008 ! C’est à dire 78% de plus qu’il y a 10 ans.  Sans compter que chez les garçons nous en sommes à 1 sur 50 !  C’est aussi 8 500 de cas de cancer en plus en 4 ans chez les enfants !  Actuellement, 1 enfant sur 440 aura le cancer avant l’âge de 15 ans, dont la moitié avant d’atteindre 5 ans !  Pourtant, un enfant n’a jamais autant reçu de soins, de vaccins, de médicaments depuis que le monde existe !

Il y a une course au profit sur le dos du vivant ! Même les graines en Agriculture  sont touchées ! On cherche à tout breveter, pour plus de profit !

Les 10 plus importants montants de cadeaux accordés aux médecins entre janvier 2012 et juin 2014 :

Top 10 du nombre de contrats avec les médecins entre janvier 2012 et juin 2014 :

Certains médecins arrivent à recevoir entre 40 000 et 80 000 euros en cadeaux :

Pas étonnant que ceux qui étaient contre le traitement du Dr Raoult durant la pandémie de 2020, étaient aussi ceux qui touchaient de l’argent de Gilead, le fabricant du Remdesevir :
http://www.francesoir.fr/societe-sante/top-13-des-revenus-annuels-recents-verses-par-lindustrie-pharmaceutique

https://www.francesoir.fr/politique-france/fricosphere-scandale-de-la-crise-covid-19

Exemples de conflits d’intérêts qui ne devraient pas avoir lieu :

Bien entendu, les firmes pharmaceutiques n’hésitent pas aussi à corrompre les hommes politiques. L’affaire Cahuzac l’a amplement démontré. Pénalités pour corruption payées par les labos :
https://violationtracker.goodjobsfirst.org/prog.php?agency_sum=FDA

Pfizer passif

https://fr.sputniknews.com/politique-francaise/202108051045968125-quand-cahuzac-affirmait-en-2016-que-pfizer-financait-de-maniere-occulte-la-politique-francaise/

Bilan 2020 des médicaments à écarter :
https://www.prescrire.org/Fr/202/1834/55640/0/PositionDetails.aspx

Sur ce sujet, Claire Séverac a écrit un livre passionnant : ‘Complot mondial contre la santé’. Au cours du printemps 2009, avec le début de la communication autour du virus H1N1, elle se dit que les incohérences sont trop nombreuses, que les mensonges et les motivations des autorités à vacciner tout le monde sont très suspects,  et que la façon dont nous sommes traités est juste insupportable….. Elle décide donc d’enquêter et, d’une horrible découverte à une autre, elle refuse de croire à un coup du sort, mais plutôt à un plan organisé par une poignée de « banksters » si gourmands qu’il souhaitaient contrôler le monde et faire du profit même si cela allait blesser chaque être humain de la planète. Pendant des mois, elle va rechercher les preuves officielles de tous les dommages qu’ils sont en train de causer à notre santé avec la nourriture, les médicaments, les pesticides… Les noms des coupables, leurs méthodes et comment ils ont pu mettre leurs plans à exécution en finançant des écoles scientifiques, en achetant les médias pour les contrôler,

en falsifiant les études et les statistiques, en persécutant les  experts intègres, en infiltrant le monde des institutions et en bâillonnant les politiciens…. Des grands groupes pharmaceutiques, des entrepreneurs d’armements, des banques se battent contre une mise à jour du False Claims Act :
https://lesakerfrancophone.fr/pfizer-fait-du-lobbying-pour-empecher-les-lanceurs-dalerte-de-denoncer-les-fraudes

Heureusement, il y a la résistance :

10-sites-conspis-FR-les-plus-visites-en-2021-scaled

Evolution des ventes au N° en kiosque entre juin 2022 et juin 2017 :
https://t.me/trottasilvano/25532

Mais que peut-elle face à la Trusted News Initiative (TNI) qui a été fondée par la BBC en juillet 2019. Alors que TNI prétend promouvoir la démocratie et la liberté, son objectif est le contrôle mondial de l’information. Les partenaires de l’initiative comprennent des médias mondiaux tels que le Washington Post, Reuters, l’Associated Press, l’AFP, le Financial Times et l’Union européenne de radiodiffusion (UER), ainsi que des partenaires Big Tech tels que Google, Facebook, Twitter, YouTube et Microsoft. Ainsi, en supprimant les informations sur le traitement précoce et les effets indésirables subis par les injections de COVID, les partenaires de TNI ont joué un rôle direct dans la destruction de vies. Mais en plus de TNI, Google a également un programme similaire en cours, appelé Google News Initiative, qui est associée à des agences de publicité dans le cadre d’un programme appelé Trusted News for Trusted Advertising (TNTA), afin de garantir que les annonceurs n’associent pas leurs annonces à des « informations fausses ou trompeuses », leur permettant ainsi de reprendre le contrôle des médias sur lequel ils publient la publicité.
https://www.globalresearch.ca/who-behind-trusted-news-initiative/5790640

« Les media ne font plus que de la communication » explique Corinne Lalo, grand reporter :
https://app.videas.fr/embed/1a910445-b11e-4956-b69c-05afe11917da/#
Et pour les aider à mieux contrôler l’opinion, ils reçoivent de l’argent des états mais aussi d’autres influenceurs comme Bill Gates. Sa fondation a ainsi versé 319 millions de dollars à des médias américains et internationaux qui lui déroulent le tapis rouge en promouvant des sujets qui lui tiennent à cœur : vaccination, limitation de la population, réchauffement climatique, alimentation par les insectes, nouvel ordre mondial…
https://www.mintpressnews.com/documents-show-bill-gates-has-given-319-million-to-media-outlets/278943/

Christian PerronneCovid : Décryptage des procédés des journalistes et chroniqueurs pour dénigrer Christian Perronne qui a pourtant piloté la réponse sanitaire de la France aux épidémies pendant une quinzaine d’années. Ce que l’on sait sur celle du covid : l’hydroxychloroquine marche, on aurait dû laisser les médecins traiter les patients, les vaccins ne freinent pas la transmission, les vaccinés ont plus de chance de mourir si exposés au virus, on a gonflé artificiellement les chiffres des morts du covid, les effets secondaires sont énormes par rapport aux autres vaccins (1/4 dont 1/100 de grave), cela représente un excès de mortalité de 20%…
https://odysee.com/@JeanDominiqueMichel:e/L%27heure-des-pros:b7?r=5ACdaJTcz1nYKPJWEgmVPn64nzPy4XjY

Claire Séverac avec le Dr Salim Laïbai sur le complot mondial sur la santé :
https://odysee.com/@LiBERTY_VOICE:b/Claire-S%C3%89VERAC—Dr.-Salim-LA%C3%8FBAI-%C2%AB-Complot-mondial-contre-la-sant%C3%A9-%C2%BB:b

Il faut dire que le scandale de la grippe H1N1 fut en son temps un révélateur des conflits d’intérêts dans le milieu médical :
http://sylviesimonrevelations.over-blog.com/article-pour-en-finir-vraiment-avec-cette-terrible-grippe-115757531.html
https://www.alterinfo.net/Scandale-a-l-OMS-creation-de-la-fausse-pandemie-H1N1_a40277.html

universal-biometric-identity-1024x576Et ID2020 et ses partenaires n’ont-ils pas lancé un programme pour fournir une identification numérique des êtres humains avec des vaccins ?
https://www.biometricupdate.com/201909/id2020-and-partners-launch-program-to-provide-digital-id-with-vaccines

Claire Severac parle aussi du ‘Meilleur des mondes’ : « Selon des tableaux de la Nasa, l’homme a d’abord vécu en nomade se nourrissant de cueillette, puis il s’est sédentarisé en adoptant l’agriculture et par la suite l’industrie. Actuellement nous sommes dans l’ère de la nanotechnologie et de la biotechnologie. A partir de 2025, nous entrons dans celle virtuelle, c’est à dire post-humaine avec l’utilisation de la manipulation génétique et de techniques de stérilité comme moyens de contrôle des non-élites. Ces derniers, transformés en de véritables zombies, pucés dès la naissance, ne devront plus qu’être 500 millions d’habitants sur terre. »
https://www.youtube.com/watch?v=5v4u8uhN-y0

Pour y arriver, on utilisera les méthodes développées dans l’ouvrage du sociologue Albert D. Biderman, ‘The Manipulation of Human Behavior’ https://www.voltairenet.org/IMG/pdf/Biderman_Manipulation_of_Human_Behaviour.pdf
pour faire plier psychologiquement un être humain.
https://effondrements.files.wordpress.com/2012/05/9ba6a-unnamed.jpg

Effondrement dramatique des naissances en Europe 9 mois après les « vaccinations » de masse covid :
https://twitter.com/DocteurPEB1/status/1565392080704258050

sylvie-simonScience et paranormalSylvie Simon, qui est la sœur de l’écrivain Guy Rachet, s’est plus attachée à étudier le phénomène vaccin dans notre société. Elle prône les valeurs de la médecine alternative qu’elle oppose aux intérêts de l’industrie pharmaceutique et à ce qu’elle appelle « l’engrenage mortel de la société de consommation » ! Elle a écrit ‘Vaccins, mensonges et propagande’ :
https://odysee.com/@Le-savoir-est-une-arme:3/Scandale-de-lOMS–Sylvie-Simon:f

Son autre hobby (pour ne plus parler de lobby) concerne l’ésotérisme. d’où son dernier livre ‘La Science à l’épreuve du paranormal’ , Alphée, 2010.

 

gif scanner-passe-temps gif

Publicité

169 commentaires sur “Un complot mondial contre la santé ?

  1. Carlos dit :

    Comment l’industrie pharmaceutique fabrique des malades à grand renfort de marketing avec la complicité des autorités et des médecins.

    Jusque dans les années 1980, l’industrie pharmaceutique orientait ses efforts vers la guérison des maladies existantes, même si les pathologies affectant les populations pauvres, comme la malaria, étaient négligées parce que peu rentables. Désormais, la tendance s’est inversée. Pour garantir leurs retours sur investissement et recycler leurs médicaments, les firmes inventent des pathologies sur mesure, si possible chroniques. Une publicité déguisée en information médicale, doublée d’un intense lobbying, se charge de les « vendre » au grand public et aux praticiens.
    http://rustyjames.canalblog.com/archives/2011/11/21/22760600.html

  2. Nadine dit :

    Baxter pharmaceutique a été pris en flagrant délit de propagation dans le monde entier du virus H5N1 vivant et génétiquement modifié dans un vaccin contre la grippe aviaire destiné à être utilisé pour la vaccination humaine en tant qu’arme biologique mortelle. C’est uniquement par chance qu’ une catastrophe mondiale a été évitée !

    Chose étonnante, Baxter obtint son brevet le 5 mars 2009, quelques semaines avant le début de la grippe porcine au Mexique. Plus ennuyeux, la compagnie Baxter s’est également faite remarquer début 2009 pour sa négligence. Une énorme « faute », lorsque le centre de recherche autrichien de Baxter a transmis des échantillons de vaccins prototypes à 16 laboratoires sous-traitants, situés en Allemagne, en Slovénie et en République tchèque. Problème, ces échantillons de virus étaient contaminés, combinant des souches de la grippe humaine H3N2 (hautement contagieuse, mais faiblement virulente) avec celles de la grippe aviaire H5NI (mortelle mais peu transmissible à l’homme). L’erreur a été découverte en République tchèque, suite aux décès inexpliqués de furets infectés auxquels un laborantin avait inoculé le vaccin expérimental. Leur mort à de plus confirmer que le virus aviaire était bien vivant. Et non désactivé… Ce type de croisement viral – appelé réassortiment – est en théorie impossible à produire « par accident ». Les consignes de sécurité des labos (et auxquels Baxter se conforme) sont ultra-strictes, conçues pour empêcher la moindre maladresse. Selon Alois Stoger, le ministre de la santé autrichien, 72 kilos du « matériel vaccinal expérimental » de Baxter ont été contaminés. Les circonstances précises restent floues. « Une erreur de processus, une erreur humaine ou un problème technique », a commenté fin février 2009 un porte-parole de la firme. La crainte des autorités sanitaires européennes était que la fuite de Baxter se transforme en un nouveau virus hybride. A l’instar du tant redouté virus H1N1 actuel. Apparu en Californie et au Mexique mi mars 2009, soit quelques semaines après l’alerte européenne, lui aussi est un hybride. Un mélange improbable d’ailleurs, résultant de la recombinaison de deux virus porcins, d’un virus aviaire et d’un virus humain. Une coïncidence troublante… D’autant plus que dans le même temps – le 9 mars, c’est à dire à quelques jours près – l’émergence des premiers foyers de grippe A est survenue au moment de l’annonce par Nicolas Sarkozy et Sanofi d’une usine de production de vaccins anti-grippe au Mexique. De plus, la bévue de Baxter s’apparente à une forme de bioterrorisme, avec l’envoi par la poste de souches grippales vivantes sans pour autant avertir les destinataires du véritable contenu de l’enveloppe. Une plainte – relayée en France par l’association SOS Justice – a d’ailleurs été déposée à ce titre par la journaliste autrichienne Jane Burgermeister qui estime que la manœuvre a été délibérée. Pendant ce temps, la fabrication des vaccins antigrippe pandémique est lancée et les premiers lots sont en passe d’être livrés. Les autorités sanitaires en Australie, aux Etats-Unis, en Chine mais aussi en Europe ont validé l’usage de ces vaccins prototypes appelés Celvapan chez Baxter International, Pandemrix chez GSK ou Focetria chez Novartis. Les premières injections en France furent projetées au 15 octobre 2009.
    http://www.femininbio.com/sante-bien-etre/actualites-et-nouveautes/vaccin-anti-grippe-baxter-au-coeur-des-soupcons-61568

    Un pays a refusé le vaccin Baxter, la République Tchèque !
    http://www.planetenonviolence.org/La-Republique-Tcheque-Refuse-Le-Vaccin-Baxter-Contre-La-Grippe-Porcine-A-Cause-Des-Risques-Encourus_a1986.html

  3. Patrick dit :

    Aux Etats-Unis, un certain Martin Shkreli, 32 ans, possède un important fond d’investissement (type « hedge fund »). En août 2015, sa société Turing Pharmaceuticals a racheté une entreprise pharmaceutique, dont un médicament dont il a fait augmenter le prix. Il ne l’a pas doublé, ni décuplé. Le prix du comprimé est passé de 13,50 dollars à 750 dollars, a rapporté The Independant. Une augmentation de plus de 5000%. Le Daraprim, aussi appelé pyriméthamine, est un médicament utilisé depuis plus de 60 ans pour traiter la toxoplasmose. La toxoplasmose est une affection fréquente des malades du cancer et du « VIH » dont les systèmes immunitaires sont défaillants. Et ce médicament n’a pas d’alternative générique.
    http://www.independent.co.uk/news/world/americas/hedge-funder-buys-rights-to-drug-used-by-aids-patients-and-raises-price-from-1350-to-750-per-pill-10511690.html

  4. Antoine dit :

    Le professeur Peter C. Gøtzsche, spécialiste de médecine interne, directeur du centre Cochrane nordique, un groupe d’experts indépendants, décrit minutieusement dans un livre ‘Remèdes mortels et crime organisé. Comment l’industrie pharmaceutique a corrompu les services de santé’, Presses de l’Université Laval (Québec), l’influence systémique et particulièrement efficace de l’industrie pharmaceutique !

    Selon lui, celle-ci serait à l’origine de centaines de milliers de morts dans le monde chaque année, ce qui en ferait la troisième cause de décès après le cancer et les maladies cardio-vasculaires. Il estime que les connaissances accumulées sur les stratégies d’influence de ce lobby, le « Big Pharma », pour augmenter ses profits permettent de le comparer au crime organisé et à la Mafia. Dans leurs préfaces, Richard Smith, ancien rédacteur en chef du British Medical Journal, et Drummond Rennie, éditorialiste au Journal of the American Medical Association, deux publications où l’on trouve la fine fleur de la recherche médicale mondiale, confirment la gravité des faits. Ce soutien de poids constitue sans doute une première, à la hauteur des enjeux et des dénonciations du livre.

    Mais un autre ouvrage, celui de John Virapen, ancien président-directeur général pour la Suède d’Eli Lilly, l’un des plus grands laboratoires pharmaceutiques ‘Médicaments effets secondaires : la mort’ , Le Cherche-Midi, Paris, dénonce l’usage injustifié d’antidépresseurs encouragé par « Big Pharma », notamment pour les enfants. On lui doit tout de même la mise sur le marché du Prozac, obtenue grâce à un dossier frauduleux et à la corruption d’un psychiatre.

    Ces deux livres font apparaître la complicité active de certains médecins, et notamment des « KOL », ou key opinion leaders, engagés pour conseiller l’industrie ou pour « éduquer » leurs confrères. La carrière de nombre d’entre eux est littéralement dopée par l’industrie pharmaceutique, celle-ci rédigeant pour eux des articles scientifiques qu’ils n’ont plus qu’à signer. Cette pratique répandue, appelée ghostwriting, récompense les moins vertueux, appelés à donner des conférences et, pour certains, à devenir responsables de sociétés savantes, de comités d’agence, ou même auteurs de guides de bonnes pratiques médicales…

    A tous les niveaux de l’échelle, la corruption règne donc en maître.
    http://sante.lefigaro.fr/actualite/2015/10/09/24199-etudiants-medecine-alertent-sur-linfluence-laboratoires

    Les moyens d’influence sont divers :

    les échantillons gratuits : ensemencement du marché avec des médicaments nouveaux, plus chers, rarement meilleurs que ceux qui existent déjà
    les repas gratuits : attirent une audience favorable, créent une ambiance amicale autour du produit
    les leaders d’opinion : praticiens rémunérés par les labos , influençant leurs pairs
    la publicité, les journaux gratuits et suppléments
    les c am pagnes de communication incluant une publicité orientée vers la maladie sans nom de marque
    Remises accordées aux pharmacies sur la base du volume des ventes
    Remises accordées à des services hospitaliers.
    La Formation Médicale Continue : obligatoire, elle est financée par les laboratoires pharmaceutiques à 97% en France
    Développement de recommandations pour le diagnostic et pour le traitement

    Et puis il y a la corruption de la science quand des scientifiques laissent de côté les données et pondent des conclusions bidons :
    http://fr.sott.net/article/6540-Corruption-de-la-science-Des-scientifiques-laissent-de-cote-les-donnees-et-pondent-des-conclusions-bidons
    On parle de 20.000 articles scientifiques frauduleux publiés par an :
    http://fr.sott.net/article/8930-Corruption-de-la-science-20000-articles-scientifiques-frauduleux-publies-par-an
    On a une véritable falsification des évaluations par les pairs :
    http://fr.sott.net/article/26364-Corruption-de-la-science-la-falsification-des-evaluations-par-les-pairs


    Le 15 septembre 2022, Anne Jouan et Mr Rungis (pseudo) sortaient un livre ‘La santé en bande organisée’ publié aux éditions Laffont qui révèle les relations maffieuses entre éminents spécialistes, laboratoires et hommes politiques. Ils ont été interrogés par Paris Match :

    Paris Match. Y a-t-il aujourd’hui des médicaments sur le marché dont on pense qu’ils sont dangereux ?
    Anne Jouan. Le problème ne réside pas seulement dans le présent et le futur, mais aussi dans le passé. Dans ce livre, le Pr Riché raconte comment, à la fin des années 80, les autorités sanitaires ont joué à la roulette russe en décidant de laisser sur le marché français un lot de produits dérivés du sang alors que l’Allemagne avait découvert qu’il contenait des fractions du virus du Sida. Cette attitude en dit long sur la façon dont les intérêts industriels passent, souvent, avant l’intérêt des patients.
    Il y aussi l’exemple du Vioxx (un anti-inflammatoire utilisé pour soulager notamment les douleurs de l’arthrose) en 2004…
    Oui, en 2004, il est retiré du marché mondial en raison de ses risques cardiaques, le médicament a fait 40 000 morts aux États-Unis. En France, où 500 000 personnes en ont consommé, il n’y a officiellement aucun décès car on n’a jamais réalisé de décompte ! Le système cardio-vasculaire des Français serait-il plus robuste que celui des Américains ? Un an après l’arrêt de la commercialisation du Vioxx, Emmanuelle Wargon (alors numéro deux de l’agence du médicament) expliquait au Sénat qu’il eût été plus adéquat de prendre «une mesure alternative à un retrait» du marché, le Vioxx ayant «de réels bénéfices» (sic). Autrement dit, une responsable de l’agence française du médicament tenait des propos plus en faveur de l’industrie que des patients. On peut multiplier à l’envie les exemples de cette légèreté à laquelle s’ajoute de l’incompétence : l’hiver dernier, lors d’une réunion, la directrice scientifique de l’agence a proposé aux participants stupéfaits d’organiser cimetière du Père Lachaise un pèlerinage sur la tombe du père de l’homéopathie ! La directrice scientifique ! Aujourd’hui la question essentielle est de savoir si cette agence est toujours à même d’assurer la sécurité de nos concitoyens en matière de médicaments. Selon plusieurs de nos sources internes, la réponse est malheureusement clairement non.
    Dans votre livre, le Pr Jean-Roger Claude, éminent professeur de toxicologie est membre de la Commission d’autorisation de mise sur le marché des médicaments. Sa femme est conseillère des Laboratoires Servier. Quelles compensations le couple touchait-il pour faire pression sur les autorités sanitaires afin de promouvoir certains médicaments ?
    Le Pr Jean-Roger Claude a travaillé dès la fin des années 1970 pour la commission d’autorisation de mise sur le marché, une instance décisionnelle essentielle pour commercialiser un médicament. En 2006, il en a été nommé membre comme représentant de l’Académie de pharmacie. Or, en parallèle de ses activités, le Pr Claude exerçait comme consultant pour le compte de nombreux laboratoires pharmaceutiques et Servier faisait même partie de sa clientèle depuis 1973 ! C’était d’ailleurs son plus gros client car le laboratoire du Mediator représentait 40% de son chiffre d’affaire annuel. Depuis 1989, il a touché 1,6 million d’euros de Servier. En 1998, il épouse Nancy Bouzon, qui deviendra directrice de la toxicologie de Servier. Il a été poursuivi dans le procès du Mediator et relaxé comme beaucoup d’autres pour prescription. Il n’a pas fait appel. Il n’était pas le seul. Nous revenons sur toute une galaxie de personnages, experts et politiques qui cachetonnaient pour le compte de l’industrie pharmaceutique en parallèle de leurs activités pour le compte de l’État. Ces arrangements avec la déontologie ne sont pas le fait de quelques-uns, c’est le fruit du dysfonctionnement de tout un système. A savoir, être au plus près de l’industrie et de l’emploi plutôt que des patients.
    Il y a d’autres personnalités dans votre livre…
    Oui, on y trouve d’autres « beautiful people » comme le Pr Claude Griscelli, le père des bébé bulle qui était consultant pour Servier depuis le début des années 2000 ; ou encore l’ex-doyen de Paris Descartes, Gérard Friedlander, lui aussi grand ami du labo du Mediator. C’est d’ailleurs lui qui signe le certificat médical du Pr Griscelli pour excuser son absence au procès en juin 2020. C’est encore lui, le Pr Friedlander, qui demande à un professeur de médecine de l’hôpital européen Georges Pompidou, expert judiciaire pour le Mediator, de rencontrer les gens de Servier afin d’être «moins dans l’oppositio » (sic). Le même Friedlander a été rémunéré par Servier en 2013 pour son médicament contre l‘ostéoporose Protelos mis sous surveillance dès 2007 à cause de ses effets secondaires. Ces émoluments touchés par l’ex-doyen de la part de Servier sont lisibles dans la déclaration d’intérêts de son épouse, Anne-Marie Armanteras de Saxcé, ex-conseillère santé d’Emmanuel Macron à l’Elysée.
    Dans votre ouvrage on a l’impression qu’un système de corruption existe à tous les niveaux de l’Etat, de droite à gauche. Aujourd’hui, sous Emmanuel Macron ça continue ?
    Parlons plutôt de collusions ou d’amitiés utiles. Dans le chapitre sur l’Inspection générale des affaires sociales (IGAS), nous racontons comment depuis une vingtaine d’années, la santé publique est tenue en France par un petit groupe. Parmi toute cette bande, on trouve Didier Tabuteau, premier directeur général de l’agence du médicament de 1993 à 1997 (donc à des dates clés du Mediator). L’homme a créé la chaire Santé de Sciences Po. Aujourd’hui, il est vice-président du Conseil d’État. Il a été directeur de cabinet de Bernard Kouchner, ce sont les fameux « Kouchner boys » parmi lesquels on retrouve Gilles Duhamel (ancien de chez Kouchner et inspecteur IGAS), Philippe Duneton (ancien directeur de l’agence et membre du cabinet Kouchner), Philippe Lamoureux (lui aussi ancien de chez Kouchner, ex-inspecteur IGAS, ex-secrétaire général de l’agence et directeur des entreprises du médicament), Jérôme Salomon (ancien de chez Kouchner, et directeur général de la Santé), Emmanuelle Wargon (elle aussi ancienne de chez Kouchner). Sans oublier l’ancien directeur général de l’AP-HP, Martin Hirsch, lui aussi ex-directeur du cabinet Kouchner, l’homme qui se plaignait des papiers du Figaro auprès de l’actionnaire, Thierry Dassault, au point que ce dernier m’a passé plusieurs appels en 2016 pour me dire que mes articles « faisaient de la peine à Martin Hirsch », sic. Toute cette clique forme un mélange politico-industriel à part, les uns (IGAS) inspectant en cas de pépin les autres, anciens collègues et amis, dans une sorte de vase clos endogame. Juges et parties. Derniers exemples en date : l’éphémère ministre de la Santé Brigitte Bourguignon, battue aux dernières législatives et… recasée à l’IGAS. Ou encore : Fabienne Bartoli, l’ex numéro 2 de l’agence qui s’est illustrée en 2009 par des propos aberrants sur le Mediator, elle aussi membre de la chaire Santé de Science Po est devenue au printemps directrice générale de la Haute autorité de santé (HAS). Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se recycle et se transforme.
    N’y a-t-il pas des gens honnêtes dans ces instances ?
    Mais si ! Une source qui connaît bien les « Kouchner boys » confie : «Nous sommes des personnes honnêtes et écœurées à l’excès par ces pratiques florentines, mafieuses même, que l’on croyait éloignées de la politique de santé publique ». Ce sont justement tous ces écœurés de l’agence, toutes ces sources dépitées et catastrophées par ce manque criant de compétences, ces compromissions et cette incurie qui me donnent des informations. Ils s’en remettent à la presse car leur institution, le gendarme français du médicament, ne tient plus sur ses jambes et qu’ils sont inquiets.
    https://vk.com/wall622964491_71766?t2fs=40b03c2fa1dc596847_3

  5. Chantal dit :

    Conférence de Claire Séverac donnée au Théâtre de la Main d’or à Paris le 19 septembre 2015 sur son livre La Guerre secrète contre les peuples, publié aux éditions Kontre Kulture.
    (https://www.dailymotion.com/video/x3brj5h) ou
    (https://www.dailymotion.com/video/x3brj5h_la-guerre-secrete-contre-les-peuples-conference-de-claire-severac-au-theatre-de-la-main-d-or_news)
    Entretien avec Claire Séverac à propos de la guerre secrète contre les peuples (vaccins, chemtrails, projet HAARP,…)

    Cliquer pour accéder à La-guerre-secrete-contre-les-peuple-Claire-Severac.pdf

    • Benoit dit :

      L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), est tributaire des montagnes de dollars fournis par des organismes tels que la Fondation Gates. D’où le danger !

      Ainsi conseille-t-elle l’utilisation d’un contraceptif qu’elle jugeait dangereux hier encore, le Depo-Provera, également connu sous le nom de DPMA. Ce contraceptif jugé dangereux surtout pour les femmes en contact avec le VIH, comme dans certains pays d’Afrique, est fabriqué par le laboratoire pharmaceutique Pfizer et son usage est développé par la Fondation Gates.
      https://c-fam.org/friday_fax/la-fondation-gates-est-suspecte-dobliger-les-africaines-utiliser-un-dangereux-contraceptif/

      A peu près 40 groupes et défenseurs de la santé sexuelle et en matière de procréation, ont demandé au Directeur Général de l’OMS, le Docteur Margaret Chan, de mettre sur la touche les nouvelles directives et de les retirer du site internet de l’OMS, jusqu’à ce qu’elles puissent subir « un processus consultatif rigoureux » lors d’une réunion clé, programmée en Décembre.

      La critique arrive alors que l’OMS fait face à des accusations d’être indûment influencée par ses plus gros contributeurs. Environ 70% des dons de l’OMS sont limités à des programmes spécifiques. « Les priorités de l’OMS ont été « altérées » et « perverties » par ces contributions volontaires », a dit le Docteur Linsey McGoey, qui étudie la philanthropie globale.

      La Fondation Bill et Melinda Gates a créé un fond de dotation de 40 milliards de dollars pour l’OMS. Les 3 milliards de dollars versés chaque année à l’OMS, représentent 10% de son budget annuel. Actuellement, aucune grande décision de haut niveau est mise en place par l’OMS sans être “l’air de rien, officieusement vérifiée par la Fondation Gates,” a dit le Docteur McGoey lors d’un évènement récent à Washington DC, sur la parution de son livre No Such Thing as a Free Gift: The Gates Foundation and the Price of Philanthropy.

      Comme la Fondation Gates, les Etats-Unis et le Royaume-Uni sont aussi des contributeurs majeurs de l’OMS et de FP2020, une initiative dirigée par Melinda Gates. Le but de cette initiative est d’apporter la planification familiale, principalement sous la forme de contraceptifs de longue durée, pour un supplément de 120 millions de femmes et de filles surtout en Afrique subsaharienne d’ici à 2020.

      Le financement des contraceptifs longue durée, dont le Depo-Provera, a grimpé en flèche depuis que Melinda Gates est devenue la dernière recrue d’une une longue liste de philanthropes qui soutiennent des programmes de contrôle de la population. Le partenariat s’est formé en 2012, après le Sommet sur la Planification Familiale de Londres, qui a réuni des gouvernements, des organismes de l’ONU et des groupes de planification familiale, dont la plupart promeuvent l’avortement. Les Pharmaceutiques Pfizer ont annoncé qu’ils doubleraient la production du Depo-Provera. Les rapports estiment les ventes du contraceptif à 36 milliards de dollars

  6. Tom dit :

    Nicole Delépine Pédiatre et Cancérologue de renom dénonce la loi Touraine en préparation par le gouvernement : On assiste à une véritable mainmise de l’administration sur le médecin qui perd du coup sa liberté. Un cancérologue par exemple ne peut plus choisir un traitement pour son patient. Il doit suivre un protocole suivant chaque cas. Le tiers-payant institué permet de le contrôler. S’il ne suit pas le protocole, il n’est pas remboursé. D’autre part, la loi est fortement influencée par les laboratoires pharmaceutiques. Des sociétés qui comme de nombreuses complémentaires santé sont cotées en bourse. Même les banques s’y mettent ! Comme quoi il y a beaucoup d’argent à gagner ! Curieusement, la sécurité sociale est depuis des années en déficit ! Pourquoi ? Parce qu’on l’oblige à payer la recherche. Ce qui n’est pourtant pas sa vocation. On enterre ainsi intentionnellement ce système né en 1945 qui avait l’immense avantage de soigner les gens indépendamment de ses moyens. Et que penser de ces partenariats public-privé dans la recherche où quand une molécule révolutionnaire est trouvée, il n’y a que l’entreprise privée qui en profitera malgré l’aide de l’état, donc des contribuables ?

    Le site de l’Union Française pour une Médecine Libre :
    http://www.ufml-asso.org/

    La loi Santé de Marisol Touraine (de l’U.E.) remet au gout du jour celle qui avait cours en URSS. Avec les dossiers médicaux partagés il n’y a évidemment plus de secret médical. En fait on est passé d’une médecine individuelle basée sur le sermon d’Hippocrate à une médecine de masse à visée financière.

    • Tonio dit :

      La députée Caroline Fiat (France Insoumise) alerte sur les conditions de travail dégradées des personnels de santé, et interpelle la ministre de la santé, le 19 juillet 17, en détaillant les 14 besoins fondamentaux non satisfaits correctement dans les hôpitaux aujourd’hui :

      Pourquoi ? Tout simplement parce qu’un malade est devenu un moyen de faire des bénéfices sur son dos.

      L’avis d’un ancien ministre de la Santé Philippe Douste-Blazy, député européen, médecin cardiologue et prof d’épidémiologie qui a voté pour Macron : Il ne croit pas que le coronavirus a été créé par l’homme. Sur la santé au niveau mondial, il pense que c’est une honte. Si par exemple un nouveau médicament était trouvé contre le sida, comme il serait cher, il serait réservé aux pays riches. Les autres devront attendre la fin du brevet pour pouvoir y avoir accès. D’où les « Medicines Patent Pool » qu’il a mis en place après qu’il soit devenu le 3 mars 2007, président du conseil d’administration d’Unitaid, une organisation internationale d’achats de médicaments. Il est pour le cannabis thérapeutique et pour la loi Leonetti qui va contre l’obstination déraisonnable du corps médical de prolonger artificiellement la vie du patient y compris lorsque ce dernier est hors d’état d’exprimer sa volonté.

  7. Louis dit :

    Le juriste Francis Boyle, qui s’est distingué en portant plainte auprès d’un tribunal de Malaysie contre George W. Bush et Dick Cheney pour Crime contre l’humanité, spécialiste en guerre biologique, est l’auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet des armes biologiques américaines, dont celui paru en français aux Éditions Demi Lune « Guerre biologique et terrorisme ». Il est aussi celui qui a écrit le brouillon de la loi anti-terroriste contre les armes biologiques (Biological weapons anti-terrorism act) en 1989 et qui sera votée à l’unanimité par les deux chambres du Congrès US et mise en application par George W. Bush.

    Pour lui, les laboratoires US seraient à l’origine de l’épidémie d’Ebola… Le gouvernement américain possède trois laboratoires BSL-4 (Bio Safety Lab niveau 4). Un en Guinée, un au Libéria, un en Sierra Leone, au cœur de l’épidémie qui eut lieu en Afrique de l’Ouest. Et ces laboratoires BSL-4 font toutes sortes de recherches plus effrayantes les unes que les autres sur les armes biologiques. Ils sont situés dans ces pays parce que la Guinée n’a pas signé la Convention sur les Armes biologiques, le Libéria non plus. La Sierra Leone l’a signée, mais c’est une colonie britannique. Le Libéria était à l’époque une dictature militaire sous le joug du Capitaine Doe soutenu par la CIA. Ainsi le Center for Desease Control (CDC) a mené des recherches dans le domaine biologique pour le Pentagone, en Sierra Leone, dès 1988, et probablement même avant, car il a fallu construire le laboratoire. De son côté la Columbia University menait des travaux dans le domaine des armes biologiques (Bio warfare) toujours pour le Pentagone, mais au Libéria.

    Ils se mirent à travailler sur différents virus (ébola, fièvre hémorragique etc…) et à même les modifier génétiquement avant de créer des vaccins pour les combattre. Les néoconservateurs qui étaient arrivés au pouvoir dès Reagan, voulaient des armes biologiques. Avec Bush junior, cela s’est poursuivi. Richard J. Danzig est une personne bien compromise dans ces histoires. Il est maintenant dans les Conseils d’Administration des societés « Big pharma ».

    La souche du virus Ebola qui sévit en Afrique de l’Ouest a bien été génétiquement modifiée. Toutes les précédentes épidémies d’Ebola en Afrique avaient été circonscrites, avec un taux de mortalité de 50%. La dernière connue qui n’est pas « contenue » a un taux de mortalité de 70%. Ce type de travaux furent conduit par Fort Detrick. On peut nommer aussi le Docteur Kawaoka de l’University du Wisconsin de Madison, qui a d’ailleurs admis sur sa page Web avoir modifié génétiquement le virus Ebola pour le rendre plus violent. Il a aussi ressuscité le virus de la grippe espagnole pour le Pentagone, modifié génétiquement le virus H5N1… Le laboratoire BSL-4 Kanema de l’Université de Tulane est depuis longtemps impliqué dans ce genre de recherches. L’USAID qui est une couverture de la CIA aide ces laboratoires.

    On comprend mieux pourquoi sur le site Web du Ministère de la Santé de la Sierra Leone est-il expliqué les raisons de la fermeture du laboratoire BSL-4 de Kanema. Il était la source de l’épidémie Ebola, car Tulane ainsi que d’autres avaient administré des vaccins aux Africains. En fait ils avaient injecté le virus Ebola vivant. Ils en étaient même à chercher à le combiner avec le rhume commun pour qu’il soit plus contagieux. C’est grâce à ces vaccinations que l’épidémie est arrivée en Sierra Leone. Les médecins américains ne sont donc pas venus les secourir, devinant qui était derrière. Ils ont laissé les Cubains et Médecins Sans Frontière agir à leurs places.

    Il ne faut pas oublier qu’une trentaine de microbiologistes sont morts d’une manière curieuse (Glenn Thomas, consultant de l’OMS à Genève et spécialiste du virus Ebola est mort en juillet dernier dans le crash du Vol Mh17 en Ukraine, en même temps que 17 spécialistes du virus du SIDA qui se rendaient à un conférence à Kuala Lumpur.) Sans doute voulaient-ils sonner l’alarme. On les a empêchés.

    A noter que Francis Boyle fut le premier lors des attaques à l’anthrax d’octobre 2001, à dire qu’il s’agissait d’anthrax militarisé (weaponized anthrax) provenant d’un laboratoire gouvernemental américain. Ce qui fut confirmé plus tard. Ce qui est incroyable, il y a 14 000 scientifiques qui participent à ces recherches en armements biologiques pour le compte du gouvernement des USA et cela dans 1500 laboratoires.

    http://fr.sott.net/article/23712-Francis-Boyle-les-laboratoires-US-de-guerre-biologique-a-l-origine-de-l-epidemie-d-Ebola

  8. […] fort coûteuses dont le but et la procréation payante. Dans tout ce qui arrive à la société qui porte atteinte à la santé, la dégradation de l’environnement, le lien entre le féminin et le masculin (guerre des […]

  9. Anne dit :

    Le Dr Jean Pierre Willem s’exprime sur le cancer, la thyroide et les affections du pancréas : il confirme que la chimiothérapie ne donne pas plus de 2 à 4% de résultat positif. Ce qui explique pourquoi 75% des médecins n’en voudraient pas. Pourtant il est interdit en France de ne pas appliquer la médecine officielle, même si on sait que la chimio provoque l’inflammation des intestins qui deviennent poreux. Selon lui, on insiste pas assez sur le danger du stress qui fait pourtant chuter l’immunité et sur le besoin de l’être humain de faire de l’exercice physique. Il confirme que 20% des femmes ont ou vont avoir des problèmes de la thyroïde (7 femmes pour un homme). Et pour éviter des problèmes du pancréas, il est préférable de ne pas prendre du sucre avant 13h, même si le sucre calme les retards affectifs. D’où le sucre mis dans les cigarettes. Il a un site très instructif :
    http://association-biologique-internationale.com/

    Voir aussi « Si la maladie n’était pas un hasard de Pierre Jean Thomas Lamotte

  10. hervé dit :

    Chirurgien Cancérologue, spécialiste International de la prévention par la nutrition des maladies de civilisations, le Professeur Henry Joyeux dispense des conseils pour vivre mieux :

    1.Faire du sport régulièrement.
    2.Eviter le surpoids excessif.
    3.Si vous voulez avoir des enfants, le mieux est avant 30 ans ET si vous avez des enfants, allaitez les au moins 6 mois selon les conseils de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
    4. Si vous voulez fumer, gardez une ou deux cigarettes par jour, pas plus, ET évitez le tabagisme passif.
    5. Buvez au total 3 grands bols par jour : le matin de tisanes de thé, thym, romarin, sauge, de menthe… et le soir verveine, camomille, tilleul, achillée millefeuille… + 3 verres d’eau au repas.Ni coca, ni soda, ni nutella…
    6. Consommez plus de calcium végétal qu’animal, en choisissant en priorité les produits laitiers des petits animaux, chèvres et brebis (1 seule portion par jour). Pas de produits laitiers liquides ou semi-liquides.
    7. Augmentez la consommation de salades et autres crudités + 4 à 6 fruits frais par jour, si possible BIO et de saison, dont un fruit frais à chaque récré… pour les enfants en âge scolaire. Pas de compotes, elles contiennent trop de sucre et vous ne les mastiquez pas.
    8. Consommez fruits secs et oléagineux (noix-noisettes-amandes-pignon­s) et légumineuses cuites à la Vapeur douce de courte durée, quelques minutes pour être al dente, pour que l’aliment soit craquant.
    9. Consommez poissons et fruits de mer, 2 à 3 fois par semaine, pour avoir l’iode pour votre thyroïde, les oméga 3, les minéraux et les oligo-éléments pour nourrir vos neurones.
    10. Evitez les plats industriels ou trop cuisinés.
    11. Consommez moins de Gluten, car si vous avez la moindre intolérance, il est responsable de porosité intestinale.
    12. Evitez au maximum les consommations hormonales prolongées, idéalement moins de 5 ans pour la contraception et mieux pas du tout.

    http://www.professeur-joyeux.com/changez-dalimentation/

    De plus en plus de personnes sont atteintes du cancer, mais le régime occidental actuel le favorise de par ses aliments acidifiants tels que les produits d’origine animale qui incluent les produits laitiers. Les aliments alcalinisants incluent pratiquement tous les fruits et les légumes fraîchement cultivées. L’idéal est de consommer 80% d’aliments alcalinisants pour 20% d’aliments acidifiants.

    Les aliments les plus alcalinisants (en rose mettre des moins):

    Cliquer pour accéder à indicepral.pdf

    • Louis dit :

      Oui mais voilà, sur injonction des lobbies pharmaceutiques, le prof Joyeux devait être radié de l’Ordre des médecins à partir du 1er décembre 2016. Pourtant il demandait avant tout une juste application de la réglementation, c’est-à-dire la remise en vente des seuls vaccins que la loi rend obligatoires, mais que les laboratoires pharmaceutiques ne veulent plus produire.
      http://www.professeur-joyeux.com/
      C’est ainsi que le contribuable, via la Sécurité Sociale, finance en France la sur-vaccination rendue de facto obligatoire, sans autre possibilité pour les parents qui sont obligés de vacciner leur enfant avec 6 ou 7 valences (contre 3 légalement obligatoires). Le cancérologue montpelliérain avait fait l’objet d’une plainte du Conseil national de l’Ordre des médecins en juin 2015, pour la mise en ligne (toujours active) d’une pétition à l’attention du ministre de la Santé Marisol Touraine mettant en garde sur la présence d' »aluminium et de formaldéhyde, deux substances dangereuses voire très dangereuses pour l’humain et en particulier le nourrisson », dans le vaccin hexavalent DTPolio-Hib-Coqueluche-Hépatite B, appelé Infanrix Hexa.

      Heureusement, cette radiation fut annulée en appel par la chambre disciplinaire de l’Ordre des médecins de la radiation. Les médias alignés ne pouvaient l’admettre comme on peut s’en apercevoir avec la réaction très symptomatique de Michel Cymes, valet du système :

      Apport contradictoire aux propos scandaleux tenus sur France 5 par Monsieur Michel Cymès ou la propagande médiatique observée dans la presse aussi bien papier, radiophonique que télévisuelle, concernant tout ce qui touche à la vaccination :
      http://www.lelibrepenseur.org/actu-au-scalpel-22-vaccins-michel-cymes-poursuit-sa-propagande-anti-joyeux-2/

      • Xavier dit :

        L’aluminium envahit discrètement notre vie quotidienne. Tout le monde en consomme chaque jour sans s’en rendre compte. Il est pourtant toxique. Dans les produits cosmétiques, dans les vaccins, dans l’alimentation voire même dans les laits pour bébés, les fabricants utilisent de l’aluminium. A doses répétées, le consommateur s’intoxique. Le métal multiplierait par deux les risques d’Alzheimer et les chercheurs découvrent peu à peu qu’il provoque d’autres maladies graves. L’Europe a tiré la sonnette d’alarme en conseillant à chacun de ne pas absorber plus d’un milligramme d’aluminium par semaine. Mais comment éviter la surdose ? Impossible de le savoir car les fabricants ne signalent pas les quantités utilisées dans leurs produits.

        Par contre, il est possible d’en éliminer de son corps en buvant de l’eau minérale à fort teneur en silicium (plus de 30 mg/l). Car le silicium protège contre l’effet toxique de l’aluminium.

  11. Benoit dit :

    Le Conseil National de Recherche d’Italie a découvert que les vaccins étaient contaminés par des nanoparticules toxiques. Il se demande pourquoi y a t-il des nano composants de tungstène, titane, zirconium, hafnium, strontium, aluminium, nickel, antimoine, bismuth, cérium, cuivre, plomb, étain, baryum, vanadium…, tous plus toxiques les uns que les autres dans les vaccins diffusés à l’échelle mondiale par les laboratoires GlaxoSmithKline, Pfizer, Berna Biotech, Sanofi Pasteur, Novartis, Wyeth Pharmaceutical, Baxter, etc…

    Par exemple, l’injection (intramusculaire) de microparticules d’un alliage de tungstène (contenant 91,1 % de tungstène, 6 % de cobalt et 2,9 % nickel) chez des rats de laboratoire a rapidement causé l’apparition de cancers avec tumeurs métastatiques agressives sur le site d’implantation. On trouve cependant du nano tungstène combiné ou non, dans les vaccins Infanrix Hexa, Typhérix, Priorix du laboratoire GlaxoSmithKline, dans le vaccin Menjugate de Novartis, dans les vaccins Prevenar et Meningitec du laboratoire Pfizer, dans le vaccin Meningitec de Wyeth Pharmaceutical (UK).

    Le strontium non radioactif est toxique pour l’animal et l’humain. En synergie avec d’autres produits tel que le chrome, il provoque des cancers du poumon. Le strontium sous forme de carbonate (SrCO3) ingéré peut provoquer des crampes, la contraction douloureuse de différents muscles. Le nitrate de strontium (SrNO3) engendre des problèmes cardiaques, pulmonaires, hépatiques et rénaux. On retrouve un combiné nano de strontium/aluminium dans le vaccin anti-typhoïde Vivotif Berna du laboratoire Berna Biotech.

    Le chrome fait partie des métaux toxiques. L’ingestion de sels de chrome entraine inflammation du tube digestif, nécrose, diarrhées hémorragiques, puis coma. Il est cependant présent en combinaisons nanométriques dans les vaccins : Typhim de Adventis Pasteur ; Mencevax, Infanrix Hexa, Typherix, Fluarix, Cervarix du laboratoire GlaxoSmithKline, Anatetal, Dif-Tet-All, Focetria, Agrippal, Menveo du laboratoire Novartis ; Prevenar 13 et Meningitec du laboratoire Pfizer ; Vaxigrip, Stamaril, Repevax, MMR Vaxpro du laboratoire Sanofi-Pasteur.

    Le hafnium sous la forme de métal ne pose normalement pas de problème. Il y a très peu d’études dessus. Par contre, tous les composés du hafnium sont considérés comme toxiques. Le composé ZrAlHaf (zirconium aluminium hafnium) retrouvé dans le vaccin anti-typhoïde du laboratoire Berna Biotech a toutes les chances d’être un toxique aux effets totalement inconnus sur la santé.

    Vu la grande toxicité de l’antimoine, Santé Canada a émis une norme provisoire pour la concentration maximale acceptable pour l’eau potable qui est de 6 µg/L. Par contre, l’antimoine semble toléré dans les vaccins. On en retrouve dans le vaccin Menjugate de Novartis.

    Le bismuth est très toxique engendrant des dégâts sur le foie, les reins. C’est un neurotoxique affectant l’ensemble du système nerveux central. Ses effets sur l’embryon ou le fœtus n’ont jamais été étudiés. On en retrouve cependant dans les vaccins : Varilix et Fluarix du laboratoire Glaxo ; Agrippal de Novartis ; Gardasil, Repevax, MMR-Vaxpro de Sanofi Pasteur.

    L’intoxication aiguë au baryum chez l’homme se manifeste par plusieurs signes et symptômes tels que des douleurs abdominales intenses, des diarrhées sanglantes, des troubles cardio-vasculaires. L’intoxication aiguë peut aussi se solder par la mort, soit à cause d’une insuffisance respiratoire, soit en provoquant un problème cardiaque. On en retrouve dans le vaccin Tetabulin du laboratoire Baxter, le vaccin Anatetal du laboratoire Chiron, dans les vaccins Infanrix Hexa, Typherix, Fluarix du laboratoire GlaxoSmithKline ; dans les vaccins Anatetal, Dif-Tet-All, Agrippal, Fluad, Menveo du laboratoire Novartis, dans Prevenar 13 de Pfizer, dans Gardasil, Repevax, MMR-Vaxpro du laboratoire Sanofi Pasteur…

    Outre la toxicité avérée de certains métaux, il est à noter qu’à échelle nanométrique les effets nocifs sont surmultipliés. Tous ces éléments en effet, peuvent passer la barrière hémato-encéphalique, coloniser le cerveau et en règle générale, pénétrer toute cellule du corps humain. Ils ont un effet mutagène sans limite à leur échelle.

    Cliquer pour accéder à IJVV-04-00072.pdf

  12. Antoine dit :

    A Moscou, en s’inspirant d’un rapport du Conseil de sécurité (FISCR), Poutine a préconisé à son peuple qu’il se méfie des denrées alimentaires à base d’OGM et des produits pharmaceutiques occidentaux. Pour lui, l’évolution humaine est actuellement dans une « phase de ralentissement », due aux puissances occidentales et mondiales qui intentionnellement le font pour arriver à leur propre objectif. « Ce n’est par contre pas dans les intérêts des Russes d’avoir une population physiquement et intellectuellement handicapée. »

    On constate effectivement, alors que le Q.I. augmentait exponentiellement depuis des siècles, qu’il est actuellement entrain de baisser.
    http://www.lepoint.fr/science/l-inversion-de-la-courbe-du-q-i-23-06-2016-2049092_25.php

    (peinture de l’Américain Harold N. Anderson 1894 – 1973)
    Dans le viseur, les perturbateurs endocriniens (pesticides, plastiques), l’environnement, la chaîne alimentaire (additifs et contaminants) et l’accélération du rythme de vie. Mais il y a aussi l’alcool ! D’après une étude américaine menée en 2016, sa consommation plus en plus précoce favoriserait en effet la baisse du Q.I. :
    http://www.lepoint.fr/medias/l-alcool-et-les-jeunes-le-tres-audacieux-projet-de-france-4-26-05-2014-1828097_260.php

    Mais pourra-t-on dans l’avenir, éviter de prendre les médicaments de « Big pharma » ? Et bien non, on a été même jusqu’à inventer un comprimé électronique, composé d’un capteur, permettant d’indiquer si un malade a bien ingéré son traitement, et à quel moment.
    http://video.lefigaro.fr/figaro/video/le-premier-comprime-electronique-sur-le-marche/5647106818001/

    — Pfizer a accepté de payer 2,3 milliards de dollars en 2009 en plaidant coupable de fraude pour avoir mal étiqueté 4 médicaments afin de tromper le consommateur.
    http://lagazetteducitoyen.over-blog.com/2020/12/en-2009-pfizer-a-ete-condamne-a-une-amende-de-2-3-milliards-de-dollars-pour-vente-frauduleuse-de-medicaments.html– Novartis a accepté de payer 423 millions de dollars pour le marketing illégal de 6 médicaments.
    — Sanofi-Aventis a payé plus de 95 millions de dollars pour résoudre une accusation de fraude en 2009 concernant le prix de ses médicaments.
    — Glaxo Smith Kline a payé 3 millions de dollars en 2011 pour le marketing illégal de plusieurs médicaments.
    — Astra Zeneca a payé 520 millions de dollars en 2010 pour résoudre un cas de fraude marketing illégal d’un médicament.
    — Johnson & Johnson a payé une amende de 1,1 milliards de dollars en 2012 pour avoir menti sur les effets secondaires d’un médicament.
    — Merck a payé 670 millions de dollars pour fraude au medicaid en 2007.
    — Eli Lilly a payé 1,4 milliards de dollars en 2009 pour marketing illégal.
    — Abbott a payé 1,5 milliards de dollars en 2012 pour fraude au médicament.

    Dr Peter Gøtzsche exposes big pharma as organized crime

    Bernard Dalbergue, ex-cadre de Big Pharma, dévoile le business malsain de big pharma :
    https://www.lactucitoyenne.fr/actualites/sante/un-ex-cadre-de-big-pharma-nous-devoile-le-business-malsain-sur-la-sante

    Tous des cobayes, la rentabilité du vivant par le contrôle :
    https://odysee.com/@JlBerdal:52/TOUS-DES-COBAYES,-la-rentabilit%C3%A9-du-vivant-par-le-contr%C3%B4le:5

    A noter les liens au mouvement eugénique britannique des développeurs du vaccin Oxford-AstraZeneca !
    https://unlimitedhangout.com/2020/12/investigative-series/developers-of-oxford-astrazeneca-vaccine-tied-to-uk-eugenics-movement/
    Eugénisme et agenda mondial de dépopulation :
    https://www.mondialisation.ca/eug-nisme-et-agenda-mondial-de-d-population/14750

    Déjà, de 1932 à 1972, le Tuskegee Study Group avait délibérément infecté des pauvres de communautés noires en Alabama avec la syphilis sans leur consentement et avait même refusé de les soigner alors que les malades faisaient des dégâts à travers la ville tuant des familles. Ces expériences furent faites sur des sujets humains non-consentants et à leur insu, par des autorités qui disaient vouloir «observer» ce qu’il adviendrait de ces gens…
    https://en.wikipedia.org/wiki/Tuskegee_Syphilis_Study
    N’est-on pas avec le covid dans une autre expérience mais à grande échelle ?
    Qui a écrit que «…des formes avancées de guerre biologique qui peuvent cibler des génotypes spécifiques peuvent transformer la guerre biologique d’un royaume de la terreur en un outil politiquement pratique.» ? Paul Wolfowitz, Dick Cheney, William Kristol, Donald Rumsfeld et le reste des collaborateurs néo-cons qui ont formé ce qui était nommé le Project For a New American Century – qui constituait le cadre idéologique de l’ancienne administration Bush.


  13. […] Un complot mondial contre la santé ? Deux remarquables femmes, Claire Séverac et Sylvie Simon, nous témoignent de leur constat amer sur notre société ! Bien entendu, pour elles, « la crise est artificielle ! Ce n’est ni plus ni moins que le résultat de la confiscation des richesses de la terre par une poignée d’individus.Il faut absolument que les gens prennent conscience de cette situation dramatique avant qu’il ne soit trop tard ! » Elles remarquent que sur le plan médical on est arrivé à un autiste sur 88 depuis 2008 ! Il y a une course au profit sur le dos du vivant ! Claire Séverac a écrit un livre passionnant : ‘Complot mondial contre la santé’. Il faut dire que le scandale de la grippe H1N1 fut en son temps un révélateur des conflits d’intérêts dans le milieu médical : WordPress: . Dans "France" […]

    https://www.fichier-pdf.fr/2016/03/26/complot-mondial-contre-la-sante-claire-severac/

    La médecine, crime contre l’humanité :
    https://blog.amicalien.com/Simplette_8/t2883_la-medecine-crime-contre-l-humanite.htm

    La dérive totalitaire du système sanitaire :
    http://pryskaducoeurjoly.com/actu/2611/la-derive-totalitaire-du-systeme-sanitaire/

  14. Tom dit :

    La marchandisation de l’être humain est devenue inquiétante. On l’a vu aux USA avec le commerce des organes des avortés. Cette suppression des états préconisée par les globalistes, va laisser les populations entre les mains de la haute finance et des multinationales.

    Prenons par exemple le rapport de Goldman Sachs « The Genome Revolution ». Son analyste Salveen Richter pose ouvertement cette question : « Guérir les patients constitue-t-il un modèle économique durable ? »

    La thérapie génique par exemple, qui propose des traitements « one shot », offre une perspective financière très différente par rapport aux thérapies traditionnelles. « « Alors que cette proposition est porteuse d’une valeur immense pour les patients et pour la société, elle pourrait représenter un défi pour les développeurs de médecine génomique à la recherche d’un cash-flow durable. » explique l’analyste.

    Ainsi, Gilead Sciences a développé un traitement de l’hépatite C dont le taux de réussite dépasse les 90 %. Une réussite qui a « peu à peu épuisé le vivier disponible de patients à soigner ! De plus, la guérison de ces patients fait également diminuer le nombre de porteurs capables de transmettre le virus à de nouveaux patients, et ainsi, le vivier d’incidence décline lui aussi. Si en 2015 les ventes américaines de traitements pour l’hépatite C ont connu un pic à 12,5 milliards de dollars, elles n’ont depuis pas cessé de baisser. En 2018, selon Goldman Sachs, les ventes tomberont sous la barre des 4 milliards.

    https://reinformation.tv/goldman-sachs-viabilite-economique-guerison-rapide-maladies-smits-83824-2/

  15. Atzo dit :

    Comment vérifier les liens d’intérêts avec l’industrie du médicament des médecins que l’on consulte ? En faisant une requête par bénéficiaire ou une recherche avancée ici :
    https://www.transparence.sante.gouv.fr/flow/main;jsessionid=78AB181468CF692613F32D03401FC36F?execution=e1s1
    Ce site montre lors des 5 dernières années les liens qu’un médecin peut avoir eu avec des firmes pharmaceutiques. Celles-ci leur ont distribués plus de 244 millions d’euros entre janvier 2012 et juin 2014.
    https://www.20minutes.fr/sante/1988427-20170102-decret-accroit-transparence-liens-entre-medecins-industrie-pharmaceutique-suffisant
    Selon Regards citoyens, 235.455 contrats ont été signés entre janvier 2012 et juin 2014.
    https://www.regardscitoyens.org/sunshine/

  16. Ursli dit :

    Don du sang : vers un nouveau scandale ?

    Mais qui est derrière Haemonetics ? Goldman Sachs, BlackRoch, Natixis.
    A la fin des années 2000, le directeur commercial d’Haemonetics avait été condamné à 3 ans et demi de prison pour avoir rémunéré pendant des années le ministre italien de la Santé (qui prit 3 ans) pour qu’il favorise ses machines. Ne devrait-on pas aussi condamner la ministre française Agnès Buzyn ?

  17. Olivier dit :

    Le dernier bastion de la médecine indépendante dynamité :
    https://www.kla.tv/13830

    Peter C. Gøtzsche, médecin et scientifique danois, a été cofondateur principal de la collaboration Cochrane, un réseau mondial de scientifiques et de médecins basé à Londres. Jusqu’à présent, Cochrane jouissait d’une excellente réputation en tant que réseau de scientifiques indépendants de l’industrie pharmaceutique. Mais en septembre 2018, l’adhésion du professeur Gøtzsche à la Collaboration Cochrane a été retirée sans que le grand public ne s’en rende compte.

    Le professeur Gøtzsche est devenu internationalement connu pour son livre ‘Médecine mortelle et crime organisé : comment l’industrie pharmaceutique corrompt le système de soins de santé’ Sur la couverture du livre, le contenu est résumé comme suit : « Ce livre parle du côté obscur de l’industrie pharmaceutique, de la façon dont les médicaments sont découverts, produits, commercialisés et contrôlés. Il montre en détail comment les scientifiques falsifient les données pour défendre leurs opinions. Lorsqu’il s’agit de structures criminelles, les groupes pharmaceutiques ne sont en rien inférieurs à la mafia. Et il n’y a probablement pas d’autre industrie qui a plus de vies humaines sur la conscience. » Depuis sa création il y a 25 ans, la Collaboration Cochrane a garanti pour l’industrie des évaluations critiques d’une gamme de médicaments, de tests de dépistage de médicaments et de vaccins, y compris le vaccin contre le VPH, qui est censé être efficace contre le cancer du col de l’utérus. Toutefois, au cours des dernières années, il y a eu de plus en plus d’indices que des tentatives ont été faites pour affaiblir l’indépendance et l’attitude critique de la Collaboration Cochrane à l’égard de l’industrie. En septembre 2016, on a appris que la Fondation Bill & Melinda Gates avait fait un don de plus d’un million de dollars à Cochrane. Selon Hans Tolzin, journaliste médical et critique en matière de vaccination, la Fondation Gates finance des campagnes de vaccination dans le monde entier et détient d’importantes parts auprès de fabricants de vaccins. Ainsi la Fondation Gates bénéficie directement de ces campagnes de vaccination ! Le professeur Gøtzsche a été licencié à la suite d’une révision d’une évaluation indépendante des avantages et des risques de la vaccination contre le cancer du col de l’utérus qu’avait faite la collaboration Cochrane. René Gräber, expert en naturopathie, a déclaré : « Là où la question commence à devenir absurde, c’est lorsque cette analyse indépendante implique exactement les auteurs qui ont déjà été payés par l’industrie pour les publications à évaluer. S’opposant à cette étude de la Collaboration Cochrane, le Dr Gøtzsche et deux autres collègues ont publié dans le célèbre ‘British Medical Journal’ une révision correspondante. Il a critiqué, entre autres, les points suivants :
    1) Environ la moitié de tous les travaux sérieux a été dissimulée.
    2) L’efficacité de la vaccination contre le VPH est évaluée sur la base de paramètres de remplacement et non sur des données actuelles qui montreraient que la vaccination permet de prévenir directement le cancer.
    3) L’enquête détourne des données qui étudient les effets secondaires graves et durables de la vaccination contre le VPH.
    4) Toutes les études incluses dans l’évaluation étaient des publications payées par l’industrie.
    La conclusion des trois auteurs est qu’il n’y a aucune raison d`accorder du crédit à cette étude, qui classe la vaccination anti-VPH comme sûre et efficace. Cette hypothèse s’explique par le fait que toutes les études sont soutenues par l’industrie et donc unilatérales. »
    À travers cette contre-publication, Gøtzsche est resté fidèle à sa réputation d’avoir une attitude critique et indépendante vis-à-vis de l’industrie pharmaceutique. Néanmoins, la collaboration Cochrane l’a exclu en tant que membre après un vote de l’organe directeur. L’industrie pharmaceutique a donc réussi à se débarrasser de l’un des critiques les plus compétents et en même temps les plus véhéments et les plus influents de la collaboration Cochrane. C’est ainsi qu’en quelque sorte ce dernier bastion d’une science médicale indépendante a été détruit et conquis par l’industrie pharmaceutique.

    • Lars dit :


      Selon le Dr Dietrich Klinghardt, il serait apparu fin XX / début XXIe siècle, un mouvement cherchant par tous les moyens à détacher les gens de leur potentiel spirituel. La glande pinéale serait une de leurs cibles, car étant la partie la plus sensible du système nerveux central humain. Comme par hasard, cette glande est sensible à l’aluminium, au glyphosate, au fluor mais aussi aux ondes wifi. Elle est connue pour être la réceptrice de champs d’énergie plus élevés, qui ont une influence sur la pensée de chacun. Elle contrôle aussi le système immunitaire et endocrinien. Pourquoi donc l’industrie des télécommunications a-t-elle sélectionné parmi les très nombreuses gammes de fréquences, celles les plus destructrices (2,4 gigahertz) pour cette glande ? Et cela avec des programmes de géo-ingénierie qui font inhaler des nano-particules d’aluminium et absorber des glyphosates à tous les habitants. Ces deux éléments, quand ils se combinent dans le sang et les intestins, forment 6 composants chimiques distincts qui auront justement tendance à se déposer dans cette glande pinéale et à ouvrir la barrière hémato-encéphalique du cerveau grâce aux fréquences wifi. La 5 G qui fonctionne avec des milliers de satellites propage aussi mondialement une fréquence dont l’innocuité n’a pas été véritablement testée, ni sur les insectes ni sur les oiseaux par exemple. A vraiment se demander si certains scientifiques ne seraient pas sous l’influence néfaste d’esprits qui n’ont rien d’humains. Autrement ils chercheraient plutôt à défendre la vie !

      La cour de la pomme de pin au Vatican :



      http://in5d.com/pine-cone-symbolism/
      La glande pinéale, la molécule de l’esprit ou troisième œil, a la taille d’un pois et se trouve au centre du cerveau. Elle est activée par la lumière et contrôle les différents biorythmes du corps. Elle fonctionne en harmonie avec l’hypothalamus qui gère la soif et la faim, le désir sexuel et l’horloge biologique qui détermine notre processus de vieillissement. Ainsi il existe un lien qui relie les rétines à l’hypothalamus que l’on nomme tractus rétino-hypothalamique. Il apporte des informations sur les cycles de lumière à la région de l’hypothalamus appelée noyau suprachiasmatique (SCN). De cette région les influx nerveux se rendent par le nerf pinéal (système nerveux sympathique) à la glande pinéale. Ces impulsions inhibent la production de mélatonine. Quand celles-ci cessent (lorsque la lumière ne stimule plus l’hypothalamus), la mélatonine est libérée. Les niveaux abondants de mélatonine chez les enfants inhibent leur développement sexuel. Mais lorsque la puberté arrive, la production de mélatonine est réduite et la glande commence à rétrécir. Pendant les périodes de relaxation et de visualisation, la glande pinéale sécrète de la mélanine. Elle réagit aux stimuli d’énergie électromagnétique qui l’entourent. Mais pour activer ce «troisième œil» et percevoir des dimensions plus élevées, il doit vibrer à l’unisson avec le corps pituitaire, ce qui est obtenu par la méditation. L’intuition passe également par le développement du «troisième œil». Et à certaines fréquences des ondes cérébrales, le sens de la limite de l’ego disparaît. Quand un rapport avec une autre personne est établi, un champs magnétique plus ou moins important se crée. Les voyages astraux et autres capacités occultes sont étroitement associés à l’interaction de forces négatives et positives. La séparation temporelle du corps astral se fait après le retrait des sens et de la conscience physique.

      Pour Daniel Batson, un psychologue de l’Université du Kansas qui étudie les effets de la religion sur les gens, « Le cerveau est l’instrument par lequel la religion est vécue. Ce n’est pas le cerveau qui produit la religion, de même ce n’est pas le piano qui produit de la musique. »

      La glande pineale et le systeme Veille-Sommeil, applications thérapeutiques avec le Professeur Jean-Bernard Fourtillan :

      Le Professeur Fourtillan a découvert la valentonine, l’hormone du sommeil, cette hormone est sécrétée par la glande pinéale entre 22 heures et 6 heures du matin. Elle est sécrétée en même temps que deux autres hormones dans la glande pinéale : la mélatonine qui est une hormone protectrice des neurones, Le 6-Méthoxy-Harmalan (hormone de la vigilance et du jour), découverte par W.M.Mac Isaac en 1961.

  18. Béatrice dit :

    15 % des patients ayant eu un accident grave et diagnostiqués comme « non conscients » ou « en état végétatif »… seraient en réalité conscients.
    https://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa1812757

    Pourquoi donc arrêter de les alimenter et de les faire boire ? La découverte qu’un patient sur sept pourrait être conscient de ce qui est dit autour d’eux est une surprise. Ces patients ont été considérés comme « non-conscients » parce qu’ils ne répondent pas à ce qu’on leur demande de faire : on a beau leur dire de serrer les doigts ou de cligner des yeux, par exemple, il ne se passe rien. Mais l’imagerie cérébrale montre que c’est parce qu’ils en sont physiquement incapables, et non pas parce qu’ils ne comprennent pas ce qu’on leur dit !

    Une étude intéressante a été réalisée auprès de patients « emprisonnés dans leur corps ». 72 % d’entre eux se sont déclarés « heureux ». Les plus malheureux étaient ceux dont l’accident était le plus récent. Car il est très fréquent pour les accidentés lourdement handicapés de commencer par ressentir une dépression sévère… puis, progressivement, de s’adapter à leur nouvel état. C’est pourquoi c’est une bonne raison de leur refuser l’euthanasie, tant que leur état n’est pas stabilisé, même s’ils le demandent avec insistance.

    Actuellement en France, c’est le médecin qui décide du sort de la personne et non la famille. Est-ce normal ?

  19. Coline dit :


    Après une greffe de moelle osseuse, le sperme d’un homme ne contient plus que l’ADN de son donneur :
    https://dailygeekshow.com/greffe-moelle-osseuse-adn/
    Qu’est-ce que l’ADN ?

    La mémoire cellulaire : Nos organes stockeraient en mémoire nos goûts, nos souvenirs, nos sensations, nos émotions. Ces informations seraient transmises aux receveurs d’organes lors des greffes. Il y a quelques temps, l’actrice Charlotte Valandrey, séropositive depuis l’âge de 17 ans et ayant reçu une greffe du cœur en 2003, témoignait sur son incroyable histoire. Deux ans après sa greffe, la jeune femme a de nouveaux goûts : elle qui n’a jamais bu de vin apprécie les grands crus, se découvre une passion pour le baba au rhum et a des impressions de déjà vu dans certains endroits qu’elle découvre pourtant.

    Le professeur Susumu Tonegawa, scientifique japonais et prix Nobel, explique comment les cellules du cerveau sont impliquées dans la mémorisation des évènements : « On peut intervenir sur la mémoire. Guérir un état dépressif, c’est à dire qui accumule les souvenirs négatifs jusqu’à en oublier les positifs, est possible. »

    N’y a-t-il pas alors un danger de transplanter un cœur de porc à un humain ?
    https://www.sciencesetavenir.fr/sante/coeur-et-cardio/la-greffe-de-coeurs-de-porcs-une-alternative-aux-transplantations-classiques_136563
    Et quand on parle de réincarnation, ne serait-il pas plutôt un héritage de cellules venant d’une personne déjà décédée ?

    Quand les enfants se souviennent de leurs vies antérieurs :
    https://odysee.com/@Alpha77:3/Vies-ant%C3%A9rieures—les-enfants-racontent:3
    ou comme le pensent les juifs, la réincarnation se produit parce qu’Il y a certains péchés pour lesquels le nettoyage de l’âme dans le monde spirituel ne suffit pas à lui seul.
    https://fr.chabad.org/library/article_cdo/aid/2163008/jewish/Pourquoi-et-quand-la-rincarnation-se-produit-elle.htm

  20. Josio dit :

    DÉBUT DE LA PANDÉMIE DE CORONAVIRUS :

    De janvier à aout 2019, le ministère de la Santé et des Services sociaux de l’administration Trump organisait une série d’exercices du nom de « Crimson Contagion » contre un virus respiratoire qui aurait débuté en Chine et se serait rapidement propagée dans le monde entier par les voyageurs aériens. En octobre 2019, les résultats de la simulation furent décevants.

    (https://int.nyt.com/data/documenthelper/6824-2019-10-key-findings-and-after/05bd797500ea55be0724/optimized/full.pdf)

    Coïncidence, le 18 septembre 2019, à l’aéroport de Tianhe (Wuhan) on a fait un exercice d’intervention d’urgence mettant en scène un passager ayant une infection de Coronavirus :
    http://m.xinhuanet.com/hb/2019-09/26/c_1125040756.htm

    A New York, le 18 octobre 2019, John Hopkins, la Fondation Bill et Melinda Gates et le Forum économique mondial (une ruche de mondialistes autoproclamés : ce ne sont pas des médecins qui y assistent mais des représentants occidentaux de l’ONU, OMS, multinationales, de la haute finance, de la pharmacie, de la logistique, du tourisme et des médias, ainsi que le Dr George Gao, virologue et directeur du CDC (Centre de prévention des maladies) chinois !) ont lancé une cinquième « simulation de pandémie » appelée « Event 201 » en mettant en scène la propagation d’un coronavirus en Amérique du Sud, attribuée à la transmission de l’animal à l’homme.
    https://fr.sott.net/article/36571-Simulations-de-pandemies-depuis-2010-ce-qu-elles-nous-apprennent-de-tres-deplaisant-sur-la-Covid-19
    La conclusion de l’exercice était que les gouvernements nationaux étaient loin d’être prêts, avec une note de 40 sur 100 sur leur échelle de préparation. La simulation prévoyait plus de 65 millions de décès dans le monde. Il est étonnant de voir qu’avant presque chaque crise majeure et chaque attaque terroriste de ces dernières décennies, les autorités avaient effectué des simulations juste avant qu’elle ne se produise. A noter aussi la suggestion très mondialiste d’un représentant de l’ entreprise capable de concevoir un « vaccin » contre le coronavirus, la « Johnson and Johnson ». Lors de l’événement 201, il avançait l’idée qu’une autorité économique mondiale centralisée pourrait être chargée de financer et d’acheter des vaccins pour les différentes nations en crise afin de résoudre la pandémie. Celle-ci offre une excuse parfaite pour la création d’une telle autorité financière mondiale unique. Parmi les sept recommandations formulées par le groupe de dirigeants mondiaux, il y en avait une qui demandait à ce que que les gouvernements et secteurs privés devaient accorder une plus grande priorité au développement de méthodes de lutte contre les erreurs et la désinformation.
    http://www.centerforhealthsecurity.org/event201/about

    https://vigilance-pandemie.info/2021/08/02/le-scenario-dominant-absurde-du-corona-dementi-en-10-ou-26-minutes/
    En France, les Young leader américains et chinois ont joué le jeu ensemble ! Macron, Edouard-Philippe, Pécresse, Véran….
    https://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/young-leaders-de-french-american-foundation/
    http://www.geopolintel.fr/article2416.html
    L’école de Klaus Schwab et ses dictateurs et leur plan de « grande réinitialisation » :
    https://rairfoundation.com/exposed-klaus-schwabs-school-for-covid-dictators-plan-for-great-reset-videos/

    Pour Patrick Jaulant « le Covid est une arme Bio-technologique qui a été testé dans un orphelinat en Chine » :
    https://crowdbunker.com/v/rHbSDWseeb
    https://fr-fr.facebook.com/FranceSoir/videos/best-of-patrick-jaulent-le-plus-gros-mensonge/4271790322841561/

    Mais Lawrence Patton McDonald (1935-1983), congressiste américain (tué très bizarrement dans l’attaque d’un vol de la Korean Airlines),
    https://fr.wikipedia.org/wiki/Vol_007_Korean_Air_Lines
    nous dévoilait-il pas déjà en 1976 de la mise en place d’un N.O.M. (Nouvel Ordre Mondial). « Le but des Rockefeller et de leurs alliés est de créer un gouvernement mondial unique, combinant le Super capitalisme et le Communisme sous la même bannière, et sous leur contrôle… Est-ce que j’entends par là une conspiration ? Oui, en effet. Je suis convaincu qu’il y a un tel complot, d’envergure internationale, en planification depuis plusieurs générations, et de nature incroyablement maléfique. » Aujourd’hui, ne crée-t-on pas ce Nouvel Ordre Mondial en combinant le Super capitalisme avec le Communisme ? D’où la complicité du Dr Gao ! Et Klaus Schwab, fondateur de Davos, n’a-t-il pas une grand-mère Rothschild ? Qu’envisage-t-il sinon la fin de la propriété privée (sauf pour le 1% restant) !
    https://www.babnet.net/festivaldetail-216938.asp

    Du 18 au 27 octobre 2019 avait lieu à Wuhan, les 7e Jeux Mondiaux Militaire d’été !
    https://numidia-liberum.blogspot.com/2020/03/chine-les-usa-ont-introduit-le-covid19.html
    Un lanceur d’alerte chinois, ex-membre du parti communiste, Wei Jingsheng, affirme que la première épidémie de COVID était intentionnelle et s’est produite en octobre 2019 aux Jeux mondiaux militaires à Wuhan, deux mois avant que la Chine n’informe le monde du virus :
    https://www.dailymail.co.uk/news/article-10014895/Ex-Chinese-Communist-Party-insider-Wei-Jingsheng-speaks-Wuhan-theory-relating-Covid-19.html
    L’équipe américaine (369 personnes) est rentrée chez elle le 28 octobre 2019, classés 35e derrière des pays comme l’Iran, la Tunisie, la Finlande ou la Slovénie. Leur lieu de résidence était proche du marché de gros de fruits de mer, de chauves-souris et de pangolins. Le 17 novembre, le premier cas de COVID-19 est apparu à Wuhan (ce que les autorités chinoises ont voulu cacher, et que l’on a appris par la fuite à Hong Kong d’un de leurs rapports secrets).
    https://www.letemps.ch/monde/chine-laisse-echapper-coronavirus
    Quand 4 sénateurs américains ((Mike Braun ; Roger Marshall ; Ron Johnson ; Roger Wicker) ) se réveillent : pourquoi les habitants de Wuhan pouvaient-ils aller n’importe où à l’étranger mais pas dans les autres provinces chinoises ?
    https://www.francesoir.fr/politique-monde/senat-us-le-vent-se-leve
    https://odysee.com/@JeanneTraduction:a/Congr%C3%A9sBigTech:d
    L’armée américaine aurait-elle amené la pandémie de coronavirus à Wuhan ?
    https://economictimes.indiatimes.com/news/defence/us-army-brought-coronavirus-epidemic-to-wuhan-chinese-diplomat/articleshow/74607344.cms
    Des athlètes français infectés dès octobre par le coronavirus ?
    https://www.dhnet.be/actu/monde/des-athletes-francais-infectes-des-octobre-par-le-coronavirus-beaucoup-ont-ete-tres-malades-5eb3b7387b50a67d2e277842
    Le 22 septembre 2020, Florence Parly, la ministre des Armées, a reconnu s’être trompée devant la commission d’enquête du Sénat sur le Covid-19 le 4 mars sur France 2, en affirmant faussement que les militaires de la base aérienne de Creil (Oise) avaient été testés et confinés au retour d’une mission à Wuhan. Le Colonel Bruno Cunat, ancien commandant de la base aérienne confirma le 9 septembre que les 18 militaires n’avaient pas été testés. Un document, intitulé «Exposition potentielle au nouveau coronavirus 2019 lors des 7e Jeux mondiaux militaires en octobre 2019 à Wuhan, province du Hubei en Chine», a été rédigé par le chirurgien général du Canada, A.M.T. Downes, major général :
    https://drive.google.com/viewerng/viewer?url=https://d3n8a8pro7vhmx.cloudfront.net/therebel/pages/50220/attachments/original/1611608458/keeandocjan14_(1).pdf?1611608458

    Alors que le contingent rentrait au Canada à bord d’un avion Polaris, un tiers des membres ont été mis en quarantaine à l’arrière de l’avion. Ils ont peut-être été les premiers Canadiens à être mis en quarantaine contre le virus de Wuhan. Étrangement, à leur retour au Canada, les hauts gradés des forces armées ont décidé d’y mettre fin et de les renvoyer chez eux à travers le pays. Lorsque ceux-ci ont commencé à demander à être testés en janvier 2020, après avoir été infectés en octobre 2019, la réponse fut non. Pourquoi donc les hauts cadres de l’armée et le gouvernement canadien refusèrent-ils de donner aux soldats canadiens l’accès aux meilleurs soins de santé disponibles ?

    A la mi-novembre 2019 une chaîne de télévision israélienne a affirmé que les agences de renseignement américaines étaient au courant d’une nouvelle épidémie de coronavirus en Chine :
    https://www.presstv.com/Detail/2020/04/17/623241/virus-coronavirus-US-notified-Israel-November
    Par contre officiellement, il faut attendre le 16 décembre (donc des symptômes remontant vers le 8 décembre) pour voir le premier malade chinois admis dans un hôpital de Wuhan. Ai Fen, la directrice du département des urgences (censurée depuis par le régime chinois) obtenait les résultats d’analyse le 30 décembre : ils indiquaient une infection avec un coronavirus affilié au SARS. Le 12 janvier 2020, la Chine annonçait au monde l’émergence d’un nouveau coronavirus.

    En France, les députés En Marche, le 5 décembre 2019, ont introduit une nouvelle proposition de loi visant à lutter contre les maladies infectieuses.
    https://insolentiae.com/coronavirus-nouvelle-loi/
    https://www.senat.fr/leg/ppl19-180.html#AMELI_SUB_4__Article_6
    Le texte a pour but de valider le principe…de la quarantaine forcée en France, le tout sur la base d’une liste de maladie infectieuses à définir.

    Lors du forum économique mondial du 21 au 24 janvier 2020 à Davos, un programme de vaccination contre le coronavirus a été annoncé, après l’identification du virus par les Chinois le 7 janvier. C’est la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) parrainée par le forum et la fondation Bill et Melinda Gates qui est responsable de l’initiative. Curieusement, le lancement de ce vaccin est annoncé une semaine avant l’annonce d’une urgence de santé publique par l’OMS faite le 30 janvier 2020, alors qu’il n’y avait en dehors de la Chine que 150 morts dus à ce coronavirus. D’autres financements viennent d’Inovio et de l’université de Queensland. CEPI a aussi confirmé le 23 janvier un contrat avec Moderna, Inc. et l’Institut National Américain des allergies et maladies infectieuses (NIAID) dirigé par le Dr Anthony Fauci, connu pour sa campagne de peur aux USA.
    https://eu.usatoday.com/story/opinion/todaysdebate/2020/07/14/anthony-fauci-wrong-with-me-peter-navarro-editorials-debates/5439374002/
    Anthony Fauci a dissimulé au Sénat les origines du COVID et les implications américaines dans la recherche menée au Laboratoire P4 de Wuhan :
    https://lecourrierdesstrateges.fr/2022/01/12/project-veritas-au-pentagone-la-nocivite-des-vaccins-a-arn-messager-est-un-secret-de-polichinelle/

    La ville de Wuhan, foyer supposé du nouveau coronavirus apparu officiellement début 2020, abrite deux laboratoires dont un P4 (pathogène de classe 4), capables d’effectuer des expérimentations avec des micro-organismes très pathogènes. Celui P4 a été inauguré en février 2017 en présence du 1er ministre français d’alors, à savoir Bernard Cazeneuve.
    https://revelations4.blogs.fr/index.html#a613205
    Il est une collaboration sino-française en matière de prévention et de contrôle des maladies infectieuses émergentes ! Non seulement il y a des programmes conjoints entre les laboratoires P4 de Lyon et de Wuhan mais la France s’est engagée à financer cette collaboration à hauteur d’un million d’euros par an pendant 5 ans. Les USA y participent aussi financièrement. En son sein se trouvait une virologue salariée également de Facebook, en charge des « fake news » médicales !
    https://www.lepoint.fr/monde/epidemies-nouvelle-etape-pour-le-premier-laboratoire-p4-chinois-23-02-2017-2106936_24.php
    http://french.xinhuanet.com/2018-01/04/c_136872325.htm
    Le NIH (National Institute of Health) d’Obama n’a-t-il pas versé 3,7 millions de dollars au laboratoire d’armes chinois pour mener des recherches sur le SRAS et les coronavirus ?
    https://mirastnews.net/2020/04/13/bombe-mondiale-la-chine-admet-avoir-recolte-et-teste-des-coronavirus-de-type-covid-19-au-laboratoire-de-wuhan/
    Curieusement, le président de la Fondation EcoHealth Alliance, Peter Daszak (chef de projet de ces 3,7 millions de dollars versés pour soutenir la surveillance du coronavirus de la chauve-souris à l’Institut de virologie de Wuhan) a déclaré en décembre 2020 : « Aucune chauve-souris n’a été envoyée au laboratoire de Wuhan » Puis il s’est rétracté…

    https://www.fr24news.com/fr/a/2021/06/un-veritable-scandale-un-rapport-detaille-comment-le-laboratoire-de-wuhan-et-ecohealth-alliance-se-sont-associes-pour-concevoir-des-coronavirus-dans-des-conditions-potentiellement-dang.html
    Car il était auparavant en lien avec Ralph Baric pour doter les coronavirus de gains de fonctions comme l’explique Boris Lelay. On se demande pourquoi l’OMS l’a choisi pour enquêter sur l’origine du virus à Wuhan pour affirmer son soi-disant origine naturelle. La Chine ne s’est-elle pas faite doubler ?
    https://odysee.com/@dakapo:4/Covid22:3

    La situation rappelle celle de début mars 2009 quand Sarkozy est allé au Mexique parrainer la construction d’une usine de production de vaccins contre la grippe saisonnière et pandémique au bénéfice du groupe Sanofi-Aventis. Le 15 juillet près d’un million de doses de vaccins était commandé curieusement avant l’annonce officielle en octobre de la grippe mexicaine H1N1.
    https://www.jeuneafrique.com/187099/societe/sanofi-et-sarkozy-avaient-vu-venir-la-grippe-mexicaine/
    L’autre laboratoire est privé et est situé au 666 Gaoxin Road. En 2011, le fonds d’investissement Soros Fund Management LLC avait investi dans le groupe dont il fait partie (WuXi AppTech) mais s’en serait dégagé depuis.
    https://www.national.ro/news/george-soros-finanteaza-un-laborator-de-virusologie-din-wuhan-adresa-666-gaoxin-road-678149.html/
    https://www.kla.tv/15804

    Chose étonnante, 3 mois avant le début de la pandémie, la base de données de l’Institut de virologie de Wuhan a été supprimée. Pour le virologue Bruno Canard « s’ils ne veulent pas donner accès à cette base, c’est qu’ils n’ont pas envie qu’on aille regarder dedans. »
    https://www.programme-television.org/news-tv/Envoye-Special-France-2-le-reportage-sur-les-origines-du-coronavirus-choque-les-internautes-VIDEO-4670421

    On travaillait dans ce laboratoire sur des expériences dangereuses et controversées comme le gain de fonction. Une technique scientifique qui consiste à manipuler un virus afin de le rendre contagieux pour l’humain.

    Le fait que la Chine ait maintenant mis en quarantaine plus de 50 millions de personnes dans 16 villes suggère que le danger est beaucoup plus élevé qu’elle ne l’a admis. Wuhan, ville de 11 millions d’habitants, devenu la vitrine technologique du réseau téléphonique 5G avec la mise en service de plus de 10.000 antennes 5G en début d’hiver 2019 est déserte.

    Certains remarquent que l’installation de la 5G à Wuhan pourrait être un facteur aggravant. On utilise d’ailleurs déjà en Chine, pour détruire les cellules cancéreuses, l’interaction de particules nano avec les micro ondes :
    https://actualite-sante.fr/2019/06/05/nanoparticules-stimulees-par-des-micro-ondes-pour-lutter-contre-le-cancer/
    Reste qu’elle est très utile pour tous les appareils de surveillance de masse (drones, caméras etc….) Mais on accuse les effets des antennes sur l’oxygène dans le sang !
    https://cogiito.com/a-la-une/le-role-essentiel-de-la-5g-dans-la-pandemie-de-covid-19/
    Les 60 premiers satellites sur plus de 10.000 du projet de mégaconstellation Starlink de l’entreprise SpaceX ont été déployés le 26 mai 2019 et serviront pour la 5G :
    https://www.lefigaro.fr/sciences/les-satellites-d-elon-musk-forment-un-train-d-etoiles-jamais-vu-defilant-dans-le-ciel-20190531

    Le coronavirus actuel, qui a une durée d’incubation de 10 à 24 jours, et qui peut survivre sur des surfaces lisses pendant 9 jours, semble aussi affecter le système nerveux et affecterait la fertilité en empêchant les hommes de se reproduire avec leur sperme. Selon des scientifiques de l’ Université médicale de Nanjing, l’hôpital Suzhou et le Dr Jianqing Wang, chef du département d’urologie, Il exprimerait une puissante pathogénicité pour les tissus rénaux et testiculaires avec des lésions résultantes.
    https://pbs.twimg.com/media/EQ131QWXkAARkQt?format=png
    (https://www.medrxiv.org/content/10.1101/2020.02.12.20022418v1.full.pdf)
    Par contre, les enfants sont moins susceptibles d’être malades du coronavirus.
    Qui ou quoi a déclenché l’épidémie de coronavirus de Wuhan ?
    https://www.aubedigitale.com/qui-ou-quoi-a-declenche-lepidemie-de-coronavirus-de-wuhan/
    En 2017, des scientifiques étrangers avaient averti que les laboratoires n’étaient pas sécurisés et qu’un virus pouvait s’échapper d’une de ces installations.
    https://meaww.com/wuhan-coronavirus-warned-2017-lab-wuhan-deadly-diseases-escape-lab-level-4-safety-scientists

    La mort du Dr ophtalmologue Li Wenliang, un des huit lanceurs d’alerte qui ont été « sanctionnés » par la police pour propagation de rumeurs infondés,
    https://www.aubedigitale.com/le-lanceur-dalerte-chinois-qui-a-ete-lun-des-premiers-a-denoncer-le-coronavirus-est-decede/
    menace de se transformer en une crise de confiance du public pour Pékin, qui étend maintenant les mesures de quarantaine à plus de 400 millions de Chinois, 3 provinces et plus de 60 villes. Li avait commencé à avertir les Chinois du virus dès décembre dans les réseaux sociaux. Alors que le Parti communiste chinois n’a reconnu publiquement que le virus serait « de personne à personne » qu’à partir du 20 janvier et n’a fermé la ville de Wuhan que le 23 janvier.

    La « décision inhabituelle » de Pékin d’envoyer une équipe de la principale agence anti-corruption du pays à Wuhan, quelques heures seulement après la mort du médecin, suggère que le gouvernement central cherche un bouc émissaire local sur lequel il peut rejeter la responsabilité de la mort du médecin. Le Dr Feigl-Ding, l’épidémiologiste de Harvard qui est l’un des nombreux universitaires critiqués pour avoir dit lui aussi la vérité, a tweeté que près d’un tiers des patients d’un hôpital de Wuhan étaient également du personnel médical. Le Dr Liu Zhiming, directeur de l’hôpital de Wuchang dans la ville considérée comme l’épicentre de la maladie, est aussi décédé du Covid-19 !
    https://www.ladbible.com/news/news-head-of-wuhan-hospital-dies-of-covid-19-20200217

    Jiang Chaoliang, le numéro un de la province chinoise du Hubei, berceau de l’épidémie de pneumonie virale Covid-19, a été démis de ses fonctions et remplacé par le maire de Shanghai Yung Yong., annonçait le 13 février 2020 l’agence Chine nouvelle. Le secrétaire du PCC pour la ville de Wuhan, Ma Guoqiang, qui s’était lui-même reproché fin janvier une réaction trop lente à l’apparition du virus, a également été limogé.
    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/chine-le-numero-un-de-la-province-du-hubei-berceau-de-l-epidemie-du-coronavirus-demis-de-ses-6734249

    Le directeur du département de médecine des soins intensifs de l’hôpital Central South de l’Université de Wuhan, a pu observer 15% de décès sur 138 patients, ce qui est taux de mortalité bien plus élevé que celui annoncé par les autorités de santé chinoises. De plus, des chercheurs chinois à Shanghai ont confirmé que la charge virale de tous les patients infectés était extrêmement élevée, ce qui indique que le coronavirus se multiplie à un rythme très rapide dans le corps des personnes infectées. Et des spécialistes en virologie de l’Institut Pasteur de Shanghai ont confirmé que le coronavirus était en mutation et devenait de plus en plus virulent ! Certains affirment même que la maladie présente une « mutation de type VIH » qui lui permet de se lier aux cellules humaines jusqu’à 1 000 fois plus fortement que le virus du SRAS. C’est ce qu’ont découvert des scientifiques de Shanghai et New York, dont l’étude a été publiée le 7 avril dans la revue Cellular & Molecular Immunology. Les chercheurs ont fusionné le nouveau coronavirus à un lymphocyte T en laboratoire. Ce type de cellule joue un rôle central dans l’identification et l’élimination des corps étrangers dans notre organisme. À leur grande surprise, le virus s’est introduit dans la cellule T et l’a «prise en otage», désactivant ses fonctions de protection. C’est ce qui est constaté chez les personnes atteintes du VIH (virus de l’immunodéficience humaine). Mais si le VIH est capable de transformer les cellules T en «usine» pour fabriquer des copies de lui-même, le SARS-CoV-2 par contre ne semble pas se propager une fois qu’il s’introduit dans ces cellules.
    https://www.scmp.com/news/china/society/article/3052495/coronavirus-far-more-likely-sars-bond-human-cells-scientists-say
    https://www.nature.com/articles/s41423-020-0424-9

    Cours de virologie générale :
    http://www.microbes-edu.org/etudiant/multivirale.html


    L’économie chinoise est sur le point de subir un coup dur et de ne pas pouvoir honorer l’accord commercial de la phase 1 entre elle et les USA et qui la contraint de quadrupler ses achats américains durant les deux prochaines années.

    Selon Zero Hedge, le virus impliqué dans l’épidémie aurait été volé au Laboratoire National de Microbiologie du Canada (LNM). En juillet dernier, la Dre Xiangguo Qiu, une scientifique avancée qui dirigeait la Section du développement des vaccins et des thérapies antivirales au LNM, a été expulsée de force de l’établissement, avec son mari, le Dr Keding Cheng, un autre biologiste. Cela faisait suite à une enquête de 4 mois sur une expédition non autorisée de virus mortels vers la Chine. Des questions demeurent quant à savoir si des expéditions antérieures vers la Chine d’autres virus ont eu lieu avant 2018. Au cours de l’année scolaire 2017-2018, le Dr Xiangguo Qiu a effectué au moins cinq voyages au Laboratoire national de biosécurité de Wuhan, qui est hébergé dans les installations militaires liées au programme chinois de guerre biologique.
    https://www.aubedigitale.com/une-scientifique-chinoise-escortee-hors-dun-laboratoire-biologique-canadien-a-envoye-des-virus-mortels-a-wuhan/

    D’autre part, le scientifique Frank Plummer qui a reçu le 4 mai 2013 un échantillon de coronavirus du SRAS saoudien auprès de Ron Fouchier, un virologiste de premier plan du Centre médical Erasmus (EMC) de Rotterdam, aux Pays-Bas, qu’il avait lui même reçu du virologiste égyptien Dr Ali Mohamed Zaki (celui qui a isolé et identifié un type de coronavirus jusqu’alors inconnu dans les poumons du patient saoudien). et qui travaillait sur un vaccin contre le coronavirus (VIH) dans le laboratoire national canadien de microbiologie basé à Winnipega qu’il dirigeait depuis plusieurs années, d’où le virus a été introduit clandestinement par des agents de guerre biologique chinois et utilisé comme arme, comme l’a révélé l’enquête de GreatGameIndia, est mort dans des conditions mystérieuses. Plummer (67 ans) était au Kenya, où il était l’un des principaux orateurs de la réunion annuelle du centre de collaboration de l’université de Nairobi pour la recherche et la formation sur le VIH/sida et les maladies sexuellement transmissibles (MST). Il s’était tout à coup effondré avant d’être transporté à l’hôpital de Nairobi où son décès fut constaté à son arrivée.

    Une équipe française qui a examiné la séquence génétique du COVID-19 a d’ailleurs découvert qu’il contient quatre acides aminés de plus que les autres coronavirus, Ce qui facilite sa transmission. Mais les mutations de virus qui se produisent naturellement n’entraînent que de petits changements singuliers. Normalement, on ne devrait pas voir un virus muter naturellement, en prenant soudainement quatre acides aminés.
    http://www.taipeitimes.com/News/taiwan/archives/2020/02/23/2003731479
    Avis du Professeur Jeffrey Sachs, consultant spécial du sécrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres : « J’ai présidé la commission du Lancet pendant 2 ans sur le Covid. Je suis à peu près convaincu qu’il est sorti d’un laboratoire américain de biotechnologie…. »
    https://t.me/trottasilvano/24773
    Très curieusement, après la Chine, le 2nd épicentre de l’épidémie fut l’Iran, frappant fortement les élites politiques de ce pays, avec pas moins de 10% de l’ensemble du parlement iranien infecté, et au moins une dizaine de cette élite décédée. Peu avant, le 2 janvier, son commandant militaire en chef se faisait assassiner. Le général Jalali voit dans ces événements l’utilisation d’une arme biologique contre l’Iran et la Chine !
    https://archive.ph/iZbxk#selection-817.312-817.327

    Selon le Sydney Morning Herald, Tsai Chao-ming, le plus haut responsable de la sécurité de Taïwan, avait déclaré en 2008 aux législateurs du pays que « Taïwan disposait de renseignements reliant le virus du SRAS aux recherches effectuées dans des laboratoires chinois ». Plus tard, le Virology Journal publiait le 28 février 2013 un article de Gulfaraz Khan qui décrivait la découverte, en juin 2012, d’un nouveau coronavirus en Arabie saoudite. Il s’agissait du même virus que celui de Wuhan avec une seule différence  : lors de sa découverte, il ne pouvait pas être facilement transmis de l’homme à l’homme. Depuis lors, ce virus n’est plus le même  : la version de Wuhan est appelée 2019-nCoV à la place de NCoV initialement découvert. Ce dernier était nettement moins contagieux que celui de Wuhan. Bref, Il est possible que la version 2019-nCoV est une version destinée à des fins militaires du virus NCoV découvert par les médecins saoudiens en 2012.
    https://fr.theepochtimes.com/coronavirus-plans-de-guerre-biologique-de-chine-se-retournent-contre-meme-1228734.html

    La ville Wuhan a été presque entièrement isolée du monde extérieur, la situation étant de plus en plus grave :

    Un nouvel hôpital de 1 000 lits à Wuhan a été construit en 10 jours, ouvrant le 3 février :

    Selon le Miami Herald, 11 bases militaires à l’intérieur des États-Unis sont actuellement en train d’être transformées en « centres de quarantaine »…
    https://www.miamiherald.com/news/nation-world/national/article240078853.html

    L’Italie a été le premier pays d’Europe à mettre des villes en quarantaine. Depuis le 22 février 2020, onze villes (dix de Lombardie et une proche de Padoue, en Vénétie) ont été progressivement fermées pour lutter contre le coronavirus. A Codogno et dans neuf localités voisines, tous les lieux publics (bars, mairies, bibliothèques, écoles), sauf les pharmacies, sont fermés pour deux semaines. En tout, 52.000 habitants de ces villes du nord de l’Italie sont confinés : ni l’entrée, ni la sortie de ces zones ne sont autorisées.
    https://www.20minutes.fr/monde/2724863-20200223-coronavirus-pourquoi-situation-italie-inquiete-autant

    Alors que le coronavirus se propage dans une quarantaine de pays, il évolue et de nouvelles anomalies sont signalées. Un épidémiologiste britannique prédit que le coronavirus pourrait continuer à s’étendre durant toute l’année :
    https://www.thailandmedical.news/news/warning-as-coronavirus-spreads-worldwide,-it-is-evolving-and-new-anomalies-being-reported–british-epidemiologist-are-predicting-that-coronavirus-coul
    Pour l’instant on constate qu’un malade sur 7 passe par un état critique et qu’ils seront 2% à en mourir. Par contre, ceux guéris ne sont pas pour autant immunisés. En cas de rechute, l’infection peut profondément endommager l’intérieur des artères et provoquer des crises cardiaques aiguës jusqu’à une mort cardiaque subite. D’où les vidéos de personnes tombant mortes.

    Pour le Pr Didier Raoult, Directeur de l’IHU Méditerranée Infection, il n’y a plus de connexion entre l’information et la réalité du risque. Il ne faut donc pas trop s’inquiéter en France de ce coronavirus. C’est pourtant lui qui à la demande du ministre de la Santé, Jean-François Mattei, avait rédigé un rapport, publié en juillet 2003, visant à élaborer un plan d’action en cas d’attaque bioterroriste ou de retour d’épidémies. Selon lui, « la France n’est pas préparée à un problème d’épidémie massive. »

    Le 17 mars 2020 le gouvernement français décidait d’un confinement jusqu’au 15 avril (selon une décision du 27 mars). Le 13 avril, Emmanuel Macron le prolongeait jusqu’au 11 mai. « A partir de cette date, les écoles rouvriront progressivement. Chaque Français pourra se procurer « un masque grand public ». Mais les lieux réunissant du public, et notamment les restaurants, cafés, hôtels « resteront fermés… Il n’y aura pas de festivals ou de grands événements avant mi-juillet. » Pourquoi le 11 mai sinon pour que cela corresponde au Lag BaOmer. Le mot « Lag » est constitué des lettres hébraïques lamed (ל) Et guimel (ג), qui ont ensemble la valeur numérique de 33. Ainsi, Lag BaOmer est le 33ème jour du compte du Omer, qui coïncide avec 18 Iyar. Qu’est-il arrivé le 18 Iyar qui mérite d’être célébré ? Rabbi Chimone bar Yo’haï, qui vécut au 2ème siècle de l’ère commune, fut le premier à enseigner publiquement la dimension mystique de la Torah connue sous le nom de « Kabbalah ». Il fut l’auteur de l’œuvre de base de la Kabbalah, le Zohar. Le jour de son départ de ce monde, Rabbi Chimone demanda à ses disciples de considérer cette date comme « le jour de ma joie ». Lag BaOmer commémore un autre joyeux événement : le Talmud relate que, dans les semaines entre Pessa’h et Chavouot, une épidémie frappa les disciples du grand sage Rabbi Akiva « parce qu’ils ne se comportaient pas avec respect les uns envers les autres » ; ces semaines sont donc considérées comme une période de deuil, ce qui implique que certaines formes de réjouissances y sont interdites par la loi et la tradition. Le jour de Lag BaOmer, l’épidémie cessa. D’où ces 33 dans de nombreux articles ! (à partir de 2 mn 30) :

    Didier Raoult fait une distinction entre les experts choisis par les médias et les experts les plus qualifiés scientifiquement que l’on peut trouver ici :
    https://expertscape.com/ex/communicable+diseases/p/earth
    Selon la lanceuse d’alerte Dr Li Meng Yan, partie se réfugier aux USA, « ce virus est une forme modifiée en laboratoire. basé sur le coronavirus d’une chauve-souris de Zhoushan et stocké par l’armée chinoise. La Chine et l’OMS cherchent à le cacher en attirant l’attention sur le virus RaTG13 ou le pangolin. Elles veulent faire croire qu’outre les vaccins il n’existe pas d’autres remèdes, alors qu’il y a l’hydroxychloroquine… »

    Comment tout a vraiment commencé par le Dr Vincent Reliquet :

    Cliquer pour accéder à covid_art._vincent-enquete_interdite.pdf

  21. Nadir dit :


    Le concepteur du revenu de base est le néolibéral Milton Friedmann. Après les taux négatifs confiscatoires, voilà ce qui devrait arriver avant un reset global. Bien entendu, quelqu’un va payer cette masse financière. Les gouvernements devront en échange gagés quelque chose ou bien offrir à la place l’épargne (y compris assurances-vie, retraites, etc.) des gens. Les « bail-ins », prévues maintenant par de nombreux pays, sont des lois de confiscations de l’épargne destinées à sauver les grandes banques menacées de faillite.


    Est-il normal que sur les 15 pays les plus durement frappés par la mortalité au COVID-19, 14 sont parmi ceux qui présentent aussi un niveau d’épargne parmi les plus élevés ! Quand nous savons que le taux de mortalité pénalise le plus les personnes âgées au bénéfice d’une pension de retraite, nous ne pouvons que conclure que les plus grands bénéficiaires de la pandémie sont les décideurs gestionnaires des actifs des caisses de pension ! Chaque décès de retraité réduit d’autant le poids de la charge.


    Le FMI propose de taxer l’épargne privée pour solder les dettes nationales :
    https://www.huffingtonpost.fr/2013/10/10/fmi-taxe-epargne-patrimoine-dette-italie-chypre_n_4075757.html
    Les personnes âgées livrées à la haute finance globale :
    https://lilianeheldkhawam.com/2020/03/19/les-personnes-agees-livrees-a-la-haute-finance-globale-lhk/
    La crise pourrait aboutir à une réforme complète du droit de propriété, comme l’avait proposé le député MoDem Lagleize, en novembre 2019. Pour rembourser la dette de l’État, le foncier serait exproprié par un office foncier public, les propriétaires ne conservant pour eux que le bâti. Et les propriétaires d’immeubles devraient donc payer un loyer sur leurs propres terrains ainsi « nationalisés ».

    Pour payer le confinement, ne serait-il pas normal de faire contribuer ceux qui dans le monde ont un capital dépassant les 100 millions d’euros ? Selon Oxfam, les 36 plus riches milliardaires possèdent autant que les 4,7 milliards de gens les plus pauvres de la planète.

    Tout cela ne s’est-il pas fait avec la complicité de l’Union Européenne ? « La Commission européenne a demandé 63 fois aux états de réduire les dépenses de santé… Ce qui prouve que le modèle économique néolibéral de l’UE n’est pas capable de maintenir les services publics et de protéger les besoins fondamentaux des citoyens. » dénonce l’eurodéputé Martin Schirdewan :
    https://www.humanite.fr/la-commission-europeenne-demande-63-fois-aux-etats-de-reduire-les-depenses-de-sante-denonce-687250

    En septembre 2015, François Villeroy de Galhau, gouverneur de la Banque de France, a remis un document officiel au gouvernement français, émettant des propositions visant à limiter au maximum les retraits. Il a ainsi proposé un moyen de bloquer les capitaux confiés aux établissements financiers tels que les banques, les assurances, et autres caisses de pension. Le marché a besoin de l’épargne abondante de la zone euro (20’000 milliards d’euros en 2014) pour faciliter l’emploi des produits dérivés et l’émission de créances à risques. Il a été donc pour« mutualiser » l’épargne en zone euro. C’est en fait une confiscation de la propriété privée au profit d’un collectivisme privatisé. Et comment faire pour que les épargnants ne touchent pas à leur bien sans que cela ne soit ouvertement présenté comme une mesure de confiscation ? En émettant des bons d’épargne à très long terme (20 ans) déductibles du revenu imposable tandis que leurs produits seraient taxés à la sortie, c’est-à-dire normalement au moment de la retraite. La collecte de l’épargne pourrait être centralisée au sein des banques publiques nationales (comme la Caisse des dépôts en France) qui garantiraient le rendement réel minimal et le remboursement des bons d’épargne contre toute perte éventuelle. M. Villeroy de Galhau a donc demandé à l’État, de laisser des financiers privés disposer librement et durablement de l’épargne nationale, mais en couvrant leurs risques avec l’argent public. Bien entendu, pour profiter de cette manne le plus longtemps possible, on va reculer l’âge de la retraite et encourager l’euthanasie des retraités ! Jean Marie Le Pen en est à demander à ce que la réserve d’or de la France soit sanctuarisée ! La Haute Finance ne chercherait-elle pas à s’en emparer ?

    Au mois de novembre 2019, les media ont annoncé la création d’un marché de l’or à Paris, qui associe la Banque de France et la banque américaine JP Morgan. Le stock d’or de la Banque de France va être « mobilisé » pour garantir des « swaps or contre devise » (contrats d’échanges or contre devises) et du « leasing d’or » (prêts d’or). Pour l’instant, seules les autres banques centrales de la planète pourront faire usage de ces produits financiers avec la Banque de France, mais comme celle-ci a pris pour partenaire la JP Morgan (pourquoi pas une banque française ?), cela ouvre la possibilité qu’à l’avenir des banques commerciales internationales puissent également y avoir accès. De facto, l’or de la Banque de France n’est plus sanctuarisé : une mauvaise opération, un krach financier soudain, des calculs erronés, et une partie de cet or – qui sert de garantie – devra quitter la Souterraine, le gigantesque coffre-fort du sous-sol de l’hôtel de Toulouse à Paris. Avec 2435 tonnes, la France demeure le 4e plus gros détenteur d’or au monde, derrière les États-Unis (8133 tonnes), l’Allemagne (3373 tonnes) et quasiment à égalité avec l’Italie (2451 tonnes). Faire de l’or un actif mobilisable pour des opérations financières est une trahison ! Curieusement, l’annonce n’a pas été faite par le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, mais par Sylvie Goulard, éphémère ministre des armées (du 17 mai au 19 juin 2017) et parachutée le 17 janvier 2018 second sous-gouverneur de la Banque de France, sans aucune compétence dans ce domaine. Sa carrière ministérielle s’est notamment arrêtée lorsqu’a été rendu public le fait que, parallèlement à sa fonction de députée européenne (2009-2017), elle avait travaillé en tant que conseiller spécial pendant environ deux ans (d’octobre 2013 à janvier 2016) au sein de l’Institut Berggruen, un think tank américain situé en Californie, pour des revenus supérieurs à 10.000 euros mensuels brut… Sylvie Goulard défend-elle des intérêts américains ?

    Le Conseil européen a rejeté le principe des coronabonds, qui mutualisaient la dette entre tous les pays de l’U.E.. Exactement comme un billet de 100 euros qui est une reconnaissance de dette solidaire de toutes les banques centrales de la zone euro. A la place, le 18 mars 2020, la Banque centrale européenne (BCE) a annoncé un « QE spécial pandémie » de 750 milliards, pour acheter pendant un an des titres obligataires à qui veut bien les lui vendre. Mais lorsqu’elle achète un titre contre des euros, ils sont créés à ce moment-là. La BCE espère que la banque qui lui a vendu tel titre obligataire d’État va utiliser l’argent reçu en paiement pour souscrire, sur le marché primaire, à une autre obligation de ce même État ayant une maturité voisine, mais nouvellement émise. En fait l’État « fait cavalerie », c’est à dire qu’il rembourse sa dette avec le produit des emprunts suivants. Il démontre aussi qu’il devient un État peu sûr.
    https://eur-lex.europa.eu/legal-content/EN/TXT/HTML/?uri=CELEX:32020D0440&from=EN

    Comme on pouvait le prévoir, malgré l’échec manifeste du mondialisme démontré grâce au coronavirus, le Secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, a profité de l’occasion le 31 mars 2020, pour demander à ce que le monde consacre 10% de son PIB à la crise et à ses conséquences. L’idée est de se servir de cette pandémie pour mettre en place un nouveau monde où on ne raisonnerait plus par rapport aux nations souveraines mais avec et surtout sous l’ONU et les entités supranationales qui pourraient se mettre en place. En clair, un gouvernement global.
    https://news.un.org/en/story/2020/03/1060702

    On a de plus en plus l’impression que cette pandémie a été provoquée par les mondialistes. Même Trump semble en être persuadé « cela a été provoqué artificiellement » dit-il :

    Le secrétaire d’État américain Mike Pompeo admet tacitement que le COVID-19 est un « Live exercice », une « opération » :

    Il faut aller lire « Scenarios for the Future of Technology and International Development » de la Rockefeller Foundation, particulièrement le plan appelé « Lock Step » et qui date de mai 2010 : Pour un monde plus contrôlé et un recul du nombre d’habitants. Le scenario imagine une pandémie en 2012 où le monde sera confiné. les gens baignés dans la peur accepteront d’échanger leurs droits et leur liberté contre plus de sécurité. Interviendra alors la loi martiale, la chaîne d’approvisionnement perturbée notamment pour les désinfectants et le papier-toilette, l’obligation vaccinale pour tous permettant alors de voyager, les identités biométriques….

    Cliquer pour accéder à Rockefeller%20Foundation.pdf


    On comprend pourquoi la Fondation Rockefeller a engagé 13,5 millions de dollars dans la campagne de lutte contre ‘la désinformation’ :
    https://fr.sott.net/article/37542-La-desinformation-sur-les-vaccins-constitue-une-menace-urgente-qu-il-faut-contrer-La-Fondation-Rockefeller-et-ses-adeptes-presentent-leurs-grandes-mesures

    On note que l’Institut national américain des allergies et des maladies infectieuses (NIAID) dirigé par le Dr Anthony Fauci, a joué un rôle déterminant dans la campagne de peur et de panique menée dans toute l’Amérique :

    « Il y aura une épidémie surprise » dit-il en 2017 :

    Résumons donc, le Dr Anthony Fauci est directeur de l’Institut de recherche sur les maladies infectieuses (NIAID) rattaché à l’Institut national de la santé (NIH). Depuis Bush père, il est le conseiller santé de la Maison blanche. A son actif, en 1983, lorsque débuta le sida, il lança une OPA sur les recherches, les biaisa pour imposer un traitement à l’AZT qui causa une hécatombe et tenter de priver le Pr. Montagnier du prix Nobel. Les mails publiés récemment laisse deviner son influence à travers le nombre et la qualité des correspondants. Ainsi le Pr Delfraissy, président du conseil scientifique macronien, lui adresse-t-il un quasi rapport dans lequel il l’assure de son indéfectible opposition à l’hydroxychloroquine « malgré la pression ». Robert Kennedy jr, (neveu du président Kennedy, avocat et président de l’ONG Défense de la santé des enfants), dresse le portrait dans son livre ‘Le vrai Anthony Fauci’. Interviewé à ce propos, il déclare : « Anthony Fauci est la personne la plus puissante en matière de santé publique dans le monde d’aujourd’hui … il a fait de l’agence de régulation du médicament US une filiale de l’industrie pharmaceutique … Toutes les contre-mesures contre le covid 19 que nous avons eues aux Etats-Unis et qui se sont répandues dans le monde entier, le confinement, la distanciation sociale, les masques, la suppression des médicaments thérapeutiques et des traitements précoces, la promotion de médicaments sans valeur comme le Remdesivir, toutes ces choses viennent directement de Toni Fauci ». La source de son pouvoir est un budget de 6,1 milliards de dollars (plus 1 milliard de l’armée car « il développe des armes biologiques » auxquelles Big Pharma s’intéresse beaucoup). Les recherches que l’armée américaine menait à Fort Detrick (au nord de la ville de Frederick au Maryland..) sur « le gain de fonction» (autrement dit comment rendre un virus animal dangereux pour l’homme) ayant été interdites par Nixon, ont été délocalisées notamment à Wuhan, un laboratoire P4 que Fauci a subventionné et où se retrouvent l’Institut Pasteur, le laboratoire Merck, Bio Mérieux (dont le PDG Stéphane Bancell est aujourd’hui PDG de Moderna… dans lequel Fauci a des participations). Toujours selon Kennedy, Fauci qui contrôle la recherche médicale aux USA, n’hésite pas à corrompre les politiques des pays africains. L’étendue de ce pouvoir sidère d’abord mais il faut pourtant bien y ajouter foi puisque Bill Gates, lui, y croit. En 2000, cet informaticien multimilliardaire reconverti dans la médecine, a invité Fauci dans sa demeure de Seattle en vue d’un partenariat. Aujourd’hui il est devenu le financeur et donc le patron de l’OMS et l’UNICEF. En 2019, il a alloué 100 millions de dollars au NIAID de Fauci.

    Ainsi, contrairement à Trump, Fauci ne croit pas que l’hydroxychloroquine donné tôt, soigne contre le coronavirus :
    https://www.cnbc.com/2020/07/28/trump-says-he-still-thinks-hydroxychloroquine-works-in-treating-early-stage-coronavirus.html
    Petit livre blanc sur l’hydroxychloroquine par le Dr. Simone Gold :
    (https://jdmichel.blog.tdg.ch/media/02/02/4285801817.pdf)

    Il y a un institut qui est à surveiller, celui créé par Nicolas Berggruen dont font partie de nombreuses personnes connues : Tony Blair, Gordon Brown, Jacques Delors, Luc Ferry, BH Levy, Alain Minc, Xavier Niel, Elon Musk, Condoleezza Rice, Nicolas Sarkozy, Nouriel Roubin, Jacques Attali… Ils ont un point commun, ils veulent décider pour les autres. Ce que Laurent Alexandre faisait bien comprendre lors de sa conférence du 12 février 2019 devant des étudiants de Polytechnique et de Centrale Supelec, en faisant la différence entre « les winners d’Harari, c’est à dire les dieux et les inutiles. »

    L’israélien Yuval Noah Harari est l’auteur de ‘Sapiens’ et de ‘Homo Deus. Une brève histoire de l’avenir’ :

    • Laure dit :

      FINANCE ET LE CAS DOCTOLIB :

      La mondialisation qui permet d’enrichir outrageusement 1% de la population peut aussi être mortelle. A qui profite financièrement la pandémie ? (voir à partir d’1h 08) :
      https://odysee.com/@Jean-Jacques-Crevecoeur:f/IFQ55:1
      Car 80% des principes actifs des médicaments viennent de Chine et sont souvent assemblés en Inde. En cas de guerre ou tout simplement de l’arrêt des transports, comment l’occident soignera-t-il ses malades ? L’Union Européenne est dans cette histoire particulièrement irresponsable, de même que les plus de 98% des Français qui ont voté pour elle fin 2017. Non seulement les emplois sont allés en Asie, mais en plus le savoir-faire humain essentiel à ce type d’entreprise s’est dissipé, alors que déjà en 2019, le pays rencontrait des ruptures de stocks. Jusqu’à maintenant l’establishment mondialiste a créé la plus grande bulle financière de l’histoire moderne par le biais des mesures de relance des banques centrales, tout en créant de nouveaux sommets dans les dettes nationales. Dorénavant il n’a besoin que d’un événement majeur pour finir de saboter l’économie tout en restant dans l’ombre.
      https://www.alt-market.com/articles/3779-globalists-only-need-one-more-major-event-to-finish-sabotaging-the-economy
      L’amorcement d’une Troisième Guerre Mondiale prévue avec Hillary, n’ayant pu avoir lieu avec Donald Trump, le chaos économique découlant de cette pandémie lui permettrait de mieux faire accepter dans les médias l’idée d’un système monétaire et d’une gouvernance mondiale. Tout en diminuant la population pour mieux la contrôler :
      https://www.thailandmedical.news/news/breaking-news-:-new-studies-emerging-that-confirms-the-coronavirus-is-mutating-and-becoming-more-virulent

      On avait déjà essayé de voler l’or français le 15 juin 1940 :

      L’or des français gagé par la Banque de France pour des opérations financières avec JP Morgan ?

      L’épargne des Français :

      https://www.contrepoints.org/2020/04/19/369420-cest-officiel-notre-ministre-de-leconomie-est-nul-en-economie

      Moderna a été introduite en bourse (Nasdaq sous le sigle MRNA). Ses 10 plus importants actionnaires :

      Très curieusement, son action a été multipliée par 3 depuis le 21 février 2020, soit avant que l’OMS ne classe le 11 mars 2020 le Covid 19 dans la catégorie « pandémie » !

      Tout semble démontrer que ce dispositif global a bien été planifié avant l’arrivée officielle du Covid 19 ! On comprend pourquoi la couverture de décembre 2018 du ‘The Economist’ la prévoyait déjà !

      De son côté, le fabricant britannique Astrazenca va produire 2 milliards de doses du vaccin contre le Covid-19 développé par l’Université d’Oxford après un accord de 750 millions de dollars apportées par des organisations caritatives (Le CEPI et Gavi..) soutenues par la fondation Bill & Melinda Gates. AstraZeneca a conclu un partenariat de licence avec le Serum Institute of India (SII), le plus grand fabricant mondial de vaccins en volume, pour 1 milliard de doses du vaccin destiné aux pays à revenu faible et intermédiaire. « On saura si le vaccin fonctionne à partir du mois d’aout » a indiqué le directeur général d’AstraZeneca, Pascal Soriot. 10 000 volontaires le testent actuellement. 400 millions du vaccin Astrazeneca nommé AZD1222 ont déjà été commandés par l’Allemagne, la France, l’Italie et les Pays-Bas.
      https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/coronavirus-allemagne-france-italie-et-pays-bas-commandent-400-millions-de-vaccins-a-astrazeneca-4ea469419c6afba381ffc79c73ba8280
      Dès le confinement de mars 2020 l’action AstraZeneca est partie à la hausse, comme quoi des gens étaient bien informés !


      Mais le 12 mars 2020, véritable jeudi noir pour les marchés européens. La Bourse de Paris a connu la pire chute de son histoire en pleine épidémie de coronavirus, clôturant à -12,28%. Le CAC 40 a plongé de 565 points pour finir à 4.044,26 points. A titre de comparaison, il avait perdu 7,3%, en clôture, le jour des attentats du 11 septembre 2001, et 7,7% le 10 octobre 2008, en pleine crise des subprimes. La Bourse de Francfort a connu le même sort, le Dax finissant à -12,24% (sa pire séance depuis 1989), celle de Londres a terminé sur un plongeon de 9,81% (sa pire séance depuis 1987) et celle de Milan a chuté de -16,92% (la pire séance de son histoire également). Outre-Atlantique, les échanges a été suspendus un quart d’heure à la Bourse de New York après la chute de 7% du S&P 500. Aux alentours de 15H15, le Dow Jones s’effondrait de 8,22%, à 21.616,36 points. Le Nasdaq, à forte coloration technologique, chutait de 6,96%, à 7.398,52 points. Le S&P 500 tombait, lui, de 7,40% à 2.358,42 points.

      Les cadres supérieurs des sociétés cotées en bourse aux États-Unis ont vendu un total d’environ 9,2 milliards de dollars en actions de leurs propres sociétés entre le début du mois de février et le 20 mars 2020. Cela leur a évité des pertes frisant les deux milliards. La sénatrice californienne Dianne Feinstein et trois de ses collègues du Sénat ont vendu des stocks d’une valeur de plusieurs millions de dollars dans les jours précédant l’épidémie de coronavirus qui a provoqué le krach de la bourse. Autre constat, à la fin de l’année, un nombre record de 1 480 pdg avaient quitté leur poste aux USA. C’est le chiffre mensuel le plus élevé jamais enregistré, et le total cumulé depuis le début de l’année dépasse même la vague de départs de cadres pendant la crise financière.




      Si le taux de chômage et le nombre de cas COVID-19 continuent de monter, le marché boursier se porte mieux. Le Dow Jones Industrial Average et le S&P 500 ont tous deux bondi de plus de 12% au cours de la semaine se terminant le 9 avril 2020. Les actions ont fait un bond notable ce dernier jour alors que la Réserve fédérale a annoncé un prêt de 2,3 billions (mille milliards) de dollars pour soutenir l’économie. Les gains du marché ont entraîné une augmentation combinée de 51,3 milliards de dollars pour 10 des milliardaires du monde depuis la fermeture du marché le 2 avril. Amancio Ortega (Zara) a le plus progressé puisque sa valeur nette a bondi de 7,2 milliards de dollars, à 64,8 milliards de dollars. Jeff Bezos a enregistré la deuxième plus forte augmentation. Il a gagné 29,9 milliards de dollars (28 milliards d’euros) , portant sa valeur nette à 146,9 milliards de dollars (134 milliards d’euros). Bernard Arnault a bondi de 6,3 milliards de dollars, à 92 milliards de dollars, les actions de son LVMH ayant augmenté de près de 7%. Mark Zuckerberg (facebook) est passé de 31 milliards de dollars (28 milliards d’euros) à 86,5 milliards de dollars (79 milliards d’euros). Le titre de Berkshire Hathaway a augmenté la valeur nette de Warren Buffett de 5 milliards de dollars, à 76 milliards de dollars. La fortune du magnat du pétrole et du gaz indien Mukesh Ambani a bondi de 4,4 milliards de dollars pour atteindre 44,5 milliards de dollars. Elon Musk (Tesla) + 4,2 milliards de dollars. Larry Ellison (Oracle) + 4 milliards de dollars. Bill Gates (Microsoft) + de 11,9 milliards de dollars (10 milliards d’euros) et a désormais 106,5 milliards de dollars (97 milliards d’euros). Larry Page (Alphabet) + 3,6 milliards de dollars. En fait, durant l’épidémie, la fortune totale des 25 personnes les plus aisées a augmenté de 255 milliards de dollars (206 milliards d’euros). En conséquence, la valeur totale des actifs des 25 milliardaires sur la liste Forbes a atteint près de 1.500 milliards de dollars (1.376 milliards d’euros).
      https://fr.sputniknews.com/economie/202005231043832572-comment-la-pandemie-a-change-les-fortunes-des-hommes-les-plus-riches-de-la-planete/

      Pourquoi le traitement Raoult a posé un gros problème aux spéculateurs en Bourse. Exemple flagrant, le cas Gilead :

      Les explications de Guy de La Fortelle sur cette marche vers la biocratie : Le 22 mai 2020 sortait l’étude du Lancet contre l’hydroxychloroquine, faite par Surgisphère, une société du big data dont le fondateur est Sapan Desai, celui qui promouvait le Remdesevir. Qu’est-ce qui a bien pu changer au Lancet pour que cette gigantesque fraude ait pu être publiée ? En fait, dès 2018, 25% des actions du Relx group, l’un des plus grands éditeurs mondiaux (dont le Lancet), furent prises par quelques sociétés spécialisées dans la gestion d’actifs comme BlackRock, Vanguard… A 25% ce n’est plus ni le directeur, ni le client qui décident dans les pays anglo-saxons, mais le principal actionnaire. Celui qui nomme le directeur de RELX est donc ici celui qui nomme le directeur de Pfizer ! Il se trouve que BlackRock est également le deuxième actionnaire de Pfizer ou encore de Johnson & Johnson et de Merck MSD. BlackRock est la société qui après la crise de 2008 était chargée de faire le ménage dans les sociétés bancales, en privatisant les gains et en mutualisant les pertes. On aurait dû faire le contraire et dissoudre ces énormes sociétés de gestion qui ont pris aussi une mainmise sur Pfizer et d’autres vendeurs de vaccins. Avant l’épidémie, Pfizer avait un chiffre d’affaire qui baissait depuis une dizaine d’années. Grâce au virus, au vaccin BioNtech et à ces nouveaux actionnaires, Pfizer fait maintenant de super profits. Il n’est pas non plus étonnant de voir pourquoi Merck le 4 février 2021 s’est mis à publier que l’ivermectine qu’elle fabrique ne marche pas en contradiction avec 73 études montrant de manière non-ambiguë l’efficacité du traitement. Elle est aussi sous le contrôle de ces sociétés de gestion ! Sans doute a-t-elle eu en échange l’achat sous côté d’Acceleron Pharma. On peut comprendre pourquoi Richard Horton, patron du Lancet, après avoir noté que les scientifiques sont tout aussi corruptibles que les politiques finit son ouvrage ‘La catastrophe du covid-19’ ainsi : « Le transfert du pouvoir vers la science pourrait s’avérer être une subversion dangereuse des derniers vestiges de nos valeurs démocratiques ».
      https://www.nexus.fr/actualite/news/lancetgate-gilead-fondation-bill-gates/
      https://www.investisseur-sans-costume.com/blackrock-discret-fossoyeur-de-votre-epargne-et-de-votre-sante/

      A noter que pour la première fois, le baril de 159 litres de pétrole brut coté à New York, qui s’échangeait encore à 60 dollars en début d’année 2020 et à 18,27 dollars le 17 avril, a finalement terminé à -37,63 dollars. le 20 avril.
      https://www.europe1.fr/economie/coronavirus-le-baril-de-petrole-cote-a-new-york-tombe-sous-les-zero-dollars-3963289

      Le jeu spécial confinement :

      Coronavirus : « Un plan de sauvetage européen de 500 milliards d’euros de l’UE… Vraiment ? »

      La Grande Bretagne a par contre décidé d’emprunter directement auprès de sa banque d’Angleterre, plutôt que de passer par les marchés.

      Géopolitique du coronavirus I – entretien avec Valérie Bugault :
      https://strategika.fr/2020/04/01/geopolitique-du-coronavirus-entretien-avec-valerie-bugault/

      La CRDS, une contribution de 0,5% sur tous les revenus, devait s’éteindre en 2024. Elle sera prolongée jusqu’en 2033. C’est la première facture fiscale de la crise du coronavirus.
      https://www.franceinter.fr/emissions/l-edito-eco/l-edito-eco-20-mai-2020

      Comment les banques centrales ont instrumentalisé le Coronavirus :
      https://bittube.tv/post/c5910ee4-e64c-4568-a98d-23483a69bfff

      De janvier à septembre 2020, la BCE à injecter 1 900 milliards d’euros créés de rien dans le système. En revanche, l’Amérique a distribué 5.000 milliards à partir d’emprunts sur les marchés et les a distribués aux citoyens américains (10.000 dollars à chaque adulte) qui les ont placés dans leurs banques sur des comptes courants ou comptes d’épargne. Les explications de Jean-Pierre Chevallier.

      Amusant de voir comment Pfizer présente son vaccin anti-Covid en y incluant les codes de la bourse de New york comme l’explique le Pr. Enrique Casalino, infectiologue et chef du service des urgences à l’hôpital Bichat : « L’objectif n’est pas de communiquer avec la communauté scientifique… Lorsqu’on lit le document, il parle de Pfizer et il vous dit qu’il est à la Bourse de New York, il vous donne le code ; et il parle de l’autre labo qui est une start-up allemande et il vous dit qu’elle est dans le NASDAQ et il vous donne le code… »

      Et le jour de l’annonce par le groupe de bons résultats préliminaires sur l’efficacité d’un vaccin contre le Covid-19, son PDG, Albert Bourla, a vendu pour 5,6 millions de dollars (4,76 millions d’euros) d’actions du laboratoire américain.
      https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/covid-19-le-pdg-de-pfizer-a-vendu-un-lot-d-actions-le-jour-de-l-annonce-de-l-efficacite-de-son-vaccin_4177509.amp

      Le Young Leader Trudeau dans cette plandémie, n’a pu que faire grandement fructifier son patrimoine ! Car la Fondation Trudeau ne détient-elle pas autour de 40% d’Acuitas Therapeutics, une société qui produit la technologie des nanoparticules lipidiques utilisée dans le vaccin Pfizer ! On peut comprendre pourquoi Justin Trudeau a commandé 10 fois plus de vaccins qu’il n’y a de Canadiens !
      https://t.me/trottasilvano/18923

      Grâce au covid avec la poussée des videoconférences et l’aide du gouvernement pour booster les vaccins, Doctolib est devenu incontournable :

    • Monique dit :

      La revue The Economist nous parlait dès 1988 d’un projet de monnaie mondiale avec la symbolique du phénix qui fut reprise lors de la fin des jeux olympiques de Londres en 2012 :

      Chose curieuse, durant la cérémonie, on y voyait aussi une sorte de ballet macabre avec des lits d’hôpitaux dans lesquels sont soignés des enfants malades, et même la représentation d’une forme de virus géant (Lord Voldemort, le personnage ténébreux tiré de la saga des Harry Potter). Cela tombait bien puisqu’il y a le livre ‘Harry Potter et l’Ordre du Phénix’.

      Qu’en conclure sinon qu’une pandémie était déjà prévue pour être le point de départ d’une monnaie mondiale ! Et par qui sinon la haute finance représentée ici par la City, qui est un état dans l’état.

  22. zennob dit :

    LIENS :

    Site gouvernemental français pour les risques majeurs :
    https://www.gouvernement.fr/risques/preparer-son-kit-d-urgence
    ANSM (Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé) :
    https://solidarites-sante.gouv.fr/ministere/acteurs/agences-et-operateurs/article/ansm-agence-nationale-de-securite-du-medicament-et-des-produits-de-sante
    Transparence-santé :
    https://www.data.gouv.fr/fr/datasets/transparence-sante-1/
    Liste de diffusion DGS-Urgent – Service pour les professionnels de la santé :
    https://solidarites-sante.gouv.fr/professionnels/article/dgs-urgent
    Site chinois en français :
    http://www.chinacdc.cn/en/COVID19/
    Carte interactive du nombre de cas confirmés, décédés ou rétablis :
    https://gisanddata.maps.arcgis.com/apps/opsdashboard/index.html#/bda7594740fd40299423467b48e9ecf6
    https://www.worldometers.info/coronavirus/#news
    https://ourworldindata.org/coronavirus
    Les disparités régionales face au Covid-19 :
    https://www.lefigaro.fr/sciences/cinq-cartes-pour-visualiser-les-disparites-regionales-face-au-covid-19-20200424
    Les recommandations essentielles de l’AIMSIB (Association Internationale pour une Médecine Scientifique Indépendante et Bienveillante) :
    https://www.aimsib.org/2020/03/15/pandemie-covid-19-les-recommandations-essentielles-de-laimsib/
    Les Médecins engagés :
    https://manifestes-libertes.org/medecins-engages/
    https://soignez-heureux.com/login
    Réseau de soins ambulatoires (covid) : (https://www.youtube.com/channel/UCeidNBdk5Ze53Kxhf3TrF4g)
    https://covisoins.fr/
    (mail : covadmin@protonmail.com pour être mis en relation avec des soignants proches de chez vous)
    Rapport d’enquête d’officiers de réserve sur la pandémie :
    https://fr.scribd.com/document/471028568/Rapport-d-enquete-d-un-groupe-d-officiers-de-reserve-sur-la-pandemie-de-COVID-19-et-ses-liens-avec-le-SARS-CoV-2-et-d-autres-facteurs#download
    L’association Reaction19 met en œuvre tous les moyens juridiques et judiciaires pour lutter contre la « pandémie » de la COVID19 :
    https://reaction19.fr/
    Association de gens de bon sens ayant décidé d’agir pour faire face aux défis sanitaires et écologiques :
    http://www.bonsens.info/
    Le Syndicat Liberté Santé des soignants :
    https://odysee.com/@SilvanoTrotta:f/Syndicat:c
    https://www.helloasso.com/associations/syndicat-liberte-sante/adhesions/syndicat-liberte-sante
    Site répertoriant les effets indésirables des gens vaccinés covid en France :
    https://effets-indesirables-vax.fr/
    https://t.me/temoignagesdangerVaccincovid
    Autre site d’informations non mainstream :
    https://www.covid-factuel.fr/
    Et en Israël :
    https://www.vaxtestimonies.org/en/
    Aux USA, des experts démontrent la monstruosité de ces injections !
    https://t.me/DrJohnB
    Site américain qui offre des services gratuits de télésanté aux patients atteints du COVID-19 en prescrivant le protocole de traitement du Dr Peter McCullough, qui se compose d’hydroxychloroquine, d’ivermectine, d’anticorps monoclonaux, de prednisone, des vitamines D et C, ainsi que du zinc, et d’autres médicaments génériques à bas prix :
    https://myfreedoctor.com/
    Site de Patrice Gibertie, agrégé d’histoire, professeur de chaire supérieure en géopolitique et histoire économique :
    https://pgibertie.com/

    Les avions continuent-ils de voler ?
    https://www.flightradar24.com/44.53,2.59/5
    MarineTraffic – Suivi des navires en temps réel dans le monde entier :
    https://ship-tracker.org/fr/marinetraffic/

    Épidémiologie génomique du nouveau coronavirus – Sous-échantillonnage mondial :
    https://www.gisaid.org/epiflu-applications/phylodynamics/
    https://nextstrain.org/ncov/global?c=GISAID_clade&l=clock
    https://pandemicprepardness.org/wiv04/outside.html
    Nouveaux cas confirmés quotidiens de COVID-19 par million de personnes :
    https://ourworldindata.org/explorers/coronavirus-data-explorer?facet=none&Interval=7-day+rolling+average&Relative+to+Population=true&Align+outbreaks=false&country=IND~USA~FRA~GBR~DEU~CAN&Metric=Confirmed+cases
    La minute de Richard Boutry, ancien présentateur sur France Tv et TV5 Monde :
    https://www.laminutedericardo.com/
    « La Une TV » :
    https://www.launetv.com/
    Sites de Silvano Trotta :
    https://t.me/s/trottasilvano
    https://vk.com/silvano67?w=
    La Croix du Sud :
    https://crowdbunker.com/@LaCroixDuSud
    Radio Quebec :
    https://crowdbunker.com/@Radio-Quebec
    1984 au meilleur de l’immonde :
    https://odysee.com/@olivierprobst:8
    Le Conseil National de Libération :
    https://conseil-national-liberation.org/
    L’essor des Résistants :
    https://resistants.fr/
    Alliance du Peuple :
    https://alliance-du-peuple.fr/
    Site suisse pour la démocratie :
    https://1291.one/
    Le Grand Réveil.co :
    https://legrandreveil.co/category/actualites/
    Les Antennes du Coeur :
    https://www.lesantennesducoeur.fr/
    Vivre Sainement :
    https://vk.com/public204833865
    L’humoriste Bruno Gaccio a lancé un site internet pour faciliter les plaintes contre les responsables politiques :
    https://plaintecovid.fr/

    Contrer le pass-sanitaire :
    https://nopass.fr/

    Convois de la Liberté :
    https://convois.fr/

    Les centres de pharmacovigilance expliqués par Surya Arby qui œuvre pour la transparence des données administratives liées à la santé :
    https://odysee.com/@jeremiemercier:0/TEASER—Effets-secondaires-des-injections—une-catastrophe-en-marche:7

    On demande aux médecins d’être de véritables mouchards mais aussi aux enseignants : « L’Ecole est le lieu par excellence de la transmission des idéaux républicains. » Mais qu’est-ce que ces idéaux ? Les Républicains (Principe 9) : « Aucune loi religieuse ne peut et ne pourra jamais être supérieure aux lois de la République. » (Ils permettent pourtant l’égorgement sans étourdissement des animaux (viande halal et casher), la circoncision…) Ainsi il est demandé « d’Identifier les techniques de communication des groupes radicaux qui reposent sur diverses manières de procéder :
    • Exploiter la pandémie comme un présage apocalyptique ;
    • Participer à une vision manichéenne du monde (les bons scientifiques et les mauvais, les croyants et les impies etc.)…. »

    Bref, dans le milieu scolaire il ne faudra pas parler des incohérences du gouvernement ni de l’Apocalypse.
    https://documentcloud.adobe.com/link/review/?pageNum=1&uri=urn%3Aaaid%3Ascds%3AUS%3A71d7bda3-6b6f-4d7a-9845-12a66b323979
    Signe qu’il y a bien un marquage en projet comme Jean le prédisait :

    Apocalypse 13.16 : « Et elle fit que tous, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, reçussent une marque sur leur main droite ou sur leur front, 17et que personne ne pût acheter ni vendre, sans avoir la marque, le nom de la bête ou le nombre de son nom. »

    Pourtant il est demandé de ne pas accepter la marque :

    Apocalypse 20.4 : « Et je vis des trônes ; et à ceux qui s’y assirent fut donné le pouvoir de juger. Et je vis les âmes de ceux qui avaient été décapités à cause du témoignage de Jésus et à cause de la parole de Dieu, et de ceux qui n’avaient pas adoré la bête ni son image, et qui n’avaient pas reçu la marque sur leur front et sur leur main. Ils revinrent à la vie, et ils régnèrent avec Christ pendant mille ans. »

    Selon Jean Jacques Crèvecoeur (celui qui avait compris qu’en 2009, il n’était pas nécessaire de se faire vacciner), le virus a bien l’air d’être de fabrication militaire car il est à la fois contagieux et mortel. Pour rappel, fin avril 2009, l’OMS abaissait curieusement ses critères permettant de déclarer une pandémie. Début mai, arrivait au Mexique le virus H1N1 qui est une combinaison artificielle de virus aviaire, porcin et humain. Le but était clair : vacciner en masse les populations et obliger les pays à donner les pleins pouvoirs à l’OMS en cas de pandémie majeure. Ainsi en France, le gouvernement avait commandé 110 millions de vaccins. bien plus que le nombre d’habitants ((pour un coût total de l’ordre de 400 millions d’euros). Ironie du sort, malgré le faible taux de vaccinés (8%), 2009 fut l’année où le nombre de décès dû à la grippe fut le plus faible. Certains morts étaient plus dus à l’absorption de l’antiviral Tamiflu que de la grippe. Les vaccins eurent de nombreux effets secondaires : narcolepsie (fatigue extrême), bébés naissants avec des insuffisances cardiaques etc. Il faut garder à l’esprit qu’entre 1890 et 1960, les maladies infectieuses diminuèrent de 90% alors qu’il n’y avait pas encore de campagne de vaccination. Quand il y en a eu, des maladies chroniques apparurent (allergies, autisme etc).

    Dr Serge Rader : « On achève nos personnes âgées dans les ehpad par sédation Rivotril »
    https://odysee.com/@EddyM:0/dr-serge-rader-on-ach%C3%A8ve-nos-personnes-%C3%A2g%C3%A9es-dans-les-ehpad-par-s%C3%A9dation-rivotril:9

    Dr Nicole Delépine : “Jamais une poignée de dirigeants n’auront nui davantage à autant d’êtres humains.”
    https://andele.fr/dr-nicole-delepine-jamais-une-poignee-de-dirigeants-nauront-nui-davantage-a-autant-detres-humains/

    Il y a aussi la théorie de David Icke mais elle est impitoyablement censurée par youtube !
    https://www.davidicke.com/
    Il cite le Dr Andrew Kaufman qui pense que les virus sont en fait des exosomes, des particules créées par nos cellules à la suite de la lutte contre les toxines de notre corps.
    https://odysee.com/@theTruth:d/Dr-Andrew-Kaufman-exosomes-and-extracellular-vesicles:1
    Marcel sur Didier Raoult vs Karine Lacombe (industrie pharmaceutique) :

    Marcel sur le Dr de l’OMS et Bill Gates :

    Dr Hotez : problème unique de sécurité d’un vaccin contre le coronavirus :
    https://odysee.com/@cielvoile:4/dr-hotez-probl-me-unique-de-s-curit-d-un:4
    Le 8 mai 2020, Donald Trump a affirmé que la pandémie de coronavirus “disparaîtra sans vaccin. D’autres virus et grippes ont disparu avant la création de vaccins. Ces maladies n’ont jamais réapparu. Elles meurent aussi. »

    C’est à souhaiter pour les indépendants :

  23. Aurélie dit :

    Le principal reproche fait à l’IHU Méditerrannée-Infection, qui a mis au point le traitement combiné hydroxychloroquine + azithromycine, est de ne pas respecter les méthodologies de recherche de ce que l’on appelle Evidence-Based Medicine (EBM). L’EBM provient avant tout de l’univers des maladies non-transmissibles. Le Pr Raoult l’a rappelé, la méthodologie en infectiologie clinique est simple comme le jour : si vous avez une substance qui s’avère, in vitro et in vivo, faire disparaître l’agent pathogène, vous avez gagné ! Alors que l’EBM a été développé pour les pathologies complexes, chroniques, non-infectieuses : on ne peut pas donner un antibiotique contre un diabète ou une maladie neurodégénérative ! Le problème, l’EBM permet de fournir des complications telles qu’il devenait un jeu d’enfant de camoufler toutes sortes de manipulations de données permettant d’arriver au résultat espéré, même s’il est faux ! Ainsi, avec les maladies chroniques, l’industrie pharmaceutique a fourni par supertankers entiers des résultats faux permettant de mettre sur le marché des produits coûteux, inutiles et souvent dangereux.
    https://papers.ssrn.com/sol3/papers.cfm?abstract_id=2298140
    Le scandale du Vioxx en est un exemple. Le médicament est mis sur le marché en 1999 dans le cadre d’une procédure accélérée, alors que son fabricant connaît pertinemment un risque accru d’accident cardiaque mortel, masqué derrière de savantes études. Le médicament fera finalement plus de 26.000 morts aux États-Unis avant d’être retiré quelques années plus tard. Un arrangement avec les autorités américaines permettra à Merck de ne payer que 950 millions de dollars d’amende laissant un profit net de 10 milliards de dollars. L’industrie du tabac a été une des premières à utiliser ce type de propagande pseudo-scientifique avant d’ être repris par les autres industries pouvant être toxiques comme l’agro-alimentaire, l’industrie pétrolière et la pétrochimie.
    https://www.lemonde.fr/planete/article/2017/10/04/monsanto-papers-desinformation-organisee-autour-du-glyphosate_5195771_3244.html

    Les rédacteurs en chef des trois plus prestigieuses revues médicales sont bien de cet avis :

    Dr Richard Horton, rédacteur en chef de The Lancet : « Une grande partie de la littérature scientifique, sans doute la moitié, pourrait être tout simplement fausse. Affligée d’études avec des échantillons réduits, d’effets infimes, d’analyses préliminaires invalides, et de conflits d’intérêts flagrants, avec l’obsession de suivre les tendances d’importance douteuse à la mode, la science a pris le mauvais tournant vers les ténèbres. »

    https://criigen.org/un-aveu-choquant-de-lediteur-de-the-lancet/

    Richard Smith, rédacteur en chef, British Medical Journal, 2013 : « La plupart des études scientifiques sont erronées, et elles le sont parce que les scientifiques s’intéressent au financement et à leurs carrières plutôt qu’à la vérité. »

    Marcia Angeli, rédactrice en chef, New England Journal of Medecine, 2009 : « Il n’est tout simplement plus possible de croire une grande partie des recherches cliniques qui sont publiées, ni de se fier au jugement de médecins de confiance ou à des directives médicales faisant autorité. Je ne prends aucun plaisir à cette conclusion, à laquelle je suis parvenu lentement et à contrecœur au cours de mes deux décennies de travail de rédactrice en chef. »

    Arnold Relman, rédacteur en chef, New England Journal of Medecine, 2002 : « La profession médicale est achetée par l’industrie pharmaceutique, non seulement en termes de pratique de la médecine, mais aussi en termes d’enseignement et de recherche. Les institutions académiques de ce pays se permettent d’être les agents rémunérés de l’industrie pharmaceutique. Je pense que c’est honteux. »

    Institutional Corruption and the Pharmaceutical Policy, Edmond J. Saffra Center fr Ethics, Harvard University & Suffolk University, Law School Research Paper No. 13-25, 2014 (revised) : « Certaines pratiques ont corrompu la recherche médicale, la production de connaissances médicales, la pratique de la médecine, la sécurité des médicaments et la surveillance du marketing pharmaceutique par la Food and Drug Administration. En conséquence, les praticiens peuvent penser qu’ils utilisent des informations fiables pour s’engager dans une pratique médicale saine tout en se basant en réalité sur des informations trompeuses et donc prescrire des médicaments qui sont inutiles ou nocifs pour les patients, ou plus coûteux que des médicaments équivalents. Dans le même temps, les patients et le public peuvent croire que les organisations de défense des patients représentent efficacement leurs intérêts alors que ces organisations négligent en réalité leurs intérêts.”

    En fait, adoptée avec l’espoir de pouvoir accéder à une médecine « scientifique », elle n’a montré ni de réelle amélioration de la qualité de soins, ni d’économicité !
    https://onlinelibrary.wiley.com/doi/full/10.1111/jep.12147
    De plus, elle a participé activement à une déshumanisation de la pratique médicale qui est aujourd’hui le principal problème de ce domaine, tant la qualité relationnelle entre soignant et soigné constitue le socle agissant de toute relation de soins. C’est vers une « médecine basée sur les valeurs » qu’il faut aller !
    https://www.oxfordscholarship.com/view/10.1093/acprof:oso/9780195149531.001.0001/acprof-9780195149531-chapter-14

    L’attitude du Pr Raoult face au coronavirus est celle qu’il faut avoir ; car dans le domaine de l’infectiologie clinique, les choses sont très simples : soit un remède est efficace, soit il ne l’est pas. S’il l’est ne serait-ce que sur trois premiers malades, alors il y a de fortes chances qu’il le soit sur mille malades. Pour lui, un diagnostic précoce, un isolement précoce et un traitement précoce avec au moins 3 jours de HCQ-AZ se traduisent par des résultats cliniques et une contagiosité significativement meilleurs chez les patients atteints de COVID-19 que les autres traitements :
    https://www.mediterranee-infection.com/early-diagnosis-and-management-of-covid-19-patients-a-real-life-cohort-study-of-3737-patients-marseille-france/

    Gérard Delépine : [Big Pharma] Liaisons dangereuses médecins-labos


    Les experts-médecins des conseils scientifiques chargés d’éclairer Emmanuel Macron pendant la crise du coronavirus ont touché 450.000 euros des firmes pharmaceutiques ces cinq dernières années. Faut-il s’inquiéter pour leur indépendance ?
    https://www.marianne.net/societe/118000-euros-de-msd-116000-euros-de-roche-faut-il-s-inquieter-des-liens-entre-labos-et
    Excellent résumé d’un médecin sur la corruption des institutions de Santé à travers le monde :
    https://www.mondialisation.ca/covid-19-verifiez-vos-sources-guerre-contre-la-corruption/5644084

    Pour enrayer une épidémie il faut diagnostiquer, isoler les gens contagieux et les traiter. Pourquoi donc l’état à refusé l’aide des labos vétos départementaux d’analyses, alors qu’ils se proposaient de fournir entre 150 à 300 000 tests par semaine dès la mi-mars ?

    Philippe Froguel, un chercheur à la tête d’un laboratoire de recherche public de Lille, se voit refuser la production de tests de dépistage :
    https://www.ouest-france.fr/sante/virus/coronavirus/coronavirus-un-geneticien-propose-de-fabriquer-des-tests-l-administration-refuse-6791169
    Dr. Charbonier, sa position sur les décisions prises par le gouvernement contre le Covid – 19 : « Un Conseil de l’Ordre complice du gouvernement ? »
    Un docteur d’une unité Covid19 explique comment l’État orchestre les décès du Coronavirus :
    https://democratieparticipative.me/un-docteur-dune-unite-covid19-explique-a-democratie-participative-comment-letat-orchestre-les-deces-du-coronavirus/

    Des parlementaires se soignent à la chloroquine mais leurs électeurs n’y ont pas droit, dénonce le Docteur Giral !
    http://lepartidelafranceoccitanie.hautetfort.com/archive/2020/03/27/des-parlementaires-se-soignent-a-la-chloroquine-mais-leurs-e-6224232.html
    Le producteur de films Raymond Blumenthal, atteint du Covid-19 et soigné à l’hôpital de Percy par Agnès Buzyn, a été traité à l’hydroxychloroquine !

    Pourquoi donc les autres Français n’ont-ils pas le droit à ce traitement ?

    80% du budget de l’OMS provient de dons privés qui permettent de payer les salaires des décideurs de cet organisme supranational devenu déterminant avec la chute des Etats ! En 2016, ceux qui ont donné le plus à l’OMS sur une base volontaire sont les États-Unis (plus de 310 millions de francs), la fondation Bill & Melinda Gates (280 millions), puis la Grande-Bretagne (près de 140 millions de francs). En quatrième position se trouve GAVI Alliance (près de 55 millions de francs), dont le principal financeur est la Fondation Bill & Melinda Gates. Suivent avec plus de 50 millions de francs de dons: le Japon, le National philantropic trust et le Rotary International. Cette dernière association est également financée en partie par la Fondation Bill & Melinda Gates. S’attendre donc à ce qu’un vaccin soit obligatoire comme déjà le suppose Bill Gates :
    https://www.fierceelectronics.com/electronics/covid-19-gates-warns-against-mass-gatherings-before-virus-vaccinations
    https://www.globalresearch.ca/can-we-trust-who/5708576

    Autre fait curieux, la démission d’un responsable scientifique de l’Union européenne, le prof Mauro Ferrari, car il ne croit plus au projet de l’UE suite aux échecs du bloc dans la lutte contre le coronavirus. Il avait proposé de mettre en place un programme spécial du CER (Conseil européen de la recherche) pour combattre l’épidémie. Cela lui fut refusé par le conseil à l’unanimité.
    https://thenationalpulse.com/politics/eu-chief-scientist-resigns-coronavirus/

    « Le post-confinement sera-t-il un post-humanisme ? » se demande de son côté Liliane Held-Khawam :
    https://lilianeheldkhawam.com/2020/04/10/le-post-confinement-sera-un-post-humanisme-sauf-si-lhk/

    Interview d’une infirmière belge, loin des discours officiels :
    https://odysee.com/@Kairospresse:0/interview-d'une-infirmi%C3%A8re.-loin-des:b

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s